Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à (...)

Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Crest le 02/11/2014

dimanche 19 avril 2015, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Rencontre/discussion- Questions/réponses

Crest (26 – Drôme)

Dimanche 02/11/2014

YOSUEL

Canalisé par Ma Nanda Aweh

Ma Nanda Aweh  : Vous Vous laissez aller………. Vous êtes Vous, en Vous, en votre Cœur…….. Présence……..

Yosuel  : He bien mes Amis, Je Vous salue, Nous Nous retrouvons, Je n’ai rien d’autre à ajouter. Vous étiez une Puissance expansionnelle, une Puissance qui a déjà mis des choses en place, une Puissance qui trouve déjà sa résolution dans ce que Chacun aspire à vivre, à créer, à expanser, et Nous Vous honorons Tous pour ce que Vous êtes ici sur cette Terre, pour le choix de cette incarnation, et pour la vie que Vous choisissez de vivre au-delà de la vie terrestre, et Vous savez de quoi je parle. Et c’est ainsi.

Maintenant, Je Me fais un plaisir et une joie de répondre à vos questions dont Vous savez très bien qu’elles ne doivent concerner que Vous-mêmes et ce que Vous vivez. Et c’est ainsi.

Ma  : Une question ?

Jacqueline  : Je voudrais savoir, depuis le mois de septembre, mi-septembre, chaque nuit, à chaque fois que Je M’allonge, J’ai la tête qui tourne, J’ai la sensation de partir en arrière et de tomber dans un précipice. Je voudrais connaître le pourquoi de ce qui se passe.

Ma  : Donc Tu Te laisses aller, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu es dans l’acceptation et ta Lumière, et Nous faisons Tous la même chose cat toutes les questions Nous concernent à différents niveaux.

Yosuel  : Mon Amie, c’est très simple, Tu l’as dit Toi-même, Tu n’es plus en concordance avec ce que Tu vis, avec ce que les Êtres que Tu côtoies émettent, cela Te perturbe, cela ne Te permets pas d’être pleinement Toi, de Te re-trouver, d’être pleinement dans ton Cœur dans un certain équilibre. Tu as besoin de faire les choix pour Toi. Tu as besoin de ne plus chercher à plaire aux Autres, de Te sentir dans l’obligation de répondre à des demandes, d’être conforme à ce que l’on attend de Toi. Il est temps que Tu penses à Toi. Il est temps que Tu vives pour Toi. Il est temps que Tu fasses les choix que Tu as envie de faire dans ce que Tu as envie de vivre, dans ce que Tu as envie de faire pour Toi. Toute obligation Te maintient dans une forme de non-réalisation et de non-Amour de Toi-même. Il ne faut pas confondre entre le Cœur qui émet de répondre à ce que Toi Tu aspires à partager, mais fait-le toujours dans la conscience de ce partage si Tu Te sens être Toi, et le fait de se devoir aux Autres pour répondre à Ceux qui attendent de Toi que Tu T’impliques et que Tu T’oublies.

A Toi de ressentir en ton Cœur la justesse de chaque situation. Il est temps que lâches toutes tes obligations, tes devoirs aux Autres, la peur du jugement, la peur d’être rejetée, la peur de ne plus être conforme à ce monde, la peur de ne plus savoir où Tu vas, de ne plus comprendre de ce qu’est la vie, et ta plus grande peur est : - « Est-ce que Je vais réellement pouvoir vivre pleinement ce que J’ai envie de vivre sans perdre la relation avec Ceux que J’affectionne d’une certaine façon, même si Je comprends que nos chemins ne sont pas tout à fait en concordance. » Il est temps que Tu Te libères de ces peurs. Il est temps que Tu apprennes à être Toi, en Toi, sans penser, sans Te laisser aspirer par ce que ton mental Te suggère par le biais de ta personnalité humaine, sans Te laisser aspirer par toutes les énergies émanant des Autres et de bien d’autres Êtres, qu’Ils soient d’ici ou ailleurs. Il est temps que Tu T’affirmes dans ce que Tu Es, dans ce que Tu veux vivre, et de ne plus jamais émettre de doutes ou d’interférences quelles qu’elles soient contrariant ce que Toi Tu émets pour Toi dans ta propre création ici en incarnation. Et c’est ainsi.

Va de l’avant mon Amie, sois ce que Tu Es, réapprends à être Toi et à ressentir ce que Tu Es dans ta Force t dans ta Puissance intérieures, alors Tu seras guidée, mais Nous ne pouvons pas T’accompagner si Tu Te laisses tout le temps submerger par des choses qui Te fatiguent, qui Te bousculent, qui T’attirent dans la conscience de masse, et Tu sais ce que Nous parlons. A Toi de prendre la décision ferme d’être ce que Tu Es, en Toi, et de le vivre. Et c’est ainsi.

Jacqueline  : Merci.

Ma  : Une autre question ?

Mana  : On avait travaillé ensemble sur le chemin plus individuel dernièrement par rapport à ma réalisation, afin qu’elle émerge et avec laquelle J’aurais…Je reviens toujours au même point qui est pour Moi est un très joli point, ceci dit, qui en fait : Je n’ai pas une réalisation qui émerge, mais J’ai toujours cette liberté de vivre sur cette Terre, mais qui n’a strictement rien avoir avec l’Humain, c’est…justement, çà rejoint l’abondance d’Adamus , mais en même temps, Je Te dirai, c’est pas quelque chose qui est séparé, Je Te dirai si on peut le traduire, c’est : vivre tout ce que J’ai envie de vivre, quand J’ai envie de le vivre, au moment où J’ai envie de le vivre. Et là où c’est le plus grand reflet….et on en parlait ce matin, et on disait : Vous travaillez ? Non, Je ne travaille pas, et c’est n’a plus aucun sens. On peut Me dire tout ce qu’on Me dire au niveau du travail, là où J’en suis avec la Famille, mes Enfants, parce que la Famille, Tu sais très bien ce que J’en pense, donc J’aimerais…pour Moi c’est mon chemin, c’est ce que Je suis venue faire ici, alors on peut peut-être appeler çà une « maîtrise », Je ne sais pas comment il faut l’appeler, mais c’est vraiment cet appel là que J’ai, et c’est vraiment çà qui Me…qui parle en Moi. Et donc J’aimerais savoir qu’est-ce que Je ne Me permets, qu’est-ce qui Me freine pour être pleinement dans cette liberté de vie et dans cette joie de vivre ?

Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous, en notre Cœur, car cela Nous concerne Tous à différents niveaux, et ce, pour toutes les questions posées.

Yosuel  : mon Amie, Tu as perçu des choses qui vont bien au-delà de ce que l’Humain perçoit. Alors dans cette perception, il y a plusieurs éléments, il y a l’élément de la vie même : - « Je suis la Vie. » Et la vie n’est pas qu’ici, elle est ici, elle est en bien d’autres endroits, elle est éternelle, et elle est « la Création » même.

Le 2ème élément, c’est que Tu perçois d’une façon plus subtile maintenant, ce qu’est l’état « d’être », vos mots étant limités, Je suis obligé d’employer ces termes, mais Tu sais que cela va bien au-delà, mais pour tout un Chacun il est nécessaire d’employer certains termes. Alors qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? C’est que Tu ressens ce que la majorité des Êtres ne ressentent pas, pour beaucoup cela viendra en son temps, c’est que Tu peux « être », Je sais que Tu n’attaches pas d’importance aux mots, et aller au-delà de tout ce que Tu as été. Tu peux ressentir que chaque fois que Tu émets comme une impulsion quelque chose que Tu veux vivre, Tu Sais que cela peut être manifesté, en même temps, Tu as certaines retenues, justement, la peur de cette facilité de la manifestation rien qu’en émettant en Toi ce que Tu veux voir se manifester, c’est la panache du Maître. Et lorsque l’on parle de maîtrise, c’est un cheminement, mais arrivé à un certain niveau suffisamment élevé, il n’y a plus de maîtrise, il y a la réalité de ce qu’est une Emanescence qui est ce qu’Elle Est simplement, mais dans toute sa Puissance. Et là, Nous n’allons pas l’exprimer au-delà, parce que c’est quelque chose que très peu d’Êtres parviendront, mais dont Tu en ressens déjà une certaine faculté dans la toute Puissance.

Le 3ème élément, c’est que Tu sais que Tu peux vivre pleinement ce que Tu as envie de vivre, d’être simplement Toi, mais il y a un frein important qui ne Te permet pas d’être pleinement dans la Joie d’être, parce que Tu Te demandes si cela va pouvoir être effectif sans que Ceux que Tu aimes en soient perturbés. Il faut Te permettre d’aller au-delà, il faut Te permettre de dépasser ce stade, et ne plus T’exprimer en termes de restrictions, mais vraiment T’octroyer le droit d’être totalement ce que Tu ressens, sans ne plus Te conformer à quoi que ce soit. Maintenant, Tu sais parfaitement qu’en étant Toi, en Te permettant de ressentir tout ce que Tu es à même de ressentir dans les profondeurs les plus subtiles de ce que Tu Es dans la Lumière, Tu pourras toujours mettre en place ce que Tu aspires à faire, pour être Toi-même, Celle qui peut apporter aux Autres la perception dont Ils ont besoin. Ne Te limites pas qu’à une catégorie d’Êtres comme les Enfants, mais étend ton ressenti à tous les Êtres qui seront en demande. Ne Te limites pas à un centre, à un lieu, mais d’être Celle qui permettra d’apporter à Ceux qui sont prêts de pouvoir créer des structures adéquates, parce que Tu ne pourras pas T’investir que dans une seule catégorie d’accueil d’aide, d’accueil aux Autres, d’accueil aux Enfants, mais d’aider Ceux qui sont prêts, Eux à s’investir dans un lieu particulier, dans quelque chose qu’Ils prendront en charge.

C’est en cela qu’il y a en Toi la perception à la fois de cette liberté totale de vivre ce que Tu as envie de vivre, et une forme de confusion par rapport à ta propre création. Tu vas en percevoir un peu plus la profondeur, comme Ceux qui maintenant transmettent ce que Nous Leur transmettons, mais pour Toi ce sera dans des domaines spécifiques. Occupe-Toi bien d’Emael, et Nous en reparlerons. Et dans ce que Tu perçois dans ce que Tu Es, n’aies pas peur de ta conception de vie, et perçois-Toi toujours dans l’abondance, perçois-Toi toujours dans ce que Tu Es, et dépasse maintenant certaines limitations, certaines peurs, certaines suggestions par rapport à Ceux que Tu aimes et qui T’entourent. Va au-delà, de toute façon Ils bénéficieront toujours de ce que Tu seras, de ce que Tu rayonneras, et de ce que Tu seras à même de démontrer de ta propre Puissance. Et c’est ainsi.

Mana  : Merci.

Ma  : Une autre question ?

Anne  : J’aimerais avoir un éclairage par rapport à mon petit Frère, c’est quelqu’un avec qui Je suis…avec qui J’ai fais pleins de retrouvailles et de découvertes, mais, Je sens qu’Il a encore…voilà…quelque chose qui est encore un…enfin pour Moi qui est encore…soit à lâcher, ou soit...Je sais pas…Je suis un peu dans un trouble par rapport à Lui.

Ma  : Donc, Tu Te laisses aller dans ton Cœur, Tu ne cherches pas comprendre, n’analyse pas ce qui est dit, Tu laisses émerger de ta propre Conscience ce qui doit l’être, et Tu es dans l’acceptation.

Yosuel  : Cher Être, il faut que Je Te dise une chose : Tu n’as pas à Te chercher au travers de Lui, Tu as simplement à comprendre que Vous Vous êtes retrouvés, parce que Toi-même Tu as dépassé certains éléments très perturbateurs qui ne permettaient ces retrouvailles. Tu dois simplement L’accueillir, rester Toi, et échanger avec Lui ce que Tu Es. Tu n’as à chercher à comprendre ce qu’Il vit en T’immiscent dans ce qu’Il est, mais à rester parfaitement Toi, Maître de Toi-même, Maître de ta vie, sans chercher à savoir si ce qu’Il vit est une correspondance à ta propre vie. Il va Te falloir accepter, si c’est ton choix, de libérer tous liens familiaux afin que Tu puisses avoir un regard sur cet Être et sur tous les Êtres de ta Famille, sans ne plus T’y impliquer, sans ne plus Te chercher au travers d’Eux, mais de T’affirmer dans ce que Tu Es, car Vous n’êtes pas vos Frères et vos Sœurs, Vous n’êtes vos Parents, Vous n’êtes pas votre lignée, Vous êtes une Emanescence qui doit être consciente de ce qu’Elle Est, et de ne plus vivre aux dépends des Autres, aux dépends de ce que Vous, Vous croyez Vous devoir par rapport à une lignée, Vous ne devez plus chercher votre raison d’être au travers de votre Famille biologique, mais de Vous re-trouver Vous-mêmes, en Vous, en votre Cœur. Et c’est ainsi. Ce qui est maintenant le passage dans le cycle du « retour sur Soi ».

Si Tu T’investis dans cet Être, Tu ne pourras pas être Toi, Tu ne pourras pas ressentir « Qui Tu Es », et Tu Te laisseras aspirer dans des énergies qui ne sont déjà plus ce que Tu Es. Alors que si Tu es Toi, en Amour avec Toi-même, en conscience de « Qui Tu Es », dans ta propre Lumière, sans ne plus T’extérioriser, sans ne plus Te confondre dans les Autres, alors Tu pourras L’accueillir, Tu pourras échanger, et Tu pourras être Toi face à cet être, sans ne plus souffrir de tout ce qui a été vécu, de tout ce qui a été dit, de tout ce qui Vous a interposé, mais Tu auras la faculté d’être Toi dans ta propre Puissance et de pouvoir L’accueillir avec ton Cœur dans l’écoute, dans l’échange, mais sans ne plus prendre sur Toi ce que Toi-même Tu dois définitivement Te libérer et ne plus T’impliquer. Je Ne peux T’en dire davantage parce qu’il T’appartient maintenant de faire le choix d’être pleinement Toi et de décider de ne plus Te chercher au travers de souffrances vécues, mais de dire : - « J’accepte ces expériences, J’accepte ce qui s’est passé. Ce passé ne M’appartient plus, ce passé n’est pas ce que Je Suis. Et ce que Je Suis décide maintenant de vivre en conscience, et de créer ma réalité selon ce que Moi-même Je veux vivre pour Moi, en Amour avec Moi-même et au service « du Tout ». » Et c’est ainsi.

Ma  : Une autre question.

Marc  : Alors J’ai récupéré petit D…… la semaine dernière d’une façon assez particulière…en faisant face à pleins d’obstacles. Je L’ai récupéré, et après Il était dégagé des énergies qu’Il avait sur Lui, et c’est vrai qu’Il a été les rechercher ces énergies là. Après avoir été dégagé, Il est reparti les rechercher. Et dans le train quand Je L’ai ramené, Il était vraiment transformé, dans un jeu vraiment très particulier. Et ma question, ce serait : qu’est ce qu’Il a choisi pour Lui, d’une certaine manière, dans quelle dynamique Il a choisi ?

Yosuel  : Mon Ami, Je vais être très clair, le petit D……, comme Tu L’appelles, est un Être qui revenu dans cette vie pour apprendre à ressentir les choses par Lui-même, et décider pour Lui ce qu’Il ne veut plus vivre, et surtout décider pour Lui de ne plus se laisser gérer, de ne plus subir, de ne plus être sur la coupe d’Êtres qui ne Lui permettent pas d’être Lui-même, de s’exprimer, de vivre ce qu’Il a envie de vivre. Alors bien sûr, Il est encore jeune, et Il est pris dans une forme de tourbillon où Il ne comprend pas très bien ce qu’Il doit décider pour Lui. Tu dois toujours être Toi, Tu dois toujours émaner ta Puissance, ta Lumière, ton Amour, sans chercher en Lui ce que Toi Tu as à comprendre, mais de comprendre et de ressentir qu’il Lui faudra du temps pour comprendre et ressentir ce qu’Il n’a plus à jouer, mais sans ne plus se départir de ce que Lui-même aspire à vivre.

Il faudra encore du temps, il lui faut une guidance, il faut que Tu Lui parles, il ne faut pas que Tu Le juges, que Tu acceptes ce qu’Il est, et là où Il en est, et que Tu Lui dises toujours que ce qu’Il ressent des Êtres qu’Il côtoie, mais surtout de ce qu’Il ressent de sa Mère biologie. Il ne doit pas croire que ce soit un modèle qui ne Lui permettra jamais de pouvoir s’exprimer, d’être libre, et qu’Il s’y doit sans aucune autre alternative. A Toi de Le rassurer, à Toi d’être toujours d’être dans Ta Lumière, dans l’Amour de Toi-même, ne Te projette plus en Lui. Sois ce que Tu Es, affirme-Toi dans ce que Tu Es, et guide-Le au travers de ce que Tu es à même de Lui dire, et laisse-Nous Te guider en ce sens.

Il y aura toujours des réajustements à faire auprès de ce cher petit Être. Il y aura toujours des choses à libérer, jusqu’au jour où Lui-même pourra enfin comprendre ce qu’Il est venu faire ici en incarnation, et surtout ce qu’Il est à même de dépasser, de ne plus subir, mais là Nous en reparlerons. Accepte enfin d’être le Père qui ne prend rien sur Lui, mais qui accompagne ce petit Être dans l’expression de son Cœur, dans la compréhension de ce que Tu auras toujours à faire pour L’aider dans son cheminement. Tu sais qu’Il est dans un contexte qui ne Lui permet pas d’être Lui-même, qui ne Lui permet pas de ressentir pleinement ce qu’Il Est, ce qu’Il perçoit de Nous, mais Tu peux L’aider en Lui disant que c’est toujours dans son Cœur qu’Il pourra ressentir les choses autrement.

Aide-Le à être Lui-même, aide-Le à ressentir les choses, à s’exprimer, écoute-Le, sois attentif, prends des moments pour être seul avec Lui, prends des moments pour L’aider à ressentir en son Cœur ce qu’Il a de la difficulté à ressentir, parce qu’Il est toujours aspiré, et Tu le sais, par des énergies non appropriées. Apprends-Lui à respirer profondément, à écouter la voix de Cœur, à être Lui, sans se sentir jugé, coupable, rejeté. Surtout dis-Lui qu’Il est aimé, mais qu’Il doit aussi apprendre à s’aimer, à aimer la vie et à ne plus à avoir peur de tout ce qu’Il voit, de tout ce qu’Il entend, de tous les Êtres qu’Il côtoie. Ce sera pour Lui un long chemin, mais un chemin qui L’amènera à chaque fois à dépasser certaines choses, à en intégrer d’autres, à s’affirmer, et à comprendre petit à petit tout ce qui se passe, tout ce qui se joue. Il est encore jeune, mais c’est un Être qui est très pris dans le jeu karmique.

Tu L’as accepté, Tu L’as accueilli, alors ne T’implique pas dans ce qu’Il est, reste Toi et guide-Le, sans croire qu’il n’y a pas de possibilité de changement parce qu’Il retourne toujours à des énergies qui L’aspirent, mais prends la décision d’être le Maître que Tu Es, et qui reprends en main la guidance du cheminement de ce petit Être. Tu ne dois plus émettre qu’il y aura toujours des blocages, des obstacles qui feront que cet Être sera toujours, toujours pris dans des énergies sombres dans lesquelles il sera toujours difficile d’en sortir. Tu sais combien l’aspiration dans ces énergies sombres peut trouver une issue, une résolution lorsqu’il y a un accompagnement au niveau de l’Amour, de la Lumière. Et Tu sais de quoi Je parle avec l’exemple de ce que Vous deux avez vécu avec d’autres Êtres, et qui Vous sont proches. Et il y a toujours une possibilité de faire émerger des Êtres pris dans quelque chose qui ne Leur correspond pas, lorsqu’Ils sont entourés, guidés dans l’Amour et la Lumière.

Marc  : Si l’Être n’est pas en demande, et que dans ces jeux où est-ce qu’Il est, Il s’y plait d’une certaine manière.

Yosuel  : Comment peux-Tu dire qu’un Être n’est pas en demande. Ce qu’Il joue, il est vrai, est ce qu’Il côtoie le plus souvent, c’est aussi pour Lui une forme de protection parce que quand Il est avec Vous, Il ressent les choses différemment , Il peut s’exprimer , Il peut être peu plus Lui-même, mais Il sait aussi qu’Il va revenir dans quelque chose dont Il ne pourra pas être Lui-même. Et le jeu qu’Il joue avec Toi, c’est une forme de protection pour dire : - « Il faut que Je revienne à ce que J’ai l’habitude de vivre le plus souvent. » Tu ne dois pas chercher la raison de ce que Tu vois et perçois, mais Te positionner en tant que Maître dans l’Amour et la Lumière que Tu Es, sans jugement, sans appréhension, sans Te dire que rien ne soit possible. Ouvre-Toi, sois ce que Tu Es, accompagne. Et Tu sais, et Je Te l’ai dit, qu’il en sera ainsi durant un certain temps, mais les choses petit à petit s’éclairciront si Toi-même Tu ne chercher rien à bousculer, si Toi-même Tu es dans ta joie, si Toi-même Tu es dans l’instant de ta permanence, si Toi-même Tu accompagnes. Cesse de vouloir que les choses soient comme Tu les perçois d’une certaine façon, dépasse cela, va au-delà, et permets-Toi de ressentir les choses à d’autres niveaux. Et c’est ainsi.

Marc  : Il a son libre arbitre Lui aussi, Il s’est attiré ces situations-là, pourquoi J’irai interférer dans ce qu’Il met en place. Si, Il veut s’attirer les choses, Il le fera de Lui-même dans ce qu’Il aura envie d’expérimenter au moment venu.

Yosuel  : Mon Ami, Tu n’as pas ressenti à d’autres niveaux ce que Je viens de Te dire, parce qu’une partie de Toi cherche à comprendre. C’est là que Je Te dis : lâche toutes compréhensions. Permets-Toi d’être, Toi, en Toi. Comment peux-Tu dire que Tu interfères dans ce qu’Il a choisi de vivre, puisqu’Il ne sait pas Lui-même ce qu’Il a choisi de vivre, ce n’est encore qu’un petit Enfant. Tu ne peux que Le guider à ressentir les choses en son Cœur, à se sentir aimé, à se sentir libre dans on expression sans être jugé. Tu ne peux que Lui dire combien la vie peut être vécue différemment pour Lui, sans ne plus avoir peur de ce qu’Il ressent, de ce qui se joue autour de Lui. Quant à son libre arbitre, Il a un libre arbitre très limité qui correspond à un Enfant dont les Adultes veulent qu’Il soit comme Ils veulent qu’Il soit. Crois-Tu réellement qu’un Enfant à un libre arbitre ?

Marc  : Il l’a eu bien avant sa naissance son libre arbitre.

Yosuel  : On ne parle pas de libre arbitre avant la naissance. Le libre arbitre….

Marc  : Il l’a choisi son incarnation, Il a choisi son chemin de vie, il a choisi d’une certain manière ces situations-là en pleine conscience.

Yosuel  : Mais comment veux-Tu qu’un Enfant soit en pleine conscience de ce qu’Il subit, Il ne peut que rentrer dans le jeu des peurs, qu’accumuler plus d’énergies. C’est à Toi justement de L’aider et Le guider à ne pas recréer d’énergies plus lourdes de ce qu’Il aura petit à petit selon son cheminement à libérer. Tu cherches des mots, des compréhensions, sur ce quelque chose qui appartient bien plus à un Être conscient plus à même de faire ses choix, ce qui n’est pas encore le cas d’un Enfant en bas âge, mais on peut L’amener à faire des choix pour Lui en ressentant les choses en son Cœur, pour Lui. Tu cherches à comprendre la différence entre des Êtres conscients qui font des choix de vie, et des Êtres qui commencent une incarnation et qui souvent sont sous la coupe de bien des Êtres qui Leur imposent une éducation sans ouverture, sans expressions, mais dans une rigueur, une autorité qui ne permet pas à l’Enfant de s’éveiller. Tu ne peux pas faire la comparaison entre ce que Tu as appris de ce qu’est le libre arbitre, le choix, l’incarnation. Il Te faut dépasser tout cela, afin de laisser ta propre Conscience Te faire ressentir les choses bien au-delà de ce que Tu as Toi-même compris des choses à un certain niveau. Peux-Tu le ressentir en Toi…………… et décider de le dépasser pour T’ouvrir à une compréhension plus subtile en Toi-même……………………………….

Mon Ami, ouvre-Toi à Toi-même……….et lâche ton mental…….. Ressens les choses à un niveau plus subtil et plus profond……….. Accepte d’aller à la rencontre de Toi-même pour ressentir ce que Toi-même Tu as eu à un moment donné de la difficulté à ressentir………..et permets-Toi de dépasser le niveau où Tu as bloqué par rapport à l’incompréhension de ce qui se passait au niveau de ce qui se joue entre ton ancienne Compagne et ce cher petit Être…………….. Et ‘est ainsi.

Ma  : Une autre question ?

Anne  : Je suis intriguée par une plante, que les Humains ont nommée dans les plantes envahissantes, elle s’appelle « la Renée du Japon », elle a un mode de développement qui est très perfectionné parce qu’avec un tout petit bout elle repousse, et elle a au niveau du biotope de la Terre, elle envahie et donc elle étouffe toute forme de vie à l’endroit où elle pousse, et J’ai été très touchée pendant tout l’été parce que J’en ai vue dans beaucoup d’endroits ici en France, voilà, et J’avais vu un documentaire en plus sur cette plante, et du coup J’avais envie de savoir si elle avait un message à Me proposer en tant qu’Humain, si elle avait une guidance qui Nous sépare. Je Me dis qu’elle est très intelligente à développer une telle facilité à se reproduire. On peut manger déjà manger une pousse, les Japonais la mange.

Yosuel  : Mon Amie Je vais répondre d’une façon très succincte, ce genre de plantes n’est pas unique, il existe beaucoup de plantes envahissantes, n’est-ce pas mon Amie Marianah

Ma  : Qui se bat avec ses ronces…

Yosuel  : ….Il n’y a rien à dire de plus que c’est un élément perturbateur que Vous-mêmes avez créé comme tout ce qu’il a sur cette Terre, et que le jour où tous les Êtres seront à même de vivre pleinement ce qu’Ils Sont, de se respecter, de s’aimer et d’être en osmose avec la nature, alors bien des éléments perturbateurs ou envahissants disparaîtront. Et c’est ainsi.

Ma  : Une autre question ?

Mana  : Un état d’être que J’ai eu différemment et c’était vachement bien, la première fois ça a été avec Moi toute seule, mes Enfants en ce moment parlent, ressentent un départ de leur Papa, ce n’est pas la première fois que çà revient, donc Je laisse, et un jour J’étais comme çà sur mon canapé, et Je M’endormais, Je Me vois seule, Je ne suis jamais seule, mais là J’étais seule du coup, et Je Me suis retrouvée dans une situation que Je pense provoquée consciemment de Moi-même, Je l’ai fait, comme si que J’avais un départ d’un Être très très proche de Moi, et dans cette façon si Tu veux, J’ai eu un…J’ai trouvé çà génial, excusez-Moi, mais çà pourrait pas être pour les Autres, mais Moi J’en suis là…où si Tu veux, J’ai vraiment ressenti…alors Je ne peux pas parler de séparation, parce que pour Moi ça reste fusion, mais dans cet état là, si Tu veux, c’est pour mieux expliquer le…Je ne veux pas mettre de séparation, il n’y a pas de fossé…mais, où l’Humain m’aurait fait basculer dans une tristesse, Tu vois, la fête et tout ça…et J’avais tout mon Moi intérieur qui ne ressentait à rien, dans la fête, Tu vois, vraiment, J’avais même un Être…mais par rapport à quelqu’Un qui M’était très très proche et qui pouvait partir, vraiment…Tu sais où J’en suis là dedans, donc çà, çà a été une première fois, et Je suis partie à mes occupations… La deuxième fois que J’ai eu aussi autre chose comme çà, çà a été en séance…..

Ma  : Ce que Je dirais Moi, par rapport à ce que Tu viens de dire, c’est que lorsqu’on atteint un niveau de conscience, on peut percevoir qu’un Être proche de partir, dans un choix, on ressent la joie de sa décision comme pour dire : - « Je Me libère de ce poids ici, et J’envisage de revenir dans d’autres conditions. » Donc, on ne ressent plus dans ces cas là une perte ou un manque ou de la peine, on ressent une joie qui est à d’autres niveaux, d’Âme à Âme.

Mana  : Mais ça J’entends, mais dans ce que Moi J’ai senti, c’était pas à ce niveau là, parce que Moi J’ai cherché a …Je pense que quelque part J’ai cherché à Me provoquer réellement si J’avais vraiment bien intégré ou dépassé… Je pense que c’est plus une provoc envers Moi-même d’un Être qui n’est absolument pas prêt du tout de partir, c’est pour Te dire, c’est vraiment une projection…Je Te dirais, vraiment…çà ce que Tu dis, Je l’entends…

Ma  : Là, Yosuel dit : lâche cette projection, dépasse-le…

Mana  : Donc, ensuite, J’ai trouvé un truc vraiment génial, J’étais en séance avec mon Ancêtre, et à un moment donné, Je ne sais plus sur quoi on travaillait, ne pas chercher….

Ama  : L’Ancêtre, c’est Moi… (surnom amical et plein d’Amour que Mana a toujours donné à Ama par rapport à leur différence d’âge)… (Rires général)… Il faut le préciser, parce que…

Mana  : C’était bien, pourtant c’était agréable dans ce qu’il se passait, en même temps avec d’autres Êtres…J’étais en séance avec Ama , et pourtant c’était du lourd…et à un moment donné, J’avais plus rien…c’était pourtant une force, mais plus de pensées, plus rien, c’était…pourtant c’était un truc, mais rocambolesque…et justement Elle Me dit : - « Et là Tu ressens… » Et je Lui dis…J’avais plus rien, J’avais même plus de pensées, Je ne pouvais même pas…même si J’allais les chercher, elles ne venaient plus, Tu Vois, J’avais, Tu sais…çà fait hyper bizarre…parce que…mais J’étais…mais elles sont passées où ?...alors J’essaye de les chercher, ha ! çà n’est pas, quoi, Je T’assure…J’ai bien aimé. Une autre fois, J’ai, ma Sœur ainée qui est arrivée à la maison avec quelque chose de lourd parce qu’Elle est Cendrillon dans un château, mais…

Yosuel  : C’est un passage de la conscience qui ne sait qu’œuvrer avec le mental et les pensées, à une conscience plus haute, plus élevée où les pensées ne sont plus l’objet de l’état d’être. C’est un passage que Tu T’es permis dans le point zéro pour que Tu ressentes ce que c’est que d’être sans penser, et de faire le choix de tes pensées et de ta création….

Mana  : J’aimerais être tout le temps comme çà.

Yosuel  : Donc, Tu T’es permis de ressentir ce que c’est, maintenant, à Toi de cheminer vers cette permanence.

Ma  : Je l’ai vécu aussi.

Mana  : c’est top !... Un autre top, J’ai un…qui traversait un moment très très difficile, Je L’ai écouté, mais à un moment donné c’est comme si Je ne L’écoutais plus, Je ne Me posais pas de questions, mais J’étais dans un camp et en même temps partout expansée, mais Je n’étais…Je L’entendais… Ce n’était pas du détachement…Je ne sais pas ce que c’est…

Yosuel  : C’est un autre état d’être de la permanence à un autre niveau où Tu peux être pleinement Toi mais, sans ne plus être là, Tu peux être pleinement Toi, mais sans ne plus être impliquée par quoi que ce soit au niveau de cette 3D. C’est aussi un apprentissage de pouvoir être là sans être réellement présente, tout en étant ici dans ce corps. Tu as simplement touché ce que c’est que d’être et de ne pas être là, encore une fois. Ensuite il Te faudra passer au fait d’être en conscience, d’être là, d’être pas là, et d’être ailleurs et d’être là….

Mana  : Et en même temps Je ne parlais plus !

Yosuel  : C’est juste une étape, c’est comme si Tu commences à percevoir le possible de la multi-dimensionnalité en étant présente….

Mana  : Là Je ne parlais plus, du tout !

Yosuel  : Tu as compris combien il était important de toujours rester Toi quelque soit la situation, quelque soient les Êtres, et d’être la pleine Lumière qui permet aux Êtres de s’exprimer, d’être en confiance, sans que Toi, en tant que conscience humaine Tu T’impliques, mais en laissant ta propre Conscience et « la Source » prendre le relai. Et c’est ainsi.

Ma  : Une autre question ?

Yosuel  : Mes Amies, n’ayant plus de questions de votre part, Je vais Vous demander quelque chose. Vous allez Vous laissez aller……………….. Ne plus penser………………… Être pleinement Vous, en Vous……………… Ne pas chercher à comprendre quoi que ce soit, et d’accepter enfin que si Vous lâchez tous questionnements, si Vous lâcher toutes interférences, si Vous ne Vous méprenez plus par rapport à ce qui a été dit, par rapport à une recherche de Vous-mêmes, par rapport à votre propre recherche au travers des Autres, si Vous prenez le temps de Vous accorder d’être là, simplement, sans penser, en ouverture totale, en votre Cœur, alors Vous aurez accès à toutes compréhensions subtiles que Nous pourrons Vous insuffler, que votre propre Conscience pourra Vous insuffler, sans ne plus être pris dans le tourbillon de jeux incessants de questionnements, de jeu incessant de compréhensions qui ne Vous permettent pas justement d’avoir accès à ce qui peut Vous être dit, à ce qui peut Vous être insufflé à bien d’autres niveaux.

Acceptez de Vous accorder ce moment………. D’être Vous, en Vous, en lâchant le mode penser…….en lâchant le mode compréhensions………en lâchant le mode réflexions……….en lâchant le mode de toutes les incompréhensions possibles et inimaginables………………….

Accordez-Vous le droit d’être………………… Simplement « être »…………………………

Si quelque chose Vous dérange dans l’instant, accepte-le, permettez-Vous de la laisser émerger et transcendez-le…………. Permettez-Vous de le dépasser…………… Permettez-Vous de Vous re-trouver, sans laisser votre mental interférer………………….. Ne permettez pas à votre mental de Vous dire qu’il y a d’autres explications, d’autres compréhensions, parce que sinon Vous retomber dans le jeu la conscience de masse…………… Permettez-Vous d’être Vous, avec Vous, d’être ce que Vous Êtes, et laissez émerger ce qui doit l’être pour être bien plus Vous-mêmes en l’instant………………………………..

Nous Vous adombrons, Nous Vous accompagnons. Décidez à l’instant de ce que Vous voulez réellement être, en Vous, en dépassant toutes les interférences. Et c’est ainsi.

Je Vous laisse mes Amis. Vous avez une fois de plus permis de libérer bien des énergies et d’élever votre conscience dans votre propre Conscience. Nous Vous accompagnons, Vous êtes aimés, Vous êtes vraiment les Phares de Lumière de ce pays. Je Vous salue et Vous dis à une prochaine fois, même si Je suis en permanence avec Vous, et même si Je peux M’exprimer à tous moments à travers Ma dans vos échanges. Et c’est ainsi.

…………Pause………….

Ma  : Prenons une profonde respiration …………………….. Et J’aimerais que Nous restions un moment dans notre pleine Lumière, dans notre Amour, et que Nous expansions notre Amour et notre Lumière à tout le Moyen Orient, et principalement à l’Irak………………… Nous n’émettons aucune intention, notre Lumière s’expanse dans ce pays et éclaire toutes d’ombre, tout en laissant les Êtres de Lumière œuvrer à travers Nous…………

………Pause……………

L’Amour que Nous Sommes, notre propre Lumière, Nous Les expansons à toute l’Afrique……………………………. En Ukraine………………………………. En Amérique du Sud……………………… Sur toute la France………………………….. à toute la Planète……………………………….

……..Pause………..

Nous expansons notre Lumière à tous les Êtres Elémentaires en Les honorant, en Les acceptant, et en Leur permettant d’être avec Nous ce qu’Ils ont été à une belle époque…………………………..

………….Pause…………..

Et c’est ainsi.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi