Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à (...)

Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Crest du 22/03/2015

mercredi 1er juillet 2015, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Crest (près de Valence – 26 Drôme)

Animée par l’Elohim Yosuel

Canalisé par Ma Nanda Aweh

Dimanche 22/03/2015

 Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma  : Nous respirons profondément …………..Nous expirons lentement……… Présence à Soi….. Présence en son Cœur…….sans penser…. « Être »…… On se laisse aller en totalité…….

On prend une longue respiration en conscience …………..et on expire lentement……

…..Pause……

-  Yosuel  : Mes Amis, chers Amis chers à mon Cœur, c’est une joie de Vous retrouver, c’est une joie de Vous guider, c’est une joie d’être parmi Vous, et c’est une joie de répondre à vos questions qui ne doivent concerner que ce que Vous vivez, que ce qui Vous concerne. Et c’est ainsi !

-  Ma  : Une question ?........

-  Emaliah  : J’en ai une, mais Je ne sais pas si elle est d’actualité, mais il y a un mois, Yosuel M’a parlé qu’il y avait comme un petit travail à faire, est-ce que c’est le moment de le faire ce petit travail ?

-  Yosuel  : Qu’est-ce que Tu ressens en Toi en ce moment ?

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose en Nous….

-  Emaliah  : Alors, il y a une petite chose sur la poitrine et aussi dans le cerveau…

-  Amayah  : Cerveau droit ou cerveau gauche ?

-  Ma  : Maintenant il est unifié. …..(Rires)….

-  Emaliah  : C’est çà, les 2, c’est dans le cerveau, c’est vraiment à l’intérieur. Je ne sais pas dire où exactement ! J’ai une gêne, mais c’est pas vraiment localisé…

-  Yosuel  : Qu’est-ce qui se passe en Toi au niveau de ta respiration ?

-  Emaliah  : Je pense que Je n’arrive pas à respirer quand même pleinement….

-  Yosuel  : Alors, Je vais Te dire : cesse de Te faire du souci par rapport à tes relations, cesse de Te faire du souci par rapport à ce que les Autres vivent, cesse de Te faire du souci en ne T’octroyant pas de respirer pleinement la vie pour Toi, cesse de penser à des choses qui n’ont plus de conséquences, et qui sont bien loin de ce que Tu Es. As-Tu ressenti hier, que dans la pleine Lumière que Tu Es, Tu peux Te mouvoir comme Tu veux, Tu peux créer par ta Puissance et ta Force, en faisant abstraction à tout ce qui se passe. Tu es dans ta pleine Lumière, et tout ce qui se joue au niveau de l’Humain ne Te concerne plus.

Je sais que c’est quelque chose qui est encore difficile à concevoir, mais dans les prémices de cette conception, Vous en ressentez déjà ce qui sera pour Vous une forme de vie nouvelle. Donc, dans ta pleine Lumière, dans le ressenti de la Force que Tu Es, Tu peux envisager ce que Tu as envie de vivre, sans ne plus être pris à partie par aucune pensée suggestive qui n’est en rien ce que Tu Es. Dans ta pleine Lumière Tu Te meus à l’aise dans la joie, et rien de tout ce que Tu as vécu ne Te concerne. Dans ta pleine Lumière, Tu es Toi, dans ta pleine Lumière Tu vis enfin pour Toi, dans ta pleine Lumière rien ne peut T’interférer si Toi-même Tu acceptes enfin d’être Toi, si Toi-même Tu acceptes de vivre en Toi, si Toi-même Tu n’as plus peur d’être ce que Tu Es. Alors demande à ton corps de se rééquilibrer, et surtout à toutes tes cellules d’être en phase avec la vibration que Tu Te permets de vibrer là où Tu en es, mais à un niveau bien plus élevé que là où Tu en étais, à un niveau bien plus élevé que là où Tu as créé cette gêne, ce déséquilibre, et cette peur de la réaction des Autres……….

Maintenant accepte d’aller au-delà de tout ce que Tu as vécu……..…

Crois en Toi, vis pour Toi, respire la vie pleinement en ressentant à chaque instant : Tu Es, et dans la joie « d’être », Tu Te meus comme Tu en as envie. Et c’est ainsi…

-  Emaliah  : Merci !

-  Yosuel  : Maintenant ce que Tu ressens au niveau de ton cerveau, c’est un déséquilibre entre ta conscience « d’être » et le mental qui essaie de vouloir Te dire des choses qui Te perturbent et qui ne correspondent pas justement à ta conscience « d’être ». Alors ça créé un champ électrique, comme deux prises incompatibles qui se touchent. Accepte maintenant de ne plus Te laisser influencer par ce que ton mental Te dit………… Ne prête pas d’attention aux pensées qui surgissent, mais accepte d’être Toi, en ton Cœur, et de ne plus avoir peur des suggestions émises par un mental qui a de la difficulté à cesser son activité dans le pouvoir que Tu lui avais donné, que Tu lui avais accordé, que Tu lui avais permis d’être…………… Et c’est ainsi !

-  Emaliah  : Merci !

-  Ma  : Et Je dis à Hanabel  : - « Tu débarques avec ta caisse à outils ! » Tu sais Hanabel du Collectif de la Supra-Conscience qui œuvre sur les différentiels entre les paramètres de la conscience collective et la conscience de chaque Être au niveau du subconscient. Hanabel Me dit : - « On s’active ! »

-  Emaliah  : Bon, merci.

-  Anne  : J’ai une question ! Parfois, comme maintenant, J’ai un bruit qui arrive souvent dans l’oreille droite, qui reste dans mon crâne pendant un petit temps. Parfois c’est pouhou ! Ca arrive vraiment vigoureusement. Ca ne Me dérange pas, mais c’est…voilà…J’ai envie de…

-  Ma  : C’est surprenant !

-  Anne  : Oui, c’est surprenant ! Ca a quelque chose de familier, en même temps ! Je ne sais pas…Je n’ai pas de mal en tout cas à l’intégrer, enfin, voila, à vivre avec ! C’est un peu comme si c’était un bruit d’antenne de télévision quand il n’y a plus de programmes…

-  Ama Luna  : Humhum…Cà Me fait penser aux sons des fréquences de la vidéo….

-  Yosuel  : Alors, mon Amie, il faut que Je Te dise : Tu es simplement en interférence à ce moment-là, et ne dis pas que c’est quelque chose qui Te soit familier, ne l’accepte plus. C’est une interférence qui est due à une incohésion entre ce que Toi Tu veux émettre, ce que Toi Tu perçois, ce que Toi Tu n’acceptes pas de percevoir, et ce que Tu ne veux plus entendre. Alors lâche toutes ces particularités. Accepte enfin d’être Toi…………..

Accepte de Te permettre de tout entendre………sans peur de ce qui pourrait émerger, sans peur de rectifier le tir de ce que Tu vis, sans peur d’être face à Toi-même, sans peur de dire et de ressentir : - « Ah, ben oui, là Je Me Suis fourvoyée, là ça ne Me correspond pas, là, c’est un aspect de Moi qui M’empêche d’être Moi-même, qui M’empêche de vivre pour Moi, qui M’empêche de voir les choses autrement. Et bien, Je l’accepte de tout mon Cœur, Je l’intègre, Je le transcende, Je le dépasse. »……..

N’aie plus peur de tout ce qui pourrait Te choquer. N’aie plus peur de tout ce qui peut T’amener à dépasser ce qui Te maintient dans la non-réalisation, dans la non-perception de ce que Tu pourrais maintenant créer pour Toi, même si cela Te bouscule, même si cela change tout ce que Tu as cru qui Te correspondait, parce que Tu es en demande « d’être ». Tu es en demande de vivre autre chose. Tu es en demande d’être autonome, de vivre enfin pour Toi, de vivre pleinement autre chose. Alors n’aie plus peur de ton devenir, n’aie plus peur du changement, n’aie plus peur de prendre un virage à 380°, n’aie plus peur de ce qui s’en vient.

Et lorsque des propositions Te sont amenées, ne les rejette pas d’un bloc. Respire profondément ……. Laisse-Toi aller en ton Cœur, laisse ta propre Conscience T’insuffler si cela Te correspond, et comment Tu peux œuvrer dans ton sens, dans ce qui Te correspond. Tu n’as pas à avoir peur de certaines propositions, mais Te permettre de ressentir dans ta Profondeur, et plus dans les ressentis humains limités, plus au niveau de ta personnalité humaine, mais au niveau de ta Profondeur, au niveau où là Nous pouvons T’insuffler ce que Tu peux faire pour Toi, en restant libre, sans dépendre de Qui que ce soit, sans subir Qui que ce soit, mais en T’exprimant clairement avec tout ton Cœur et ton Amour, dans ce que Toi Tu conçois de vivre par rapport à certaines propositions.

Si Tu es clair, Toi-même, sincère, intègre, tout se modulera selon ce que Toi Tu veux créer pour Toi, en sachant que tout ce que Tu crées pour Toi en étant dans l’Amour et la Lumière, servira l’ensemble et ne nuira à Qui que ce soit. Mais Tu ne devras jamais Te fourvoyer dans ce que les Autres attendent de Toi, mais de T’exprimer dans ce qui Te correspond, dans ce que Tu ressens avec joie et passion, dans ce que Tu ressens qui peut T’amener à vivre pleinement ce que Tu as envie de vivre, tout en accueillant les Autres, tout en œuvrant dans l’Amour et le partage, sans que personne ne soit lésé, mais que tout s’articule autour de la compréhension, et autour d’une création bénéfique à Chacun et à l’ensemble. Accepte de ne plus Te laisser impressionner par tout ce qui surgit en Toi qui est incohérent, qui est bataille, qui est réaction, qui est incompatibilité avec ce que Tu Es……….… Laisse aller, respire profondément, et laisse ton Cœur s’exprimer. Et c’est ainsi….

-  Anne  : Merci.

-  Yosuel  : Je T’honore !

-  Ma  : une question ?.....

-  Ama Luna  : J’en ai 2, la première, c’est pourquoi est-ce que régulièrement, Je Me mets dans une dynamique : Je prends mon temps, J’ai tout le temps, et après Je n’aie plus le temps, Je speeds ?

-  Yosuel  : Alors mon Amie, Tu veux que Nous Te déroulions le tapis rouge ?

-  Ama Luna  : Je n’irai pas jusque là !

-  Yosuel  : Pour T’accompagner et faire le…….

-  Ma (avec amusement) : Je vois le tapis rouge et tout s’écarte….pour que Tu ne sois pas speed…… C’est ce que Je vois, pour que tout Te sois amené sans subir cette état de speed, de pression.

-  Yosuel  : …Alors tout simplement, après notre humour cosmique, comme l’appellerait Ma, il Te faut apprendre à être Toi. Nous Vous avons dit que Vous n’aviez plus à Vous préoccuper du temps, mais en même temps, Vous vivez encore dans un contexte où le temps Vous devez en prendre compte d’une certaine façon. Alors il ne Nous appartient pas de Te dire ce que Tu dois faire, mais de Te regarder, de T’écouter, de Te respecter. Je n’ai pas à Te dire les choses, mais selon ce que Ma fait, Je dirai que, avec amusement, lorsqu’Elle sait qu’Elle doit être à un certain endroit, à une certaine heure et qu’Elle ne veut pas speeder, Elle prend suffisamment de temps à l’avance pour traîner, pour se donner du bon temps, pour s’occuper d’Elle, pour préparer tranquillement ses affaires, pour prendre son petit déjeuner doucement, fumer sa cigarette tranquillement, parfois même faire un petit jeu, et partir suffisamment à l’avance pour aller là où Elle doit aller tranquillement, en écoutant de la musique, en regardant le paysage, parfois en chantant. Avant, il y avait des fois où Elle pleurait, mais maintenant cela se passe dans la joie. Que veux-Tu que Nous Te disions de plus ?

-  Ama Luna  : Oui, mais alors Je prends le cas de Ma, parce que pour Moi, c’est encore plus grave que ça. Je vais faire en sorte d’avoir tout le temps, mais malgré… Je pourrai prendre ½ heure de plus, mais malgré tout, J’en arrive toujours au même point de Me mettre à speeder à la fin, car J’ai toujours l’impression d’avoir le temps !

-  Ma  : Pour répondre à Yosuel dans ce qu’Il dit, Il M’amuse, parce qu’Il Me voit faire, par exemple J’ai un train à 8 h, et bien, Je Me mets un papier et Je mets : lever à 6 h, et Je sais qu’il y a ¼ h pour aller à la gare. Départ à 7 h 30 et à 7 h30 Je suis dans ma voiture, ce qui fait que J’arrive et J’ai le temps de Me garer. En général J’ai encore le temps de boire un petit café, mais Je sais qu’à telle heure Je dois avoir passé le…

-  Ama Luna  : Je le sais aussi !

-  Ma  : Donc à ce moment-là, quand Tu Te donnes tout le temps, Tu ne peux pas speeder.

-  Ama Lun a : Mais J’ai l’impression d’avoir toujours plus de temps, et Je speede à la fin, sans finalement que ça Me mette plus de pression par rapport à Vous, c’est différent, mais Je ne comprends pas ce mode de fonctionnement, J’ai l’impression qu’il y a un truc…

-  Yosuel  : Il faut que Tu Te libères en totalité de la peur de ne pas y arriver, de la peur de ne pas être dans le temps imparti, de la peur qu’il y ait toujours dans ton laps de temps pour arriver là où Tu dois aller, qu’il y ait toujours un obstacle. Tu dois Te voir dans ta Lumière, et dans ta Lumière Tu es déjà accomplie, Tu es déjà là où Tu dois être. Tout est facilité. C’est comme si au moment où Tu pars de chez Toi, dans ta Lumière Tu es déjà là où Tu dois être, et Tu y es arrivée dans la joie, sans aucune autre pensée………..

Maintenant Tu dois aussi accepter que ce mode de fonctionnement est comme pour Toi une raison de Te sentir importante, une raison de Te sentir vivante, un raison de pouvoir dépasser quelque chose, comme si dans ta vie Tu avais l’impression de ne pas pouvoir dépasser les choses, et c’est un mode de fonctionnement………

Alors Je Te dirai : il est temps que Tu lâches toutes ces raisons d’être, de vivre, de fonctionnements……. Accorde-Toi enfin « d’être ».......... Accorde-Toi de vivre sans rien chercher à Te prouver quoi que ce soit, parce que d’une certaine façon Tu Te limites………… Accepte enfin de vivre en Te faisant plaisir……… Accepte enfin de vivre pour Toi………… Accepte de ne plus Te chercher au travers de certaines raisons qui ne T’amène pas à être pleinement Toi...................

Et maintenant si Tu acceptais simplement de ne plus rien chronométrer………..mais simplement de Te dire : - « Je M’ouvre à la facilité. Je M’ouvre au plaisir de vivre chaque instant, quels que soient mes impératifs. » Et c’est ainsi !...............

-  Ama Luna  : Merci ! Ca Me va !....... Et la deuxième question est : ce n’est pas tout le temps, mais parfois quand Je Me pose et que Je commence à respirer profondément pour être en Moi, avec Moi, J’ai une pression au niveau du corps, près du Cœur, qui Me gène, et du coup Je mets ma main pour moins sentir, pouvoir……..

-  Yosuel  : Cette pression au niveau du Cœur, beaucoup d’entre Vous la ressentent, la vivent, c’est un peu général. Le Cœur est votre centre, c’est l’accès à toutes vos données, c’est l’accès à votre réalisation, c’est l’accès à votre centre primordial, c’est l’accès à votre Conscience Divine, c’est l’accès à vos impulsions, qui émises, vont générer toute votre créativité. Lorsque Vous n’êtes pas en phase avec Vous-mêmes, lorsque Vous avez des peurs, des incompréhensions, des incohérences, lorsque Vous tergiversez entre l’Humain que Vous étiez et ce que Vous comprenez maintenant que Vous Êtes, alors le Cœur émet des signaux électriques qui Vous font mal. Il Vous faut à ce moment-là Vous reprendre, respirer profondément, accepter ce que Vous traversez, accepter ce qui ne Vous correspond pas, ne pas rester dans le malaise du moment, ne pas chercher à le comprendre, accepter d’intégrer ce qui se manifeste, accepter d’aller au-delà de ce que Vous vivez, et Vous permettre enfin « d’être »…

Votre Cœur est la résonance de votre propre Cœur Divin, c’est le pulsateur de toutes choses, c’est pour cela qu’Il vit de très grands déséquilibres tant les Êtres souffrent d’un mal de vivre, de la non-acceptation de la vie et de tout ce qui découle, de tout ce qui se joue dans le non-Amour de Soi, dans la non-conscience de ce qu’un Être est en réalité.

Alors ce que Je Te dirai : lorsque Tu as ce genre de ressenti, ne cherche pas à comprendre, mais accepte de dépasser ce que Tu vis, ce qui ne Te correspond pas. Accepte de Te re-trouver, de Nous laisser œuvrer à travers Toi, et de demander à ton Cœur de se rééquilibrer, de vibrer dans l’Amour que Tu Es, de battre au chant de la Vie, de battre au chant dans la résonance de ce que Tu es Toi dans la Lumière, dans l’Amour et la Joie d’être. Ne permet pas à ton Cœur de souffrir, et de Lui dire que Tu L’aimes et qu’Il est la partie, ici en incarnation, qui Te permet de vivre dans un corps, qui Te permet d’être pleinement ici sur cette Terre, qui Te permet d’impulser tout ce que Tu veux voir se réaliser pour Toi, en sachant qu’Il est quelque sorte le Conducteur de toutes les impulsions que Tu émets comme Energies qui vont se mouvoir pour Te servir. Ton cœur doit toujours répondre à la conscience de ce que Tu Es. Ton Cœur doit battre dans la mouvance de ta Puissance à « être », de ta Puissance à créer, de ta Puissance à régénérer tout ce que ton corps a de déséquilibres, en commençant par Lui-même. Tu comprendras le moment venu combien ce Cœur est le centre même de ta Conscience ici qui correspond au Cœur même de la Conscience « du Tout ». Et c’est ainsi !

-  Ama Luna  : Merci !

………. Pause ……….

-  Ma  : C’est le cerveau principal, tout ce qui est émis au niveau du Cœur, le Cœur l’impulse au cerveau, et le cerveau le redistribue au corps. Des fois, parce que Moi ça M’arrive de temps en temps, J’ai l’impression d’avoir une crise cardiaque, Je vais Le voir, Je Le prends dans mes mains et Je Lui fais de gros bisous, et Je Lui dit : - « Non, non, non, allez, tous tes petits circuits fonctionnent parfaitement. » Parce que finalement c’est aussi l’Impulseur du sang, et le sang c’est la vie, c’est le module principal de notre corps, c’est le module fonctionnel de tout le corps, c’est aussi le pulsateur de toutes les particules dans la réalisation. C’est ce que disait un peu Gregg Braden (http://www.vivre-tellement-mieux.com/la-puissance-de-notre-coeur-conference-de-gregg-braden-en-francais/) quand Il disait : tout ce qui est émis au niveau du Cœur, c’est comme si, et bien Vous permettiez –enfin c’est son expression- à la Matrice Divine de répondre à ce qui est émis au niveau du Cœur. Je ne sais pas si Tu avais vu ça ?

-  Ama Luna  : Oui, Je l’ai vu, c’est juste que dans ce cas là, Je pars du principe du chakra du Cœur, et pas du Cœur organe, c’est comme si c’était dissocié en fait.

-  Ma  : Et en fait, le Cœur organe et le chakra du Cœur… Yosuel Me précise que le Cœur organe est en résonance avec le chakra du Cœur.

-  Emaliah  : Biologiquement le Cœur, Il est situé là (Elle Le montre sur sa poitrine), et la pointe se trouve finalement au milieu du corps, ( Ma  : du chakra du Cœur). Oui, et Je l’ai constaté tout à l’heure quand Yosuel Nous l’expliquait, Il est en biais, la pointe du Cœur, puisqu’Il est en biais finalement dans l’organisme et Il arrive sur le chakra du Cœur.

-  Ma  : Les chakras sont des vortex énergétiques, et notre Cœur vibre en résonance avec le chakra du Cœur. Je dirai que pour le moment, c’est une compréhension déjà très forte et très puissante, mais Je pense qu’il y aura au fil du temps encore d’autres compréhensions encore plus subtiles, plus fortes, plus grandioses… Une autre question ?.......

-  Annie  : J’ai toujours médité avec des protocoles, et J’essaye de lâcher ça de plus en plus. Est-ce qu’une méditation, ça peut être juste « être », et plus relié à tout un tas de truc : la Terre, le ciel…voilà. Tout ça pourrait Me prendre des heures si Je voulais, un peu comme si Je validais un tas de truc, et vas-y et J’énumère, comme si une méditation était une sorte de monologue. Donc Je Me dis que Je ne pourrai pas tout simplement Me brancher comme une prise, et puis tac…il y a un courant qui fait que tout est au courant de tout, et que tout est en place sans avoir à positionner des trucs, à valider des trucs.

-  Yosuel  : Alors mon Amie, Tu as posé la question et Tu y as répondu ! Lorsque Tu es Toi, en Toi, sans rien faire d’autre qu’être, sans penser, il n’y a rien d’autre que Tu puisses faire, parce qu’alors Tu Te cherches. Tu cherches à comprendre s’il y a quelque chose qui ne va pas, s’il y a quelque chose que Tu ne fais pas et qui ne T’amène pas à « être », s’il n’y a pas quelque chose auquel Tu passes à côté, s’il n’y a pas quelque chose qui n’est pas conforme à ce que l’on attend de Vous, ou que ta Conscience attend, ou que quelque chose dont on ne sait quoi attend. C’est en fait une perpétuelle recherche, un perpétuel essai de remise à niveau, comme s’il y avait toujours quelque chose qui devait être rétabli, rééquilibré, recherché. Rien de tout cela n’a de sens ! Nous le disons, Nous le redisons et Nous le re-redirons : soyez Vous, en Vous, simplement. Tout le reste n’est que des fabulations pour ne pas être pleinement Vous, en Vous, face à Vous dans ce que Vous Êtes en réalité. Rien d’autre ne peut être dit, tout est une question de recherches, et lorsque Tu Es, rien d’autre ne peut être fait, car la Conscience « Est », la Conscience ne se cherche pas, la Conscience créé en permanence. Elle créé selon ce qu’Elle Est, selon ce qu’Elle impulse, selon ce qu’Elle désire vivre comme expérience. Et c’est ainsi.

Alors, que veux-Tu vivre pour Toi, que veux-Tu créer pour Toi, que veux-Tu engendrer en étant en conscience. Et là est toute votre problématique ! Ne Vous cherchez plus. Soyez-Vous, en Vous, simplement ! Et c’est ainsi.

-  Ma  : Alors bien sûr, Tu sais qu’il n’y a pas de hasard que Nous soyons ensemble, pas de hasard que des Êtres qui sont venus sur cette Terre pour se réaliser se regroupent et soient en résonance. Maintenant il existe beaucoup, beaucoup, beaucoup de différents groupes d’Êtres, de groupes d’Âmes sur cette Terre. Tu as des Êtres qui sont venus sur cette Terre pour encore, et c’est leur rôle et ce rôle est grandiose, de maintenir, d’être encore les Gardiens de la Terre. Certains Êtres qui sentent qu’Ils ont une connexion avec la Nature, avec la Terre et qui doivent faire des rituels, des protocoles, mais ça Leur appartient, Ils le savent, mais Nous, ce n’est pas notre rôle. Alors parfois, on entend qu’il se passe ça, ou ça, ou çà, et on va se dire : eh bien, On va se dire : - « C’est peut-être ça aussi qu’il faut que Je fasse. » Mais non, parce que ton Cœur le sait, ton Âme, ta Conscience Elle sait ce pourquoi Tu es venue sur cette Terre. Est-ce que Tu es un Gardien de la Terre, est-ce que Tu as encore quelque chose que Tu dois maintenir à tel endroit ou tel lieu, ou est-ce que Tu as simplement à être Toi, à Te libérer du système karmique, de tout ce qui T’empêche d’être Toi et d’aller dans ta maîtrise pour être vraiment un Maître vit pleinement ce qu’Il a envie de vivre sur cette Terre.

Alors c’est vrai qu’il y a des Êtres qui ont des rôles très spécifiques et qui parfois savent ce qu’Ils ont à faire, et Ils n’enseigneront pas le fait de dire aux Êtres : - « C’est ça que Vous devez faire. » Parce qu’Ils savent que ça Leur appartient. Et Tu en as d’Autres qui le ressentent, mais Ils n’ont pas atteint le niveau de conscience suffisant, et Ils vont créer des Groupes, or plein de Gens dans ces Groupes, ça ne Les concernent pas, et ces Gens vont rentrer dans ces Groupes en croyant que c’est ce qu’Ils ont à vivre. Il y a plein de choses mondialement qui se font, et Je pense que c’est le ressenti de Chacun, Chacun en Soi va ressentir si ça Lui correspond ou pas…….…… Une question ?........

-  Anne  : Tout à l’heure J’ai eu un coup de chaud dans mon corps, J’étais obligé d’enlever deux couches de vêtements. J’avais une oppression au niveau du plexus……..

-  Yosuel  : Alors mon Amie, le plexus réagit toujours à quelque chose qui se présente qui est un malaise, un aspect, une souffrance, une partie de Vous qui doit être comprise, ressentie, libérée et dépassée. Alors ce qui a émergé en Toi, c’est un aspect qui représente la peur de devoir prendre des décisions, sans même savoir ce qui va advenir, sans même comprendre si cela Te correspond, et sans même savoir si Tu va pouvoir y faire face. Peux-Tu ressentir cet aspect de Toi ?

-  Anne  : Oui !

-  Yosuel  : Accepte-le avec tout ton Cœur………………..ne cherche pas à comprendre, regarde-le s’intégrer dans ta propre Conscience Divine, sans rien faire d’autre…………

Et maintenant avec tout ton Cœur, accepte que Tu n’as plus à avoir peur de ce qui s’en vient………. Reste dans l’instant présent…… Reste en confiance…….. Si Tu restes Toi-même en permanence en ton Cœur, sans émettre de pensées de peurs, tout ce qui se présentera à Toi, Tu pourras l’accueillir dans ce qui Te correspond, dans ce que Tu auras à faire. Accepte de vivre pour Toi………. Ressens-le………. Ne Te pose plus de questions, sois en permanence Toi dans l’instant, et sache que tout peut se moduler facilement, avec facilité dans la Lumière que Tu Es si Tu ne Te laisses pas prendre au piège de tes pensées, de ce qui émerge, de ce qui ne Te correspond pas : - « Je Suis, et Je l’accepte… Je Suis, et Je créé ma réalité… Je Suis, et J’ai confiance en Moi… Je Suis, et Je vis pour Moi… Je Suis, et Je ne Me retourne plus… Je Suis, et Je vais de l’avant en écoutant ce que mon Cœur Me dit, en écoutant ce qui se passe dans ma Profondeur, en écoutant ce qui peut être ressenti à d’autres niveaux, surtout au niveau de ma propre Conscience Divine… » Prends une profonde respiration………..et permets-Toi d’être dans l’instant………… Et si Tu acceptais maintenant de T’accueillir……..de T’accueillir avec joie………et Te dire : - « Maintenant J’accepte la vie……… J’accepte de vivre autrement………. J’accepte de Me faire plaisir…….. Et Je ne suis plus un Être qui doit vivre au niveau des limitations de tous les Êtres, au niveau de tous les Êtres démunis de tout, au niveau de tous les Êtres au travers desquels Je Me suis confondue comme une appartenance à une réalité où Je pouvais Me retrouver. »…..

C’est une grande limitation, c’est un engluement, c’est une aspiration au niveau de tous Ceux qui vivent dans le rejet d’Eux-mêmes, dans le rejet de l’abondance, dans le rejet de la vie. Emerge de tout cela, et laisse-Les être. Sors-Toi de ce conditionnement, sors-Toi de toute cette appartenance auprès de tous ces Êtres, comme une raison de vivre, une condition de vie : - « Je suis autre chose. Je suis l’abondance. Je suis l’équilibre biologique. Je suis la pleine Lumière. Je suis la Force. Et maintenant Je Me dis : Je Me libère de tout lien avec la densité, avec tous les Êtres pris au piège d’une condition de vie limitative et totalement dans la non-estime de Soi. »…. Il est temps que Tu Te vois autrement, il est temps que Tu T’estimes, il est temps que Tu Te prennes en main, il est temps que Tu ressentes l’Amour de Toi-même, il est temps que Tu vives autre chose, mais ne précipite rien. Sois Toi-même dans l’instant. Sois Toi-même en conscience. Sois Toi-même dans l’Amour de Toi-même. Sois Toi-même dans la perspective du changement. Reste bien centrée dans ta Lumière, dans l’Amour que Tu Es. Ne cherche rien à l’extérieur, ne Te laisse plus aspirer par Qui que ce soit ou par quoi que ce soit, et permet-Toi enfin de T’écouter. Et c’est ainsi !

-  Anne  : Merci, merci !

…..Pause…..

-  Yosuel  : Bien les Amis, Je crois que Nous avons fait le tour, et Je Vous le dis comme à chaque fois, parce que c’est une vérité : Vous avez libéré une quantité d’énergies importante, Vous avez élevé votre conscience dans votre propre Conscience, et Vous Vous permettez à chaque fois d’être de plus en plus Vous-mêmes. Alors la seule chose que Je Vous dirai pour clôturer cette session que Vous appelez « questions-réponses », c’est de décider maintenant définitivement d’être Vous, en Vous. Vivez pleinement chaque instant, vivez pleinement ce que Vous Êtes, et surtout ne dérogez pas à ce que Vous Êtes. Soyez Vous dans la Lumière que Vous Êtes. Ne Vous laissez plus interférer par quoi que ce soit, et ne croyez plus jamais que Vous ne pouvez pas créer ce qu’il y a de plus grandiose au-delà de tous les principes humains. Et il en est ainsi !

Je Vous salue, Je Vous bénis, Je Vous accompagne, comme Nous Tous de notre côté.

-  Ma  : Merci, et Namasté Yosuel .

-  Ama Luna  : Merci.

- Tous : Merci.

*****

Transcription : MaAna  Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session à Crest.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi