Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcription des sessions d’échanges interactifs pour tous les (...) > Transcription de la session d’échanges interactifs dans tous les dépassements (...)

Transcription de la session d’échanges interactifs dans tous les dépassements du 13/04/2014 à Saint Léonard des Bois (72 - Sarthe)

jeudi 15 mai 2014, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session d’échanges interactifs pour tous les dépassements

à Saint Léonard des Bois (Sarthe – 72)

Animée par Yosuel

canalisé par Yawaeh

Dimanche 13/04/2014

 ==> Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, Chacun s’installe confortablement……….

-  Yawaeh  : Vous Vous laissez aller dans le Cœur de votre Être, sans pensées………

Vous êtes Vous, avec Vous, en Vous, simplement Être…….

Prenez une profonde et lente respiration …..et laissez-Vous aller……si des pensées surviennent, laissez-les aller, ne leur donnez pas d’importance, recentrez-Vous en Vous…….

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. C’est encore une joie de Vous retrouver et d’être pleinement en phase avec Vous. Vous avez besoin, comme Je Vous l’ai dit hier dans la session, de ne pas Vous laisser aller dans vos pensées, mais d’être simplement Vous. Ressentez en Vous, en l’instant, votre Présence en Vous…..

…..Pause…..

Soyez-Vous, sans rien émettre, ne cherchez pas à comprendre les choses, ne cherchez pas si demain sera une dure journée, si tout se passera comme Vous avez envie de le vivre, lâchez toutes vos pensées, mais apprenez à être présents à Vous, dans l’instant, dans l’instant de tous les instants, dans votre Présence, sans ne plus Vous faire de soucis pour quoi que ce soit, sans ne plus Vous retourner, mais être Vous, ne partez pas dans les délires de bavardages, sur quoi que ce soit, apprenez à être pleinement Vous, en Conscience, à chaque instant, à chaque moment vécu ici sur cette Terre.

Ne Vous cherchez plus, mais soyez en Vous, en votre Présence, et petit à petit Vous allez de plus en plus ressentir ce que Vous Êtes, de plus en plus Vous allez ressentir ce qu’il se passe en Vous, et Nous Vous guiderons pas à pas, laissez-Vous aller, soyez-Vous.

Vous avez la capacité de pouvoir ressentir qu’en Vous tout peut-être transmuté sans ne plus Vous attacher ou Vous attarder à la difficulté du moment. Si Vous êtes en osmose avec Vous-mêmes, si Vous êtes dans cette joie d’Être, si Vous croyez en Vous, si Vous avez une confiance totale en ce que Vous Êtes, alors tout ce que Vous transmutez dans l’instant Vous amènera à comprendre et à ressentir que chaque situation est un jeu que Vous pouvez changer, c’est un réapprentissage de chaque moment, c’est un réapprentissage de ce que Vous Êtes, c’est un réapprentissage de toutes choses.

Bien sûr cela demande que Vous alliez au-delà de toutes vos conceptions par rapport à ce qui se vit, par rapport à ce qui se joue, par rapport à une réalité dans laquelle Vous Vous identifiez encore et que Vous croyez comme vraie, alors que tout peut être changé si l’Être ressent qu’il n’a plus à se référer à tout ce qu’Il a été, mais de concevoir que les choses peuvent être différentes et surtout être vécues différemment. Et c’est ainsi.

Maintenant, Je Me fais une joie de répondre à vos questions et celles-ci ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêchent d’être Vous-mêmes.

-  Yawaeh  : Des questions ?

-  Gérard  : Moi J’en avais une mais Je suis guéri.

……..Rires de Tous….

-  Gérard  : Hier J’avais encore mal au pied, ce matin, eh bien...J’ai plus mal, donc Je vais pouvoir aller au sport ce soir. Et Je voulais aussi remercier à travers les Êtres de Lumière qui M’ont aidé dans mon chemin vers la guérison. En fait c’était pas vraiment une question, c’était un remerciement.

-  Yawaeh  : Si Tu avais eu mal qu’est ce que Tu aurais posé comme question ?

-  Gérard  : Ben c’est pas la première fois que J’ai ce mal là, ma question aurait été, euh, pourquoi ça Me prend toujours, souvent quand J’ai du sport à faire le soir ? Jusque là ça M’a pris euh, J’ai pas pu aller au match jeudi, ça M’a pris mercredi, et ça fait des années que J’ai ça, Tu sais c’est comme un œuf de pigeon qui vient sur le pied et puis ça fait mal dans la chaussure, Je boite, Je tire la patte.

-  Yawaeh  : Laisse-Toi aller dans ton Cœur, en ton centre, ne cherche pas à comprendre, n’analyse pas ce qui est dit, Tu es totalement en paix avec Toi-même dans un laisser-aller total, et permets-Toi de ressentir ce qui T’est dit dans l’acceptation et le dépassement…

-  Yosuel  : Ce que Je Te dirais mon Ami, c’est que Tu as peur en faisant du sport de ne plus être compétent, de montrer aux Autres que Tu n’es plus Celui que Tu étais, et pour reprendre vos termes humains, de plus pouvoir T’éclater comme Tu aimerais le faire. Tu as aussi la peur que Tu sois fragile et que Tu Te refasses du mal. Tu as peur que l’on Te juge. Tu as peur du regard des Autres et Tu as peur de même plus savoir si cela Te ferait plaisir et de croire que Tu fais les choses uniquement pour Te maintenir, pour faire une activité.

Il va Te falloir T’écouter, ressentir en Toi dans ta profondeur ce que Toi Tu veux pour Toi, sans penser aux Autres ou à Qui que ce soit. Il faut que Tu apprennes à faire les choses pour Toi avec joie, passion, dans la légèreté, dans la fluidité et uniquement pour Toi. Cela Te fait-il plaisir ? Y trouves-Tu un intérêt pour Toi ? Qu’est-ce qui T’amène à vouloir aller faire ce sport ou du sport ? Qu’est-ce que Tu veux réellement pour Toi ? Et n’écoutes plus les Autres, ne fais plus les choses pour être conforme aux Autres et à ce qui se fait dans ce lieu. Et lorsque Tu décides pour Toi, ne pense pas aux jugements ni aux regards des Autres, mais fais-Toi plaisir, fais ce que Tu aimes faire et ne les fais plus dans les obligations. Et c’est ainsi.

-  Gérard  : Merci.

-  Yawaeh  : Oui Maria .

-  Maria  : J’ai une vertèbre qui Me fait très souvent très mal, c’est juste en dessous les omoplates, à un point que J’en ai mal au cœur et qu’il faut que J’arrête de travailler.

-  Yawaeh  : Alors pareil, Tu restes bien dans ton Cœur, Tu ne cherches pas à comprendre ou à analyser mais Tu ressens au niveau de ta profondeur, pas au niveau des tes ressentis humains, et Tu es dans l’acceptation… et Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne Tous à différents niveaux.

-  Yosuel  : Mon amie, ce que Tu ressens c’est la très grande difficulté à vouloir Te poser sans ne plus croire que si Tu Te poses, si Tu ne fais rien, si Tu Te laisses totalement aller, Tu n’es pas une bonne Personne, Tu es un Être inutile, Tu es un Être qui n’a pas le droit de se poser, Tu es un Être qui doit s’activer, Tu es un Être qui ne sera pas reconnu par les Autres, ni accepté, ni aimé, et c’est en cela qu’il faut que Tu acceptes maintenant de vivre enfin pour Toi, d’aller au delà de toutes les croyances, de toutes les conformités, de tout ce que les Autres peuvent dire, penser, émaner. Tu dois réellement penser à Toi.

S’il y a des moments où Tu veux Te poser, ne rien faire, écoute-Toi, si Tu as envie d’aller T’allonger, allonge-Toi, si Tu as envie d’être dans ton fauteuil, dans ton canapé les jambes allongées, lire, écouter de la musique, fais-le ! Si Tu n’as pas envie de faire quoi que ce soit, de rien faire, écoute-Toi.

Tu as aussi la peur que lorsque Tu T’arrêtes, Tu ne vas plus pouvoir repartir, c’est comme si Ta colonne Te disait… : - « Reste en activité, parce que Tu es déjà suffisamment déglinguée pour que la machine ne redémarre pas et ne re-fonctionne pas. »… C’est une croyance qui remonte au temps où l’on Vous imposait de travailler dur, de travailler sans Vous arrêter, où l’on Vous disait que Celui qui se permet de s’arrêter, de se poser est un Être inutile. C’est une très vielle croyance qui concerne beaucoup d’Êtres d’un certain âge.

Il Vous faut accepter de tout votre cœur cette croyance, l’intégrer et la transmuter en ressentant en votre en Vous, sincèrement : - « Je peux vivre aussi longtemps que Je le veux, autant que Je le veux en ayant une biologie et un corps en parfaite condition. J’ai le droit de ne rien faire, de M’écouter, d’aimer la vie et même de Me permettre d’aller M’asseoir dans la nature, d’écouter la nature, d’être en osmose avec elle. »…

Tu as le droit de vivre pour Toi, Tu as le droit de faire tout ce que Tu as envie de faire, et dans tout ce que Tu as envie de faire est compris le fait de ne rien faire. Tu as le droit de Te poser, Tu as le droit de ne pas répondre aux Autres et aux exigences des Autres, Tu as le droit de ne plus rentrer dans leurs jeux et vivre enfin pleinement pour Toi. Et c’est ainsi.

-  Maria  : Merci.

-  Yosuel  : Ceci dit M’Waeh peut largement T’aider aussi à dépasser tout ce qui ne Te correspond plus, tout ce que Tu dois dépasser dans toutes tes croyances, tes retranchements, tes peurs, tes devoirs aux Autres, et bien sûr l’abnégation de Toi-même. N’hésites pas à faire appel à Elle, elle peut T’aider à rééquilibrer tout ça...tout en œuvrant en Toi dans tout ce qui vient d’être dit, en lâchant tout,

-  Yawaeh  : Une question ?

-  Méryhael  : Oui J’ai une question. Alors par moment, comme on Me demande des choses, Je ressens comme des énergies qui arrivent sur Moi et du coup ça Me bloque d’une certaine manière.

-  Yawaeh  : Peux-Tu préciser lorsque Tu dis : - « On Me demande des choses... »…

-  Méryhael  : Par exemple on Me demande d’aller voir le Voisin ou d’aller rembourser des tickets, des trucs comme ça, et Je sais pas, Je reçois une énergie, et c’est vrai non, J’ai vraiment pas envie d’y aller, est-ce que ce sont des aspects, est-ce que ce sont des énergies, ce serait pour savoir d’où est-ce que ça vient.

-  Yawaeh  : Nous faisons tous la même chose en Nous, cela Nous concerne Tous à différents niveaux.

-  Yosuel  : Là mon Ami Je vais Te dire, Tu sais que Tu as la faculté de ressentir tout ce qui émane des Autres, Tu as la faculté de ressentir tout ce qui Te traverse, Tu as la faculté de ressentir tout ce qui se joue, alors si Tu restes bien Toi-même en Toi, en ton centre, Présence en Toi en conscience de « Qui Tu Es » tout en Nous laissant T’impulser, Tu peux ne pas être interféré par ces énergies, et même à travers Toi Nous impulsons un certain rééquilibrage, et ainsi ces énergies non plus lieu de T’affecter, de Te perturber.

Tu as à apprendre totalement à rester dans ta Puissance, dans ta Force, dans ce que Tu Es, tout en Nous laissant œuvrer à travers Toi. Tu as la capacité de ne plus rentrer dans aucuns jeux, mais d’être Toi, seulement Tu as tendance à rentrer dans ces énergies, à aller chercher à les comprendre, à savoir ce qui se passe, ce que l’Autre émet et pourquoi Il émet cela, Tu n’as pas à le faire, cela ne Te concerne pas, cela ne T’appartient pas. Plus Tu seras Toi, en Toi, plus Tu seras pleinement en conscience de « Qui Tu Es », plus Tu Te permettras de le vivre et plus Tu sauras exactement quoi faire sans que cela ne T’affecte.

Il est temps que Tu lâches en totalité cette demande de compréhension sur ce que Tu ressens et de Te chercher en quelque sorte en les Autres. Accepte-le, fais en sorte d’être Toi, en Toi, en Conscience et ne Te cherche plus dans tout ce que Tu ressens et de ne plus jouer aucuns jeux qui se jouent, mais d’être vraiment dans ta pleine Conscience. Et c’est ainsi.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  M’Waeh  : Une petite question, Je pense que J’ai déjà la réponse, c’est juste pour avoir une confirmation. Quand Je fais les soins énergétiques, des fois Je Me dis, hou la la, c’est hyper puissant, est-ce que ce n’est pas trop pour cette Personne-la ? Mais Je pense que la Personne ne prend que ce dont Elle a vraiment besoin, parce que, est-ce bien juste mon ressenti ou est-ce qu’il y a quelque chose d’autre à...

-  Yosuel  : Ma chère Amie, Tu as trouvé la réponse, il ne faut simplement pas Te poser de questions, laisser faire, Tu sais parfaitement que chaque Être reçoit dans la mesure de ce qu’Il est à même de recevoir, qu’Il est capable de recevoir, Tu restes Toi, en Toi, Tu ne T’attaches pas au résultat, Tu fais ce que Tu as à faire. Et c’est ainsi.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Isabelle  : Ce sont des faits qui se sont déroulés la même journée, il fort probable, il y a peut-être qu’une seule réponse ou il y a peut-être plusieurs, mais Je vais les expliquer brièvement parce que Je pense qu’il y a un lien. Donc J’étais en visite au musée sur les arts Egyptiens, c’était pas la première fois et en descendant dans un certain endroit à la fin de la visite, J’ai été prise par une émotion extrêmement forte, très, très, très forte, donc concernant tout ce qui est le mythe d’Isis, d’Osiris, Horus, à pleurer, voilà, plus loin dans la journée...

-  Yawaeh  : On va s’arrêter là, après Tu diras le reste. Nous faisons Tous la même chose en Nous, car cela Nous concerne à différents niveaux.

-  Yosuel  : Ce que Je vais Te dire, ma chère petite Amie, c’est qu’il y a une corrélation entre ce que Tu as ressenti et ce que Tu as vécu à une certaine époque. Je ne peux T’en dire plus, si ce n’est : accepte ce que Tu as vécu en Egypte…….

Ressens que Tu n’as plus à T’y référer, que Tu as à être Toi en cette vie, à chaque instant, afin de pouvoir comprendre, et surtout ressentir dans ta profondeur, ce que Tu Es en réalité, et que tout ce qui a été vécu, étaient des expériences pour comprendre ce que Tu es dans toutes tes facettes, au travers de tout tes aspects, au travers de la dualité, au travers de se nourrir des Autres, d’être la nourriture des Autres et de vivre dans la dépendance totale, non seulement des Autres, mais de tout un système, de tout un paradigme et de tout ce qui s’est joué au niveau de cette 3D, de tout temps en ces vies terrestres…..

Tu as vécu des choses difficiles mais Tu as aussi vécu des choses grandioses. Tout ce que Tu as vécu ne doit plus être l’objet d’une non-reconnaissance de Toi-même, mais d’un retour à ta propre Conscience. Ne Te fait plus de soucis pour tout ce qui s’est passé, pour tout ce qui s’est joué dans des temps très anciens et qui ont eu leur raison d’être pour que chaque chose trouve sa résolution le moment venu, et le moment est venu pour que chaque chose trouve sa résolution.

Ce que Tu as ressenti ce sont des émotions fortes par rapport à un certain vécu, par rapport à certaines grandeurs, par rapport à certaines souffrances, par rapport à ce qui devait se faire à ce moment là, et Tu ne peux plus Te permettre de vivre dans le passé par rapport au passé, mais d’être pleinement Toi maintenant.

Accueille avec tout ton Cœur tout se qui s’est passé, sans rien chercher, sans rien retenir, sans T’y référer…….

Accueille-le simplement avec tout ton Amour, de la compassion pour chaque Être, de la compassion pour Toi-même…….

Ne cherche pas à revenir sur des faits qui de toute façon n’ont plus aucune conséquence maintenant. Et il en va de même pour Chacun d’entre Vous. Vouloir revenir en arrière en des temps plus ou moins lointains pour comprendre ce qui s’est passé, ne Vous amènera jamais à Vous re-trouver et à ressentir votre Puissance, l’Amour que Vous Êtes et à réapprendre au travers de toutes vos capacités ce qu’est un Être qui peut se réaliser en incarnation en conscience d’Être, et c’est ce que Je peux Te dire.

Tu as le droit de ressentir les choses puissantes par rapport à un passé quand Tu Te situes dans certains endroits et face à certaines choses, dans ces moments-là reste Toi, en Toi, et laisse-Nous T’impulser afin que tout puisse trouver sa résonance à d’autres niveaux et que cela ne T’affecte d’aucune sorte, surtout ne rentre pas dedans, ne cherche pas la raison de ce que Tu ressens et comprends que parfois c’est en relation avec ce que Tu as vécu et ressenti à certaines époques et que cela ne doit plus T’interférer et que cela ne doit plus être l’objet de ta non-réalisation et surtout que cela n’est plus ce que Tu as à vivre, et permets-Nous de T’aider dans ces dépassements. Et c’est ainsi.

Il en sera de même chaque fois que Vous Vous trouverez en des lieux spécifiques et que Vous serez confrontés à des énergies que reflètent certains lieux, certains objets, certaines représentations. Il est temps d’aller au-delà, il est temps de Vous re-trouver, il est temps de réapprendre à Vous aimer, à être en Amour avec Vous-mêmes, de croire en Vous et de recontacter votre Puissance, d’être à nouveau en Conscience et dans la Force en Vous qui Vous permet de tout transcender, de tout transmuter et de Vous re-trouver pleinement Vous, en Vous, et encore une fois, en Conscience, et surtout cela Vous permettra alors au fil de votre temps de renouer avec votre capacité à créer votre réalité comme vous avez envie de la vivre et selon ce que votre Cœur Vous dit. Et c’est ainsi.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Mayah  : Moi au départ J’avais pas de question...

-  Yawaeh  : Oui Mayah , attends, Isabelle n’avait pas fini.

-  Isabelle  : Oui. Donc euh, c’est dans la même journée à un autre moment, J’avais du temps libre et le livre que J’avais de Claire Heartsong « La voix des Madeleines », c’est le deuxième livre, chaque fois que Je lis un de ses livres il se passe quelque chose, cette fois-ci c’est un Homme venu de nulle part, une Personne que Je ne connais pas, qui s’est arrêté à côté sur mon banc d’ailleurs, voilà pour Moi un phénomène extraordinaire ce qu’il M’a dit, qui concernait un livre sur la guérison. Enfin une Personne qui M’a demandé, sans Me connaître, comment Il avait guéri de son hernie discale, etc., qui était aveugle, qui avait donc sa canne blanche, qui M’a expliqué le livre entre autre sur la santé naturelle, auquel Il s’était référé, qui M’a demandé d’écrire le titre, qui M’a dit comment ça allait se passer les problèmes que J’allais rencontrer, etc., pour acheter les médicaments. Moi J’ai rien dit, mais comme J’étais en plein dans le livre et que Je faisais de toute façon…que J’avais que les larmes aux yeux en lisant ce livre-là, J’étais dans ce que J’étais, J’ai laissé faire, J’ai noté, qui est cette Personne ?

-  Yawaeh  : C’est une Personne vraiment physique ?

-  Isabelle  : Oui. Elle est venue s’asseoir à côté de Moi, en plus dans un endroit, parce que J’étais à Paris, complètement inconnu quoi.

-  Yawaeh  : Ce que Je peux Te dire par rapport à ce fait, c’est que Tu as attiré cet Être pour que Tu sois en face avec Toi-même dans ce que Toi Tu veux faire pour Toi. Qu’est ce que Tu as ressenti quand cet Être T’a dit ce qu’Il attendait de Toi ?

-  Isabelle  : Il ne M’a pas dit ce qu’Il attend, Il a dit : - « Voilà, Je Vous donne une information, ça peut servir. »… J’ai pas posé de questions, quelque part ça M’a fait plaisir, Je Me suis dit que ça Me servirait peut-être. J’ai pas...enfin, sans comprendre, ça se passe tellement rapidement. Est-ce que J’en suis sûre ?

-  Yawaeh  : Est-ce que Tu es sûre que Tu as besoin qu’on Te dise les choses ? Ou est-ce que Tu étais en demande que l’on Te dise certaines choses pour que Toi-même Tu puisses aller dans le sens où Tu as envie d’aller mais sans jamais Te permettre de T’écouter, de croire en Toi et de faire réellement ce que Tu envisages de faire ? Qu’est ce que cela Te dit ?

-  Isabelle  : Hum, ça a du sens.

-  Yawaeh  : Que comptes-tu faire ? Qu’est-ce qui a le plus d’importance pour Toi ? Qu’est-ce que Tu veux faire pour Toi ? Qu’envisage-Tu de vivre au-delà de tout ce que Tu vis, de tout se qui se joue ? Qu’est-ce que Tu veux réellement mettre en place ?

-  Isabelle  : Je souhaite plus utiliser au maximum mes capacités Divines qui Me sont données où Je prends goût, où Je développe plus, où J’entends plus.

-  Yawaeh  : Dans ces capacités qui sont ce que Tu Es mais non encore effectives, qu’est-ce que Tu comptes faire de cette vie pour Toi ? Parce que ces capacités nécessitent de vivre dans l’Amour, en Conscience, en ouverture à ce que Tu Es, en ta Présence, dans la joie et dans la perspective d’Être en permanence, et c’est ce qui fait que progressivement Nous vivons autrement et autre chose, mais ça, il Nous faut persévérer à aller toujours de plus en Soi et se permettre de ressentir ce que Nous Sommes de toute éternité.

-  Yosuel  : Lorsque Tu vis en Conscience Tu peux Te permettre de ressentir et de laisser émerger en ton Cœur ce que Toi-même Tu as à cœur de faire, sans ne plus être en attente d’une réponse de notre part, d’une réponse de Quiconque ici sur cette Terre, une réponse en provenance de l’extérieur, Tu dois apprendre à T’écouter et à ressentir ce que Toi Tu envisages de faire, de mettre en place dans ce que Tu ressens qui Te correspond. Cet Être est venu en réalité Te dire… : - « Tu as des capacités à faire ce que Tu ne Te permets pas de faire, ce que Tu n’envisages pas d’être capable de faire. »…et surtout de Te dire… : - « Et si Tu T’écoutais, et si Tu vivais réellement en fonction de ce que ton Cœur Te dit, sans ne plus chercher l’aval de Quiconque à l’extérieur, d’où que ce soit que peut provenir les réponses, c’est en Toi, c’est avec Toi, c’est pour Toi. »…

-  Isabelle  : Il est vrai en même temps que Je cherche aussi le moyen que quelque part…

-  Yosuel  : Les moyens sont en Toi, si Tu imagines en ton Cœur ce que Tu veux vivre, faire, créer, mettre en place et que Tu le vis en ton Cœur comme la réalité, comme quelque chose de déjà accompli, tout s’en viendra à Toi. Mais si Tu doutes, si Tu cherches à l’extérieur, si Tu Te laisses interférer, alors ta puissance de créativité ne pourra pas Te servir. Tu es un Créateur, Tu es à même de comprendre comment l’énergie peut Te servir mais il Te faut croire en Toi mais ne plus T’appuyer sur Qui que ce soit ou sur quoi que ce soit mais de ressentir en Toi ta propre Puissance, ta propre Force, car le Créateur c’est Toi.

Tout ce que Tu imagines en ton Cœur en ressentant que c’est ta réalité, en ressentant la joie de cette création, en la ressentant comme vrai et déjà accompli sans ne plus y mettre aucune intention extérieure, sans ne plus émettre aucune interférence et encore moins de doute, si Tu es vraiment dans la certitude que c’est déjà accompli, que c’est déjà ta réalité, alors Tu verras les choses bouger, s’en venir à Toi. Et c’est ainsi.

-  Odile  : Tout à l’heure J’ai pris conscience que J’ai eu une réaction assez speed, assez excessive hier quand J’ai appris le décès du Père de mes Filles, et disons qu’il y avait un stress qui est incroyable, J’ai l’impression que dessous il y a une colère impossible vis-à-vis de cette Homme, il n’y a pas de chagrin, ce n’est pas ça, il y a une grosse colère…. (expression très forte de la colère)…..

-  Yosuel  : Laisse-la sortir, laisse-la s’exprimer, ne la retiens pas…… Laisse-Toi aller……

Maintenant accepte avec tout ton Cœur que Tu ne L’as jamais accepté, que Tu as entretenu, même si ça Te semble excessif, une certaine haine, c’est ce que Tu viens d’exprimer, et crois-Moi mon Amie, Tu viens de T’en libérer.

-  Odile  : Merci.

-  Yosuel  : Il fallait que ça sorte, Je ne dirai pas comme Adamus , sort, va au sommet de la colline, hurle un bon coup…mais en réalité Tu avais besoin de comprendre et surtout de ressentir que ce que Tu retenais envers cet Être, était ta propre haine envers Toi-même. Tu Te L’es attiré à une certaine époque pour comprendre la signification de ce qu’Il Te reflétait, mais Tu n’as pas su L’accepter et Le comprendre, mais surtout Tu L’as rejeté avec force, et c’est ce qui ressort maintenant.

Cette haine envers Toi-même et que Tu as aussi créé envers cette Être, remonte à une vie lointaine où Tu as accepté de la part de certains Êtres des choses qui T’ont dégoûté au point de Te haïr, ne cherche pas à comprendre, soit en Amour avec Toi-même, accepte enfin ce qu’il s’est passé à ce moment-là, à cette époque-là, ne Te retourne pas sur ton passé……….

Accepte que ce n’est plus ce que Tu as à vivre maintenant……….

Accepte cette haine de Toi-même et envers tout Être, envers cet Être………

Accepte maintenant que Tu puisses vivre enfin pour Toi en T’aimant, en étant en Amour avec Toi-même……..

Et accepte que tout ce que Tu as vécu était des expériences qui ne doivent plus maintenant T’empêcher de Te re-trouver, de vivre en conscience de l’Être Divin que Tu Es………..

Ne cherche plus dans ton passé ce qui T’empêche d’être Toi. Tu avais cette grande retenue, honore cet Être, le Père de tes Filles, honore-Le, car par le choix de son départ, eh bien il Te permet de laisser émerger cette partie que Tu n’as jamais voulu laisser émergée, voir en face, tant elle Te faisait peur et tant Tu l’as rejetée.

Maintenant que c’est chose faite, accepte avec tout ton Cœur ce que cet Être a été, ce qu’Il est……

Laisse-Toi aller……..

Sincèrement, vraiment, avec tout ton Cœur, sincèrement, dis-Lui maintenant… : - « Je Te laisse aller… Je ne ressens plus aucune haine envers Toi….et Je T’honore de Me permettre de ressentir cette haine que J’avais envers Moi-même….. Je Te laisse faire ton choix de suivre la Lumière et les Emulsions qui ont à cœur de Te montrer le chemin là où Tu dois aller, car là où Tu persistes de rester n’est pas ce qui Te correspond, n’est pas le choix que Tu dois faire, n’est plus ce que Tu as à vivre….. Accepte d’être parti de cette Terre…. Accepte maintenant de suivre la Lumière….. Et accepte de ne pas Te retourner, de ne pas T’accrocher à ce que Tu as été ici sur cette Terre….. Ton chemin peut être montré, ton chemin dans la continuité de ce que Tu veux vivre pour comprendre « Qui Tu Es »….. Je Te demande pardon pour tout ce que J’ai pu émettre et qui ne soit pas dans l’Amour, puisses-Tu continuer ton chemin dans l’Amour et la Lumière…. »…

Aie de la compassion pour Lui…….. Aie de la compassion pour Toi…..

Maintenant qu’en à ce que Tu as vécu dans cette vie lointaine, pardonne-Toi de ce que Tu as émis envers Toi-même à ce moment-là…….

Pardonne-Toi d’avoir maudit les Êtres à ce moment-là……

Et avec tout ton Cœur, prononce en Toi, sincèrement à tous ces Êtres… : - « Je Vous exprime ma paix, je Vous libère de tout ce qui n’est pas dans l’Amour, puissiez-Vous continuer votre chemin dans l’Amour et la Lumière. »…

Maintenant vois-Toi à ce moment-là, à cette époque-là, dans ta pleine joie de vivre, dans le renoncement de ce que l’on T’a imposé……….

Et vois-Toi dans l’Amour de Toi-même………

Et c’est ainsi que Tu transcendes un passé, que Tu peux revenir à Toi, en Toi, ici en l’instant, en Amour avec Toi-même. Ne repense plus à ce qui vient d’être dit, décide enfin maintenant d’être Toi, présente à Toi, dans l’instant présent, dans l’instant de tous les instants, de vivre enfin pour Toi et de ne plus Te retourner. Ne pense plus à ce qui vient de se passer, ne pense plus à ce que cet Être a été, laisse-Le aller maintenant. Vis pour Toi, sois-Toi et crée réellement en ton Cœur ce que Tu veux vivre et faire pour Toi.

Respire la vie …..

Accepte cette vie……

Accepte ton incarnation…….

Sois-Toi, en Toi, et ne Te fais plus de soucis pour tout ce que Tu as vécu.

Il était temps pour Toi de prendre conscience de ce qui T’empêchait d’Être et qui a une répercussion sur tous les Êtres que Tu côtoies, sur ta façon d’être, sur tes choix, ta façon de penser, d’envisager de concevoir la vie et toutes choses. Je T’honore d’accepter de dépasser et de transmuter quelque chose qui aurait pu Te maintenir pendant très longtemps, et Je ne parle pas que de cette vie, dans l’incapacité à pouvoir Te re-trouver en totalité.

Sois bénie mon Amie, sois maintenant ce que Tu Es, et Nous T’honorons pour ton courage et pour ta décision à aller au-delà de ce qui Te retenait fortement. Et il en est ainsi.

Prend une profonde respiration ….en acceptant d’être Toi maintenant pour Toi, en Toi………

…..Pause……

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Annie  : J’aurai voulu savoir pourquoi J’ai tout le temps mal dans le cou et dans le haut du dos ?

-  Yosuel  : Là mon Amie, Je vais Te dire une chose…

-  Yawaeh  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous. Je Vous rappelle que cela Nous concerne Tous à différents niveaux.

-  Yosuel  : …Tu as une accumulation d’énergies qui correspond au lourd fardeau que Tu T’es imposée et que Tu portes par apport à tes devoirs aux Autres, par apport à répondre à ce que les Autres attendent de Toi, par apport à ce que Toi-même Tu crois être ta mission, Tu crois être le Sauveur du monde, et Tu crois que Tu as la réponse à ce que beaucoup d’Êtres attendre de Toi. Cela T’empêche d’être totalement Toi, de ressentir pleinement ce que Tu Es en ton Cœur, de comprendre que l’on n’a pas à prendre aucun fardeau sur Soi, sur ses épaules, on n’est pas le Sauveur du monde, aucun Être n’est le Sauveur du monde, même Yeshua , en son temps, n’était pas le Sauveur du monde.

Tout ce qui a été dit sur Lui est à remettre dans un autre contexte, le contexte d’un Enseignant comme l’est Yawaeh d’une certaine façon, sauf que Lui en est arrivé plus loin. Tu as beaucoup de souffrance en Toi, Tu as accumulé beaucoup de choses et ton corps Te le reflète. Il va Te falloir prendre la décision pour Toi, en Toi, de ne plus vivre en prenant sur Toi tout ce que les Êtres attendent de Toi, tout ce que les Êtres veulent que Tu sois, toutes leurs souffrances, leurs conditions d’être, et Je ne parle même pas uniquement des Humains sur cette Terre, mais bien d’autres Êtres qui Nous sont revenus.

Tu as pris en charge beaucoup trop de choses, il Te faut décider, si c’est ton choix, parce que Tu as le choix de perdurer dans ces expériences, Personne ne T’impose quoi que ce soit, c’est de ton propre choix. Tu vas devoir décider de tout lâcher, de ne plus vouloir aider Qui que ce soit ici sur cette Terre ou de notre côté sans qu’il y ait une demande expresse, et dans ces conditions-là, Tu dois Nous laisser œuvrer à travers Toi.

Aucun Être ne peux plus prendre sur Lui Qui que ce soit, aucunes souffrances mais réapprendre à être Lui, réapprendre à être en Conscience, créer pour Lui, vivre pour Lui, se réaliser en tant qu’Emanescence de « La Source ». Je pourrai Te dire beaucoup de choses, mais cela T’acculerai plus que de Te servir.

Ce que Je peux Te dire, dans un tout premier temps, c’est d’accepter de ne plus rien prendre en charge, de ne plus accumuler en ton corps et sur ton corps tout ce que Tu as décidé de prendre en charge. Il va te falloir prendre la décision maintenant de ne plus aider les Autres comme Tu le fais, mais de laisser ton Cœur s’exprimer en Nous laissant œuvrer à travers Toi, puis une fois que Tu T’es exprimé en Nous laissant œuvrer à travers Toi, car c’est Nous qui œuvrons à travers Toi dans ce que ces Êtres ont besoin de comprendre et surtout ont besoin de ressentir dans l’instant.

Accepte que Tu n’as plus à prendre en charge Qui que ce soit…….

Accepte de ne plus vivre aux dépends des Autres…….

Accepte que Tu n’as plus à croire que Tu dois porter une croix……

Accepte de ne plus vivre dans la souffrance…..

Accepte que Tu n’es pas le Sauveur du monde…….

Accepte que Tu n’as plus à vivre aux dépends des Autres…..

Accepte que Tu n’as plus à croire que l’on Te jugera si Tu ne prends plus rien sur Toi……

Accepte que Tu peux Te libérer de toutes tes accumulations…….

Accepte que Tu n’as plus à croire que Tu as une mission particulière et que Tu peux enfin vivre pour Toi…....

Commence à imaginer en ton Cœur ce que Tu aimerais faire pour Toi, ce que Tu Te permettrais enfin de vivre et de faire mais qui Te paraissais de l’utopie…..

Accepte que Tu puisses aller au-delà et tout ce que Tu as mis en place que Tu croyais que Tu Te devais pour répondre à ce que l’on attendait de Toi……

Il est temps maintenant que Tu Te tournes à l’intérieur, que Tu apprennes à Te voir autrement, que Tu apprennes à T’aimer, à être en Amour avec Toi-même, à Te considérer comme une Personne que l’on peut apprécier, que l’on peut aimer, sans ne plus chercher l’Amour dans les Autres au travers de ce que Tu as mis en place, car jamais on ne T’aimera de cette façon-là.

Pour que l’on puisse T’aimer et T’apprécier, il faut que Tu en passes par T’aimer Toi et vivre cet Amour pour Toi, alors on viendra à Toi parce que Tu rayonneras l’Amour que Tu Te donnes et que Tu Es.

Réapprends à être Toi en Toi, passe des petits moments avec Toi-même, fais-Toi plaisir, et lâche tous Ceux qui veulent absolument que Tu répondes à leurs besoins, car avant d’envisager ce que Tu vas ressentir en Toi que Tu aimerais faire, même dans l’aide aux Autres, il Te faut en passer par Te re-trouver en totalité, par ressentir l’Amour que Tu Es et ta pleine Puissance à créer pour Toi d’une toute autre façon dans une toute autre subtilité.

Je ne peux T’en dire plus, persévère mon Amie et M’Waeh sera à même de pouvoir T’aider intérieurement et physiquement dans le choix que Tu auras fait pour Toi. Et il en est ainsi.

-  Annie  : Merci

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Maria  : Pourquoi J’ai une couronne sur la tête ?

-  Yawaeh  : En permanence ? Tout le temps ?

-  Yosuel  : Laisse-Toi aller dans ton Cœur…….. Ne cherche pas, mais ressens dans la profondeur de ton Être au niveau de ta Conscience Divine……..

Cette fameuse couronne, mon Amie, elle correspond à une part de Toi-même qui a deux facettes. La première, au travers de ce qui a été dit à ce cher être Annie , Tu as longtemps porté ta couronne d’épines, il est temps que Tu l’enlèves, que Tu la balances et que Tu y mettre le feu….. Il est temps que Tu sois-Toi, que Tu ne portes plus rien pour les Autres, que Tu Te libères de toutes souffrances et que Tu puisses enfin vivre pour Toi dans la joie, dans la joie d’Être et de respirer enfin la vie pour Toi ……….

La deuxième facette, c’est… : - « Je M’ouvre à ma Lumière et en Me débarrassant définitivement de ma couronne d’épines…. Je permets à ma couronne de Lumière d’être présente comme une métaphore pour Me permettre d’être pleinement Moi en Conscience. »… Et c’est ainsi.

…….Pause…..

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Isabelle  : Moi, J’en ai une si Personne d’autre ne veut en poser…

-  Yawaeh  : Ne pense jamais aux Autres, Tu T’exprimes : - « J’en ai une, Moi. »…

-  Isabelle  : Comment Je dois traduire les évènements qui font penser que Je dois re-paramétrer le Guide entre le visible de l’invisible ?

-  Yawaeh  : Je ne vois pas, re-paramétrer quoi ?

-  Isabelle  : Re-paramétrer le Guide, le Canal, le fil, le lien entre le visible et l’invisible.

-  Yawaeh  : Laisse-Toi aller…..

-  Isabelle  : Il se passe des choses, Je traduis comme ça, Je n’ai pas encore tous les éléments, il M’en manque un bout…

-  Yosuel  : Laisse-Toi aller mon Amie………

Tu es Toi, en Toi, en ton centre……

Sois pleinement en Toi, sans penser, Être simplement……. : - « Je Me permets d’être en Moi, de ne plus penser, de ne rien chercher, de ne rien visualiser, mais d’Être, simplement… En mon Cœur Je suis… »…

Prends une profonde respiration …. : - « Je lâche tout….. Je Me permets d’être en Moi, simplement….d’être en ouverture en Moi sans rien chercher…. Je M’abandonne, Je ne cherche rien... »…

Mon Amie, Tu Te cherches et Tu cherches ce lien. Tu peux chercher longtemps car le Chercheur cherche et ne trouve jamais. Ne cherche plus, en Toi, en ton Cœur est ta propre connexion à ce que Tu Es.

Maintenant, décide d’être pleinement Toi, en incarnation, ici dans ce corps, sur cette Terre……

Maintenant que ressens-Tu ?

-  Isabelle  : Je vais traduire que c’était le temps de ce temps-là… Je devais juste le réentendre.

-  Yosuel  : Maintenant, accepte de tout ton Cœur que Tu puisses être pleinement Toi dans ce corps, pleinement ici en incarnation sur cette Terre……….

C’est ainsi que chaque Être peut enfin décider d’être totalement présent en incarnation ici sur cette Terre dans son corps. Que ressens-Tu ?

-  Isabelle  : Toute la chaleur rentre dans mon Cœur et dans le bas du ventre…

-  Yosuel  : C’est ainsi mon Amie que Tu puisses enfin être pleinement ici en incarnation. Sois, et ne cherche plus rien d’autre que de cheminer graduellement en Toi.

-  Isabelle  : Merci.

-  Yosuel  : A Toi maintenant de décider d’être Toi en permanence dans ton Cœur, et maintenant Tu peux dire avec toute la sincérité en Toi… : - « Je permets à ma propre Conscience, à ce que « Je Suis », à mon omniprésence d’être totalement présente en Moi, dans ce corps et bien au-delà. »… Ainsi Tu ouvres le canal, si Je puis M’exprimer ainsi, puisque c’est beaucoup plus complexe, mais pour votre compréhension, Nous Nous exprimerons de cette façon-là, et donc, Tu ouvres ainsi le canal à ta propre Conscience Divine, à ce que Tu Es, et par là même à « La Source ». Ne cherche rien d’autre, décide maintenant de cheminer en Toi, décide d’écouter ton Cœur, ne Te laisse plus impressionner par ce que ton mental, ta personnalité humaine Te disent, ne Te laisse plus impressionner par toutes les énergies qui circulent et que les Autres émettent, n’écoute plus les Autres, écoute-Toi Toi, et Tu vas ressentir maintenant des choses comme jamais Tu T’étais jamais permis de ressentir. Tu es Toi, en Toi, avec Toi. Et il en est ainsi.

-  Yawaeh  : Une dernière question ?

-  Odile  : Est-ce que Je peux demander…. (Rire)…..

-  Yosuel  : Non, J’aurai tendance à la réponse non.

…..(Rire de Tous)…..

-  Odile  : Si, si, si, Je demande…

-  Yosuel  : Voilà, oui Odile

-  Odile  : Ce petit encombrement résiduel pulmonaire, est-ce là cette fois ça va être parti ?

-  Yosuel  : Que décides-Tu mon Amie ?

-  Odile  : Eh bien qu’il s’en aille, Je veux que ça soit libre.

-  Yosuel  : Ressens en Toi que Tu puisses amener ton corps à pouvoir se régénérer en impulsant que dans la Lumière tout trouve sa résonance au cœur-même de toutes tes cellules qui elles-mêmes entre en résonance avec le Cœur de « Tout ce qui Est ». Parle à tes cellules, qu’elles entendre l’Amour que Tu émets, l’Amour de la vie, l’Amour de Toi-même, l’Amour en toutes choses. Demande à ton corps de se rééquilibrer. Maintenant, ressens Tu es à même d’aller au-delà de ce qui T’a empêché d’être pleinement Toi et de respirer la vie, la vie comme Tu as envie de la vivre. Et c’est ainsi.

-  Odile  : Merci.

-  Yosuel  : Alors mes Amis, il s’est passé beaucoup de choses durant cette session à différents niveaux, Vous avez libéré beaucoup d’énergies, Vous avez intégré beaucoup de choses en Vous, et Chacun d’entre Vous ici, et Je le dis, a élevé sa conscience en sa Conscience. Alors soyez pleinement Vous, ne Vous décentrez pas, restez pleinement en Conscience, en contact votre centre, en Vous.

Vivez pour Vous, soyez en Amour de Vous-mêmes et ne Vous laissez plus perturber par tout ce qui se manifeste.

Je Vous salue et Je suis pleinement avec Vous, et Je peux continuer à discuter avec Vous au travers de Yawaeh si Vous le ressentez. Et il en est ainsi.

Soyez en paix mes Amis, soyez ce que Vous Êtes et Je Vous aime dans l’Amour que Je Suis, dans l’Amour que Nous Sommes.

-  Tous  : Merci Yosuel .

******

Transcription par Anne et Emaliah

Mahalo Anne et Emaliah pour la transcription de cette session Rencontre discussion-Questions/réponses à Saint Léonard des Bois du 13/04/2014.

Je Vous honore. Ho Hy Ha Weh

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi