Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Dialogues : Questions/Réponses > Réponse à EMA

Réponse à EMA

mardi 6 octobre 2015, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Le 11/09/2015

Merci Ma  !

Ne pas me juger et accepter là où j’en suis est un énorme pas pour moi qui étais plutôt du genre à vouloir être arrivée avant d’être partie, sans même savoir où j’allais !

Pas à pas…Je ne lâcherai pas le morceau !

Je ne me sens plus dans l’obsession, mais de plus en plus, quand je me laisse embarquer, je ne me sens pas bien, ce qui me permets de me dire « stop » et de me recentrer.

Je suis contente de tous ces petits changements que je ressens. Petit à petit à la rencontre et la découverte de moi même !

J’ai une question pour Yosuel , que j’aurais posée si j’avais pu participer à la prochaine session physiquement avec vous.

Comment puis-je être dans la joie au milieu de toute la souffrance animale ? Je suis très sensible à ça, et j’ai vraiment du mal à faire abstraction de toute cette souffrance pour être dans l’amour et la joie. Je n’arrive pas à me dire que cela a sa raison d’être et que je ne dois pas m’y arrêter.

Mon désarroi est-il un emprisonnement dan la conscience de masse ?

J’essaie de respirer, de me mettre en mon coeur pour continuer à briller et ne pas sombrer dans des énergies négatives, mais j’ai vraiment du mal.

Tu peux me répondre lors des prochaines questions-réponses si tu penses que ça peut être utile aux autres, j’écouterai !

Ou alors par mail.

C’est vraiment un gros problème pour moi cette question, de plus en plus …

Je t’embrasse bien fort

EMA

***

Le 15/09/2015

Réponse à EMA

Coucou chère EMA ,

Pour ne pas être en jugement de Soi, il faut se donner le droit d’être en Amour de Soi-même et de ressentir que ce que Nous Sommes est tellement au-delà de l’Humain que Nous avons cru être, et que dans cette approche de l’Être Divin que Nous Sommes, il ne peut pas être question de jugement, de déni de Soi, d’abnégation de Soi, d’infériorité, de non-estime de Soi, mais de Joie « d’être », d’avoir une confiance totale et sans faille en Soi, de croire en Soi, et de ne plus émettre aucune pensée qui ne soit pas en concordance avec notre propre Puissance et Force qui Nous animent.

Nous avons à être Nous, dans l’instant de tous les instants, dans l’instant présent, et créer pour Nous sans même savoir ce qui se passera demain, car tout ce que Nous vivons dans le présent est ce qui sera demain. Dans l’impulsion en notre Cœur de ce que Nous voulons vivre, il y a cette certitude du Maître qui sait que tout est dans l’ordre Divin, et que tout se manifeste pour Nous si rien ne Nous interfère.

Dans la Lumière que Nous Sommes, Nous créons dans la certitude que c’est déjà notre réalité, et que Nous sommes toujours dans la joie que cela est réellement notre réalité.

Je vais laisser Yosuel répondre à ta question, mais ce que Je peux Te dire, c’est qu’il faut accepter tout ce qui se passe, qui n’est pas de l’indifférence, mais expanser notre Lumière, sans intention, et avoir de la compassion, en laissant les Êtres de Lumière œuvrer à travers Nous, c’est ainsi que petit à petit Nous participons à ce que les choses changent, que ce monde bouge, quel que soit le temps qu’il faudra. Lorsque Nous émettons des énergies de peine, de colère, de réactions, d’indignation, Nous jouons le jeu de l’ombre et Nous ne permettons pas que les choses bougent, mais lorsque Nous savons que tout a sa raison d’être, et que tout doit être compris subtilement par tous Ceux qui oeuvrent dans l’ombre, et que Nous avons de la compassion, et que Nous expansons notre Lumière en laissant les Êtres de Lumière œuvrer à travers Nous, alors Nous permettons à la Lumière d’éclairer tout ce qui est dans l’ombre et ainsi tout trouve son chemin vers la compréhension et l’équilibre.

Je T’embrasse tendrement de tout mon Cœur.

Ma

- « Mon Amie, Je T’honore pour vouloir aller au-delà de ce que Tu vis, et en ce sens, Je pourrais Te dire que ce que Tu ressens est en quelque sorte ta propre peur à ne pas pouvoir passer le cap de l’indignation, car Toi-même Tu T’indignes de ce que Tu vis, de tes propres souffrances, de ton incapacité à aller toujours de l’avant sans T’empêcher d’être véritablement ce que Tu Es, ce que Tu veux vivre pleinement pour Toi, ce que Tu as à cœur de vivre sans ne plus être prise dans l’engrenage de tout ce qui se passe.

Alors, bien sûr, Tu as aussi une affection pour les animaux, mais Ils sont là pour Vous montrer ce que Vous Êtes, ce que Vous Vous permettez de vivre au-delà de vos propres aspirations, et en cela Ils sont en accord de se sacrifier pour Vous, pour Vous ouvrir la voix de votre véritable conscience en ce que Vous Êtes, et le jour où les Humains comprendront ce qu’Ils font, comment Ils agissent, alors les animaux seront autrement considérés et Ils seront acceptés et respectés dans ce qu’Ils sont et Ils pourront alors échanger avec Vous d’une toute autre façon.

Et c’est ainsi.

Yosuel . »

************************************************

Le 13/09/2015

C’est l’histoire de moi-même qui, un jour, a décidé de vivre et qui a ensuite cherché à connaître la raison de sa présence sur cette Terre.

« Je sais ! Je veux aider, je veux apporter quelque chose, apporter du bon sur Terre."

Mon boulot, comme ça, ça ne va pas. Je vais changer 2-3 trucs et je vais enfin pouvoir amener du positif aux enfants.

Les animaux qui souffrent, je ne supporte pas, je vais donc oeuvrer contre ça. »

Et voilà ma chère moi-même qui met doucement les choses en place pour pouvoir répandre le bien sur Terre.

(Je caricature un peu, mais honnêtement, pas tant que ça …)

Oui mais voilà, ce n’est pas si simple, et visiblement ce n’est pas comme ça que ça se passe. Et la réalité vient stopper tous les beaux projets de moi-même.

réaction 1 :

Je pleure toutes les larmes de mon corps. « Je ne sers à rien sur cette Terre. Je ne peux pas être là simplement pour apprendre à être heureuse. Je ne sais pas pourquoi je suis là et j’en suis désespérée. »

réaction 2 : Tu te calmes, tu respires … Ce n’est pas parce que tu ne vois pas toutes les conséquences de tes actes que tu ne sers à rien et que tu n’apportes rien. Toi, tu n’as pas la vision d’ensemble. Mais ton Coeur l’a ! Respire, re-trouve toi, sois Toi, écoute ton Coeur pour prendre tes décisions et poser tes actes. La lumière se fera… Le chemin s’éclairera… Ne laisse ni ton mental ni ta personnalité humaine te juger, te dire ce que tu dois faire, ce que tu crois que tu dois faire… Tu es là où Tu dois être, jour après jour tes pas te guident sur ton chemin.

réaction 3 : Ecrire à Ma pour savoir si les autres aussi ont vécu ça, pour savoir si je suis dans le vrai.

J’ai tellement envie de faire, que je crois que j’ai du mal à être…

Je pense être dans le vrai, mais je ne me fais pas assez confiance pour ne pas t’en parler…

Mais si j’ai bien compris le mois de septembre va remuer remuer ! J’aimerais vraiment savoir pourquoi je me suis incarnée, ce que je suis venue faire. Et oui, j’aimerais qu’ « on » me le dise tout de suite ! JE suis peut être venue pour apprendre à maitriser mon impatience !!

Mon dimanche sera consacré à moi ! En faire une belle journée pour moi avec moi !

Je t’embrasse avec beaucoup d’amour et je te remercie de m’accompagner sur ce chemin.

EMA

***

Le 18/09/2015

Réponse à EMA

Coucou chère EMA,

Alors pour répondre à ce mail, qui fait suite en quelque sorte au précédent, beaucoup d’Êtres se sont posés la question : pourquoi sont-Ils venus sur Terre. A cette question, seul le retour en Soi y répondra, car c’est en Nous que Nous avons la réponse, même si elle Nous est facilité en quelque sorte par ce que Nous disent les Êtres de Lumière, mais la compréhension encore profonde, plus subtile est en Nous, et il Nous faut accepter de cheminer pas à pas en notre Cœur, un pas après l’autre, sans chercher à aller plus vite que ce que Nous sommes capables de dépasser et d’accepter la Lumière en Nous. Il Nous faut accepter de ne plus se laisser prendre au piège de notre mental et de notre personnalité humaine, et de faire en sorte d’être présents en Nous dans l’instant de tous les instants, dans le présent, en Amour de Soi-même, dans la Joie « d’être », et de vivre chaque instant comme un seul instant qui ne sera jamais plus vécu de tout temps.

Alors, il faut aussi comprendre que Nous ne sommes pas les Sauveurs du monde, car çà c’est impossible, mais en se changer Soi-même, en vivant dans notre pleine Conscience d’être la Lumière qui est la puissance de créativité, en rayonnant, en étant en Amour de Soi-même, en vivant pleinement ce que Nous avons envie de vivre, alors Nous changeons ce monde, et chaque Être qui chemine en son Cœur, qui ne joue plus tous les jeux humains de la dualité, participe à sa façon à créer le Nouveau Monde, et il faut accepter que cela demande encore beaucoup de temps de notre temps terrestre, mais que ce monde est en transmutation et qu’il s’achemine vers un renouveau où la paix et l’harmonie seront enfin ce qui sera réellement vécu. A Nous pour le moment de ne pas se laisser déstabiliser par tout ce qui se passe encore, par toute cette dualité qui se joue, mais de participer à notre niveau au changement planétaire.

On œuvre pas contre « quelque chose », on accepte ce qui est, et on prend des petits moments pour expanser notre Lumière sur tout ce qui se passe en laissant les Êtres de Lumière œuvrer à travers Nous, et Nous avons de la compassion pour tous les Êtres qui souffrent, qu’Ils soient à 2 jambes ou à 4 pattes. A Nous aussi d’être dans le respect envers nos Amis les animaux et d’être un exemple, mais sans rentrer dans la dualité, le ressentiment, la réaction et toute émotion qui joue le jeu de l’ombre. Bien des animaux acceptent le sacrifice pour montrer aux Humains leur façon de faire et d’être. Et là encore viendra le temps où l’harmonie règnera entre les Humains et le monde animal et il y aura une communication allant bien au-delà de l’échange qu’il y a pour le moment entre eux et Nous.

De plus en plus d’animaux correspondent avec Nous au travers de Ceux qui les canalisent comme Caroline Leroux ou Christine Guillot pour ne citer que ces 2 merveilleux Êtres, et donc de plus en plus de personnes prennent conscience de leur importance et de l’équilibre qu’Ils Nous apportent et apportent à cette Terre. C’est un très bon début, et tournons-Nous vers cela plutôt que vers ce qui se passe encore, parce que notre attitude, notre joie partager avec Eux fera toute la différence. Et c’est aussi dans ce sens que Nous pouvons transmettre aux Enfants ce qu’Ils sont, le respect que Nous devons avoir envers eux, et la belle communication que Nous pouvons avoir avec eux en les laissant être ce qu’ils sont, en les acceptant dans leur environnement et en les aimant pour ce qu’ils sont.

Ta réaction n° 1 est un manque d’Amour de Toi-même, un manque d’objectivité quant à la Lumière que Tu Es, qui est puissance et qui peut Te permettre de vivre autrement et autre chose si Tu acceptes de T’ouvrir en ton Cœur à ce que Tu Es, sans ne plus Te perdre dans la conscience de masse qui cherche à Te maintenir dans les peurs, le déni de Soi, l’abnégation de Soi, les réactions et surtout la dévalorisation, et c’est ce que le côté obscur veut maintenir les Êtres parce qu’ainsi Ils sont une nourriture énergétique qui lui permet de maintenir son pouvoir. Tu n’es pas çà du tout, Tu n’es pas cet Humain qui se désespère et qui se laisse manipuler par l’ombre. Tu es la puissance de la Lumière qui peut engendrer tellement de belles choses et le changement si Toi-même Tu cesses de tomber dans tous les jeux humains limités et conditionnés.

Ta réaction n° 2 Te permets de comprendre qu’effectivement Tu n’es pas ce que ton mental et ta personnalité humaine veulent Te maintenir dans l’incapacité de Te re-trouver dans ta Puissance, dans ta Joie d’être, dans ta créativité. Et là, Tu chemines dans la compréhension de ce qui se joue, et quelque chose en Toi Te dit de ne plus Te laisser perturber et aspirer dans ce que Tu n’es pas, dans ce que Tu n’as plus à vivre.

Réaction n° 3 : crois-Tu que Tu sois la seule à vivre çà ? C’est toute l’Humanité qui y passe…car Nous avons Tous vécu de très nombreuses vies dans l’oubli de « Qui Nous Etions », et Nous sommes rentrés dans le cycle du « retour sur Soi » qui demande maintenant de se re-connecter à notre véritable source qui n’est pas tout ce que Nous avons vécu, qui n’est pas toutes nos expériences, qui n’est pas tout ce que l’Humain est, mais qui est la puissance de la Lumière qui peut tout transmuter, tout transcender, tout créer selon ce que Nous avons envie de vivre.

Comme le dit ce cher Adamus , « être » ne doit pas se chercher dans l’Humain avec tant d’efforts. « Être » est une prise de conscience que Nous sommes bien autre chose qu’un Humain pris sous le voile, pris dans la conscience de masse, et c’est en cheminant pas à pas en Nous, que Nous allons comprendre, et surtout ressentir que la Lumière que Nous Sommes, Nous pouvons La laisser être en Nous, ici en incarnation, et c’est en cette conscience que Nous pouvons alors créer, non plus en forçant au niveau de la conscience humaine, mais avec facilité dans notre propre Conscience en « la Source »….

La confiance en Soi est l’état d’être au-delà de l’état d’être humain avec tout ce que cela comporte. La confiance en Soi c’est ressentir l’Amour de Soi et accepter en toute intégrité que Nous sommes une puissance que rien ne peut perturber, et là encore il faut être dans l’assurance que ce que Nous Sommes est vraiment notre réalité au-delà de toutes nos turpides dans l’Humain.

Ce que Tu es venue faire sur Terre comme tous les Êtres, c’est de comprendre ce que Tu n’as pas compris et dépassé dans ta vie précédente et dans bien de tes vies passées, c’est d’expérimenter ce que Toi Tu ne T’es pas accordée de vivre pour Toi, c’est aussi le choix de faire l’expérience de vouloir dépasser tout ce que Tu n’aspires plus à vivre, mais c’est aussi faire le choix de vouloir reprendre conscience de ce que Tu Es en réalité, et à la suite de quoi, décider de vivre en conscience sans ne plus vouloir vivre dans les expériences passées, de reprendre conscience de tes facultés à créer pour Toi, à vivre pour Toi et à faire ce que Tu as envie de faire, et donc de T’acheminer, si c’est ton choix, vers une autre réalité, que Toi seule est à même de ressentir en Toi.

Je T’embrasse tendrement de tout mon Cœur.

Ma

****************************************************

Coucou !

Je viens d’émerger d’une sieste, et je trouve ton mail. Quelle douce façon de refaire surface !

J’étais en train d’écouter la 2ème partie de la dernière session de Créon, et ce qui a été dit à Emaliah a tellement résonné en moi que j’ai dû mettre en pause et m’écrouler sur mon lit !

Je crois que j’ai « compris » dans le ressenti certaines choses. Je crois que je commence à m’autoriser la joie d’être et de vivre malgré tout ce qui m’entoure.

Je ressens toujours beaucoup de tristesse face à certaines choses, mais j’essaie de les appréhender différemment. Je pleure, oui, mais je m’efforce de ne pas me laisser happer, je prie d’une façon ou d’une autre selon la situation, j’envoie de l lumière, je respire, je me recentre, et…je me calme.

Je sais que tout cela doit se faire sans effort ( Adamus nous l’a assez dit !), alors disons que j’essaie d’être vigilante à mes pensées, mais je crois que j’y parviens dans la douceur, pour être dans l’instant présent.

Je suis en train de faire l’expérience que…ça marche !

Je m’arrête là dans mes tentatives de description de ressenti, et je retourne à mon écoute.

Juste une dernière chose, à chaque fois que Yosuel demande ce qui nous empêche d’être pleinement nous dans la joie, je ressens que pour moi c’est la peur, mais je ne sais pas la peur de quoi. Mais il y a encore une peur qui est là, pour le moment… !

Je t’embrasse bien fort.

EMA

***

Le 06/10/2015

Réponse à EMA

Coucou chère Ema,

Merci de tout Cœur pour ce partage.

Je vais Te répondre conjointement avec Yosuel .

Ce que Tu ressens encore dans la tristesse, c’est parce que Tu ne T’autorises pas complètement à Te voir TOI dans la joie de vivre, de T’autoriser à accepter la vie dans ce qu’elle peut T’apporter comme joie dans chaque moment, dans chaque instant, dans le moment présent, en ressentant combien il existe des merveilles, et combien cette vie peut être vécue complètement différemment que tout ce que l’On T’a inculqué, parce qu’il y a encore en Toi des parties non résolues dans le fait de ne pas T’autoriser à vivre pleinement tant qu’il y a de la souffrance sur cette Terre, tant qu’il y aura de l’injustice, tant que des Êtres ne vivront pas pour Eux dans la joie et le plaisir, alors Tu ne T’autorises pas de vivre pour Toi, et ainsi Tu ne comprends pas qu’en étant dans cet état d’être, Tu participes au maintient de tout ce qui souffre sur cette Terre. Le fait d’aller au-delà de tout ce qui se joue encore ici, permet que les énergies soient transmutées, et plus il y aura d’Êtres qui le comprendront et qui décideront enfin de vivre pour Eux dans la joie, dans l’Amour d’Eux-mêmes, et plus il y aura de personnes qui décideront de vivre autrement et plus il y aura de l’Amour, du respect et enfin l’harmonie.

Cette peur que Tu ressens, c’est : est-ce que Je suis capable d’aller au-delà de tout ce que Je ressens et Me permettre enfin de vivre pour Moi ? Tu dois accepter de ne plus T’impliquer dans tout ce qui se passe, parce qu’alors Tu ne pourras jamais être pleinement Toi, et Tu Te morfondras encore et toujours sur quelque chose que Tu ne peux pas changer et qui perdurera de toute façon aussi longtemps qu’un seul Être ne se re-connaîtra pas en tant qu’Être Divin. Alors que décides-Tu pour Toi ?

Je T’embrasse tendrement de tout mon Cœur.

Ma , et Yosuel Te salue


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi