Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à (...)

Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Meylan du 09/03/2014

samedi 26 avril 2014, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre/discussion- Questions/réponses

A Meylan (38 – Isère)

Dimanche 09/03/2014

YOSUEL

Canalisé par Ma Nanda Aweh

Ma Nanda Aweh  : Et bien Nous voilà de nouveau réunis pour cette rencontre discussion avec ce groupe puissant, avec ce groupe d’Amis, des Amis merveilleux, des échanges et des partages dans la Joie d’être. Vous Vous laissez aller dans le Cœur de votre Être………………. Vous êtes Vous, avec Vous, en Vous, dans votre Présence, dans cette fabuleuse énergie du vortex de nos chers Amis, Consortium des 12 Maîtres de la 12ème dimension , sans oubliez bien sûr tous nos autres Amis parce qu’Ils sont en train de taper aux carreaux, et Nous !…

Adamantah  : Et Nous, et Nous !.....

Ma  : Mais en fait, c’est de l’humour cosmique !

Prenons une profonde respiration ……….et laissons-Nous aller totalement, sans mental, simplement « être »……

…….Pause………

Yosuel  : Alors mes Amis, Je vais M’exprimer. Je Vous salue et Vous honore pour ce que Vous Êtes. Je Suis et serai pour longtemps, Yosuel le Magnifique. Il est temps que Je Vous dise que bien des choses ont changé pour Vous. Vous le ressentez ?...... Mais peut-être pas à la mesure d’une certaine réalité. Alors, comme on le dit, ne Vous posez pas de question, ne cherchez pas à comprendre, et soyez simplement Vous. Maintenant, Je M’apprête à répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez, et que ce que Vous n’avez pas encore dépassé. Et c’est ainsi !

Ma  : Y a-t-il des questions ?… Oui, donc Ama .

Ama  : J’aimerai revenir sur quelque chose dont on a déjà parlé, déjà évoqué, mais qui n’est pas libéré en totalité, c’est…

Yosuel  : Je le savais !.... (Rires de l’assemblée !)…..

Ama  : Oui, la dernière fois Je ne T’ai pas trop cru, mais bon !... (Rires de Tous…..)

Ma  : Vous libérez, Vous libérez….. Mais il y a toujours des petits bouts qui restent dans certains plans, on va dire comme ça les choses !

Ama  : J’ai re-expérimenté quand J’ai repris l’avion à Lyon, où J’ai vu qu’il y a des choses qui ne sont pas en totalité libérées, par rapport au vide, par rapport à l’énergie de l’Air etc…et que ça créé encore un émotionnel qui n’est pas ajusté pour Moi.

Yosuel  : Je vais te dire une chose. Tu vis encore entre deux plans, et ces plans sont encore en contradiction. Il y a celui où Tu n’es déjà plus dans cette 3D, même si tes Energies seront toujours présentes, comme les nôtres, comme dans toutes les dimensions d’une certaine façon, mais il y a une partie de Toi qui subsiste pour ressentir encore ce que Tu es encore pleinement dans cette 3D. Il ne faut pas Te faire de soucis. Ce que Tu ressens d’émotionnel est exactement ton lien attaché encore à cette 3D, un lien qui n’est pas tes Energies de ta propre Conscience que Vous traversez en permanence, comme Vous traversez beaucoup de dimensions. C’est une forme d’attache, parce que Tu as encore besoin de ressentir les choses comme Tu les ressentais auparavant. Ce sera à Toi de faire le pas le moment venu. Ne Te pose pas de questions, laisse aller, et Tu ressentiras ce moment venu, alors Tu prendras la décision qui sera appropriée à ce moment-là ! Et c’est ainsi.

Ama  : Merci.

Ma  : Oui, Chantal .

Chantal  : Moi, c’est par rapport à mon livre. Mon édition M’a demandé des sous, et chaque fois J’appelle pour savoir où en est la vente de mon livre, et Je ne peux pas, Je ne peux pas aller au-delà.

Yosuel  : Que veux-Tu espérer de la vente de ce livre ? Laisse-Toi aller………….. Ne cherche pas à comprendre, ne laisse surtout pas ta personnalité humaine interférer………

Chantal  : Je Me suis posée la question, et dans le ressenti vraiment, Je ne sais pas ! Je n’ai pas la réponse.

Yosuel  : Il y a une partie de Toi qui espérait que cette vente T’amènerait suffisamment de revenus pour ne pas trop bouger. Maintenant il Te faut accepter que ce ne sera pas par ce biais que Tu pourras vivre dans l’aisance. Ce biais était une façon pour Toi de Te montrer que Tu es capable de créer quelque chose et de pouvoir Te faire connaître d’une certaine façon dans ta créativité. Cela peut se renouveler, cela peut être indéfini, mais cela devra toujours être dans la création avec passion, dans la joie de créer, et dans aucune attente. Tu Te retrouves face à ta propre demande de ne pas T’investir trop dans ce monde et de pouvoir perdurer dans le laxisme dont Nous T’avons parlé hier. Il n’y a pas de possibilité pour Toi de vivre dans des revenus conséquents par ce biais, mais si Tu dépasses…

Chantal  : Mon laxisme…

Yosuel  : Laisse-Toi aller…………. Là, Tu cherches à comprendre. Tu ne dois pas avoir de mental, Tu es dans l’acceptation, dans ta profondeur…………. Si Tu comprends que Tu peux dépasser toutes attentes, que Tu peux vivre pour Toi, dans l’assurance que tout ce que Tu émets, en ton Cœur, et dans ce que Tu veux vivre, T’amènera à créer ce qui Te correspond. Mais si Tu Te focalise sur le fait qu’une de tes créations peut T’amener à vivre dans ce que Tu as créé pour ne pas T’exprimer en dehors d’un certain enfermement, cela ne marchera pas, et Tu auras même des déconvenues. Il Te faut accepter d’aller au-delà de ce que Tu vis, et de pouvoir créer pour Toi, dans la joie, dans la Lumière, sans chercher à contrecarrer ta propre capacité à pouvoir vivre pour Toi, sans ne plus mettre en place des choses qui Te maintiennent dans un certain enfermement. Et c’est ce que Je voulais Te dire. Et il en est ainsi ! Sois Toi, sois pleinement Toi, et ne Te laisse plus emporter par des parties de Toi qui cherchent à Te stabiliser dans quelque chose qui n’est pas approprié, et Nous en reparlerons.

Chantal  : Merci.

Ma  : Oui, Annie .

Annie  : J’ai deux questions. J’ai une résonance dans le pied gauche depuis quelques mois, chaque fois que Je pose le pied par terre. Je voulais savoir si c’était physique, technique ou autre chose. Il n’y a pas de douleur, c’est juste une résonance.

Ma  : Tu Te laisses aller dans le Cœur de ton Être……….sans chercher à comprendre…et Tu es dans l’acceptation………. Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, car cela Nous concerne Tous à différents niveaux.

Yosuel  : Là mon Amie, Je vais simplement Te dire : Tu es en demande de vivre pour Toi, de dépasser beaucoup de choses. Tu es en accord de Te re-connaître, et de vivre pleinement ce que Tu Es, mais Tu as encore bien des retenues, Tu as encore bien des peurs, et il Te faut accepter de laisser émerger ces retenues et ces peurs, sans avoir peur de leurs émergences, sans avoir peur de leur faire face, sans avoir peur de les accepter, et de les dépasser. Il Te faut avoir le courage de reconnaître qu’une partie de Toi voudrait vivre dans ce monde tel que Tu le vivais auparavant, sans libérer certaines de tes parties, parce qu’elles correspondent à ce que Tu aspires encore à être avec les Autres, à ce que Tu aspires à répondre aux attentes des Autres, et surtout la peur de lâcher tout attachement dont Tu crois, et c’est un leurre, que cela T’amènera à Te séparer en partie de l’affection et de l’Amour envers ton Fils.

Il est temps que Vous compreniez toutes, que le fait de vivre en conscience « d’être », va Vous amener à côtoyer des Êtres qui Vous sont chers, mais sans ne plus être dans l’attachement qui est un frein à vos propres évolutions, à l’évolution de Ceux que Vous côtoyez, de Ceux qui Vous sont chers. Ce sont des liens qui Vous maintiennent à des niveaux de conscience où Vous ne pouvez pas Vous libérer pour Vous acheminer vers votre liberté, votre Souveraineté.

Le fait de dépasser toutes vos retenues, tous vos liens, tout votre attachement, va Vous amener à rayonner et à vivre dans l’Amour pour Vous, qui sera bien plus gratifiant pour tous Ceux que Vous aimez, que Vous côtoyez, qui Vous sont chers, que d’être dans l’attachement au niveau de cette 3D. Ce sont des liens énergétiques qui empêchent tout Être de pouvoir s’acheminer vers la résonance de sa propre condition d’Être Divin. Et c’est ainsi !

Ma  : La deuxième question ?

Annie  : J’ai une Amie qui Me doit de l’argent, et une Personne intermédiaire Me fait dire que cette Personne est très malade et qu’Elle va faire ce qu’il faut pour Me payer. Je culpabilise de ne ressentir aucune compassion, ni aucune croyance pour cette Personne de ce qu’on Me dit sur Elle. En fait, Je ne sens pas du tout les choses telles qu’on Me les présente.

Yosue l : Et si ce que Tu ressentais n’était plus dans l’émotivité, mais justement, contrairement à ce que Tu crois, à de la compassion. Tu n’es plus dans une forme de pitié, de peine ou même de culpabilité. Tu acceptes le chemin de cet Être qui ne Te concerne pas, et dont Tu n’as rien à prendre en charge. Expanse ton Amour et ta Lumière vers cet Être…….. Accepte son chemin……… Accepte ce qu’Elle décide de faire………. Et vit Toi-même ton propre chemin. Il y a une sorte de tergivergence entre vouloir être dans l’émotivité dans laquelle Tu n’es plus, et le fait d’être pleinement Toi, sans rien prendre sur Toi. Accepte que maintenant Tu puisses être en équilibre dans le ressenti en ton Cœur……….que le chemin de cet Être Lui appartient……..et que Toi, Tu vis ce que ta propre voie T’amène à vivre dans une autre conscience que tous ces Êtres qui perdurent à vouloir vivre dans l’incompréhension de ce qu’Ils Sont, dans la souffrance et le déni de Soi……….

Alors, accepte les choses comme elles sont………. Ne Te pose pas de question, ressens ce que Tu Es, sois dans ta Joie d’être, sois Toi et n’aie pas peur pour ce que cet Être décide comme décision pour Te rendre ce qu’Elle T’a emprunté. Et c’est ainsi.

Ma  : Une question ? Oui, Enyéah

Enyéah  : Namasté Yosuel  ! J’aimerai entendre sur ce que Tu peux Me répondre en ce que J’ai vécu cette nuit, depuis les pieds glacés jusqu’à la tête. Jamais Je n’ai vécu un tel ressenti. J’ai dû Me relever pour Me couvrir avec mon manteau pour pouvoir arriver à dormir le reste de la nuit, ou essayer !

Ma  : Cà M’est déjà arrivé plusieurs fois !

Enyéah  : C’était puissant à en claquer des dents…

Ma  : Nous faisons Tous la même chose dans notre cœur, sans interférence du mental et de la personnalité humaine… Acceptation et ouverture de notre profondeur…

Yosuel  : Là, mon Amie, Je vais Te dire une chose : Tu as pris conscience de bien des choses que Tu retiens, que Tu as de la difficulté encore à dépasser, et ce sont des énergies qui se sont manifestées. Toute forme de froid, ce sont vos énergies que Vous manifestez dans ce qui ne Vous correspond pas, dans ce qui n’est pas ce que Vous Êtes. Tu acceptes d’aller de l’avant, Tu acceptes le changement, mais il y a encore bien des parties avec lesquelles Tu n’es pas encore en accord de lâcher et de dépasser. Cela s’en viendra le moment venu, ne T’en inquiète pas. Mais lorsque Tu as ce genre de manifestation, pose-Toi en ton Cœur, accepte ces énergies qui se manifestent, demande à être guidée pour dépasser ce moment où Tu es totalement prise dans ces énergies, au point de ne plus être capable de laisser le fluide énergétique circuler pleinement en Toi et autour de Toi. Accepte que Tu n’as pas à te poser de questions, et que chaque chose se présentera à Toi pour que Tu puisses le moment venu être à même de les ressentir, de les accepter, de les transmuter et enfin les dépasser. Cela va se manifester au fur et à mesure de ton cheminement. Et c’est ainsi.

Ma  : Oui, Emaliah .

Emaliah  : Je vais évoquer le contraire : les jambes brûlantes comme du feu…

Yosuel  : Et si Tu Te permettais enfin d’être, sans chercher à être, mais de pouvoir ressentir que rien que le fait d’être, Te permet d’être dans une conscience où rien de l’extérieur ne peut T’affecter. C’est comme si Tu vivais un regain énergétique, non pas pour T’amener à vivre un regain de chaleur, mais plus pour Te dire : dans cette chaleur, les énergies sombres et froides ne peuvent pas M’interférer. C’est ce qu’il T’est donné le droit de ressentir, et Je n’en dirais pas plus !

Ma  : Une question ? Oui Enyéah

Enyéah  : Qu’aurais-Tu à Me dire, s’il Te plait, sur les moments d’impatience que J’ai encore ?

Yosuel  : Tu es impatiente de quoi ?

Enyéah  : … Dans des choses, des situations qui sont…que Je n’ai pas forcément choisies, qui s’imposent à Moi,… J’ai des moments de grands refus… Je ne sais plus trop…

Yosuel  : Tu es impatiente de dépasser tout ce qui Te maintient d’une façon ou d’une autre dans des relations énergétiques qui ne T’amènent pas à vivre complètement et totalement ce que Tu Es. Cette forme d’impatience, elle Te dit : - « Je sais que Nous sommes une Puissance, Je sais qu’il y a des choses que Je peux dépasser, et pourtant Je vis encore des désagréments. » Cela est simplement dû au fait que Tu dois cheminer pour ressentir dans ta profondeur ce que Tu ne veux plus vivre, mais que d’une certaine façon Tu maintiens encore pour certaines raisons précises que Tu es à même de comprendre dans la subtilité de ta profondeur dès que Tu en seras prête.

C’est ainsi que Vous cheminez Tous, c’est ainsi que les choses peuvent être libérées, et c’est ainsi que Nous Vous accompagnons. Vous ne pouvez pas intégrer quelque chose dont Vous ne Vous permettez pas de ressentir à quoi cela correspond au niveau de la profondeur de votre propre Conscience, car tout ce que Vous acceptez, tout ce que Vous voulez dépasser restera toujours des libérations d’énergies, mais non intégrables, parce qu’une partie de Vous n’accepte pas encore de ressentir tout l’impact de l’expérience que Vous Vous êtes donnée. C’est ainsi que l’équilibre peut avoir lieu, et c’est ainsi que toute chose retourne à sa création et c’est ainsi que toutes, Vous Vous acheminez, selon votre rythme dans ce que Vous Vous permettez de ressentir et de dépasser. Et c’est ainsi !

Ma  : Une autre question ? Oui, Chantal … Laisse-Toi aller…………. Exprime-Toi…mais au niveau du Cœur, sans chercher à comprendre…

Chantal (en pleurs) : …C’est par rapport à ce laxisme et c’est lié à l’abondance aussi. J’ai senti cette peur monter.

Yosuel  : Elle Te dit quoi cette peur ?

Chantal  : Je l’ai ressentit à un moment donné dans ces talents, et puis cette partie qui revient de l’abondance que…

Yosuel  : Tu veux que Je Te dise…

Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, en notre Coeur…

Chantal  : C’est comme si justement J’arrivais pas à la lâcher, c’est comme si elle Me permettait d’exister…c’est ce que je ressens… De Me maintenir…c’est tout à fait ce qui a été exprimé...Je ne sais pas…

Yosuel  : Lâche toutes demandes de compréhension… Laisse-Toi aller…………

Chantal  : Oui, Je lâche…

Yosuel  : Ouvre-Toi simplement, sans mental, sans personnalité humaine, au ressenti de la profondeur de ton Être au niveau de ta Conscience Divine. Tu as simplement ressenti que ce que Tu espérais encore : - « Je peux vivre une forme de rente sans bouger de chez Moi, sans faire grand-chose. Je n’ai qu’à recevoir et rester là. » Cela ne marche pas de cette façon-là. Tu dois accepter maintenant que toutes tes créations peuvent être une source d’abondance, mais que toute attente dans ce sens interférera dans ton abondance…

Chantal  : Tout à fait.

Yosuel  : …Tu ne peux pas vivre d’une création et croire que tout est déjà accompli. Tu auras beaucoup de difficulté à vivre dans l’abondance de cette façon-là, car rien ne se manifestera ! Tu dois croie en Toi, Tu dois croire en tes créations, Tu dois croire en ce que Tu es capable de faire, de vivre pour Toi, sans rester dans un enfermement dans lequel Tu as déjà créé que c’est une forme de vie facile sans rien faire d’autre que d’attendre. Tu as des capacités énormes. Tu as des possibilités à créer ta vie dans différents domaines, de différentes façons, sans ne plus T’enfermer dans quelque chose, et sans ne plus vouloir fuir ce que Toi-même a toujours espéré vivre.

Tu ne peux pas Te leurrer indéfiniment, Tu dois Te prendre en charge. Tu dois dépasser tout ce que Tu as eu peur en prenant conscience qu’il Te fallait être Toi, sans T’appuyer sur les Autres, sans ne plus rien attendre des Autres, sans ne plus vivre aux dépends des Autres, sans ne plus Te nourrir des Autres. C’est à partir de ce moment-là que Tu as créé une sorte de vie basée sur des leurres pour ne pas Te prendre en charge, pour ne pas vivre pleinement pour Toi. Tu sais maintenant que cela ne T’amènera jamais à vivre pleinement ce que Tu Es, pleinement ta réalité, pleinement ta réalisation. A Toi de ressentir maintenant ce que Tu veux vivre pour Toi, ce que Tu es à même de faire, ce que Tu peux mettre en place. Alors Tu seras satisfaite de tout ce que Tu es à même de créer pour Toi, dans la conscience « d’être » ! Et c’est ainsi.

Chantal  : Merci !

Ma  : Une autre question ?…

Yosuel  : Mes Amis, Je ressens qu’il n’y a plus tant de questions, et en même temps il y a tellement de choses à dépasser. Alors Je vais Vous demander de Vous laisser aller……………… Ne cherchez rien…Vous ne pensez pas…Vous Êtes…simplement en votre Présence…simplement Vous en votre Cœur……………… Où voulez-Vous aller réellement ? Laissez émerger de votre profondeur la réponse, sans aucune interférence, sans rien contrôler, sans savoir à l’avance les choses…………….. Adamantah mon Amie, qu’est-ce qui a émergé ?

Adamantah  : La première chose, c’est nulle part… Ma réponse…Je suis là, puis voilà…

Yosuel  : Pourquoi nulle part ?

Adamantah  : Ca ne veut rien dire en fin de compte. Après, la deuxième chose, c’est Je….

Yosuel  : Peux-Tu comprendre qu’en réalité Tu Te permets de ressentir ce que Tu es à une certaine échelle, mais en Toi bien des choses restent floues : - « Qui suis-Je réellement ? Qu’est-ce que Je peux espérer créer pour Moi ? » Tu as déjà ressenti bien des choses. Tu as déjà laissé émerger les idées de création. Mais vu ta situation actuelle, vu ce que Tu fais, Tu Te dis : - « C’est pas pour le moment, on verra plus tard. » Et Tu n’as pas laissé ces émergences s’exprimer un peu plus dans leur profondeur. Je dirai même, comme l’exprime mon Ami Adamus, Tu les renvoies en état de rêve, dans un lieu où pour le moment, cela ne reste que du rêve. Et si Tu acceptais que lorsque cela émerge, ressens, ressens ce qui Te correspond, ressens ce que Tu aimerais vivre par rapport à cela, permet-Toi d’étoffer, permet-Toi de rentrer dedans, et de le développer comme si c’était ta réalité, de le vivre dans les moindres détails, et de comprendre à quoi cela correspond dans ta propre vérité, dans ce Tu pourrais peut-être développer, dans ce que Tu pourrais peut-être vivre pour Toi, T’amenant à vivre différemment que ce que Tu vis encore actuellement. Alors, ne Te fais pas de soucis. Personne ne T’oblige à tout balancer, mais à Te considérer beaucoup plus dans ta création, sans le renvoyer à l’état de rêve, mais peut-être Te permettre de faire de petites actions pour Te permettre à des changements dans lesquels Tu Te trouveras tellement en adéquation avec ta créativité, avec ce que Tu veux faire, avec ce que Tu envisages de mettre en place. Et c’est ainsi.

Adamantah  : Merci !

Chantal  : Je peux dire quelque chose ?

Ma  : Oui Chantal

Chantal  : C’est comme si Je M’étais vu dans cet enfermement comme un voile gris qui est une ombre dans ma réalisation.

Ma  : Laisse-Toi aller dans le Cœur de ton Être………….

Yosuel  : Tu vois ce qui se passe, c’est que Tu acceptes enfin de Te voir dans ce que Tu ne voulais pas admettre de Te voir, et surtout Tu Te demandes : - « Mais qu’est-ce-que Je vais devenir ? Qu’est-ce que Je vais réellement faire ? Comment l’abondance peut-elle se manifester pour Moi si, dans ce que Je fais, ce n’est pas ainsi que Je vais pouvoir la vivre. » C’est encore ta personnalité humaine, ton mental, qui Te jouent des tours. Il ne T’a jamais été dit que tes créations ne T’amèneraient pas à vivre dans l’abondance, mais si Tu crées quelque chose dans l’attente que cela va Te permettre d’avoir suffisamment de revenus pour rester enfermée et Te couper du reste du monde, cela ne marchera pas.

Chantal  : Non, cela Je l’avais accepté !

Ma  : Laisse-Toi aller !......... Laisse-Toi aller………. Là, Tu cherches à comprendre ! Tu n’es pas complètement dans ta profondeur…complètement…il n’y a rien…ressenti…ressenti au niveau de la Conscience Divine……….

Yosuel  : Tu cherches toujours à comprendre les choses pour trouver une certaine correspondance dans l’émotionnel. Tout ce que Tu crées peut être source d’abondance si Tu fais les choses pour Toi avec passion, avec joie, sans attendre d’une rente qui ne Te permettrait pas de T’extérioriser dans ta pleine créativité, sans jamais T’arrêter à quelque chose pour vivre sans ne plus être en contact réellement avec l’extérieur. Tu es en train de dépasser cela, mais il Te faut encore accepter de ne plus Te limiter, et de ne plus chercher le moindre indice Te permettant de ne pas dépasser ce que Toi-même Tu as créé pour ne pas T’investir, pour ne pas créer par Toi-même, pour ne pas être indépendante, pour ne pas dépendre des Autres.

Tu dois cesser de Te leurrer sur tout ce que Tu as cru que Nous pouvions T’apporter comme création dans l’abondance, sans que Tu n’ais rien d’autre à faire que de T’investir dans quelque chose, puis de laisser faire sans vraiment plus T’investir réellement dans ta créativité. Tu sais que Tu dois apprendre à Te connaître dans tout ce que Tu es capable de faire, dans tout ce que Tu es capable de créer, dans tout ce que Tu es capable de vivre pour Toi, dans tout ce que Tu es capable de Nous laisser œuvrer à travers Toi sans T’en remettre au simple fait de créer pour Toi, car Nous ne créerons jamais pour Toi, mais Nous serons toujours en co-création avec Toi si Toi-même Tu Te prends en charge, si Toi-même Tu décides de faire les choses, si Toi-même Tu apprends à Te connaître, si Toi-même Tu sais ce que Tu veux faire, si Toi-même Tu développes tous tes talents, et si Toi-même Tu décides d’aller au-delà de toutes tes limitations. N’oublie jamais que c’est Toi le Maître ici en incarnation, et le Maître ne s’appuie pas sur les Autres, Il vit sa propre Puissance. Et il en est ainsi !

Alors mes Amis, Vous venez de comprendre une chose essentielle et importante, c’est que Vous devez Vous écouter, Vous devez ressentir les choses au niveau de votre profondeur, au niveau de votre Cœur, au niveau de votre propre Emergence.

Cessez de Vous poser des questions, cessez de chercher à comprendre les choses, mais être en ouverture permanente pour laisser votre propre Conscience s’exprimer, de ne plus avoir peur de tout ce qui se passe autour de Vous, de ce que les Autres émettent, mais de laisser votre propre Puissance s’exprimer dans le Créateur que Vous Êtes, dans votre propre ressenti à vivre pour Vous, sans ne plus Vous leurrer sur quoi que ce soit, envers Qui que ce soit. Tous ce que Vous avez à faire, c’est d‘être Vous, sans rien chercher d’autre qu’à « être », et cela va Vous demander de faire table rase de tout ce qui se présente pour Vous inciter à ne pas être Vous-mêmes, à ne pas croire en Vous, et à Vous amener encore à tourbillonner dans des incompréhensions, des limitations, et surtout la peur de ce que Vous Êtes. Cette peur de ce que Vous Êtes Vous empêche d’être Vous-mêmes et de vivre pleinement ce que Vous avez envie de vivre à différents niveaux, sur différents plans et dans de nombreuses strates. Même si Vous avez encore beaucoup de choses à dépasser, le fait de ne pas Vous laisser impressionner par tout ce qui se manifeste, Vous amènera dès maintenant à pouvoir créer votre réalité bien au-delà de là où Vous en êtes actuellement en ce jour. Et c’est ce que Je voulais Vous dire !

Soyez pleinement Vous. Laissez émerger tout ce qui doit l’être, sans peur de ce qui se présente, et Vous verrez que les choses peuvent être dépassées, petit à petit, toujours un peu plus dans la compréhension de votre profondeur, toujours un peu plus dans la compréhension de ce que Vous Êtes, mais sans peur de ce que Vous Êtes. Vous avez peur de voir des choses se réaliser autrement que ce que Vous étiez amenés à réaliser au niveau de cette 3D. Bien sûr qu’il Vous faut faire des actions, les choses peuvent se créer d’une autre façon et d’une façon non conventionnelle. Je ne peux Vous en dire plus, à Vous de dépasser ce qui Vous limite, et Nous Vous accompagnons. Et il en est ainsi !

Mes Amis, Je ressens en Vous qu’il y a un dépassement dans votre conscience par rapport à là où Vous en étiez. Vous savez que cette session a aidé votre conscience au cœur même de votre Conscience. Vous savez que cela Vous bouscule un peu, parfois beaucoup, mais que votre cheminement est comme la montée d’une fusée. Cela se fait à votre rythme, et en même temps Vous savez que cela Vous propulse à des niveaux que Vous n’avez encore jamais atteints. Alors il Vous faut décider d’être Vous pour ne pas être trop perturbés et pour rester en grande partie Vous-mêmes.

Nous n’allons pas perdurer dans ces questions-réponses, car Vous avez encore fait le tour de certains questionnements, de certaines limitations, et Vous avez à nouveau élevé votre conscience. Restez bien en votre présence, restez bien en conscience au cœur même de votre Être. Permettez-Vous d’être dans l’instant, dans la Joie d’être, et tout ce que Vous avez permis de comprendre, de dépasser, de libérer, et tout ce que Vous Vous êtes permis d’élever votre conscience dans votre Conscience, ne permettez pas par un lâcher de rester dans votre présence, de permettre à des énergies de Vous amener à Vous détourner de cet instant, de cette conscience de là où Vous en êtes et de créer des choses que Vous n’avez pas à créer. Permettez-Vous d’être. Restez Vous-mêmes, ne Vous laissez pas dériver, dévier de votre Cœur, et Nous Vous accompagnons. Nous sommes présents en Vous, mais attention à la moindre déviance. E c’est ainsi.

Je Vous salue, et Nous sommes très présents à Vous dans tout ce que Vous vivez, dans tout ce que Vous faites ! A Vous d’apprendre à être Vous, sans Vous détourner de votre présence qui Vous amène à rester en conscience, sans rien faire d’autre qu’être !

Et il en est ainsi !

***

Après les questions-réponses…

Yosuel  : En vérité, il n’est pas possible, il n’est pas recommandé d’aller au-delà et plus loin de ce que Vous Vous permettez de dépasser, de comprendre, de ressentir, mais il est vrai que, sans rien faire d’autre qu’être Vous dans votre présence, on peut s’exprimer sans chercher à aller au-delà de libérations, de compréhensions, simplement un échange. C’est surtout ce que Je voulais dire. Des échanges peuvent être faits entre Vous et Nous, simplement en restant Vous-mêmes, là où Vous en êtes, et sans chercher à aller plus loin, parce que Vous ne pouvez pas dépasser un niveau de conscience quand Vous avez déjà bien œuvré en Vous. Alors mon Amie Ama , Je peux Te dire que Je suis ouvert à M’exprimer avec Toi. Et que ce sera une joie pour Moi, parce que Tu en as la capacité.

Ama  : Merci, merci !

***

Transcription : MaAna  Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session à Meylan. Je T’honore pour ton implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi