Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à (...)

Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons du 30/08/2015

vendredi 11 décembre 2015, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre/discussion-Questions/réponses

à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Animée par l’Elohim Yosuel

Canalisé par Ma Nanda Aweh

Dimanche 30/08/2015

 Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma  : Vous Vous laissez aller………….. Vous êtes dans le Cœur de votre Être, sans penser, sans interférence de votre personnalité humaine…………… Vous Vous laissez aller complètement………………

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience …………….et Nous expirons très très lentement…….. Présence……..

Nous prenons une seconde respiration profonde et lente en conscience …………et Nous expirons très très lentement……… Présence à Soi, en son Cœur, sans aucune interférence……….

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience …………et Nous expirons très très lentement………. Conscience consciente………….. Instant présent de tous les instants……………

……Pause…….

-  Yosuel  : Alors mes Amis, comment allez-Vous ?

-  Tous  : Bien, bien, bien….

-  Yosuel  : Je Vous sonde…… (Rires…)…il y a des interférences... Nous allons y arriver….

Je Vous salue mes chers Amis, Moi Yosuel qui a à cœur de répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez, que ce qui ce passe en Vous, que ce qui Vous empêche d’être Vous-mêmes, et Je suis à votre écoute, et Je Vous aime dans l’Amour que Je Suis, et dans l’Amour que Vous Êtes. Et il en est ainsi…..

-  Amélah  : Je veux bien commencer…. Alors, J’ai depuis ce matin une petite irritation dans l’œil gauche, sur la paupière…

-  Yosuel  : Comment Te vois-Tu présentement ?

-  Ma  : Alors Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous, ça Nous concerne à différents niveaux.

-  Amélah  : Mais Je trouve que Je suis en progrès, Je Me trouve bien…

-  Yosuel  : Tu es en progrès, Tu Te trouves bien…cela Te suffit ?

-  Amélah  : Non !

-  Yosuel  : Qu’est-ce que Tu attends pour Te voir réellement dans ce que Tu Es, pour voir les choses autrement, et pour accepter que ta vue s’adapte à ton changement ?

…… Éternuement puissant d’ Ama Luna  !.....et rires de Tous !

-  Yosuel  : C’est une grande vérité mon Amie !..... Ama Luna , Tu as aussi besoin de Te voir différemment ?

-  Ama Luna  : Justement ça résonnait très bien, parce que J’ai eu des problèmes de temps en temps d’irritation au niveau des yeux récemment et Je Me posais la réflexion, tout à fait… Voilà, donc J’entends, J’entends…

-  Yosuel  : Et en même temps, Tu Te vois autrement.

-  Ama Luna  : Tu parles à qui là ?

-  Ma  : A Toi Ama Luna .

-  Ama Luna  : D’accord !

-  Yosuel  : Mais il y a quelques impondérables… Accepte d’aller au-delà de ce qui se présente à Toi, et vois-Toi toujours dans ta Grandeur, dans ta Beauté, dans ta Lumière, et c’est ce que Je peux dire pour le moment, mais ne T’inquiète pas, Je reviendrai à Toi !

-  Ama Luna  : Merci.

-  Yosuel  : Alors, quand à Toi chère Amélah , il faut que Tu cesses de Te faire du cinéma, ne cherche pas à comprendre, soit en acceptation, laisse émerger ce qui doit l’être au niveau de ta Conscience Divine. Cesse de vouloir être comme les Autres veulent que Tu sois, ou comme Toi Tu crois que les Autres veulent que Tu sois. Sois Toi naturelle, ne cherche pas toujours à Te défendre, ne cherche pas toujours à T’imposer, mais amuses-Toi dans ton expression, amuses-Toi dans tes ressentis, amuses-Toi dans ce que Tu as envie de vivre. Quand Tu es Toi et que Tu ris, que Tu Te laisses aller, que Tu Te lâches, Tu ne peux pas savoir comme il y a une Energie de Joie qui se dégage et qui affecte toutes choses et tout Être, bien au-delà de ce que Tu peux imaginer. Alors cesse de vouloir que les choses soient comme Tu voudrais qu’elles soient, et de ne pas Te permettre de Te voir en totalité dans ce que Tu Es. C’est ce que Je peux Te dire pour l’instant. Et il en est ainsi !... Maintenant Je suis à l’écoute pour ta deuxième question…

-  Amélah  : Alors ma deuxième question, elle était concernant le fait que J’ai toujours chaud. Est-ce que J’ai quelque chose à libérer là-dessus, quoi que J’apprécie de bien supporter les températures froides et tout, mais ce sont ces transpirations excessives qui Me questionnent ?

-  Yosuel  : Ces transpirations excessives sont dues à une remontée excessive de ce que Toi-même Tu perçois, de ce que Toi-même Tu dois dépasser, sans Te permettre vraiment de le dépasser, alors les énergies rentrent en effervescence et Te procure une sensation excessive de chaleur. Maintenant il y a aussi des fois où Nous T’impulsons, et là Tu peux bouillir. En vérité, accepte de T’écouter un peu plus, sans rentrer dans le jeu du questionnement, du mental. Lâche ce mental, cesse de Te poser des questions pour tout, et apprends à être Toi en ton Cœur, à l’écoute, dans la plénitude intérieure. Ne Te cherche plus au travers de tout ce que Tu entends, de tout ce qui est dit, mais accepte enfin de T’écouter, accepte d’aller au-delà de tout ce qui se pratique et dont Tu as une curiosité, pas au niveau d’une certaine connaissance en ton Cœur, mais une curiosité de savoir ce qui se fait, sans Te permettre d’Être, et bien souvent cela T’emmène dans des plans où Tu n’as pas à aller, mais surtout dans des plans où Tu côtoies des choses que parfois Tu ramènes et qui T’interfèrent.

Il est bon que Vous compreniez Tous et Toutes, que de vouloir comprendre les choses au niveau de votre mental, de votre intellect, Vous amène parfois dans des compréhensions où Vous ramenez des choses qui ensuite Vous perturbent. C’est là le grand apprentissage à ne plus penser et à ressentir au niveau de votre Cœur, de votre profondeur, là où Nous Sommes, là où Nous pouvons Vous impulser ce que Vous êtes à même de ressentir et de comprendre, mais à d’autres niveaux, à différents niveaux, selon là où Vous en êtes. Et il en est ainsi !

-  Amélah  : Merci !

-  Ma  : Une autre question ?

-  Ama  : Depuis quelques temps, et ce matin au réveil, J’ai des interférences qui M’empêchent vraiment d’être dans la joie.

-  Ma  : Nous faisons Tous la même chose, hein !

-  Yosuel  : Mon Amie, il y a des choses qui Te contrarient, Tu n’arrives pas à les dépasser, alors ton mental s’emballe et ces interférences surviennent. Il Te faut accepter que plus rien ne puisse Te déranger, mais surtout que Tu puisses accepter tout Être comme qu’Il est, quoi qu’Il fasse, quoi qu’Il dise. Regarde chaque Être avec un autre regard, un regard d’amusement, un regard de joie, car lorsque Tu regardes un Être en Le jaugeant, en le jugeant d’une certaine façon, en ne L’acceptant pas comme Il est, c’est ta propre joie que Tu n’acceptes pas en totalité, car si Tu ressentais cette joie en Toi, pour Toi, tout ce que les Autres font et disent, Tu le percevrais à d’autres niveaux, au niveau de ta propre joie. Je ne parle pas des Êtres qui vivent des choses dramatiques, Je parle des Êtres qui peuvent T’entourer, que Tu côtoies et dont Tu n’acceptes pas en totalité ce qu’Ils sont. C’est une partie de Toi que Tu n’acceptes pas en totalité.

Chaque fois que Tu rentres dans le jeu de la réprobation, c’est envers Toi-même que Tu émets de la réprobation. Il va Te falloir le ressentir, il va Te falloir enfin accepter que tout ce qui est émis dans la non-acceptation, dans la réprobation, dans le non-Amour des Autres, est ce que Tu Te permets de vivre pour Toi, en Toi, alors que Tu as à cœur d’être Toi, Tu as à cœur d’être dans cette joie, et cette joie, elle Te dit : - « Et si Je M’acceptais en totalité, et si Je réapprenais à ressentir ce qu’est l’Amour de Soi. » Sans jamais remettre en question ce que Tu Es dans ta réalité Divine, ce que Tu Es en Toi-même, ce que Tu Es dans « le Tout ».

Alors mon Amie, va au-delà de certains préceptes, et ne Te cherche plus au travers de ce que les Autres émettent ou au travers de leurs façons d’être. Il est temps que Tu acceptes cette partie qui T’a joué bien des tours, et Te perturbe encore. Tu ne peux pas prétendre vouloir « être », et maintenir des parties de Toi qui ne correspondent pas à la Lumière incarnée que Tu Es. Et c’est ce que Je peux Te dire en l’instant, mais Nous Nous retrouverons…

-  Ma  : Une question ?

-  Sylvie  : Je voudrais parler de problèmes physiques que J’ai. Le premier date depuis plusieurs mois, c’est le problème olfactif. Que ce soit à mon travail ou à la maison, pendant la nuit, Je Me mets à avoir le nez bouché, et Je voudrais trouver la clé pour pouvoir dépasser ça !

-  Ma  : Je le répète encore, Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne tous à différents niveaux…

-  Yosuel  : Alors mon Amie, il y a plusieurs éléments… Ressens-le en Toi, ne cherche pas à comprendre ce que Je Te dis, ne rentre pas dans ton mental, pas d’interférence de ta personnalité humaine. Tu es dans ton Cœur, en Amour avec Toi-même. Laisse émerger de ta Profondeur ce que ta propre Conscience veut Te faire ressentir, afin que Tu puisses l’accepter en ton Cœur, l’intégrer en ton Cœur, le transmuter en ton Cœur et le dépasser. Laisse-Nous œuvrer à travers Toi, sans que Tu interviennes au travers de ton ego….

Tu as de la difficulté à vivre pour Toi, accepte-le………..

Tu as peur que les Autres ne T’aiment pas comme Tu es………..

Tu as peur que l’on Te juge en permanence………….

Tu as peur de vivre aux dépends des Autres………

Tu as peur que l’on Te critique en permanence………..

Tu as peur de ne pas avoir fait les bons choix dans ta vie………..

Tu as peur de ne pas Te permettre de vivre pour Toi, sans T’en remettre à l’Autre, sans Te confondre à l’Autre, sans répondre aux exigences de l’Autre, sans vivre aux dépends de l’Autre et de beaucoup d’Autres……..

Tu as de la difficulté à respirer la vie pour Toi-même, car Tu Te crois encore Te devoir aux Autres……..

Tu crois que Tu as une mission, Tu ne sais pas dans quel sens la prendre, et Tu es dépitée par rapport à l’ampleur que cela représente quand Tu vois tout ce qui se passe autour de Toi et dans ce monde………….

Tu as de la difficulté à ressentir les choses par Toi-même………….

Tu as de la difficulté à vivre ce que Tu ne T’autorises pas à vivre………..

Tu crois qu’on ne peut pas penser qu’à Soi, créer pour Soi, vivre pour Soi, il faut penser aux Autres, il faut mettre les Autres devant………

Alors mon Amie, tant que Tu ne Te libèreras pas en totalité de toutes ces peurs, Tu ne respireras pas la vie pleinement. C’est ce que ton corps Te dit. Que décides-Tu maintenant pour Toi ? Je T’écoute en ton Cœur. Tu ne dois pas avoir peur de ce que Je Te dis, mais être face à Toi, avoir le courage de Te regarder en face et de prendre enfin la décision pour Toi, sans penser à Qui que ce soit. Seul ton Cœur doit s’exprimer. Je T’écoute en ton cœur…………….

-  Sylvie  : C’est vrai que J’ai peur de vivre pour Moi, mais là, ici et maintenant….

-  Yosuel  : Mon Amie, ne cherche pas de réponses ! Laisse-Toi aller…… Prends la décision pour Toi, ne laisse pas ta personnalité humaine et ton ego prendre le dessus, ta réponse provient d’eux. Prononce en ton Cœur, et avec la sincérité de ton Cœur : - « Je Suis, et Je prends ma décision en mon Cœur, sans rien chercher. » Alors écoute-Moi bien : ce que Je Te dis n’est pas une interférence dans ta vie, mais ce que Je ressens en Toi qui Te pèse. Ce sont des aspects, des interfaces, des énergies sombres. A Toi de vouloir T’en libérer. Ton Cœur doit être sincère : - « J’accepte enfin de vivre pour Moi. J’accepte de ne plus jamais rien mettre au-devant de Moi-même. Je n’ai pas de mission, Je ne suis pas le Sauveur du monde, Je n’ai pas à prendre en charge Qui que ce soit, Je n’ai pas à sauver la Terre, ni aucun Être sous quelle forme qu’Il soit. Je n’ai pas à M’impliquer dans ce que beaucoup veulent M’entraîner, car ce sont des dérisions qui ne Me permettent pas d’être Moi et de ressentir ma Puissance, ma Joie d’Être, la Force et la Lumière que « Je Suis ».

Aucun Maître venu sur cette Terre n’a jamais pris Qui que ce soit sur ses épaules. Aucun Être n’a jamais été le Sauveur du monde, mais ce qui se passait au travers d’Eux était ce qu’Ils avaient choisi en venant en incarnation. Tu n’as pas à Te référer à aucun Maître, Tu as à reprendre conscience de « Qui Tu Es », et de vivre ce que Tu Es, de reprendre conscience de toutes tes facultés, afin que le moment où Tu seras prête, Tu puisses les vivre pleinement, sans ne plus T’en remettre aux Autres, sans ne plus Te devoir redevable à Qui que ce soit, sans ne plus chercher dans les Autres la réponse de ce que Tu vis. Tu dois prendre la responsabilité, et c’est là votre plus grosse part : être responsables.

Etre responsable, cela veut dire : - « Je suis en Conscience, Je suis la Lumière incarnée, tout ce que J’émets, Je sais que cela a une incidence, un impact sur tout, cela affecte tout, aussi bien sur cette Terre que dans tout cet Univers. Alors, quelle décision Je prends dans mes paroles, dans mes actions, dans mes pensées, là est ma responsabilité. Plus Je serai Moi, plus Je serai dans la joie d’Être, plus Je serai en Amour avec Moi-même, plus Je ne Me laisserai plus perturber par le mental et des pensées non créatrices, et plus Je permettrai à ce monde et à cet Univers d’évoluer dans la Lumière. Là est ma responsabilité, cela commence par Moi. »

Il y a des Êtres qui sont pleinement en conscience de « Qui Ils Sont », et Ils ne cherchent rien d’autres qu’à « Être », car Ils savent que c’est leur responsabilité à être Eux, en Amour avec d’Eux-mêmes, dans la Joie d’Être, dans leur propre rayonnement, qui fait que tout peut être transmuté, transcendé, et que ce monde peut bouger. Il en va de même pour tous Ceux qui vivent dans cet Univers.

Vous Vous êtes laissés tronquer, comme Nous l’avons dit hier dans la session, par des choses qui se créent, par des nouveaux mouvements, c’est une fausse interprétation de la réalité, c’est une façon de Vous manipuler sous le couvert de sauver la Terre, de sauver les Peuples, de sauver les animaux, de sauver dieu sait quoi. Vous jouez un jeu duel dans une autre forme de pouvoir, et c’est une autre astuce pour laisser infiltrer le virus de l’énergie sexuel. Je le dirai autant de fois qu’il le faudra, comme Nous tous de notre côté. Cessez de Vous leurrer dans n’importe quoi. Votre vérité, elle est en Vous, en votre Cœur. Cessez de Vous confondre dans tout ce qui est, et ne cherchez plus rien en l’Autre, en les Autres, mais être Vous, Vous le Maître qui réapprenez à ressentir en sa Profondeur sa propre Puissance, sa Puissance à générer toutes choses, à créer ce qu’Il a envie de vivre, à vivre pleinement en Conscience, à être dans la joie d’Être, en Amour de Soi-même, dans l’intégrité totale de ce qu’Il Est, sans jamais plus se fourvoyer dans quoi que ce soit.

Accepte enfin de vivre pour Toi, ne Te retourne plus sur ton passé, ne cherche pas à savoir ce que Tu dois faire par rapport à tout ce qui se passe sur cette Terre, ne rentre dans aucun jeu qu’on veut Te faire jouer, dans des pseudos pratiques qui ne Te permettent même pas de ressentir réellement ce que Tu Es, et Tu Te perds ainsi dans des interfaces où bien des Entités se nourrissent de Toi, Te pompent, et T’insufflent surtout ne pas Te retrouver, car la Lumière les empêche de se nourrir de Vous, et ça Ils ne le veulent pas. Sans Vous rendre compte, Vous suivez des tas d’Êtres qui Vous entraînent là où Vous ne savez pas où Vous allez, et là où Vous êtes une nourriture énergétique. C’est ainsi que ce monde perdure d’une certaine façon dans l’ombre, sous le couvert du côté obscure.

Alors cela peut en choquer plus d’Un. Je ne parle de Vous, mes Amis, mais de Ceux qui liront ou écouteront cette session, mais cela doit être dit, et Nous le redirons encore et encore. Ce monde est en transmutation, ce monde va subir de grands changements, il y a de grands courants énergétiques, et seul le cœur permettra à tous les Êtres de ne pas être aspirés par certains courants qui redoublent d’effervescence, tant la Lumière n’a jamais été aussi présente qu’actuellement et le sera de plus en plus. Il fallait le dire et Je le dis.

Alors mon Amie permets-Toi d’Être, écoute ton Cœur, ressent ce que Toi Tu veux vivre maintenant, ce que Tu veux mettre en place maintenant pour Toi, en sachant que Tu n’as plus à T’impliquer dans quoi que ce soit, mais à vivre pleinement ce que Tu as envie de vivre et de laisser ta propre Conscience T’insuffler ce que Tu es à même de vivre pour Toi, dans la voie qui Te correspond. Et ne cherche plus dans des poudres de perlimpinpin ce qui va être le sauvetage du monde. Ca, Tu ne le trouveras jamais, et cela ne se réalisera jamais ! Par contre Tu participes au changement de ce monde, à aider toute l’Humanité, lorsque Tu es en Amour de Toi-même, en conscience de « Qui Tu Es » et que Tu restes Toi en ton Cœur. Et il en est ainsi !

-  Sylvie  : Merci.

-  Ma  : Saches que Nous sommes Tous passés par là à une certaine époque. Voilà !

-  Sylvie  : Merci !

-  Ma  : Une question…ou Tu avais une deuxième question, Je crois ?

-  Sylvie  : Ca risque d’être pareil.

-  Yosuel  : Ca sert l’ensemble, et surtout Toi en premier !

-  Sylvie  : Cette deuxième question porte sur un problème de rétention d’eau que J’ai dans la jambe gauche…

-  Ma  : C’est le côté Divin, le côté gauche.

-  Sylvie  : Ca s’améliore, mais c’est toujours là, et Je souhaite être guidée pour pouvoir changer les choses.

-  Ma  : Donc, pareil, laisse-Toi aller dans ton Cœur…….. Ne cherche pas à comprendre, n’analyse rien, ne contrôle rien……. Tu prononces sincèrement avec tout ton Cœur : - « J’accepte… J’intègre, Je transcende et Je dépasse. »…

-  Yosuel  : Tu as peur que tout ce qui se passe dans ce monde soit une telle contrariété pour Toi, pour que Tu ne puisses pas, Toi, soi-disant Être Divin conscient, ne pas pouvoir faire face. Lâche, à l’instant même d’être le Sauveur du monde………… Ce monde est en transmutation, le changement s’effectue petit à petit, à son rythme, et ce monde ne sera plus du tout ce qu’il est dans un siècle ou deux. Alors peux-Tu comprendre que Tu ne peux pas le changer dans l’instant, cela n’est pas de ton ressort. Nous y travaillons Tous de notre côté, et surtout Nous œuvrons au travers de tous les Êtres qui s’éveillent. C’est là ta plus grande part de ce qui se passe, c’est d’être pleinement consciente de « Qui Tu Es » et de Nous laisser œuvrer à travers Toi. Ne fait rien d’autre qu’être Toi, de rayonner et d’être dans ta joie.

Maintenant permet à ton corps de se rééquilibrer. Demande à ton innéité de transmuter toutes les énergies que Tu as accumulées par peur de ne pas pouvoir répondre à ta tâche, bien lourde, de participer au sauvetage de ce monde, car de toute façon, comme Tu ne le peux pas, cela n’aurait fait que de s’accentuer. Demande à ton innéité de permettre à toutes tes cellules de retrouver leur plein potentiel et de ne plus s’affoler dans les vibrations basses, mais de vibrer au niveau de ta propre Lumière, de vibrer au niveau de ta propre Conscience plus élevée…………..

Alors vois-Toi dans la Lumière, sans voir forcément une Lumière, car là aussi Vous confondez ce que Vous Êtes, et ce que l’on Vous a inculqué. La Lumière est la Puissance « du Tout » regroupant toutes les particules subatomiques. Je n’en dirai pas plus parce que c’est assez complexe et Tu n’en es pas là mon Amie. Dans ta Lumière, cela veut dire dans ton Cœur, dans la joie, sans aucune interprétation, comme cela a été dit hier dans la session : - « Alors dans ma Lumière, Je permets à mon corps de vibrer la pleine Puissance que « Je Suis ». Et il en est ainsi. »

-  Sylvie  : Merci.

-  Ma  : Une autre question ?

-  Raoul  : Alors, tout d’abord, Je suis navré, J’ai entendu, mal écouté, pas mémorisé le message qui était adressé à Nous deux, et qui a donc été délivré hier soir, en fin, en clôture de la séance d’hier. Donc, là c’est une panne pour Moi, on met la clé et ça ne tourne pas, c’est une métaphore…quand Je dis que c’est une passe, c’est qu’il y a une information qui a été délivrée sur notre fonctionnement à Nous deux, s’il y avait une clé qui était là, Je ne l’ai pas entendu, Je l’ai perdue. Pour le reste, J’ai un grand chemin à faire avec Toi, avec Vous…

-  Ma  : Je dirai pour Toi…

-  Raoul  : Moi aussi…pour revisiter le monde tel qu’il est vu dans la conscience et débarrassé de tout cadre. Voilà ! Alors, si Tu as un éclairage sur ce qui a pu se dire hier, de toute façon, Je sais que ce sera nourricier pour Moi sur ma vie, parce que…..

-  Yosuel  : Alors mon Ami, il y a quelque chose que Je vais Te dire : écoute-Moi bien. Premièrement, permets-Toi d’aller en ton Cœur….. Permets-Toi de ressentir au niveau de ce Cœur et non au niveau de ton intellect….. Accepte maintenant d’être pleinement en incarnation ici sur cette Terre, dans ce corps…à Toi de le décider………. Nous ne participons à aucune injonction. Je rappelle que Nous Vous guidons dans ce que Nous ressentons en Vous de ce qui se passe et des énergies qui Vous empêchent d’être Vous, et de tout ce que Nous ressentons de ce que Vous Vous êtes permis de Vous retrouver coincés dans des limbes ou des interfaces, mais Nous y reviendrons.

Quel a été ton choix, en ton Cœur, uniquement dans ton Cœur, pas par rapport à ce que Nous disons, mais Toi, à Toi, avec Toi, pour Toi…… Quel a été ton choix par rapport à être totalement incarné dans ce corps, ici sur cette Terre ?...... Qu’est-ce que ton Cœur Te dit ?.......

-  Ma  : Tu es là ( Ma met sa main sur son Cœur), Tu descends……va au-delà de ton mental…

-  Raoul  : Ce que mon Cœur pourrait dire là, c’est de la déresponsabilisation, c’est de prendre…une voie…

-  Yosuel  : Mon Ami, Je T’arrête. Tu es reparti dans le mental, et surtout dans la conscience de masse avec un ego surdimensionné : - « Je suis en mon Cœur, Je lâche tout, Je ne pense pas. Qu’est-ce que mon Cœur Me dit par rapport à l’acceptation d’être pleinement incarné dans mon corps, ici sur cette Terre ?.... Qu’est-ce que ton Cœur Te dit et non ta personnalité humaine, via le mental ?.... C’est simple mon Ami, J’accepte ou Je n’accepte pas. Tu ne peux pas suivre ta voie intérieure si Tu n’es pas totalement incarné, et Tu as le choix de ne pas l’être totalement, Tu as le libre arbitre… Qu’est-ce que ton Cœur Te dit ?....

-  Raoul  : Il n’y a rien qui vient…

-  Yosuel  : Qu’est-ce qui T’empêche de prendre ta décision au niveau de ton Cœur, sans aucune peur ?

-  Raoul  : J’ai le sentiment de Me fourvoyer parce que Je ne comprends pas, Je ne comprends même pas ce que l’on Me dit…s’il y avait…

-  Yosuel  : Mon Ami, Je vais T’arrêter de nouveau. Peux-Tu comprendre maintenant que ton Cœur ne peut pas s’exprimer. Tu fonctionnes en totalité avec ton mental. Alors Je vais Te dire : Tu as beaucoup de souffrances non comprises, non libérées, qui font que, d’une part Tu Te cherches à travers une certaine vérité que Tu voudrais découvrir, et Tu as fait beaucoup de démarches dans ce sens, mais ton Cœur n’est pas ouvert, et Tu n’es pas totalement incarné dans ce corps, ici sur cette Terre pour pouvoir Te re-trouver, pour pouvoir comprendre « Qui Tu Es », pour pouvoir prendre des décisions en Toi-même, pour Toi-même, dans le ressenti de ce que Tu peux décider pour Toi.

Il Te faut être pleinement présent ici en incarnation dans ce corps, et ouvrir ton Cœur. Et Nous Te demandons, pas de partir dans des réflexions, mais de faire le choix conscient pour Toi-même de ce que Tu décides. Est-ce que Je veux maintenant réapprendre « Qui Je Suis » en étant pleinement Moi ici en incarnation, et pouvoir ouvrir mon Cœur afin de ressentir, dans des ressentis subtils, ce que Je ne peux pas et ne pourrai jamais ressentir qu’à des niveaux de perceptions humaines, limitées, dans la dualité. As-Tu compris maintenant ce que Nous Te demandons.

-  Raoul  : Totalement !

-  Yosuel  : Quelle est ta réponse en Toi ? Elle doit être sincère et non guidée par une peur, une réflexion.

-  Raoul  : Oui, elle est sincère. Je veux être incarné, Cœur grand ouvert !

-  Yosuel  : Voilà une réponse qui n’est plus mentale. Alors mon Ami, qu’il en soit ainsi ! Je vais Te demander de mettre tes mains de cette façon-là (les bras ouverts, les paumes des mains vers le haut), de poser tes deux pieds bien à plat, de permettre l’ouverture au niveau de la couronne………. Tu ne cherches rien, Tu restes bien Toi-même, de laisser l’Energie couler en Toi………de descendre jusqu’à tes pieds……..une fois arrivé à tes pieds, sous la plante de tes pieds, Tu imagines des tas de petites racines lumineuses descendre dans la profondeur de la Terre jusqu’au noyau Cristallin central de la Terre…………. Tu as l’impression que tes pieds s’enfoncent dans la Terre……….et de ce noyau Cristallin central de la Terre, l’Energie remonte par toutes ces petites ramifications lumineuses, remontent dans tes pieds, le long de tes jambes, dans tout ton corps et ressort par le chakra couronne……….. Les deux Energies s’entremêlent, dansent en Toi………….. Tu ne cherches rien, Tu es Toi, en ton Cœur : - « Je Me permets d’Être… J’ouvre mon Cœur… Je Me permets de vivre pleinement ici en incarnation dans ce corps, sur cette Terre. »…………. Maintenant laisse-Toi aller dans ton Cœur, sans rien faire d’autre qu’être Toi……….. Peux-Tu Nous dire maintenant si Tu ressens quelque chose au niveau de tes mains ou de tes pieds, ou dans ton corps.

-  Raoul  : Alors le Cœur est gros, les mains sont pleines, elles sont comme si elles portaient quelque part la voute céleste….

-  Yosuel  : Lâche cette interprétation….

-  Raoul  : Voilà, elles sont pleines, elles sont lourdes, le Cœur est gros… Voilà !

-  Yosuel  : Quand Tu dis qu’elles sont lourdes, qu’est-ce que Tu ressens ? N’interprète rien, Tu es Lumière et cela ne s’interprète pas. Qu’est-ce que Tu ressens dans tes mains ?......... Qu’est-ce que Tu ressens dans tes pieds ? Qu’est-ce que Tu ressens dans ton corps ?..... Ne cherche rien, Tu es Toi, en ton Cœur……………

- Raoul : Je ne fais aucune interprétation, J’ai du mal à Me tenir, comme si elles étaient dans l’effort… Voilà !

-  Yosuel  : Cesse de vouloir comprendre les choses. Lâche toutes compréhensions : - « Je cesse de mettre des termes à tout ce que J’entends....

-  Raoul  : Je n’entends plus ce qui est dit !

-  Yosuel  : …Je cesse de vouloir mettre un terme à tout ce qui est dit… Je Me laisse aller en totalité dans mon Cœur, et Je ressens. »… Est-ce que Tu ressens quelque chose de particulier, soit dans tes mains, soit dans tes pieds, soit dans ton corps ?

-  Raoul  : Oui, il y a…c’est vivant !

-  Yosuel  : Alors mon Ami, Tu as enfin accepté d’être ici pleinement en incarnation dans ce corps ! Alors maintenant tout peut commencer pour Toi. C’est le début, ne Te retourne plus, apprends à être présent dans le présent, dans l’instant de tous les instants. Permets-Toi de passer des moments en ton Cœur, pas pendant des heures, des petits moments. Apprends à ne plus penser, apprends à T’écouter, et Nous serons là. Je T’honore mon Ami, ce fut ton choix, ce fut ta décision, c’est le renouveau pour Toi. Et il en est ainsi ! Je Te retrouverai au fil des sessions, si c’est ton choix, ou si Tu as besoin d’aide au travers de Ma , Ama ou MaA qui sont nos Petites Mères incarnées, mais qui le vivent en humilité, en Amour, en simplicité, sans se faire prévaloir de quoi que ce soit. Et c’est ainsi.

-  Raoul  : Merci.

-  Ma  : Emaliah  ?

-  Emaliah  : Oui. Alors, nos animaux familiers, souvent Nous révèlent une partie de Nous que l’on ne veut pas voir. J’ai ma petite chatte qui s’est blessée à la patte avant droite, elle a eu une blessure, et juste avant de venir à la session, le matin même, finalement, Je Me suis rendue compte qu’il y avait un abcès, vraiment beaucoup de pus. Je Me pose la question : est-ce que J’ai été blessée quelque part qui fait que J’ai un abcès ? Alors, bon, ça Me renvoie à Moi, est-ce que J’ai quelque chose là qui est en sourdine ?

-  MaA  : Tu penses qu’elle a pris quelque chose à ta place ?

-  Emaliah  : Ben oui, bien souvent les animaux souvent révèlent…

-  Yosuel  : Je vais Te dire autre chose mon Amie.

-  Emaliah  : Ok, J’écoute !

-  Yosuel  : C’est valable pour Vous mes Amis qui avez atteint un certain niveau de conscience, n’est-ce pas ma petite Chérie Ama Luna  ?.... Là où Vous en êtes, Vous animaux ne prennent plus rien de Vous-mêmes, mais il faut comprendre aussi, et Je M’adresse à Vous 3, y compris à Ma qui avait des animaux. Vous perturbez, par votre élévation de conscience, par vos Energies, où quelque part, vos animaux ne Vous reconnaissent plus. Acceptez de leur parler, acceptez de leur dire ce qu’il en est, et ainsi, soit ils vont Vous accepter maintenant dans ce que Vous Êtes, soit ils vont faire le choix de partir.

-  Ama  : Je peux faire une parenthèse ? Justement par rapport au chat que J’ai, et qui n’était pas bien, après M’être occupée de Lui, de Lui avoir fait des soins comme Vous Me l’avez demandé, etc… J’ai eu pour la première fois une relation avec Lui, et Il M’a exprimé sa peur de ne plus M’occuper de Lui parce que J’étais en changement, et quelque part Je Lui ai parlé et Je Lui ai dit : mais oui, mais il n’est pas question, parce que Je change, que Je Te laisse, que Je T’abandonne…vraiment ça ne fait pas partie de ça. Moi Je T’aime, On s’aime tous les deux… Je l’ai ressenti profondément….

-  Yosuel  : Ce que Je veux dire, c’est qu’il est bon de s’adresser clairement à votre animal, et de savoir qu’il peut ressentir ce que Vous exprimez, et il peut ressentir que le changement qui s’opère en Vous lui est bénéfique. Il faut donc leur parler afin qu’il accepte ce changement et Vous aimer comme Vous êtes, et il va être ravi de continuer à partager cet Amour, cette vie. Soit il ressent que cela ne lui correspond pas à cette nouvelle conception de vie parce que Vous allez lui imposer quelque chose qu’il n’a pas envie de vivre, et c’est ainsi qu’il fera le choix de Nous revenir. Alors il faut accepter que, soit Ils acceptent vraiment ce que Vous Êtes et Ils veulent rester avec Vous, soit Ils Nous reviennent. Il fallait que cela soit dit, mais rassurez-Vous, les vôtres ont déjà fait leur choix…

Je Vous honore de M’avoir permis de M’exprimer dans ce sens, parce qu’il fallait que cela soit dit et que beaucoup l’entendent ou le lisent. Et il en est ainsi.

-  Ama Luna  : On voit qu’au fur et à mesure ça doit toujours se réajuster, en fait ! Et Eux doivent le faire également !

-  MaA  : Ils peuvent le faire simplement, sans se rendre malades…

-  Ma  : Une autre question ?....

-  Elémah  : Alors, ce qui m’est revenu avec ce qui s’est dit avec Saint-Germain hier, et il a quelque chose qui a tendance à Me…J’ai noté en tout cas que J’avais des pensées avec de la violence physique dans des membres du couple ou dans des actes sexuels violents et qui agissaient un peu comme des flashs, et du coup J’ai besoin d’en parler…

-  Ma  : Alors Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose en Nous…. Elémah Tu Te laisses bien aller dans ton Cœur…. Acceptation, émergence, libération, dépassement…

-  Yosuel  : Ce que Tu viens d’exprimer, mon Amie, est une violence excessive, abusive qui ne T’appartient absolument pas, mais elle vient d’une interférence dans laquelle Tu Te laisses parfois glisser et qui vient de l’ombre, vient des Entités destructrices. N’en aie pas peur, le Maître que Tu Es ne peut rien subir, car la Lumière est indestructible. Tu es Lumière, et ta Lumière éclaire toute zone d’ombre. Lorsqu’une interférence de ce style se présente, sois ferme en ton Cœur : - « Je suis Lumière et J’expanse ma Lumière. Vous n’avez pas à M’interférer, Je ne suis pas ce que Vous êtes, mais ce que Vous êtes peut changer ; Je reste Moi, en Moi, dans ma Force et ma Puissance et Je n’accepte plus votre interférence. Je suis ce que « Je Suis », et ce que « Je Suis » s’exprime. Et il en est ainsi. » Et Tu restes dans ta Lumière, puis Tu fais autre chose, et Tu n’y reviens surtout pas.

Vous allez être de plus en plus bombardés par le côté obscur qui sait que si Vous Vous laissez prendre au jeu d’une faille, il a peut-être des chances de pouvoir à nouveau se nourrir, car non seulement il a perdu une nourriture au travers de Vous-mêmes, mais en plus ce que Vous rayonnez permet de plus en plus à des Êtres de faire le choix de se re-trouver, sans que Vous n’ayez rien d’autre à faire que de rayonner, et donc, il perd du terrain et de la nourriture.

Donc, il y a à l’heure actuelle un regain de ce côté obscure, mais Vous les Maîtres, soyez Vous dans votre Lumière, en votre Cœur, et n’en ayez pas peur. C’est la peur qui les nourrit, et la peur est de l’énergie et aucune énergie n’a de pouvoir sur la Lumière, sauf si Vous le lui permettez.

Alors mon Amie, reste-Toi, positionne-Toi, sois sûr de ce que Tu Es, sois ce que Tu veux être et ce que Tu veux vivre, et laisse-Nous œuvrer à travers Toi. Et il en est ainsi.

-  Elémah  : Merci.

-  Ma  : Une autre question ?

-  Caro  : Je voudrai savoir si dans mon travail, par rapport à l’accompagnement de Personnes, est-ce que Je peux avoir une attitude…quelque chose que Je peux amener en plus… Voilà !

-  Yosuel  : Alors ma chère Amie, Tu es un Être qui avait besoin de Te re-trouver, et cela est fait ! Ce que Tu ressens à l’instant même, en ton Cœur, est déjà la prise de conscience que Tu es bien autre chose qu’un Humain, et qu’il y a une Puissance en Toi, dans laquelle Tu peux œuvrer sans Te laisser perturber par l’extérieur, par tout ce que les Autres émettent ou émanent. Dans ton travail, comme Tu le dis, sois Toi, Sois Toi en ton Cœur. Ne Te laisse pas aspirer par tous Ceux que Tu côtoies. Affirme-Toi en Toi, sans rien imposer, sans Te faire prévaloir de quoi que ce soit, mais sans avoir peur d’être Toi, en Toi. Quant aux Personnes que Tu accompagnes, aie de la compassion, expanse ta Lumière, et laisse-Nous œuvrer à travers Toi. Et pour les Personnes qui sont en transition, quand Tu en as la possibilité, comme Ma Te l’a dit une fois, il Te suffit simplement de prendre de la main de la Personne qui est prête à faire la transition, et en ton Cœur, si Tu peux le verbaliser, fais-le, si Tu ne peux pas le verbaliser, dis-le sincèrement en ton Cœur, en T’exprimant à l’Âme de l’Être : - « Pars en paix, n’aie pas peur de ce qui va se passer, accepte de suivre la Lumière, accepte de partir dans la joie et ressens cette délivrance qui va T’amener à ressentir l’Amour et non la perte ou la désolation. Accepte de laisser ton Âme partir et de Te laisser envelopper de l’Amour et de la Lumière, dans la Lumière de « Tout Ce Qui Est ». Et c’est ainsi ! ». Et Tu restes Toi-même, dans ta Lumière, en ton Cœur, et Tu Nous laisses œuvrer. Et ce sera un très bel accompagnement. Et c’est ce que Je peux Te dire pour le moment.

-  Caro  : Merci.

-  Yosuel  : Je T’honore.

-  Ma  : Une autre question ?

-  Elémah  : Oui, J’ai entendu que le côté droit était le côté Divin…

-  Tous  : Non, c’est le gauche !

-  Ma  : Le côté droit c’est la matérialisation, ce qui se passe dans la vie, ce que Je fais, c’est l’implication dans la matière, et le côté gauche, c’est le côté Divin.

-  Elémah  : D’accord, parce qu’au niveau de ma malléole gauche, J’ai un petit œdème. C’est lié au fait de la position de mon dos, mais des fois ça se calme, et J’avais envie de savoir si J’avais quelque chose à faire en plus pour pas que ça s’enflamme de trop.

-  Ma  : Oui, en plus d’avoir un soin de la part de MaA …. Tu sais que Tu as le droit de demander !

-  Yosuel  : Alors mon Amie, Nous en avons déjà parlé récemment. Tu n’es pas dans ton élément, Tu n’aimes pas ce que Tu fais, Tu Te demandes ce que Tu vas faire, et s’il y a quelque chose qui va s’ouvrir pour Toi. Alors Je vais être clair : que veux-Tu faire pour Toi avec passion ?

-  Elémah  : Cuisiner.

-  Yosuel  : Alors mon Amie, mets-Toi-y !

-  Elémah  : Mais c’est ce que J’ai fais, un gaspacho.

-  Yosuel  : Est-ce qu’il T’a rapporté ?

-  Elémah  : Ben oui, beaucoup de souvenirs, beaucoup de plaisir apparemment !

-  Yosuel  : Est-ce que les billets sont tous tombés en pluie ?

-  Elémah  : Ouais ! (blague d’ Elémah )…

-  Yosuel  : J’aime ton humour et Je sens la danse qu’il représente.

-  Elémah  : Je visualise la cuisine en ce moment.

-  Yosuel  : Alors, sans Te prendre la tête, que mettrais-Tu en place pour faire ce que Tu ressens que Tu as envie de faire avec passion ?

-  Elémah  : Ben…créer un lieu qui soit exactement le lieu dont J’ai besoin pour cuisiner en chantant !...un lieu enchanté….(Elémah chantonne… Rires de Tous…) Je crée dans mon Être…et J’en parle. Et Je le ressens intensément.

-  Yosuel  : Alors Je vais Te dire : si Tu restes Toi en ton Cœur, si en ton Cœur Tu impulses, si Tu crées par impulsion ce que Tu veux vivre, que Tu y crois, mais que Tu ne Te mets pas d’interférences : ni quand, ni comment, avec quels moyens, est-ce que ça va marcher, est-ce qu’on va M’accepter, est-ce que…non, Tu Te vois déjà le faire et c’est ta réalité. Tu Te vois déjà le créer et c’est ta réalité. Alors Tu vas permettre que des choses se mettent en place, mais surtout ne tombe pas dans le jeu de tous Ceux qui vivent de grandes difficultés, de tous Ceux qui vivent dans des conditions précaires ou insalubres, dans tous Ceux qui font des choix de vie que déjà Toi-même Tu as dépassés, et fait un choix plus grandiose. Ce que Tu vis n’est plus approprié pour Toi. Accepte que Tu puisses changer les choses, changer ta vie si Tu n’as pas peur du changement, si Tu n’as pas peur de Te faire prévaloir sans chercher la reconnaissance des Autres, mais de T’affirmer Toi, c’est ce que Je veux dire, de Te voir dans ta Beauté, dans ta Lumière, et de ressentir que ce que Tu veux vivre, créer pour Toi, le Maître que Tu Es ne le remet pas en question. Alors il y a des choses qui vont s’en venir à Toi et Nous T’accompagnons. Je ne T’en dirai pas plus. A Toi de persévérer à vivre en conscience de « Qui Tu Es », et à ne pas Te laisser détourner par des influences extérieures, quelles qu’elles soient. Et c’est ainsi.

-  Elémah  : Merci !

-  Ma  : Une autre question ?

-  Caro  : Ca fait quelques temps qu’au niveau un peu estomac, Je suis un peu gênée, il y a une gêne, une douleur, mais une gêne et Je voulais savoir quel est le lien pour pouvoir y remédier.

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en notre Cœur !

-  Yosuel  : Là mon Amie, Je l’attendais depuis un moment ! Je T’ai déjà parlé, Je Me suis déjà exprimé, mais il y a plusieurs choses que Tu dois tenir compte. Ne cherche pas à comprendre, laisse-Toi aller en ton Cœur et sois dans l’acceptation afin de laisser émerger quelque chose que Tu dois intégrer en ton Cœur, transmuter, dépasser : - « J’accepte enfin ce que « Je Suis », Je ne Me laisse pas impressionner par Ceux que J’affectionne, que Je côtoie, par tous les Êtres qui croisent ma vie et mon quotidien. Je M’affirme en Moi, Je Les laisse être, Je Les accepte comme Ils sont. J’ai des échanges avec Eux, mais Moi Je Me positionne dans ce que « Je Suis », Je n’en ai plus peur. » Car c’est cette peur qui se manifeste en cet endroit de ton corps. La peur de devoir être différente, la peur de ne pas être comprise, la peur d’être rejetée, la peur que l’on Te comprenne plus. C’est le mental, la personnalité humaine qui Te joue des tours pour que justement Tu ne sois pas pleinement Toi. Tu peux être Toi, en conscience dans l’Être Divin que Tu Es, en conscience de la Lumière incarnée que Tu Es, et vivre tout ce que Tu as envie de vivre avec tous les Êtres que Tu côtoies, faire ce que Tu as envie de faire, en étant Toi dans la joie de vivre, dans la joie d’Être, et Nous T’accompagnons.

Demande à ton corps de se rééquilibrer, permet à ton innéité de permettre à tes cellules de se restructurer, de retrouver leur état originel, et de vibrer dans la Lumière que Tu Es et au diapason de ta nouvelle dimension. Sois Toi mon Amie, n’entretient plus de peurs, et si quelque chose se manifeste, ne rentre pas dedans, accepte-le, intègre-le, transmute-le, dépasse-le, et laisse Nous œuvrer à travers Toi, et cela peut être un court instant. Et c’est ce que Je voulais Te dire. Tu prends de plus en plus conscience de « Qui Tu Es », et Tu peux faire tout ce que Tu as envie de faire, en sachant que tout ce que Tu émets, tout ce que Tu dis, tout ce que Tu penses, tout ce que Tu fais, doit toujours être dans la noblesse de ton Cœur, dans la Lumière que Tu Es et au service « du Tout ». Alors ton intégrité T’amènera toujours de plus en plus à aller plus en profondeur dans ta propre Conscience et à ressentir les choses comme jamais Tu les as ressentis, et à pouvoir enfin comprendre ce que ce monde est, ce que les Êtres se permettent de vivre, sans ne plus se demander pourquoi Ils le vivent, mais parce que c’est leur chemin dans l’expérience, et surtout dans l’oubli de « Qui Ils Sont ». Et Nous y reviendrons. Je Te salue, Je Te bénis et Je T’accompagne….

-  Caro  : Merci, merci.

-  Yosuel  : Je T’honore.
-  Emaliah  : Ah, J’ai encore une question ! Je voulais savoir, et ça m’est venu d’un seul coup, est-ce que Je mets un frein à la vente de ma maison ?

-  Yosuel  : Alors là, mon Amie, Tu as un gros dilemme. Tu as envie de Te séparer de cette maison, mais il y a des énergies que Te retiennent : - « Est-ce qu’elle n’est pas une sécurité pour Moi afin de pouvoir avoir un pied-à-terre quand Je veux M’occuper d’ Elise  ? »

-  Emaliah  : C’est dans ce but-là que Je l’avais achetée à l’origine.

-  Yosuel  : Qu’est-ce que Tu en penses, ressens-le dans ta profondeur…

-  Emaliah  : Maintenant ce n’est plus ça !

-  Yosuel  : Surtout qu’en plus, si Tu étais amenée à remonter pour Elise et qu’il n’y ait plus cette maison….

-  Emaliah  : Oh, J’ai plein d’endroits pour aller coucher, Je suis attendue partout !

-  Yosuel  : Voilà !

-  Emaliah  : Oui, mais ce n’est pas ça le problème. Ce n’est pas le fait que Je n’ai pas de lieu, Je crois que c’est plus que Moi, Je ne veux pas déranger les gens. Ca c’est une chose….

-  Yosuel  : C’est un autre volet… Voilà, mais celui qu’on vient de parler, Tu dois le ressentir, l’intégrer : - « Maintenant Je n’ai plus à retenir ce lieu pour Elise. »… Et là effectivement, Tu viens de laisser émerger le deuxième volet : - « Je sais que Je serai toujours accueillie, Je pourrai être comme chez Moi, dans le respect, que J’ai nullement à M’en faire, et surtout que J’ai le droit de partager avec les Autres des moments, sans Me sentir un poids, sans Me sentir une intruse, sans Me sentir redevable de quoi que ce soit, et de M’obliger à faire des choses si Je n’ai pas envie de les faire. Dans la Lumière que « Je Suis », en conscience du Maître que « Je Suis », tout s’ouvre toujours à Moi, tout répond à mes besoins, et Je le vis dans la joie, dans l’instant présent de tous les instants, dans la simplicité, et sans aucune pensée interférente qui ne correspond pas au Maître qui impulse toujours l’évolution dans l’Amour et la Lumière, englobant tout et toutes choses. Et c’est ainsi ! »…

-  Emaliah  : Merci Yosuel .

-  Yosuel  : Honore-Toi !

-  Ma  : Une autre question ?

-  Caro  : Une petite dernière !

-  Yosuel  : Une petite dernière ou autant que Tu veux, Moi, J’ai tout mon temps !

-  Caro  : On parlait d’animaux tout à l’heure, notamment de chats, et c’est pour savoir aussi, comme J’ai une chatte qui à de petits ennuis au niveau de l’oreille, de savoir si c’est quelque chose d’indépendant à elle, une adaptation à la maison, si c’était relié à quelque chose qu’elle prenait de Moi ou d’autres personnes de la maison ou…voilà !

-  Yosuel  : Alors cet animal, il a un inconvénient. Il aime ce lieu, mais ne s’y retrouve pas en totalité. Il aime ce lieu, mais il n’est pas en accord avec la présence de Grignette (une petite chienne appartenant à un locataire). Il aime ce lieu, mais il a peur de certaines interférences qu’il ressent et qu’il voit, mais Je n’en parlerai pas maintenant. Ma a aussi œuvré là-dessus, comme certaines de nos Amies ici présentes, chaque fois qu’Elles sont venues. Tu peux Leur demander une audience et Vous exprimer entre Vous, et Je serai là, pas que Moi d’ailleurs, il y a besoin de monde ( Ma précise de là-haut, de l’autre côté). Donc cet animal, eh bien parle-lui et met sur son oreille ta Puissance en Nous laissant œuvrer à travers Toi, et puis dis-lui qu’elle peut vivre ici, sans peur, qu’elle est aimée, accueillie, qu’elle peut aller comme elle veut, et puis aussi qu’elle apprenne à partager avec sa copine Grignette , et qu’il ne faut pas qu’elle rentre dans le jeu de son propre pouvoir. Et c’est ainsi !

-  Caro  : Merci.

-  Amélah  : Je vais poser une question récurrente….

-  Yosuel  : Je T’interromps… Pourquoi as-Tu dis récurrente ?

-  Amélah  : Parce que ça fait plusieurs fois que Je reviens dessus…

-  Yosuel  : Alors dis plutôt : résiduelle, une partie résiduelle sur ce que Nous avons déjà traité !

-  Amélah  : Absolument… Concernant mes finances, une situation qui perdure encore, des attentes de choses qui ne viennent pas alors qu’elles devraient être là….

-  Yosuel  : Je vais Te dire mon Amie : lâche justement tes attentes……. Accepte enfin que Tu puisses vivre autre chose………. Accepte que Tu puisses vivre autrement……..sans T’attacher à tout ce que Tu as mis en place, parce que Tu crois qu’il n’y a pas d’attachements, mais il y a une part de Toi qui s’y accroche. Il y a une part de Toi qui Te dit : - « Je n’ai pas grand-chose, mais J’ai cette maison, J’ai ce terrain, J’y mets tout mon Cœur, J’aime mes cultures, et même si Je suis à l’étroit, et même si dans cette maison Je vis en quelque sorte comme une saltimbanque, J’ai au moins quelque chose, Je ne suis pas à la rue. » C’est cette partie de Toi qui T’empêche de T’amener l’abondance multiple et illimitée à laquelle Vous avez droit.

Le Maître sait qu’il peut tout engendrer, tout générer, et dans la Lumière qu’Il est Il ne s’attache à rien, Il ressent que tout ce qu’Il émet est déjà sa réalité. C’est sa vérité intrinsèque, car la Lumière est Puissance et Vous êtes des Créateurs. A Toi de lâcher tous tes impondérables, et surtout ne revient pas en arrière. N’aie pas peur du changement, n’aie pas peur de ce qui s’en vient, n’aie pas peur de certaines propositions qui pourraient T’être faites, qui peut-être ne correspondraient pas à ce que Tu avais envisagées, mais qui correspondront toujours à ce que Tu as envie de vivre. Ne laisse plus ton mental prendre le dessus, ne laisse plus ton ego démesuré T’empêcher de laisser ton Cœur s’exprimer.

Je T’honore parce que Tu as fait un beau parcours. Je T’honore parce que Tu as persévéré. Tu as voulu aller au-delà de toutes tes créations, de tout ce que Tu as vécu. Tu as voulu être en Amour avec Toi-même, Tu as voulu dépasser tout ce que Tu as été dans l’Humain, et en même temps, il y a des impondérables. Ces impondérables, Tu ne dois pas les rechercher, Tu dois les laisser émerger, comme celui que Nous venons de Te dire. Alors, avec tout ton Cœur Tu l’acceptes, avec tout ton Cœur Tu l’intègres, avec tout ton Cœur Tu le transmutes : - « J’accepte le changement, Je ne M’attache à rien. Dans la Lumière Je suis l’abondance. Tout s’en vient à Moi. Je crée à l’infini, Je M’amuse avec mes créations. Je suis la Lumière que rien ne peut interférer. Je ne cherche pas à comprendre les choses, car dans ce que « Je Suis » Je crée, dans ce que « Je Suis » J’impulse tout ce que J’ai à cœur de vivre et d’expérimenter dans tout ce que J’ai envie de vivre pour Moi. Et il en est ainsi. »

-  Amélah  : Y compris l’alerte bancaire que J’ai eue juste avant de venir et que J’ai mise dans la Lumière, hein ?

-  Yosuel  : Cela en fait partie ! Comment veux-Tu créer pour Toi, lorsque Tu T’attaches à des choses en Te maintenant accrochée à un mat en disant : - « Le bateau peut couler, le mat est en bois, il flottera, et c’est déjà bien ! » Et il en est ainsi.

-  Amélah  : Merci.

-  Yosuel  : Je T’honore !

-  Ma  : Une autre question ?

……Silence….

-  Yosuel  : Alors mes Amis, Je vais clôturer cette session des questions/réponses. Je suis honoré, parce que Vous tous ici présents, avez libéré beaucoup d’énergies, Vous avez encore intégré des parties de Vous-mêmes et Vous avez élevé votre conscience. Vous êtes sur le chemin de votre réalité, de votre vérité, et Nous Vous accompagnons. Surtout retenez bien : être Soi en permanence en son Cœur, dans la joie d’Être, dans la Lumière que Vous Êtes, sans ne plus laisser votre mental Vous interférer, sans ne plus Vous jouer à Vous-mêmes, sans ne plus jouer le jeu des peurs, et Nous Vous accompagnons. Et il en est ainsi !

Bonne route à Ceux qui repartent, et Je Vous dis à bientôt.

-  Tous  : Merci, merci, Namasté, à bientôt ! ****

Transcription : MaAna  Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session à Mirabel et Blacons.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi