Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la session n° 2 à Mirabel et Blacons "Être Soi dans le (...)

Retranscription de la session n° 2 à Mirabel et Blacons "Être Soi dans le Coeur de son Être" - 31/10/2015

lundi 8 février 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session n° 2 à Mirabel et Blacons (Drôme – 26)

« Etre Soi dans le Cœur de son Être »

Animée par Yosuel

Intervention du Maître Ascensionné Elabel (qui fut le Roi Arthur)

canalisés par Ma Nanda Aweh

Samedi 31/10/2015

1ère Partie  :

Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, Chacun s’installe confortablement……….

- Introduction de Ma Nanda Aweh  : Eh bien mes Amis, c’est une joie d’entamer cette session avec ce petit groupe de 3 qui éclaire déjà bien au-delà de ce que Vous pourriez imaginer. Je Vous honore d’être là, d’échanger entre Nous ce qui Nous permet d’aller au-delà de là où Nous en sommes. Nous cheminons ensemble et Yosuel Me dit : - « Et Nous sommes très présents à Vous ! » Ca, c’est une vérité !

J’honore Céline d’être présente et Nous avons pu dans le jardin revoir un peu les bases afin que Céline comprenne ce que J’ai comme passion d’enseigner, ce qu’Elle Est, et de décider par Elle-même de se re-trouver, et si c’est son choix, de cheminer en son Cœur pour reprendre conscience de « Qui Elle Es »t en réalité.

Donc, Je dirai que, avant de laisser Yosuel s’exprimer, qu’il est très important de comprendre qu’il faut être en permanence en son Cœur, quoi que l’on fasse, tout au long de la journée, même dans nos activités, Nous allons apprendre à être dans notre Cœur, apprendre à ne plus penser, apprendre à ne plus chercher à comprendre les choses, à ne plus se poser de questions, à être dans l’instant présent en permanence, et se poser tous les jours un petit peu, pour être là, et Je dirai même quand Vous allez aux toilettes et bien poser-Vous dans votre Cœur, sans rien chercher, sans rien contrôler, simplement à être là, et réapprendre petit à petit à ressentir, ressentir ce qui se passe en Nous, ressentir ce que Nous Sommes.

Il est bon aussi de s’octroyer des moments pour aller se promener dans la nature, sans penser, en étant dans son Cœur, respirer avec la nature, dans la nature. N’ayez pas honte de prendre un arbre dans vos bras. Mettez-Vous dos contre un arbre, et en votre Cœur ressentez les Energies de l’arbre dans votre dos en étant en osmose avec lui. S’émerveiller de chaque instant de cette vie, s’émerveiller des couleurs d’une fleur, des couleurs des arbres, écouter les oiseaux. Apprendre à vivre à chaque instant avec sensualité, sensualité quand Vous êtes sous la douche, en honorant l’Eau, sensualité quand Vous mangez quelque chose, sensualité quand Vous dansez, sensualité quand Vous faites votre lit, quand Vous conduisez. Tout doit être une joie, tout doit être ressenti autrement que ce que les Humains ressentent, sans même faire attention à tout ce qui se passe autour d’Eux dans cette belle nature. Je dirai également qu’il est important de respirer profondément.

Alors Yosuel Nous dit par rapport à la respiration : - « La respiration consciente -c’est-à-dire on respire en conscience- permet à ce que Vous soyez Vous et en parfaite corrélation en conscience. La respiration conscience Vous permet de lâcher tout ce que Vous vivez de tensions et surtout d’émotions. La respiration consciente amène chaque Être à ressentir en Lui sa Présence, et surtout sa capacité à être Lui dans le laisser-aller. La respiration consciente c’est le mouvement, c’est l’interaction entre la conscience de l’Être et « la Source ». La respiration consciente est bénéfique à chaque Être qui se permet d’être Lui sans aucune interférence, et surtout sans penser. »

Donc, Vous êtes dans votre Présence, dans le cœur de votre Être………… Soyez simplement Vous et laissez-Vous aller……

Lâcher toute emprise de votre mental………puis inspirez profondément par le nez ………l’air que Vous inspirez oxygène tout votre corps, et permet une amplitude qui va bien au-delà de votre corps, Vous ressentez que cet air descend jusque dans votre ventre qui se gonfle alors comme un gros ballon………et puis Vous expirez lentement……votre ventre se dégonfle en rentrant à l’intérieur…l’air ressort par le nez……

Vous prenez une autre profonde respiration lente en conscience ……….puis Vous expirez très, très lentement…… Présence…….. Soi, en Soi….. Un souffle à la fois……

Puis Vous prenez une troisième et profonde respiration en conscience ……….et Vous expirez très, très lentement…… Vous Vous détendez……

…..Pause….

Nous accueillons la présence des Êtres de Lumière dans notre Cœur et en ce lieu……….

…..Pause…..

Détendez-Vous…… Prenez une grande respiration en conscience …………et expirez très, très lentement… Restez dans votre Présence, sans rien chercher, « être »……

Il va être très important mes Amis d’apprendre à être Vous, en Vous, en permanence. Ne cherchez pas à aller plus vite que ce que Vous êtes à même de cheminer pas à pas. Ne Vous comparez pas, ne Vous cherchez plus au travers des Autres, mais soyez pleinement Vous dans l’instant présent, à chaque instant. Ne Vous dévalorisez plus. Vous allez petit à petit réapprendre à Vous aimer. Apprendre à s’aimer c’est être Soi, en Soi, sans qu’il n’y ait plus aucune pensée qui Vous dévalorise, qui Vous rabaisse, où Vous Vous sentez démuni par tout ce qui se passe, par ce que Vous vivez, parce que Vous pensez encore être dans l’incapacité à aller au-delà de votre façon d’être. S’aimer c’est vraiment ressentir la joie intérieure, sans que plus rien ne Vous interfère.

Nous allons aussi apprendre à Nous accepter. S’accepter tel que l’on se voit dans le miroir, mais s’accepter aussi en son Cœur, dans ce que l’On Est en réalité, ne plus se croire inférieur à Qui que ce soit. Nous n’avons pas besoin d’avoir de grandes connaissances intellectuelles, Vous pouvez échanger avec tout votre Cœur dans ce que Vous connaissez. Ne dramatisez plus pour des petits riens, rien n’a d’importance, l’important est toujours d’être Soi, en Soi, dans la joie, d’accepter cette vie, d’accepter d’être pleinement ici, d’accepter maintenant que Vous pouvez Vous re-trouver dans ce que Vous Êtes en réalité et qui est bien au-delà, bien autre chose que l’Humain limité que Vous avez cru être. Vous n’avez pas à faire ambages de quoi que ce soit auprès de Qui que ce soit, mais toujours laisser votre Cœur s’exprimer, et ne plus avoir honte de ce que Vous Êtes, Vous montrer dans votre rayonnement, dans votre joie. Accepter les Autres comme Ils sont, Les laisser à ce qu’Ils sont, et être Vous en permanence.

Pour Vous accepter, pour Vous aimer, Je Vous propose de faire l’exercice tous les jours de Vous caresser et de Vous prendre dans vos bras, si possible au moins 3 fois par jour, même quelques secondes en étant Vous, en votre Cœur, en Amour avec Vous-mêmes. Vous pouvez le faire le matin ou le soir, et/ou le soir, sous la douche, en détente dans la journée, en respirant en conscience, sans penser, simplement « être ».

Cela commence par se toucher la tête, le visage, le cou, se prendre dans les bras, descendre sur sa poitrine, son ventre, le dos, les fesses, le sexe, les cuisses, les genoux, le bas des jambes, les pieds : - « Je vous aime mes pieds. » Prenez un petit moment aussi, tous les jours pour demander à votre innéité de permettre à vos cellules de vibrer l’Amour et la Lumière que Vous Êtes, de se rééquilibrer. Prononcez sincèrement dans votre Cœur : - « Ma structure cellulaire, Je T’aime. » Voyez-Vous dans votre Lumière, permettez à votre corps de pouvoir poursuivre votre chemin, ici sur cette Terre, en incarnation, en étant pleinement rééquilibrés…

Laissez-Vous aller…… Je vais laisser maintenant Yosuel s’exprimer.

-  Yosuel  : Mes Amis, alors Nous Nous retrouvons, et J’honore ce nouvel Être ici présent. Comment Tu T’appelles déjà ?

-  Céline  : Céline  !

-  Yosuel  : Je le savais, Je voulais T’entendre ! Bienvenue à Toi, Céline. Je Te connais. Je sais tout de Toi, mais Toi, Tu ne sais pas grand-chose de Toi, et si c’est ton choix, si Tu l’acceptes, Je T’y amènerai. Tu vas Te découvrir, et surtout comprendre tout ce qui ne va pas en Toi, tout ce que Tu as eu peur, tout ce que Tu ne veux plus vivre, et tout ce que Tu es à même de dépasser pour enfin Te re-trouver, pour enfin dire : - « Je Suis, et ce que « Je Suis » est ma propre magnificence. » Et c’est ainsi !

Alors mes Amis, Vous avez commencé à comprendre et surtout à ressentir, qu’il y a bien autre chose en Vous que ce que Vous avez cru être. Maintenant Je Vous demande : qu’est-ce que Vous croyez être au juste ?..................

Sylvie , ma chère Amie que Je salue, peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Je Vous répète que Nous faisons tous la même chose en Nous…

-  Sylvie  : Je suis un Être de Lumière…qui…

-  Yosuel  : Pourquoi Tu dis ça ?

-  Sylvie  : Pour répondre à la question !

-  Yosuel  : Mais est-ce que c’est une conviction, ou est-ce que Tu le dis parce que Nous Vous le disons ?

-  Sylvie  : Je commence à prendre conscience de cela.

-  Yosuel  : Qu’est-ce qui T’en fait prendre conscience ?

-  Sylvie  : C’est que…pas chaque jour, mais qu’en J’y pense, Je Me mets à l’intérieur de Moi, Je respire, et là J’ai le sentiment de prendre conscience de cette part, de l’Être de Lumière, ou du moins de cette part lumineuse qui est en Moi…

-  Yosuel  : Alors, Je vais Te dire : cesse de vouloir dire « quand Je pense ». Tu ne peux pas penser ce que Tu Es. Bien sûr, ce n’est pas exactement ce que Tu as dit, mais il est important que Je rectifie aussi le fait que lorsque Vous êtes en Vous, Vous ne pouvez pas penser ce que Vous Êtes, et quant à ton expression : - « Quand Je pense à aller en Moi. » Je Te dirai : apprends à y être en permanence, à la différence : - « Je Suis en permanence en Moi, et quand Je Me pose, Je suis là, et Je Me permets de ressentir. » Tu as une peur, cette peur…

-  Sylvie  : Je la nomme ?

-  Yosuel  : Non, non, c’est : - « Est-ce que Je suis bien connectée ? » Maintenant nomme ta peur…

-  Sylvie  : C’est…c’est toujours la peur du jugement…alors Je sais que les Êtres de Lumière ne sont pas dans le jugement. C’est toujours le regard que J’ai sur Moi, et donc c’est la peur de ne pas « être », de ne pas arriver à être connectée…ne pas être posée dans ma Lumière…

-  Yosuel  : Alors, Je vais Te dire : cesse d’avoir ce genre de suggestions, parce que là c’est totalement ta personnalité humaine. C’est Toi qui Te joue à Toi-même : - « Je sais que Je Suis. Il Me faut simplement réapprendre à Me reconnecter, et à ne plus avoir de pensées, à ne plus avoir d’interférences, mais Je M’honore, J’accepte là où J’en suis, et Je sais qu’à un moment donné il y aura une autre compréhension, il y aura d’autres ressentis, et J’accepte mon cheminement, J’accepte de Me découvrir dans ce que Je Suis en réalité, et Je ne Me juge plus. » Quant à Nous, Tu Nous a bien amusés, il y a un rire général de notre côté, parce que Nous les Êtres de Lumière, Nous ne connaissons pas le jugement, mais Nous connaissons les taquineries, et Nous connaissons tout de Vous, c’est la différence ! Mais honore-Toi de vouloir reprendre conscience de « Qui Tu Es », cela demande du temps pour atteindre un niveau de conscience dans lequel Tu Te ressentiras vraiment dans ce que Tu Es.

Alors mes Amis, Je vais simplement Vous demander de Vous laisser aller………ne cherchez rien, Vous êtes Vous, en Vous, en votre Cœur…… Présence…Présence sans mental…Présence sans pensées d’aucune sorte…Présence en ce que Vous Êtes………

…..Pause…

Maintenant que ressentez-Vous ?.......... Raoul, mon cher Ami, que ressens-Tu ?

-  Ma  : Nous faisons Tous la même chose, c’est très important que tout doit se faire en nos Cœurs, Chacun…

-  Raoul  : L’invitation à revenir au fond du Cœur M’a fait oublier ce que Je voulais dire à la suite de ce que disais Sylvie … Alors, à l’instant il y a de la paix avec quelque chose du genre : - « Tu voulais dire tout à l’heure que Tu Te sentais maladroit, mal adapté, en difficulté. » Là, J’ai envie de dire…Je M’adresse à Moi, Je me dis : - « prends ton temps, ce que Tu ne sais pas encore faire, où… »…

-  Yosuel  : Mon Ami, Je T’interromps, Je Vous ai demandé de Vous laisser aller en votre Cœur…. Présence, sans mental, sans pensées, sans aucune interférence quelle qu’elle soit : - « Je Suis. Je suis là. » Et rien ne se passe d’autre qu’être là……… Que se passe-t-il alors en l’instant ?

-  Raoul  : En l’instant, c’est la paix…

-  Yosuel  : Dans cette paix, que se passe-t-il ?... Laisse-Toi aller Mon Ami…

-  Raoul  : Oui….

-  Yosuel  : Je suis là…

-  Raoul  : Qu’est-ce qui est là ? Il y a une joie…peut-être un peu timide…

-  Yosuel  : Ne cherche rien…

-  Raoul  : Bon ! Il y a une joie…

-  Yosuel  : ...- "Je Me laisse aller."…

-  Raoul  : Voilà, Je suis dans la joie, et…

-  Yosuel  : Qu’est-ce que cette joie est ?

-  Raoul  : C’est la confiance…

-  Yosuel  : Confiance de quoi ?

-  Raoul  : Confiance…du chemin qui M’est montré, qui M’est demandé de prendre…

-  Yosuel  : Un chemin ne T’es jamais montré de prendre. Tu décides…(Raoul : D’accord)…par Toi-même d’être en re-connexion avec ce que Tu Es. C’est Toi qui en fait le choix, c’est Toi qui décide que cette re-connexion puisse se faire sans rien contrôler, sans rien chercher, mais être là simplement. Alors mon Ami, Je vais Te dire : Tu as de la difficulté à Te laisser aller, car Tu cherches toujours une comparaison ou une justification. Tu cherches quelque chose. Accepte cette partie de Toi……….. Intègre-là…………..

Et maintenant décide d’être enfin en Toi, sans ne plus rien chercher, sans ne plus savoir ce qui se passe, sans ne plus y mettre des mots ou une contrepartie, mais de tout lâcher…………….

- " Je prends une profonde et lente respiration en conscience ………….et Je lâche tout dans l’expire……

Je lâche ma façon d’être………….

Je lâche ma peur d’être en connexion avec ce que « Je Suis »………

Je lâche ma peur d’être en connexion avec des ressentis qui vont bousculer ma façon d’être, de vouloir comprendre les choses, de vouloir les ressentir à ma façon, d’y mettre des interprétations. Cela me change complètement et radicalement."……………………….

Si Tu es en accord, accepte-le !.................

Et maintenant cesse de vouloir aller chercher quelque chose, que de toute façon Tu ne trouveras pas. Il Te faut maintenant décider : - « J’accepte d’être Moi en mon Cœur, et rien d’autre……

J’accepte d’être Moi en mon Cœur, et Je ne cherche aucune explication ou interprétation………….

J’accepte d’être Moi en mon Cœur, et Je Me laisse aller………….

Je Me laisse aller en totalité……… Je Me laisse aller de la façon dont J’ai eu peur de Me laisser aller, car Je contrôlais ma façon de Me laisser aller, pour savoir ce que J’allais ressentir………… » Et à ce moment-là Tu mets un frein à tes véritables ressentis qui n’ont rien à voir avec les ressentis humains. Et Nous Vous le répéterons.

Tu as peur de contacter quelque chose qui pour Toi, et c’est ce que Tu crois, va T’amener dans des compréhensions dépassant l’entendement humain, et c’est une vérité mon Ami, mais Tu en as peur ! Et pourquoi Tu en as peur ? Parce que Tu as été habitué à mettre des mots, des interprétations, surtout des compréhensions sur tout ce qui peut être vécu, mais au niveau de l’Humain. Et là Nous T’amenons à aller au-delà de tous les ressentis humains, et cela touche une partie de Toi qui n’a rien d’Humain, et c’est en cela que Tu as mis des freins, et Tu peux décider, à l’instant même, de lever le pied et de ne plus Te freiner en quoi que ce soit afin de Te re-trouver, afin d’aller au-delà de l’Humain que Tu as cru être. Cela va Te bousculer mon Ami, et cela va T’amener à percevoir les choses différemment, et à ne plus T’accrocher à tes principes humains, comme si Tu perdais tout repère. Alors, Je Te le dis, cela va Te déstabiliser un instant. A Toi de ne pas rentrer dans le jeu de la déstabilisation, mais de rester Toi en ton Cœur, et d’accepter ce passage jusqu’à un rééquilibrage où Tu pourras alors Te permettre d’aller plus en profondeur, mais sans la peur de contacter ce que Tu as eu peur justement de contacter.

Alors mes Amis, pour Vous dire : Nous Vous amenons petit à petit à être plus en conscience en Vous, tout en lâchant vos retenues, tout en lâchant vos peurs de l’incertitude de ce que cela va Vous amener à vivre, de que cela va Vous amener comme interprétation, surtout au niveau de votre intellect primaire. Maintenant, Vous savez que rien ne pourra Vous être dit, mais Vous ne pourrez rien ressentir si Vous n’acceptez pas d’être pleinement Vous, en Vous, et de dépasser toutes vos peurs, toutes vos injonctions, et toutes demandes que Vous pourriez faire qui ne correspond pas à ce que Vous êtes en réalité. Vous ne pouvez pas Vous en remettre à des instances supérieures, mais de décider par Vous-mêmes que tout peut Vous être révélé, que Vous êtes à même de ressentir les choses si Vous-mêmes décidez d’être Vous, pleinement Vous, en re-connexion à ce que Vous Êtes. Alors pour cela, il Vous faut décider à l’instant même, de vivre enfin pour Vous ce que Vous Êtes, sans Vous chercher les Uns dans les Autres, sans ne plus rien contrôler, mais de décider que tout est là, et que tout émergera au fur et à mesure que Vous Vous libérerez de toutes empreintes dues à la peur de Vous re-trouver. Et c’est ce que Je voulais Vous dire. Permettez-Vous d’être. Permettez-Vous d’être Vous, en Vous, en votre Cœur, et de laisser cette re-connexion se faire………

…..Pause….

Alors, d’après ce qui vient d’être dit, qu’est-ce qui se passe en Vous ?...... Céline , chère nouvelle Amie, peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Céline  : Je ressens une certaine lourdeur…

-  Yosuel  : Qu’est-ce qu’elle T’amène à ressentir cette lourdeur ?

-  Céline  : Je ne sais pas répondre…Je..Je ne sais pas !

-  Yosuel  : Laisse-Toi aller……… Ne cherche pas à comprendre, Tu es Toi, en Toi…… Cette lourdeur, elle Te dit : - « Et si Je Me trompais en venant ici ? Et si Je n’avais pas envie que ma vie soit bousculée dans ce que Je connais de mon quotidien, même si celui-ci ne M’apporte pas la totale joie de vivre, la totale joie d’être, même si Je sais que J’ai beaucoup de choses à libérer. Est-ce que J’ai bien fait de venir ? » Et là, il va Te falloir, chère Amie, être face à Toi-même. Tu fais comme si on n’était pas là. Tu fais comme si Tu étais toute seule, il n’y a même plus de monde, il n’y a plus rien. Tu es face à Toi-même. Que déciderais-Tu pour Toi ? Seul ton Cœur doit l’exprimer et non ton mental et ta personnalité humaine, qui alors T’emmèneraient dans ce qu’ils veulent T’emmener. Laisse-Toi aller et Tu ne penses pas. Tu es Toi, en Toi, et réellement Tu laisses ton Cœur s’exprimer……

…..Pause…….

-  Céline  : Ce que Je veux, c’est M’aimer telle que Je suis.

-  Yosuel  : Oui, c’est déjà une bonne chose. Y a-t-il quelque chose qui a émergé ?

-  Céline  : De vivre ce que J’ai à vivre.

-  Yosuel  : Cela veut dire quoi pour Toi ? Rappelle-Toi que Tu es face à Toi-même, toute seule.

-  Céline  : D’ouvrir mon Cœur vers l’Autre…

-  Yosuel  : Nous y voilà. Nous y voilà : - « D’ouvrir mon Cœur à l’Autre. » Et c’est ce qui Te retient, c’est ce qui T’empêche de ressentir ce que Tu Es, et d’avoir pris la décision de venir ici : - « Je veux tellement que l’on M’aime. Je veux tellement ouvrir mon Cœur à l’Autre. Je veux tellement ressentir ce que l’Autre pense de Moi. Je veux tellement Me découvrir à travers l’Autre, à travers les Autres. Je veux savoir quel est mon chemin dans ce monde, quelle est ma place, quelle est ma valeur, quel est mon positionnement. » Et là mon Amie, Tu Te perds dans un dédale qui était voulu de tout temps en cette Terre pour que Vous ne Vous re-trouviez pas Vous-mêmes, mais que Vous Vous perdiez dans l’Autre, dans les Autres.

C’est un choix qui est difficile, Nous le reconnaissons, car vouloir comprendre ce que Tu Es, en ton Cœur, va Te demander de tout lâcher, de ne plus Te chercher au travers de l’Autre, des Autres, de ne plus savoir si Tu as ta place, de ne plus chercher la valorisation des Autres, de ne plus chercher à être aimée, mais bien de réapprendre à T’aimer, en Amour avec Toi-même, en ton Cœur, sans ne plus vouloir que l’Autre réponde à tes besoins, à tes attentes, mais de laisser l’Autre tel qu’Il est, l’accepter comme Il est, et vraiment de Te re-trouver en Toi, avec Toi, sans ne plus jamais Te fourvoyer dans ce que l’Autre peut attendre de Toi.

C’est tout un processus qui Vous a été inculqué, comme un implant pour que Vous ne Vous re-trouviez pas. Pourquoi ? Parce que cela Vous permet de répondre à Ceux qui déjà, ont institué une façon d’être, que tous les Êtres ont adhéré, que tous les Êtres croient comme vraie, et être ainsi une nourriture énergétique et Vous pomper votre Energie en permanence, sans que Vous ayez le courage de Vous en détacher et de dire : - « STOP, Je ne veux plus être conforme à tout ce qu’on a attendu de Moi, à tout un système mis en place pour que Je réponde dans l’hypnose à ce qu’Ils attendent de Moi. »

Alors mon Amie, cela va être un processus difficile, mais largement faisable qui T’appartient en totalité, c’est de faire le choix de dire : - « J’accepte de Me re-trouver dans ce que Je Suis, et de ne plus vivre de la façon dont Je vivais dans ce monde, de réapprendre à M’aimer, à être avec Moi, de réapprendre à ressentir ce que Je Suis et de le vivre en Me libérant de tout attachement, de toutes injonctions quelles qu’elles soient, surtout auprès de Ceux dont J’attends qu’Ils répondent à mes besoins. Tu vas devoir faire le choix conscient, en ton Cœur, pour Toi, de ne plus vivre de la façon dont Tu vivais, mais de Te re-trouver. Alors il Te faudra un temps de cheminement, et tout au long de ce cheminement, si c’est ton choix, Tu vas ressentir et comprendre qu’il y a bien autre chose que de s’attacher à un Être, et lorsque Tu auras atteint un niveau de conscience dans l’Amour de Toi-même, dans la conscience de la pleine Lumière que Tu Es, de la Puissance que Tu Es, alors à ce moment-là, Tu pourras faire le choix d’échanger avec un autre Être ce que Tu Es. Mais les choses seront différentes, ce ne sera plus dans l’attachement, dans les attentes, dans le fait de Te confondre dans l’Autre, dans le fait de vouloir être aimée, ce sera un échange de joie, de pureté, de liberté de Chacun et d’une grande harmonie, ce que les Humains ne connaissent pas, tant on Leur a inculqué qu’il fallait qu’Ils se trouvent dans l’Autre, qu’Ils recherchent l’Amour en l’Autre et qu’Ils se devaient à l’Autre. C’est un implant, ce n’est pas votre réalité, et Nous allons bousculer tout ça au cours des décennies à venir, et seuls Ceux qui se permettront de réellement aller à la rencontre d’Eux-mêmes pourront vivre une vie harmonieuse, sans ne plus être confondus dans tous les Êtres.

Alors ma chère petite Amie, il Te faut décider par Toi-même, pour Toi-même, ce que Tu veux réellement vivre, et Nous serons là, Nous T’accompagnerons, mais c’est Toi qui décidera à chaque pas, ce que Tu décides de faire, ce que Tu décides de vivre pour Toi. Et il fallait que cela soit dit.

Je Te bénis et Je Te dis : sois Toi, et prends les décisions que seul ton Cœur T’amènera à ressentir, et non de prendre des décisions par rapport à tes peurs et à ce que ta personnalité humaine va T’insuffler, car Tu lui as donné tant d’importance qu’elle ne va pas vouloir lâcher le pouvoir que Tu lui a donné. Et il en est ainsi !

-  Ma  : Laissez-Vous aller…… Soyez-Vous en Vous sans penser………

…..Pause…..

-  Yosuel  : Alors mes Amis, qu’est-ce qui Vous retient encore pour être pleinement Vous ? …………….

Mon Amie Sylvie , peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, Vous le savez…

-  Sylvie  : C’est le pouvoir que Je donne à l’Autre.

-  Yosuel  : Pourquoi Tu donnes le pouvoir à l’Autre ?

-  Sylvie  : J’ai encore des peurs….

-  Yosuel  : Quelles peurs ?

-  Sylvie  : A être Moi…. La peur de pas… Je suis entre…parfois J’arrive à voir ce que l’Autre voudrait que Je sois, et Je vois que des fois, souvent, Je n’arrive pas à Me décoller de ça, et donc Je peux résister, et l’Autre a encore beaucoup d’emprise sur Moi.

-  Yosuel  : Alors Je vais Te dire mon Amie, et cela Vous concerne Tous et tous Ceux qui écouteront ou liront cette session : Vous n’arrivez pas à vivre pleinement pour Vous parce que cet implant, dont J’ai parlé à cette petite Amie Céline, il est encore très présent : - « Est-ce que Je ne Me fourvoie pas en ne Me devant pas à l’autre ? Et si ce qu’on Nous a appris était une vérité, et le fait de se détacher de lAutre peut être quelque chose qui Nous amène dans l’esseulement, et être aux prises, Seuls, avec des tas de choses dont l’Autre peut prendre en charge, et qu’à 2 on y arrivera mieux. » C’est une gageure mon Amie ! Pourquoi ? Parce qu’effectivement lorsque Tu es en Amour avec Toi-même, lorsque Tu es consciente de ta Puissance, de ta Force, Tu peux T’attirer toute l’aide dont Tu as besoin, à tout instant, dans toutes situations, sans Te confondre dans l’Autre, sans avoir besoin que l’Autre réponde à ce que Toi Tu attends de Lui. C’est une gageure, parce que c’est comme si Tu n’avais pas confiance en Toi, c’est comme si Tu rejetais ta Puissance, c’est comme si Tu ne croyais pas que tout est en Toi, et qu’il y a une solution Divine à toute situation.

Alors bien sûr, là où Vous en êtes, c’est un peu difficile pour Vous de pouvoir vivre totalement dans cette Puissance, mais Tu peux déjà commencer à œuvrer en Toi pour re-trouver ta Conscience consciente, pour re-trouver la pleine conscience que Tu es une Puissance, et lorsque Tu ne T’adonnes pas à tes peurs, Elle va répondre, Elle va être là, Elle va se manifester. Alors commence déjà par T’octroyer des moments à être avec Toi-même, à ressentir ce qui se passe en Toi, et à ne pas tomber sous le coup des peurs.

Lorsqu’une peur se manifeste, ne rentre pas dedans pour lui laisser ton pouvoir. Comme l’a dit Ma , accepte-la dans l’instant, pose-Toi, accepte ce qui se manifeste, intègre-le, laisse-Nous œuvrer à travers Toi, reprends conscience de « Qui Tu Es », affirme-le, positionne-Toi, et ne laisse plus aucune énergie interférente T’emmener là où Tu ne dois pas aller, T’emmener dans des limbes où alors il Te sera plus difficile d’en sortir sans notre aide, sans notre intervention, mais Nous y reviendrons. Ne rentre plus dans le jeu des peurs, et accepte que Tu puisses être Toi, et si Tu as besoin de l’Autre, fais-le sans remettre ta Puissance en l’Autre, mais dans la conscience que dans l’instant Il puisse T’amener une aide que Toi-même Tu sais qu’elle est en Toi, mais que pour le moment Tu acceptes là où Tu en es, et que pour le moment les choses en sont ainsi, mais en Te libérant de l’énergie du pouvoir que Tu remets en l’Autre. Est-ce clair ?

-  Sylvie  : Oui !

-  Yosuel  : Alors Tu chemineras petit à petit pour comprendre qu’en réalité, dans ta propre Puissance Tu auras toujours l’aide nécessaire, qu’aucun Être n’est esseulé, n’est abandonné, n’est mis face à Lui-même sans qu’une solution permette la résolution de toute difficulté si l’Être est en conscience de « Qui Il Est ». Et il en est ainsi !

Sois Toi mon Amie, et surtout ne T’éplore pas sur ton sort, aie le courage de Te positionner, aie le courage « d’être », et dans ta Lumière Tu peux déjà entrevoir la solution à toute problématique, mais Nous y reviendrons.

Mes Amis, est-ce qu’il y a quelque chose qui Vous interpelle à l’instant même ?...... Laissez-Vous aller, sans penser………….. Mon Ami Raoul , peux-Tu Nous répondre ?

-  Raoul  : Oui

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Raoul  : Je vais répondre par une image. Tout à l’heure J’étais invité à aller au fond de Moi, J’ai commencé à bavarder. J’ai entendu Yosuel, et il M’est arrivé une très belle image qui se dispense de mots. Je suis allé au fond de Moi, J’ai refait des respirations. Je suis redescendu au fond de Moi, alors, J’étais une petite barque où bien J’étais dans une petite barque sécurisée par des filins attachés au quai, balloté par la mer… des filins sont tombés à l’eau, le petit bateau était balloté, il n’y avait plus de peur…c’était Ok. C’est une histoire sans paroles. Elle M’a fait beaucoup, beaucoup de bien, et Je la raconte avec beaucoup de mots, alors que c’était simplement des images, et J’en remercie Yosuel , parce qu’il a fallu qu’Il intervienne pour que Je vois comment Je repartais dans du bla-bla, dans des discours, et là l’image est venue à la place, et Je suis très heureux de ça.

-  Yosuel  : Alors mon Ami, Je vais Te répondre simplement. C’est une façon pour Toi de vouloir Te libérer d’une emprise où tout ce que Tu voulais comprendre, Tu le cherchais dans des explications mentales, alors que Tu ne Te permettais pas le ressenti dans l’émergence de ta profondeur. Alors qu’est-ce que Tu penses maintenant de Toi, ne cherche pas, ne réfléchis pas……

-  Raoul  : Qu’est-ce que Je pense…

-  Yosuel  : ….maintenant de Toi…

-  Raoul  : …de Moi…

-  Yosuel  : …mais ne réfléchis pas, ne pense pas, Tu en ton Cœur…

-  Raoul  : Je laisse faire…Je laisse aller… Voilà. Je… Je…maintenant Je dis : - « Je ne vais plus poser de questions. »…

-  Yosuel  : Qu’est-ce que Tu penses de Toi, mon Ami ?

-  Raoul  : Et bien là, Je suis mieux, J’ai grandi, Je suis plus simple. Voilà.

-  Yosuel  : Ca veut dire quoi, pour Toi ?

-  Raoul  : Je n’ai plus à Me torturer les méninges. Je suis bien, et tout va aller dans l’harmonie, voilà. Dès lors que Je reste comme ça, Je lâche le mental, et les Guides sont là pour Me montrer le chemin et pour que Moi-même J’avance. Voilà !

-  Yosuel  : Alors mon Ami, Je vais faire une petite rectification. Laisse-Toi aller :…………… - « Je Suis, et Je l’accepte….. Je Suis, et Je ne Me fourvoie plus dans toutes mes recherches, dans toutes les demandes, dans toutes mes compréhensions….. Je Suis, et Je lâche toutes interprétations que Je recherche…… Je Suis, et Je M’accepte enfin dans ce que Je Suis, et que Je commence à percevoir…

-  Raoul  : Qu’il en soit ainsi !

-  Yosuel  : …Je Suis, et Je M’ouvre à une réalité qui Me paraissait de l’utopie….. Je Suis, et Je permets enfin ma connexion à ma propre Conscience qui est une Emanescence de « Tout Ce Qui Est »…… Je Suis, et J’accepte de le vivre….. Cela va Me demander d’aller encore au-delà de bien des contrôles sur Moi-même, sur mon cheminement, sur ce que Je veux comprendre, sur ce que Je veux que les choses soient comme Je veux qu’elles soient. » Alors il y a un début à tout mon Ami ! Ce début à tout va Te demander en premier d’aller au-delà de la croyance que Tu n’es pas l’Être Divin que Nous Te disons être, car il y a une partie de Toi qui dit : - « Oui, oui, Je suis un Être Divin. » Cela reste flou, cela reste imprécis, et cela reste de l’utopie. Alors il Te faut simplement décider : - « Je lâche tous contrôles sur ce que Je veux amener comme preuve que Je suis bien autre chose. » Parce qu’alors Tu Te mets des barrières qui ne Te permettront pas d’atteindre le ressenti de la Puissance que Tu Es, de la Lumière que Tu Es. Et il fallait que cela soit dit. Et il en est ainsi.

Mes Amis, Je vais clôturer cette première partie de session car Vous avez fait un grand pas en avant, quelque chose s’est précisé en Vous, quelque chose a été plus en profondeur, et surtout Vous avez libéré bien des énergies qui Vous permettent maintenant d’être plus en conscience de ce que Vous Êtes.

Alors Vous méritez votre pause goûter. Et il en est ainsi. Et Je Vous retrouverai ensuite pour une autre compréhension dans ce que Vous Êtes. Soyez Vous mes Amis pendant votre pause goûter, et permettez-Vous d’Être ! Et c’est ainsi.

Ha ! Raoul Tu Nous amuses….

…..Rires de Tous

-  Raoul  : J’aurais pas dû alors….

-  Ma  : Pas dû quoi ?

-  Raoul  : Mais non, mais non, c’est une mauvaise plaisanterie comme J’en faisais autrefois.

-  Yosuel  : Il n’y a pas de mauvaise plaisanterie mon Ami, permets-Toi « d’être », permets ton humour, et ne Te rabaisse jamais dans nos échanges, accepte-les et accepte d’être Toi.

**********************Pause goûter*********************

2ème Partie  :

-  Ma  : Vous Vous laissez aller dans le cœur de votre Être, sans penser, sans aucune interférence de votre mental et de votre personnalité humaine……… Présence………

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience ……………et Nous expirons très, très lentement………

Être, être Soi, en Soi, sans rien chercher, se détendre, se laisser aller… Présence………

Soyez Vous, en Vous, dans votre Présence……… Ne cherchez pas à analyser ce qui est dit, ne conscientisez pas, ne contrôler rien. Vous Vous laissez aller totalement……… Ouverture en votre Cœur, émergence en votre Cœur de ce qui doit l’être au niveau de votre propre Conscience Divine…….. Laissez votre propre ressenti s’exprimer au-delà des ressentis humains…… Je Suis…….

Prenez une profonde et lente respiration en conscience ……….et expirez très, très lentement……

Être Soi, en Soi…sans rien imaginer…………..

Prenez une deuxième et profonde respiration en conscience………et expirez très, très lentement……

Présence dans cet espace de « rien » qui n’en est pas un…………..

Prenez une troisième et profonde respiration en conscience ………et expirez très, très lentement……

Je Suis………

……Pause…..

-  Yosuel  : Mes Amis, alors ce goûter était-il bon ?

-  Céline  : Très bon !

-  Raoul  : Un moment délicieux !

-  Yosuel  : J’ai ressenti en Toi un penchant pour la pogne ! (brioche)

-  Raoul  : C’est vrai.

-  Yosuel  : Je ne sais pas ce que c’est, mais mon ressenti n’en était pas excellent.

-  Raoul  : Ah !!!

-  Ma  : Et bien, Tu sais, avec les Êtres de Lumière, tout ce qui n’est pas Lumière ou naturel, pour Eux, tout ce qui est fabriqué au niveau de l’Humain qui ne provient pas de la Terre directement, Ils en ressentent le non-naturel, mais Nous pouvons Nous faire plaisir si Nous sommes vraiment Nous, sans croire que cela Nous fasse du tort. Ne pas oublier qu’Ils aiment Nous taquiner et s’amuser…

-  Raoul  : Je ne dois pas sortir attristé de cette appréciation qui est faite !

-  Ma  : Pas du tout…

-  Raoul  : Voilà.

-  Ma  : …parce que là où Il est et là où Tu es, les choses sont différentes !

-  Saint Germain (intervient) : Moi, ce que J’en ai ressenti, c’est qu’en même meilleur que vos cochonneries de pizzas !

….Rires de Tous….

-  Ma  : C’est son appréciation.

-  Yosuel  : Alors mes Amis, après cet aparté, Vous avez ressenti dans cette première partie de session qu’il y a une chose que Vous devez acquérir, c’est bien d’être Vous, de le ressentir et de le vivre. Alors Nous n’en sommes qu’au début, mais Vous avez cette persévérance à vouloir aller à la rencontre de Vous-mêmes, et petit à petit de ressentir réellement ce que Vous Êtes. Et lorsque Vous aurez ressenti réellement ce que Vous Êtes, alors mes Amis, plus rien ne Vous dira de revenir en arrière, car Vous toucherez quelque chose de si puissant, de si profond, que l’Humain plat et limité ne Vous intéressera plus.

Alors il Vous faut faire le choix de réellement réapprendre à être Vous, en Vous, en votre Cœur, et de Vous octroyer des moments où Vous êtes là, simplement, sans rien chercher, être là simplement. Et là, Je Vous dirai qu’il y aura des moments que même « être là simplement » ne permet pas au mental d’être calmé. Il ne faut pas Vous en inquiéter, parce que ce mental a une telle emprise, que même au début, lorsque Vous Vous permettez d’être là (dans le Cœur), il sera là lui aussi. Alors, laissez-le être, ne le combattez pas, ne le chassez pas, mais acceptez que ce qu’il Vous dit n’est pas ce que Vous Êtes, et ne lui donnez pas d’importance. C’est ainsi que petit à petit il se calmera, et c’est ainsi que petit à petit Vous Vous trouverez dans une plus grande plénitude. Ne Vous découragez pas, ne Vous fustigez pas, mais apprenez à « être » simplement.

Maintenant « être » peut rester flou pour Vous. Qu’est-ce que cela veut dire en réalité ? Cela veut dire : - « Je Me permets de Me laisser aller, sans rien chercher, mais de ne plus Me leurrer quant à tout ce que ma personnalité humaine Me suggère, quant à ce que mon mental Me dit, mais bien de Me positionner sans ne plus croire que tout ce que J’ai été est ma réalité, car Vous êtes bien au-delà, car rien de ce que Vous avez été dans l’Humain n’est votre réalité. Vous êtes une Emanescence, Vous êtes la pleine Lumière, et Vous ne pouvez plus en déroger, mais le chemin est encore un peu long à parcourir à travers tout le dédale de tout ce que Vous avez cru être, de tout ce que Vous avez interprété, de toutes vos créations dans vos croyances, vos peurs, et surtout dans l’interprétation qu’on a voulu Vous faire croire sur ce qu’était une vérité qui n’en est pas une.

Alors dans ce cheminement, Nous commençons par réapprendre à se positionner, et à faire le ménage de tout ce qui Vous empêche d’être Vous, dans tout ce qui Vous a interpelé dans le déni de Soi, de tout ce qu’il Vous a amené à croire que Vous ne pouviez pas être autre chose qu’un simple Humain. Alors, dans ce commencement, Nous allons prendre un gros balai et commencer le ménage et un grand dépoussiérage de bien des énergies lourdes, pesantes, noires qu’il Vous faut accepter, et libérer.

Alors commençons par ce qui se présente là à l’instant. Qu’est-ce qui fait que Vous ne croyez pas réellement en Vous ?..................... Sylvie , qu’est-ce qui émerge de ta profondeur à l’instant même ?

-  Ma  : Et Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Sylvie  : Des peurs.

-  Yosuel  : Quelles peurs ?

-  Sylvie  : Le fait de ne pas croire en Moi.

-  Yosuel  : Pourquoi Tu ne crois pas en Toi ?

-  Sylvie  : Parce que l’Autre…parce qu’il y a une s..…la dernière fois, Je Me souviens que Tu as parlé de soumission, c’est à dire que l’Autre sait mieux que Moi…ou Je ne suis pas compétente…Je ne suis pas ceci…Je ne suis pas cela…

-  Yosuel  : Et pourquoi Tu joues encore à ces jeux ?

-  Sylvie  : J’ai le sentiment que Je joue moins, mais c’est une chose qui vient encore.

-  Yosuel  : Alors Je vais Te dire, laisse-Toi aller………ne contrôle rien, sois dans l’acceptation : - « J’accepte… » - : J’ai peur de ne pas être compétente par rapport aux Autres…… J’ai peur d’être un Être de peu d’importance……. J’ai peur de ce que les Autres sont…….. J’ai peur que l’on ne M’accepte pas comme Je suis……… J’ai peur que l’Autre ne Me comprenne pas, et que tous les Autres Me considèrent comme une subalterne………. J’ai peur de vivre parmi les Autres………. J’ai peur de l’autorité des Autres……… J’ai peur de la force que représentent certains Dirigeants, surtout dans mon entreprise, et tous les Dirigeants quels qu’Ils soient, Je Les considère comme des Êtres supérieurs devant lesquels Je Me sens petite, inférieure, et devant répondre en totalité à leur demande…… J’ai peur de toutes autorités quelles qu’elles soient……… J’ai peur de toutes injonctions venant des Autres……….. J’ai peur de tout ce qui émane du pouvoir et de la force que Certains émanent, et qui parfois Me terrorise……. J’ai peur de ce que représentent certains Êtres……….. J’ai peur de vivre pleinement ce que « Je Suis », parce que cela peut être écrasé d’un revers de manche dans toute cette autorité et ce pouvoir que Je ressens. »……………………

Alors mon Amie, Il Te faut accepter que ce n’es pas ce que Tu Es, que tout ce qui se joue sur cette planète, sont des jeux, des jeux de pouvoir les Uns sur les Autres………... Accepte de ne plus jouer à ces jeux, et considère-Toi comme une Puissance qui n’a plus à les subir, qui n’a plus à se dévaloriser, qui n’a plus à se croire inférieure……….. – « Je reconnais que tout se joue dans ces jeux de puissance selon leur fonction, mais tout ça est un jeu de rôle orchestré par tous Ceux qui ont fabriqué ce monde tel qu’il est. Je peux Me départir, en sachant que ce que « Je Suis » est bien autre chose, et que Je peux œuvrer à travers Eux en étant ce que Je Suis, et en démontrant que Je peux faire ce que J’ai envie de faire, sans tomber sous leur coupe, sans Me laisser intimider, sans Me laisser fustiger. Je peux être Moi, dans ma joie, dans ma passion de faire ce que J’aime faire, et de Les laisser être, et de ne plus jamais croire qu’un Être a plus de puissance que Moi, car la Puissance que Je Suis est bien au-delà de la puissance qu’Ils émettent dans ces jeux. Et il fallait que cela soit dit.

Accepte d’intégrer toutes ces peurs…..toutes ces croyances…………….. Et ne Te laisse plus intimider par elles. Il est temps que Tu Te positionnes, il est temps que Tu crois en Toi, que Tu ais confiance en ce que Tu es, sans ne plus Te retourner sur un passé qui T’a défavorisé, sur un passé dans lequel Tu as trempé, jusqu’à être l’ombre de Ceux qui gèrent ce monde. Elève-Toi au-delà, et prends conscience que Tu puisses être Toi en Amour de Toi-même, dans la joie d’être, sans ne plus T’adonner à tout ce qui se joue, mais s’en ne rien rejeter, sans ne plus tomber dans le jeu des peurs, mais de T’affirmer en étant ce que Tu Es, et de le vivre pour Toi. Et il en est ainsi…

-  Sylvie  : Merci.

-  Yosuel  : Alors, qu’est-ce que cela Vous amène à concevoir ce qu’est « être » ?.......... Eh bien d’être Soi, de se positionner, de ne plus avoir peur de tout ce qui se joue, mais de dire : - « J’ai vécu beaucoup d’expériences, Je Me suis laissé entraîner dans des conflits où la dualité était de mise, où il fallait se montrer plus fort que l’Autre ou s’écraser, où il fallait s’oublier et jouer le jeu de l’Autre pour ne pas être rejeté, pour ne pas être incompris, et surtout pour ne pas être pointé du doigt. J’ai peur de tout ce qui est montré du doigt par Ceux qui ont du pouvoir. J’ai peur de ne pas pouvoir M’exprimer, et donc de rentrer dans leur considération pour être accepté, pour être estimé. J’ai peur que tous les Êtres qui Me toisent, Me jugent, et alors Je baisse les yeux, et Je suis prêt à rentrer dans leurs faveurs. » Ce n’est pas ce que Vous avez à vivre mes Amis, Vous n’avez plus à Vous rabaisser, Vous n’avez plus à Vous fustiger, Vous n’avez plus à Vous croire inférieurs, mais de dire stop à toutes ces expériences, mais de dire : - « Je vais enfin à la rencontre de Moi-même, en mon Cœur, dans ce que Je Suis en réalité, qui est une Puissance qui n’a pas son égal ici sur cette Terre, ni nulle part ailleurs où la dualité subsiste. Je suis une Puissance dans l’Amour et dans la Lumière qui est l’apanage de « Tout Ce Qui Est »… »…qui créé à volonté tout ce qu’un Être peut émettre dans le simple fait d’insuffler dans son Cœur ce qu’Il veut voir se manifester quand son Cœur Lui parle, quand Il est dans l’intégrité, quand Il est dans la joie d’être, quand Il ne se retourne plus sur ses expériences, quand Il ne se compare plus à Qui que ce soit, et surtout quand Il n’a plus peur de Qui que ce soit, aussi bien sur cette Terre, qu’ailleurs ou de notre côté.

Vous devez en prendre conscience, Vous ne devez plus Vous limiter à ce que Vous avez cru qu’était un Être qui avait un certain rang dans toute cette Humanité. Il n’y a pas de rang, mes Amis, il y a Ceux qui sont favorisés par le pouvoir de l’argent qu’Ils se sont attiré, par le pouvoir de Certains qui gèrent ce monde, mais Tous, Vous avez la possibilité de créer votre réalité sans ne plus subir ce qui se trame et ce qui se perpétue depuis si longtemps déjà. Relevez-Vous, soyez Vous, n’ayez plus peur de ce que Vous Êtes, vivez-le pour Vous et Nous Vous accompagnons. Le chemin s’ouvre pour Celui qui ne déroge pas à la Puissance qui est en son Cœur. Et il en est ainsi.

……Pause……

Alors mes Amis, il y a une chose que Je tiens à Vous dire : lorsque Vous êtes confrontés à un tracas, à une situation qui Vous semble insoluble, à une situation difficile, comment fonctionnez-Vous ?.............. Notre chère Amie Céline , peux-Tu Nous répondre….

-  Ma  : Et Nous faisons tous la même chose en Nous.

-  Céline  : C’est une bonne question çà… J’écoute ce que M’évoque ce tracas, ce que Me fait ressentir ce tracas et J’essaye d’y trouver une solution.

-  Yosuel  : Et est-ce que Tu trouves toujours la solution ?

-  Céline  : Ca dépend du tracas, s’il Me concerne Moi, oui, J’essaye d’en trouver une !

-  Yosuel  : Alors Je vais Te dire une chose : Tu as toujours eu peur que les choses ne tournent pas rond pour Toi. Tu as toujours eu peur quand quelque chose Te contrariait, quand les choses ne fonctionnaient pas comme Tu le voudrais, quand les choses surviennent quand Tu ne T’y attends pas, et que cela est désobligeant ou même parfois catastrophique.

Alors Nous allons Te dire, et cela est valable pour Vous tous : cessez de croire qu’il y aura toujours quelque chose qui se présentera à Vous et qui Vous empêchera de vivre pleinement ce que Vous avez envie de vivre, parce que c’est une pensée très forte qui a pris naissance dans le fait que l’on Vous a dit que la vie était une galère, que la vie était quelque chose qu’il fallait vivre en combattant, que la vie était une suite d’obstacles et que c’est ainsi qu’est la vie, et que c’est naturel de le vivre. Ce sont des pensées qui obstruent en totalité votre propre Puissance, car lorsque Vous comprenez, ressentez, que Vous êtes bien au-delà de cet Humain restrictif, de cet Humain hypnotisé dans tout ce que l’on Vous a fait croire, alors Vous allez Vous permettre de concevoir qu’en étant Vous, dans votre Cœur, dans la Lumière que Vous Êtes, Vous pouvez créer votre réalité sans ne plus jamais croire que la vie est un combat et qu’il y aura toujours des difficultés à dépasser, à la différence, que tant que Vous n’aurez pas atteint un certain niveau de conscience, Vous serez confrontés à toutes vos croyances, vos peurs, à tout ce que l’on Vous a fait croire et inculqué.

Il est temps pour Vous de dire : - « J’accepte d’aller au-delà de tout ce que l’on M’a implanté, et de concevoir que la vie peut être vécue dans la joie, selon ma Puissance de créativité. » Et lorsque Vous êtes confrontés à une difficulté, quelque soit son degré de difficulté, sachez qu’en Vous, dans votre Lumière, si Vous ne rentrez pas dans les peurs, dans l’impossibilité de résoudre cette difficulté, alors Vous pouvez concevoir d’impulser, de Vous voir au-delà de cette difficulté, sans y mettre aucune pensée de limitations, de doutes, d’incertitudes, alors la Lumière répondra. Et il fallait que cela soit dit.

……Pause……

-  Ma  : Prenons une profonde et lente respiration en conscience ………….et Nous expirons très, très lentement…… Nous Nous laissons aller, sans penser…….… Présence……….…

-  Yosuel  : Mes Amis, qu’est-ce qui Vous empêche de dépasser vos peurs ?................. Laissez-Vous aller, ne chercher pas, laissez émerger dans votre Profondeur ce que Vous pouvez ressentir par rapport à ce que Je viens de Vous dire………. Raoul, mon Ami, peux-Tu Nous répondre ?

-  Raoul  : Oui, c’est venu tout simplement et très rapidement. Tout à l’heure, la question : - « Qu’est-ce qui T’empêche de croire en Toi, en ton Divin ? Alors Moi, J’ai toujours un petit doute, Je parle de mes parts Divines, Je ne dis pas que Je suis un Être Divin, et si J’étais un Être Divin, si J’étais un Être de Lumière, Je n’aurai aucune peur. C’est parce que Je ne suis pas là, dans ma certitude d’être Divin et d’être un Être de Lumière. C’est d’épouser totalement, définitivement… Je serai léger et Je pourrai aller de l’avant en courant. Voilà ! Pas un autre mot.

-  Yosuel  : Alors mon Ami, laisse-Toi aller…….. Permets-Toi de ressentir au-delà de tes ressentis humains…… Tu ne peux pas prendre conscience maintenant en totalité de l’Être Divin que Tu Es, Nous Vous y amenons petit à petit, parce que Vous avez vécu de très nombreuses vies dans l’oubli de « Qui Vous Etiez ». Vous avez vécu de très nombreuses vies à la recherche de Vous-mêmes au travers des Autres, dans les peurs, dans la dualité, dans le fait de Vous devoir aux Autres, de vivre beaucoup d’incartades, de souffrances, de déni de Soi, d’abnégation de Soi. Et il Vous faut maintenant Vous ouvrir à votre réalité et déblayer tout le terrain de tout ce que Vous avez vécu.

Alors évidemment, avec toutes ces empruntes, et juste le début de l’ouverture du Cœur, cela est presque inconcevable à un Être de se dire : - « Je suis un Être Divin. »…parce qu’un Être Divin qui vit totalement en conscience de « Qui Il Est », bien sûr ne vivrait pas ce que Tu vis, c’est une évidence ! Mais voilà, Nous Vous réveillons à ce que Vous Êtes. Nous Vous libérons de l’oubli de Soi qui Vous a été amené en des temps très anciens pour Vous protéger d’une perdition dans ce que Vous Vous dirigiez en étant aspirés dans le côté obscur.

Maintenant tous Ceux qui aspirent à se re-trouver sont libérés de cette condition et peuvent se re-trouver, mais cela demande du temps, du temps pour réapprendre en totalité ce que Vous Êtes, à réapprendre vos facultés Divines, de réapprendre tout e que Vous êtes à même de pouvoir vivre, créer, engendrer ici, tout en étant en incarnation.

Alors, ce que Tu as émis est une évidence, mais ne T’y arrête pas, ressens dans ta profondeur que tout ce que Tu as été et vécu dans l’enfermement sous le voile Te demande maintenant d’émerger de ce voile, de libérer tout ce que Tu as créé, de l’intégrer, et de revenir en totale conscience de ce que Tu Es en réalité. Alors petit à petit, Tu ressentiras ce que Tu Es, et Tu n’en auras plus de doutes, mais il Te faut persévérer en ton Cœur, sans Te laisser aspirer par des pensées qui veulent Te contrarier, et surtout qui ne veulent pas ne plus avoir le même impact qu’elles ont sur Toi à travers de ton mental et surtout de ta personnalité humaine.

Alors mon Ami, ne Te laisse plus impressionner par ce qui T’est suggéré : que Tu ne peux pas être un Être Divin vu ta condition de vie. Tu es un Être Divin, qui dans cette condition de vie, intègre petit à petit la conscience de « Qui Il Est » jusqu’à ce que Tu parviennes à ressentir cette Puissance et à ne plus douter un seul instant de ce que Nous Vous disons de ce que Vous Êtes.

Acceptez mes Amis d’aller au-delà de toutes suggestions par rapport à ce que votre mental Vous dit sur ce qu’est un Être Divin, sur ce qu’est votre condition de vie, sur ce qu’est une réalité que Vous vivez. Bien sûr, Vous ne vivez pas pleinement votre réalité Divine, mais celle-ci ne peut pas être vécue tant que Vous n’avez pas dépassé tout ce qui a fait de Vous un Être conditionné, limité, hypnotisé dans le système tel qu’il est actuellement. Et il en est ainsi.

-  Raoul  : Merci.

……Pause…..

-  Ma  : Prenons une profonde et lente respiration en conscience ……….et expirons très, très lentement……

-  Yosuel  : Alors mes Amis, Nous allons aborder une première approche de ce qui peut changer votre vie et Vous amener petit à petit à concevoir qu’il y a une autre réalité que celle que Vous vivez, que celle que l’on Vous a imposée et fait croire. Je vais Vous demander de Vous laisser aller, n’interprétez rien, ne pensez pas, n’imaginez pas, ne cherchez rien d’autre qu’à « être »………

…..Pause…..

Mes Amis, pouvez-Vous, en votre Cœur, impulser…ça veut dire : - « Je suis dans la Lumière, et dans cette Lumière au niveau du Cœur, J’impulse ce qui sort de mon Cœur et qui correspond à ce que Je voudrai vivre et créer pour Moi. Pouvez-Vous le faire à l’instant ?.......................

……Pause……..

Maintenant si cela Vous correspond vraiment, ressentez que c’est votre réalité. Ne cherchez rien d’autre, ne fabulez pas, n’émettez rien d’autre que le ressenti que c’est votre réalité………

……Pause……..

Alors, si Vous êtes sincères, si Vous restez Vous-mêmes, si Vous n’émettez pas de pensées de doutes, de peurs, d’incertitudes, de limitations ou tout autre pensée qui ne soit pas ce que Vous Êtes dans la Lumière, c’est ainsi que Vous amènerez les choses à bouger pour Vous. C’est une première approche de la Puissance que Vous Êtes. Ne cherchez pas à La comprendre, ne La manipulez pas, ne La contrôlez pas. Laissez-Vous simplement être dans cette première approche.

-  Raoul  : Je ne comprends pas, J’entends mal…

-  Ma  : Ah, c’est où que Tu en étais arrêté ?

-  Raoul  : Quand Tu as repris : - « Alors mes Amis, acceptez…. »

-  Yosuel  : Acceptez que si Vous êtes sincères, que cela Vous corresponde, et que Vous croyez réellement que c’est votre réalité, sans émettre aucune pensée de peurs, de limitations, d’incertitudes, de doutes, sans chercher à contrôler ce que Vous avez impulsé, à le manipuler…alors ceci est une première approche de votre Puissance de créativité, mais il Vous faut vraiment ne plus penser et ne plus croire que cela ne peut pas se réaliser de cette façon-là.

C’est ainsi que de tout temps les Maîtres ont créé leur réalité, et cela va bien au-delà de toutes les croyances qu’il faut créer en trimant, en travaillant, en mettant des choses au point, en ayant des buts, en ayant tout un programme pour aboutir à une création. Dans le Divin cela n’existe pas, il y a une impulsion…pour l’Être c’est déjà sa réalité et Il l’a créé. Et quel que soit votre réalité du moment, mes Amis, ne dérogez pas au réapprentissage de ce que Vous Êtes en réalité. Les choses Vous seront amenées petit à petit dans le ressenti et dans une autre perception allant bien au-delà de tout ce que Vous avez vécu.

Alors mes Amis, Je vais clôturer cette session pour ma part, car Vous avez dépassé bien des choses. Vous Vous êtes permis d’intégrer bien d’autres choses, d’élever votre conscience, et surtout d’intégrer un taux de Lumière plus important que le taux de Lumière dans lequel Vous étiez en arrivant à cette session. Maintenant permettez-Vous d’être, de persévérer dans votre cheminement, et ne Vous laissez plus désabuser par tout ce que votre mental, votre personnalité humaine ou l’extérieur veulent Vous amener dans une certaine déstabilisation. A Vous de Vous positionner, à Vous d’être Vous, en Vous, dans l’instant présent, sans rien faire d’autre qu’être, sans rien chercher d’autre qu’être, sans rien penser à autre chose qu’être Vous, en Vous. Et il en est ainsi !

Je Vous salue, Je Vous béni, Je Vous adombre à l’instant même de toute ma Puissance, de ma Lumière, et Je Vous aime tels que Vous êtes. Et il en est ainsi !

-  Tous  : Merci !... Namasté… Merci…

-  Ma  : Prenons une profonde et lente respiration en conscience ………et expirons très, très lentement…… et laissons-Nous aller en totalité……

Présence……

……Pause….

-  Elabel  : Mes Amis, Je Vous salue. Je Me présente : Je suis de mon chant Divin Elabel , le plus beau de tous les Maîtres Ascensionnés. Je fus en mon temps sur cette Terre, le Roi Arthur . Je ne vais pas épiloguer là-dessus, Je l’ai déjà fait dans les sessions que Ma a appelé : « La maîtrise du Maître incarné ». Je M’avance simplement pour Vous dire que Vous êtes Ceux, qui comme beaucoup, avez à cœur de Vous re-trouver, avez à cœur de comprendre « Qui Vous Êtes », avez à cœur de Vous libérer de toutes injonctions, de toutes manipulations, de toutes vos peurs, vos limitations, vos croyances, et bien d’autres encore.

Alors Nous les Maîtres ascensionnés de tout temps, Nous avons vécu des moments difficiles, Nous étions pourtant adombrés, mais en même temps Nous étions dans des époques où la conscience n’est pas ce qu’elle est aujourd’hui. Les énergies étaient très lourdes, et il fallait vraiment s’imposer, il fallait vraiment tenir bon, parce qu’en même temps que Nous étions adombrés, Nous avions aussi à faire l’expérience de ce qu’est un Maître incarné et qui par Lui-même dépasse tout ce qui se joue, non seulement dans la dualité, mais Il avait aussi à comprendre sa propre partie ombre, et c’est ce que Vous faites aussi mes Amis. Alors ne Vous croyez pas démunis, même si Nous sommes là, Vous pouvez le faire, Vous pouvez aller au-delà de tout ce que Vous avez expérimenté, de tout ce qui Vous empêche d’être Vous-mêmes, et de toutes injonctions quelles qu’elles soient.

Mon intervention est un encouragement, un encouragement pour Vous dire : ne baissez pas les bras, quel que soit ce qui se présente à Vous, quelles que soient les roches sur lesquelles Vous trébuchez, Vous pouvez Vous relever et non pas sombrer. Vous pouvez Vous tenir en permanence debout et décider de vivre tous les passages avec facilité, si Vous ne Vous laissez pas aspirer dans le tourbillon de toutes les énergies sombres qui circulent et qui Vous traversent. Elles ne sont pas Vous, elles ne sont pas ce que Vous Êtes, alors ne les laissez pas Vous aspirer. C’était important de le dire, et Je le dis.

Je Vous enveloppe de tout mon Amour, et Je reviendrai à Vous une prochaine fois. Et il en est ainsi.

-  Tous  : Merci ! Merci beaucoup.

Fin de la session par l’écoute de la musique : RALPH n° 2 - Untitled 17

*****

Transcription : MaAna

Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session à Mirabel et blacons.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi