Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 18/02/2018 à Mirabel et Blacons

samedi 22 décembre 2018, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses

à Chaponost (Rhône – 69)

Animée par Yosuel

canalisé par Yawaeh

Dimanche 18/02/2018

 => Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, Chacun s’installe confortablement……….

-  Yawaeh  : Vous Vous laissez aller………. Détente totale, Vous êtes Vous, en Vous, dans la Joie d’Être……… Vous Vous détendez comme dans un bain de jouvence de Lumière en Vous. C’est une métaphore qui Vous aide à Vous détendre dans le lâcher-prise…. Rien ne Vous interfère, pas de pensées, Joie d’Être, instant présent, Vous avec Vous………….

…..Pause …..

Nous prenons une profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…….. Présence en Soi…….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…….. Vous êtes Vous simplement, simplement en votre espace sans penser……….

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes …..et Nous expirons très, très lentement…….. Vous Vous détendez totalement en votre espace…….. Présence « Je Suis »……… Je suis ici, J’existe…….. « Je Suis » et Je Me permets de le ressentir….. Dans cet espace, dans ce « Je Suis », Je Me permets d’Être, et sans forcer, sans rien chercher, Je sais que c’est ma nature naturelle et Je choisis de le vivre……...

…..Pause …..
-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. Alors comment allez-Vous depuis hier ?

-  Tous  : Bien…bien…

-  Yosuel  : Vous avez été quelque peu bousculés durant votre nuit. Ne croyez pas que cela va Vous fatiguer si Vous concevez que Vous êtes la pleine Lumière et que Vous pouvez être Vous en conscience de ce que Vous Êtes. Cela Vous amène à prendre conscience de bien des choses et à aller au-delà de ce qui se présente durant ces moments où Vous croyez que Vous êtes perturbés, mais ce sont des moments propices pour dépasser certains paramètres et certains états d’être qui ne Vous correspondent plus. C’est ainsi pour le moment mes Amis.

Alors Je M’apprête à répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Et c’est ainsi.

-  Yawaeh  : Une question ?

-  MaAhé  : Cette semaine J’ai fait un cauchemar, ça fait longtemps que Je n’en avais pas fait et pour résumer, ça se passait dans l’ancienne maison de mes Grands-Parents paternels. Il y avait une Femme qui Me disait qu’un Enfant qui avait disparu et qu’il était mort. Je Me disais que non, et au moment où Je Lui disait ça, Elle tirait d’un puits uniquement la tête de l’Enfant qui avait été tué, qu’on installait ensuite dans la pièce d’à côté, et là il y avait aussi Caro, un des chats qu’on avait trouvé ensemble. Je Me suis réveillée en panique tellement J’avais peur. Je ne sais pas…et la question est : est-ce que ce sont des choses qui partent ou est-ce qu’il y a encore des choses à partir…

-  Yawaeh  : Donc Tu Te laisses aller……et Nous faisons la même chose, ça Nous concerne à différents niveaux. Tu Te laisses aller…….. Ne cherche pas à comprendre. Tu es Toi, en Toi, en ton espace et Tu laisses émerger ce qui doit l’être afin de l’accueillir, l’intégrer, le dépasser, le transcender…

-  Yosuel  : Mon Amie, il y a une grande peur derrière ce rêve que Je n’appellerai pas cauchemar, et en même temps Je n’aurai pas voulu être à ta place. C’est un rêve qui Te dit… : - « Je n’ai plus à Me retourner. Je n’ai plus à vivre dans cette Lignée ancestrale. Je n’ai plus à Me devoir à toute cette Famille. Je n’ai plus à vouloir dépendre de Qui que ce soit et Je lâche le cordon qui Me retenait encore à cette Lignée ancestrale. »…

Et le fait que Tu ais perçu un Enfant avec une tête coupée, c’est comme si Tu n’acceptais plus que l’Enfant que Tu étais, qui est né, dépende de toute cette Lignée ancestrale, de son ADN et que Tu coupais en quelque sorte, la tête, tout ce qui Te turbinait mentalement, qui T’empêchait d’être Toi, qui Te retenait et T’attirait en arrière encore dans tous les liens familiaux et ancestraux. C’est une caricature, c’est comme ça que Vous Vous amenez à libérer des choses, parfois d’une façon burlesque ou dramatique comme Vous l’appelez, mais c’est très parlant, très représentatif de ce que Vous prenez conscience et que Vous ne voulez plus vivre.

Accepte enfin d’être Toi……..

Accepte enfin de vivre pour Toi……..

Honore tous Ceux que Tu as cru qu’était ta Lignée ancestrale, laisse-les Être……..

Tu T’en détaches en totalité, ce n’est pas ce que Tu Es, Ils ne sont pas ce que Tu Es, ce sont tous des Âmes indépendantes qui sont liées d’une façon ou d’une autre, mais qui n’ont plus rien à voir avec ce que Tu Es……….

Et il en est ainsi mon Amie. Sois-Toi, pleinement Toi, et Nous y reviendrons encore par rapport à ces Lignées ancestrales.

-  MaAhé  : Merci !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Aliarel  : Ma question est un peu complexe à formuler. Hier Tu parlais de ne pas luter contre certaines pensées. Tu as parlé en même temps des implants, alors c’est un mélange des deux choses, c’est-à-dire que d’un certain point de vue, pour Moi, J’ai l’impression d’être comme une cocote minute que Je tiens bien fermée pour ne pas laisser échapper de la colère ou de la puissance ou Je ne sais pas trop quoi et d’un autre côté, Je ressens au fond de Moi, mais comme Tu dis, c’est peut-être un implant, une espèce de jubilation maîtrisée dans ce monde et dans cette vie bien sûr, mais d’énergies, voire de violence comme un guerrier de Gengis Khan ou de Croisés .

On disait : « Quand Gengis Khan passe, l’herbe ne repousse pas ! ». C’était des gens sympathiques !!! Et donc il y a ce double aspect, c’est-à-dire quand un guerrier comme Lui tue tout et détruit tout pour son propre plaisir, et le côté un peu plus pervers du Croisé par exemple, qui au nom d’une certaine justice prend quand même plaisir à défourailler les Gens et à Les détruire.

Alors J’ai tout ça qui se mélange au fond de Moi, Je suis un gentil Docteur et Je fais de gentilles choses, mais un peu comme une cocote minute en même temps qui retient autre chose et c’est très chiant. Donc comment on dépasse ça ?

-  Yawaeh  : Eh bien en Te permettant de le ressentir….. Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, parce que ça Nous concerne à différents niveaux ! Donc Tu Te laisses aller totalement….. Tu es Toi, en Toi, pas de mental, pas d’interférences, Tu laisses émerger de ta profondeur ce que Tu es à même de laisser émerger pour le ressentir à d’autres niveaux, au niveau de ta Conscience Divine, de « La Source » et du Maître que Tu Es, et de l’intégrer, de le dépasser et de le transcender.

-  Yosuel  : Alors mon Ami, il y a deux choses que Je vais Te dire. La première : ne confonds pas les pensées et les implants. Les implants sont ce qui a été impulsé d’une certaine façon, et cela a été expliqué et Nous sommes à même de Vous amener à rééquilibrer ce qui doit l’être et à ré-encoder ce que Vous êtes à même de pouvoir maintenant dépasser et de Vous re-trouver pleinement dans ce que Vous Êtes. Donc lâche en totalité cette comparaison qui n’a pas lieu d’être.

Quant à tes pensées, effectivement Tu n’as pas à les combattre. Tu es dans une période comme Vous Tous et Yawaeh en sait quelque chose, où le mental s’active et où les pensées déferlent afin que Vous ne soyez pas pleinement Vous dans la plénitude, dans le non-penser, dans ce rien qui n’en est pas un, et c’est en cela que Nous Vous disons : ne leur donnez pas d’importance, laissez-les aller, jusqu’à ce qu’à un moment donné, Vous allez de plus en plus avoir des moments de plénitude plus prolongés. C’est votre cheminement, viendra un temps où Vous serez totalement Vous, sans aucune pensée interférente.

Alors ce que Tu vis en Toi, c’est un combat intérieur. Tu n’as plus à laisser cette cocote minute en place, fais-là exploser, elle n’est pas ce que Tu Es ! Vois plutôt ton chakra couronne rayonner et T’amener la pleine Puissance que Tu Es, sans ne plus vouloir combattre en Toi-même tes propres démons, mon Ami !

Tu as vécu de nombreuses vies où il fallait que Tu fasses face à des Êtres de pouvoir, à des Êtres qui écrasaient les Autres, à des Êtres qui balayaient tout d’un revers de main selon leur bonne volonté, quitte à détruire certaines Êtres. Tu n’as pas pu intervenir comme Tu le voulais et effectivement la rage a bouillonné en Toi.

Accepte maintenant que Tu n’as plus à vivre ce genre de choses……..

Tu n’as plus à être en rage de quoi que ce soit, prends du recul, regarde d’en haut ce qui se passe dans cette 3D, regarde comme tous les Êtres se confondent les Uns dans les Autres, se chamaillent, se disputent, se nourrissent des énergies des Uns des Autres, se combattent, se battent, s’aiment et se détruisent. Avec l’Amour que Tu Es, regarde toute cette scène et comprends que ce sont tous des jeux, parfois cruels, qui ont amené les Êtres au fond du fond dans la dualité, dans la densité, dans l’attraction terrestre, enfermés dans la conscience de masse, dans la focalisation hypnotique et qu’Ils s’acheminent petit à petit vers la compréhension de ce qu’Ils vivent et qu’à un moment donné, cette Terre ne sera plus ce qu’Elle Est.

Ne Te crois plus le guerrier qui doit tout combattre, mais sois en quelque sorte le guerrier en Toi qui se positionne, qui n’a plus rien à subir et qui ressent d’une certaine façon qu’en s’affirmant en tant que Maître, dans la Lumière qu’Il Est, Il ne permettra plus que quoi que ce soit ou Qui que ce soit puisse interférer et l’empêcher d’Être. Mais pour cela mon Ami, encore une fois, passe du temps en Toi, sans penser, dans le calme intérieur. Permets-Toi de ressentir ce que ta propre Emanescence, les Maîtres , « La Source » que Tu Es, T’insufflent.

Permets-Toi de ressentir ce qui T’es insufflé pour ressentir de plus en plus ce que Tu Es, pour ressentir toutes les réponses que Tu es à même de recevoir dans ce ressenti subtil, allant au-delà de toutes compréhensions mentales et humaines. Cela va T’amener de plus en plus à comprendre ce que Tu Es et avoir de la compassion pour tous les Êtres, à pouvoir Te mouvoir parmi tous les Êtres, tout en étant bien au-delà de tout ce qui se vit, de tout ce qui se passe, mais d’être Toi dans ta joie en rayonnant, en étant la Lumière qui éclaire toutes zones d’Ombre et en apportant à Chacun ce qu’Il est à même de recevoir dans la transcendance de certaines énergies, dans l’allègement de certaines énergies, sans que Tu n’aies rien d’autre à faire qu’être Toi et de Nous laisser T’impulser la Puissance que Tu Es. Et il n’y a rien d’autre à dire, et Je Te salue. Et il en est ainsi.

-  Aliarel  : Merci !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  MaAva  : Hier soir après la session, J’ai commencé à avoir mal au ventre, et au resto J’ai l’impression que ça gonflait de plus en plus et vraiment Je n’étais pas bien, pas bien du tout…une montgolfière…des grosses douleurs quand même, et à des moments Je transpirais et c’était limite. Il était temps que Je Me lève et que J’aille M’allonger. Je crois savoir ce que c’est, mais bon…

-  Yawaeh  : Donc Tu Te laisses aller…….. Nous faisons Tous la même chose en Nous, Vous savez que ce que Chacun pose comme question, Nous concerne Tous à différents niveaux…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu prends de plus en plus conscience de tout ce qui se passe autour de Toi, dans les Uns, les Autres, de toutes les énergies qui fluctuent, et Toi-même Tu ne sais pas comment Te dépêtrer encore dans tout cela. Tu as à cœur d’être Toi, Tu as à cœur d’être légère, rayonnante et vivre ce que Tu aspires à vivre sans ne plus être prise à partie par bien des énergies que Tu ressens.

Il est temps que Tu lâches tous les Autres, il est temps que Tu lâches la peur de ne pas pouvoir faire face à tout un chacun dans ce qu’Il vit, là où Il en est. Tu ne peux plus prendre en considération tout ce que les Autres émanent, vivent, émettent. Chacun doit décider de se re-trouver et de cheminer, comme Tu l’as fait. C’est comme si Tu ressentais chez certains Êtres des souffrances, des douleurs, des incapacités et que Tu aurais envie de changer tout ça, parce que Tu sais au fond de Toi-même que cela est possible lorsque l’Être est en Conscience. Mais ce que Tu n’arrives pas encore à admettre, c’est qu’Ils ne peuvent pas comprendre et ressentir ce que Toi Tu ressens et Tu comprends, tant qu’Ils n’ont pas cheminé, tant qu’Ils n’ont pas atteint un certain niveau de conscience, cela n’est pas possible et cela Te déconcerte. Cela Te déconcerte aussi bien pour Ceux que Tu côtoies en l’instant, que pour tes Filles, pour tes « clients », ou pour tout Être.

Il est temps que Tu lâches tous les Êtres, que Tu sois Toi dans ta joie, et n’aies pas peur d’être face à un Être qui n’en est pas là où Tu en es, un Être qui n’est pas en conscience de « Qui Il Est », un Être qui joue dans l’attraction terrestre, qui joue dans bien des paramètres et des limbes et de L’accueillir, d’avoir de la compassion, d’être dans ta joie, et n’aie pas peur que l’on Te juge comme si Tu étais ironique par rapport à ce qu’Ils sont et qu’Ils vivent, car la joie que Tu ressens n’est pas de l’ironie, c’est l’Amour de Toi-même et de chaque Être. Tu ne peux pas changer les Autres, Tu ne peux pas Leur imposer quoi que ce soit. Chacun doit décider de ce qu’Il veut vivre et de se re-trouver.

Tu as fait un long parcours, Tu as intégré bien des choses, Tu ressens en grande partie ce que Tu Es, et ça, Tu le sais. Tu ne peux pas le transmettre en l’instant en Quiconque, c’est un chemin individuel, c’est un chemin que Chacun doit décider pour Lui, de reprendre afin de revenir à la véritable Source de « Qui Il Est ». Tu ne dois plus Te considérer limitée par rapport aux Autres, Tu ne dois plus Te considérer incapable de pouvoir Les amener à vivre autre chose et à Les soulager.

Tu lâches tous les Êtres. Tu es Toi, en conscience de « Qui Tu Es », dans la pleine Lumière que Tu Es, dans la Joie d’Être, dans la joie de ce que Tu Es, dans la joie du Maître que Tu Es, et ne Te prends plus la tête pour tout ce que les Autres vivent. Fais ce que Tu as à faire pour Toi, avec passion, avec joie. C’est ainsi que l’on aimera ta présence, c’est ainsi que l’on aimera tes guidances, mais lâche tous les Êtres, Tous. Permets-Toi de T’exprimer au niveau de ce qui T’est insufflé, sans ne plus laisser ton mental, ta personnalité humaine, ta conscience humaine prendre le dessus dans l’expression.

A Toi de découvrir maintenant comment Tu peux Te libérer de toutes les peurs intestinales que Tu as créées dans lesquelles Tu tournes comme un bourbier de merde et qui ne T’appartiennent pas, qui ne sont pas Toi, qui ne sont pas ce que Tu Es. Il est temps de T’alléger de tout cela et vraiment être à l’écoute de ce que Nous T’insufflons afin de vivre pleinement ce que Tu Es, afin de vivre pleinement ce que Tu es venue faire sur cette Terre, afin d’être pleinement Toi, le Maître rayonnant. Et il en est ainsi mon Amie.

-  MaAva  : Merci !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Maryse  : J’ai eu la même expérience que MaAva hier, à part que quand J’étais sur le trajet du retour, J’ai eu une bonne douleur intestinale également et arrivée à la maison, J’ai été aux toilettes et ça c’est évacué en fait et après ça allait mieux !

-  Yawaeh  : Donc laisse-Toi aller, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu es vraiment en Toi, en ton espace et Tu laisses émerger ce qui doit l’être, afin de l’intégrer, de le transcender et le dépasser, et Nous faisons la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Amie ton cas est différent. Tu as ressenti bien des choses et Tu en as peur, Tu as peur de ce qui va se passer, Tu as peur que ce que Nous Vous disons ne corresponde pas à une certaine réalité dans cette réalité humaine terrestre. Tu Te demandes si c’est véritablement ta voie, s’il n’y a pas quelque chose qui va T’empêcher de faire pleinement ce que Tu as envie de faire, d’aller dans la voie que Tu as choisie. Tu as peur de Te re-trouver, Tu as peur d’être face à Toi-même, Tu as peur de comprendre bien des choses que Tu as vécues qui T’ont amené à prendre des décisions d’après ce que ton corps a émis, de prendre des décisions par rapport à un vécu très souffrant, de prendre des décisions enfin dans un changement radical dont Tu ne sais même pas ce qu’il va T’amener à vivre en réalité.

Tu as des peurs qui se sont manifestées, Tu as des peurs que Tu as évacuées en partie, mais il en reste bien tant qu’il Te faut ressentir et accepter et dépasser, sans ne plus croire que Tu ne pourras pas vivre pleinement cette vie comme Tu as envie de la vivre, que Tu ne pourras pas pleinement développer ce que Tu as à cœur de développer et de créer pour Toi, que Tu ne pourras pas être pleinement Toi vis-à-vis des Autres qui Eux ne choisiront pas de se re-trouver et de ressentir les choses à bien d’autres niveaux.

Tu peux être Toi, Tu peux être dans la joie, Tu peux développer ce que Tu as à cœur de faire et de vivre, Tu peux être parmi les Autres, mais sans ne plus T’impliquer dans ce qu’Ils émettent, dans leurs convictions, dans leurs croyances. Tu peux être Toi dans une autre dimension tout en étant ici et avec Eux. C’est un réapprentissage, la première réaction sont les peurs, et c’est ainsi que beaucoup n’ont pas persévéré et ce sont éloignés. C’est un réapprentissage qui demande à chaque Être, chaque instant de réapprendre à se re-trouver, de réapprendre à ressentir à d’autres niveaux, de libérer et de dépasser tous les aspects d’Eux-mêmes qui Les desservent, qui Les empêchent d’être Eux, qui Les maintiennent dans les peurs, dans le conditionnement, et surtout de se devoir aux Autres, d’être comme les Autres veulent qu’Ils soient.

C’est à Toi d’aller au-delà de ce qui émerge, dans ce que ton mental, ta personnalité humaine essaient de Te détourner de ta véritable voie du retour à Toi-même, du retour à « La Source », car il va y avoir un combat intérieur, comme chez tout Être qui décide de se re-trouver. Ce combat intérieur, il est la peur de ne plus être conforme à ce que ce monde est, à ce que cette société est, à ce que tous les Êtres vivent dans un certain moule dans lequel Ils se conforment.

Tout est une question d’être en Soi à bien d’autres niveaux. Tu en es au tout début, ne Te laisse pas désabuser par ce qui émerge dans tous ces jeux de peurs, mais de décider ce que Toi Tu décides pour Toi. Veux-Tu Te re-trouver et pas à pas, graduation après graduation, comprendre ce que Tu Es, comment Tu peux changer ton quotidien, comment Tu peux vivre autre chose, comment Tu peux aller au-delà de toutes injonctions, de toutes peurs, de toutes croyances, de toutes limitations, comment ne plus être dans ce moule, comment ne plus être prise dans tout ce conditionnement, et pas à pas rayonner, ressentir comme ta vie change, comme Tu peux tout moduler, tout en étant ici, tout en faisant ce que Tu as à cœur de faire, tout en étant parmi les Autres, mais sans ne plus subir Qui que ce soit ou quoi que ce soit. C’est un cheminement qui demande du temps, à Toi de faire le choix de ce que Tu veux réellement vivre pour Toi. Et il en est ainsi mon Amie.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Anavalayah  : Moi ces derniers temps, J’ai vécu une période où Je ressentais vraiment une saturation de tout, de tout ce qui venait d’ici, J’avais l’impression d’être dans un trop plein et que J’avais vraiment besoin de faire un break total, et en même temps ma question elle est : est-ce que c’est juste de vivre ça comme ça, ou est-ce qu’il faut dépasser ça et comment ?

-  Yawaeh  : Donc, Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne à différents niveaux. Tu es Toi en Toi, en ton espace, surtout ne cherche pas à comprendre, pas de mental. Tu baignes dans cette jouvence de Lumière et Tu ressens. Tu ressens au niveau de ton Emanescence Divine et de « La Source » que Tu Es, afin de laisser émerger ce qui doit l’être pour l’intégrer, le dépasser, le transcender….

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as eu beaucoup de frustrations qui se sont manifestées, des incompréhensions, de la colère et du rejet de certains Êtres, au point que pour Toi, plus rien n’avait de cohérence, une grande incohérence en Toi s’est manifestée. Cela est exactement le paramètre dans lequel Tu devais Te voir Toi, et comprendre et ressentir que tant que Tu maintenais, d’une certaine façon, un certain pouvoir sur l’Autre, sur les Autres, que Tu avais des exigences, qu’en partie Tu étais Toi-même dans le rejet de Toi-même, car tout rejet d’un Être est le rejet de Soi-même, en partie. Tant que Tu n’étais pas satisfaite que ce que Tu croyais avoir acquis en Toi comme Conscience d’Être ne répondait pas en totalité, alors la colère submergeait : - « C’est quoi toutes ces histoires ? C’est quoi cette confrontation avec certains Êtres qui ne sont pas dans l’acceptation totale de M’accueillir et de répondre à ce que J’attends d’Eux, à mes exigences ? C’est quoi tout ce fatras où Je ne Me reconnais plus, où Je ressens qu’il y a des énergies fluctuantes qui ne sont pas ce que J’en attendais ? »…

Eh bien mon Amie, Tu as été face à plusieurs impondérables, à plusieurs paramètres, à plusieurs intolérances, à de l’exigence, et cela Tu ne l’as pas accepté, cela a bouillonné et Tu es tombée dans ce que Tu crois être une saturation qui n’en est pas une, c’est surtout une colère où personne n’est en cause. C’est une colère de Toi-même à Toi-même, face à Toi-même, dans ce qui s’est présenté, afin non pas que Tu rentres en réaction, mais que Tu puisses Te poser, comme Nous Vous le disons, comme Nous Vous le disons depuis si longtemps. Lorsque quelque chose Vous dérange, lorsque quelque chose Vous fait mal, lorsque quelque chose ne va pas, posez-Vous, pas de mental, pas de personnalité humaine, Vous laissez émerger, Vous êtes Vous, face à Vous, en Vous, avec ce qui doit être dépassé, en l’instant présent. Si vraiment Vous êtes sincères et intègres, Vous allez ressentir cette partie de Vous, elle va Vous démonter quelque peu, mais si Vous êtes vraiment en Amour de Vous-mêmes et dans la ferme décision de ressentir ce que cette partie-là représente en Nous laissant œuvrer à travers Vous, alors Vous en aurez toute la compréhension subtile et l’intégration se fera, la compréhension dans l’Amour de ce que représente cette expérience, ces parties de Vous, ces aspects de Vous qui Vous titillent, alors l’intégration pourra se faire en l’instant et Vous pourrez en amener la sagesse du Maître ici, et Vous Vous sentirez allégés, et c’est ce que Tu n’as pas fait.

Prends le temps pour Toi, non pas de rentrer dans le fait de juger Quiconque, mais de T’accueillir Toi et d’accueillir ces aspects, ces parties de Toi, alors les choses se seraient passées plus en douceur, même si cela T’aurait fait mal sur le moment, mais cela n’aurait pas perduré.

Vous avez de la difficulté à accepter que lorsqu’un aspect se présente, Vous avez la possibilité de Vous poser en l’instant, que ce soit cinq minutes ou une heure, mais de Vous poser dans la ferme intention de ressentir, au-delà du mental, au-delà de la personnalité humaine, ce que cela signifie… : - « Quelle expérience, avec quelle expérience suis-Je confrontée et comment la dépasser en Amour de Moi-même, en en comprenant l’Amour dans le jeu de cette expérience. »…

Mon Amie, Tu as eu le courage malgré tout, de persévérer, mais il y a une partie de Toi qui se cherche, non pas en ton Cœur Cristallin, non pas en ton centre, mais par des tas de suggestions que certains aspects T’amènent à vouloir comprendre comment Tu peux vivre cette réalité et comment Tu peux échapper à certaines choses, certaines situations, certaines parties de Toi-même. Alors soit Tu y arriveras ou soit Tu seras encore plus confrontée à ces parties de Toi-même et Tu n’auras pas la solution et Tu seras toujours au point zéro, point départ.

A Toi mon Amie de prendre du temps pour Te poser, d’être en Toi, sans rien chercher, sans rien contrôler et surtout sans ne plus laisser aucun aspect Te gérer dans des suggestions mentales de recherches à quelque part de ce que Tu es à même de dépasser, de ce que Tu vis, de ce que Tu as à cœur de comprendre maintenant, de ce que Tu peux vivre enfin pour Toi. Prends des moments pour être Toi avec Toi, sans penser et en ton Cœur Cristallin Te permettre de ressentir ce que ta propre Emanescence, « La Source » et les Maîtres sont à même de T’insuffler pour ressentir un peu plus en profondeur ce que Tu Es, pour ressentir ce qui T’es insufflé pour aller dans la voie que Tu aspires à vivre pour Toi, sans la chercher à l’extérieur, là où Tu ne la trouveras pas, car c’est en Toi que Tu pourras ressentir ce que Tu Es et ce que Tu peux être à tout moment, ce que Tu peux ressentir de ce que Tu as à cœur à vivre et à développer. Ne T’en remets pas à Nous, c’est de Toi dont il s’agit, mais c’est en Toi.

Mon Amie, Tu as eu peur de lâcher certaines parties, comme si quelque chose en Toi Te disais : - « Si Je lâche certaines exigences, certains contrôles, certaines parties de Moi dans l’égo, cela Me protégeait, c’était une sorte de bouclier, si Je lâche ça, est-ce que Je ne vais pas être fragilisée, est-ce qu’on ne va pas profiter de Moi, est-ce qu’on ne va pas se servir de Moi, est-ce que l’on ne va pas M’étouffer, M’écraser, Je n’aurai plus de protection. »…

Tu as eu peur de lâcher ces parties afin de Te retrouver, non pas apeurée, dénudée dans le monde de la confrontation, tel que ce monde est, mais de Te re-trouver dans ta Puissance intérieure, dans la Lumière intérieure que Tu Es où rien ne peut T’affecter.

Cet état de conscience, Tu ne T’es pas permis de le ressentir, mais maintenant Tu le peux. Tu peux faire le choix de tout lâcher, de ne plus Te mettre de bouclier, de ne plus vivre dans aucune exigence, de lâcher bien des impondérables, de lâcher toutes les injonctions et de Te re-trouver. Et là mon Amie, en ouverture totale et complète, comme Tu as eu peur de Te le permettre en ton Cœur, en ton espace, dans la pleine Lumière que Tu Es, alors Tu ressentiras que Tu peux être Toi, enfin Toi, naturelle avec tous les Êtres, en Amour de Toi-même, sans ne plus avoir peur de Qui que ce soit, et d’émettre ce que Tu as à cœur de vivre en sachant que c’est déjà ta réalité et que tout Te sert.

Accueille-Toi enfin, pas de la façon dont Tu avais cru le faire, accueille-Toi enfin dans ton Cœur, dans ta Présence, en ressentant maintenant cet Amour de Toi-même que Tu Te permets de vivre et de ressentir. Sois-Toi mon Amie, il y a de grandes choses que Tu peux réaliser, il y a de grandes choses que Tu peux Te permettre de ressentir, mais ne joue plus le jeu de certaines fermetures, de certains boucliers et n’aies plus peur de ce que Tu Es en allant au-delà de tous les impondérables et de toutes les injonctions. Et il en est ainsi mon Amie.

-  Anavalayah  : Merci !

-  Yosuel  : Tu viens de faire sauter un gros bouchon, il T’a fallu du temps, c’était ton choix, ton chemin, maintenant ouvre-Toi à ce que Tu Es en réalité et Nous serons là.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Joséphine  : Moi Je Me sens un peu coincée, au début Je croyais que J’étais bloquée, mais en fait Je Me sens coincée. Il y a deux choses : hier en fait, J’ai réalisé qu’il y avait des mots qui Me parlaient beaucoup mais qui M’embêtaient, comme Puissance, pouvoir, humilité. C’est la bagarre de ces mots en Moi, et aujourd’hui J’ai une autre chose qui a émergé en réponse aux questions qui ont été posées, c’est que J’ai l’impression qu’il y a au fond de Moi…ce n’est pas une cocote minute, mais…

-  Yawaeh  : C’est bien, ça sort, ça émerge !

-  Joséphine  : Je dirai que c’est de l’Amour et que J’associe à de la souffrance…

-  Yawaeh  : Tu associes cet Amour à de la souffrance…

-  Joséphine  : Je sais que c’est là et que c’est prisonnier…

-  Yawaeh  : Donc, Tu Te laisses aller……. Tu es Toi, en Toi, en ton Cœur……. Détends-Toi…… Prends une profonde respiration …..Tu ne cherches pas à comprendre, pas de mental, c’est comme si Tu Te détendais dans ton Cœur, dans une grande Lumière. Il n’y a rien, il n’y a pas de pensées, il n’y a pas d’interférences, il n’y a rien…….et Tu Te détends…… Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as de grandes souffrances. Ces souffrances, elles ne remontent pas qu’à cette vie, Tu as de grandes souffrances en Toi qui remontent à tout ce que Tu as vécu dans tes nombreuses vies, mais surtout à ce qui s’est passé en Atlantide , et là, Je vais Te demander, ne cherche pas à comprendre, pas de mental. Laisse-Toi aller….. Accueille… : - « Je ne peux pas être en Amour de Moi-même et pourtant Je sais ce qu’est le véritable Amour, au-delà de ce que les Humains en conçoivent. Je sais que l’Amour est la porte à toute créativité pour Soi, et en même temps c’est un paradoxe parce qu’Il est aussi pour Moi la porte à tous dogmes existants, à tout ce que l’on veut exiger de Nous, à toutes contraintes. Je sais que cet Amour est l’apanage de Christ en Moi. Je sais qu’Il est fort et Puissant au-delà de toutes les turpitudes qui se jouent actuellement dans ce monde, mais comment L’accepter, comment Le ressentir et Le vivre quant on a vécu quelque chose de grandiose et que tout a sombré. Cela est incohérent, cela est incompréhensible. Comment peut-on vivre quelque chose de fort que l’on ressent en Nous et que tout d’un coup, tout bascule et que des milliers de Gens hurlent et voient une mort effroyable en étant engloutis, des Hommes, des Femmes et surtout des Enfants, comment cela peut-il en être ainsi ? »…

Alors mon Amie, il Te faut avoir le courage d’accepter que ce fut un choix conscient de toute une Génération où les choses auraient pu se faire effectivement plus en douceur, mais le chaos battait son plein et les choses ne pouvaient plus perdurer dans ce qu’elles étaient entrain de vivre.

Beaucoup, beaucoup d’Êtres actuellement sur cette planète vivent une terrible souffrance de ce qui s’est passé à la fin de l’Atlantide , au moment où tant de Gens ont sombré au fond des eaux.

Accepte enfin cette partie de Toi……..

Accueille cette grande souffrance……..

Ne cherche pas, pas de mental, accueille-la……..

Accueille cette souffrance…….

Laisse-la s’intégrer en Toi, en ta Conscience en Toi, en ce que Tu Es de toute éternité… : - « Je n’ai plus à souffrir de ce qui s’est passé de dramatique à cette époque. J’accepte enfin que cela était le choix de mettre un terme à une débâcle, à un chaos, à quelque chose qui tournait à la perdition des Êtres….. J’accepte enfin que c’est un choix dur, difficile, mais qui permettait une renaissance, qui permettait que les choses ne durent pas dans ce qui aurait pu amener cette Humanité à quelque chose de plus effroyable encore, alors Je prends du recul……..

J’embrasse avec tout mon Cœur, mon Amour, ma Lumière, tout ce qui s’est passé et Je Me vois enfin, non plus dans le drame, mais dans ma pleine Lumière en acceptant que cela va amener, le moment venu, tous ces Êtres à pouvoir vivre autre chose, et Je Me vois allégée d’un lourd poids que J’ai pris sur Moi de toute cette souffrance……….

Je M’en allège en Me voyant pleinement rayonnante, parce que Je ressens qu’au-delà de cette souffrance il y a un renouveau……….

Et Je Me vois Moi-même émerger de toute cette densité noire et d’embrasser toutes choses, tous faits, tout Être comme une remodulance de tout ce qui s’est joué……..

Et Je sais maintenant que Je n’ai plus à croire que Je ne peux pas M’ouvrir à l’Amour de Moi-même, à la Puissance de l’Amour, à l’Amour de Christ et de Christos …………

J’accepte enfin de M’ouvrir en mon Cœur Cristallin et de M’accueillir…….

Je sais enfin qu’en l’instant, Je peux vivre pour Moi, sans ne plus prendre sur Moi, toutes les souffrances du monde et de tous Ceux que Je côtoie. Je sais maintenant que tout a sa raison d’être et qu’il n’y a plus à souffrir de tout un passé qui a perduré jusqu’à présent et qui a amené tant d’Êtres à vivre encore et encore le recommencement de tout ce qu’Ils ont vécu dans la souffrance……..

Je M’accueille enfin, Je Me perçois différemment…….

Je ne Me rejette plus, Je ne rejette plus cet Amour, car Je viens d’en ressentir en profondeur ce pourquoi Je l’avais recouvert, afin qu’Il n’émerge pas, afin que Je ne Le ressente pas, afin que Je ne Le comprenne pas………

Je n’ai plus à Me juger, à Me rejeter, à M’enfoncer la tête sous l’eau………

J’accepte enfin de M’envoler, de sortir du cocon, de Me redresser, de sourire à la Vie, d’accepter cette incarnation, de Me voir dans ma pleine Lumière, de ne plus rien prendre sur Moi, d’avoir de la compassion pour Moi-même et pour chaque Être, de M’ouvrir à un autre ressenti, dont Je n’étais pas capable de ressentir tant Je M’étais fermée…….

Je sais maintenant que Je peux aller de l’avant, de M’ouvrir à bien autre chose et de commencer à prendre du temps en Moi, pour ressentir ce que « Je Suis », pour accepter d’être insufflée afin de ressentir toujours un peu plus ce que « Je Suis » et d’être impulsée pour aller dans ce que J’ai à cœur de vivre pour Moi…….

Et maintenant Je peux envisager de mettre en place des choses que J’aurai à cœur de faire avec joie et passion, pour Moi. »… Et il en est ainsi.

Tu T’ouvres à quelque chose de nouveau, ne laisse pas le mental prendre le dessus, permets-Toi de perdurer, sans le chercher, à être Toi, en Toi, en ce que Tu Es en réalité.

……Pause……..

Mes Amis, mes chers Amis, Vous l’avez compris, Chacun a émis ce qui a permis à Chacun et bien au-delà, à tous Ceux qui écouteront ou liront cette session, à toute cette Humanité et à cet Univers de pouvoir libérer bien des énergies, de traverser bien des paramètres. Vous avez intégré certaines parties qui Vous empêchaient d’être Vous-mêmes. Cela est d’une telle puissance que Vous avez intégré un taux de Lumière dont il n’est pas nécessaire d’aller plus loin.

Honorez-Vous, permettez-Vous maintenant d’être en Amour de Vous-mêmes. Je Vous adombre à l’instant même de ma toute Puissance, de ma Lumière………

Ne cherchez rien, permettez-Vous de ressentir en Vous ce que Nous sommes à même de Vous insuffler pour comprendre les choses à un autre niveau que celui de votre mental, de votre cerveau. C’est en Vous les Amis, persévérez, Nous Vous accompagnons. Vous êtes sur le chemin de votre réalisation et bien des choses vont Vous être révélées, et bien des choses vont Vous permettre, et Vous allez le ressentir en Vous, de vivre autrement et autre chose. Et il en est ainsi.

Je Vous aime, et Je Vous dis Ha Lhy Ah à Vous. Et il en est ainsi.

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna

Relecture : Elamah

Merci de tout Cœur à Vous MaAna et Elamah pour la transcription et la relecture de cette session Rencontre discussion-Questions/Réponses à Chaponost du 18/02/2018.

Je Vous honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi