Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWAEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses du (...)

Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses du 29/11/2015 à Mirabel et Blacons

vendredi 15 janvier 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence et Crest – 26 Drôme)

Animée par l’Elohim Yosuel

Canalisé par Ma-Ama Arayah Manayah

Dimanche 29/11/2015

Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma  : Vous Vous laissez aller………… Vous Vous détendez en totalité………et Vous êtes Vous, en Vous, en cet espace………….

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience ………..et Nous expirons très, très lentement……… Présence……….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience ………..et Nous expirons très, très lentement…….

Qu’est-ce qui T’arrive ? T’as trouvé quoi ?

……Rires de Tous …….

-  Ama Luna  : C’est la mouche.

-  Ma  : La 13ème, c’est la mouche (car Nous sommes 12)… Bienvenue la mouche !

……Rires de Tous ….

-  Ama Luna  : Ah, J’ai honte !…

-  Ma  : Ah non, le Maître n’a pas honte, Il assume !

-  Ama Luna  : J’assume pleinement ma…eh bien non… rien…

-  Emaliah  : Ton humour !

-  Ama Luna  : Mon Humour.

-  Ma  : Adamus avait bien l’araignée ! Il lui disait : - « Bonjour, maintenant dégage, va faire ta toile ailleurs ! »

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience………….et Nous expirons très, très lentement…… Les fous rires se poursuivent…. Présence en cet espace…sans penser…seulement Vous avec la mouche !....

…….Les fous rires reprennent….

-  Ma  : Ce n’est pas de Moi !

-  Une Participante  : C’était l’invité surprise !

-  Ma  : Vous Êtes en votre espace……et Vous apprenez à émettre ce que Vous voulez dans votre espace-temps… « Je Suis »……

-  Yosuel  : Je Vous salue mes Amis ! Alors Moi Yosuel , Je Me fais un plaisir de Vous accueillir encore aujourd’hui ce bon groupe, avec des Energies pétillantes, avec des Energies de conscience, avec des Energies de joie. Alors, comme il se doit dans cette session que Vous appelez « questions/réponses », Je Me fais une joie Moi aussi de répondre à vos questions qui ne doivent concerner, et Vous le savez, que ce qui Vous concerne, que ce qui Vous empêche d’être Vous. Et c’est ainsi !

-  Ma  : Une question ?

-  Arizel  : Ce qui a émergé ce matin, c’est une notion de déséquilibre extérieur et équilibre intérieur, et Je Me pose la question si dans mon cheminement J’impulse pour atteindre un équilibre intérieur ou si…c’est subtil…si J’impulse en réaction au déséquilibre extérieur… Cette notion de putain de croix qui M’est venue, d’équilibre au centre de la croix… Enfin bref, ça M’est revenu…une notion d’équilibre intérieur et de déséquilibre extérieur…

-  Ma  : Alors Moi Ma , Je Vous rappelle qu’à chaque question, Nous faisons tous la même chose en Nous, parce que ça Nous concerne à différents niveaux…

-  Yosuel  : Mon Ami, Je vais Te demander de Te laisser aller…… Tu es en Toi, en cet espace…….. Peux-Tu ressentir cet espace sans le chercher ?……… : - « Je suis au-delà du « Être », au-delà de toutes recherches, « Je Suis » »……… Maintenant lorsque Tu ressens une émergence qui Te met face à quelque chose que Tu es en train de prendre conscience, surtout stop…ne cherche rien…ne Te pose pas de questions… ne cherche pas à aller dans des tas de délibérations mentales. Tu as ressenti que Tu étais dans un passage où l’équilibre avait besoin de trouver sa place. A ce moment-là, Tu respires profondément……..et Tu ressens simplement, surtout sans penser, sans mental, sans Te poser de questions, sans aller chercher le pourquoi du comment dans des tas de configurations : - « Je ressens cet équilibre… » Et Tu restes simplement Toi, Toi dans ton espace, Toi en laissant le « Je Suis » s’exprimer, sans aucune pensée. C’est le réapprentissage de la Présence, du non-penser, du « Je Suis » qui s’installe, du « Je Suis » qui s’exprime, et ne cherche rien d’autre… Tu vas apprendre à ne plus chercher de correspondance en quoi que ce soit, mais d’être vraiment Toi dans cet espace. Et c’est ainsi.

-  Arizel  : D’accord, il n’y a donc pas de réaction de déséquilibre extérieur, parce que Je ressens vachement un déséquilibre intérieur en fait…

- Yosuel : Mon Ami, recentre-Toi, en Toi : - « Je suis en cet espace… »……… Ce que Tu ressens, Tu ne T’y arrêtes pas : - « Je suis dans la paix intérieure….… Je suis Moi. »……. Et c’est ainsi.

-  Ma  : Une question ?...

-  Ama  : Je n’ai pas de question particulière, mais Je Te pose la question : qu’est-ce que Tu perçois en Moi, ici et maintenant, qui a besoin de quelque chose, de libération ou autre…

-  Yosuel  : Je suis étonné de cette question qui n’en est pas vraiment une. Tu n’as rien à chercher. Tu n’as rien à comprendre, mais à réapprendre à être dans cet espace sans penser. Si quelque chose Te dérange et émerge, accepte-le et re-trouve-Toi dans cet espace dans ton « Je Suis ».

-  Amélah  : ….Marmonne quelque chose…

-  Yosuel  : Toi, Je Te dirai, Amélah , cesse de T’en faire pour tout ce que Tu entends, et apprends Toi aussi à être dans cet espace… Donc mon Amie Ama, il est évident que Vous êtes dans le réapprentissage de vivre pleinement votre « Je Suis ». Tu as bien sûr des choses encore à dépasser, mais ne les cherche pas, quand elles émergent, Tu en prends conscience, Tu respires profondément…….et Tu Te re-trouves dans le « Je Suis ». Il n’y a rien d’autre pour le moment. C’est vraiment accepter cette nouvelle façon d’Être. Alors cette nouvelle façon d’Être, elle va Te titiller pour que Tu dépasses encore les choses que Tu as encore un peu peur pour être totalement dans cette nouvelle façon d’Être. Ne T’en préoccupe pas, mais ne croit pas que ce qui émerge puisse être un frein à être pleinement Toi dans cet espace, dans cette conscience « Je Suis », dans cette conscience de cette nouvelle façon d’Être. Tu sais que cela demande de ne plus se laisser interférer par ce qui pourrait encore émerger et qui n’est pas ce que Tu Es. Ne T’en préoccupe pas. Il Te suffit de Te re-trouver dans cet espace, et de ressentir ton « Je Suis ». C’est exactement là où Vous en êtes mes Amis, pour Ceux qui ont cheminé jusqu’au ressenti de cette conscience du « Je Suis » qui s’installe de plus en plus, du « Je Suis » Présent, de cet espace qui est en réalité est la multi-dimensionnalité à un certain niveau, mais Nous en reparlerons et Nous Vous y acheminons petit à petit. Et il fallait que cela soit dit ! Et c’est ainsi.
-  Ama  : Merci !

-  Ma  : Une question ?

-  Arizel  : C’est normal que la vibration elle soit si forte, parce que J’ai l’impression…c’est dur de tenir une journée dans l’espace…quoi…c’est pas tellement le fait d’y être dans cet espace, c’est la puissance de la vibration…

-  Yosuel  : Bien mon Ami, Je vais Te demander de lâcher cette vibration un instant…………………… Comment Te sens-Tu ?

-  Arizel  : Ben oui forcément ça vibre moins.

-  Yosuel  : Alors accepte que Tu puisses être en Toi et ne pas chercher cette vibration……… Accepte que Tu puisses être simplement sans que rien ne se passe, et en même temps Tu Es……………….. Accepte que Tu as cherché à maintenir cette vibration pour Te sentir pour ce que Tu crois être la Spiritualité………….. Accepte de tout lâcher et d’être Toi, simplement dans la joie, en conscience… …

-  Arizel  : Faut plus faire en sorte d’être dans la vibration, c’est ça ?

-  Yosuel  : Ne cherche pas : - « « Je Suis ». Je n’ai pas à vibrer en permanence, mais à être Moi dans le ressenti de ce que « Je Suis », simplement. »…

-  Arizel  : Et le ressenti, ce n’est pas la vibration ?

-  Yosuel  : Mon Ami, Sois Toi, en Toi… sans rien chercher… … Quand Tu seras prêt, Tu comprendras ce qu’est la vibration que Tu as à cœur de vivre pour Toi dans un moment de bien-être, et ce que Tu peux être Toi simplement sans vibration, et vivre cette réalité sans que rien ne se passe, mais tout en étant dans ta joie, tout en étant en conscience, tout en étant pleinement Toi…

-  Arizel  : Oui, Je l’ai ressenti…en fait Je ne suis pas obligé de vibrer pour « Être », c’est ça ?

-  Yosuel  : Exactement !

-  Arizel  : Merci Yosuel .

-  Yosuel  : Et c’est ainsi.

-  Ma  : Une question ?

-  Amélah  : Quand Ama a posé sa question, c’est vrai que Je Me suis dit que c’est presque la même question que Je poserai, et puis ça M’a fait remonter quelque chose… J’ai une espèce de barre, et besoin de respirer plus…

-  Ma  : Donc respire profondément ………et comme MaA T’a appris : - «  Je respire profondément , mais avec mes poumons……….. Je respire dans tout mon corps……………. Je respire pour Moi ……………. Je respire la vie………………

-  Yosuel  : Mon Amie, il y a beaucoup de choses que Tu as vécues. Il y a beaucoup de choses qui T’ont déboussolée… Et Toi mon Amie Caro (qui vient d’éternuer), ne croit pas que Tu ne vas pas y arriver : - « Je Suis, et Je l’accepte…… « Je Suis » et Je le permets. »……

Donc, mon Amie Amélah , Tu as vécu beaucoup de choses qui T’ont déboussolée. Tu as vécu le manque. Tu as vécu le devoir aux Autres, de Te confondre dans les Autres, de chercher absolument l’Amour en l’Autre, de vouloir être comme les Autres veulent que Tu sois. Tu T’es dénigrée. Tu T’es sentie inférieure, et en même temps, il y a toujours eu une partie de Toi qui voulait démontrer que Tu avais des capacités, que Tu pouvais faire des choses, que Tu pouvais apprendre et transmettre des choses aux Autres. Et cela a été en permanence des contradictions, des contradictions comme une bataille intérieure entre : - « Je ne suis rien et J’aime montrer ce que Je sais. J’aime montrer des choses nouvelles, des choses que J’ai apprises, des choses qui peuvent apporter des éléments de bien-être aux Autres. »

Alors Il Te faut accepter que cette bataille intérieure, ces contradictions, Tu n’as plus à les subir. Il est temps maintenant que Tu Te positionnes, Il est temps que Tu apprennes à être dans cet espace, à ressentir le « Je Suis », et à ne plus Te retourner. Tout ce que Tu as vécu est le passé qui n’a plus du tout à T’interférer dans le présent, dans la conscience « Je Suis » : - « Je M’honore pour tout ce que J’ai vécu, pour tout ce que J’ai expérimenté, ce n’est pas ce que Je suis, et Je Me permets enfin de ressentir cette Puissance en Moi et de ne plus jamais émettre la moindre pensée de dénigrement. »…et surtout d’incapacité à pouvoir vivre le « Je Suis » qui est la Force, qui est l’équilibre, qui est la Puissance de la Lumière, qui est la Puissance de « Tout Ce Qui Est », sans rechercher à travers Nous, sans rechercher à travers « la Source », mais de Vous positionner Vous, dans cet espace sans rien n’émettre, mais en Vous permettant de ressentir cette Puissance, sans La contrôler, sans La forcer, sans Vous ingérer dedans comme une recherche, mais simplement dans un laisser-aller total : - « Je Suis, et Je l’accepte… « Je Suis », et Je Me permet de le vivre… « Je Suis », et Je ressens que dans mon propre espace-temps, sans rien faire d’autre, J’impulse ce que Je veux vivre, sans forcer, sans rien contrôler, mais en laissant l’Energie Me servir, et en laissant l’Energie libre, libre dans sa création, libre dans son expansion, libre dans toute sa beauté. »…

Et c’est ainsi que l’expansion de toute « la Création » évolue sans que Vous n’ayez rien d’autre à faire. Alors mes Amis, comme Nous Vous l’avons dit, c’est un réapprentissage, mais n’y mettez aucune intention sur de soi-disant contrôles, sur de soi-disant expressions que Vous seriez amenés d’une certaine façon à enfermer, alors que Vous devez Vous sentir libres, comme Vous devez laisser libre l’Energie.

Mon Amie, n’aie plus peur d’Être ! Crois en Toi, aie confiance en Toi, et ne laisse plus une seule parcelle de ton passé prendre le dessus sur ce que Tu Es en réalité, en cet espace où Tu peux tout moduler dans ton propre espace-temps. Vois-Toi pleinement vivre ce que Tu as envie de vivre, vois-Toi abondante, vois-Toi ce que Tu as envie d’être. Et c’est ainsi !

-  Ma  : Une question ?

-  Raoul  : Alors Je la pose maintenant parce qu’elle est en train de se dissoudre au fil des réponses qui sont données, et il faut quand même que Je pose une question qui est probablement inutile, mais Je vais la poser quand même !.... (Rires de Tous ….)…. Je Vous prie d’excuser la confusion avec laquelle Je M’avance. Alors Je viens de pousser la porte, voilà… Et Je sais que tout Me sera donné en partage, de…

-  Arizel  : Alors Tu vas la poser ta question ?

-  Tous  : Rires… La joie…la Joie…

-  Arizel  : Je taquine.

-  Raoul  : Ben alors là, c’est fini…non, non, non, Je suis très heureux de savoir que Yosuel va parler à travers Toi… il va sûrement Me dire quelque chose, et J’en suis très heureux parce que Je Lui fait des soliloques…

……Rires de Tous ……..

-  Ma  : Ca veut dire quoi « soliloque » ?

-  Raoul  : Un monologue…Il n’y a pas de réponse. Je soliloque, Je monologue.

- Ma : Ah d’accord !

-  Raoul  : Voilà…

-  Ma  : Merci.

-  Raoul  : Excuse-Moi…

-  Caro  : Ce n’est pas un sot-l’y-laisse !

………Rires de Tous ……….

-  Yosuel  : Mon Ami, digère !

-  Raoul  : Alors pour faire grave, Je dirai que Je suis une loque !... Non, voilà…il y a une confusion totale, parce qu’il y a tout ce qui se dit, tout ce qui appelle à la patience, tout ce qui appelle au temps des révélations, au lâcher-prise. Alors, dans ma petite pratique balbutiante, Je demande très souvent à Yosuel, aux Guides qui sont là, des aides sous forme d’insufflations pour M’aider à résoudre mes problématiques anciennes, Je peux même être dans les limbes, Tu vois à quoi Je fais allusion…

-  Yosuel  : Mon Ami, qu’est-ce qui Te tracasse ?

-  Raoul  : Ce qui Me tracasse…

-  Arizel  : Cool Raoul  !

-  Raoul  : Oui, Je suis cool…

-  Ama Luna  : Cool, « Je Suis » !

-  Raoul  : Je vais être grossier, et Je peux même poser mon Raoul, si on connaît l’expression : elle est lourde,car Je l’ai très souvent entendu, et on revient dans le champ des humiliations de mon passé. Alors, s’il est un champ dans lequel Je dois insister, qu’est-ce que Je dois faire pour favoriser mon avancement ? Voilà la question ! Yosuel va mieux répondre à ce que Je vis, et que Moi Je formule mal ma question… Voilà !

-  Yosuel  : Mon Ami, première des choses : est-ce que Tu peux enfin accepter d’être pleinement Toi en Toi ?....... Je vais Te demander de prendre une profonde respiration …………de lâcher ton mental, d’être dans Ta Présence………et d’accepter que Tu puisses y être sans ne plus Te retrouver dans la conscience de masse, d’être dans ta Présence en ton Cœur…… Reste-y un instant………

……Pause…..

Qu’est-ce qui se passe quand Tu Te permets d’être dans ta Présence, dans ton Cœur, sans penser ?...... Qu’est-ce qui se passe ?.........

-  Raoul  : La patience…

-  Yosuel  : Maintenant lâche ta peur d’y rester…… : - « Je Me permets d’être dans cet espace, en mon Cœur…et J’accepte d’y rester sans penser. J’accepte d’y rester en permanence. »… C’est le plus difficile pour Toi, c’est la première chose ! Maintenant cela va T’amener à lâcher tout ce que Tu as cherché encore et encore et en vain à comprendre tout ce que Tu as vécu, tout ce que Tu crois être, tout ce que Tu n’es pas, tout ce qui se passe, toutes tes recherches, tous tes questionnements, et tous les tourbillons dans lesquels Tu T’adonnes en permanence. Cela va changer considérablement tes propres croyances. Cela va changer considérablement ta propre façon d’être.

Maintenant dans ce laisser-aller, en ton Cœur, sans penser, il y a une partie de Toi qui s’est manifestée et qui remonte en des temps très lointains où l’on ne T’a jamais pris au sérieux, où l’on ne T’a jamais estimé, où l’on ne T’a jamais permis de T’exprimer, où l’on a voulu se jouer de Toi, et où l’on a voulu que Tu sois comme les Autres veulent que Tu sois. Alors en Toi, en ton Cœur, dans cet espace où Tu peux Te re-trouver Toi avec Toi, ne cherche rien, accepte simplement cette partie qui s’est manifestée et qui correspond à ce que Tu as vécu…….. Accepte-la avec tout ton Cœur………. Permets-Toi de ressentir que c’était une façon d’expérimenter le déni de Soi, la soumission, d’être au bon vouloir des Autres, pour comprendre dans l’Amour que Tu Es, que Tu peux être Toi, faire d’autres choix, être en Amour avec Toi-même, qu’on n’a plus à subir les Autres, que l’on puisse vraiment s’exprimer, que l’on peut dire véritablement aux Autres : - « Je ne suis pas en accord avec Vous-mêmes, avec ce que Vous émettez, mais Je ne Vous rejette pas, mais Je n’adhère pas à votre façon d’être, et Je M’exprime dans ce que « Je Suis », et Je M’exprime en étant Moi. »

Alors mon Ami, accepte que cette expérience, elle T’a permis de grandir, elle Te permet d’être plus en conscience qu’en étant en Amour de Toi-même, Tu peux faire d’autres choix et qu’en ton Cœur Tu peux décider de ce que Tu veux vivre pour Toi sans ne plus rien rejeter, mais sans ne plus rien subir…………..

Accepte que Tu puisses réapprendre à être Toi, sans Te cacher derrière un égo démesuré, sans vouloir imposer quoi que ce soit à Qui que ce soit par peur d’être submergé par les Autres, par ce qu’Ils sont, par ce qu’Ils émettent, par leur pouvoir, par leur force de soumission des Autres……………

Prononce en ton Cœur, sincèrement : - « Je n’ai plus à Me cacher derrière quoi que ce soit. Je n’ai plus à Me mettre de barrière. Je n’ai plus à M’imposer de faire semblant, tout en œuvrant sournoisement dans le pouvoir sur l’Autre, parce que c’est ce que J’ai mis en place pour prendre ma place d’une certaine façon. Tout ce que J’ai expérimenté n’est pas ce que « Je Suis », mais M’a permis de comprendre différents aspects qui se jouent, et Je décide de ne plus M’y infiltrer. Je décide de ne plus y jouer. Je décide enfin d’être Moi. Je n’ai plus à prendre des chemins de travers. »……..

Et surtout mon Ami, ne Te dévalorise plus jamais, n’émets plus aucune pensée de dévalorisation, mais réapprends à être Toi en ton Cœur en permanence, pour ressentir cet Amour que Tu Es, Te Le donner et Le vivre. Alors Tu comprendras les choses à bien d’autres niveaux, et Tu seras à même d’accepter l’Autre sans ne plus Le juger, sans ne plus avoir du pouvoir sur Lui. Et il fallait que ce soit dit, et Je T’honore, car ton Cœur souffre de ne pas pouvoir comprendre comment Tu puisses être Toi, libéré de toutes les injonctions, de tous les impondérables, de tous les aspects de Toi-même que Tu as expérimentés, de tout ce qui se dit, de tout ce qui se pratique, de toute une vie de labeur, de souffrances, de non-dits, d’intolérance, de soumission, d’avant-garde dans le contrôle, d’avant-garde dans les impondérables, d’avant-garde dans la non-expression, d’avant-garde dans le non-Amour d’être aimé, d’avant-garde dans la non-expression de Soi-même, d’avant-garde dans la peur des Autres et de tout ce qui est le pouvoir en général.

Accepte de libérer ton Cœur de toutes ces chapes qui ne Lui ont pas permis de battre librement la chamade et de laisser le flux de la Vie s’écouler librement……………… Accepte que ton sang est la représentation physique de la Vie qui doit s’écouler librement……………. Accepte de ressentir en Toi que ce flux peut s’écouler dans la joie sans ne plus être perturbé par des milliers et des milliers d’énergies empêchant ce flux de couler librement en étant en Amour de Toi-même, en aimant la Vie, en la laissant s’écouler à travers Toi……….. Et en acceptant enfin d’être dans cette incarnation, et de vivre enfin ce que Toi Tu as envie de vivre, sans ne plus T’en remettre à tout ce que Tu as vécu, à tous les Êtres que Tu crois supérieurs, à touts tes impondérables et à toutes tes souffrances quelles qu’elles soient………….

Prononce sincèrement en ton Cœur : - « J’accepte enfin de Me re-trouver en Moi, en mon Cœur, en cet espace……. Je le décide…….. Je cesse toutes les turbulences que le mental M’impose par des pensées incessantes qui M’empêchent d’être simplement Moi dans le calme intérieur, simplement Moi avec Moi, dans une sérénité que Je n’ai jamais connue et que Je ne Me suis jamais octroyée.……….. Je cesse de vouloir tout comprendre, et J’accepte enfin de pouvoir Me connaître au-delà de ce que Je croyais Me connaître………..

Je Me permets enfin d’aller en Moi, en cet espace, et de ne plus penser, mais de ressentir que ce que « Je Suis » est bien au-delà de cette Humain fracassé que J’ai vécu depuis si longtemps….

J’accepte mon incarnation……….. J’accepte que Je suis autre chose que cet Humain qui a fait tant d’expériences, qui a vécu tant de choses, parce que Je Me suis permis d’expérimenter tout ce que Je suis dans l’ombre que J’accepte, qui est aussi partie intégrante de la Lumière que « Je Suis », mais que Je ne comprenais pas……….. Alors maintenant que J’en ai fait le tour, Je décide de Me connaître dans ma pleine Lumière, en sachant que Je n’ai plus à vivre ma partie ombre que J’accepte et qui est partie intégrante de ce que Je Suis…………..

J’accepte enfin de prendre du temps pour être en Moi, en cet espace, et Me permettre de ressentir ma Grandeur, ma Beauté, ma Puissance, sans ne plus jouer les jeux de l’Humain, et sans jamais plus Me dénigrer, Me rabaisser et surtout Me croire inutile.

« Je Suis », et c’est grandiose… « Je Suis », et Je l’accepte… « Je Suis », et Je ne Me cherche plus dans tout ce que J’ai vécu, dans tout ce qui se dit, dans tout ce qui existe, mais Je réapprends à être Moi, en Moi, simplement, pour réapprendre que dans ma propre Puissance Je peux enfin vivre ce que J’ai envie de vivre, sans ne plus Me fourvoyer dans quoi que ce soit, mais « Être », être ma propre Lumière incarnée dans l’instant présent, et dans ma propre capacité à impulser dans mon espace-temps ce que Je veux vivre pour Moi, sans Me préoccuper de l’Autre, car tout ce que Je vivrai pour Moi, Je pourrai le partager avec l’Autre, sans rien Lui imposer, et surtout sans aucun pouvoir sur Elle ou Quiconque. Le pouvoir est une forme d’allégeance pour contrôler l’Autre, se nourrir des énergies de l’Autre, et maintenir l’Autre dans le vampirisme énergétique…

Et Je comprends enfin qu’en Moi Je suis la Puissance qui n’a plus à utiliser le pouvoir, car Je Me suffis à Moi-même, et en Amour de Moi-même Je créé ma propre réalité, tout en la partageant avec l’Autre, sans rentrer dans aucun jeu, et sans imposer quoi que ce soit. C’est ainsi que l’harmonie peut être vécue, c’est ainsi que la Lumière peut être expansée, c’est ainsi que la Joie peut perdurer. Alors dans la Joie, Je suis comme un Enfant qui crée et qui comprend qu’Il n’a plus à se devoir à Qui que ce soit, mais qui découvre ses propres créations à chaque instant dans la Puissance éternelle que tout se crée dans l’Amour de Soi-même, de « Tout Ce Qui Est », dans l’Amour qui est de toute éternité a permis que « la Création » puisse s’expanser au-delà de toutes les expériences les plus sombres qu’elles soient. »…

La Joie est le moteur de tout renouvellement dans toute « la Création ». Et il en est ainsi, mon cher Ami. Et il fallait que cela soit dit !

-  Raoul  : Je remercie Yosuel infiniment pour cette vision riche, immensément riche… Je Vous remercie infiniment !

-  Yosuel  : Cette vision, mon Ami, est ta propre vision dont Tu n’es pas conscient. Tu vas réapprendre à être Toi et à concevoir toutes choses au-delà de tes perceptions humaines.

-  Raoul  : Merci !

-  Ma  : Une autre question ?

-  Sylvie  : Pour continuer dans le même registre, ce qui…

- Yosuel : Respire profondément …………permets-Toi……….et permets-Toi d’exprimer pleinement ce qui émerge pour pouvoir le dépasser…

-  Sylvie  : Ce qui émerge, c’est une profonde tristesse…

-  Yosuel  : hum…hum… Qu’est-ce qu’elle Te dit cette tristesse ?

-  Sylvie  : Que J’ai perdu la joie. En ce moment Je ne suis pas bien dans mon travail, et J’ai perdu la joie justement de faire ce que Je crois aimer. Je n’ai plus…et c’est comme ça que Je le ressens, Je n’ai plus de liberté dans mon travail. J’ai le sentiment de subir. Je suis dans une entreprise où il y a du pouvoir, où J’ai Moi-même exercé ce pouvoir aussi, mais là Je n’en peux plus, et Je ne sais plus comment faire dans la joie, et comment travailler avec les Autres. Je suis perdue en fait.

-  Ma  : Avant de laisser Yosuel s’exprimer, Je Te dirai que là, qu’en un claquement de doigts Tu n’as pas la solution dans le travail, mais Tu sais qu’en Toi, il y a une Puissance, il y a cette joie d’être ce que Tu Es, ressens : - « Alors, Je suis en Moi, Je suis dans le ressenti de ce que « Je Suis »….et Je vais au travail dans la joie. Je fais ce que J’ai à faire dans la joie, et tout ce que Je perçois de contrôle, de pouvoir, n’est pas ce que « Je Suis », mais Je vais œuvrer en Moi pour pouvoir créer dans mon espace-temps « Je Suis », dans mon espace-temps Je module tout ce que Je veux créer et vivre, et Je le ressens comme étant ma réalité. »… Si Tu n’en déroges pas, il y a des choses qui vont se mettre en place pour Toi.

Ressens encore : - « Je suis cette Puissance. Je suis autre chose qu’un Humain, et Je vis ma joie en acceptant les Autres comme Ils sont, en acceptant ce qui se passe et Je n’ai pas à le subir, donc comme Je dois le vivre, Je module dans ce pouvoir, dans ce travail, Je module en restant dans ma joie, en faisant ce que J’ai à faire, mais ce n’est pas ce pouvoir et ces Êtres qui vont M’empêcher d’être Moi, et dans ce que « Je Suis », en Moi, cette Lumière qui est Puissante, dans l’instant présent, J’impulse dans cet espace-temps qui est le mien ce que Je veux mettre en place, et Je Me vois le vivre. »….…

-  Yosuel  : Mon Amie, Je dirai après ce que viens de dire Ma, que Tu as la possibilité de vivre autre chose et autrement. A Toi de Te le permettre, mais surtout prends conscience de ce que Tu Es, et ne permets à aucun Être, à aucune énergie, à aucune situation de T’empêcher « d’Être », et de ressentir en Toi ce que Tu Es en réalité, de ressentir ta propre joie, d’être en Amour avec Toi-même. Alors, si Tu ne déroges pas un seul instant à la Puissance que Tu Es, Tu ne perdureras pas longtemps dans ce que Tu vis, mais il Te faudra aller au-delà de toutes perturbations et de toutes énergies qui Te traverseront et qui ne sont pas Toi, qui ne sont pas ce que Tu Es. Laisse-Nous œuvrer à travers Toi, reste en permanence en ton Cœur, et dépasse tout ce qui émerge pour que cela ne T’entraîne pas dans la conscience de masse et dans les énergies tourbillonnantes environnantes. Et c’est ainsi.

-  Sylvie  : Merci.

-  Ma  : Tu voulais poser une question Amayah  ?

-  Amayah  : Je voulais savoir pourquoi J’étais si sensible au froid et particulièrement au niveau de la gorge ?

-  Yosuel  : Oh mon Amie…. Donc laisse-Toi aller dans ton Cœur………. Tu as émis de tout temps, et cela remonte bien au-delà de cette vie, mais Tu l’as bien entretenu dans cette vie : - « Je n’ai réellement jamais pu M’exprimer dans ce que Je voulais dire, dans ce que Je voulais exprimer…… J’ai toujours été gelée dans mes expressions…… J’ai toujours été gelée dans ce que Je voulais exprimer que J’avais envie de vivre, de créer et d’échanger…. J’ai toujours été gelée dans toutes les joies que Je commençais à exprimer, à vouloir vivre, à vouloir Être….. J’ai toujours été gelée au niveau de toutes expressions quelles qu’elles soient et dans tous les domaines de ma vie et de mes vies…… Alors au niveau de ma gorge, J’ai installé un congélateur. Il est temps que Je détruise définitivement ce congélateur et que Je permette le flux de circuler librement et de permettre à ma propre Lumière d’être présente en Moi et d’être pleinement ce qu’Elle Est dans ma Divine expression. »…

Et c’est là, mon Amie, que Tu peux réapprendre à « Être » en cet espace, cet espace du « Je Suis », et dans l’instant présent, dans mon propre espace-temps, J’impulse tout ce que Je veux vivre, sans ne plus jamais permettre à Qui que ce soit ou quoi que ce soit de M’empêcher de M’exprimer et de vivre en totalité ce que Je veux vivre et ce que Je crée en l’instant présent dans mon espace-temps, en modulant toutes mes expressions comme J’ai envie de les vivre, et dans cet espace-temps Je Me retrouve en totalité dans ma propre Puissance de créativité, et Je reprends mon plein pouvoir à créer pour Moi ce que Je veux créer, sans ne plus Me laisser submerger par quoi que ce soit au niveau de cette 3D. Et il en est ainsi.

-  Amayah  : Merci.

-  Yosuel  : Mes Amis, Je vais clôturer cette session des questions/réponses, car comme Vous l’avez ressenti, cela Vous a Tous concerné et permis d’aller au-delà de bien des choses qui Vous limitaient, mais surtout cela Vous a permis de comprendre et de ressentir d’une certaine façon que maintenant il Vous suffit d’accepter d’être Vous, d’accepter de vivre pour Vous, de réapprendre à être totalement Vous en cet espace, et de reprendre votre pleine Puissance de créativité, afin que le Créateur que Vous Êtes crée sa réalité dans toute sa beauté et sa Puissance de créativité. Et il en est ainsi.

Je Vous retrouverai à chaque instant, selon vos choix, et Je Vous dis donc à tout bientôt. Soyez en paix, soyez ce que Vous Êtes et rien d’autre. Et il en est ainsi.

-  Arizel  : Est-ce que Tu peux préciser juste un petit truc Yosuel  ?

-  Yosuel  : Quoi donc mon Ami ?

-  Arizel  : Une question…sur la vibration dans l’Amour, parce que Je Me souviens que Vous disiez : - « Si Vous ressentez de vivre quelque chose, vibrez-le. »… C’est pour ça que J’ai vibré comme un fou !

………Rires de Tous……

-  Yosuel  : Mon Ami, chaque fois que Nous émettions quelque chose pour Vous faire avancer dans ce que Vous Êtes, Tu as joué des interprétations, et ces interprétations T’ont amené à vivre ce que Toi Tu mettais en place, ce que Toi Tu forçais d’une certaine façon. Ne cherche plus ta raison d’être dans tout ce qui a été dit, mais sois Toi, en ton Cœur, en ta Présence, en cet espace. Et comme Je viens de Te le faire ressentir, Tu peux « Être » sans forcer à vouloir vivre en permanence des vibrations, mais être Toi simplement.

-  Arizel  : Mais quand Je lâche tout, que Je suis Moi, il y a une petite vibration quand même, c’est normal ça ?

……Rires de Tous … …

-  Arizel  : Ca aussi il faut que Je lâche la petite vibration ?

-  Yosuel  : Sois Toi, accepte ce que Tu Es, et vis ce que Tu as envie de vivre, mais sans forcer. Sois Toi en ton Cœur, en cet espace, et permets-Toi « d’Être ». Tu ne peux pas vivre en totalité ce que Tu Es si Tu T’en remets uniquement à quelque chose dont Tu cherches la correspondance sans Te permettre d’être le Maître en cet espace qui crée sa propre réalité comme Nous commençons à Vous le réapprendre d’une certaine manière, d’une certaine façon, pour ensuite aller encore au-delà. C’est comme si, mon Ami, on Vous réapprend que dans votre espace-temps Vous pouvez créer. Alors c’est comme si, hé bien Tu vas dire : - « Ah, Ils Nous disent que dans notre espace-temps on peut créer, alors Je vais mettre une boite « espace-temps », Je suis dedans et Je crée, et Je crée et Je créé. »... Et après Tu vas Me dire : - « Mais Tu Nous as dit que… » Tu vois mon Ami ?

-  Arizel  : C’est Vous qui avez demandé de vibrer. Vibrez-le… Vibrez-le, ce que Vous voulez voir arriver dans votre vie, Je ne l’ai pas inventé !

-  Ama  : Vibrer dans le ressenti !

-  Arizel  : Alors Je vibre, Moi !

-  Ama Luna  : Tu vois, Tu es un très grand Créateur dans ce que Tu fais. Tu as créé quelque chose que Tu souhaitais… Enfin que Tu as interprété !

- Ma : Voilà !

-  Arizel  : Mais tout à fait, mais Moi J’étais persuadé que l’Amour était vibration….

-  Ama Luna  : C’est une vibration, mais pas une vibration…là Tu es dans ton interprétation…

-  Arizel  : La vibration Je la ressens, si Tu veux, elle est très forte, alors elle vient de où cette vibration, Je ne comprends pas ?

-  Raoul  : La question qui se pose : est-ce que Tu es l’Auteur de cette vibration…

-  Arizel  : Tu veux dire que c’est moi qui Me force à vibrer, c’est ça ?

-  Ma  : C’est ça !

-  Ama Luna  : Oui, c’est ça ! Lorsque l’on Te dit quelque chose, Tu as une interprétation de quelque chose et Tu la crées. Tu vois, Tu peux être un Créateur.

-  Ma  : « Vibrez-le »…c’est un ressenti dans l’Amour de Toi-même au-delà de, Je dirai, de la souffrance que les Humains vivaient, la vibration c’est comme un chant…

-  Arizel  : Hum, ça Je le ressens.

- Yosuel : Cesse de chercher la correspondance de ce que Nous Vous disons au travers de quelque chose que Tu mets en place pour pouvoir le vivre à ta façon. Maintenant, Nous ne disons pas que Tu dois l’abandonner, Nous disons, vis-le différemment dans ta propre expression, dans ta propre expansion et dans ta Lumière. Et c’est ainsi.

-  Arizel  : Hum, c’est clair. Merci !

-  Ma et Tous  : Namasté. Merci….

*********

Transcription : MaAna Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session à Mirabel et Blacons.

Je T’honore pour ton implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi