Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à (...)

Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Corenc le 27/04/2014

lundi 21 juillet 2014, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre/discussion- Questions/réponses

A Corenc (38 – Isère)

Dimanche 27/04/2014

YOSUEL

Canalisé par Ma Nanda Aweh

-  Ma Nanda Aweh  : Nous Nous retrouvons avec joie pour cette rencontre-discussion qui concerne les questions que Vous aurez à poser à Yosuel … C’est une joie d’être ensemble, et de cheminer ensemble….

Laissez-Vous aller dans le Cœur de votre Être, sans penser, être là, simplement là dans sa Présence…..

Prenons une profonde respiration ……..« être », simplement « être »……

…..Pause….

-  Yosuel  : Je Vous salue, et Je Vous dis bienvenue à cette rencontre-discussion, à cette rencontre où Vous avez à cœur d’élucider certaines parties qui Vous taquinent encore, et dont Vous avez besoin d’avoir des réponses qu’il Vous faut ressentir, non pas avec votre mental, non pas avec votre personnalité humaine, mais dans la profondeur de votre Être. Et c’est ainsi… Alors les Filles…la première question ?

….(Rires de Toutes)….

-  Annie  : Qui se lance ?

-  Ama Luna  : Qui se lance ?

-  Ama  : Je Me lance…

-  Ama Luna  : Je le sentais.

-  Ama  : J’ai beaucoup de choses…

-  Yosuel  : Je le sais ! Je T’attendais !

-  Ama  : C’est un chek-up…

-  Yosuel  : Je vais être direct…

-  Ama  : Alors déjà par rapport à la toux…J’ai déjà eu un ressenti, une explication, mais c’est vraiment très récurrent et inattendu…c’est pas quelque chose qui est installé comme çà, mais ça peut revenir de temps en temps…c’est pas d’aujourd’hui, du tout, … mais à l’occasion, ici et maintenant ça revient. Donc, y çà, il y a la 2ème chose très récurrente…

-  Ma  : 1ère chose… Une chose à la fois… Nous faisons toutes la même chose en Nous, ça Nous concerne toutes à différentes niveaux…

-  Yosuel  : La première chose, c’est que Tu ne T’autorises pas à être totalement Toi. Alors la toux Te dit : Tu ne respires pas la vie pleinement, parce que justement Tu ne T’autorises pas à être pleinement Toi. Si Tu lâchais un peu toutes tes retenues. Si Tu acceptais enfin de T’écouter et de ne pas laisser encore ta personnalité humaine Te dire des choses dont Tu sais parfaitement qu’elles ne Te correspondent pas, qu’elles ne sont pas Toi.

Tu veux encore dominer par le pouvoir de ta personnalité humaine, parce qu’elle T’amenait un peu à T’imposer et à dire ce qu’elle-même voulait Te faire dire. En réalité, Tu es dans l’apprentissage à ne plus l’écouter, et à être pleinement Toi dans ton Cœur, et à n’émettre que ce que ta Conscience, ta véritable Source veut émettre, mais en même temps, Tu ne veux pas qu’elle soit uniquement l’objet de ton expression, alors il y a un conflit, et ce conflit ne T’amène pas à être pleinement Toi, et donc à pouvoir respirer la vie pleinement, sans aucune interférence, mais en étant simplement Toi. Alors apprends à T’écouter, apprends à ne plus Te laisser prendre au piège de cette personnalité humaine, et même de Te permettre de l’intégrer dans ta propre Conscience. Et c’est ainsi.

-  Ama  : Merci !

-  Yosuel  : Je T’écoute pour ta deuxième question…

-  Ama  : C’est toujours aussi récurent…ces histoires de foie, de vésicule, qui peuvent être si douloureuses, et en ce moment très présentes, et J’ai lâché beaucoup de choses, J’ai libéré, et encore et encore. Je ne sais pas ce qu’il y a derrière vraiment, au fond, au fond, au fond. Ce n’est pas d’aujourd’hui que J’œuvre à être équilibrée de ce côté-là dans ma biologie…

-  Yosuel  : Tu veux que Je Te dise, ma chère Amie, Tu as un système qui peut parfaitement fonctionner, mais il y a une partie de Toi qui ne le veut pas, parce que Tu as instauré que par ce biais-là, Tu pouvais comprendre toutes choses. C’est comme une soupape : - « Ah ! Il Me dit quelque chose. Je sais que lorsqu’il se manifeste, ce foie qui a bon dos, c’est que J’ai quelque chose à comprendre. » Et si Tu lâchais en totalité ce que Tu as mis en place par rapport à ce foie ?...Quant à la vésicule, elle est simplement le répondant de ce que ton foie Te dit, et si Tu acceptais enfin que Tu puisses comprendre les choses lorsqu’elles émergent, sans que ton foie soit un indicateur, parce que Tu ne le ménages pas……… Ton foie, vas lui parler, dis-lui qu’il a une fonction bien spécifique dans ce corps, dans cette biologie et qu’il doit s’en tenir simplement à cette fonction, en l’honorant.

Tu as tellement de peurs, et c’est ce que ce foie manifeste, une fois de plus c’est la peur d’être totalement Toi, d’être totalement en conscience « d’être », d’être totalement en dehors du système, d’être totalement Toi sans ne plus répondre à Ceux qui attendent de Toi que Tu sois à leur hauteur. Tu n’es plus à être à la hauteur d’aucun Être au niveau de cette 3ème dimension. Tu n’as plus à vouloir Leur correspondre. Tu n’as plus à vouloir qu’Ils Te voient comme ils T’appréciaient auparavant, parce que ce Tu étais auparavant était leur propre reflet. Et Tu sais que Tu n’as plus à être le reflet de tous Ceux qui cherchent en Toi, ce qu’Eux-mêmes ne veulent pas voir en Eux. Tu as à réapprendre totalement à être Toi dans ta pleine Conscience, et de rayonner sans chercher à vouloir être à la mesure de tous Ceux que Tu côtoies, de tous Ceux que Tu affectionnes. Il est temps que Tu le ressentes, parce que Tu le comprends, parce que Tu le veux, mais Tu ne ressens pas réellement ce que cela signifie. Tant que Tu ne le ressens pas dans ta profondeur, cela ne reste que des expressions auxquelles Tu ne veux plus adhérer, mais dans lesquelles Tu joues encore.

Il est temps que Tu acceptes de ressentir, au-delà des ressentis humains, ce que cela signifie réellement. Alors Tu pourras en ressentir dans la subtilité, ce que cela signifie à bien des niveaux, et surtout dans l’équilibre même de la source de ce qui a été mis en place, de ce qui a été créé, de ce qu’est le reflet de l’Autre.

Maintenant il Te faut accepter de ne plus jouer aucun jeu, ni celui de la compréhension du ressentiment, de la perte de repères, de la perte de la valorisation dans ce que Tu croyais pouvoir refléter au niveau de cette 3D…………...

Tu dois lâcher de vouloir être conforme à certaines demandes de beaucoup d’Êtres………

Tu dois lâcher de vouloir être Toi au travers de certaines choses que Tu as mises en place, et que Tu as cru que c’était ainsi que Tu pourrais être Toi d’une certaine façon, que Tu pourrais Te permettre de démontrer ce que Tu Es d’une certaine façon………..

Tu dois lâcher bien des choses par rapport à tout ce que Tu as vécu et qui ne Te correspond plus……….

Et lorsque Tu Te découvriras encore à d’autres niveaux, Tu ressentiras combien certains jeux permettent à bien des Êtres de se positionner d’une certaine façon, d’une certaine éthique. Ce n’est plus ce qui Te concerne… Tu le ressens déjà… Tu sais que Tu dois passer à autre chose, mais il y a encore toutes ces peurs qui T’empêchent d’être totalement Toi, même si Tu es déjà dans une conscience bien plus élevée que ce que l’Humanité est. Il Te reste encore à dépasser tout ce que Tu as cru que Tu étais dans ta propre Conscience. Il Te faut encore lâcher de contrôler les choses par le biais de ta personnalité humaine, et de laisser vraiment ta Conscience T’insuffler ce qu’Elle est à même de T’insuffler, et ce, en permanence, car c’est ce que Tu arrives à faire dans tes moments de pause, dans tes moments où Tu aimes Te retrouver. Tu arrives à comprendre et à ressentir des choses dans une subtilité que bien peu d’Êtres ont accès, mais dès que Tu reviens au quotidien, tout ce que Tu as mis en place, Tu le recontactes et Tu œuvres avec. Le plus difficile pour Toi est de Te maintenir en permanence, dans ton quotidien, comme quand Tu es dans tes moments où Tu es avec Toi-même, sans bien sûr forcer, sans rien chercher, et il faut que cela devienne ton état naturel, et c’est ce que Tu traverses en ce moment. Et c’est ainsi…

-  Ama  : Merci.

-  Ma  : une autre question ?…….. Oui Enyéah .

-  Enyéah  : Ces derniers temps, J’ai du mal à Me poser, à rester tranquille. Ca M’est déjà arrivé ; mais c’est assez intense ces derniers temps. Je voudrai Vous parler de ça…

-  Yosuel  : Bien, mon Amie, Je vais d’abord Te dire : n’aie pas peur de poser toutes tes questions, même si Tu les dis « personnelles », car toutes questions personnelles concernent l’ensemble. Vous le vivez dans des situations différentes, avec des Êtres différents, mais cela concerne l’ensemble.

-  Enyéah  : J’entends !

-  Yosuel  : Et Chacun y mettra la petite touche qui Le concerne dans ces situations dites « personnelles ».

Alors pour répondre à ta question, Je vais simplement Te dire : Tu sais combien il est parfois difficile d’être simplement Soi, et ce, que ce soit dans le quotidien ou que ce soit dans vos moments que Vous dites que Vous Vous retrouvez avec Vous-mêmes. La réalité, elle est à bien d’autres niveaux. Lorsque Tu n’arrives pas à être totalement Toi en général, crois-Tu que Tu puisses réellement Te re-trouver, même dans tes moments de pause, Tu es plus au calme, certes, Tu es plus avec Toi-même, il y a moins de turbulences, de tourbillons, d’interférences, mais les résiduels sont toujours là, et c’est en cela que Vous devez Tous apprendre à être Vous, sans interférence. Lorsque Vous arriverez à pouvoir ne plus être interférés par aucune pensée quelle qu’elle soit, alors vos moments de pause seront dans l’allégresse, et votre quotidien sera beaucoup plus enclin à ce que Vous soyez dans la Joie d’être, sans Vous laisser prendre au piège de quoi que ce soit ou de Qui que ce soit.

Maintenant, il Te faut prendre la décision de dire : - « J’ai envie vraiment d’être vraiment Moi et Je ne cherche rien, Je ne cherche pas à comprendre les choses, Je ne cherche pas à Me retrouver dans des situations compliquées, Je ne cherche pas tout ce que les Autres vivent, Je ne M’implique plus, Je ne prends pas toutes les misères du monde sur Moi, Je ne cherche pas à trouver toutes les solutions, Je ne cherche pas à vouloir flinguer tout le monde quand Je suis outrée de ce qui se passe, surtout au niveau mondial. » Tu as des parties de Toi qui sont encore très réfractaires par rapport à des situations, par rapport à ce que certains Êtres peuvent émettre, par rapport à ce qui se joue, et qui, Je Te l’accorde, ne sont pas ce que les Humains devraient encore subir.

Maintenant il y a la conscience, que Tu dois ressentir, que si ce monde doit bouger, mais il est déjà en transmutation, Tu ne peux pas changer les choses en émettant des contrariétés, en étant dans la réaction, en étant dans le dénigrement de Quiconque. Tu participes au changement de toute la planète et de tout votre Cosmos rien qu’en étant Toi, en l’Amour de Toi-même, dans ta propre Conscience et en rayonnant ta Lumière.

Chaque Être qui arrive à ce niveau de conscience permet le changement. Tu ne peux pas avoir d’intention sur Qui que ce soit, mais comprendre que tout ce que Tu libèreras, tout ce que Tu vivras pour Toi en conscience, permet à beaucoup d’énergies d’être transmutées. Et c’est ce que Je peux Te dire. Et il en est ainsi.

-  Enyéah  : Merci !

-  Ma  : Une autre question ? …….. Oui Emaliah .

-  Emaliah  : Depuis le début des questions-réponses, J’ai une gène dans mon crâne, à l’intérieur, comme si c’était dans le plafond…le plafond de mon crâne. Je n’ai pas mal, mais il y a quelque chose qui s’impose…

-  Yosuel  : Là mon Amie, il faut que Tu cesses de chercher la réponse Te concernant par rapport à tout ce qui se dit. Ce n’est plus au plafond que Tu dois Te situer, mais bien dans ta profondeur. Cette profondeur, parfois elle est mal comprise.

La profondeur, c’est la conscience « d’être », comme si au fond de Vous-mêmes émergeaient toutes solutions, toutes réponses, alors qu’en réalité c’est simplement votre Conscience qui Vous insuffle tout ce que Vous êtes à même d’entendre. Mais Vous êtes tellement en projection à l’extérieur, que pour Vous faire comprendre que ce que c’est d’« être », Nous avons utilisé ce stratagème. Il ne faut pas chercher quelque chose en un puits sans fond, mais être Soi, en Soi, sans interférence du mental, de la personnalité humaine, et sans ne plus Vous projeter à l’extérieur.

« Être » demande une présence totale en votre Cœur, en votre Présence.

Tu as toujours voulu chercher à comprendre tout ce qui pouvait T’intéresser et Te correspondre par rapport à ce qui est dit. Si Tu ressens que quelque chose qui n’est pas ce qui T’amène à être pleinement Toi, alors permets-Toi de laisser émerger cette partie qui n’est pas ce que Tu Es, et sans ne plus rien chercher de correspondance, permets-Toi, en étant en conscience, dans ton propre ressenti, de le transmuter et de le dépasser, mais simplement, sans rien chercher à comprendre de plus, sans rien chercher à comprendre par rapport à tout ce que Tu vis : - « Et si J’étais comme ça, et si cela correspondait à quelque chose dont Je ne suis pas consciente et qu’il faut que J’extirpe, et si c’était encore ce qui M’empêche d’être, de Me réaliser, de pouvoir être Moi-même, et si cela correspondait à quelque chose que J’ai enfoui, et si… et si… et si… » Ce n’est pas ce qui Vous est demandé, c’est d’être Vous, de ressentir, de laisser émerger simplement si cela est quelque chose qui résonne en Vous par rapport à ce que Vous vivez, et Vous savez très bien ce qui Vous retient, ce qui Vous correspond. Vous savez très bien que si quelque chose ne résonne pas en Vous, cela ne Vous correspond pas, Vous avez juste à être Vous dans votre Lumière, Présence…simplement « être ».

Alors lâche toutes demandes de compréhensions par rapport à tout ce que Tu entends, et réapprends à être simplement Toi, en Toi. « Être », simplement. Et c’est ainsi.

-  Emaliah  : Merci. Est-ce que c’est en relation avec quelque chose qui perdure du fait que Je sois toujours encore enrhumée et que J’ai un peu de conjonctivite qui est due à de l’allergie ?

-  Yosuel  : Tout ce qui concerne tes voies supérieures, dont les yeux sont aussi affectés, correspond totalement à un manque de joie de vivre qui est dû à une recherche perpétuelle de ce que Tu voudrais comprendre par rapport à ce qu’est l’état Divin, et par rapport à ce que sont les expériences des Humains. Il Te faut donc lâcher cette demande de compréhension, et d’accepter enfin de vivre pour Toi, sans ne plus chercher à comprendre les choses, sans ne plus mettre de mots dans tout, sans ne plus vouloir être conforme à ce que Tu crois que Tu dois être conforme par rapport à Nous, par rapport à ce que Tu crois que Nous attendons de Vous. Tu dois lâcher toute conformité par rapport à ce que Nous Sommes, par rapport à ce que Tu crois que Nous attendons de Vous, par rapport à ce qu’est le Divin.

Il Te faut maintenant ressentir en Toi que la vie est quelque chose que Tu peux Te permettre de vivre sans ne plus jamais chercher aucune correspondance, sans ne plus vouloir être conforme à Qui que ce soit ou à quoi que ce soit, mais enfin de dire : - « Oui à la vie. Oui Je veux vivre, vivre pleinement, vivre pour Moi, vivre dans la Joie d’être, mais sans ne plus souffrir de tout ce que J’ai vécu, de ce que sont les Autres, de ce qui se passe dans ce monde. Oui, Je veux enfin M’écouter, être Moi, en Moi, avec Moi, laisser ma propre Conscience s’exprimer, et ressentir ce que Je veux créer pour Moi, ce que Je veux vivre pour Moi, ce que Je veux mettre en place dans la joie, avec passion, avec allégresse, sans ne plus Me tourmenter par rapport à ce que Je crois être des demandes dans lesquelles il faut être conformes pour pouvoir atteindre l’état Divin. »

Bien sûr, Nous Vous guidons, bien sûr, notre Ami Métatron parle « d’impeccabilité », et Moi-même Je parle d’intégrité, mais tout cela Vous pouvez le ressentir en Vous, en sachant que lorsque Vous n’êtes pas Vous-mêmes, lorsque Vous ne rayonnez pas pleinement, lorsque Vous n’êtes pas dans la joie de vivre, lorsque Vous Vous laissez interférer par beaucoup de choses, par beaucoup d’énergies, Vous n’êtes pas dans votre propre intégrité, dans le propre Amour de Soi, dans la propre joie de vivre, au-delà de tout ce qui se joue.

L’impeccabilité représente plus, pour le moment, à votre niveau, le fait de ne plus jouer à des jeux qui Vous empêchent d’être Vous-mêmes et de ressentir la pleine Lumière que Vous Êtes.

Accepte enfin que c’est de Toi dont il s’agit et ta façon d’Être et de Te voir enfin autrement pour que Tu puisses faire tes choix en fonction de ce que ton Cœur émet, en fonction de ce que Tu veux vivre et surtout en fonction de ce que Tu ne veux plus vivre………………..

Et c’est ainsi !

-  Emaliah  : Merci !

-  Ma  : Une autre question ? Oui Annie…

-  Annie  : Pourquoi ça Me rend si heureuse chaque fois que Je peux apercevoir la Lune ?

-  Yosuel  : La Lune est la partie de Toi qui interagit avec Toi dans ta propre faculté à pouvoir émettre des choses que dans ton quotidien Tu ne Te permettrais pas d’émettre. La Lune a une incidence sur votre fonctionnement à vouloir être Vous. Elle correspond a un certain équilibre ; Elle correspond à votre biologie dans ce que celle-ci peut trouver sa fonction vitale au niveau de la circulation des énergies, et surtout du flux énergétique par rapport à l’ensemble du Cosmos. Ce que Tu ressens, c’est que Tu es beaucoup plus en phase avec Toi-même lorsque Tu Te permets d’être sans que rien ne T’interfère en étant face à Elle. A Toi maintenant de ressentir ce qui vient d’être dit, afin de Te permettre d’être Toi au quotidien. Ne cherche pas à comprendre, lorsque Tu es simplement Toi, sans Te poser de questions, sans être dans ton mental, tout émerge au niveau de ta propre Conscience. Alors Tu pourras Te permettre de ressentir les choses à un autre niveau beaucoup plus subtil, avec une compréhension beaucoup plus élargie, et beaucoup plus compréhensible que ce que ton mental sera à même de Te dire. Et c’est ainsi…

-  Annie  : La deuxième chose… J’ai pris conscience, il n’y a pas si longtemps que ça, que J’ai effectué ma grossesse de mon Enfant dans un déni total, et c’est quelque chose que Je n’arrive pas à dépasser au niveau, Je pense, de la culpabilité. Il y a des choses que J’arrive à bien dépasser au niveau de la culpabilité par rapport à des actes ou des choses que J’ai vécues, mais là, Je bloque complètement par rapport à ça, et ça Me ramène beaucoup trop dans le passé, et J’aimerai savoir comment arriver à avancer par rapport à ça…

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous, car cela Nous concerne à différents niveaux.

-  Yosuel  : Là, mon Amie, il Te faudra avoir le courage, non pas de chercher à comprendre, mais bien de Te laisser aller. Laisse simplement émerger ce que Toi-même Tu as vécu, ce que Toi-même Tu maintiens encore, et ce que Toi-même Tu es à même de Te libérer maintenant, sans rentrer dans le jeu du mental. Laisse-Toi simplement aller……….et vis simplement ce que Je vais Te dire dans le ressenti de la compassion pour Toi-même. Et c’est ainsi que Tu dépasseras ce qui est résiduel par rapport à une souffrance, et surtout une culpabilité……….

Tu as vécu longtemps dans le fait de croire qu’une Mère devait fonder une Famille pour que l’Enfant soit accueilli, pour que l’Enfant ait toutes les chances d’avoir une éducation Lui permettant de vivre dans un certain équilibre, et surtout d’être bien conforme à cette société. Tu as vécu beaucoup de souffrances par rapport à tout ce qui se jouait, par rapport à tout ce que Toi-même Tu ne voulais pas être conforme à ce monde, par rapport à des ressentis profonds que tout peut être vécu d’une toute autre façon que ce qui était imposé, et Tu n’as jamais eu le courage d’aller au-delà de toute conformité, et Tu n’as jamais eu le courage de T’exprimer pleinement au niveau de ton Cœur, dans la joie de ton expression, dans la joie de ce que Tu ressentais, comme si tout ce que les Autres voulaient que Tu sois, Tu étais au-dessus, ça ne Te concernait pas, ça ne T’interférait pas.

C’est ça que Tu aurais voulu être, et c’est ça que Tu n’as pas su être. Alors Tu es rentré dans le tourbillon : - « Je ne peux pas vivre pleinement cette vie comme J’ai envie de la vivre, parce que Je ne suis pas un Être qui correspond à ce que l’on attend de Moi, à ce que l’on M’a inculqué, à ce qu’on a voulu que Je sois. » Et cela a eu une incidence sur le fait d’attendre cet Enfant, de Le mettre au monde, et surtout sur le fait de ne plus Te permettre de vivre pour Toi, sans culpabilité.

Il Te faut accepter en totalité tout ce que Tu as mis en place par rapport à la culpabilité de ne pas correspondre à ce qu’on attendait de Toi, par rapport à la place que la Femme doit être dans cette conformité, par rapport à la place que Tu aurais dû avoir dans cette conformité, par rapport à ce que Tu as cru que Tu devais être………….

Et il Te faut avoir le courage de ressentir qu’en réalité Tu T’es, d’une certaine façon, permise d’être Toi, mais Tu ne l’as pas ressenti ainsi. Tu l’as ressenti dans un retranchement, et dans ce retranchement, Tu T’es enfermée pour ne pas Te voir réellement dans ce que Tu Es : un Être qui d’une certaine façon ne voulait pas jouer le jeu des Autres, le jeu de ce qu’on attendait de Toi, le jeu de tout ce qui a été mis en place.

Alors il est temps de Te lever, il est temps de sortir de ce retranchement, il est temps de lever toutes les soupapes, il est temps de Te mettre debout. Ne Te retourne pas, mais par rapport à tout ce que Tu as vécu, ressens de la compassion pour Toi-même…………..

Vois-Toi dans une situation autre, différente, de ce que Tu as vécue, comme si au contraire, Tu étais fière de Toi-même, de la Maman que Tu as été, de l’Être qui attendait cet Enfant, et de l’Être que Tu étais tel que Tu as élevé cet Enfant………….

Accepte de Te voir dans ta joie, dans la permission de ce que Tu as voulu vivre, de la permission de ce que Tu T’es permis d’aller au-delà de ce qu’on attendait de Toi………..

Regarde-Toi qui attend cet Enfant………..

Regarde-Toi avec joie, avec compassion………….

Ressens que Tu es une future Maman épanouie………….

Ressens que Tu embrasses cet Enfant, et que Tu fais fi de tout ce qui se joue. Tu n’en à rien à faire, Tu Es Toi, et Tu braves tous les interdits, toutes les valeurs, les principes, les conformités………..

Reviens à Toi-même maintenant ici…………et affirme en ton Cœur, avec toute la sincérité de ton Cœur : - « Je Suis, et Je Me permets d’être. Je Suis, et Je vis pour Moi. Je Suis, et Je ne M’impose plus rien. J’écoute mon Cœur, J’écoute mon corps, et Je ne cherche plus à être comme tout ce qui se dit, comme tout ce qui pourrait être bon pour Moi, parce que mon corps, parce que mon Cœur, savent ce qui est bon pour Moi. Alors en écoutant de plus en plus mon Cœur, Je saurai ce qui est bon pour Moi, et Je cheminerai selon tous les pas que Je ferai un à un dans ma Conscience, et selon ce que mon corps Me dira ce qui est bon pour lui. »……….

Ne cherche plus à contrôler les choses par rapport à tout ce qui se fait, à tout ce qui se dit, mais il est temps maintenant d’être Toi en Toi, pour Toi. Alors Tu sauras, le moment venu, ce que Tu décides de faire pour que ce corps soit pleinement en résonance avec ce que Tu Es. Et il en est ainsi.

-  Annie  : Merci.

-  Ma  : Une autre question ?… Oui, MaA .

-  MaA  : Au niveau de certaines tensions de mon corps qui persistent, et Je pense que c’est plus dans la subtilité que Je ne perçois pas, parce que ces douleurs persistent surtout du côté droit, à gauche Je Me suis guérie de plein, plein de choses, mais Je pense que Je n’ai pas tout…et J’arrive pas à ressentir pleinement ce qui M’interfère dans ces tensions.

-  Yosuel  : Mon Amie, ne cherche pas trop à savoir les choses, parce que Tu as à ressentir par Toi-même ce qui Te dérange par rapport à la relation à l’Autre et qui T’empêche d’être totalement libre dans ce que Tu veux vivre enfin pour Toi. Nous Te l’avons déjà dit. Accepte ce que Tu T’es donné le droit de vivre en ressentant ce que Toi-même maintenant Tu veux vivre pour Toi, sans ne rien rejeter du tout de ce que l’Autre est…………

Puis le moment venu Tu prendras la bonne décision qui amènera l’Autre, par Lui-même, à prendre les décisions pour Lui. Ne cherche pas à comprendre, il y a des émergences qui vont se faire, il y a des émergences que Tu dois ressentir dans la subtilité, il y a surtout des émergences que Tu retiens par peur de choix que Tu ne voudrais pas prendre, et ces choix T’amènent à ces tensions. Et si Tu acceptais enfin d’être Toi, comme Nous Vous l’avons fait ressentir hier, lorsque Vous êtes pleinement Vous dans votre Conscience, dans votre pleine Lumière.

Comment pouvez-Vous concevoir que Vous puissiez vivre des choses qui ne Vous correspondent pas, que Vous puissiez faire des choix douloureux ? Cela est une controverse par rapport à la Puissance que Vous Êtes, par rapport à la Puissance de l’Amour que Vous Êtes, par rapport à la Puissance de « Tout Ce Qui Est ».

Comment peux-Tu faire des choix et vivre des choses difficiles et douloureuses si Tu es en conscience de l’Amour que Tu Es et ta pleine Puissance de créativité ? Tu n’as pas à mettre d’intention sur Qui que ce soit, mais en Toi-même ressentir que ce que Tu Es ne peux T’amener à vivre que ce qui correspond à la voie et que Tu as choisi pour Toi, dans la conscience de ce que Tu Es. Alors cesse de Te faire du souci par rapport à ta propre situation, par rapport à un devenir qui Te titille, par rapport à ce que l’Autre est, par rapport à ce que les Autres pourraient penser, par rapport au rejet de tes propres Enfants, par rapport au rejet des Êtres que Tu affectionnes. Crois-Tu que Ma puisse Te rejeter dans ce que Tu voudrais vivre et entreprendre ? C’est un exemple, mais il y en a d’autres. Cesse de tourbillonner dans des pensées et des suggestions qui ne T’amènent qu’à avoir ces tensions qui n’ont pas lieu d’être.

C’est ce que Nous Vous amènerons à ressentir de plus en plus dans la Puissance que Vous Êtes. Vous ne pouvez pas vivre ce qui ne Vous correspond pas. Et il en est ainsi.

-  Ma  : Une autre question ? Oui, Ama Luna  !

-  Ama Luna  : Je voudrais savoir de quelle manière puis-Je accompagner le mieux possible…….. ?

-  Yosuel  : Tu poses une question qui a déjà été débattue de nombreuses fois. Tu ne peux aider un Être que s’il est en demande…

-  Ama Luna  : Je ressens qu’il y a……

-  Yosuel  : Alors reste-Toi-même ! Laisse-Nous œuvrer à travers Toi. Ne prends pas le dessus avec ta personnalité humaine et ton mental, ne cherche pas à Lui imposer quoi que ce soit, ne cherche pas à La changer. Accepte-La comme Elle est. Accepte-la dans ses expériences, dans son chemin, et guide-La selon ses demandes en Nous laissant œuvrer à travers Toi, sans interférence quelconque de ton mental et surtout de ta personnalité humaine. Tu ne peux Lui dire les choses qu’à la mesure de ce qu’Elle est à même d’entendre et d’accepter. Tu ne peux pas La contraindre à quoi que ce soit, ni à La secouer comme un prunier. Tu ne peux que répondre que ce qu’Elle est à même de vouloir accepter et de vouloir comprendre au niveau de son Cœur. Et c’est ainsi !

-  Ama Luna  : Merci !

-  Ma  : Une autre question ?.......... Oui, Emaliah  !

-  Emaliah  : J’ai une sensation à ce niveau-là (montrant une partie de son corps), comme si J’avais une peur ou Je ne sais trop quoi.

-  Yosuel  : Et que fait-on avec les peurs mon Amie ?

-  Emaliah  : Eh bien, Je ne sais pas ! On les accepte, on les laisse monter pour les transmuter.

-  Yosuel  : En réalité, cette peur, elle Te dit une fois de plus : - « Est-ce que Je vais pouvoir y arriver ? Être Soi, simplement, sans rien faire d’autre qu’être, c’est pas possible il y a un secret, Ils Nous cachent quelque chose, il y a quelque chose qu’on ne Nous dit pas et Nous, on continue à galérer et à pagayer d’un côté et de l’autre. »…… Eh bien, Je vais Me la jouer comme mon Ami Adamus  : il n’y a pas de secret. Et Tobias l’a dit il y a bien longtemps : le jour où Vous arriverez à ressentir les choses à un niveau beaucoup plus subtil, Vous Vous taperez la main contre la tête en disant : - « Mais bien sûr, c’est si simple ! » Mais pour le moment, cette simplicité Vous ne l’acceptez pas, Vous ne la comprenez pas, et Vous êtes à même de dire : - « Non, il y a autre chose ! Il faut faire autre chose. » Mais Je ne peux pas Te dire les choses autrement. Ce sont toutes vos créations, vos croyances, vos limitations, vos peurs, de déni de Soi, d’abnégation de Soi, qui fait que cela est compliqué.

Le secret, comme dit Adamus , mais il n’y en a pas, c’est sa formule, c’est d’arriver à être Soi, en Soi, simplement, de pouvoir dépasser tout ce qui se présente à Vous, et de traverser toute cette dimension avec tout ce qu’elle comporte. Et Je peux Te dire qu’il y en a des choses.

Accepte qu’il n’y a pas de secret………….

Accepte que Tu as simplement à apprendre à être Toi, en Toi, sans ne plus jouer aucun jeu dans toutes les interférences quelle qu’elles soient…………

Et c’est ainsi !

-  Emaliah  : Merci !

-  Ma  : … Oui Annie  !

-  Annie  : C’est un peu particulier… Je sais que les Êtres de Lumière, les Anges, les Archanges, sont par définition…Ils ont une Essence qui est soit plutôt féminine, soit plutôt masculine, mais qu’il n’y a pas d’Hommes et de Femmes en quelque sorte, de sexe…mais c’est comme si Je considérais, quand Je pense aux Êtres de Lumière à un monde masculin, et comme si Je rejetais toute forme de féminité, par exemple Marie ou Marie-Madeleine …c’est comme si pour Moi, Elles n’avaient pas leur place en ce monde…ces Êtres de Lumière…comme si Je rejetais ce côté féminin, cette essence féminine…

-  Yosuel  : Là, mon Amie, il va Te falloir accepter une chose : Tu ne peux pas comparer ce monde au nôtre, mais de ressentir que Tu es partie intégrante des 2 qui en fait n’en font qu’Un. Tu joues le jeu de la comparaison sans ressentir en Toi ton propre équilibre dans ce que Tu Es. Il n’y a pas de féminité ou de masculinité, mais il y a des polarités, qui de par le fait que ce monde est tel qu’il est, ont été nommé masculin ou féminin, ça c’est une de vos vérités.

Lorsqu’un Être reprend le chemin de son Cœur, lorsqu’Il traverse toutes les strates de toute la dualité, de tous les déséquilibres, alors à un moment donné, Il arrive à un niveau de conscience où il n’y a plus de polarité. Mais ces polarités sont très importantes et elles ont un rôle, tant que l’Être n’a pas atteint ce niveau de conscience. Tout doit être rééquilibré en chaque Être, individuellement, jusqu’à ce que tout soit équilibré, jusqu’à ce que tout retourne à la source de toutes les Sources, et cela serait beaucoup trop complexe à expliquer maintenant.

Ce que Tu n’as pas compris en Toi-même, c’est que Tu as longtemps défini les choses comme on Vous les a inculqué. Marie ou Marie Madeleine sont des Consciences non définissables, comme Nous le sommes Nous. D’un autre côté, Tu ne peux pas Les voir ni Les comparer à un Homme ou à une Femme, mais de Les ressentir dans leur Essence pure, qui est aussi ta propre Essence pure, qui est aussi notre propre Essence pure, et qui est aussi la pureté « du Tout ». Vous Vous imaginez les choses comme Vous les imaginez ici dans cette 3D, et cela Vous amène dans de fausses représentations, dans de faux ressentis, dans de fausses interprétations.

Il est temps pour Toi, que Tu œuvres dans ton Cœur, en Toi-même, sans ne plus rejeter ta propre féminité, sans ne plus Te rechercher au travers de ta masculinité, mais d’accepter les 2 en Toi, de Te voir dans ta propre Puissance qui intègre les 2, sans ne plus chercher à comprendre les choses au travers de tout ce que Tu as vécu, mais d’accepter qu’enfin Tu puisses être à la fois un Homme et une Femme, et que Tu puisses un jour, si c’est ton choix, de partager avec l’Autre, ce que physiquement Tu es en partie. L’Autre représentant physiquement ta complémentarité physique. Mais en Toi, Tu es à la fois l’Homme et la Femme, et l’Autre, en Lui, est à la fois l’Homme et la Femme. Lorsque Tu atteindras cet équilibre complet en Toi-même, Tu ressentiras alors que Tu es encore bien autre chose, et que cet autre chose n’a plus de comparaison à avoir, mais que tout est Essence pure, et que tout est Conscience, et qu’aucune représentation au niveau de l’Humain ne peut être faite.

Accepte de ne plus Te comparer à tout ce que l’on T’a dit que les Êtres étaient au niveau de leur puissance dans un corps Homme ou dans un corps Femme, mais que tous les Êtres sont à l’image de ce qu’Ils sont en réalité : une Conscience, une Particule d’une très grande Puissance, aussi petite, toute petite que peut être cette Particule………………

Maintenant il y a une chose que Tu dois ressentir, c’est que Tu as eu très peur de ce que Marie et Marie-Madeleine peuvent avoir représenté comme force féminine, alors que Toi-même Tu rejetais ta féminité….. Accueille avec tout ton Cœur cet aspect de Toi………………

Ne cherche pas de le comprendre au-delà de ce que Nous Te disons, au-delà de ce que Nous T’amenons à ressentir. Sois seulement dans l’acceptation que Tu n’as plus à Te référer à des comparaisons…….que Tu n’as plus à Te référer à une puissance au-delà d’un aspect féminin ou masculin………mais que Tu puisses être Toi, en Toi, en acceptant la Femme que Tu es…………..en acceptant ta féminité……….en acceptant ta créativité………..en acceptant ta Puissance à être Toi……….en acceptant ta propre partie que Tu rejettes……….en acceptant que tout peut s’équilibrer, si Toi-même Tu acceptes enfin ce que Tu Es……….

Sais-Tu que Marie pourrait se montrer à Toi, là maintenant, sous la forme d’un très beau jeune Homme, comme Moi-même Yosuel , Je pourrai Me montrer maintenant, devant Toi, sous la forme d’une très belle Femme ? Peux-Tu comprendre combien Vous Vous leurrez, Vous Vous perdez, Vous Vous laissez prendre aux pièges d’institutions qui Vous ont amenés à vouloir Vous faire croire en des choses que maintenant Nous sommes à même de Vous révéler, de Vous guider en votre Cœur.

Sois Toi mon Amie, accepte-Toi comme Tu Es………..

Embrasse toutes les parties de Toi-même…..

Embrasse l’Homme et la Femme que Tu Es…………

Vois-Les en ton Cœur s’unir……….

Et ne rejette plus jamais l’Un ou l’Autre, et ne donne plus jamais de pouvoir à l’Un plutôt qu’à l’Autre. Accepte enfin que Tu es un Être entier………..

Accepte que Tu puisses enfin vivre pour Toi………

Chemine en ton Cœur, et accepte enfin que Tu puisses T’aimer et vivre pour Toi……………. Et c’est ainsi !

……Pause……

-  Ma  : Oui Ama Luna

-  Ama Luna  : Pendant au moins quinze jours…J’ai eu des reflux dans l’œsophage…comme si J’avais quelque chose que J’avais du mal à sortir… et puis donc une accélération au niveau de la tyroïde… C’était vraiment d’une manière intensive… C’est quelque chose que J’ai de temps en temps, mais pas à ce point. Et c’est souvent en fin de journée quand Je suis plus en mode relâche que ça arrive, comme si Je dégageais des trucs de la journée, mais pas forcément des choses qui M’appartiennent. Je sens une sorte d’agacement en même temps…c’est…voilà ! Je voulais savoir….

-  Yosuel  : Là, Je vais M’exprimer. Tu es toujours dans un mode de fonctionnement où Tu crois que Tu ne peux pas dire les choses parce qu’elles ne seront pas comprises, et surtout Tu as l’impression que de toute façon, quoi que Tu dises, cela ne servira à rien. Il est temps que Tu apprennes à être Toi, à ne plus laisser tes pensées T’entraîner dans la croyance que de toute façon les Êtres ne peuvent pas comprendre ce qui Leur est dit à un autre niveau. Il est temps que Tu lâches en totalité toutes formes de croyances, toutes pensées qui ne Te permettent pas d’être simplement Toi : - « Je Suis, il est nécessaire que Je dise telle ou telle chose, Je le dis avec mon Cœur. Je suis Moi, et c’est ainsi ! » Tant que Tu joueras le jeu : - « Ce que Je veux dire, parce que Je suis dans une autre conscience, de toute façon cela ne sert à rien, cela M’énerve, J’ai envie de tabasser tout le monde, J’ai envie de Me servir de certains Êtres comme punching-ball. »

Tant que Tu joueras ces jeux, ton corps Te parlera, surtout au niveau de ton expression, au niveau du passage de la pleine fluidité de l’expression même de ta Conscience. Tu ne dois plus jouer ce jeu, parce que ce jeu Te maintient dans ce que veut encore Te diriger ta personnalité humaine, T’imposer ta personnalité humaine. Ta personnalité humaine, elle Te tient avec cette croyance. Comment peux-Tu dire et ressentir que Tu es une Divinité, que Tu es une Conscience d’Amour, si Tu n’acceptes pas les Autres comme Ils sont, et si Tu n’acceptes pas d’être Toi, dans ta joie, dans ton expression, d’être fière de ton expression, d’être dans l’Amour de Toi-même avec cette joie de T’exprimer.

Ce que pensent les Autres, ce qu’Ils comprennent ou ne comprennent pas, ne T’appartient pas, mais chaque fois que Tu seras Toi, chaque fois que Tu T’exprimeras avec ton Cœur, en étant Toi, alors Tu permets aux Êtres, même les plus acariâtres, même Ceux qui Te paraissent complètement bouchés, Tu Leur permets, à un certain niveau, de ressentir ce que Eux-mêmes ne se permettent pas de ressentir. Oh, bien sûr, Tu ne Les verras peut-être pas changer, mais le jour où Ils seront prêts, que ce soit dans cette vie ou une autre, tout ce que Tu auras émis Leur servira. Il Te faut cesser de vouloir que les Êtres répondent à ce que Toi Tu veux émettre. Sois-Toi, sois dans ta joie, aime la vie, amuse-Toi, émet ce que Tu as à émettre, et peu importe ce qui se passe en face ! Et c’est ainsi !

-  Ama Luna  : Merci !

-  Yosuel  : Mes Amies, Je vais clore cette session, parce que Vous Toutes avez ressenti des choses à bien des niveaux. Vous avez libéré une quantité non négligeable d’énergies qui ne Vous correspondent pas. Vous avez à l’instant élevé votre conscience dans votre propre Conscience, et cela est déjà une grande avancée. Il Vous faut Vous maintenir dans ce que Vous Êtes. Il Vous faut apprendre à être Vous dans votre quotidien. Ne Vous rejetez plus, Ne rejetez plus Qui que ce soit. Ressentez. Soyez, dépassez, traversez. Soyez… Et il en est ainsi !

Je Vous bénis, et Je Vous dis à une toute prochaine fois !

Et c’est ainsi.

-  Toutes  : Merci !

****

Transcription : MaAna

 Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la transcription de cette session Questions/réponses à Corenc, Je T’honore pour ton implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi