Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWAEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à (...)

Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Crest du 26/04/2015

dimanche 12 juillet 2015, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Crest (près de Valence – 26 Drôme)

Animée par l’Elohim Yosuel

Canalisé par Ma Nanda Aweh

Dimanche 26/04/2015

 Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma  : Nous prenons une profonde et lente respiration …………..et Nous expirons lentement……. Présence à Soi, en son Cœur, sans mental, sans aucune interférence………….

……Pause……..

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. Je suis heureux de Vous retrouver, Moi le tendre Yosuel . Je Vous aime dans l’Amour que Je Suis, et dans ma Lumière Je Vous enveloppe. Nous Nous retrouvons, et c’est une joie. Une joie parce que Vous êtes là, une joie parce que Vous avez à cœur d’aller encore au-delà de là où Vous en êtes, et c’est une joie pour Moi de Vous y aider.

Soyez les bienvenus, et Vous pouvez Me dire la même chose !

….Rires... « Bienvenue »… En chœur : - « Bienvenue Yosuel  ! »….(Rires)….

-  Yosuel  : Là mon Cœur chante, et Je Vous honore. Alors maintenant Je Me prête à toutes vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêchent d’être Vous-mêmes. Et c’est ainsi.

-  Ma  : Une question ?

….(Grincement du plancher)….

-  Yosuel  : Et voilà, Je commence et déjà il y a du mouvement…

- Une participante : Qu’est-ce que T’as perdu ?

-  Ma  : C’est la bébête….

- Une autre Participante : Elle a fait son chemin !

-  Yosuel  : Pour reprendre votre langage…mon Amie, Je dirai : les p’tites bêtes ne mangent pas les grosses !

……(Rires)…..

-  Ama Luna  : Je pense juste aux enregistreurs, c’est tout..J’Men fou !

……(Rires)….

-  Ma  : Alors une question ?

…..(Rires)…..

-  Emaliah  : Non, On attend que Yosuel Nous les pose, parce que Je sais pas quoi poser comme question !

-  Elémah  : Moi non plus.

-  Ama Luna  : Ah, T’es déjà dans la dynamique !

……Pas de questions……

-  Yosuel  : Alors mes Amis, si Vous n’avez pas de questions, oh combien J’en ai à Vous poser !

……(Rires)….

-  Emaliah  : On T’écoute...

-  Elémah  : Welcome !

……(Rires)…..

-  Elémah  : Joker, joker !

-  Ama Luna  : Joker !

-  Annie  : Au secours !

-  Ma  : Tu vas T’amuser pour la retranscription !.....…..(Rires)…. Et Tu mettras bien : Rires intenses d’ Elémah  ! Tout doit figurer ! L’intensité derrière aussi...

…..(Rires….et souffles)……

-  Ma  : Donc, Je Vous rappelle que chaque question qu’Il pose à l’Une d’entre Nous, on fait le même travail en notre Cœur. Je dirai Nous œuvrons en notre Cœur pour ressentir et libérer ce qui Nous concerne.

-  Yosuel  : Alors ma chère Amie Annie ….

-  Ama Luna  : A Toi l’honneur...

-  Yosuel  : Il y a une chose que Je voulais Te dire, que J’ai à Cœur de Te dire : Tu as une certaine volonté, mais en même temps, Tu Te heurtes à un mur de peurs, qu’est-ce qui T’empêches de dire à ces peurs : - « Vous n’êtes pas ce que « Je Suis », vous n’avez plus à être là, cela ne Me concerne pas. Je ressens en Moi tellement d’Amour que Je n’ai même plus à Me laisser fourvoyer dans ces peurs. »….. Pourquoi Tu les retiens ? Est-ce qu’il y a quelque chose avec laquelle Tu T’amuses ? Est-ce qu’il y a quelque chose dans ces peurs qui Te sert ? Qu’est-ce que Tu attends pour faire le pas de ne pas Te laisser submerger par des inconditionnelles peurs qui ne sont absolument pas, et Je le dis bien, qui ne sont absolument pas ce que Tu Es. Alors ne cherche pas, laisse-Toi aller, pas d’interférence de ta personnalité humaine, ressens ce qui se passe en Toi………………….

……Pause…..

-  Annie souffle….

-  Yosuel  : Tu as toujours cru que pour pouvoir « être », pour pouvoir être en conscience de cette Emanescence que Nous Vous disons être, il fallait être un Ange, atteindre la perfection, et ne plus avoir la moindre petite pensée déroutante, parce que sinon on ne peut absolument pas être le Maître incarné. Alors peux-Tu ressentir ces idioties…………les laisser émerger………..et Te voir telle que Tu Es dans ta Lumière……….. Qu’est ce qui se passe en Toi, peux-Tu l’exprimer ?.............

-  Annie  : Hum, au lieu de toujours M’imaginer dans un futur où « Je serai », mais d’être en conscience que « Je Suis » déjà...

-  Yosuel  : Alors Nous allons y venir par rapport à ce que Tu viens de dire, parce que mon Ami Adamus a déjà entamé un processus de compréhension, et Je vais Te dire l’erreur que Tu commets : ce n’est pas ton Cœur qui s’est exprimé, mais ta personnalité humaine. Tu as encore de la difficulté à lâcher le mental, et à ressentir pleinement dans ta profondeur, sans interférence, sans penser.

Tu as dis, en quelque sorte : - « Je M’imagine dans un futur qui n’est pas ce que Je suis dans le présent. » Donc déjà Tu Te mets des grosses barrières, Tu n’as pas à T’imaginer dans le futur ce que Tu dois être, comme une distance à parcourir, mais prononcer : - « Dans l’instant « Je Suis ». Dans l’instant Je crée mon futur que Je ramène dans l’instant. » Cela veut dire qu’en Toi, en l’instant, Tu affirmes déjà : - « Je Suis, rien ne peux M’empêcher d’être, et même si Je ne suis pas parfaite, « Je Suis », Je suis le Maître Ascensionné, Je suis ma Puissance, Je suis la Force de créativité. Je n’ai pas à Me soucier de ce qui se passe dans mon quotidien, mais dans l’instant, dans ma Lumière, « Je Suis », et tout ce que J’impulse pour Me voir vivre ce que J’ai envie de vivre, pour Me voir manifester toutes choses, est ma réalité présente, quel que soit ce que Je vis. Maintenant dans cet instant présent « Je Suis », Je suis ma Puissance, Je baigne dans ma Lumière, Je suis le Maître incarné dans cette Puissance, et Je sais que ce que Je ressens, ma Puissance présente, ma Puissance dans la Lumière en l’instant, Elle sera la même demain, dans une semaine, dans un mois, et ainsi de suite. Ce que « Je Suis » dans ce futur est ce que « Je Suis » dans l’instant. »…….

Donc ne Te projettes pas dans un futur que Tu prépares et travailles, et dis-Toi sincèrement : – « Car en l’instant « Je Suis », et en l’instant ce « Je Suis » sera également la même Puissance dans tout mon futur. Ce futur est ce que J’imagine à l’instant, sincèrement, sans doute, sans peur, sans limitation, de ce que Je ressens déjà en l’instant de tous les instants. »

Peux-Tu alors ressentir ce que Toi-même, Tu avais prédéterminé, T’empêchant d’être Toi, T’empêchant de vivre pour Toi, T’empêchant d’aller au-delà de tout ce que Tu veux vivre en réalité……….

Peux-Tu concevoir la vie différemment, peux-Tu concevoir que Tu es autre chose que tout ce qui T’a limitée jusqu’à présent, de tout ce que Tu T’es empêchée d’être, de tout ce que Tu n’as plus à vivre.

Maintenant accepte-le avec la sincérité de ton Cœur………………..ne cherche rien, ne manipule rien, ne contrôle rien, acceptation et intégration en ta pure Conscience…………

Maintenant, prononce avec tout ton Cœur : - « Je M’affirmes dans ce que « Je Suis », et Je Me permets de le vivre, Je le transcende, ce qui veut dire que Je le dépasse, et Je Me permets d’être maintenant. Et c’est ainsi. »……

-  Annie  : Merci.

-  Ma  : Prenons une profonde respiration en conscience ……..en Nous permettant d’être dans ce qui vient d’être dit.

-  Yosuel  : Ama Luna  !

-  Ama Luna  : Oui très Cher.

-  Yosuel  : Mon amie, Je vais maintenant M’adresser à Toi. Le « très Cher » Me hausse dans ma Suprématie.…….(Rires)…… Alors sur ce, Je vais aller direct dans ce que Je ressens qui T’appartient, Je le signale, et que Tu ne veux pas admettre. Alors ma chère Amie, ne cherche pas, pas de mental, pas d’interférence de ta personnalité humaine, pas de réactions, acceptation dans l’Amour et la joie que Tu Es, pour Toi. Je vais Te dire : Tu crois en ce que Tu Es, et en même temps Tu n’y crois pas. Tu crois en ta Puissance, et en même temps pour Toi Elle est très fictive. Tu crois en la manifestation, et en même temps, Tu baignes encore en partie dans le conformisme, dans ce qui se fait, et ce qui se fait, ce qui est imposé ne peut pas être dérogé, ne peut pas être traversé, c’est une réalité : - « …et quel que soit ce que Je crois être, quelque soit ce que Vous Nous disiez, il y a des choses qu’on ne peut pas changer dans cette réalité humaine. »

C’est un très gros handicap dans ta conscience d’être, et en cela Tu ne crois pas au Maître incarné que Tu Es, Tu ne crois pas en ta Puissance et en ta Force de créativité. Tu ne crois pas en la Lumière que Tu Es. Tu joues simplement avec des pseudos croyances, des pseudos complaisances, des pseudos contentements, quand Tu Te permets de ressentir, quand Tu Te permets de passer des moments en ton Cœur, quand Tu Te permets de Nous laisser œuvrer à travers Toi quand Tu fais des soins, quand Tu Te permets d’être en Toi dans les sessions. Alors là il y a une sacrée controverse ! Soit Tu passes le pas, et Tu en fais le choix conscient et définitif, soit Tu joues encore avec ce qui se pratique dans l’Humain, mais alors Tu auras des retours de bâtons qui ne sont absolument pas dus à nos interventions, mais à tes propres heurts par rapport aux énergies avec lesquelles Tu œuvres.

N’oubliez pas que Vous êtes une Conscience qui créez des énergies, qui jouez avec les énergies, et que ces énergies répondent à ce que Vous en faites, à ce que Vous pensez, à ce que Vous croyez de Vous, avec tout ce que Vous jouez dans tout ce bain d’énergies. Et votre corps répond parfaitement à tout ce que Vous émettez. Alors il va être temps pour Toi maintenant, de faire un choix conscient, qui ne doit pas être fait en rapport à ce que Nous Te disons, ou par peur, ou pour dire : - « Si, si, Je veux être, et Je veux dépasser tout cela, parce que Je ne veux rien subir. » C’est un compromis, c’est encore un jeu. Cela doit émaner sincèrement du Cœur, cela doit émaner de ta propre Puissance, et cela ne doit plus être jamais des controverses. C’est là où Tu en es, mon Amie. Il Te faut le ressentir sans interférence de ta personnalité humaine qui essaie de Te jouer des tours, ressentir sincèrement et sans rien faire d’autre « qu’être » : - « Je Suis, Je ressens, et en ma profondeur, Je fais le choix conscient qui Me correspond, sans interférence de quoique ce soit. Et c’est ainsi. » Je Te laisse à l’instant, comme Je Vous laisse à toutes cet instant, ainsi qu’à Ceux qui entendront ce message ou qui le liront……

……Pause……

-  Annie  : Je peux poser une question ?

-  Yosuel  : Je T’en prie mon Amie.

-  Annie  : Après Je ne parlerai plus de ce sujet, parce que J’en ai déjà parlé, mais Je veux être sûre de pas Me tromper. Quand tout ce que J’ai mis en marche depuis quelques semaines pour Me rapprocher à nouveau de mon ex Petit-Ami, c’est bien une peur, pour Me raccrocher à des choses que Je connais déjà et, et la peur de pas dépasser tout ça et d’aller vers l’avant ?...

-  Yosuel  : Alors Je T’arrête mon Amie, Nous allons y revenir, Je retiens parfaitement ta question, mais Nous sommes en plein œuvrage, dans un choix à faire, ne T’en dévies pas, ressens en Toi…… Alors ma chère Amie Ama Luna , où en es-Tu ?.......

-  Ama Luna  : Je savais…Je sais que Je suis dans un choix, que pour Moi il est déjà fait...

-  Yosuel  : En es-Tu sûre ?

-  Ama Luna  : Oui, ce ne sont que mes peurs qui M’empêchent d’y aller.

-  Yosuel  : Quelles sont ces peurs ?

-  Ama Luna  : Ben...

-  Yosuel  : Peux-Tu les laisser émerger...

-  Ama Luna  : Si Je le savais, mais ça fait longtemps que Je leur aurais mis un bon coup de pied dedans, mais… Ahhhh...

-  Yosuel  : Laisse-les émerger, sans chercher…… Ne contrôle rien. Vous faites toutes la même chose mes Amies………..

……Pause……

-  Ama Luna  : Euh....il y a un truc qui Me vient là, c’est la peur de lâcher tout contrôle.

-  Yosuel  : C’est un fait, peux-Tu voir cette peur en face ?

-  Ama Luna  : Euh, Je veux bien, c’est la peur qui se lâche…

-  Yosuel  : Qu’est-ce que Tu dirais à cette peur ?

-  Ama Luna  : Hummmmmm... Fou le camp, tu n’es pas Moi….. (soupirs)…

-  Yosuel  : Si J’étais Toi, et heureusement Je ne le suis pas, et en même temps Je le suis !

…..(Rires)…..

-  Ama Luna  : Ah ben ça va !! Sympa !

.......(Rires)…..

-  Yosuel  : Je lui dirai : - « Tu n’as plus à interférer dans ma vie….. »

-  Ama Luna  : Voilà, tout à fait.

-  Yosuel  : ……« Tu n’as plus à être ce que tu es, et en même temps Je t’acceptes puisque Je t’ai créée. Je t’intègres. »…….. Et en même temps, Tu la transcendes……….c’est à dire que Tu Te vois Toi-même dans ta Lumière, dans ta Force où Tu ne contrôles plus rien, mais Tu impulses à chaque instant ce que Toi Tu veux vivre, et Tu laisses ta propre Conscience émettre ce qui doit être dit ou réalisé dans l’instant, afin de ne pas subir la confrontation de ce qui T’es imposé ou de ce que l’on ne veux pas T’accorder. Car quelle que soit la réalité, quelles que soient les instants, les périodes, sans mettre d’intention sur Qui que ce soit, Tu peux envisager toute situation qui Te correspond et que Tu veux vivre, en allant au delà de tout ce qui se fait, de tout ce qui se pratique, et de tout ce que l’on Vous impose……….

-  Ama Luna  : J’ai une autre peur qui arrive...

-  Yosuel  : Ceci est un premier aperçu…. Et Je Te laisse exprimer cette peur qui émerge, quelle est-elle ? Peux-Tu T’exprimer ?

-  Ama Luna  : Hum...hum, la peur de ne pas être aimée pour « Qui Je Suis ».

-  Yosuel  : Pourquoi ne voudrais-Tu ne pas être aimée pour « Qui Tu Es » si Tu es en Amour avec Toi même, si Tu es en Amour de Toi même ?

-  Ama Luna  : Bien, Je pense que J’ai abordé ma superficielle…l’Amour que J’ai pour Moi, et Je…J’y suis pas encore.

-  Yosuel  : Lâche-le, ne Te poses pas de questions dedans, dans ta Lumière Tu Es, avec tout ton Cœur émet : - « Dans ma Lumière Je Me permets « d’être », dans ma Lumière Je Me vois dans ma grandiosité. »….sans y mettre d’images…….

-  Ama Luna (en pleurs) : J’ai trop de souffrances liées à ça...

-  Yosuel  : Laisse remonter, ne rentre pas dedans, et toujours avec tout ton Cœur, Tu prononces : - « J’accepte……. » Ne Te mets pas de barrières, pas de réactions, pas d’interférences de ta personnalité humaine, prononce avec tout ton Cœur : - « J’accepte, cela devait se manifester, cela devait sortir, et Je M’en glorifie. « Je Suis », Je M’impose dans ce que Je Suis, Je ne rentre pas dans la souffrance, mais Je la ressens, elle est ce que J’ai retenue, elle est ce que J’ai eu peur, elle n’est pas ce que « Je Suis », cela fait mal parce que Je la ressens, mais Je n’aie pas à en souffrir, ce n’est pas ce que « Je Suis », Je l’accepte et Je l’intègre dans l’instant………. Je Me targue de ce que « Je Suis » et J’en suis fière. Je Me targue de ma Puissance et J’en suis fière. Je Me targue de ma Force, et J’en suis fière. C’est ce que « Je Suis », et plus aucune souffrance ne doit M’empêcher « d’être » et de vivre pleinement pour Moi cette Puissance et cette Force que « Je Suis ». Je Suis, J’existe. Je Suis, Je M’aime. Je Suis, Je suis la Force, Je suis Force. Je suis « Tout Ce Qui Est ». Je suis « la Source ». Alors ce que J’ai ressenti n’a plus lieu d’être, Je l’intègre…………et cela ne doit plus M’empêcher « d’être », Je Me glorifie………. Et Je suis consciente d’une souffrance que Je viens de ressentir et qui était une vraie barrière à mon état d’être naturel. Aucune souffrance ne doit M’empêcher d’être Moi, d’être dans la joie, dans la joie de vivre, et surtout enfin de vivre pour Moi. Je ne rejette rien, Je ne rentre plus dans rien comme un boulet, par opposition à ce qui se fait, à ce qui existe, et avec lequel Je ne suis pas en accord, parce que Je ressens et Je comprends maintenant que c’était une façon pour Moi de ne pas voir cette souffrance, de ne pas voir cette peur, cette croyance, et de M’en protéger d’une certaine façon, et de jouer avec elle. Je ressens l’Amour que Je suis, Je ressens l’Amour qu’il y a derrière, et qui voulait simplement dire : Je ne peux pas Me permettre d’être, parce que Je dois être conforme à ce que ce monde est, à ce que l’on attend de Moi, et Je suis en quelque sorte impuissante par rapport à ce qui est établi. Alors avec le recul Je ressens que c’est vraiment de l’hypnose, du conditionnement, et que ce n’est pas ce que « Je Suis », et que maintenant Je décide de vivre ma liberté, mais sans vouloir M’imposer dans quelque chose qui ne serait pas compris, mais en restant Moi, naturelle, dans ma Lumière, et dans ma Lumière Je crée maintenant ce qui Me correspond, en sachant que où Le Me trouve, quelles que soient les situations dans lesquelles Je suis, les Energies bougent et se meuvent en ma faveur, sans intention sur Qui que ce soit, sans être rebelle, sans vouloir taper du poing, sans vouloir M’imposer et M’attirer des inconvenances, mais simplement dans ma Puissance, et dans ma Puissance Je change toute chose dans la joie afin que tout Me revienne sans perturbation pour Qui que ce soit, ou quoique ce soit. J’en ressens la Puissance et la Grandeur, parce que c’est ainsi que Je commence à ressentir ce que le Maître que « Je Suis » peut commencer à faire bouger les choses et les énergies dans l’Amour, dans l’Amour de « Tout Ce Qui Est », dans l’Amour d’être, dans l’Amour de toutes choses, sans ne plus vivre d’impondérables. »……..

Je Te félicite mon Amie, car Tu viens de dépasser un important palier, qui sera compris par d’Autres et dépassé dans certaines situations, et Nous T’honorons. Et c’est ainsi.

-  Ama Luna  : Merci.

-  Yosuel  : Bon, alors Je peux Te le dire maintenant, même si Tu avais maintenant la faculté de changer la situation allègrement, en T’attirant allègrement ce qui Te correspond sans aucun souci, Je vais remettre le voyage de l’Egypte en juin…..

……..(Eclats de rires)…… Wa....ouh !!.....

-  Ama Luna  : Vous êtes des canailles !!!

-  Yosuel  : Alors Je Te dirai que « la canaille » est exactement ce que Toi Tu as créé et que Nous T’avons retourné ! …..(Rires)….. Et il en est ainsi pour tout ce que Vous traversez.

-  Ama Luna  : Merci les amis.

…..Rires de Tous….Waouh !....Yeah !!!!....

-  Ama Luna  : Ma qué bellà, hé !!

…..(Rires)….

-  Ma  : N’oublions pas que dans son Should, Adamus a bien dit : tout ce que l’on vit, Nous l’avons crée il y a longtemps, bien....

-  Emaliah  : Ah oui, oui, on a oublié !!

-  Ma  : …bien avant de venir dans cette incarnation.

-  Ama Luna  : Je décrète, que tout ce que Je Me suis crée d’inconvenues à venir…c’est terminé.

-  Ma  : Nous le décrétons aussi !

-  Ama Luna  : Merci.

-  Une Participante  : Waouh !!

-  Ma  : Mais non ce n’est pas Eux qui le disent, c’est Moi !......(Rires)…… C’est Moi, Moi Ma  !

-  Ama Luna  : Alors Nous le décrétons en chœur les Amis !

-  Une Participante  : Quel bazar à retranscrire !

……(Rires)……

- Ma : Je compatis.

- Ama Luna : Yes !

- Elémah : Tous les éviers vont se déboucher là !

……(Rires)……

- Ma : Alors ça !

- Ama Luna : Oui, non mais oui.......

…..(Rires)……

- Ama Luna : Le flux de la vie !

- Ma : Bien, Nous prenons une profonde respiration……….et Nous Nous laissons aller…………..

-  Yosuel  : Mon Amie Annie, Je suis tout ouïe, peux-Tu reformuler ta demande.

- Annie : Ha ! Ftttt !

- Yosuel : Ecoutes-Moi mon Amie…

- Annie : J’Me sens tellement nulle... (en pleurs)….. J’Me sens tellement lamentable, J’ai tellement honte de Moi, J’fais tout en marche arrière. Pufffff

-  Yosuel  : Est-ce que le Maître que Tu Es est lamentable ?

- Annie : Mais J’y crois pas...

- Yosuel : Ce sont tes croyances, c’est une partie de Toi qui se manifeste avec un courant énergétique - et là Je Te demande d’être Toi en ton Cœur, plus d’interférence de ton mental et de ta personnalité humaine ; Tu inspires profondément………Tu Te retrouves en ton Cœur……. - Cette partie de Toi, elle vient de se manifester, tout en étant accentuée par un courant énergétique de l’ombre qui ne veut pas que Tu T’affirmes dans ce que Tu Es. Alors accepte sincèrement, sans ne plus penser : - « Je suis ce que « Je Suis ». Ce que « Je Suis » ne peut pas douter…. Ce que « Je Suis » ne sont pas les impondérables de la vie et tout ce que J’ai vécu….. Ce que « Je Suis » est grandiose…… Ce que « Je Suis » est Puissance….. Ce que « Je Suis » n’est pas la misère des basses fréquences….. Ce que « Je Suis » ne doit plus Me tirer en arrière….. Ce que « Je Suis » ne doit plus M’amener dans la souffrance…. Ce que « Je Suis » est ma réalité, Je le conçois, Je le permets…… Je ne veux plus vivre en Me sous-estimant, car c’est une façon d’être, une conscience limitée, hypnotisée, conditionnée, et Je sais que Je ne suis pas cela…. Je n’ai plus à jouer ce jeu, et pourtant ce jeu vient de M’aspirer. Pourquoi Je Me suis laissée aller dans cette aspiration ? Parce que de tout temps, J’ai toujours cru ce que l’on M’avait dit. De tout temps on M’a rabaissé et Je l’ai cru. De tout temps, Je Me suis crue « moins que rien » et J’ai joué ce jeu. Alors il est temps maintenant que Je prenne ma décision : est-ce que Je veux encore jouer ce jeu en Me sous-estimant, en Me croyant « moins que rien », et alors J’en assume pleinement toutes les conséquences…ou Je décide enfin de croire en Moi, de Me permettre de Me voir dans ma Lumière, de Me permettre de M’estimer, sans chercher l’estime des Autres, mais en étant en Amour avec Moi-même. Je Me permets de croire en Moi. Je Me permets de Me re-connecter à ma propre Emanescence Divine, à ce que « Je Suis » en réalité. Je fais le choix conscient en mon Cœur de ce que Je veux réellement « être », et il n’est plus temps pour Moi de tergiverser, car alors J’assumerai toutes les conséquences des jeux au niveau de la conscience de masse, des souffrances, de l’abnégation de Moi-même, et Je fais ce choix maintenant en mon Cœur…… Je ne suis pas tout ce que l’on M’a dit, car tout Ceux qui s’exprimaient étaient Eux-mêmes dans l’abnégation d’Eux-mêmes et pris dans le tourbillon de la conscience de masse. Est-ce que Je peux croire de tels Êtres ? Qu’est-ce que Je veux réellement pour Moi ? Qu’est-ce que Je pense être sincèrement en mon Cœur ?...... « Je Suis », et ce qui s’est présenté à Moi n’est plus ce que Je dois vivre, n’est pas ce que « Je Suis », et ne sera jamais ce que « Je Suis ». Alors, Je Me suis permise de le ressentir, Je Me suis permise de le laisser émerger, et Je M’en glorifie. Je Me suis permise de le voir en face et de lui dire : il était temps que tu émerges, il était temps que J’en prenne conscience, et il était temps que Je le dépasse. »……….

Peux-Tu accepter cette partie de Toi avec tout ton Cœur, avec la sincérité de ton Cœur, et de l’intégrer……. sans interférence du mental et de la personnalité humaine, sans rien émettre…intégration totale, instantanée….intégration dans la pureté que « Je Suis », dans l’Amour que « Je Suis »…….Je ne contrôle rien, J’accepte cette intégration.......... Je la laisse intégrer mon Cœur Divin……. Je Me reconnais enfin dans ce que « Je Suis »…… Je Me reconnais enfin dans ma Grandiosité…….. Je Me reconnais dans toute ma Grandeur……… J’accepte maintenant d’être en connexion avec ce que « Je Suis », avec ma propre Conscience, Je Me permet « d’être », Je Me permet de M’écouter, Je Me permet de vivre enfin ce que J’ai envie de vivre, Je Me permet la connexion avec « la Source », Je Me permet d’entrer en contact avec ce que « Je Suis, Je Me permet d’aller au delà de tout ce que J’ai vécu. Je M’affirme dans ce que « Je Suis », Je M’affirme dans ce que Je veux être, Je M’affirme dans une vie riche et pleine pour Moi. Et c’est ainsi. »

-  Annie  : Merci.

- Yosuel : Maintenant, Je Te dirai que Tu n’as pas de soucis à Te faire pour tes relations, quelles qu’elles soient. Ne Te cherche pas au travers d’elles. Sois Toi ! Décides ce que Tu veux vivre pour Toi. Ne laisse aucun Être se nourrir de Toi-même, ne laisse aucun Être T’imposer quoique ce soit, mais vis selon ce que ton

Cœur Te dit, et vis ce que Toi Tu as envie de vivre. Ne Te pose plus de questions en rapport à une relation, mais affirme-Toi dans ce que Tu Es, affirmes-Toi dans ce que Tu veux vivre, et sois ce que Tu Es. Tu n’as pas à Te soumettre à Qui que ce soit. Tu n’as pas à Te laisser aspirer dans des énergies qui ne sont pas ce que Tu Es, mais de ressentir en Toi et en ton Cœur, ce que Tu décides pour Toi, alors Nous T’accompagnons. Et si Tu veux une relation harmonieuse, alors ne Te fourvoie plus dans ce que Tu n’es pas, mais en Toi-même, en Amour avec Toi-même, acceptes enfin, que Tu puisses partager ce que Tu Es, dans une relation où tout sera en harmonie, sans ne plus jamais subir quoi que ce soit, mais en étant pleinement Toi………….. Et c’est ce que Je peux Te dire, pour le moment, en réponse à ta question. Et c’est ainsi.

- Annie : Merci.

- Ma : Nous prenons de grandes respirations profondes et lentes, en conscience, dans notre présence……………..

-  Yosuel  : Alors chère Emaliah, Je M’en viens vers Toi.

- Emaliah : Oui Yosuel.

- Yosuel : Tu as compris bien des choses…

- Emaliah : Oui !

- Yosuel : …depuis hier…

- Emaliah : Ouais.

-  Yosuel  :…et Tu as fais de nouveau de grands pas en avant, en ta propre Conscience. Ce que Je ressens et qui subsiste, et Tu es à même de T’en libérer : - « Je ne dois plus Me chercher au travers de Qui que ce soit, et surtout de ne plus souffrir de relations dont Je pense que l’on ne M’aime pas, que l’on ne M’accepte pas, et que même on Me fustige. » C’est un jeu, un jeu d’énergies qui a son retentissement vers les Êtres concernés, et Ils Te le renvoient bien. Alors il est temps de ne plus Te chercher au travers d’Eux, de ne plus Te fourvoyer dans tes pensées limitantes et hypnotiques. Il est temps que Tu rayonnes, que Tu sois Toi, naturelle, et que Tu T’exprimes dans ton naturel, dans ta joie, dans l’accueil, sans faire ambages de quoi que ce soit, sans Te perdre dans des considérations qui gênent plus que cela ne peut apporter de compréhensions. Cesse de Te jouer à Toi-même, cesse de jouer un rôle, et sois Toi, naturelle, dans ta propre Conscience d’être, dans ta propre joie d’être, sans ne plus Te croire incomprise.

Il y a eu beaucoup de jeux, des jeux d’incompréhensions, des jeux de rejets, des jeux d’interférences entre Vous, des jeux de peurs, de souffrances, d’abnégation de Soi, et surtout des jeux de compromissions. Il est temps que cela cesse, il est temps de ne plus émettre aucune pensée, ni aucune parole T’empêchant d’être pleinement Toi dans ce que Tu Es, sans ne plus laisser un seul instant ton mental Te dire des choses que Tu puises dans la conscience de masse, par rapport à ce que Tu veux Te faire prévaloir, car dans cette conscience de masse il y a beaucoup de choses qui se trimballent et dans lesquelles Vous allez puiser des impondérables qui ne sont pas ce que Vous Êtes, qui ne sont pas ce que Vous avez à vivre, mais qui correspondent à des pensées insatisfaisantes, à des pensées suggestives de tous genres, et qui amènent des jeux d’incompréhensions, des jeux de réactions, et des jeux où Chacun va puiser sa justification. Cela est comme un tourniquet, un tourniquet malsain, un tourniquet de préjugés qui n’ont pas lieu d’être, et qui n’existeraient pas si Vous restiez Chacun Vous- mêmes dans votre Cœur, dans l’Amour que Vous Êtes, dans la Lumière que Vous Êtes. Et c’est ainsi.

- Emaliah : Merci.

-  Yosuel  : Alors ne Te laisse plus avoir par tout ce qui se dit de n’importe quel bord qu’il soit, ne rentre dans aucun jeu qui ne soit pas l’Amour que Tu Es, qui ne soit pas ce que Toi Tu veux vivre dans ta pleine Conscience. Et c’est ce que Je voulais Te dire.

-  Ma  : Prenez une profonde respiration en conscience ………. Présence, présence à Soi, Présence dans sa Lumière…………

-  Yosuel  : Mon Amie Elémah , Je vais terminer avec Toi-même.

-  Elémah  : Hum, hum.

-  Yosuel  : Alors ce que Tu as à comprendre, à libérer et dépasser, c’est que Tu ne dois plus Te croire un Être qui doit rester au niveau de tous les Êtres qui ne se reconnaissent pas dans ce qu’Ils Sont, qui vivent la souffrance, qui vivent la misère, qui ont des problématiques à n’en plus finir, qui tournent en rond, qui ne veulent tout simplement pas dépasser ce qu’Ils vivent malgré ce qu’Ils disent. Tu es attirée dans ce tourbillon, Tu es attirée par leurs énergies, Ils se nourrissent de Toi, Ils Te pompent et Ils ne veulent pas que Tu Les lâches. Il est temps maintenant que Tu T’en libères, il est temps que Tu ne joues plus leurs jeux, et que Tu ne restes plus à leur niveau. Il est temps de T’affirmer, et de faire tes choix conscients de ce que Tu veux réellement vivre pour Toi, sans ne plus avoir honte de pouvoir enfin Te faire plaisir, de pouvoir enfin vivre dans l’abondance, de pouvoir T’octroyer tout ce que Tu es à même de T’octroyer, sans ne plus Te fustiger en disant : - « Je dois vivre d’une certaine façon à leur hauteur et Leur montrer que Moi aussi Je vis un peu de misère….(Rires d’ Elémah ….), Je suis un peu la Clocharde comme Eux…..(Eclats de rires d’ Elémah ….), Je suis dans le manque, donc Vous voyez, Je suis avec Vous, et Je suis fière d’être avec Vous, et on danse dans la même misère dans les mêmes cloche-pieds. » Il est tant maintenant que Tu fasses ton choix.

-  Elémah  : J’accueille pleinement, Je suis vraiment très consciente de...

-  Yosuel  : Il est tant que Tu T’attires ce qu’il y a de plus beau dans tous les domaines de ta vie, en laissant tous ces Êtres vivre ce qu’Ils sont. La plus belle chose que Tu puisses faire, c’est expanser ta Lumière et avoir de la compassion, parce que ce que Tu as choisi de vivre en ton Cœur, de cheminer au delà de tout ce que Tu as été, de tout ce que Tu as vécu, Ils doivent en faire aussi le choix, individuellement, en leur Cœur, et Tu ne peux pas le faire pour Eux, et Tu n’es pas le Sauveur du monde, et Tu ne peux pas prendre toutes les misères sur Toi. Lâche toute cette glu que Tu T’es recouverte. Sors enfin de ta coquille noirâtre, et vois-Toi enfin dans ce que Tu es en ton Cœur, dans ta propre Lumière, et émets en ton Cœur, avec toute la sincérité de ton Cœur : - « Je décide enfin de vivre pour Moi. Je décide enfin de ressentir ce que ma propre Conscience est à même de M’insuffler pour vivre enfin ce que J’ai envie de vivre, pour faire avec passion ce que J’ai envie de faire et qui n’est pas ce dans quoi Je Me suis engouffrée. Il y a tant d’autres belles choses que J’ai à cœur de vivre avec passion, de mettre en place dans la joie, dans la beauté, dans l’Amour que Je Suis. Il est temps que Je côtoie des Êtres qui Me correspondent, sans rejeter aucun Être, mais sans ne plus M’agglutiner dans ce qui est le bas-fond. »

Et ce n’est pas péjoratif, il y a beaucoup d’Amour, mais le bas-fond se libère petit à petit, des Êtres émergent, des Êtres veulent vivre autre chose, mais Chacun doit en faire le choix, et c’est ainsi que la Terre se libérera un jour de tout son miasme, de toute sa noirceur et de son emprisonnement sous le voile. Tu n’en es plus là mon Amie, Tu as déjà bien œuvré en Toi, et Tu as cette volonté. Alors persévère, ne Te crois plus redevable envers Qui que ce soit, et ne cherche plus à Te comparer à Ceux, qui de toute façon pour la plupart, ne feront pas le choix conscient que Tu as fait. Alors laisse-Les être, et laisse Ceux qui ont à Cœur de s’en occuper à n niveau qui leur correspond. Et c’est ainsi. Tu as de grandes facultés en Toi, ne Te mets plus de barrières, ouvres-Toi à ce que Tu Es, ouvres-Toi à ta Puissance, ouvres-Toi à ta force de créativité, et Tu l’as déjà ressentie en ce jour. Ne la repousse plus, accueilles-la, ressens ce qui Te correspond. Sois fière de Toi, sois fière dans ce que Tu Es, et vis enfin ce que Tu ne T’es jamais permis de vivre. Et Nous T’accompagnons dans ton petit studio pour faire le grand saut dans le lieu grandiose où Tu pourras enfin Te réaliser en totalité dans ce que Tu Es. Et Je n’en dirai pas plus. Et c’est ainsi.

-  Elémah  : C’est déjà merveilleux….(Eclats de rires…..). Ah ! J’avais juste une p’tite question.

-  Yosuel  : Je T’en prie.

-  Elémah  : C’est la notion de…le mot que J’entends c’est le mot « rupture » par rapport aux Autres, et du coup Je sais que c’est pas…J’entendais le mot « compassion », et voilà, ma démarche doit être saine, quoi ?

-  Yosuel  : C’est exactement ce que Tu dois ressentir dans ta profondeur, sans pensées, sans personnalité humaine…. Dans ta profondeur, ce n’est pas une rupture c’est une prise de conscience. Tu ne romps avec personne, car Tu es aussi « le Tout », Tu es aussi tout ce qu’Ils sont, mais individuellement Chacun doit faire son choix, et Toi Tu viens de faire le tien, et Toi Tu T’achemines vers ta grandiosité, et si Eux ne le choisissent pas, cela ne Te correspond pas, cela ne T’appartient pas. Tu ne romps pas, Tu Te décharges de ce que Tu as pris sur Toi et qui T’empêche d’être et de Te réaliser.

-  Elémah  : Je ne joue plus les jeux dont Arzael parlait hier.

-  Yosuel  : Tu lâches tous les filets. Tu lâches tous Ceux qui se nourrissent de Toi et qui Te pompent, et dans ta pleine Lumière, Tu Te réalises en acceptant chaque Être là où Il en est et dans ce qu’Il est. Et c’est ainsi.

-  Elémah  : Hum, merci.

-  Emaliah  : (En souriant) J’ai une question pour Yosuel  ?

-  Ma  : Oui Emaliah .

-  Emaliah  : Pourquoi Je ne M’accorde pas du temps à prendre un bain, parce que Je dois M’installer plus ou moins une baignoire chez Moi, mais si...

-  Yosuel  : Tu attends que J’y vienne ?.... (Eclats de rires)…… Tu veux un bain en commun ?

-  Emaliah  : Oh ben avec Yosuel oui, pas de problèmes. Mais pourquoi Je n’ai pas de plaisir, euh…Je M’accorde pas ce temps pour ça. Pourquoi Je…euh…vraiment Je rechigne. J’avais une baignoire (dans son ancienne maison), Je ne M’en suis jamais servie, ou très peu, vraiment Je crois qu’en dix ans J’ai dû en prendre deux fois de bains.

-  Yosuel  : Qu’est-ce que représente pour Toi, l’eau ? Ne cherche pas, laisse émerger.

-  Emaliah  : Ah, ah, ce qui est tout de suite apparu, c’est le liquide amniotique…(souffle avec émotion).

- Yosuel  : Alors peux-Tu accepter avec tout ton Cœur, que Tu as vécu dans ce liquide amniotique….,

-  Emaliah  : Ah Je le sens.

-  Yosuel  : … d’être en quelque sorte « chez Toi », et on T’y a coupé, on T’en a sorti, et Tu es passée d’un monde où Tu Te sentais chez Toi, Tu Te sentais en sécurité, qui était en quelque sorte « la maison », pour passer dans un trou noir et émerger dans un autre monde, un monde de peurs, un monde bruyant, un monde de cris, une monde de soumissions, un monde de souffrances, un monde de ce que Tu as interprété comme un « Attrape-Âmes », on atterrit dans ce monde et « sssssuuu » (bruit d’aspiration) on est...

-  Emaliah  : Fagocités.

-  Yosuel  : ….c’est ton interprétation. Peux-Tu accepter que ce passage pour Toi fût difficile, et qu’il est temps maintenant pour Toi de T’en libérer.

-  Emaliah  : Oui.

-  Yosuel  : Vois-Toi naître dans la joie, en disant : - « Bonjour la vie, bonjour ce monde. Je sais que J’ai des expériences à faire, mais Je vais faire en sorte de M’acheminer pour vivre cette vie dans la joie, pour vivre cette vie pour Moi, et de Me trouver tous les plaisirs qui Me contenteront, dans lesquels Je Me ferai plaisir, dans lesquels Je vivrai la joie, la sensualité, tout en étant dans la grandeur que « Je Suis », tout en étant le Maître incarné que Je suis…. Et même si l’eau n’est en rien ce que Je vivais dans ce liquide amniotique dans lequel Je Me sentais chez Moi, J’accueille cette eau en M’immergeant dans cette eau, Je Me retrouve en quelque sorte dans ce bien être….. Je l’accepte……. Je ne M’y fourvoie pas, car Je suis ma propre Puissance, Je M’y retrouve avec délectation, avec sensualité, Je M’abandonne, Je Me fais plaisir, et J’accepte de le vivre enfin. Et c’est ainsi. »

-  Emaliah  : Merci.

-  Yosuel  : Permets-Toi le maintenant…. Tu peux même prendre très régulièrement des bons bains, juste une p’tite suggestion : avec une petite bougie à côté et un bon gâteau à côté…..

-  Emaliah  : Et un bon verre d’Orangina !.....(Rires)…….

-  Yosuel  : Si c’est ton choix, ça n’est pas le mien, mais c’est le tien, et Je Te l’accorde. Maintenant, Je peux Te le dire : Je serai très présent à tes bains, mais pas dans l’eau, en ton Cœur……..

Mes Amis, Je vais clôturer cette session que Vous appelez « Questions-Réponses », parce que beaucoup d’énergies ont été libérées, parce que beaucoup d’aspects ont été intégrés, et Vous Vous êtes permis d’être plus en conscience. Une grande Puissance Vous a enveloppée, et ces passages étaient nécessaires, et Nous Vous glorifions.

Je Vous salue, Je Vous aime, et Je suis très présent à Vous. Et c’est ainsi. Bonne journée, et bon retour à Ceux qui reprennent la route.

-  Ama Luna  : Hum, merci.

-  Elémah Merci.

-  Tous  : Merci !

-  Ma  : Merci et Namasté.

****

Transcription : Anne-Elémah

 Merci de tout Cœur à Toi Elémah pour la retranscription de cette session à Crest.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi