Medidetente - Se retrouver
Accueil du site > Transcription des sessions d’échanges interactifs pour tous les (...) > transcription de la session d’échanges interactifs pour tous les dépassements (...)

transcription de la session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Mirabel et Blacons du dimanche 22/11/2020

mardi 8 décembre 2020, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session d’échanges interactifs pour tous les dépassements

à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Animée par l’Élohim Yosuel

canalisé par Yawaeh

Dimanche 22.11.2020

=> Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Vous êtes Vous, en Vous, Présence………

En Vous, Vous Êtes………..

Sans penser, sans aucune interférence, Vous êtes là, simplement……….

Ho Hy Ha Weh, Vous ici et par Skype.

-  Tous  : Ho Hy Ha Weh Yawaeh.

-  Yawaeh  : Nous prenons une profonde et lente respiration……....

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration………

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration……....

....….Pause……….

-  Yosuel  : Mes Amis, en l’instant, Vous Êtes……….

Yosuel Je Suis, en l’instant Vous Vous permettez d’Être…….

Vous ne cherchez rien, lâchez toute votre attitude à vouloir Être, car Vous Vous ne Vous permettez pas alors d’être simplement Vous, Vous en l’instant, Vous présents à Vous. Vous essayez de chercher, Vous essayez de Vous maintenir, Vous essayez d’être d’une certaine façon……..

En l’instant, lâchez cette façon d’être, elle ne Vous amène pas à être pleinement Vous, à être pleinement ici, tout en étant Vous, en l’instant, tout en étant Vous en Conscience…………

Il Vous faut accepter d’Être ici, et de ne pas accepter d’être simplement Vous, en conscience de ce que Vous êtes ici, en conscience d’être aussi bien autre chose qu’un Humain. ………….

Lâchez votre façon d’être soutenus, permettez-Vous d’Être, simplement………

Certains d’entre Vous ne comprennent pas que de vouloir se maintenir dans un état d’être d’une certaine façon ne Leur permet pas du tout d’être simplement Eux.

En l’instant, Je Vous réajuste………..

……Pause……

Mes Amis, il Vous faut comprendre que Vous ne pouvez plus perdurer à vouloir Être et ne pas lâcher votre façon de Vous exprimer, votre façon de Vous identifier à tout ce qui se passe, votre façon de Vous chercher au travers de toute cette réalité. Il est temps que Vous Vous accordiez d’être Vous, en Vous, et de ne plus rien émettre qui ne soit pas la Puissance déployée.

Vous pouvez être ici, Vous pouvez échanger, Vous pouvez faire tout ce que Vous avez à faire, mais restez-Vous, en Vous, simplement. Cela va être important pour la majorité d’entre Vous, pour d’Autres, il Vous faut simplement rester Vous, en Conscience et en ouverture. C’est ce que Je Vous dirai en l’instant.

Maintenant, Je M’apprête à répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’Être.

………Pause……...

-  Yawaeh  : Une question ?

-  Élinayah  : Ces derniers jours, J’ai été confrontée à du déni…

-  Yosuel  : Mon Amie, Je T’arrête en l’instant…..

Tu es Toi, en Toi, Présence…………

Tu ne cherches pas, Tu ne cherches rien, Tu es Toi, en Toi, ressens………

Nous T’avons déjà répondu maintes et maintes fois à ce genre d’expression. Il Te suffit d’être Toi, en Toi, en l’instant. Cesse d’alimenter des choses que Tu ramènes à ce déni de Soi, que Tu ramènes à un passé, que Tu ramènes à ce que Tu observes autour de Toi, dans ce qui se passe, dans ce que les Autres sont, émettent.

Il est temps que Tu lâches tout. Tu n’as pas à être dans le déni de Soi, Tu as à être Toi, Toi en l’instant, Toi en Conscience, Toi dans la joie, la joie de vivre, la joie de chaque instant, sans jamais plus Te considérer comme un Être qui ne peut pas Être, sans ne plus Te comparer à bien des choses qui T’amènent alors, inlassablement dans bien des différentiels que Tu peux Te permettre de ne plus aller.

Il est temps de tout lâcher, il est temps de ne plus épiloguer, il est temps de Te permettre d’être Toi, en Toi, en l’instant. C’est ainsi que graduellement, lorsque Tu Te permets réellement de rester Toi, en Toi, en l’instant, que Tu vas pouvoir de plus en plus ressentir que Tu ne Te tournes plus vers une condition humaine qui Te dessert.

Tu vas ressentir de plus en plus que Tu as à cœur d’Être, d’être là, en l’instant, dans la joie, d’être là de plus en plus en Conscience, d’être là sans ne plus rien émettre en pensées qui ne Te permettent pas d’être simplement en Toi. Alors véritablement Tu ressentiras ce qu’est l’Amour de Soi, et là Tu seras à même de comprendre ce qu’est la Présence sans ne plus rentrer dans aucuns jeux de déni de Soi.

Cesse de jouer à tous jeux où Tu Te cherches d’une certaine façon, sans même comprendre là où Tu Te laisses dériver, là où il y a des énergies qui T’amènent à Te maintenir dans ce que Tu recherches et que Tu crois d’être un certain mal-être d’être.

Il est temps que Tu ne joues plus à tous ces jeux et de Te permettre d’Être, et c’est ce que Je Te dirai en l’instant. Et il en est ainsi.

………Pause……..

-  Avaweh  : Alors là, Je sens actuellement ça bourdonne et ça part de l’oreille droite et ça descend le long du bras jusqu’au bout des doigts…

-  Yosuel  : Mon Amie, en l’instant, Tu Es………

Ne cherche rien, Sois…….

Tu as peur d’entendre ce que Nous sommes à même de T’insuffler et qui pourrait, à ce que Tu crois, ne pas T’amener à vivre pleinement ce que Toi Tu as à cœur de faire. Il est temps que Tu cesses d’alimenter certaines pensées, il est temps que Tu lâches tout, il est temps que Tu Te permettes d’Être simplement, il est temps que Tu sois Toi, en Toi, en l’instant, et ne plus épiloguer sur quoi que ce soit, ne plus Te chercher dans tout ce qui est dit, dans ce qui est émis, dans tout ce que Tu perçois, mais véritablement être Toi, en l’instant et en ouverture, sans rien chercher, sans rien forcer, Te permettre de ressentir ce que Tu es à même de ressentir et qui T’amènera toujours à vivre ce que Tu as véritablement à cœur de vivre, en sachant que tout ce que Tu ressentiras, T’amènera toujours dans ce qui Te correspond, dans ce que Tu as à cœur de créer, dans ce qui est maintenant ta réalité.

Lâche toute une façon d’être qui ne Te permet pas d’être pleinement Toi, pleinement en l’instant, toujours en l’instant, simplement.

Nous Te réajustons………

………Pause……...

Et il en est ainsi ma chère Amie.

………Pause……...

-  Alavaeth  : Je pensais que J’étais un Homme libre, Je M’aperçois que Je suis autopiloté par des tas de vieilles blessures pourries, que Je suis mon propre responsable de mes souffrances et de mes interprétations, et là, Je n’en peux plus de souffrir et d’être piloté comme ça, donc J’aimerai dépasser tout ça.

-  Yosuel  : Mon Ami, en l’instant, Tu Es………

Tu as à cœur d’Être, mais Tu Te cherches encore et encore par bien des pensées que Tu as alimentées et qui sont, Je Te le dis, des émissions entretenues pour que Tu ne Te réalises pas. Cela Te demande, en l’instant, de Te permettre de ressentir que tout ce que Tu as émis est entretenu par des émissions qui ont parfaitement ressenti ta peur de Te retrouver, ta peur d’être pleinement Toi, ta peur de lâcher l’Humain, et bien sûr ta peur d’être différent.

Permets-Toi de ressentir en l’instant qu’il y a des impulsions dans lesquelles Tu alimentes une façon d’être qui n’est plus ce que Tu as à vivre, mais qui ne Te permettent pas d’être.

En l’instant, Nous Te réajustons……….

Ne cherche pas, ne cherche rien, accepte que tout puisse être autrement maintenant…….

Accepte que Tu puisses être Toi, en l’instant.……..

Accepte que Tu n’as plus rien à chercher et surtout que Tu n’as plus à Te retourner………

En l’instant, Nous Te réajustons à différents niveaux si Tu Te permets d’Être simplement, si Tu Te permets de ressentir qu’en Toi Tu peux Être, et surtout ne plus rien émettre qui ne soit pas ce que Tu Es…….

………Pause……...

Et il en est ainsi mon cher Ami.

-  Alavaeth  : Merci, EIO.

-  Malaweh  : J’ai plus envie de parler de mon ressenti au niveau de mon corps, que Je vis de plus en plus au quotidien. Alors déjà Je ressens une immense liberté, et ce que Je ressens de plus en plus c’est l’ouverture au niveau de mon thymus qui s’agrandit, ça pulse, ça pulse, ça pulse, c’est plein d’Amour et Je sens vraiment une métamorphose au niveau du corps, dans le corps, et une Puissance déployée. Je ne Me sens plus pareil.

-  Yosuel  : Mon Amie, en l’instant, Tu Es, Présence………..

C’est un ressenti de ce qui se passe en Toi dans la conscience de T’ouvrir de plus en plus à ce que Tu Es. Maintenant il Te faut Te permettre d’Être et de ne même plus penser comme Tu le fais encore, de ne rien chercher, et véritablement Te permettre d’être Toi, en l’instant, et de T’ouvrir maintenant à ce que Tu Es, en Te permettant de ressentir ce que Tu es à même de ressentir dans ce que le Maître Malaweh est à même de T’impulser, de Te guider, sans que Tu en ais peur, sans croire que Tu ne vas pas vivre pleinement tout ce que Tu as à cœur de vivre, mais de Te permettre enfin d’Être.

Ne cherche plus rien, n’épilogue sur rien, permets-Toi de ressentir et de vivre chaque instant en étant en conscience de ce que Tu Es, en étant pleinement Toi, en étant pleinement en ouverture, alors Tu ressentiras tout ce que Tu es à même de vivre, et c’est ce que Je Te dirai en l’instant.

-  Malaweh  : EIO Yosuel.

………Pause……...

-  Avaweh  : Je parlais tout à l’heure avec Malaweh d’échanges qu’on a eu après la session toutes les deux et Je posais la question par rapport à une voix que J’ai entendue dans mon rêve…et Je n’ai pas pris conscience de ce qui avait été dit et quand J’en parlais il y avait énormément de chaleur, d’Amour, de Puissance ici au milieu de la poitrine.

-  Yosuel  : Mon Amie, permets-Toi d’Être, en l’instant………

Tu as ressenti que Tu pouvais être Toi, Tu as ressenti qu’il se passait quelque chose en Toi, Tu as ressenti que Tu pouvais T’ouvrir, mais Tu veux y mettre des mots, Tu veux comprendre les choses au niveau de ta conscience humaine, Tu veux comprendre les choses pour y mettre une expression véritable qui Te permettrait de bien comprendre les choses et de pouvoir les assimiler au niveau de l’Humain. Ce n’est pas ainsi que cela fonctionne.

Accepte de Te permettre d’Être simplement, accepte d’être Toi, d’être là, sans ne plus laisser ta personnalité humaine T’empêcher simplement de ressentir ce que Tu es à même de ressentir à bien des niveaux, sans ne plus vouloir le ramener à des compréhensions au niveau de l’Humain.

C’est comme si Tu Te permettais d’Être et que ta conscience humaine se permettait d’être en unité sans ne plus interférer et que Tu puisses simplement ressentir, sans chercher à tout ramener dans l’Humain, simplement ressentir, et vivre l’instant dans ce qui T’est amené comme ressentis puissants à bien des niveaux. C’est ce que Je Te dirai en l’instant.

-  Avaweh  : EIO.

………Pause……...

-  Vahaweh  : Quand J’ai pris la décision de poser la question, c’était juste avant que Avaweh parle. Depuis J’ai le cœur qui est…qui bat fort. Je voulais savoir s’il restait quelque chose en Moi ou si s’en était fini ou presque, avec ce qui se passe quand Je viens ici, que J’avais tout on mental, tout mon côté humain qui était en effervescence, qui grossissait à un point…pour que Je comprenne, mais très…et ça fait plusieurs fois quand Je viens ici, et Je Me vois faire, J’ai conscience vraiment, mais c’est absolument incontrôlable et ça prend des ampleurs pas possible, et ce qui s’est passé hier, Je ne sais pas si Je l’ai entièrement dépassé, c’était cette part de Moi qui s’en voulait énormément de faire ça, alors que...

-  Yosuel  : Mon Amie, en l’instant, Tu Es, Présence……… Ne cherche plus rien, permets-Toi d’Être en l’instant……...

Tu ne comprends pas que Tu veux Être et en même temps comprendre tout ce qui se passe. Tu n’as pas à épiloguer sur quoi que ce soit, mais véritablement décider de Te permettre d’Être, en l’instant, et ne même plus chercher tout ce que Tu pourrais émettre, ne même plus chercher à vouloir démontrer que Tu es à la fois l’Humain et le Maître qui peut s’exprimer, mais en croyant qu’il Te faut T’exprimer dans beaucoup de choses au niveau de l’Humain.

Tu as à lâcher cette façon d’être, Tu as à Te permettre maintenant d’Être, simplement, ne plus vouloir chercher à tout exprimer, comme s’il Te fallait absolument ressentir que dans toutes tes expressions, le Maître s’exprime également. Cela T’amène dans une sorte de déséquilibre dans lequel Tu Te cherches et où Tu ne comprends pas qu’est-ce qui se passe et pourquoi Tu aimes tant T’exprimer, et en même temps Tu n’es pas totalement Toi.

Il Te faut de plus en plus lâcher tout ce que Tu crois Être dans une façon d’être qui n’est pas véritablement ce que Tu Es. Tu as le droit de T’exprimer, mais ressens que dans ton expression c’est ta conscience humaine qui s’exprime et comment Tu peux l’exprimer dans l’Amour, et lorsque Tu as à T’exprimer sur quelque chose de spécifique, alors ressens que c’est ce qui T’est impulsé et ne cherche plus à vouloir tout démontrer dans toutes tes expressions en croyant que la conscience humaine s’exprime dans ce que le Maître émet.

Il est temps de ressentir qu’il y a ce que Vous exprimez avec votre conscience humaine sur certains sujets, mais qu’ un Maître ne s’exprime jamais dans une forme de langage qui est totalement un langage humain, et qu’Il s’exprime dans ce qui est une juste vérité par rapport à ce qui doit être émis, sans rentrer dans des discussions comme les Humains le font.

À Toi maintenant d’accepter que Tu puisses être pleinement Toi, sans ne plus faire d’amalgame entre ton expression humaine et ce que Tu es à même d’exprimer dans une autre réalité et qui T’est impulsée. Et il en est ainsi ma chère Amie.

-  Vahaweh  : EIO.

………Pause……...

-  Évanarayah  : Il s’agit de ma jambe gauche, depuis début novembre ma cheville ne désenfle plus et ce qui fait que J’ai beaucoup de mal à mettre ma chaussure.

-  Yosuel  : En l’instant, Tu Es………..

Mon Amie, ne cherche rien, Tu Es……….

Lâche tout ce que ta conscience humaine T’amène dans des pensées qui ne Te permettent pas de ressentir véritablement tout ce que Tu es à même d’Être. Tu Te cherches beaucoup trop, Tu crois être d’une certaine façon, mais en réalité Tu as des peurs émergentes, Tu as des croyances résiduelles, Tu as une façon d’être que Tu alimentes et Tu ne crois pas réellement en ce que Tu Es.

Il Te faut Te permettre de ressentir, sans penser, sans rien chercher, sans rien alimenter, véritablement Te permettre de ressentir que Tu ne Te permets pas véritablement d’Être, parce que Tu crois que Tu ne peux pas faire abstraction à tout ce que les Autres attendent de Toi, à tout ce que ce Monde est, à tout ce qui se passe à tous les niveaux de cette 3D, que Tu ne peux pas Te retrouver en totalité parce que Tu Te devras toujours aux Autres, parce que Tu ne peux pas Te permettre de réellement Te montrer dans ce que Tu Es en réalité au-delà de l’Humain dont Tu veux rester dans une façon d’être que tout le Monde reconnaît, même si Tu penses que l’on ne T’accepte pas comme Tu Es, même si parfois Tu crois que l’on Te croit incompétente, même si Tu crois que Tu Te dois à une certaine hiérarchie sans véritablement T’exprimer dans ce que Toi Tu ressens que Tu as à cœur de démontrer dans un développement au sein de ton activité, que Tu peux apporter beaucoup, que Tu peux démontrer les choses autrement, que les choses peuvent se faire de différentes façons, et aussi que Tu puisses être pleinement Toi.

Alors tout cela se maintient dans une forme de déséquilibre en ton corps. Il Te faut prendre conscience, non pas de le rechercher, non pas d’épiloguer, non pas de Te laisser détourner de ce que Tu es à même de ressentir dans ta propre Conscience, mais de Te permettre enfin d’Être, de ne plus rien alimenter, et lorsqu’en l’instant, il y a une partie de Toi qui se présente, va au-delà, ressens que ce n’est plus ce que Tu as à vivre, que ce n’est pas ce que Tu Es, et que maintenant Tu peux passer à autre chose. Mais si Tu Te complets dans ce que Tu ressens qui se présente, alors Tu alimentes d’autres vérités en leur donnant du corps et en leur permettant de résister et de T’amener à vivre ce que Toi-même Tu as exprimé.

Il va être temps que Tu décides de ne plus jamais rien alimenter, et chaque fois que Tu ressentiras quelque chose qui n’est pas ce que Tu Es, qui ne Te permet pas d’Être, en l’instant, Te permettre de le dépasser, plutôt que de tomber dans le jeu émotionnel et ainsi lui donner du corps et de permettre ainsi à bien des énergies de s’en nourrir et de Te resservir ce que Tu as alimenté.

Il va Vous falloir prendre conscience de tout ce dans quoi Vous Vous laissez aspirer, de ce dans quoi Vous Vous cherchez, de tout ce que Vous alimentez, et de tout ce qui ne Vous permet pas d’Être.

Accepte mon Amie, que Tu as alimenté bien des choses qui, de cette façon-là, Te maintiennent dans la non-conscience d’Être, dans la non-perception véritable de ce que Tu Es, dans la non-perception du ressenti de ce que Tu peux Être et ainsi T’ouvrir à ce que ta propre Émulsion puisse T’impulser ce que Tu es à même d’Être en l’instant, et bien sûr de Te guider.

Tu vis inlassablement des retours à une façon d’être que Tu n’as plus à vivre, qui n’est pas ce que Tu Es, mais Tu Te cherches dans bien des paramètres, sans même Te rendre compte que toute ta façon d’être, d’agir, de penser, de T’exprimer, T’amène encore, une fois, à alimenter bien des choses à qui Tu donnes du corps et qui en même temps alimentent bien des énergies qui cherchent alors à Te maintenir dans tout ce que Tu émets et qui n’est pas ce que Tu Es.

En l’instant, Nous Te reconfigurons…………..

………Pause……...

Il est temps que Tu Te permettes d’Être, il est temps que Tu n’alimentes plus rien, il est temps que Tu Te permettes d’Être sans ne plus Te décentrer, il est temps que Tu ne Te cherches plus dans toutes tes pensées que Tu alimentes et qui ne Te permettent pas de ressentir véritablement ce que ta propre Émulsion est à même de Te guider.

A Toi de décider maintenant ce que Tu veux vivre et cela T’appartient, et Je le dis. Et il en est ainsi.

-  Évanarayah  : Merci.

………Pause……...

-  Analayah  : Je Me centre en mon cœur deux minutes, Je voudrai exprimer ce qui s’est passé avant hier au niveau de ma conduite. C’est une chose qui s’est répétée déjà… Quand Je conduis la nuit, Je connais bien la route, car Je vais faire mes courses et Je suis peut-être éblouie, mais quand J’arrive à un certain carrefour, ça fait deux fois que ça Me le fait, Je ne sais plus où Je suis, Je ne sais pas si c’est parce que Je suis aveuglée, quelque chose qui se passe dans le regard, quelque chose de furtif.

Donc Je cherche le carrefour et d’un côté, bien évidemment, il y a les voitures qui viennent vers Nous, et de l’autre côté, Moi Je prends une autre voie. Le problème est que quand Je suis arrivée à ce carrefour, il s’est passé une chose et Je Me suis dis : où Je vais, où Je vais, Je ne voyais plus rien et ça M’a dit : vas là, à cet endroit…et c’était la voie qui venait vers Moi et non pas celle que Je devais prendre pour partir faire mes courses. Inutile de dire que J’ai fait un bond, Je Me suis payée le terre-plein pour reprendre la voie d’à côté, la bonne voie. Le fait est que quand ça arrive et c’est la 2ème fois, c’est comme des flashs qui se passent dans ma vue, dans ma tête. Mais là, J’ai bien ressenti qu’il fallait que J’arrive là. Je Me pose de sacrées questions, et ça c’est mon humain bien sûr, mais intérieurement, au fond de mon cœur, Je Me disais : mais qu’est ce qui se prépare, Tu vas vers quoi ? C’est assez compliqué à vivre et Je n’arrive pas à rester zen. Les voitures roulaient tout de même en face. J’allais à la rencontre de quoi et qu’est-ce que Je dois en comprendre ?

-  Yawaeh  : En l’instant, Tu Es……….

-  Yosuel  : Mon Amie, en l’instant, Tu Es……….

Ne cherche rien, Sois………

N’épilogue pas, Sois……..

Permets-Toi en l’instant d’Être……..

Tu es dans un inconditionnel état d’être où Tu ne Te retrouves pas, où Tu Te cherches, où Tu ne sais plus comment Être.

Mon Amie, en l’instant, accepte de ne plus rien chercher……..

Accepte de ne plus croire que ta voie ne sera jamais celle dans laquelle Nous Te guidons…….

Tu ne comprends pas ce qu’est véritablement Être et ce que cette vie T’amène à vivre. Tu cherches la raison de ce que Toi Tu peux vivre, tout en étant en Conscience. Alors il y a une forme d’incompréhension, de non-conscience de la réalité, de la peur de ne plus Te retrouver, de la peur de ne plus rien comprendre, de la peur de T’égarer.

Voilà ce qu’il se passe au niveau de ce que Tu as vécu. Il est temps de Te permettre d’Être, il est temps de Te permettre d’être Toi, en Toi, en l’instant, simplement, et dans ce « simplement », faire tout ce que Tu as à faire, en étant dans la joie d’Être, dans la joie de chaque instant, sans ne plus Te poser de questions, sans ne plus Te chercher, sans ne plus rien alimenter qui T’amène, d’une certaine façon, à T’égarer.

Permets-Toi d’être en Toi, en l’instant, simplement, sans ne plus épiloguer sur quoi que ce soit, sans ne plus rien alimenter, sans ne plus rien chercher, être là, en l’instant, dans la joie, la joie d’Être, simplement.

Alors, c’est dans ce « simplement » que graduellement, encore une fois, Vous allez ressentir, petit à petit, ce que Vous êtes à même de vivre sans ne plus rentrer dans aucuns jeux, aucunes peurs, aucune dérive quelle qu’elle soit.

Vous Vous cherchez tant et tant, que Vous Vous laissez aspirer dans bien des turpitudes, dans bien des inconsidérations, dans bien des recherches, dans bien des jeux de peurs, dans bien des choses qui ne Vous amènent pas à vivre l’instant, l’instant en étant Vous, simplement.

En l’instant, Nous Te réajustons…………

Cela va Te permettre de Te retrouver, en quelque sorte, mais surtout, mon Amie, reste-Toi, Toi en Toi, en l’instant. Fais tout ce que Tu as à faire sans ne plus Te décentrer, sans ne plus Te chercher. Fais tout ce que Tu as à faire en ressentant que tout ce que Tu fais Tu le fais en Conscience, en l’instant, dans la joie. Et c’est ainsi pour le moment.

-  Analayah  : Toute ma gratitude, merci beaucoup.

-  Yawaeh  : Yosuel va prendre une ou deux questions en plus et ce sera tout car tout est amené à ressentir pour que Vous Soyez.

-  Barbara  : Je voudrai bien savoir sur mon chemin, en Moi, où J’en suis, qu’est-ce que J’ai besoin de faire, ou de ne pas faire……

-  Yosuel  : Mon Amie, en l’instant, Tu Es………..

Ne cherche pas, ne cherche rien, en Toi, Tu Es………

Tu es dans une demande de comprendre ce que Nous Vous amenons graduellement à ressentir à être Vous, en Vous, en l’instant. Il n’y a pas ton chemin, il n’y a pas ce que Tu dois faire ou ne pas faire, il y a à Te permettre de Te retrouver.

« Se retrouver », Nous Vous l’avons impulsé à chacune de vos sessions, à chaque regroupement, dans tout ce que Nous émettons en réponse aux Uns et aux Autres. Il Vous faut décider par Vous-mêmes de vouloir Vous retrouver en Vous, et cela Vous demande de passer des moments en Vous, simplement.

Cela Vous demande de ressentir ce qui Vous est impulsé et Nous avons mis à votre disposition des outils Vous permettant de ressentir comment Vous pouvez Être, Vous, en l’instant, simplement. Et en Vous permettant d’être Vous, en l’instant, simplement, sans ne plus Vous chercher, sans ne plus penser comme Vous le faites, sans ne plus Vous décentrer, alors graduellement, Vous allez ressentir de plus en plus ce que Vous Êtes et Vous permettre de le vivre de plus en plus, Vous permettre d’être là, sans Vous décentrer, Vous permettre d’aller au-delà de tout ce que Vous ressentez qui se présente et que Vous n’avez plus à vivre, et en l’instant, ressentir que Vous pouvez, en l’instant, aller au-delà.

« En l’instant » est la Présence, « en l’instant » est votre faculté d’Être. Il y a parmi Vous des Êtres qui ont cheminé depuis un long certain temps et qui savent que plus Ils se sont permis d’aller au-delà de tout ce qu’Ils n’avaient plus à vivre et plus Ils ressentaient ce qu’était la Présence et la Conscience d’Être, et plus Ils ressentaient combien Ils pouvaient vivre sans ne plus se laisser perturber par tout ce qu’est ce maillage de 3ème dimension, par tout ce qui se passe, et par toutes les inconditionnelles peurs, croyances, et bien sûr déni de soi.

Plus Vous Vous permettez d’être Vous, en Vous, en l’instant, plus Vous Vous permettez d’aller au-delà de tout ce que Vous n’avez plus à vivre, et plus Vous ressentez l’Amour de Vous-mêmes, la Présence, et cela Vous amène graduellement à l’ouverture où alors votre propre Émulsion est à même de se déployer et de Vous guider.

Mon Amie, Tu as à décider d’être Toi, en Toi, en l’instant, en permanence, de ne plus Te chercher dans rien, de ne plus émettre bien des pensées qui ne Te permettent pas d’être Toi, en l’instant, en Conscience. Alors graduellement Tu ressentiras de plus en plus ce que Tu Es, au-delà de l’Humain que Tu as cru être. C’est ce que Je Te dirai en l’instant.

Car voyez-Vous, mes Amis, lorsque Vous Vous demandez quelle est votre voie, quel est votre chemin, cela répond simplement à un état d’être qui se cherche et qui ne se permet pas d’Être en permanence, en l’instant, centré, en présence de sa véritable Conscience qui est bien au-delà de la Conscience humaine.

Cela demande à Chacun de décider d’être Lui, en Lui, en l’instant, de se permettre de passer des moments à ressentir, non pas un état d’être de rien, mais à ressentir, comme Nous Vous l’amenons à ressentir dans les audios que Nous avons mis à votre disposition et où Vous êtes à même de ressentir la Puissance qui est émise, en l’instant, de Vous permettre de prendre des moments et de ressentir ce que Vous Êtes, en l’instant, afin de le vivre à chaque instant dans votre quotidien, quoi que Vous fassiez, où que Vous soyez, avec Qui que Vous soyez.

Alors graduellement, tout ce que Vous n’avez plus à vivre pourra être dépassé. Vous ressentirez de plus en plus ce que Vous Êtes, Vous ressentirez de plus en plus ce que Vous êtes à même de vivre pour Vous, jusqu’à Vous ouvrir à ce que votre propre Émulsion puisse se déployer et Vous guider, alors plus rien ne Vous amènera à vivre tout ce dans quoi Vous Vous laissez aspirer et qui n’est en rien ce que Vous Êtes.

En l’instant, permettez-Vous d’Être, Je Vous impulse………

……..Pause……..

Mes Amis, Je vais clôturer cette session, elle Vous a amenés à ressentir véritablement ce que Vous pouvez Vous permettre d’Être maintenant, en Vous, en l’instant, à chaque instant, et surtout de ne plus Vous laisser dériver par tous Ceux qui cherchent à Vous empêcher d’Être, à Vous empêcher de rester Vous-mêmes en Conscience et à Vous réaliser.

Nous Vous amenons à chacune de vos sessions et chaque fois que Vous Vous regroupez, à ressentir de plus en plus ce que Vous êtes à même d’Être, en l’instant, ce que Vous êtes à même de vivre en Conscience.

Et il en est ainsi mes chers Amis.

-  Tous  : EIO Yosuel.

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : Mélanalayah

• Merci de tout Cœur à Toi Mélanalayah pour la transcription de cette session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Mirabel et Blacons du 22/11/2020.

Je T’honore pour ton implication. Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi