Medidetente - Se retrouver
Accueil du site > Transcription des sessions d’échanges interactifs pour tous les (...) > transcription de la session d’échanges interactifs pour tous les dépassements (...)

transcription de la session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Mirabel et Blacons du 25/10/2020

mercredi 18 novembre 2020, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session d’échanges interactifs pour tous les dépassements

à Mirabel et Blacons

Dimanche 25/10/2020

Animée par l’Élohim Yosuel

canalisé par Yawaeh

=> Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Ho Hy Ha Weh Vous Tous ici présents et Ceux par Skype.

-  Tous  : Ho Hy Ha Weh Yawaeh.

-  Yawaeh  : Quelle joie de se retrouver, quelle joie d’être ensemble, et de pouvoir ensemble et individuellement comprendre un peu plus ce que Nous Sommes, le ressentir, le vivre, et en même temps participer à ce que toute cette Humanité puisse aussi se retrouver.

Vous êtes Vous, en Vous, Présence………….

En Vous, Vous Êtes, en l’instant, sans penser, sans Vous décentrer, être là, simplement..……

Nous prenons une profonde et lente respiration………

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration……...……

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration…….……..

………Pause……..

-  Yosuel  : Mes Amis, en l’instant, Vous Êtes………..

En l’instant, Vous Vous permettez d’Être…….

Yosuel Je Suis, et Je Vous réajuste en l’instant…………..

Bien des choses Vous affectent, bien des choses Vous détournent de ce que Vous Êtes, et Vous Vous cherchez encore. Ce réajustement est plus que nécessaire.

Permettez-Vous d’Être, simplement………..

Vous Êtes, et rien ne Vous interfère……….

Vous Êtes, et en l’instant, permettez-Vous de ressentir qu’en étant Vous, en Vous, en l’instant, et Je dis bien qu’en étant Vous, en Vous, en l’instant, Vous êtes à même de ressentir que Vous puissiez Être, en permanence, que Vous puissiez être Vous, simplement………….

Permettez-Vous-le, en l’instant………..

Vous ne devez rien chercher, Vous ne devez rien imaginer, Vous ne devez pas chercher à Être, Vous êtes là, simplement………..

Encore une fois, mes Amis, Vous êtes là, simplement………..

C’est ainsi que Vous pouvez être là, simplement, en permanence. Alors, dans ce là simplement, graduellement, Vous allez ressentir de plus en plus ce que Vous Êtes.

…….Pause………

Mes Amis, Je M’apprête à répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Et c’est ainsi.

-  Yawaeh  : Une question ?…

-  Mayah Vayah  : Hier, lorsque Yosuel a parlé du cerveau et du cervelet et que Tu as parlé du « 88 », dès que Yosuel a pris la parole à ce sujet, J’ai vu plein, plein, plein de manuscrits. J’ai vu défiler plein de manuscrits avec des formules algébriques et J’ai vu ensuite une Lumière bleue magnifique avec un Être. C’était d’une Puissance et d’un Amour…ça M’impulsait… Je ne sais pas Qui Il est, Il était tout bleu, Il était inondé de Lumière, J’ai eu une joie et un Amour inconsidérables, et après, lors de la session, Je n’ai pas eu ce ressenti-là. Et ce matin, en préparant le feu de cheminée tranquillement et en M’asseyant, J’ai encore vu, tous ces manuscrits.

-  Yawaeh  : Tu es Toi, en Toi, Présence……

-  Yosuel  : Mon Amie, ce que Je Te dirai, c’est que Tu as pris contact avec une vie en superposition dans laquelle un Maître puissant amène dans cette vie en superposition une autre réalité que ce que toute cette vie, en superposition, a été instruite. Ne T’y arrête pas, cela était la faculté pour Toi, d’en prendre conscience, de le voir. Maintenant, à travers Toi, Nous avons impulsé la Puissance qui ramène tout dans une autre réalité pour que tout se coordonne et puisse trouver sa résolution, aussi bien dans cette vie parallèle, que dans votre réalité. C’est ainsi que Tu y as participé, et il n’y a rien d’autre à dire.

Tu es Toi, en Toi, en Conscience, en ouverture, et Tu Te permets d’Être. Et il en est ainsi.

-  Mayah Vayah  : EIO Yawaeh…

……Pause……..

-  Yawaeh  : Une question ?…

-  Alamarayah  : Hier, pendant la première partie de la session, c’est ce que J’ai partagé sur la terrasse, J’avais déjà ressenti ça en session, mais là c’est vraiment très puissant, cette Puissance qui Me traverse, qui monte, qui monte et qui est vraiment présente…à la deuxième partie de la session, Je n’étais pas bien. Je suis rentrée, J’ai vu Mawaeh qui M’a renvoyé la peur de cette Puissance et d’accueillir l’Être que Je Suis, et ce matin Nous étions, avec Alavaeth, tous les deux sur la terrasse, et d’un coup, ce qui est venu, Je ne M’attendais pas à ce qui est ressorti, c’est un sentiment, une blessure de rejet à la naissance de non-Amour. Je pensais l’avoir évacué et apparemment, elle M’a suivie.

Alavaeth a travaillé sur Moi, Ensemble, il y avait, comme si des chaînes pétaient, éclataient, et ce que J’ai ressenti, c’est cette Puissance qui circulait beaucoup, et il y a eu une peur qui est venue par rapport à la violence. Alavaeth M’a envoyé que Je confondais Puissance et violence. Et on a travaillé aussi Ensemble dessus, et là, à travers Lui, J’ai senti Kristos qui était là, dans le cœur. Je sens que c’est différent, vraiment c’est différent, et en même temps, c’est par rapport à cette Puissance… Je n’avais pas l’impression d’avoir peur, et oui, Je crois que J’ai identifié cette peur maintenant et qu’est-ce que Je fais avec ? J’aimerai bien la lâcher…

-  Yawaeh  : Je vais laisser Yosuel s’exprimer, mais tout ce qui se présente à Nous, en l’instant, en Amour de Nous-mêmes, et dans l’Amour et en Conscience, ressentez en Vous : - «  Ce n’est pas ce que Je Suis, Je vais au-delà, ce que Je Suis n’est pas ce qui s’est manifesté et que J’ai à perdurer à vivre. Dans la Puissance que Je Suis cela est transmuté, transcendé, et dans ma vérité Je vis pleinement ce que « Je Suis » dans l’Amour et la Puissance.  »…

Ça, c’est vraiment quelque chose que Vous êtes à même, en l’instant, en Vous posant, de faire pour dépasser ce qui émerge et que Vous n’avez plus à vivre.

-  Yosuel  : Mon Amie, en l’instant, Tu Es, Présence……….

Tu n’as plus à Te référer à ton passé, Tu n’as surtout pas à Te chercher dans ce que Tu es à même de dépasser. Lorsque Tu ressens quelque chose qui T’interfère, ne T’y arrête pas, ce n’est pas ce que Tu Es, ce n’est plus quelque chose dans laquelle Tu dois T’identifier, mais de le ramener dans l’Amour où cela est en l’instant transmuté, et à ce moment-là, permets-Toi de ressentir que dans l’Amour tout prend une autre résolution et tout n’est pas comme tout ce que Tu as vécu, mais qu’en l’instant, ta réalité est toute autre, elle est la pleine Puissance qui ne connaît rien de tout ce qui se passe dans l’Humain, mais qui Te permet maintenant de vivre une autre réalité, ici en incarnation.

Mes Amis, à Vous de Vous permettre de le ressentir. Vous n’avez plus à Vous identifier à ce que Vous êtes à même de dépasser, car en l’instant, Vous êtes à même de ressentir que dans l’Amour tout peut être vécu autrement que tout ce dans quoi Vous Vous êtes identifiés au niveau de cette 3D. Il en va de même pour tout.

Tu n’as plus à Te confondre dans ce que Tu ressens de puissant que Tu T’accordes maintenant à ressentir et tout ce qui se joue dans cette 3D, car alors Tu ne Te permets pas d’Être, de rester centrée et de T’ouvrir afin de ressentir ce que Tu Es et Te permettre de le vivre.

Ne Te joue plus à Toi-même et n’aie plus peur de ce que Tu Es, de la Puissance qui peut s’exprimer, et ne cherche pas de correspondance au niveau de ce qui se passe dans cette 3D, car alors Tu Te confonds dans bien des choses qui n’ont pas lieu d’être et qui ne sont pas ce que Tu Es.

Va au-delà de ta peur de Te retrouver en totalité, va au-delà de ta peur de Te permettre de ressentir ce que Tu Es et de permettre à ta propre Émulsion, maintenant, de se déployer et de s’exprimer, sans que Tu ne contrôles plus rien dans l’Humain. Et il en est ainsi.

Sois-Toi mon Amie, pleinement Toi, retrouve-Toi, permets-Toi d’Être, et ne Te laisse plus attirer dans toutes les incartades dans lesquelles Tu n’as plus à aller.

-  Alamarayah  : EIO.

………Pause……..

-  Yawaeh  : Une autre question ?…

-  Avaweh  : Alors là, Tu vois, Je voudrais Te parler que J’éternue beaucoup, Vous le savez Tous, Vous l’entendez Tous, on en a parlé ce matin avec les Filles… Si ce sont des tensions, si...

-  Yosuel  : Mon Amie, en l’instant, Tu Es………..

Lâche tout, ne cherche rien…….

En l’instant, Tu Es………

En Toi, Tu Es……….

N’épilogue pas, permets-Toi d’Être………

Tu as beaucoup de difficultés à accepter, encore une fois, que Tu puisses simplement Être, sans ne plus T’impliquer dans quoi que ce soit, sans ne plus Te chercher dans bien des choses que Tu ressens ou que les Autres émettent. Tu as de la difficulté à simplement Te permettre d’être là, simplement.

Il faut que Tu épilogues, que Tu penses d’une certaine façon, que Tu cherches des réponses, alors tes éternuements Te disent : - «  Je comprends tant de choses, Je suis amenée à ressentir tant de choses dans lesquelles cela Me correspond, mais il est difficile pour Moi de lâcher en totalité ma façon d’être, de ne rien chercher dans tout ce que Je ressens et de ne rien épiloguer.  »…

A Toi maintenant de Te permettre d’Être, à Toi de Te permettre d’être là, en l’instant, de ne plus rien chercher, de ne plus Te confondre dans tout, et de ne plus épiloguer en permanence.

Accepte que Tu puisses Te rééquilibrer et vivre pleinement ce que Tu Es. Alors dans ton ouverture effective Tu ressentiras de plus en plus ce que Tu Es, et enfin, ta propre Émulsion pourra se déployer et s’exprimer sans que Tu ne cherches plus rien. Et il en est ainsi pour le moment.

-  Avaweh  : EIO.

-  Yawaeh  : Une autre question ?…

-  Alavaeth  : Depuis ce matin et ce qui s’est passé avec Cathy J’ai l’impression d’avoir la cage thoracique trop petite pour contenir mon Cœur et Je suis à deux doigts de pleurer, de rire, et alors quand Elle parle de Kristos, là c’est tellement fort, que Je suis presque à M’évanouir. C‘est beau, mais…c’est quoi ça ?

-  Yosuel  : Mon Ami, en l’instant, Tu Es…………

Tu T’es ouvert à ce que Tu Es Tu T’es enfin permis de ressentir ce que Tu Es au-delà de l’Humain. Alors cela T’amène à ressentir, non seulement ce que les Autres vivent et qui ne sont pas ce qu’Ils Sont, qui n’est plus ce qu’Ils ont à vivre, mais aussi Tu ressens la Puissance de l’Amour déployé par Kristos, qui est aussi ce que Tu Es et avec Lequel Tu Te déploies, non plus pour prendre en charge les Autres, non plus pour T’apitoyer dans ce que les Autres vivent, non plus pour Leur trouver des solutions, non plus pour essayer de Les changer, mais de Leur expanser ton Amour et de T’exprimer au niveau de cet Amour, et cela change tout, cela permet des reconfigurations, des transcendances, des réajustements, des transmutations ou parfois des dissolutions.

Tu es passé à un autre niveau, et cela va maintenant Te demander d’accepter que Tu puisses graduellement ressentir de plus en plus ce que Tu Es en étant dans bien d’autres configurations où graduellement l’équilibre va s’effectuer et Te permettre, toujours graduellement, de vivre la pleine Puissance dans Laquelle Tu T’es permis enfin de T’ouvrir.

Surtout reste bien Toi, centré, en ouverture, c’est ainsi que graduellement, Tu vas ressentir de plus en plus ce que Nous T’amenons à Être et à ressentir à bien des niveaux ce que maintenant Tu es à même de vivre, sans jamais T’arrêter à ce que Nous T’amenons nouvellement à vivre, ce que Nous Te révélons, mais toujours en Te permettant de T’ouvrir encore à autre chose. C’est ainsi que ta réalité maintenant est effective. Et il en est ainsi mon cher Ami.

-  Alavaeth  : EIO.

-  Yawaeh  : Une question ?…

-  Analayah  : Ces derniers temps, J’ai vécu des choses qui M’ont apporté, qui M’ont ouvert les yeux, notamment en ce qui concerne l’Amour, l’Amour de Soi, mais aussi l’Amour de ce que Nous Sommes dans notre intégrité, et là Je n’avais pas compris ça jusqu’à hier ou avant hier. Mais J’ai des choses, avec tout cet Amour que J’ai, Je sais que Je l’ai, que c’est à Moi, ce n’est peut-être pas encore dans l’ouverture, comme Je l’espère évidemment et ça viendra, Je le sais, il y a des choses que J’ai du mal à laisser aller et Je ne comprends pas pourquoi, même si ce sont des pacotilles en réalité, mais Moi, dans ma tête, ça dure deux/trois jours avant que J’élimine tout ça et c’est trop long, c’est trop long, ce n’ai pas possible. Ça nuit à mon travail intérieur, ça M’enseigne aussi bien sûr, mais J’ai du mal à expédier ça rapidement. J’ai beau demander à tous mes Amours… Elimalaeth, Hévoharaeth. Et Je voudrai savoir exactement où J’en suis, parce que Je trouve ça très compliqué en ce moment pour Moi.

-  Yawaeh  : Donc Tu es Toi, en Toi, Présence……….

Ne cherche pas à comprendre, ne pense pas, Tu es là, simplement………

Tu es là, simplement……...

-  Yosuel  : Mon Amie, en l’instant, Tu Es…………….

Ce qu’il se passe, c’est que Tu ressens de plus en plus que Tu puisses être Toi, que Tu puisses être en Toi, que Tu puisses être en Conscience, et en même temps il y a bien des choses qui perdurent au niveau de tes pensées. Il Te faut avoir le courage de ne pas leur donner d’importance, il Te faut avoir le courage d’aller au-delà, il Te faut avoir le courage de rester Toi et de ne pas ressasser tout ce qui se présente, mais d’accepter d’être bien Toi, en Toi.

Mon Amie, cela ne durera pas, mais il ne Te faut pas tomber dans la déconcertation, mais Te permettre d’Être, et de ne pas donner d’importance, encore une fois, à toutes ces pensées récurrentes.

En l’instant, Nous Te réajustons…………...

En l’instant, Nous dissolvons certaines consciences que Tu as créées et qui Te servent ce dans quoi Tu les as créées. Cela est en l’instant réajusté………...

Permets-Toi de Te retrouver, et surtout n’émets plus d’autres pensées qui pourraient T’amener dans des jeux dans lesquels Tu n’as plus à aller.

Accepte d’Être en l’instant……

Accepte de Te retrouver, et surtout ne Te cherche plus………

Permets-Toi de ressentir qu’en Toi, sans rien chercher, sans rien forcer, sans vouloir Être d’une certaine façon, en Te permettant d’être là, simplement, là simplement, en permanence, alors graduellement, Tu vas de plus en plus ressentir un peu plus ce que Tu Es, un peu plus ce que Nous T’amenons à ressentir sur la réalité de ce que Tu Es.

Ne Te cherche plus mon Amie, permets-Toi d’Être à chaque instant et Nous T’accompagnons. Et il en est ainsi.

-  Analayah  : Quand Tu Me dit Yosuel, ne Te cherche plus, c’est quoi en réalité de ne plus se chercher ? C’est arrêter de se poser des questions ? C’est essayer de voir plus loin que ce que Je vois en l’instant ?

-  Yosuel  : Sois-Toi, en l’instant………

Tu es Toi, en Toi, simplement, ne cherche pas à comprendre, n’émets aucune pensée, sois là, simplement…..

Mon Amie, Nous Nous sommes exprimés déjà sur ce qu’est le fait de ne plus se chercher. Lorsque Vous n’êtes pas pleinement Vous, en Vous, en l’instant, en Conscience, Vous épiloguez sur bien des choses, Vous cherchez à comprendre bien des choses, Vous Vous cherchez au travers des Autres, Vous Vous impliquez dans bien des choses, dans tout ce qui se passe, dans tout ce qui se dit, dans tout ce que les Autres sont et émettent, Vous Vous posez bien des questions, Vous voulez tout comprendre, Vous voulez chercher encore et encore une façon d’Être, comment Être, et qu’est-ce qui va se passer.

Mes Amis, lorsque Vous n’êtes pas pleinement Vous, en Conscience et en l’instant, Vous Vous cherchez, quels que soient la méthode, le moyen, quelle que soit la façon de Vous y prendre, quelles que soient toutes vos pensées, Vous Vous cherchez. C’est en cela que Nous Vous amenons graduellement à être Vous, en Vous, simplement.

C’est à partir de là que, toujours graduellement, Vous serez amenés à ne plus penser comme Vous le faites et à ressentir ce que Vous Êtes en Vous permettant d’Être et en Vous permettant de Vous ouvrir de plus en plus pour que graduellement Vous ressentiez ce qu’est véritablement la Présence et la vérité sur votre Existence. Et il en est ainsi pour le moment.

-  Analayah  : Toute ma gratitude Yosuel. Merci Yawaeh.

-  Yosuel  : Bien d’entre Vous commencent à percevoir ce qui ne Leur était pas accessible. De plus en plus parmi Vous il y en a qui ressentent un peu plus ce qu’Ils Sont, et cela Les Amène à véritablement vouloir Être, sans ne plus se chercher. Et c’est ainsi.

-  Analavah  : Merci infiniment, merci infiniment.

-  Yawaeh  : Une question ?…

-  Alavaeth  : J’ai encore un truc… J’ai un problème avec le côté masculin. J’ai totalement rejeté le côté masculin dans lequel J’ai vécu chez Moi. J’ai développé mon côté féminin pendant des années, jusqu’à ce que Je fasse du tantrisme et que Je M’aperçoive qu’il fallait équilibrer les deux, et encore aujourd’hui, à part Raoul, que Je peux serrer dans mes bras avec toute ma tendresse, si un homme Me touche, ça Me hérisse les poils. J’ai du mal à envoyer de la tendresse, par exemple à Emilayeh, ça va Me chercher loin, quoi… J’aimerai bien dépasser ça….

-  Yawaeh  : Donc Tu es Toi, en Toi, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu n’émets rien, Tu es là, Tu ressens...

-  Yosuel  : Mon Ami, Tu as fait un amalgame de tout. Tu T’es cherché au travers de chacune de tes parties, féminine et masculine. Tu n’as pas compris qu’il y avait en Toi un rejet total et complet de ce que Tu es dans le masculin, au point de ne pas accepter tout ce qui touche le masculin. Il est temps qu’en Toi Tu ressentes que Tu puisses être pleinement Toi, sans ne plus laisser cette partie prendre le dessus sur ce que Tu es à même d’Être et de vivre en étant en conscience de ce que Tu Es.

En l’instant Nous Te réajustons…………….

Cela n’a plus lieu d’être, et il ne Te faut plus Te chercher dans tout ce que les Hommes sont, car en réalité Ils ne sont pas que des Hommes, et Tu le ressens de plus en plus en Toi. Alors ne Te focalise plus sur le fait qu’Ils soient des Hommes, mais bien plus sur des Êtres qui sont aussi autre chose que des Humains, mais qui en sont là où Ils en sont.

Va au-delà, et en l’instant, en Amour de Toi-même, dans l’Amour que Tu es à même de ressentir maintenant : - «  Je n’ai plus à Me confondre dans quoi que ce soit, ni à rejeter Qui que ce soit, mais dans l’Amour, Me permettre d’être véritablement ce que « Je Suis » et ne plus Me confondre dans quoi que ce soit. En l’instant Je Me permets de ressentir que dans l’Amour tout Être est bien autre chose que ce que J’en perçois, et dans ma Puissance Je Me permets alors de ressentir que Je puisse être Moi et ne plus avoir peur de ce que « Je Suis », et ne plus avoir peur de le vivre.  »…

En l’instant, Nous Te reconfigurons…………

Mon Ami, sois pleinement Toi, cela est dépassé dans l’effectif ressenti que, dans l’Amour, tout peut être perçu à bien d’autres niveaux que ce dans quoi Tu T’arrêtais à de simples compréhensions, à de simples ressentis, à de simples expressions au niveau de l’Humain qui ne comprenait pas ce qu’Il Etait. Cela se réajuste………...

Permets-Toi d’Être, et ne Te cherche plus au travers de tout ce qui n’est pas Toi, et de tout ce que Tu as perduré à vivre depuis si longtemps et qui n’est en rien ce que Tu dois perdurer à vivre. Et il en est ainsi.

-  Alavaeth  : EIO Yosuel.

-  Yawaeh  : Une question ?…

-  Avaweh  : Moi, J’ai…Je n’ai pas de repères, mais Je ressens beaucoup d’Amour…

-  Yosuel  : Mon Amie, en l’instant, Tu Es……..

Tu n’as pas à avoir de repères, tous repères est une condition de vie dans laquelle Vous Vous attachez, dans laquelle Vous Vous référez, dans laquelle Vous Vous appuyez pour être, en quelque sorte, Vous.

En l’instant, Nous Te reconfigurons…………….

Votre passage à la conscience d’Être en passe par ne plus avoir du tout de repères. Cela Vous demande de ne pas en avoir peur, et alors de faire en sorte de Vous chercher pour trouver où sont passés vos repères. C’est un passage dans lequel Chacun va devoir se permettre d’Être, sans avoir peur de se retrouver dans une forme où Il ressentira qu’il n’y a plus de repères et que les repères sont une forme de conditionnement pour Vous attacher à tout ce que Vous avez été formatés pour Vous référer à toute une condition de vie afférente à ce que l’on attend de Vous.

En l’instant, Nous Te réajustons………..

Ne cherche pas, ne cherche rien, Sois……….

Ce moment de ressenti de non-repères T’amène, en l’instant, à être dans une autre configuration et bien sûr à ne pas Te référer à quoi que ce soit. Cela T’a été très difficile, maintenant cela T’est accessible. Surtout ne Te confonds plus dans rien, ne Te cherche plus, ne cherche pas à comprendre, permets-Toi d’Être, simplement, sans avoir peur de ne plus avoir de repères, mais d’être là, en Toi, simplement, et alors de pouvoir T’ouvrir pleinement à ce que Tu Es sans ne plus Te chercher comme Tu le faisais. Et c’est ainsi.

-  Avaweh  : EIO.

-  Yawaeh  : Une question ?…

-  Amalanalayah  : J’ai une partie sombre de Moi qui est très active depuis le début de la session…

-  Yawaeh  : Tu es Toi, en Toi, Présence…….. Ne cherche pas, Sois……….

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu es à même, en l’instant, d’aller au-delà d’une peur fulgurante qui est de lâcher l’Humain, et de ne plus Te reconnaître.

En l’instant, Nous Te réajustons………..

Cette partie de Toi s’est manifestée, en l’instant, elle est dissoute………

Ne cherche pas, Sois……….

Ne cherche rien, permets-Toi d’Être……….

Tu n’as plus à avoir peur de ce que Tu Es, Tu n’as plus à Te chercher outre mesure, Tu n’as plus à Te confondre dans tout ce qui se passe, mais d’être Toi, pleinement Toi, en Toi, en l’instant, sans ne plus Te décentrer, et en ton ouverture Te permettre de ressentir ce que Tu as toujours eu peur de ressentir et que Nous T’impulsons.

Tu es à même, en l’instant, de pouvoir T’ouvrir à ce que Tu Es, sans ne plus le rejeter, sans ne plus l’éloigner pour ne pas le ressentir pleinement, pour ne pas T’ouvrir pleinement à ce que Tu Es, pour ne pas Te permettre d’Être……... En l’instant, Nous Te reconfigurons….………….

Cela était le moment, Tu passes à une autre configuration. Tu n’as plus à avoir peur de ce que Tu Es, et dans l’Amour, permets-Toi toujours de ressentir que tout en l’instant peut être transmuté pour que chaque instant soit vécu autrement et différemment que ce qui est vécu en l’instant. Et il en est ainsi.

-  Amalanalayah  : EIO.

-  Yawaeh  : Une question ?…

-  Alamarayah  : Ce matin aussi, J’ai ressenti aussi d’aller voir Alavaeth pour Lui exprimer quelque chose qui M’embête dans les relations, ma peur des Hommes, et vraiment il y a quelque chose qui s’est passé, mais là il y a quelque chose de différent à travers la réponse de Yosuel faites à Alavaeth, J’ai l’impression que quelque chose s’est dissout et Je ressens un Amour total. Je voudrai juste savoir si c’est ok...

-  Yawaeh  : Donc Tu es Toi, en Toi, Présence, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu n’émets pas de pensées……….

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as permis que Tu puisses aller au-delà de ce que Tu as toujours cru que l’Homme était un Être qui a toujours soumis la Femme au point de ne pas La respecter et de vouloir qu’Elle soit exactement comme Il veut qu’Elle soit. Cela a eu des conséquences dans toutes tes relations, et il Te faut maintenant aller au-delà, en acceptant tout Être comme Il est, sans ne plus cataloguer un Être, quel qu’Il soit, mais de ressentir qu’en Toi, ton Homme et ta Femme puisse être en unité, en l’instant, sans ne plus rejeter l’Un ou l’Autre, mais de ressentir qu’en Toi, les Deux s’unissent et qu’Ils ne font plus qu’Un, sans ne plus jamais rejeter l’Un ou l’Autre…………

En l’instant, Tu T’unis en Toi………..

En l’instant, Tu ressens que Tu passes au-delà, que Tu n’as plus à Te référer à l’Homme ou à la Femme, mais que Tu es autre chose que l’Humain qui s’est désuni, et qu’en cela Tu peux accueillir enfin ce que Tu Es qui est au-delà de l’Humain dans Lequel Tu Te cherchais en rejetant une partie de Toi-même. Cela Te ramène véritablement en unité, cela Te ramène alors à être Toi et à ne plus Te rejeter du tout……..

Alors Tu pourras ressentir qu’en réalité il n’y a jamais eu un Homme ou une Femme, mais qu’il y a en Vous, la Puissance que Vous Êtes…….

Et cela devait être rééquilibré si Vous Vous êtes Tous permis de le ressentir et d’accéder à un autre niveau dans ce que Je viens de Vous impulser. Cela est d’une grande Puissance et cela appartient à Chacun de ressentir ce qui Vous est impulsé.

Mon Amie, à Toi d’Être, ne Te cherche plus dans ce que Tu as été, en l’instant Sois, en l’instant permets-Toi d’Être et surtout ne Te cherche plus. Et il en est ainsi.

-  Alamarayah  : EIO.

-  Yawaeh  : Une question ?…

-  Méliayah  : C’est mon œil gauche. J’ai toujours, moins, mais comme des petites poussières sur la partie gauche et lorsque Je ferme les yeux, J’essaie de faire le noir, ça fait encore de petits flashs.

-  Yawaeh  : Sois-Toi, ne cherche pas à comprendre, n’émets rien, sois-Toi, simplement…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu T’achemines, pas à pas, vers une réalité dans laquelle Tu T’es cherchée, mais dans laquelle Tu n’arrivais pas à Te retrouver. Depuis que Tu as décidé de Te retrouver, il y a tout un processus qui T’amène à ressentir de plus en plus ce que Tu Es, et en même temps il y a des résiduels de peurs à Te retrouver, et à ne plus Te confondre dans rien.

Tu sais qu’il Te faille Être et ne plus Te chercher dans tout ce que Tu as vécu, de ne plus rien imaginer, de ne plus avoir peur de ce que Tu Es, de ne plus rien imaginer de ce qu’est le retour à la Conscience d’Être, de ce qu’est la Conscience, de ce qu’est la Puissance en Soi.

Tu ne dois plus Te référer à quoi que ce soit, mais comme Nous Vous l’avons dit, Te permettre d’Être, être là, simplement, de tout lâcher, et à partir de ce Être là, simplement, ressentir de plus en plus ce que Tu Es, ce que Nous T’impulsons.

Cela demande de lâcher toutes recherches, cela demande de ne plus se référer à quoi que ce soit, cela demande de ne plus épiloguer et de ne plus se confondre dans quoi que ce soit. Il y a une partie de Toi qui aspire à être pleinement ce que Tu Es, et il y a une partie de Toi qui se demande là où ça va T’emmener, que va-t-il se passer, qu’est-ce que Je vais être à même de vivre en étant dans cette pleine Conscience ?

Il ne Te faut plus Te chercher, il ne Te faut plus rien imaginer, car alors Tu T’attires des troubles qui correspondent à ces même peurs.

En l’instant, Nous Te réajustons…………..

Permets-Toi d’Être, ne cherche plus rien, n’épilogue plus, sois-Toi simplement, alors graduellement Tu T’ouvriras à ce que Tu Es et Tu seras à même de ressentir, toujours graduellement, une réalité qui T’amènera de plus en plus à comprendre combien en étant Soi, simplement, bien des choses peuvent s’ouvrir, bien des choses peuvent être comprises et ressenties à d’autres niveaux dans la joie, dans l’Amour, et Nous T’y amenons progressivement.

Ne Te fais plus de soucis, permets-Toi d’Être, être Toi, en Toi, simplement, être là, simplement. Et il en est ainsi.

-  Méliayah  : EIO Yosuel.

-  Yawaeh  : Une question ?…

-  Linéah  : Moi, J’aurai deux questions… La première : J’ai un Frère qui a transité il y a longtemps, en 1975, et suite aux deux dernières guidances, Il M’est apparu, mais alors très clairement. J’ai ressenti comme s’Il était vraiment là, très proche de Moi, chose qui ne M’était pas arrivée du tout. Je Me posais la question, comme s’Il était aussi là pour Me protéger. Je voudrai avoir l’avis de Yosuel.

-  Yawaeh  : Tu es Toi, en Toi……. Surtout Tu ne cherches pas à comprendre, n’émets aucune pensée, mais permets-Toi simplement d’être là…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu dois accepter enfin que Tu puisses Te retrouver, sans ne plus avoir peur de ce que cela veut dire, sans ne plus avoir peur d’être en conscience de bien des choses.

Ce que cet Être T’a signifié, c’est qu’il Te fallait lâcher tout dans l’Humain et ne plus avoir peur de Te retrouver véritablement, de ne plus Te confondre dans tout, et de vouloir Te maintenir absolument dans tout ce que Tu crois qu’il Te faille vivre encore dans tout ce qui se passe au niveau de cette 3D.

C’est comme s’Il Te disait : - «  Il est temps que Tu passes à autre chose, parce que Moi Je ne Me le suis pas permis, et en Toi, Je peux ressentir ce qu’est cette peur de lâcher en totalité l’Humain, et en cela, le moment venu, Je reviendrai pour Me permettre de vivre autre chose, car Tu M’auras permis de ressentir ce qu’est la peur de lâcher l’Humain et de se retrouver.  »…

A Toi maintenant d’Être. Ne Te cherche pas dans cet Être, laisse-le être, mais décide enfin de Te retrouver et de ne plus rester coincée dans bien des parties où Tu ne peux pas Te retrouver, où Tu ne peux pas ressentir véritablement ce qu’est la Puissance déployée. Et il en est ainsi pour le moment.

………Pause……..

Mon Amie Elinayah, (en difficulté), en l’instant, Sois…….

Lâche toutes tes fabulations……..

En l’instant, Tu Es………

En Toi, Tu Es……

Lâche tout………

Cesse de Te confondre dans tout, cesse de Te chercher dans tout, cesse de fabuler pour tout, en l’instant, Tu Es………

Nous Te réajustons………..

Ne Te cherche plus dans tout ce qui est émis, ne cherche plus de correspondances où Tu T’amènes dans bien des considérations qui n’ont rien à voir avec ce que Tu Es, mais Tu peux tourner inlassablement en boucle, dans tout ce que Tu fabules, dans tout ce que Tu cherches et dans tout ce que Tu émets.

En l’instant, lâche tout…………

Permets-Toi d’Être, d’être Toi, en Toi, en l’instant. Permets-Toi de T’ouvrir à ce que Tu Es, et lâche tout…...

Lâche le reste, lâche tes recherches, tes fabulations……….

En l’instant, Tu Es, permets-Toi-le, simplement………..

Et il en est ainsi.

-  Linéah  : Ma deuxième question : ça fait plusieurs fois que ça M’arrive. La dernière fois, c’était plus fort, quand Je suis en conscience dans mon lit, avant de M’endormir. La dernière fois, J’avais vraiment une sensation de Présence, dans ma tête, comme si quelqu’un Me reconfigurait. C’était bizarre, ce n’était pas désagréable, mais au niveau de la tête, très fortement, après dans le menton, dans le corps et ça fait plusieurs fois que ça Me le fait, mais alors là, beaucoup plus fort.

-  Yawaeh  : Tu es Toi, en Toi…. Maintenant Vous le savez, on ne cherche pas à comprendre, on n’émet pas de pensées, on est là, simplement……….

-  Yosuel  : Mon Amie, ce qui se passe, c’est que Tu prends conscience de bien des choses que Tu n’as plus envie de vivre, de bien des choses qui Te perturbent, de bien des choses qui ne T’amènent pas à rester pleinement dans ta pleine énergie.

Alors, lorsque Tu Te permets de pouvoir ressentir ce que Tu ressens en prenant conscience de ce que Nous avons émis, il y a alors une reconfiguration de bien des énergies stagnantes et de certaines énergies qui se sont immiscées, alors qu’elles ne T’appartiennent pas, mais du fait du contexte dans lequel Tu vis, et du fait que Tu n’es pas pleinement Toi, en Conscience, Tu T’attires des énergies qui ne Te permettent pas d’être totalement Toi, et de rester pleinement dans une forme énergétique, dans une forme équilibrée.

Maintenant, il Te faut accepter d’être Toi, en Toi, d’être Toi en Conscience, d’être Toi en permanence, d’être là, simplement. Et il en est ainsi.

-  Linéah  : EIO Yosuel.

-  Yosuel  : Mes Amis, Je vais clôturer cette session. Elle Vous a amenés à ressentir à des niveaux plus conséquents ce qui se passe en Vous, ce que Vous Êtes d’une certaine façon, et comment aller au-delà de tout ce qui peut Vous perturber, comment Vous retrouver, comment être Vous, en Vous, simplement.

Et il en est ainsi, mes chers Amis.

-  Tous  : EIO Yosuel, EIO Yawaeh, EIO à Vous Tous.

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : Mélanalayah

Merci de tout cœur à Toi Mélanalayah pour la transcription de cette session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Mirabel et Blacons du 25/10/2020.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi