Medidetente - Se retrouver
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcription des sessions d’échanges interactifs pour tous les (...) > transcription de la session d’échanges interactifs pour tous les dépassements (...)

transcription de la session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Mirabel et Blacons du 11/11/2018

samedi 29 décembre 2018, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session d’échanges interactifs pour tous les dépassements

à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Yawaeh

Dimanche 11.11.2018

=> Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Vous Vous détendez………. Présence….

Nous prenons une profonde et lente respiration en Conscience ……..et Nous expirons très, très lentement………

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en Conscience ………et Nous expirons très, très lentement…....

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en Conscience ……et Nous expirons très, très lentement…....

Et bien mes Amis, c’est une joie de se retrouver en Groupe, entre Nous, et d’aller de l’avant en allant au-delà de tout ce qui Nous empêche d’Être.

….Pause ……….

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Suis, Yosuel Je Suis……

En l’instant, Soyez………..

Vous êtes Vous, en Vous, Présence…….

Permettez-Vous d’Être et de ressentir ce que Je Vous impulse, et en cela Je M’apprête à répondre à vos questions, qui ne doivent concerner, et Vous le savez, que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes.

-  Yawaeh  : Une question…

-  Elivayah  : J’en ai plusieurs…

-  Yawaeh  : Toujours une à la fois, donc la première...

-  Elivayah  : J’en ai deux sur mon corps et deux autres questions sur ce que Je vis... La première, depuis plusieurs semaines, quinze jours, trois semaines, Je ne peux pas dire, J’ai extrêmement soif. Je bois beaucoup pourtant, et donc Je Me retrouve couchée, J’ai la bouche sèche, mon corps exprime la sensation de ne pas avoir assez bu et c’est venu d’un seul coup, et donc Je voudrai savoir s’il y a une signification à ça.

-  Yawaeh  : Donc Tu es Toi, en Toi, ne cherche pas, et permets-Toi d’aller au-delà de ce que Tu n’as plus à vivre…et Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne à différents niveaux.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu vis la controverse de ce qui s’est passé en Toi. Ton corps a émis une rétention d’eau car Tu devais prendre conscience de tout ce que Tu ne Te permettais pas de vivre pour Toi, tout ce que Tu Te devais aux Autres, tout ce qui était l’injonction des Autres, tout ce qui était le dénigrement de Toi-même, le rabaissement, la petitesse, tout ce que Tu avais peur que sont les Autres, leur puissance selon leur hiérarchie.

Tout cela Tu l’as traversé sans même savoir à quoi cela correspond, et c’est en cela que Tu as eu de la difficulté à pouvoir Être sans ne rien retenir, et en même temps, Tu ne comprenais pas pourquoi Tu étais toujours dans l’incapacité de pouvoir être dans la joie, dans la joie de vivre et de créer ta réalité sans ne plus être prise à partie par tous les impondérables dans lesquels Tu Te maintiens et dans lesquels Tu Te cherches.

Tu as peur de ne pas Te permettre d’Être, et en cela Tu Te réfères encore et encore à tout ce que Tu crois que Tu ne dois pas Te permettre de T’exprimer aux vues de ce que sont tous les Êtres dans cette corporation ne sont pas à même de pouvoir Te considérer comme un Être qui peut s’exprimer, et en cela Tu Te dévalorise au point de Te sous-estimer et surtout de ne plus pouvoir Te considérer comme quelqu’Un qui peut apporter sa contribution à tout ce qui peut être considérer comme quelque chose de bénéfique.

Il Te faut alors Te retrouver et graduellement aller au-delà de tout ce que Tu crois que Tu es dans la dévalorisation, et Nous T’y emmenons.

Il y a encore une partie de Toi que Tu n’arrives pas à lâcher en totalité et définitivement, et c’est en cela que ton corps qui est près à libérer tout ce que Tu as compris, accepté et intégré, ne peut pas le faire totalement, tant que Tu retiens ces parties dans l’Humain.

Tu ne Te dois à Personne, lorsque Tu es sur ton lieu de travail, considère tous les Êtres comme Ils sont sans ne plus T’impliquer dans tout ce qui se passe et se joue, reste-Toi, pleinement Toi, en Conscience, et saches que Nous sommes là si Tu restes Toi, en Toi, et toujours en Conscience.

Fais ce que Tu as à faire en Conscience. Il Te faut lâcher tous les impondérables qui ne Te permettent pas de pouvoir être pleinement Toi, en Conscience, et ce, en permanence.

Tu dois lâcher tout devoir à Qui que ce soit, et de vivre pleinement ce que Toi, Tu as à cœur de vivre, sans peur, sans injonction, sans Te devoir à Qui que ce soit.

Il Te faut décider de ne plus rien retenir, et en cela, progressivement ton corps se rééquilibrera au fur et à mesure que Tu Te permettras de plus en plus d’être Toi, pleinement Toi, et ce, sans ne plus jamais Te confondre dans Qui que ce soit, et surtout de ne plus Te chercher dans tout ce que Tu n’es pas. Et c’est ainsi.

A Toi de Te permettre de ressentir, sans le contrôler, sans le chercher, ce que Tu es à même de vivre pour Toi, sans ne plus Te devoir à Qui que ce soit, sans ne plus rentrer dans aucuns jeux qui ne soient pas la véritable expression de ce que Tu Es de toute éternité, alors tout se rééquilibrera. Tu en as cette capacité, ne contrôle rien, ressens. Dans ce ressenti profond en Toi, tout peut émerger et être transcendé à sa juste valeur.

-  Elivayah  : EIO Yosuel.

-  Yawaeh  : Ta deuxième question…

-  Elivayah  : C’est quelque chose que Je vis depuis très longtemps, c’est à la fin de l’été, cette période actuelle, ayant bronzée, quand Je prends une douche, J’ai des démangeaisons, surtout sur les bras, et ça, c’est apparu la semaine dernière et c’est quelque chose dont Je Me rappelle depuis assez longtemps. Ce matin, ça ne s’est pas produit, mais Je voulais également savoir qu’est-ce que mon corps voulait Me dire par là.

-  Yawaeh  : Donc Nous faisons Tous la même chose en Nous, pour Nous….. Ressens, surtout ne cherche pas à comprendre, pas de pensées interférentes, Tu es Toi et Tu ressens…

- Yosuel : Mon Amie, va au-delà de toutes programmations……et permets-Toi d’Être, être Toi, en Toi, sans ne plus Te chercher, sans ne plus Te croire dans l’incapacité de pouvoir vivre pleinement pour Toi dans tout ce que Tu aspires à vivre.

Il est temps que Tu T’accueilles, il est temps que Tu Te permettes d’être pleinement Toi sans ne plus Te croire indigne de ce que Toi Tu peux Te permettre de vivre pleinement pour Toi.

Lâche tous devoirs impératifs que les choses doivent être faites comme Tu crois qu’elles doivent impérativement être faites sans T’accorder le droit de vivre autre chose qui ne soit pas en concordance avec tout ce que l’on T’a dit que Tu devais T’affairer sans prendre du temps pour Toi. Il est temps, justement d’aller au-delà de tout ce que l’on Vous a infligé et enfin de T’accorder de vivre autrement et de ne plus Te référer à tout ce que l’on Vous a inculqué et qui correspond à un manque d’estime de Soi.

Accueille-Toi, et permets-Toi de plus en plus de vivre une autre réalité, et en cela Nous Te guidons.

-  Elivayah  : EIO.

-  Yawaeh  : Ton autre question…

-  Elivayah  : Je crois que ces deux questions ont permis de répondre aux deux autres.

-  Yawaeh  : Ok ! Si Tu sens que tout est clair, tout est libre, c’est effectivement que ça c’est effectué et si Tu sens qu’il y a quelque chose qui coince et qui remonte, c’est qu’il y a quelque chose qui n’a pas été libéré, mais si Tu Te sens…

-  Elivayah  : Il y a un point alors… Il y a un point qui accroche et ça à voir avec ma vie dans l’entreprise, parce que suite à l’audit, l’entreprise a enfin reçu ce qu’elle, Je dirai : méritait, qu’elle avait à cœur de la façon dont Ils produisent leurs produits, et donc il y a un rappel à l’ordre qui est assez dur, puisqu’il y a une partie des produits qui actuellement ne peut être vendue et Je Me trouve confrontée à quelque chose qui est qu’Ils ont licencié un certain nombre de personnes, plus les personnes qui Elles-mêmes ont décidé de démissionner, et donc on se retrouve en sous-effectif et pour que l’entreprise puisse vendre d’ici fin mars, il faut qu’il y ait un énorme travail qui soit produit, et Je n’ai de cesse que de dire à la direction qu’il y a une insuffisance de compétences et de personnes pour faire ce travail, et suite à l’audit, toutes ces incohérences sont ressorties et Je ne sais pas quoi faire de plus. En fait il y a de l’argent, l’argent est en Australie, mais l’argent vient au compte-goutte dans l’entreprise dans laquelle Je suis et ça, ça bloque tout...

-  Yawaeh  : Donc Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne à bien d’autres niveaux…..

-  Yosuel  : Mon Amie, ce que Tu as à ressentir, c’est que Tu es confrontée à bien des choses qui ne Te correspondent pas, et en même temps Tu dois Te permettre d’Être et de ne pas T’impliquer dans tout ce qui se joue, mais rester Toi, pleinement Toi, et aller au-delà de tous Ceux qui ne veulent pas se donner le droit de créer dans l’Amour, mais dans le profit et au détriment d’Autrui.

Tu ne peux pas vouloir que les choses soient comme Tu voudrais qu’elles soient car il y a une incompatibilité entre ce qui doit se créer et le vouloir de Certains à ne pas pleinement participer à ce que tout soit en concordance. Et en cela il Te faut Être, ne pas Te juger, ne pas T’impliquer outre mesure, mais participer en étant simplement Toi, dans ce que Tu as à cœur de faire selon ce qui T’est imparti.

-  Elivayah  : EIO.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Anavalayah  : Dans la première partie avec Christ et Métatron , pendant pratiquement tout le temps, J’ai eu très mal à l’œil gauche…

-  Yawaeh  : Donc Nous faisons Tous la même chose en Nous, pour Nous… Tu es Toi, en Toi, Tu ne cherches pas à comprendre, Sois, simplement…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as ressenti bien des injonctions qui ne Te permettaient pas de voir pour Toi ce que Tu avais à cœur de vivre en Amour de Toi-même, dans la perspective de vivre pleinement ce que Tu as à cœur de vivre tant Tu T’en remets encore aux Autres, tant Tu es dans l’attente, à ce que l’on réponde à ce que Tu ressens. Il est temps d’aller au-delà de tout ce que Tu retiens pour ne pas justement être pleinement Toi, en Amour de Toi-même, et Te permettre de vivre chaque instant dans tout ce que Tu as à cœur de vivre et faire pour Toi.

Il est temps de T’accorder de vivre enfin pour Toi, de laisser les Autres être, de laisser chaque Être vivre ce qu’Il se donne le droit de vivre, de ne plus T’accrocher à Qui que ce soit ou quoi que ce soit, de ne plus être dans l’attente et de décider enfin, qu’en Amour de Toi-même Tu puisses vivre pleinement tout ce que Tu as envie de vivre, sans ne plus T’attendre à ce que l’Autre ou les Autres répondent à ce que Tu attends d’Eux ou de Lui.

Il est temps que Tu ressentes cet Amour de Toi-même, en Toi, pour Toi, alors les choses s’ouvriront d’une toute nouvelle façon que Tu ne T’y attends pas.

Accepte de voir les choses autrement que ce que Tu Te permets de les voir avec ta condition humaine. N’aie plus peur de ce que Tu Es, n’ai plus peur de Te voir autrement, et surtout n’aie plus de tout ce que Nous Vous révélons pour Te voir dans une réalité que Tu n’imaginais même pas.

Tu as été très courageuse dans tout ce que Tu as traversé, mais maintenant il Te faut avoir le courage de Te permettre de ressentir en Toi ce qui est véritablement l’Amour de Soi et de décider de vivre pour Toi et de lâcher tous les Êtres, quels qu’Ils soient, vraiment lâcher tous les Êtres et de Te permettre de Te retrouver en Toi, en Amour de Toi-même.

Alors les choses évolueront d’une toute nouvelle façon et Tu pourras ressentir bien des choses comme Tu ne les as jamais ressenties. Ne Te retourne plus, et surtout ne Te crois plus dans l’incapacité de pouvoir aller de l’avant et de vivre maintenant une autre réalité que celle que Tu vis.

Accepte enfin de Te retrouver et de ne plus avoir de tout ce que les Autres T’amènent à ressentir dans tout ce qu’Ils sont. Il est temps de Te positionner dans ce que Tu Es et de T’affirmer dans tout ce que Tu as à cœur de vivre, de faire, en Amour de Toi-même et dans la joie d’Être.

A Toi maintenant d’être en Toi, de ne plus laisser tes pensées suggestives Te décentrer et ne pas Te permettre de ressentir ce qui T’es insufflé dans ce qui Te correspond.

-  Anavalayah  : EIO. Ma deuxième question, c’est un peu du même ordre, mais ça va un peu plus profondément encore, quelque fois Je n’ai pas conscience tout de suite que Je ne prends pas le bon chemin. Par exemple avec Christian , Il M’avait demandé si Je pouvais L’accompagner aujourd’hui à quelque chose qui Lui correspond. Je n’étais pas très satisfaite de dire oui, mais bon, Je Lui ai dis oui, et à un moment, J’ai senti que ce n’était pas juste du tout et finalement la vie a répondu, puisqu’il y avait une troisième Personne qui était d’accord pour prendre Christian et L’emmener. Mais c’est comme si à des moments, Je n’ai pas les clés, Je ne sais pas ce qui est important pour Moi.

-  Yawaeh  : Nous faisons Tous la même chose, pour Nous. Donc ressens, surtout ne cherche pas à comprendre, pas de pensées interférentes...

-  Yosuel  : Mon Amie, accepte que Tu puisses vivre réellement ce que Toi Tu as à cœur de vivre sans croire que si Tu ne réponds pas à l’Autre, on Te jugera, et même on pensera que Tu n’es pas dans l’Amour, car en vérité tout ce que l’on attend de Vous est que Vous soyez exactement comme on attend que Vous soyez sans même Vous permettre d’être pleinement en phase avec ce que Vous, Vous avez à cœur de vivre, tout en sachant que si Vous êtes Vous, en Amour de Vous-mêmes et dans la joie d’Être, alors tout répond d’une toute autre façon qui Vous sert et sert l’Ensemble, comme cela s’est manifesté.

Alors, décide enfin d’Être, et de faire tes choix sans culpabiliser, mais toujours dans le ressenti que tout trouve sa résolution dans l’Amour et non dans la perspective qu’il puisse y avoir des déconvenues.

Par contre, à bien d’autres moments, Tu Te laisses aller dans les fabulations des pensées suggestives, et là c’est autre chose, parce que Tu cherches des réponses, parce que Tu ne crois pas totalement en Toi, parce que Tu as peur de ton devenir, parce que Tu ne sais pas ce que demain sera, parce que Tu as peur de Te tromper, Tu as peur de prendre les mauvaises décisions, Tu as peur que rien ne s’en vienne à Toi et qui Te correspond.

Mon Amie, c’est là qu’il Te faut ressentir qu’en Toi, sans ne plus Te laisser aller dans toutes tes pensées où Tu Te cherches, Tu peux Te permettre d’Être et de ressentir réellement ce que Toi Tu as vraiment à cœur de faire et de développer sans ne plus Te laisser prendre au piège de tas de considérations qui ne Te permettent pas de ressentir que Tu puisses créer ta réalité bien au-delà de tout ce qui T’es suggéré et dans lequel Tu ne Te retrouve pas.

-  Anavalayah  : Merci.

-  Yawaeh  : Elivarael , Je crois que Tu avais une question…

-  Elivarael  : Oui ! La question concerne ma santé. Alors Je vais dire au préalable que tous les mois, Je pourrai faire un bilan de ce qui va mieux depuis que Je viens ici…

-  Yosuel  : Mon Ami, ta santé ou le déséquilibre dans un corps qui peut parfaitement Te répondre. Comment Tu le dirais ?

-  Elivarael  : Alors… Là, Je ne sais plus, Je ne peux pas, Je suis noyé par la controverse. Ce que Je peux dire, et là Je prêche devant témoin, c’est que parfois J’ai un duo qui ne va pas du tout, c’est le souffle et le cœur. Alors là, Je ne sais pas comment viennent ces dérapages, et il est vrai aussi que Je n’ai peut-être pas visité assidûment mon Cardiologue depuis déjà quelques années, mais quand tout va bien, Je ne Me pose pas de question et Je ne cours pas le corps médical, mais là, depuis… Je suis allé à Hawaï et il y avait des objectifs énormes, marcher etc, etc...et là J’ai donné mon meilleur. Je n’ai pas fait d’étincelles et Je n’étais pas là-bas pour faire des étincelles, et là, Je Me suis dit chapeau, Je suis allé jusque là, mais par moment, alors le cœur/poumon ça déraille, Je suis complètement à bout de souffle, parce que J’ai à monter deux escaliers et J’ai des pinces qui serrent le cœur et comme ça n’arrive pas la nuit et que ça n’arrive pas dans les temps courants et que Je ne fais pas d’efforts surdimensionnés, Je pense que là il y a quand même une dimension psychosomatiques…la relation cerveau et corps. Voilà, Je voulais juste un éclairage sur ce duo cœur/poumon et peut-être qu’il faut tout de même que J’aille voir mon Cardiologue, voilà… La question, c’est qu’est-ce qui se joue pour que ça déraille et mon Epouse ci-devant est parfois témoin de ça !

-  Yawaeh  : Donc, Tu ressens en Toi, en ta Présence ce que Yosuel T’insuffle.

-  Yosuel  : Mon Ami ce qui se passe en Toi, c’est que Tu as encore de la difficulté et Tu l’as compris hier, lors de la session, c’est que Tu as de la difficulté à être pleinement Toi, en Toi.

Tu ressens parfois ce que Tu es à même d’Être, et en même temps Tu Te laisses aller dans bien des pensées qui ne Te permettent pas de ressentir combien Tu pourrais être en phase avec cette vie, avec l’Amour de Toi-même et voir les choses autrement que ce que Tu perçois dans toutes tes fabulations. Et c’est ce qui ne Te permet pas de Te retrouver et de concevoir que Tu puisses être pleinement Toi et vivre une autre vie que celle que Tu vis.

Alors, Nous allons graduellement T’amener à ressentir qu’en Toi, Tu peux Être et ramener toutes choses à un autre niveau Te permettant de pouvoir ressentir que Tu puisses enfin Te retrouver et vivre autre chose, et c’est là que Tu pourras de plus en plus ressentir ce que ton corps émet et qu’il ne veut plus subir.

Ce que Tu as à comprendre, c’est que Tu as toujours fait les choses selon ce que Toi Tu penses qu’elles doivent être faites sans T’accorder le droit de voir, d’entendre et de concevoir que tout peut être vécu différemment, et c’est en cela que Tu ne peux pas respirer la vie comme Tu es à même de la respirer.

Accepte de voir les choses autrement. Accepte que Tu puisses vivre sans ne plus Te référer à tout ce que l’on T’a appris, et surtout lâche tous tes impondérables, lâche tout ce que Tu retiens, lâche ta façon d’être, ta façon directive, ta façon intransigeante, et surtout la non-acceptation de ce l’Autre est pour ne pas voir qu’Elle aussi est un Être qui est à même de pouvoir vivre autrement que ce que Tu en attends d’Elle.

Mon Ami, Tu as perçu bien des choses sur ta façon d’être lors de votre voyage à Hawaï, et en cela Tu as admis que Tu étais bien plus dans la directive que dans la joie d’Être et de vivre chaque instant sans Te soucier de quoi que ce soit, sans T’attendre à ce que les choses soient d’une certaine façon selon toujours ta façon à ce que tout soit programmé.

Alors, il Te faut tout lâcher, et Te permettre enfin de vivre autrement sans ne plus Te référer à tout ce que Tu crois que l’on ne peut pas vivre sans contrôles et programmations.

Ton cœur et tes poumons Te disent : il est temps maintenant de considérer la vie autrement, et c’est ainsi que Tu seras à même de mieux appréhender les choses sans que tout soit dans un certain conformisme.

-  Elivarael  : EIO Yosuel.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Linéah  : Puisqu’on est sur le corps... J’ai depuis quelque moment une douleur qui arrive très brutalement au niveau de l’omoplate droite. Alors, Je vais avoir une douleur, une fois ça va durer quelques secondes, puis Je ne vais pas l’avoir pendant plusieurs jours, Je vais l’avoir deux jours de suite, quelques secondes, puis Je ne vais pas l’avoir pendant quinze jours. C’est quand même très peu, mais c’est une douleur, quand elle arrive c’est très brutalement et très fort et puis c’est quelques secondes et puis c’est fini ! Je voudrai savoir… et ça Me surprend même de n’avoir rien avant, ni après, et là, c’est une douleur qui revient toujours au même endroit !

-  Yawaeh  : Donc Nous faisons Tous la même chose en Nous, pour Nous. Tu es Toi, en Toi, Présence…. Tu ne cherches pas à comprendre, ressens......

-  Yosuel  : Mon Amie, cette douleur fugace et puissante, elle Te dit simplement : - «  Qu’est-ce que Je ne veux pas lâcher dans l’Humain, parce que J’ai à cœur de vouloir vivre bien des choses dans l’Humain, car pour Moi, le retour à la conscience de « Qui On Est », le fait de ressentir qu’on est autre chose qu’un Humain, le fait de participer aux sessions et d’avoir des messages est grandiose, mais pour Moi, Je suis avant tout un Être humain. Je n’ai pas à Me départir de bien des choses que J’ai à vivre dans l’Humain et Je ne peux pas faire abstraction de tout ce qui se passe, de la misère dans le monde. Je Me sens le devoir d’y participer, Je Me sens le devoir de répondre à bien des choses qui se passent, qui se jouent.  »…

Alors mon Amie, Je Te dirai simplement : Tu ne peux pas vouloir Être ce que Tu Es de toute éternité et garder certaines conditions dans l’Humain.

Ce que Vous avez à comprendre, c’est que Vous ne pouvez pas vouloir Être, vivre en conscience de ce que Vous Êtes et ne pas lâcher l’Humain qui, dans un certain enfermement, est amené à être selon ce que l’on attend de Lui, et surtout Il est pris dans la conscience différentielle où Il se cherche sans même savoir ce qu’Il vit.

Mon Amie, ce que Tu n’as pas compris, c’est que Tu crois qu’il Te faille Te devoir à tout ce que Tu entends, à tout ce qu’il se passe, il faut que Tu donnes, il faut que Tu donnes une partie de Toi-même, il faut que Tu T’investisses, il faut que Tu T’impliques, et cela ne Te permet pas de ressentir qu’en réalité Tu peux Être, et dans l’Amour permettre qu’à travers Toi Nous puissions interagir pour que tout se reconfigure et que tout soit ramené à la Puissance-même où tout est reconfiguré dans l’Amour et dans la Puissance où Nous reconfigurons tout dans tout ce qui doit l’être.

Il y a un amalgame entre se devoir et vivre la pleine Conscience, car Vous ne comprenez pas que se devoir Vous empêche réellement d’être Vous et de ressentir que tout peut être transmuté rien qu’en étant dans la pleine Conscience de ce que Vous Êtes et en Nous laissant reconfigurer ce qui doit l’être sans Vous impliquer, mais en sachant que tout peut être ressenti à bien des niveaux où tout peut alors être ramené à la Puissance-même où tout se reconfigure et où tout s’exprime d’une toute nouvelle façon.

Alors, bien sûr, cela n’est pas encore totalement compris, mais bien des Êtres le ressentent, et c’est en cela que bien choses peuvent être ramenées dans la Puissance où Nous reconfigurons tout ce qui doit l’être et cela amène à cette Terre de pouvoir enfin ressentir qu’Elle n’a plus à vivre dans l’enfermement dans lequel est et de pouvoir s’acheminer vers une autre expression dans laquelle Elle va pouvoir créer dans le renouveau.

Accepte que Tu puisses être Toi…….

Accepte que Tu puisses ressentir de plus en plus ce que Tu Es, et qu’en cela Tu seras à même alors de pouvoir créer ta propre réalité sans ne plus Te devoir aux Autres, mais dans l’Amour ressentir que ce que Tu Es permet que Nous puissions à travers Toi reconfigurer tout ce qui doit l’être, et pour Toi, et pour tous Ceux que Tu côtoies et pour toute cette Humanité……….

Ne Te cherche plus, n’aie plus peur de ce que Tu Es et de ce que Tu vas être amenée à vivre en Conscience. Et c’est ainsi que plus Tu T’octroieras le droit de ressentir Qui Tu Es, sans ne plus Te devoir à Qui que ce soit ou à quoi que ce soit et plus Tu ressentiras subtilement ce que Tu es à même d’apporter à ce Monde en étant Toi, en Conscience. Et il en est ainsi mon Amie, pour le moment.

-  Linéah  : EIO Yosuel.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Anavalayah  : Ca va toujours dans le même sens avec Jean-Paul , on se voit très peu, on communique pas mal, mais voilà, il y a des moments où J’ai des choix à faire, par exemple, là Il doit venir le week-end prochain et J’avais envie en même temps de faire un stage pour Moi de danse, des choses qui Me font plaisir et qui Me permettent d’être bien avec Moi-même, et en même temps un désir fou de Le voir, et donc c’est à ce niveau-là que quelques fois, là, Je ne sais pas ce qui est juste ou pas juste. Qu’est-ce qu’il faut privilégier pour Moi dans l’instant ? Alors Je pose la question, en même temps J’ai la réponse, donc ce n’est pas la peine d’y répondre…mais si quand même !

-  Yawaeh  : Nous faisons Tous la même chose en Nous, ça Nous concerne à différents niveaux. Donc, sois-Toi, en Toi…. Présence……. Ressens, pas de pensées interférentes, permets-Toi de ressentir…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as peur de ne pas pouvoir vivre pleinement ce que Toi Tu as à cœur de vivre, parce qu’en réalité Tu aimerais vivre pleinement une relation, mais Tu ne sais pas si Elle Te correspond, et en même temps, Tu ne veux pas T’impliquer dans quelque chose que déjà Tu ressens mais que Tu ne veux pas admettre.

Alors, il est temps de Te permettre de ressentir ce que Toi Tu veux réellement vivre et en Amour de Toi-même Te permettre d’Être et de vivre ta réalité sans ne plus Te voiler la face.

……Pause…….

-  Anavalayah  : Je Me retrouve Tutrice-gestionnaire du compte de Christian . Il a des dettes énormes, Il a emprunté pour boucher des trous, mais il est toujours accro à certaines choses, et en même temps c’est une situation qui M’embarrasse, qui est quelque part pas juste que Je sois dans cette place-là vis-à-vis de Lui. Il y a quelque chose de l’ordre du malaise…

-  Yosuel  : Mon Amie, ressens…….. Tu as toujours cherché à ce que les choses soient d’une certaine façon sans T’octroyer le droit de vivre pleinement pour Toi, et maintenant Tu es face à quelque chose qui Te demande enfin de faire le choix conscient de ce que Tu veux vivre, sans ne plus dépendre de Qui que ce soit, et bien sûr sans ne plus prendre en charge Qui que ce soit.

En l’instant, Sois………ne cherche pas à comprendre, mais va au-delà de ce que Tu n’as plus à vivre : - «  Et si maintenant Je Me prenais en mains, et si maintenant Je décidais de ne plus dépendre de Qui que ce soit ou de quoi que ce soit, et si maintenant Je M’autorisais à vivre ce que J’ai véritablement envie de vivre, et ce, en Conscience sans ne plus Me chercher dans Qui que ce soit pour ne pas être pleinement autonome.  »…

Il ne Te faut pas rejeter Qui que ce soit, mais être de plus en plus Toi, présente en Toi, en Conscience, et graduellement ressentir de plus en plus ce que Tu es à même de vivre sans ne plus Te retourner, sans ne plus Te chercher, mais en Toi, Te permettre de ressentir ce qui Te correspond sans ne plus jamais croire que rien ne soit possible.

-  Anavalayah  : EIO.

…….Pause…….

-  Elivayah : C’est à propos de ma douleur…d’une douleur que J’ai périodiquement lorsque Je fais quelque chose qui est à l’encontre de Moi-même, où Je retourne contre Moi-même, mais dont Je n’ai pas conscience que ça se produit, et c’est entre 23 h et 5 h du matin qu’ensuite J’ai très, très mal et que J’appelle Yawaeh au secours et bien souvent la douleur perdure après, et Je sais que c’est une façon que J’ai de prendre conscience de ce qui s’est passé en Moi, mais Je voudrai arrêté d’avoir mal et faire autrement, mais Je ne sais pas comment faire, comment parler à mon corps. J’ai essayé plein de choses, mais voilà, Je voudrai en terminer avec ça !

-  Yosuel  : Mon Amie, en l’instant permets-Toi d’Être……

Ne cherche pas, Sois…….

Tu as très peur de lâcher toute ta façon d’être et de ne plus croire que jamais rien ne bougera pour Toi. Tu crois que si Te lâches tout dans l’Humain Tu ne pourras jamais vivre ce que Tu aspires à vivre parce qu’une partie de Toi se cherche dans tout ce que les Autres vivent et sont. Et c’est en cela que Tu ne pourras jamais comprendre, et surtout ressentir qu’en réalité c’est en Te retrouvant, en Te permettant d’Être, sans ne plus Te retourner, sans ne plus Te chercher que Tu pourras enfin ressentir ce que Tu es à même de vivre et de créer pour Toi sans ne plus avoir peur justement de ce que Tu Es.

-  Elivayah  : EIO.

…….Pause…….

-  Yosuel  : Mes Amis, Je vais clôturer cette session, elle Vous a amené de grandes compréhensions, elle Vous a amené à libérer bien des énergies, à Vous maintenant de persévérer à être Vous, en Vous, en Conscience, à être Vous en Amour de Vous-mêmes et à ne plus émettre tout ce que Vous émettez comme pensées qui Vous desservent.

Et c’est ainsi.

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel, EIO.

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna

Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la transcription de cette session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Mirabel et Blacons du 11/11/2018.

Je T’honore pour ton implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi