Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Session n° 11 - Vous êtes des Créateurs - Phase 1 - Initiation > transcription de la session n° 11 à Chaponost du 17/03/2018 - Vous Êtes des (...)

transcription de la session n° 11 à Chaponost du 17/03/2018 - Vous Êtes des Créateurs - Phase 1 Initiation

dimanche 7 avril 2019, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session n° 11 à Chaponost (Rhône – 69)

« Vous êtes des Créateurs »

Animée par Yosuel

Intervention de Mère Divine

canalisés par Yawaeh

Samedi 17/03/2018

1ère Partie  :

 => Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, Chacun s’installe confortablement……….

-  Yawaeh  : Ha Lhy Ah à Vous.

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi !

-  Yawaeh  : Quelle joie de se retrouver, quel bon Groupe, un bon Groupe ici à Chaponost, dans la joie d’être ensemble, dans la joie de cheminer ensemble et individuellement.

Vous Vous laisser aller…….. Présence en Vous dans la joie, sans penser, sans aucunes interférences….. Vous Vous laissez totalement aller comme si Vous baigniez dans un bain de jouvence de Lumière…….

……..Pause………

Nous prenons une profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…….. Présence…..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement……..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…….. Présence en Soi, en l’instant présent, sans penser, Être simplement……… Présence « Je Suis »…………

………..Pause………

Nous accueillons en notre Cœur et en ce lieu, la présence de Yosuel, des Êtres de Lumière, des Maîtres Ascensionnés, des Arcturiens, des Pléïadiens, les Intra-Terre, les Maîtres Dragons Sacrés dont Oartz qui dit : - « Je suis là, Tu le sais ! » Gérioth. Toute la Famille des Dragons qui se rapprochent de plus en plus des Humains, tous les Maîtres où qu’Ils soient , et toutes les Mouvances de Lumière qui Nous permettent cette connexion entre ce que Nous Sommes ici et « La Source ». Nous honorons notre Conscience de Groupe C.C.U. Amalanael .

Et Nous avons un petit message de MaAhé, d’Ama Luna et d’Amanayah qui seront avec Nous par le Cœur et qui Nous souhaitent une bonne et belle session !

……… Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. Je Vous retrouve, quelle joie d’être parmi Vous, en Vous si Vous M’accueillez. Je suis ce que Je Suis Yosuel , votre Ami, votre servant, votre Présence, ce que Vous Êtes. Cela Vous étonne ?

Vous avancez pas à pas, et de plus en plus Nous Vous amenons à ressentir ce que Vous Êtes bien au-delà de ce que Vous avez cru être, bien au-delà de ce que Vous en pensez, de ce que le Divin Est. Viendra un temps où Nous n’emploierons plus le mot Divin, mais pour le moment, c’est plus facile pour Vous. Alors ce que Vous Êtes, Je Vous le dis, est bien au-delà de ce que Vous croyez être, et bien au-delà de tout ce que l’on Vous en a dit.

Vous allez défoncer bien des murs, cela va Vous bousculer, Vous déboussoler, mais si Vous avez la volonté de comprendre, de ressentir « Qui Vous Êtes » en réalité, alors viendra le moment où les choses seront bien plus faciles, mais il Vous faut aller de l’avant, aller au-delà de toutes vos peurs, de toutes vos croyances, et surtout de ne plus Vous retourner.

Présence à Vous, Présence en votre Cœur, en votre espace, Présence où Vous allez petit à petit ressentir, n’est-ce pas mon Ami Aviarel …ressentir…Tu sais bien ce que cela veut dire ? Ce que beaucoup parmi Vous n’arrivent pas encore à ressentir. Surtout ne Vous découragez pas, c’est votre chemin, Vous devez persévérer, Vous devez être à l’écoute de ce qui se passe en Vous, sans ne plus accorder d’importance, de crédit, à toutes les pensées qui Vous traversent. Laissez-les aller, restez en Vous dans le calme, permettez-Vous de ressentir, même si Vous ne ressentez rien, permettez-Vous, laissez aller les pensées, retrouvez-Vous à nouveau dans le calme, et à un moment donné, si Vous persévérez, si Vous ne Vous découragez pas, alors Vous ressentirez. Et il fallait que cela soit dit !

Alors mes Amis, Je Vous retrouve, Nous sommes nombreux. Il fallait que ce Groupe se réunisse, il fallait que Chacun en son Cœur émette la joie d’Être, la joie d’être dans sa Présence. Vous émettez des énergies qui Vous sont bénéfiques, et en même temps Vous Nous permettez d’être là, Vous Nous permettez de Vous tenir la main, Vous Nous permettez de Vous toucher et Nous dansons avec Vous.

Vos Émanescences ne sont pas totalement présentes pour Certains, mais encore une fois, si Vous avez la volonté d’aller à la rencontre de Vous-mêmes, d’être Vous, ce que Vous Êtes, cela se fera graduation par graduation. De plus en plus votre propre Émanescence sera présente, parce que Vous libérerez un taux d’énergies et Vous vibrerez à un taux plus élevé. C’est ainsi que cela se passe ! Plus Vous dépassez des paramètres, plus Vous êtes Vous-mêmes, plus Vous êtes dans votre Présence, plus Vous vibrez et plus votre propre Émanescence, Nous-mêmes, toute « La Source » pouvons aller à votre rencontre, parce que Vous venez à notre rencontre.

………. Pause………..

Mes Amis, Nous allons commencer par une « respiration consciente »…

Laissez-Vous aller…….. Respirez profondément ……

• Vous êtes Vous, en Vous, sans penser…….… Ne Vous attardez pas sur ce qui pourrait émerger, ressentez votre souffle, ressentez votre respiration, ne laissez pas le mental interférer, soyez pleinement Vous, en Vous………..

• Maintenant, Vous prenez une profonde respiration en conscience de votre respiration…… Ne cherchez rien, Vous Êtes……………. Mes Amis, à l’instant même, lâchez tout ce qui Vous interfère……….

• Maintenant laissez-Vous aller comme si rien ne Vous empêchait d’être simplement…comme si Vous étiez, simplement…comme si rien ne Vous interfère…………. Et lâchez tout……..

Vous respirez profondément …….…. Vous Êtes……….. Ne cherchez rien, détendez-Vous……… Ne cherchez rien et accueillez-Nous…….. Ne cherchez rien et accueillez-Vous……….

• Maintenant, ressentez que dans votre respiration, que Vous continuez à faire profondément……il n’y a rien que Vous et votre respiration………il n’y a rien, et ce rien n’en est pas un……..il n’y a rien et il y a tout…… il n’y a rien, et Vous Êtes………..

• Laissez-Vous aller simplement…….. Ne cherchez pas à contrôler les choses, acceptez simplement « d’Être »………… Acceptez d’être là en Vous…….. Acceptez de ressentir….. Acceptez que Vous puissiez ressentir ce que Vous avez peur de ressentir, ne cherchez pas……..

Respirez profondément …….laissez-Vous aller…….. Vous Êtes simplement… : - « Je permets mon ouverture en mon Cristal intérieur… Je ne contrôle rien, Je M’ouvre enfin à ce que « Je Suis »… Je ne cherche rien, Je Me permets d’être là… »……

• Soyez simplement…… Vous respirez profondément …….et Vous êtes bien……… Vous respirez profondément …….et Vous Vous détendez……… Vous êtes vraiment avec Vous-mêmes, il n’y a plus d’interférences…….

• Vous Vous laissez aller…… Vous Êtes simplement… : - « J’accepte enfin de vivre ce que « Je Suis ». J’accepte enfin d’aller au-delà de tout ce qui se présente, Je ne M’y arrête pas… J e respire profondément …….et « Je Suis », Je suis Moi… »…….

………...Pause……….…

-  Yosuel  : Mes Amis, détendez-Vous……….. Cette respiration consciente Vous amène à être en votre Présence, à être avec Vous, et Vous le savez maintenant, Vous êtes bien autre chose qu’un Humain, Vous n’êtes pas cet Humain limité et conditionné. En Vous il y a la Force et la Puissance de la Lumière que Vous Êtes, il y a la Force qui maintient toutes choses dans ce que Vous êtes à même de pouvoir être Vous dans la pleine Lumière, et ainsi, dans la joie, dans la paix intérieure, dans la Puissance que Vous Êtes, Vous pouvez créer sans aucune interférence, ce que Vous avez à cœur de vivre en Conscience de ce que Vous Êtes en réalité du Maître incarné qui peut émettre à un tout nouveau niveau ce qu’Il Est.

Alors il Vous faut lâcher tous les impondérables, toutes les injonctions, les croyances, les peurs. Il Vous faut Vous permettre d’être Vous, en Vous, comme Vous venez de Vous le permettre. Ce que Vous venez de faire, ce que Vous venez de ressentir. Vous allez petit à petit le vivre les yeux grands ouverts dans votre quotidien !

Ces moments de respirations profondes, ces moments de grande détente, ces moments d’accueil de Vous-mêmes, ces moments de calme intérieur, c’est ce que le Maître vit en permanence. C’est pourquoi Nous faisons ces petits exercices afin de Vous amener petit à petit à Vous re-trouver dans ce que Vous Êtes en réalité, sans toutes les turbulences, sans vos multitudes de pensées, sans tout ce qui Vous traverse et aussi pour que Vous puissiez être pleinement Vous, quel que soit ce qui Vous traverse, quel que soit ce qui se passe autour de Vous, quelles que soient toutes les turbulences de ce monde.

Vous avez des vagues qui déferlent, certaines plus espacées, d’autres plus rapprochées, certaines moins nombreuses et d’autres plus nombreuses, et chacune d’elles peut déstabiliser un Être et L’amener à vivre des controverses, alors renouer avec des peurs, des injonctions, à se retrouver à nouveau aspirés dans la conscience de masse et surtout à être pris dans des tourbillons où Il aura bien de la difficulté à en sortir.

C’est pour cela mes Amis que ces moments sont importants afin que Vous sachiez, que Vous compreniez, que Vous ressentiez ce qu’est la Présence, la Présence sans mental, sans penser, sans aucunes interférences, la Présence où Vous pouvez Vous re-trouver à chaque instant, chaque fois que quelque chose Vous perturbe, jusqu’à ce que cela soit votre état naturel, jusqu’à ce que cela soit une évidence pour Vous d’être ce que Vous Êtes.

Alors mes Amis, Vous allez comprendre et ressentir de plus en plus que Vous n’êtes pas un Humain, et en même temps Vous faites l’expérience de l’Humain en étant dans un corps, en étant ici en incarnation, en étant à la fois dans ce monde de 3D, mais aussi à bien d’autres niveaux.

Certains d’entre Vous ici ne sont déjà plus dans la 3ème dimension, pour les Autres persévérez. Il est plus facile de passer toutes les turbulences lorsqu’on est au-delà de la 3ème dimension. Alors sachez que si Certains y sont arrivés, Vous pouvez aussi y arriver. Alors bien sûr la 5ème dimension a aussi ses turbulences, a parfois aussi un mental interférent, une certaine forme de dualité, mais une dualité qui n’a plus rien à voir avec la dualité de 3ème dimension. C’est une dualité où on se taquine, où on se cherche, où on joue encore dans la critique, la suspicion, mais c’est à des nivaux bien plus doux, où plus rien de ce qui se joue dans la 3ème dimension ne peut a voir lieu au niveau de vouloir anéantir l’Autre, cela en 5ème dimension n’est plus possible.

Alors mes Amis, il fallait que Je l’exprime, il fallait que Je Vous le dise, pas pour que Vous ayez des peurs pour Ceux qui sont encore en 3ème dimension, mais pour Vous dire : ouvrez votre chemin et c’est en Vous, en votre Cœur que cela se passe, là où Nous pouvons Vous accompagner, Vous guider, et Vous ne pourrez pas faire marche arrière si Vous décidez, véritablement et réellement d’aller à la rencontre de Vous-mêmes, de ce que Vous Êtes en réalité.

Mes Amis, beaucoup choisissent de se re-trouver et abandonnent très vite. Ils sont aimés et honorés, ne Les jugez pas, cela fait partie des expériences. En Amour de Vous-mêmes, ayez de la compassion, le chemin n’est pas facile, surtout en cette époque troublante, mais si Vous avez cette volonté, Nous serons là. Et il en est ainsi.

…..Pause…..

Alors pour Vous permettre de dépasser l’Humain limité et conditionné et Vous re-trouver en Vous, en unité avec l’Humain que Vous êtes et l’Emanescence Divine que Vous Êtes, Vous devez accepter en Vous que votre Humain s’aligne, s’accorde pleinement et en totalité avec votre Moi Divin et « La Source », cela demande du courage, cela veut dire : - « Je suis un Humain et en Moi il y a une Puissance, et cette Puissance J’accepte qu’Elle puisse pleinement incarner la Lumière en Moi, à travers Moi, et Moi l’Humain Je fais ce que J’ai à faire, tout ce que les Humains ont à faire, mais Je ne pense plus par Moi-même, Je ne joue plus dans la cour des Humains, Je Me laisse totalement guider par ma propre Puissance en laissant la Lumière intégralement se mouvoir ici et M’amener ce que Je suis maintenant à même de vivre, de créer, de faire, au-delà de ce que J’avais l’habitude de vivre, de créer, de faire uniquement avec ma partie humaine. »…

Alors cela va Vous demander de plus en plus de Vous permettre d’être en Vous, de Vous accueillir, d’être en Amour de Vous-mêmes et de comprendre qu’en lâchant votre façon de penser comme Vous le faites, en laissant votre propre Emanescence Vous insuffler ce que Vous êtes à même de ressentir.

Vous allez pouvoir créer votre réalité autrement et différemment, mais cela Vous demande de tout lâcher dans l’Humain, et c’est la partie la plus difficile, c’est la partie dans laquelle Nous Vous accompagnons, car il y a encore bien des retenues et bien des circonstances où Vous plongez la tête la première dans ce qui se manifeste, dans ce qui se présente, alors qu’il Vous faut pleinement rester Vous, en Vous, en laissant votre propre Emanescence, « La Source » Vous insuffler ce que Vous êtes à même de transmuter et de traverser, sans en subir les conséquences et de ressentir que la solution est là et que tout peut être amené dans la pleine Lumière.

Alors mes Amis, cela demande du courage, et surtout de ne pas avoir peur de ce changement radical qui bouscule totalement, complètement et définitivement votre notion de la réalité humaine. Alors certains Êtres y parviennent, et en cela, si certains Êtres y parviennent, même s’Ils sont très peu nombreux sur cette Terre, Vous pouvez y parvenir aussi et cela Vous appartient !

Permettez-Vous de ressentir de plus en plus ce que Nous Vous insufflons, ne cherchez pas, ne contrôlez pas. C’est dans un laisser-aller total en Vous que Vous ressentirez ce que Nous Vous insufflons, ce que cela veut dire. Tant que Vous cherchez à comprendre, cela restera mental et Vous ne Vous permettrez pas de ressentir. Ouvrez-Vous en Vous, en votre Cristal intérieur et apprenez à ne plus penser, apprenez à lâcher prise, apprenez à Vous laisser-aller et à Nous laisser Vous insuffler ce que Vous êtes à même de ressentir et qui Vous amènera à comprendre de plus en plus subtilement ce que Vous Êtes en réalité et comment tout transcender, comment créer votre réalité, au-delà de ce que Vous vivez. Et il en est ainsi mes Amis.

Laissez-Vous aller……… Présence…….. Lâchez toutes pensées suggestives qui émergeraient, laissez-les aller, ne cherchez pas à les changer, ne les contrôlez pas, ne les rejetez pas, ne les combattez pas, laissez-les aller…….

Alors mes Amis, dans ce ressenti profond que Vous Vous permettez là, en l’instant, que se passe-t-il en Vous ? Ne cherchez pas, ressentez…….. Que se passe-t-il en Vous mes Amis ?…………. Méliayah ma chère Amie, peux-Tu Nous répondre ?

-  Yawaeh  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne Tous à différents niveaux

-  Méliayah  : Ce n’est pas facile de dire ce qu’on ressent, quand on ne ressent presque rien…

-  Yosuel  : Que se passe-t-il en Toi ?

-  Méliayah  : C’est comme si J’étais le souffle…

-  Yosuel  : Cela veut dire quoi « comme si J’étais le souffle ? ».

-  Méliayah  : Je rejouais Tout, Je suis dans le rien qui est Tout… Je ne sais pas, mais Je suis bien !

-  Yosuel  : Peux-Tu maintenant prendre une profonde respiration …..et tout lâcher… : - « Alors dans ce souffle, Je Me re-trouve…… Et maintenant Je lâche ce souffle…… Je Me permets d’être là, J’ouvre grande la porte vers une autre réalité, celle où Je suis là, où effectivement il n’y a rien, mais un rien qui n’en est pas un. Je ne cherche rien… Je suis simplement là… Maintenant J’ouvre la porte de ma réalité… Je ne cherche rien… J’abandonne tout… J’abandonne tout ce que J’ai cru être………et Je laisse émerger tout ce que J’ai peur de vivre en ressentant ce rien qui n’en est pas un…… »…

Là, maintenant mon Amie, que se passe-t-il en Toi ?………

-  Méliayah  : Je sens plein de choses dedans...

-  Yosuel  : Elles sont comment ces choses dedans ?

-  Méliayah  : Ca grenouille, ça gargouille…il y a du monde…

-  Yosuel  : Laisse-Toi aller………. C’est tout un grondement de choses auxquelles Tu ne voulais pas ouvrir la porte, laisse-les sortir………. Elles n’ont plus à être là, laisse-les s’exprimer, elles n’ont pas à T’envahir et Tu ne dois pas en avoir peur. Ce n’est pas ce que Tu Es, c’est ce que Tu as retenu. Alors maintenant intègre tout ce grondement, toutes ces précipitations, tous ces affleurements de bien des choses et ne retient rien……… C’est comme un fleuve nauséabond qui va couler en ton Cœur, Tu le laisses couler en ton Cœur, Tu l’intègres jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien…………. Intégration totale…….. Fleuve noirâtre, miasmes, nauséabond, représentant tant de peurs, tant de limitations, tant de croyances, tant de vies passées à se chercher, à souffrir, tant d’enfances perturbées, tant de joies réfrénées, tant de limitations, de soumissions, de contraintes…………

…….Pause…

Ce fleuve a-t-il fini de couler en intégration ?

-  Méliayah  : Je crois que oui, J’ai envie de pleurer de joie…

-  Yosuel  : Accepte-Toi maintenant, accepte de T’accueillir réellement, dans ce que Tu Es… : - « Je suis « La Source-même », Je suis la joie, Je suis l’Amour de Moi-même et Je n’ai plus à souffrir de tout ce que J’ai vécu. Je n’ai plus à Me retourner, et dans l’Amour, Je comprends, Je ressens que cela a été des expériences pour M’amener à ressentir combien on peut se fustiger, combien on peut se fourvoyer, combien on peut être anéanti par les Autres, par un système, combien on peut être manipulés, combien on peut vouloir être conformes à ce que l’on attend de Nous, combien Je Me suis fourvoyée tant et tant de fois, et combien il y a tant d’Amour à ressentir que ce n’est pas ainsi que l’on peut vivre réellement, véritablement, être libres, autonomes, Souverains, combien dans l’Amour Je M’accueille, tant Je sais maintenant que le Maître que Je Suis peut être là, en parfaite unisson avec l’Humain et que Je peux Le laisser M’insuffler ce qui est véritablement ma réalité. »…

Alors mon Amie, il y avait une grosse masse latente et Tu as permis qu’elle émerge, qu’elle sorte, qu’elle se présente. Tu T’es permis de l’accueillir sans peur. En d’autres moments, Tu en aurais eu très peur, Tu l’aurais refoulé, mais là Tu T’es permis d’accueillir, d’intégrer et d’en être libérée, et c’est ce que Tu as ressenti. Alors sois-Toi et comprends combien ce qui peut Vous déranger est quelque chose que Vous pouvez laisser émerger, accueillir, intégrer, dépasser et en ressentir l’Amour que cette expérience Vous a amené à vivre.

Voilà mon Amie comment, d’une façon si simple, Vous pouvez dépasser des choses qui Vous empêchent d’être Vous, qui Vous tirent vers le bas, qui Vous empêchent d’être dans la joie, qui Vous empêchent de vivre pour Vous. Cela n’est pas agréable sur le moment, mais cela est vite libéré, contrairement à ce que l’on peut retenir durant de longues années, voir des vies par peur de les laisser émerger.

Tu viens de comprendre un attribut important : ne plus jamais avoir peur de laisser émerger ce qui peut être ressenti, intégré, transcendé, dépassé, et Je T’honore pour cela.

-  Méliayah  : Merci Yosuel .

-  Yosuel  : N’ayez plus peur de ce que Vous avez à dépasser, même si cela n’est pas agréable en l’instant, cela sera vite dépassé, si Vous Vous le permettez. Maintenant mes Amis, qu’est-ce qui a émergé pour Certains, pendant que cette chère Amie intégrait son fleuve puant ?…………. Anavalayah , peux-Tu Nous répondre ?

-  Yawaeh  : Et Nous faisons Tous la même chose, car Vous pouvez libérer bien des choses à chaque fois.

-  Anavalayah  : Alors ce que J’ai ressenti au début, c’était vraiment que J’allais comme dans un endormissement, donc il n’y avait plus rien, et en fait, quand Tu as posé la question, J’ai de nouveau ressenti qu’il y avait quelque chose de mon nez qui coulait dans ma gorge, qui dérangeait quelque chose depuis très longtemps.

-  Yawaeh  : Laisse-Toi aller, surtout permets-Toi d’Être en Toi, sans rien chercher, ressens……. Laisse émerger afin de l’intégrer et le dépasser.

-  Yosuel  : Tu as ressenti que Tu avais très peur de ne pas pouvoir Te permettre de ressentir les choses en Toi, sauf par petits moments, comme cela T’arrive parfois dans certaines circonstances, mais dans ton quotidien Tu as de la difficulté à ressentir, d’où le re-sentir, se permettre de re-sentir à nouveau ce que Tu Es au plus profond de Toi-même, parce qu’alors ça T’amène à lâcher la partie de Toi qui ne veut pas admettre qu’il y ait des Êtres qui puissent ne pas T’accepter comme Tu Es, des Êtres avec Qui Tu n’arrives pas à T’entendre, des Êtres qui parfois Te mettent des bâtons dans les roues, des Êtres que parfois Tu n’acceptes pas, des Êtres dont surtout Tu ne tolères pas leurs façons d’être, de faire. Cela parce que Toi-même Tu as de la difficulté à re-sentir l’Amour que Tu Es, l’Amour qui englobe chaque Être, tout ce qui est Vie, « Tout ce qui Est ».

Cet Amour de Toi-même, Tu ne l’as jamais totalement accepté parce que Tu ne T’es jamais totalement considérée comme une Puissance Divine, comme la Puissance de la Lumière, ceci est impossible… : - « Je ne peux pas être un Être de Lumière, car alors tout Me serait facilité, Je vibrerai la joie en permanence, Je vibrerai comme un oiseau qui s’envole et rien de désagréable ne pourrait M’advenir. »…

Mon Amie, Tu as oublié une chose : Tu es un Être Divin, Tu Es la Puissance de la Lumière, mais ce que Tu Es n’est pas totalement intégré dans ce corps humain en totale unité avec ta conscience humaine. C’est ta conscience humaine que Tu ressens dans tous ses aspects, et si Tu T’ouvrais totalement en Toi, que Tu permettais à ton Cristal intérieur de s’ouvrir en totalité, alors Tu permettrais que ce que Tu Es en réalité puisse s’écouler en Toi, et là, Tu ressentirais réellement ce que Tu Es, comme cela T’a été permis par petits moments, comme dans tes promenades, de ressentir, mais Tu ne le gardes pas, parce que Tu es vite rattrapée par des injonctions qui Te disent : - « Tu ne peux pas être ce que l’on Te dit Être, sinon Tu aurais une autre vie, sinon tout Te serait facilité. »… Et ce n’est pas ainsi que cela se passe !

Tu dois réapprendre ce que Tu Es en T’ouvrant en Toi, en ouvrant ton Cristal intérieur et en permettant à ta propre Emanescence de T’insuffler une réalité sur ce que Tu Es et vivre graduellement quelque chose de nouveau, quelque chose qui va T’ouvrir en totalité, quelque chose dont Tu vas pourvoir vibrer, sans ne plus jamais remettre en question ce que Tu Es.

Accueille cette partie…….ne cherche pas à la comprendre, permets-Toi de l’intégrer…..et accepte que Tu puisses enfin T’ouvrir à ce que Tu n’as pas voulu T’ouvrir en totalité, justement par peur de ressentir totalement ce que Tu Es…et c’est un fameux paradoxe ! Ne cherche pas, pas de contrôle, dans un laisser-aller total, Tu laisses émerger cette partie et Tu ne lui donnes plus d’importance… : - « Combien Je M’ouvre à ce que « Je Suis », combien Je M’accueille dans ce que « Je Suis », combien Je Me permets d’être Moi, en Moi, sans ne plus Me fustiger, sans ne plus Me fermer, sans ne plus Me corrompre, sans ne plus Me mettre des bâtons dans les roues, alors Je comprendrai qu’en Amour de Moi-même tout peut être vécu différemment, et alors J’aurai du recul et de la compassion pour chaque Être, en sachant ce qu’Ils vivent là où Ils en sont, et Je ne pourrai plus rien émettre que de l’Amour, l’Amour de Moi-même, l’Amour de tout Être, de tout ce qui vit, de « Tout ce qui Est ». Présence Christ , Christos en Moi. »… Et il en est ainsi.

-  Anavalayah  : Merci !

-  Yosuel  : Ressens……..

Ressens maintenant à d’autres niveaux, ne ferme plus rien…….

Présence en l’instant-même…..

Présence en ton Cœur……

Présence dans la joie d’Être…..

Présence en Amour de Toi-même, instant présent de tous les instants, clarté, fluidité, Grâce………

Et il en est ainsi.

-  Yawaeh  : Joie de se re-trouver, dit Adamus  !

…..Pause…..

-  Yosuel  : Mes Amis, Vous venez de libérer une grande quantité d’énergies et d’intégrer ainsi un certain taux de Lumière. Honorez-Vous, glorifiez-Vous, accueillez-Vous. Restez Vous-mêmes en l’instant…..sans ne plus rien émettre au niveau de votre mental, de votre conscience humaine, mais laissez-Vous insuffler ce que Vous êtes à même de partager entre Vous lors de votre pause goûter. Et il en est ainsi.

Et Je Vous retrouve dans un instant ! Soyez-Vous, Je Vous aime, Je Vous accompagne, Je Vous entends. Soyez mes Amis, et à tout de suite !

-  Tous  : A tout de suite Yosuel  ! Mahalo.

**********Pause Goûter**********

2ème Partie  :

-  Yawaeh  : Vous Vous laissez aller…….. Vous êtes Vous, en Vous, Présence…… Présence dans la joie, en l’instant présent………

Prenez une profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Vous Êtes ….et Vous expirez très, très lentement…… Présence……

Vous prenez une deuxième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Vous Êtes ……et Vous expirez très, très lentement…… Présence dans la joie sans aucune interférence………

Vous prenez une troisième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Vous Êtes ……et Vous expirez très, très lentement…… En votre Cristal intérieur, Vous Êtes……. Présence « Je Suis »………...

….....Pause...…..

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous retrouve, comment s’est passé votre pause goûter ? Vous êtes-Vous laissés insuffler par votre propre Emanescence chaque fois que Vous aviez à Vous exprimer ?

……. Silence………

Il n’y a pas beaucoup de réponses ! Bon, Vous êtes en chemin, on y va, mais rappelez-Vous toujours que Vous n’êtes pas cet Humain que Vous croyez être et qu’il y a en Vous une Puissance qui peut Vous insuffler ce que Vous êtes à même d’exprimer, ce que Vous êtes à même de créer pour Vous, n’en doutez pas, soyez, soyez-Vous, Vous, en Vous en permanence, et Nous serons là.

Alors mes Amis Je vais Vous demander de Vous laissez aller…….. Présence en Vous, détente totale, sans penser……….

Nous allons faire une petite Conscience dans l’expansion de ce que Vous Êtes , ressentez……ne cherchez pas à comprendre, laisser-Vous totalement aller, Vous êtes Vous, en Vous……...

……Pause…..

Maintenant, Je vais Vous demander de ne plus Vous référer à ce que Vous êtes dans l’Humain et à tout ce que Vous retenez dans l’Humain, et d’accepter de lâcher en totalité toute référence humaine…

Maintenant, acceptez l’Être Divin que Vous Êtes, ne cherchez rien, laissez-Vous aller en totalité…..

Maintenant, expansez votre Lumière au-delà de ce corps…….. Vous restez Vous, en Vous, en votre Centre, expansez-La à l’infini sans aucune limite, tout en restant Vous-mêmes au Cœur de votre Être, en Vous…………

Maintenant, que ressentez-Vous ?…….. Vous êtes en expansion sans savoir où se limite cette expansion, Vous ne le voyez pas, mais Nous Vous le disons : que ressentez-Vous dans cette expansion illimitée ?……… Exprimez-le sans mots, mais dans le ressenti de ce que Vous êtes à même de ressentir…………

……Pause…..

Maintenant, comprenez, sans mental, toujours dans le ressenti, que Vous êtes au-delà de ce que Vous avez cru être…….… Votre expansion s’expanse sans que Vous soyez conscients de son illimitation…………..

Maintenant, dans cette expansion, que ressentez-Vous ?……………………

……Pause…..

Est-ce que Certains ressentent l’expression d’Eux-mêmes, sans aucune visualisation, simplement être là, simplement ressentir en votre Être ce qui se passe ?…………

Si c’est le cas, Vous êtes vraiment en conscience de l’expansion de votre propre expression, et que cette expression de Vous-mêmes est déjà l’expression de votre créativité dans laquelle Vous pouvez maintenant concevoir que tout peut se créer sans aucune interférence, mais surtout sans aucune peur de quoi que ce soit…

Ressentez ce que Vous Êtes………. Et c’est ainsi que Vous créez votre réalité, car tout ce que Vous émettrez en votre Cœur, sans le chercher spécifiquement, Vous sera amené………...

……Pause…..

Pouvez-Vous ressentir que Vous êtes même comme une danse dans une conscience où l’énergie est neutre, et que cette énergie peut Vous servir au moment où dans votre Cœur et avec l’impulsion du Cœur, Vous pouvez imaginer tout ce que Vous voulez vivre, faire et créer dans votre vie par Vous-mêmes et pour Vous-mêmes… Faites-le sans y mettre aucune intention pour Qui que ce soit, mais faites-le pour Vous…………

Et il en est ainsi.

-  MaAva  : Est-ce que Je peux poser une petite question par rapport à ça ?… Au niveau d’un ressenti que J’ai, ce ressenti d’être à la fois ici et partout…

-  Yawaeh  : A ton niveau, Tu peux dire « Je Suis une Mouvance »…

-  MaAva  : Oui, une Mouvance…oui, c’est ça ! Et Je ressens aussi que Je suis une Mouvance, mais pas dans ce corps humain, mais Je ressens ce corps humain, notamment là ici et maintenant avec mon Cœur qui tape très fort et c’est comme s’il était enfermé… Je ne vais pas dire enfermé, mais ça tape…mon Cœur, il tape, il tape, il tape, il tape super fort. J’ai déjà ça depuis hier aussi….c’est comme si à la fois Je suis Mouvance et Je vois ce corps limité…il y a quelque chose qui le limite et le Cœur tape fort, comme s’il voulait s’exprimer ou sortir de ce carcan…où Je ne sais pas…. Je ne vais pas mettre de mots dessus, car on arrive dans le mental….

-  Yawaeh  : laisse-Toi aller, ressens……. Et Nous faisons Tous la même chose. Dans ce que Nous venons de ressentir, c’est justement être là, et dans cette expansion de la Lumière infinie, Nous savons que Nous sommes une grande Mouvance et que Nous n’avons pas à Nous limiter à ce corps, mais que tout se passe au cœur-même de notre Être.

-  Yosuel  : Mon Amie, ce que Tu ressens et que Tu as déjà ressenti, c’est que Tu Te dis : - « Où suis-Je réellement ? »…

Et Je Te dirai : accepte de ressentir en Toi que Tu es bien autre chose que ce que Tu crois être ici, mais ne Te départage. Ressens en Toi que Tu es une Mouvance avec laquelle Tu peux œuvrer en laissant parfaitement ta conscience humaine Lui permettre de T’insuffler ce qui est ta réalité, et en même temps ne plus Te croire limitée, parce que justement Tu as une conscience humaine et que Tu es dans un corps. Ce corps est le véhicule qui Te permet d’être ici en incarnation et Tu dois œuvrer avec Lui, tout en Te permettant de ressentir que Tu es l’infini dans toute la Création, mais qu’ici, avec cette conscience humaine, en unité avec la Mouvance de ce que Tu Es dans « la Source », Tu peux Te réaliser en tant que Maître incarné qui ne se limite plus à cette réalité, mais qui en même temps crée dans cette réalité, tout en étant dans bien d’autres réalités, et ton Cœur Te dit simplement : - « Je dois comprendre ce que Je Suis, parce que Je Me sens limitée. »…alors que Tu ne l’es pas.

Lâche toutes présomptions, lâche toutes demandes de compréhensions……. Lâche tout ce qui influe dans ta propre perception, allant au-delà de ce que cette perception Te dit et essaie de vouloir T’amener à comprendre les choses……

Lorsque Tu lâches tout, lorsque Tu es vraiment Toi, en Toi, lorsque Tu ressens véritablement ce que Tu Es, alors il n’y a plus de limites et Tu peux même œuvrer avec ce corps, sans Te sentir coincée dedans. Tu peux œuvrer ici en incarnation et T’exprimer en bien des lieux. Ce n’est pas le sujet de cette session et bien des Êtres n’en sont pas là, mais Tu as cette perception-là, permets-Toi de ressentir ce que Nous venons de Te dire et Nous T’amènerons encore à un autre niveau. Et il en est ainsi.

-  MaAva  : Merci !

-  Yawaeh  : Prenez une profonde et lente respiration ……… Détendez-Vous, et restez un instant simplement en étant Vous…………

…..Pause……..
-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous ai amené à ressentir encore au-delà de ce que Vous ressentiez de ce que Vous étiez, mais il y a des choses qui Vous échappent, il y a encore des choses que Vous ne comprenez pas et c’est là où Vous en êtes. Accueillez-Vous…….

Acceptez là où Vous en êtes…..

Acceptez que Vous ne pouvez pas aller plus vite de ce que Vous pouvez……

Vous ne pouvez pas vouloir comprendre des choses qui demandent une élévation de Conscience en votre Cœur, en votre centre, en votre Être. Permettez que cela se fasse, permettez de graduer pas à pas, toujours en Vous permettant de ressentir. Permettez que les choses soient dites d’une certaine façon jusqu’à ce que Vous ayez dépassé en grande partie ce qui Vous empêche d’Être, ce qui ne Vous correspond pas, tout ce que Vous avez créé pour ne pas être pleinement en Conscience, pour ne pas être en Amour de Vous-mêmes, pour ne pas être dans la pleine joie d’exister.

Alors mes Amis, cela M’amène à Vous dire : mais que croyez-Vous Être ? Permettez-Vous de le ressentir……. Permettez-Vous de ressentir ce qui se passe en Vous en Vous accueillant, en Vous laissant aller en totalité, en étant Vous, en Vous, en Amour de Vous-mêmes……….

Qu’est-ce qui Vous amène à ne pas vouloir aller plus loin ? Parce que ce que Vous croyez être, Vous l’imaginez d’une certaine façon, et Nous Nous Vous amenons à le ressentir sur un tout nouveau plan.

Alors mes Amis, que croyez-Vous Être ?………………. Mon Ami Aliarel , peux-Tu Nous répondre ?

-  Yawaeh  : Et Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Aliarel  : Ce que Je crois Être…….

-  Yosuel  : Ressens……..

-  Aliarel  : Un paquet de chewing-gum… Plus sérieusement, eh bien Je dirai un peu la même chose que l’autre fois où Tu avais posé la même question, que Je suis Tout, Je ne suis rien, et en même temps Je rajouterai aujourd’hui…une boule de joie qui s’amuse à créer, alors de temps en temps c’est de belles conneries, malheureusement à cause des freins qui existent encore de l’Humain, et sinon de belles choses, de joie et d’Amour. La vie, c’est ça, c’est cette expansion infinie, de créations et qu’en fait on n’a pas de limites que celles qu’on se met.

-  Yosuel  : Je Te l’accorde mon Ami ! Permets-Toi de ressentir une chose : - « « Je Suis »…. Tu Te rappelles ce qu’est le « Je Suis » ?…

-  Aliarel  : Oui.

-  Yosuel  : Nous Vous l’avons insufflé et Tu l’avais ressenti. Ce « Je Suis » est la Source-même de ce que Tu Es, de sa toute Puissance, tout en Te permettant de l’incarner ici. En Toi, Tu Es…… Tu es la Puissance de toute « La Source »…. Tu Me suis ?…

-  Aliarel  : Oui.

-  Yosuel  : Tu Es…...

-  Aliarel  : « Je Suis »…

-  Yosuel  : Il y a un ressenti grandiose en Toi…… Dans ce ressenti, il y a la pensée de là où Tu veux être. Tu n’as pas besoin de créer quelque chose de spécifique, Tu as juste cette pensée et elle Te concerne Toi, que Toi, en Toi, pour Toi……. Puis Tu restes dans ta grandiosité et Tu laisses faire. Si Tu restes Toi, sans aucune interférence, sans aucun contrôle, sans exigence, sans peurs, sans Te poser aucune question… Tu restes Toi, dans ton quotidien Tu restes Toi, Lumière incarnée, joie d’Être…..alors les choses vont commencer à bouger…….. Voilà la maîtrise du Maître, et c’est tout. C’est simple, mais l’Humain le complique, lui met des barrières, des impondérables, des limitations, des questionnements, des peurs, surtout des impondérables, et cela ne bouge pas. La Lumière ne peut pas se mouvoir quand la Conscience est altérée. Et il fallait que Je l’exprime.

Alors mes Amis Vous avez compris une chose, Vous ne comprenez pas toujours ce que Vous Êtes en réalité, mais Vous êtes en chemin et Nous Vous guidons. Ne Vous déconcertez pas, cheminez, persévérez. Vous êtes la Puissance de la Lumière, mais pour qu’Elle s’exprime, faut-il que Vous le permettiez, faut-il que Vous le vouliez, et surtout faut-il que Vous lâchiez tout dans l’Humain, et Nous y reviendrons encore et encore, autant de fois qu’il le faudra tout au long de ces sessions qui, Vous le savez maintenant, Vous sont précieuses et bénéfiques pour aller de l’avant, pour avancer sur votre chemin, pour comprendre de plus en plus ce que Vous Êtes et comment déblayez ce chemin. Et il en est ainsi.

-  Aliarel  : Par rapport à tout à l’heure, quand on a parlé du fleuve de choses noires, il y a deux choses qui sont remontées, très contradictoires : il y avait un fleuve rempli de petits bonhommes noirs qui représentaient mes vies de souffrances où J’étais écartelé, brûlé et tout ce qu’on veut et toutes les joyeusetés qu’on est capable de vivre en souffrance, mais il y avait un autre fleuve qui coulait en même temps qui est beaucoup plus terrible, parce que c’est toutes les vies où c’est Moi qui faisaient souffrir les gens, qui était pilleur, tueur, d’autres joyeusetés, mais dans l’autre sens, et le sentiment qui est remonté, c’est la culpabilité et la honte d’avoir fait tout ça et Je Me demande si ce n’est pas… et Je pense que c’est ça encore aujourd’hui et c’est comme si Je payais une dette, par rapport à tout ce côté mauvais, même si c’était des expériences et J’ai bien ressenti tout ça… J’ai du mal à lâcher cette joie que J’ai eu à trucider des gens, violer des nanas ou manger des mômes, Je ne sais pas tout ce qu’on a pu faire au Moyen Âge et dans toutes ces vies horribles… parce que là ça Me travaille toujours au niveau de mon boulot où Je Me dis : ouais, c’est bien, Tu rends service, continue plutôt que de ne pas faire preuve d’abnégation, ce que Tu disais dans la session d’avant et là Je suis toujours dans l’abnégation, et zut quoi !

-  Yawaeh  : Donc laisse-Toi aller, effectivement il y a une partie de Toi qui n’est pas libérée là, laisse-Toi aller et Nous faisons Tous la même chose en Nous………. Ne cherche pas à comprendre, Tu es vraiment dans le laisser-aller, le lâcher-prise total. Tu es Toi en Toi et Tu laisses émerger ce qui doit l’être, afin de l’intégrer et le dépasser.

-  Yosuel  : Mon Ami, Tu as exprimé exactement ce que Tu ne Te permets pas de vivre, c’est comme une excuse. Tu as beau dire ce que Tu veux, c’est une belle excuse pour ne pas passer le pas totalement et définitivement dans ce que Tu Es en réalité, parce que si Tu Te permettais d’aller dans ta profondeur et de ressentir en totalité ce que Tu Es, la Puissance de la Lumière, alors Tu ressentirais que tout ce que Tu as vécu n’est pas ce que Tu Es, et que Tu as participé, comme le dirait Adamus , à une belle et grande et grosse histoire qui n’est pas la tienne, mais dans laquelle Tu as joué. Alors c’est un peu complexe, parce que c’est comme si, durant bien des vies, un corps se formait. Vu ta position, Tu sais comment un corps se forme...

-  Aliarel  : Oui, un choux-fleur, puis un papillon...

-  Yosuel  : Voilà mon Ami ! Et n’oublie pas la cigogne s’il Te plaît ! Et Toi dans ta Puissance, Tu as expérimenté à travers ce corps, ce qu’est la dualité sous toutes ses coutures, en Te confondant dans l’Autre, mais ce n’est pas Toi ! C’est un corps formé avec une conscience humaine, maintenant cette conscience humaine, elle est consciente, on est bien d’accord ?

-  Aliarel  : Oui !

-  Yosuel  : Mais ce n’est toujours pas Toi ! Cette conscience humaine, elle joue des jeux, mais ce n’est toujours pas Toi, mais Tu en fais l’expérience. Maintenant, quand le corps arrive à fin de vie, il y a comme un dépôt quelque part de ce qui s’est passé. Mais Toi, Tu n’as pas fini tes expériences, alors Tu reprends un autre corps, en reprenant ton dépôt et Tu rejoues. Alors Tu vas Me dire : - « Ca Je l’ai compris et ressenti. »…mais chaque corps avec une conscience qui est consciente subit la souffrance, les atrocités, ou fait subir la souffrance et les atrocités.

Alors cette conscience humaine, elle représente un peu ce que Toi Tu Es, mais dénuée de son origine, donc elle va œuvrer en totalité dans ce qu’elle croit être une réalité au niveau de ce qui est vécu sur cette Terre. Lorsque Tu prends conscience avec cette conscience humaine, ici maintenant dans cette vie, que Tu n’es pas cet Humain, mais que Tu as pris un corps qui a une conscience consciente, Tu vas pouvoir alors en T’ouvrant à ce que Tu Es, en Te permettant d’être totalement Toi dans ta vibration, au cœur-même de ton Cristal intérieur, d’amener à l’instant-même tout ce que Tu as expérimenté, sans ne plus T’y confondre.

C’est comme si les deux fleuves, Tu les ramenais en ton centre, jusqu’à ce qu’ils soient totalement intégrés et qu’il n’y ait plus une seule goutte d’eau dans chacun de ces fleuves. Alors Tu ressens que Tu n’as plus à T’impliquer dans tout ce qui a été vécu, expérimenté et qu’en réalité ce n’est pas ce que Tu Es et que Tu englobes tout dans l’Amour et la Lumière que Tu Es, que Tu englobes tout, comme si Tu Te voyais exprimer une interface où tout ne s’est pas joué ainsi, où tout a simplement été ressenti, et que Toi-même Tu as transcendé tous ces ressentis comme une fameuse histoire qui n’en est pas une. Alors ton expression dans l’Amour et la Lumière va changer le cours des choses, tout en sachant que Tu as expérimenté des choses qui ont répondu à quelque chose que Tu voulais ressentir et qui n’est même pas la réalité. Tout se confond alors dans l’Amour que Tu Es et tout revient à la Source-même mais dans une autre configuration où Tu Te retrouves Toi, dans la Puissance même de ce que Tu Es, tout en changeant cette réalité selon ce que Toi Tu as à cœur de vivre. Et il en est ainsi mon Ami.

La culpabilité n’est pas ton apanage, c’est un ressenti profond qui vient de quelque chose que Tu ne maîtrisais pas et qui correspond aux ressentis de tout ce qui s’est joué et qui n’est pas Toi, et Nous y reviendrons, pas pour les mêmes choses, mais pour quelque chose de plus puissant lors des futures sessions où Vous allez passer une autre phase au-delà de « L’incarnation de la Lumière ».

Sois mon Ami, permets-Toi d’être le Maître que Tu Es, permets-Toi d’être la pleine Lumière que Tu Es et Nous T’y guidons. Et il en est ainsi !

-  Aliarel  : Merci Yosuel  !

-  Yosuel  : Mes Amis, retrouvez-Vous, lâchez tout……. Prenez une profonde respiration …… Retrouvez-Vous, lâchez tout……..….

Alors cela Vous a amené à côtoyer quelque chose de très complexe, de très subtil, mais plus Vous cheminerez, si c’est votre choix, plus Vous serez amenés à ressentir ce que cela signifie, dans une compréhension non accessible à l’Humain.

…..Pause……..

Et maintenant passons à notre sujet du jour : Vous êtes les Créateurs dans l’expression de ce que Vous Êtes

Vous Vous laissez aller, Vous êtes Vous, en Vous, ne cherchez rien, Vous Vous détendez dans ce que Vous Êtes, et ressentez ce que Nous Vous insufflons……

Pouvez-Vous comprendre que Vous êtes des Créateurs mais dans la continuité de « La Création », cela veut dire que ce que Vous voulez voir arriver dans votre vie est l’expansion de Vous-mêmes, et c’est là que Vous allez comprendre combien Vous êtes Vous-mêmes les expansions de toute « La Création » et que Vous-mêmes Vous expansez ce que Vous Êtes. Et c’est là que Nous Vous disons : rien de l’extérieur ne peut être créé, mais tout peut être créé dans l’expansion de ce que Vous Êtes et dans l’expansion de ce que Nous Sommes, à la différence que ce que Vous voulez voir arriver dans votre vie doit être le reflet de ce que Vous Êtes, et non des désirs satisfaisant une volonté de posséder, mais de comprendre que tout ce qui Vous est nécessaire dans cette vie est simplement le reflet de ce que Vous Êtes pour pouvoir vivre dans cette dimension et pour pouvoir Vous acheminer vers quelque chose d’autre que ce que Vous vivez.

Et c’est là que Nous Vous disons : ne cherchez plus ailleurs ce qu’il y a en Vous, parce que Vous êtes aussi ce que Nous Sommes, et Vous êtes aussi les Créateurs de ce qui doit être l’expansion de « Tout Ce Qui Est », et qui sera l’expansion de « Tout Ce Qui Est » », parce que « Ce Qui Est » s’expanse à l’infini et sera toujours « Tout Ce Qui Est » dans la Nouvelle Création, et sera à jamais « Tout Ce Qui Doit Être », et c’est là que Vous allez comprendre que Vous êtes en réalité les détenteurs de la Nouvelle Création, à la différence qu’il Vous faut accepter que Vous n’êtes pas des Humains qui satisfaisez des désirs, mais bien des Êtres qui créez ce que sera demain la Nouvelle Création, et ce, dans l’Amour que Vous Êtes et dans l’Amour que Nous Sommes. C’est le plus bel exemple que Je puisse Vous donner.

Alors mes Amis, ne cherchez pas. Sachez que Vous êtes une Puissance, Vous pouvez émettre ce que Vous avez envie de vivre et laissez la Puissance de la Lumière s’exprimer à travers Vous. Vous n’avez pas à posséder un monticule de choses, mais tout ce que Vous aurez besoin dans votre réalisation sera toujours ce qu’il y a de plus beau, de plus noble, parce que le Maître ne vit pas dans le petit, dans l’insalubre, dans la pauvreté, mais toujours dans ce qu’il y a de plus beau, puisque la Lumière est l’expression même de la Beauté !

Permettez-Vous de ressentir ce que cela signifie sans Vous mettre de freins, de conditions, de peurs, de limitations.

-  Yawaeh  : Prenez une profonde et lente respiration …… Détendez-Vous, et restez un instant simplement en étant Vous…………

…..Pause……..

-  Yosuel  : Mes Amis, quelle joie cela était pour Moi de Vous avoir amené à ressentir encore un peu plus en profondeur ce que Vous Êtes, comment créer votre réalité, comment dépasser ce qui Vous limite. Cela était une expression puissante, cela Vous a permis d’aller au-delà de certaines limitations, cela Vous a permis de libérer bien des énergies et de passer à un autre paramètre, d’expanser votre Lumière et de vibrer à un autre niveau.

Vous avancez mes Amis, pas à pas, mais Vous avancez, et Je Vous le certifie, ne doutez pas de ce que Vous Êtes, les choses ne sont pas aussi simples que Vous l’avez cru, mais Vous pouvez faciliter votre chemin.

Commencez par être dans l’instant présent.

Commencez par Vous accorder des moments à être Vous, en Vous, à ressentir.

Commencez par ne plus donner d’intérêts à vos pensées, laissez-les aller. Dans l’instant présent, dans la joie d’Être, soyez, soyez ce que Vous Êtes, ne Vous retournez plus, ne Vous posez pas de questions quant à votre devenir, soyez présents à Vous. Joie d’Être en l’instant, ne Vous laissez pas perturber par tout ce qui se passe et soyez Vous en Vous, là où Vous Êtes, là où Nous Sommes. Et il en est ainsi.

Je Vous salue, Je Vous dis à une toute prochaine fois. Si c’est votre choix, Je peux participer à vos moments, jusqu’à ce que Vous Vous sépariez.

Mon Amie Emayah , ma chère Amie Emayah , Je T’enveloppe de tout mon Amour. Tu as compris encore bien des choses et il fallait que Tu Te permettes de les ressentir. Je Te souhaite une bonne route et Tu n’es pas seule. A la prochaine fois maintenant !

-  Emayah  : Merci !

-  Yosuel  : Bonne soirée à Vous en Présence de ce que Vous Êtes et Je Vous accompagne.

Ha Lhy Ah à Vous, les Amis !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

…..Pause……..

-  Yawaeh  : Prenez une profonde et lente respiration …… Détendez-Vous, et restez un instant simplement en étant Vous, en Vous………

…..Pause……..

-  Mère Divine  : Mes Amis, mes Amis chéris. Je Suis et Je M’avance. Je Suis et Je Vous enveloppe de tout mon Amour. Je Suis et Je Vous aime. Je Suis et Je Vous adombre de toute ma Puissance, recevez……….

Je suis ce que Je Suis Mère Divine , J’avais à cœur de M’avancer et de M’exprimer. Alors tout ce qui s’est passé durant cette session a été comme un flambeau où Vous avez brûlé bien des choses et où votre Lumière rayonne d’un plus grand éclat, dans l’expression-même de ce que Vous Êtes, ici en incarnation.

Alors lorsque Vous rayonnez, toujours un peu plus, toujours en étant en conscience de plus en plus de ce que Vous Êtes, alors Vous permettez de Vous élever en vibrations et cela Nous permet de Vous rejoindre un peu plus à chaque fois.

Nous les Êtres de Lumière, ne descendons pas dans la densité car l’attraction terrestre est quelque chose qui peut Nous amener, et Je ne parle pas pour Moi Mère Divine , mais pour bien d’autres de notre côté, à rester dans une certaine forme où il Nous sera très difficile de Nous en extraire. Alors pourquoi Je Vous dis ça, cela peut Vous paraître curieux, parce que Vous-mêmes, lorsque Vous avez été aspirés dans cette attraction terrestre, eh bien cela n’a pas été possible de Vous en extraire. Il a fallu beaucoup de temps, beaucoup de Maîtres se sont incarnés d’une certaine façon où Nous avons déployé une quantité d’énergies pour permettre à ce Maître d’être dans un corps, sans être pris dans l’attraction terrestre. C’est comme si, pour employer une métaphore, Vous vouliez ramener un bateau échoué à la navigation en pleine mer, et pour y arriver, Vous devrez faire appel à des milliers et des milliers de bateaux pour le tirer de son en-sablage et le ramener à la mer.

Alors cela Vous paraît un peu incompréhensible d’une certaine façon, mais pour qu’un Maître en incarnation ne puisse pas être englué dans l’attraction terrestre, il Nous faut déployer beaucoup, beaucoup, un grand certain nombre de Mouvances L’accompagnant comme une chaîne incassable.

Alors ceci pour Vous dire qu’au fil du temps, c’est qu’il y a eu de plus en plus d’énergies qui ont été déployées, de plus en plus d’Amour, de Lumière, ce qui a permis à bien des Êtres de pouvoir s’ouvrir en leur Cœur à ce qu’Ils sont et Nous permettre ainsi de Les aider à élever leur conscience et à ne plus rester coincés dans l’attraction terrestre. Et il fallait que Je le dise !

Alors mes Amis, Vous qui avez fait les premiers pas, Vous en êtes Tous à différents niveaux, mais Vous Vous élevez de plus en plus dans ce que Vous Êtes et Nous venons de plus en plus à votre rencontre, alors n’ayez pas peur de ce que Vous Êtes et ne Vous retournez plus, ne Vous laissez plus piéger dans cette attraction terrestre parce qu’alors il Vous serait encore plus difficile de Vous en extraire.

Ayez confiance en Vous, ne Vous découragez pas et laissez-Nous Vous guider, laissez-Nous Vous insuffler ce que Vous Êtes et de le ressentir en Vous, toujours de plus en plus profondément, toujours de plus en plus exponentiellement et de pouvoir Vous réaliser dans votre multidimensionnalité.

Soyez pleinement Vous mes Amis, soyez pleinement ce que Vous Êtes et allez sur votre chemin en votre Cœur, en votre Cristal intérieur. Et il en est ainsi.

Je Vous bénis, soyez pleinement Vous. Je Vous adombre à l’instant-même de ma toute Puissance…….

Il fallait que les choses soient dites. Et c’est ainsi. A une prochaine fois donc les Amis !

-  Yawaeh  : Ha Lhy Ah à Toi Mère Divine  !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Mère Divine  !

…..Pause……..

-  Yawaeh  : Prenez une profonde respiration …… Vous Vous détendez, et permettez-Vous de ressentir cette musique pour Vous, en Vous…………..

 => Musique de fin de session : YOHAM – I Am That I Am (Je suis ce que Je Suis)

* * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna

Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session n° 11 à Chaponost du 17/03/2018

Je T’honore.

Mahalo.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi