Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Session n° 6 - Conscience de "Qui Vous Êtes" - Phase 1 - Initiation > Transcription de la session n° 6 à Mirabel et Blacons du 19/03/2016 - (...)

Transcription de la session n° 6 à Mirabel et Blacons du 19/03/2016 - Conscience de "Qui Vous Êtes" - Phase 1 - Initiation

jeudi 6 décembre 2018, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session n° 6 à Mirabel et Blacons (Drôme – 26)

« Conscience de « Qui Vous Êtes » »

Animée par Yosuel

Intervention de Métatron

canalisés par Yawaeh

Samedi 19 mars 2016

1ère partie  :

Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, Chacun s’installe confortablement……….

- Introduction de Yawaeh  : Et bien les Amis, c’est un réel plaisir de Vous retrouver, et c’est une joie d’accueillir de nouveau Pascal parmi Nous depuis un certain temps déjà que Nous ne T’avions pas vu. Sois le bienvenu, et J’ai vraiment à cœur, une grande joie d’animer cette session et de partager avec Vous ce chemin intérieur que Nous faisons Tous individuellement en notre Cœur.

Donc, Vous Vous laissez aller…….. Vous êtes Vous, en Vous, en votre espace, l’espace intérieur, sans penser…… On se détend, on se laisse aller………

On prend une profonde et lente respiration en conscience……et on expire très, très lentement ……. On est en Soi, Présence, sans mental, on ne cherche rien, simplement « Être »………..

On prend une deuxième profonde et lente respiration en conscience ……et Nous expirons très, très lentement……… « Je Suis », en ma Présence « Je Suis », sans rien chercher, sans penser ……..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience ……et Nous expirons très, très lentement……… Nous accueillons la présence des Êtres de Lumière en notre Cœur et en ce lieu…….

…..Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue ! Je suis, et Vous le savez l’Élohim parmi tous les Élohim, Je suis le Grand Yosuel .

Alors pour cette session un peu spéciale, parce que Vous êtes un petit nombre, et parce que Vous avez tant de choses à dépasser et pour Pascal , Je dirai tant de choses à revoir. Il Vous faut accepter mes Amis, que dans un premier lieu, Vous ne devez rien chercher, mais être présents à Vous, simplement, en votre Cœur, ne pas chercher à tout prix à entendre, parce que c’est Nous qui décidons si Vous êtes prêts, et pour le moment aucun de Vous trois ne l’est, et il est bon de rajouter que tous Ceux qui cherchent absolument une connexion, alors s’ouvrent à des plans où Ils n’ont pas à aller, et à ce moment-là il y a un jeu, un jeu avec des Consciences qui s’amusent de Vous, qui se font passer pour Nous, et qui peuvent Vous dire tout ce qu’Ils ont envie pour s’amuser.

Alors mes Amis, apprenez à être Vous, simplement, simplement en Vous. Vous le savez maintenant, Vous n’êtes pas un simple Humain. Vous êtes, ce que J’appellerai une Emanescence ou encore une Particule, mais qui n’a rien à voir avec vos particules que vos Scientifiques ont découverts. C’est encore dans un autre domaine qui commence petit à petit à voir le jour, mais Nous y reviendrons.

Alors cette Emanescence que Vous Êtes, Elle a à cœur d’être présente ici en votre corps en incarnation, mais pour cela, il Vous faut accepter de Vous re-trouver, d’être pleinement Vous en votre Cœur, sans rien chercher… : - « « Je Suis »…en Moi, « Je Suis ». Je Me permets de M’ouvrir à ce que Je Suis, mais Je ne force rien, Je n’imagine rien, Je ne cherche pas à voir quelque chose, Je ne cherche pas à entendre quelque chose. »…car alors c’est comme si Vous vouliez Nous imposer et Nous forcer, et Vous savez que cela n’existe pas, ce n’est pas possible.

Vous avez simplement à Vous ouvrir en votre Cœur, et lorsque Nous ressentons que Vous êtes pleinement Vous, sans rien faire d’autre qu’Être, alors l’ouverture peut avoir lieu, et uniquement dans cette condition. Tout le reste est un jeu qui se situe à bien des niveaux, mais certainement pas au niveau de la pleine Lumière où Nous sommes. Et il fallait que cela soit dit !

Alors cette Emanescence que Vous Êtes, Elle a besoin que Vous L’acceptiez, Elle a besoin que Vous Lui ouvriez la porte de votre Cœur et que Vous La laissiez être présente, encore une fois sans rien forcer : - « « Je Suis », Je suis là, Je ne pense pas. »…et cela se fait tout seul, et il fallait encore une fois que cela soit dit !

Alors mes Amis, que ressentez-Vous ?………. Sylvie , peux-Tu Nous l’exprimer ?…….

-  Yawaeh  : Et Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne Tous.

-  Sylvie  : Je ressens au plus profond de Moi de la Paix, comme s’il y avait un grand lac qui était à l’infini et Je sens qu’il y a là à cet endroit-là, Je suis sereine…

-  Yosuel  : Alors mon Amie, Tu es de plus en plus consciente qu’il y a quelque chose en Toi qui Te permet d’être Toi. Alors maintenant, Je vais Te demander de lâcher l’image du lac……et Tu n’imagines rien…….qu’est-ce que Tu vois ?……

-  Sylvie  : Rien !

-  Yosuel  : C’est ce que Tu Es ! En as-Tu peur ?

-  Sylvie  : Je ne crois pas, en tout cas là, maintenant, Je Me sens en sécurité…

-  Yosuel  : Alors accepte, avec tout ton Cœur, que ce rien en réalité n’en est pas un, c’est la Puissance-même de ce que Tu Es. Cela en a dérouté plus d’Un qui voulait absolument qu’il y ait une figure, une représentation et Ils se fourvoyaient. Quand Tu ne penses pas, quand Tu es Toi en ton Cœur, que Tu ne vois rien, et bien Tu Te vois parce que ce rien n’est pas un rien, c’est « le Tout », c’est « le Tout » dans lequel Tu Es mais qui ne se définit pas, qui ne se représente pas, et là, Tu es simplement en conscience de ce qu’est « le Tout » dans l’immensité « du Tout ». Il n’y a rien à chercher, et à partir de là, Tu vas pouvoir T’exprimer et surtout ressentir, ressentir au-delà des ressentis humains.

Dans cette expression-même, Tu peux concevoir que ta Conscience Divine est là, et que c’est à partir de ta Conscience Divine, et non ta conscience humaine, que Tu vas impulser ce que Tu veux voir se manifester, ce que Tu vas pouvoir tout transcender, transmuter, changer et créer pour Toi. Alors c’est une autre façon d’envisager les choses, c’est une façon de concevoir le Divin, qui n’est absolument pas tout ce qui a été dit. Le Divin ne se représente pas, Il est immuable, Il est surtout « Tout », en tout et partout, et c’est ce que Vous Êtes.

Alors Je ne vais pas M’étendre là-dessus, et ma chère Amie, Je dirai que Tu as fait déjà un premier pas dans la conception de ce que Tu Es au-delà de l’entendement humain, au-delà de tout ce que les Humains ont conçu, perçu et cru qu’était le Divin. Et c’est ainsi !

Réapprends à être Toi en permanence, et sache maintenant que Tu peux Te re-trouver à tout moment en Toi, dans ce rien qui n’en est pas un, où Tu Es, sans rien chercher, et Tu peux tout concevoir à partir de ta Conscience Divine dans cet espace et changer toute situation, sans intention bien sûr sur Quiconque, et Nous y reviendrons petit à petit au fil des sessions.

Sois-Toi mon Amie, comme Vous Tous, et surtout n’ayez pas peur de ce que Vous Êtes, mais acceptez enfin le changement, acceptez enfin que les choses peuvent être perçues différemment et que tout peut être transcendé en l’instant même. Et c’est ainsi.

-  Sylvie  : Merci !

-  Yosuel  : Je T’honore !... Il y a un point important que Vous devez prendre conscience, et Je Vous le dis : Vous n’êtes pas vos peurs ! Elles ne sont que la réaction de tourments quand Vous êtes pris dans l’engrenage de bien des énergies qui Vous aspirent. Lorsque des Énergies Vous aspirent, si Vous tombez dans l’émotionnel, alors ces Énergies Vous maintiennent à un niveau de structures que Vous ne pouvez plus gérer.

Et c’est ainsi que beaucoup d’Êtres se voient pris dans des tourments qu’Ils n’ont pas réellement à vivre, mais qui sont la conséquence de toute une série de jeux et d’expériences que Vous avez accumulés de vie en vie, jusqu’à saturation, jusqu’à ne plus Vous re-connaître, ne plus savoir « Qui Vous Êtes », ne plus être Vous-mêmes du tout.

Vous êtes pris dans une matrice qui se nourrit de Vous, parce qu’alors Vous devenez une nourriture énergétique qui Vous conditionne et qui Vous manipule, tant et si bien, que Certains s’y confondent, que d’Autres s’y perdent, et d’Autres encore, et c’est le comble, s’y plaisent. C’est ce fameux labyrinthe dont les Églises se sont servies et qui correspond à une immense matrice inextricable et dans laquelle Vous ne pouvez pas en sortir, à la différence que depuis qu’il y a eu une ouverture dans ce que Nous avons appelé « le voile », il a été alors possible d’introduire la Lumière permettant à tous les Êtres qui ont connu plus ou moins déjà le ressenti en leur Cœur qu’il y avait autre chose. Et bien ces Êtres peuvent alors ressentir la Puissance de la Lumière qui pénètre petit à petit dans ce labyrinthe et c’est ce qui fait que beaucoup répondent et commencent un long parcours pour comprendre tout ce qu’Ils ont joué dans ce labyrinthe et pouvoir s’en extirper.

C’est une première qui est dit, il fallait que cela soit dit et c’était le moment. Alors n’en ayez pas peur, mais comprenez que lorsque Vous décidez de revenir à ce que Vous Êtes, il y a un chemin à parcourir qui est le ressenti et la compréhension de tout ce que Vous avez expérimenté en l’intégrant et en Vous libérant, et chaque fois que Vous intégrez une partie de Vous, Vous permettez un taux de Lumière plus important d’être présent en Vous, mais il Vous faut accepter de lâcher tout ce que Vous avez cru que Vous étiez, de lâcher toutes vos croyances, vos peurs, et surtout de ne plus Vous accrocher à quoi que ce soit ou à Qui que ce soit, car Vous êtes le Maître, et le Maître fait ses choix pour Lui dans ce qu’Il veut vivre, sans ne plus être pris à partie dans quoi que ce soit.

Alors bien sûr des peurs Vous en avez côtoyées un très grand nombre, Vous en avez vécues beaucoup, qui Vous ont tellement pris, que Vous les croyez pour vraies, que Vous les alimentez, et même parfois que Vous les recherchez. Ces peurs ne sont pas ce que Vous Êtes ! Elles sont simplement une résonance de ce que l’on a bien voulu Vous faire croire dans la non-confiance en Vous-mêmes, dans le fait de ne pas pouvoir Vous re-trouver, de ne pas pouvoir être autonomes, de ne pas reprendre le chemin de « La Source », et surtout de rester en contact avec tous Ceux qui se nourrissent de vos énergies.

Alors mes Amis, sachez que lorsqu’une peur se présente à Vous, ne rentrez pas dedans, ne jouez pas son jeu, ne lui donnez pas d’importance, elle n’est pas ce que Vous Êtes. Acceptez de l’intégrer, acceptez de la dépasser, permettez-Vous d’être Vous et de ne plus lui donner d’intérêt. Vous êtes l’Amour, la Puissance de la Lumière qui ne connaît pas les peurs. Pouvez-Vous l’accepter en votre Cœur……et ne plus Vous jouer à Vous-mêmes, car les peurs sont une implantation pour Vous maintenir dans le jeu de Ceux qui Vous dirigent, de Ceux qui se nourrissent de Vous, et surtout de tous Ceux qui ne veulent pas que Vous changiez.

Alors il y a tout un procédé de jeux qui agissent sur Vous comme un choc électrique, afin que Vous soyez d’une certaine façon hypnotisés et que Vous Vous confondiez dans ces peurs, alors qu’en réapprenant à être Vous, en votre espace, en votre Cœur, en Amour de Vous-mêmes, Vous allez ressentir la Puissance que Vous Êtes et aucune peur ne pourra plus Vous atteindre, n’aura plus de pouvoir, et tous Ceux qui se nourrissaient de Vous n’auront plus jamais aucun impact, parce que rien n’est au-dessus de la Lumière.

Alors bien sûr, il Vous faut petit à petit allez au-delà de toutes ces peurs, certaines Vous les avez déjà comprises, pas toutes intégrées, mais cela s’en vient, Vous avez cette volonté d’aller au-delà de tout ce qui Vous empêche d’être Vous, et Nous Vous honorons.

Alors mes Amis, quelle est la plus grande peur qui Vous empêche justement d’être Vous ? Ne cherchez pas, Vous êtes Vous, en Vous, en votre espace, Vous ne contrôlez rien, Vous laissez émerger, simplement laissez émerger…………………. Raoul mon Ami, peux-Tu Nous répondre ?……

-  Yawaeh  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne à différents niveaux. Ressentez ce qui est dit, sans penser, sans y mettre de mental, sans chercher à comprendre, on ressent au niveau de la Conscience Divine et non des ressentis humains.

-  Raoul  : La peur dominante…d’abord Je suis encore une fois courroucé par Moi, parce que c’est comme si aujourd’hui Je rendais encore mon audition encore plus difficile pour ne pas tout saisir, et tout ça, ça appartient à un monde…

-  Yosuel  : Alors mon Ami, laisse-Toi aller……. Laisse-Toi aller…. Tu ne cherches rien, Tu es Toi, en Toi… : - « J’accepte enfin de M’ouvrir à ce que Je Suis… J’accepte d’entendre parfaitement ce qui Me permet d’aller de plus en plus en profondeur pour M’ouvrir à quelque chose qui est totalement différent de tout ce que J’ai vécu et de tout ce qu’était la vie ici sur cette Terre… J’accepte de M’ouvrir à autre chose et de laisser le flux pénétrer en Moi, sans peur de ce que Je vais ressentir ou entendre, sans ne plus rien manipuler, sans ne plus rien Me confondre dans tout ce que J’ai voulu chercher qu’était une vérité et qui n’est plus ce que J’ai à vivre… J’accepte d’écouter mon Cœur, et ce qui peut en émerger, sans Me mettre de barrières quelles qu’elles soient, mais d’être pleinement Moi… Je l’ai toujours voulu mais Je l’ai toujours refoulé par peur justement que cela contrarie tout ce que J’ai cru qu’était une certaine réalité, une certaine vérité, une certaine conception des choses, et Je sais maintenant que tout est bousculé et que plus rien ne sera comme avant, et qu’il Me faut M’ouvrir à autre chose qui peut M’amener à ne plus percevoir les choses comme avant, et c’est pour cela que J’ai fermé en quelque sorte mes écoutilles ! Je les ré-ouvre à nouveau pour Me permettre d’entendre ce que J’ai eu peur d’entendre à d’autres niveaux. »…

Mais surtout mon Ami, ne cherche rien, toute recherche T’amènera dans des interfaces où Tu pourrais Te perdre. « Être » simplement, et tout Te sera révélé au fur et à mesure que Tu seras prêt à percevoir en Toi, ce que Tu es à même de percevoir. Rien n’est amené à un Être qui n’est pas prêt. Et il fallait que cela soit dit.

Maintenant, que voulais-Tu exprimer d’autre ?

-  Raoul  : Alors, d’abord, merci. Alors, ce que Je voulais exprimer d’autre, c’est déjà ce que Yosuel vient de préciser Lorsque les tourments, les peurs réapparaissent, J’ai beau Me mettre en respiration, profonde, Présence, Présence, Présence, Je suis Moi, eh bien, Je n’arrive pas à ce stade où J’ai de la Joie de Me sentir capable de recevoir la Présence de tous ces Êtres de Lumière qui sont si bénéfiques. Derrière ça, il y a toujours, comme dans les jours où ça va mal, et Je dois dire qu’ils sont de moins en moins nombreux, il y a une évolution qui se fait, et dans ces jours-là, Je suis pris de colère en Moi, en Me disant : mais qu’est-ce que c’est que cette histoire, Je suis prêt de nouveau à ré-ouvrir la porte à l’autodestruction ou Je ne sais pas trop quoi.

-  Yawaeh  : Alors là, Raoul , Je Te coupe et Je Te dirai : déjà, en Amour de Toi-même, Tu ne peux pas dire « en autodestruction », Tu ne peux plus avoir de mots qui Te sous-estiment, qui Te dévalorisent, qui Te saquent. Ça, c’est une chose… : - « Je sais que Je suis autre chose, Je sais que Je suis un Être Divin, Je sais que tout est en Moi, et J’accepte avec tout mon Cœur là où J’en suis. Je ne tombe pas dans le jeu de la colère. S’il y a une peur qui se présente, Je la regarde en face, Je plonge dedans, Je vois et Je ressens à quoi elle correspond et Moi. En tant qu’Être Divin que Je Suis, Je l’accueille et J’en ris, ce n’est pas ce que Je Suis. C’est l’Humain qui Me joue des tours, qui se tourmente, mais le Divin en Moi, n’est pas ce qui se présente comme peur, alors Je l’accueille et Je lui dis : Je t’ai créé, Je t’intègre, Je n’ai plus besoin de toi et Je ne te servirai plus. »…

Et cette peur, Tu la changes en une autre réalité, comme par exemple, et Je vais prendre l’exemple de Pascal  : - « J’ai peur de voyager… Je regarde cette peur en face, elle n’est pas ce que Je Suis. Dans le ressenti de la Lumière que Je Suis, Je ressens ce wouahhhhh, Je voyage, Je trouve tous les panneaux, Je trouve toutes les gares, tout M’est indiqué…wouahhhhh, c’est là, wouahhhhh, Je Me fais plaisir à voyager.

Tu vois, on change le paradigme de cette peur. Tu respires, et à ce moment-là, change le quotidien du moment. Si Tu étais pris dans quelque chose, va vite grattouiller la Terre, prendre un livre, chanter…Tu sorts de ton contexte du moment. On ne se dévalorise jamais, ne rentre pas dans le jeu de la colère, parce que c’est un manque d’Amour de Toi-même, c’est un manque d’objectivité quant à la Puissance que Tu Es. Rappelle-Toi cette histoire de labyrinthe qui fait qu’on est un peu perdu.

En Toi, Tu as la possibilité tout ce qui est ombre, et Te voir autrement. Métaphoriquement, c’est comme une Lumière émise par une allumette que Tu viens d’allumer dans une pièce noire, et tout à coup, on voit dans la pièce et on aperçoit la sortie ! Donc, prends conscience qu’on est autre chose que tous ces jeux de peurs : - « Je ne suis pas cette peur, Je la transmute, Je la transcende et Je la dépasse. »…

-  Yosuel  : Maintenant mon Ami, pour dire les choses autrement, Je Te dirai que Tu as des peurs aussi, surtout une, qui est liée à une vie antérieure. Dans une vie antérieure, Tu n’as pas eu la possibilité de T’exprimer parce qu’il y avait un Être puissant qui enfermait tous Ceux qui Le contrariaient, et Tu as été enfermé, et Tu as souffert, et Tu es même mort dans une de ces prisons sombres, crasseuses, puantes. Alors la colère en Toi, elle Te dit : - « Pourquoi est-ce que Je ne peux pas M’exprimer et être entendu ? »…au point que Tu es capable, et cela est déjà moindre mon Ami, de rabattre le caquet à Quiconque et de le sous-estimer, comme si c’était un besoin pour Toi de comprendre : - « Comment peut-on empêcher quelqu’un de s’exprimer, parce que Moi, c’est ce que J’ai vécu ! »… Alors Tu joues les deux tableaux.

Accepte de tout ton Cœur ce que Tu as vécu dans cette vie antérieure, ne cherche pas à comprendre, sois simplement en Amour de Toi-même et dans l’acceptation : - « Je Me pardonne d’avoir vécu cette vie de cette façon-là, d’en avoir voulu à Ceux qui M’ont brisé, qui M’ont fait du mal. Je sais que tout était expérience dans l’ombre et dans la grande noirceur de ces époques. Je Me vois dans ma pleine Lumière, compassion pour Moi-même, compassion pour les Autres, et Je Me vois dans cette vie antérieure vivre autrement, dans la joie, accepté, compris, pouvant M’exprimer comme Je le veux, et en même temps Je pardonne à ces Êtres qui M’ont fait vivre une expérience difficile, et avec tout mon Cœur Je Leurs dit : Je Vous libère de tout ce qui n’est pas dans l’Amour, puissiez-Vous avoir continuer votre chemin dans l’Amour et la Lumière. Et Moi, ici dans cette vie, Je suis Moi, Je ne cherche plus à rabaisser Qui que ce soit, à fermer le caquet de Qui que ce soit, et en même temps Je Me permets de M’exprimer. Je n’ai plus peur que l’on Me rabaisse et que l’on M’empêche de M’exprimer. En Amour de Moi-même « Je Suis », Je M’exprime, Je Me respecte et Je respecte les Autres. »…

Voilà mon Ami, c’était une belle peur, elle est intégrée, sois-Toi. Et c’est ainsi !

-  Raoul  : Grand, grand merci !

……...Pause…….

-  Yosuel  : Alors mes Amis, que ressentez-Vous à l’instant même ?…………. Laissez-Vous aller, Vous ne cherchez rien, Vous êtes simplement Vous en Vous, en votre espace…………….

Pouvez-Vous accepter d’être simplement Vous ?………

Pouvez-Vous accepter, comme Nous venons de le faire comprendre à Raoul , que Vous êtes venus sur cette Terre pour comprendre les expériences que Vous n’avez pas comprises dans vos vies antérieures, et une fois qu’elles sont toutes comprises, que Vous Vous re-trouvez, que Vous avez intégré toutes vos parties, que Vous ne jouez plus le jeu des peurs, que Vous ne Vous cherchez plus dans l’Autre ou les Autres, que Vous ne fabulez plus sur tout ce qui a été dit et raconté dans tous les domaines, mais qu’enfin Vous Vous libérez de tout ce qui Vous a été inculqué de toutes les manières et de toutes les façons possibles et inimaginables, alors Vous passez à autre chose, et Vous comprenez que Vous Vous libérez de tous liens, de tous karmas, de tous enfermements et que Vous pouvez être Vous le Maître qui crée sa propre réalité, et à ce moment-là, Vous comprenez qu’en venant sur Terre, Vous aviez une possibilité de vivre autre chose que tout ce qui a été vécu de tout temps dans l’enfermement sous le voile, et que Vous pouvez à nouveau être Vous dans votre Force et votre Puissance de créativité, pour créer par Vous-mêmes et pour Vous-mêmes, tout ce que Vous avez envie de vivre……..

Voilà, d’une certaine façon, ce que Je pourrai Vous dire, par rapport à ce que Vous êtes venus faire sur cette Terre. Bien sûr peu, très, très peu parviendront à aller au-delà de tout ce qui s’est joué sous le voile et de créer en totalité pour Eux, mais beaucoup parviendront à vivre autre chose et autrement que ce qu’Ils vivaient, et c’est déjà un grand pas vers le renouveau, vers le retour sur Soi, vers l’Ascension de l’Humanité qui se fera au fil du temps, au fil des siècles, mais peu importe.

Alors mes Amis, pouvez-Vous ressentir en votre Cœur, sans chercher à comprendre les choses, qu’il Vous faut avancer pas à pas, pour Vous libérer de tout ce qui n’est pas Vous, de toutes vos expériences, pour sortir en totalité du labyrinthe, et cela demande de tout lâcher, et quand Je dis « tout », c’est vraiment tout, toutes croyances, quelles qu’elles soient ne permettra pas à un Être de se re-trouver. Et il fallait que cela soit dit !

Nous Vous accompagnons, Nous Vous tenons la main, Nous Vous guidons, mais Nous Vous laissons faire vos expériences si ce sont vos choix. Vous avez le libre-arbitre et Vous êtes seuls responsables de ce que Vous émettez, tout en sachant que Vous avez la possibilité, à tout instant, de Vous permettre de ressentir à d’autres niveaux ce qui Vous retient et Vous empêche d’être Vous dans la joie de vivre pleinement ce que Vous Êtes, et Nous y reviendrons au fur et à mesure des sessions, toujours un peu plus, toujours dans votre profondeur.

Alors mes Amis, cela était intense pour cette première partie de session. Prenez une profonde respiration …….. Restez bien Vous, ne tombez pas dans le jeu du mental, et quand Vous Vous exprimez, exprimez-Vous au niveau de votre espace, au niveau de votre Cœur et plus au niveau du mental.

Je Vous accompagne durant votre pause goûter. Et c’est ainsi ! Soyez bénis mes Amis, soyez-Vous.

-  Tous  : Merci, Namasté Yosuel  !

************* Pause goûter******************

2ème partie  :

 => Ecoute de la chanson de Monique Bertrand « Sois le seul Maître de ta vie »……….

-  Yawaeh  : Voilà, avec cette mise en chanson, pour prendre conscience encore bien au-delà des paroles, c’est que Nous sommes le seul Maître de notre vie. C’était surtout cela que Je voulais que Nous partagions ensemble.

Nous Nous laissons aller……….. On se détend totalement, on est Soi, en Soi, Présence, sans penser……….

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience ……et Nous expirons très, très lentement…… Présence « Je Suis »………Sois, en Sois……..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience ………et Nous expirons très, très lentement…… Lumière, Nous Sommes, Présence…..…

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience ………et Nous expirons très, très lentement……….

…..Pause…..

-  Yosuel  : Mes Amis Je Vous retrouve. Alors, votre goûter a été un sacré débat, J’étais présent, Je Vous entendais, Je Vous écoutais et Je Me suis bien amusé, parce qu’il y a des vérités, mais il y a aussi beaucoup d’incompréhensions dans tout ce qui a été dit, mais Je ne vais pas M’étaler là-dessus. A Vous de cheminer en Vous, mais surtout Je dirai : n’épiloguez pas sur des choses que Vous ne ressentez pas au niveau de votre propre Conscience Divine et donc au niveau de vos propres Consciences. Ne Vous tourmentez pas pour des choses qui Vous dépassent encore, mais faites un pas après l’autre, car le moment venu, Vous pourrez ressentir les choses à un niveau beaucoup plus subtil, beaucoup plus clair, beaucoup plus vrai et Nous serons là !

Alors pour en revenir à notre moment de session, Je dirai simplement mes Amis, ne cherchez plus dans des détours et des détours infinis ce que Vous pouvez ressentir en Vous, mais encore une fois, sans forcer, sans rien chercher, mais Vous permettre d’Être : - « Je Me permets d’être Moi, en Moi, et Je ne cherche rien d’autre. »…

Alors Vous allez ressentir de plus en plus ce que Vous Êtes, et ce que Vous Êtes n’est en rien l’Humain que Vous avez cru être, mais cela va Vous amener à ressentir de plus en plus qu’il y a une Force en Vous, et cette Force, mon Ami Raoul, Elle n’est pas ce qui est démontré d’une certaine façon par vos Scientifiques.

Cette Force, Elle va au-delà, c’est la Conscience de la Puissance de la Lumière. Cette Force, Vous l’avez impulsée de façon à ce que l’Archange Mikael puisse Vous La restituer, d’où le symbole de son épée, mais c’est une métaphore. Cela veut dire qu’en Vous, Vous pouvez ressentir que Vous êtes la Puissance de la Lumière qui, dans l’infini « du Tout », ouvre le chemin à la Puissance de créativité pour que rien ne L’interfère et ne L’empêche de créer tout ce que Vous émettez au niveau de votre Conscience sans que Vous soyez pris dans quoi que ce soit, et surtout de toutes interférences au niveau de toutes les énergies contradictoires. Cela veut dire que la Puissance de la Lumière interagit en deux impulsions simultanées, celle qui ouvre la voie et celle qui crée. Cela ne peut être ressenti et compris qu’au niveau où Vous-mêmes, Vous ressentez cette Force et cette Puissance de créativité, où Vous-mêmes Vous ressentez ce qu’est vraiment la Puissance de la pleine Lumière, et cela va au-delà de tout ce qui est vécu ici dans l’Humain.

Alors les énergies se meuvent pour Vous et répondent à ce que Vous émettez en votre Conscience sans que rien ne Vous affecte dans toutes les énergies duelles. Vous ne pouvez pas concevoir le Divin, Vous ne pouvez que Vous amener à Le vivre, mais sans y mettre aucune condition, aucune croyance, aucune obstruction d’aucune sorte. La Lumière Est, Elle ne se contrôle pas, Elle ne se manipule pas, Elle ne se force pas. On ne peut pas La concevoir, on ne peut pas L’imaginer, on ne peut que La vivre, et La vivre demande que Vous soyez Vous au niveau de l’Amour de Vous-mêmes, au niveau de l’Amour de « Tout ce qui Est », mais au-delà de toutes conceptions humaines. C’est un ressenti au-delà de tous les ressentis, c’est la Puissance de la Lumière sans que Vous y mettiez des mots ou une conception quelconque, alors là, le Maître est dans sa réalité. Tout le reste n’est que fabulation ! Et c’est ainsi mes Amis.

Alors cette conception d’être Divin a été très galvaudée, elle ne peut pas être exprimée d’une certaine façon, et pourtant Nous Nous exprimons de plus en plus pour Vous amener à le ressentir et à le vivre. Yawaeh s’évertue à essayer de Vous le faire comprendre d’une certaine façon. Cela Vous encourage à aller de plus en plus en Vous-mêmes, dans votre profondeur, pour toucher ce qu’Elle a touché à un moment donné. Mais ne Vous leurrez pas les Amis, il n’y a qu’en Vous que cela se passe, au-delà des mots, au-delà de toutes explications. C’est un temps de grande Conscience, mais pas de conscience comme Vous l’imaginez au niveau de la conscience humaine. C’est une grande Conscience au-delà de tout ce qui peut être expliqué. Alors ne Vous découragez pas les Amis, car Ceux qui auront la volonté de persévérer à aller de plus en plus en profondeur, un pas après l’autre, pas à pas dans le retour sur Soi, pourront alors ressentir ce que Nous Vous disons d’une certaine façon.

La conception d’être Divin, c’est la Conscience que Vous êtes autre chose qu’un Humain, que Vous êtes une Puissance qui peut tout créer, mais bien au-delà de l’entendement humain. Le Divin, c’est la Puissance de l’Amour sans se fourvoyer dans aucun Être, c’est la puissance de l’Amour au-delà de la conception que les Humains se font de l’Amour.

L’Amour c’est une joie indescriptible qui fleurit dans chaque chose, chaque Être, dans « Tout ce qui Est ». Cet Amour n’est pas attachement, cet Amour ne demande à aucun Être de se confondre dans un autre Être. La Puissance de la Lumière est ce que Vous pouvez accepter, simplement en Vous permettant d’Être, sans ne plus rien chercher, mais en Lui permettant d’être présente en Vous, ici en ce corps, en incarnation, d’une certaine façon, car Elle ne sera à jamais en totalité ici, mais en grande partie pour Vous permettre d’accéder à la maîtrise du Maître tout en étant dans un corps et dans la matière.

Alors bien sûr, Nous y reviendrons au fil du temps dans vos sessions, mais pour l’instant, lâchez toutes conceptions que Vous avez du Divin…… Lâchez tout ce que l’on Vous a appris, ne Vous en remettez à aucun Maître qui a vécu sur cette Terre de tout temps, allez au-delà, car Nous le répétons, Nous le répéterons aussi longtemps qu’il le faudra, tous les Maîtres qui ont marché sur cette Terre de tout temps l’ont fait pour ensemencer cette planète et préparer le terrain pour l’entrée en cette période dans laquelle Vous êtes. Donc Ils ont vécu d’une certaine façon, mais ce que Vous vivez, Vous les nouveaux Maîtres va être totalement différent et ne peut pas être comparable, et ce que Vous allez vivre va être beaucoup plus puissant que ce qu’Ils ont vécu. Et il fallait que cela soit dit !

Le Divin, selon votre conception, est la Lumière qui ne se représente pas, qui ne se conceptualise pas, mais qui se vit dans sa toute Puissance, au-delà de tous jeux qui se sont toujours joués sur cette Terre et sous le voile. C’est l’Amour inconditionnel, c’est l’Amour de toutes choses, sans ne plus rentrer dans aucune nourriture énergétique. Le Divin ne connaît pas ce qu’est de se nourrir de l’Autre, car de notre côté, Nous sommes Tous une même Conscience tout en ayant nos propres particularités, et cela est déjà un concept un peu plus compliqué, mais Nous y reviendrons petit à petit. Sachez simplement et seulement être Vous en lâchant toutes conceptions que l’on Vous a inculqué. Et il fallait que cela soit dit !

Alors pour en revenir à ce qui vient d’être dit, il est vrai que cela peut Vous amener à vivre dans certains retranchements alimentés par des peurs, la peur par exemple de se découvrir : - « Qu’est-ce que Je suis en réalité ? Qu’est-ce qui va M’arriver ? Est-ce que Je ne vais pas devoir lâcher des choses auxquelles Je tiens, auxquelles Je M’accroche et que Je ne veux pas lâcher. »…

Mes Amis, Vous avancez pas à pas, Vous allez Vous découvrir petit à petit, et en même temps Vous allez devoir lâcher tellement de choses qu’il se peut qu’à un moment donné, Vous ayez peur d’aller à la rencontre de Vous-mêmes et de comprendre combien Vous ne devez plus Vous attacher à tout ce que Vous avez vécu, à tout ce que Vous avez cru, à tout ce qui était pour Vous une certaine vérité, car des vérités Vous pouvez en concevoir par milliers, en créer par milliers, ce sera toujours votre vérité et Vous pourrez toujours tourner en rond dedans.

La seule vérité qui soit et que Je puisse Vous dire actuellement : Vous n’êtes pas un Humain ! A partir de là, il Vous faut redécouvrir ce que Vous Êtes, et là mes Amis, ce n’est pas de la tarte, parce que beaucoup y ont fait abstraction, beaucoup se sont rebellés, beaucoup ont eu peur, beaucoup se sont retranchés, et même Certains ont créé d’autres réalité et s’y sont enfermés.

Maintenant chacun a le droit de vivre ces choix et ses propres réalités. Ce que Nous Vous disons, c’est qu’il y a une multitude de possibles à vivre jusqu’au jour, où tous, Vous retournerez à « La Source », et là il n’y aura qu’un chemin. Mais en attendant, ne croyez pas que Vous êtes démunis par rapport à tout ce que Vous vivez. Décidez simplement ce que Vous voulez réellement vivre pour ne plus vivre dans les peurs, les conditionnements, les croyances, les attachements, la dualité sous toutes ses formes, la soumission, le devoir aux Autres, et bien d’autres choses encore. Le Divin est libre, mais la liberté n’est en rien ce que Vous croyez être la liberté, mais Vous le découvrirez au fil du temps si c’est votre choix de Vous re-découvrir dans ce que Vous Êtes !

Reprendre conscience de « Qui Vous Êtes » va aussi Vous amener dans l’abandon de votre identité humaine, tout en vivant ici sur cette Terre, en faisant ce que Vous avez envie de faire, mais Vous allez passer à une autre conscience où Vous comprendrez que Vous avez la possibilité d’aller au-delà de ce que l’on a fait de Vous dans une certaine identité. Cela aussi peut faire peur, et ce sera à Vous de ressentir ce que Vous avez vraiment à cœur de vivre et de le vivre pleinement, sans peur, sans croyance, et surtout sans Vous sentir incapables de dépasser tout ce qui Vous permettra de vivre en conscience de « Qui Vous Êtes ». Cela fait partie du chemin !

Il y a aussi mes Amis la peur de comprendre que lorsqu’on s’est acharné à vouloir croire à une certaine réalité et qu’il Vous faudra l’abandonner en totalité, cela Vous amènera peut-être à ne plus vouloir vivre le retour sur Soi et d’atteindre la maîtrise du Maître incarné.

Et maintenant, il y a aussi une grande peur, c’est de se laisser aller totalement dans sa Présence et d’apprendre à ne plus penser. Cela peut être perturbant parce que Vous avez l’habitude de tout penser, de tout conceptualiser, de tout concevoir au niveau de votre mental, et petit à petit Vous allez apprendre à ne plus penser, mais à laisser émerger toutes les réponses au niveau de « La Source-même » en votre Cœur. Alors bien sûr, Vous n’en êtes pas encore là, mais il Vous faut Vous y préparer, et surtout ne pas commencer à en avoir peur. Est-ce que Yawaeh Vous paraît un personnage étrange ?

-  Raoul  : Un personnage merveilleux !

-  Yosuel  : Et pourtant, Elle en arrive à pratiquement plus penser !

-  Raoul  : C’est bien, ça !

-  Yosuel  : Elle en est à peu près à 95% d’abandon du mental ! Est-ce que ça L’empêche de vivre ? Est-ce que ça L’empêche de Vous côtoyer ? Est-ce que ça L’empêche d’être dans la joie ? Et pourtant, c’est ce que la majorité des Humains ont peur de ne plus penser, et pourtant c’est ce qui Les tourmente, c’est ce qui Les emmène dans la conscience de masse, c’est ce qui Les manipule, c’est ce qui Les empêche d’être Eux-mêmes ! Et pourtant Ils ont peur d’abandonner les pensées. C’est un paradoxe, alors que tout peut émerger de votre Conscience de « La Source », de ce que Nous Sommes, tout en étant Vous, en créant pour Vous, en vivant pour Vous. C’est un concept nouveau, c’est un concept qui n’en est pas un, mais dans votre forme de vie, cela en est un. Alors cessez de Vous leurrer sur tout ce que Vous vivez et décidez d’être Vous, décidez de vivre pour Vous, décidez de ne plus Vous tourmenter et d’être simplement Vous, en Vous, pour que petit à petit, Vous puissiez ressentir au-delà des ressentis ce qu’Est la Lumière en Vous qui peut Vous apporter toutes les réponses et Vous amener dans votre réalité Divine. Et il en est ainsi.

Qu’est-ce qui Vous maintient le plus dans la peur ? Ne cherchez pas, laissez émerger de votre profondeur, ne contrôlez rien………… Mon Ami Pascal, peux-Tu Nous répondre ?

-  Yawaeh  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Pascal  : La plus grande peur que J’ai, c’est par rapport à ce Maître que J’ai connu il y a des années, qui des fois, Je crois, parce que Je voulais suivre le chemin différemment ou avec d’autres Guides, voulait Me détruire, et Je Me sentais perturbé…

-  Yosuel  : Alors mon Ami, quelle est cette peur ?

-  Pascal  : Je décide simplement de trancher parce que Je n’ai pas à vivre ça, alors Je tranche simplement avec cette personne en disant : par rapport à ça, Je n’ai pas à vivre ça…c’est tout quoi ! Je tranche avec l’épée de Mikael

-  Yosuel  : Et ta peur là-dedans ? Quelle est ta peur la plus grande ?

-  Pascal  : En fait, Je n’ai plus peur depuis que Je peux trancher avec l’épée…mais c’était ma plus grande peur, c’est ma plus grande peur. Maintenant Je tranche avec l’épée de Mikael et J’ai la foi. Et J’ai aussi une autre peur, c’est qu’on veuille Me séparer de Béatrice , parce que Je ne donne pas le catéchisme ou Je ne sais quoi de ce genre, et que J’ai une culpabilité…

-  Yosuel  : Bien mon Ami, Je vais T’arrêter là. Je vais Te demander, si c’est ton choix, car Nous ne sommes pas là pour T’imposer quoi que ce soit, peux-Tu le ressentir…. Te laisser aller en ta Présence……ne cherche rien, peux-Tu tout lâcher maintenant… : - « Je Suis Moi, Je ne pense pas, Je ne contrôle rien, Je ne cherche rien… »…

Mon Ami, il y a des choses que Tu ressasses depuis trop longtemps. Il y a des choses qui Te perturbent, et pourtant qui ne le devraient pas Il y a des choses que Tu n’arrives pas à lâcher parce que Tu vas chercher encore et encore à des niveaux où Tu n’as pas à aller, ce qui s’est passé, ce qui est ta raison d’être, pourquoi Tu le vis ainsi, que se passe-t-il dans ta vie ? Quelle est ta réalité ? Quelle est ta vérité ? Il y a tellement de choses que Tu ressasses, et Nous allons simplement Te dire, simplement Te dire : Tu as besoin de Te re-trouver en ton Cœur, sans penser, sans rien chercher et en ne ressassant plus rien. Lorsque Tu arriveras à accepter que Tu puisses être Toi, en Toi, sans ne plus T’accrocher à quoi que ce soit ou à Qui que soit, mais d’être simplement là, alors commencera pour Toi le retour en Toi-même, véritablement. Et c’est ce que Je voulais Te dire, mon cher Ami. Et c’est ainsi !

-  Pascal  : Je voudrai juste Te dire que Je veux suivre Sananda , que Je veux Le suivre et Le remercier infiniment pour toute la guidance qu’Il M’a donné jusqu’à présent, et que lorsque J’enseigne, Je Me réfère toujours aux évangiles. Et que Je Le remercie infiniment pour son Amour, sa protection et sa guidance. Je veux Le suivre et aller à sa suite, voilà !

-  Yosuel  : Mon Ami, Nous ne pouvons rien Te dire de plus, puisque c’est ton choix et ta vérité !

-  Pascal  : Oui, c’est mon choix et ma vérité !

-  Yosuel  : Mais Nous, Nous enseignons un autre chemin !

-  Pascal  : En fait, les messages de Sananda …justement Je suis en train de lire un livre : « Les messages de Sananda  » et tout ce qu’Il dit c’est de se re-trouver Soi-même, comme Toi. En fait les messages de Sananda et ton enseignement sont en fait totalement similaires dans la mesure où ils insistent à dire que simplement le chemin c’est le retour sur Soi, et ce que Tu enseignes, pour Moi, c’est la même veine, c’est la même Source, et justement J’ai trouvé avec Toi, par ces méditations la quintessence du chemin parce que justement ça Nous permet de Nous retrouver Nous-mêmes, mais c’est aussi ce que dit Sananda c’est que le chemin c’est aussi se retrouver Soi-même, mais avec Toi, en plus on le met en pratique. C’est pour ça que pour Moi, ton enseignement c’est la quintessence du chemin.

-  Yosuel  : Mon Ami, ce que Tu n’arrives pas à ressentir, et c’est là que Nous Vous apprenons à tout lâcher, à être Vous, en votre Présence, sans penser. Le retour sur Soi est la prise de conscience, quel que soit le Maître qui en parle et qui l’émet, sans ne plus suivre Qui que ce soit, un seul Maître, mais de comprendre que la Puissance de la Lumière que Vous Êtes est aussi ce que Nous Sommes et que Nous Sommes aussi ce que Vous Êtes. Le retour sur Soi c’est de ressentir individuellement que Vous Êtes la propre Puissance de la Lumière en Vous, et cela demande de tout lâcher. Si Tu Te réfères à un Maître, sans Te permettre de ressentir Toi-même ce que Tu Es et que Tu Es aussi ce Maître, alors Tu prends un chemin de travers.

-  Pascal  : Oui, tout à fait ! C’est pour ça que Je suis ici aujourd’hui !

-  Yosuel  : Alors mon Ami, accepte d’être Toi dans un premier temps, jusqu’à la prochaine fois… : - « Je suis Moi, Je ne pense plus, Je ne conceptualise plus rien, Je ne cherche plus rien. J’accepte enfin de ressentir sans rien contrôler, sans Me faire d’idées quelconques. Je Me re-trouve et Je laisse faire. »… Et c’est ainsi !

-  Pascal  : Merci ! Oui, et J’ai toujours peur d’être séparé de Béatrice , toujours cette peur, et Je demande à Dieu de Me protéger avec Elle…

-  Yosuel  : Dieu, mon Ami, c’est Toi….

-  Pascal  : Je Lui reste fidèle…

-  Yosuel  : Mon Ami, par rapport à ça, Nous ne pouvons rien Te dire, car il y a en Toi une décision prise qui n’est pas ta réalité, mais dont Nous ne pouvons pas épiloguer, puisque Nous restons dans le choix de Chacun. Le jour où Tu Te permettras de lâcher toute emprise sur Toi-même et sur cet Être, simplement en étant Toi et en ressentant ce qui se passe en Toi, alors Nous serons là. Mais pour le moment, Nous ne pouvons Te dire rien de plus, et Nous Te bénissons !

-  Pascal  : Je voudrai rajouter que Je Me réfère à tous les enseignements de Jésus et aussi les Évangiles… Voilà juste pour dire que Je garde les Évangiles précieusement aussi….

-  Yosuel  : Tu sais mon Ami, tout ce qui a été dit dans les Évangiles a été une façon de mettre les choses à une certaine époque pour Vous permettre d’arriver jusqu’à cette période grandiose, depuis quelques décennies, surtout cette dernière décennie, les choses sont dites autrement, plus en profondeur et d’une façon encore plus grandiose. Tout ce qui a été dit de tout temps Vous est révélé maintenant dans un autre contexte, et Je ne dirai pas comme le Maître Adamus-Saint-Germain , faisons un grand feu de toutes ces Bibles, mais…

-  Pascal  : Non, on ne va pas faire un grand feu !

-  Yawaeh  : Ce serait bien pourtant !

-  Raoul  : Quel bordel !

-  Yawaeh  : Mais ce serait bien, parce que au jour d’aujourd’hui, les choses sont réécrites d’une façon absolument adaptée à notre époque et à cette nouvelle ère ! On est en l’an 4 de cette nouvelle ère où les choses sont révélées beaucoup plus à notre portée et d’une façon plus directe maintenant, directement pour réapprendre à Nous re-trouver !

-  Raoul  : Il n’y a plus de contes et légendes !

-  Yawaeh  : Voilà ! Plus du tout de contes et légendes !

-  Pascal  : Je veux rajouter que si Je ne fais pas le catéchisme, parce que par priorité Je veux enseigner Shamballa, mais Je garde les Evangiles…

-  Yosuel  : Comment peux-Tu enseigner Shamballa, mon cher Ami ?

-  Pascal  : Comment Je peux ? Ben…

-  Yosuel  : Ceux de Shamballa sont tous les Maîtres Ascensionnés de la Fraternité Blanche et Ils n’enseignent qu’à travers les Êtres éveillés qui ont atteint un certain niveau de Conscience.

-  Pascal  : Je crois que Je suis un Être éveillé qui a atteint un niveau de conscience.

-  Yosuel  : Alors qu’il en soit ainsi !... Mon Ami Raoul , à quel moment exactement as-Tu ressenti cette brûlure ?

-  Raoul  : J’ai ressenti cette brûlure lorsque J’ai compris que il y avait pour Moi, je dis bien pour Moi, un frein catastrophique de s’en remettre à des histoires pour faire dormir debout, parce que pour Moi, la Bible, les Évangiles, pour Moi, c’est vraiment un bla-bla géant. Je le dis avec des mots très simples…

-  Yawaeh  : Tout à fait, tout à fait…

-  Raoul  : Très rustres, mais quand J’ai découvert les propos d’ Adamus , J’ai dit wouahhhh enfin… Enfin on va mettre tous ces châteaux de cartes à bas, on va faire la vérité sur Jésus, on va tout simplement voir les Hommes comme Ils ont évolués de religion en religion…aujourd’hui, on peut tout laisser tomber !

-  Yawaeh  : Oui, Je Vous ai envoyé le condensé de Saint-Germain sur la vérité de Jésus .

-  Raoul  : D’un seul coup, ça a été une révélation pour Moi, parce que Je le portais en Moi timidement…

-  Yosuel  : Alors cette brûlure mon cher Ami…

-  Raoul  : C’était mon enfermement d’avant !

-  Yawaeh  : Accepte de le ressentir et de le dépasser…J’ai vécu tout ça, sans pouvoir en être consciente avant et Me permettre de vivre autre chose bien avant.

-  Raoul  : On a volé ma liberté de penser !

-  Yawaeh  : Non, personne ne T’a rien volé… Moi, Je l’ai vécu pendant très, très longtemps, on est toujours seul en cause et que ce sont toutes les expériences qu’on s’est donné le droit de vivre pour faire le tour de quelque chose, et avec Amour Nous allons le ressentir, le reconnaître et l’intégrer, et à ce moment-là on sait combien avant on n’était pas prêts, et que maintenant on a cette compréhension, ces ressentis, Nous sommes prêts à ressentir dans l’Amour que Nous pouvons aller au-delà et enfin vivre en Conscience ce que Nous Sommes en réalité et ne plus être pris dans tout ce qui Nous a été imposé. ’Et en cela, on peut faire le pas, sans rentrer dans les frustrations, la critique, la haine, la culpabilité, le remord et tout ça, dans une réalité qui Nous est maintenant révélée !

A partir du moment où on fait un certain chemin en Soi, à un moment donné, on est prêt, on est prêt à accueillir, on est prêt à entendre, on est prêt à ressentir, mais tout cela, au-delà de l’Humain et dans l’Amour, en Amour de Soi-même Nous pouvons alors ressentir une réalité bien au-delà de tout ce que l’on a cru. Et dans cette émergence en Nous, Nous allons pouvoir Nous libérer de bien des choses qui Nous maintenaient dans l’incapacité de croire en Nous, de vivre pour Nous et surtout de créer notre réalité comme Nous avons à cœur de la vivre.

-  Raoul  : Alors, quand J’ai dit « volé », en fait c’est faux parce que c’est une façon de verbaliser n’importe comment pour renvoyer tout en l’air. Moi, Je regrette de ne pas avoir grandi dans un univers qui n’aurait pas été nettoyé comme maintenant. Il commence à se nettoyer. C’est comme si on M’avait fossoyé une partie de ma pensée…

-  Yosuel  : Accepte mon Ami…

-  Raoul  : J’accepte, J’accueille… C’est un peu tard, mais J’accueille…

-  Yawaeh  : Il n’y a pas de tard !

-  Pascal  : Ce n’ai jamais trop tard, l’important c’est que ce soit ici et maintenant ! Oui, et à fond… A fond !

-  Yawaeh  : Accepte tes regrets et va au-delà…ce sont tes propres expériences…

-  Raoul  : Oui, oui… Voilà… !

-  Yawaeh  : Toutes les expériences Nous ont amené pendant de nombreuses vies à faire des expériences dans lesquelles Nous ne Nous re-trouvions pas, maintenant Nous pouvons revenir à la Conscience de « Qui Nous Sommes » et aller au-delà de toutes ces expériences en Amour de Nous-mêmes, de tous les Êtres, de « Tout ce qui Est »… Je rappellerai par la même occasion ce que le Maître Adamus a dit en gros, que ce que Nous allons comprendre et libérer dans cette vie, il Nous faudrait plus de cinquante vies pour y arriver…en sachant qu’un seul aspect de Nous, Nous revenions plusieurs vies pour l’expérimenter, alors que là, Nous avons la possibilité d’intégrer tout ou partie de tout ce que Nous avons expérimenté et de passer à autre chose.

-  Raoul  : Alors Moi, si Tu veux, quand J’ai compris à quinze, seize ans que des millions de personnes de génération en génération depuis Constantin ont vécu dans des histoires à dormir debout pour contrôler la psyché collective…

-  Yosuel  : Va au-delà mon Ami.

- Raoul : La culpabilité…

-  Yosuel  : Va au-delà aujourd’hui, accueille-Toi en ton Cœur, « Je Suis »… Ressens ton Cœur… : - «  Je prends une grande respiration ….et J’accueille et Je vais au-delà. Dans l’instant présent de tous les instants, Je Me permets d’Être et Je ne retourne pas en arrière. »… Tout ce qui a été a été la continuité, et continue et continuera encore pendant un certain temps dans l’expérience de ce qui est de ne pas s’aimer, de chercher au travers des Autres, de se nourrir des Autres, d’être dans la soumission et dans l’hypnose… Mon Ami, reste Toi-même, accueille-Toi, ouvre-Toi à ce que Tu Es, en Amour de Toi-même…

Alors Je vais simplement Vous dire : cessez tous vos bavardages qui ne Vous permettent pas d’être dans l’instant présent, dans la Lumière que Vous Êtes. Cessez de Vous poser des questions, de Vous chercher. Soyez-Vous, pleinement Vous.

Mon Ami, accepte de ne plus culpabiliser pour quoi que ce soit… : - « Je Suis Moi, et maintenant Je M’ouvre à Moi-même pour ressentir ce que Je Suis et Me permettre de vivre dans l’instant ce que Je Suis pour faire un pas après l’autre et dépasser chaque strate dans lesquelles Je Me suis perdu et dans lesquelles J’ai laissé bien des parties afin de toutes les réunifier à chaque pas que Je ferai. »… Et c’est ainsi !

-  Raoul  : Oui, Je voudrai dire un mot… Tout ça a été passé par suite de l’étude, les réflexions, et il fallait que ce soit dit par Yosuel , pour que ce soit enfin établi, posé et on peut passer à autre chose…voilà. Il fallait que ce soit dit par Yosuel . C’était évacuer dans ma tête, et il fallait que ce soit posé…

-  Yosuel  : Alors Je vais Te dire mon Ami, cesse de penser dans ta tête ! Sois-Toi, pleinement Toi en ton Cœur. Permets-Toi de T’ouvrir à ce que Tu Es, sans ne plus rien chercher. Accepte de vivre enfin pour Toi…….. Ne Te cherche plus dans tout ce qui se présente pour comprendre ce qui s’est passé et parfois Te laisser aspirer dans des plans où Tu n’as pas à aller… : - « J’apprends à Être Moi, à Me re-trouver, sans ne plus rien émettre d’autre que d’être là, dans la joie du moment, dans la joie de vivre, dans l’acceptation d’être pleinement ici sur cette Terre, dans ce corps et de ré-apprendre ce que Je Suis… Je ne peux pas Me re-trouver si Je vis constamment dans des demandes, dans des recherches, dans des fabulations, dans des incompréhensions, dans des ressentiments, dans des contrariétés, dans des réactions, surtout dans l’injustice. »…

Il est temps de Te re-trouver en de comprendre qu’en Toi il y a un immense Amour dans lequel Tu peux Te ressentir, dans lequel Tu peux T’immerger, sans ne plus souffrir de quoi que ce soit… : - « Je Suis, et Je n’ai plus à souffrir de toutes mes expériences… Je Suis, et J’accepte d’être là, présent en Moi-même sans ne plus M’en faire, mais de vivre en conscience que tout ce qui s’est joué sur cette Terre n’est pas la réalité. »… c’est un hologramme qui permet l’expérience dans la continuité du continuum de ce qu’Est « La Source » au travers de tout ce qui existe, de tout ce qui est possible et de tout ce qui est encore à expérimenter.

Vous avez vécu de nombreuses vies dans de grandes souffrances, allant au-delà même parfois de l’acceptation dans l’insoutenable, et maintenant Vous pouvez en sortir, retourner à Vous-mêmes et vivre autre chose en Vous re-trouvant, en n’étant plus pris dans l’hypnose dans lequel Certains Vous ont enfermés et Vous manipulent.

Alors commence par décider et Te permettre d’Être Toi, sans ne plus rentrer en réaction par rapport à tout ce qui s’est vécu, mais d’être dans l’instant présent, pour vivre autre chose, pour Te redécouvrir et plutôt que Te limiter par rapport à ce passé, par rapport à tout ce qui se vit, par rapport à tout ce que Tu as vécu, mais de T’ouvrir à autre chose, à la Puissance qui peut créer ta réalité au-delà de toutes ces souffrances et de toutes ces limitations.

-  Raoul  : Grand merci !

-  Yosuel  : Et il en est ainsi ! Mes Amis, Je vais clôturer cette session. Ce fut une joie pour Moi de Vous avoir amené à comprendre et à ressentir, encore plus dans votre profondeur, ce que Vous étiez à même de dépasser, et surtout de comprendre que c’est vraiment en Vous que tout cela se passe, sans Vous en remettre à Qui que ce soit, mais de décider de ré-apprendre à être le Maître que Vous Êtes. Je Vous salue, Je Vous dis à une prochaine fois. Et il en est ainsi.

-  Tous  : Namasté Yosuel , Merci…

-  Yawaeh  : Prenons une profonde et lente respiration ……en Vous laissant aller…..et on lâche tout……. On est là, présents en Nous……..

…..Pause….

-  Métatron  : Mes Amis, Je suis ce que Je Suis Métatron , Seigneur de Lumière. Alors pourquoi Je M’avance en l’instant dans cette session ? Parce que bien des choses ont été dites, et que bien des choses doivent être comprises. Je ne vais pas M’étaler, Je ne vais pas en dire très long, mais ce que Je peux Vous dire, c’est que Vous êtes encore pris dans une spirale ascendante, alors qu’actuellement des énergies puissantes déferlent sur cette Terre et Vous permettent d’accéder de plus en plus à la conscience de « Qui Vous Êtes », au-delà de tout ce qui s’est joué, au-delà de toute l’infortune que Vous avez subie par tout ce qui s’est mis en place et dont Vous en subissez encore les conséquences.

Chaque Être peut décider en Lui de se re-trouver, mais cela demande de tout lâcher, et quand Je dis « tout lâcher », Moi Métatron , Je suis radical, car bien heureux seront Ceux qui comprendront qu’Ils n’auront plus rien à faire avec tout ce qui s’est joué, avec tout ce qui est enfermé sous ce voile, avec tout ce qui a été dit et enseigné, mais qu’au jour d’aujourd’hui, à l’instant même, dans l’instant présent qui est au-delà du ici et maintenant, comme l’appelle Yawaeh , le présent de toute éternité où tout existe simultanément et où tout peut être transcendé, créé à chaque instant. Cela Vous demande de ne plus Vous référer à tout ce que Vous avez cru qu’était une certaine vérité, mais simplement de tout lâcher, de faire table rase et d’être simplement à nouveau Vous en votre Cœur et de ne rien faire d’autre.

Et Je Vous laisse mes Amis, et il était important que J’apporte ces précisions qui correspondent à vos propres vérités, pas au niveau de votre conscience humaine, mais au niveau de votre Conscience Divine. Et il en est ainsi !

Je Vous salue et Je Vous retrouverai très bientôt pour mes Effusions et les sessions.

-  Tous  : Namasté Métatron , merci !

-  Pascal  : Et pour Moi, les enseignements de Yawaeh et la Bible ne sont pas du tout contradictoires ! Le but visé est en fait le même, sauf que Yawaeh ça va plus loin dans la transformation intérieure, mais les deux sont tout à fait compatibles…pour Moi !

-  Sylvie  : Est-ce que Je peux poser une question avant d’écouter la musique ?

-  Yawaeh  : Oui, bien sûr.

-  Sylvie  : Quand Métatron a dit qu’on était dans une spirale ascendante, c’est-à-dire qu’on est encore plus dans la conscience de masse ?

-  Raoul  : Mais non, on s’en écarte !

-  Yawaeh  : Ca veut dire que Vous êtes encore dans quelque chose qui ne Vous permet pas encore d’accéder à la pleine Lumière qui pourra, à un moment donné de votre cheminement, circuler en Vous en Vous permettant de mieux ressentir ce que Vous Êtes…

Maintenant, permettez-Vous d’écouter cette musique en votre Cœur, en la vibrant, sans penser…

 => Musique de fin de session : Yanni n° 5 du CD – Tribute

*************

Retranscription : MaAna

Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session n° 6 à Mirabel et Blacons du 19/03/2016.

Je T’honore pour ton implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi