Medidetente - Se retrouver
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcription des sessions d’échanges interactifs pour tous les (...) > transcription de la session d’échanges interactifs pour tous les dépassements (...)

transcription de la session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Mirabel et Blacons du 10/12/2017

jeudi 25 janvier 2018, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session d’échanges interactifs pour tous les dépassements

À Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Yawaeh

Dimanche 10 décembre 2017

=> Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Vous Vous laissez aller..……….. Vous êtes Vous, en Vous, Présence…….

Nous prenons une profonde et lente respiration en Conscience ……...et Nous expirons très, très lentement……… Présence…..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en Conscience ……et Nous expirons très, très lentement….... Présence en Soi, sans penser, sans aucune interférence…..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en Conscience …..et Nous expirons très, très lentement….... Présence…..

….…Pause…….

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. Je Suis, Yosuel Je Suis.

Vous Êtes………

En l’instant, Vous Êtes, Présence…….

Soyez…….

Permettez-Vous d’Être en l’instant……..

Alors mes Amis, Je M’apprête à répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes.

-  Yawaeh  : Une question ?

-  Navoael  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  ! Le problème que Je veux régler, c’est aborder pour le résoudre, comprendre… En ce moment, Je communique mal avec Amanayah et ça débouche après sur un climat qui ne Me plaît pas, parce que Je ne suis pas toujours d’accord avec ce qu’Elle peut Me dire ou du moins ce qu’Elle Me renvoie, et Je voudrai avoir la vision de Yosuel sur ce qui ne fonctionne pas bien, sur le dysfonctionnement relationnel. Ça pourrait fonctionner beaucoup mieux, beaucoup plus souple, beaucoup plus léger, et ça manque de légèreté, voilà.

-  Yawaeh  : Donc, Tu Te laisses aller……. Tu es Toi, en Toi, Tu ressens….. Avant de laisser Yosuel s’exprimer, voulez-Vous Vous lever tous les deux, Vous êtes face à face….. Quelle est la dernière chose que Tu as exprimé Navoael à Amanayah et qui a débouché sur une non-compréhension entre les deux ?

-  Amanayah  : C’est plutôt Moi qui exprime…

-  Navoael  : Vas-y !

-  Yawaeh  : Non, mais est-ce que Tu es en accord ?

-  Navoael  : Oui, tout à fait, si Elle Me remet sur la voie, Je pourrai rebondir et donner ma part du vécu.

-  Yawaeh  : D’accord ! Donc qu’est-ce que Tu as dit ?

-  Amanayah  : Moi ma difficulté, c’est que Navoael est grave… Il est dans ses difficultés du moment, son pied, sa jambe et donc J’ai beaucoup de mal à garder ma joie intérieure dans ces moments-là, donc Je le Lui dis. Je Lui dis que Moi J’ai du mal à vivre à côté de Lui… enfin à être à côté de Lui et de voir son visage qui est grave, qui est….

-  Yawaeh  : Oui, donc Tu restes bien Toi et Tu le regardes… Tu fais comme si on n’était pas là, Tu le regardes et...

-  Amanayah  : Je Lui dis : - «  Et bien Tu pourrais sourire, Je sais que Tu as mal, que Tu n’es pas bien.  »…

-  Yawaeh  : Est-ce que Tu Lui parles comme Tu parles maintenant ?

-  Amanayah  : Je mets un peu plus de pression !

-  Yawaeh  : Voilà ! Peux-Tu T’exprimer maintenant avec ton Cœur en Le regardant ? Vous êtes face à face...

-  Amanayah  : Navoael J’ai beaucoup de difficultés à être à tes côtés et à rester dans ma joie lorsque Je Te vois grave, lorsque Je rentre le soir, quand on s’embrasse, et voilà… Je sens que Tu exprimes de la tristesse, Je ne vois pas ta joie, et ça, Je ne sais pas comment faire…

-  Yawaeh  : Donc Navoael Tu La regardes, Tu as entendu ce qu’Elle exprime, qu’est-ce que Tu ressens ? Peux-Tu ressentir en l’instant en Toi si Tu T’exprimes au niveau de l’Amour ou au niveau de l’Être Humain qui se cherche en l’Autre dans tout ce qu’Il n’a pas encore dépassé ? Dans quel contexte répondrais-Tu ?

-  Navoael  : Alors Je suis un chiant, Je suis dans un double langage. Il y a l’intérieur que Je n’exprime pas… Il y a un langage intérieur qui ne passe pas, qui serait plutôt tendance à s’inspirer des enseignements de lâcher un peu l’Humain et il y a l’Humain chez Moi qui se rebelle tout de suite, parce que Je redoute que ça rentre dans une démonstration, comme une diatribe et que Je n’arrive pas à finir, à épuiser tout le sujet…

-  Yosuel  : Mon Ami, Je T’arrête…

-  Navoael  : …et que quelque fois…

-  Yosuel  : Mon cher Ami, Je T’arrête… Ressens……. Lâche en l’instant toute ta façon d’être qui ne Te permet pas de ressentir qu’en réalité Tu n’es pas en Conscience, Tu es dans la peur d’être jugé, lâche cette peur en l’instant…….

Maintenant, permets-Toi d’Être, et n’émets plus rien au niveau de la conscience altérée.

-  Navoael  : Alors dans ces moments-là, Elle est capable de dire : - «  J’en ai marre d’être avec Toi !  »…

-  Yosuel  : Tu viens de ressentir cette peur, et c’est en cela que Tu supputes et que Tu crois en des choses qui ne sont pas la réalité mais que Tu imagines parce que Tu n’arrives pas à être simplement Toi sans ne plus rentrer dans aucuns jeux quels qu’ils soient.

En l’instant, sois………

Lâche toute ta façon d’être dans les peurs……..

Accepte en l’instant de Te retrouver et d’être simplement Toi…….

Maintenant, accepte que Tu n’as plus à avoir peur de ce l’Autre peut émettre, mais de pouvoir T’exprimer librement en restant Toi, en Conscience, sans ne plus rien supputer…….

-  Navoael  : Alors cette partie en Moi dit : ce n’est pas grave ! Voilà.

-  Yosuel  : Peux-Tu, en l’instant, Te permettre de T’accorder de ressentir combien Tu ne T’acceptes pas, combien Tu as peur de ne pas être compris, combien Tu ne comprends pas que l’on puisse Te dire des choses que Tu interprètes comme étant des remontrances, des reproches, des réprimandes, au point que Tu Te crois inférieur et non accepté. Peux-Tu, en l’instant, Te permettre de ressentir que ce n’est pas ce que Tu Es, que Tu n’as plus à Te maintenir dans ces fabulations, et surtout que Tu n’as plus à Te chercher dans tout ce que Tu as vécu pour en maintenir une raison d’être qui Te dessert.

Elle n’a pas à exiger de Toi quoi que ce soit, et en même temps Tu ne dois plus Te sentir rejeté.

Accepte…ressens-le en Toi……accepte que Tu puisses être Toi, sans vouloir correspondre à l’Autre ou à ce que l’Autre attend de Toi…….mais accepte aussi que Tu puisses Te voir autrement……

Accepte que Tu vis des choses difficiles parce que Tu as peur de l’Autre, des Autres, et que Tu Te rabaisses d’une certaine façon pour que l’on voit ta détresse……ce n’est pas ainsi que Tu pourras vivre pleinement ce que Tu as à cœur de vivre, et surtout ton corps Te le rappelle…et cela T’empêche de Te lâcher complètement, d’être complètement Toi dans la joie d’Être…….

Accepte de Te voir autrement………

Accepte que Tu puisses être pleinement Toi, en Toi, dans ce que Tu Es en réalité…….

Laisse-Nous T’insuffler ce qui Te permet de dépasser là où Tu en es encore, persévère à ressentir en Toi que ton corps est à même de ressentir ce que Tu émanes dans l’Amour, et c’est ainsi que Tu pourras de plus en plus ressentir combien Tu peux envisager une autre réalité où Toi-même Tu T’exprimeras dans un tout nouveau contexte d’Amour et de créativité…….

Accepte que Tu puisses vivre au-delà de tout ce que Tu as vécu et que Tu puisses enfin vivre pour Toi… : - «  Je n’ai pas à être d’une certaine façon mais à accepter que la vie puisse M’offrir tout ce dont J’ai à cœur de vivre, sans ne plus Me référer à mon passé, sans ne plus Me sentir en quelque sorte victime, sans ne plus croire que l’on Me fustige dès que J’entends quelque chose qui M’est transmis, non pas pour Me rabaisser, non pas pour Me fustiger, mais pour exprimer quelque chose qu’un Être ressent et en l’occurrence dans ce cas-là Amanayah, et qu’Elle a à cœur de le partager avec Toi.  »…

Quant à Amanayah , exprime-Toi dans l’Amour et non dans l’attente de quelque chose que Toi-même Tu recherches dans ce que l’Autre Te renvoie parce que Tu ne prends pas en compte tes propres demandes qui ne sont pas forcément ce que l’Autre est à même de Te répondre. Ne cherche plus à imposer quoi que ce soit à l’Autre, mais reste pleinement Toi, en Toi, en Amour de Toi-même sans ne plus laisser ta partie qui n’accepte pas l’Autre prendre le dessus.

Le fait que parfois, Tu es affligée par ce que Tu as vécu à ton travail, par certaines choses qui subsistent encore en Toi, il y a une certaine lourdeur, une certaine non joie de vivre et c’est comme si cette partie, Tu la voyais en Navoael quand Il est sérieux, non souriant, affligé Lui-même par ce qu’Il vit et ressent dans son corps et alors cette partie de Toi, Tu ne veux pas la voir, elle Te fait mal.

Alors accepte de Te retrouver, d’être Toi, en Toi, sans ne plus Te laisser submerger par des inconsidérations que ta propre partie T’impulse dans ce qu’elle est de ce que Tu lui a permis d’être et qu’elle Te renvoie……

Soi-Toi, en Conscience et en en Amour de Toi-même. Accepte l’Autre comme Il est, ne Te cherche plus en Lui, ne cherche plus dans sa façon d’être ce qui Toi Tu n’acceptes pas de Toi-même, mais accepte-Toi de vivre pour Toi.

Laissez-Vous aller, ne Vous cherchez plus l’Un et l’Autre dans ce qui ne Vous correspond pas, acceptez-Vous comme Vous êtes, et soyez en Amour de Vous-mêmes sans ne plus Vous chercher dans ce que Vous n’êtes pas. Et c’est ainsi.

-  Amanayah  : Merci Yosuel .

-  Navoael  : Merci Yosuel .

-  Amanayah  : On va y arriver !

-  Yosuel  : Il est important que Chacun comprenne qu’Il ne doit plus se chercher en l’Autre, mais d’accepter que la vie puisse être vécue autrement si Chacun accepte de ne plus se rejeter.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Pariel  : Ça M’a travaillé toute la matinée, c’est par rapport au « donner/recevoir » pour recevoir et donner, puisque depuis que Je T’ai rencontrée Yawaeh , à chaque fois Tu M’offres un café, Tu M’offres un chocolat, Tu M’offre un pain aux raisins, Tu M’offres un paquet de tabac et bien d’autres choses et puis hier, Jean-Louis , Tu M’as offert le restaurant, et ce que Je ressens, c’est que Je suis gêné quand Je dois recevoir, Je ne suis pas très à l’aise avec ça et c’est comme si J’avais derrière une redevance à avoir. J’ai été éduqué là-dedans, dans ma Famille, dans la religion etc.…et alors d’une manière spirituelle peut-être, à d’autres niveaux, J’ai reçu la vie au travers de mes Parents, au travers de l’éducation de mes Parents, c’est comme si J’étais redevable, c’est ça qui est venu ce matin. Et c’est comme si par rapport à la religion, la manière dont J’ai été inculqué, comme si j’étais redevable de quelque chose par rapport à Dieu, le Père etc.… Donc ma question, J’aimerai bien récupérer de cette…

-  Yawaeh  : Focalisation ! C’est une focalisation, c’est quelque chose dans laquelle on Nous a enfermés. Donc Tu Te laisses aller….

-  Pariel  : Pour finir, c’est à la fois inconscient, et là, Je l’ai touché ce matin, qu’à chaque fois que Je reçois, derrière il y a : comment Je vais être redevable par rapport à ce que J’ai reçu, et donc par rapport à la vie que J’ai reçu sur cette Terre, comment être redevable, et surtout est-ce que Je suis redevable de quoi que ce soit ? Je devrais simplement dire merci pour la vie que J’ai reçue.

-  Rézael  : Alors Tu viens chez Moi et Tu travailles gratuitement pendant un mois !

……….Rires de Tous………..

-  Pariel  : J’aime bien ton humour ! Merci de M’avoir écouté !

-  Yawaeh  : Donc, Tu Te laisses aller……… Tu es Toi, en ton espace, pas de pensées, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu ressens au-delà des ressentis humains, Tu ressens au niveau de ce que Tu Es en réalité. Et Nous faisons tous la même chose en Nous, pour Nous.

- Yosuel : Mon Ami, Tu touches une problématique qui est l’Essence-même de ce que l’on Vous a inculqué et enfermé. Tu n’as pas reçu le don de la vie de la part de tes Parents, puisque Tu Es la Vie. Tu Es la Vie bien au-delà de ce que les Humains en comprennent ou en ont la conception de ce qu’est la Vie. La Vie Est, Elle a toujours été et sera à jamais. La Vie est une continuité de ce qui peut être engendré à chaque instant.

La Vie n’est pas du tout ce que Tu en conçois. Bien avant de venir en incarnation, Tu a été en parfait accord avec Ceux qui allaient être tes Géniteurs pour Te permettre de passer d’une vie éthérique à une vie dans un corps en incarnation afin de pouvoir Te permettre d’accéder à d’autres compréhensions de ce que Tu Es au travers de toutes tes expériences, et ainsi de pouvoir les intégrer et aller au-delà en Te retrouvant dans ce que Tu Es de toute éternité.

Tu n’as pas à être redevable de quoi que ce soit, parce que Tu es à même de ressentir que tout ce qui T’est donné l’est dans l’Amour et qu’en cela Tu es à même de ressentir combien tout peut être amené simplement quand les Êtres n’émettent rien d’autre que d’être dans l’instant, dans l’Amour et l’échange.

Tout ce que Vous expérimentez ici en incarnation Vous amène à vivre tout ce que Vous êtes à même de dépasser pour Vous retrouver, et surtout pour vivre en Conscience ce que Vous Êtes et ne plus revivre tout ce que Vous avez expérimenté dans la non-conscience d’Être.

Lorsque Vous êtes à même de pouvoir aller au-delà de tout ce qui Vous empêche d’être Vous, alors Vous pouvez Vous retrouver pleinement dans ce que Vous Êtes, et cela Vous amène à être plus en Conscience, et surtout cela Vous ramène à Vous-mêmes et bien sûr de ne plus être pris à partie par tout ce qui se déroule dans la conscience différentielle.

Alors Vous êtes à même de ressentir combien dans l’Amour Vous pouvez Vous retrouver et alors créer votre réalité en étant Vous, pleinement Vous, dans l’Amour et la joie d’Être. Pouvez-Vous accepter que Vous n’avez plus à être comme on Vous a appris à être sans même Vous rendre compte ce dans quoi Vous étiez pris en quelque sorte.

Ne Vous cherchez plus dans tout ce que Vous avez été, mais soyez Vous, en Vous, en Conscience et ne Vous retournez plus dans tout ce que Vous avez vécu, dans tout ce que l’on Vous a inculqué, mais acceptez d’aller au-delà de tout ce qui se joue et permettez-Vous d’Être, et c’est en cela que graduellement Vous pourrez alors ressentir de plus en plus ce que Vous Êtes et vivre ce que Vous Êtes sans ne plus être pris à partie par tout ce que Vous n’avez plus à Vous laisser aspirer.

Vous allez de plus en plus ressentir ce que Vous Êtes et qui va Vous emmener à ne plus vivre dans un certain enfermement mais à ressentir qu’en Vous Vous pouvez Être et ainsi graduellement Vous acheminer petit à petit vers une réalité qui est bien au-delà de celle que Vous vivez et dans laquelle Vous ne serez plus confrontés à tout ce qui Vous a empêché d’être pleinement Vous.

Mon Ami, ressens… : - «  « Je Suis », et en cela Je peux graduellement vivre autre chose pour en arriver à pouvoir manifester toutes choses sans ne plus jamais Me sentir comme un Humain limité, mais une Puissance qui peut vivre bien au-delà de tout ce qui se passe, et surtout de pouvoir engendrer dans l’Amour ce que Je suis à même de vivre, sans peur de ce que les Autres peuvent penser de ce que « Je Suis », et ainsi vivre pleinement cette vie où dans l’Amour Je pourrais alors vivre dans l’échange et le partage.

Je n’ai plus à Me restreindre, mais à décider de vivre en Conscience de ce que « Je Suis », et ainsi pourvoir aller au-delà de tout ce que J’ai vécu, car en l’instant Je Me libère de toutes mes vies de dévotion où Je donnais tout, où il fallait que Je sois démuni de tout, où il fallait que Je donne aux Autres, où il fallait que Je sois dans la dévotion, où il fallait que Je sois dans la pauvreté pour avoir les faveurs d’un Dieu qui n’existe même pas.  »…et qui est en quelque sorte ce que Vous avez créé.

Alors, si Vous ne Vous libérez pas de tout ce que Vous avez vécu dans vos vies passées et que Vous aspirez à vivre dans cette vie l’abondance, cela ne marchera pas.

Permettez-Vous, en l’instant, d’aller au-delà de tout ce que Vous avez vécu et de ne plus Vous y attarder…..

En l’instant, soyez…….

En l’instant, Vous Êtes, et Nous Vous impulsons…….

Ne cherchez rien, soyez…….

Réajustements en l’instant…….

Ne Vous jugez plus, mais acceptez de vivre enfin ce que Vous Êtes, et en Conscience permettez-Vous d’aller au-delà de ce qui Vous a empêché de vivre pleinement pour Vous.

Mon Ami, lâche à l’instant-même tous tes préceptes, tes valeurs qui T’ont maintenu dans l’incapacité de Te réaliser, de ressentir cette pleine Puissance que Tu Es, cette pleine Puissance pour Toi. Tu n’as pas à Te sentir redevable envers Qui que ce soit.

Cela ne veut pas dire être dans l’indifférence, Nous en avons déjà parlé, cela veut dire de concevoir les choses d’une toute nouvelle façon, sans ne plus être assujettis de tout ce qu’on a voulu que Vous soyez selon ce que l’on voulait justement que Vous soyez pour répondre à toutes les normalités Vous empêchant d’être Vous, pleinement Vous, en Conscience de ce que Vous Êtes de toute éternité.

Il est vrai que ce que Nous Vous révélons peut Vous bousculer, mais il est temps de Vous retrouver et de ne plus perdurer dans tout ce que Vous vivez sans ne plus rien retenir dans l’Humain, sans ne plus Vous chercher, et surtout ne plus vivre, encore une fois, sans être en conscience de « Qui Vous Êtes ». Vous n’avez plus à vouloir vivre comme on veut que Vous soyez, mais d’être conscients qu’en Vous, Vous pouvez ressentir que Vous pouvez Être et vivre chaque instant dans la joie et dans l’Amour sans ne plus Vous laisser impressionner par tout ce qui se passe, mais aussi par toutes vos pensées interférentes, et Nous Vous guidons graduellement pour que petit à petit Vous puissiez être de plus en plus Vous, en Vous, en Conscience.

Il est temps maintenant que Vous acceptiez de ressentir en Vous ce que Vous Êtes et de Vous permettre de le vivre à chaque instant, chaque instant en Conscience, chaque instant dans l’Amour, chaque instant dans la joie d’Être, et Nous Vous y amenons à chacune de vos sessions.

Vous n’êtes pas des Êtres qui devez correspondre à quoi que ce soit, mais de Vous retrouver et de vivre pleinement ce que Vous Êtes, et graduellement Vous allez ressentir la Puissance-même qui alors en se déployant en Vous Vous permettra alors de vivre une autre réalité que celle que Vous vivez.

Ressentez ce qui Vous est impulsé en l’instant……. Ne cherchez rien, soyez…….

Lorsque Vous êtes Vous, en Vous, en Conscience, et que Vous émettez en Conscience ce que Vous avez à cœur de vivre, alors Vous permettez, en quelque sorte, que cela puisse Vous revenir si réellement Vous n’émettez plus rien qui puisse contrecarrer la Puissance-même qui peut de déployer en Vous, pour Vous, dans l’expectative d’une réalisation émise dans l’Amour au-delà de tous désirs humains contractuels, et Nous y reviendrons.

- Pariel : Est-ce que Je peux rajouter quelque chose ?

-  Yawaeh  : Oui !

-  Pariel  : À l’instant Tu viens de dire « le pouvoir créateur que Nous sommes », et Je voudrai témoigner d’un véritable pardon énergétique que J’ai vécu un jour. Ce n’est pas le pardon mental, J’avais pas mal travaillé là-dessus. J’avais une relation très conflictuelle avec mon Père et au moment où Je M’apprêtais à recevoir ce pardon, ça s’est fait naturellement. J’étais dans un état, mais vraiment de mal-être physique, psychique, mais à ne plus savoir comment il fallait s’allonger, dormir, être debout, fermé ou ouvrir les yeux et tout était insupportable, pourtant J’étais dans les montagnes suisses au-dessus du lac Léman et s’était le printemps et c’était tellement magnifique, et puis J’étais assis sur un banc, et puis à un moment donné, J’ai aperçu la silhouette de mon Père qui était décédé depuis très longtemps. Je Me suis levé et J’ai pris mon Père dans mes bras puisqu’Il M’aimait beaucoup et Moi J’ai ressenti l’Amour que quand on est petit Enfant on aime ses Parents, et J’aimais mon Père quand J’étais petit, et on s’est pris dans les bras et on s’est demandé pardon réciproquement.

Alors, est-ce que c’est Moi qui a rêvé ou est-ce que c’est une réalité que J’ai attirée. Quelle est la véracité de cette chose ? En tous cas, c’est que dans les minutes qui ont suivies, J’ai reçu une énergie qui M’a chauffé partout dans le corps, qui M’a chauffé au niveau du chakra du cœur. J’avais les larmes aux yeux, non pas de peur, mais de bonheur de recevoir toute cette énergie, toute cette paix, et c’est comme ça que J’ai quitté la Suisse, que J’ai voyagé toute la nuit et où Je Me suis trimbalé en rentrant après avoir voyagé toute la nuit, en rentrant à Reims et qui M’a trimbalé dans toutes les rues. Alors les choses se sont enchaînées comme ça. Et voilà, Je ne sais pas encore une fois, les mots ne sont pas suffisants pour exprimer quelque chose comme ça. Qu’est-ce qui s’est passé dans un instant pareil ?

-  Yawaeh  : Donc, permets-Toi d’être Toi, en Toi…….vas au-delà des mots, ressens…. Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, pour Nous.

-  Yosuel  : Mon Ami, Je Te dirai simplement : Tu as perçu en Toi qu’il y avait une interaction dans ce que Nous T’impulsions et ce pourquoi Tu étais venu en partie sur cette Terre en incarnation, vivre l’Amour de Soi sans ne plus être affligé de la recherche de l’Amour en l’Autre. Tu as ainsi pu voir ce qui T’affligeait d’une certaine façon dans le non-Amour de Toi-même à la recherche de l’Amour en l’Autre, et ainsi de pouvoir comprendre, d’une certaine façon, ce que Toi Tu as pu percevoir dans ce qui s’est passé avec ce que Tu as cru qu’était ton Père biologique et qui en réalité est l’Emanescence de ce qu’il T’était possible de percevoir pour aller au-delà de toutes tes afflictions.

Tu as à ce moment-là reçu la Grâce, et cette Grâce Elle T’a permis de ressentir ce que Tu as toujours eu de la difficulté à accepter et surtout à concevoir sur ce que Tu Es de toute éternité. Tu avais à T’ouvrir, non pas à ce que Tu as cru et Je ne vais pas y revenir, qu’était une sorte de quête ou de recherche, mais de T’ouvrir à quelque chose qui était profond et que Tu devais prendre conscience pour pouvoir le ressentir, T’en libérer et le dépasser, et bien sûr Te retrouver pleinement dans ce que Tu Es de toute éternité. Il T’a fallu beaucoup de temps, beaucoup de recherches, beaucoup d’incompréhensions, beaucoup de souffrances pour en arriver jusqu’à présent et Te permettre de le comprendre. Et c’est ainsi mon Ami.

-  Pariel  : Merci.

-  Yawaeh  : Tu avais une question Rézael  ?

-  Rézael  : Oui. En fait la réponse d’avant à répondu en partie. Depuis 15 jours, mes consultations sont différentes de ce qu’elles étaient avant, beaucoup plus de légèreté. Je vois les Gens sortir plein de Lumière. Simplement à la fin de la journée, Moi ça ne Me rempli plus, Je suis fatigué, il y a quelque chose qui manque, et alors d’un côté, Je Me dis : oui, mais c’est bien parce que ça Leur fait du bien et de l’autre, Moi, J’ai envie de passer à autre chose, ça Me saoule et quand Je vois la Lumière qu’Ils ont quand Ils sortent, Je Me dis que c’est dommage. Que faire ? C’est bien ce que J’ai cru comprendre de la réponse précédente ! Ressentir….

-  Yosuel  : Il Vous faut accepter de ne plus Vous chercher, de ne plus faire de comparaisons, de ne plus Vous croire incapables de vivre ce que Vous Êtes, et bien sûr de pouvoir alors Être, et ce, en permanence. A Vous de le ressentir, à Vous de Vous permettre de le vivre, à Vous de Vous permettre de le réécouter en le ressentant à d’autres niveaux, sans chercher à comprendre, sans aucunes interférences, jusqu’à ce que ce soit ressenti dans ce que votre propre Émulsion est à même de Vous insuffler, et de vivre pleinement ce que Vous Êtes en permanence.

Ce que Je Te dirai mon Ami, c’est que Tu n’es plus dans la même conjoncture. Avant, Tu Te devais aux Autres, Tu T’impliquais en totalité dans ce qu’Ils vivaient, Tu donnais tout de Toi-même et cela T’empêchait d’Être, cela T’affligeait, mais c’est ce que Tu concevais dans tout ce que Tu faisais. Maintenant Tu es passé à autre chose, dans une autre conjoncture où Tu sais que Tu ne dois plus T’impliquer, Tu dois être Toi, Toi en Conscience, Toi en ta Présence, Toi pleinement en conscience de la Puissance qui, en se déployant, peut T’amener à vivre ce que Tu Es si Tu n’interfères d’aucune façon. Ce qu’il se passe, c’est que Nous T’impulsons et cela est ressenti, à Toi de rester Toi, en Toi, pleinement en Conscience sans ne plus T’impliquer, et surtout sans ne plus rien prendre qui ne T’appartient pas.

Il Te faut maintenant accepter d’être pleinement Toi et de T’accorder d’aller au-delà de tout ce qui T’empêche d’Être, car Tu as des retenues dans lesquelles Tu Te cherches et qui ne sont pas ce dans quoi Tu dois perdurer à Te chercher.

Sois-Toi mon Ami, permets-Toi d’Être sans ne plus Te chercher, et surtout sans ne plus laisser toutes tes pensées interférentes T’empêcher de ressentir ce que Tu es à même de ressentir d’une certaine façon.

-  Rézael  : Merci.

-  Yawaeh  : Oui MaAva.

-  MaAva  : La première question : c’est que ce WE et même depuis 2-3 jours, J’ai du mal à accéder à ma joie, J’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui interfère…une peur ou Je ne sais quoi, comme si…la joie est là, mais Je ne sais pas, il y a une espèce de nuage…

-  Yosuel  : Mon Amie, ce que Tu es à même de comprendre, c’est que Tu crois que les choses ne sont pas aussi simples que ce que Nous Vous disons. Et c’est là qu’il Te faut accepter, non pas de croire que rien ne puisse bouger pour Toi, mais bien d’aller au-delà de toutes tes peurs, tes supputations, tes suppositions, et bien sûr la non-confiance en ce que Tu Es.

Tu Te cherches et cela ne peut que T’amener à ne pas Être, être en Toi, pleinement en Conscience car Tu cherches une réponse à ce que Tu vis, sans même Te permettre d’Être, sans même lâcher tout ce que Tu retiens, sans même Te permettre de ressentir ce que Tu Es, sans même vouloir, ne serait-ce qu’un instant, ressentir ce qui peut T’être insuffler.

Alors, il Te faut prendre la décision de tout lâcher et de ne plus Te chercher, de ne plus fabuler, et surtout de ne plus interpréter à ta façon tout ce que Nous Vous disons. Il y a tout un amalgame de choses qui font que Tu ne Te permets pas de vivre pleinement et en totalité ce que Tu Es en allant au-delà de tout ce qui se joue à bien des niveaux, dans tout ce que Tu côtoies. Il Te faut maintenant avoir le courage d’être pleinement Toi, dans ce que Je viens de Vous faire ressentir, et il serait bon que Tu le réécoutes dans le calme pour le ressentir à nouveau et ainsi Te permettre un peu plus de ressentir qu’en Toi il y a une Puissance qui peut T’amener à vivre autre chose si Toi-même Tu acceptes de ne plus chercher la réponse à tout ce que Tu vis et d’en tirer tes propres conclusions qui ne font que T’amener dans des inconsidérations dans lesquelles Tu T’épanches. Et c’est ainsi.

-  MaAva  : Ma deuxième petite question, c’est que quand quelqu’Un met la main sur le ventre, J’ai des réactions de…depuis de nombreuses années, ça me fait ça, Je n’aime pas et ça M’insupporte... C’est quelqu’un de proche…mais ça Me fait sursauter, ça Me fait une réaction incontrôlable, Je n’aime pas !

……..Yawaeh va mettre sa main sur le ventre de MaAva….

-  Yawaeh  : Laisse-Toi aller…. Laisse-Toi aller…. Tu es Toi, en Toi……. Maintenant ressens, sans penser, permets-Toi de ressentir ce qui T’est impulsé…….

-  Yosuel  : Accepte que Tu n’as plus à croire que l’on Te possède, parce que Tu as toujours cru que la matrice dans laquelle Tu es venue ne Te permettait pas d’être pleinement en phase avec cette vie, et qu’en cela Tu retiens de ne pas Te permettre d’Être, et surtout Tu retiens que l’on puisse T’empêcher de pouvoir vivre ce que Tu crois être une vie où il ne faut pas que Quiconque puisse interférer cette Matrice.

Alors mon Amie, à l’instant-même, et il en va de même pour Vous Tous, permets-Toi d’aller au-delà de ce que Tu as cru et vis pleinement cette vie sans ne plus rien retenir……

Maintenant libère-Toi de toutes injonctions ne Te permettant pas d’être pleinement Toi, dans la joie d’Être, dans la joie de vivre, et surtout dans la pleine réalisation ici en incarnation… : - «  Je n’ai plus à Me devoir à Qui que ce soit, Je n’ai plus à être comme Qui que ce soit veut que Je sois, Je suis Moi, pleinement Moi, dans la joie d’Être, dans la joie de vivre, dans la perspective de Me réaliser.  »…

Mes Amis, Je Vous enveloppe de tout mon Amour, Soyez, soyez Vous, en Conscience, et ce, en permanence.

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel.

*************

Transcription : MaAna

Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la transcription de cette session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Mirabel et Blacons du 10/10/2017.

Je T’honore pour ton implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi