Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Guidances des Êtres de Lumière ou de notre Cosmos canalisés par (...) > Sainte Thérèse de Lisieux

Sainte Thérèse de Lisieux

samedi 23 mai 2015, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

SAINTE THERESE DE LISIEUX – Ama Nanda Amayah

Intervention de Yosuel

Saint Léonard Des Bois

8 MAI 2015

Canalisés par Ma Nanda Aweh

Mes chères Amies, mes Sœurs,

Je Suis, et Vous le savez, Celle qui fut Sainte Thérèse de Lisieux . Je ne vais pas M’étendre, Je n’en ai pas l’intention, Je vais simplement Vous dire, et c’est important pour Vous 3, mais aussi pour la 4ème qui entendra ce message et qui est aussi dans l’Energie que Vous Êtes.

Vous ne devez plus Vous chercher à travers quoi que ce soit. Lâchez toutes vos prérogatives, lâchez ce que Vous retenez dans l’Humain, et soyez Vous dans ce que Vous Êtes en réalité, ressentez-le.

Accueillez-Nous qui sommes de ce côté, accueillez Celles qui sont en incarnation et qui œuvrent à leur façon dans leur rôle dans ce qu’Elles se sont données le droit de vivre. Vous êtes dans une Energie différente, mais dans l’Energie tout de même de « la Conscience d’être », il n’y a pas d’autre alternative. Quels que soient vos rôles, quel que soit là où Vous en êtes, ne rentrez plus dans aucun jugement, dans aucune critique, cela Vous dessert, et Je vais le redire, cela alimente la dualité ; vous n’avez plus à jouer avec la dualité, et toujours Vous voir dans votre beauté, et toujours dans votre Lumière. Créez ce que ce monde attend, créez dans l’Amour, créez dans la Joie d’être. Laissez tout ce qui se passe encore, laissez tout ce qui doit se jouer dans le chaos, c’est la façon dont l’ombre se bat, c’est la façon dont l’ombre veut perdurer, mais cela ne vous concerne pas.

Ne jouez plus à Celles qui constatent des choses et qui s’immiscent. Créez dans la Lumière, créez pour Vous, créez dans l’Amour. Vous êtes des Créatrices, Vous êtes la Puissance même de la Lumière incarnée. Il est temps d’en prendre conscience, et surtout de le vivre. Vous êtes des Êtres d’Amour, et cela passe par ressentir l’Amour de Vous-mêmes, en Vous-mêmes, l’Amour que Vous Êtes, l’Amour qui maintenant doit prendre son envol, sans ne plus Vous retourner, sans ne plus Vous chercher dans ce que Vous vivez et qui ne Vous correspond pas, comme Ma l’a ressenti dernièrement : - « Je Suis et Je ne M’implique plus dans ce qui est une certaine réalité. Dans le calme en mon Cœur, Je lâche tout et Je laisse l’Energie Me servir. Je ne Me vois plus dans tout ce que J’ai été, dans tout ce que J’ai cru être, même au travers de tous les enseignements reçus. » Vous le dépassez ! Ce qui était nécessaire à un moment ne l’est plus pour Vous maintenant, allez au-delà, soyez ! Lâchez tout ce qui ne Vous correspond plus, ne Vous cherchez plus au travers des Uns et des Autres, ne cherchez plus chez l’Autre ce qui se passe quand Vous avez des ressentis qu’il se passe quelque chose, mais accompagnez, soyez Vous dans votre Lumière, ayez de la compassion déjà pour Vous-mêmes et pour Ceux que Vous côtoyez.

La Lumière est source de bienfaits, la Lumière est toute « la Création », et la Lumière ne peut se manifester que si Vous-mêmes Vous L’accueillez, Vous La laissez couler en Vous, Vous La laissez œuvrer à travers Vous, sans même chercher ce qui va advenir, mais en sachant que le Maître dans sa Conscience, dans sa pleine Conscience, dans la Conscience consciente, sait que tout Lui sourit, que tout ce qui Lui correspond se manifeste, parce qu’Il Est. Il n’y a rien d’autre à faire, c’est la Puissance de la Lumière, c’est la Puissance de ce que Vous Êtes, et Vous êtes venues pour L’incarner.

Vous devez maintenant Vous réaliser dans ce que Vous Êtes et ne plus en avoir peur, ne plus avoir peur de ce qui s’en vient, ne plus avoir peur de ce que Vous Êtes en réalité, ne plus avoir peur que « la Source » se manifeste en Vous, à travers Vous, et dans tout ce que Vous Êtes. Ne cherchez plus à comprendre au niveau de votre mental, mais laissez vraiment l’impulsion se manifester en votre Cœur, sans ne plus jamais en douter quoiqu’il se dise, quoique Vous entendiez, ne doutez plus de Vous, ni de l’Une ou de l’Autre, car là Vous Vous jouez à Vous-mêmes, et cela Vous détourne comme beaucoup l’ont fait. Car le fait de fustiger un Être est une façon de Vous fustiger, ne jouez plus ce jeu, il Vous dessert, Vous décentre, et peut même amener les Êtres à renoncer à ce qu’Ils Sont. Il fallait que cela soit dit, parce que c’est le lot de ce que beaucoup maintenant font le choix, parce que le fait de fustiger un Être Leur permet de justifier leurs propres peurs de ne pas aller au-delà de ce qu’Ils seraient à même d’aller, cette façon de justifier leur peur « d’être », leur peur de lâcher l’Humain, leur peur du changement, comme cela a été dit, radical et définitif. Vous n’avez plus à jouer dans cette cour-là, ce n’est pas ce que Vous Êtes, ce n’est pas ce que Vous êtes venues faire sur cette Terre, et il est temps de rétablir les choses afin de Vous accueillir, afin d’être en joie, afin de partager, quels que soient vos niveaux de conscience, cela n’a pas d’importance, Vous êtes puissantes, Vous êtes la Lumière que Nous Sommes, et Nous Vous accompagnons.

Respirez profondément en votre cœur ……….acceptez-le, choisissez-le, permettez-le ! Car il n’y a même plus à Vous demander si c’est votre choix, parce que Vous en avez déjà fait le choix avant de venir dans votre incarnation. Vous aviez tant de choses à traverser, tant de choses à dépasser, tant de choses à intégrer, et surtout à transcender, même si parfois cela Vous étonne de sortir encore du chapeau des choses que Vous pensiez avoir dépassées. Et comprendre, est une chose, penser l’avoir dépassé, et ne pas l’avoir ressenti dans la réalité de l’Amour que cela représente en est une autre. Cela Vous a été dit à un moment donné, que ce que Vous avez compris, que ce que Vous pensiez avoir dépassé, Vous reviendrait, non pas pour le vivre, non pas pour en souffrir, mais pour en comprendre, dans le ressenti de votre propre Conscience, ce que cela représentait dans l’expérience même, pour en ressortir l’Amour et Vous voir différemment, et ressentir dans l’Amour que Vous Êtes que cela n’a jamais été ce que Vous Êtes, mais simplement une expérience aussi difficile fut-elle, aussi douloureuse qu’elle soit dans son expression, Vous deviez en ressentir la puissance de l’Amour, dans l’expérience de ce qu’est la Lumière en son sein, en son ombre.

Alors mes Amies, mes Sœurs, Vous êtes à une convergence, et cette convergence signifie : que décidez-Vous maintenant pour Vous en votre Cœur pour ne plus Vous jouer à Vous-mêmes, mais pour décider d’être, et d’aller au-delà de tout ce que Vous avez joué dans l’Humain, afin de vivre maintenant pleinement cette Conscience consciente qui va au-delà de tout ce que l’on Vous a appris et qui était nécessaire pour en arriver là où Vous en êtes ?...

Tous ces enseignements continueront pour les Autres car il y a un degré à comprendre, un degré à dépasser, un degré après l’autre, et encore après, et ainsi de suite, jusqu’à ce que l’Être ressente en son for intérieur ce qu’Il Est en réalité. Alors à ce moment là, il y a une autre convergence qui amène l’Être dans une subtilité qui est encore bien au-delà de tout ce qui Lui a été dit, de tout ce qu’Il a appris, de tout ce qu’Il a ressenti dans la mesure de son propre ressenti. Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Nous Vous suivons, Vous êtes à une convergence qui va Vous amener à ne plus percevoir les choses comme Vous les perceviez, mais à les ressentir à un niveau plus subtil Vous amenant encore un peu plus en profondeur dans la multidimensionalité, et cela va Vous permettre, comme notre cher Kryeon l’a dit : voulez-Vous traverser « la porte » qui Vous amène de plain-pied dans « la nouvelle Energie », sans ne plus Vous retourner, et sans ne plus avoir peur du changement radical que ce passage va Vous amener à vivre ?...

Il est vrai qu’il y a eu une très longue préparation, mais cette longue préparation n’est plus à même de perdurer, Vous passez à autre chose. Vous passez définitivement dans une autre conscience, et cela ne Vous permet plus de faire un seul pas en arrière, cela est maintenant, et Ma sait de quoi Nous parlons, Elle est devant le fait accompli, et ce fait accompli, si Elle se maintient en son Cœur telle qu’Elle Est, sans ne plus douter d’aucune sorte de ce qu’Elle s’est imposée avec tant de difficultés, tant de souffrances dans la non-réalisation, que tout peut se manifester à l’instant, et il en va de même pour tout Être qui ne se sortira pas d’une expérience tant qu’Il a peur de passer le pas de cette fameuse « porte » dont Kryeon a parlé.

Et c’est ainsi mes Amies, mes chères Sœurs. Je Vous laisse. Ressentez ma Puissance………………. Je Vous enveloppe de tout mon Amour……. Je Vous adombre de ma Lumière qui est aussi la vôtre…… Nous sommes « Une », Nous sommes « le Tout », Nous sommes « la Source », et il n’y a rien d’autre à chercher. Vous êtes Vous, avec vos spécificités ici en incarnation, c’est ce qui va Vous amener à vivre ce que Vous choisirez de vivre, et en même temps Vous êtes « le Tout », Vous êtes « la Source », et cela ne l’oubliez jamais ! C’est votre état d’être naturel, c’est votre état d’être intrinsèque, et Nous le savons Toutes, et Vous pouvez à présent le ressentir, parce que Vous n’avez plus à chercher quoi que ce soit dans l’Akash, Vous n’avez même plus à Vous chercher au travers de quoi que ce soit, car la Lumière présente est la seule vérité qui soit, dans la manifestation de toutes choses, dans l’instant, dans la réalité, dans votre vérité…

Expansion « du Tout » dans l’éternel recommencement, dans l’éternelle Joie d’être, dans l’éternelle Puissance de ce que Vous Êtes, dans l’éternelle Force de créativité qui est l’apanage de ce que Vous Êtes.

Et Je Me suis exprimée, il le fallait, car là où Vous en êtes, il n’y a plus la place à certains jeux, il n’y a plus la place à la recherche, il n’y a pas la place à la moindre parcelle de dualité.

Je Vous aime, Je Vous bénis, et Je Vous adombre à l’instant de ce que Je Suis, et que Vous Êtes, Que Nous Sommes, et seront à jamais.

Et il en est ainsi.

SAINTE THERESE DE LISIEUX – Ama Nanda Amayah

…..Pause……

Yosuel  : Mes Amies, Je reviens à Vous, Je suis Yosuel , votre Ami préféré !

A l’instant même, vos trois Puissances…lorsque la 4ème écoutera ce sera les quatre Puissances…voyez-Vous dans votre Lumière……….et dans cette Lumière, Vous résonnez de votre pleine Puissance avec la pleine Puissance du Cristal OM de l’Arkansas…………….. Il Vous amène à élever votre propre capacité à dépasser vos limites et à accentuer votre propre Puissance ici en incarnation pour générer toutes choses selon ce que Vous-mêmes impulsez en votre Cœur pour vivre ce que Vous décidez de vivre, et pour créer ce que Vous voulez vivre, Vous voulez créer……

…….Pause……….

Maintenant soyez en résonance avec tous les Cristaux de la Terre………

…..Pause…….

Et toutes les Géométries Sacrées auxquelles Ils sont reliés et auxquelles Vous rentrez en résonance, ce qui Vous amène à être en résonance avec la Grille Cristalline……..

…….Pause…..

Maintenant, Je peux Vous dire qu’en étant dans cet état d’être, Vous-mêmes en expansion, Vous-mêmes englobant la Terre, Vous participez à quelque endroit que ce soit sur cette Terre à ce que la Lumière éclaire toute zone d’ombre, de souffrances, ou de difficultés vécues.

Et c’est ainsi.

Yosuel

***

Transcription par Ama Nanda Ayah

Merci de tout Cœur à Toi Ama Nanda Ayah pour la transcription de ce message de Sainte Thérèse de Lisieux, Petite Mère, Emanescence de Mère Divine , dont le nom Divin est «  Ama Nanda Amayah  », et l’intervention de Yosuel .

Je T’honore. Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh

***

Les 4 Petites Mères que Nous Sommes :

-  Ama Nanda Ayah
-  Ma Ananda Hyoli
-  Ma Nanda Mayah
-  Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi