Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWAEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Retranscription de la session n° 9-37 à Crest le 25/04/2015 - Conscience, (...)

Retranscription de la session n° 9-37 à Crest le 25/04/2015 - Conscience, 1ère approche

samedi 11 juillet 2015, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session à Crest (près de Valence – 26 Drôme)

Animée par les Elohims Yosuel et Arzael et les Maîtres Ascensionnés Elabel (roi Arthur) et Saint Germain

canalisés par Ma Nanda Aweh

Conscience – 9-37

Samedi 25/04/2015

1ère partie  :

 Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

Ma Nanda Aweh  : C’est une joie pour Moi que Nous Nous retrouvions avec ce petit groupe dynamique, ce petit groupe où Nous sommes en résonance, ce petit groupe qui a cette volonté de persévérer sur le chemin dans cette période difficile et intense, et c’est toujours une joie pour Moi que Nous Nous retrouvions pour cheminer ensemble et individuellement dans cette joie, cette convivialité et cette résonance. Et en même temps, avec tout mon Amour et mon Cœur, Je salue tous Ceux qui entendront cette session.

Adamantah  : Nous aussi… (Rires)..…

Ma  : Bien, donc, Nous Nous laissons aller, en notre Cœur, dans notre Présence, dans l’instant de tous les instants, sans penser, sans aucune interférence de notre mental et de notre personnalité humaine………………………

Nous sommes en Nous, avec Nous……… Yosuel Me dit : - « Tu ne Nous oublies pas ! » (humour cosmique)

Prenons une profonde respiration en conscience …………….. Présence….

Prenons une seconde respiration profonde en conscience ………………… Nous expirons très, très, très lentement ……

Nous prenons une troisième profonde respiration ……………….dans l’inspire « Je suis »……………… Présence……………. Nous expirons lentement……….. J’existe…..

Nous accueillons la présence des Êtres de Lumières en notre Cœur et en ce lieu…………………

Nous Nous laissons aller……………..simplement être……………. Être dans le ressenti de ce que Nous sommes……… Ressentez simplement………

……..Pause………

Yosuel  : Mes Amies, Je vous salue, Je Suis, et serai à jamais l’éternel Yosuel , l’élohim le plus valeureux. Alors pourquoi le plus valeureux ? Parce que J’ai à cœur de Vous mener à votre réalisation. J’ai à cœur de Vous dire les choses que Vous n’aimez pas toujours entendre. J’ai à cœur de Vous bousculer, et en même temps Je Vous aime, Je Vous porte, et lorsque Vous êtes pleinement Vous, lorsque Vous ne rechignez pas, lorsque Vous acceptez de dépasser ce qui Vous contrarie, ce que Vous n’aimez pas toujours voir et qu’enfin Vous l’acceptez, alors Nous dansons ensemble et il y a une immense joie, et il y a une immense résonance dans tout ce que Nous sommes ensemble.

Alors mes Amies, Nous allons commencer cette session par prendre conscience que Vous êtes avant tout ce que Vous Êtes, et ce que Vous Êtes n’est pas ce que Vous avez cru être dans tout ce que Vous avez vécu au niveau de l’Humain tel qu’il est défini dans ce monde, et en même temps tel que tout ce que l’on a attendu de Vous, tel que tout ce que l’on Vous a inculqué, mais surtout tout ce que l’on a fait de Vous dans le conditionnement dans lequel on Vous a maintenu.

Alors mes Amies, mes chères Amies, il Vous faut prendre maintenant la décision vraiment de dépasser tout cela. Vous n’êtes pas tout ce que Vous avez vécu, Vous n’êtes pas votre passé, Vous n’êtes pas tout ce qui Vous a été dit, et Vous n’êtes pas toutes vos misères sur cette Terre. Alors cessez de Vous chercher à droite à gauche, cessez de chercher dans votre passé ce qui ne va pas aujourd’hui, Vous n’êtes pas votre passé, Vous n’êtes pas tout ce que Vous avez vécu, Vous n’êtes pas toutes ces relations difficiles, ce sont des jeux, ne rentrez dans aucun jeu, ce sont des enfermements, ce sont des conditionnements, et pour la plupart, c’est de l’hypnose.

Alors apprenez à Vous regarder différemment, Vous êtes dans cette réalité, et en même temps Vous n’êtes pas cette réalité, Vous êtes dans cette réalité, et en même temps Vous ne jouez plus avec tous Ceux qui sont formatés dans cette réalité. Vous êtes Vous maintenant. Vous ne Vous laissez plus attraper dans tous ces pièges, Vous ne Vous laissez plus Vous conditionner, Vous allez à d’autres niveaux, Vous allez au niveau de ce que Vous voulez vivre pour Vous, et ce que Vous voulez vivre pour Vous, Vous le définissez clairement. Vous le prononcez en vous, Vous êtes clairs avec Vous-mêmes. Il n’y a pas de « mais » ou de « si » ou quoi que ce soit d’autre qui met un frein à votre clarté à ce que Vous voulez réellement vivre pour Vous. Tout doit être défini clairement sans aucune objection, sans aucun compromis, sans aucune réaction, mais : - « Ce que Je veux vivre c’est ça… » C’est défini, c’est clair… : - « Et Je Me permets de le vivre. » Alors pour cela il Vous faut être Vous, en Vous, sans aucune interférence, sans laisser votre mental intervenir. Vous ne devez pas chercher à comprendre les choses, ni Vous embarquer dans de longues suggestions, dans de longues demandes, dans de longues incompréhensions, mais vraiment être présents à Vous, être vraiment présents en votre Cœur, et laisser votre propre Conscience Vous insuffler ce qu’Elle est à même de Vous dire si Vous-mêmes êtes clairs en Vous, dans un laisser-aller total, dans la confiance en ce que Vous Êtes, en ce que Nous Sommes, en ce que Vous Êtes dans « le Tout », permettez le………………….

Et maintenant mes Amies, soyez-Vous…………….. Pouvez-Vous ressentir un instant que Vous êtes Vous, et pas seulement Vous, et en même temps il y a toute « La Source » avec Vous, en Vous, et c’est ce que Vous Êtes…………….

……….Pause…….

Alors mes Amies, avant que Je continue de M’exprimer directement au travers de Ma , Nous allons aborder une1ère conscience que J’ai appelé « Sujets divers », qui est de mon expression et que Ma a tenu à partager avec Vous dans ce qu’Elle pense qu’il est nécessaire que Vous en preniez conscience si Vous avez dans ces sujets encore des choses que Vous retenez et que Vous devez dépasser.

Donc laissez-Vous aller…………… Ressentez, ne cherchez pas à comprendre, acceptez et dépassez.

Lorsque Vous étiez en demande de comprendre « Qui Vous Etiez », Vous avez eu besoin pour Vous rééquilibrer de prendre certaines choses……

Ma  : Quand Yosuel dit "prendre certaines choses", Il ne précise pas, mais Moi J’ai à cœur de préciser qu’Il parle surtout de médicaments, bien souvent de substituts de repas ou de tas de choses.

Adamantah  : Compléments alimentaires.

Ma  : Oui, plein, plein d’autres choses.

Yosuel  : …..maintenant, là où Vous en êtes, ces choses n’ont plus aucun effet, même si, pour Certains, Vous persévérez. Alors pourquoi ? Parce que Vous avez surtout besoin de ressentir que Vous êtes avant tout un Être qui est en partie « La Source », un Être qui a la possibilité d’émettre au niveau de vos cellules ce que Vous voulez qui soit rééquilibré, et comme le dit Kryeon  : votre ADN répond à votre expression. Parfois Vous le ressentez, mais parfois Vous avez besoin de ressentir, mais c’est pour cela que J’ai dit « Pourquoi », qu’à travers tous ces substituts, toutes ces choses qui prolifèrent, surtout actuellement, Vous avez besoin de ressentir que Vous pouvez intervenir de cette façon-là. Et maintenant Nous Vous apprenons à l’intérieur de Vous, vos cellules peuvent répondre à ce que Vous émettez au niveau du Cœur quand Vous parlez à vos cellules, quand Vous Vous adressez à votre ADN, et maintenant à votre innéité. Et c’est ce que Je voulais Vous dire. Maintenant, il est vrai qu’il y a des rééquilibrages qui demandent plus de temps, mais surtout un cheminement pour aller déloger toutes les énergies incrustées qui doivent être récurées, si Je puis M’exprimer ainsi. Alors, surtout ne désespérez pas, persévérez et ayez confiance en ce que Vous Êtes, ayez confiance en votre Puissance qui peut régénérer vos cellules, quoi que Vous viviez, et quel que soit le temps nécessaire de ce rééquilibrage.

Prenez une profonde respiration ……… et acceptez que Vous êtes la Puissance même qui peut tout rééquilibrer…….

……Pause……

 Vous êtes toujours en proie à des pensées qui se confrontent, qui se heurtent, qui s’opposent, parce que Vous savez que Vous devez lâcher en totalité ce qui Vous retient encore dans une certaine dépendance à des attachements vécus dans cette vie, qui sont aussi ce que Vous n’avez pas compris dans vos vies passées. Et cela fait que Vous Vous obstinez à vouloir encore Vous chercher au travers des Autres, dans ce qu’Ils vivent, dans ce qu’Ils reflètent, alors qu’il Vous suffit d’être Vous, simplement Vous, au cœur même de votre Être, sans ne plus attacher d’importance à ce que Vous avez vécu, à ce que les Autres vivent, mais « d’être », d’être Vous, en Amour avec Vous-mêmes. Et cela va Vous demander encore une fois de Vous regarder, de Vous voir encore tels que Vous agissez pour accepter, si c’est votre choix, de dépasser ce que Vous cherchez encore en l’Autre. Et c’est ainsi…

Prenez une profonde respiration …….et sachez que Vous seuls êtes responsables de vos propres attachements, de vos propres retenues, de vos propres souffrances que Vous alimentez…………..

…..Pause…….

 Lorsque Vous ressentez en Vous que Vous êtes bien autre chose que ce que Vous avez cru être, lorsque Vous ressentez cet Amour en Vous, pour Vous, lorsque Vous êtes en joie, et que Vous savez que ce que Vous imaginez vouloir vivre pour Vous, sans ne plus Vous référer à tout ce que Vous étiez, à tout ce qui a fait de Vous un Être hypnotisé dans la conscience de masse, lorsque Vous savez en Vous que tout peut être transmuté, et que Vous ressentez que rien ne peut être vécu que dans « la conscience d’être », alors Vous êtes dans la clarté, mais il Vous faut accepter que dans cette clarté, Vous devez toujours être très clairs avec Vous-mêmes dans ce que Vous voulez vivre, dans ce que Vous voulez voir se manifester, dans ce que Vous voulez réellement changer, sans Vous en remettre à Qui que ce soit, en quoi que ce soit, mais être Vous, dans la perspective que ce que Vous Êtes, Vous, une partie de « La Source », peut impulser la création de ce que Vous voulez réellement voir se manifester. Et c’est ainsi…

Prenez une profonde respiration …..et octroyez-Vous de ressentir que Vous êtes « La Source » et que rien ne peut affecter, si Vous-mêmes êtes en permanence dans la permanence, dans la Joie, dans La Lumière qui engendre toutes choses par l’impulsion émise dans l’Amour, sans que rien ne l’affecte. Et c’est ainsi……

…..Pause……..

 Vous êtes maintenant dans une phase où Vous Vous cherchez, et en même temps, Vous Vous demandez si Vous êtes vraiment dans la voie qui correspond à ce que Vous devez vivre, parce qu’une partie de Vous a peur d’être totalement Vous, d’être totalement ce que Vous Êtes, mais surtout d’être totalement en phase avec ce que Nous Sommes et ce que Nous Vous révélons. Alors que décidez-Vous pour Vous ? Nous Vous le redemanderons autant de fois que Vous jouerez avec Vous-mêmes dans cette peur « d’être », parce que Vous devez avoir le courage d’aller à la rencontre de cette peur, sans rien vouloir y mettre de compromis, et cela va Vous demander d’être très objectifs et de ne plus Vous jouer à Vous-mêmes. Et c’est ainsi……

Prenez une profonde respiration …..et acceptez d’aller en Vous, en votre profondeur, pour être véritablement en face de cette peur et de l’accepter, sans ne plus y mettre de compromis……..

…..Pause…..

 Vous Vous êtes souvent demandés pourquoi Vous étiez en conscience et puis après Vous étiez pris dans l’engrenage de vos pensées, de vos peurs, de vos doutes, de vos questionnements, et de tout ce qui Vous maintient dans l’Humain limité. Hé bien, parce que Vous avez peur de comprendre « qu’être Vous » signifie ne plus s’identifier à tout ce que Vous avez été, à tout ce que ce monde est, à tout ce que les Autres sont, et là, Vous êtes pris entre « Je Suis » et Je veux rester en quelque sorte ce que J’ai été, mais cela ne peut plus être ainsi. Il Vous faut faire le choix « d’être » et de ne plus Vous jouer à Vous-mêmes et de ne plus jouer avec les Autres, même Ceux que Vous affectionnez, parce que Vous serez toujours pris dans quelque chose d’inconcevable, mais surtout dans quelque chose de très limitant. Et c’est ainsi…….

Prenez une profonde respiration ……et décidez pour Vous ce que Vous voulez réellement vivre pour Vous, en Vous, en étant ce que Vous êtes réellement…………..

….Pause….

 Ce que Vous avez de la difficulté à comprendre, c’est que Vous ne pouvez pas Vous comprendre et ressentir réellement ce que Vous Êtes par le biais de votre mental, par le biais de vos incompréhensions et même de vos suggestions. Vous ne pouvez que ressentir, au-delà même du ressenti, ce que Vous Êtes, et cela va encore au-delà de votre état d’être humain. Alors, comment y parvenir ? Simplement en acceptant de tout lâcher, simplement en étant Vous, sans rien chercher, sans vouloir absolument être d’une certaine façon. Nous Vous le disons continuellement, et il en sera ainsi jusqu’à ce que Vous acceptiez enfin de tout lâcher. Et il en est ainsi…

Prenez une profonde respiration …et accordez-Vous des moments sans rien faire d’autre « qu’être », sans penser, Vous avec Vous, dans le ressenti de ce que Vous Êtes ………….

…….Pause…..

 Vous ne pouvez pas être Vous si Vous Vous cherchez encore et encore, si Vous essayez tout ce que Vous avez vécu pour être à nouveau en conscience, parce que maintenant Vous savez qu’il Vous faut être Vous, simplement Vous, et ne plus jouer aucun jeux qui ne soient pas Vous, aucun jeux dans l’Humain, Vous avez simplement à vivre ce que Vous savez « être ». Et cela Vous demande d’être, mais surtout de ne pas Vous croire dans l’impossibilité d’être, parce que Vous croyez que cela est encore plus complexe d’être, mais la complexité se situe au niveau de l’Humain, pas au niveau de votre Conscience qui est pure Lumière.

Prenez une profonde respiration ….et vivez pleinement ce que Vous êtes en conscience de ce que Vous Êtes. Et c’est ainsi….…

….Pause…………….

 Vous avez maintenant accepté « d’être », mais Vous Vous laissez encore divaguer par votre mental, parce que Vous n’arrivez pas à accepter qu’il y ait parfois des choses qui Vous contrarient, et c’est en cela que Vous tergiversez entre « être » et divaguer sur des sujets qui ne Vous correspondent pas, mais dans lesquels Vous avez encore bien de la difficulté à Vous avouer que cela Vous touche, et que Vous n’acceptez pas l’Autre dans ce qu’Il traverse, dans ce qu’Il a Lui-même à comprendre et à dépasser. Alors, il est bon pour Vous maintenant de Vous voir dans votre grandiosité et de ne plus Vous considérer comme un Être que l’on veut accabler et contrarier, alors qu’en réalité il s’agit surtout d’un manque d’objectivité de la part d’Êtres qui ne comprennent pas encore qu’Ils se jouent à Eux-mêmes.Et c’est ainsi….

Prenez une profonde respiration …..et ne jouez plus dans le jeu de l’Autre, mais laissez les choses s’équilibrer quand le moment sera venu.…

…..Pause…..

 Lorsque Vous êtes en conscience de ce que Vous Êtes, pouvez-Vous enfin accepter de ne plus Vous jouer à Vous-mêmes, de ne plus Vous prendre au jeu de toutes les turpitudes de la conscience collective, mais de vivre enfin pour Vous ce que Vous Êtes, sans ne plus Vous chercher au travers de situations ou d’Êtres, qui Eux-mêmes se cherchent et qui ont aussi à traverser les strates qu’Ils n’ont pas encore traversées. Et c’est ainsi…

Prenez une profonde respiration …..et soyez Vous dans ce que Vous Êtes, sans ne plus Vous impliquer dans quoi que ce soit……

…..Pause……

 Pouvez-Vous accepter d’être enfin Vous dans votre joie, dans votre vie, pour Vous, en étant Vous, simplement Vous, naturels, vrais, dans l’Amour en votre Cœur, dans l’Amour de « Tout Ce Qui Est », dans l’Amour de toutes choses, dans l’Amour de « tout », sans Vous impliquer dans tout ce qui se joue. Et c’est ainsi…

Prenez une profonde respiration …..et vivez enfin pleinement cette vie pour Vous, dans l’immense Joie d’être, dans l’immense joie de la vie dans toute sa grandeur. Et c’est ainsi….

…..Pause….

Prenez une profonde respiration …..et vivez enfin en conscience, sans ne plus être sujets à tout ce que ce monde est sous toutes ses facettes……

……Pause…..

 Quand Vous êtes en mesure d’être dans le ressenti de ce que Vous Êtes, Vous pouvez alors être plus à même d’être en conscience que tout est simple, tout est là, tout se conjugue avec le simple fait d’être, sans ne plus se poser de questions, sans ne plus vivre aux dépends de Qui que ce soit, mais surtout en ne cherchant plus à savoir tout ce qui peut s’en venir, mais d’être dans une confiance totale en la Conscience pure de Vous-mêmes, sans ne plus être pris à partie par tout ce qui peut être encore pour Vous des parties attirées par la conscience collective. Et c’est ainsi…

Prenez une profonde respiration …..et cessez de Vous croire obligés d’être comme tous Ceux qui vivent encore dans cette conscience collective veulent que Vous soyez……

…….Pause…..

 Pouvez-Vous imaginer que le seul fait d’être Vous, le seul fait d’être en pleine conscience, peut Vous permettre enfin de vivre pour Vous, de vivre ce que Vous voulez réellement vivre dans la passion de ce que Vous Êtes, dans la passion d’être, dans la passion d’engendrer toutes choses, sans ne plus être pris à partie par tout ce que Vous avez vécu, par tout ce qui n’est pas Vous, par tout ce que ce monde est…..

Prenez une profonde respiration …..et vivez enfin pour Vous ce que Vous avez envie de vivre. Et c’est ainsi….

……Pause…..

 Lorsque Vous restez Vous, en Vous, sans penser, sans rien imaginer, mais que Vous êtes dans la certitude que ce que Vous Êtes va manifester tout ce dont Vous avez besoin, alors Vous Êtes !...et tout se manifeste. Et c’est ainsi….

Prenez une profonde respiration …..et sachez que Vous êtes à même de tout générer si plus rien ne Vous interfère……

Laissez-Vous aller, Vous êtes Vous, en Vous, sans peurs……. Alors sans rien demander, sans rien faire d’autre qu’être, tout ce qui Nous correspond dans cette vie et dont Nous avons besoin s’en vient, parce que Nous sommes La Source et qu’Elle sait ce que Nous voulons. Nous avons seulement à accueillir ce qui s’en vient et à s’en servir. La création n’a rien à voir avec « le faire », comme dit Adamus , Nous avons juste à faire avec ce qui se manifeste. La création est juste la Présence rayonnante, comme le dit encore Adamus ….

…….Pause……..

Vous ressentez………………. Vous êtes…………………

Ce que Vous êtes est tellement grandiose, que ce que Vous impulsez au niveau du Cœur, en votre Cœur, ne peut que trouver la résolution en sa manifestation..…mais attention ne cherchez aucune demande, ne cherchez pas à savoir quand, comment…Vous Êtes, et pour Vous c’est une certitude que c’est votre réalité, que c’est déjà ce que Vous vivez, car dans la pleine Lumière que Vous Êtes tout se conjugue ensemble dans ce qui doit résonner dans les fractales qui se correspondent. Cela veut dire que Vous ne pouvez pas émettre quelque chose qui ne Vous correspond pas, si votre Cœur est clair, et si Vous êtes dans ce ressenti profond que ce que Vous émettez est réellement votre réalité, votre vérité. Vous ne pouvez engendrer que ce qui Vous correspond lorsque Vous êtes Vous, lorsque votre Cœur parle, lorsque Vous êtes clairs, lorsque Vous ne faites rien d’autre « qu’être ». Alors Vous ressentez que c’est votre réalité. Vous ressentez que les choses sont ainsi, et Vous ressentez que tout se conjugue dans « La Source », parce que tout rentre en résonance avec vos propres impulsions, avec vos propres émissions qui sont déjà votre réalité, et qui sont déjà ce que Vous avez déjà engendré avec d’Autres qui rentrent en résonance avec d’autres émissions dans les mêmes résonances. C’est ainsi que les fractales se succèdent et s’inter-développent. Et tout ce que Vous Êtes peut, dès lors, engendrer réellement ce que Vous pensez que Vous voulez voir se manifester pour Vous, sans que rien ne vienne interférer ces mêmes impulsions lorsque Vous n’émettez aucune suggestion les interférant. Et c’est ainsi…..

…….Pause……..

 Vous êtes maintenant dans un mode où votre mental n’est déjà plus ce que Vous l’avez amené à être. Votre mental se cale à votre propre Conscience, et cela Vous change littéralement de conception par rapport à votre vécu, par rapport à une façon d’être qui n’est plus, et cela va considérablement changer toute votre vie, mais surtout tout ce que Vous aviez l’habitude de faire, au point que parfois Vous Vous demanderez si Vous n’êtes plus connectés à l’Humain. Ne Vous en souciez pas, mais restez vigilants quant à ce que Vous pourriez vouloir revenir à votre ancienne façon de penser, d’être et de faire. Et c’est ainsi….

Prenez une profonde respiration …..et sachez que Vous pouvez toujours être Vous, vivre ce que Vous avez envie de vivre, mais d’une toute autre façon, et surtout d’une manière totalement nouvelle……

…….Pause……

 Lorsque Vous Vous permettez « d’être », et que rien ne s’oppose à votre faculté d’être, alors pouvez-Vous imaginer, sans l’intellectualiser, qu’en réalité tout converge vers la manifestation, mais surtout tout entre en résonance avec les particules qui émettent une incidence gravitationnelle, au point que tout se forme dans la matière, et tout se conjugue pour que Vous puissiez être en grande partie ce que Vous avez émis. Mais en réalité, bien des Energies se conjuguent avec l’émission que Vous-mêmes émettez, et les émissions que Nous-mêmes émettons, pour que votre réalisation puisse se faire, mais aussi pour servir l’ensemble, lorsque votre Cœur émet au niveau de votre propre Conscience dans l’Amour et l’intention pure. Et c’est ainsi…..

Prenez une profonde respiration …..et ne cherchez pas à comprendre ce qui est dit, mais d’en être conscients et de Vous permettre de le vivre simplement pour en ressentir la Puissance……

……Pause…..

 Lorsque Vous ressentez que Vous êtes Vous et en connexion, pouvez-Vous alors comprendre qu’il s’agit de Vous dans « La Source », Vous dans ce que Vous Êtes en réalité, Vous dans l’importance primordiale « d’être », mais surtout, Vous dans votre magnificence, sans pour autant déroger au fait que Vous êtes ici en incarnation et que Vous devez Vous réaliser sans attendre de Nous les réponses que Vous êtes à même de ressentir si Vous êtes pleinement conscients de ce que Vous Êtes et de votre Puissance à générer toutes choses Et c’est ainsi…..

Prenez une profonde respiration …..et acceptez d’être Vous, de Vous écouter, et de faire ce que Vous avez à faire dans ce que Vous aspirez à vivre…

…….Pause……

 Si Vous êtes pleinement Vous, et qu’en réalité Vous n’êtes plus en demande de Vous chercher auprès des Autres, et surtout que Vous restez bien Vous-mêmes en votre Cœur, alors Vous pourrez ressentir que tout est une question de nourriture énergétique qui affecte tous les Êtres, mais aussi tout votre Cosmos, parce que Vous êtes Tous issus de la même conscience qui s’est exprimée à travers tous les espace-temps, mais aussi dans toutes les interfaces et strates, au point que Vous êtes Tous reliés d’une certaine façon, et que Vous devez Tous Vous libérer de cette emprise à Vous nourrir les Uns, les Autres, pour être en réalité les Emergences de vos propres Energies dans la Conscience Globale, mais aussi dans toute « La Source ». Et c’est ainsi…..

Prenez une profonde respiration …..et acceptez enfin d’être Vous sans ne plus Vous chercher au travers des Autres…..

……Pause…….

……Détendez-Vous………. Restez un instant sans penser…….

 Nous allons maintenant aborder la 2ème conscience : La source même de votre incarnation…

 Vous êtes passés par différentes phases de ré-encodage, et en même temps, Vous avez eu à Vous libérer de bien des aspects Vous empêchant de vivre pleinement ce ré-encodage, parce qu’il Vous demandait de ne plus Vous jouer à Vous-mêmes, et de ne plus rentrer dans des jeux liés à tout ce que les Humains ont créé, et à tout ce que les Humains espèrent encore de cette illusion dans laquelle Ils se croient être dans leur réalité. Maintenant, il est vrai que Vous ne pouvez pas évoluer sans prendre conscience petit à petit de toutes vos créations, de tout ce que Vous avez vécu, et surtout de tout ce qui a fait de Vous un Être pris dans l’incapacité de vivre en conscience de votre propre Essence. Ces ré-encodages ont eu lieu à des dates précises que Métatron Vous a indiqué, Vous a communiquées (c’est la réactivation des Maîtres Cristaux les : 222, le 2 Février 2002, 333, le 3Mars 2003- 888, le 8Aout 2008- 999,le 9 Septembre 2009, etc…), mais aussi par tous Ceux qui Vous ont enseigné depuis un certain temps déjà, et par certaines phases vécues récemment lors des éclipses, et même ces ré-encodages sont nécessaires pour Vous réinitialiser dans votre propre code énergétique. Mais il faut aussi accepter que votre ré-encodage se fait individuellement au fur et à mesure de vos libérations dans le ressenti de ce que cela veut dire dans la profondeur de votre Être, dans la profondeur de votre propre Conscience à intégrer ce qui n’est déjà plus ce que Vous avez à vivre et à expérimenter, mais aussi dans le ressenti de ce que cela représente dans l’Amour et La Lumière que Vous Êtes. Et c’est ainsi….

Prenez une profonde respiration …..et ne Vous cherchez plus dans la compréhension de ce que les Autres vivent, mais bien de ressentir ce que Vous, Vous avez à dépasser pour être Vous, et uniquement Vous. Et c’est ainsi…..

……Pause…..

 Selon ce que Métatron Vous a annoncé, il fut un temps où l’activation des Cristaux a permis que Vous puissiez être équilibrés dans ce que Vous avez appelé « le Masculin et le féminin », à la différence que Vous ne pouviez pas le ressentir dans sa pleine réalité, parce que Vous aviez justement à dépasser tout ce qui Vous a contraint à vivre, soit dans l’un, soit dans l’autre, jusqu’à ce que Vous soyez pleinement en conscience d’être. Alors toutes les polarités seront ajustées et rien ne Vous empêchera de vivre en totale équilibre au niveau de votre véritable Essence. Mais pour cela il Vous faut aussi lâcher tout ce qui Vous attire encore dans l’Humain à tous les niveaux. Et c’est ainsi…..

Prenez une profonde respiration …..et réapprenez à être Vous en conscience d’être……..

..…Pause……

 Vous êtes Ceux qui avez en votre Cœur la source même du Cristallin qui est une puissance énergétique rentrant en corrélation avec toutes les sources Cristallines sur cette Terre, en cette Terre, et au-delà de cette Terre. Alors soyez-Vous, et ne dérogez pas à votre conscience d’être. Et il en est ainsi…..

Prenez une profonde respiration …..et acceptez que Vous êtes bien autre chose que ce que Vous avez toujours cru être. Et c’est ainsi…..

……Pause…..

 Détendez-Vous……et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……

Maintenant Yosuel va directement à Vous : Que ressentez-Vous, en Vous, quand Vous Vous permettez d’être ?……….

…….Pause…….

Alors mes Amies cela veut dire que bien au-delà d’une certaine recherche à être, il y a la Présence…. Cette présence est la constituante de « Tout Ce Qui Est », sans aucune manifestation, sans aucune extraction, sans aucune extension, sans aucune perturbation, sans aucune contrainte, sans aucune expression quelle qu’elle soit………… C’est le moment « du Tout », dans l’instant de tous les instants, lorsque Vous êtes Vous, sans que rien ne Vous perturbe……... A partir de cette permanence, Vous pouvez tout faire, mais Vous n’êtes plus dans un plein élément constituant tous les degrés de « la Création », cela Vous ne pouvez pas y rester, Vous pouvez simplement Vous permettre à partir de là de pouvoir vivre votre réalité sans ne plus rien n’émettre qui ne soit en concordance avec la puissance même de cette Permanence qui est la source même de « Tout Ce Qui Est ».

Alors cela peut Vous paraitre un peu complexe, mais Nous y reviendrons petit à petit. Nous réapprendrons comment à partir du point de « Tout Ce Qui Est », tout peut être vécu, créer, engendrer, dépasser, et vécu différemment de ce que Vous-mêmes vivez encore, là où Vous en êtes. C’est la puissance « du Tout » à partir « du Tout » dans son propre point de convergence, mais Nous y reviendrons. Soyez-Vous maintenant…… N’acceptez plus ce que votre mental peut encore Vous dire, ne le laissez plus Vous tirer en arrière, ne le laisser plus Vous suggérer ce qui ne Vous correspond pas, mais dans la pleine Lumière que Vous Êtes, sans qu’il n’y ait rien qui Vous interfère, Vous pouvez ressentir tout ce que Vous voulez créer et voir se manifester. Dans la Lumière Vous êtes, dans la Lumière tout se conjugue, dans ce que Vous impulsez Vous Êtes. Et c’est ainsi………..

Prenez une profonde respiration ………… Détendez-Vous et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……

Maintenant Nous allons aborder le chapitre que J’ai intitulé «  Libérations  », qui correspond à : Qu’est-ce qui Nous maintient encore en partie dans le fait de ne pas pouvoir être pleinement Soi, en Amour de Soi, et dans la compréhension de toutes choses ? 10 éléments ont été sélectionnés par Yosuel que Nous allons ressentir et vouloir dépasser :

 Le 1er élément – Pourquoi cherchez-Vous toujours à savoir les choses au-delà de ce que votre propre Conscience est à même de Vous révéler  ? :

Parce que Vous avez peur de Vous découvrir en totalité. Vous avez peur des réponses qui peuvent émerger de votre profondeur. Vous avez peur de ce que cela représente de se laisser aller en totalité sans ne plus rien contrôler, sans ne plus vouloir comprendre les choses avec votre personnalité humaine, et surtout sans ne plus pouvoir diriger les Autres. Et c’est ainsi……

Laissez-Vous aller………………… Et ressentez vraiment ce que votre propre Cœur Vous dit à l’instant même……………….

…….Pause……..

Prenez une profonde respiration ………et accueillez-Vous sans ne plus rejeter votre propre Conscience…………

……Pause….

 Le 2ème élément – Pourquoi Untel ou Unetelle Vous agace ?  :

Parce que Vous ne Vous permettez pas de L’accueillir dans ce qu’Il/Elle est, parce que Vous-mêmes Vous ne Vous acceptez pas en totalité, et surtout Vous avez besoin encore de Vous montrer sous un jour au regard des Autres, à travers le rejet de l’Autre, pour Vous faire prévaloir de cette façon-là, ce qui Vous amène à alimenter le virus de l’énergie sexuelle. Et c’est ainsi……..

Acceptez maintenant lorsque Vous êtes Vous, en Amour avec Vous-mêmes, sans que rien ne Vous interfère, mais que Vous ressentez qu’un Être n’est pas ajusté dans ce qu’Il est, n’est pas ajusté dans ce qu’Il émet, et qu’Il perturbe votre environnement, si Vous ne rentrez pas dans son jeu, si Vous restez bien Vous-mêmes, dans l’Amour que Vous Êtes, alors Vous pouvez Lui permettre de Lui dire ce que Vous ne voulez plus subir de Lui. Et c’est ainsi…………………………..

Prenez une profonde respiration ………et acceptez de ne plus Vous jouer à Vous-mêmes par le biais de critiques ou le rejet de l’Autre, mais que Vous pouvez exprimer par le Cœur ce que Vous avez envie d’exprimer sur un Être si Vous ne le faites pas à mauvais escient…..

……Pause….

 Le 3ème élément – Pourquoi êtes-Vous agacés en voulant rendre service si cela n’est pas vraiment une contrainte ?  :

Parce que Vous avez compris que Vous ne deviez plus Vous devoir aux Autres, et en même temps, Vous agissez en amalgame avec le fait de pouvoir rendre service, de pouvoir échanger dans l’Amour, de pouvoir librement être une aide, de pouvoir jouir d’un équitable échange, parce qu’une partie de Vous s’est installée dans un certain confort qu’il Vous faut dépasser, et ne pas jouer les indifférents, mais surtout ne plus jouer aux jeux de la controverse. Et c’est ainsi…….

Prenez une profonde respiration ………et acceptez d’être Vous, sans ne plus Vous jouer à Vous-mêmes dans ce que Vous croyez être le non-devoir aux Autres. Et c’est ainsi…………

……Pause….

 Le 4ème élément – Pourquoi voulez-Vous toujours contrôler les Autres dans des valeurs qui n’en sont pas ?  :

Parce que Vous voulez encore maintenir un certain pouvoir qui n’est déjà plus ce que Vous Êtes, et Vous Vous targuez de dire aux Autres que cela ne se fait pas, parce que Vous-mêmes n’arrivez pas à Vous libérer en totalité d’une éducation dont Vous n’acceptez pas totalement d’en lâcher toutes les valeurs. Alors cessez de vouloir Vous targuer de choses dans ce que les Autres n’ont plus à persévérer, et apprenez à être Vous dans la joie et l’amusement, sans vouloir dénigrer ce qui ne l’est pas………

Prenez une profonde respiration ………et octroyez-Vous le droit de Vous lâcher, d’être Vous, sans ne plus contrôler les Autres, sans ne plus Vous targuer de principes et de valeurs déjà dépassées. Et c’est ainsi…..

……Pause….

 Le 5ème élément – Pourquoi Vous adonnez-Vous encore à faire des remarques ironiques sous la houlette de l’humour, alors que Vous pouvez être Vous et Vous amuser, en ayant vraiment de l’humour pour passer de bons moments ?  :

Parce qu’une partie de Vous n’accepte pas encore l’Autre dans ce qu’Il est, et que Vous cherchez d’une certaine façon à Vous faire prévaloir dans un humour caustique qui joue le jeu du virus de l’énergie sexuelle, et qui joue le jeu de l’ombre. Alors, acceptez enfin d’être Vous, de Vous amuser, et de ne plus Vous conformer encore et encore à votre façon d’être qui a été une sorte de contrôle pour Vous prémunir de quelque chose qui n’est pas la réalité, mais qui est ce que Vous croyez être une protection et une certaine forme de transmission d’aide, qui en réalité n’en est pas une puisque Vous utilisez un certain pouvoir. Et c’est ainsi…

Prenez une profonde respiration ………et acceptez de Vous voir dans votre façon d’être, sans ne plus Vous jouer à Vous-mêmes. Et c’est ainsi……

……Pause….

 Le 6ème élément – Qu’est-ce qui Vous amène encore à entrer dans le jeu de la critique, quel que soit le sujet, sans laisser votre Cœur exprimer ce que Vous êtes à même d’exprimer, sans émettre d’énergies de dualité ?  :

Parce que Vous aimez encore Vous laisser aller dans le jeu de ce que Vous-mêmes n’acceptez pas encore comme expériences qui peuvent être perçues comme une prolongation de tout ce qui s’est joué, mais qui peut trouver sa résolution, le temps que les énergies soient à nouveau équilibrées et qu’elles trouvent leur résolution le moment venu. Ce qui veut dire que Vous avez à rester Vous, sans Vous impliquer, et n’émettre que ce que votre Cœur à émettre, non dans la critique, mais dans la perspective d’un changement à venir. Et c’est ainsi…….

Prenez une profonde respiration ………et acceptez enfin de parler de choses sans rentrer dans le jugement, mais d’en voir une résolution. Et c’est ainsi……

……Pause….

 Le 7ème élément – Et Nous en revenons toujours à ce que Vous avez de la difficulté à accepter, c’est justement la non-acceptation de l’Autre…  :

Parce que Vous ne voulez pas admettre que l’Autre puisse vivre ce qu’Il est, dans ce qu’Il est, là où Il en est. Alors prenez du recul, soyez Vous, et ne Vous cherchez plus au travers de l’Autre, mais acceptez d’être Vous, en Vous, en conscience d’être. Et c’est ainsi…

Prenez une profonde respiration ………et cessez de Vous jouer à Vous-mêmes………

……Pause….

 Le 8ème élément – Pourquoi jouez-Vous avec les Autres dans les non-dits ?…  :

Parce qu’une partie de Vous croit que si Vous Vous révélez, Vous ne serez plus à même d’être libres dans vos choix, vos décisions. Cela a un rapport avec votre propre peur d’être Vous dans vos choix et vos décisions. Cessez de jouer le jeu, et ressentez ce que Vous avez à cœur de partager qui sera perçu avec joie, et non la critique, avec le partage du Cœur, et non la réprobation. Et c’est ainsi.

Acceptez aussi que Vous n’avez pas toujours à Vous révéler lorsque ce que Vous avez à échanger ne peut pas être perçu et surtout ressenti dans ce que Vous vivez, dans ce que Vous expérimentez, et dans ce que Vous ressentez…..

Prenez une profonde respiration ………et acceptez enfin de vivre librement dans la joie, en étant simplement Vous. Et c’est ainsi………

……Pause….

 Le 9ème élément – Qu’est-ce qui Vous amène encore à être dans l’intolérance ?…  :

Le simple fait que Vous croyez encore qu’accepter les choses comme elles sont, accepter les Êtres comme Ils sont, est un gage de non-responsabilité. Et si c’était Vous qui ne preniez pas vos responsabilités à Vous voir tels que Vous Êtes ? Et si c’était Vous qui Vous jugiez et ne Vous tolériez pas ? Et si c’était Vous qui jouez encore le jeu de la réprobation, parce que Vous cherchez encore à comprendre les choses au niveau de l’intolérance, et non au niveau de la grandeur de toutes choses et de tout être dans l’Amour inconditionnel. Et c’est ainsi…

Prenez une profonde respiration ………et cessez de croire que l’intolérance est quelque chose qui Vous permet encore de pouvoir estimer les choses et les Êtres dans un juste état de conscience. Cessez de vouloir imposer quelque chose qui n’est pas Vous, et dont Vous souffrez d’une certaine façon, parce que Vous pouvez aussi ressentir que ce n’est pas accueilli, et même que l’on ne Vous comprend pas. Alors, qu’en réalité Vous essayez de Vous faire prévaloir de cette façon-là. Restez-Vous. Et sachez que Vous pouvez toujours ressentir les choses à d’autres niveaux, mais surtout Vous permettre d’être Vous, sans ne plus jouer aucun jeu. Et c’est ainsi………

……Pause….

Prenez une profonde respiration ………et octroyez-Vous enfin d’être simplement Vous dans votre joie d’être, et dans la certitude que ce que Vous Êtes sera toujours apprécié……….. ……Pause….

 Le 10ème élément – Pourquoi Certains d’entre Vous se jouent au travers d’une certaine perfidie qui ne Leur correspond pas ?…  :

Parce que Vous croyez encore que de jouer au jeu de la controverse amène parfois des compréhensions que Vous voulez faire passer de cette façon-là, alors que cela n’amène que des jeux d’incompréhensions, mais surtout des jeux qui ne sont pas compris et qui mettent plutôt mal à l’aise Ceux que Vous côtoyez. Alors, regardez-Vous dans votre façon d’être, et soyez enfin Vous, simplement, sans ne plus rentrer dans des jeux qui toujours alimentent le virus de l’énergie sexuelle, et surtout ne Vous amène pas dans votre réalisation, et Vous amène à vivre des frustrations, tant Vous ne comprenez pas que de se maintenir en quelque sorte dans cette perfidie, Vous ne pouvez pas avoir accès à la totalité de ce que Vous Êtes, même si Nous Vous aidons et Vous amenons à ressentir et à voir les choses à bien d’autres niveaux. Vous devez dépasser certains jeux…et certains états d’être pour aller encore à d’autres niveaux. Et c’est ainsi…

Prenez une profonde respiration ………et laissez aller tous ces jeux, et retrouvez-Vous dans votre entièreté. Et c’est ainsi………

……Pause….

 Pouvez-Vous maintenant accepter que Vous n’avez plus à Vous jouer de Vous-mêmes, que Vous n’avez plus à Vous laisser aller dans des jeux qui Vous empêchent d’être Vous, d’être objectifs, de Vous laisser aller dans la pleine Joie d’être, dans l’échange, et surtout dans un partage de Cœur à Cœur, dans l’humour véritable, dans la vraie nature d’être Soi, pleinement Soi. Et c’est ainsi….

Ma  : Soyez en Amour avec Vous-mêmes, soyez pleinement Vous dans le ressenti de ce que Vous Êtes. Persévérez chaque jour à prendre des petits moments sans penser, à prendre des petits moments où Vous Vous prenez dans les bras, où Vous Vous caressez tout le corps de la tête au pied, à ressentir la Joie d’être à chaque instant, à ressentir la sensualité dans tout ce que Vous faites, à être Vous en conscience en permanence, et dans la pleine Lumière que Vous Êtes à concevoir que la vie peut être vécue totalement, différemment de tout ce que Vous avez vécu….

Yosuel  : Mes Amies, Je vais simplement, pour clôturer cette première partie de session, Vous dire combien Vous Vous êtes permis de ressentir encore toujours plus en profondeur ce que Vous Êtes, ce que petit à petit Nous Vous amenons à ressentir bien au-delà même du fait de ressentir. Vous avez besoin de participer à ces sessions, et Je le dis, comme mon Ami Adamus le dit à Ceux qu’Il initie, parce que ce qui se passe à l’instant est d’une grande Puissance et que Vous avez besoin d’être guidés, Vous avez besoin de ces moments en introspection en Vous qui sont le retour à Vous-mêmes, et ce retour à Vous-mêmes, Vous avez besoin de les vivre pour ensuite être à nouveau confrontés à la turpitude de votre vie, parce que Vous êtes amenés à vivre en ce monde. Alors Je ne jette la pierre à personne, Je n’impose rien, Je veux simplement Vous dire, à Vous de le ressentir, à Vous d’être face à Vous-mêmes, Vous avez besoin d’être dans ces instants de grande Puissance où tout peut être compris à des niveaux plus élevés, plus subtils, plus profonds, plus puissants, et que ces moments sont comme des instants de retour en totalité à La Source, ce que beaucoup n’ont pas perçu, et mes Amies, qui êtes présentes ici, ont commencé à les percevoir, et cela devait être dit.

Je Vous salue, sachez que Je Vous accompagne à chaque instant comme Nous Tous ici de notre côté, et que Je peux, si c’est votre choix, intervenir à travers Ma pour participer dans vos instants de communication, de communion. Je Vous laisse maintenant, en Vous enveloppant de tout mon Amour, de toute ma Puissance, prendre votre pose goûter. Et Je Vous salue, et Je Vous bénis, et Je Vous aime, Vous les persévérantes.

…………………Pause goûter………….

2ème partie  :

Ma Nanda Aweh  : Nous Nous laissons aller en notre Cœur, dans notre Présence……….. Être Soi, en Soi avec Soi………sans penser, sans interférence du mental ou de la personnalité humaine……… Conscience « d’être »….conscience dans la Lumière que Nous Sommes………..

Nous prenons une profonde respiration ….en conscience, et en expirant très lentement……

.......Pause......

Arzael  : Mes Amies, Je Vous salue, et Je Vous honore d’être ici. Je Vous honore pour votre persévérance, Je Vous honore pour ce que Vous Vous permettez d’être et de ressentir, et pour la Lumière que Vous Êtes. Cette Lumière qui éclaire déjà bien des zones d’ombre.

Maintenant acceptez d’être pleinement Vous, en Vous…………… Acceptez de vivre ce moment de toute éternité……………… Acceptez de Vous re-trouver dans ce que Vous Êtes………….. Acceptez enfin de vivre pleinement ce que Vous Êtes……………….

Et maintenant Je vais commencer. Alors ma première question a été : pourquoi voulez-Vous « être » ? Et Je sais qu’il y en a Une qui m’écoute, quand Elle recevra ce que Vous appelez « audio », et qu’Elle écoutera cette retranscription en audio, Elle sait de Qui Je parle, et Nous Nous sommes amusés. Et Je Lui demande au moment où Elle écoute de Me répondre en son Cœur. N’est-ce-pas, Mana  ?...

Maintenant mes Amies, Vous-mêmes, qu’est-ce-que votre Cœur répond ? Qu’est-ce-qui émerge de votre profondeur ? Qu’est-ce-que Vous-mêmes voulez-Vous être ?……

……..Pause……..

Mon Amie Adamantah , peux-Tu Nous répondre ?

Ma  : Je Vous rappelle que Nous-mêmes faisons tous la même chose, en notre Cœur.

Adamantah  : Qu’est-ce-que Je veux être ?

Arzael  : Précisément.

Adamantah  : Une conscience qui se retrouve pleinement et qui s’éclate en ce monde, voilà, J’ai plus envie du tout de…d’être…tout ce que Je ressens aujourd’hui en tous cas, d’être….heuh….totalement perdue pour l’instant.

Arzael  : Nous-y voilà. Alors Je vais Te dire : il y a une petite lacune…

Adamantah  : Un défaut de fabrication…

Arzael  : C’est ce que J’allais dire…

Adamantah  : Fffuh, ça y est, J’ai chaud…

Arzael  : Tu as encore des jeux avec Toi-même…

Adamantah  : Ah oui, Je Me fatigue des fois…

Arzael  : Ces jeux sont : - « Bordel ! Je sais « Qui Je Suis ». Je sais que Je peux dépasser des choses, mais en même temps, Je suis prise dans des principes, Je suis prise dans des conditions de vie où Je dois tenir compte de ce que ce monde est, de ce que l’on Nous demande, de ce qu’il faut être par rapport à la norme…

Adamanatah  : J’ose espérer que J’ai dépassé ça quand même…

Arzael  : Laisse-Toi aller mon Amie….. (Rires d’ Adamantah )…… Ton mental interfère, Tu es totalement dans le laisser-aller, totalement Toi, en conscience, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu laisses émerger, Tu es dans l’acceptation, l’intégration, et le dépassement……………. Comment sinon peux-Tu en arriver à pouvoir ressentir ce qui T’empêche d’être Toi encore, ce qui T’empêche de dépasser certains éléments ? Ne sois pas dans la réaction, ne sois pas dans la recherche, ne sois pas dans le questionnement, mais dans ce laisser-aller : - « J’accueille, Je ressens, J’accepte, Je transcende, Je dépasse. »….… Tu es confrontée à des choses au quotidien où Tu ne Te permets pas d’être totalement Toi, totalement dans ta Lumière, totalement dans l’acceptation de « Ce Qui Est », tout en œuvrant en Toi à d’autres niveaux. Alors c’est ton chemin, c’est là où Tu en es, n’y prends pas ombrage, mais accepte que Tu T’impliques dans ce que Tu crois être une conformité qui ne peut pas être autrement, vécue autrement et qui ne peut pas être prise en considération d’une toute autre façon.

Tu as encore la lacune de ne pas savoir comment être totalement Toi dans la Lumière, et dans cette Lumière œuvrer en Toi-même, quelque soit le moment, quelque soit la situation, quelques soient les Êtres, quelque soit ce que l’on Te demande, quelque soit ce qui se passe : - « Dans la Lumière Je Suis, dans la Lumière Je ressens différemment, dans la Lumière J’œuvre différemment, dans la Lumière Je Me permets d’être, dans la Lumière Je conçois les choses différemment, dans la Lumière Je vis ces instants avec une autre perception. »… Alors Tu verras que les choses s’imbriquent d’une autre façon, et qu’il y a une toute nouvelle façon d’appréhender les choses, de les vivre sans se croire démuni par rapport à une réalité dans laquelle Tu as une certaine obligation, de par ce que Tu fais, de par Qui Tu côtoies, de vivre encore dans cette 3ème dimension.

Cela Te paraît encore insondable, mais petit à petit, Tu vas le ressentir, et si Tu continues à persévérer, Tu vas pouvoir le vivre autrement. Pour le moment il est vrai que Tu vis encore dans une certaine inconsidération par rapport à ce que Tu Es, et par rapport à cette réalité dans laquelle Tu dois œuvrer. Alors ne Te décourage pas, ne rentre pas en réaction, mais permets-Toi « d’être » pour en ressentir, à d’autres niveaux, ce que Tu vas être amenée d’œuvrer d’une façon différente, et Nous serons là pour T’accompagner. Laisse ta propre Conscience s’exprimer, sans rentrer dans le jeu de ta personnalité humaine et d’un mental encore bien présent. Cela est le chemin, cela est ta vie pour le moment, mais en même temps Tu es dans une conscience plus éclairée, plus perceptive de ce qu’est la conscience d’être.

Alors les choses vont encore bouger pour Toi, les choses vont encore Te montrer comment Tu agis, comment Tu réagis, et comment Tu peux changer ta perception, et surtout ta façon d’être. Ne Te donne pas de délai, ne cherche pas à comprendre les choses, ne Te pose pas de questions, ne rentre pas dans le jeu des incompréhensions, mais accepte de persévérer sur ton chemin de ta propre re-connexion à ce que Tu Es, de ta propre re-connexion à « la Source », de ta propre re-connexion à tes facultés, qui petit à petit vont se révéler, et T’amener dans des compréhensions plus subtiles, mais surtout plus grandioses, où Tu pourras jongler avec tout ce qui se présente et avec tout ce que Tu seras à même de transmuter. Et c’est cela que Je voulais Te dire. Sois mon Amie, et surtout ne Te décourage pas. C’est la faculté à « être », qui amènera petit à petit de nouvelles compréhensions, et surtout de nouveaux ressentis dans l’immensité de ce que Tu Es. Et c’est ainsi.

…..…(Pause)……

Adamantah  : Bon, Vous savez que Je vais intervenir encore. J’ai un truc hyper dur là, depuis quelques temps qui est lourd et….fffhh….qui M’empêche de respirer… Là c’était à la gorge, maintenant ça Me prend le plexus. Je sens que c’est un truc très profond, un truc d’angoisse et de peur… Je sens que Je suis à un passage, et que fffhh … J’ai peur d’y aller, et ça….J’aimerais bien respirer mieux, fffhh…. J’ai l’impression que Je vais suffoquer…

Arzael  : Accepte une chose : - « Je Suis, et Je peux « être ». Je Suis, et Je n’ai plus peur de ce qui s’en vient. Je Suis, et Je Me permets « d‘être ». Je Suis, et Je dépasse la peur d’être totalement Moi, en lâchant tout ce que J’ai retenu pour ne pas passer totalement dans la conscience « d’être ». Je lâche toutes les parties de Moi que Je ne voulais pas admettre, que Je ne voulais pas lâcher pour être dans une conscience totalement et définitivement au-delà de la simple conscience humaine. J’accepte de ressentir que ce que « Je Suis » peut M’amener à vivre autre chose, sans ne plus en chercher la correspondance dans l’Humain, sans ne plus en chercher la correspondance dans tout ce que J’entends, dans tout ce que Je vois, dans tout ce qui se dit, dans tout ce que ce monde est encore et encore sous le voile. J’accepte de Me re-trouver. J’accepte de libérer mon corps de contraintes qui ne lui permettent pas de pouvoir laisser librement l’Energie circuler, et surtout de le tortionner d’une certaine façon, tant certaines énergies étaient agglutinées dans des endroits précis qui se révèlent et se manifestent. J’accepte de dépasser tout ce que J’ai retenu, et Je sais que Je n’ai plus à avoir peur d’être totalement ce que Je Suis, parce que le Je Suis M’amènera toujours à vivre dans la joie, et dans la certitude que tout peut se manifester pour Moi, et que tout peut s’en venir à Moi, sans que Je n’ai plus à entrer dans aucun jeu de limitation, de peur, de conformisme, d’hypnotisme, de conditions de vie, de conditions de toutes sortes. Je Suis, et Je l’accepte. Je Suis, et Je le vis. Je Suis, et Je Me le permets. Et il en est ainsi. »…

Maintenant, vois-Toi dans ta propre Lumière………………. Et accepte enfin « d’être ».......................... Dans cette Lumière expanse-Toi à l’infini, tout en restant Toi en ton Cœur………………………………… Et maintenant accepte que tout soit possible……………… Accepte de dépasser tout ce que Tu retiens, et surtout toutes tes peurs…………………… Maintenant accepte de ressentir que les choses peuvent être facilitées si Toi-même Tu ne tombes pas dans le jeu de ton mental……………… Maintenant demande à ton corps de se rééquilibrer…………et à ton innéité de se réactiver………..afin qu’elle comprenne que Tu puisses Te rééquilibrer chaque fois que Tu comprends, que Tu ressens, que Tu intègres, que Tu transmutes, et que Tu transcendes tout ce qui se présente à Toi et qui n’est plus ce que Tu as à vivre……………. : - « Je déclare à mon innéité d’être pleinement ce qu’elle est, au niveau de la nouvelle Energie, au niveau de la compréhension qu’elle peut ressentir sur ce que J’attends d’elle maintenant dans la nouvelle Energie, dans la conscience d’être, dans la Lumière incarnée que Je Suis, afin que le Maître que Je Suis, puisse pleinement se réaliser, et que mon corps, qui est le véhicule qui Me permet d’être ici en incarnation, puisse Me suivre pleinement, dans ma vibration qui est maintenant au-delà de la vibration de cette 3ème dimension, au-delà de la vibration dense, au-delà de la Lumière prise dans la densité, afin que ma totale perception puisse M’amener à ressentir que ce que J’émets au niveau du Cœur est enfin une réalité que Je peux percevoir et que Je peux transcender à tout moment lorsque Je veux vivre ce queJj’ai envie de vivre, dans ce que Je Me donne le droit de vivre. J’accepte la reprogrammation totale et complète de mon innéité en l’instant. Et il en est ainsi. »………

Sois Toi mon Amie, et ne Te fait plus de soucis quand à ce qui se manifeste, mais réapprends à pouvoir être le Maître, non seulement ici en incarnation pour tout ce que Tu as à vivre, mais aussi pour ton corps, et pour tout ce que Tu Es ici et partout, ici et ailleurs, ici et de toute éternité……

Respire profondément ………… Respire pleinement ……….. Respire en totalité dans ce que Tu Es ……… Respire à nouveau pleinement ………….. Respire totalement dans ce que Tu Es ………….. Respire profondément ……….. Maintenant sois Toi, ne cherche rien, accepte-Toi comme Tu Es…………. Accepte d’aller au-delà de tout ce que Tu as vécu………………. Accepte de ne plus Te chercher dans aucune situation…………… Accepte de vivre enfin pour Toi…………………. Ouvre-Toi en totalité à ce que Tu Es…………. Ouvre-Toi pleinement sans restriction…………. Ouvre-Toi sans limitation……………… Ouvre-Toi à une autre perception……………… Ouvre-Toi dans l’Amour de Toi-même………….. Ouvre-Toi sans peur de ce que Tu Es……………… Ouvre-Toi sans laisser ton mental T’interférer……………….. Et ouvre-Toi enfin à vivre pour Toi……………. Et c’est ainsi.

Adamantah  : Merci.

Arzael  : Je T’honore, et honore-Toi… Alors il y avait une autre question tout aussi importante que J’ai décidé de Vous poser : Pourquoi ne Vous abandonnez-Vous pas en totalité ?

…….(Pause)…..….

Anne , ma chère Amie Anne , peux-Tu Nous répondre ?

Anne  : J’ai envie de dire déjà que….Je sais pas si….Je sais pas si Je comprends vraiment le mot de…de M’abandonner. J’ai toujours l’impression qu’il y a…comme quelque chose qui vient…qui vient Me troubler.

Arzael  : Alors Je vais Te répondre, Je vais Te demander de Te laisser aller totalement…………………… Pas d’interférence de ton mental et encore moins de ta personnalité humaine… Tu es pleinement Toi, dans ta Lumière et dans ton Cœur, et Tu ne penses à rien………………..

S’abandonner, c’est être Soi, comme Ma vient de le ressentir, sans qu’aucune interférence T’empêche d’être totalement Toi dans la Lumière que Tu Es, dans la pleine conscience « d’être », afin que toutes perceptions puissent être ressenties, sans même qu’aucune pensée n’interfère, sans même qu’aucun compromis ne puisse subvenir, sans qu’aucune limitation intervienne, sans qu’aucune objection à ce que Tu Es, à ce que Tu veux vivre, à ce que Tu émets pour Toi, en Amour avec Toi-même, pour ta réalisation, pour ta création, ne puisse Te dire quoi que ce soit interférant cette même réalisation, cette même création. L’abandon à Soi, c’est le ressenti d’être totalement en conscience, sans que plus rien de l’Humain n’interfère, sans que plus rien de la conscience humaine primaire ne puisse intercéder quoi que ce soit dans ce que Tu Es, dans ce que Tu crées, dans ce que Tu perçois au-delà des perceptions humaines.

Alors accepte que cela est encore pour Toi un peu inconcevable, mais que si Tu persévères à cheminer en ton Cœur, Tu vas en percevoir la subtilité et comprendre plus profondément ce qu’est l’abandon à Soi dans la pleine Lumière que Tu Es……. Alors tout Te sera facilité, et Tu pourras T’amuser, non seulement avec tes créations, mais avec tout ce que Tu percevras dans ton environnement. Et c’est ce que Je peux Te dire pour le moment. Sois Toi, ne cherche rien d’autre qu’à « être », et Nous Te suivons, T’accompagnons, et Nous Te tenons la main. Et saches que c’est Toi, Toi seule, qui décide de cheminer en ton Cœur, qui décide de vivre pour Toi, qui décide d’aller au-delà de tout ce que Tu as vécu, de tout ce que Tu as cru, de tout ce que Tu as mis en place, de tout ce que Tu as cru qu’était ta vie, pour T’ouvrir à autre chose, pour T’ouvrir à une autre grandiosité, à une autre perception de ce que Tu peux faire, de ce que Tu peux vivre, et dans quel état d’être Tu peux vivre. Et cela devait être dit, et Je Te salue. Et c’est ainsi.

Alors mes Amis, il y a une dernière question que J’ai à cœur de Vous poser et qui n’est pas des moindres : Pourquoi cherchez-Vous encore à Vous prévenir de certains aspects ?

…….(Pause)……..

Annie  : Qu’est-ce-que ça veut dire ?

Arzael  : Cela veut dire que Tu gardes en Toi certains aspects, et il faut surtout pas y toucher. Est-ce-que ça répond à ta question ?

Annie  : Ca répond, après il faut que Je comprenne.

Arzael  : Et si Tu lâchais de vouloir comprendre et d’apprendre à ressentir……. Laisse-Toi aller…….. Ouvre ton Cœur…………….

Annie  : Le seul ressenti que J’ai depuis quelques temps, c’est que…J’ai tellement mal dans mon corps que Je commence à flipper en Me disant que Je vais tomber malade tellement Je Me contrarie de partout, et que J’ai des tensions de partout, et voilà.

Arzael  : Et si Tu acceptais une chose. Alors ne cherche pas à comprendre, laisse-Toi aller dans ton Cœur…... Sois dans ta pleine Lumière, ouvre-Toi en totalité à ta pleine Conscience, et laisse émerger en Toi-même, ce qui doit l’être, pour Te donner une compréhension plus subtile de ce que Tu cherches à comprendre avec ton mental………………… Ce que Tu penses de Toi, Tu le vis. Ce que Tu émets en pensées et en paroles T’est servi. Peux-Tu entendre ce que Tu viens de dire, et c’est ce qui T’est servi. Il est temps que Tu changes ta façon d’être, de concevoir les choses, de parler et de penser. Si Tu veux encore jouer avec un corps bancal, alors cela T’appartient, et Tu seras servie. Si Tu décides d’être pleinement Toi, d’être pleinement ce que Tu Es, et d’avoir un corps à ton service pour vivre aussi longtemps que Tu veux, dans la joie d’être, dans la pleine forme, dans la régénérescence, dans le renouveau de tes cellules, alors il Te faut l’émettre, avec sincérité, fermeté, en le ressentant en ton Cœur.

Tu ne peux pas vivre ce que Tu refuses de vivre. Tu ne peux pas vivre ce que Tu Te maintiens comme barrières. Il est temps que Tu prennes la décision, maintenant pour Toi, de réellement savoir ce que Tu veux vivre, et ce que Tu décides de faire maintenant pour en changer un comportement et un état d’être qui Te servent encore dans les expériences, que Tu maintiens dans l’Humain. Tu as compris ce qui a été dit, Tu as ressentis ce qui a été dit, alors ne laisse pas tes pensées Te suggérer ce qui n’est pas ce que Tu as ressenti, que Tu T’es permis de ressentir. Accepte enfin de vivre pour Toi……………. Accepte d’aller au-delà de tout ce que Tu as vécu……… Et cesse de Te turlupiner la tête par des pensées, des questionnements, des incompréhensions, qui Te ramènent toujours et encore, dans la non-confiance en ce que Tu Es, dans la non-conscience d’être. Il est temps que Tu lâches tout. Il est temps que Tu T’abandonnes en totalité en Toi. Il est temps que Tu prennes conscience que Tu es bien au-delà de cet Humain qui a tant souffert, qui a tant vécu d’impondérables, et qui ne demande qu’à vivre autre chose. Pas un petit peu mieux, pas une petite vie meilleure, mais le changement total, le changement dans ta grandiosité, le changement dans la compréhension que Tu peux tout changer, tout transmuter, si Tu lâches toutes tes suggestions mentales, et tout ce que Tu cherches encore à comprendre dans ce que Tu n’es plus, dans ce que Tu n’as jamais été, et dans ce que Tu joues encore..... Et c’est ainsi.

Donc mes Amis, pourquoi cherchez Vous encore à Vous prémunir de certains aspects ? Et là, Je vais le demander à ma chère Amie Emaliah .

Emamiah  : Parce que Je ne les vois pas, ces aspects là, J’en ai…Je ne M’en rends pas compte.

Arzael  : Alors Je vais Te dire tout de suite….lâche ta peur de ne pas être aimée comme Tu es, dans ce que Tu es, et là où Tu en es……. Peux-Tu la ressentir ?

Emaliah  : Oui.

Arzael  : Accepte-la……….. Intègre-la…………. Et transmute-la…………… Tu peux maintenant être Toi. Tu peux vivre pleinement en étant ce que Tu Es. Laisse les Autres être ce qu’Ils sont. Accepte-Les dans ce qu’Ils sont…….. Et accepte maintenant que l’on puisse T’accueillir comme Tu Es, mais attention, ne joue aucun jeu avec Qui que ce soit, de tous Ceux que Tu côtoies, de tous Ceux que Tu affectionnes. Ne rentre dans aucun jeu. Sois simplement Toi. Lorsque Tu dois T’exprimer, laisse ton Cœur s’exprimer, et ne joue pas le jeu de Ceux qui veulent T’attirer dans leurs pièges, et de tous Ceux qui veulent Te dire que Tu n’es pas Toi-même. Reste en ton Cœur, reste dans l’Amour que Tu Es, reste dans ta joie, ne laisse pas ta personnalité humaine interférer dans tes réponses, mais laisse ta propre Conscience s’exprimer chaque fois que Tu le dois, et chaque fois que Tu as à faire à un Être quel qu’Il soit. Et c’est ainsi.

Emaliah  : Merci.

Arzael  : Ma petite Amie Annie détends-Toi…………. Laisse-Toi aller………….. Sois Toi en ton Cœur…… Respire profondément …. ……. Respire encore profondément une fois de plus…………. Lâche ce qui vient de remonter………… Ce n’est pas ce que Tu Es, c’est quelque chose de lourd qui était là, stagnant, récurant. Tu n’as pas à le subir, ne rentre pas dedans, ne T’en afflige pas, accepte-le pour ce qu’il est, pour ce qu’il vient de s’exprimer…………….. Maintenant respire profondément ………… Regarde-Toi en ton Cœur…………. Regarde-Toi bien, ne cherche rien, ne laisse pas ton mental interférer…………… En ton Cœur Tu Es……. En ton Cœur Tu es Amour……… En ton Cœur Tu n’es pas ce qui est remonté………... En ton Cœur Tu es Lumière………. En ton Cœur Tu es la joie……… En ton Cœur Tu es Amour de Toi-même………. ton Cœur Tu Te laisses aller……… Laisse-Toi aller…………

Maintenant accepte de tout ton Cœur ce qui est remonté………….

Accepte que ce n’est pas ce que Tu Es…………

Accepte que Tu puisses Te re-trouver…………..

Accepte que Tu n’as plus à avoir peur « d’être »………..

Accepte que Tu puisses être pleinement Toi………….

Accepte que Tu puisses vivre pour Toi………….

Accepte que Tu n’as plus à Te croire démunie par rapport à tout ce qui se vit, par rapport à tout ce que Tu as subi, par rapport à tout ce que les Autres Te reflètent, par rapport à tout ce que Tu as cru être, devoir être, et dont Tu as essayé d’être complaisante………….

Lâche la complaisance….lâche totalement la complaisance………..

Maintenant lâche ta peur de ne plus être acceptée comme Tu Es….de ne plus être aimée….de ne plus être comprise….de ne plus pouvoir vivre pleinement ce que Tu as envie de vivre….de n’avoir plus aucun repaire….de ne plus avoir aucune considération de Qui que ce soit….de ne plus pouvoir vivre comme Tu as pensé pouvoir vivre à un moment donné dans une meilleure condition………..

Cesse de jouer toutes ces peurs. Maintenant ce package qui est remonté, qui a émergé, peux Tu l’accepter en totalité, sans mental, sans chercher à comprendre, simplement dans la sincérité de ton Cœur ?…………

Maintenant, peux-Tu Te sourire à Toi-même ?............

Peux-Tu Te dire : - « Mais pourquoi Je Me suis infligée tout ça, ça n’a aucun sens, ça ne fait que M’alourdir, Me peiner, Me tirer en arrière, alors qu’en Moi J’ai la joie de vivre, J’ai la joie d’être, J’ai la volonté de vraiment vivre ce que J’ai envie de vivre. Je ne suis pas ce qui a émergé, mais cela M’a affectée. Je ne suis pas tout ce que Je viens de ressentir, et cela a généré une grosse souffrance. Je ne suis pas la souffrance. Je ne suis pas ce qui émerge et qui doit être libéré. Je ne suis pas mes aspects que J’ai retenus. Je ne suis pas tout ce que J’ai été dans l’Humain, mais Je suis la Lumière. Je suis la joie de vivre. Je suis mon Soleil intérieur qui brille de mille feux dans la joie de M’éclairer, dans la joie de M’amuser, dans la joie de vivre enfin ce que J’ai envie de vivre pour Moi. J’embrasse dans cette Lumière tout Être, toutes choses, et rien ne peut m’être ôté, rien ne peut M’être affligé, rien ne peut M’être entravé dans ce que maintenant J’aspire à vivre autrement, différemment, dans la conscience que Je peux pleinement M’ouvrir à autre chose, sans ne plus rien retenir, et sans ne plus avoir peur de ce que Je suis en réalité. Et il en est ainsi.

Prends une profonde respiration et laisse-Toi aller……….

Prends une profonde respiration dans le Je Suis que Tu Es………..

Prends une profonde respiration dans la certitude de vivre enfin pour Toi. Et c’est ainsi.

Alors mes Amis, J’en ai fini pour ma part, Je Vous salue, Je Vous adombre de tout mon Amour et Je Vous dis à bientôt. Ce fut une joie pour Moi de partager ces instants, et de Vous avoir permis de dépasser ce qui Vous empêchait encore d’être Vous d’une certaine façon. Et c’est ainsi...

…….Pause……

Ma  : Prenons une profonde et grande respiration consciente , lente………..et laissons-Nous aller, pleinement dans la Lumière que Nous Sommes dans notre Cœur……

…….Pause……….

Elabel  : Alors mes Amis, après ce remue-ménage, mon intervention Je vais essayer de la faire un peu plus douce, quoique ! Moi, Elabel , Maître Ascensionné, Je comprends combien il est difficile pour Vous Maîtres en incarnation, de traverser tout ce que Vous traversez, mais de le traverser dans la joie et non dans la souffrance, parce que lorsque ça émerge, lorsque ça se présente à Vous, selon votre état d’être du moment, cela peut être considéré comme une délivrance et une joie, ou d’abord la souffrance, puis la délivrance et la joie. Alors il Vous faut savoir que Vous vivez des moments où parfois Vous êtes pleinement Vous, et parfois Vous êtes pris dans des tourbillons inextricables où Vous ne savez plus où Vous en êtes, où Vous ne savez plus où est la sortie, où Vous savez plus comment Vous re-trouver. Alors Je vais simplement dire : n’ayez pas peur de ce que Vous ressentez, n’ayez pas peur de ce qui émerge, affirmez-Vous pleinement dans ce que Vous Êtes. Vous n’êtes déjà plus ce que Vous étiez. Vous n’êtes déjà plus dans ce gros tourbillon général et noirâtre, mais Vous Vous laissez prendre encore dans des tourbillons qui Vous affectent. Ne Vous sentez plus affligés, ne Vous sentez plus démunis par rapport à cela, mais reprenez-Vous vite, retrouvez-Vous pleinement dans ce que Vous Êtes, et ainsi Vous aurez une meilleure compréhension, plus subtile, plus grandiose de ce que Vous venez de traverser. Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Maintenant, Moi aussi, J’ai émis de Vous poser trois questions. La première, est : qu’attendez-Vous de la vie pour Vous ?........

……..(Pause).........

Ma chère amie Annie , peux-Tu Nous répondre ?

Annie  : J’en sais rien.

Elabel  : Ooohhh ! Tu le sais parfaitement. Si Tu apprenais à écouter ton Cœur ? Il le sait Lui, et cela Te correspond. Tu sais, quand J’étais le Roi Arthur, il y avait une chose qui était importante pour Moi, c’était de ne tomber dans aucun piège et de pouvoir ramener l’équilibre en cette période sombre de cette époque, mais il y avait une chose qui Me tenait à Cœur, comme Ma l’a exprimé en son Cœur, c’était aussi de vivre, de ressentir tout ce que cette Terre pouvait M’amener à vivre de plus grandiose, de vivre avec les plaisirs du moment de cette époque, et de vivre chaque instant dans ce que cette vie pouvait M’amener, au-delà de mes contraintes, au-delà de mes engagements, au delà du rôle pour lequel J’étais venu en incarnation. Car en réalité, Moi le Roi Arthur , Je n’étais pas simplement qu’un Être, mais J’étais ce que Vous appelez « Walk-in ». J’étais en quelque sorte un amalgame de beaucoup d’Emanessences de notre côté, mais en même temps, J’avais un corps, J’avais une conscience humaine, et en cela, J’aimais certains plaisirs, J’aimais la vie, J’aimais la nature, J’aimais les bonnes choses. Alors mon Amie, ne Me dis pas que Tu ne sais pas ce que Tu attends de la vie pour Toi. Peux-Tu à nouveau ressentir en ton Cœur, et émettre ce que Toi Tu attends réellement de la vie pour Toi ?

Annie  : … Je ne voudrais déjà plus… Je ne voudrais pas passer mes journées à travailler sur quelque chose que Je….ne considère plus comme un travail, et qui n’aboutit à rien…et dans lequel Je commence à M’ennuyer.

Elabel  : Qu’est-ce-que Tu aimerais faire ? Qu’est-ce-que la vie pourrait T’amener à vivre et à faire avec passion et joie ?

Annie  : C’est un peu la question que Je me pose en ce moment…et Je n’ai pas trouvé la réponse.

Elabel  : Pourtant c’est en Toi, Tu le sais déjà…

Annie  : C’est quoi ?.... (Exclamations et rires des autres Participantes)….

Elabel  : C’est à Toi de le découvrir.

Annie  : Ah ben oui ! Ah ben oui…. (Rires de Toutes)….

Adamantah  : Ca s’en vient…

Elabel  : Tu l’as déjà entr’aperçu, Tu l’as déjà ressenti, mais Tu ne l’as pas laissé émergé totalement, parce que Tu ne T’en sens pas pour le moment le courage. Alors accepte de sortir…..

Annie  : Encore un petit indice…

Elabel  : …donc Je répète : de sortir de ton autarcie, et accepte que Tu es capable de tout, car quand la passion et la joie sont là…Qui c’est qui a dit…Qui c’est qui a dit en son temps : - « On peut déplacer les montagnes ! »….(Rires d’ Emaliah )…. Tu es à même mon Amie de déplacer les montagnes, alors en ce sens, ne Te joue plus à Toi-même. Je ne vais pas Te dire ce que Tu as à cœur de faire avec passion et joie, mais Je Te demanderai de Me le dire la prochaine fois…. (Rires d’ Anne )…..

Adamantah  : Ho la pression ! ....(Rires des Autres)….

Elabel  : Tu as un mois.... (Rires des Autres)….

Adamantah  : Jour pour jour, un mois !

Elabel  : Pour lâcher tes retenues et ne pas Te permettre de laisser en totalité ton Cœur s’exprimer. Alors ne tombe pas dans les obsessions, ne Te joue pas d’une autre façon à Toi-même. Apprends à être Toi, en Toi, sans interférence de ta personnalité humaine. Et c’est ainsi.

Annie  : Merci.

Elabel  : Et maintenant, mes petites Amies, Je Vous demande : qu’attendez-Vous de Vous-mêmes ?

.......Pause………

Ma  : Elabel vient de Nous poser la question : qu’attendez-Vous de Vous-mêmes ?...

….Rires d’ Anne ….

Ma  : On T’attendait, parce que c’est à Toi qu’Il veut poser la question.

Anne  : Ah ! Ah !

Elabel  : Donc, comme vient de le dire Ma , ma chère Amie Anne , peux-Tu Nous répondre ?

Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose bien sûr, en Nous.

Anne  : J’attends de ressentir que Je suis pleinement Moi, voilà.

Elabel  : Alors Tu peux attendre longtemps…. (Rires et exclamations de Nous toutes)….

Adamantah  : Je le sentais bien venir.

Anne  : Donc, Je suis déjà pleinement Moi.

Elabel  : C’est déjà mieux…. (Rires)…. Anne  : Donc J’ai rien à attendre ?

Elabel  : Quand Je dis : « qu’attendez-Vous de Vous-mêmes ? », c’est plus dans le sens : qu’est-ce-que Je crois être ? Et donc, qu’est-ce-que Je peux vivre, en étant ce que Je crois « être » ? Et donc, qu’est-ce-que Je peux engendrer ? Et donc, pour finir : - « Je Suis, et « Je Suis » Me permet d’envisager d’être pleinement Moi, sans ne plus Me jouer à Moi-même, et sans ne plus rentrer dans aucun jeu émis dans tous les tourbillons de cette 3ème dimension et de tous Ceux qui jouent encore et encore tous ces jeux. Je sais que d’une certaine façon on n’a rien à attendre de Soi-même. » Mais c’est une façon de Vous mettre face à Vous-mêmes. C’est une question d’introspection, et Ma en son Cœur y a parfaitement répondu : - « Je ne veux plus Me jouer à quoi que ce soit, mais être pleinement en conscience de ce que « Je Suis », de « Qui Je Suis », d’être pleinement la Lumière incarnée, car dans cette pleine Lumière incarnée, alors tout est possible, tout se vit, et tout se meut dans le simple fait d’être et d’émettre dans son Cœur des impulsions que Nous voulons voir se manifester. Et c’est ainsi…

Alors, mes Amies, Je rajouterai, n’est-ce-pas mon Amie Mana , qui M’entend : ne Vous cherchez plus d’une certaine façon, ne Vous croyez pas démuni face à chaque situation, face à chaque Être, mais dans la Lumière que Vous Êtes, Vous pouvez tout transmuter sans aucune intention que ce soit sur Qui que ce soit, mais dans votre pleine Lumière tout peut être vécu, différemment…

Et ma dernière question, chères Amies : qu’attendez-Vous de votre réalisation ?

…...Pause……

Chère Emaliah , peux-Tu Nous répondre ?

Emaliah  : Ben, c’est une très bonne question.

Adamantah  : Ah là là…. (soupir)….

Emaliah  : Ce qui Me vient dans un premier temps, c’est la joie, mais…. (Rires)…

Elabel  : C’est déjà une chose grandiose, parce que dans la joie, dans la pleine joie ressentie, dans son Cœur, on peut tout émettre. La joie Nous propulse et Nous porte. La joie est une danse dans laquelle aucune souffrance ne peut s’infiltrer. Alors Je Te dirai, déjà vis cette joie, accepte-la, et ne permets plus à aucune de tes pensées de T’en extirper. Sois pleinement ce que Tu Es. Sois enfin l’Être libre que Tu as envie de vivre. Sois enfin l’Être qui vit pour Lui-même, sans ne plus se retourner. Et comme cela T’a été dit : sans ne plus jouer le jeu de Ceux qui veulent T’attirer dans leurs pièges. Aies du recul, amuse-Toi de chaque situation, et ne Te laisse pas embringuer dans des situations, dans des choses, qui ne sont pas ce que Tu Es. Lorsqu’on Te demande telle ou telle interprétation, écoute ton Cœur, ne réponds pas du tac au tac avec ta personnalité humaine, n’aies pas peur de prendre du temps, de respirer, de Te laisser aller dans ton Cœur, et de ne répondre qu’au niveau de ton Cœur et de ta Conscience.

Et c’est en cela que Je voulais Vous dire mes Amies, Vous êtes responsables de ce que Vous émettez, et lorsque Vous jouez des jeux, lorsque Vous Vous laissez aspirer par Ceux qui veulent Vous faire jouer certains jeux, Vous participez au maintien de l’ombre. Il Vous faut en prendre conscience, et décider ce que Vous voulez maintenant engendrer, ce que Vous décidez de faire en émettant des choses dans vos paroles, dans vos pensées. Et c’est ainsi.

Alors maintenant, mes Amies, Je vais Vous laisser. Je Me suis exprimé. Je Vous ai aidées à comprendre certaines choses que Vous deviez laisser émerger et dépasser. Ne Vous croyez plus démunies par rapport à certaines situations, par rapport à ce que Vous vivez encore, mais commencez fermement à Vous voir dans la Lumière que Vous Êtes, et dans cette Lumière Vous pouvez tout transcender. Et c’est ainsi. Je Vous salue, et Je Vous dis à la prochaine fois.

……Pause……

Ma  : Prenons une profonde, grande respiration consciente et lente ….. Laissons-Nous aller en notre Cœur sans penser……… Présence…….

……Pause…….

Saint-Germain  : Mes Amies, chères gentes Dames, Je Vous salue. Je M’adresse à chacune d’entre Vous, dans le respect d’une révérence, comme J’affectionnais de les faire. Alors Je ne vais pas M’éterniser, mais Je vais demander à mes Colocataires, de ce que Vous appelez « là-haut », de Me laisser un temps de parole plus important la prochaine fois. Il va falloir qu’on jongle Tous avec votre temps. Et Moi, Saint-Germain , J’ai à Cœur d’appuyer sur une chose : Je Vous connais Toutes, et même Ceux qui vont écouter, lire, cette session, et Je Vous dirai : pourquoi Vous prenez-Vous encore la tête… (Sourires et légers rires de certaines d’entre Nous)….quand Vous pouvez Vous simplifier la vie, simplement en décidant : - « Je Suis, Je le vis, et le reste n’a pas d’importance, le reste n’est pas ce que Je Suis, et le reste n’a plus à M’empêcher de vivre ce que Je décide de vivre. »

Alors, J’ai entendu quelques échos, Je le conçois d’une certaine façon, ce n’est pas facile, et en même temps c’est très aisé, et c’est même plus que facile. Si Vous ressentez ce que Vous avez perçu parfois en un simple moment, en un simple instant, parfois plus longuement, ce que Vous Êtes dans la Lumière, alors tout peut se concevoir, tout peut se réaliser, mais tout doit être fait, vécu, ressenti, sans le moindre doute, quand à la puissance de la Lumière que Vous Êtes.

Et maintenant, qu’est-ce-qui peut empêcher un Être Humain, en chemin de se re-trouver dans la compréhension de « Qui Il Est » de pouvoir vivre constamment en conscience de la Lumière qu’Il Est, donc de la Puissance et de la force qu’Il Est ? Et bien simplement mes chers Amis, la peur de vivre la Lumière qu’Il Est. Alors viennent se greffer de nouveaux aspects, de nouvelles conditions, de nouvelles peurs que Vous n’aviez pas avant. Ce sont de nouvelles créations qui sont comme un portail, Vous savez ces grandes grilles qu’il y a souvent devant ces belles allées qui mènent au château. Et bien si Vous Vous permettiez d’ouvrir ces grilles et d’accéder au château, sans jamais avoir à les franchir, parce que Vous les dissolvez en Vous permettant de ressentir :

Un, que Vous êtes en Amour avec Vous-mêmes, sans Vous leurrer de ce que cet Amour de Vous-mêmes est, parce que Vous le cherchez d’une certaine façon, alors qu’Il est un état d’être de joie où aucune peur n’interfère, et où l’on sait parfaitement que l’on peut vivre pleinement ce que l’on se donne le droit de vivre sans ne plus se mettre de barrières.

Deux, la confiance totale en ce que Vous Êtes, en ce que Nous Sommes, en ce que « la Source » Est. Et là il va Vous falloir Vous dégager de certaines conditions que Vous Vous êtes créées par rapport à ce que Vous croyez que Nous sommes, surtout depuis que Nous Nous sommes montrés d’une toute autre façon que ce que Vous en attendiez. Il va falloir Vous dégager de toutes vos peurs que l’on ne soit pas totalement Ceux qui pouvons Vous amener à votre réalisation, à votre Conscience d’être.

Et de trois, vivre enfin votre « Je Suis », sans ne plus jamais Vous chercher dans l’Humain. Alors là, Je ne Vous dis pas tous les nouveaux aspects que Vous avez créés par rapport à cela. C’est comme si Vous Vous étiez dit au moment où Vous arriviez à ressentir votre « Je Suis » : - « J’y vais, Je l’accepte. » Mais Vous Vous retournez et Vous lancez des filets au niveau de l’ancienne énergie, au niveau de ce que Vous étiez, au niveau de cette 3D, au niveau de la conscience de masse. : - « Je vais dans la Lumière que Je Suis, mais Je lance un filet derrière pour garder un peu d’Humain. Je lance un filet derrière pour ne pas lâcher tous les contrôles. Je lance un filet derrière… (gros soupir d’une des Participantes)…pour Me retenir aux Autres qui vivent dans la 3D et Me nourrir d’Eux et Me chercher à travers Eux encore un petit peu. Je lance un filet derrière pour Me rassurer que si jamais J’échoue dans mon passage dans le « Je Suis », dans la Lumière que Je Suis….(Rires légers de Nous toutes)….on va pouvoir M’accueillir….

Adamantah  : La bouée de secours….

Saint-Germain  : ….et Me dire : viens ! Allez, rejoins-Nous, T’as essayé, ça n’a pas marché. » Et Vous savez que ça n’est pas possible. Et le dernier filet que Vous avez lancé, parce que Je ne vais pas M’étaler sur les autres filets, ils sont moins costauds, mais Vous en prenez conscience de plus en plus, c’est : - « Si Je mets les deux pieds dans le « Je Suis » dans la Lumière que Je Suis, Je vais être trop ébloui…. (Rires d’Anne)….et J’ai besoin d’un petit peu d’ombre, Vous savez quand Vous êtes sur une plage et puis que Vous êtes en plein cagnard, Vous mettez un parasol, et bien c’est la même chose, sauf que là dans cette pleine Lumière rien ne Vous brûlera, et tout Vous sera donné, et Vous pourrez vivre totalement ce que Vous Êtes, et ce que Vous avez à cœur de vivre.

Alors mes chers Amis, il va Vous falloir prendre conscience de ces retenues, et qu’est-ce-que Vous décidez ?

Alors Je vais Vous laisser là, Je Vous accompagne, Je suis très présent à Vous et Je reviendrai sur ce que Vous avez décidé. Il y en a qui lâchent complètement les filets, comme si ils disparaissaient dans l’océan à jamais. Il y en a qui ont pris des petits ciseaux, d’Autres des gros sécateurs. Je Vous observe, et Je Vous dis à bientôt. Selon vos choix, décidez de le vivre. Mesdames, Je Vous salue, Je Vous fais ma révérence, et M’avance vers chacune d’entre Vous ici présentes, parce que J’ai à cœur, à celles qui sont présentes à ce jour, de vraiment Leur insuffler tout mon Amour, et ma Puissance. Et il en est ainsi. Je Vous dis à très bientôt mes chères Amies…

- Fin de session avec la musique de Michel PEPE – La Fleur de Beauté – n° 4 du CD « L’Eveil du Lotus »

***

Retranscription : Emaliah et Annie

 Merci de tout Cœur à Vous Emaliah et Annie pour la retranscription de cette session à Crest. Je Vous honore pour votre implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi