Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWAEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à (...)

Retranscription de la session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons du 28/02/2016

mardi 10 mai 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 28/02/2016

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Ma Nanda Aweh

==> Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma Nanda Aweh  : Vous Vous laissez aller en totalité………… Vous Vous détendez complètement……. Vous êtes en Vous, en votre centre, en votre espace, dans votre Lumière, sans mental, sans aucune interférence……………..

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience en notre Lumière ................et Nous expirons très, très lentement……. Présence……. Conscience….. Conscience d’Être………

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience en notre Lumière .................et Nous expirons très, très lentement……. Conscience « Je Suis »……. Conscience au-delà de tout ce qui est dans cette 3D…….. « Être »……

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience dans notre Lumière ................et Nous expirons très, très lentement……. Présence…….. Conscience d’être « Je Suis », notre état naturel……

……Pause…..

-  Yosuel  : Mes Amies, Je Vous retrouve. Vous êtes sur ce beau chemin parcouru, maintenant il y a encore des parties de Vous qui interfèrent. Vous Êtes, Vous êtes de plus en plus en conscience, et dans votre quotidien, Vous laissez encore aller vos pensées qui Vous sortent de votre espace, ce que Nous appelons pour le moment « votre espace », avant de passer à autre chose. Prenez conscience de votre façon d’être, prenez conscience de ce que Vous avez envie d’échanger, prenez conscience de votre façon de parler, prenez conscience de votre façon d’être à chaque instant, cela Vous amènera à Vous voir tels que Vous Vous cherchez encore au travers des Unes et des Autres.

Vous pouvez échanger, Vous pouvez parler entre Vous, mais d’où le faites Vous ? Est-ce que Vous en prenez conscience ? Cela va devenir de plus en plus une prise de conscience, jusqu’à ce que Vous soyez dans votre état naturel, celui du plein Amour de Vous-mêmes, celui qui ne s’implique plus dans tout ce qui se passe, celui qui Vous permet de rester en Vous, en cet espace dont Nous parlons pour le moment. Et c’est ainsi. Il fallait que Je M’exprime. Et maintenant Je Me prête à vos questions qui ne doivent, Vous le savez, concerner que ce que Vous vivez, que ce qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Et c’est ainsi mes Amis, mes très, très chers Amis !

-  Ma  : Une question ?..............

-  Emaliah  : Cette nuit J’ai rêvé… Je ne Me rappelle pas de tout, tout le rêve, mais il y a une partie quand même qui était plus marquante. Donc dans mon rêve…les jours précédents, J’ai dû mettre des pièges dans les combles, dans le grenier parce qu’il y avait des bêtes, et le matin, Je Me lève, Je soulève la trappe et Je vois que dans un piège, il y avait une très grosse bête à fourrure, style fouine, et à côté il y avait un sanglier. Alors J’ai tout de suite refermé la trappe, parce que finalement J’ai eu peur, et Je Me suis dit : mais comment on va faire sortir le sanglier dans le grenier, et dans une autre comble, il y avait aussi un autre sanglier… Voilà, donc Je suppose que ça représente des peurs et donc des peurs de mes peurs ! Mais quelles peurs, J’aimerai bien savoir ?

-  Ma  : Donc Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose en Nous…..

-  Yosuel  : Alors mon Amie, effectivement Tu as des peurs, mais là il y en a une qui est un peu plus grosse que les autres. Tu as peur de ne pas pouvoir être Maître de Toi-même, Tu as peur qu’on T’investit sans que Tu puisses trouver de solution, sans que Tu puisses T’affirmer, sans que Tu puisses T’exprimer. Il est temps maintenant que Tu prennes conscience de « Qui Tu Es », et dans la joie d’Être, en Amour de Toi-même, n’aie plus peur de T’exprimer. Si Tu T’exprimes au niveau de ta Lumière, en Amour de Toi-même, Tu ne peux avoir peur de rien, d’aucune réaction, d’aucun Être quel qu’Il soit, même s’Il a des réactions, cela ne Te concerne pas. Aucun Être ne restera dans ton entourage si Tu ne Lui corresponds pas, s’Il a peur de ce que Tu Es. Mais Toi, prends conscience d’être toujours Toi, pleinement en possession de ce que Tu Es, sans ne plus émettre aucune suggestion ramenant à des peurs que Tu as traversées. C’est parce que Tu ne restes pas constamment dans ton espace, en ton Cœur, en Conscience, dans ta Lumière, que Tu côtoies encore bien des choses qui ne sont déjà plus ce que Tu Es. Et cela est valable pour Vous toutes, et pour Vous tous qui écouterez ou lirez cette session.

Lorsque Vous n’êtes pas pleinement Vous, en votre centre, en conscience de la Lumière que Vous Êtes, et bien Vous côtoyez en permanence des énergies qui ne Vous appartiennent pas, qui ne sont pas ce que Vous Êtes, mais avec lesquelles Vous jouez, avec lesquelles Vous recréez ce que Vous avez déjà dépassé, parce que Vous avez un besoin d’être encore dans l’Humain et pas totalement Vous en conscience. Cela Vous fait peur d’une certaine façon. C’est comme si Vous lâchiez quelque chose que Vous ne voulez pas réellement lâcher, quelque chose qui Vous amènerait dans une dérive dont Vous ne savez pas l’aboutissement. C’est encore une croyance que Vous alimentez comme une excuse pour ne pas être totalement, pleinement, définitivement en Conscience « d’Être ». Et cela va être un défi tout au long de cette année, et malgré tout Vous réaliserez de grandes choses, mais il y aura toujours cette peur qui Vous titillera, à moins que Vous décidiez définitivement de tout lâcher dans l’humain, et nous y reviendrons. Et il en est ainsi, mes chers Amis….

-  Ma  : Une question ?.........

-  Caro  : Il y a deux ou trois sessions en arrière, Saint-Germain M’avait demandé de travailler plus avec Lui pendant les séances de Shiatsu, alors chose que Je fais. Voilà, Je pense faire, et c’est pour savoir ce qu’il en était aujourd’hui, en fait ?...si J’y arrivais mieux, qu’est-ce que Je pourrais aussi approfondir dans mes séances, que ce soient les séances plus personnelles et aussi celles que Je fais auprès des malades…

-  Yosuel  : Mon Amie, seul le Maître Saint-Germain peut s’exprimer. Je le pourrais, mais ce serait avec mes attributs…

-  Saint-Germain-Elayeh  : Mon Amie, Je Te tire ma révérence Moi Elayeh , et J’aimerais bien que Tu Me ressentes plus dans les Energies d’ Elayeh que celles de Saint-Germain . J’œuvre effectivement en Toi, mais il Te faut être beaucoup plus consciente de « Qui Tu Es » et ne pas Te laisser perturber par ton mental. Apprends à Te lâcher, à être Toi en ton Cœur, de ressentir ce que Tu as à faire tout en Me laissant œuvrer à travers Toi. Tu as des capacités énergétiques puissantes, n’en doute pas, ne cherche pas de résultat, ne cherche pas ce qui se passe, ne cherche pas à savoir si Tu fais bien ou mal les choses…lâche tout ça ! Apprends à être Toi, même si Tu ne ressens rien de particulier, si Tu es Toi, en ton espace, dans ta Lumière, à l’instant même, peux-Tu ressentir que Tu es Toi dans ta Lumière ?..........

-  Caro  : Oui, oui !

-  Saint-Germain-Elayeh  : Alors fait ce que Tu as à faire de cette façon-là, et ne cherche rien d’autre. La Puissance que Tu Es, la Puissance que Je Suis, la Puissance de «  la Source  » œuvre à ce moment-là en Toi et à travers Toi. Tout ce qui doit être équilibré le sera, ne cherche pas de résultat. Parfois il faut du temps pour qu’un Être puisse dépasser, ne serait-ce qu’un seul de ses aspects. Mais si les Êtres sont persévérants, alors sans chercher de résultat, au fil du temps Tu verras ton œuvre s’accomplir.

Quant à Ceux que Tu côtoies dans l’établissement hospitalier où Tu travailles, fait la même chose, Sois-Toi, dans ta Lumière, fait ce que Tu sais faire, mais en étant pleinement Toi, en ton espace, dans ta Lumière, et laisse-Nous œuvrer à travers Toi. Certains Êtres partiront beaucoup plus vite en paix, dans une grande délivrance. D’autres s’accrocheront, mais cela ne T’appartient pas. Tu n’as rien à prendre sur Toi, Tu ne prends en charge Qui que ce soit, mais Tu sais que Tu œuvres, et que Chacun bénéficie de ce qu’Il est à même de pouvoir accepter et d’intégrer. C’est ce que Je peux Te dire pour l’instant, et Nous y reviendrons. Sois-Toi mon Amie. Je suis très présent à Toi, et Tu as un merveilleux courage, une conscience bien au-delà de tous Ceux que Tu côtoies. Tu n’as pas à en faire ambages, Tu n’as pas à prouver quoi que ce soit. Reste-Toi naturelle, dans ton rayonnement, dans ta joie, et l’on T’appréciera comme Tu Es. Tu es déjà bien aimée par beaucoup d’Êtres, parce que sans rien faire, rien qu’en étant Toi, en conscience, Tu Leur apportes beaucoup. Il fallait que cela soit dit. Je T’aime, chère Amie, et Je T’accompagne. Et il en est ainsi de toute éternité entre Nous !

-  Caro  : Merci, merci beaucoup, beaucoup à Toi, Elayeh  !

-  Ma  : Il préfère œuvrer avec Nous en tant qu’Elayeh , plutôt que Saint-Germain qui représente ce qu’Il a été dans cette 3ème dimension, alors que là, Il œuvre en tant qu’Être de Lumière, Maître Ascensionné dans son chant Divin Elayeh … Une autre question ?.........

-  Amayah  : J’ai pris ma décision, et J’ai décidé de rester comme Je suis, de continuer mon chemin toute seule pour le moment, et Je voulais un peu être sûre… Est-ce que c’est le fait de vouloir continuer toute seule, c’est vraiment propre à ce que Je ressens par rapport à cet Être que Je côtoie, et Je sens que si Je Me remettais avec Lui, Je Me noierai complètement, ou est-ce que c’est un besoin d’indépendance que J’ai toujours eu et qui ne Me quitte pas, quoi… Je veux être tranquille, enfin tranquille…pas Me sentir emprisonnée. Je Me suis toujours sentie emprisonnée par le côté masculin.

-  Yosuel  : Mon Amie, laisse-Toi aller………. Sois pleinement Toi, en ton espace, en conscience dans ta Lumière……… Tu veux que Je Te dise ? Tu poses des questions et Tu donnes les réponses !

……Rires de Tous…..

-  Amayah  : C’est ma spécialité un peu. J’ai besoin qu’on Me le répète….

-  Yosuel  : Si Tu Te permettais de passer du temps en Toi, avec Toi, et de ressentir…ressentir ce que Tu Es, ressentir ce que ta propre Conscience peut T’insuffler. Tu as besoin d’être Toi, Tu as besoin de Te re-trouver, Tu as besoin de T’exprimer, Tu as besoin de vivre pour Toi, Tu as besoin de connaître ce qu’est la liberté, l’autonomie, ta Souveraineté. Tu n’as plus envie d’être dans les contraintes, de Te devoir aux Autres ou à l’Autre. Tu n’as plus envie qu’on Te dirige, qu’on T’impose quoi que ce soit, Tu as envie d’être libre, de faire tes choix, sans T’en remettre à Qui que ce soit. Tu as besoin de vivre pour Toi. Lorsque Tu vivras totalement cet état de conscience, alors il T’appartiendra de faire le choix de partager ta vie avec un autre Être, mais les choses seront différentes. Tu sauras parfaitement que Celui avec qui Tu auras à cœur de partager, ne pourra pas T’imposer quoi que ce soit. Il sera ton propre reflet, le reflet de ton équilibre, de ton entièreté, et rien ne pourra plus T’interférer d’aucune façon.

Alors cesse de Te poser des questions, cesse de chercher ce que ta propre Conscience est à même de T’insuffler les réponses avant même que Tu poses des questions. Tu le sais, c’est en Toi. Tu T’ouvres de plus en plus à tes propres ressentis, allant bien au-delà des ressentis humains, mais Tu as encore peur d’être ce que Tu Es. C’est pour cela que Tu dis que Tu as besoin de confirmation, alors que si Tu es en Conscience de l’Être Divin que Tu Es, le Maître sait, le Maître Est, le Maître fait ses choix sans chercher aucune solution, sans chercher aucune réponse. Le Maître est responsable, responsable de ses choix, responsable de sa vie, responsable de tout ce qu’Il émet. Et il en est ainsi.

-  Amayah  : Merci.

-  Ma  : Une autre question ?.........

-  Enyéah  : Je voudrais échanger ce que J’ai vécu il y a quelques jours. Je Me suis trouvée face à la mer. Il y avait un très grand vent, c’était très puissant, le vent était très très puissant, des vagues de trois ou quatre mètres, c’était très puissant, mais ce que J’ai ressenti à un moment donné, c’est que cette puissance-là et la mienne, Je dirai ne faisait plus qu’Un… Voilà, J’avais envie d’en parler pour que Tu Me dises ce que Tu en penses

-  Yosuel  : Que veux-Tu que Je Te dise, mon Amie, c’est même pas une question, c’est un échange… Maintenant Je rajouterai….

-  Enyéah  : Ca Me fait drôle…..

-  Yosuel  : Ca Te fait drôle, et là, Je vais Te demander de Te laisser aller……………. permets-Toi d’Être, permet-Toi d’Être dans ta Présence, sans ne plus Te détourner de ta Présence, de ta conscience d’Être……. Tu en as peur ! Tu as peur de vivre pleinement et en totalité cette conscience d’Être, parce qu’Elle Te met face à une réalité dont Tu ne sais pas ce qu’Elle va T’amener à vivre. Cette Puissance que Tu as ressentie, est ta Puissance.

-  Enyéah  : Mais oui, ça Me fait peur…

-  Ama Luna  : Ca doit être chouette, merveilleux, ben voilà !

-  Yosuel  : Il y a une partie de Toi qui Te dit : - « Si Je suis cette Puissance, qu’est-ce qui va M’arriver, qu’est ce que Je vais en faire ? Où cela va-t-il Me conduire ? Est-ce qu’il n’y a pas une partie de Moi qui va dériver dans quelque chose que Je ne contrôlerai pas, comme si Je rentrais dans une machine qui part en tourbillonnant à toute allure, et Je ne trouve absolument pas le bouton arrêt ? »…

-  Enyéah  : C’est tout à fait ça !

-  Yosuel  : C’est une croyance, c’est une peur ! Si Tu acceptais enfin cette peur, cette croyance………. Laisse-la être ce qu’elle est. Dis-lui qu’elle n’a plus à T’interférer, et que ta Puissance est ce que Tu Es, et que Tu peux œuvrer avec elle dans tout ce que Tu as envie de vivre pour Toi, car elle représente la capacité de se mouvoir et de créer, sans ne plus subir. C’est ça que Tu as de la difficulté à ressentir à des niveaux plus subtils. Tu T’en tiens uniquement aux ressentis que ta personnalité humaine Te fait ressentir pour que Tu ne sois pas Toi, pour que Tu permettes encore à ta personnalité humaine de Te gérer. Elle ne veut pas Te lâcher !

-  Enyéah  : Il y a pourtant des choses qui se lâchent, Je le sens bien quand même !

-  Yosuel  : Bien sûr, mon Amie !

-  Enyéah  : Il y a quelque chose de beaucoup plus léger !

-  Yosuel  : Mais Tu n’as pas encore tout largué !

-  Enyéah  : Ca Je le sens aussi.

-  Yosuel  : A Toi de décider d’Être, et de ne plus jouer le jeu des peurs et des croyances que ta personnalité humaine Te suggère. A Toi de les regarder en face. Ne les rejette pas, ne les combat pas, permets-leurs d’être, et transmute-les en étant Toi dans la joie, dans la pleine Lumière que Tu Es, sans ne plus avoir peur de ce que Tu Es. Sois-Toi mon Amie, c’est ce que Nous pouvons Te dire. Et c’est ainsi.

-  Enyéah  : Merci.

-  Ma  : Une question ?.........

-  Caro  : J’ai un frère qui habite Toulouse, Jacques , avec qui Je M’entendais très bien, et il y a eu un petit bisbi au moment de l’achat de la maison, et on s’est revus depuis, mais ça reste un peu tiède Je dirai, et Il ne donne plus de nouvelles. Je l’ai appelé deux ou trois, et Je ne L’appelle plus. Il fait son chemin, et J’ai accepté. Voilà, mais c’est pour savoir s’il y a une attitude de ma part à avoir, c’est un petit peu pour avoir un conseil ou une information dans cette relation qui finalement a du mal à se remettre en route.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu ne peux pas vouloir qu’un Être qui rentre en réaction par rapport à son égo, par rapport à sa peur d’être spolié, d’être considéré comme un membre à part, parce qu’Il souffre d’un manque d’Amour, un manque d’Amour de Lui-même, un manque d’Amour de sa Mère, un manque d’Amour très profond qui remonte à une époque très lointaine. Tu ne peux pas être à sa place, Tu ne peux pas Lui dire les choses s’Il ne veut pas les entendre. Tu ne peux pas L’aider à se libérer de choses très profondes, dépassant largement ce que Tu pourrais imaginer. Cela Lui appartient, cela ne T’appartient pas. Tu ne peux être que Toi dans l’accueil, et surtout la compassion. Aie de la compassion pour Lui, aime-Le tel qu’Il est, accepte-Le tel qu’Il est, ne Te fais pas de souci, sois-Toi en conscience dans l’Amour que Tu Es, donne-Toi cet Amour, vit-Le, et ne Te préoccupe pas de ce que vivent les Autres, car même tes Frères biologiques sont des Êtres à part entière avec lesquels Tu as libéré tous liens, car ce sont des Consciences qui ont vécu bien des vies avec d’autres Familles, et qui vivront d’autres vies avec d’autres Familles. Il Vous faut en prendre conscience !

Le seul lien que Vous avez et qui ne doit pas être un lien, mais simplement une expression pour dire que Vous êtes biologiquement issus des mêmes Parents, c’est la seule chose que Vous ayez en commun, et ce n’est pas ce que Vous Êtes. Alors bien sûr, Tu n’as pas à rejeter Qui que ce soit de cette Famille biologique, mais de ne rien prendre sur Toi, d’accepter le chemin de Chacun, d’accepter Chacun dans ce qu’Il est, de Les accepter comme Ils sont, de Les aimer comme Ils sont et d’avoir de la compassion. Expanse ton Amour et ta Lumière à Chacun des Êtres de cette Famille et Sois-Toi, naturellement dans ta Joie, en impulsant ta Lumière, et cela fera toute la différence, rien d’autre ne peut être dit. Et il en est ainsi. Et il en va de même pour Vous toutes et pour tous Ceux qui liront ou entendront cette session. Et c’est ainsi.

-  Caro  : Merci.

-  Ma  : Oui Amayah .

-  Amayah  : Même quand on a eu un Jumeau, c’est la même distance à avoir par rapport aux liens biologiques ?

-  Yosuel  : Je dirai que les Jumeaux sont une autre interprétation. En général ce sont des Êtres qui sont unis par une même Conscience et qui font des expériences doubles. Mais double ne veut pas dire vivre la même chose, mais s’octroyer le droit de venir à deux, et de vouloir se refléter jusqu’à ce que l’Un des deux se sépare de l’Autre, jusqu’à ce que l’Un soit pleinement responsable, et que l’Autre puisse enfin être face à tous ses aspects, sans ne plus s’en remettre totalement à l’Autre, comme si rien n’existait pour Lui comme partie ombre : - « Je M’en remets totalement à l’Autre, Je vis au travers de l’Autre, et c’est ainsi que Je peux faire l’expérience de ne pas Me voir, de ne pas Me confondre avec cette partie que J’ai peur et que Je ne veux pas expérimenter. Alors quand l’Un des deux arrive à se réaliser, à se prendre en charge et à ne plus accepter que l’Autre s’en remette totalement à Lui, alors la séparation commence à avoir lieu et l’Autre peut commencer à décider de se prendre en charge ou de ne plus vivre en étant en conscience. Et là Nous abordons un autre sujet qui n’est pas le sujet de cette session. Et c’est ainsi.

-  Amayah  : Merci.

-  Ma  : Une autre question ?.........

-  Aline  : Je vais essayer de…pas facile à formuler… Je suis bloquée au niveau de la nuque, du côté droit. En fait J’ai un gros point au niveau du dos et un point au niveau de la tête, du côté droit aussi. Les choses ont cheminé, Je pense que Je Me suis mise à l’épreuve avec ces travaux à la maison, et déjà la première semaine des vacances, la semaine dernière, il y a des choses qui sont venues, c’est un peu compliqué à expliquer. J’avais une semaine qui était prévue d’une certaine façon et elle n’a pas arrêté de…tout a été chamboulé dans tous les sens. Ca ne M’a pas dérangé…par rapport à avant ça M’aurait dérangée… J’ai laissé faire, J’ai pris ça en riant. C’est comme ça cette semaine, et puis cette semaine il y a eu cette épreuve de travaux. Et là, Je suis bloquée, en fin de semaine Je Me bloque quand tout est terminé. Et Je sens qu’il y a un nœud, il y a plein de choses qui s’entremêlent. C’est pour ça que Je n’arrive pas à les exprimer parce que c’est le gros bazar, c’est tout emmêlé, et au milieu il y a quelque chose, il y a un noyau, et J’aimerai bien… Je pense qu’il y a quelque chose, qu’il y a une base qui surement liée au fait que Je n’arrive pas à demander de l’aide, et J’ai du mal à accepter qu’on M’aide. Ca va déjà mieux, et d’ailleurs maintenant on M’a proposé de l’aide sans que Je ne la demande vraiment. Voilà, Je pense que c’est lié ça… Je ne sais pas…ce côté droit, cette main droite… Voilà, d’accepter qu’on M’aide, et Je sens que c’est tout emmêlé, c’est profond, et c’est vieux et il y a une base, un noyau qui est dur… Je ne sais pas vraiment à quoi cela correspond !

-  Yosuel  : Mon Amie, laisse-Toi aller…………. Ne cherche rien, ne pense surtout pas : - « Je Suis, Je laisse émerger, J’accepte, J’intègre, Je transmute. » Pas de mental……… Tu as toujours eu peur de dépendre des Autres, et en même temps Tu aimes que les Autres viennent à Toi. Tu as peur de Te devoir aux Autres et de devoir rendre la pareille. Il est temps que Tu lâches toutes tes peurs, toutes tes croyances, et certaines valeurs inutiles, obsessionnelles et carentielles. Tu as besoin de T’accueillir, de T’accepter, de T’aimer, et de T’ouvrir à la vie comme jamais Tu T’es ouverte, de ne plus être en état de survie, mais d’accepter de vivre la vie, de la vivre pleinement, et d’accepter…ressens-le à d’autres niveaux…que le Maître peut être servi. Tu n’as plus à Te retourner, Tu n’as plus à vivre selon ce que Tu as vécu, mais d’être ce que Tu Es, et en ton espace Tu ne vois pas le manque, une réalité de travail, une réalité à combler les choses, une réalité de labeur, mais dans la pleine Lumière de voir que tout est déjà accompli, de Te voir dans quelque chose de beau qui Te correspond…. Tu le vis déjà…. Alors les choses s’en viendront d’elles-mêmes, toutes seules, et ce que Tu maintiens dans ton espace et que Tu as impulsé en ta Conscience, Tu dois le maintenir comme quelque chose étant déjà ta réalité, que Tu vis : - « Je suis dans une maison finie, telle que J’ai envie qu’elle soit. » Et c’est tout ! Entre ta réalité où il y a des travaux à faire, et la réalité que Tu vis, tout est comme Tu as envie que cela soit et que Tu vis pleinement dans quelque chose d’accompli, il se passe un espace-temps que Tu n’as pas à prendre en charge, que Tu n’as pas à T’inquiéter, que Tu n’as même pas à penser.

C’est là pour Vous la difficulté de comprendre et de ressentir ce qu’est la Puissance du Maître dans la pleine Lumière qu’Il Est.

Accepte enfin de vivre pour Toi, sans inclure Qui que ce soit, et encore moins de Te sentir redevable pour quoi que l’on T’offre, pour quoi qui T’est proposé, accueille…et ressens que cela correspond à ce que Tu as émis pour vivre ce que Tu as envie de vivre dans ton propre accomplissement. Et cela va bien au-delà de ta conscience suggestive par rapport au modèle humain tel que vécu, et tel qu’il se vit, et se vivra encore pendant un certain temps ! Cela change toute la conception de ce que Vous pensez être, et de la façon dont Vous croyez que les choses doivent être créées. Et Nous y reviendrons.

Quant à ton emploi du temps, il est ce qu’il doit être selon ce que Tu vis, selon ce que Tu émets, et pas forcément selon ce que Tu envisages. Chaque instant doit être vécu dans l’instant présent, sans se soucier de ce que sera la minute suivante, et donc encore moins les jours suivants. Et c’est ainsi.

-  Aline  : Merci.

-  Ma  : Une autre question ?.........

-  Ama Luna  : Eh bien, Je Me lance. Salut à Toi, Yosuel  !

-  Yosuel  : Tu crois que Je ne T’ai pas saluée depuis un bon moment ? Tu M’amuses, quand Tu dis : salut à Toi, Yosuel  ! On ne se quitte pas !

-  Ama Luna  : Ah, d’accord ! Alors re-salut à Toi….. Alors, Je voudrais partager l’expérience de deux manifestations spontanées récentes. Alors la première… Je pense que Je n’en avais pas conscience, mais Je pense que Je traînais un peu la patte pour aller au travail, et évidemment ma voiture ne voulait pas démarrer, et Je commençais…là c’est mon mental qui commençait : ben oui, elle démarre pas, elle démarre pas, rentre chez Toi, va Te reposer, appelle-Les... Enfin voilà, le truc se construisait comme ça, et d’un coup, ni une, ni deux, Je M’entends dire : non, J’y vais !... Et vroumm la voiture démarre ! Ca, c’est la première chose….

-  Ma  : On va s’arrêter là ! Une chose à la fois….

-  Ama Luna  : Ah, Je ne peux pas dire la deuxième tout de suite, là ? C’est du même acabit, hein. Après J’ai un deuxième truc.... Très récemment, très, très récemment, J’ai eu une douleur très, très violente au niveau… côté cœur au niveau plus haut, et là, Je suis rentrée…le mental : ah, si Tu as vraiment un souci au niveau du Cœur, il va falloir que…non, c’est super violent… Bref voilà, et d’un coup : non, mais arrête c’est n’importe quoi, Tu n’as absolument rien, et d’un coup la douleur…plouf disparue !…. Ma première question qui est : est-ce que c’est si facile que ça ?

-  Yosuel  : C’est même au-delà, mon Amie ! Tu es dans une conscience qui Te permet, non seulement de transcender toute chose, mais de comprendre et de ressentir tes propres jeux, ce qui n’est pas le cas de la majorité des Humains. Alors la seule chose que Je pourrai Te dire c’est : fait tes choix conscients, reste-Toi en permanence, dans ta Lumière, dans ta Puissance, dans la Force que Tu Es. Tu peux vivre bien autrement dans la joie de vivre, dans la joie d’Être, et de T’amuser à chaque instant selon ce que Tu veux moduler. Tu en es là mon Amie, et Je dirai même que Tu Nous amuses, parce que Tu joues avec Toi-même, et c’est comme si Tu avais besoin de voir comment les choses peuvent répondre avec ce que Tu émets en ta propre Conscience. Tu sais maintenant que ce que ta Conscience émet, Tu peux le manifester. Alors à Toi de faire tes choix, à Toi d’Être pleinement, et Nous reviendrons sur certaines de tes caractéristiques afin que Tu puisses aller au-delà de certaines de tes limitations. Là pour le moment, Tu apprends à jouer au niveau de ta Conscience avec ta propre Puissance. Viendra le moment où Tu pourras ressentir ce que Tu peux faire pour Toi, envisager pour Toi, mais à d’autres niveaux dans ce que Tu es venue faire sur cette Terre. Donc Sois-Toi, amuse-Toi, mais sois consciente de tes revers, de ce que Tu émets qui peut Te revenir comme un boomerang, positionne-Toi, apprends à être Toi en permanence, vis pour Toi, ressens ce que Tu Es…

….Toux prononcée de Aline

-  Yosuel  : Mon Amie Aline , accepte ce qui vient d’être dit comme étant une réalité que Tu aimerais vivre et que Tu n’as pas encore atteint : - « Je le peux, Moi aussi… Je peux respirer la vie… J’accepte de vivre ce que Je ne Me suis pas permise de vivre…… J’accepte que ce que mon Amie Ama Luna est capable de vivre, Je n’ai pas voulu Me le permettre……. J’accepte que Je peux prendre maintenant un autre virage pour vivre la vie et ne plus la subir et être en survie………. J’accepte enfin d’être Moi, de vivre pour Moi, et de ne plus Me jouer à Moi-même dans des soi-disant valeurs, préceptes et devoirs aux Autres……... Je lâche tout… J’accueille… J’accepte que l’on Me serve………. J’accepte que l’on Me donne Tout……… J’accepte de recevoir et Je tends les bras……… Vous pouvez Me donner toute l’abondance que Vous voulez, Vous pouvez Me créer mon château, Vous pouvez faire mon jardin, Vous pouvez Me donner le plus beau véhicule qui existe, les plus beaux vêtements…tout, Je l’accepte ! »

Le Maître est servi, et ne se sent redevable de rien, mais sa Lumière, son Amour sert l’ensemble, et bien d’Autres s’éveilleront et deviendront des Maîtres qui seront servis jusqu’au dernier où tout le monde finalement créera tout en l’instant ! Sois-Toi, permets-Toi de vivre ce que Tu as envie de vivre, permets-Toi de respirer la vie………

-  Yosuel  : Alors mon Amie Ama Luna

-  Ama Luna  : Oui !

-  Yosuel  : Tu as compris ce qui a été dit, et Nous y reviendrons. Je Te laisse. Et c’est ainsi.

-  Ama Luna  : Mais Je n’avais pas fini… Tu sais ?

-  Yosuel  : Et Moi, J’en ai fini pour cette première partie.

-  Ama Luna  : Alors... Je reviens sur hier où J’ai ressenti un truc très, très puissant…c’était aussi puissant que quand Métatron Nous mis face à un choix important en Arkansas , c’était de la même puissance… heureusement Elayeh est venu calmer le jeu… Alors, tout ça pour dire que…c’était un vrai sketch, hein ! Donc, J’ai encore joué Je pense, mais là Je suis perdue, parce que Je ne sais pas quel niveau, et Je Me demande même si Vous n’avez pas joué avec Moi. Donc je ressens un truc, Je rentre dans le truc…après le mental s’en mêle, Je rentre dans un autre truc…après, là, Je Me dis : ben, Je Me fais rire, parce que Je Me dis que c’est une perception complètement erronée…et en fait Je ne sais plus…en fait Je ne sais pas où est la vérité. C’est très compliqué quand on ne sait pas où est la vérité, et en même temps, Je Me dis n’importe quoi…

-  Yosuel  : Mon Amie, c’est bien compliqué ton histoire !

-  Ama Lu na : N’est-ce pas, Je peux……..

-  Yosuel  : Et si Tu acceptais de lâcher en totalité ton mental, et de ressentir en ta Présence, dans la Lumière que Tu Es, ta pleine Puissance : - « Je ne pense plus, Je suis à même de laisser émerger toutes réponses sans aucune interférence. C’est ma difficulté actuelle, tant Je ne me laisse pas totalement aller et tant Je cherche à comprendre ce qui se passe. Je ne cherche plus rien à comprendre, et dans le lâcher prise total, il y a émergence de toutes réponses. » Tu es sur la voie de ta réalisation, mais il y a encore des zones d’ombre que Tu ne perçois pas, qui ne sont pas des zones d’ombres de l’ombre, qui sont des zones d’ombres de ta réalisation auxquelles Tu n’as pas encore accès. Permets-Toi d’Être, permets-Toi d’accueillir ce qui émerge sans y mettre de barrières pour ne pas laisser pleinement la compréhension subtile Te donner les réponses au-delà de ce que Tu es à même de comprendre au niveau de l’Humain. C’est là où Tu en es, c’est en quelque sorte ta difficulté à ouvrir des ressentis qui ne sont plus des ressentis au niveau Humain. Peux-Tu ressentir ce que Nous Te disons ?

-  Ama Luna  : Je le ressens…

-  Yosuel  : Alors accepte que c’est ainsi que Tu auras toutes les réponses… C’était quoi ta question au fait mon Amie ?

-  Ama Luna  : Ben, quelle est la vérité ? C’est comme si J’étais au pied du mur et que Je ne pouvais plus Me cacher et Je dis : comment J’ai pu le faire aussi longtemps dans ma vie, par phase, par phase, par phase… complètement différent dans mon évolution, et là Je suis au pied du mur et Je Me dis…et en même temps c’est trop énorme et c’est du grand n’importe quoi…où est la vérité ?

-  Yosuel  : La vérité est ce que Tu Es. Tu T’es permis de faire bien des expériences, et Tu as bien des Êtres qui en sont là où Tu en Es. Cesse de Te poser des questions, accepte maintenant d’Être, d’être la Lumière que Tu Es, d’être la Puissance que Tu Es, et lâche tout ! : - « Je Me permets de ressentir ce que « Je Suis »..… Je Me permets d’accepter qu’il M’a fallu du temps. Je n’ai plus à Me retourner. Je n’ai plus à croire que Je suis un Être qui a cheminé difficilement, mais Je sais que tout ce que J’ai vécu était nécessaire pour en arriver là où J’en suis, et Je Me glorifie. Je ne Me pose plus de questions quant à tout ce que J’ai parcouru, mais en l’instant même, dans ce que « Je Suis », Je Me glorifie, Je M’honore pour ce que Je Me suis permise d’expérimenter, et J’honore tout Être, qui jusqu’à cet instant, M’ont permis d’en arriver là où J’en suis, quelles que soient les difficultés que J’ai vécu avec ces Êtres, qu’Ils soient d’ici ou d’ailleurs. Je prends conscience de la grandiosité que cela représente, et que tous les Acteurs sont glorifiés parce qu’Ils correspondaient à tout ce que Je devais comprendre dans mon expérience, et combien même Ceux de l’autre côté sont glorifiés, même s’Ils M’ont fait vivre des moments difficiles, parce qu’Ils ont été présents, parce qu’Ils M’ont soutenue, parce qu’Ils se sont impliqués avec beaucoup d’Energie pour que Je puisse en être là où J’en suis aujourd’hui. »

Tout est gloire, et rien ne peut être considéré comme non approprié, mais justement comme un grand ensemble où tout se confond pour trouver l’équilibre, où tout se meut dans la perfection, et c’est ce que Tu dois ressentir au-delà des compréhensions humaines, au-delà de tes questionnements. Vis ce que Tu Es, et lâche tout maintenant ! : - « Je Suis en l’instant… Je suis la Force qui permet à ma Puissance de créativité de s’exprimer dans ce que Je veux créer en conscience et dans la Lumière que « Je Suis ». Ma vérité est dans le ressenti de ma Puissance à générer toutes choses tel que J’ai envie de vivre cette vie. » Ne cherche rien… Tu n’es pas face à un mur, Tu es dans un passage où Tu ne dois rien contrôler, mais tout lâcher. Sois Toi, en Toi, et vis ce passage avec légèreté et non-interférence de ton mental. Ressens-le à d’autres niveaux sans Te sentir démuni par rapport à ce que Tu crois que Tu dois comprendre… : - « Je lâche tout et « Je Suis ». » Et il en est ainsi.

-  Ama Luna : Merci !

-  Ma  : Une autre question ?.........

…..Silence…..

-  Yosuel  : Alors mes Amis, Je crois que bien des choses ont été comprises à d’autres niveaux. Vous Vous permettez de ressentir de plus en plus ce que Vous Êtes, et de lâcher des aspects de Vous qui avaient besoin d’être lâchés. Surtout Vous comprenez de plus en plus que tout est en Vous, en l’instant, en conscience d’Être et dans la pleine Lumière que Vous Êtes, alors tout Vous répond. Ne rentrez dans aucun jeu de ce qui se manifeste, mais accueillez-le, dépassez-le, transcendez-le. Nous Vous amènerons à vivre de plus en plus ces moments si Vous en faites le choix. C’est l’ouverture à la pleine Conscience, c’est ce que Vous devez Vous permettre maintenant, et de Vous permettre de le vivre de plus en plus, chaque jour afin que Vous puissiez être de plus en plus en conscience en permanence, sans Vous devoir à quoi que ce soit, à Qui que ce soit, sans Vous devoir d’être d’une certaine façon, mais le fait d’être Vous, en votre espace, dans la pleine Lumière que Vous Êtes, Vous permet de ressentir ce que Vous Êtes, et de vivre votre quotidien autrement.

Soyez-Vous les Amis, et Je Vous retrouve bientôt. Maintenant certains d’entre Vous peuvent Me ressentir en permanence, car J’ai à cœur de Vous aider à rester Vous-mêmes chaque fois que Vous sortez de votre conscience d’Être en l’instant, et que Vous Vous amusez à aller Vous promener dans la conscience de masse où Je ne sais pas où ! Et il en est ainsi.

Je Vous bénis, recevez mon adombrement………..et Je Vous tiens fermement la main. Et il en est ainsi. Votre Serviteur, Yosuel .

-  Ma  : Namasté Yosuel .

-  Tous  : Merci…. Namasté Yosuel .

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna

 Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session à Mirabel et Blacons.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi