Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Guidances de YOSUEL canalisé par Yaweh > Libération du drame de l’Atlantide

Libération du drame de l’Atlantide

vendredi 10 juin 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Mémoires d’Atlantide

Kushik Samie

DIMANCHE 23 AOUT 2009

Témoignage inhabituel et fort d’une personne ayant retrouvé une mémoire d’Atlantide.

Bonjour à tous,

C’était dimanche dernier, le 26 avril. J’ai su que des tribus amérindiennes étaient réunies, nord et Sud, pour prier ensemble.

Ce jour là j’avais rendez vous avec une personne qui sait aider à enlever les traces des vieilles histoires qui nous plombent. Je ne comprenais pas comment tant de gens pouvaient m’avoir nui et comment j’avais passé une vie à subir des histoires incroyables, alors que mon cœur est rempli d’amour et que je ne faisais de mal à personne. J’ai passé ma vie en revue avec les dates qu’il avait trouvées. Cela était facile et même léger. C’est à la fin que m’est revenu une histoire dont j’avais déjà eu des bribes, et que des personnes m’avaient signalées pour m’avoir vue dans ladite scène, sans que je n’en aie ni les détails ni les émotions. Mais cette fois j’ai été servie !

Je me suis vue gardienne d’un très gros cristal. Dans une salle en situation de catastrophe, fermer des portes étanches pour pouvoir finir des opérations d’urgence, pendant que l’eau montait. Nous allions tous mourir. Certains d’entre nous avaient pu partir mais une grande partie de la population allait aussi mourir. C’était une décision très dure de fermer ces portes là car dans notre salle, il y avait des portails spatio-temporels et toute la population aurait pu être sauvée en les prenant.

J’ai fermé les portes alors que je savais que des membres de ma famille, des amis, allaient s’agglutiner devant pour supplier qu’on ouvre. En vain. Ils n’auraient gagné que quelques heures. Et encore. Une de mes proches était une jeune femme, elle est restée dehors contre la porte avec des enfants à pleurer et se sentir abandonnée. J’étais un homme et assez âgé mais en belle santé. Toute sa vie, elle a fait ce cauchemar de l’eau qui monte. Elle a revécu la mise à la porte et l’abandon et me l’a rendu un petit peu...C’est ma mère de cette vie.

Nous étions un peu moins d’une dizaine dans cette pièce et un peu plus que trois, je n’ai pas tout vu. Nous étions dans une urgence énorme de fermer des vortex par lesquels nous subissions une intrusion d’un peuple conquérant. Nous ne pouvions pas le voir d’une part parce que cela n’existait pas dans notre conscient, cela n’était pas dans notre monde, et peut être étions nous dans une sorte d’orgueil de nous croire invincibles, ce qui peut être, a été la faille. Ils voulaient s’approprier notre cristal. S’ils mettaient la main sur ce cristal, ils pouvaient faire un mal indicible dans tout l’univers ou en tous les cas, bien plus que seulement sur la terre. Alors on devait absolument fermer les portes de l’espace par lesquelles ils arrivaient, barrant par là le droit du peuple à se sauver. Mais nous ne pouvions pas expliquer aux gens que nous étions dans l’obligation de les sacrifier car si ces intrus prenaient le cristal, ils prendraient les portes aussi et il n’y aurait plus de paix nulle part.

Nous étions un peuple pacifique et télépathique. Dans l’urgence, j’ai fermé mes canaux de communication pour ne pas entendre tous les hurlements de gens désespérés, leurs peurs, leurs colères, car nous devions d’une part empêcher les intrus de mettre la main sur ce cristal, d’autre part fermer les portes (des sortes de vortex), et troisième tâche, transférer à une vitesse incommensurable, toutes nos connaissances dans des supports, je ne sais plus lesquels (je crois que ce sont les crânes de cristal), voir même se servir de relais humains eux, partis, pour transférer toutes nos données mais de cerveau à cerveau. Il ne restait pas une milliseconde de concentration mentale de disponible ; il fallait sauver notre civilisation pour qu’elle renaisse plus tard et apporte sa richesse au monde un jour. Deux ou trois intrus ont réussi à pénétrer quand nous fermions le dernier vortex mais la terre tremblait car ce n’est pas la mer qui est passée dessus nous mais la terre qui s’enfonçait. Une partie de la salle s’est écroulée sur eux. Le cristal a été mis à l’abri dans les profondeurs de la terre, en sommeil en attendant son heure, nous avons réussi au moins cela. L’homme qui m’a aidée à me pardonner avait une autre partie de la scène car lui aussi était gardien de cristal. Il a dû me soutenir à bout de bras tellement c’était dur de retrouver ce souvenir et surtout, de l’accepter.

Il m’était arrivé dans le monde des rêves de transférer toutes mes connaissances à un vieil initié Aborigène qui se demandait comment ces blancs pensaient, c’était une énigme pour lui. Ce jour là en rêve éveillé, je lui transférais tout mon savoir et je me demandais comment je savais faire une telle chose. Le vieux était vraiment content et m’a remerciée au nom de son peuple, disant que cela allait les aider... Je ne sais pas où il est ni comment il s’appelle...Je reviens à cette scène où j’ai fermé mes sens télépathiques, à cause de l’urgence, car si j’entendais tous ces désespoirs, peurs et colères, cela allait m’engloutir et tout serait perdu. Dans cette vie je suis née sourde dans les fréquences aiguës, celles des cris des femmes et des enfants. Dans cette vie j’ai pendant toutes mes années, fait ce cauchemar de vagues énormes qui déferlent sur une cité et sur moi.

Je viens de retrouver la mémoire, ou une mémoire. Tous les gardiens vont retrouver la leur, il en manque, à l’heure où j’ai écrit, un ou deux et alors, j’ai compris que nous allions reconnecter ce cristal et que la terre devait émerger à nouveau. J’ai eu peine à le croire. Mais c’est bien ce que j’ai compris. Je remercie les prières de mes frères et sœurs car je crois qu’elles y sont pour quelque chose.

Nous n’avons pas pu dire à la population ce qui se passait. Nous n’avons pas pu leur demander pardon de ne pas avoir su les protéger et pardon de ne pas avoir su prévoir ce qui se passait. Nous n’avons pas pu leur dire que nous ne les abandonnions pas, car ces portes fermées laissaient tout supposer et jamais ils n’avaient connu le silence télépathique, c’était incompréhensible.

Le pire c’est, si vous saviez combien mon cœur les aimait et combien c’était lourd pour nous de faire cela, s’ils avaient senti cet amour là tout aurait changé. Mais les évènements nous ont obligés à faire comme cela et il faut croire que c’était voulu.

Certains des proches sont morts dans une colère et une révolte contre l’autorité, incompétente, à un point que vous ne pouvez pas imaginer. Un de mes proches fait partie de ces gens là qui sur plusieurs vies, s’est vengé, y compris pendant l’inquisition. J’ai vu que j’avais été d’accord d’être torturée, brûlée et tuée car je me sentais tellement coupable de n’avoir pas pu éviter ce massacre, que j’ai accepté de nombreuses vies martyres. J’ai vu mon père, enseveli avec une longue agonie, me maudire ainsi que tous les responsables, mourir dans une grande colère, et j’ai compris pourquoi quand je suis née il a pris peur à voir mon visage en mettant la main sur les yeux de ma mère pour lui dire de ne pas me regarder, j’ai compris pourquoi rien que de croiser mes yeux d’enfant, il était en colère et m’a tant frappée. J’ai même compris qu’en m’incarnant j’étais consentante pour cela car j’ai toujours eu un poids horrible de culpabilité sans en savoir la cause, quelque chose de terrible au fond du cœur, une sensation d’irréparable et d’être en cause dans quelque chose d’incommensurable. J’avais juste. Plus ma mémoire revenait, plus je sentais cette chose immonde et si Dieu ne m’a jamais punie, jamais, c’est moi qui me suis maudite toute seule et qui ait généré tout ce qui m’est arrivé. Non seulement j’ai ramassé toute la clameur des mourants, mais la pire de toutes a été la mienne.

Quand l’Atlantide vivait, c’était la prospérité et l’amour, la fraternité et le progrès à un point que c’est inimaginable. Je comprends pourquoi j’ai souvent eu la sensation de vivre chez les néandertaliens, en prenant ma voiture par exemple. Quand tout ce peuple télépathique s’est trouvé bloqué aux portes, alors qu’ils savaient qu’il y avait des portails d’évacuation, ça a été un concert de désespoir, colère, rancune, abandon, hurlements... et comme tout le monde percevait tout le monde, jamais il n’y eut dans l’humanité un moment aussi douloureux et ce bain émotionnel atroce a plongé le monde dans la division. Avant, les Atlantes maintenaient un bon climat sur la terre et un inconscient collectif relié aux forces de vie et à l’amour. Quand ils ont perdu la tête, en supposant que leurs responsables s’étaient enfuis ou les laissaient tomber, car tous ne savaient pas qu’une intelligence étrangère et malveillante voulait s’introduire, ils sont morts en mettant dans l’humanité ; dans la grande mémoire, une trace profonde qui déclenchera un refroidissement du climat, des troubles cérébraux pour dix mille ans.

Les gens morts dans ce bain émotionnel se sont jurés "plus jamais je ne veux sentir cela" alors l’humanité a commencé à refouler les émotions. Le cerveau féminin a été affecté. Le masculin a pris le pas sur le féminin. L’agriculture a commencé et l’homme a possédé la terre puis la conséquence, la femme. La femme le lui a rendu. L’illusion de la division, de la séparation, s’est installée dans l’inconscient collectif de façon beaucoup plus dramatique, rendant les gens malheureux plus que jamais, avec en plus la sensation d’avoir perdu les siens, sa terre, sa famille. Ceux qui sont morts en se disant "j’ai tout perdu", inconscient que quelque part ils tenaient à la matière, ont commencé à avoir peur de manquer et c’est ainsi qu’avec leur forme pensée ils ont eu besoin de posséder, de créer l’agriculture pour ne pas manquer, en parfaite harmonie avec un climat qui, répondant à leurs demande, avait changé.

Une bonne partie des bourreaux des siècles qui ont suivi sont les victimes de la catastrophe qui n’ont pas pardonné aux gens missionnés pour les protéger, et dotés des plus grands pouvoirs de médiumnité ou de soin. Ce profil là leur est devenu une horreur et une cible, qu’ils ont ensuite exercé sur des centaines de vies. D’autres ont été dans la peur ou l’abandon. D’autres encore ont été choqués de découvrir l’intrusion d’un peuple conquérant dans une dimension d’esprit qui leur était étrangère.

Ceux là ont, par leurs formes pensées, généré des siècles plus tard l’intrusion d’autres peuples mal intentionnés et leur race a failli être exterminée de nouveau. Dans ces conquérants, trouvaient aussi certains de leurs frères, missionnaires religieux en chasse contre l’hérésie, toute forme de savoir intuitif. C’est aussi l’héritage de cela qui a poussé les indiens Arawak à se suicider en masse devant l’arrivée des colons français. Plutôt mourir que de se faire prendre en esclavage. Aujourd’hui il doit n’en rester que 400. Un peuple qui a payé cher et dont les descendants sont tellement insoumis, qu’ils ont du mal avec la loi.

Je vous écris car il est urgent non seulement de pardonner, de vous pardonner dans cette vie, mais pour toutes ces choses qui continuent de se perpétuer depuis des millénaires. Et si j’ai reçu cette mémoire c’est peut être aussi pour la partager et contribuer à la paix, aussi avertir. Car si l’on ne pardonne pas, les mêmes causes peuvent générer encore la même histoire et je sais que c’est urgent de le dire.

Aujourd’hui j’ai envie de retrouver mes frères et sœurs par delà des mers et mon souhait est que nous retrouvions l’harmonie, l’unité. Je vous invite à faire très attention à toute forme pensée de résistance, de révolte ou d’injustice ou de peine, qui sont des ancrages dont le risque est de vous entraîner dans les plus profondes mers. Entrez dans l’acceptation la plus grande et surtout même si cela devient totalement délirant, ne participez à aucune forme d’opposition même en vous. Ce qui n’empêche pas l’action, attention, c’est une question d’état d’esprit. J’écris car c’est urgent.

Je vous invite tout de suite à vous mettre en accord avec chacun des quatre éléments, en vous présentant, en chantant pour eux, en leur parlant et en leur demandant humblement de bien vouloir vous prévenir s’ils devaient se déployer, et de vous protéger, vous et ceux que vous aimez. Nommez tous vos proches devant ces éléments et même présentez leurs photos, ça peut toujours servir. Si qui que ce soit devez mourir alors pardonnez à tous et à vous même depuis les origines à maintenant, je dis qu’il est important que l’on sache mourir en paix et tout laisser sans mettre de traces pareilles dans la Grande Mémoire. Car nous ne mourrons pas vraiment... N’est ce pas.

J’aimerais que ce message soit distribué aux peuples premiers, et pour ceux qui veulent entrer en contact avec moi, j’y joins l’image d’une pierre qui m’est proche. Pour les techniques plus « modernes » je demande aux destinataires de ce mail de bien vouloir faire le relais...

En vous remerciant, je vous embrasse de tout mon cœur

Kushik Samie

Source : http://coeursdelumiere.blogspot.fr/2009/08/memoires-datlantide.html

*******

Le 08/06/2016

-  Ma  : Namasté, c’est parce qu’il fallait que les choses soient comprises que J’ai été amenée à avoir ce témoignage qui a fait l’objet d’une belle compréhension et libération lors de la session « Rencontre/discussion-Questions/réponses » du 05/06/2016 à Créon (près de Bordeaux), que J’ai à cœur de transmettre ce qui a été révélé pendant cette session, et ainsi Vous permettre d’entrer en conscience de ce qui s’est réellement passé pour que Vous puissiez Vous aussi Vous libérer de ces énergies qui ont fait l’objet, depuis ce tragique évènement, de toutes les interactions avec la haine, les peurs, les cruautés, la violence, et surtout la vengeance, et qui ont amené les Êtres à ne plus s’autoriser à revenir à Eux, à croire en Eux, et à créer pour Eux dans la joie, l’échange, l’harmonie, et bien sûr la solidarité.

C’est une joie pour Moi, empreinte d’émotions, parce que Je ressens combien ces énergies d’incompréhensions ont développé tant de souffrances durant si longtemps, et que maintenant cette chape si lourde, si intense, peut être transmutée et amener enfin les Humains à respirer à nouveau la Vie, et de danser ensemble dans la création d’un nouveau monde où plus rien ne sera revécu selon cette terrible tragédie, et qu’ensemble maintenant Nous pouvons vivre pleinement la Conscience « d’être » et de Nous réaliser en tant que Maîtres qui ne subiront plus jamais ce genre d’expérience.

Libérez-Vous en suivant la guidance de la session en ressentant en votre Cœur la joie dans cette nouvelle compréhension, et vraiment de prononcer avec toute la sincérité de votre Cœur chaque mot en allant au-delà des mots, mais en ressentant avec Amour, Amour de Vous-mêmes et de tous les Êtres, que Vous Vous libérez de toutes ces énergies, et dans votre Lumière Vous acceptez enfin de Vous re-trouver, Vous, Êtres Divins, et de décider enfin de vivre pour Vous, de croire en Vous, de créer pour Vous, en sachant que Vous servez l’ensemble.

Avec tout mon Amour,

Ma

-  Yosuel  : Alors, sachez que Vous pouvez maintenant reconsidérer les choses, et décider de Vous libérer d’incompréhensions qui ont amené cette Humanité à se fourvoyer dans la destruction d’Eux-mêmes, de cette Planète et des Êtres en général. C’est le moment d’émettre en votre Cœur, avec la force de l’Amour de Cristos , de ne plus jamais Vous laisser prendre dans la déconcertation, dans le déni de Soi, dans le jeu de toutes les peurs, et surtout dans l’incapacité de vivre enfin pour Vous, en conscience, et de vivre pleinement que tout peut être transmuté et ainsi changer le cours des choses, sans ne plus Vous laisser prendre aux jeux de tous Ceux qui décodent à leur façon une réalité pour Vous maintenir dans la peur, le rejet de « la Source » Elle-même, et donc de pouvoir accéder à d’autres vérités rétablissant ainsi tous les enjeux que Vous subissez encore. Et c’est ainsi.

Soyez bénis et Nous Vous accompagnons.

Et il en est ainsi.

Yosuel

-  Ma  : Moi, Ma , Je Vous dirai : diffusez au plus grand nombre dans le monde entier ce document afin que le plus grand nombre choisisse de faire ces libérations, ce qui expansera à toute la Terre, à toute cette Humanité, l’Energie libératrice permettant à ce monde de prendre un nouveau tournant dans l’Amour de Soi et de tous les Êtres, dans l’Amour de « Tout Ce Qui Est », et ainsi d’envisager une nouvelle voie dans l’expectative de créer ce monde autrement.

Avec tout mon Amour.

Ma

******

Extrait de la session du 05/06/2016

Yosuel répond à une Participante sur son instabilité à être Elle dans la joie « d’être », et dans l’incertitude de ce qu’Elle peut vivre pour Elle au quotidien, tant Elle se sent perturbée par tout ce qu’Elle traverse sans même savoir pourquoi. Prenez du temps pour être avec Vous, dans le calme, sans penser, être Vous, en Vous, en votre Cœur, et libérez-Vous en suivant la guidance de Yosuel ci-dessous :

-  Yosuel  : Alors, mon Amie (Vous aussi qui lisez ceci), Tu as besoin de comprendre et de ressentir tout ce que Tu T’es donnée le droit d’expérimenter dans le non-respect de Toi-même et des Autres, dans la peur de ne pas être acceptée, de ne pas pouvoir Te trouver, et surtout de ne pas comprendre pourquoi Tu ne veux aller plus loin en ton Cœur, en Toi-même, parce que Tu as peur que l’on Te trompe, Tu as peur de ne pas être comprise, mais surtout Tu as peur d’être rejetée.

Maintenant, il y a aussi une grande souffrance intérieure que Tu ne comprends pas et qui remonte en des temps très anciens où Tu as cru que l’On Te trahissait, où Tu as cru que l’On Te sacrifiait, et surtout où Tu as cru que jamais plus Tu ne pourrais faire confiance en Qui que ce soit, et donc même plus envers Toi-même.

Lorsque Vous êtes amenés à côtoyer un Être qui vit en conscience et que Vous attendez de Lui quelque chose que Vous ne voulez pas réellement admettre de Vous-même, alors Vous Vous laissez perturber par toutes les énergies de la conscience de masse qui Vous renvoie la peur de la manipulation, la peur d’être aspirés dans quelque chose où Vous ne pourriez plus en sortir, la peur du mensonge, la peur d’être amenés par des Entités à être une nouvelle nourriture, alors que Vous aspirez vraiment à comprendre ce que Vous Êtes dans la pleine Lumière que Vous Êtes.

Maintenant, il bon d’accepter que Vous ne pouvez plus juger Qui que ce soit, Vous ne pouvez plus fustiger Qui que ce soit, Vous ne pouvez plus attendre une démonstration de Qui que ce soit. Vous êtes Ceux qui devez ressentir en Vous ce que Vous Êtes.

Tu as cherché d’une certaine façon à Te prouver qu’il y avait certainement autre chose, et que cette autre chose Tu pouvais aller le chercher, mais en Te fustigeant, en rentrant dans la souffrance, en portant le fardeau, en ne respectant pas ton corps, en ne voulant pas T’écouter. Et Tu as trébuché, et maintenant, il Te faut enfin accepter : - « Je n’ai plus à Me chercher à l’extérieur, Je n’ai plus à condamner Qui que ce soit, Je n’ai plus à rejeter Qui que ce soit, Je n’ai plus à vomir sur Moi-même et les Autres. Pourquoi J’utilise ce terme ? Ressens………parce que la majorité de l’Humanité a vécu une immense souffrance à la fin de l’Atlantide, où les Êtres qu’Ils suivaient, Ceux qui étaient les Gardiens des Cristaux, Ceux qui étaient les Prêtres, Ceux qui étaient dans la Puissance de « Qui Ils Sont », et dans lesquels Vous Vous faisiez une totale confiance, Vous ont amené à Vous laisser sombrer et à mourir, sans que Vous ne compreniez qu’Ils faisaient ce sacrifice, non pour se sauver Eux-mêmes et Vous délaisser, mais pour sauver toutes les Générations futures jusqu’à aujourd’hui, car leur décision était dû au fait que de toute façon Eux-mêmes périraient, mais Ils ne pouvaient Vous laisser emprunter une porte dimensionnelle qu’Ils devaient fermer, parce que des Envahisseurs étaient prêts à passer cette porte et à coloniser cette Terre.

Alors il y a, pour tous Ceux qui ont vécu cette fin de l’Atlantide d’une façon dramatique, une forme en Eux qui a envie de vomir sur tous les Êtres qui sont en quelque sorte les Enseignants, qui sont en quelque sorte Ceux qui parlent de la Lumière, de l’Amour, de la Puissance et de la Force « du Tout ». C’est une incompréhension qui va de plus en plus être dévoilée. Libérez-Vous définitivement de la non-compréhension de ce qui s’est passé, et accueillez-Vous en Amour de Vous-mêmes. Pardonnez-Vous d’avoir émis un jugement allant jusqu’à la haine et le rejet de tout ce qui peut être émis au niveau de « la Source » : - Je Me pardonne, et Je demande pardon à tous ces Êtres qui Eux-mêmes se sont sacrifiés tout en Vous sacrifiant pour le bien être de tout cette Humanité, afin qu’Elle puisse continuer son cheminement dans l’expérience sans être exterminée par d’autres races. Et il fallait que cela soit dit.

Accepte maintenant mon Amie (et Vous tous qui lisez ce message), de pouvoir Te re-trouver : - « Je n’ai plus à en vouloir à Qui que ce soit, Je n’ai plus à rejeter Qui que soit, mais vraiment de M’accueillir, de M’accueillir en mon Cœur, de M’accueillir dans l’Amour et la lumière que « Je Suis », et Me permettre enfin de vivre pour Moi ma toute Puissance."

Et il en est ainsi.

Yosuel


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi