Medidetente - Se retrouver
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcription des sessions d’échanges interactifs pour tous les (...) > Session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Saint Léonard des (...)

Session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Saint Léonard des Bois du 18/12/2016

mercredi 25 janvier 2017, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session d’échanges interactifs pour tous les dépassements

à Saint Léonard des Bois (72 – Sarthe près d’Alençon)

Animée par l’Elohim Yosuel

Intervention de Hémah

canalisés par Yawaeh

Dimanche 18 décembre 2016

 => Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Vous Vous laissez aller…….. Vous êtes Vous, en Vous, Présence….. En Vous, en Vous Êtes, simplement, interférence du mental et de la personnalité humaine…..

Nous prenons une profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ........et Nous expirons très, très lentement…….……. Présence en Soi dans l’instant présent……

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ...........et Nous expirons très, très lentement……. Conscience sans rien chercher….

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes .........et Nous expirons très, très lentement……. En Nous, Nous Sommes……… Présence en Sois, simplement…….. Être simplement……..

-  Yosuel  : Mes Amies Je Vous salue. Il y en a qui le sont plus que d’Autres, ce n’est pas totalement la joie.

-  Elémah  : J’ai eu à un moment donné qui disait : ne cherchez rien, et il y a un truc qui Me gratte l’oreille et Je Me suis dis : ah tien, ça pourrait servir de blagounette ça !

-  Yosuel  : Alors ton oreille, elle Te dit : Je ne cherche rien, mais J’aimerai bien entendre…

-  Elémah  : Allez-y, lancez le jukebox !

-  Yosuel  : Cela s’en vient mon Amie, cela s’en vient, persévère, ne Te décourage pas !

-  Elémah  : Moi Me décourager ! Jamais, quand même !... Ah, il manquait le rire de Célayah  ! Voilà, c’est bon, on a tout le monde, la session est ouverte !

-  Yosuel  : La session est ouverte depuis un moment…cela en fait partie !

-  Elémah  : Merci Yosuel  ! C’est Moi qui fait les transcriptions ! Ca va, Je parle assez fort ?

-  Yosuel  : Bon, ça va mieux les Filles ! La joie revient, le reste va s’équilibrer dans la foulée. N’oubliez jamais d’être dans la joie, quoi que Vous traversiez, quoi qu’il se passe, toujours être Vous, en votre Présence dans la joie.

Alors mes chères Amies, Je Me fais un plaisir de répondre à vos questions, qui ne doivent concerner, et Vous le savez, que ce qui Vous concerne et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes.

-  Elémah  : J’avais une question, mais ça ne M’empêche pas d’être Moi-même ! Ca fait des bulles de joie à l’intérieur !... On peut poser des questions quand tout va bien aussi ?

-  Yawaeh  : Bien sûr !

-  Elémah  : Je baille… Je M’exprime…

-  Hémah  : Mes Amies, J’ai envie de M’avancer, Je Suis votre Amie Hémah

-  Emaliah  : Hémah , tout le monde ne connaît pas !

-  Yawaeh  : Hémah , c’est le nom chantant, comme une onde dans tous les Cœurs, de Mère Divine .

-  Hémah  : Comme Je Vous aime quand Vous êtes ainsi ! Vous devriez animer vos sessions avec plus de joie, plus de rires, plus d’humour. Vous avez besoin d’aller au-delà de tout ce qui se présente parce que Vous êtes très confrontées, non seulement à vos propres aspects qui émergent, mais à bien, bien d’autres énergies qui Vous bousculent, qui ne Vous appartiennent pas, qui ne sont pas ce que Vous Êtes, mais elles Vous frappent de plein fouet et surtout elles Vous empêchent, si Vous n’en prenez pas conscience, de rester Vous-mêmes. Vous Vous laissez prendre dans leurs filets et c’est un filet très dense.

Mes Amies, apprenez à être Vous, quoi qu’il se passe, restez centrées, restez dans votre Lumière. La Lumière est présente maintenant, Elle a à cœur de se manifester à travers Vous, Elle a cœur de Vous répondre, n’en doutez pas. Et c’est ainsi.

Et ce fut une joie pour Moi d’intervenir dans cette session, qui Je pense, va être une session particulière et c’est ce qu’il faut.

-  Elémah  : Namasté Hémah  !

-  Toutes  : Namasté Hémah  !

-  Hémah  : Je Vous aime et Je Vous dis : à une prochaine fois ! Je Vous accompagne… surtout, surtout mes Amies, restez en permanence Vous-mêmes, dans votre Lumière et Je Vous dis à bientôt !

-  Toutes  : Namasté Hémah  !

-  Yosuel  : Bon, J’ai un peu moins de temps de parole ! (Humour cosmique)…

-  Toutes  : Oh, oh, oh !

-  Yosuel  : On a une horloge cosmique !

-  M’Waeh  : Dans notre temps linéaire, elle est sympa.

-  Yosuel  : Justement, elle est branchée à votre linéarité ! C’est ça le truc, le schmilblick comme Vous dites dans votre langage !… Alors, alors ?... Alors, alors ?...

-  Yawaeh  : Une question ?…

-  Emaliah  : Depuis que Je suis assise dans ce fauteuil, J’ai une sensation dans le crâne, sur le devant du crâne d’ancrage, ce n’est pas une douleur, mais J’ai une sensation…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu es branchée ! Ne cherche pas à savoir, ne cherche pas à comprendre et n’essaie pas de Te débrancher ! Accueille….. Accepte….. Il y a une ouverture….

-  Emaliah  : Ah, ça c’est bien ça ! Bonne nouvelle.

-  Yosuel  : Une ouverture au niveau de ton épiphyse, une ouverture de communication, une ouverture du flux et d reflux. Accueille-le, glorifie-Toi, sois-Toi. Et c’est ainsi.

-  Emaliah  : Merci Yosuel  !

-  Elémah  : Merci !

-  Yawaeh  : Une question ?...

-  Célayah  : Pour continuer dans l’histoire d’ouverture, J’ai fait une très violente chute, Je l’ai dit hier, Je Me suis blessée au niveau des dorsales et une côte, la région autour du cœur, et ça M’intrigue un peu. J’ai vu l’Ostéopathe qui M’a remis des choses, et Il Me dit que là c’était fermé, en haut là, et c’est pour ça que Je n’allais pas bien ! Qu’est-ce que Je peux faire ?

-  Yawaeh  : Tu Te laisses aller…… Tu es en Toi, Tu ne cherches pas à comprendre, mais Tu Te permets de ressentir à bien d’autres niveaux que les ressentis humains…

-  Yosuel  : Je ne dirai pas qu’il y a une fermeture complète, car depuis que Nous Nous connaissons et que Tu réapprends ce que Tu Es, il y a un petit filet de Lumière qui passe par la porte que Tu as entrouverte. Alors cela peut être interprété par ces Êtres merveilleux que sont les Ostéopathes, comme une fermeture, parce qu’Ils ne voient pas pleinement le flux et le reflux circuler, mais Tu chemines, ne T’en faits pas.

Maintenant il serait peut-être temps que Tu T’ouvres réellement à ce que Tu Es sans avoir peur de Te laisser aller complètement, d’être totalement Toi, en Toi, et surtout d’accepter que Tu puisses ouvrir tous tes Chakras du haut afin de recevoir la pleine compréhension de ce que Tu Es et de ne pas rester uniquement prise dans la densité, mais Te sentir fermement incarnée, tout en permettant l’ouverture qui va Te permettre d’accéder à autre chose qu’uniquement l’enfermement dans la conscience de masse.

Il y a beaucoup d’Êtres qui confondent l’ancrage à la Terre en restant fixé dans cet ancrage. Dès qu’un Être s’éveille, sans qu’Eux-mêmes ne soient éveillés, sans qu’Eux-mêmes ne sachent « Qui Ils Sont », perçoivent quelque chose qui Les dérange et beaucoup s’expriment en disant : - «  Tu es perché, Tu n’es pas ici, Tu n’es pas ancré  »….

Et c’est là que Nous Vous disons : lorsque Vous acceptez cette incarnation, lorsque Vous Vous ouvrez à ce que Vous Êtes, Vous n’êtes plus assujettis à cette 3D, Vous êtes multidimensionnels. Vous n’avez plus à stagner dans les lourdeurs de la densité, et c’est ce que beaucoup ne comprennent pas. Il ne s’agit pas de se percher on ne sait où, comme Nous l’avons dit dernièrement, où plusieurs d’entre Vous dans des Alléluias, où les Êtres ne savent même pas où Ils vont, ce qu’Ils cherchent. C’est vraiment d’être Soi, en Soi, d’être présents ici et ailleurs. Bien des Êtres devront le comprendre en décidant Eux-mêmes d’aller à la rencontre d’Eux-mêmes, alors Ils ressentiront qu’en étant en incarnation, on peut être à la fois ici et dans bien des domaines où Nous-mêmes Nous Nous situons, et Nous y reviendrons. Il fallait que Je le précise, il fallait que cela soit dit.

Mon Amie, n’aie pas peur de T’ouvrir à ce que Tu Es et ne tombe pas dans le piège de Ceux qui Te diront : - «  Tu n’es pas pleinement ici, Tu n’es pas pleinement ancrée  »… Tu n’a plus à stagner dans la 3D, mais de vivre pleinement ce que Tu Es ici, tout en Te permettant de ressentir ta multidimensionalité. En ton Cœur, Soi, en ton Cœur permet l’ouverture de tes Chakras supérieurs, permets-Toi de recevoir la pleine Lumière que Tu Es, sans rien chercher, simplement en le permettant, simplement en étant Toi, simplement en vivant ce que Tu as envie de vivre et sans ne plus Te chercher à l’extérieur. Ca aussi c’est une différence, une différence que beaucoup ne comprennent pas, car Ils se cherchent à travers des tas de choses qui se font et se multiplient pour amener les Êtres à une vie meilleure, soi-disant dans la spiritualité, alors qu’Ils ne s’autorisent même pas à ressentir ce qu’Ils Sont et à le vivre. Et c’est ainsi.

-  Célayah  : Merci Yosuel  !

-  Yosuel  : N’aie pas peur de ce que Tu Es, vis dans la joie et ne Te laisse plus aspirer par toutes ces énergies qui Vous traversent, qui fluctuent et qui cherchent à Vous entraîner au-delà de votre conscience d’Être. Sois-Toi, décide-le et fait en sorte d’y rester et de le vivre. Et c’est ainsi.

-  Yawaeh  : Une autre question ?...

…….Silence…….

-  Yosuel  : Attends (à Yawaeh) , Je vais chercher mon pupitre, mon maillet… 1 coup ! 2 coups ! 3 coups ! (humour cosmique)…

Et bien mon maillet céleste a retenti… Je peux maintenant le transformer en petites lumières qui s’évadent…

Donc c’est Moi qui vais mener la danse ! J’en ressens des choses ! Par où vais-Je commencer ?... Oui, oui, oui, par Emaliah  !

Tu Es, et Tu le ressens de plus en plus… Tu Es, et Tu es de plus en plus Toi… Tu Es, et Tu T’accordes de plus en plus à vivre la vie. Tu n’es déjà plus dans la survie. Alors il y a une petite chose que Je Te dirai : persévère… Sois toujours dans l’instant présent, mais ne Te préoccupe pas de ce que peuvent vivre les Autres. Il Te faut passer dans le détachement total… : - «  Je n’ai plus à M’impliquer dans quoi que ce soit  »…même si parfois cela Te contrarie, respire profondément …..reviens à Toi-même, ressens-Toi dans la pleine Lumière que Tu Es, et laisse-Nous Te guider.

Tu n’as plus à vivre d’inconvénients par rapport à ce que Tu ressens chez les Autres. Tu le sais maintenant, cela ne T’appartient pas. Laisse les Autres être ce qu’Ils sont, même Ceux qui Te sont proches. Tu ne peux plus prendre Qui que ce soit en charge, et Tu l’as bien ressenti. Parfois Tu T’impliques encore un petit peu, il Te faut maintenant tout lâcher… : - «  Je ne rejette Personne, en Amour de Moi-même, J’enveloppe chaque Être de ma Lumière expressive dans l’Amour de « Tout ce qui Est », dans l’Amour de tous les Êtres. J’accepte la pleine Présence de Christ en Moi… J’accepte la pleine Présence de Christos en Moi… J’accepte d’être le modèle de l’Amour personnifié en cette incarnation… Je ne juge plus Qui que ce soit, Je vis pour Moi dans l’acceptation de « Tout ce qui Est ». Je vis pour Moi en accueillant chaque Être dans ce qu’Il se permet de vivre, sans ne plus rentrer dans le jeu de ce qu’Ils émettent, sans ne plus rentrer dans l’émotionnel, sans ne plus M’en faire pour Qui que ce soit, car chaque expérience, quel quelle soit, permet à chaque Être de comprendre ce qu’Il se donne le droit d’expérimenter, de vivre  »...

Tu dois maintenant le ressentir encore au-delà de ce que Tu T’es permis de ressentir. Accède maintenant à cette graduation qui va T’ouvrir à une compréhension encore plus subtile de ce que Tu Es, de ce que l’Amour est dans sa complexité métaphorique dans ce qu’il est permis d’expérimenter afin de revenir à la pleine Conscience de ce qu’Est l’Amour en Lui-même, par Lui-même, pour Lui-même.

C’est ce que beaucoup d’Êtres n’arrivent pas à cerner, mais là où Tu en es mon Amie, Tu peux le ressentir de plus en plus, sans T’impliquer, mais dans l’accueil et dans la joie, en Te permettant de vivre pour Toi et en expansant ta pleine Lumière dans Christ et Kristos que Tu Es. Il fallait que cela Te soit amené maintenant, là où Tu en es, comme Vous Tous qui êtes prêts, car Je M’adresse aussi bien à Ceux qui écouteront ou liront cette session.

Sois-Toi, vis pleinement ce que Tu as à vivre, sois dans ta joie dans l’instant présent. Impulse à chaque instant ce que Tu as à cœur de voir se manifester, puis lâche tout et laisse la Lumière Te répondre. C’est ce que Je peux Te dire en l’instant. Sois-Toi et Nous T’accompagnons, sois-Toi et Nous Te tenons la main, sois-Toi et vis pleinement en conscience de ce que Tu Es, dans la Lumière que Tu Es, sans ne plus tomber dans aucun piège, et ne crois pas que ce que Tu Es peut T’empêcher de vivre toutes tes facéties, vis-les tes facéties. Tu es le Maître incarné et Tu as tes particularités, ne les rejette pas, ne crois pas parce que Tu es une Emanescence de la Puissance-même de ce que l’Atome Primordial Est, et que Nous sommes là, qu’il Te faille être d’une certaine façon et ne pas être avec tous tes petits traits personnels. Ce sont tous tes petits traits personnels qui font la différence entre tous les Maîtres .

Vous Vous êtes tellement focalisés à être comme Vous croyez que Nous Vous demandons d’être, que Vous ne Vous permettez pas d’être simplement Vous et de ressentir combien Nous aussi Nous pouvons Nous amuser et reprendre votre langage, même parfois un peu cru, mais cela, pour Vous dire qu’en réalité rien ne Nous sépare et que Nous pouvons maintenant échanger avec Vous sans que Vous ne croyiez plus que cela ne peut pas être Nous.

Il est temps que Vous compreniez que Nous pouvons aussi être dans une espèce d’expression qui se rapproche de ce que Vous émettez, mais sans jamais que ce que Nous émettons ne soit le fruit de l’Amour, du respect, et de l’interaction puissante pour Vous.

Cessez de Vous dire à Vous-mêmes ou les Uns les Autres : - «  Tu ne dois pas être comme ci, Tu ne dois pas être comme ça, ou ça, ça ne se fait pas en haut  »... Lâchez tout ça ! C’est une question d’Être et de Conscience. Dans la Conscience que Vous Êtes permettez-Vous de vivre vos particularités. Et il fallait que cela soit précisé ! Et Nous Nous retrouvons bientôt, ma chère Amie ! Et c’est ainsi.

-  Emaliah  : Merci Yosuel  !

-  Yosuel  : Ahhhh ma chère, chère Amie, hum…hum… Elémah  !

-  Elémah  : Je T’aime !

-  Yosuel  : Et Moi donc !

-  Elémah  : Ah, ah, marions-Nous !

-  Yosuel  : Je suis déjà marié à Toi, comme Tu es déjà marié à Moi… Je Te laisse ressentir ce que cela veut dire !

-  Elémah  : Oh, ça pétille de partout ! Et le champagne. J’achèterai une bouteille à boire Ensemble !

-  Yosuel  : Je ne suis pas en accord.

-  Elémah  : Ah bon, Je la boirai toute seule !

-  Yosuel  : Non, Tu la boiras et Moi Je pousserai quelqu’un que Je sens et qui pourrait être à même de le ressentir !

……Rires de Tous……

-  Elémah  : Je n’ai pas tout compris, mais Je ferai l’expérience !

-  Yosuel  : Et qu’est-ce que Vous croyez… Nous on s’amuse !... Alors il y a une chose que J’ai à cœur de Te dire et Je vais Te demander de le ressentir. Tu sors de ta petite tête…

-  Elémah  : Comment ça…petite ?

-  Yosuel  : Tu es pleinement Toi….. Tu ne cherches rien… : - «  En Moi « Je Suis »….en ma pleine Lumière, « Je Suis »… Je M’aime de plus en plus, c’est un fait ! Je Me sens de plus en plus Moi. Ca, c’est un autre fait ! J’ai à cœur de pétiller, J’ai à cœur de vivre la joie en permanence, J’ai à cœur d’être ce que « Je Suis », mais voilà, Je M’attache encore à M’investir pour les Autres sans Me permettre de tout lâcher ce que Je retiens encore pour être totalement et définitivement en Conscience de ce que Je Suis, ici dans ce corps, ici en incarnation  »...

Il Te faut accepter que Tu puisses être avec les Autres d’une façon naturelle, Toi-même, sans chercher à Te montrer d’une certaine façon, sans chercher à vouloir démontrer quoi que ce soit, mais à Te positionner dans ce que Tu Es… : - « J e Suis Moi, Je n’ai plus peur de le vivre, Je n’ai plus peur de Qui que ce soit qui soit en face de Moi, mais Je ne Me précipite pas à démontrer que ce que « Je Suis », ce que Je ressens, peut aussi Les aider à prendre un autre tournant  »... Cela ne marchera jamais !

Sois-Toi, décide enfin de vivre pour Toi, ressens le……. Vivre pour Soi, c’est être dans le détachement total, c’est être en Conscience, c’est être dans sa Lumière, c’est de ressentir la joie d’Être, sans ne plus être affectée par quoi que ce soit et de décider de vivre ce que Tu as envie de vivre, sans ne plus jamais T’attacher à quoi que ce soit ou à Qui que ce soit, mais vraiment d’être Toi dans la pleine Lumière, en comprenant que dans cette pleine Lumière, comme On Vous l’a enseigné hier dans la session et déjà depuis un certain temps d’ailleurs… : - «  Dans cette pleine Lumière Je Me vois vivre pleinement ce que J’ai envie de vivre, sans ne plus émettre aucune pensée interférente, mais en laissant la pleine Lumière s’exprimer et s’expanser à travers Moi. Je l’accepte, Je Me le permets maintenant. Je ne cherche plus à contrecarrer quoi que ce soit. Je ne cherche plus à vouloir démontrer quoi que ce soit, mais à Me montrer Moi dans mon « Je Suis », dans mon rayonnement, dans ma joie, sans Me préoccuper de ce que les Autres vivent, sans Me préoccuper si Je manifeste quelque chose de grandiose que vont-Ils dire, que vont-Ils penser ? Je n’ai plus à Me limiter Moi parce que les Autres se limitent. Je n’ai plus à rejeter mon abondance d’une certaine façon, parce que les Autres vivent dans la non-abondance, dans les difficultés. Je n’ai plus à vouloir contrecarrer ce que « Je Suis » pour Me maintenir encore d’une certaine façon au niveau des Autres. Cela ne Me concerne pas ! Plus Je vivrai en totalité ce que « Je Suis », en vivant dans l’abondance, dans la joie, dans la manifestation et plus Je serai à même d’aider cette Humanité, sans rien faire d’autre qu’Être  »...

Ne Te préoccupe pas de ce que les Autres peuvent penser, ne Te préoccupe pas de leur choix de rester dans la non-abondance, dans la non-réalisation. C’est à Eux de décider de ce qu’Ils veulent vivre. Tu dois Te promener partout en étant Toi et dans ta pleine Lumière. N’émets plus aucune pensée de limitation, de restriction ou de : - «  Je ne dois pas en faire trop pour ne pas choquer  »... Si Tu dois T’attirer un château, attire-Toi-le, quel que soit ce que peuvent penser les Autres, cela ne Te concerne pas. C’est une façon de dire les choses, à Toi de le ressentir. Tu n’as plus à Te limiter en quoi que ce soit pour ne pas choquer, parce que de toute façon, Vous vivez dans un monde où quoi que Vous fassiez, il y aura toujours des réactions, mais plus Tu seras Toi, en Conscience, sans ne plus avoir aucune peur, et plus Tu pourras pleinement T’exprimer sans limitation, dans une grandiosité illimitée… Et c’est ce que Je voulais Te dire ! Alors attends-Toi à avoir un carrosse plutôt qu’une charrette ! Et c’est ainsi mon Amie pour le moment.

-  Elémah  : Merci !

-  Yawaeh  : Je Vous rappelle que cela Nous concerne Tous………

-  Elémah  : Tu ne M’as pas vu faire ! J’étais entrain de rêver à mon château !

-  Yosuel  : Bon, on va passer à un autre registre…

-  Elémah  : Non, on, Je suis là, Je suis toujours là ! Je ne sais pas où Je suis, mais Je suis là ! Je suis ce que « Je Suis » !

-  Yosuel  : Et pourquoi Tu n’as pas répondu : « Je Suis » et Toi, où Tu es ?

-  Elémah  : « Je Suis » et Toi, Tu es où Yosuel  ?

-  Yosuel  : Oh, si Tu le savais, si Tu le voyais, si Tu le percevais, cela changerait totalement ta perception de bien des choses !

-  Elémah  : Je veux bien aller en voyage !

-  Yosuel  : Alors permets-Toi une chose… : - «  Je Suis et Je lâche tout, totalement tout, complètement tout ce que J’ai compris jusqu’à présent……tout ce que J’ai pu lire et entendre….. A l’instant-même Je lâche tout…. « Je Suis » et Je regarde en mon Cœur, en ma Présence, Je ne cherche rien……et là Je décide d’Être, Je le permets…… Et à partir de là, Je ne reviens plus sur toutes mes pensées sur ce que J’ai cru être, Je ne cherche plus rien…… A partir de là, Je Me permets de M’ouvrir à une autre compréhension, sans que le mental interfère……. Et maintenant Je vais de l’avant sans ne plus émettre quoi que ce soit, mais être dans la certitude que ce que J’impulse pour Moi, la Puissance que « Je Suis » manifestera tout ce qui Me correspond si Je suis Moi-même, en Amour de Moi-même, sans ne plus rejeter Qui que ce soit, sans ne plus fabuler sur quoi que ce soit, mais de M’autoriser à être pleinement Moi sans ne plus jamais Me chercher au travers de tout ce que J’ai cherché pour comprendre ce que « Je Suis » en réalité. Je sais que J’ai des facultés et elles se manifestent souvent  »…mais elles ne sont pas pleinement exploitées, exprimées parce que Tu as mis beaucoup de conceptions, des modèles, et il Te faut les lâcher et aller au-delà.

Tu vas découvrir bien des choses encore au-delà de ce que Tu pourrais imaginer, et qui en réalité ne sont plus rien de ce que Tu as cru. Nous entrons dans un autre domaine, les mots étant limités, ne T’y attache pas, c’est une forme d’expression, mais dans le ressenti, Tu peux en comprendre encore bien autre chose. Lâche tout ce que Tu as conçu et ne cherche plus rien.

Tout ce que Vous Êtes, va Vous amener à ressentir que tout est possible en l’instant lorsque le Maître ressent qu’en Lui tout peut être exprimé dans l’Amour, mais peu ont compris ce que cela signifiait. Tout est là, c’est la Puissance des fractales disponibles dans le plasma. Tout est là, il n’y a qu’à se servir en l’attirant dans la manifestation, et Nous y reviendrons, car Vous avez cherché, cherchez là où cela ne se trouvait pas. Et il en est ainsi ma chère Amie ! Nous Te suivons de très, très, très près, et Tu le sais ! A Toi maintenant de Te permettre de ressentir à bien d’autres niveaux, sans chercher ce que Nous émettons et qui est en Toi, sans fabuler. Et il fallait que Je l’exprime, et Je T’aime !

-  Elémah  : Merci !

-  Yosuel  : Et il en est ainsi… Alors ma chère petite Amie Célayah , Je ne vais pas M’étendre, Je T’ai amené à une certaine ouverture. Ce que Je Te dirai, là où Tu en es, et si Tu as à cœur de graduer en l’instant, c’est d’accepter que Tu puisses Te permettre de ressentir certaines choses que Tu ne Te permettais pas de ressentir par peur d’entendre quelque chose qui ne Te corresponde pas, d’avoir une intuition qui change le cours de ta vie ou même que cela T’interpelle au point de Te dire : - «  Et s’il n’y a pas une possession qui se met en route  »…. Tu as eu beaucoup de peurs par rapport à cela…. Prends une profonde respiration ….et va au-delà de cette peur……….

Permets-Toi de ressentir, si Tu es Toi en ton Cœur, si Tu es Toi et que Tu Te permets de ressentir des choses intuitivement, regarde ce que cela signifie, accueille et vois ce que Toi Tu peux en faire dans ce qui Te correspond, et Nous serons toujours là ! Tu chemines, Tu avances pas à pas, et en cela Tu es honorée !

Ce fut mes Amies, une session grandiose. Chacune a gradué. A Vous maintenant de rester pleinement Vous, en Conscience, et d’aller toujours au-delà de ce qui se manifeste, au-delà des perturbations, au-delà de ce chaos qui va s’intensifier.

Soyez-Vous, en Conscience, dans la Lumière que Vous Êtes et Vous n’êtes pas seules, car maintenant les Maîtres que Vous êtes peuvent se glorifier d’être pleinement guidés, sans ne plus jamais tomber dans aucun gouffre. Vous ne faites qu’avancer dans la pleine Lumière. Et il en est ainsi.

Je Vous retrouve à tout moment, Je Vous accompagne, Je Vous aime. Et il en est ainsi.

A bientôt les Amies !

-  Tous  : A bientôt Yosuel  ! Namasté Yosuel , à bientôt !

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna

 Merci de tout cœur à Toi MaAna pour la transcription de cette session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Saint Léonard des Bois du 18/12/2016.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi