Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 18/03/2018 à Chaponost (Rhône - 69)

jeudi 27 décembre 2018, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses

à Chaponost (Rhône – 69)

Animée par Yosuel

canalisé par Yawaeh

Dimanche 18/03/2018

 => Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, chacun s’installe confortablement……….

-  Yawaeh  : Ha Lhy Ah à Vous !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi !

-  Yawaeh  : Vous êtes prêts ? Vous savez qu’à la session questions/réponses, Yosuel ne va pas faire dans la dentelle, si Vous voulez dépasser quelque chose vraiment !

-  MaAva  : Pourquoi Tu Me regardes quand Tu dis ça ?

…… Rires de Tous…..

-  Yawaeh  : Nonnn…pas spécialement, c’est plus un clin d’œil... Donc préparez-Vous à bien Vous laisser-aller, à ne pas faire de blocage, à accepter de laisser émerger ce qui doit l’Être afin de le ressentir, de l’intégrer, de le dépasser et de Vous en libérer en en ramenant la sagesse du Maître, et à chaque fois, chaque fois, Nous faisons Tous la même chose en Nous, puisque cela Nous concerne Tous à différents niveaux.

Vous Vous laissez aller……… Vous êtes Vous, en Vous…….. Instant présent, détente totale, joie d’Être, c’est comme si Vous baigniez dans un bain de jouvence de Lumière (c’est une métaphore pour Vous aider)……. Détente, et lâchez tout………. Vous êtes Vous en votre centre, Présence, « Je Suis »…….

…..Pause …..

Nous prenons une profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…….. Présence……..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…….. Présence sans penser, être là simplement, sans rien chercher, sans rien forcer, sans rien visualiser……… Vous êtes là simplement………

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…….. Présence « Je Suis »……… Je suis ce que « Je Suis », J’existe, l’Humain et le Maître en unité, les Maîtres et « La Source »……..

…..Pause …..
-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. Ha Lhy Ah à Vous mes chers Amis !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

-  Yosuel  : Vous Êtes et Je Suis…et quelle joie de se retrouver dans ce contexte, dans ce contexte où Vous êtes ici, mais Vous êtes aussi là où Je Suis, et en fait Nous sommes Tous dans une certaine mouvance, tout en Nous exprimant ici ! Vous le ressentez ?………… Même si cela est encore un peu complexe pour Certains, Je sens que cela se précise de plus en plus, et Vous êtes merveilleux.

Alors mes Amis, Je M’apprête à répondre à vos questions qui, comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Laissez-Vous aller et ressentez en Vous, en votre profondeur ce qui Vous empêche d’être Vous-mêmes, qui Vous bloque quelque part, quelque chose que Vous retenez, et Je suis tout ouïe !

-  Yawaeh  : Une question ?

-  Céline  : Alors ma question est en lien avec la session d’hier et aussi en lien avec ce que Je vis actuellement où Je suis en pleine création de ma nouvelle activité pour devenir Coach, et pour cela mon objectif est de quitter mon travail actuel, et depuis le début d’année il y a une opportunité qui s’est présentée dans mon entreprise, puisqu’il y a actuellement un plan social, sauf que Je ne fais pas partie du plan social, or Moi Je rêvais de faire partie du plan social, et du coup, en toute transparence Je suis allée Me présenter au niveau du RH et au niveau du Directeur pour dire que Je souhaitais partir et que J’avais un projet pour partir.

J’ai tout dit, mais à chaque fois, c’est non ! Et ça encore été non vendredi dernier. Donc il y a un réel blocage où on Me dit qu’on veut Me garder parce que J’ai un poste clé, ce que J’entends, sauf que voilà, ma question c’est : qu’est-ce que J’ai à comprendre de ça, est-ce que Je dois encore rester dans cette entreprise puisque J’ai encore des choses à comprendre avec Eux, à dépasser, ou est-ce que J’ai encore des choses à Leur apporter ? Voilà, et donc c’est en lien avec la session d’hier, puisque Je pense qu’il y a un truc que Je n’ai pas dépassé et à la fin de la première partie J’ai eu cette douleur à l’omoplate droite qui est réapparue. Cette douleur, elle apparaît, elle repart et réapparaît depuis cinq ans bientôt. Elle est partie à la deuxième partie ou en tout cas elle s’est diffusée et elle est réapparue ce matin de manière assez violente. Donc voilà ma question !

-  Yawaeh  : Donc Nous faisons Tous la même chose en Nous, ça Nous concerne à différents niveaux.

Alors Je dirai qu’effectivement Nous sommes à même maintenant de pouvoir Nous auto-régénérer pour certaines choses, d’autres vont perdurer très longtemps, parce qu’il y a des endroits dans notre corps et Je peux Vous le dire, parce que cette partie omoplate droite M’a concernée, ne Me concerne pratiquement plus, mais il y a encore des petites choses depuis bientôt trente ans, parce que c’est l’endroit qui est comme un portail, une porte où lorsqu’on libère quelque chose, à cet endroit-là, va se placer autre chose. Tu sais, c’est comme un endroit où on stocke tout ce que l’on a à dépasser et bien sûr ça Nous fait mal et quand on a libéré quelque chose, ce qui est à libérer et qui s’en vient, va se repositionner au même endroit. Donc selon le degré d’intensité de cet aspect, ça peut être un aspect léger et on va avoir des petites douleurs et ça peut être un aspect bien costaud qu’il faut bien dépasser et là ça va Nous faire très, très mal.

Voilà, ça Je voulais Te le dire, puisque Moi, Je l’ai vécu. Ce que Tu viens de dire, Nous en avons parlé, Nous avons échangé, Yosuel T’a donné un ressenti, mais Je crois que Tu l’as compris mentalement, mais ça n’a pas été ressenti en profondeur, puisque Tu reposes la même chose. Donc là, cette fois-ci, permets-Toi d’être vraiment en connexion en ton centre, de ressentir ce qui T’est dit, au-delà des mots.

Permets-Toi de ressentir en profondeur, afin que cela Te permette d’en comprendre la subtilité au-delà de la compréhension humaine et de Te permettre de continuer à cheminer pour aller au-delà de tout ce qui est en Toi comme incompréhensions, peur de ne pas y arriver, instabilité, attentes, impatience.

Donc ; Tu Te laisses totalement aller, pas de mental, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu es vraiment dans ton centre.

-  Yosuel  : Mon Amie, Je Te dirai simplement, et cela T’a été dit, Tu vas pouvoir Te réaliser, mais Tu as encore des choses à dépasser, Tu as encore des subtilités à acquérir qui Te permettront, le moment venu, de pouvoir mettre en place quelque chose, non seulement qui Te correspondra, mais qui sera dans les énergies favorables.

Si Tu étais partie dans ce qui a été proposé, Tu aurais certes pu Te réaliser, mais dans un contexte qui ne soit pas totalement le tien, avec des énergies plus ou moins lourdes, avec des compréhensions difficiles à gérer dans ton cheminement. Tu Te permets d’avoir une certaine stabilité dans un travail qui Te permet de continuer ton cheminement. Tu ne T’es pas permis de le ressentir, car cela était en contrariété avec ce que Tu avais déjà émis que Tu voulais qu’il Te soit accordé, sans Te permettre de ressentir la subtilité de ce que Tu peux Te permettre d’avancer encore, pas à pas, pour que le moment venu, lorsque Tu seras prête, les synchronicités se présentent à Toi, vraiment et réellement dans le contexte qui T’es favorable.

Permets-Toi de ressentir en profondeur ce qui est dit, sans ne plus rien émettre d’autre comme suggestions mentales et surtout de ta personnalité humaine qui essaie de Te déstabiliser, qui essaie de Te dire : - « Tu as une opportunité et Tu ne l’as pas eu, fonce, vas-y. »… C’est exactement ce que Tu as émis à un moment donné. Et si Tu lâchais en totalité ta personnalité humaine ? Et si Tu Te permettais de plus en plus tous les jours de passer des moments à être en Toi, sans penser, sans rien chercher, dans cet espace où Tu peux ressentir ce qui T’est insufflé afin de toujours Te permettre de ressentir l’insufflation qui Te guide, sans bien sûr que Nous gérions ta vie, c’est Toi le Maître, mais de ressentir ce qui Te correspond et qui va T’amener à vivre bien au-delà de ce que Tu crois être en l’instant une opportunité, et Nous y reviendrons.

Lâche tout………

Honore-Toi de ce que Tu Es, honore-Toi de chaque instant que Tu vis, honore la Vie et accepte que tout puisse s’en venir à Toi, dans ce que Toi Tu as réellement à cœur de vivre, sans forcer les choses, mais de les laisser venir à Toi dans un tout nouveau contexte où Tu pourras enfin démontrer ce que Tu Es, dans une autre perception qui amènera bien des Êtres à pouvoir ressentir les choses à d’autres niveaux, d’une toute nouvelle façon, en Les laissant Être, en faisant leurs choix, mais tout cela dans une nouvelle énergie.

A Toi de Te permettre de le ressentir, alors Tu comprendras à bien d’autres niveaux ce qui peut se mettre en place, au niveau des nouveaux concepts qui émergent dans le renouveau de cette Terre, car il y a vos pratiques, il y a ce qui se fait, et en même temps il y a ce que Vous devenez et qui va faire que Vous allez moduler avec vos pratiques, mais d’une toute nouvelle façon, qui sera votre façon de faire que Vous pratiquerez avec passion et joie pour Vous dans un tout nouveau contexte de ce qui se pratiquait.

A Toi de Te permettre de le ressentir à d’autres niveaux et fais-Toi aider par Ceux que Tu connais autour de Toi qui ressentent à bien d’autres niveaux ce qui est dit pour que Tu puisses Te maintenir en Toi, dans ce que Tu Es et ne plus laisser ton mental et ta personnalité humaine prendre le dessus. Et il en est ainsi.

-  Céline  : Merci Yosuel  !

-  Yawaeh  : Donc si Je ne suis pas dispo, Tu as MaAva qui est à même de Te guider dans ce qu’Elle a ressenti… Une autre question ?

-  MaAhé  : Je n’étais pas là hier, la question que Je vais poser rejoint celle qu’à posée Céline à l’instant.

-  Yawaeh  : Et d’ailleurs, Je dirai que quand on avait exprimé la même chose au téléphone toutes les deux, et là, Tu as l’enregistrement. Donc Tu pourras Te permettre de Te poser et de le réécouter, sans mental, sans rien chercher, le réécouter à différents niveaux en Toi et ça va vraiment se poser.

-  MaAhé  : En même temps, dans la réponse de Yosuel à Céline , J’ai senti que ça s’expansait, ça s’expansait, ça s’expansait, alors J’ai l’impression que c’est lié à la même question qui concerne le désir de création, de relations professionnelles qui se sont vraiment améliorées ces derniers temps, et en même temps d’ici deux ans, J’aimerai créer quelque chose où Je sois en joie et qui fasse du bien aux Autres.

Depuis deux ans, J’anime des ateliers entièrement bénévolement et là, en ce moment, vraiment ça s’essouffle. J’ai été obligée d’annuler les ateliers deux fois de suite. Ça s’essouffle, Moi Je M’essouffle et J’ai l’impression que dans le donner et le recevoir, Je ne M’y retrouve plus, et ça fait déjà depuis le début de l’année que Je ne M’y retrouve plus, donc J’ai vraiment l’impression que ça va s’arrêter. Je pense que quelque part, c’est aussi mon désir. J’explique, parce qu’il y a deux, trois Personnes qui suivent bien, et en même temps, Je sens cette ouverture et Je Me demande si ce n’est pas le moment de se lancer. J’ai déjà commencé à introduire des choses un peu différentes, mais à M’y retrouver aussi dans ce donner/recevoir. En plus MaAva M’a parlé d’une salle qui serait éventuellement possible. Voilà, qu’est-ce qui se passe…et là sur la réponse de Yosuel  : wouahhhhhhh…

-  Yawaeh  : Donc c’est pareil, les Êtres de Lumière ne peuvent pas répondre en totalité à nos demandes, parce que c’est vraiment en Nous. Moi, ce que Je Te dirai, c’est qu’il y a en Toi quelque chose que Tu es à même de ressentir et de découvrir de ce que Tu as à cœur de faire, sans penser aux Autres, de ce que Toi Tu as à cœur de faire pour Toi, avec passion, comme Moi, Je ne pense pas aux Autres et ce que Je fais, Je le fais pour Moi avec passion.

Si Je ne le faisais pas pour Moi avec passion, ça ne pourrait pas se faire et rien ne passerait. Ressens la subtilité………. On ne fait pas les choses pour les Autres, on les fait pour Soi-même, tout en étant au service des Autres et de cette Humanité. C’est une subtilité qui va au-delà de la conception humaine telle qu’on Nous a appris à mettre les choses en place et à faire une activité selon de se devoir aux Autres et les attentes des Autres. Non !

-  MaAhé  : Ça Me faisait du bien aussi de voir les Gens bien, ça Me faisait du bien !

-  Yawaeh  : Parce que Tu avais besoin Toi de Te sentir bien, d’aller petit à petit, en cheminant dans l’Amour de Toi-même, jusqu’à lâcher les Autres. Les Autres Te reflétaient ce que Toi Tu n’arrivais pas à ressentir pour Toi. Plus Tu vas ressentir que Tu es ici en incarnation une Puissance qui peut vivre maintenant autre chose que l’Humain qui est écrasé, conditionné, qui doit être dans un moule, qui doit répondre à tous les paramètres d’activités ou de métiers dans cette espèce de coupole enfermante. Tu Te sors de cette coupole et Tu vas faire maintenant des choses pour Toi, uniquement pour Toi, avec passion, et dans cette passion, Tu vas ressentir que les Autres ressentent cette passion, cette joie que Tu fais les choses pour Toi, et à ce moment-là c’est ainsi que Tu les aideras, sans ne plus T’impliquer et que Tu serviras toute cette Humanité.

Donc ce que Tu es à même maintenant de faire ou de mettre en place c’est en Toi. Il ne faut pas le chercher, il ne faut pas forcer. Peut-être en Te posant tous les jours pour être là, même quand Tu Te promènes, Tu es sans penser et il y a peut-être des choses qui vont surgir parce que Tu Te permettras d’être insufflée dans ce qui Te correspond et qui est en Toi, et à ce moment-là Tu pourras mettre en place des choses où les Gens participeront aussi financièrement, parce que Tu ne peux pas être Mère Thérésa  ! Ça, il faut T’en libérer…..

C’est aussi comprendre que Tu peux favoriser des Êtres qui sont dans le besoin ou qui n’ont pas beaucoup de possibilités financières, mais Tu toucheras aussi des Êtres qui ont la possibilité financière et qui peuvent partager avec Toi ton activité, comme Ils vont chez le coiffeur ou chez l’esthéticienne ou au cinéma ou au restaurant, c’est pareil ! Ils se font un cadeau à ce moment-là en venant dans ton activité, Ils se font un cadeau et c’est un échange, c’est le donner/recevoir qui circule, et sans honte, et sans peurs, et sans rien prendre sur Toi.

Voilà, c’est ce que Je Te dirai parce que Je suis aussi passée par là, J’avais un cabinet pendant cinq ans où Je prenais tous les Gens en charge et Je recevais presque gratuitement et pendant ce temps-là, mon expert comptable s’arrachait les cheveux, et c’est là que J’ai ressenti : - « Ca y est, Tu as fini ! Maintenant il est temps de penser à Toi. »…

Voilà, J’ai bien expérimenté ça pendant cinq ans, c’était un petit peu long, mais c’est Moi qui M’en suis donnée le droit ! Donc Vous, Vous pouvez le faire plus rapidement et là on peut passer à autre chose au-delà de ce paramètre, mais là il faut dépasser bien, bien des peurs, c’est de faire son activité pour Soi et que tout Te revienne pour Toi. Il faut dépasser toutes les peurs, il faut vraiment ne plus être dans l’Humain du tout !

Comme le dit Adamus  : - « Quand il n’y a plus de peurs, Vous êtes invisibles et Vous faites ce que Vous voulez ! »… Mais là, il faut être prêt, Chacun son cheminement. Il faut passer par le système jusqu’à ce que Vous soyez prêts ou pas, Vous y arrivez ou pas ! Mais ça Vous appartient.

Donc, Je vais laisser Yosuel s’exprimer. Sois-Toi, en Toi, sans rien chercher, on fait Tous la même chose. Tu ne cherches pas, Tu vas au-delà des mots, dans ton espace intérieur Tu ressens ce qui T’es insufflé…

-  Yosuel  : Mon Amie, ce que Je dirai, c’est que Tu a à cœur de Te réaliser. Tu as à cœur d’aller au-delà de tout ce que Tu as fait, de la façon dont Tu l’as fait, de la façon dont cela s’est déroulé, mais il est temps maintenant que Tu comprennes et surtout que Tu ressentes en ta profondeur, que Tu es à même de passer à autre chose, à autre chose de plus profond, à autre chose de plus exponentielle, quelque chose qui Te corresponde, quelque chose dans laquelle Tu Te re-trouves, quelque chose dans laquelle Tu vas totalement œuvrer avec Nous, sans que Tu ne prennes plus les rênes, sans que Tu ne Te fasses de soucis pour quoi que ce soit, sans ne plus Te sentir dans aucunes obligations, dans aucuns repères, dans aucunes formulations, dans rien de tout ce que Tu as pu imaginer, mais cela se fera avec joie, simplicité, légèreté, en Amour de Toi-même, dans la Puissance que Tu Es, dans le renouveau, en modulant ce que Tu as à cœur de faire, selon ce que Tu ressentiras qui sera nécessaire d’exprimer, d’émettre, de transmettre, et d’amener les Êtres à être de plus en plus Eux-mêmes, même s’Ils n’ont pas à cœur de se reconnaître, mais là Nous y reviendrons, mais pour le moment, d’amener de plus en plus d’Êtres à aller au-delà de ce qu’Ils vivent et de Les amener à voir la façon dont Ils se comportent et la façon dont Ils peuvent changer ce comportement.

Il y a bien des choses en Toi que Tu aimerais faire, Tu en as toutes les capacités. Tu as exactement en Toi ce que Tu es à même de transmettre, de faire, au-delà de toutes conceptions. A Toi de créer ta propre conception dans ce que Tu sais faire, tout en Nous laissant T’insuffler tout ce que Tu seras à même de faire et d’amener à Chacun. Et Je n’en dirai pas plus, la balle est dans ton camp, et c’est en Toi. Et il en est ainsi.

-  MaAhé  : Merci Yosuel  !

-  Yosuel  : Alors on ne s’impatiente pas, on ne cherche pas, on chemine pas à pas, et ça viendra tout seul, si vraiment on lâche l’Humain !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Maryse  : Ça concerne la session d’hier. Alors J’ai eu des douleurs dans la première partie, derrière la tête et lors de la deuxième partie, à un moment donné où il fallait visualiser la Lumière qu’il y avait en Nous, J’ai vraiment senti que J’étais comme une boule d’énergies en fait, comme si J’avais plus de bras, de membres et J’avais vraiment le plexus qui chauffait, et en même temps Je Me suis vue ailleurs en fait, comme si Je voyais la Planète, comme si c’était un phare et J’ai eu peur, J’étais de l’autre côté et en même temps, J’étais ici, et Je Me suis rendue compte que Je ne voulais pas M’incarner, c’est pour ça que J’ai tant de tristesse et que Je n’arrive pas à Me sentir pleinement ici…

-  Yawaeh  : Ok…donc il est temps maintenant que Tu prennes conscience de cette partie pour qu’elle ne T’amène plus dans la tristesse, mais dans la joie.

Tu Te laisses aller…….

Ne rentre pas dans cette tristesse, ne la laisse pas Te prendre et T’emmener…….

Tu Te laisses aller en ton espace, ne cherche rien, laisse émerger ce qui doit l’être afin de l’accueillir, l’intégrer, le dépasser…..

Et Nous faisons Tous la même chose en Nous……

Tu Te laisses bien aller… : - «  Je prends une profonde respiration …… Je Me laisse aller, Je suis en Moi. »……….

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as eu beaucoup de difficultés à accepter cette vie. Tu as eu beaucoup de difficulté à T’incarner, alors ne cherche rien, laisse-Toi aller……..

Respire profondément ….. : - « Je suis en Moi….. Je sais maintenant que Je ne suis pas un Humain souffrant, limité, conditionné, écrasé, acculé. Je sais maintenant que Je suis la Puissance de la Lumière qui est Joie, Amour, alors Je Me permets d’être ici en incarnation en totalité. Je ne retiens plus une partie de Moi qui n’est pas totalement ici en incarnation. Je lui permets maintenant d’être totalement ici, totalement intégrée, et Je peux enfin Me re-trouver entièrement dans ce que « Je Suis »…

Lâche tout mon Amie………,

Ne cherche rien, lâche tout….. : - « Je permets à cette partie d’être présente ici en incarnation et de Me re-trouver dans ma totalité, en Moi, en mon espace, dans ce que « Je Suis »…

Je prends une profonde respiration ……et cette partie de Moi est maintenant ici intégrée en incarnation, dans ce que « Je Suis », dans ma totale réalisation. Je n’ai plus peur d’être ce que « Je Suis ». Je Me permets enfin de M’ouvrir à ce que « Je Suis ». Je n’ai plus peur de l’Humain qui a vécu tant de vies dans la souffrance, la soumission, d’être soudoyée, acculée, manipulée. Je ramène toutes mes vies ici en l’instant présent, dans cette vie, en Moi. Je ne cherche rien, Je ne contrôle rien, Je le permets... »…

Respire profondément ….. : - « Et maintenant Je permets à mon Emanescence de pouvoir M’insuffler ce que Je suis à même de faire, de créer pour Moi. J’accepte que ma conscience humaine soit totalement unifiée avec mon Emanescence Divine….. Je n’ai plus peur de ce que « Je Suis » et J’en ressens la Joie. Je sais que Je ne suis plus prise au piège de l’enfermement dans cette réalité, dans ce corps. Je sais que Je suis Tout et partout. Je ne suis pas que ce que Je suis ici sur cette Terre, mais Je sais aussi que Je suis venue ici en incarnation pour Me réaliser, pour laisser la pleine Lumière que « Je Suis » s’exprimer dans sa toute Puissance afin qu’ici dans ce corps, en incarnation, Je puisse vivre pleinement autre chose que tout ce que J’ai vécu dans mes vies passées. »… Et il en est ainsi mon Amie.

Sois-Toi, ne reviens pas sur ce qui vient d’être dit, exprimé, intégré, transcendé… : - « Je prends conscience maintenant que Je suis ce que « Je Suis » ici, et Je fais en sorte d’être pleinement Moi, de ne plus laisser mes pensées Me gérer, Je les laisse aller. Je fais en sorte d’être de plus en plus Moi, en l’instant présent, en ma Présence, et Je Me permets de ressentir ce qui M’est insufflé, sans en avoir peur. »…

C’est ainsi pour le moment. Si c’est ton choix, persévère d’aller à la rencontre de Toi-même, de Te re-connaître dans ce que Tu Es, et Nous serons là.

-  Maryse  : Merci Yosuel  !

-  Yosuel  : Honore-Toi !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  MaAva  : C’est par rapport à la discussion qu’on a eu hier soir au resto. On a eu des échanges très intéressants, notamment quand on a parlé de mon Ex, où ça a été quelque chose de subtil que Tu as dit et que J’ai ressenti. J’explique un peu pour Ceux qui ne connaissent pas mon histoire. Çà fait cinq ans que la procédure de divorce a commencée et J’ai choisi de vivre ça pour certaines raisons. On en avait déjà parlé avec Yosuel qui M’avait dit que J’arrivais à la fin de cette expérience-là.

Donc Je comprends, Je ressens que Je dois lâcher, et c’est là où il y a la subtilité, c’est-à-dire lâcher, mais pas lâcher pour fuir, dans la fuite, pas lâcher pour Lui dire : - « Tu peux tout garder, eh bien Je Te donne tout. »…et du coup, ce n’est pas vraiment en accord avec « Qui Je Suis » et d’un autre côté aussi Je dois prendre ma place et jusqu’à quel niveau…voilà… Prendre sa place et ressentir sa place, c’est subtil. Effectivement c’est de pouvoir lâcher, mais lâcher en étant le Maître que l’on Est, en allant au-delà de tout ça !

En fait ma question c’est : pour l’instant ce n’est pas terminé avec Lui, c’est entrain de se terminer dans notre temps linéaire on va dire. Qu’est-ce que Moi J’ai encore à dépasser ou à comprendre de ce qui se joue encore, parce que Je sens qu’il y a encore des choses que Je n’ai pas encore totalement dépassées ou que Je n’ai pas forcément la compréhension, la subtilité dans la compréhension. Je ne sais pas si Je suis claire dans ma question ?

-  Yawaeh  : Donc Je vais laisser Yosuel s’exprimer. Moi, J’ai vécu la même chose, mais dans un contexte différent, et ce que J’ai fait, ce que J’ai décidé était dans un tel détachement que J’ai vécu après une autre expérience parce que J’avais des choses encore à dépasser et dans cette autre expérience J’ai récolté ce que J’avais laissé dans le détachement et avec Amour dans la première expérience et ça, on pourra en parler en aparté. Dans ton contexte à Toi, c’est différent, mais il y a quand même quelque chose qui est un peu similaire on va dire !

Donc Nous faisons Tous la même chose puisque cela Nous concerne à différents niveaux, sur d’autres plans de notre vie, dans d’autres circonstances, mais tout est inter-relié dans tout ce que Nous traversons.

-  Yosuel  : Mon Amie, Je Te dirai simplement : Tu dois tout lâcher, ressentir que Tu Es la Puissance de la Lumière et qu’il Te suffit simplement, au-delà de cette réalité, tout en finalisant dans cette réalité ce qui doit l’être, que Tu as déjà créé ta réalité qui est ta pleine liberté, qui est ce que Tu as à cœur de vivre, qui est ce que Tu as à ramener pour vivre dans un tout nouveau contexte, mais il Te faut tout lâcher, il Te faut ressentir ce qu’est l’existence d’un Maître dans la Lumière qui vit sa Puissance dans l’incarnation, sans ne plus se référer à quoi que ce soit qu’il ait expérimenté au niveau de la densité dans l’attraction terrestre.

Tu auras besoin de réécouter au-delà des mots, dans un ressenti sans chercher quoi que ce soit, au-delà même de tous ressentis, ce qu’est l’existence du Maître dans sa pure expression, au cœur-même de l’Atome dans lequel Il se meut et expérimente ce qu’Il Est, par l’impulsion puissante de ce qu’Est la Lumière, jusqu’au spectre de l’incarnation.

C’est quelque chose qu’Il M’aurait été impossible d’exprimer il y a quelque temps en arrière. Tu es à même maintenant de le ressentir et cela Te propulsera, et Je ne peux rien Te dire d’autre en l’instant. Et il en est ainsi.

-  MaAva  : Merci à Toi Yosuel  !

-  Yawaeh  : Là on devance, Je dirai, ce qui va être le tout début de la prochaine phase à partir du mois de mai, qui est : « la Puissance de ce que Vous Êtes ». On passe de « L’incarnation de la Lumière » à la « Puissance de ce que Vous Êtes ». C’est comme si Tu devançais déjà le commencement de cette phase.

-  MaAva  : Je veux bien le réécouter encore et encore, si à chaque fois Je ressens. Ok !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Anavalayah  : Depuis le début, J’ai une douleur qui se fait vraiment jour dans ce que l’on peut appelez sciatique côté droit de la jambe et qui va jusqu’au pied…

-  Yawaeh  : Eh oui, parce qu’il y a quelque chose qui émerge et qui se manifeste de cette façon-là. Donc ne cherche surtout pas, Tu es Toi, en Toi, Tu laisses émerger, Tu ressens pour l’intégrer et le dépasser, et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as compris que si Tu voulais faire des choses pour Toi, développer ce que Tu as à cœur de faire pour Toi, avec joie, passion, légèreté, il te faut tout lâcher dans les bases où Tu Te dois aux Autres, où Tu dois être conforme, où il faut que Tu répondes à des demandes.

Tu as ressenti que Tu Te maintenais d’une certaine façon dans un certain conformisme où Tu ne Te retrouves pas. Et là, il Te faut aller au-delà de tout ce que Tu as conçu et de Te laisser guider en Te permettant de ressentir ce qui T’es impulsé pour que Toi-même Tu puisses ressentir réellement tout ce qui Te correspond, tout ce que Tu es à même de faire et de transmettre en étant Toi, en le réalisant pour Toi, dans la joie, sans ne plus Te devoir à Qui que ce soit, et en lâchant tous tes principes, tes préceptes, ton conformisme et surtout tous les rudiments de créations tels que conçus dans l’Humain.

Il Te faut aller au-delà de tout ce que Tu as imaginé qui était « la normale » et de Te permettre de ressentir en Toi la richesse de ce que Tu es à même d’apporter aux Autres, sans attentes, sans Te devoir, sans vouloir de résultats, sans prendre en charge Qui que ce soit, sans vouloir que les Êtres puissent acquérir quelque chose que Toi-même Tu veux qu’Ils acquièrent dans un résultat subséquent par rapport à ce que Tu fais.

Il va Te falloir aller au-delà de tout ça, de tout ce que Tu as cru, de tout ce que Tu as conçu et pouvoir ressentir que Tu es à même de créer et de mettre en place des choses qui Te parlent, qui Te correspondent, qui vibrent en Toi, pour Toi et uniquement pour Toi, et Tous en bénéficieront et Tu ne le feras plus dans le seul contexte d’avoir une activité pour Toi, mais Tu ressentiras que tout ce que Tu fais, tout ce que Tu émets, tout ce que Tu pratiques, est en pleine concordance avec ce que Tu Es en réalité et Nous Tous, « La Source »… Et il en est ainsi.

Accepte d’aller au-delà de tout ce qui a stagné comme énergies non fluctuantes, non vibrantes et qui viennent de se manifester. Vois-Toi dans la pleine Lumière, dans la Grâce, dans la légèreté, la fluidité. Permets-Toi d’Être et laisse-Nous T’insuffler ce que Tu Es à même de ressentir par rapport à ta propre réalité, en sachant que Tu ne dois pas Te conformer à ce que Tu crois que Nous attendons de Toi. Non, c’est Toi le Maître ici, mais tout ce que Tu as à cœur de créer et de vivre est ce que Tu Te permets de ressentir en étant en unité, Toi l’Humain et le Maître, la Lumière incarnée.

Nous Vous y amenons de plus en plus, petit à petit, accordez-Vous de ressentir ce qui se passe en Vous, ce qui Vous est insufflé et modulez dans votre réalité ce que Vous avez à cœur de vivre et de créer pour Vous. Et il en est ainsi.

-  Anavalayah  : Merci Yosuel  !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Aliarel  : Aliarel il est ennuyé parce que Je n’ai pas de question identifiée, alors il y a forcément des beugues, donc J’aimerai une réponse anti-beugues malgré tout, coup de pieds au cul si nécessaire, ce qu’il faut pour avancer !

-  Yawaeh  : Donc Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Alors mon Ami, Je n’ai même pas besoin de lancer ma jambe pour Te donner un coup de pieds au cul, Tu sais le faire Toi-même pour Toi-même ! Étant multidimensionnel, Tu peux Te le donner à ta partie humaine !

Alors ces beugues, comme Tu les appelles, ce sont simplement des passages, des passages très subtils, et quand Tu en ressens un, en l’instant présent, permets-Toi de l’intégrer et le dépasser, permets-Toi de Te poser et de Nous ressentir, de ressentir ce que Tu Es, de ressentir ta Puissance et glorifie-Toi : - « Wouahhhhhhh, J’ai ressenti quelque chose et Je vais au-delà, Je M’élève ainsi dans une autre vibration, plus élevée et Je peux en amener ici la sagesse du Maître. »…

Tu es dans un certain équilibre mon Ami, ce que beaucoup d’Êtres éveillés ont de la difficulté à acquérir, mais dans cet équilibre il y a des dépassements parce qu’il y a des parties de Toi qui ne sont pas encore en concordance avec ce que Tu Es et qui sont plutôt une recherche de ce que Tu Es dans l’Humain, mais dans l’Humain alors ça amène effectivement, comme Tu l’appelles, des beugues. Il Te faut lâcher toutes recherches de ce que Tu Es dans l’Humain. Tu ne peux rien trouver dans l’Humain qui Te corresponde dans ce que Tu Es au niveau de ta Puissance, au cœur-même de l’Atome, au cœur-même de ta propre Mouvance. Mais Tu peux ramener tous ressentis subtils ici en Toi, en incarnation, mais sans l’humaniser, et ainsi de vivre ce que Tu Es sans ne plus Te chercher outre mesure et sans ne plus chercher de correspondances.

Tu as ressenti bien des choses, mais bien des choses T’interpellent tant Tu voudrais comprendre au niveau de l’Humain et cela n’est pas possible. C’est comme le chat qui se mord la queue. Tu dois être Toi, en Toi, Te permettre de ressentir ce que Nous T’insufflons et lorsque Tu seras prêt, Tu Nous entendras, mais là, cela va Te faire tout drôle et ne dis pas : - « Ca y est, Je deviens fou, J’entends des voix dans mon cerveau. »… Le cerveau n’y a rien à voir, ce sera en Toi ! A ce moment-là, même si Tu ne veux pas dialoguer, aies du recul et ressens ce que Tu entends : - « Est-ce que Je deviens fou ou est-ce que c’est vraiment « La Source » qui s’exprime ? » Prends du recul et ressens…. Alors Nous Te guiderons à ce moment-là. Pour le moment, Tu n’en es pas encore là, mais il vaut mieux Te prévenir, parce que le Toubib que Tu es ne doit pas sortir ses foutus médicaments de merde pour contrecarrer ce que Tu pourrais penser que Tu dévies dans l’aliénation.

Voilà, c’était mon petit moment de partage, c’est tout ce que Je puis Te dire en l’instant. Sois-Toi et ne cherche plus à humaniser ce qui T’es insufflé, ce que Tu ressens, car alors Tu tourneras en rond et cela Te perturbera plus que ce que Tu pourrais être à même de vivre dans la clarté, la simplicité, la fluidité, la joie, la Grâce et une certaine forme de liberté pour le moment. Et il en est ainsi.

-  Aliarel  : Eh bien merci Yosuel  !

-  Yosuel  : Je T’en prie mon Ami !

-  Yawaeh  : Une autre question ? Oui Géraldine … Aller Géraldine (qui n’a pas l’air très bien)…..

-  Tous  : Aller Géraldine, aller Géraldine…..

-  Yawaeh  : Aller Géraldine, lance-Toi !

-  Aliarel  : La plus terrible ! Ose la plus terrible, celle qui Te fait le plus peur !

-  Géraldine  : …Gros pleurs…….

-  Yawaeh s’adressant à Aliarel  : Tu Lui mets une main derrière la nuque et l’autre sur la poitrine et Tu laisses bien passer à travers Toi ce que les Êtres de Lumière impulsent...

-  Yosuel  : Mon Amie, Je vais T’aider. Prends une bonne respiration , lâche tout……..

Permets-Toi de Te laisser aller en ton espace : - « Je suis là, Je Me permets d’être là, Je Me permets de M’ouvrir à ce que « Je Suis »…….. Je respire profondément ……. Je Me laisse aller……. Je suis en mon espace, Je ne Me laisse plus perturber par quoi que ce soit. Je Me laisse aller……... Je suis Moi, Je n’ai plus à avoir peur de ce que « Je Suis ». Je n’ai plus à avoir peur de tout ce qui émerge, car même si cela est douloureux, Je peux M’en libérer à l’instant-même. Je n’ai plus à Me contraindre à quoi que ce soit. Je n’ai plus à vouloir correspondre à Qui que ce soit. Je n’ai plus à Me maintenir dans les non-dits, dans les peurs fusionnelles, dans l’incapacité de vivre pour Moi, dans l’incapacité de M’exprimer, dans l’incapacité d’aller de l’avant, dans l’incapacité de jouir de la vie, de la danser, de la chanter, d’aller au-delà de tout conformisme, de tout devoir aux Autres, de tout prendre sur Moi…….

Je n’ai plus à avoir peur de Me voir dans tout ce qui M’exècre de Moi-même. Je n’ai plus à Me voir dans l’incapacité de vivre enfin autre chose que tout ce que J’ai vécu, de tout ce qu’on M’a interdit, de tout ce qu’on M’a obligé, de tout ce qu’on M’a relégué à l’arrière plan, de la petite Fille que l’on faisait taire, de la petite Fille qui ne pouvait pas s’exprimer, de la petite Fille qui ne pouvait pas vivre selon son innocence et selon ce qu’Elle voulait exprimer dans une certaine liberté.

Je n’ai plus à avoir peur de l’enfermement dans lequel on M’a mise, toutes les valeurs, les principes et les préceptes que l’on M’a inculqués, que l’on M’a adjointe de vivre, que l’on M’a forcé à adopter comme réalité de vie. Je n’ai plus à Me sentir enfermée dans une prison où tout doit être conforme, où Je dois répondre aux Autres, où Je dois M’abstenir de M’exprimer, de faire ce que J’ai envie de faire, de tout balancer et de Me retrouver dans ce que Moi enfin J’ai envie de vivre, de respirer pour Moi. Je n’ai plus à avoir peur de laisser émerger tout ce que J’ai retenu, étouffé, enfermé, engagé, scellé.

Il est temps que J’accepte de tout lâcher, de tout faire péter, de tout libérer, de respirer pleinement et de ne plus Me devoir à Qui que ce soit, quels que soient ces Qui que ce soit qui sont mes Proches ou tous Êtres que Je côtoie et qui attendent de Moi que Je Leur réponde dans ce qu’Ils veulent que Je sois. Ils sont Tous Eux-mêmes dans un certain enfermement. Je n’ai plus à en avoir peur. Je n’ai pas à Les juger, mais à M’extraire de tout ce dans quoi J’étais enfermée, et avec du recul avoir de la compassion pour Moi et pour Eux, en sachant que chaque Être a son propre chemin, ses propres expériences et que Je peux enfin M’accorder Moi de vivre autre chose, autrement. Faut-il encore que Je n’en aie pas peur. Faut-il encore que Je M’accorde de passer du temps en Moi, sans rien chercher, sans rien forcer, sans rien visualiser, sans rien contrôler, simplement Me permettre d’aller à la rencontre de Moi-même et de ressentir ce que « Je Suis » et ce « Je Suis » de Le laisser s’exprimer en M’insufflant ce que Je suis à même de ressentir pour Moi afin de vivre autrement et autre chose pour Moi, sans rejeter Qui que ce soit, sans faire ambages de quoi que ce soit, sans vouloir Me targuer de quoi que ce soit, mais d’être débout, rayonnante et de ne plus Me sous-estimer, de ne plus Me sentir reléguée à des niveaux inférieurs.

Je suis maintenant à même de Me voir autrement et surtout de pouvoir ressentir ce que Je n’étais pas à même de ressentir, ce que Je ne Me permettais pas de ressentir, ce que J’avais peur de ressentir. Maintenant J’ouvre cette porte fabuleuse en Moi et Je n’y mets plus de conditions et Je Me regarde enfin d’une toute nouvelle façon. »…

Maintenant mon Amie, laisse-Toi aller………

Accepte-Toi enfin dans ce que Tu Es………

Accepte-Toi enfin dans ce qui a émergé…….

Quelle est la plus grosse problématique que Tu as ressentie ? Et permets-Toi de l’exprimer clairement ?

-  Géraldine  : C’est pas fini donc…le fait de rejouer tout le temps les mêmes schémas. Je vois ce qu’il faudrait que Je fasse et Je ne mets pas en place des choses pour M’en sortir…

-  Yosuel  : Alors mon Amie… Donc Tu Te laisses aller…….. Tu es là (en ton centre)……

Surtout vas au-delà des mots, ne cherche pas à comprendre. Tu es là, Tu ne penses pas, ouvre-Toi à ce que Tu Es, et ressens……..

Ce qui a émergé mon Amie, c’est ta grande incapacité à pouvoir mettre en place quelque chose, que de toute façon, Tu es certaine que cela n’aboutira pas, que cela ne peut pas se faire et que de toute façon on ne Te suivra pas, on Te critiquera et on Te mettra des bâtons dans les roues.

Il est temps que Tu lâches en totalité ces peurs, ces croyances, car c’est exactement ce que Tu T’attires parce qu’une partie de Toi ne croit pas en Toi. C’est Toi-même qui Te mets des barrières et Tu T’attires tous les Acteurs pour jouer le rôle que Tu Te donnes le droit de jouer. Alors il est temps que Tu ailles en Toi, en ta profondeur, et que Tu Te permettes de ressentir que Tu es bien autre chose qu’un Humain limité, conditionné et pris dans toutes les tourmentes de l’Humain qui se sent incapable de créer sa réalité.

Il est temps que Tu T’octroies des moments pour être Toi, en Toi, face à Toi, que Tu T’acceptes enfin que Tu Te permettes de ressentir cet Amour que Tu Es et de Te Le donner et de Le vivre pour Toi, et n’émets plus jamais que Tu es incapable de faire ce que Tu as à cœur de faire, de vivre pour Toi, de créer pour Toi. C’est un bon début si Tu persévères, si Tu as la volonté d’aller au-delà de tout ce que Tu T’étais infligée, alors petit à petit, Tu vas déblayer ton chemin et bien des choses vont émerger où Tu vas ressentir de plus en plus que Tu es à même de créer autrement, autre chose, tout ce que Tu as envie de vivre pour Toi, et Nous y reviendrons.

Tu as lâché une grosse partie d’énergies qui Te bloquaient, ne reviens pas dessus, ne cherche pas dans ce qui a été dit ce qui est ta raison d’existence. Permets-Toi, et Nous Te le disons, de passer des moments en Toi à ressentir ce qui se passe, toujours sans forcer, sans rien imaginer, sans rien visualiser, sans rien contrôler, être simplement là, dans un rien qui n’en est pas un, simplement là sans penser et ressentir.

Même si rien ne se passe au début, persévérez jusqu’à ce que enfin Vous Vous permettiez de ressentir ce que Nous Vous insufflons et c’est là que là que Nous Vous emmenons. Et c’est ainsi mon Amie.

-  Géraldine  : Merci !

-  Yosuel  : Mes Amis Je vais clôturer cette session, Vous l’avez compris, bien des choses ont été dépassées, libérées. Vous avez permis qu’un taux d’énergies puissent être présentes en Vous, Vous avez dépassé des paramètres, Vous avez grandi, Vous êtes bien plus Vous-mêmes, et pour cela, nullement besoin d’aller au-delà. Cela est suffisant pour Vous, Nous Vous accompagnons, Nous Vous tenons la main.

Soyez-Vous, Vous l’avez compris, ce qui va Vous amener d’être de plus en plus en Amour de Vous-mêmes, en conscience de « Qui Vous Êtes », c’est vraiment d’être présents en Vous en permanence. Prenez des moments pour Vous à ressentir ce qui se passe en Vous, que Vous Vous posiez ou que Vous alliez Vous promener, chaque instant où Vous serez en Vous, sans penser, sans rien chercher, dans un certain calme intérieur, Vous serez amenés alors à ressentir ce que Nous Vous insufflons, peu importe le lieu où Vous Vous trouvez. Et il en est ainsi.

Je Vous salue, recevez mon adombrement, ma toute Puissance et mon Amour………

Soyez les Amis, Je Vous suis de très, très près. Et il en est ainsi. Ha Lhy Ah à Vous les Amis !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna

Relecture : Elamah

Merci de tout Cœur à Vous MaAna et Elamah pour la transcription et la relecture de cette session Rencontre discussion/Questions-Réponses à Chaponost du 18/03/2018.

Je Vous honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi