Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > A - Partage de ce que Je veux exprimer par Ma > Partage des 04-06-07/11/2015 - Ma rencontre avec ALIARES, Maître Dragon Bleu (...)

Partage des 04-06-07/11/2015 - Ma rencontre avec ALIARES, Maître Dragon Bleu et Ayad mon Ami Adonim

lundi 9 novembre 2015, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Partage sur ma rencontre avec ALIARES, Maître Dragon Bleu et Ayad mon Ami Adonim

04/11/2015  :

En détente complète sur mon lit, Je communique avec Ayad mon Ami Adonim, quand Aliares se présente… Je Me vois très bien en compagnie d’ Ayad (comme Adamus Nous l’a récemment dit dans son shoud, on peut être sur d’autres plans sans le corps de chair et d’os, mais en se voyant dans un corps de Lumière telle qu’on est ou qu’on veut garder comme apparence).

Je suis le Dragon Bleu ALIARES . Je suis en Toi (là encore il y a un passage d’ Adamus dans son shoud du 06/04/2013 que Je partage avec Vous, où Il dit : - « Et comme Je l’ai déjà dit, Vous avez créé le Dragon de l’Eveil , Il n’a pas été créé pour Vous, Vous L’avez créé et Il s’assure que Vous Vous réveillerez, à n’importe quel prix… »), et Je suis Celui qui fait perdurer la Conscience en tout temps pour que Vous ayez la connaissance et la pleine conscience en « Tout Ce Qui Est ».

Yosuel  : Cela veut dire que le Dragon Bleu Aliares a insufflé en chaque Être dans la conscience collective, que le moment venu il y aurait une ouverture et une reconnexion selon la volonté de Celui qui l’émettrait.

Je suis aussi en contact avec Ayad et Aliares Lui explique qu’Il est Equilibreur comme tout le monde « du Petit Peuple », qu’Il vient d’une lointaine planète où Ceux de sa race ont d’autres formes mais les mêmes rôles et qu’Ils ont pris forme humaine pour être en parfaire correspondance avec les Humains, et ce, lorsque la Terre a été implantée de toute sa magnificence par les Êtres des 12 planètes qui L’ont élaborée.

Ayad Me serre la main, Il a peur (bien sûr Ayad ne Le voit pas, Il Le ressent, et même Il s’en fait une idée)… Aliares s’approche très près de Lui, sa bouche Le touchant presque… Ayad serre encore plus ma main, cela M’amuse et en même temps Je L’enveloppe de tout mon Amour et de ma Lumière… Je Lui dit : Ayad , avec des Êtres d’Amour et de Lumière, Tu n’as rien à craindre, surtout Tu ne peux pas être agressé. » Il M’a répondu qu’Il était impressionné, et Yosuel Me précise que c’est parce qu’il y a encore en Lui ce qui a été raconté sur une période très lointaine avec des Entités volantes et agressives. Il s’est alors détendu, et Aliares Lui dit qu’Il est Amour et compassion et qu’Il L’enveloppe de sa Lumière.

Quand Aliares se retire, Je fais ressentir à Ayad que dans l’Amour et la Lumière qui L’enveloppe, Il ne peut que ressentir la joie et la paix…. Alors Ayad se laisse ressentir….et commence à sautiller d’enthousiasme. Il Me dit : - « Je vais aller parler au Sage et Lui dire ce qui s’est passé. » Hé hop, Ayad envolé !

Un bon moment magique passé dans ce que Je peux percevoir d’une certaine façon, qui sont les prémices de ce que Nous pourrons vivre beaucoup plus concrètement dans un futur proche qui est déjà le présent… Et Yosuel Me dit : dans la mesure où si Vous persistez à aller au-delà de vos limitations.

***

06-11-2015  :

Je suis à la terrasse d’un café quand Ayad se présente, Je Le sens un peu excité, Il Me dit : - « Je suis allé parler au Sage , Il M’a dit que J’avais contacté une Puissance toute nouvelle pour Moi et que Je ne devais pas en être perturbé, et en même temps il ne fallait pas que J’aille trop loin dans mes demandes à vouloir comprendre les choses. Il y a eut un rassemblement du village et J’ai dit ce qu’il s’était passé. Beaucoup ont eu peur, mais Certains veulent aussi faire l’expérience. Notre petite Mère ne sait plus où donner de la tête. »

Je Lui dis qu’il ne faut pas que cela perturbe la paix au sein de son Peuple. Il est vrai qu’Ils vivent en grande partie coupés de bien des réalités et qu’il est bon qu’Ils aillent petit à petit à la rencontre d’autres réalités, mais sans que cela engendre la zizanie dans leur Peuple, dans leur façon de vivre, et surtout qu’Ils ne doivent pas s’affoler ou s’inquiéter par des nouvelles choses.

Je demande à Ayad combien veulent faire l’expérience ? Il Me répond : - « Heu, une vingtaine, peut-être un peu plus. »

Je Lui demande un instant avant de Lui donner ma réponse, et Je demande une réunion en « Haut Lieu » (Je M’amuse) avec Yosuel , Mère Divine , Aliares le Maître Dragon Bleu et Mikael . Alors Yosuel Me dit : - « Tu dois voir confiance en Toi et ne pas avoir peur de ce que Tu fais, mais ressentir dans ta Lumière que cela est juste. Et c’est ainsi. »

Aliares Me dit : - « J’ai à cœur d’apprendre à ces Êtres à s’ouvrir à autre chose, et cela est approprié. » Mère Divine Me dit : - « Tu dois écouter ton Cœur et être sûr de faire toutes choses en conscience et dans l’Amour que Tu Es. » Et pour finir Mikael Me dit : - « Je serai présent et J’envelopperai tous ces Êtres de ma toute Puissance et de ma Lumière. Sois assurée d’être accompagnée. »

Je transmets à Ayad que Je suis en accord et que cela pourra se faire soit ce soir ou demain après-midi. Il trépigne en Me disant : - « Je vais Leur dire. » Hé hop Ayad évaporé !

Le soir dans la nuit, Je demande à Yosuel pourquoi Ayad n’a pas vu Aliares , parce qu’Il en a la capacité, et qu’Il L’a seulement ressenti comme Il était. Il Me répond : - « Parce qu’Il a peur de Le voir, et pour Lui Le savoir en Toi est bien plus rassurant. » Hé hop, Ayad qui écoute souvent ce que Je dis, se présente et Me dit : - « Si Je L’avais vu…quand J’ai ressenti qu’Il approchait sa bouche de Moi…si Je L’avais vu, J’aurai eu très peur qu’Il Me cuise vivant ! Maintenant, Je sais qu’Il n’est pas agressif et qu’Il ne M’aurait pas cuit ! Mais c’est impressionnant, parce qu’Il est quand même très grand, plus grand que Toi, plus grand que vos maisons, Il est vraiment imposant, et Il n’aurait fait qu’une bouchée de Moi (faut dire que les Adonims sont des Nains qui mesurent environ 70 cm de haut), mais Tu sais J’ai ressenti son Amour et Le tien, et J’ai ressenti sa Puissance et la tienne, c’est rassurant, et avec Toi Je n’ai pas peur ! » Je Lui réponds amusée : - « N’empêche que Tu n’en menais pas large, mon Cher Ami, mais Tu es courageux, et Je T’honore, et Je T’aime aussi. »

***  

07/11/2015  :

Alors en début d’après-midi de ce jour, J’ai appelé Ayad pour la rencontre avec Aliarès le Maître Dragon Bleu. Il Me dit : - « Je suis là, et Nous sommes tous là ! Nous sommes plus de 50… » C’est amusant, parce que Je sens qu’Ils sont Tous un peu agglutinés et près depuis un bon moment, impatients…

Je Me pose en détente et demande à Mère Divine , Yosuel et Mikael de M’assister, et J’appelle Aliarès , qui Me dit : - « Je vais M’adresser à ces Êtres, parce qu’Ils ont besoin de s’ouvrir maintenant à autre chose. »

Je Me laisse aller, sans penser… Aliarès Me dit : - « Je Me présente à Toi, mais différemment, mais ces Êtres Me percevront sous ma forme « Dragon ». » Je perçois Ayad et tout le groupe de son village venu pour cette magnifique rencontre. Ayad se met à ma gauche et Me demande de prendre ma main, un Adonim du nom d’ Eliéyes se met à ma droite et Me demande de prendre ma main, que Je Lui tends avec joie.

Je Leur suggère de venir Tous près de Moi et de Nous asseoir. Aliares se présente. Les Adonims Le ressentent en tant que « Dragon », pas en tant qu’Être luminique comme Il s’est présenté à Moi. Aliares Me dit : - « Ils sont très sages ! » Et Il s’adresse à Eux : - « Chers Amis, comme Je l’ai dit à votre compagnon Ayad , Vous venez d’un Monde très lointain, Vous avez vécu ici sur cette Terre en partenariat avec les Humains, mais à un moment donné, les choses ont fait qu’Ils ont basculé dans l’obscurité au point de Vous rejeter et Vous décimer. Les choses ont évolué, maintenant Vous pouvez à nouveau échanger avec Ceux qui se sont éveillés et qui sont à même de Vous accueillir dans le respect et pour un nouveau partenariat. Vous devez Vous ouvrir à autre chose que votre monde bien à Vous, mais sans avoir peur de découvrir bien d’autres réalités. Je Vous souffle à l’instant même ma Puissance et l’Amour que Vous êtes en droit maintenant de ressentir. »

Aliarès approche sa bouche tout près d’Eux…………… Ils n’ont pas bougé ! Ils étaient impressionnés, mais se serraient encore plus contre les Autres. Ayad était ravi et Eliéyes était serein.

Puis Aliarès s’est retiré en montrant un grand envol, un immense Dragon tout déployé en Les enveloppant d’une Energie bleue, l’Energie d’Amour et de l’Archange Anael .

Je Me suis adressée à tous mes Amis Adonims présents en Leur expansant ma Lumière : - « Soyez rassurés, soyez Vous dans la joie, et transmettez aux Autres ce que votre Cœur a ressenti. Je Vous laisse, Je Vous aime, et Vous dit à une prochaine fois. » Ayad Me dit : - « Je peux rester encore un moment avec Toi ? » Je Lui réponds : - « Bien sûr, mais pas longtemps car il va falloir que Je pars faire des courses et bien d’autres choses. » Ayad Me dit alors : - « Nous pourrions envisager, comme l’a dit Aliarès , de vivre à nouveau ensemble, Je serai ton Partenaire. » Et avec amusement, Je Lui réponds : - « Cher Ayad , Tu as ta vie, ta Compagne et tes Enfants, ton Peuple, Nous Nous verrons chaque fois que cela sera possible, mais Tu ne vivras pas avec Moi, Tu ne seras pas mon Partenaire, J’aurai certainement un Partenaire Humain. Tu seras toujours mon Ami, mais pas au-delà. Je T’aime comme Tu es dans notre relation telle qu’elle est. » Ayad fait la moue, Il est un peu dépité, mais Il accepte, puis s’éclipse simplement.

Il faut dire que les Êtres du « Petit Peuple » n’ont pas la même conscience que Nous, ne voient pas les choses comme Nous, non pas les mêmes principes concernant les relations, et pour Ceux qui ont lu le livre de Tanis Helliwell « Un été avec les Leprechauns », Vous comprendrez ce que Je veux dire, surtout avec le passage quand son Ami Leprechaun se retrouve avec Elle dans sa baignoire, joyeux, naturel, pas gêné du tout, et même très content de partager un moment un bain avec plaisir, à la grande surprise de Tanis qui a fini par L’accepter et rester Elle le plus naturellement possible dans un échange entre Amis. C’est une conception qui dépasse les mœurs des Humains, mais pour Eux, c’est naturel sans arrière pensée si Nous sommes fermes dans nos décisions, Ils les respectent et restent joyeux dans le partage naturel.

Il y a quelque temps mon Ami Alair (prononcez Ala-ir) du petit Peuple des Sénides Me disait que Je Lui plaisais et qu’Il ferait bien l’Amour avec Moi, et Je Lui ai répondu avec amusement et tendresse que cela n’était pas possible et ne le serait jamais, que Nous étions Amis et que Nous apprendrons beaucoup l’Un de l’Autre mais pas au-delà. Et alors est intervenu Ayad  : - « Et Moi, Je pourrais ! » Et Je Lui ai répondu aussi : - « Non, Ayad , cela ne sera pas possible, Je T’aime comme Ami, Nous aurons des échanges merveilleux, mais n’envisage pas les choses au-delà. » Il Me dit : - « Je pourrais Te toucher ! » Et Je réponds : - « Oui, caresser le bras si Tu veux. » Il Me dit : - « Et pas plus ! » Je réponds : - « Non Ayad , Nous n’avons pas les mêmes conceptions que Vous des relations. » Il Me dit de plus en plus déçu : - « Je pourrais T’embrasser ? » Et Je Lui dis : - « Bien sûr, sur la joue ou en accolade. » Il Me dit : - « Pas autrement, comme Vous faites, Tu sais ! » Et Je réponds : - « Non, mon Ami, cela Je le réserve à mon futur Compagnon, et ce n’est pas Toi ! » Très déçus, Ayad et Alair se sont éclipsés. Je riais en Moi-même, tout en comprenant leur déception, car Ils étaient sincères, mais Nous ne vivons pas la même chose ! Alair M’a dit qu’Il acceptait d’être mon Ami et qu’Il en était très heureux. C’est ainsi.

La Petite Mère Alayet Me dit : - « Mon Peuple n’a pas de mœurs répréhensibles, mais Nous aimons vivre ce que notre Cœur émet, et ceci dans le respect de l’Autre et dans l’Amour simple. Bien sûr parfois, il y a des jalousies, mais cela est vite remis dans l’ordre, car les Adonims sont très taquins entre Eux, mais la paix a toujours été au cœur de notre Peuple et Je tiens personnellement à ce qu’elle soit maintenue. Maintenant, Je Te dirai que Tu as le courage de Les écouter et surtout de Les supporter, parce qu’Ils peuvent être très vite envahissants, à Toi de savoir de que Tu veux et ce que Tu ne veux pas. »

Je Lui réponds : - « Oui, Je suis en accord. Je T’aime Petite Mère . »

Elle Me dit : - « Nous sommes toutes 2, deux Mères de la Divine Matrice, mais mon choix a été d’être avec les Elémentaires pour permettre que la Lumière maintienne en grande partie ces Vies avant qu’Elles ne soient totalement éteintes, ce qui aurait été un grand préjudice à l’Humanité qui n’a pas compris le rôle important des Elémentaires dans l’équilibre de la nature et de tous les éléments. Ce fut mon choix, et Je M’amuse, mais les choses doivent toujours rester dans une certaine mesure équilibrées dans ce que « la Création » a conçu pour l’évolution. Et c’est ce que Je voulais dire. Tu vas T’amuser avec Eux, Je Te le garanti ! Mais Ils savent ce qui ne doit pas être dépassé, à Toi de toujours T’exprimer dans ce que Tu veux et ne veux pas. »

Je Lui réponds : Je suis en accord, merci de tout Cœur, Je T’aime, Tu es mon Amie. »

Elle Me répond : - « Nous sommes Sœurs, et Je Te laisse. »

Je Me souviens aussi il y a quelques temps quand J’échangeais avec Ayad sur mon futur déménagement, quand Je pourrais installer tous mes meubles et déballer tous mes cartons qui sont dans un garde-meubles, Il Me dit : - « Je T’aiderai à emménager, et Je pourrai choisir des choses pour Moi ! » Et Je Lui ai répondu : - « Mais bien sûr Tu pourras prendre ce que Tu veux. » Il répond : - « Il y a un petit appareil que J’aimerai avoir. » J’ai beau réfléchir, Je ne vois pas ce qu’Il veut ! Et alors J’ai entendu Alair dire : - « Et Moi, Je pourrais choisir aussi quelque chose ! » Et Je Lui dit : - « Bien sûr, Tu pourras, mais ne prenez pas des choses qui perturbent la paix dans votre village ou des choses qui Vous nuiraient. » Alors très amusée, Je Me voyais emménager seule à tout nettoyer, pendant qu’Eux déballaient tout dans un désordre pas possible en faisant le tri de ce qu’Ils voulaient. J’entendis alors Ayad Me dire : - « Tu n’es pas gentille, Je T’aiderai vraiment. »

Depuis notre retour de l’Arkansas où Nous avons fait la connaissance de ces « Petits Peuples », Je pourrais Vous raconter bien des échanges que J’ai eu avec Eux, mais Je peux aussi dire que dans des moments difficiles, Ayad M’a aidé par ses conseils, sa présence était un réconfort, et en fait Nous apprenons beaucoup tous les deux. Il Me pose souvent des questions sur ce que les Humains vivent, mais surtout sur ce que les Êtres qui s’éveillent à leur nature Divine doivent comprendre et dépasser, cela Le déconcerte beaucoup, Il ne comprend pas, Il aimerait que Nous soyons conscients de ce que Nous Sommes sans en avoir à passer par des libérations pas toujours agréables. Il consulte beaucoup le Mage/Sage du village, Il est très curieux, mais comprend de plus en plus que les Humains ont fonctionné depuis des éons dans un enfermement et que maintenant pour re-trouver leur nature intrinsèque, Ils doivent en passer par bien des libérations et des dépassement qui Le laisse dubitatif, alors nos échanges sont riches, parfois émotionnels, parfois dans l’humour, parfois dans un sérieux solennel, mais toujours enrichissant.

Je Me souviens qu’une fois Ayad M’a dit : - « Tu dois croire en Toi et en tes capacités, comme Nous, à manifester les choses dans l’instant, Nous pensons et Nous créons ! » Je Lui ai répondu que c’est quelque chose qui fait partie intégrante du monde du Petit Peuple : les Nains , les Elfes , les Fées , les Leprechauns , et tous les Autres, mais que Nous Humains avons perdu cette faculté et qu’il Nous faut refaire un long chemin pour réapprendre toutes nos facultés Divines.

Puisse-t-il y avoir de plus en plus d’Humains qui s’ouvrent à Eux et que Nous dansions Tous à nouveau dans la joie et l’harmonie.

Avec tout mon Amour,

Ma


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi