Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Retranscription de la session n° 16/44 à Mirabel et Blacons du 30/01/2016 (...)

Retranscription de la session n° 16/44 à Mirabel et Blacons du 30/01/2016 "Maintenent Je Suis"

samedi 2 avril 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Animée par les Elohims Yosuel et Arzael

et les Maîtres Ascensionnés Elabel (roi Arthur) et Saint-Germain

Intervention de Métatron

canalisés par Ma Nanda Aweh

Maintenant « Je Suis » – 16-44

Samedi 30/01/2016

1ère partie  :  Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma  : Eh bien, Je Vous salue Tous, Je Vous honore d’être ici présents, ce magnifique groupe, Nous sommes 13, un très bon chiffre, un chiffre sacré. C’est vraiment, vraiment une joie que Nous Nous retrouvions, dans cette joie, cet échange, cette harmonie entre Nous tous, et Nous accueillons Nadia qui est ici pour la première fois. Voilà… Et J’honore vraiment tous Ceux qui font la route pour venir de loin, on peut le dire…

-  Ama  : On peut le dire, oui… (Rires)…..

-  Ma  : …sont venus les Amis de Grenoble, autre commune de l’Isère, la Normandie, le Puy-en-Velay dans la Haute Loire, le Massif de Belledone en Savoie et la Sarthe… Donc merci à Vous d’être présents et de cheminer ensemble, et Je vais faire et très court pour Nadia

Je dirai que depuis la fin 2012, avec le passage en 2013, Nous sommes rentrés dans un nouveau cycle, un cycle de 26 000 ans, qui est le cycle que Nous avons attendu depuis très, très longtemps que Métatron a appelé le cycle du « Retour sur Soi ». C’est-à-dire que pendant des millions d’années Nous n’étions pas en conscience de « Qui Nous Sommes », et dans ce nouveau cycle Nous réapprenons « Qui Nous Sommes ». Nous ne sommes pas des Humains, Nous sommes des Emanescence de « la Source », mais Nous faisons l’expérience, ici en incarnation sur cette Terre, de la dualité, de l’oubli de notre Source Originelle, de notre côté ombre. Donc maintenant, Nous avons tous les outils qui sont amenés par nos Amis les Êtres de Lumière pour ré-apprendre ce qui est déjà en Nous, et que Nous avons oublié, mais c’est en Nous. Donc on va ré-apprendre petit à petit à Nous re-connecter à notre Emanescence Divine, à ré-apprendre toutes nos facultés Divines, et cela commence par vraiment faire un travail sur Soi, et tout se passe à l’intérieur. Rien de l’extérieur ne T’y amènera. C’est une question personnelle, individuelle. On n’appartient pas à un groupe, on n’appartient à Personne, et Personne n’est plus que quelqu’un d’Autre. Ok !

Comme Tu as pu un peu le voir, on est beaucoup plus entre Amis que quelqu’un qui suit un groupe. J’ai évolué, si Je peux M’exprimer comme ça, à l’intérieur de Moi-même, mais en même temps que tous Ceux qui participent aux sessions. On a besoin d’être guidés pour vraiment Nous acheminer à Nous re-trouver en totalité dans ce que Nous Sommes en dehors de l’Humain que Nous avons cru être.

Donc, c’est important d’avoir la volonté de décider Soi-même, pour Soi, et uniquement pour Soi, d’aller à la rencontre de Soi en son Cœur pour comprendre tout ce qui ne va pas, qui Nous empêche d’être Nous-mêmes, qui Nous empêche d’être dans la Joie, qui Nous empêche de vivre dans l’abondance, de faire ce que l’on a envie de vivre, d’être vraiment dans cette joie « d’être ». Alors cette joie « d’être » commence en premier, et Je dirai que c’est vraiment important, par apprendre à s’aimer. Et d’accepter d’être ici dans ce corps en incarnation, d’accepter la vie, et d’accepter d’aller au-delà de tous les aspects humains que Nous avons créés.

Je dirai que les bases sont d’apprendre à être en permanence dans sa Présence, dans son Cœur. Alors il faut du temps, Tu as ici des Personnes qui cheminent ensemble depuis des années, il faut du temps, et ça ne se fait pas en un claquement de doigt. Donc, il faut du temps, et pour être Soi, dans son Cœur, il est nécessaire de passer tous les jours des petits moments, même plusieurs fois pas jour, dix minutes par exemple, pour être en Soi, sans penser, et apprendre à ressentir, mais ressentir au-delà des ressentis humains, et ça va Te permettre petit à petit, de pouvoir être Toi dans le quotidien, où que Tu Sois, même dans l’activité de la journée, de pouvoir être Soi en son Cœur en permanence. C’est donc important de passer des petits moments, en Soi, dans son Cœur, Je n’appelle pas ça des méditations, J’appelle ça se re-trouver, être en conscience, c’est-à-dire que Tu passes des moments en Toi, sans rien chercher, sans rien visualiser, surtout pas, sans mettre d’images, mais être là, et de Te permettre de ressentir.

Ca va Te permettre également dans ton quotidien, ça demande du temps, d’apprendre à ne plus penser, ne plus chercher à comprendre les choses, ne plus se poser de questions, et simplement être là, sans rien chercher d’autre, à ressentir de ce qui se passe, et dans ce ressenti de ce qui se passe en Toi, et bien Tu vas ressentir qu’il y a quelque chose, et c’est dans ce quelque chose de fort, de puissant que Tu vas ressentir que Tu es en Amour avec Toi-même, et que Tu n’as plus besoin de chercher à être aimée par Qui que ce soit, et plus Tu vas ressentir cet Amour, plus Tu vas Te Le donner, plus Tu vas le vivre au quotidien, et plus Tu auras à cœur à ce moment-là à Le partager. Et la notion de couple va totalement changer. On ne se cherche plus en l’Autre, on ne se confond plus en l’Autre, on ne se nourrit plus de l’Autre, on n’exige plus rien de l’Autre, on n’est plus dans la dépendance de l’Autre, on n’est plus dans les attentes en l’Autre et en les Autres, mais Nous sommes en Amour de Soi-même, et alors là, si c’est ton choix de partager ta vie avec un Être, Tu vas avoir à ce moment-là à cœur de partager cet Amour de Toi-même, sans ne plus rien chercher, sans ne plus avoir d’attentes et à ce moment-là, il y aura harmonie, il y aura joie, humour, partage… Tu vois, c’est complètement différent.

Tu vas apprendre à ne plus Te devoir aux Autres, à ne pas être le Sauveur du monde, à ne prendre rien sur tes épaules, mais accepter tous les Êtres comme Ils sont en les laissant être, parce que petit à petit, Tu vas ressentir en Toi que Tu es autre chose, que Tu es une Puissance, qu’il y a une Force en Toi, et dans cet Amour de Toi-même, Tu vas comprendre que finalement, tous Ceux que Tu côtoies ne sont pas en conscience de « Qui Ils Sont », Ils ne sont pas en Amour d’Eux-mêmes, Ils vivent dans les souffrances et à ce moment-là, plus Tu vas comprendre l’Être Divin que Tu Es. Et plus Tu vas comprendre que Tu es cette Puissance, cet Amour, et plus Tu auras de la compassion pour Toi, mais aussi pour les Autres.

Je dirai donc que la base est d’apprendre à être Soi, en Soi, et Tu ne cherches rien d’autre qu’à être Toi, en Toi, en permanence, sans penser, en ton Cœur, en l’instant présent, alors qu’est-ce qui va se passer ?… (Rires de toute la salle)…. Et bien il va se passer que tout ce que Tu as à libérer va se présenter tout seul, et donc Tu vas ressentir quelque chose qui va peut-être Te faire du mal, Te faire souffrir sur l’instant : accueille cette partie, elle ne se présente pas pour que Tu en souffres, mais parce que c’est un aspect de Toi dont Tu es prête à Te libérer. Cet aspect qui T’a dérangé tout au long de ta vie, qui T’a empêché d’être Toi, d’être dans la joie, de ne plus dépendre des Autres, et bien, à ce moment-là, pose-Toi tout de suite… Tu respires profondément, Tu es dans ton Cœur, et Tu dis : - « Je l’accueille, Je l’accepte. » Tu laisses les Êtres de Lumière œuvrer à travers Toi… Tu l’intègres, Tu le laisses intégrer.

Alors intégrer, ça ne veut pas dire faire rentrer dans son corps une partie sombre, ça veut dire que cet aspect qui Te gêne, qui T’empêche d’être Toi, Tu vas pouvoir le transmuter dans la pleine Lumière que Tu Es en intégrant dans l’Amour quelque chose qui n’a plus lieu d’être. Tu l’accueilles avec Amour, et là Tu peux dire en ton Cœur, sincèrement : - « Ce n’est pas ce que Je Suis, Je l’intègre, Je l’accueille, Je l’accepte, c’est Moi qui l’ai créé, c’est mon expérience. » Et Tu laisses vraiment les Êtres de Lumière T’aider, puisque c’est ta sincérité, c’est ton Cœur qui parle, et si Tu es à même de ressentir ce à quoi cela correspond, eh bien à ce moment-là, Tu peux dire : - « Ca n’est pas ce que Je Suis et Je le transmute. » Par exemple, dans le sens où c’est une partie de Toi où Tu Te dévalorisais, et bien, Tu l’as ressens cette partie, Tu l’intègres avec Amour : - « Ce n’est pas ce que Je Suis. Je suis ce que Je Suis. Je suis un Être grandiose et Je Me valorise. » Tu vois, Tu le transmutes, et ensuite Tu le transformes, Tu le dépasses. Ok ? Et ensuite, Tu vas Te sentir plus légère, Tu vas être bien et ah !…il y en a un autre qui se présente !

C’est ça le chemin jusqu’à ce que Tu intègres toutes tes parties, tous tes aspects, et que de plus en plus Tu élèves ta conscience dans ta Conscience, puisqu’en fait une conscience ne s’élève pas, mais c’est un apprentissage pour expliquer les choses, puisqu’on a tout en Nous, mais plus Tu vas être dans une conscience plus grandiose, plus élargie, plus Tu vas comprendre la Puissance, l’Amour que Tu Es, et plus Tu vas être Toi-même. Tu vas apprendre aussi, en étant dans ton Cœur, que c’est ta propre Conscience Divine qui créé. Tu vas ressentir en Toi ce que Tu veux vivre, ce que Tu veux voir se manifester, ce que Tu veux faire pour Toi, et vraiment l’impulser dans ton Cœur, et ensuite laisser faire, sans émettre aucune autre pensées : - « Ca n’est pas possible, ça sera quand, ça sera comment, Je n’ai pas les moyens, etc… » Non ! Parce qu’alors Tu ne permets pas aux Energies de Te servir, et Tu ne pourras pas ressentir ce que le Divin que Tu Es est à même de manifester bien au-delà de l’entendement humain !

C’est ce que Je développe dans les premières sessions d’initiation, donc Je ne vais pas M’étaler dessus… les sessions d’initiation sont de la session 1 à la 28, et à partir de la 29 c’est la maîtrise du Maître. Quoi que Nous suivions comme session en étant là où on en est, cela n’a pas d’importance, car n’importe quel Être peut y participer à n’importe quelle session, Il prend ce qu’Il a à prendre dans ces sessions et le chemin se fait pareil.

Voilà, ça c’était ce que Je voulais dire. Donc petit récapitulatif : la base, c’est apprendre à être là, en son Cœur, quand Tu ressens que Tu es dans le mental, eh bien descends au niveau du Cœur. Et la deuxième chose, c’est de respirer profondément, mais en conscience : J’inspire profondément par le nez…l’air que Je respire descend dans tout le corps, et Je dirai cette respiration, on l’accompagne, on la vit en conscience, et d’ailleurs au sujet de cette respiration en conscience, Yosuel va y revenir dans une session prochaine, parce que beaucoup respirent profondément, mais pas en conscience…. Donc, Je reprends : on respire en conscience, on est conscient de cette respiration qui est le mouvement et Tu expires très, très lentement… Ok ?

Respire profondément le plus souvent possible, par exemple le soir Tu peux T’endormir en prenant deux ou trois grandes respirations profondes, le matin également en Te réveillant, dans la journée quand Tu Te détends, ou simplement parce que Tu as à cœur de respirer profondément, ça fait bouger les énergies. Respire profondément lorsque Tu Te retrouves dans un endroit que Tu ressens lourd, ou dans une réunion de personnes où Tu ressens qu’il y a des énergies lourdes, respire profondément, cela T’aidera à Te re-trouver, à être de nouveau en présence dans ton espace intérieur et de faire bouger les énergies…

……Pause…..

Détendez-Vous… laissez-Vous aller totalement…

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience …………..et Nous expirons très, très lentement……… Vous êtes en votre Présence, sans penser, sans aucune interférence de votre mental, de votre personnalité humaine….. laissez-Vous aller……….

……Pause…..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience ………….. simplement « être », être Vous, en Vous, avec Vous…………… Laissez-Vous aller……… Vous êtes Vous en votre espace……….

……Pause…..

Nous prenons une troisième profonde et grande respiration en conscience …………..et Nous expirons très, très lentement………..… Conscience consciente….. Présence dans l’instant présent…………..

Nous accueillons en notre Cœur et en cet espace les Êtres de Lumière, nos Amis d’ailleurs et les Êtres du Petit Peuple….

…..Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue ! Alors Je suis, Vous le savez, le beau Yosuel , le grand Maître de tous les temps, le grand Maître de la transcendance, le grand Maître accompagnateur pour tous Ceux qui décident de vouloir se re-trouver, de vouloir être en pleine conscience de « Qui Ils Sont », et surtout de vouloir vivre enfin l’Emanescence Divine qu’Ils Sont, et de pouvoir vivre au-delà de ce que l’Humain vit. Alors mes Amis bienvenue en cette session, en cette session qui porte le chiffre du double équilibre (44), mais l’Etes-Vous ?

Je ne vais pas M’étendre dans mon introduction, mais Je Vous dirai combien Je Vous aime, combien Je Vous accompagne, combien beaucoup d’entre Vous ont déjà dépassé le cap de ce que l’Humain vit, de ce que l’Humain subit, de ce que l’Humain se cherche, et de toutes les souffrances possibles et inimaginables qui ne permettent pas à l’Être d’être pleinement en conscience qu’Il peut vivre autre chose, pleinement autre chose.

Alors mes Amis, Nous allons aborder notre rubrique que Vous connaissez déjà : « Les compréhensions de ce que Nous Vous guidons » et qui sont des mises au point sur des résiduels, qui sont des mises au point sur une façon d’être que Vous n’avez plus à vivre, mais pour Certains, que Vous persévérez en jouant avec. Alors on y va mes Amis. Vous êtes Vous, en Vous. Vous ne cherchez pas à comprendre, Vous ressentez. Et si cela Vous concerne, Vous accueillez et Vous transmutez, et Nous Sommes là dans cette transmutation. Et c’est ainsi !

-  Ma  : Raoul , Tu es bien là dans ton Cœur, Tu ne penses pas, Tu ne cherches pas à comprendre. Tu es bien là, en Toi, et Tu ressens, Tu ressens au niveau de ta Conscience Divine « Je Suis ».…..

……Pause……

— >Vous avez en Vous la Puissance et la Force Créatrice, à Vous de permettre qu’Elles soient en permanence à votre service, sans y mettre aucune pensée d’adjonctions, de doutes, de peurs, ou même de limitations, mais d’être ouverts à votre véritable Essence, qui veut que Vous soyez toujours l’Être qui impulse et qui crée sa réalité. Et il en est ainsi…….

……..Pause……..

Prenez une profonde respiration ………et maintenant, sachez que si Vous êtes Vous, tout convergera vers Vous, et tout sera là, si Vous-mêmes êtes en totale Conscience consciente. Et c’est ainsi…..

…….Pause……

— >Mes Amis, Vous savez qu’en étant Vous, en conscience, et que Vous pouvez Vous permettre « d’être » sans que rien ne Vous affecte, alors Vous êtes dans la joie. Cette joie, elle Vous permet de vivre dans l’expectative que tout est une question d’instant dans l’instant présent, et que tout peut être vécu sans savoir ce que sera demain, et sans ne plus se retourner sur un passé qui de toutes façons n’est pas ce que Vous Êtes, n’est pas votre réalité, et surtout n’est pas ce sur quoi Vous devez Vous appuyer. Maintenant, la joie d’être est un état d’être où Vous savez que rien ne Vous perturbe, et où Vous savez combien Vous pouvez être Vous, sans penser, mais toujours dans le ressenti que tout se manifeste pour Vous si Vous ne cédez pas à vos pensées suggestives dans les peurs, les incertitudes, les manques, les limitations et toutes formes de dualité. La joie est la constante du laisser-aller dans la Conscience consciente dans votre espace, dans votre « Je Suis ». Et c’est ainsi….

Prenez une profonde respiration …….et réapprenez à être Vous, en Vous, en Amour avec Vous-mêmes pour que la Joie soit en permanence votre état d’être……… Et c’est ainsi….

…..Pause…….

— > Lorsque Vous cheminez, il Vous arrive de percevoir et même de vivre cette joie, mais il y a des parties de Vous qui se manifestent et Vous amènent à vivre des moments difficiles, des moments d’incertitude, des moments que Vous croyez être régressifs, mais se sont des moments de libérations, et si Vous ne Vous laissez pas aspirer dans ce qu’ils signifient, mais que Vous Vous permettez de les ressentir, de les accepter et de les dépasser, alors cela Vous propulse à d’autres niveaux, et cela Vous permet d’aller encore plus en profondeur dans votre propre Conscience. Ceci dit, il est vrai que le dépassement est quelque chose que Vous devrez toujours accepter sans que cela Vous amène dans des plans où Vous n’avez pas à aller, même si parfois l’incompréhension prend le dessus, parce que Vous avez toujours en Vous la Force et la Puissance Vous permettant de toujours dépasser ce que Vous pensez être insurmontable et surtout incohérent. Sachez que tout doit être intégré sans jamais rien retenir, et qu’en cela Vous dépassez bien des choses, mais toujours avec quelques retenues qui Vous reviennent à un moment où à un autre. Alors, cessez de croire que cela n’a pas de fin, et acceptez que Vous seuls êtes en cause, et que Vous seuls devez aller au-delà de tout ce que Vous avez créé et qui ne doit plus Vous perturber d’aucune sorte si Vous voulez atteindre les niveaux élevés Vous permettant d’accéder à votre véritable dimension et à bien d’autres dimensions. Et c’est ainsi….

Prenez une profonde respiration …………et ne Vous jugez plus, ne Vous blâmez plus, et ne remettez plus la cause sur Quiconque, mais ayez le courage de comprendre qu’il s’agit bien de Vous, et uniquement de Vous. Et il en est ainsi….

…..Pause……..

— > Vous êtes dans une conscience actuellement qui ne Vous permet plus de fonctionner comme Vous le faisiez. Alors, il va Vous falloir aller au-delà de toutes peurs liées à l’argent, et de dépasser en totalité ce que Vous croyez encore être un besoin de tenir compte de votre implication dans le système monétaire, au point que si Vous devez tenir des comptes, cela devra être fait seulement pour être en adéquation avec cette vie telle que Vous devez la vivre d’une certaine façon, mais sans ne plus Vous impliquer totalement, parce que Vous savez maintenant qu’en conscience, dans l’instant, dans « le rien » qui n’en est pas un, dans le fait d’impulser tout ce que Vous voulez voir se manifester, tout en laissant l’Energie libre, tout en étant Vous dans votre Lumière, Vous savez que tout est là ! Que tout converge vers Vous, si Vous n’émettez aucune pensée interférente. Et c’est ainsi……

Prenez une profonde resp iration………….. et sachez que tout est une question « d’être » dans l’instant sans penser, être « Je Suis » dans la joie et le ressenti que tout se meut selon ce que Vous Vous impulsez pour Vous, sans peur d’aucune sorte, mais dans l’Amour de Vous-mêmes, dans la Joie d’être. Et c’est ainsi…

…..Pause….. 
— > Lorsque Vous êtes en Vous, dans l’instant présent, dans votre espace, sans penser, et que Vous êtes dans la certitude que rien ne Vous est enlevé, que rien ne Vous est retiré, mais que tout est là, que tout se meut pour Vous, par votre propre Conscience consciente, Vous pouvez donc envisager que tout Vous sert, que tout s’en vient à Vous, que tout bouge sans que Vous n’ayez rien à faire d’autre qu’être Vous.….

Cela est une conception que Vous avez encore de la difficulté à concevoir, parce que Vous Vous référez à votre réalité et qu’elle Vous tire dans ce qu’elle est, et que rien ne peut changer qu’une réalité que Vous vivez. Alors, il va Vous falloir lâcher en totalité votre façon d’être, et vraiment accepter d’être en l’instant, sans penser, sans imaginer quoi que ce soit, mais vraiment être Vous dans cet espace dont Nous Vous parlons pour le moment et qui évoluera encore au fil du temps. Sachez que tout Vous est révélé selon ce que Vous êtes à même d’accepter maintenant de concevoir les choses différemment. Et c’est ainsi….

Prenez une profonde respiration ………….et sachez que Vous pouvez envisager de vivre réellement autre chose si Vous-mêmes comprenez que ce que Nous Vous disons est votre vérité et qu’il ne tient qu’à Vous de Vous permettre de le vivre. Et c’est ainsi…..

…..Pause…..


— > Lorsque Vous Vous permettez d’être Vous, en Vous, en cet espace que Nous Vous amenons, et sans penser, Vous êtes alors en adéquation avec votre propre Conscience, ce que Nous Sommes, « la Source », et tous Ceux qui ont la possibilité d’interagir avec Vous dans le non-espace-temps. Et c’est ainsi. Tout en sachant que c’est Vous le Maître qui créez votre réalité, selon ce que Vous impulsez avec votre Conscience, en votre Cœur, dans votre espace-temps. Et il fallait que cela soit dit !

Prenez une profonde respiration …………et réapprenez à être Vous, en Vous, sans penser, dans cet espace où « Tout Ce Qui Est » Est….

……Pause…..

Et Moi, Ma , Je rajouterai un passage du Shoud d’ Adamus du 04/5/2013…qui n’a peut-être pas été ressenti dans ce qu’Il voulait Nous transmettre, mais qui a une résonance plus subtile maintenant. Il Nous dit par rapport à cet espace en Nous… : « Un lieu qui défie le mental et même le Cœur, un lieu qui défie toutes vos expériences précédentes, toutes les croyances que Vous n’avez jamais eues, tout ce que Vous pensiez être bon ou mauvais, réel ou irréel, ce lieu du « J’existe »…la plus simple de toutes les vérités, c’est là où Vous Vous trouvez. « J’existe, donc Je Suis »…

Pouvez-Vous Vous permettre de rester un instant dans cet espace, sans penser, et de décider d’y rester et de le vivre…..

……Pause…..


— > Vous avez de la difficulté à concevoir, mais surtout à ressentir que Vous n’êtes pas votre personnalité humaine, Vous n’êtes pas votre mental, quoi qu’il ait un rôle à jouer, mais Nous en reparlerons. Vous Êtes, et ce que Vous Êtes, pour reprendre les termes de notre cher Adamus , est la constance. Cela veut dire que Vous être l’Ordinateur, pas dans le sens de vos ordinateurs, mais dans le sens où Il ordonne tout. Vous Êtes, Vous voulez manifester quelque chose et cela se manifeste. Alors, Vous allez Me dire : - « C’est bien beau, mais lorsque Nous voulons quelque chose, rien ne se passe ! » Et Je Vous répondrai : êtes-Vous dans cet espace, qui pour le moment est ce que Nous Vous enseignons, jusqu’à le dépasser ? Êtes-Vous pleinement en Conscience consciente ? Êtes-Vous sûr que votre mental et votre personnalité humaine n’interfèrent pas ? Parce que l’Energie répond toujours à ce que le Maître émet d’une certaine façon, mais pas lorsqu’il y a interférences, pas lorsqu’il y a le moindre doute, pas lorsque qu’il y a contrôles, et même suggestions quelles qu’elles soient.

Alors bien sûr, dans votre cas, c’est tout un réapprentissage, parce que Vous avez tellement cogités, que d’abandonner en totalité le fait de penser requière d’une prouesse exaltante, que Vous seuls pouvez acquérir au fil du temps si Vous en comprenez l’importance et l’impact que cela est. Maintenant, il y a une raison à ce que cela prenne du temps, c’est que Vous avez toujours fonctionnés avec la conscience de masse et que celle-ci Vous attire inexorablement, mais sans que Vous Vous en rendiez compte. Alors, chers Amis, il Vous faut accepter que cela n’est plus ce que Vous devez vivre, et faire le choix « d’être », sans ne plus Vous adonner à toutes vos pensées. Vous pouvez y arriver, mais surtout Vous pouvez le concevoir. Et il en est ainsi…..

Prenez une profonde respiration ………….et permettez-Vous, à l’instant, de Vous octroyer encore un instant à être dans cet espace sans penser, et de ressentir comment Vous Vous sentez…….

……Longue pause…..


— > Vous êtes dans un besoin de comprendre ce qui en réalité est votre « Je Suis », mais Vous ne savez pas toujours ce que cela signifie, alors il Vous faut lâcher toute demande sans vouloir savoir si Vous Êtes ou si Vous n’êtes pas…………

Acceptez simplement qu’en Vous, Vous Êtes…………………… Acceptez simplement qu’en Vous « Tout Est »…………………. Acceptez simplement « d’être » sans même savoir ce que cela signifie…………

Alors, Vous ne pouvez pas imaginer ce que Vous Êtes, Vous pouvez seulement le vivre, et c’est là que Vous Vous perdez, parce que Vous cherchez si ce que Vous Êtes correspond à ce que Vous vivez, et Vous ne pouvez pas le concevoir, Vous ne pouvez que le vivre, mais sans rien n’y mettre comme conception……..

Alors, où cela Vous mène-t-il ? Hé bien à « être », dans l’instant, sans rien faire d’autre, mais en même temps en étant là, dans la joie, dans l’Amour de Vous-mêmes, dans l’espace où « Tout Est », où tout se crée selon ce que Vous imaginez votre réalité à chaque instant, et c’est une conception qui change totalement tout ce que Vous avez imaginé qu’était « la Conscience ». Et c’est là qu’il Vous faut aller au-delà de tous paramètres et de tout ce que Vous pourriez imaginer qu’est la Conscience même de ce que Vous Êtes………..

……Pause…..

Prenez une profonde respiration ………et lâchez tout ce que Vous cherchez……. Lâchez toutes conceptions quelles qu’elles soient….. Et soyez….

……Pause…..


— > Lorsque Vous êtes totalement Vous, en conscience, Vous ne pouvez pas concevoir que l’Energie Vous sert, et pourtant Elle est là, Elle Vous répond, Elle se meut en totalité, avec la passion qu’émet votre Conscience. Et ce ressenti de la passion, c’est la Conscience de l’Amour que Vous Êtes, c’est la conscience de ce que Vous voulez vivre, mais surtout c’est la Conscience qui aspire à se réaliser dans tout ce qu’Elle affectionne pour vivre ce qu’Elle Est, dans l’expérience d’Elle-même, mais encore au-delà de ce qu’Elle se connaît. C’est l’éternelle création dans la conception « du Tout », dans l’immensité de « Tout Ce Qui Est ». Et c’est ainsi……..

Prenez une profonde respiration ……….et soyez simplement Vous, en ressentant que Vous Êtes, et dans ce que Vous Êtes, Vous exprimez votre passion dans votre propre Puissance de créativité. Et c’est ainsi….

……Pause…..

— > Lorsque Vous êtes en voie de lâcher toute votre façon d’être humaine et que Vous êtes Vous, simplement, il y a alors une abondance d’Energies en provenance de « la Source » et de tout votre Univers, mais en même temps, Vous êtes assujettis aux Energies de la Terre qui sont en quelque sorte très rudimentaires, et c’est en cela qu’il Vous faut être toujours Vous, en conscience, pour ne pas être seulement tributaires des Energies terrestres, mais en même temps cela Vous permet d’être ici en incarnation et de pouvoir être totalement en adéquation avec le magnétisme et l’attraction pour ne pas être en conflit avec les Energies cosmiques qui ne Vous permettraient pas de rester sur cette Terre. C’est pourquoi Vous devez accepter d’être pleinement ici sur cette Terre et en même temps être Vous, en votre Cœur, en cet espace qui Vous permet de concevoir qu’il existe autre chose et d’œuvrer avec cet autre chose. Et c’est ainsi…

……Pause….

Prenez une profonde respiration …………. et soyez assurés que Vous n’êtes pas Seuls et que Nous Vous guidons pour que Vous soyez pleinement Vous ici, et en même temps Vous réaliser dans ce que Vous Êtes, et bien sûr dans ce que Vous êtes venus faire sur cette Terre…….

……Pause….


— > Lorsque Vous êtes à même de ressentir ce que Vous Êtes et que Vous avez à cœur « d’être » pleinement Vous, Vous devez comprendre que Vous avez l’Energie du « Je Suis » qui est pleinement là, mais cette Energie du « Je Suis », Elle correspond en quelque sorte à votre faculté de ressentir en grande partie ce que Vous Êtes, et si Vous ne La cherchez pas, si Vous Êtes simplement, alors Elle va être en corrélation avec votre propre Conscience qui n’est pas Energie, qui n’est pas tout ce qui est sur cette planète, qui n’est pas tout ce que Vous vivez, qui n’est en rien tout ce qui a été dit sur la spiritualité, et lorsque Vous êtes Vous, Vous pouvez donc associer cette Energie du « Je Suis » avec votre propre Conscience, et ainsi être en conscience, mais en conscience que tout est bien au-delà de toute cette réalité vécue dans cette 3D, mais surtout de tout ce qui s’est dit. Et lorsque Vous êtes Vous, en Vous, sans rien chercher, Vous pouvez alors imaginer ce que Vous-mêmes Vous voulez créer, et laisser l’Energie du « Je Suis » attirer toutes les Energies qui sont à même de Vous servir au-delà de toutes conceptions de création comme Vous le concevez dans cette réalité. Alors, bien sûr, cela Vous demande de lâcher toutes compréhensions pour en arriver à vivre bien au-delà de toutes conceptions humaines. Et c’est ainsi….

……Pause….

Prenez une profonde respiration ………...et soyez-Vous pour que tout soit ressenti sans que Vous n’ayez rien à chercher. Et c’est ainsi..….

……Pause….

 ==> Maintenant, Moi, Ma , J’ai à cœur de partager avec Vous 4 partages de ce que J’ai ressenti : l’un sur " la compréhension sur les contrôles résiduels ", l’autre sur " la pensée dans ce qu’elle est ", le 3ème sur " la gravité psychique" et le 4ème sur "notre Famille Spirituelle"…et ce, dans le développement de ce que Yosuel M’a amené, M’a fait comprendre et ressentir, et qu’Il Vous partage avec Moi :

……Pause….


- Partage n° 1 La compréhension sur les contrôles résiduels  : J’ai à cœur de partager avec Vous un des passages parmi toutes les intégrations des énergies résiduelles que Nous n’avons pas intégrées malgré ce que Nous pensions avoir dépassé. Dans une phase où Je Me trouvais, toujours et encore en demande de : - « Pourquoi Je ne manifestais pas mon lieu de vie. » J’ai perçu que l’on M’insufflait qu’il y avait une possibilité que cela se manifeste prochainement, et pourtant rien n’a bougé, et c’est là que des parties résiduelles ont fait surface, M’amenant encore et encore à vivre des passages douloureux empreints d’angoisses, de demandes, d’incompréhensions et surtout des attentes intempestives. Et c’est en cela que J’ai ressenti l’expression des aspects de ma personnalité humaine qui M’ont attiré dans les jeux, justement, de la demande que Je maintenais encore comme institutionnelle de ce qui pouvait mettre apporté, sans que Moi Je sois pleinement en conscience de ma propre Puissance à créer ma réalité, mais aussi une forme de persévérance dans l’exigence dû à la croyance que « la Source » doit répondre impérativement à mes demandes et qu’il ne peut en être autrement. Et tout çà, dans une soupe d’incompréhensions, d’attentes, de colère et bien sûr d’impondérables intolérances sur ce que Je croyais être la Conscience qui co-crée dans « le Tout », et cela a engendré encore et encore le maintient de la non-réalisation. Alors, bien sûr, Je ne pouvais pas ressentir qu’en réalité Je pouvais « être » et lâcher toutes considérations humaines et laisser la pleine Lumière que Je Suis s’exprimer dans l’instant, sans rien contrôler, sans rien faire d’autre que de vivre la Puissance que Je Suis, dans l’instant, dans l’expectative du ressenti que tout répond dans l’instant et dans la Puissance que Je Suis au cœur même de « Tout Ce Que Je Suis »……

Alors, pour Vous dire qu’en réalité Vous pouvez comprendre que tout ce qui se manifeste n’est pas quelque chose qui doit être vécu dans la souffrance en laissant le mental, et surtout la personnalité humaine Vous dire encore et encore que Vous êtes indéfiniment sujets aux mêmes impondérables, mais bien d’accepter de ne plus se laisser prendre à tous ces pièges qui Nous montrent combien Nous avons de la difficulté à dépasser des aspects de l’Humain qui peuvent Nous maintenir dans le non-ressenti de la pleine Lumière que Nous Sommes, alors que tout est là, qu’il Nous suffit d’être, d’être Nous dans cet espace, sans rien chercher, et d’impulser avec notre Conscience ce que Nous avons à cœur de manifester et de vivre, sans ne plus rien faire d’autre que de laisser l’Energie Nous servir. Et c’est ce que J’avais à cœur de partager avec Vous sur un passage que J’ai vécu !

Prenez une profonde respiration …….. et permettez-Vous de vivre ce que Vous Êtes, sans ne plus Vous laisser appréhender par d’inconditionnels impondérables, qui malgré votre persévérance à vouloir être en conscience, Vous maintiennent dans les peurs de la non-réalisation. Et c’est ainsi…..

……Pause…..


-  Partage n° 2  : La pensée dans ce qu’elle est  : Maintenant, J’ai aussi à cœur de partager avec Vous ce que Saint-Germain M’a révélé en avril 2015, suite à un entretien que J’ai eu avec Lui concernant la pensée, au-delà de nos pensées mentales liées à la conscience de masse et que Nous émettons en conscience dans l’instant, dans la joie, et Je Lui demandais ce que cette pensée pouvait Nous amener si elle est émise simplement. Voici sa réponse : - « Lorsque Tu émets une pensée, elle est directement liée, lorsqu’elle est émise en ton Cœur et par Amour pour Toi et « le Tout », à une fréquence, et ainsi elle entre en résonance alors avec les pensées fractales disponibles par Ceux, comme les Pléïadiens qui ont émis les mêmes pensées pour la création de la continuité « du Tout », dans la créativité, et l’expansion de chaque cercle qui configure l’expression de l’Amour par l’expérience de chaque Emanescence dans son chemin de vivre Elle-même la Lumière qu’Elle Est », et ces pensées sont émises au niveau du cœur et dans une tonalité qui n’est en rien les pensées émises au niveau de la conscience de masse. »…..

Prenez une profonde respiration ……………et acceptez que tout ce que Vous émettez au niveau du Cœur, en étant dans votre espace, peuvent être des pensées qui font figures de fractales au cœur même de toute « la Création ». Et c’est ainsi. Mais sans toutefois Vous y référer en permanence, et il fallait que cela soit précisé. Et Métatron de rajouter : elles ne doivent pas non plus être quelque chose à laquelle on s’attache, et de bien laisser le Cœur s’exprimer. Ces pensées ne doivent pas être recherchées, elles ne doivent pas être une condition de vie, mais lorsqu’elles sont émises avec la sincérité de votre Cœur, Vous émettez alors une résonance qui Vous permet de Vous exprimer au-delà de votre façon de Vous exprimer comme Vous le faisiez dans la conscience de masse. Et c’est ainsi, mes Amis……

…Pause…..


-  Partage n° 3  : J’ai à cœur de partager avec Vous ce qu’Adamus a exprimé dans le Shoud d’avril 2013 sur la gravité psychique, et que Je Vous transmets :

- « Vous avez fait l’expérience de Vous-mêmes au sein de l’Humanité, au sein de cette dimension très dynamique. Une dimension tellement saturée de gravité psychique, qu’elle n’a cessé de Vous tirer de plus en plus profondément. Oui, la Terre a une densité physique — et il est certain que lorsque Vous jetez quelque chose en l’air, ça va revenir sur le sol — mais ce n’est rien, rien comparé à la gravité psychique. La gravité psychique va Vous entourer. La gravité psychique va Vous tirer de plus en plus profondément en elle-même, en particulier s’il y a des trous dans ce que Vous appelez votre équilibre ou de votre conscience : doutes, obscurité, questions en suspens. Cette gravité psychique va s’en emparer et remplir chacun de ces trous avec elle-même, Vous tirant de plus en plus profondément à l’intérieur d’elle-même, au point où Vous devenez tellement perdus, que Vous oubliez « Qui Vous Êtes », pourquoi Vous êtes ici, les ressources et les outils que Vous avez. Vous oubliez votre Famille angélique, l’Ordre de l’Arc, même l’Esprit — peut-être le plus triste de tout, même l’Esprit. »

Ce qui veut dire, Vous dit Yosuel , que lorsque Vous êtes pris dans l’engrenage des peurs et le conditionnement de l’égrégore psychique, Vous n’êtes plus en conscience de quoi que ce soit, Vous êtes perturbés par toutes sortes de peurs, de croyances, de phobies et même d’inconsidérations de Vous-mêmes. Alors, bien sûr, Vous n’en n’êtes plus là, mais parfois Vous y tombez un peu, et cela Vous déroute et Vous met face à des problématiques que Vous n’avez pas à vivre, mais une partie de Vous cherche ce à quoi cela correspond, et si, comme Nous l’avons dit, Vous ne Vous posez pas dans l’instant pour accepter ce qui émerge et que Vous rentrez dedans, cette gravité psychique s’empare de Vous sans Vous en rendre compte. Et c’est là, chers Amis, qu’il Vous faut être Vous, en votre Cœur, en votre espace, en conscience du « Je Suis », et ne pas avoir peur de faire face à ce qui émerge, et de Vous permettre de le dépasser, et ainsi Vous re-trouver dans votre pleine Lumière. Et c’est ainsi….

……Pause…..

Prenez une profonde respiration ……………...et soyez objectifs maintenant quant à ce que Vous Êtes et à tout ce qui se passe. Et c’est ainsi…

……Pause…..


-  Partage n° 4  : Kryeon a mentionné dans une de ses canalisations que Nous avions une Famille Spirituelle, et J’ai donc aussi à cœur de Vous faire partager ce que J’ai voulu développer par rapport à cette Famille Spirituelle, et en quoi, là où Nous en sommes, cela peut encore avoir comme implication.

Kryeon Nous dit : - « Vous avez oublié : Nous venons Tous d’une Famille Spirituelle dont Nous avons aussi oublié le nom. Vous êtes venus ici au nom de votre Famille Spirituelle pour aider à résoudre l’énergie bloquée, et c’est ce que Vous faites encore pour parvenir à la sagesse de quelque chose qui serait ensuite partagée avec Elle pour Les libérer. »…

Kryeon Me dit : - « Cette Famille Spirituelle est en quelque sorte toutes les Emanescences auxquelles Vous êtes rattachés, mais aussi tout ce que Vous avez été de tout temps, en tous endroits, et qui préjuge en quelque sorte de votre Lignée, et surtout de votre injonction envers des milliers d’Êtres. Beaucoup continuent à œuvrer avec Eux, peu dans cette vie s’en détacheront, mais au fil du temps Vous serez amenés à ne plus Vous devoir à Eux, mais à continuer à Les guider comme le font vos Parents, pour ainsi dire Pléïadiens et Arcturiens, pour ne nommer que Ceux-là. »...

Yosuel précise : Lorsque Vous êtes vraiment en conscience et que Vous comprenez que Vous êtes une partie « du Tout », et que Vous avez fait des expériences qui Vous ont amené à être en permanence avec une multitude de Consciences relevant Chacune de votre propre Emanescence, que Vous avez œuvré pour expérimenter toutes les facettes de ce qu’est la Lumière dans l’ombre, dans la dualité, dans la nourriture énergétique des Uns sur les Autres, que Vous avez traversé ensemble des mondes différents, des apparences différentes, pour en venir finalement en incarnation sur cette Terre, alors Vous pouvez concevoir d’intégrer toutes Celles avec lesquelles Vous n’avez plus à perdurer dans les expériences, mais surtout tous les liens et les accords passés pour Vous comprendre au travers de leurs propres expériences. Alors, il y a un accord qui se fait, et Vous pouvez alors Vous concevoir comme un Être Souverain, mais en sachant que Vous serez toujours d’une certaine façon en Unité avec « Tout Ce Qui Est », à la différence que Vous pourrez créer votre propre réalité sans ne plus être sujets à toutes les controverses de tout ce qui est émis par les Êtres quels qu’Ils soient et quoi qu’Ils fassent. Et c’est ainsi….

…..Pause…….

Prenez une profonde respiration …………et acceptez de cheminer sans peur de ce que Nous Vous révélons, mais d’avoir le courage d’être Vous, en conscience, et de décider de vivre votre propre réalité……..

…..Pause…….

Prenez une profonde respiration ………… Détendez-Vous……et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……

-  Yosuel  : Mes Amis, il est important maintenant que Vous compreniez qu’il y a des choses que Nous Vous révélons au fur et à mesure et qu’il ne faut pas que Vous en ayez peur, il ne faut pas que Vous rentriez dans des explications dont Vous ne trouverez pas la solution, ni les compréhensions subtiles de ce que Nous Vous révélons. Ressentez……ressentez simplement……… Acceptez d’être Vous…. N’ayez pas peur de toute la connaissance qui émerge, n’ayez pas peur de ce qui se manifeste, n’ayez pas peur de ce que Vous êtes maintenant à même de voir et que la majorité des Humains ne voient pas. N’ayez pas peur des ressentis subtils qui Vous amènent dans des compréhensions que l’entendement humain qui n’est pas à même de comprendre. Ne cherchez pas à développer quelque chose que Vous ne seriez pas à même de développer.

Soyez Vous…et sachez que tout ce que Vous émettez pour Vous, tout ce que Vous voulez vivre pour Vous, tout ce que Vous voulez créer ici dans cette réalité, Vous pouvez le manifester sans peur de tout ce que Vous concevez maintenant, qui est une réalité au-delà de ce que Vous aviez imaginé. Ne rentrez dans aucun jeu de peurs, et si quelque chose Vous contrarie, si quelque chose Vous amène à développer une peur, ne rentrez pas en réaction, ne rentrez pas dans ces émergences, mais acceptez d’être Vous, d’accueillir ce que cela veut dire, d’accueillir en votre propre espace cette émergence et de la transmuter. Ressentez de la compassion pour Vous, revenez à votre joie intérieure, revenez à votre pleine conscience d’être la Puissance que Vous Êtes, d’être la Lumière incarnée qui peut Vous amener à Vous re-trouver et à être à nouveau dans la joie d’être, et de concevoir toutes choses pour Vous dans l’impulsion que Vous émettez à partir de votre propre Conscience. Et c’est ce qui devait être dit par rapport à tout ce qu’on vient de Vous dire………

Prenez une profonde respiration ………… Détendez-Vous……et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……


— > Nous allons maintenant aborder la rubrique « Libérations » : Qu’est-ce qui Nous maintient encore en partie dans le fait de ne pas pouvoir être pleinement Soi, en Amour de Soi, et dans la compréhension de toutes choses ?...........

3 éléments ont été sélectionnés par Yosuel que Nous allons ressentir et vouloir dépasser :


-  1er élément  : – Pourquoi voulez-Vous perdurer à vouloir comprendre ce que Vous Êtes  ? :

Il y a en Vous un besoin de savoir si dans le ressenti de ce que Vous Êtes, il y a quelque chose que Vous devez comprendre, et là Je Vous dirai que parfois cela Vous amène à aller dans des considérations qui parfois Vous amènent à interpréter des choses qui ne sont pas vraiment la réalité, même si Vous Vous en approchez, alors que si Vous restez Vous-mêmes, sans rien chercher, Vous aurez toujours des compréhensions subtiles qui Vous amèneront à ressentir une vérité qui Vous étonnera parfois, mais qui sera plus en adéquation avec votre réalité. Et c’est ainsi…

Prenez une profonde respiration ………et sachez que Vous pourrez toujours avoir des révélations au-delà de ce que Vous interprétez. Et c’est ainsi…………

……Pause….


-  2ème élément  : – Qu’est-ce que Vous tenez pour vrai et qui ne l’est pas  ? :

En réalité Vous subodorez toujours sur ce que Vous apprenez, et même parfois Vous en rajoutez. La réalité est bien au-delà de ce que Vous pourriez imaginer, et surtout elle n’est pas totalement ce que Vous pouvez acquérir, parce que Vous êtes des Êtres en incarnation, et que tout ce que Vous Êtes, Vous le savez ! A la différence que Vous avez à Vous réaliser sans rien chercher d’autre que ce qui Vous amène à cette réalisation, en sachant que Vous aurez toujours des connaissances allant au-delà, mais qui doivent Vous amener à une plus grande conscience sans chercher à en élaborer la profondeur qui sera toujours qu’un succédané de la réalité. Et c’est ainsi….

Ne Vous perdez pas dans des suggestions que Vous croyez être vraies par rapport à ce qui est dit et que Vous ressentez d’une certaine façon. Lâchez cette façon d’être, et acceptez qu’en Vous tout pourra être ressenti dans une autre perception que Vous n’imaginez même pas. Et il fallait que cela soit précisé.

……Pause….

Prenez une profonde respiration ………et soyez Vous, toujours en votre espace, et créez votre réalité sans Vous en faire. Et c’est ainsi…..

……Pause….


-  3ème élément  : – Comment Vous considérez-Vous mai ntenant ? :

……Pause…..

Vous êtes toujours dans l’incapacité de Vous considérer réellement dans ce que Vous Êtes, parce que Vous croyez encore qu’il Vous faut être comme Vous pensez qu’il Vous faut être, ce que Vous pensez du Divin. Et si Vous lâchiez tout !..................

Et si Vous acceptiez enfin que ce que Vous Êtes, est déjà ce que Vous Êtes, mais Vous pensez que cela ne peut pas en être ainsi !............

Et si Vous acceptiez qu’en étant simplement Vous, dans cet espace, et qu’il Vous suffit simplement d’impulser dans votre propre espace-temps ce que Vous voulez voir se manifester, sans ne rien faire d’autre……………cela Vous semble trop simple ? Et bien, lorsque Vous y arriverez, Vous Vous demanderez pourquoi Vous ne l’avez pas accepté avant ? Pourquoi Vous Vous êtes torturés à vouloir que les choses soient autrement, au point de Vous amener à vouloir comprendre encore et encore ce qui ne va pas en Vous ? Et c’est ainsi…..

Prenez une profonde respiration ………et acceptez de faire le pas d’être Vous en permanence dans cet espace, et d’impulser ce que Vous voulez voir se réaliser à chaque instant pour Vous, sans ne plus penser dans votre façon ancienne de penser……… Et c’est ainsi…..

……Pause….

Prenez une profonde respiration ………… Détendez-Vous……et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……

Yosuel va maintenant clôturer cette première partie de session…..

-  Yosuel  : Mes Amis, bien des choses ont été dites, elles ont été ressenties à différents niveaux. Il y a eu une concordance entre ce que Vous Vous êtes permis de ressentir, et ce que Vous ressentez maintenant au-delà de tous ces ressentis. Cela veut dire qu’il y a eu un grand pas de fait en avant dans une compréhension plus subtile.

Maintenant Vous le savez, Nous allons œuvrer ensemble de plus en plus, toujours de plus en plus en profondeur. Vous devez être Vous. Vous devez rester en votre espace. Vous ne devez plus penser comme Vous le faisiez auparavant, et Vous ne pouvez plus Vous permettre de revenir en arrière, quel que soit ce qui se joue. Mes Amis, Vous êtes dans une conscience de plus en plus subtile, de plus en plus élargie, de plus en plus conscients de ce qu’est la réalité, votre vérité, ce qui s’en vient à grands pas, ce que Vous êtes à même de vivre maintenant, ce que Vous ne devez plus jouer, et comment en étant Vous, simplement, J’aurai même envie de Vous dire « bêtement », pour que Vous lâchiez tout, simplement être Vous : - « Je Suis, avec ma Conscience J’impulse tout ce que Je veux vivre et voir se manifester, et Je laisse faire. Je n’y mets plus de condition, et d’ailleurs Je n’y mets plus rien du tout, mais vraiment plus rien du tout, et encore une fois plus rien du tout. » Et cela veut tout dire ! Alors mes Amis, restez Vous, soyez le Maître que Vous Êtes, parce que Vous venez de comprendre une réalité qui est inconcevable au niveau de l’Humain.

Je Vous retrouverez à tout moment. Ce fut une joie pour Moi d’animer cette première partie de session avec Ma et à travers Ma . Je Vous laisse Vous délecter dans votre goûter, dans votre plaisir de dégustation, et Nous Nous retrouverons avec d’Autres pour cette deuxième partie de session. Et c’est ainsi.

Je Vous honore, Je Vous adombre à l’instant même de tout mon Amour et de ma toute Puissance………..

Et il en est ainsi….

-  Raoul  : Merci.

-  Yosuel  : Soyez-Vous mes Amis, Je Vous accompagne, Nous sommes très proches désormais, de plus en plus proches, toujours de plus en plus proches, Je ne sais pas jusqu’où cela va aller….

……Rires d’ Ama Luna et des Autres…..

-  Ma  : Namasté Yosuel .

-  Tous  : Merci… Namasté.

************* Pause Goûter*****************

2ème partie  :

-  Ma  : Vous Vous laissez aller, en Vous…………… Présence………..

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience ………..et Nous expirons très, très lentement………… Vous Vous détendez totalement………… Vous Vous laissez aller, Vous lâchez tout……..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience ………et Nous expirons très, très lentement……… Présence……… Soi en Soi……..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience ………..et Nous expirons très, très lentement……. Vous êtes Vous en votre espace, sans penser, sans aucune interférence………

……Pause….

Je vais laisser Arzael s’exprimer dans ce qu’Il veut Vous faire œuvrer. Sa question pour cette session est : Êtes-Vous sûr de ce que Vous voulez vivre ?

-  Arzael  : Mes Amis, Je Vous salue. Alors Moi, Arzael , l’Elohim en second, Je Vous honore de votre présence, Je Vous honore pour le chemin que Vous parcourez, Je Vous honore pour être les Lumières qui éclairent ce monde. Je ne Vous dis pas, mais Nous sommes très enthousiastes parce que ce groupe est déjà une Puissance. Maintenant il y a des impondérables, et comme Ma l’a dit, J’ai à cœur de Vous poser la question : Êtes-Vous sûr de ce que Vous voulez vivre ? Prenez un instant mes Amis, ne pensez pas, ressentez….. En votre espace Vous laissez réellement émerger ce que Vous êtes à même de répondre, sans aucune interférence quelle qu’elle soit du mental par le biais de la conscience de masse. C’est Vous, en Vous, pour Vous, c’est votre propre ressenti, et Je Vous le demande……

…..Pause…..

MaA  : Peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, hein…comme Vous le savez !

-  MaA  : Je vais vivre dans la joie de tous les instants, libre, librement, libre en tout, libre...çà, c’est ce que Je veux vivre çà, c’est ce que J’ai envie de faire……

-  Arzael  : Mon Amie, commence d’abord par lâcher toute ingérence chez les Autres : - « Je Suis. Je Suis Moi. Je ressens ce que « Je Suis », et tout ce qui se passe chez les Autres, Je n’y rentre pas. Je Suis, dans ce que « Je Suis », Je ne Me cherche plus, dans ce que « Je Suis », Je vis enfin pour Moi, dans ce que « Je Suis », Je vis ma réalité, dans ce que « Je Suis » il y a l’Amour pour tous les Êtres, mais Je ressens en premier que Je suis en Amour avec Moi-même. Je ne peux être libre si Je M’ingère dans ce que les Autres vivent, dans ce qu’Ils pensent, dans ce qu’Ils sont. Je lâche cet aspect de Moi……….car il y a une partie de Moi qui a toujours voulu diriger d’une façon ou d’une autre, elle M’empêche d’être totalement objective, elle M’empêche de vivre totalement ce que « Je Suis », elle M’empêche de vivre avec le recul nécessaire pour accueillir chaque Être, et en ressentir ce qu’Il vit sans M’impliquer, mais en laissant chaque Être être ce qu’Il Est, et de ne répondre à une aide éventuelle que si il y a une demande franche et nécessaire. »

Pourquoi franche ? Parce que l’Être doit l’exprimer. Il doit s’exprimer dans cette demande d’aide, et nécessaire, parce qu’un Être qui est en demande doit alors bénéficier de ce que Tu es à même de Lui apporter dans le rééquilibrage qui L’amènera à se re-trouver et à s’alléger de tout ce qu’Il doit libérer, et comme Tu le sais, en Nous laissant œuvrer à travers Toi. Tu as un grand Cœur, Tu as une volonté d’être, Tu as une volonté de vraiment vivre en conscience de ce que Tu Es, mais en même temps, il y a encore quelques impondérables qui doivent être ressentis pour pouvoir les comprendre subtilement et être transcendés dans l’Amour et la Joie que Tu Es.

Alors, ne Te pose pas de questions, accepte d’être Toi, pleinement Toi, et laisse les Autres être ce qu’Ils sont. N’interfère que si besoin est, et si Tu le ressens à des niveaux plus élevés. Ressentir des niveaux plus élevés ne correspond pas à une intuition tronquée, mais un véritable ressenti dans la pleine Lumière que Tu Es et dans l’impulsion que Nous pouvons T’amener quand cela est ressenti comme une guidance que Nous T’amenons. Tu es un Être qui va faire de grandes choses, mais en l’instant, il Te faut dépasser ce qui est une forme inconditionnelle de vouloir T’ingérer chez les Autres. Alors ne rentre pas dans ce que Nous Te disons, mais ressens-le dans l’émergence de cet aspect, dans l’émergence de cet impondérable, accueille-le……… et surtout ne Te pose pas de question par rapport à cela, mais embrasse-Toi dans l’Amour que Tu Es, embrasse-Toi dans ta propre non-ingérence au niveau de ce que Tu n’as plus à vivre……

Cela peut Te paraître un paradoxe, mais la non-ingérence en Toi-même, c’est d’aller chercher des choses que peut-être Tu ressens et qui ne sont pas à Toi, qui ne T’appartiennent pas, qui ne sont pas ce que Tu dois Te demander, à quoi cela correspond. C’est une forme d’ingérence dans ce que Tu n’es pas, c’est une forme d’ingérence dans ce que Tu cherches et qui n’est pas à chercher, c’est une forme d’ingérence dans ce que Tu crois être encore une tare au niveau de l’Humain que Tu veux dépasser. Et si Tu acceptais de Te voir, non pas comme Tu penses que Tu Te vois, mais à un autre niveau où Tu peux Te voir, sans rien voir d’ailleurs, mais où Tu peux Te voir comme un ressenti d’une Puissance qui ne se mesure pas, qui ne se calcule pas, qui ne se pense pas, qui ne se module pas selon les pensées humaines, mais qui justement est libre, libre de toutes interprétations, libre de toutes connivences, libre de toutes justifications, libre de toutes recherches, libre de toutes incompréhensions, libre de tout sujet quel qu’il soit………...

Le « Je Suis » EST. Le « Je Suis » impulse dans la Conscience qu’Il Est. Le « Je Suis » est gratitude, Amour inconditionnel, paix, joie, joie de vivre, Amour infini, compassion, amusement, humour, détachement, et pour finir, Amour de Soi et de « Tout Ce Qui Est ». Il y a des subtilités à comprendre dans tout ce que Je viens de citer, mais sans les rechercher, mais bien de tout lâcher pour laisser émerger ces subtilités, allant bien au-delà de toutes manigances humaines, de toutes suggestions venant de l’ego, venant d’une force qui n’est pas la véritable Force qui permet à la Puissance de créativité de pouvoir s’exprimer et s’expanser à l’infini. Tu es juste à deux doigts de le ressentir, à Toi de lâcher les inconditionnels états de consciences entretenus par certaines certitudes qui ne sont que le reflet d’une forme de pouvoir dans la recherche de ce que Nous appelons « la Conscience d’être ».

Alors, mon Amie, décide à l’instant, de Te permettre de ressentir cette partie qui comprend tout ce que Je viens de dire, sans rien faire d’autre que de la laisser émerger, de la ressentir, de l’intégrer et de la transcender………………

Prononce avec tout ton Cœur : - « Je Suis, et Je l’accepte. Je Suis, et Je Me permets de le vivre. Je Suis, et en mon espace plus rien ne M’interfère. Je Suis, et Je vais au-delà de tout ce que J’ai cru qui était la Conscience d’Être………

Je prends une profonde et lente respiration …………….et Je lâche tout……. Je prends une profonde et lente respiration ……………et Je ne Me prends pas la tête avec cela……. Je prends une profonde et lente respiration ……………et Je Me laisse aller dans mon espace……….. Je prends une profonde et lente respiration …………..et en mon espace « Je Suis ». Je Suis, et J’accepte de le vivre. Je Suis, et Je ne cherche plus à comprendre ce que J’ai voulu comprendre au niveau du « Je Suis ». Je Suis, et Je le vis enfin pour Moi. Et c’est ainsi. »……

Sois Toi mon Amie, et Nous T’accompagnons. Tu Es et Nous Sommes, Nous Sommes et Tu Es. Ne cherche pas, Sois. Et c’est ainsi !....... Mon Amie Ama Lun a es-Tu sûr de ce que Tu veux vivre ?

- Ma : Je Vous répète que Nous faisons Tous la même chose, et que cela Nous concerne tous à différents niveaux….

-  Ama Luna  : Bonjour Arzael  !

-  Arzael  : Salut mon Amie, Je T’aime comme Tu Es !

-  Ama Luna  : Moi aussi !

-  Arzael  : Et Nous Nous connaissons bien.

-  Ama Luna  : Ah, Je le ressens bien, Arzael  ! Ma réponse est : oui.

-  Arzael  : De mon côté, Je connais tout de Toi, mais de ton côté, Tu ne connais pas grand-chose de Toi !

-  Ama Luna  : A ce point là ?

-  Arzael  : Alors quand Tu dis : oui, ça veut dire quoi ?

-  Ama Lu na : Oui, Je ressens ce que Je veux vivre !

-  Arzael  : Et Tu veux vivre quoi ?

-  Ama Luna  : La Lumière que Je Suis !

-  Arzael  : Je dirai la Lumière incarnée, sans ne plus dévier dans des abrutissements et des incroyables pensées inconditionnelles….

-  Ama Luna  : Ah, et en ce moment il y a une recrudescence de pensées…idiotes…

-  Arzael  : J’allais être plus vulgaire, mais…

-  Ama Luna : Tu peux l’être, Tu peux l’être…elles sont complètement insensées !

-  Arzael  : Et pourquoi Tu y restes ?

-  Ama Luna  : Mais Je n’y reste pas, chaque fois Je réajuste. Je ne sais pas pourquoi Je M’y perds dans des moments en plus complètement inappropriés, Je trouve…et voilà, c’est plus fort que Moi, Arzael …..

-  Arzael  : Alors Je vais Te dire, parce que là, il y a un amusement : en fait, là où Tu en es, dans la conscience où Tu en es arrivé, c’est le défilement de ce que Tu T’es permis de penser et qui se manifeste comme un agglutinement…mais Tu sais quoi ? C’est pour les transmuter, c’est pour T’en libérer, c’est pour décharger la conscience de masse, c’est pour mieux Te re-trouver, c’est pour être pleinement Toi. Alors Je sais que Tu pourrais Me dire : - « Mais Je pourrais être pleinement Moi sans avoir tous ces retours, ce déferlement, ce défilement incessant. » Mais voilà, Nous Vous honorons parce que c’est ainsi que Vous pouvez transmuter bien des pensées lourdes qui ne sont plus ce que Vous avez à vivre et à subir. Maintenant, Je ne Te dis pas quand cela va cesser, Je Te dis simplement : en ta Lumière, Tu les laisses aller, et dans ta Lumière Tu Es… Alors tout ce qui déferle, sans que Tu y donnes de l’importance, sans T’y impliquer, sans rentrer dans aucun jeu de ces pensées, Tu leur permets de revenir à la source même de la pure Energie. Et il fallait que cela soit dit ! Je T’honore. Sois Toi ! Surtout reste dans ta joie, dans ton humour, dans ta légèreté, et c’est ainsi que Nous T’aimons, et Je Te salue….

-  Ama Luna : Merci !

-  Arzael  : Elémah , mon Amie, es-Tu sûr de ce que Tu veux vivre ?

-  Ma  : Et Nous faisons tous la même chose en Nous !

-  Elémah  : Dans le moment présent, et avec ce qui a été accueilli au travers de MaA et Ama Luna , ce que Je ressens, c’est que Je suis sûr de vouloir vivre c’est qu’il n’y ait pas d’entraves en tout cas à mon bien-être et aux choix que Je fais qui sont…

-  Arzael  : Alors, Je vais Te dire : ne cède jamais à Ceux qui pourraient Te donner de bons conseils, ou qui pourraient Te dire que Tu n’es pas dans ta voie. Quoi que Tu expérimentes, si Tu sais T’écouter dans ta profondeur, si Tu es en confiance, si Tu crois en Toi, alors les choses ne peuvent que Te démontrer ce que Toi Tu émets, après à Toi d’être objective, et vraiment ressentir si cela Te correspond et si Tu es vraiment dans ta réalisation. Nous T’accompagnons, ne Te décourage jamais, car un Maître, quoi qu’Il fasse, que ce soit sa voie ou non sa voie, saura toujours rebondir, saura toujours vivre pleinement ce qu’Il a envie de vivre, et pourra toujours se retourner en émettant dans sa propre Conscience tout ce qu’Il veut voir se manifester pour Lui.

Le Maître sait, et Je Vous le dis à Tous, que tout est parfait dans toute la création, et que rien n’est une erreur, et que tout peut se moduler lorsque le Maître sait qu’Il est Puissance, Puissance de la Lumière, Puissance de Créativité dans la Force d’ouvrir sa voie pour justement laisser sa Puissance de Créativité se mouvoir librement. Et il en est ainsi mon Amie !

Je Vous salue Tous. Vous avez compris des choses à différents niveaux, ne laissez jamais votre pouvoir à Quiconque, mais vivez votre pleine Puissance de Créativité, vivez la Lumière incarnée que Vous Êtes en Vous affirmant en votre espace, en votre Cœur et dans la Source même de ce que Vous Êtes… Je Vous salue, et Je Vous retrouverai à la session prochaine, dans votre mois prochain de votre temps linéaire.

Bénis soient Ceux qui vivent en totalité ce qu’Ils se permettent en conscience de créer dans l’impulsion au niveau de leur Conscience de ce qu’Ils veulent réellement vivre.

Recevez ma toute Puissance………. Recevez l’Amour que J’expanse en votre Cœur………….. Recevez l’Amour que Je Vous impulse…………..

Et Je Vous dis à bientôt !

-  Tous  : Merci… Namasté !

……Pause…..

-  Ma  : Prenez une profonde et lente respiration ………. Détendez-Vous……et restez un instant simplement en étant Vous…………

……Pause…..

-  Elabel  : Mes Amis, Je Vous salue. Je suis Elabel , Ela…Ela…Bel…. Je Vous retrouve, et c’est une joie. Je Vous retrouve et Je Vous ressens, Chacun, Chacune, dans ce qu’Il est, dans ce qu’Il vit, dans ce qu’Il ressent, dans ce qui L’anime, et parfois Je suis en joie, et parfois Je Me gratouille dans ce que Je peux être imaginer dans ma tête, et Je Me demande : pourquoi perdurez-Vous dans l’incapacité à accepter une nouvelle façon d’Être ? C’était ma question que J’avais émise en préparation de cette session. Alors, Je Vous le répète : pourquoi perdurez-Vous dans l’incapacité à accepter une nouvelle façon d’Être ?........

……Pause………

Ama , ma chère et tendre Amie, peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous…..

-  Ama  : Je ne vais pas forcément Te répondre, mais Je ressens pour répondre à ta question, que Je vais progressivement dans une nouvelle façon d’Être, en conscience, et Je dirai avec détermination…….

-  Elabel  : Alors Je vais Te dire : ma chère et tendre Amie, Tu ne peux pas faire le choix déterminé d’être dans une nouvelle façon d’Être si Tu ne lâches pas de Te chercher au travers des Autres, encore et encore, ressens en Toi : - « Je suis Moi et J’accepte les Autres comme Ils sont….. Je suis Moi et Je ne Me cherche plus dans ce qu’Ils vivent, dans ce que Je ressens qu’Ils sont, dans ce que Je perçois qu’Ils sont, dans ce que Je perçois que Je ne comprends pas, dans ce que Je perçois qui M’interloque, parce qu’il y a des parties de Moi que Je n’arrive pas encore à dépasser, et ce qui Me gênent dans l’Autre, c’est ce que Je ne comprends pas que Je n’arrive pas à dépasser. Pourquoi l’Autre vit des choses que Je n’arrive pas à ressentir, pourquoi l’Autre Me gène t-Il à ce point-ci ? »….

Et là, mon Amie, il faut que Tu lâches ce que Tu n’acceptes pas en Toi, parce que Tu veux retenir encore une partie de l’Humain que Tu as peur de lâcher, comme si Tu allais Te retrouver dans quelque chose d’incompréhensible, de non contrôlable, de non gérable de près ou de loin, et cela T’indispose. Tu as besoin de comprendre que tout ne peut plus être vécu de la façon dont Tu le vivais en totalité, et Je dis bien en totalité comme Tu le vivais. Tu dois accepter d’être Toi…….. Tu dois accepter d’être Toi sans regarder l’Autre d’une façon interrogative lorsque Tu ne comprends pas……… Laisse l’Autre être, laisse les Autres cheminer, et occupe-Toi de Toi dans ce que Tu ressens que Tu Es, dans ce que Tu ressens que Tu n’arrives pas à dépasser, et laisse émerger les parties de Toi que Tu es à même de ressentir si Tu n’émets pas d’entraves et si Tu n’as pas peur de les laisser émerger……. Que ressens-Tu mon Amie ?

-  Ama  : Un apaisement…

-  Elabel  : Ne Te regarde plus au travers de ce que Tu étais, mais permet-Toi de ressentir qu’en Amour de Toi-même, sans Te comparer, sans Te chercher au travers de ce que l’Autre vit ou de ce que les Autres atteignent, où qu’Ils soient, quels qu’Ils soient : - « Je suis Moi, Je M’affirme dans ce que Je Suis, J’accepte de dépasser ce qui doit l’être, en même temps Je lâche mes retenues. J’accepte d’être Moi. Je ne Me mets plus de barrières pour ne pas passer le cap, pas de ce Je crois que l’Autre a passé que Je n’arrive pas à passer, mais mon propre cap, pas de ce que l’Autre expérimente et que Je n’atteins pas, mais mes propres expériences dans la maîtrise du Maître que Je Suis. » Ne justifie pas ce que Tu n’arrives pas à dépasser en voulant Te chercher dans l’Autre. C’est de Toi dont il s’agit mon Amie, et uniquement de Toi ! Toi avec Toi : - « Je Suis, et Je ressens ma façon de faire, ma façon d’être, ma façon de ressentir, ma façon de Me comporter, ma façon de penser, ma façon de rejeter Quiconque, pour enfin accepter que c’est en Moi que Je pourrai vraiment Me voir dans ce que Je n’accepte pas de dépasser. »

Alors, comme Je l’ai dit à cette chère Amie MaA , ne cherche pas à comprendre, ne Te retourne pas sur tout ce que Tu as vécu. Sois simplement en Toi, en ton espace en Toi, face à Toi, et Nous T’accompagnons. Tu es un Être grandiose, Tu es un Être qui a quelques petites difficultés à passer un cap, mais viendra le temps où tout cela ne sera qu’un mauvais souvenir, et en même temps un souvenir où Tu riras de Toi-même. Et c’est ainsi !

-  Ama  : Merci !

-  Elabel  : Moi, Elabel dans ma vie en tant que Roi Arthur , J’ai vécu des moments très difficiles, des moments où face à Moi-même, Je ne comprenais même plus Qui J’étais, Je ne comprenais même plus comment être, mais Je n’ai jamais lâché un jota la conscience de la Lumière que J’étais, et c’est ce qui M’a permis de dépasser tous les impondérables, les moments les plus sombres, les plus difficiles, jusqu’à ce que Je comprenne, et surtout ressenti, qu’en réalité tout est une question de lâcher le mental, de lâcher les pensées émergentes de la conscience de masse et d’être vraiment Soi dans la Joie, dans la Joie d’Être, et de ressentir que dans sa pleine Lumière, on peut tout faire, tout créer, tout moduler et s’amuser comme un fou, en Maître conscient de ce qu’est la Puissance de la Lumière ! C’est juste ce ressenti, mais qui représente tout, que Tu n’arrives pas en totalité à vivre définitivement, mais cela viendra ma chère Amie, si Tu persévères. Et sache que Tu es accompagnée, sache que Tu es à deux doigts de passer ce cap. Alors c’est en Toi que cela se passe et surtout pas au travers de Quiconque ! Je crois que cela Vous a été dit à plusieurs reprises lors de vos effusions des 4 Petites Mères, que c’était individuellement que Vous deviez vivre pleinement ce que Vous Êtes sans Vous chercher aucunement les Unes dans les Autres. Et Je Te laisse, et Je Te dis : à une prochaine fois.

Alors à Vous tous mes Amis, comprenez une chose, car Vous êtes tous concernés : lorsque Vous lâchez tous vos impondérables, vos recherches dans l’Autre, vos peurs, surtout vos peurs d’Être, Vous allez réellement pouvoir ressentir ce qu’est la Puissance de la Lumière, ce qu’est la Puissance de Créativité lorsque Vous émettez ce que Vous voulez réellement vivre au niveau de votre Conscience, et Je n’en dirai pas plus pour l’instant. Je Vous laisse, Je Vous adombre de tout mon Amour, Vous êtes suivis de très près. Vous êtes accompagnés, mais c’est Vous les Maîtres qui créez votre réalité ici en incarnation…

Je Vous salue et Je Vous dis à une prochaine fois, et ce fut une joie pour Moi de partager avec Vous cette partie de session pour Vous amener à ressentir, encore plus profondément ce que Vous Êtes, et justement ce qui Vous empêche d’Être, ce que Vous voulez vivre et que Vous ne Vous permettez pas de vivre. Et il en est ainsi !

-  Tous  : Merci !

……Pause…..

-  Ma  : Prenez une profonde respiration ………..détendez-Vous……..et restez un moment simplement en étant Vous………

……Pause…..

-  Saint-Germain  : Je Suis, Oyé Je Suis : Qui Suis-Je ?

-  Elémah  : Saint-Germain .

- Ama Luna : Charlie  ! (en référence à la série télévisée : Charlie et ses drôles de Dames)...

- Elémah : Charlie (en riant)….Rires de Tous ….

-  Saint-Germain  : Charlie et ses drôles de Dames, n’est-ce pas !

-  Elémah et Ama Luna  : Voilà, Oui !

-  Saint-Germain  : Et Vous faites quoi du Monsieur qui est à la droite de Ma  ?

Rires et amusement d’ Ama Luna et Elémah qui échangent entre Elles en citant Bosselet ( ?) dans Charlie et ses drôles de Dames…..

-  Saint-Germain  : Mes Amis, mes Amours…….

-  Ama Luna  : Il est temps que Tu T’arrêtes là, que Tu n’ailles pas jusqu’au….

-  Raoul  : C’est du bonheur !

-  Saint-Germain  : Bon mon Ami, Je T’aime, mais Je M’adresse principalement à ces Dames.

…..Rires de Toutes ….

-  Raoul  : Je n’ai aucun problème avec çà.

-  Saint-Germain  : Alors J’avais une question particulière à Vous poser. Je ne sais pas si Vous l’avez lu, si Vous en avez pris conscience, et sans le chercher, sans chercher à comprendre, si Vous Vous êtes permis de laisser émerger la réponse, Qui de Vous l’a fait ?

-  Emaliah  : J’ai pas lu la question…. Rires….

-  Elémah  : Moi non plus.

-  Ma  : Dans l’info-lettre mensuelle que Je Vous envoie.

-  Emaliah  : Oui, J’ai pas lu.

…...Rires et brouhaha dans l’assemblée……

-  Saint-Germain  : Mes Amis, top, top, top…… Je tape avec mon…..

-  Une Participante  : maillet…

-  Raoul  : Bâton……

-  Saint-Germain  : ….ça dérive rapidement, hein… Bon, et en même temps ça fait bouger les énergies… Distractions comme dirait mon Moi…

-  Ama Luna  : … Adamus  !

-  Saint-Germain  : Merci Gente Dame… (Rires…)…Alors cette question que J’ai posée, et Je vois qu’il y a eu foule et intérêt c’était : Mes Amis, pourquoi Je suis avec Vous ?

-  Tous  : Remue-ménage……..

-  Saint-Germain  : Bon, il y en a Une qui ne se sent pas du tout concernée, l’Autre, parce que Je Vous aime…qui dit mieux ? Allez, pas de brouhaha, donnez vos réponses, tout le monde ensemble….

-  Emaliah  : Pour Nous faire avancer !

-  Saint-Germain  : Pour Vous faire avancer.

-  Ama  : Parce que Nous l’avons demandé !

-  Saint-Germain  : Parce que Vous l’avez demandé.

-  Ama Luna  : Parce que Nous sommes spéciaux !

-  Saint-Germain  : Parce que Vous êtes spéciaux !

-  Une Participante  : Parce que Tu es en même temps ce que Nous Sommes.

-  Saint-Germain  : Parce que Je Suis en même temps ce que Vous Êtes…

-  Elémah  : La Conscience parle à la Conscience………

-  Saint-Germain  : La Conscience parle à la Conscience………

-  Ama Luna  : Nous œuvrons ensemble !

-  Saint-Germain  : Nous œuvrons ensemble ! Bon, Je crois que Je vais M’arrêter là ! …(Rires…)… La réalité, c’est que Je Suis tout ce que Vous Êtes, et en même temps, J’expérimente ce que Je Suis à travers Vous !

-  Tous  : Wahou… Rires et applaudissements…..

-  Raoul  : Je pensais que c’était parce que, par sa légèreté, Il pouvait Nous faire toucher des choses très grave !

-  Saint-Germain  : Ca, c’est une vérité aussi, mais ressens mon Ami ce qui est dit….. Ressens dans ta Profondeur, au niveau de ta Conscience……. Ce qui veut dire que tous les Maîtres sont des Accompagnateurs, mais Ils expérimentent aussi à travers Vous ce que Vous vivez, et lorsqu’un Être est largement prêt de dépasser ce qui doit l’être, alors nos propres compréhensions et ressentis…ce sera très complexe de Vous expliquer les choses, alors Je vais faire simple…Vous sont impulsées pour que Vous-mêmes Vous ressentiez à d’autres niveaux ce que vos expériences Vous ont apporté, et ce que Vous êtes à même d’en tirer comme leçon dans l’Amour que Vous Êtes et dans l’Amour de « Tout Ce Qui Est ». Et cela n’a rien à voir avec les compréhensions humaines, c’est bien plus subtil que cela ! Alors ce que Je finirai par Vous dire, c’est que de tout temps, J’ai été d’une façon ou d’une autre sur cette Terre. Je Vous ai accompagné, J’ai expérimenté beaucoup de choses, J’en ai élucidées d’autres, J’en ai équilibrées beaucoup, J’ai transcendé et transmuté bien des énergies, et Je cours encore à transmuter et transcender…

- Une Participante : C’est quand la retraite ?.... (Rires….)….

-  Saint-Germain  : Je crois ma chère Amie, que c’est un mot que Nous ne connaissons pas…. (Rires…)…. et Je vais même Vous dire que pour Certaines c’est déjà acquis, pour d’Autres, cela viendra en son temps, que c’est un mot qu’Elles ne connaissent plus. Retraite = rebus……. (Rires et exclamations de Tous…)….

-  Raoul  : Ha ! Merci…. Coulé !

-  Saint-Germain  : Ca, c’est ton choix, mon Ami !

-  Raoul  : Ha, non, non…c’était un jeu : touché/coulé ! Il sait très bien que Je Me réveille en ce moment et grâce à Lui !

-  Saint-Germain  : Mes Amis, Je suis avec Vous, parce que d’une part Je Me comprends de mieux en mieux…(Rires… Ama Luna  : - « Ha ben merci !.....)…., Je Me ressens de plus en plus…

-  Ama Luna  : Ha, non mais ! Vraiment, Tu as besoin de Nous ?

-  Saint-Germain  : Oh, si Tu en comprenais la subtilité, quand Tu en seras là où J’en suis, On va s’amuser tous les deux !

-  Ama Luna  : Ok !...

-  Raoul  : T’as de la chance.

-  Saint-Germain  : Je suis avec Vous parce que tout doit être expérimenté, tout doit être traversé, tout doit être transcendé, tout doit être créé et recréé à l’infini. Vous ne pouvez pas cheminer seuls. Vous ne pouvez pas être ce que Vous Êtes, sans « la Source ». Vous ne pouvez pas comprendre et ressentir tout ce que Vous avez vécu et qui doit être intégré jusqu’au dernier petit point, sans « la Source ». Je Suis, et Vous Êtes « la Source ». Je Suis en grande partie ce que Vous expérimentez. Je Suis en grande partie ce que Vous vivez. Je Suis en grande partie tout ce qui Vous concerne, et en même temps Vous avez la faculté de Vous réaliser et d’émettre en votre propre Conscience ce que Vous voulez vivre, sans dépendre de Qui que ce soit, de Nous, de « la Source », du Saint-Esprit et Dieu sait quoi… (Rires…)... C’est un paradoxe que J’aimerai Vous amener à ressentir, et J’y reviendrai plusieurs fois si nécessaire, afin que Vous dépassiez simplement les mots que Vous entendez, car cela va bien au-delà, et Nous entamons une nouvelle conception de ce qu’est la Conscience Unitaire et individuelle, de ce qu’est « le Tout » et de ce qu’est une Emanescence qui créé individuellement ce qu’Elle est dans la matière en transcendant la matière.

Et là, Nous allons aborder dans quelques temps ce qu’est la transcendance de la matière, mais il Vous faut déjà ressentir que Vous êtes une Puissance et que Nous Sommes aussi ce que Vous Êtes, et que Moi Saint-Germain , Je suis la parcelle en chacun d’entre Vous qui vit, qui expérimente, qui transcende, qui transmute, qui expanse, qui joue, qui modèle, qui module…

-  Raoul  : Qui créé…

-  Saint-Germain  : Je ne dirai pas qui créé mon Ami, ressens en Toi, ressens ce que Je suis en train de dire…

-  Raoul  : Tu entends tout !

-  Saint-Germain  : ….et en même temps, Je suis ce que Vous Êtes, mais Vous êtes aussi vos propres particularités, des particularités qui résonnent au cœur d’une particule, et qui peuvent se targuer d’être ce qu’elles sont en s’appropriant le droit de créer dans l’expansion « du Tout », en ressentant leur propre Puissance, leur propre Force, leur propre motivation dans la passion de vivre pleinement, en totalité, à chaque instant, ce que Vous, mes Amis, Vous voulez vivre, ce que Vous voulez créer pour Vous, ce que Vous voulez expérimenter, mais plus dans la densité et la dualité, mais dans l’expression même du Maître qui peut tout transcender à chaque instant. La transcendance est l’alchimie de la matière. Et Nous entrons maintenant dans un processus que ma propre partie Adamus a entamé, et que Nous ici en France, Nous entamons. Nous ne faisons pas de concours, Je dirai que Nous Nous complétons, et Nous sommes déjà une expansion des Uns, des Autres dans une force qui prend sa source dans le pouvoir de créer collectivement ce que le nouveau Monde est déjà dans son expression, mais sans le pouvoir sur l’Autre, mais dans votre pouvoir de créativité au service de « Tout Ce Qui Est », en étant une Puissance individuelle.

Mes Amis, Je Vous laisse, Je Vous tire ma révérence, surtout ne cherchez pas à comprendre ce qui vient d’être dit, mais permettez-Vous de le ressentir, sans y mettre de mots, de suggestions, de pensées humaines. Rien ne se fait au niveau de l’Humain, mais tout au niveau de la Puissance de la Lumière, et Nous y reviendrons….

-  Raoul  : Merci Saint-Germain , on T’aime.

-  Ma  : Oui Ama Luna  !

-  Ama Luna  : Est-ce…alors J’essaye de pas mettre de conscience humaine…est-ce à dire qu’une Conscience collective issue de nos Consciences individuelles est déjà en œuvre pour œuvrer pour le Nouveau Monde ?

-  Saint-Germain  : Tout à fait !

-  Ama Luna  : D’accord ! Wahou ! Merci !

-  Saint-Germain  : Et même une nouvelle Conscience est déjà créée… Soyez pleinement Vous, en votre espace. Surtout ne cherchez pas à comprendre, pas d’interférences mentales. Et Je Vous retrouverai très prochainement. C’est une joie pour Moi, dans une forme d’excitation sur ce que J’entrevois déjà de ce qui est entrain de se moduler que Vous n’imaginez peut-être même pas…quoi que ! Et c’est ainsi mes Amis !

-  Tous  : Merci… Namasté…..

……Pause…..

-  Ma  : Prenez une profonde respiration ……..détendez-Vous……et restez un instant simplement en étant Vous…

……Pause…..

-  Métatron  : Mes Amis, Je suis ce que Je Suis Métatron , Seigneur de Lumière. Comme Je viens de le dire à Ma, Je déboule à l’instant même dans ma Puissance Métatronique à travers Chacun, dans la mesure de ce qu’Il peut accepter et intégrer de ma Puissance……...

Alors, d’après ce qui a été dit, Je ne vais pas M’étaler aujourd’hui, mais à chaque session, petit à petit, Nous allons ensemble, de plus en plus ressentir ce qu’est la Puissance de la Lumière et que Vous Êtes. Cela va détonner, cela va exploser, cela va surprendre, mais cela va même amener des Êtres à vouloir comprendre ce que Vous vivez. Et là il Vous faudra être très centrés, mais Nous Vous aiderons, parce que Vous allez ressentir de plus en plus ce que Adamus a déjà décrété qu’il y avait deux mondes, et ces deux mondes Vous allez les ressentir de plus en plus. Cela avait été annoncé il y a quelques années auparavant, ce n’est pas nouveau, mais c’est maintenant.

Alors ces deux mondes vont amener bien des Êtres à ne pas comprendre ce qu’Ils vivent, et beaucoup vont vouloir s’accrocher à Vous. Il va Vous falloir être très présents à Vous, en Amour de Vous-mêmes, et ne pas Vous laisser vampiriser, et en même temps, être Vous dans la Lumière, dans la compassion, et accueillir tous Ceux qui seront prêts à cheminer comme Vous l’avez fait. Et Vous savez que les choses ne se font pas en un jour. Vous devrez être sûrs de Vous, Vous devrez maintenir le cap dans la pleine Lumière incarnée que Vous Êtes, et en même temps accueillir, expanser, accueillir, expanser, accueillir, tout en vivant ce que Vous Êtes, sans jamais Vous confondre dans Qui que ce soit ou quoi que ce soit, toujours en étant Vous, dans votre joie, dans l’instant présent, dans la pleine Lumière que Vous Êtes.

Je n’en dirai pas plus mes Amis, cela va être approfondi, cela va vraiment être quelque chose de profond. Nous allons Nous exprimer de plus en plus, Nous allons faire un pas à chaque fois, mais attention, Nous le disons et le redisons : Vous êtes les Maîtres qui créez votre réalité. Lorsque cette réalité est vécue selon ce que Vous Êtes, alors Nous co-créons. Mais si Vous désirez expérimenter encore des choses, et Vous êtes honorés pour cela, Vous êtes aimés en cela, qui ne sont pas ce que Vous Êtes, Nous Nous écarterons et Vous regarderons. Mais pour tous Ceux qui vivront vraiment la pleine conscience de la Lumière qu’Ils Sont, alors Nous co-créerons ensemble pour que toute révélation trouve sa résolution au cœur même de cette Humanité, au cœur même de ces deux mondes. Et il en est ainsi !

Je suis ce que Je Suis Métatron , Seigneur de Lumière qui entame avec Vous un nouveau processus dans le nouveau paradigme des Créateurs conscients dans la Grille Cristalline ! Et c’est ainsi……..

-  Tous  : Merci… Namasté…..

* * * * * * * * * * *

Musique de fin de session… Olivier WATERMAN – Divines Harmonies

*****

Transcription : MaAna

 Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session à Mirabel et Blacons.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi