Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Session n° 8 - La Conscience « d’Être » - Phase 1 - Initiation > Transcription de la session n° 8 à Mirabel et Blacons le 07/05/2016 - (...)

Transcription de la session n° 8 à Mirabel et Blacons le 07/05/2016 - Conscience "d’Être"

dimanche 13 novembre 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session n° 8 à Mirabel et Blacons (Drôme – 26)

« Conscience d’Être »

Animée par Yosuel

Intervention de l’Archange Anael

canalisés par Ma Nanda Aweh

Samedi 7 mai 2016

1ère partie  :

Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, Chacun s’installe confortablement……….

Introduction de Ma Nanda Aweh  : Eh bien c’est une joie de Vous accueillir, un bon groupe aujourd’hui !

Et J’honore Ceux qui ont fait de la route, du Puy en Velay, de la région de Lyon ou de l’Ain…. Et c’est une joie pour Moi de partager ce cheminement que Nous faisons tous en Conscience pour Nous re-trouver et vivre vraiment au-delà de tout ce que Nous avons vécu….

Donc, Vous Vous laissez aller………….. Vous êtes en votre Cœur….

Marie-Denise et Jean-Louis , nouveaux à ces sessions, Je Vous dirai que le ré-apprentissage à être en connexion Vous demande, d’une certaine façon de descendre en Vous, en votre Cœur, c’est comme si votre conscience humaine Vous la descendiez au niveau du Cœur, et Vous le permettez… : - « Je permets à ma conscience humaine d’être d’une certaine façon en ouverture avec ma Conscience Divine… Je permets à ma propre Conscience Divine d’être présente ici en Moi, en mon corps, ici sur cette Terre. »……

Alors pour Vous deux, avant de commencer la session n° 7, Je vais juste faire un petit tour de la session n° 1 qui est très importante, c’est une intro qui exprime en gros le cheminement initiatique pour Vous re-trouver et aller au-delà de l’Humain, au-delà de toutes conceptions de l’Humain pour Vous libérer de tout ce qui Vous enfermer dans le dédale de la conscience de masse. Je vais vite faire le tour pour Vous dire :

 Vous êtes une Emanescence Divine, une Particule Divine, et non l’Humain que Vous croyez être. Pour Vous re-trouver en Conscience et le vivre, il va Vous falloir réapprendre à être Vous, en votre Cœur, en permanence. Ne tombez pas dans l’obsession, acceptez là où Vous en êtes, accepter qu’il Vous faille du temps, accepter que cela se fasse petit à petit, mais prenez-en conscience.

 Il est bon de respirer profondément en conscience le plus souvent possible. Lorsque Vous Vous détendez, prenez deux, trois respirations profondes et lentes. Le soir en Vous endormant, le matin en Vous réveillant, et justement en Vous réveillant honorez la journée qui commence, Vous pouvez dire : - « Je Suis, J’existe, et c’est une journée en conscience, une journée où Je peux Me permettre « d’être ». Et c’est ainsi. »… Ressentez votre joie, la joie « d’Être », la joie de vivre, de célébrer la vie le matin quand Vous Vous levez, quand Vous Vous réveillez.

Alors, cette respiration, Yosuel , Nous dit : la respiration consciente, parce qu’on va respirer en conscience, on est là, en notre Cœur, en connexion avec ce que l’On Est, et on respire profondément par le nez en étant en Conscience. On est conscient de cette respiration, on la vit.

- Donc la respiration consciente permet à ce que Vous soyez Vous et en parfaite corrélation en conscience.

- La respiration consciente Vous permet de lâcher tout ce que Vous vivez de tensions et surtout d’émotions.

- La respiration consciente amène chaque Être à ressentir en Lui sa Présence, et surtout sa capacité à être Lui dans le laisser aller.

- La respiration consciente c’est le mouvement, c’est l’interaction entre la conscience de l’Être et «  la Source  ».

- La respiration consciente est bénéfique à chaque Être qui se permet d’être Lui sans aucune interférence et surtout sans penser. Et il en est ainsi.

Donc Vous êtes en votre Présence, en votre Cœur, soyez simplement Vous, et laissez-Vous aller, ne cherchez rien « Être ». Lâchez toute emprise de votre mental, puis inspirez profondément par le nez. L’air que Vous inspirez oxygène tout votre corps et permet l’amplitude qui va bien au-delà de votre corps. Vous ressentez que cet air descend jusque dans votre ventre qui se gonfle comme un gros ballon, et Vous expirez lentement. Votre ventre se dégonfle, rentre à l’intérieur, l’air ressort par le nez.

 Pour prendre conscience de « Qui On Est », en notre Cœur et nulle part ailleurs, rien de l’extérieur Vous y amènera, eh bien ça va Nous demander de réapprendre à ne plus penser. C’est un des plus gros morceaux qui va demander du temps, et il est bon pour cela de prendre tous les jours des petits moments, ne serait-ce que cinq minutes pour Vous poser, en étant en votre Cœur, en votre espace, sans penser, jusqu’au jour où cela va être un état naturel, parce que le mental, qui fait partie intégrante de Nous-mêmes, on ne doit pas vouloir l’éliminer, car c’est impossible, il Nous aide à penser, mais lorsque l’on dit : réapprendre à ne plus penser, c’est au niveau de la conscience de masse.

Et lorsque Vous êtes Vous en votre Cœur, en connexion avec « Qui Vous Êtes », eh bien Vous allez avoir des pensées au niveau du mental Divin. Il n’y aura que des pensées d’Amour, que des pensées de créativité. Vous allez réapprendre à avoir confiance en Vous, à croire en Vous, à ne plus Vous devoir aux autres, à ne plus se nourrir des autres. Personne ne peut Vous changer, Vous imposer quoi que ce soit. C’est Vous le Maître qui faites vos choix, qui avez le libre-arbitre. Aidez-Vous en Vous voyant dans une belle Lumière.

Cela passe par être en Amour de Soi-même, apprendre à Nous accepter, à ne plus être dans le renoncement de la Vie en étant dans la survie. Etre dans son espace intérieur en permanence, réapprendre à écouter son Cœur. Et réapprendre à écouter son Cœur, c’est vraiment quand on est dans le calme intérieur sans ces pensées suggestives qui Nous traversent en permanence. Plus on va être Soi, en son Cœur, en connexion avec notre Conscience Divine, et plus Nous allons pouvoir permettre à notre Cœur de s’exprimer, et surtout à le ressentir. Etre pleinement Soi dans l’instant présent, dans l’instant de tous les instants. Ne plus se retourner sur le passé et ne pas se faire de soucis pour le devenir. Tout se passe dans l’instant présent. Tout ce que Vous émettez dans l’instant présent, tout ce que Vous êtes dans l’instant présent crée votre futur.

 Ne plus laisser sa personnalité humaine Nous gérer, cette fameuse personnalité humaine que Nous avons forgée durant toute cette vie et nos vies précédentes, avec tout ce que nos Parents Nous ont inculqués, ces Parents que Nous aimons, que Nous respectons, qui ont fait de leur mieux à Nous donner une éducation, mais sans savoir qu’Ils Nous trompaient d’une certaine façon dans des valeurs, des principes, des préceptes qui Nous amenaient dans la non-estime de Soi, de s’oublier et se devoir aux autres. Cette personnalité humaine, Nous l’avons forgée aussi avec l’éducation des écoles, le gouvernement et surtout les religions.

Alors cette personnalité humaine, Nous allons apprendre à ne plus lui donner d’intérêt, parce que Nous lui avons donné notre pouvoir.

Vous allez réapprendre à ressentir en votre Lumière la confiance totale en ce que Vous Êtes.

Nous allons petit à petit Nous libérer de tous les karmas, et cela en passe par ne plus être dans l’attachement, par intégrer tous nos aspects, toutes les parties de Nous éclatées, retrouver notre joie intérieure, cultiver l’humour, pas l’humour sarcastique, mais l’humour joyeux et plaisant.

Petit à petit, Nous allons ressentir notre Force qui ouvre la voie à notre Puissance de créativité, à être en Amour de Nous-mêmes et de « Tout Ce Qui Est », sans rien rejeter. Nous n’avons pas à Nous devoir à Qui que ce soit. Nous n’avons pas à croire que Nous devons donner en permanence, car le fait d’être en Amour de Soi, de rayonner, d’Être, d’être dans cet espace sans penser, fait que Tous bénéficient de ce que Nous émanons. Et en réalité, Nous allons réapprendre ce qu’est : le donner/recevoir. Nous avons surtout appris à donner, donner, donner et ne pas recevoir.

Nous allons réapprendre également à ne plus croire que Nous devons être conformes à ce que l’on attend de Nous. Egalement comment l’Energie peut Nous servir, comment tout transcender, tout changer dans notre Lumière, comment se libérer de tous les conditionnements, de toutes les croyances, de toutes les peurs, de tous les impondérables etc., etc.….

On va se libérer de toutes implications avec Qui que ce soit, et surtout ne plus se chercher en Qui que ce soit. Il va être nécessaire de se déconnecter chaque fois que Nous le pourrons du brouhaha quotidien, et le meilleur moyen, c’est d’être dans un endroit calme, seul. Ca peut être, soit dans une pièce, soit en se promenant dans la nature en se permettant d’être en son Cœur, sans penser, écouter la nature, respirer profondément, ressentir, embrasser un arbre, l’honorer. Mettez-Vous dos contre un arbre et en votre Cœur, ressentez les Energies de l’arbre dans votre dos en étant en osmose avec lui.

Nous allons réapprendre à Nous émerveiller de chaque instant de cette vie, de tout ce que Nous voyons, percevons, entendons. Et cela, petit à petit, va Nous amener à sentir comment Nous allons prendre conscience de notre multidimensionalité, de nos vies parallèles et de biens d’autres mondes.

Il va donc falloir Nous libérer de la soumission, de l’hypnose, de l’enfermement dans cette 3D, de la conscience de masse, parce qu’il faut comprendre qu’il n’y a pas 36 alternatives, il n’y en a que deux : soit Vous êtes en connexion avec votre Conscience Divine, en Vous, en votre Cœur, soit Vous êtes dans le mental qui Vous ressert toutes les pensées de la conscience de masse. Cette conscience de masse est comme un énorme égrégore qui entoure la Terre où il y a toutes les pensées possibles et inimaginables des Humains.

Vous allez réapprendre petit à petit à Vous régénérer, à parler à vos cellules.

Il faut accepter qu’il Vous faille du temps, avancer pas à pas afin de pouvoir tout intégrer, tout libérer. Ne cherchez pas à aller plus vite, car cela Vous déconcertera beaucoup plus que si Vous avancez à votre rythme. Chaque fois que Vous libérez quelque chose, que Vous intégrez quelque chose, Vous intégrez un taux de Lumière. Vous ne pouvez pas intégrer totalement la Lumière, sinon Vous repartiriez, Vous exploseriez, ce n’est pas possible ! Et vouloir aller trop vite Vous amènerait alors à vivre plus de déconcertations, d’incompréhensions, mais surtout des frustrations.

Comprendre que rien de l’extérieur ne Vous amènera à votre propre Conscience « d’Être » en Vous, à cette re-connexion en Vous, de ce que Vous Êtes en réalité. C’est en Vous que tout se passe !

Comprendre que tout a sa raison d’être et que rien n’est jugeable, ni critiquable, mais que tout est expérience, et que tout peut être vécu sans ne plus y voir la souffrance, mais l’Amour libérateur. Ne Vous cherchez plus dans quoi que ce soit à l’extérieur, n’essayez pas de Vous percher on ne sait où… Soyez-Vous, en Vous, c’est en Vous que cela se passe. Notre Moi supérieur, c’est notre ADN. Tout est en Nous.

Nous sommes rentrés dans une conjoncture depuis fin 2012, dans un nouveau cycle que Métatron a appelé : « le Retour sur Soi », et il n’y a plus de retour en arrière possible. Ce monde est en transmutation. Le nouveau monde est déjà créé, à Vous de faire vos choix, Vous laissez-Vous aspirer dans le calme, dans tout ce qui se dit, dans tout ce qui se passe, ou décidez-Vous de ré-apprendre à être Vous en permanence en votre Cœur et de créer dans ce Nouveau Monde, dans la joie, le partage.

Nous sommes la 5ème Humanité qui a bien failli disparaître s’il n’y avait pas eu un taux suffisamment élevé, aussi petit qu’il soit, mais il fallait l’atteindre, et ce fut fait, et Nous honorons tous les Êtres qui, à ce moment-là, étaient en Conscience, et qui ont permis que Nous passions la précession des équinoxes, et que Nous Nous acheminions jusqu’à ce nouveau cycle dans lequel Nous sommes rentrés depuis 2013.

Nous allons tout équilibrer : le féminin et le masculin, l’ombre et la Lumière, le yin et le yang etc., etc…et ainsi accéder au-delà de toutes les polarités.

Les Humains se nourrissent des Uns des Autres par la croyance que c’est ainsi qu’Ils vont pouvoir survivre et se retrouver un jour dans la possibilité de revenir à « la Source », ce qui est un impondérable dans la non-conscience de la Puissance même que sont les Êtres.

Nous allons petit à petit également Nous libérer du virus de l’énergie sexuelle qui est le pouvoir sur l’Autre, et que tous Ceux qui Nous dirigent émettent pour Nous tenir sous leur influence et se nourrir de Nous. Nous n’avons pas à adhérer à quoi que ce soit, à suivre Qui que ce soit, mais Nous avons besoin d’être guidés. Seuls, Nous ne pouvons pas y arriver, mais aucun Être n’est supérieur à un autre Être.

Donc cette guidance, on la fait en groupe, dans l’Amour de Nous-mêmes, sans croire qu’un Être est supérieur à un autre Être. Vous êtes une Emanescence Divine, et tous les Êtres sont des Emanescences Divines. Donc Nous allons apprendre à ressentir cette Puissance en Nous, afin que quelques soient les situations dans lesquelles Nous allons Nous trouver devant un Être que l’on croit supérieur, Nous allons L’accueillir et Nous sentir l’égal, et pouvoir Nous exprimer sans peur.

Nous allons réapprendre petit à petit, pour Ceux qui en font le choix, de comment vivre en couple, et plus comme cela a été influencé pour Nous contrôler et faire de Nous des Êtres qui se doivent à l’Autre, et ainsi ne pas être libres.

Nous allons petit à petit aller vers notre autonomie, vers notre Souveraineté, notre liberté, en créant pour Nous, tout en servant cette Humanité et toute « la Création ».

Et Je vais terminer mon intro par une phrase de Kryeon qu’Il a commenté le 29 juin 2014 : - « Lorsque les frontières de l’ignorance sont repoussées, la maturité progresse. »

Voilà ce qui va être développé au fil du temps, au fil des sessions. A Vous de faire le choix de vouloir réapprendre ce que Vous Êtes. Personne ne peut Vous obliger à quoi que ce soit, justement Vous allez apprendre à Vous dégager de toutes obligations, mais en sachant que ce vers quoi maintenant cette Humanité se dirige, Je dirai que Nous avons besoin d’être guidés tout au long de cette vie. Il faut en prendre conscience ! A Vous de persévérer, et selon vos possibilités, quand Vous le pouvez, prenez du temps pour Vous pou ressentir ce qui se passe en Vous, et ainsi de réapprendre à laisser votre Cœur parler.

Sachez qu’en participant à ces sessions, ce n’est pas une dépense que Vous faites, puisque de toute façon c’est ouvert à tous les Êtres, même les plus démunis, c’est un cadeau que Vous Vous faites, comme le fait d’aller chez le coiffeur ou de Vous offrir un massage, c’est un cadeau que Vous Vous faites, qui est comme, Je dirai, un investissement sur la valeur ajoutée qui est la vôtre !

…..Rires de Tous…..

Vous Vous laissez aller totalement…….. Vous Vous détendez, Vous ne pensez plus, Vous Vous permettez « d’Être » en votre Cœur, et Vous Vous laissez complètement aller, détente…………………

…….Pause……..

Nous accueillons la Présence des Êtres de Lumière en notre Cœur et en cet espace..……………

Prenez une profonde et lente respiration en conscience …………et expirez très, très lentement….. Présence……..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience …………et Nous expirons très, très lentement……… Être Soi, en Soi, sans penser………

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience …………et Nous expirons très, très lentement…… « Être », être Soi, simplement « Être », sans rien chercher………. « Je Suis », simplement, en Moi, en ma Présence, sans rien forcer……..

……Pause……

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. Je suis ce que Je Suis, Yosuel , un Elohim charmant, un Elohim qui Vous aime. Je suis parfois un peu direct, pas toujours très sympa, mais comme l’a dit Ma , Je Vous enveloppe de tout mon Amour. Et si Je ne suis pas toujours très sympa, c’est parce que J’ai à cœur de Vous montrer ce qui Vous empêche d’être Vous et de pouvoir le dépasser, parce que si Je Vous frottais le dos, Vous diriez : - « Encore, encore… », sans Vous permettre de ressentir ce que Vous avez créé et qui Vous empêche d’être Vous.

Alors mes Amis, il y a une chose que Je Vous dirai spécifiquement : n’ayez pas peur d’aller à la rencontre de Vous-mêmes en Vous. Acceptez-le………. Acceptez de Vous accueillir……….. Acceptez d’être présents en Vous………… Acceptez de Vous voir différemment……….. Acceptez que la vie peut être vécue autrement……….

Et maintenant mes Amis, que se passe-t-il en Vous, à l’instant même ?...... Marie , peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous, parce que ça Nous concerne tous, on fait le même travail en notre Cœur.

-  Marie  : Je sens mon cœur qui bat si fort…. En fait, J’ai des images qui Me reviennent de situations que J’ai vécues récemment qui étaient assez difficiles. Je ressens une bagarre intérieure. J’ai du mal à être en Moi, et Je M’en veux de ne pas être en Moi ! Et voilà, Je discute beaucoup à l’intérieur.

-  Yosuel  : Prends une profonde et lente respiration ……..et lâche tout………...... : - « J’accepte d’être Moi, sans Me chercher…………. J’accepte que lorsque rien ne M’interfère, sans chercher à être d’une certaine façon, et bien Je suis Moi, Je suis malgré tout dans mon espace. »…..….

Alors ce qu’il s’est passé, c’est que Tu as ressenti qu’il y avait des parties de Toi que Tu n’avais plus à subir. Elles ne sont pas ce que Tu Es, elles n’ont plus à Te gérer. Alors maintenant accueille-les, permets-leur d’être, intègre-les………. Sans rien faire d’autre, Tu les laisses intégrer ta propre Conscience, et Tu Nous laisses œuvrer pour T’aider dans cette intégration………. : - « Je ne suis pas ces parties, mais en même temps, J’avais à comprendre que Je n’ai plus à avoir peur de ce que « Je Suis », que Je n’ai plus à Me débattre intérieurement. Je n’ai plus à subir tous les impondérables qui ont jalonné ma vie et toutes mes vies. Je suis Moi maintenant. J’accepte l’ouverture totale et complète à la Conscience que « Je Suis », à mon « Je Suis » véritable………….. Je peux Me permettre « d’Être ». Il n’y a rien de spécifique que J’ai à faire, si ce n’est de Me permettre « d’Être », être Moi, simplement, mais sans Me laisser submerger par des tas de pensées qui Me dévient de ma Conscience, qui M’aspirent dans la conscience de masse. J’accepte enfin d’être Moi………. J’accepte de M’écouter……… J’accepte enfin de vivre pour Moi…………. J’accepte de ne plus avoir peur de ce qui s’en vient, mais d’être présente à Moi, dans la joie « d’Être »…………. Je sais que J’ai envie de vivre et non de survivre, d’être dans la joie en permanence, de faire tout ce que J’ai envie de faire, de ne plus Me limiter, ne plus avoir peur des Autres, du regard des Autres, de ce que l’on peut penser de Moi, et même maintenant Je M’en fou du rejet des Autres, parce que Je sais qu’en étant Moi, en respirant la Vie, en la vivant pleinement, en rayonnant, en étant dans la joie Je M’attirerai toujours les Êtres avec qui Je pourrai danser cette Joie, échanger, partager. »

Accepte enfin de ressentir les choses autrement, en Te permettant « d’Être », sans chercher une attitude spécifique……….. « Être » simplement, et c’est cela mon Amie qui Te contrariait ! « Je Suis » et Je le vis…

Alors mes Amis, Je vais Vous rappeler une chose qu’il est bon que Vous réentendiez : lorsque Nous Vous parlons, lorsque Nous Vous disons des choses pour Vous guider, comme Nous l’avons dit la dernière fois, c’est aussi Vous qui Vous canalisez, car Nous sommes tous à la fois une Conscience avec nos particularités, et en même temps, Nous sommes une seule et unique Conscience.

Lorsque Je M’adresse à Vous, ne le prenez pas comme quelque chose d’extérieur qui peut Vous troubler. Ressentez en votre Cœur que c’est Vous-mêmes qui Vous parlez, mais que Vous n’en êtes pas conscients. Ressentez avec joie combien ce qui Vous est dit, c’est Vous-mêmes pour Vous permettre d’avancer, d’aller au-delà, de revenir à Vous-mêmes, de revenir à « la Source », de revenir à la Conscience de votre Puissance, de votre beauté et de votre grandiosité. Et il fallait que cela soit redit !

-  Ma  : Prenons une profonde et lente respiration …………et laissons-Nous aller……….…..

-  Yosuel  : Alors Je ne vais pas M’étaler, Je vais simplement redire un petit peu ce qui a été dit la dernière fois, parce que Ma Me talonne, Elle Me secoue en disant : - « Dis-le, dis-le. »… Apprenez à être Vous, en Vous, en conscience, et plus Vous allez être Vous, sans Vous sous-estimer, sans ne plus Vous juger, sans ne plus être dans le déni de Soi, la négation de Soi, mais vraiment en Amour de Vous-mêmes, alors Vous ne Vous permettrez plus de juger et de médire sur Qui que ce soit, car Vous saurez alors que chaque Être vit dans la non-conscience de « Qui Il Est », vit dans l’attraction de la conscience de masse, et qu’Il est incapable de se voir dans ce qu’Il Est en réalité, et que tout ce qu’Il déverse sur Vous ou les Autres, c’est justement ses propres souffrances, ses propres peurs, ses propres critiques, son propre déni de Lui-même qu’Il ne veut pas voir et admettre.

Alors bien sûr, Vous n’avez pas à subir les Autres, mais ne jouez pas leurs jeux, ne rentrez pas dans leurs énergies, mais positionnez-Vous en Vous, en votre Cœur, dans la Lumière que Vous-Êtes, et exprimez-Vous clairement, fermement, dans ce que Vous voulez exprimer, mais en étant Vous dans votre Lumière, en Amour de Vous-mêmes et de « Tout Ce Qui Est ». Et c’est ainsi.

-  Ma  : Prenons une profonde et lente respiration……….. et laissons-Nous allez…..

-  Yosuel  : Alors mes Amis, que pensez-Vous de Vous-mêmes ?.................. Mon Ami, il va Te falloir Te redresser un instant, mon Ami cher Jean-Louis , peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne tous à différentes niveaux !

-  Jean-Louis  : Oui, oui, Je peux répondre, Je peux essayer…

-  Yosuel  : Laisse-Toi aller, ne cherche pas……. Descends de ton piédestal cher Ami, sois pleinement en ouverture de ton Cœur………. Permets-Toi de ressentir……… : - « Je Me permets d’être pleinement Moi, sans ne plus Me jouer à Moi-même… J’accepte enfin « d’Être »….… J’ouvre ma connexion…….. J’accueille ma Conscience Divine…… Je permets au flux de s’écouler en Moi et de lui permettre de s’exprimer sans que J’en ai peur. »……..

Elle est là, Elle a à cœur de s’exprimer, Elle ne veut pas que Tu La rejette ou que Tu La balances d’un revers de main, Elle est pleinement consciente de tout ce que Tu as vécu et traversé. Alors ouvre-Toi………. Tu as toujours voulu ressentir les choses au-delà de tous tes ressentis humains, au-delà de tout ce qui se vit, mais il y a un orgueil en Toi, accepte-le… : - « J’accepte de tout mon Cœur cet orgueil…..et Je Me permets de le dépasser………. C’est une forme de barrière, pas pour Me faire prévaloir, mais justement par peur d’entrer en totale connexion avec ce que « Je Suis ». J’accepte cette peur……… Je ne la contrecarre plus, et Je Me permets de ressentir…….. Il y a tellement de joie en Moi que J’ai refoulée. Il y a tellement d’Amour en Moi que Je ne Me permettais pas de vivre, car ce monde ne sait même pas ce qu’est l’Amour, ce monde ne comprend pas ce qu’est l’Amour, mais Moi, J’en ai un aperçu, et comme de toutes façons ce monde est fou, et les Gens sont inconscients, Ils sont méprisables, Ils sont incapables de s’ouvrir, alors Moi, Je refuse cet Amour, Je ne veux pas qu’Ils Me prennent et que Je souffre encore plus dans un monde d’incompréhensions, de violence, d’abjections. »…..

Mon cher Ami, ce sont tout cela qui ne T’ont pas permis d’être pleinement Toi-même. Que décides-Tu ?..... Il y a une source infinie en Toi, Tu peux décider de T’y ouvrir, de T’y abreuver, Elle est là, Elle a toujours été là, il n’y a jamais eu de séparation, il n’y a que ce que les Êtres s’empêchent « d’Être » et de créer d’innombrables barrières, de gigantesques murs, et de s’enchaîner dans des tas d’impondérables, de peurs, de croyances et de rejet de Soi et des Autres.

Si Tu es là mon Ami, et Tu le sais, il n’y a pas de hasard. Il y a longtemps qu’il y a une petite voix, mais qui Te semblait lointaine, lointaine, lointaine, au point que, elle était tellement imperceptible, que Tu ne voulais même pas l’entendre. Cette petite voix, elle Te disait : Tu es un Être grandiose, Divin, bien au-delà de ce que Tu vis, de ce que Tu as vécu, de ce que Tu as cru être d’une certaine façon. Alors sort de ton puits, remonte à la surface, et enfin respire à pleins poumons… : - « Oui, J’accepte ce que « Je Suis » en réalité. Oui, Je M’ouvre à ce que J’ai voulu rejeter, et en même temps que Je recherchais tant, que Je savais être là. » …

Alors Tu as fait des tas de choses, Tu T’es cherché d’une certaine façon, mais sans sortir de ton puits. Et maintenant mon Ami, vois-Toi T’envoler……. Nous sommes là, Nous n’allons pas Te montrer le chemin puisqu’il est en Toi. Nous n’allons pas Te dire ce que Tu dois faire, mais Nous Te prenons la main, Nous Te guidons, et chaque fois que Tu émettras avec tout ton Cœur d’aller de l’avant, alors Nous T’ouvrirons le chemin afin que Tu puisses en voir la Lumière et que Tu le déblayes en intégrant tout ce que Tu as vécu comme expériences et que n’as plus à vivre, qui ne sont pas ce que Tu Es, mais qui T’empêchent d’être pleinement Toi ici, dans cette vie en incarnation.

Alors mon Ami, oui, Je Te le demande : comment Te sens-Tu à l’instant même ?

-  Jean-Louis  : Joyeux ! Expansé…

-  Yosuel  : Alors, accepte-le ! Reste-y, vis-le et ouvre-Toi maintenant ! N’ai pas peur qu’il y ait des choses désagréables qui remontent, Tu n’as pas à les revivre. Dans ces moments-là, pose-Toi…. : - « J’accueille, J’accepte, J’intègre, Je transcende, Je transmute. »..… Tu Nous laisses œuvrer à travers Toi, Tu prends une grande respiration ……..et Tu vas de l’avant. Il en sera ainsi durant un certain temps jusqu’à intégration totale de tout ce qui T’empêche d’être Toi-même. Et Nous y reviendrons....

Je T’honore mon Ami et Je T’accueille. Reçois à l’instant même ma Lumière, ma Puissance et Je T’adombre…… Et il en est ainsi.

-  Jean-Louis  : Merci !

-  Yosuel  : Alors mes Amis, plus Vous allez être conscients de ce que Vous Êtes en réalité et que Vous déblayerez votre chemin, Vous allez être de plus en plus en conscience de ce que Vous Êtes et de la Puissance que Vous Êtes, mais il Vous faut tout lâcher, il Vous faut réapprendre à être Vous, pour qu’en Vous, en l’instant, Vous puissiez ressentir que ce n’est pas l’Humain qui crée, qui pense d’une façon non créatrice, mais la Conscience Divine en Vous qui impulse ce que Vous voulez vivre et voir se manifester, et lorsque rien ne Vous interfère, lorsqu’il n’y a plus aucune pensée suggestive de la conscience de masse et que Vous laissez l’Energie libre, en restant Vous-mêmes, sans rien manipuler, sans rien contrôler, sans aucune interférence quelle qu’elle soit, alors les Energies Vous servent, et c’est ainsi que Vous Vous attirez ce qui Vous correspond.

-  Ma  : Moi, Ma , Je rajouterai par rapport à ce que Yosuel vient de dire et qui fait suite un petit peu au dernier Shoud n° 8 d’ Adamus , au moment où Il jouait de la flute, et où Il Nous dit que contrairement à ce que l’on a cru que c’était par notre conscience que Nous bougions, que Nous faisons les choses, que Nous Nous remuons, et en réalité notre Conscience ne bouge pas. Elle est toujours stable ! Et c’est l’espace-temps qui bouge à travers Vous et Vous attire ainsi les énergies… Nous attirons les énergies !

Nous sommes en Conscience, Elle ne bouge jamais, Nous avons envie de boire de l’eau, Nous allons émettre que Nous avons envie de boire de l’eau, et c’est l’espace-temps qui va faire que Nous allons prendre la bouteille et boire de l’eau. Ce qui veut dire que en notre Cœur, notre Conscience crée, Elle crée tout.

Vous impulsez que Vous êtes dans l’abondance, que tout est facile, que Vous êtes dans la Lumière où le Maître sait que tout Lui parvient, à ce moment-là l’Energie Vous Vous L’attirez et Elle répond à ce que la Conscience a émise, mais il ne faut nullement avoir une interférence qui contrarie ce que Vous avez émis.

Et à un moment donné Adamus disait : - « Je joue de la flûte… »…et Moi, Ma , quand Il s’exprimait par rapport à être dans le calme, de jouer de la flute, et bien c’est comme si Je Me voyais dans un champ, dans la nature, il n’y a pas de bruit, il n’y a rien qui interfère, et la Conscience, Elle est là et Elle joue de la flute, et la musique, les petites notes qui sortent sont comme des milliers et des milliers et des milliards de petits pétales de Lumière, il y en a partout, et ces petits pétales de Lumière que Vous jouez en étant dans la joie, ils sont, dans l’instant présent, en mesure de pouvoir, et c’est une métaphore, de manifester ce que Vous émettez. J’ai trouvé que c’était quelque chose de grandiose de pouvoir imaginer pour le moment ce qui peut Nous permettre de comprendre comment l’Energie Nous sert, et que ce n’est pas Nous qui manipulons les choses, qui les contrôlons, et cela change complètement et totalement la façon dont l’Humain opère au niveau de la linéarité.

Voilà, J’avais envie de partager avec Vous ce que J’ai ressenti cette nuit-là avec Adamus .

-  Le groupe  : Merci !

-  Raoul  : Je peux dire un mot ?.... Cet épisode qui ramène au premier épisode de cette session M’a fait beaucoup de bien, c’est un bain de jouvence, c’est comme si on reprenait le travail à zéro. On a traversé les Alpes ce matin, eh bien ça aurait été comme une vallée éclairée par la Lumière, il n’y a pas tous ces nuages qui sont en bas où J’avais créé des assassins, des voleurs, des spolieurs, des bourreaux. Voilà ! Et la liberté était là, tout était possible, et il M’est venu une petite pensée en Me disant : mais est-ce que la nuit, lorsque l’inconscient reprend son vatout, est-ce que ce n’est pas le moment où les limites reprennent formes à travers des pensées qui échappent à la conscience.

-  Yosuel  : Au contraire mon Ami, la nuit est propice à bien des libérations, à bien des compréhensions, ce que Vous ne Vous permettez pas le jour. Attends-Toi d’être un petit peu secoué même la nuit ou même réveillé !

-  Raoul  : Ca M’arrive ! Mais d’être là, c’était parfait !

-  Yosuel  : Alors mes Amis, Vous l’avez compris, il se passe bien autre chose au-delà du simple Humain limité que Vous avez cru être. Il se passe bien autre chose au-delà de tout ce que les Humains vivent encore dans les limitations et dans l’enchevêtrement de la conscience de masse. Alors ce que Je Vous dirai pour l’instant, c’est qu’il Vous faut cesser de Vous apitoyer sur votre sort, et de décider enfin d’être ce que Vous Êtes, et ne plus laisser votre mental Vous assourdir avec des tas de pensées de limitations, de petitesses, de sous-estimations, de toutes les croyances possibles et inimaginables.

Affirmez-Vous les Amis, reprenez-Vous en main. Vous n’êtes pas tout ce que Vous avez cru être et que Vous avez expérimenté depuis de nombreuses vies, et Nous y reviendrons. Nous allons Vous aider et Vous guider à aller au-delà, et de ne plus Vous voir dans la soumission, dans la petitesse, mais d’aller au-delà de tout ce que Vous avez vécu dans l’Humain, et au-delà de tout ce qui Vous maintient, d’une certaine façon à tous les niveaux, dans la non-perception de votre propre Puissance. Et c’est ainsi.

Alors mes Amis, Chacun de Vous a ressenti, à différents niveaux, ce qui L’encombrait, ce qui ne Lui était plus nécessaire. Vous avez intégré un taux de Lumière qu’il Vous était possible d’intégrer. Vous avez une fois de plus élevé votre conscience en votre Conscience. C’est ainsi que Je M’exprime pour l’instant, mais les choses évoluerons au fur et à mesure.

Détendez-Vous, ne Vous laissez pas submerger par vos pensées, émettez en votre Cœur que ce que Vous voulez émettre pour Vous, ayez des pensées d’Amour pour Vous-mêmes et l’ensemble, ne parlez plus pour parler, réapprenez à émettre en votre Cœur ce qui Vous sert, et tout ce qui Vous sert, sert l’ensemble. Alors décidez d’être Vous, décidez-le maintenant, et vivez-le. Et Je Vous attends au tournant pour voir si effectivement Vous Vous permettez de le vivre durant votre pause goûter ! Et Je Vous retrouve ensuite, mes Amis. Et il en est ainsi.

-  Le groupe  : Merci Yosuel . Namasté.

************* Pause goûter******************

2ème partie  :

-  Ma Nanda Aweh  : Vous Vous laissez aller……….. Détente totale….……….

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience ………et Nous expirons très, très lentement…… Présence……… Présence en Soi, en son Cœur, en son espace………

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience …………et Nous expirons très, très lentement……… Être Soi, en Soi, sans aucune interférence du mental, ni de la personnalité humaine…………….

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience …………et Nous expirons très, très lentement………. En notre Cœur, Nous Sommes……… Présence « Je Suis »…….

…..Pause…..

-  Yosuel  : Alors mes Amis, comment s’est passé votre goûter ? Avez-Vous été Vous, sans perturbation d’aucune sorte ? Exprimez-le en Vous, Je Vous entends, Chacun, Chacune…………

…..Pause…..

Alors mes Amis, comment Vous considérez-Vous ?...................... Mon Amie Sylvie , J’ai envie que Tu Me répondes, Tu avais déjà répondu il y a un certain temps, est-ce que les choses ont évolué ?

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Sylvie  : Les choses ont évolué dans le sens où J’ai le sentiment d’être plus consciente de ma Lumière quand Je suis dans ma Lumière, mais Je ne le suis pas encore à 100%.

-  Yosuel  : Quand Tu as conscience de ta Lumière, comment Te vois-Tu, comment Te ressens-Tu ?

-  Sylvie  : J’arrive à ressentir la Joie, même la Force, une Force, une Puissance. Je vais prendre un slogan : une Force tranquille….

-  Yosuel  : Alors, Je vais Te dire : Tu es déjà en passe d’accepter ce que Tu Es. Il y a encore quelques lacunes, mais Je Te le dis : Tu as avancé à grands pas, même si Tu as avancé à ton rythme, Tu n’as pas cherché à aller plus vite et finalement, à ton rythme Tu as avancé à grands pas, et Nous T’accompagnons. Tu as accepté bien des choses, Tu as dépassé bien des choses, et ici de notre côté, Nous saluons le chant qu’ Amanayah en Toi exprime maintenant. Il était temps que Tu le reçoives, car ton Cœur a explosé et Tu n’as pas rebroussé chemin à un moment donné où cela T’était possible et que beaucoup ont fait.

Alors, chère Amanayah , Nous T’honorons et Nous T’accueillons ici en incarnation sur cette Terre.

-  Amanayah  : Merci ! Merci du plus profond de mon Cœur (très émue).

-  Yosuel  : Honore-Toi, c’est Toi-même qui Te l’ai insufflé d’une certaine façon !

-  Amanayah  : J’ai tellement attendu ce moment…..merci !

-  Yosuel  : - « Je Suis, et Je l’accepte… Je Suis, et Je le vis… Je Suis, et Je Me permets « d’Être ». »

Maintenant mes Amis, soyez conscients d’une chose : il y a beaucoup de turbulences, des énergies sombres se déploient, il y a une recrudescence de la matière sombre, parce que le temps est venu que tout soit réinstauré. Alors ce monde va encore connaître de grandes perturbations. Cela, Nous Vous l’avons annoncé et il y a déjà un moment de cela pour Vous y préparer, pour que Vous sachiez que Vous seuls pouvez décider de Vous affirmer en Vous, en votre espace, en votre Lumière, sans Vous laisser dérouter un seul instant par tout ce qui va Vous traverser, par tout ce qui va advenir, surtout en cette année 2016.

Cela Nous Vous l’avions dit, mais pas pour que Vous sombriez, mais pour que Vous preniez vos décisions claires et nettes : - « Je Suis, Je M’affirme, Je le vis et Je ne tombe pas dans le piège de ce qui se manifeste. Je participe au renouveau de cette planète, J’en prends conscience. »

Et comme le dit notre cher Ami Métatron  : soyez dans une conscience responsable : - « Je ne Me laisse pas perturber, Je sais qu’il y a un passage difficile, mais Je sais aussi ce que Je Suis, et le « Je Suis » peut s’élever au-delà de toutes les turbulences si Je ne Me laisse pas déraper dans ce que Je peux être amené à ressentir. « Je Suis », et Je l’affirme… « Je Suis », et Je Me positionne… « Je Suis », et Je vais contre vents et marées, toujours en tenant le cap dans ce que « Je Suis ». »

Alors mes Amis, Nous sommes là pour Vous guider, pour Vous soutenir, pour Vous aider, mais Nous ne le pouvons pas si Vous Vous laissez aspirer, et si Vous ne restez pas Vous-mêmes. Alors bien sûr, Vous pouvez ressentir des choses désagréables, pénibles, difficiles, douloureuses, mais Vous le savez, Nous Vous l’avons dit maintes et maintes fois, lorsque cela se passe, posez-Vous à l’instant même, respirez profondément …et dépassez-le en Nous laissant œuvrer à travers Vous : - « Ce n’est pas ce que « Je Suis », et Je M’affirme dans ce que « Je Suis ». Rien ne doit Me troubler, rien ne peut Me décentrer, rien ne peut M’aspirer. »… Et c’est ainsi mes Amis, et il fallait que cela soit redit !

Alors maintenant Je vais M’axer sur une chose qui est importante pour Vous. Comment Vous positionnez-Vous ?................ Clotilde , ma chère Amie, peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose, Vous le savez.

-  Clotilde  : Est-ce que Tu peux Me donner des précisions par rapport à la question ?

-  Yosuel  : - « Je suis en Moi, Je Me positionne. »… Comment le conçois-Tu, que se passe-t-il en Toi ?

- Clotilde : Quand Je Me positionne, c’est « Je Suis », Je M’ancre, Je M’aligne entre le ciel et la Terre….

-  Yosuel  : Et là, mon Amie, Tu as tout faux ! Laisse-Toi aller….

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose.……

-  Yosuel  : Tu Te laisses aller totalement……………. Tu ne penses pas, Tu ne cherches rien, Tu ne fais aucune salamalec… Je suis Moi, en Moi……….. Maintenant demande à ton Cœur de s’exprimer…ne cherche rien…ne contrôle rien… Tu es là, simplement………………… Qu’est-ce qui se passe ?

-  Clotilde  : He bien, c’est Je suis Un…

-  Yosuel  : Lâche ça ! « Je Suis » tout court suffit !...... Qu’est-ce que Tu ressens maintenant ?

-  Clotilde  : He bien, de la Lumière, comme si…..

-  Yosuel  : Elle est comment cette Lumière ?

-  Clotilde  : Une Lumière qui est très lumineuse, qui est très jaune, comme si tout mon Être était éclairé…

-  Yosuel  : Lâche ça aussi !.... « Je Suis »....que vois-Tu en Toi ?........ Regarde en Toi, que vois-Tu ?

-  Clotilde  : Plus grand-chose….

-  Yosuel  : Justement ! C’est ce que Tu Es ! C’est peut-être inconcevable, mais c’est ce que Vous avez eu de la difficulté à accepter, à concevoir et à Vous permettre de voir. Il fallait toujours qu’il y est quelque chose, parce que Vous étiez très emprunts à tout ce que l’on Vous a inculqué, à toutes vos recherches, à tout ce qui se dit d’une certaine façon. Là, mon Amie, Tu es déjà plus proche de Toi-même, de ce que Tu Es. Accepte-le… : - « En mon Cœur « Je Suis », et ce que « Je Suis » ne se définit pas, ne se conceptualise pas, ne se représente pas. »…. « Je Suis » Est. Point final….

Maintenant, à partir de ce que Tu vois qui n’est « rien » et qui est « tout » à la fois, c’est ce que Tu Es… alors à partir de là, Tu peux Te voir dans une grande Lumière qui s’expanse à l’infini pour être plus en phase avec Toi-même, mais n’oublie pas qu’en ton centre, ce « rien » que Tu vois, qui n’en est pas un, est ce que Tu Es. A partir de là, Tu exprimes ta propre Emanescence, et c’est de là que Nous Nous exprimons, que Nous dansons ensemble et que « le Tout » Est. Sois-en en conscience, ton ouverture est déjà faite. Ne cherche rien d’autre. Ne T’appuie plus sur tout ce qui a été dit, sur tout ce qui se pratique. Ta connexion se fait, ne cherche rien d’autre. Et c’est ainsi mes Amis.

Lâchez toutes vos croyances, tout ce que l’on Vous a appris, tout ce qui se dit, ce sont des subterfuges, c’est pour Vous dire : il existe une façon de voir le Divin, il existe un emblème, il existe une conception, il faut être comme ci, il faut être comme ça. Tu lâches tout…………..et ce que Tu T’es permis de voir, sans voir, est en réalité l’indéfinissable, l’imprononçable. Et il fallait que cela soit dit.

Alors ma chère Amie, Tu sais maintenant, qu’en étant Toi, sans aucune recherche, sans aucune visualisation particulière, Tu sais ce que Tu Es, et à partir de là, Tu peux tout impulser pour Toi, pour créer ta réalité, pour créer ce que Tu veux vivre, et tout doit être impulsé à ce niveau-là, là où est ta Conscience, et rien d’autre ,et Nous serons là. Fais ce que Tu aimes faire, fais-le pour Toi, pas pour les Autres. Fais-le avec passion et Nous impulserons, et tous en bénéficieront. Ne T’implique plus dans tout ce que vivent les Autres, ne prends plus rien sur Toi, n’écoute plus tout ce que l’on Te dit, mais maintenant accepte enfin de T’écouter, de laisser ta propre Conscience à ce niveau-là T’impulser ce qui Te correspond et que Toi-même veut vivre, créer, pour Toi.

Il fallait que Tu sois guidée, car Tu as été un peu désorientée et même beaucoup désorientée. Maintenant ton chemin s’ouvre, ne le quitte pas, mais écarte-Toi de ton ancien chemin. Lâche tout ce que Tu as été dans l’Humain, et maintenant vis plutôt que survivre. Vis ta passion, vis les choses pour Toi, et ne Te laisse plus dérouter par Qui que ce soit ou quoi que ce soit : - « Je Suis, Je l’affirme, Je Me positionne, et la Lumière que « Je Suis » éclaire mon chemin, éclaire toutes zones d’ombre, et permet à tous Ceux que Je côtoie de pouvoir en bénéficier. »… C’est la grandeur du Maître. Et il en est ainsi.

Alors mes Amis, qu’avez-Vous ressenti en Vous dans ce qui a été dit à cette chère Amie Clotilde et qui Vous concernait aussi ?................ Ma chère Amie Emaliah , naïade du bassin de Failly……

-  Emaliah  : J’ai ressenti du bien-être, de la joie, oh, Je ne vais pas dire de la béatitude, mais….

-  Yosuel  : si, si, Tu peux !....à un certain niveau, Tu peux. Alors mon Amie, ne déroge plus à ce que Tu Es, Tu n’as pas besoin de chercher d’être d’une certaine façon. Tu viens de comprendre qu’Être est simple, facile, sans tra-la-la, sans prise de tête, sans forcer, c’est simple, « c’Est » ! C’est « Être » simplement. Et il en est ainsi.

-  Emaliah  : Merci !

-  Yosuel  : Alors mes Amis, bien sûr, beaucoup d’entre Vous vont devoir dépasser encore bien des choses, mais ceci pour Vous dire : ne cherchez plus dans votre passé ce qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Soyez-Vous dans l’instant présent, et ce qui doit être dépassé émergera de lui-même, et comme Nous Vous l’avons dit, à ce moment-là posez-Vous, acceptez-le, intégrez-le, transmutez-le, et laissez-Nous œuvrer à travers Vous dans ce passage, puis Vous restez un instant, calmes, sans rien faire d’autre qu’Être, Vous respirez profondément et Vous reprenez vos activités.

Maintenant il y a une peur qui est commune à beaucoup d’entre Vous, et pas seulement Ceux qui sont présents ici, mais qui liront ou entendront cette session : Que va-t-il se passer pour Moi si J’accepte d’Être, de ne plus penser et de vivre en Conscience ?............. Mon Ami Raoul , peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Raoul  : A l’instant présent, dans la paix du moment, lorsque Je conçois que Je suis une Emergence de «  la Source  », là, et surtout ici, tout est ouvert, tout est simple… Attends, c’est plus compliqué que ça, c’est tout simplement la confiance est là, il n’y a pas de questions, il n’y a pas l’exubérance que disait Emaliah , il n’y a pas… Mais il y a cette tranquillité, cette assurance, cette paix, et il n’y a que ça qui compte, et dans ces moments-là, de M’adonner à ma jouissance en créativité, voilà ! Et là, tout est posé. J’ai le sentiment que tout est juste.

Le problème, c’est qu’il M’arrive d’être rattrapé. Je suis très heureux de replonger, de revenir à «  la Source  » ici, il M’arrive des sorties de route, mais la question que Tu Me poses, là il M’est facile d’y répondre, parce que Je suis dans un lieu saint, Moi qui ne suis pas dans la religion, Je suis dans le lieu saint, parce qu’il y a la présence Divine, il y a la Présence de Yosuel , il y a ce Groupe qui est là, il y a cette quête qui est là, et c’est une quête qui est sans nom. Il n’y a pas : Je veux ceci, Je veux cela, c’est simplement quelque chose qui serait de l’ordre d’exprimer du bonheur d’Être, voilà, « Être », avec ce saupoudrage ou au contraire ce surlignage de confiance, confiance, et tout va. Quand Je suis au niveau de l’Être Divin, Je préfère l’Emergence de «  la Source  », et quand Je suis au niveau de l’Être Divin, quand que Je suis dedans, la Vie M’honore, voilà ! Et Je suis bien, mais Je dois dire que ce sont des moments qui sont quand même fugaces, car Je ne sais pas demeurer dans cette constance. Mais chaque fois que dans la journée, Je rentre dans le Cœur, voir J’appelle Yosuel , pourquoi pas….

-  Yosuel  : Mon Ami, Je vais T’interrompre, laisse-Toi aller, comme Vous tous……………. Je T’ai dit qu’il y avait une peur commune à beaucoup d’Êtres, c’est la peur de ce qui va se passer si Vous Vous permettez d’Être et de ne plus vivre, en quelque sorte, l’Humain que Vous avez cru être.

Mon Ami, cette peur elle est très présente en Toi, ne cherche pas, sois-Toi en ta Présence…………. as-Tu pu ressentir ce que notre chère Amie Clotilde a ressenti ?...... T’es-Tu permis de suivre le processus en Toi pour le vivre d’une certaine façon et T’ouvrir à ce que Tu as encore de la difficulté à T’ouvrir ?........ Cette peur, elle Te dit : - « Je suis un Être de créativité dans l’Humain, J’ai des choses à faire, J’ai des choses à présenter, J’ai des choses à exprimer, à expliquer. Si Je lâche l’Humain, c’est foutu pour Moi. Je ne pourrai pas exprimer et démontrer ce qui s’en vient, ce que Je développe, ce qui va, d’une certaine façon, M’être insufflé pour mon projet. »..… C’est ce que Tu reçois parfois avec tes petits dessins…

Il Te faut accepter cette peur, et comprendre que tout ce que Tu exprimeras au niveau de l’Humain restera intellectuel, restera au niveau de la conscience de masse, de la linéarité, et ne parviendra pas à des compréhensions subtiles, qui dans des plans, atteindront bien des Êtres qui sont prêts à l’accueillir dans la compréhension de ce que cela peut aboutir dans certaines technologies.

Mon Ami, tout ce qui sera exprimé et clairement dit au niveau de la Puissance Divine, au niveau de ta propre Conscience et donc de « la Source », sera bien mieux compris que ce que Tu pourrais exprimer avec ton mental, de la façon dont Toi Tu conçois les choses, parce que les choses sont bien au-delà de ce que Toi Tu les conçois, et il Te faut T’ouvrir à ces subtilités, mais faut-il encore que Tu le veuilles, que Tu l’acceptes, que Tu Te le permettes, ce qui n’a pas été le cas, quand notre chère Amie Clotilde s’est exprimée, et que Nous Vous avons insufflé ce qui Vous était permis de ressentir et de voir d’une certaine façon à bien d’autres niveaux. C’est ce qu’il faut que Tu comprennes maintenant, cher Ami, et que Tu acceptes d’aller en introspection en Toi-même, sans aucun barrage, sans aucune barrière, mais Te permettre l’ouverture totale afin que Tu puisses toucher une autre façon d’être que Tu recherches d’une certaine façon, mais que Tu as peur de Te permettre de toucher et de vivre pleinement, comme si cela ne Te permettrait pas d’exprimer les choses aux Humains de la façon dont Toi Tu conçois que les choses doivent être exprimées.

-  Raoul  : Je voudrais dire un mot…

-  Yosuel  : Je T’en prie !

-  Raoul  : Tout ce que Je mets sur la planche à dessin et qui n’est pas, ou qui est du mental, Je ne le laisse pas, J’essaye…alors Je manque peut-être de précisions par rapport à ce que J’ai reçu….

-  Yosuel  : Mon Ami, Je T’arrête tout de suite ! Ne parle pas en ces termes. Tu confonds…c’est ce que J’étais en train de T’exprimer, mais Tu as de la difficulté à lâcher : - « Je suis en mon espace, Je lâche tout, Je ne pense pas, Je ne conceptualise rien. Dans ce rien, « Je Suis ». »….. Tout ce que Tu as conçu avec ton mental est aussi à prendre en compte. C’est à Toi, par rapport à ce qui T’était insufflé, de l’ajuster. Ce n’est pas Nous le Concepteur, c’est Toi, Tu es simplement guidé. Tu dois lâcher toutes interprétations, quelles qu’elles soient. Tu n’as pas à dire : - « Je ressens des choses et Je M’en remets à Yosuel ou à Untel de notre côté. » Tu Es ce que Je Suis, Tu Es chacun de Nous de notre côté, Tu Es « la Source ». Lâche toutes tes croyances, toutes tes interprétations : - «  Je prends une profonde respiration ………et Je lâche tout…. Je Me permets d’être Moi, en Moi. Je Me permets de M’ouvrir à ce que « Je Suis », sans rien chercher, sans rien contrôler. »... C’est la source même de ton ouverture. Accepte cette peur « d’Être », et de T’ouvrir par peur de ne pas pouvoir T’exprimer dans l’Humain et d’être compris au niveau des Humains. Ne cherche rien d’autre. Tu cherches à comprendre ce qui T’ait dit, plutôt que de tout lâcher, d’être dans ton espace, d’être Toi, d’accepter, d’intégrer. Cesse de vouloir tout comprendre, cela Te tire en arrière, cela ne Te permet pas de T’ouvrir à des ressentis subtils qui Te permettraient d’avancer dans une autre voie que celle dans laquelle Tu es actuellement. Accepte d’être Toi en Toi, sans rien chercher d’autre…………….. Et Nous y reviendrons. Je ne peux T’en dire plus pour le moment, c’est à Toi de Te permettre de T’ouvrir à ce que Tu Es, sans rien chercher. Cela T’a été possible lorsqu’il y a eu guidance tout à l’heure avec cette chère Amie Clotilde. A Toi maintenant de décider de Te re-trouver. Tu as entendu, maintenant passe des moments pour refaire cette expérience, mais sans mental, sans recherche, sans conceptualisation, « Être » simplement. Et Nous y reviendrons.

-  Raoul  : Merci.

-  Yosuel  : Et Je T’honore. Et il en est ainsi…. Alors mes Amis, Vous venez de comprendre une chose : - « Je veux « Être », mais Je ne Me le permets pas, parce qu’il y a une peur inhérente qui dit :

• Si « Je Suis », Je vais perdre tous mes moyens dans l’Humain…de toute façon Vous les perdez en permanence.

• Je ne vais pas être reconnu par les Autres…mais Vous croyez quoi ? De toute façon, Ils ne Vous reconnaissent, Ils se nourrissent de Vous, c’est un leurre.

• On ne va plus Me comprendre !...mais on ne Vous a jamais compris !

• Je ne vais plus pouvoir M’exprimer comme Je le faisais auparavant !...mais comprenez que Vous Vous exprimiez toujours au niveau de la conscience de masse, donc toujours avec les mêmes problématiques qui sont empreintes de toutes les problématiques qui circulent au travers des Humains !

• Je ne vais plus pouvoir faire ce que J’ai envie de faire ! Est-ce que Vous faites vraiment ce que Vous avez envie de faire, alors que Vous pouvez tout créer pour Vous au niveau de votre Conscience Divine.

Vous marchez à l’envers, mais Vous n’en êtes pas conscients. Vous marchez à reculons, croyant que Vous êtes parfaitement adaptés à ce monde. Vous ne l’avez jamais été, Vous êtes soumis, Vous êtes conditionnés, Vous êtes dans l’hypnose.

Votre vrai Vous, votre Moi, votre Emanescence, Elle peut impulser ce qui est votre réalité, ce que Vous voulez vivre et Vous réaliser, en dehors de tout ce que l’on attend de Vous, en dehors de vos chaînes par rapport à ce monde. Vous avez ces capacités, alors permettez-Vous « d’Être ». Et c’est ainsi.

Qu’est-ce qui Vous retient encore ?............................................ Marie , peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Marie  : Je ressens qu’il y a de l’attachement à certains Êtres, et que ça Me retient dans ma liberté « d’Être »….

-  Yosuel  : Pourquoi es-Tu attachée à ces Êtres ?

-  Marie  : Par cet attachement affectif, mais J’aspire tellement à autre chose, que…..

-  Yosuel  : Cet attachement, Tu le perçois comment ?

-  Marie  : Je dirai peut-être, J’ai peur de perdre quelque chose, mais en fait…c’est quelque chose qu’en même temps que Je ne veux plus…donc c’est quelque chose que Je dois palier, ou Je dois passer une vitesse, pour aller vers plus de liberté, en confiance….

-  Yosuel  : Mon Amie, laisse-Toi aller………………. Tu crois qu’il y a un attachement qui Te freine. En fait, Tu as déjà dépassé tout attachement, mais ce que Tu as peur, c’est n’est pas l’attachement envers certains Êtres, c’est que l’on ne Te reconnaisse plus dans ce que Eux T’ont toujours appréciée d’une certaine façon dans ce que Tu étais auparavant. Et là, mon Amie, il Te faut accepter une chose : de toute façon Tu n’es déjà plus Celle que Tu étais auparavant. Tu n’es déjà plus Celle qu’Ils ont connue d’une certaine façon, mais Ils T’aiment quand même, à la différence c’est qu’Ils ne se retrouvent plus en Toi, parce que Vous Vous cherchiez d’une certaine façon les Uns, les Autres, dans ce que Vous aviez à dépasser dans les peurs, dans la nourriture énergétique des Uns, des Autres, dans la non-confiance de Vous-mêmes, dans le besoin de répondre les Uns, les Autres à Vous devoir les Uns envers les Autres, et tout ça n’est déjà plus.

Il Te faut simplement accepter que Tu puisses être Toi, ne plus répondre à ce que l’on attend de Toi, mais d’accueillir, d’échanger, de T’exprimer dans ce que Tu Es, en Amour de Toi-même, en étant en Amour de Toi-même, et en exprimant toutes choses au niveau de ton Cœur, dans l’accueil, mais sans ne plus T’impliquer. Dans l’Amour de Toi-même et de « Tout Ce Qui Est », Tu seras acceptée comme Tu Es, même si on se détourne un petit peu de Toi, parce que Tu ne réponds plus à la nourriture énergétique dont Ils ont besoin. Mais en étant Toi, rayonnante, dans la joie, en étant en Amour de Toi-même, Ceux qui T’apprécient resteront à Tes côtés et bénéficieront de ce que Tu Es, de ce que Tu émanes, de ce que Tu rayonnes, et tous les Autres s’éloigneront, mais cela est ainsi !

Alors tes Enfants biologiques aiment ce que Tu Es, mais Ils ne Te comprennent plus comme Ils Te ressentaient auparavant quand Vous jouiez ensemble dans les mêmes problématiques à différents niveaux. Ce n’est pas parce que Tu es leur Mère biologique, ce n’est pas parce qu’Ils sont tes Enfants biologiques, que Vous ne jouiez pas dans les mêmes problématiques.

Rappelle-Toi que Vous Vous attirez bien avant votre incarnation et que Vous décidez de Vous retrouver pour Vous permettre de comprendre ce que Vous n’avez pas pu dépasser dans vos vies antérieures. Ca maintenant Tu l’as compris, et Tu sais que Tu n’as plus à T’attacher à Eux, mais à Les aimer comme Ils sont, à Les accueillir comme Ils sont, et à échanger avec Eux dans ta joie, en Amour de Toi-même, d’être à l’écoute, et de pouvoir Les guider lorsqu’Ils sont en demande. Et c’est un tout autre contexte que le contexte de la nourriture énergétique tel que Vous le viviez, mais qui n’était pas compris.

Et maintenant sois-Toi, sois en Amour de Toi-même, aime la vie, vis-la à chaque instant dans l’instant présent et ne Te préoccupe pas pour ce qu’Ils vivent, ce sont leurs expériences et Tu le sais, et Tu sais aussi que Tu peux être Toi, sans T’impliquer, mais Les accueillir et Les guider s’Ils sont en demande. Vos échanges sont différents, mais ils sont à des niveaux bien plus beaux, bien plus grandioses, bien plus vrais et bien plus respectueux, qui n’a plus rien à voir avec le respect inculqué par les Humains ! Et il fallait que cela soit dit ! Et il en est ainsi.

-  Marie  : Merci.

-  Yosuel  : Je T’honore.

-  Raoul  : Moi, Je voudrais dire que, dans mon interpellation qui a été faite à mon endroit, Je vais dire ça comme ça, J’ai trouvé Yosuel un peu sévère, parce qu’il y a des choses que Je ne sais pas encore faire, Je ne sais pas prendre le recul qu’il faut prendre, Je ne sais être l’Être Divin que Je devrais être en totalité. C’est encore hors de portée pour Moi, et J’ai trouvé le propos…alors comme Il le disait tout à l’heure en préambule…pas sympa ! Voilà…… (Rires de Tous…)….avec tout le respect et tous les sentiments que Je peux porter à Yosuel et à tous nos Guides…voilà, parce qu’il y a des choses, vraiment, qui là, ne font pas l’engrenage, qui Me…ces engrenages qui Me permettraient d’être vraiment dans «  la Source  » et d’abandonner le discours du mental, voilà. Et pourtant, chaque fois que Je suis sur la planche à dessin, Je fais abstraction autant que Je peux, ou alors ça se passe à mon insu de ce qui pourrait venir de mon mental. Je reste dans ce que J’ai reçu, comme Je l’ai reçu pour la NASA, comme Je le reçois ici pour le CERN, pareil, voilà…. Et là, Je trouve que c’est un peu dur à avaler parce…mais J’ai la patience, et Je vais continuer bien sûr, parce que Je veux avancer.

-  Yosuel  : Mon Ami, laisse-Toi aller……………. Tu fais un grand amalgame. Il n’était pas question de ta planche à dessin, il était question de Te laisser ouvrir ton Cœur dans le ressenti de ce que Tu Es, et à partir de là, tout peut s’ouvrir et s’enchaîner à d’autres niveaux….

-  Raoul  : Ah oui, là Je le perçois mieux.

-  Yosuel  : Mais Tu es trop dans le vouloir comprendre, à tel point que lorsqu’il y a la possibilité d’ouvrir son cœur comme cela était impulsé à un moment donné de cette session, Tu ne le permettais pas. Des clés Vous sont données….

-  Raoul  : Je ne Me permettais pas…

-  Yosuel  : Oui, Tu ne Te le permettais pas. Des clés Vous sont données. Il est important de Vous dire ce que Vous ne Vous permettez pas alors que Vous en avez la volonté, le désir. Et ta réflexion, mon Ami, est une fois de plus le mental qui T’a happé, plutôt que de Te permettre de ressentir dans la profondeur. C’est ce à quoi Nous T’amenons petit à petit.

-  Raoul  : Je suis là pour ça !

-  Yosuel  : Mais lâche toute demande de compréhension… Lâche ton mental… Tu es là, sans être là, Tu veux ressentir, mais ce n’est pas ouvert…enfin, pas complètement. C’est cela que Je voulais T’amener à Te faire ressentir sur un état d’être que Tu n’arrives pas encore à lâcher. Et plus Tu chercheras à comprendre les choses…peux-Tu comprendre que ce que Tu viens de dire est ta personnalité humaine qui a déboulé, plutôt que de dire : - « Bon, Je lâche, Je M’ouvre, Je Me permets. »….

-  Raoul  : Je comprends mieux, dit comme ça !

-  Yosuel  : Et maintenant, va au-delà de la compréhension, va dans le ressenti.

-  Raoul  : Grand merci ! Grand, grand merci !

-  Yosuel  : Je T’honore, on se retrouvera ! ….(Rires…)…. Je ne suis peut-être pas toujours sympa, et si Tu ressentais l’Amour inconditionnel, au-delà de ce que les Humains comprennent de ce qu’est l’Amour, Tu Te dirais : - « Ahhhhhhhh mon Dieu ! »

-  Raoul  : Mais Je le sais qu’Il fait des cadeaux constamment !

-  Yosuel  : Oh, ce n’est pas un cadeau, Je Suis, comme Tu Es ! Et Nous Sommes ! Ca, c’est encore un paramètre difficile pour Toi.

-  Raoul  : Oui, c’est difficile. J’ai beaucoup encore à cheminer.

-  Yosuel  : Alors les Amis, ben, Nous allons honorer notre cher Ami Raoul , parce qu’Il Vous a amené à comprendre que lorsque Vous n’êtes pas pleinement Vous en Vous, qu’est-ce qui se passe ? Réaction au niveau de la personnalité humaine, et cela Vous joue des tours dans votre quotidien avec les Êtres que Vous côtoyez, mais aussi dans bien des situations, dans tout ce que Vous entendez, même au niveau de vos médias, ou dans tout ce que Vous pouvez percevoir qu’il se passe dans ce monde et autour de Vous. Cette personnalité humaine, elle ne veut pas lâcher de Vous gérer, parce qu’elle sait que petit à petit, au fur et à mesure de votre cheminement, elle sera totalement et définitivement intégrée et plus opérationnelle. Acceptez que Vous puissiez être Vous, ressentir plutôt que de chercher à comprendre, et de laisser votre Cœur, votre Emanescence, s’exprimer en Vous. Et il en est ainsi.

Vous venez encore de dépasser un autre niveau, et Vous êtes honorés…

Maintenant mes Amis, Je vais clôturer cette session, J’en ai fini pour ma part. Ce fut une joie pour Moi d’avoir participé à Vous amener à d’autres niveaux, d’avoir pu Vous amener à comprendre ce qui Vous empêche encore d’être Vous-mêmes, ce qui Vous retient d’une certaine façon, ce que Vous ne voulez plus être, et surtout ce qui se passe encore en Vous. Je Vous tiens la main, Je Vous aime, et Vous adombre à l’instant même de ma toute Puissance….. Recevez……………….. Et il en est ainsi.

Je Vous laisse, et Je Vous retrouverai à tout moment, si c’est votre choix, à travers Ma .

-  Ma  : Nous prenons une profonde et lente respiration………… Nous Nous laissons aller en totalité… Présence…….

…..Pause….

-  Anael  : Mes Amis, mes chers Amis, une petite retrouvaille entre Nous. Je suis ce que Je Suis, Anael , Archange. Alors J’ai décidé de venir M’exprimer à cette session pour une bonne raison. Moi, Anael , beaucoup Me connaissent, certains pas du tout. J’ai beaucoup œuvré à une certaine époque à travers Ma , mais là où Elle en est, ma venue est moins nécessaire, mais pour tous les Êtres qui s’éveillent nouvellement, ma venue est grandement recommandée.

Alors mes Amis, Je suis l’Archange de l’équilibrage, même si votre dictionnaire ne le mentionne pas, Nous de notre côté, Nous créons beaucoup de nouveaux mots, et Nous demandons aux Humains de les ressentir dans une compréhension bien plus subtile que ce que les mots expriment, en terme de mots.

Moi, l’Archange Anael , à l’instant même, Je Vous insuffle l’équilibrage de la résistance à « Être »….. Lâchez le mental et permettez-le…………….

Lâchez le mental et ressentez-le…………….

Lâchez le mental et accueillez……………….

…..Pause…..

Mes Amis, Je suis l’Archange qui Vous permet d’aller au-delà de certaines peurs liées à votre passage de l’Humain au Divin. C’est mon rôle, et c’est pour cela que J’interviens en ce jour…………

Vous êtes en demande d’ouverture à ce que Vous Êtes, à Vous re-trouver, et Vous avez besoin de libérer des énergies, certaines énergies, qui se mettent en travers de votre chemin, de votre demande à Vous re-trouver. Je Vous insuffle mes Energies de reconfiguration de ce qui se met en travers de votre route pour Vous re-trouver…………………

Ce n’est qu’un passage, et Je reviendrai ultérieurement pour accomplir un autre rééquilibrage le moment venu. Et il en est ainsi mes Amis.

Soyez bénis, Vous êtes accompagnés, Vous n’êtes pas seuls, mais prenez la décision ferme d’être en Vous, sans Vous laisser déstabiliser par Qui que ce soit ou quoi que ce soit. Et Nous Nous retrouverons bientôt. A tout bientôt donc !

-  Raoul  : Merci.

-  Tous  : Merci, Namasté.

-  Ma  : Ha Lhy Ah . Anael . Ha Lhy Ah est un salut intergalactique dans l’Amour de chaque Être et c’est un son d’Amour…


— > Fin de session avec la Musique de CELTIC WOMAN n° 1 – Last Rose of Summer (La dernière rose de l’été)

***

Transcription : …………… MaAna

Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session à Mirabel et Blacons.

Je T’honore pour ton implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi