Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à (...)

Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons du 20/12/2015

mardi 15 mars 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence et Crest – 26 Drôme)

Animée par l’Elohim Yosuel

Canalisé par Ma (Ama Arayah Manayah)

Dimanche 20/12/2015

Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma  : Vous Vous laissez aller totalement en Vous, sans penser……………. On est dans son espace intérieur sans aucune interférence du mental….. Présence………

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience ………..et Nous expirons très, très lentement….. Détendez-Vous………… Laissez-Vous aller………..

Prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience …………et Nous expirons très, très lentement…… « Je Suis »…..…..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience ……….et Nous expirons très, très lentement……. Présence en notre espace, cet espace du « Je Suis », J’existe, qui est illimité………

Maintenant Je laisse Yosuel s’exprimer…..

-  Yosuel  : Je Vous salue, chers Amis. Alors Moi Yosuel Je Vous accueille et Je Vous dis à l’instant même, Je suis prêt à répondre à vos questions qui, comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez, que ce qui Vous concerne. Et c’est ainsi. Soyez les bienvenus les Amis, à cette session, et Nous sommes très nombreux présents autour de Vous qui Vous enveloppons de tout notre Amour dans la Lumière que Nous Sommes. Et c’est ainsi.

-  Ma  : Une question ?

-  Sylvie  : Je peux commencer ?

-  Ma  : Oui Sylvie . Alors, exprimez-Vous clairement, car Je ne Vous dis pas que dans les retranscriptions c’est parfois inaudible.

-  Sylvie  : Alors, Je voudrais parler de mon poids. Il y a à peu près un mois, J’ai repris encore du poids, mais pendant 15 jours, sans forcément manger plus, où…voilà. Je sais que ça à voir avec « comment Je vis la vie que Je vis en ce moment », notamment ça à voir avec « comment Je vis mon travail », mais ça M’arrive de voir ce qui se passe, par exemple : Je dois être une Femme de poids face ces Hommes ou d’autres choses, mais là, J’avoue que Je n’ai pas vu ce qui se passe, et J’aurais aimer savoir à faire en sorte que Je perde du poids et que Je sois mieux. J’aurai besoin d’aide pour comprendre. Je ne sais pas si J’ai été très claire ?

-  Ma  : Alors Je Vous rappelle qu’à chaque question, Nous faisons toujours tous la même chose en Nous parce que ça Nous concerne toujours à différents niveaux.

-  Yosuel  : Alors mon Amie, il y a une chose que Tu dois comprendre : déjà cesse de dire : - « Je dois être un poids face à ces Hommes. » Là, Tu es dans des obligations, surtout un déni de Toi-même. Cesse définitivement d’avoir toutes pensées qui ne Te ramènent pas à ta Grandeur, à ta Grandiosité, au « Je Suis ». Tu crois que le « Je Suis » se souci de son poids ?.... Ce sont tes souffrances dans l’Humain qui s’en soucient. Alors mon Amie, accepte que Tu as des peurs, et que chaque fois qu’il y en a une qui se manifeste Tu Te protèges. Tu prends du poids par protection.

Lorsque Tu comprendras que Tu n’as plus à Te protéger de quoi que ce soit ou de Qui que ce soit, que Tu n’as plus à accumuler de protections, alors Tu Te verras bien plus dans ce que Tu Es, car lorsque Tu es en Amour de Toi-même, car lorsque Tu Te permets d’être dans cet espace, comme l’a dit Ma, qui est votre Lumière infinie, alors Tu ressentiras que plus rien ne peut T’atteindre, et qu’il Te suffit simplement d’être Toi, de T’affirmer, de T’exprimer dans ce que Tu as à dire dans l’instant, sans ne plus rentrer dans aucun jeu, sans ne plus émettre de peurs, sans ne plus Te protéger, sans ne plus croire que le ciel va Te tomber sur la tête, sans ne plus penser que l’on Te juge, que l’on Te rejette, que l’on Te critique, et surtout que l’on Te croit incompétente. Il va Te falloir accepter que Tu as bien des choses à libérer, à dépasser et surtout à Te re-trouver, pas Te retrouver dans l’Humain qui doit se positionner parmi les autres Humains, mais Te re-trouver en tant que Conscience Divine, Lumière incarnée, Puissance de créativité, et cela change tout.

Maintenant Tu as une peur prépondérante : - « Est-ce que Je ne suis pas l’Être qui peut amener des nouveautés, mais que l’on rejettera toujours. » Et si Tu lâchais ça maintenant ?.......... Tu as peur que l’on Te sabre tout le temps. Tu as peur d’être incomprise. Tu as peur de ne pas être au niveau des Autres. Tu as peur qu’on Te prenne pour une moins que rien. Il est temps que Tu apprennes à Te valoriser, sans chercher la valorisation des Autres. Il est temps que Tu T’estimes, sans chercher l’estimation auprès des Autres. Il est temps que Tu T’accordes du temps pour ressentir ce que Tu Es en réalité, l’accepter, et le vivre en permanence. Tu as compris bien des choses, mais cela reste encore de l’abstrait pour Toi, parce qu’il faut toujours que Tu comprennes ce que Tu vis au niveau de l’Humain par rapport à tes ressentis dans ce que Tu crois que les Autres vont supposer par rapport à ta façon d’être, par rapport à ton expression, par rapport à ce que Tu émanes.

Il est temps que Tu cesses de préjuger ce que les Autres vont dire, penser ou émettre, et que Tu crois enfin en Toi, que Tu lâches tout tes impondérables sur la non-estimation de Toi-même. Tu as vécu de tout temps de ne pas être appréciée, et cela T’a conforté dans cette non-estimation de Toi-même, et surtout Tu as vécu une vie, pas si lointaine que ça, où on Te demandait de ne pas Te mêler d’aucune conversation, de ne pas émettre tes propres….

….. Ma a un bug dans la canalisation….

-  Ma  : Un autre mot que « idées ».

-  Elémah  : Opinions…

-  Yosuel  : Merci mon Amie, Je crois que Je vais changer de « Canal » !..... (Rires de Tous ….)….. …tes propres opinions, et en cela Tu T’es enfermée et Tu as commencé à cultiver la non-estimation. Accepte de tout Cœur ce que Tu as vécu dans cette vie, et ne Te juge plus !..............

Comprends que Ceux qui émettent des jugements ou des rejets d’autres Êtres, sont des Êtres qui se jugent et se rejettent Eux-mêmes. Lorsque Tu ressentiras et que Tu comprendras, dans ce ressenti subtil, que tout ce qui est émis par les Autres, correspond à ce qu’Ils pensent d’Eux-mêmes. Lorsque Tu en arriveras à ce ressenti profond, alors Tu auras fait un grand pas dans le dépassement de la compréhension de tous les jeux qui se jouent en permanence entre les Humains, et alors Tu seras à même de ressentir que Tu n’as même plus à avoir peur de ce qui peut être émis par Qui que ce soit, mais d’avoir de la compassion, de rester pleinement Toi-même, de T’exprimer en ressentant en ton Cœur qu’Ils sont Eux-mêmes dans leur propre dévalorisation. Alors Tu n’auras plus peur d’être Toi, et même cela Te confortera à T’exprimer sans vouloir imposer quoi que ce soit à Qui que ce soit, sans faire ambages de quoi que ce soit, mais à T’exprimer dans ta propre vérité. Et cela sera mieux compris, et Tu seras bien mieux estimée…

Maintenant lâche toutes tes peurs par rapport aux jugements des Autres………….par rapport à la non-estimation de Toi-même…………..par rapport à la non-confiance en ce que Tu Es………… Lorsque Tu en arriveras à ressentir ta propre Puissance, Tu comprendras que rien ne peut T’affecter, et même que Tu peux être partout avec tous les Êtres dans la joie, sans que rien ne vienne Te perturber. Alors Tu pourras jouer autant que Tu veux dans ce monde en côtoyant tous les Êtres, en expansant ta Lumière, en émettant ce que Toi-même Tu veux exprimer sans que plus rien ne T’atteigne.

Maintenant accepte de ne plus Te jouer à Toi-même…………. Accepte que Tu es cet Être grandiose que Nous Te disons être…………et ressens-le pour Toi……….. Demande à ton corps de lâcher toutes les protections………….. Et ne Te crois plus Te devoir d’en créer d’autres, prononce avec tout Cœur : - « Je Suis, et Je n’ai besoin d’aucune protection.… Je Suis, et Je lâche tout ce que J’ai accumulé pour croire qu’en prenant une certaine place avec un certain volume on Me considérera autrement. »….et c’est un leurre total et qui T’amène même à être dans un certain malaise, une non-acceptation physique de Toi-même. Vois-Toi en ton Cœur comme Tu voudrais être………et accepte enfin de vivre pour Toi………… Et c’est ainsi.

-  Sylvie  : Merci beaucoup !

-  Yosuel  : « Je Suis », et Je T’honore…

-  Ma  : Une autre question ?……… Tu veux poser une question Raoul  ?

-  Raoul  : Je veux bien, oui…

-  Ma  : Eh bien exprime-le, et si Je ne regardais pas, hein (avec amusement) !

-  Raoul  : Voilà… Je suis depuis hier avec une certaine agitation à l’intérieur, une agitation qui est à la fois joyeuse, un peu de trépignement, et un peu de peur, et avant de poser la question et depuis hier que Je sais que Je dois poser la question, Je Me dis : mais mon vieux, on Te donne minimum six mois, et en six mois Tu vas tellement recevoir d’informations que les réponses s’installeront d’elles-mêmes. Mais Je vais quand même y aller. Voilà, J’ai reçu le message, Je sais que le Guide est là pour Me faire porter des traits qui vont donner des produits adaptés, nouveaux, surprenants dans ce monde de l’industrie du froid absolu. Il y a un petit hic, c’est que sur le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire, le plus grand centre de physique des particules du monde) les Gens qui font le matériel à travers le froid, à travers lequel le froid passe, se sont des Gens du Groupe Air Liquide, et pendant que Je travaillais à la NASA, Air Liquide, on avait les pièces officielles, a fait un fric-frac dans les bureaux de ma petite usine en Ile de France, à un tel point qu’Ils ont cherché à déposer un brevet sur un brevet que J’avais déposé, et que toutes les oppositions à leurs demandes portaient mon nom, et que quand Je suis allé Les voir, J’ai reçu un camouflet en disant : - « Mais Monsieur « X », Vous voyez bien que technologiquement Nous travaillons Tous sur le même concept, regardez le Concorde, le Tupolev, regardez le Space…. américain, le B…… russe. » Mais tout ça ce sont des copies, et c’est banalisé dans le discours de Air Liquide.

Je vais retomber sur des Gens qui n’ont rien à voir avec les Gens du Quai d’Orsay, ce seront quand même des Gens du Groupe Air Liquide, et ma question sera de savoir par quelle porte Je vais rentrer au CERN. J’ai pensé à survoler les noms des grands Décideurs par le service de presse –il y a trois services de presse- des journalistes. C’est une question : est-ce que ce sont des Personnes comme ça qui vont Me mettre face à un nom et J’aurai à cheminer pour rencontrer ces Personnes. Je sais qu’il faut que J’y aille, à la fois Je suis Moi en Moi, mais en même temps Je ne viens pas pour faire tomber les édifices. Là il y a un flou, mais ce flou, Je sais que à écouter Yosuel , et Je Le remercie chaque fois qu’Il prend la parole, que Je vais faire des pas à l’intérieur de Moi, J’ai beaucoup de pas à faire, et puis Je Me pose la question : est-ce que Je vais être auto-entrepreneur ? Est-ce que Je dois reconstituer une SARL, pas une grande structure ? On a le même problème, Sylvie et Moi de savoir si on doit un jour créer notre propre société. Mais Je Me dis aussi…alors J’ai besoin d’entendre Yosuel qui va répondre au niveau où Lui voit la situation…J’ai besoin d’entendre, et Je Me dis aussi : mais Tu dois être patient parce que les choses se poseront. Alors Je suis à la fois demandeur à travers cette question, et en même temps J’ai le sentiment un petit peu honteux de vouloir pousser les portes, Tu vois comme le gosse qui trépigne : J’en veux encore, J’en veux encore…redis-Moi, redis-Moi… Voilà… C’est tout, c’est confus…

-  Ma  : Je vais Te demander de Te laisser aller en Toi………..et avant de laisser Yosuel s’exprimer, Je Te dirai que Tu as un chemin à faire qui est d’être dans ta Présence, dans cet espace, sans penser, sans Te poser de questions, sans chercher à comprendre les choses. Tant que Tu resteras mental, tant que Tu entretiendras continuellement des choses mentalement, Tu ne peux pas ressentir à d’autres niveaux où les réponses sont là, où il y a ce wouahhh… Ca restera toujours structuré dans le système, dans le mental, dans la conscience de masse. Donc c’est en passer d’abord par apprendre à être Moi, dans cet espace intérieur, au-delà de toutes pensées mentales issues de la personnalité humaine……

-  Yosuel  : Mon Ami, il y a une chose importante que Je vais Te dire : Tu ne peux pas apporter dans le contexte actuel ce que Tu espères apporter, déjà parce que Tu es emprunt encore d’une certaine animosité, d’une certaine réaction par rapport à ce qui s’est passé, et Nous le comprenons. Tu ne peux pas bousculer quelque chose qui représente une certaine force, tant que Toi-même Tu n’as pas ressenti ta propre Puissance. Cette Puissance qui est bien au-delà de tout ce qui se joue au niveau de la dualité humaine, au-delà de la densité, au-delà de toutes les perversions, au-delà du pouvoir, au-delà de l’écrasement de tout Être qui s’oppose à ce même pouvoir. Tu ne ferais que rentrer dans un mur, et cela T’atteindrait définitivement psychologiquement dans une dépression qui pourrait T’aspirer dans le tourbillon de la déconfiture.

Tu as des capacités énormes en Toi. Tu peux participer à quelque chose de rénovateur, mais là où Tu en es, mon Ami, dans la conscience encore très perturbée, très réactive et très incompréhensible par rapport à ce que Tu as décidé de découvrir de ce que Tu Es, il ne T’est pas possible de pouvoir Te mesurer à une puissance qui est chapeautée par Ceux qui gouvernent ce monde. Alors ce n’est pas à Moi de Te dire ce que Tu dois faire, Je Te dis seulement ce que Je ressens en Toi, là où Tu en es et ce que Tu es à même de dépasser pour pouvoir T’ancrer dans tes propres possibilités à pouvoir aller au-delà de tout ce qui se joue et de cette puissance dans la matière.

Mais il Te faut accepter qu’Il Te faille du temps, il Te faut accepter que Tu as beaucoup de difficultés à lâcher le mental, la personnalité humaine, et bien des déboires qui T’ont amené dans le ressentiment. Il va Te falloir lâcher des couches de ressentiments, d’injustice, et surtout de non-compréhension de tout un processus qui s’est passé et qui Te demande de comprendre les choses à d’autres niveaux pour en ressentir l’impact que cela a eu et que cela peut avoir dans ne prise de conscience lorsque Toi-même Tu auras dépassé tout ce qui peut T’amener à jouer avec Eux dans les jeux de pouvoir, dans les jeux de guerre, car c’est une forme de guerre. Et c’est ce que Je peux Te dire mon Ami.

Maintenant, si Tu rentres mentalement dans tout ce qui vient d’être dit, alors Tu seras aspiré dans le tourbillon encore plus profond de ce qui se joue dans l’ombre. Si Tu acceptes de cheminer en Toi-même pour dépasser, aussi difficile que cela a été, tout ce que Tu as vécu et subi pour atteindre le niveau de l’Amour de Toi-même, de la Lumière que Tu Es, alors bien des compréhensions émergeront qui seront bien au-delà de toutes compréhensions au niveau du mental, de l’Humain.

Je ne peux rien Te dire d’autre, soit Tu fais les choses comme Tu penses les faire au niveau de là où Tu en es et Je ne M’exprimerai dans rien d’autre, ou soit Tu comprends qu’il y a une autre façon de pouvoir comprendre les choses, de pouvoir créer pour Soi, tout en participant à ce qui peut amener cette Humanité à bénéficier de certaines technologies qui sont en cours de création ou même pour certaines qui sont déjà élaborées.

Alors mon Ami, il Te faut accepter qu’il Te faille du temps, mais c’est à Toi de prendre tes décisions et de faire les choix que ton Cœur est à même de Te dire.

Mon Ami, Tu as beaucoup souffert de toute une période où Tu as été l’objet d’Êtres, parce que Tu n’es pas le seul, qui ont profité de ce que certains Êtres ont amené comme innovations. Certains même ont été carrément tués, leurs laboratoires détruits et leurs brevets récupérés. C’était le temps de l’assise de ce pouvoir qui s’infiltrait partout, dans tous les domaines pour s’accaparer tout ce que les Autres étaient à même de Leur apporter dans leurs innovations, dans leurs créations, mais surtout dans leurs nouvelles élaborations de ce que Eux-mêmes avaient découvert. Bien des découvertes ont été saisies et développées au sein de grandes entreprises qui ont des moyens financiers en s’accaparant les titres et la reconnaissance de ces découvertes. Cela était nécessaire d’une certaine façon, parce qu’il fallait que l’ombre se montre sous ce qu’elle est, et que tous les Êtres rénovateurs comprennent qu’Ils n’ont plus à œuvrer individuellement, mais à se regrouper, qu’Ils n’ont plus à se battre contre des moulins à vent, mais à comprendre qu’Ils sont aussi une force, mais non dans la dualité et la guerre, mais au niveau de la Puissance de créativité dans la Lumière. Il fallait que ces deux forces se rencontrent et s’équilibrent. Je ne peux T’en dire plus pour l’instant.

En ton Cœur, sans penser, sans mental, Tu réécouteras ces dernières paroles pour en comprendre la subtilité si Tu Te permets que cela émerge de ta profondeur, de «  la Source  », de Nous-mêmes, sans que Tu émettes la moindre interférence T’empêchant de ressentir ce que cela veut dire et pour Toi-même et pour le pouvoir en place. Nous y reviendrons car cela va demander une plus grande compréhension au niveau des interactions entre tous Ceux qui maintenant sont à même de mettre au point de grandes découvertes et ce qui se passe au niveau d’un certain Ordre Mondial. Je vais M’arrêter là, ce serait bien trop complexe. Là où Tu en es mon Ami, Tu ne peux que cheminer en Toi pour aller au-delà de toutes réactions, de toutes animosités, de tout ego, de toutes peurs, de toute contre-vérité. Tu ne peux ressentir les choses comme elles doivent être ressenties dans l’instant par rapport à là où Tu en es. Alors si c’est ton choix de cheminer en Toi pour ressentir ta Puissance de créativité, pour ressentir la Lumière que Tu Es, alors Nous y reviendrons. Et c’est ainsi.

-  Raoul  : Merci, merci.

………..Pause……..

-  Ma  : Une autre question ?

-  Martine  : Je voudrais savoir quelle aide Je pourrais obtenir maintenant pour mon cheminement dans ma relation avec ma Mère ?

-  Ma  : Et Nous faisons tous la même chose en Nous. Donc Tu Te laisses aller………. Tu ne cherches pas à comprendre, mais Tu ouvres le ressenti qui émerge de la profondeur de ton Être, de ta propre Conscience Divine pour comprendre au-delà des ressentis humains….

-  Yosuel  : Mon Amie, Que penses-Tu de Toi ? Tu n’as pas à répondre verbalement, émets-le en ton Cœur………………… Maintenant, peux-Tu Nous dire verbalement ce que Tu as émis en ton Cœur ?

-  Martine  : Que Je Me vois comme une Personne qui n’arrive pas à aimer sa Mère.

-  Yosuel  : Pourquoi n’arrives-Tu pas à aimer ta mère ?

-  Martine  : Probablement parce que Je ne M’aime pas Moi-même !

-  Yosuel  : Et qu’est-ce qui T’empêche de T’aimer ?

-  Martine  : Eh bien, c’est la bonne question !

-  Yosuel  : Tu as la réponse en Toi ! Ne la bloque pas, laisse-la émerger……………………. Tu veux que Nous Te disions ?

-  Martine  : Oui.

-  Yosuel  : Mais laisse-Toi aller en totalité, aucune interférence…………………………. Tu n’as jamais cru que Tu pouvais être un Être qui pouvait être aimé, apprécié, écouté, chéri, à Qui on donne de l’attention, à Qui on s’émerveille de ses créativités, de sa façon d’être. Cela remonte à ton enfance, mais à bien des vies où même enfant on Te rejetait et même on Te battait. Il y a même une vie antérieure où Tu es morte petite d’avoir été trop frappée………….. (pleurs de Martine …)……. ne rentre pas dedans…………..

En l’instant présent : - « Je ne suis pas ces expériences… Je ne suis pas ces souffrances… J’accepte ce que J’ai vécu dans toutes ces vies antérieures et Je M’ouvre enfin à Moi-même……….. Je M’ouvre enfin ici, dans cette vie, en incarnation, dans l’instant présent, à l’Amour pour Moi-même…. Je comprends que J’ai eu à faire à des Êtres qui ne s’aimaient pas, qui n’étaient pas en conscience de « Qui Ils Etaient », qu’Ils étaient dans de grandes souffrances, au point de rejeter leurs souffrances sur Moi-même, et même une fois à M’ôter la vie. Je n’ai plus à vivre de cette façon-là, J’ai traversé ce genre d’expérience, Je sais maintenant que Je ne suis pas cet Humain, que Je suis Moi, un Être Divin et que Je peux M’ouvrir en mon Cœur pour permettre à ce que « Je Suis » d’être présent ici en incarnation dans ce corps, c’est-à-dire la pleine Lumière que « Je Suis », et qui ne connaît pas toutes ces souffrances, qui ne connaît pas l’animosité, le ressentiment, et toute la cruauté que les Humains ont développée au fil du temps. Je suis l’Amour que Je Me permets de ressentir et de vivre pour Moi. Je suis enfin à même de pardonner à tous ces Êtres dans ces vies antérieures, et Je leur dis : Je Vous libère de tout ce qui n’est pas dans l’Amour, puissiez-Vous avoir continué votre chemin dans l’Amour et la Lumière. Je Vous enveloppe de toute ma Lumière. »……

Maintenant dans cette vie-ci, Tu as rencontré bien des difficultés par ce manque d’Amour, par une recherche incessante à être aimée par l’Autre, et bien sûr et surtout, par ta Mère biologique. Vois-Toi petite fille qui subit les affres de ta Mère…………………. Et maintenant Tu es Toi, Martine , présente dans ces instants…………….. Tu es Toi Martine , telle que Tu es au jour d’aujourd’hui, et Tu es présente sur les scènes quand Tu étais Enfant et que Tu subissais, que Tu croyais subir… Tu Te vois Lumineuse regardant cette enfant que Tu es, et sans rien faire d’autre, Tu émets de la compassion envers cet Enfant qui est Toi……….et en l’instant même, en ton Cœur, Tu ressens qu’en vérité Elle souffrait de ce qu’Elle ne comprenait pas ce que sa Mère vivait…. Elle pensait que c’était de sa faute, Elle pensait que sa Mère ne L’aimait pas parce que c’était un mauvais petit Être……… Et Martine Lumière sourit et ressent qu’en vérité Elle comprend que sa Mère ne pouvait pas Lui donner ce qu’Elle n’était pas à même de se donner à Elle-même, tant cet Être avait Elle-même souffert dans son enfance et dans ses vies antérieures….. Ressens de la compassion pour l’Enfant que Tu es, que Tu étais………..et à l’instant même, Martine Lumière ressent l’Amour pour Elle-même : - « Je Suis, et Je ne suis pas ces souffrances... Je Suis, et J’ouvre mon Cœur…. Je Suis, et Je ne Me cherche plus au travers d’un passé qui ne M’amènera jamais à vivre ce que J’ai envie de vivre si Je M’y arrête, si Je Me retourne constamment. En l’instant présent « Je Suis ». Je suis l’Amour que Je Me permets de Me donner et de vivre pour Moi. Je suis l’Amour qui ouvre les portes à toutes les compréhensions subtiles de ce que les Êtres vivent dans leur propre non-Amour d’Eux-mêmes, et J’ai la sagesse de ressentir que tous les Êtres ne peuvent exprimer l’Amour qu’Ils Sont lorsqu’Ils sont emprunts de tant de souffrances, de tant de rejets d’Eux-mêmes, de tant d’abnégations d’Eux-mêmes. Je M’ouvre alors à la grande ouverture de ce qu’il est possible maintenant, pour Moi, de ressentir au-delà de l’enfermement dans lequel J’étais à alimenter ces souffrances, à les ressasser et à les vivre encore et encore comme une raison de vivre, d’exister, de Me sentir vivante. Je n’ai plus besoin de ces motifs-là pour Me sentir vivante. Je suis en Amour de Moi-même, et Je réapprends ce que « Je Suis » en mon Cœur, en mon espace qui est Lumière infinie, et J’enveloppe de ma propre Lumière tout Être dans la compréhension subtile que tout se vit dans la souffrance quels que soient les Êtres et à tous les niveaux. Je Me permets de regarder ma Mère biologique, non pas dans ce qu’Elle M’a fait subir, mais avec un tout autre regard qui est celui de la compassion, qui est celui de l’Amour de Moi-même qui peut envelopper cet Être dans l’Amour sans attachement, sans demandes, sans chagrin, sans peur d’être rejetée, mais en étant pleinement Moi, enfin ! Je libère définitivement ma Mère biologique de tout ce que J’ai pu émettre et que Je Lui projetais, de tout ce que J’ai pu émettre d’incompréhensions, de peurs, de ressentiments, de demandes, d’apeurements, de non-joie de vivre, et surtout de demandes d’Amour pour ne pas Me sentir délaissée, apeurée, esseulée, éperdue dans un monde où les Adultes Vous écartaient, Vous méprisaient, et Vous considéraient comme incapables de pouvoir participer à leurs échanges, de pouvoir Vous exprimer, de pouvoir Vous considérer… » Et c’est ce qui a fait que Tu T’es rejetée Toi-même… : - « Alors dans l’Amour de Moi-même, Je ressens que Je n’ai plus à rechercher à être aimée par Qui que ce soit, mais que Je peux accueillir maintenant tout Être dans l’Amour de Moi-même, dans l’échange, sans ne plus M’imposer à Qui que ce soit, sans ne plus Me confondre dans Qui que ce soit, mais dans un échange de Cœur à Cœur en étant vraie, authentique, naturelle. » Et il en est ainsi.

-  Martine  : Merci.

-  Yosuel  : Accepte-Toi comme Tu es. Ne cherche plus la raison de ton existence, mais en Toi, en ton espace, dans la Lumière que Tu Es, impulse dans ton espace-temps ce que Toi Tu veux vivre, ce que Toi Tu veux créer, et sois dans la joie de vivre. Ne rejette plus cet Être qui est ta Mère biologique, accepte-La comme Elle est, et comprends que tout a été un jeu de non-Amour de Soi, de souffrances, d’incompréhensions, et surtout de rejet de Soi-même et de l’Autre. Cela n’a plus lieu d’être. Ouvre-Toi à la vie. Accepte de vivre pour Toi, ressens-le………… Accepte de vivre pour Toi…….. Et la prochaine fois que Tu La verras, sois Toi dans ta Lumière, en Amour avec Toi-même, et exprime ce que Tu ressens sans aucune interférence de ta personnalité humaine, de ton passé et de tout ce que Tu as vécu : - « Je peux enfin laisser mon Cœur s’exprimer dans ce que Je comprends que « Je Suis », et dans ce que Je comprends de ce que J’ai été, de ce que J’ai vécu, de ce que J’ai expérimenté, et ce n’est plus ce que J’ai à vivre. Je suis l’Amour de Moi-même, la Lumière incarnée. » Et il en est ainsi.

-  Martine  : Merci.

………..Pause……..

-  Ma  : Une autre question ?

-  Aline  : Je n’ai pas vraiment de questions… J’en avais une, mais les réponses apportées par Yosuel … Moi, comme Je disais, en ce moment Je dépasse beaucoup de choses, J’ai enfin trouvé ma place ici sur cette Terre. Voilà, J’ai mon espace de plus en plus clair…clairement. Sinon c’est plus par rapport encore à des douleurs physiques, et puis aussi une attitude que J’ai parfois encore à M’énerver, et Je n’ai plus envie de M’énerver, donc par rapport à Clément , à d’autres Enfants, bon après il faut réajuster des choses parfois, mais Je Me laisse encore emporter… Donc, il y a des choses qui M’ont parlées par rapport à Martine parce que ma Mère a été un peu similaire… Et donc quand Je lisais hier les messages des animaux, J’aime beaucoup les animaux…donc beaucoup de colères…donc Je ne rentre plus là-dedans, pour Moi c’est clair, c’est passé quoi…. Mais voilà J’ai cette attitude des fois où Je M’énerve et Je ne veux plus M’énerver…. Par contre J’ai des douleurs dans le ventre qui reviennent souvent…foie, pancréas, vésicule… Je ne sais pas exactement, et souvent J’ai remarqué que c’est relié, quand J’ai mal à cet endroit-là, Je M’énerve, Je suis plus sensible, et que J’aimerai une réponse par rapport à ça, et sinon Je continue mon cheminement et tout va bien….

-  Yosuel  : Alors mon Amie, Laisse-Toi aller…………ne cherche pas à comprendre……….. Tu as peur de ne pas être crédible, même par rapport à ton Enfant, et encore moins envers les Autres. Il Te faut accepter que tout ce que Tu as vécu, Tu n’as plus à le vivre………... Il y a des parties de Toi dans lesquelles Tu Te cherches encore pour savoir s’il n’y a pas quelque chose que Tu fais encore de travers et qui T’amènerait le rejet des Autres, qui T’amènerait même à ne pas être comprise et respectée, que ce soit par ton propre Enfant, par les autres Enfants, et par tous Ceux que Tu côtoies. Il est temps que Tu lâches totalement et définitivement tous ces impondérables…………….. : - « Je Suis, et en Amour de Moi-même, Je le vis. « Je Suis », et Je Me permets de ressentir la Lumière que « Je Suis » dans laquelle Je peux Me mouvoir dans la joie et la créativité autant que Je veux, autant que Je peux Me faire plaisir et de partager cette joie, cet instant de tous les instants, cette Lumière incarnée que « Je Suis » avec tout Être que Je côtoie, sans ne plus Me croire un seul instant que Je ne suis pas capable de pouvoir M’exprimer pleinement, de pouvoir partager ce que « Je Suis », ce que J’ai envie d’exprimer, ce que Je crée, et surtout ce que Je ressens que J’aime partager. »………. Tu n’admets pas que ton Enfant soit d’une certaine façon, parce que Tu n’admets pas Toi-même d’être d’une certaine façon, alors que si Tu Te permettais de ressentir pleinement la plénitude en ton Cœur, ce que Tu Es, Tu pourrais T’exprimer pour que Lui-même ressente et comprenne ce que Tu Lui dis, ce que Tu Lui transmets, sans que Tu ais forcément à vouloir Lui imposer quelque chose, non pas dans la compréhension qu’Il est à même de ressentir, mais dans une forme d’énervement emprunte un petit peu de colère, parce que Tu ne supportes pas ce que Toi-même Tu ne supportes pas en Toi. Alors, accepte-Le comme Il est, et donne-Lui la guidance qu’Il est à même de recevoir pour apprendre à être Lui, pour apprendre à être en paix avec Lui-même, pour qu’Il puisse faire les choses pour Lui dans la Joie, l’innocence, la créativité, l’échange et toute la joie de vivre que tout Enfant a le droit de vivre. Accepte maintenant de lâcher cette partie…………..et surtout ne Te cherche plus au travers de ce que Tu as subi, au travers de ce que Tu as cru être par rapport à ce que l’on T’a dit et fait subir et que Tu as créé comme croyance sur Toi-même : - « Je ne suis pas tous ces aspects. Je ne suis pas tout ce qui s’est joué. Je ne suis pas tout ce que les Autres vivent. Je ne suis pas tous les jeux humains. Je suis Moi, Je suis Lumière, Je suis joie de vivre, Je suis l’Amour de Moi-même, Je suis capacité à engendrer toutes choses. « Je Suis » et serai à jamais. » Et il en est ainsi.

Mes Amis, Je vais clôturer cette session car Je ressens que Vous avez libéré bien des choses, Vous avez équilibré ce qui devait l’être dans l’instant où Vous en étiez prêts. Vous avez encore dépassé la conscience de là où Vous en étiez, et cela est suffisant pour ce jour.

Restez Vous-mêmes, en votre espace, dans la Lumière que Vous Êtes, en Amour avec Vous-mêmes. Et il en est ainsi. Je Vous salue. Je Vous enveloppe de tout mon Amour, et Je Vous dis à une prochaine fois, si c’est votre choix.

-  Tous  : Namasté. Merci.

*************

Retranscription : …………… MaAna

Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session à Mirabel et Blacons.

Je T’honore pour ton implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi