Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Retranscription de la Rencontre/discussion-Questions/réponses à Mirabel et (...)

Retranscription de la Rencontre/discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons du 1er/05/2016

dimanche 5 juin 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre/discussion-Questions-réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 1er Mai 2016

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Ma Nanda Aweh

 Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma Nanda Aweh  : Vous Vous laissez aller…………. Vous Vous détendez, Vous lâchez prise………..

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience dans la Lumière que Nous sommes ................et Nous expirons très, très lentement……. Présence…….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience dans notre Lumière .................et Nous expirons très, très lentement……. « Être », sans penser, sans aucune interférence, ni du mental, ni de la personnalité humaine……

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience dans la Lumière que Nous sommes ................et Nous expirons très, très lentement……. Au cœur de notre Être, Nous Sommes……… « Être », simplement…………..

…….Pause……

-  Yosuel  : Mes Amies, Je Vous salue, Je Vous retrouve, un petit groupe un peu plus maigre qu’hier, mais oh combien puissant ! Alors mes Amis, Je Me fais un plaisir, une joie de répondre à vos questions, qui comme Vous le savez ne doivent concerner que ce que Vous vivez et que ce qui Vous empêche d’aller de l’avant. Et c’est ainsi.

-  Ma  : Une question ?..............

-  Amayah  : Quels sont les obstacles ou les peurs qui M’empêchent encore de ressentir pleinement ce que « Je Suis » ?

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose en Nous…..

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu chemines, et en même temps Tu apprends à être Toi. Ne cherche rien, ne Te pose pas de questions, accepte de faire un pas après l’autre, et en même temps, Tu Te demandes toujours : - « Est-ce qu’il n’y a pas quelque chose que Je ne fais pas comme il faudrait le faire ? Est-ce qu’il n’y a pas quelque chose que Je M’empêche de faire pour « Être » ? Est-ce qu’il n’y a pas une attitude spécifique ? Est-ce qu’il n’y a pas encore des états de peurs, des incontournables impondérables, et toutes sortes de choses que Je ne M’autorise pas, qui ne Me permettent pas « d’Être », qui M’empêchent de ressentir ce que « Je Suis », qui ne Me permettent pas de vivre pleinement ce que Je crois être l’état spécifique Divin ? »

Alors mon Amie, et si Tu lâchais tout, et si Tu ne Te posais plus de questions, et si Tu Te permettais simplement d’être Toi, en Toi, sans rien faire d’autre. Je sais, ça Vous parait compliqué, inhabituel, inconcevable, utopique. C’est pour cela que Vous Vous compliquez la vie et les choses, parce que c’est votre réalité, et Nous accentuerons de plus en plus sur cette réalité, jusqu’à ce que Vous ressentiez que c’est votre état naturel, et que tout ce qui Vous a enfermé dans l’Humain est un conditionnement et n’est pas naturel. C’est le naturel qui Vous pose problème, parce qu’il n’y a rien à chercher, il n’y a rien à concevoir, il n’y a rien à creuser, il n’y a rien à être d’une façon spécifique.

En même temps, Je Te dirai : Tu as certes encore des peurs. Ces peurs, elles Te bloquent d’une certaine façon. Ces peurs elles T’empêchent de Te voir autrement. Et en réalité, quelles sont ces peurs ? Toujours être à la merci des Autres, toujours la peur de ne pas trouver l’idéal Compagnon, qu’il y ait toujours un problème sur lequel Tu vas trébucher, toujours les inconditionnelles questions par rapport à l’abondance, toujours ces peurs liées par rapport à tout ce qui se passe dans ce monde. Comment supporter les Autres ? Comment M’exprimer pour dire les choses et être entendue ? Et surtout la peur que rien ne bouge réellement pour Toi, alors que Tu sais que Tu n’es déjà plus dans la même conscience et que bien des choses ont déjà bougées pour Toi. Cesse de Te croire dans l’incapacité à vivre pour Toi en Te posant d’inlassables questions : - « Je lâche tout……. Je réapprends à être Moi, sans rien faire d’autre. Je laisse ma propre Conscience impulser ce qui Me correspond, sans aucune intervention, sans aucune recherche, sans Me demander si ce qu’Elle impulse est ce qui Me correspond. »…. A Toi de le ressentir, à Toi d’être ouverte à ce qui T’est impulsé, et dans ta grandeur, Tu ressens ce que Tu as à cœur de faire, de créer et de vivre pour Toi. A ce moment-là, Tu impulses avec ta Conscience ce que Tu veux voir se manifester pour Toi, et c’est la clé, et Tu laisses faire sans aucune interférence.

Maintenant il y a aussi la peur : - « Est-ce que ce n’est pas trop simple, et est-ce que cela ne va pas demander beaucoup de temps. » Le temps est ce qui Vous permet de tout dépasser, et d’intégrer le taux de Lumière au fur et à mesure de tout ce que Vous dépassez, libérez. Mais Vous pouvez dès à présent impulser ce que votre propre Conscience Vous impulse, et quand Vous avez ressenti en Vous que c’était votre réalité, alors Vous l’impulsez par Vous-mêmes, et Vous laissez faire. Et cela peut se manifester très rapidement. A Vous « d’Être », et ne pas Vous laisser interférer par aucune pensée ne permettant pas de laisser l’énergie Vous servir dans ce qui Vous correspond.

A Toi mon Amie de ne pas Te chercher, de ne pas croire qu’il y a quelque chose de spécifique que Tu dois faire, d’avoir une attitude spécifique. Sois-Toi, naturelle, en Toi, et Nous venons de Vous donner les clés. Et c’est ainsi mes Amis. Et ce jour de 1er Mai 2016 est pour Vous un passage avec cette clé essentielle de l’état « d’Être » et de la réalisation. Et il en est ainsi.

Prenez un moment, permettez-Vous de ressentir sans aucune interférence, simplement « Être »…..

…..Pause…..

-  Ma  : Une autre question ?.........

-  Caro  : Bonjour, bonjour.

-  Yosuel  : Je Te salue, salue.

-  Caro  : J’ai un questionnement un peu, et un conseil un peu, voilà, dans une situation nouvelle, Je partage avec une amie Martine des stages d’enseignements Shiatsu, et Je vois là, pour la deuxième année, c’est pas tout à fait clair par rapport au côté argent. C’était clair et puis en fait, voilà, Elle M’envoie un mail où Elle raconte des choses, et J’étais un peu surprise. Et Je voulais voir un peu, avoir un conseil sur le positionnement, suite aux évènements….

-  Yosuel  : Mon Amie, Je ne suis pas gestionnaire ! Maintenant Je Te dirai : Tu as à cœur d’être Toi. Comme Tu le dis, Tu à cœur que les choses soient claires. Tu aimes que les échanges soient honnêtes, que la relation soit fluide, mais voilà, Tu dois comprendre que tous les Êtres n’ont pas la même perception quant Eux-mêmes sont pris dans des problématiques, dans des tourbillons énergétiques où Ils se confondent dans la conscience de masse, sans même savoir où Ils se situent, et sans même savoir qu’il y a des émergences de leurs propres aspects reliés à ce qu’Ils ont vécu, aussi bien dans cette vie que dans leurs vies antérieures. C’est un Être qui T’affectionne, c’est un Être qui a envie de faire les choses avec Toi, et en même temps, c’est un Être qui ressent que Tu n’es plus celle qu’Elle a connu. Tu dégages quelque chose qu’Elle-même ne comprend pas, et qu’Elle n’est pas prête à aller ressentir en son Cœur. C’est un Être qui a des souffrances, des croyances, et une certaine main mise sur les Autres. Elle sent que Tu Lui échappe. Elle sent que Tu prends ton indépendance, que Tu T’affirmes, que Tu es Toi, mais dans une conscience bien plus légère, bien plus exponentielle, et surtout qui ne correspond plus à ce qu’Elle se nourrissait de Toi.

Alors mon Amie, sois-Toi, pleinement en conscience de la Lumière que Tu Es, de l’Amour que Tu Es, de l’Amour inconditionnel. Soit Tu fais le choix de perdurer dans cette forme d’association en restant Toi dans ta joie, en T’exprimant avec ton Cœur, en disant ce que Toi Tu veux ou Tu ne veux pas, mais sans peur de la réaction, sans préjuger de quoi que ce soit, en étant Toi, dans ta Lumière, dans ton Cœur, naturelle. Et Tu fais ce que Tu as à faire, et Tu échanges, et Tu es dans ta joie et dans ta Lumière. Tu expanses ta Lumière à cet Être et à tous Ceux que Vous côtoyez, et dans votre activité. Et Tu apportes bien plus à tous ces Êtres, sans rien imposer, simplement en étant Toi…ou Tu décides de créer tes propres cours, et de créer par Toi-même. Et cela T’appartient mon Amie. A Toi de ressentir ce que Toi Tu veux vivre, ce que Toi Tu décides maintenant pour Toi. Ne prends pas de décisions en fonction de ce que pourrait T’impulser ta personnalité humaine, mais dans le calme intérieur, comme cela vient d’être dit, laisse ta Conscience T’impulser ce qui Te correspond. Ressens-le, puis à ton tour, avec la Conscience, Tu impulses ce que Toi Tu veux voir se manifester pour Toi. Et c’est ainsi. C’est le plus beau conseil que Je puisse Te donner et T’offrir.

-  Caro  : Merci, merci !

-  Ma  : Une autre question ?.........

-  Emaliah  : Qu’est-ce qui est prêt à sortir ?

-  Yosuel  : Qu’est-ce qui est prêt à sortir ? Je fais le tri…… Il y en a une là, non, Je vais la laisser pour une prochaine fois… Celle-ci, ça demande encore un petit peu de temps… Celle-ci, elle s’accroche, on va la laisser s’accrocher, on verra quand elle se décidera de se détacher… Ah, celle-ci, attends Je vais souffler, elle est prête à se décrocher…

-  Emaliah  : On y va…

-  Yosuel  : …En réalité, Tu joues encore beaucoup avec Toi-même. Prends une profonde et lente respiration en conscience et lâche tout  !............... : - « Je n’ai plus à Me jouer de Moi-même… Je n’ai plus à jouer un rôle… Je n’ai plus à Me considérer d’une certaine façon. J’accepte d’être Moi. Je lâche tous les impondérables à vouloir plaire, à faire ce que l’on attend de Moi. Je M’écoute, mais sans rentrer dans d’autres croyances ou d’autres impondérables, comme du genre : Je lâche tout, mais comme il ne faut pas subir, comme il ne faut pas se confondre dans les Autres, comme il ne faut pas se laisser happer par les Autres. »… Et Je pourrais T’en dire encore et encore… : - « Alors Je vais créer un état d’être. » Et Tu sais ce qu’il va se passer ? Cela ne marchera pas, et Tu vas créer d’autres impondérables, d’autres murs, d’autres croyances.

Accepte simplement d’être Toi, naturelle, en Amour de Toi-même, dans ta Lumière. Point !.... Et là, Tu rayonnes, Tu ne penses plus, Tu ne Te mets plus d’autres inconditionnels états d’être, Tu es Toi, dans ta clarté, dans ta légèreté, et Tu laisses ta propre Conscience T’insuffler ce qui Te correspond. Et en rayonnant, en étant le Maître, en étant toujours dans ta Lumière, quelle que soit la situation qui se présente, Tu auras toujours le ressenti de ce que Tu dois transcender et impulser pour être au-delà de cette situation, pour ne pas subir, pour « Être », et Te permettre de vivre en étant Toi-même. Et c’est ainsi.

-  Emaliah  : Merci Yosuel  !

-  Ma  : Une autre question ?.........

-  Aline  : Je vais essayer de poser ma question. J’ai eu des réponses hier déjà, mais en fait, J’ai eu une drôle de sensation par rapport à ce que J’ai vécu dernièrement avec un Être, voilà une autre épreuve. En fait, Je suis rentrée dans un jeu, alors hier, J’ai pu ressentir que c’était une partie de Moi. Je pense avoir fait encore une dernière expérience du fait d’être rentrée dans la personnalité humaine, à nouveau de rentrer dans plein de questionnements, dans plein de tortures. En venant, Je Me disais Je vais poser la question : comment Me débarrasser définitivement de cet état d’être ? Qu’est-ce que J’ai expérimenté en fait en vivant encore cet état de ma personnalité humaine, est-ce que c’est une partie de Moi qui demandait encore à se manifester ? Avant de vivre ça, J’étais vraiment de plus en plus en harmonie avec Moi-même, Je prenais soin de Moi, J’étais souriante, gaie, joyeuse, et Je Me suis attirée ça encore comme expérience, et Je n’ai plus envie de ça, et J’espère que ce sera la dernière fois. Je suis tombée très bas quand même !

-  Yosuel  : Ma chère Amie, déjà ne pense pas que Tu es tombée très bas, mais honore-Toi, accueille-Toi dans ton expérience. Comme dirait Adamus  : - « Je suis aussi cette expérience où Je Me cherche dans l’Autre, où Je Me confonds dans l’Autre, où Je veux que l’on M’aime, où Je veux que l’on réponde à mes attentes, et en même temps, Je suis un Être Divin. J’accepte tout, et ensuite Je fais mes choix. »

Cela T’a été dit, Tu n’avais pas à Te poser de questions, Tu as ressenti, Tu as accepté, Tu as intégré. Il Te suffit simplement maintenant d’être Toi, en Amour de Toi-même, sans ne plus vouloir absolument T’attirer un Être pour partager ta vie. Accepte que de ressentir d’être en Amour de Toi-même, Te permettra de partager, et si c’est ton choix, cet Amour avec un autre Être, lorsque Toi-même Tu Te permettras « d’Être », sans Te fourvoyer dans l’Autre, sans vouloir absolument Te L’attirer dans tes filets. Tu n’as pas à vouloir qu’un Être réponde absolument à tes besoins, à ce que Tu attends de Lui parce que ton Cœur a parlé. Apprends à être Toi, laisse l’Autre être. Vis chaque instant en Amour de Toi-même, dans la joie d’être, dans la joie de vivre, dans ta Lumière, en conscience, et laisse les choses se faire au fur et à mesure, sans Te préoccuper de ce que sera demain. Si Tu rencontres un Être dont ton Cœur Te parle et qui a à cœur Lui aussi d’échanger ce qu’Il Est, alors laisse-Le s’exprimer, laisse-Le s’en venir à Toi, ne L’attire pas, n’émets aucune énergie de pouvoir par le biais du virus de l’énergie sexuelle. Sois-Toi, naturelle, accueille, échange, et les choses se feront d’elles-mêmes. Si elles ne se font pas, c’est qu’il y a quelque chose qui n’est pas en adéquation, et Tu ne peux pas exiger d’un Être qu’Il réponde à tes attentes, car cela T’amènera toujours à vivre des déconvenues, des souffrances, et surtout un manque d’Amour de Toi-même. Et il fallait que cela soit redit.

Je T’honore parce que Tu comprends et Tu ressens de plus en plus ce qui est d’être en Amour de Soi-même, sans ne plus vouloir se confondre dans l’Autre. Cela a été un long cheminement pour que Tu arrives à ressentir à des niveaux subtils ce que cela représente. Alors mon Amie, sois-Toi, sois en Amour de Toi-même et ne cherche plus à attraper une proie ! C’est ainsi….

-  Aline  : C’est Lui qui est venu Me chercher, alors...

-  Yosuel  : Et ensuite ?

-  Aline  : Et ensuite ?

-  Yosuel  : C’est ce que Je veux dire ! Sois-Toi, et ne cherche pas à vouloir absolument un Compagnon. Lorsque le moment se présentera, parce que Tu auras tout lâché, parce que Tu seras Toi, en Amour de Toi-même, alors Tu le ressentiras, Tu ne seras plus dans le pouvoir, Tu ne seras plus dans les attentes et comme Je Te l’ai dit : les choses se feront naturellement. Et c’est ainsi.

-  Aline  : Merci.

-  Ma  : Une autre question ?.........

-  Caro  : Je veux bien demander, par rapport il y a quelques sessions où J’avais eu des conseils, mais par rapport à la famille, ma position par rapport à la famille, voilà, le besoin de lâcher, et Je voulais savoir si J’avais encore des choses, J’ai le ressenti d’avoir lâché pas mal de choses, et Je voulais savoir si J’avais encore des compréhensions à avoir, est-ce qu’il y a encore des choses que Je ne ressens pas encore ou dont Je n’ai pas conscience et qui Me seraient utile de connaître.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as lâché beaucoup de choses, et ton Cœur est généreux, ton Cœur est grand, et Tu es en Amour de « Tout Ce Qui Est ». Maintenant il est vrai que Tu comprends de plus en plus que chaque Être vit ses souffrances, ses états d’être très perturbants liés à tous les inconditionnels que les Humains vivent dans cette conscience de masse, dans cet enfermement, et surtout dans cette loi karmique. Tu ne peux pas changer les choses, Tu ne peux être que Toi, accueille-Les, sois simplement Toi dans ta joie de vivre, dans ta joie d’Être, dans la Lumière que Tu Es. Sois naturelle avec Chacun, ne rentre dans aucun jeu, ne Te laisse pas aspirer dans ce qu’Ils sont, dans ce qu’Ils vivent, car Tu le comprends de plus en plus, tous les Êtres qui ne se reconnaissent pas dans ce qu’Ils sont, vivent d’incontournables rejets d’Eux-mêmes et de nourriture énergétique les Uns envers les Autres. Tu n’es déjà plus dans ce contexte, alors accepte-Les tels qu’Ils sont, mais ne rentre pas dans leurs jeux, ne Te laisse pas aspirer dans les énergies de la conscience de masse dans lesquels Ils veulent T’attirer. Sois ferme, sois-Toi, exprime-Toi lorsque Tu le ressens au niveau de ton Cœur en laissant ta propre Conscience s’exprimer. Ne culpabilise en rien. Sois-Toi, naturelle, et accompagne-Les, laisse Nous œuvrer à travers Toi, et fait ce qu’il Te semble bon de faire, mais sans ne plus T’impliquer, sans ne plus rien prendre sur Toi. Tu le sais maintenant, Chacun doit décider soit de perdurer à vivre les expériences dans cet enfermement et dans cette nourriture énergétique, ou décider de se re-trouver en son Cœur. Il n’y a rien d’autre qui puisse être dit. Sois-Toi, sois ce que Tu Es, sois cette joie que Nous affectionnons, sois cette joie que Nous aimons Te voir exprimer, sois simplement Toi, mais ne dévie pas d’un pouce d’être Toi en ton Cœur, sans ne plus Te devoir à Qui que ce soit, tout en faisant ce que Toi Tu as envie de faire dans ta générosité, dans l’Amour que Tu Es. Et c’est ainsi.

-  Caro  : Merci !

-  Ma  : Une autre question ?.........

…….Silence……..

- Yosuel : Alors mes Amis, Je vais conclure cette session, en faisant comme Vous l’appelez « un tour de table ». En premier, Je vais partir en ligne droite, parce que Je ressens qu’il y a quelque chose qui doit être débouchonné ! Qu’est-ce qui se passe en Toi présentement ?

-  Ama Luna  : Ho, la la….

-  Yosuel  : Je vais Te dire : Tu as une remontée de croyances, alors que Tu sais être Toi dans ta joie, dans ton humour, mais là, c’est comme Tu l’as dit, un gros bouchon qui n’est pas ce que Tu Es, dans lequel Tu n’as pas à Te confondre ! Cela ne T’appartient pas, cesse d’aller dedans, de T’alourdir, de Te sentir dans un certain mal être : - « Je peux être Moi. Je peux Me permettre de laisser ma propre Conscience M’insuffler ce que Je suis à même de créer pour Moi dans tous les domaines de ma vie, sans que Je ne Me fasse de soucis. J’accepte enfin de lâcher tout ces impondérables où Je tourne en rond dans la croyance que cela est trop difficile pour trouver sa voie, pour être pleinement Soi, pour faire le ménage intérieur et surtout extérieur. Je n’ai plus à rentrer dans certains jeux où Je Me confonds avec des incapacités à être Moi, à vivre pour Moi, à créer pour Moi, à être légère, à être simple, naturelle. C’est comme s’il fallait que Je Me triture les méninges pour pouvoir comprendre ce que Je vis d’une certaine façon. » Et c’est là que Nous Te disons, comme Nous le disons à Vous tous : lâchez tout !

On prend une profonde et lente respiration en Conscience dans la Lumière que Nous Sommes et Nous lâchons tout……………...

- « En mon espace « Je Suis ». En mon espace, J’accepte et Je Me permets « d’Être simplement »……. J’accepte d’être là et de ne plus jouer le jeu du mental…………. J’accepte d’être en Conscience et de ne plus Me jouer à Moi-même………… Tout ce que Je vis, Je l’accueille, sans Me juger, et Je Me permets d’être Moi, de laisser ma propre Conscience M’insuffler ce que maintenant Je suis en droit de vivre, de ressentir ce qui Me correspond et de créer pour Moi………….. J’accepte de ne plus Me chercher au travers d’impondérables pensées pour comprendre les choses au niveau du mental, qui de toute façon ne comprend pas et ne M’amènera jamais les compréhensions……… Je suis dans cette transition où Je Me permets enfin de faire le choix conscient de tout lâcher, et de permettre à ma propre Conscience de M’insuffler ce que Moi-même Je suis venue faire sur cette Terre, et ce que Je suis en passe de pouvoir vivre pour Moi, dans ma beauté, ma grandiosité, ma créativité, en Amour de Moi-même, en laissant le flux circuler, sans ne plus l’obstruer d’aucune façon. »……………..

Peux-Tu accepter de ne plus obstruer le chakra de la pleine Conscience où Tu peux T’exprimer, Toi, pour Toi, et avec les Autres ?............... Et c’est ainsi.

-  Ama Luna  : Merci !

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Amie Amayah , Tu aimes la vie, Tu as lâché de plus en plus toutes tes petites manies dans des principes enfermant, il y a une ouverture qui se fait, il y a une ouverture plus légère dans ton expression, mais ne T’attache plus au fait de vouloir être aimée, acceptée, considérée, valorisée, et prise pour un petit Être que l’on doit choyer. Lâche tout !................ Affirme-Toi, sois-Toi, positionne-Toi pleinement en ton Cœur, dans ce que Tu Es, montre-Toi telle que Tu Es : un Être qui aime la vie, un Être qui est dans la joie, un Être qui a à cœur d’échanger dans l’amusement, et plus avec des retenues anciennes énergies où Tu T’accrochais aux Autres : - « Je Me positionne maintenant…… Je comprends maintenant que toute l’aide dont J’ai besoin, elle est en Moi, en ma propre Conscience, en ma propre confiance en Moi-même, et nulle part ailleurs. Et c’est ainsi.

-  Amayah  : Merci.

-  Yosuel  : Ma chère Amie Aline , accepte enfin de dire « Oui » à la vie pour Toi, et non de dire « Oui » à la vie en M’accrochant à quelqu’un d’Autre : - « Je peux vivre cette vie pour Moi en laissant les Autres être, et en sachant que de toutes façons, Je ne Me trouverai jamais en M’accrochant à Qui que ce soit ou en Me nourrissant de Qui que ce soit. Je peux maintenant Me positionner, être Moi, M’affirmer, rayonner, être dans la joie. Alors Je sais que tous les Êtres qui Me correspondent et qui seront prêts à Me servir s’en viendront à Moi ! J’ai fait des pieds et des mains pour Me re-trouver, mais sans vouloir lâcher le fait de M’accrocher à un Être ou aux Autres. »… Et Tu es arrivée à un moment de ta vie où Tu as compris que cela ne servait plus à rien de s’accrocher à Qui que ce soit, mais de prendre ton propre envol, car maintenant Tu vas ressentir de plus en plus qu’en étant Toi, dans ta Lumière, en conscience, tout peut s’en venir à Toi, sans ne plus jamais dépendre de Qui que ce soit, sans ne plus Te nourrir de Qui que ce soit. Et Nous T’accompagnons. Et il en est ainsi.

Alors mon Amie Caro , Tu vis de plus en plus en conscience qu’il Te faut être libre, Toi-même, vivre pour Toi, prendre tes décisions tout en Te mouvant au sein d’une famille, d’un travail, de relations, mais en étant Toi en Toi, sans ne plus Te laisser happer par Qui que ce soit, en prenant tes propres décisions, et en jouissant de la vie pour Toi. Ne Te crois surtout pas esseulée, car Tu vas comprendre et ressentir de plus en plus que ce que Tu Es en Toi va T’amener à vivre ce qui Te correspond, et surtout T’attirer tout ce dont Tu as besoin. Apprends à être en permanence en ton Cœur, en Conscience. Et Nous T’accompagnons. Et il en est ainsi.

Alors mon Amie Emaliah , libère-Toi de toutes tes chaînes inconditionnelles sur différents états d’être que Tu T’imposais pour ne pas subir, et pour être conforme d’une certaine façon : - « Je brise toutes mes chaînes, Je lâche tout, Je n’ai plus à attendre rien de Qui que ce soit, Je n’ai pas à Me jouer à Moi-même, à prendre des airs comme ci ou comme ça, à mettre en place un état d’être pour être acceptée ou être conforme, Je lâche tout !....... J’envoie tout balader, Je suis enfin Moi, en ma Présence, dans ma Lumière, dans ma joie « d’être ». Je pense enfin à Moi, à Me faire plaisir, tout en acceptant les Autres comme Ils sont, tout en Me mouvant avec tous Ceux que Je côtoie où que Je sois, mais Je ne prends plus aucun air, Je ne M’impose plus un état d’être pour être conforme aux Autres. Je suis libre, Je rayonne, Je suis la Lumière infinie, Je Me fais plaisir, et puis merde pour tous Ceux qui n’y arrivent pas ! » Et c’est ainsi.

-  Emaliah en riant : Merci Yosuel .

-  Yosuel  : Mes Amis, Je clôture cette session…

-  Ama Luna  : Hier Je parlais de champagne, et aujourd’hui Je fais sauter le bouchon ! Donc Je parlais d’une certaine continuité.

-  Aline  : J’ai juste une dernière question, par rapport au fait que Je peux Me nourris des Autres et tout ça… J’aime beaucoup faire des massages et Je veux savoir si en massant, Je Me nourris des Autres ou pas ?

-  Yosuel  : Lorsque Tu es Toi en Toi, lorsque Tu fais les choses avec passion et plaisir, lorsque Tu ne penses pas, mais que Tu Nous laisses œuvrer à travers Toi, alors ton activité elle est Divine, sans nourriture énergétique. Nous Vous le répétons : quoi que Vous fassiez comme aide aux Autres, faites ce que Vous aimez faire avec passion, joie, en restant toujours en votre Cœur, mais en Nous laissant œuvrer à travers Vous. Tu n’as pas à Te soucier si Tu Te nourris des Autres si Tu restes Toi en ton Cœur. Si Tu rentres dans les énergies de l’Autre et que Tu T’y impliques, alors oui, Tu Te nourris des énergies de l’Autre. Si Tu restes Toi, en ton Cœur, sans penser, en Nous laissant œuvrer à travers Toi, et en faisant ce que Tu as à faire avec passion et joie, non seulement Tu ne Te nourris pas de l’Autre, mais l’autre reçoit ce qui Lui correspond et qui Lui permet de s’alléger de bien des énergies, et aussi de rééquilibrer les parties qui doivent l’être. Et il fallait que cela soit redit ! Et Je T’honore de le permettre. Et il en est ainsi.

-  Aline  : Merci !

-  Yosuel  : Mes Amis, Je clôture cette session. Vous avez encore une fois de plus libéré une certaine quantité d’énergies qui Vous sont défavorables ; et surtout Vous êtes passés à une autre Conscience.

Soyez Vous, pleinement Vous, et rappelez-Vous : la clé importante de ce jour du 1er Mai 2016 : Vous êtes Vous, en Vous, sans penser, en permanence. Vous laissez votre propre Conscience Vous insuffler ce qui Vous correspond, puis Vous le ressentez...et dans ce que Vous voulez vivre, Vous insufflez à votre tour, au niveau de votre Conscience, ce que Vous voulez vivre et voir se manifester, sans rien faire d’autre, et surtout sans aucune interférence, en restant bien dans votre Lumière, en conscience du Maître que Vous Êtes et de votre Puissance de créativité et de la Force qui Vous anime. Et il en est ainsi.

Je Vous bénis et Je Vous dis : à une prochaine fois. Et il en est ainsi.

-  Tous  : Merci…. Namasté Yosuel .

* * *

Transcription : MaAna  Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session à Mirabel et Blacons.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi