Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à (...)

Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons du 05/07/2015

lundi 9 novembre 2015, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Animée par l’Elohim Yosuel

Canalisé par Ma Nanda Aweh

Dimanche 05/07/2015


- > Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma  : Vous Vous laissez aller………….. Vous êtes pleinement Vous, en Vous, en votre Cœur, sans mental, sans aucune interférence………………….

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience …………….et nous expirons très très lentement…….. Présence……..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience …………et nous expirons très très très lentement……… Conscience consciente……… Permanence……..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience ……………et nous expirons très très lentement……….

……Pause…….

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. Alors comme Vous le savez, J’ai à cœur de répondre à vos questions qui ne doivent concerner que ce que Vous vivez, que ce qui Vous empêche d’être Vous, et même qu’est-ce que Vous avez de la difficulté à dépasser. Et c’est ainsi.

-  Ma  : Une question ?

-  Emaliah  : Oh bien, Je veux bien commencer. Là, depuis à peu près un mois Je recommence à avoir le nez plein, les sinus encombrés à cause de surement du pollen, de tout ça. Je pensais avoir beaucoup libéré, mais Je suis encore gênée.

-  Ma  : Alors Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose à chaque question en Nous, car tout Nous concerne à différents niveaux.

-  Yosuel  : Alors mon Amie, aime le pollen, il Te parle, et si Tu n’as rien à dépasser, il ne doit pas T’empêcher d’être, il ne doit pas T’amener d’inconvénients physiques. Ce que Tu as encore de la difficulté à dépasser, c’est que Tu as peur d’être totalement Toi pour ne pas déplaire à tout Ceux que Tu côtoies, à tout ton environnement, et à Ceux que Tu affectionnes. Il est temps pour Toi de ne plus perdurer dans ce genre de croyances, dans ces peurs qui ne Te correspondent pas, qui ne sont pas ce que Tu Es. Il est temps que Tu lâches en totalité ce que Toi-même Tu perdures à contacter pour voir la réaction des Autres. Cesse totalement cette façon d’être, ne cherche plus rien en les Autres. Ne cherche plus rien dans les Autres la correspondance de ce que Tu dois être, de ta façon de Te comporter, de la façon dont Tu dois encore T’aligner à Eux. Ne Te crois pas sujet à des impondérables par rapport à ce qu’Ils peuvent émettre, par rapport à ce qui peut être perçu dans ta nouvelle façon d’être, dans ta nouvelle façon de Te présenter, ni pense même pas. Sois-Toi. Rayonne. Sois dans ta joie d’être, et ne cherche plus rien. Et c’est ainsi.

-  Emaliah  : Merci Yosuel .

-  Yosuel  : Demande à ton innéité d’émettre la pleine Puissance qu’elle est, afin de rééquilibrer toutes tes cellules, et de Te redonner la pleine puissance à respirer, afin que tes cellules puissent retrouver leur état originel et ne plus vibrer, au niveau de cette 3ème dimension, et Tu prononces avec tout ton Cœur : - « Ma structure cellulaire, Je t’aime. » Et c’est ainsi.

-  Emaliah  : Merci.
-  Yosuel  : Alors mes Amis, Je rajouterai : il est bon que Vous preniez conscience que votre corps réagit à des choses qui ne lui conviennent plus, à des choses qui ne sont déjà plus la pleine Lumière que Vous acceptez d’être, et en même temps, Vous avez encore de la difficulté à rester pleinement Vous, pleinement en conscience, pleinement Vous dans une dimension supérieure. Vous n’êtes déjà plus au niveau de cette 3ème dimension, même si vos Energies, comme le dit Adamus , la traversent en permanence, mais au niveau de votre Conscience plus élevée Vous vibrez à une dimension supérieure. Alors il est temps de ne plus Vous laisser encore émettre des pensées et des choses qui ne sont déjà plus ce que Vous Êtes, qui ne sont déjà plus au niveau des basses fréquences, qui ne sont déjà plus ce que Vous avez à vivre. Il est temps de dépasser tout cela, il est temps de Vous aligner à votre fréquence de là où Vous en êtes. Chacun a une fréquence différente, mais plus élevée que les basses fréquences. Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

-  Ma  : Une autre question ?

-  Jean-Charles  : Moi, J’aimerai, euh, avoir une idée sur les potentiels, sur mes potentiels qui se dessinent.

-  Yosuel  : Alors là mon Ami, Je ne vais rien Te dire de plus que ce que Toi-même Tu es à même de ressentir en Toi, en ton Cœur. Tes potentiels sont ce que Tu décides de vivre, ce que Tu as envie de faire, Tu le sais, c’est en Toi, à Toi de les laisser émerger de ta profondeur, sans y mettre d’interférence de ton mental et de ta personnalité humaine. Il Te faut œuvrer en Toi, pour réapprendre à T’écouter, pour réapprendre à ressentir à d’autres niveaux, sans Te préoccuper de tout ce qui se dit, sans Te préoccuper de ce que les Autres veulent T’aiguiller dans un domaine ou un autre. Il est temps que Tu Te poses, il est temps que Tu sois Toi, avec Toi, et que Tu laisses émerger ce que réellement Tu es venu faire sur cette Terre. Tu vas le découvrir si Tu ne Te laisses pas perturber par bien des énergies qui peuvent T’affecter, par Ceux qui croient détenir la vérité, par Ceux qui aimeraient Te suggérer une voie ou une autre.

Tu dois réapprendre que c’est Toi le Maître, et que Tu es à même de créer ta propre réalité selon ce que Toi Tu as envie de faire, sans T’en remettre aux Autres, sans chercher ta réponse dans tout ce qui se pratique. Tu as la possibilité d’œuvrer pour Toi. Tu as la possibilité de ressentir ce qui Te correspond, et il est temps maintenant que Tu ailles de l’avant. Il est temps maintenant que Tu T’écoutes. Il est temps que Tu ailles chercher en Toi ce que Tu as toujours aimé faire, ce que Tu as toujours voulu développer, et qui est là, qui ne demande qu’à se manifester, qui ne demande qu’à T’être insufflé. Alors ne crois pas que Nous sommes évasifs, et que Nous ne voulons pas Te répondre, mais comment pourrions-Nous Te dire quelque chose que Toi-même Tu as mis en place, que Toi-même ressens, que Toi-même est à même de laisser émerger.

Nous sommes là pour Te guider et T’aider à libérer tout ce qui T’empêche d’être Toi, de T’écouter, toutes les énergies que Tu as agglutinées, toutes les énergies qui T’empêchent de développer ce qui Te correspond, mais pas pour Te dire ce que Tu dois faire, c’est Toi le Maître, c’est Toi qui est venu Te réaliser, à Toi de réapprendre à T’écouter et à ressentir à d’autres niveaux, à ressentir dans ta profondeur, et à un moment donné Tu diras : - « Mais oui, bien sûr, c’est ça. » Et c’est ainsi…..

-  Jean-Charles  : Merci.

-  Ma  : Une autre question ?

-  Yosuel  : Bien, mes Amis Je vois qu’il y a foule au portillon pour les questions…
-  Ma  : Ah ! Adamantah .

-  Adamantah  : C’est par rapport au texte que Je Vous ai lu tout à l’heure. J’ai vécu un truc, et Je voulais que Yosuel , Tu M’éclaires par rapport à ça…euh, donc à la lecture de ce message, J’ai pas pu le lire en entier d’un coup, J’y suis revenue à plusieurs fois, et J’ai commencé à avoir une vive émotion, comme si c’était des retrouvailles avec…euh…une grande Famille bien au-delà de cette Terre, et donc, ben voilà, des pleurs de de, enfin c’est comme si, ouais J’ai retrouvé ce qui M’avait manqué, et en même temps beaucoup de joie. Donc Je pleurais de joie aussi, mais il s’est passé un truc très fort, c’est que J’ai dû Me mettre en mouvement, enfin J’arrivais pas à rester en place, c’est comme si Je M’ouvrais à un truc immense, et du coup Je Me suis mise en mouvement pendant…Je sais pas combien de temps dans mon appart, c’était un peu, ça paraissait un peu fou. À un moment donné Je Me suis calée, et puis J’ai commencé à respirer pour Me calmer, parce que voilà, ça s’arrêtait pas, et J’ai finalement fini devant un tableau, magnifiquement réalisé par Ama …(Rires…)… Je Me suis pointée devant et Je l’ai observé, et là J’ai réalisé, eh bien, l’immensité de ce que « Je Suis ». Je l’ai observé dans les moindres détails, voilà. Voilà, donc Je voulais que Tu M’éclaires sur ce qui s’est passé réellement à ce moment là.
-  Yosuel  : Ce que Tu as ressenti, et Vous tous ici, à différents moments, à différentes périodes, Vous serez amenés à ressentir une re-connexion à ce que Vous avez été en des temps très lointains, et en même temps à des re-connexions des parties de Vous, qui oeuvrent encore dans des dimensions plus élevées, ou sur des planètes familières. Alors la lecture de ce texte T’a permis cette re-connexion, Tu ne dois pas T’y arrêter, Tu ne dois pas chercher dans l’émotion ce que cela veut dire, mais d’accueillir avec joie, d’accueillir à d’autres niveaux, que Tu es à la fois, ici, que Tu es à la fois ailleurs, et que bien des Êtres Te sont familiers où qu’Ils se trouvent. Mais Tu as fait ce choix d’incarnation, vis-le pleinement, vis-le dans la joie, et sache qu’au cours de ton évolution, si c’est ton choix et si Tu y arrives, à ce niveau de conscience, alors il Te sera donné, il Te sera possible, de connecter certains de tes Amis. Mais Nous y reviendrons, Nous en reparlerons au fil de vos sessions, au fil de nos rencontres, car Vous avez encore besoin de traverser certaines choses, d’en rééquilibrer d’autres, de procéder toujours et encore à votre ré-encodage initial, même si cela est déjà bien en route, Vous avez besoin de ne pas brûler les étapes, et surtout de persévérer dans votre joie, dans votre conscience, dans votre permanence. C’est ce que Je peux Te dire pour le moment ma très chère Amie. Et c’est ainsi.

-  Adamantah  : Merci.
-  Ma  : Une autre question ?

-  Adamantah  : Ouais... J’étais confronté à une situation récente et qui se renouvelle avec un Être de la Famille, et cette fois-ci J’ai pas pu laisser passer son attitude, son comportement, et Je Me suis positionnée fermement. Je Me suis pris un morceau de violence énergétique, vraiment, mais vraiment. Je suis pas rentrée dedans, Je Me suis dit « ça ne M’appartient pas. » Cet Être, quand Il s’énerve, c’est comme s’Il veut Nous faire taire, et pour Moi il est hors de question que Je Me taise, et donc J’ai besoin de Me positionner fermement, et Je ressens vraiment que Je n’ai pas à subir et que toute la Famille n’a pas à subir cet Être. Pour Lui, l’existence de l’ensemble par rapport à tout ce qu’Il a Lui à vivre, et pourtant Je suis dans l’acceptation de Qui Il est, mais Je n’ai pas à subir cet Être, voilà. Je sais pas si mon attitude…si ce que Je peux faire de plus…ou si c’est pas l’attitude que J’ai à avoir. Enfin voilà, si Tu peux M’éclairer un petit peu.
-  Yosuel  : Alors une fois de plus, Je M’adresse à Vous Tous, Tu n’as pas à rentrer dans des considérations que ton mental Te suggère. Si Tu es Toi, pleinement Toi, dans ta pleine sérénité, en conscience, en confiance de ce que Tu Es, ton Cœur exprimera toujours ce qu’Il a à exprimer, et dans cette pleine plénitude, Tu laisses l’Être être, comme Tu l’as dit, cela ne Te concerne pas. Tu n’as rien d’autre à faire que d’exprimer ce qui doit l’être pour que cet Être soit face à Lui-même, face à ce qu’Il émet, et surtout face à l’ombre qui agit à travers Lui…

-  Adamantah  : On est bien d’accord, il s’agit de ça.
-  Yosuel  : …Donc ce que Tu émets dans ta pleine Lumière va simplement permettre à ce que tout retourne à ce qui est émis, sans pouvoir se nourrir, et alors elle va perdre du pouvoir, de l’intensité, et l’Être voyant qu’on ne rentre pas dans son jeu, qu’on ne répond pas à ses demandes, à ses besoins, à ce qu’Il veut qu’on adhère à sa façon de penser, d’être, et surtout à sa façon de vouloir imposer les choses aux Autres. Il va se retrouver dans une énergie non alimentée, et donc réellement face à Lui-même, et Toi Tu seras en face, rayonnante, dans la compassion, dans l’Amour que Tu Es, rien ne T’atteindra, et comme Tu l’as dit, Tu Te positionnes et Tu sais ce qui est « ta vérité », et Tu Le laisses dans ce qu’Il croit être « sa vérité ». Il n’y a plus alors d’interférences d’énergies et les choses pourront trouver leur résolution, si cet Être accepte que ce qu’Il ressent peut-être revu dans sa façon d’être. Mais là, les choses ne sont pas gagnées.

-  Adamantah  : On est bien d’accord. Mais, est-ce que J’ai vraiment la sensation que ce que « Je Suis » aujourd’hui Le dérange fortement...
-  Yosuel  : S’il n’y avait que Lui. Il en sera ainsi de plus en plus, et Nous Vous le disons, et Nous Vous le répétons : Vous dérangerez beaucoup d’Êtres, et de plus en plus, et en même temps il y aura beaucoup d’Êtres qui viendront à Vous, qui auront plaisir de votre présence, de votre accueil, de ce que Vous Êtes. Il n’y a pas à avoir peur de ce décalage qui fait partie de l’évolution. Nous Vous accompagnons. Si Vous restez Vous-mêmes, Vous n’avez rien à subir, car Nous sommes là, et Nous répondons parfaitement à ce que Vous-mêmes Vous Vous permettez d’être dans ce que Vous Êtes, et donc dans ce que Nous Sommes. Il faut en ressentir la subtilité pour bien comprendre que lorsque Vous Vous laissez prendre à des jeux, Nous ne pouvons pas être pleinement avec Vous, car là, il y a effectivement le libre arbitre dans ce que Vous perdurez à expérimenter.
-  Ma  : Une autre question ?

-  Adamantah  : Merci.

……Silence……..

-  Yosuel  : Alors mes Amis, comme Je le disais tout à l’heure, avant qu’ Adamantah pose ses questions, Je vois qu’il y a foule au portillon des questions. Alors, Vous le savez, que ce passe t-il dans ces cas là ?

-  Emaliah  : C’est Yosuel qui pose les questions.
-  Yosuel  : Je vais faire un petit tour général, et Vous aider à libérer ce qui va Vous permettre d’être encore plus Vous-mêmes, dans des choses que Vous ne percevez pas et qui pourtant Vous êtes prêts à dépasser.

-  Ma  : Et Je vous rappelle que Nous faisons tous la même chose en Nous, hein, ça Nous concerne tous à différents niveaux.
-  Yosuel  : Ma chère Amie Emaliah , pourquoi es-Tu souvent et encore, comme un zébulon sur son ressort ?

…..(Rires)………

-  Emaliah  : Ah là, là, ah... !

…….(Eclats de rires)…..

-  Adamanath  : J’ai l’image...

-  Emaliah  : Ah oui, là je suis speed, hein parfois, hum, hum, hum, hum…… Pourquoi ? Ca J’en sais rien hein !.... (Rires)… J’ veux bien libérer, hein !
-  Yosuel  : Pourtant Tu as la réponse en Toi. Laisse-Toi aller………….. Nous en avons déjà parlé, Tu en as compris une grande partie que Tu as laissé aller. Maintenant il y a une croyance : - « Je ne peux pas Me permettre de Me poser. Je ne peux pas Me permettre de ne rien faire et d’être simplement avec Moi, parce que Je suis un Être dynamique, Je suis un Être qui doit bouger, Je suis un Être qui ne doit pas tomber dans l’apathie. Je suis un Être qui se permet de se laisser aller dans une forme d’apathie, Je dirai plus une forme de se permettre de se détendre, mais le mot « se détendre » est quelque chose de bénéfique, alors que dans ta croyance c’est plutôt le mot « apathie », Je risque de tomber dans une certaine déchéance que les Petits-Vieux connaissent… (Rires)….c’est une sacrée contrariété par rapport à ce que maintenant Tu sais « Qui Tu Es.

Le maître a besoin de se poser, d’être loin de toutes ces turpitudes dans lesquelles ce monde est embourbé. Tu as besoin de Te ressentir, et pas seulement au travers de ce que Tu lis ou au travers de l’écoute des sessions ou de ce que Tu transcris. Tu as besoin de Te re-trouver dans le calme intérieur et de Te permettre d’être avec Toi sans rien faire, de Te permettre de Te poser, en étant dans la dynamique de ta propre Lumière, en étant dans la dynamique intérieure d’une jeunesse éternelle, en étant dans la dynamique de Te laisser aller sans culpabiliser, sans chercher à comprendre ce qui pourrait surgir comme jugement par rapport à ce laisser-aller. Tu ne dois plus rentrer dans ces jeux stupides, Tu ne dois plus jamais croire que Tu dois être un zébulon en permanence. Prends la vie du bon côté, aime la vie. Aimer la vie, c’est aussi bien faire une activité quand Tu le ressens, que de ne rien faire, de se promener, doucement, sans trotter pour faire des pas et des pas et des pas et marcher. C’est prendre le temps de respirer, d’être en connexion avec la Terre, la nature, Te permettre d’écouter, de ressentir, d’avoir tout tes sens en éveil. C’est de T’amuser à chaque instant de ce que Tu peux voir ou écouter, de ce qui se fait dans la nature.

Accepte de vivre enfin……………. Accepte de vivre pleinement, sans brûler chaque instant de ta vie, comme une croyance que c’est ainsi qu’elle doit être vécue………..Vivre intensément de la façon dont Tu le fais, ne T’apportera pas la pleine conscience de ce que chaque instant vécu dans le ressenti, dans la Conscience, dans l’éveil de tes sens, dans le rire et l’amusement de tout ce qui se passe, de l’émerveillement à chaque instant de ce que, par exemple, un petit animal peut Te montrer de sa façon d’être…Je pourrai T’en citer beaucoup des exemples, réapprends à vivre dans la joie de vivre, tout en réapprenant en ton Cœur ce que Tu Es à d’autres niveaux. Vous êtes venus sur cette Terre, bien sûr pour dépasser tout ce que Vous n’êtes pas, tout ce que Vous ne voulez plus vivre, mais en même temps Vous devez jouir de tout ce que ce monde est dans toute sa grandiosité, dans toute sa beauté, dans tout ce qui est Vie, vie à différents niveaux de la vie par elle-même dans sa simplicité et son naturel. Et c’est ainsi.

-  Emaliah  : Merci.
-  Yosuel  : Jean-Charles , mon Ami, qu’est-ce qui T’a freiné jusqu’à présent pour Te re-trouver pleinement ?

-  Jean-Charles  : Mais euh, de temps en temps des doutes qui apparaissent.
-  Yosuel  : Oh s’il n’y avait que des doutes de temps en temps qui réapparaissent... Il y a tout un processus, et Je vais Te demande de le ressentir sans mental, sans interférence de ta personnalité humaine, mais de laisser émerger en ta profondeur ce que Tu es à même de ressentir, d’intégrer, de libérer, de dépasser……………. Tu as toujours voulu comprendre « Qui Tu Etais », pourquoi Tu étais venu sur cette Terre ? Qu’est-ce qui T’avait amené à vivre tout ce que Tu as vécu ? Et en même temps, Tu as eu peur de comprendre qu’il Te faudrait lâcher bien des choses auxquelles Tu tenais dans l’Humain dans cette vie, qu’il Te faudrait dépasser tout ce que Tu as mis en place d’une certaine façon pour Te retrouver parmi les Humains, pour avoir une certaine notoriété, pour que l’on Te considère d’une certaine façon, et surtout pour que l’on ne T’emmerde plus à tous les niveaux….

.....(Rires)….

Alors il va Te falloir tout lâcher, afin de comprendre, et surtout de ressentir à des niveaux subtils que Tu n’as plus rien à mettre en place, car Tu as à être Toi, véritablement Toi, en ton Cœur, dans ce que Tu Es, et non dans ce que Tu cherches à être ou à démontrer. Laisse les Autres être, Tu sais maintenant que chaque Être aura un jour à se re-trouver, mais que cela prendra du temps, et que peu d’Êtres y parviendront dans cette vie. Alors ne cherche plus auprès d’Eux ce que Tu ne trouveras pas, ce que Tu ne trouveras jamais, laisse-Les être, ne Les rejette pas, mais vis ce que Toi Tu as envie de vivre, pour Toi. Accepte les Autres comme Ils sont, et ne T’implique plus. Ressens qu’Ils sont très pris dans quelque chose dont Ils ne sont pas conscients et avec laquelle Ils œuvrent, Ils orchestrent leur vie, Ils se cherchent, et surtout se nourrissent les Uns les Autres.

Sois dans ta joie, sois naturel, ne cherche pas à démontrer quoi que ce soit, car c’est là qu’on Te rejetterai, qu’on ne Te comprendrai pas. Si Tu dois T’exprimer, laisse ton Cœur s’exprimer et non ton mental et ta personnalité humaine, sinon laisse-Les être. Tu n’as plus à Te chercher au travers des Autres. Tu n’as plus à croire que ta condition de vie dépend des Autres, mais que dans ta pleine Lumière Tu peux tout créer, si Toi-même ne Te laisse pas submerger par les énergies que les Autres émettent, et bien sûr pas tes propres doutes, par tes propres questionnements, par tes demandes inconsidérées. Chemine pas à pas, laisse ton Cœur s’exprimer, surtout libère-Toi de tout ce qui pourrait émerger et qui n’est pas ce que Tu Es. Aussi douloureux que cela soit, quand cela se présente, aie le réflexe instantané de Te poser, d’accueillir, d’accepter, d’intégrer, de respirer profondément et de Nous laisser œuvrer à travers Toi pour T’aider à comprendre ce qui se passe et à le dépasser. Et c’est ce que Je voulais Te dire. Nous Nous retrouverons si c’est ton choix, et Nous serons là pour Te guider, si c’est ton choix. Et c’est ainsi.

-  Jean-Charles  : Merci.
-  Ma  : Pensez à respirer profondément dans chaque compréhension, intégration, libération, hein. Respirez profondément.
-  Yosuel  : Mon Amie Corinne , comment Te sens-Tu ?

-  Corinne  : Bien.

……(Rires)……

-  Yosuel  : Qu’est ce que Tu appelles « bien » ?

-  Corinne  : Détendue.

-  Yosuel  : En es-Tu sûre ?

-  Corinne  : Oui.
-  Yosuel  : N’y a t-il pas quelque chose que Tu fermes ?

- Corinne : Pas en ce moment.
-  Yosuel  : Ma chère Amie, laisse-Toi aller……………ne cherche pas, ne contrôle rien….. Tu es dans ton Cœur, sans penser……. Laisser-aller total……………. Et Je le redis, il n’y a t-il pas quelque chose que Tu fermes et que Tu cherches à être dans cette détente pour ne rien laisser paraître, et surtout pour ne rien laisser émerger ?...................

Alors Je vais Te dire, surtout pas d’interférence de ton mental : - « Je Suis. J’ouvre mon Cœur, Je Me permets d’être pleinement là, dans ce corps, en incarnation, pleinement en conscience de ce que « Je Suis », de « Qui Je Suis »………….. Je permets l’ouverture de mon Cœur pour être en connexion avec ce que « Je Suis »……… Je permets à ma pleine Conscience d’être présente, ici en ce corps, ici en incarnation, et de Me permettre d’être bien ancrée sur cette Terre…. Je le permets…… C’est ainsi que Je vais pouvoir M’ouvrir à une autre réalité, et à pouvoir dégager bien des énergies qui M’encombrent et ne Me permettent pas de ressentir ce que Je suis à même de ressentir, parce que dans ma vie antérieure, J’ai vécu d’être fustigée, J’ai vécu d’être bafouée, J’ai vécu d’être maltraitée, au point que Je n’ai pas voulu être pleinement en incarnation ici. Je sais maintenant, que Je n’ai plus à souffrir de ce que J’ai vécu dans cette vie antérieure, et que Je peux Me permettre d’être pleinement ici, dans ce corps, en incarnation sur cette Terre, pour vivre pleinement ce que J’ai envie de vivre, et enfin Me permettre de dépasser tout ce qui Me retient dans certaines limbes, tout ce que J’ai souffert que Je ne veux pas voir, tout ce que les Autres Me font peur, tout ce que ce monde M’afflige. Je Me permets de Me prendre en main. Je Me permets enfin d’être Moi, de ne pas avoir peur de ce qui se présente afin de ne pas le revivre dans la souffrance, mais de le comprendre à d’autres niveaux en Amour avec Moi-même, et de le dépasser pour l’éternité. C’est ainsi que Je pourrai enfin cheminer vers ce que J’ai toujours eu à cœur de ressentir de ce que J’étais."....

Et il en est ainsi mon Amie pour le moment. Tu devais Te permettre d’être pleinement incarnée, et c’est chose faite. Je Te salue, et Je Te dis à une prochaine fois, si c’est ton choix.

-  Corinne  : Merci.
-  Yosuel  : Alors mon Amie Annie

-  Annie  : Hum !.....(Rires)
-  Yosuel  : Y’en a encore quelques turpitudes, des p’tits vents tourbillonnants. Tu as la possibilité de passer à un degré supérieur : - « Je Suis, et Je Me le permets. Je Suis, et Je veux le vivre. Je Suis, et Je ne Me laisse plus prendre aux pièges de mon mental. Je Suis, et Je vais de l’avant. Je Suis, et Je crois en Moi. Je Suis, et Je cesse de Me faire du souci pour tout. Je Suis, et Je suis bien présente à Moi. Et maintenant Je sais que dans ma pleine Lumière Je peux tout créer, mais Je sais aussi qu’il ne faut pas que Je Me laisse interférer par aucune pensée contradictoire, mais bien de laisser les choses s’en venir à Moi, dans la certitude que ce que J’émets est déjà ma réalité. Je suis le Maître et Je le vis. Je suis le Maître et Je Me le permets. Je suis le Maître et Je Me libère de ces interférences incessantes qui sont en corrélation avec ce que J’ai vécu, ce que J’ai eu peur, et pourtant Je sais que ce n’est pas ce que « Je Suis ». Je cesse de Me chercher au travers de ce que J’ai vécu, et Je prends conscience de la pleine Lumière que « Je Suis », et qui ne connaît pas tout ce que J’ai vécu, qui ne connaît pas cet hologramme différentiel. J’élève ma conscience là ou J’en suis réellement, et dans cette conscience plus élevée, rien ne peut M’atteindre, dans cette conscience plus élevée Je sais que tout est là, mais Je sais que tout Me parvient lorsque Je suis Moi, simplement Moi, sans que rien ne M’interfère. Et c’est ainsi.

-  Annie  : Merci.
-  Yosuel  : MaA , ma chère Amie, où es-Tu partie ?

-  MaA  : J’sais pas... Je Suis...
-  Yosuel  : Alors Je vais simplement Te dire : Tu as déjà dépassé un certain niveau de conscience. Là où Tu en es Tu peux Te permettre de percevoir ce que Tu ne T’étais pas permis de percevoir. Tu es déjà dans une conscience plus élevée, Tu es déjà dans des perceptions plus subtiles, mais en même temps il y a des incompréhensions que Tu cherches qui ne Te satisfont pas, et surtout où Tu as envie de donner un grand coup de poing dedans. Tu Nous prends quelque peu à partie. Il y a une partie de Toi qui Nous dit responsables. Il y a une partie de Toi qui dit : - « Mais bon Dieu où est cette fameuse réalité Divine. Maintenant il faut que les choses soient claires et que l’on Nous cache rien. » Alors, Je vais Te répondre que c’est Toi qui a décidé d’arriver à la pleine compréhension de ce que Tu Es, sans que Nous intervenions d’une certaine façon, afin que Tu puisses comprendre, à des niveaux intérieurs, en Toi, ce que Toi Tu es à même de dépasser par rapport aux expériences que Tu as vécues, où Tu étais facilement adombrée parce que les époques le nécessitaient. Et aujourd’hui dans cette vie, Tu veux comprendre cette même Puissance, mais sans adombrement, sans nos Effusions. Alors bien sûr cela Te glorifie, alors bien sûr cela permet des libérations à bien des niveaux et qui concernent toute cette Humanité et tout ce Cosmos, mais maintenant Tu peux faire le choix de vivre pleinement ce que Tu Es en étant totalement adombrée, en étant totalement en conscience, en étant totalement Toi, sans ne plus rentrer en réaction dans ce qui est transmis envers Nous-mêmes, envers ce que Tu n’acceptes plus de Nous. Ressens que Tu es le Maître…….. Ressens ta pleine Conscience………. Ressens ta pleine Puissance………. Ressens la force de ta Lumière……… Et dans cette pleine Puissance, Je crée ma réalité et Je ne Me cherche plus au travers de tous mes impondérables passés, et au travers de tous les impondérables que les Autres vivent. Et c’est ainsi…………..

…….Pause…..

Mon Amie Ama , qu’est ce que Tu ressens pour Toi au travers de ce qui est dit et où Tu Te demandes : - « Où suis-Je ? »…….

-  Ama  : Je n’ai pas le ressenti de vivre la même chose.
-  Yosuel  : Oui, mais il y a des choses qui Te perturbent.

-  Ama  : Oui effectivement, Je Me laisse perturber par Je ne sais quelle énergie.
-  Yosuel  : Alors Je vais Te dire, surtout ne cherche pas à comprendre : - « Je Suis, et Je ressens à d’autres niveaux. Je Suis, et Je suis le Médiateur qui…sans ne plus se chercher au travers de ce qui est vécu par les Uns et par les Autres, et bien sûr par mes Consœurs, Je suis dans une autre Conscience…se permet de ressentir ce que J’ai à ressentir. Je Suis, et Je ne M’immisce plus dans tout ce qui est vécu par Qui que ce soit. Je Suis, et ma présence est le Médiateur qui permet le rééquilibrage en restant Moi, en étant dans ma joie d’être, et en étant simplement ce que « Je Suis », en vivant ce que J’ai envie de vivre, en étant réceptive à tout ce qui Me correspond, et à tout ce que Je dois œuvrer en corrélation avec toutes les Consciences et toutes les vibrations nécessaires, où qu’elles soient, pour participer au grand changement inter-dimensionnel. Je sais maintenant que Je n’ai rien d’autre à faire qu’être. Je ne Me crois pas assignée de quelque chose, Je fais simplement ce que J’ai à faire lorsque Je le ressens. Je sais que Je participe à quelque chose de grandiose, et en même temps, Je suis pleinement Moi, à vivre pleinement cette vie, à Me faire plaisir, à vivre ce que J’ai envie de vivre tout en étant multidimensionnelle. » Et ceci devait être dit. Et Je Te salue. Et c’est ainsi.

-  Ama  : Je Te salue. Je peux Te poser une question ?
-  Yosuel  : Mais Je T’en prie.

-  Ama  : Qui est cette présence de l’Arcturien ?
-  Yosuel  : Oh, Nous y reviendrons en huit clos.

-  Ama  : D’accord.

-  Yosuel  : Est-ce que Tu ressens : ALARAYETH , Arcturien, émissaire. …….Pause pendant que Ma prend des notes sur ce qui Lui est insufflé par Alarayeth …… Donc, Je ne sais pas si Tu as ressenti ?

-  Ama  : Hum...
-  Ma  : Alarayeth va oeuvrer avec Toi, donc après c’est entre Vous, dans...voilà. C’est un Arcturien, Il est un émissaire du consensus Pléiadio-Siro-Arcturien, pour le développement des ouvertures intra-coléidales au niveau des vortex inter-dimensionnels.

-  Ama  : Il est présent en Arkansas.

-  Ma  : Oui, voilà son message.

-  Yosuel  : Bon les choses étant dites, il fallait que ce soit dit, pour que Tu saches d’une certaine façon où Tu vas, après Tu verras avec Lui, mais Tu es grandement guidée et entourée.

-  Ama  : Namasté.
-  Yosuel  : Alors, ma chère Amie Adamantah , qu’est-ce qui se passe dans ton intérieur, dans ton extérieur et dans ta multi-dimensionalité ? Alors ne cherche pas, ressens : - « Je Suis. »…… Tu as atteint un niveau de conscience où Tu perçois des choses que Tu ne percevais pas. Tu commences à avoir du recul plutôt que de faire du rentre dedans, ou de rentrer en réaction. Tu commences à percevoir une certaine Joie au delà de la joie humaine. Tu commences à percevoir des choses qui auraient pu Te faire peur, mais que Tu accueilles, et donc Tu as la curiosité d’approfondir. Alors, Je vais simplement Te dire : ne cherche rien ! Sois-Toi. Et chaque fois qu’il se passe quelque chose, reste Toi, permets-Toi le ressentir plus profond, plus subtil, afin de pouvoir en comprendre ce que cela signifie dans les différents niveaux où maintenant Tu Te permets de naviguer, et où cela va Te conforter, non seulement à ne plus jouer les jeux de l’Humain, mais à les accepter de plus en plus dans ce qu’ils sont, sans que cela ne T’affecte plus. Tu vas encore évoluer à d’autres niveaux, et à chaque fois, cela Te permettra d’élargir ta vision au-delà de ce que Tu pouvais entrevoir, et Tu auras toujours un peu plus de compassion et de compréhension par rapport à ce qui se joue, et par rapport à tout ce que Toi-même Tu as jouée. Nous y reviendrons, et Je Te salue.

-  Adamantah  : Merci.

-  Yosuel  : Mes Amis, Je vais clôturer cette session que Vous appelez « Questions-réponses », car Vous avez tous atteint un niveau de conscience plus élevé que là où Vous en étiez, et bien des choses ont été libérées, et bien des choses ont été dépassées. Cela est votre cheminement, cela est ce que Vous permettez. Et c’est ainsi.

Je Vous salue. Je Vous adombre à l’instant même de ma toute Puissance….. Je Vous adombre à l’instant même de tout mon Amour………. Je Vous adombre à l’instant même de ma Force…….ainsi que Nous tous de notre côté. Et c’est ainsi.

……Pause……

- Ma : Permettons-Nous un instant, d’expanser notre Amour et notre Lumière à toute la Terre……………… Et à tous Ceux qui vivent dans la non-conscience d’être, sans avoir aucune intention……………… Nous sommes Lumière et Nous expansons notre Lumière…………………..

…..Pause….. ****

Transcription : Elémah

 Merci de tout Cœur à Toi Elémah pour la retranscription de cette session à Mirabel et Blacons.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi