Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Révélations > L’Atlantide

L’Atlantide

mercredi 20 septembre 2017, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

L’Atlantide

-  Ma  : Namasté,

Suite à la lecture d’un extrait d’un livre que l’on M’a envoyé, et comme Yosuel Me disait que beaucoup de choses devaient être reprises, bien des choses à revoir, alors curieuse et passionnée, en sachant que Nous sommes ici pour Nous réaliser et non se retourner sur le passé, mais Nous réaliser en tant que Maîtres incarnés dans cette réalité et dans une autre que Nous créons en tant que Créateurs, Je Lui ai demandé de Me donner les précisions à apporter à ce document.

Alors, ces précisions sur l’Atlantide sont encore une fois qu’une vue qui est bien plus vaste, parce qu’il faudrait révéler tant de choses, et cela n’est pas de mon ressort, et cela a été tellement explicité que Je partage avec Vous ce que J’ai à cœur d’apporter comme compléments substantiels.

-  Yosuel  : L’Atlantide était situé au niveau de l’Océan Atlantique, mais aussi jusqu’à l’Océan pacifique incluant en grande partie le sud de l’Europe, l’Amérique Centrale, l’Amérique du Sud et une partie de l’Amérique du Nord.

Platon a relaté ce qui Lui était insufflé, mais n’a pas tout révélé parce qu’Il savait que cela serait décrié, mais son rôle était de Vous dire ce qui serait le moment venu accepté et démontré, tant pour en changer les fausses idées sur tout ce qui a été interprété pour que ce monde corresponde à ce que l’on a voulu le présenter pour que cela corrobore avec une réalité ne dérangeant pas les interprétations de Ceux qui voulaient maintenir les Êtres sous leurs propres directives.

L’Atlantide est née après que la glaciation se soit totalement résorbée, et que la végétation est repris vie, et que toutes les conditions de vie sur cette Terre soient appropriées pour à nouveau vivre selon ce que les Êtres envisageaient de vivre dans le contexte d’une Terre à nouveau accueillante dans tout ce qu’Elle pouvait offrir de viabilisation. Mais cela a demandé que beaucoup d’Êtres insufflent leur vision de ce que Eux-mêmes voulaient que cette Terre soit. Et c’est ainsi que beaucoup d’Êtres que Vous appelez « les Peuples de la Nature » ont répondu à vos insufflations, en sachant qu’Ils ont toujours été là, mais à d’autres niveaux, attendant que cette Terre reprenne vie dans ce qu’Eux-mêmes maintenaient à leur niveau. Et c’est ainsi que la vie repris et que beaucoup de choses se sont alors révélées dans l’interaction entre le monde que Vous appelez « Peuples de la Nature » et cette réalité. Et c’est ainsi.

Il a été dit que l’Atlantide a permis que les Humains émergent d’un certain état très primitif pour aller vers une certaine civilisation. Et Je Vous dirai, mes chers Amis, que l’Atlantide fut une glorieuse puissance qui a perduré plus de 50.000 ans, mais qu’il n’y avait pas avant d’état primitif, mais des Êtres évolués qui ont permis, par leur présence, la venue de beaucoup de Consciences qui ne savaient pas réellement « Qui Elles Etaient », et Elles ont été accueillies pour Leur permettre de vivre dans un monde nouveau où tout devait être préparé par les futures Générations, incluant la venue d’Êtres que Vous appelez « Primitifs ».

Alors, il y eut une très longue période de prospérité et de conscience, jusqu’à ce que les Atlantes, au fil du temps, évoluent vers une autre réalité beaucoup plus fragmentée, au point de devoir à un moment donné de faire le choix de s’armer et de vivre en Conquérants. Et cela fut le début d’une longue période durant laquelle Ils conquirent beaucoup de territoires à leur détriment, jusqu’à un moment donné Eux-mêmes se sont vus être assujettis à devoir se plier à des Êtres plus conquérants qu’Eux, et qui avaient soif du pouvoir sur la technologie qu’Ils avaient, et qui a été utilisée à des fins de destruction, alors que ces technologies permettaient des avancées remarquables, tant aussi bien dans les transports, la médecine, l’électricité et toute la configuration de la vie dans son ensemble.

Alors, Je ne vais pas détailler tout ce que cela représentait, mais il a fallut que les Maîtres qui subsistaient encore à ce moment là, prennent la décision de protéger ce que cette technologie avancée permettait aux Êtres de vivre dans la prospérité et l’abondance. Et c’est ainsi.

Il est vrai, comme cela a été dit que les Atlantes se sont installés dans de grands territoires comme le Mexique, l’Amérique jusqu’à l’Océan Pacifique, une grande partie de l’Europe, une grande partie de l’Afrique jusqu’aux confins de l’Adriatique, et même encore plus loin. Et cela a eut une incidence sur toutes ces populations qui encore aujourd’hui, sans même s’en rendre compte, évoluent avec un savoir ancestral qui rejoint de loin leurs propres façons d’être dans leurs propres coutumes, dans leurs propres civilisations. Elles sont toutes empruntes de la conscience des Atlantes, et bien sûr de la Lémurie.

Lorsque Vous croyez que la plus ancienne colonie de l’Atlantide fut probablement cette d’Egypte, Je Vous dirai que c’est la Lémurie qui a apporté le savoir aux Atlantes, qui Eux-mêmes ont bénéficié de MU, et cela s’est répandu dans le monde entier, mais en réalité les Egyptiens ont bénéficié de ce que les Maîtres ont enseigné bien avant toutes les Dynasties des Pharaons qui n’ont jamais compris ce qui était enseigné à de très hauts niveaux avant que cette Ere des Dynasties des Pharaons ne s’installe pour entamer l’expérience de la gloire, du pouvoir, des Conquérants, et surtout de la puissance mondiale à vouloir tout gérer et s’approprier.

Aucun outils de l’âge du Bronze en Europe viennent de l’Atlantide, mais bien des outils provenant du savoir Atlante ont été révélés à des Peuples au travers le monde, à la différence qu’ils ne pouvaient pas être de la même technologie, les Atlantes ayant peu de ressources à leur disposition après l’engloutissement de l’Atlantide, mais Ils avaient le savoir, et cela a permis de reconstituer en partie ce que Vous appelleriez « nouveaux outils performants », mais qui n’ont pas résisté au temps. Ce que Vous avez découvert résulte de fabrication primitive répondant au réapprentissage de certaines Peuplades primitives n’ayant pas eu le savoir Atlante.

Il y avait en Atlantide des sources chaudes qui permettaient aux Êtres des ablutions, mais surtout de profiter de longues détentes, parce que cette eau était volcanique et qu’elle Leur apportait une vibration à leur corps qui n’était pas, dans les premiers millénaires de l’Atlantide, complètement de matière carbonique, mais en grande partie de matière se rapprochant du Cristallin. C’est au cours de l’évolution que les Atlantes perdirent cette vibration et s’intensifièrent de plus en plus dans la densité carbone.

Ce qui résulte aux Açores est en réalité une confusion, parce que les sources chaudes des Açores ne correspondent pas aux eaux chaudes à vibration Cristalline des premiers millénaires de l’Atlantide, et ce phénomène est plutôt sujet aux profondeurs encore tenues intactes sous les terres méditerranéennes en des endroits très précis non accessibles actuellement, mais qui le seront dans le courant actuel, lorsque les terres émergeront et que les sources Cristallines fuseront apportant à Ceux de la Nouvelle Terre une nouvelle possibilité de mutation de l’état de carbone à l’état de vibration Cristalline.

Il est dit dans votre Bible que la Population issue de Noé et ses Fils ont dérivé dans la scélératesse. La réalité, c’est qu’Ils vécurent suffisamment longtemps pour oublier lentement leurs origines et être pris dans toutes les énergies duelles se déployant au rythme des siècles, sans jamais plus comprendre qu’en réalité Ils étaient assujettis à bien des controverses, à bien des commandements Les amenant à se fourvoyer auprès de Ceux qui disent, encore aujourd’hui, qu’Ils détiennent la vérité, au point d’avoir asservis les Populations dans la dérive de soumissions et de peurs qu’Ils contrôlent encore d’une certaine façon. Il est inconcevable de juger ce qui a été lentement une hypnose dans la main mise de Ceux qui pensent encore gouverner ce monde. Nous, les Êtres de Lumière révélons de plus en plus tout ce qui s’est passé, et Nous accompagnons tous Ceux qui maintenant reprennent conscience de « Qui Ils Sont », et plus jamais ce qui s’est passé ne se reproduira. Et il en est ainsi.

Ce qu’il faut corriger dans tout ce qui est relaté concernant l’embaumement des corps, c’est que les Atlantes n’embaumaient pas leurs corps, mais les laissaient retourner à la nature jusqu’à leur disparition complète. L’embaumement est venu bien après dans la reconsidération que le corps devait être gardé à des fins de permettre un meilleur passage dans l’autre monde, ce qui est totalement un leurre. Et c’est ainsi.

La Tour de Babel fut un des édifices que les Anciens de la période faste de l’Atlantide ont érigée pour qu’Elle puisse émettre une résonance avec, non seulement les Pyramides, mais surtout avec sa sœur l’Etoile Aldebaran. Aldébaran, également appelée Alpha Tauri selon la désignation de Bayer, est l’étoile la plus brillante de la constellation zodiacale du Taureau. Située à environ 65 années-lumière du Soleil, elle est la 13ᵉ étoile la plus brillante du ciel nocturne.

C’est au cours de la déstructuration de la Géométrie Sacrée dont parle Drunvalo Melchizedek dans son livre « Ouroboros Maya », que cette Tour n’ayant plus sa résonance, que fut décidé de la construction des Pyramides de Khéops et notamment la structure intersidérale de la Pyramide de Mykérinos qui entre en résonance avec Orion via Aldebaran. Et c’est ainsi.

Il y a une similitude entre la morphologie des Atlantes et celle des peuples qui Leur ont succédé, parce qu’en Atlantide les Êtres avaient un crâne allongé et leurs yeux étaient en amende. Certains crânes retrouvés sont ceux d’Atlantes qui ne se sont jamais accouplés pour préserver une physiologie à laquelle Ils tenaient. Mais bien des Atlantes disparurent sans renouveler leur physionomie, parce qu’Ils étaient différents des Autres peuples et n’étaient pas acceptés dans leurs formes. C’est ainsi que cette morphologie disparue et que seuls les grands Maîtres Egyptiens, bien avant toutes les dynasties des Pharaons, ont perpétué cette morphologie jusqu’à ce qu’Ils disparaissent Eux aussi, mais en ayant toutefois engendré en grande partie cette morphologie au travers de leurs Successeurs, mais surtout au travers d’Êtres, qui durant une certaine période, sont venus de l’Intra-Terre et s’unirent avec quelques Familles de Pharaons. Mais cela ne perdura pas, parce qu’Ils dénotaient des autres Êtres qui ne comprenaient pas que leurs formes crâniennes étaient différentes, et cela ne fut plus d’actualité qu’Ils perdurent dans cette différence.

Ce que Vous n’avez pas compris, et Nous ne Nous étalerons pas sur le sujet, tellement cela demanderait d’écrire une très longue histoire, mais Je vais simplement M’exprimer très brièvement, c’est qu’Ulysse* était un Grec qui cherchait en réalité à rejoindre la Patrie Mère qu’Il avait entendu parler, et Il voulait renouer avec Ceux qui étaient en grande partie les Porteurs d’une connaissance que Lui seul pouvait comprendre. Et c’est ainsi qu’Il bravi bien des obstacles et parvint à un moment donné à se retrouver dans plusieurs des récits qui Lui ont été donné au cours de ses rencontres, jusqu’à ce qu’Il dérive au lieu même où Il compris que tout était un recommencement et qu’Il ne pourrait jamais plus revivre ce qu’Il en avait ressenti à des niveaux de rêves. Il relata toutes ses aventures et tout ce qu’Il avait aussi rêvé en corrélation avec tout ce qui Lui avait été dit. Et c’est ainsi qu’Il est rentré et qu’Il voulu ré-initier, en quelque sorte, tous Ceux qui étaient prêts à reconsidérer l’histoire, mais cela n’a pas été accepté, et Il Nous est revenu alors qu’Il n’espérait plus une reconversion de tous Ceux en qui Il avait mis son espérance à rebâtir un Peuple tel qu’Il en avait conscience. Et c’est ce Maître, qui fut Ulysse, que Vous avez côtoyé en tant que Lord Williamson en 1887 (Nom Divin Anyalabel) qui fit l’apogée de toutes les Confréries des Francs-Maçons et qui ascensionna en tant que Maître sans que Vous en ayez conscience. Et c’est ainsi.

* Ulysse est l’un des héros les plus célèbres de la mythologie grecque. Roi d’Ithaque, fils de Laërte et d’Anticlée, il est marié à Pénélope dont il a un fils, Télémaque. Il est renommé pour sa mètis, cette « intelligence rusée » qui rend son conseil très apprécié dans la guerre de Troie à laquelle il participe. C’est encore par la mètis qu’il se distingue dans le long périple qu’il connaît au retour de Troie, chanté par Homère dans son Odyssée. Ulysse est l’un des héros les plus célèbres de la mythologie grecque. (fr.wikipedia.org)

Il est dit, dans certains de vos écrits, qu’Odin, Dieu des Germains, était Bouddha, il n’en est rien. Odin est en réalité le Maître que Bouddha a canalisé, et Celui-ci Lui a simplement appris ce qu’Il était à même de mettre en place à cette époque si compliquée, si exigeante du point de vue de la transmission d’un savoir qui se perpétuait de Peuples en Peuples, mais sans que cela soit toujours bien compris, tant les Êtres vivaient dans une complète erreur de leur vérité et se soumettaient bien volontiers à tout ce qu’on Leur demandait d’être, au point que beaucoup n’acceptaient pas qu’on puisse Leur dire les choses autrement. Le rôle d’Odin n’était pas la conquête, mais la transmission d’un savoir, que parfois, Il exigeait que soient exterminées les races vulgairement empreintes de tant de croyances qu’Ils vivaient dans l’expectative de rendre la vie impossible à tous Ceux qui n’adhéraient pas à leur doctrine. Et c’est ainsi.

Ce que Vous avez émis concernant l’éventualité que les Touraniens ou Mongols pouvaient ou ne pouvaient pas être un rameau issu de Noé, et donc des Atlantes, Je préciserai qu’Ils étaient plus issus d’une branche apatride, à la fois des Atlantes, mais aussi des Lémuriens, ce qui signifie qu’il y a eu un exode de ces Peuples qui ont fondé une nouvelle race qui est aujourd’hui le mélange d’Êtres venus du Centre, mais aussi venus de l’ouest. Et en cela Vous ne pouvez pas dire que les Asiatiques sont seulement une race, mais bien le mélange de plusieurs races après l’implantation en divers lieux de 2 civilisations qui ont fini par se côtoyer et s’unir. Et il en est ainsi.

Il y a quelques passages que Moi, Ma , J’aimerai partager avec Vous et que J’ai relevé dans un document traduit par Aline Martin, tirés du livre d’Ignatius Donnelly « Atlantide, Monde Antédiluvien », où Yosuel a exprimé quelques rectifications qui ne mettent nullement en cause ce que ce cher Être à voulu exprimé, mais qui devait être réajusté.

Alors, ces passages qui reflètent, d’après Yosuel , une réalité, peuvent étoffer, comme ceux que Je rajoute à la suite, ce complément d’informations sur l’Atlantide, en sachant, bien sûr, que ce n’est qu’un condensé qu’il faudrait développer avec plus d’informations, mais ce qui est dit peut amener une réalité à prendre forme pour tous Ceux qui auront à cœur d’écrire une nouvelle réalité.

Et c’est une joie pour Moi d’y apporter quelques précisions venant directement de Yosuel , l’Elohim qui ne peut qu’exprimer ce que seul un Maître peut exprimer dans une réalité suivie.

Voici donc les passages qu’ Ignatius Donnelly , que J’honore, a exprimé :

CHAPITRE II

Histoire de l’Atlantide selon Platon

Platon nous a transmis l’histoire de l’Atlantide. Si notre point de vue est exact, c’est là un des plus précieux documents qui nous soit parvenu au sujet de l’Antiquité la plus reculée. Platon vivait 400 ans avant la naissance du Christ. Son ancêtre, Solon, avait été le grand législateur d’Athènes, 600 ans avant l’ère chrétienne. Solon avait visité l’Egypte. Plutarque dit : "Solon essaya de donner en vers une complète description, ou plutôt un rapport poétisé sur l’île Atlantide, d’après ce qu’il avait appris des prêtres de Saïs, surtout en ce qui concernait les Athéniens. Nous pensons ne pouvoir mieux commencer ce livre qu’en citant le document entier conservé par Platon, (en voici quelques extraits) Solon avait interrogé leurs prêtres, et avait reconnu que ni lui ni aucun autre Grec ne savait grand chose sur les temps passés.

L’un des prêtres se mit à dire : - "Il n’y a pas eu d’opinion ancienne qui vous ait été transmise par la tradition primordiale, ni aucune science qui soit marquée du sceau de la vieillesse ; et je vais t’en dire la raison. Il y a eu, il y aura encore, bien des destructions de l’humanité dues à différentes causes. En premier lieu, vous ne vous souvenez que d’un seul Déluge, alors qu’il s’en produisit plusieurs. Puis, vous ignorez que, dans votre pays, habitait jadis la plus belle et noble race d’hommes qui ait jamais vécu, et dont toi-même et toute ta cité n’êtes que le fruit ou les restes. Il y eut une époque, pourtant, O Solon, avec ce grand Déluge, où la ville qui aujourd’hui est Athènes fut la plus vaillante à la guerre. Quant à tes concitoyens d’il y a neuf mille ans, je te renseignerai brièvement sur leurs lois et les plus nobles de leurs actions. Nos archives relatent nombre de grandes et étonnantes actions accomplies par votre cité ; mais l’une d’elles surpasse toutes les autres. Il est question d’une puissance invincible qui s’est impudemment dressée contre l’Europe et l’Asie tout entière, et à laquelle votre ville mit fin. Cette puissance était sortie de l’océan Atlantique - car en ce temps-là il était navigable - et il y avait une grande île située en face des détroits que vous nommez Colonnes d’Hercule. Cette île était plus vaste que la Libye et l’Asie réunies : elle était sur la route d’autres îles et, de l’une à l’autre, on pouvait gagner le continent opposé, qui entoure l’Océan véritable. Eh bien, dans cette île de l’Atlantide existait un grand et merveilleux empire dont le pouvoir s’étendait sur bien d’autres îles ainsi que sur des parties du continent.

En outre, il avait soumis des parties de la Libye, en deçà des Colonnes d’Hercule, jusqu’à l’Egypte, et en Europe, aussi loin que la Tyrrhénie. Cet immense puissance, concentrant un jour toutes ses forces, entreprit alors de soumettre d’un seul coup notre pays et le vôtre. Ce fut à ce moment, Solon, que votre nation se leva. Elle finit par triompher des envahisseurs, les défit et sauva ainsi de l’esclavage ceux qui n’avaient pas encore été vaincus. Ces événements furent suivis de violents tremblements de terre, d’inondations extraordinaires et, en un seul jour et la nuit suivante, tous vos guerriers se trouvèrent engloutis dans le gouffre de la terre en même temps que l’Atlantide disparaissait dans les abîmes de la mer. Voilà pourquoi il y a des endroits dans cette mer qu’il est impossible de franchir à cause de la masse de boue qui en forme le bas-fond et qui résulte de la présence de l’île submergée." (Platon, Timée, 21)

Bon nombre de grands Déluges ont eu lieu durant ces neuf mille années. Or, il n’y a jamais eu d’exemple de la terre se déversant au pied des montagnes. Il ne faudra pas être surpris si vous entendez des noms grecs donnés à des étrangers. Solon, qui avait l’intention de se servir de cette histoire pour l’adapter au poème qu’il méditait, s’enquit de la signification des noms enregistrés chez nous, et trouva que les Egyptiens des premiers siècles, les avaient traduits en leur propre langue. Il reconstitua ainsi la signification de divers noms, les retraduisit et les recopia de nouveau dans la nôtre. L’histoire qui était très longue commençait ainsi. Or Poséidon, qui avait reçu en partage l’île de l’Atlantide, engendra des enfants d’une femme mortelle et les établit dans la partie de l’île que je me dispose à décrire. "Du côté de la mer et dans tout le centre de l’île il y avait une plaine qu’on disait être la plus belle de toutes et très fertile. Vers le centre de cette plaine, à la distance d’environ cinquante stades, se dressait une montagne peu élevée d’aucun côté. Sur cette montagne habitait l’un des hommes primitifs, nés de la terre de cette contrée, et qui avait nom Evénor. Sa femme s’appelait Leucippe. Ils n’avaient qu’une fille répondant au nom de Clito ; celle-ci touchait à l’âge de l’adolescence quand son père et sa mère moururent, et Poséidon en tomba amoureux. Il eut des relations avec elle. Poséidon engendra de son épouse dix fils par cinq couples de jumeaux mâles et, par suite, divisa l’île en dix parts. Il donna à chacun des noms : l’aîné qui était roi fut nommé Atlas, et c’est de lui que l’île entière et l’océan reçurent le nom d’Atlantique.

Leurs richesses étaient si considérables qu’elles dépassaient tout ce que les rois ou potentats avaient possédés jusqu’alors et pourraient jamais posséder. Le sous-sol leur livrait : l’orichalque extrait sur plusieurs points de l’île et qui, après l’or, était considéré par les gens de ce temps-là comme le plus précieux des métaux. Cette île sacrée voyait prospérer sous son ciel l’abondance de tout ce qui est beau et bon à l’homme. Le sol fournissait tout cela à ses habitants, et ceux-ci s’employaient avec zèle à élever des temples, des palais, à établir des ports et des bassins, etc., d’abord ils construisirent tout un réseau de ponts pour sortir et rentrer à volonté dans le palais royal ; puis ils commencèrent à élever le palais nouveau dans le temple du dieu de leurs ancêtres. Ce temple fut l’objet continuel des soins et de l’ornementation des générations qui se succédèrent au pays des Atlantes, chaque roi ayant à cœur de surpasser son prédécesseur dans la mesure du possible, tant et si bien qu’ils firent de l’édifice une merveille de grandeur et de beauté. Au centre s’élevait un temple sacré dédié à Clito et à Poséidon ; ce temple restait inaccessible aux profanes, il était entouré d’une clôture d’or massif. Tout l’extérieur du temple était revêtu d’argent, et les faîtages d’or. Le plafond, à l’intérieur, était fait d’ivoire, émaillé d’or, d’argent et d’orichalque.

Toutes les autres parties des murs, des colonnes, du plancher, étaient doublées d’orichalque. Dans le temple il y avait des statues en or autour du dieu lui-même debout sur un char attelé de six chevaux ailés ; le conducteur du char avait de telles dimensions qu’il touchait de sa tête la voûte du temple. Autour de lui cent Néréides chevauchaient des dauphins. A l’extérieur, on avait placé les statues en or des dix rois et de leurs épouses. Ils se servaient des deux fontaines d’eau froide et d’eau chaude, très abondantes et merveilleusement adaptées aux divers usages par suite de la douceur et de l’excellence de leurs eaux. Fontaines, bains, arbres magnifiques de hauteur et de beauté, jardins, gymnases, un hippodrome, etc. Chacun des dix rois possédaient le contrôle absolu sur les citoyens et, en certain cas, sur les lois elles-mêmes.

Telle était l’immense puissance établie par le dieu Poséidon sur l’île perdue de l’Atlantide, et qu’il tourna contre notre pays pour la raison suivante : durant bien des générations, tant que la nature divine survécut en eux, les hommes obéirent aux lois, aimèrent les dieux et se dirent leurs parents ; car ils avaient des pensées vraies et nobles à tous égards, pratiquant la douceur et la sagesse en toutes circonstances de la vie et dans leurs relations réciproques. Ils étaient tempérants et voyaient clairement que tous leurs biens étaient accrus par l’amitié vertueuse que chacun entretenait pour autrui, mais que, par contre, un zèle intempestif, un amour déraisonné de soi et de son propre honneur faisait perdre tout le bien acquis et périr l’amitié elle-même. Mais, lorsque cette part divine commença à faiblir puis à s’éteindre trop souvent en eux, mêlée à trop d’éléments mortels, la nature humaine prit le dessus ; les hommes devinrent incapables d’assumer leur prospérité ; ils perdirent leur loyauté et aux yeux de quiconque avait un œil pour voir, ils se montrèrent vils, ayant perdu les plus précieux de leurs dons. Zeus, le dieu des dieux, qui règne selon la loi et qui discerne le fond des choses, s’apercevant qu’une race autrefois honorable était dans le plus misérable état, résolut de lui infliger la punition qu’elle méritait, à seule fin de la relever par le châtiment. Il rassembla tous les dieux dans sa demeure la plus sacrée, et s’étant placé lui-même au centre du monde, il vit toutes les choses de la Création. Il les rassembla et leur dit : …(Critias, 108) (Ici finit brusquement l’histoire de Platon.)…..

CHAPITRE IV

Circonstances qui les confirment

D’où vient le nom Atlantique ? Les dictionnaires nous informent que cet océan est ainsi nommé d’après les montagnes de l’Atlas ; reste à savoir d’où ces montagnes ont tiré leur nom. "Les mots Atlas et Atlantique n’ont aucune étymologie satisfaisante dans une langue quelconque d’Europe. Ils ne sont pas grecs et ne se rapportent à aucun langage connu du Vieux Monde. Mais, dans la langue nahualt, on rencontre tout de suite le radical a, atl, qui signifie eau, guerre, et le sommet du crâne." (Molina, Vocab. en lengua mexicana y castellana). De cette racine dérive une série de mots tels que Atlan "sur le bord et au milieu des eaux", d’où Atlantique. Platon nous dit que l’Atlantique et l’île Atlantide durent leur dénomination à Atlas, le fils aîné de Poséidon, fondateur du royaume. Sur la partie du continent africain la plus proche de l’océan Atlantique, s’élève une chaîne de montagnes connue depuis les temps les plus reculés sous le nom d’Atlas.

Pour résumer : une montagne Atlas sur le rivage de l’Afrique, une ville Atlan sur le rivage de l’Amérique ; les Atlantes habitant la côte nord-ouest de l’Afrique ; une population aztèque dans Aztlan, en Amérique centrale ; un océan, entre les deux mondes, qui a nom Atlantique ; une divinité appelée Atlas qui porte le monde sur ses épaules ; et enfin la tradition immémoriale d’une île Atlantide… Platon dit qu’il existait un passage à l’ouest de l’Atlantide "sur la route d’autres îles et de l’une à l’autre on pouvait gagner le continent opposé qui entoure l’Océan véritable". La Méditerranée, dit-il, n’est pas la "vraie mer" mais une sorte de baie. Platon aurait pu imaginer l’Atlantide, mais comment aurait-il pu "inventer" les îles au-delà, les Antilles, et le continent opposé, l’Amérique, entourant cette "vraie mer" ? Si l’on consulte la carte, on voit que le continent américain enserre en effet l’océan en un vaste demi-cercle. Est-ce que Platon aurait pu le deviner ? S’il n’y avait pas eu d’Atlantide et des voyages partant de ce point et révélant ainsi le demi-cercle formé par le continent à partir de Terre-Neuve jusqu’au cap San Roque, comment Platon en aurait-il eu l’idée ? Et savoir que la Méditerranée n’était qu’une "baie" en comparaison du vaste océan entourant l’Atlantide ?

Comment peut-on, en dehors de l’Atlantide, expliquer la présence en Europe des Basques qui n’ont aucune affinité linguistique avec aucun autre peuple du continent européen, mais dont la langue est similaire aux idiomes de l’Amérique, comme le démontre de Dr Farrar. (Families of speech) Platon nous dit que les domaines de Gadeiros, un des rois de l’Atlantide, s’étendait vers les Colonnes d’Hercule aussi loin que le pays encore désigné comme celui de Gadès. Gadès est la Cadix actuelle, et les domaines de Gadeiros comprenaient la terre des Ibères ou Basques, la ville principale tirant son nom d’un roi atlante, et eux-mêmes étant des Atlantes. Si donc il a existé une Atlantide, sorte de pont jeté entre l’Amérique et l’Afrique, les Basques ont pu passer d’un continent à l’autre. Sans l’Atlantide, comment expliquer que les Egyptiens primitifs se représentaient eux-mêmes, sur leurs monuments, comme des hommes de race rouge ? Et comment expliquer les figures de nègres qu’on retrouve sur les anciens édifices de l’Amérique centrale ? sinon des relations commerciales entre l’Amérique et l’Afrique au moyen des navires des Atlantes ou de toute autre race civilisée qui auraient amené les nègres en Amérique, à une époque très reculée. Comment expliquer la présence de la race sémitique en Europe, s’il n’y avait pas eu d’Atlantide ? Comment se fait-il que l’origine du blé, de l’orge, de l’avoine, du maïs, du seigle, plantes essentielles de la civilisation, soit absolument perdue dans la nuit des temps ? On trouve dans la mythologie grecque des légendes concernant l’introduction de la plupart de ces céréales en Europe par des rois atlantes, réputés dieux ; mais aucune nation européenne n’a jamais revendiqué l’honneur de les avoir découvertes et développées ; il a été impossible de retracer leur origine sauvage………..

***

Documents complémentaires :

- Selon Drunvalo Melchizedeck , l’homme actuel doit maintenant se rappeler de l’existence des puissants champs éthériques qui entourent chacun de ses corps subtils et qui sont en sommeil depuis la chute de l’Atlantide, il y a quelques 13.000 ans. Car ces champs peuvent agir comme des boucliers, nous protéger et nous sauver. 

-  Graham Hancock  : Hancock a fait un travail magnifique pour démontrer hors de tout doute raisonnable qu’une civilisation avancée, florissante à la période glaciaire, a été détruite par un cataclysme majeur il y a entre 12.800 et 11.600 ans…… Il est certain qu’une seconde série d’impacts dévastateurs provoquant des inondations catastrophiques se produisit il y a 11.600 ans - date exacte donnée par Platon pour la destruction et la submersion de l’île de l’Atlantide.


- Recherches effectuées par Ama  : Je reviens sur mon entretien de ce jour avec Ama Luna et Vous redonne les précisions que J’avais notées pour le voyage en Afrique du sud !

Le 19-08-2016 :

- Nous serons dans les énergies de l’Atlantide et de la Lémurie,
- Nous irons sur 4 sites puissants,
- Celui situé au-dessus d’un des Temple de l’Atlantide sera l’apothéose !
- Nous ressentirons toute la puissance de ce qui fut l’Atlantide.

Donc J’ai fait des recherches côté Métatron (livre « Les chroniques des gardiens de la Terre) : - …« Lors du déluge en 17.500 av JC, l’Atlantide se fragmenta en 5 îles : dont la principale était Poséidia, Aryan et Og et 2 petites. A l’époque de l’Atlantide, Poséidia constituait le complexe de portails et de vortex le plus puissant de la Planète, elle abritait le Temple de la Guérison, le Temple du Son, le Temple de l’Un, le Temple de la Régénération et le Temple de la connaissance. »…

Il ne parle pas des Temples de Tien dans son livre.

J’ai recherché côté Tobias  ! Il dit : - …« En Atlantide nous étions un groupe travaillant ensemble dans cet endroit nommé les Temples de Tien… Moi Tobias J’étais un des Enseignants et un des Gardiens de cette école de la sexualité. »…

Il précise : - … « Géographiquement cet endroit que Nous appelons maintenant Tien, est situé au large de la côte nord-est de Cuba, c’est un endroit enfoui très très profondément sous la surface de la mer, même sous le sous-sol sous-marin. C’est là que Nous Nous sommes rassemblés. Nous avons créés des Temples. Nous avons créé une communauté. Nous étions au-delà de 100.000 rassemblés à Tien pour participer à une nouvelle façon de construire une conscience pour aborder une nouvelle façon de ramener l’équilibre du masculin et du féminin, pour trouver une manière de travailler avec les énergies d’une façon constructive et possédant un niveau de conscience très élevé contrairement à une façon destructive etc. »…

A la suite de cela, Moi, Ma , J’ai donc demandé à Métatron ce qu’il en était. Voilà sa réponse :

-  Métatron (15/09/2016) : - « Il y a une différence entre le Temple de Tien qui est le Temple de la Connaissance et ce que Je transmets à travers James , car Vous êtes Ceux et Celles qui avaient œuvrés dans ces Temples contrairement à James qui a surtout vécu en Lémurie. Mais la différence se situe surtout au niveau de l’approche qu’en a fait Tobias , et maintenant Adamus , parce qu’il y a un consensus sur votre implication, mais surtout sur votre reprise à reconsidérer ce qui s’est passé pour que Vous puissiez à nouveau reprendre connaissance de la Connaissance en en développant maintenant ce que Vous êtes à même de créer en tant que Maîtres. Voilà la différence entre Vous et James, entre ce que Vous faites maintenant et ce que Vous devez Vous réaliser en tant que Maîtres, et non plus en tant que Gardiens de la Connaissance.

Tu as besoin de le dire, et surtout de le faire ressentir, que ce lieu (Mokala National Park) sera propice pour accéder maintenant à votre Conscience qui peut par Elle-même recevoir cette Connaissance, L’intégrer, La développer selon ce que Vous êtes venus Vous réaliser, et L’enseigner au-delà de ce qui était simplement pour La garder en conscience, sans même savoir ce qu’Elle Est dans sa Puissance.

Et c’est ce que Je voulais Te dire. Et c’est ainsi. »


-  Adamus - La Série Kharisma - Kharisma 3 - SHOUD 3 - 01 novembre 2014 : - « …Il y a de cela plus de 300 ans, Nous avons commencé à fermer les Ecoles de Mystère, la plupart d’entre elles étant situées en Europe. Nous avions appris cela, bien sûr, du temps où nous étions dans les Temples de Tien, du temps de l’Atlantide… »…


-  Adamus – La série Kharisma – Kharisma 9 – 02/05/2015 : - « ….Vous êtes tous à la fois masculins et féminins et le véritable équilibre c’est de les rétablir tous les deux. Mais de toute façon, pour en revenir à la diversification, au mariage entre même sexe, c’était monnaie courante en Atlantide. »….


-  Adamus dans son Shoud de Mai 2014 Nous dit : - « …La dépression, Nous n’étions pas habitués à la dépression dans l’Atlantide, il n’y a rien eu de tel, pas de dépression, non et pourquoi ? Eh bien, parce que Vous étiez toujours en compagnie d’autres Personnes, Vous étiez toujours engagés dans un projet commun, Vous aviez toujours un travail à faire ensemble. C’est de là que Kumbaya tire son origine d’Atlantide. Il y avait un endroit appelé Kumbaya. La dépression est un phénomène relativement nouveau. »…. 

-  Adamus parle des inondations au Colorado – Octobre 2013 : - « ….Pendant les temps de la Lémurie et dans l’ère mi-Atlante, le temps était beaucoup plus prévisible qu’il ne l’est aujourd’hui. »…. 

-  John Van Auken  : …Iltar, selon Cayce, était un grand prêtre venu avec son peuple des terres légendaires de l’Atlantide jusqu’à la nouvelle « Terre aryenne ou Yucatan » et il a construit ce temple où les dossiers ont été préservés…


-  John Van Auken parle de la « loi spirituelle » par Edgar Cayce : Une des pièces les plus intéressantes de l’information nous venant à travers les visions d’Edgar Cayce est l’existence d’une ancienne salle des archives. Dans cette salle sont stockés les enregistrements d’une civilisation hautement évoluée bien avant l’âge de la préhistorique. Nous atteignons aussi des dates historiques remontant à des millions d’années dévoilant les territoires mythologiques tels que Mu, la Lémurie, l’Atlantide, Og , Oz , Zu , et d’autres. En fait, Cayce dit qu’il y a trois civilisations.


-  Yosuel – Extrait de la session n° 50 du 20/08/2016 : - « …Vous êtes dans une réalité où Vous Vous cherchez les Uns, les Autres, mais en réalité, Vous avez besoin des Uns et des Autres, parce que Vous avez fonctionné, et ce depuis l’Atlantide, à être constamment à faire les choses ensemble, sans que Vous ne soyez pleinement Vous, en Vous, et que Vous puissiez faire les choses pour Vous. Alors, ce processus a pris une ampleur que Vous ne réalisez pas, au point que si Vous deviez Vous retrouver seuls, sans aucun Être autour de Vous, Vous seriez complètement perdus, parce que Vous ne savez pas qu’en réalité Vous n’êtes jamais seuls, mais Vous avez l’expérience que Vous ne pouvez pas œuvrer pour Vous en étant Vous, simplement Vous. Alors, Nous Vous amenons petit à petit à ressentir que Vous êtes en réalité une Puissance qui peut créer pour Elle, qui peut œuvrer pour Elle, sans ne plus se devoir à Qui que ce soit, et en même temps, comprendre qu’en Vous, Vous n’êtes pas seuls, et que même Vous pouvez Vous amuser à créer à l’infini, tout en étant en corrélation avec bien d’autres dimensions, bien d’autres Êtres, mais en Vous affirmant dans ce que avez envie de créer et de vivre pour Vous et ce, sans jamais Vous départir de votre propre expression, de votre propre Source, de votre propre créativité. Et c’est ainsi.

Comme l’a dit Adamus , du temps de l’Atlantide, Nous œuvrions Tous ensemble pour Tous, mais il y avait un endroit dans un temple où Chacun pouvait se retrouver seul, et pendant un moment ne plus être en relation avec Qui que ce soit et se permettre de ressentir ce qu’est d’être face à Soi-même pour se re-trouver et retrouver sa joie et s’équilibrer, lorsque quelque chose Nous contrariait, pouvoir se retrouver sans la présence des Autres, d’être confronté à Soi-même et de ne pas être en relation avec Qui que ce soit. Et cet endroit s’appelait « Kumbaya », un endroit pour se ressourcer et se rééquilibrer. C’est ainsi que les Êtres ne vivaient jamais la dépression. »….

- Commentaires de Yosuel du 12/10/2015 : Il y eut de terribles explosions nucléaires à la fin de l’Atlantide. Les pierres roulent parce qu’il y a un magnétisme dû à des courants qui se déplacent comme des ondes dont le circuit très lent intervient à des périodes correspondant à ce flux et reflux d’un point à un autre, mais en réalité il s’agit d’une influence venant d’une source électromagnétique émise par des Cristaux Atlantes profondément enfouis. Des civilisations ont vécu là, d’autres se sont succédées, mais aucune vie n’a perdurée parce qu’il y avait trop de magnétisme, et surtout trop de radiations. Mais une civilisation a su se préserver et a vécu sous terre plusieurs milliers d’années en reconstituant une période vécue de l’Atlantide à l’émergence d’une nouvelle civilisation qui fut la préhistoire, alors qu’Ils vivaient Eux-mêmes avec les connaissances avancées des Atlantes. Puis Ils se sont éteints en laissant la place à une autre civilisation intermédiaire qui n’a pas perdurée parce qu’il n’y avait pas de quoi survivre à long terme. Une civilisation perdure actuellement, mais Elle est soumise à des conditions de vie où il ne Leur est pas possible de revenir en surface tant qu’Ils n’accepteront pas qu’Ils sont en réalité des Êtres qui doivent passer par une autre conscience en réapprenant à vivre dans l’acceptation que la vie s’est reconstruite depuis leur 1ère descente en conscience restrictive suite à la chute des Consciences de 4ème dimension en 2ème dimension et 3ème dimension après le déséquilibre de la Géométrie Sacrée de la planète.


-  Edgar Cayce - Les Atlantes :

1er cataclysme : Poches de gaz dans cavernes d’animaux  Volcans + tremblements de terre. Basculement des pôles + dernière ère glaciaire. Après le 1er cataclysme : Mise au point de l’électricité, l’électronique, divers appareils. Energie atomique dérivée de l’uranium pour le transport et les déplacements des objets lourds. Les choses se déroulaient dans le profit et l’avilissement des Êtres à des fins égoïstes.

Systèmes de chauffage + éclairages les plus perfectionnés + les moyens de communications avec les autres pays étaient nombreux et efficaces. Rayons lumineux de toutes espèces : lasers + rayon de la mort. Air liquide – Air comprimé (pour le caoutchouc).

Alliages métalliques de cuivre, d’alu, uranium inconnus ce jour pour les machines volantes, les bateaux, les sous-marins.

Téléphones + radio + télé perfectionnés comme l’amplification des rayons lumineux pour l’observation télescopiques et la photographie à longue distance.

Manufactures de toutes sortes d’ornements et de bijoux. Armée + police.

Maîtrise de l’Energie Solaire mise au point pour faciliter la communication spirituelle entre le fini et l’infini par des gigantesques cristaux réflecteurs appelés « Pierres TUAOI »  Puis cela devint aux fils des siècles un dispensateur de puissance ou d’Energie diffusée dans tout le pays sans câble, ni fil  Fut appelée « Pierre de Feu » ou « Grands Cristaux ».

La Fraternité de MU fut fondée après que la Lémurie sombra dans l’Océan pacifique.

Enfants de la loi de UN.

Ils succombent aux fils de Bélial.

3 cataclysmes :

• En 50.700 av. JC • En 28.000 av. JC • En 9.560 av. JC

En 10.700 avant JC l’Atlantide était déjà en pleine décadence.

En 9.500 avant JC l’Atlantide disparut finalement de la Terre. (D’après le livre d’Edgar Cayce)

- Les Pierres roulantes américaines : Stargate magazine n° 2 Février/mars 2004 par Gabrieke ZAFFIRI

Extraits du magazine :

La Death Valley est située à une centaine de mètres sous le niveau de la mer. …….

Parc national de la vallée de la Mort

Le parc national de la vallée de la Mort, en anglais Death Valley National Park, est situé à l’est de la Sierra Nevada, en Californie, et s’étend en partie sur le Nevada. Avec plus de 13 600 km², ce parc de zone aride, intégralement situé dans le désert des Mojaves, est l’un des plus grands parcs nationaux américains. fr.wikipedia.org • Texte sous licence CC-BY-SA

Ces pierres sont disséminées sur une grande surface aride dite « Racetrack » ou « Circuit », une petite plaine aride de 5 kms de long environ, qui constitue le fond d’un lac asséché. Les pierres ont des dimensions très variées : des tous petits cailloux aux gros blocs de pierre. Apparemment, on dirait qu’il s’agit de cailloux communs, mais qui se déplacent continuellement, laissant derrière eux de longs sillons, peu profonds. Certains de ces sillons sont rectilignes, d’autres sont en zigzag, et d’autres encore sont courbes… De toute façon, encore aujourd’hui le mystère reste entier. Comment est-il possible que de telles pierres se déplacent…

Ruines vitrifiées : Quand la première bombe explosa au Nouveau-Mexique, les sables du désert se transformèrent en verre fondu de couleur verte. D’après ce phénomène, on a établi que le silicium présent dans le sable se transforme, à cause de l’apport de chaleur, en une plaque de verre. Se basant sur ce fait, on peut en déduire que dans la plus haute antiquité des guerres atomiques se déroulèrent, précisément dans les lieux où il est possible de trouver des plaques de verre ancien et désertique. L’un des sites où l’on peut trouver des ruines vitrifiées est la Death Valley en Californie.

Dans l’ouvrage littéraire intitulé « Secrets of the Lost Races », par René Noorbergen, et publié en 1977, il est dit textuellement : - « En 1859, le capitaine Ives William Walker, explorateur américain, fut le premier à voir quelques-unes des ces ruines, situées dans la Vallée de la Mort. Il découvrit une ville, longue d’un mille environ, avec les lignes des routes et la position des édifices encore visibles……

* René Noorbergen est né en 1928. René vit actuellement au Collegedale.

Un associé du capitaine Walker, qui suivit son expédition initiale, commenta : - « Toute la région comprise entre les fleuves Gila et San Juan est couverte de ruines. Les ruines de la ville que l’on peut trouver là-bas doivent être très étendues, et elles sont en partie brûlées et vitrifiées, pleines de pierres fondues et de cratères causés par des incendies, dont la chaleur fut tellement intense qu’elle fondit la roche et le métal. Il y a les pierres du pavé et les maisons déchirées par des lézardes monstrueuses… Comme si elles avaient été attaquées par une gigantesque charrue de feu. » Sur les parois du Titus Canyon avoisinant, des graffitis et des inscriptions ont été gravés par des mains préhistoriques inconnues…

Le Río San Juan est un fleuve du Nicaragua qui relie le lac Nicaragua à la Mer des Antilles dans l’océan Atlantique dans lequel il se jette par un delta marécageux. Dans son cours inférieur, il matérialise une partie de la frontière avec le Costa Rica. fr.wikipedia.org • Texte sous licence CC-BY-SA

La rivière Gila est un affluent du Colorado, long de 1 014 km, dans le Sud-Ouest des États-Unis. Wikipedia

Titus Canyon : Le site de Titus Canyon est constitué d’un canyon découpé dans un dépôt sédimentaire précambrien composé essentiellement de roches carbonées (principalement de calcaire). Ces sédiments ont été relevés, déformés (pour former des charnières anticlinales et des charnières synclinales) puis à nouveau repliés sur eux-mêmes. On a retrouvé des pétroglyphes dessinés sur la surface de certaines roches par les Indiens – en particulier auprès des sources et de quelques autres lieux remarquables. Dans un des virages du canyon on trouve différents types de fleurs dont la sacred datura.

- Dans le livre « Weird America », écrit par Jim Brandon en 1978, on peut lire ce qui suit : « Les légendes de Piute parlent d’une ville située sous la Vallée de la Mort, qu’ils appellent Shin-au-av. Tom Wilson, un guide indien des années 20, affirmait que son grand-père découvrit ce lieu alors qu’il rôdait dans un labyrinthe de cavernes d’un mille de long, sous la surface de la vallée. Le natif arriva à une ville souterraine, où les gens parlaient un langage incompréhensible et portaient des vêtements en cuir………

Païutes :

Le mot Païute, parfois Piute, fait référence à deux groupes proches d’Amérindiens : les Païutes du nord qui vivaient en Californie, dans le Nevada et l’Oregon, et les Païutes méridionaux en Arizona, dans le sud-est de la Californie et du Nevada ainsi qu’en Utah. Tous parlaient des langues appartenant à la branche Numique des langues uto-aztèques. fr.wikipedia.org • Texte sous licence CC-BY-SA

Howard E. Hill affirmait que cette civilisation pourrait avoir son origine dans le fabuleux continent perdu d’Atlantide. Les cavernes contenaient des momies d’hommes et d’animaux ainsi que des ustensiles appartenant à une culture très avancée, ancienne d’au moins 80.000 ans. Il ajoutait que les 32 cavernes couvraient une superficie d’environ 180.000 milles carrés. Les experts du « Los Angeles country Museum » soulignèrent que les dinosaures et les tigres qui étaient couchés dans ces cavernes, les uns à côté des autres, apparurent séparément sur la Terre, à un intervalle de 10 à 13 millions d’années. Dans certains de ces creux, il y avait aussi des restes momifiés d’une race d’hommes hauts de huit à neuf pieds, portant des vêtements du type préhistorique, consistant en une fourrure de longueur moyenne, une veste et des pantalons arrivant jusqu’aux genoux. En outre, une autre caverne contenait les restes – bien conservés et placés dans des niches spéciales – de dinosaures, de tigres à dents de sabre, d’éléphants impériaux ainsi que d’autres animaux antiques et éteints.

***

Commentaires de Yosuel du 12/10/2015 : Il y eut de terribles explosions nucléaires à la fin de l’Atlantide. Les pierres roulent parce qu’il y a un magnétisme dû à des courants qui se déplacent comme des ondes dont le circuit très lent intervient à des périodes correspondant à ce flux et reflux d’un point à un autre, mais en réalité il s’agit d’une influence venant d’une source électromagnétique émise par des Cristaux Atlantes profondément enfouis. Des civilisations ont vécu là, d’autres se sont succédées, mais aucune vie n’a perdurée parce qu’il y avait trop de magnétisme, et surtout trop de radiations. Mais une civilisation a su se préserver et a vécu sous terre plusieurs milliers d’années en reconstituant une période vécue de l’Atlantide à l’émergence d’une nouvelle civilisation qui fut la préhistoire, alors qu’Ils vivaient Eux-mêmes avec les connaissances avancées des Atlantes. Puis Ils se sont éteints en laissant la place à une autre civilisation intermédiaire qui n’a pas perdurée parce qu’il n’y avait pas de quoi survivre à long terme. Une civilisation perdure actuellement, mais Elle est soumise à des conditions de vie où il ne Leur est pas possible de revenir en surface tant qu’Ils n’accepteront pas qu’Ils sont en réalité des Êtres qui doivent passer par une autre conscience en réapprenant à vivre dans l’acceptation que la vie s’est reconstruite depuis leur 1ère descente en conscience restrictive suite à la chute des Consciences de 4ème dimension en 2ème dimension et 3ème dimension après le déséquilibre de la Géométrie Sacrée de la planète.

Reprise de l’explication donnée à la session n° 27 du 22/10/2016 à Créon :

Il y a 13.000 ans que l’Atlantide a été engloutie (date arrondie).

 Entre la période faste et le choc de la météorite, des Êtres plus évolués parmi les Atlantes (au nombre de 7 selon Drunvalo, et que J’appellerai les Scientifiques de l’époque) et qui avaient la fonction de chercher à comprendre le mécanisme de la Géométrie Sacrée…ont décidé de mettre au point une Pyramide qui Leur donnerait l’exact compréhension de comment s’articule toute la Géométrie Sacrée entre Elle...à la différence qu’Ils ne pouvaient concevoir une telle compréhension, parce que cela requière de la Force et toute une conception à partir de ce que La Lumière est à même d’expérimenter pour que la Vie puisse s’articuler au niveau du vortex dont votre Univers a été impulsé, et surtout au niveau de l’atome même qui est générateur de toute votre création. Ce qui veut dire qu’en ce lieu « la Terre », Vous avez Vous-mêmes imaginé ce qui serait la propulsion de vos propres pensées pour que la Terre puisse devenir l’hologramme où se côtoieraient la matière, l’anti-matière et tout ce qui fait que ce monde existe tel qu’il est, mais surtout pour que chaque partie de cette Terre puisse être en résonance avec une réalité qui dépasse encore votre niveau de conscience, même pour vos plus éminents Scientifiques, parce que le moment n’est pas encore venu de pouvoir en comprendre l’exact réalité, parce que cela pourrait une fois de plus être l’objet de Ceux qui veulent la connaissance à des fins de pouvoir. Et c’est ainsi.

Donc ces Êtres ont voulu effectivement s’approprier un savoir qu’Ils ne maîtrisaient pas, mais surtout dont Ils ne savaient même pas l’implication que cela allait donner.

(Il est bon de préciser que tout est Géométrie Sacrée, et que tout est en résonance avec cette Géométrie Sacrée… Tout est émulsion de cette Géométrie Sacrée, ce qui fait que tout dérive de formes et de l’informe).

Ce qu’Ils voulaient faire c’était de créer un champ Kerkabique autre que le Champ Mer-Ka-Ba de l’Être, et ainsi s’en servir pour contrôler le champ électromagnétique de la Terre et asservir les Êtres en impulsant des données qui influeraient sur le Champ Mer-Ka-Ba de chaque Être. Mais cela n’est pas possible au niveau de conscience où Ils en étaient, car seuls Nous-mêmes (les Êtres de Lumière et toute La Source) avons cette Puissance…à la différence qu’Ils ne le savaient pas, et qu’Ils espéraient Eux-mêmes se créer un Mer-Ka-Ba plus expressive que la Mer-Ka-Ba des Êtres.

Lorsque ces Êtres ont créé cette pyramide, Ils s’est passé 2.000 ans pour que son effet incompatible et rétrospectif puisse atteindre le paroxysme de ce qui allait devenir une injonction irrémédiable à toute l’Humanité….

Et c’est ainsi que cette perturbation émise par cette pyramide a contraint des Êtres évolués de la 4ème dimension à être propulsés dans la 3ème dimension en investissant les corps des Atlantes qui ne comprenaient pas cette intrusion dans leurs propres corps (c’est en fait une possession), et surtout les Êtres évolués de la 4ème dimension de se retrouver dans une conscience qu’Eux-mêmes avaient dépassés en des temps très anciens remontant à 1 million d’années avant l’Atlantide ( Drunvalo dit : - « Ce fut quelque chose de terriblement douloureux, et c’était un désastre planétaire. » C’est la fameuse chute !)

 Il fut décidé par les Nakkals et les Maîtres Ascensionnés de procéder à une rectification de ce qui avait été transcendé…en édifiant d’autres structures qui devaient rétablir le processus de la véritable configuration de ce qui permet aux Êtres de pouvoir évoluer sur cette Terre et dans les dimensions qui y sont liées.

Ce qui veut dire que lorsque le déséquilibre a eu lieu, la Conscience Unitaire ne pouvant plus permettre aux Êtres d’évoluer selon le processus pensé et naturellement évolutif, il s’est passé une interaction entre la Conscience de l’Atome Primordial et les Maîtres capables d’une réalisation…allant au-delà de toute conception fondamentale dans le processus de réunification…au point que seuls Ceux qui sont arrivés au point de fusion…et qui…au cœur même de l’Atome Primordial…avaient la faculté puissante de pouvoir émettre ce qui allait être reconfiguré pour rétablir un processus déjoué…ne permettant plus l’évolution de « la Création » de s’expanser…dans ce qu’Elle a impulsé…avant même que cet hologramme ne soit effectif…. Et donc ces 3 Maîtres Ascensionnés -Drunvalo cite leurs noms : Chequeter Arelich Vomalites (Thot), Ra ( Yeshua ) et Araragat ( Elayeh –Saint-Germain )- puissent envisager l’activation d’un édifice qui allait émettre une telle puissance qu’il résonnerait avec 83.000 édifices qui alors émettraient une telle résonance que cela changerait totalement et définitivement la capacité énergétique de ces lieux en encodant une partie de ce qui a été déjoué, à la différence que cela demandera ensuite que ces lieux puissent, le moment venu, entrer en interaction avec toutes les conjonctures impulsées au fil du temps, et surtout par le réveil et l’activation des Maîtres Cristaux, ce qui a été effectif, comme Métatron Vous l’a révélé, chaque année de vos années 2001 à 2012 (à des dates triples comme le 09/09/2009 par exemple).

Maintenant que cela est a nouveau rétabli et que la Grille Cristalline est en place et active, plus jamais ce genre de détournement ne pourra avoir lieu. Il Vous faut donc accepter que Vous avez la possibilité de Vous réaliser en tant que Maîtres incarnés, et de décider de le vivre. Et c’est ainsi.

Et c’est ce qui fait que ces 3 Maîtres ont permis le ré-inversement de ce qui a été perturbé, de ce qui a été contrarié, au point que toute la structure énergétique de l’ensemble des édifices existants ait été décalé dans la grille inter-différentielle, permettant à tout votre système solaire de pouvoir être en permanence en résonance avec l’ensemble de la Galaxie, et par là même Nous-mêmes.

 Le principal édifice pensé et créé pour rétablir la connexion avec l’ensemble des structures…fut la Pyramide de Gyseh, dont Vous pouvez maintenant entrevoir l’importance, parce qu’Elle préfigure comme géométrie…dont l’implantation choisie en son temps était le lieu de prédilection de sa probable reliance avec tous les édifices, y compris les Maîtres Cristaux, mais surtout les points structurels de l’Intra-Terre. Et c’est ainsi.

Ce que Vous avez à comprendre, c’est qu’en réalité ces 83.000 édifices, dont Gyseh a été le point de départ, sont exactement la reconfiguration de ce qui a été contrarié…et qu’en cela Vous avez pu reprendre votre évolution… et bien sûr ces Êtres de 4ème dimension ont été à même depuis de revenir, d’une certaine façon, à se retrouver dans la conscience d’être ce qu’Ils étaient au moment où cela s’est produit, à la différence qu’Ils ont acquis une autre expérience, et qu’Ils ont tiré une véritable expression de ce qu’est un retour qu’Ils n’auront plus jamais à revivre, parce qu’une partie d’Eux a compris que tant qu’un Être ne vit pas totalement ce qu’Il Est, Il peut être sujet à n’importe qu’elle attraction. Et c’est en cela qu’Ils ont évolué dans une conscience supérieure, et qu’Ils s’acheminent maintenant vers une autre réalité Leur permettant de ne plus pouvoir être sujets à n’importe quelles émissions quelles qu’elles soient, et même d’émettre ce qu’Ils ont ressenti pour en faire bénéficier tous Ceux qui sont en chemin et qui ne sont pas totalement en conscience, quel que soit là où Ils en sont. Et c’est ainsi.

Lorsque la chute eut lieu, beaucoup de Sages ont reçu la conscience qu’Ils devaient transmettre que la réalité n’est pas ce qui est vécu, mais que le moment venu tout serait à nouveau dans le retour du Grand Changement. Et ces Anciens ont donc décidé d’être les Gardiens d’une connaissance qu’Ils transmettaient verbalement jusqu’à cette période faste où maintenant Ils s’expriment au plus grand nombre. Et c’est ainsi..

 Ils ont été les Gardiens et ont toujours permis aux Êtres de Lumière et à toute « La Source » d’être toujours en parfaite adéquation avec leur Conscience jusqu’au moment où Ils ont célébré la réintroduction de la Puissance de transmission, mais surtout le rééquilibrage de toutes les énergies dissolues en des points où tous les Portails ont permis d’être ré-initiés, et certains réactivés pour permettre maintenant la totale continuité de tous les facteurs inter-dimensionnels et intra-dimensionnels.

Les 83.000 édifices dans le monde sont toutes les Pyramides, les Temples, les Eglises, Mosquées, Synagogues et certains Châteaux. Tous ces édifices ont été placé en des endroits précis de la Terre et en modifient le flux énergétique interne de la Planète, mais surtout l’axe primordial de toute l’infrastructure de la Géométrie Sacrée… Ce qui veut dire que maintenant, et depuis l’Egypte, après que l’Atlantide est sombrée, Vous avez pu reconstituer la Grille Unitaire (comme dit Drunvalo : - « L’exacte grille naturelle que Nous avons perdue en Atlantide, la destruction de cette grille a fait sombrer l’Humanité dans l’obscurité et dans la densité du monde moderne… C’est la chute dont parle la Bible), à la différence que maintenant il Vous faut maintenir cette Grille Unitaire en élevant vos Consciences, jusqu’au jour où Vous serez amenés à unifier vos Consciences avec les Gardiens de la Conscience telle qu’Elle fut en ces temps très anciens détournée, parce qu’il Vous a fallu 4 cycles pour parvenir au 5ème cycle du « Retour sur Soi » qui est le précurseur de votre possible élévation de conscience en tant que Maîtres Ascensionnés.

En réalité, Vous êtes à nouveau en mesure de pouvoir Ascensionner et re-venir à la pleine Lumière, parce que maintenant Vous Vous éveillez et Vous émettez Vous-mêmes le désir de re-venir à votre Source, à votre pleine Conscience d’être.

(Drunvalo Nous précise que les 83.000 édifices forment un champ d’Energies électromagnétique et géométrique planétaire, mais aussi que Thot est lié aux Mayas parce qu’Il a été Roi en Atlantide, et Il a aussi été Scribe en Egypte. Il Nous révèle également que les cycles, dont Nous entrons dans le 5ème, sont de 25.625 ans)

***

DES VESTIGES D’UNE CIVILISATION INCONNUE DANS LA VALLEE DE LA MORT http://koloborder.blog4ever.com/vestiges-d-une-civilisation-inconnue-dans-la-vallee-de-la-mort

Dans Secrets of the Lost Races, Rene Noorbergen analyse les éléments susceptibles d’être attribués à une guerre cataclysmique ancienne, menée avec des aéronefs et des armes qui auraient vitrifié des cités en pierre. « Dans le Nouveau Monde, les restes de vitrification les plus nombreux se trouvent à l’ouest des Etats-Unis. En 1850, un explorateur américain, le capitaine Ives William Walker, remarqua le premier ces ruines situées dans la Vallée de la Mort. Il découvrit une cité longue d’environ 1,5 km et dont on discernait encore le tracé des rues et l’emplacement des bâtiments. En son centre se trouvait un rocher gigantesque, haut de 6 à 9 mètres et surmonté des vestiges d’une énorme structure. Côté sud, le rocher et l’édifice étaient fondus et vitrifiés, ce que Walker imputa à un volcan. Mais la zone est vierge de volcan et en outre, une chaleur tectonique n’aurait pu liquéfier ainsi la surface du rocher. Un associé du capitaine Walker, qui l’accompagnait dans cette exploration, fit ce commentaire : - « la région située entre les rivières Gila et San Juan est couverte de vestiges. Ces cités devaient être très étendues ; en parties calcinées et vitrifiées, elles sont remplies de pierres et cratères fondus créés par des feux assez chauds pour liquéfier roches et métaux. Les pavés, les maisons, présentent des déchirures monstrueuses… [comme s’ils avaient été] attaqués au moyen d’un allume-feu géant.

Les ruines vitrifiées de la vallée de la mort ont quelque chose de fascinant. Reste à savoir s’il s’agit bien de ruines…

L’existence, dans cette zone, de vestiges de civilisations anciennes ne fait aucun doute. Les parois du canyon Titus présentent des pétroglyphes et inscriptions tracés par des mains préhistoriques inconnues. Certains experts pensent que ces graffitis seraient dus à des hommes ayant vécu là bien avant les Indiens, car les Indiens survivants ne savent rien des glyphes et les regardent même avec une crainte superstitieuse.

Selon Jim Brandon auteur de Weird America : - « les légendes des Piutes parlent d’une cité située au-dessous de la vallée de la Mort et appelée Shin–au–av. Tom Wilson, guide indien des années 1920, prétendait que son grand-père avait redécouvert cet endroit alors qu’il arpentait, sous le sol de la vallée, un interminable dédale de grottes. L’Indien finit par déboucher dans une cité souterraine dont les habitants parlaient une langue incompréhensible et portaient des vêtements de cuir. Wilson raconta cette histoire un jour où un prospecteur nommé White avait affirmé avoir traversé le plancher d’une mine abandonnée de Wingate Pass et être tombé sur toute une série de salles où White découvrit des centaines de momies humanoïdes vêtues de cuir. Des barres d’or y étaient entassées, comme des briques, dans des coffres. White prétendit avoir exploré à trois reprises ces cavernes, accompagné une fois par sa femme et une autre fois par son associé Fred Thomason. Mais aucun d’eux ne réussit à montrer l’entrée de la caverne au groupe d’archéologues qui souhaitaient visiter l’endroit. Il semble pourtant qu’un habitant du cru savait comment s’y rendre. Brandon rapporte que – Death Valley Scotty - un excentrique qui avait dépensé des millions pour construire un château dans le secteur, était connu pour partir – en prospection – quand ses fonds étaient en baisse. Il disparaissait quelques jours dans les monts Grapevine tout proches et rapportait à son retour un or d’une qualité d’affinage suspecte, résultat, disait-il, de sa prospection. Beaucoup pensent qu’il tirait son or des barres entassées dans le complexe de tunnels situé sous la vallée de la Mort. »

Les traces d’une civilisation disparue de la vallée de la Mort firent bizarrement surface dans un récit publié le 5 août 1947 par le Hot Citizen, un journal du Névada, où il était question de grottes et de momies :

Des squelettes de 2,70 trouvés par une expédition :

Un groupe d’archéologue amateurs a annoncé aujourd’hui avoir découvert dans des grottes californiennes une civilisation disparue dont les membres mesuraient 2,70 mètres. Howard E. Hill, porte-parole de l’expédition, a déclaré que cette civilisation pourrait être « la fabuleuse Atlantide ». Les grottes contiennent des momies d’hommes et d’animaux et des outils. Vielle de 80.000 ans, cette culture serait, selon Hill, « à certains égards plus avancée que la nôtre ». Hill ajoute que les 32 grottes s’étendent sur 465 kilomètres carrés dans la vallée de la Mort (Californie) et dans le sud du Nevada et estime que « cette découverte est peut-être plus importante que celle de la tombe du roi Toutankhamon.

Scepticisme des archéologues :

Le récit de Hill laisse sceptiques les archéologues professionnels. Les scientifiques du musée du comté de Los Angeles soulignent que les dinosaures et tigres, qui selon Hill, reposent côte à côte dans les grottes, sont apparus sur la terre à dix ou treize millions d’années d’intervalle. Hill affirme que les grottes ont été découvertes en 1931 par le Dr. F. Bruce Russel, médecin à Berverly Hill, qui tomba carrément dedans alors qu’il effectuait un sondage prospectif. « Pendant des années, il a essayé d’y intéresser les gens », dit Hill, « mais personne ne le croyait ». Après la guerre, Russel et plusieurs autres amateurs créèrent Amazing Explorations Inc. Et se mirent à creuser. D’après Hill, plusieurs cavernes contenaient les restes d’une « race d’homme hauts de 2,40 à 2, 70 mètres » qui « portaient une sorte de tenue préhistorique – un vêtement en poils de longueur moyenne, une veste et des pantalons arrêtés au genou ».

Un temple dans une caverne :

Une autre caverne, d’après Hill, contenait une salle rituelle avec des signes et des objets évoquant la franc-maçonnerie. « De ce temple, un long tunnel, conduisait dans une pièce où des restes bien conservés de dinosaures, de tigre à dents de sabre, d’éléphants impériaux et d’autres espèces disparues étaient appariés comme pour une exposition… Ce fut apparemment une catastrophe qui poussa ces hommes dans les grottes… On a retrouvé tous les outils qu’utilisait leur civilisation, y compris des ustensiles ménagers, et des fours apparemment alimentés par ondes radios. « Je sais », dit Hill, « que vous n’allez pas me croire ».

Source : Les technologies des dieux par David Childress. Ed. la Huppe, 2000

Coupure de presse originale - 5 Août 1947

Commentaire d’Adama :

Ce texte montre bien, que nous avons des vestiges encore totalement inconnus et ignoré de la science officielle, sur le Continent Américain. Bien que le récit de Hill soit douteux, un élément étrange, ce « four » fonctionnant par ondes radios. C’est un four à micro ondes qui est décrit ici, or, en 1947, date de la découverte, qui connaissait les fours à micro-ondes ? Réponse : personne.

Des grottes recelant des vestiges, en Californie méridionale, des souvenirs indiens, des noms étranges qui sonnent comme de l’Hébreu : Shin-au-av. Une chose est certaine, l’archéologie du continent Américain reste à écrire, et cela, malgré déjà, des découvertes importantes, mais l’essentiel attend toujours son« inventeur ».

Dans l’une d’entre elle, un temple, qui rappelle la disposition d’une loge maçonnique. Tout cela nous rappelle que la Maçonnerie était bien implantée semble t-il avant l’arrivée des colons blancs de la vieille Europe. Alors d’où viennent ces objets « maçonniques » et cette Maçonnerie des American Natives, pour l’instant nul ne le sait.

Nous transmettons cet article à K. Duane Erikson pour son avis, en tant que Président de la BMS Foudation.

REPONSE DE K. DUANE ERIKSON A PROPOS DE CETTE CIVILISATION INCONNUE :

(Traduction française en cours)

Une vue du Lac Bonneville (Utah)

I know little of civilizations prior to Adam, however I am reading about some of them in the books, "Life and Teachings of the Masters of the Far East" by Baird T. Spaulding. Very interesting. From my research and at the FIRST breaking up of the ROCK LAYERS OF THE EARTH TO FORM VALLYS AND MOUNTAINS OF GREAT HEIGHT, as in the Book of Mormon evidently great earth changes occured a that time in order to create total blackness and destruction down wind for a minimum of three days. I feel these earth changes provided for the creation of Lake Bonneville which covered much of I believe five states. Then broke to the northwest with the second break southword to almost totally empty this massive water creating the Sea of Cortez. In the process, check the maps massive amounts of dirt and material was washed southward into the ocean both at the Sea of Cortez and across east to the Gulf of Mexico. Seems very little would have remained, even of any earlier cities unless that activity was after 34 A.D. Death Valley would have been right in the middle of all this destruction by water shortly after 34 A.D. Notice the land still has not recovered from Lake Bonneville’s flood.

-  V. Battaglia  : L’Atlantide a-t-elle existé ?

Le mystère de l’Atlantide est entré dans l’histoire par quelques phrases d’un dialogue de Platon. Les premières références connues de l’Atlantide apparaissent dans deux de ces dialogues, le Critias et le Timée.

L’énigmatique empire des Atlantes défie la sagacité des chercheurs depuis vingt-cinq siècles. Des milliers de volumes lui ont été consacrés. A peu prés autant d’hypothèses ont été formulées sur la localisation de l’Atlantide. Trois sont sérieuses.

Le témoignage de Platon

Vers 355 avant notre ère, le Timée et le Critias fondent le mythe de l’Atlantide. Comme les autres œuvres du philosophe, les textes se présentent sous forme d’entretiens entre plusieurs personnes :

• Socrate, le maître de Platon

• Timée, philosophe pythagoricien

• Critias, politicien sans scrupule

• Hermocrate, ancien général syracusien

« Oui, Solon, il fut un temps, avant la plus grande destruction par les eaux, où la cité qui est aujourd’hui celle des Athéniens était, de toutes, la meilleure dans la guerre (..) En ce temps-là, on pouvait passer par cette mer (l’océan Atlantique ?) Elle avait une île, devant ce passage que vous appelez les Colonnes d’Hercule (..) Or, dans cette île Atlantide, des rois avaient formé un empire grand et merveilleux (..) Cette puissance, ayant une fois concentré toutes ses forces, entreprit en un seul élan, d’asservir votre territoire et le nôtre, et tous ceux qui se trouvent de ce côté-ci du détroit. C’est alors, ô Solon, que la puissance de votre cité fit éclater aux yeux de tous son héroïsme et son énergie. Car elle l’a emporté sur toutes les autres par la force d’âme et par l’art militaire (..) Mais, dans le temps qui suivit, il y eut des tremblements de terre effroyables et des cataclysmes. Dans l’espace d’un seul jour et d’une nuit terrible, toute votre armée fut engloutie d’un seul coup sous la terre, et, de même, l’île Atlantide s’abîma dans la mer et disparut. Voila pourquoi, aujourd’hui encore, cet océan est difficile et inexplorable, par l’obstacle des fonds vaseux et très bas que l’île, en s’engloutissant, a déposés." Timée, traduction 1925

Ce passage du Timée, détaillé et confirmé dans le Critias (ou l’Atlantide), un autre des dialogues de Platon, entretient le « mystère atlante » depuis prés de vingt-cinq siècles.

Ces renseignements rapportés par Platon proviennent d’une tradition recueillie en Égypte par Solon, un des sages qui ont donné à Athènes ses premières lois. Les prêtres de Sais auraient communiqué au voyageur grec ce qu’ils savaient de la mystérieuse île et de l’empire qu’elle commandait. Selon ces Égyptiens, neuf mille ans avant la venue de Solon, les ancêtres des Athéniens auraient repoussé des envahisseurs venus de l’Ouest, depuis un vaste continent « plus grand que la Libye et l’Asie réunies », situé en face des colonnes d’Hercule, nom antique du détroit de Gibraltar. (Pour les Grecs, la « Libye » était une vaste région de l’Afrique.)

Selon les prêtres de Sais, les Athéniens auraient réussi à triompher de cette redoutable puissance, mais au prix de terribles sacrifices. En fait, leur victoire finale n’aurait été acquise qu’après le cataclysme qui aurait détruit l’Empire atlante.

Si le Timée évoque la fin de l’île atlante, le Critias fournit davantage de renseignements sur son histoire, son organisation et ses ressources. L’Atlantide selon Platon

Poséidon, le dieu des flots, aurait confié un titre royal à Atlas. Celui-ci aurait alors donné son propre nom et des lois au grand empire occidental.

D’après le récit de Platon, la richesse minière de l’île atlante était considérable. On y trouvait de l’or, mais on y fabriquait surtout de l’orichalque, que plusieurs historiens, dans ce cas précis, identifient à l’ambre des côtes baltiques de l’Europe.

Le sol était recouvert de forêts, qui fournissaient d’importantes quantités de bois pour la construction des bateaux. Bétail et gibier abondaient, ainsi que champs de céréales et vergers. Bref, l’île atlante était une sorte de pays de cocagne.

On y voyait, toujours selon le récit de Platon, de nombreux éléphants. La pierre y était de bonne qualité et permettait la construction de monuments impressionnants. L’ami de Socrate précise : « Les Atlantes tiraient cette pierre de dessous la périphérie de l’île centrale. Il y en avait de la blanche, de la noire et de la rouge. »

La force militaire des Atlantes était à la mesure des richesses de leur contrée : une flotte de mille deux cents navires, une armée de dix mille chars...

Bien entendu, les chiffres rapportés par Platon doivent être considérés avec méfiance. Ils n’en traduisent pas moins un ordre de grandeur impressionnant. Malheureusement, le Critias est resté inachevé et son auteur n’a pas eu le temps de nous raconter, en détail, la fin de l’Empire atlante.

A la recherche de l’Atlantide

Curieusement, l’existence d’un tel État n’a pas été confirmée par les autres récits qui nous restent de l’Antiquité. Dans les textes homériques, on trouve bien le nom d’Atlas, et l’île d’Ogygie, où règne la redoutable Calypso, qui pourrait éventuellement être l’Atlantide. Mais elle n’offre que peu de ressemblances avec le récit platonicien.

La lutte de Zeus contre les Titans, évoquée dans la cosmogonie écrite par Hésiode, pourrait également rappeler la guerre entre les Athéniens et les Atlantes. C’est une hypothèse risquée.

Déjà, á l’époque de Platon, on tend á mettre en doute l’authenticité du récit transmis par Solon.

Crantor de Soles, le premier commentateur de Platon, se serait rendu en Égypte pour vérifier, auprès des prêtres de Sais, la véracité des événements contés au Grec Solon au VIe siècle avant notre ère.

Il n’a pas dû trouver beaucoup de preuves : il n’existe aujourd’hui aucune source égyptienne pour confirmer le Critias et le Timée. Sauf, bien entendu, si l’on identifie les Atlantes à ces mystérieux Peuples de la mer et du nord venus déferler en Égypte vers la fin du IIe millénaire.

Les soldats des "Peuples de la Mer" apparaissent sur les murs du temple de Médinet Habou, en Egypte. Ces Peuples ont été vaincus par Ramsès III. By kairoinfo4u

Par la suite, de nombreux géographes et philosophes antiques refuseront de prendre au sérieux l’existence de l’île atlante.

Aristote, Strabon, Ptolémée ou Pline s’en moqueront ouvertement, tandis que Philon le Juif, Jamblique ou Proclus, philosophes de l’école néo-platonicienne d’Alexandrie, se contenteront de reprendre les propos de Platon, mais sans rien y ajouter.

Depuis la fin du XIXe siècle, de nombreuses théories se sont succédé. Trois de ces théories semblent plus sérieuses que les autres. V.Battaglia (05.08.2006)

http://www.dinosoria.com/atlantide-mystere.htm


- Extraits de la canalisation de Métatron  : 2017 L’Année qui vient Les éclipses étaient connues des sociétés plus avancées en tant qu’évènements significatifs affectant le tissu dimensionnel de la réalité sur le plan terrestre. Les Atlantes les appelaient des points d’infini, parce que le temps linéaire s’arrête durant les éclipses. (Le mot éclipse vient de la langue atlante et fut introduit dans le grec ancien. Il signifie « cacher » ou « cesser d’exister »).


-  Métatron - 12-05-2016 - L’expérience de la mort et le domaine de l’après-vie :

Il se trouve d’innombrables autres univers et galaxies qui offrent d’extraordinaires occasions d’apprendre. La plupart d’entre eux sont très différents de ce dont vous avez fait l’expérience sur la Terre du système solaire, et très peu sont des réalités physiques. Ceux d’entre vous qui ont atteint des états hautement avancés peuvent se connecter à d’autres domaines, comme Arcturus, les Pléiades ou le système binaire de Sirius. Le Cosmos fourmille littéralement de vie, encore que les trois groupes d’étoiles que nous venons de citer vous soient très familiers et se soient trouvés étroitement liés au système terrestre depuis les temps de Mu et de l’Atlantide. Beaucoup d’entre vous coexistent sur eux à un niveau supérieur d’état de lumière, sous forme de vie photonique.


- Canalisation de l’Archange Métatron via J. Tyberonn - 27 Octobre 2008 - l’alchimie des cristaux Phi :

Question à Métatron  : Pouvez-vous parler des cristaux Vogel, des cristaux taillés selon le nombre d’or, et de Marcel Vogel, l’homme qui les a inventés ?

Métatron  : Certainement ! L’inventeur de ces cristaux était un Maître des Cristaux avisé au sein des Atla- Ra, les prêtres- savants de l’Atlantide. Mais il ne les a pas réellement inventés, il a plutôt canalisé le savoir à ce sujet qui coexiste dans la multi dimensionnalité. En vérité, ce que vous tenez pour des inventions n’est pas une nouvelle technologie mais a plutôt été tiré du futur et du savoir technique avancé du passé. La connaissance des cristaux est essentielle à l’âge qui vient du Champ Quantique Cristallin.

Question à Métatron  : pouvez-vous décrire et expliquer les divers avantages des Cristaux Phi, dans les tailles Vogel de 12, 33, 13-20-33, 88, 108 et 144, ainsi que les tailles de Rêve (Dream Cuts) ?

Métatron  : Bien sûr. Nous dirons d’abord que les Cristaux Phi dans le format Vogel sont le résultat d’une technologie Atlante-Arcturienne, qui utilise des angles spécifiques à la base du cristal pour activer, raffiner et largement amplifier les caractéristiques perceptives du quartz lui-même. Les Cristaux Phi offrent de nombreuses sortes de fréquences bénéfiques, beaucoup de différentes sortes de vibrations, et non pas ce que vous trouveriez dans un quartz de formation naturelle. Les Maîtres Atlantes et Arcturiens développèrent et comprirent la vaste et complexe technologie Phi des cristaux. Certains des cristaux qu’ils placèrent en des nœuds-clés de la planète étaient conçus d’une manière très élaborée pour émettre les fréquences Phi, et ils s’éveillent à présent. Mais ceux qui se sont formés au cours du temps dans la terre n’ont pas cette vibration raffinée.


- Canalisation de l’Archange Métatron via James Tyberonn – Juin 2010 : Le Champ Cristallin du 10-10-10 : "Salutations Maîtres, je suis l’Archange Métatron, Seigneur de Lumière ! Je vous salue tous en un vecteur d’amour inconditionnel !

Et donc, comme le 10-10-10 approche rapidement, les puissants Cristaux des Temples Atlantes se trouvant sur la planète voient leur puissance augmenter.

Le Cristal Emeraude de la Guérison, activé le 9-9-9, augmente en puissance souveraine et sert de modèle initial pour l’activation des autres en vigoureuse projection du champ cristallin. Le 10-10-10, le Cristal Emeraude, longtemps tenu dormant sous le Mt Maga dans l’Arkansas, atteint 50% de sa puissance, et ce à 10h10 le matin du 10 Octobre. Et nous parlons donc du gigantesque vortex de l’Arkansas qui émerge comme le portail de la fréquence cristalline quantique. Car à présent, en 2010, ce vortex atteint une importance globale avec l’ouverture de la fermeture dimensionnelle qui retenait la sagesse cristalline Atlante, celle de l’Age d’Or de l’Atlantide, celle de la plus haute fréquence obtenue sur votre plan terrestre. Ce temps est certes venu. Et le flux et l’expansion des grands Cristaux des Temples Atlantes qui avaient été tenus sous clé dimensionnelle pendant plus de 12. 000 ans continue en 2010.

Beaucoup d’entre vous seront poussés à prendre part à ce dévoilement, car ils furent témoins du déluge et certains assistèrent au déplacement de ces étonnants Maîtres Cristaux qui en résulta. Le nouvel Age Cristallin est arrivé. La phase diamant de la Transition Cristalline de la Terre se réalise le 10-10-10, en corrélation avec la 10ème dimension et la 12ème résonance chakrique. Le " Cratère de Diamants " de l’Arkansas émettra une énergie cohérente de résonance diamant dans le Vortex Cristallin, et cela activera les régions cristallines diamantifères en Afrique, en Amérique du Sud, au Canada, en Russie, en Australie et en Asie. Toutes seront en connexion axiale tonale.

Très Chers, l’énergie Cristalline est une source de puissance qui a des implications beaucoup plus vastes que la compréhension actuelle de l’humanité. La structure Cristalline est formée par une essence de résonance de lumière fréquentielle qui est multi dimensionnelle et cohérente, et qui existe dans la matière et l’antimatière. C’est le divin modèle Métatronique qui est à la source de toute manifestation créatrice et forme la composition matricielle de chaque plan d’existence. C’est l’enzyme de la réalité et la source de vitalité du Cosmos lui-même. Vos pensées doivent s’élever au format cristallin cohérent pour se manifester. La lumière cohérente est de l’énergie cristalline, dont la vitalité forme la nature intégrale de tous les mondes et de toutes les réalités. La structure cristalline forme les frontières et les divisions apparentes entre les dimensions, les plans et le flash matière/antimatière de conscience, en parallèle et en probabilité. Tout est cristallin. Le passage dans la classe supérieure de votre planète, appelé Ascension, est en effet la conversion, la masse critique ayant été atteinte, de la capacité de réception de cette Terre, de l’analogique au digital, du noir et blanc à la couleur, pour utiliser votre langage. La Conversion Cristalline, par le biais des antennes de la Grille Cristalline 144, augmente considérablement la réception dimensionnelle de votre Terre, de la 3ème à la 12ème dimension et au-delà. C’est comparable à un poste de télévision branché sur un satellite plutôt que sur une antenne archaïque. C’est l’Age Cristallin. Le point culminant fut la Détonation Cosmique. C’est là beaucoup d’énergie à diriger.

Mais n’ayez crainte, Très Chers, en cette Nouvelle Ere Cristalline, vous n’en ferez pas un mauvais usage.

Trois Cristaux de Sagesse et de Guérison Atlantes qui émettaient autrefois une lumière et une énergie céleste magnifiques dans les Temples de la Guérison, de Un et du Savoir sur Poséidia, furent placés sous scellés dimensionnels dans les Champs de Cristaux Atlantes de l’Arkansas. Le premier d’entre eux fut réveillé en 2008, le second en 2009. En 2010 ils s’activent davantage et s’alignent avec les Cristaux des Temples se trouvant au Brésil, à Mt Shasta, à Bimini et au Lac Titicaca.

Maîtres, le Cristal Violet du Son, situé au Brésil s’éveille le 10-10-10 par le biais du modèle de Mt Maga. Et en 2010 et 2012 l’activation de tous ces Cristaux sera graduellement accomplie .Ils stimulent alors le Disque Solaire d’Or de l’Arkansas et s’alignent avec les 12 modèles de ce dernier à travers toute la planète, et avec le paradigme des 12 Crânes de cristal, en formant le modèle sacré du 13. Celui du 13-20-33.

Et donc en Arkansas beaucoup sont appelés et beaucoup viendront participer à ce réveil. C’est un ancien contrat, une ancienne promesse dont le temps est finalement venu. Beaucoup s’y trouvent déjà, ayant été appelés à habiter dans ce vortex cristallin qui sera totalement en place en 2012. Et donc, aux Portails des dates triples restants, ceux de la Loi de Un sont appelés, car cette fois-ci il ne sera pas fait un mauvais usage des Cristaux, ils ne vous seront pas dérobés par les forces de l’ombre. Cela dit, ce n’est pas à vous d’activer les cristaux, ni d’ancrer le vortex. Vous devez plutôt vous aligner sur cet achèvement, sur cette activation, sur cet ancrage céleste du champ cristallin quantique. Les Prêtres-Savants, les Maîtres des Cristaux Atla-Ra et les Gardiens du Temple de Poséidon de la Loi de UN sont appelés. Maîtres, vous avez attendu ce moment depuis des éons, cet achèvement. Et ceux des Atla-Ra, ceux des Temples des Cristaux de Poséidia, entendront l’appel du clairon. Les Maîtres Cristaux de l’Age d’Or de l’Atlantide ouvrent à présent l’arc-en-ciel de l’accès dimensionnel qui accélère l’Ascension de votre planète et la vôtre. C’est une promesse tenue, un accomplissement sacré.

Vous pouvez certes accéder à l’énergie bienveillante et à la sagesse des Cristaux Atlantes du Savoir et de la Guérison d’une manière éthérique. Il n’est pas absolument nécessaire d’être physiquement présent sur le vortex de l’Arkansas pour recevoir et participer à cette activation. Mais il est bénéfique, si vous sentez appelé, de visiter le vortex et d’arpenter les champs cristallins. Ceux d’entre vous qui choisiront de se rendre sur les terres sacrées de l’Arkansas pourront trouver un cristal personnel empreint de l’énergie de l’Age d’Or de l’Atlantide. La permission en est donnée et les cristaux s’offrent à vous pour cela et pour d’innombrables autres raisons. Les gardiens de Sirius, d’Arcturius et des Pléïades préparent déjà la scène et vous attendent. Envoyez votre énergie, envoyez votre lumière et votre intention d’œuvrer pour le plus grand bien à ce qui est appelé la Maître Cristal Bleu de la Connaissance. Il régnait autrefois en sagesse et en lumière dans le Temple du Savoir, et nombre d’entre vous le verrez de nouveau dans votre tête, vous le sentirez certes dans votre cœur, avec des pleurs de joie.

L’Atlantide, le Chaînon Manquant de Pangée

L’Atlantide est assurément le chaînon manquant de Pangée, située au milieu de l’Atlantique. Nous partagerons son histoire avec vous un peu plus loin. Mais sachez, Maîtres, que tous les grands Cristaux des Temples de l’Atlantide ne furent pas perdus. Certains d’entre vous furent impliqués dans leur sauvetage. Le premier Cristal du Temple à être sauvegardé fut le Cristal Bleu de la Connaissance. Il se trouve sous-terre, sous le centre du Vortex appelé Talimena Ridge, dans une ouverture sacrée, construite il y a fort longtemps. Ce Cristal se tient debout, il a une hauteur de 48 pieds (14.4 m) et un diamètre de 12 pieds (3.6 m). Il a une pulsation et émet un arc-en-ciel d’argent, de turquoise et de bleu cobalt, comme il est activé selon un contrat sacré. Il contient la sagesse multidimensionnelle et le savoir de tous les temps. Celui qui fut préservé ensuite fut le Cristal Emeraude. Il se trouve maintenant sous le Mt Maga, le cœur du Vortex Cristallin de l’Arkansas. Il est d’environ 20 m de haut et 5 m de large.

L’Atlantide : la Vraie Légende de la Chute

Très Chers, ces cristaux échappèrent à la destruction, et à présent le souvenir de la raison pour laquelle ils le furent vous est offert. Car de tels magnifiques êtres cristallins vous offrent à tous tellement de dons. L’expansion, l’achèvement sacré s’applique à TOUS ! Il est temps de vous souvenir de qui vous étiez pour pouvoir devenir qui vous êtes en ce temps d’éveil, ce retour au Champ Cristallin Quantique. Le temps de l’Atlantide fut un Age d’Or, une époque magnifique, qui fut trahie par sa fin imméritée. Et nous vous raconterons l’histoire de cette fin. L’Atlantide exista pendant plus de 200 000 ans. La majeure partie de ces années furent des temps de lumière ! Ce n’est que la phase finale, la période allant de 17 500 à 10 500 avant JC., qui fut une ère sombre, mais riche en leçons.

L’Age d’Or

Nous vous disons qu’en fait l’Age d’Or de l’Atlantide a correspondu au plus haut niveau de Conscience de Lumière jamais atteint sur le plan Terrestre. Il fut plus élevé que celui de la Lémurie, de Mu, que Rama. Il est devenu en quelque sorte à la mode de considérer la Lémurie comme une civilisation utopique, mais, bien qu’ils aient atteint une assez courte phase de conscience élevée, la plupart d’entre eux n’étaient pas vraiment dans des corps physiques, plutôt un état éthérique dévique, et ne furent pas confrontés aux difficultés inhérentes à la terre physique. La Lémurie n’atteignit jamais le niveau hautement avancé de l’age d’Or de l’Atlantide de 40 000 à 18 000 avant JC. C’était un temps où les Dieux marchaient parmi les hommes, et tous s’exprimaient joyeusement. Ce fut le temps béni où beaucoup d’entre vous étaient des Enfants des Etoiles qui, ultérieurement, choisirent la biologie et les leçons des cycles de réincarnations sur la Planète bleue appelée Terre.

Donc quand vous pensez à l’Atlantide, NE vous souvenez PAS seulement de sa triste fin ! Ce ne fut qu’un court moment de ce splendide monde antédiluvien, et, bien qu’il ne faille pas l’oublier, il y a beaucoup à gagner de la compréhension de cette phase finale, et le moment est venu de se souvenir.

L’Hologramme Atlante

Nous parlons de l’Atlantide qui fut puissante autrefois à vous tous, car l’Atlantide est une grande leçon hologrammique et son souvenir n’est pas qu’une guérison. Certes, c’est une guérison nécessaire pour certains, une purification requise, mais pour d’autres c’est l’acquisition d’un pouvoir bénéfique. Cela vous parle d’un temps où vous possédiez un savoir. Indépendamment de vos nombreux rôles dans l’Atlantide, et, Très Chers, 70% des habitants actuels de la planète y ont existé physiquement, L’Atlantide vous appelle à présent. Et l’appel ne s’adresse pas seulement à ceux de la loi de UN, mais aussi aux Aryens, aux Fils de Bélial. Car, certes, beaucoup d’entre vous eurent des incarnations dans les deux idéologies. Cela vous surprend-t-il ?

Le Déluge de 17 500 avant JC. La Spirale Descendante de la Phase Finale Nous parlons du temps qui suivit le second déluge, après la disparition de l’Age d’Or utopique et la division de l’Atlantide en 5 îles. Les trois îles principales étaient Poséidia, Aryan, et Og. Les deux îles plus petites, sous domination aryenne, étaient Atalya et Eyre. A ce moment-là, le système bienveillant de gouvernement royal fut remplacé par une confédération, des gouvernements locaux, qui dirigeaient chacune des îles. Une sorte d’aristocratie apparut qui consistait en deux idéologies opposées. Leurs caractéristiques principales étaient la " Loi de Un " localisée essentiellement sur l’Ile de Poséidia et " Les Fils de Bélial " situés sur l’Ile d’Aryan.

Cette dernière était la plus peuplée et exerçait son influence et un contrôle politique sur Og, Atalya et Eyre. Poséidia était en ce temps-là le plus puissant portail vortex de la planète. Elle abritait le Temple de la Guérison, celui du Son, celui de Un, celui de la Régénération et celui de la Connaissance. Il s’y trouvait la plupart des centres d’enseignement avancé les plus importants. Ces emplacements sur Poséidia étaient dus à sa situation avantageuse dans les grilles géodésiques et à sa proximité des énergies électro magnétiques émanant du centre de la Terre. Une source aux incroyables propriétés curatives se trouvait sur Poséidia, près du Temple de la Guérison, et c’est de là que viennent les mythes de la " Fontaine de Jouvence " transmis par les peuples indigènes de Floride. Elle coule encore dans l’océan près de Bimini. Ceux de grande taille, la race d’or de l’Atlantide, d’origine Pléïadienne, avaient leur centre à Poséidia. Ils mesuraient en moyenne de 10 à 12 pieds de haut (3 à 3.6 m). C’était une race de doux géants, occupés à des travaux culturels, artistiques et d’enseignement.

Poséidia était aussi le centre de commande de la grille de courant cristalline et du système de tunnels inter dimensionnels. Les cristaux les plus avancés, les plus complexes et les plus beaux s’y trouvaient. Ils étaient de construction Sirienne et Arcturienne, un amalgame vivant de nombreuses formes cristallines imprégné d’un alliage de platine et d’or. Les cristaux étaient logés dans des Temples magnifiques faits de marbre pour certains, et pour d’autres de feuilles cristallines de béryl, de corindon et de diamant.

Poséidia était aussi la capitale de l’île et on l’appelait la Cité d’Emeraude. Les Atlantes avaient perfectionné, avec la technologie Arcturienne, la capacité de faire pousser des cristaux de toutes structures et de toutes essences, selon une croissance accélérée dans les gisements de cristaux souterrains de l’Arkansas, du Tibet et du Brésil qui étaient tous des colonies Atlantes auxquelles on accédait par le système des tunnels inter dimensionnels. A travers toute l’Atlantide, des cristaux de la grille de courant, appelés " posers ", furent triangulés et connectés à travers une tige d’or-cuivre sous un dôme sphérique qui pouvait être incliné pour recevoir des vagues d’énergie spécifique, stellaires, solaires et gravitationnelles.

C’était le système utilisé pour fournir du courant aux maisons, aux bureaux, et aussi aux théâtres, aux unités de fabrication, aux centres médicaux, aux écoles et aux centres d’affaires. Le système poser était réceptionné dans chaque structure par des unités de cristaux réceptrices de dimensions variables. Ce système pouvait aussi recevoir de la lumière réfractée spécialisée et la transmettre au système d’énergie ley pour l’utilisation des tunnels inter dimensionnels. Il pouvait également fournir de la lumière cristalline aux courants conducteurs terrestres pour élever la fréquence jusqu’à celle d’un champ plasmique électro magnétique semi conscient et bienveillant, capable de retenir des fréquences spirituelles.

Un grand satellite cristallin, appelé la seconde lune de l’Atlantide, flottait haut dans le ciel et recevait, amplifiait et renvoyait l’énergie raffinée aux cristaux dans divers buts bénéfiques. Il alimentait à la fois les posers et les Maîtres Cristaux utilisés dans les temples. Des champs d’énergie spécialisés étaient projetés vers les zones agricoles et les pépinières de cristaux pour amplifier et accélérer la croissance, ainsi que vers les universités, les hôpitaux, les écoles, les bureaux, les usines et les lieux de travail, pour créer une sensation de bien-être et de vigueur chez les travailleurs et les étudiants. Nous en dirons davantage un peu plus loin.

Les Temples étaient d’étonnantes œuvres architecturales de géométrie sacrée. De nombreux grands temples étaient recouverts d’un dôme de lumière cristalline amplifiée, assez comparable à un champ de force incandescent. Ces dômes étaient de diverses couleurs et brillaient jour et nuit. Ils variaient en fonction des objectifs du complexe de chaque temple. Certains temples projetaient des dômes et des champs de lumière vibratoire et des fréquences sonores qui amplifiaient les sens et les chakras, d’autres amplifiaient la capacité de réception pour l’apprentissage du mental, et d’autres facilitaient la conscience multi dimensionnelle, la communication et le transport. De plus, la plupart des villes principales, durant l’Age d’Or, avaient des dômes cristallins de champs d’énergie au-dessus d’elles.

Après le second déluge, seule la capitale, Poséidia, possédait un dôme complet d’énergie cristalline, et il était d’une incroyable couleur émeraude.

Avant le déluge de 17 500 avant JC, la plupart des villes importantes, comme Meruvia, la capitale d’Aryan, étaient entourées de tels dômes. Celui de Meruvia était d’un doux rouge rubis. Au temps de l’Age d’Or de l’Atlantide, les Pyramides avaient 3 et 4 côtés, selon leur utilisation, et elles étaient faites de marbre, de granit et de cristaux complexes. Les pyramides à 3 côtés servaient d’antennes pour attirer et amplifier les énergies, et les transmettre à la grille poser pour électrifier les maisons et les usines et créer des champs d’énergie d’utilisations variables. Le satellite cristallin servait à réfléchir les vagues d’énergie stellaire dans ces grilles triangulées. Il existait environ une centaine de ces grilles pyramidales triangulées. Elles étaient installées en modèles de triangulation concentrique sur toute la planète. Elles établissaient un réseau hémisphérique de grilles d’énergie électro magnétique et cristalline qui divisait les zones de l’Atlantide, de l’Amérique, de l’Afrique, de l’Europe Méditerranéenne et de l’Amérique du Sud, en différents centres démographiques, pour fournir du courant aux centres habités et pour moduler le temps et les marées. Les régions de la Mongolie et du Tibet faisaient aussi partie de ce complexe auquel elles étaient connectées par les tunnels ley inter dimensionnels. Mais c’est dans la patrie Atlante qu’elles étaient le plus nombreuses.

Les pyramides à 4 côtés faisaient essentiellement partie des complexes des Temples, elles étaient conçues comme des octaèdres complets et servaient à la guérison, l’enseignement, la régénération et à des buts spirituels. Elles n’étaient pas triangulées et on les construisait généralement sur des hauteurs ou sur les côtes pour qu’elles reçoivent les énergies à la fois telluriques et célestes. Le sol situé sous leur plan central était creusé pour permettre la construction de la pyramide inversée, selon le modèle de l’octaèdre, se reliant ainsi énergétiquement à ce qui est en haut aussi bien qu’à ce qui est en bas. Les adeptes de la " Loi de Un " à Poséidia étaient des êtres dévotement spirituels qui recherchaient l’égalité entre les gens et l’Unité. Bien que le niveau de technologie et la qualité de vie aient beaucoup baissé après les deux destructions de l’Atlantide (en 58 000 avant JC puis en 17 500 avant JC) le degré de technologie était encore avancé. Mais l’harmonie qui régnait au temps de l’Age d’Or était entrée dans une spirale descendante après la seconde destruction qui vit la fracture du continent en îles. Car ces îles devinrent des entités gouvernées séparément ayant des idéologies très différentes dans la période chaotique de reconstruction qui suivit la destruction.

Poséidia et les Atla-Ra

Une secte hautement disciplinée et évoluée de prêtres-savants possédait la sagesse et l’expertise requises pour faire fonctionner les grilles de courant cristallines. La grande majorité des Atla-Ra étaient de la race d’or de grande taille, mais certains appartenaient aussi aux races de bronze, blanche, Lémurienne brune et Cétacée. En ce temps-là il y avait encore des êtres dauphins qui se déplaçaient sur deux jambes, communiquaient verbalement et respiraient l’air comme les humains. Les prêtres-savants était appelés les Atla-Ra. Ils maintenaient les plus hauts niveaux de conscience et ils pouvaient continuer de vibrer à de hautes fréquences, au niveau et au-delà de la lumière et de l’énergie de la 12ème dimension, en demeurant très purs et en résonance avec la véritable " Unité " de Dieu/Créateur. Ils entretenaient des contacts télépathiques avec les frères avancés des Pléïades, d’Arcturius, d’Andromède et de Sirius.

Les Prêtres Atla-Ra étaient révérés et se tenaient traditionnellement séparés, exemptés des contrôles gouvernementaux, et ainsi la connaissance et le fonctionnement de la technologie cristalline furent largement gardés entre leurs mains sages et bienveillantes, bien qu’il y ait eu des techniciens et ingénieurs venus du peuple qui ne faisaient pas partie des Atla-Ra.

Les Atla-Ra pouvaient être du sexe masculin ou féminin et étaient capables de vivre très longtemps, grâce à la régénération du mental et à la technologie pratiquée dans le Temple du Rajeunissement. Nombre d’entre eux vécurent des vies dans la même biologie pendant 6 000 ans, et certains 12 000 ans ! Car telle était la technologie conservée par ce saint groupe. Beaucoup d’esprits brillants en faisaient partie. Ceux que vous connaissez en tant que Galilée, Newton, Einstein, Tesla, Edison, Marcel Vogel, Ronna Herman et Léonard de Vinci faisaient partie des Atla-Ra. Tyberonn et Oneronn faisaient aussi partie de ce groupe qui eut de si longues vies.

Beaucoup d’entre vous, notamment les peintres, se souviennent de la capitale de l’Atlantide située dans la région de Poséidia. Elle était appelée la Cité d’Emeraude à cause du dôme de lumière verte qui était projeté au-dessus d’elle. Certains de vos peintres ont en fait exécuté des représentations de la ville qui sont très réalistes. C’était une merveille d’architecture, de culture et d’engineering, et de loin la plus belle métropole qui ait jamais existé sur votre planète. C’était à couper le souffle. La ville, appelée Poséidia comme l’Etat dans lequel elle se trouvait, était composée d’une série de murs concentriques et entourée de canaux verts comme la mer. Elle était pleine de très beaux Temples, Universités, Théâtres et Musées. Au centre se trouvait une colline surmontée du majestueux Temple de Poséidon, qui était visible de partout dans la ville. Dans le temple se tenait une grande statue en or du Dieu de la Mer conduisant six chevaux ailés faits de platine extraterrestre. La statue était ornée de pierres précieuses de toutes sortes et de toutes les couleurs. Le Temple était octogonal, et le long de chacun des 8 murs on avait construit des pièces avec des plateformes sur lesquelles se tenaient des cristaux de 12 pieds (3.6m) de haut qui brillaient comme des diamants transparents. Poséidia était la ville qui avait le moins souffert de la fracture du continent en îles, et elle possédait encore une fréquence et une qualité de vie très élevées.

Aryan et le complexe industriel

Aryan était l’île la plus grande et la plus peuplée. Elle était aussi le centre commercial et exerçait le plus d’influence en termes d’économie, d’agriculture et de pouvoir militaire. A la suite du second déluge, Aryan fut sérieusement endommagée et l’infrastructure requit une étape chaotique de reconstruction. Au cours de ce processus, l’état tomba sous la domination d’une race " blanche " élitiste et riche qui prit le contrôle de l’économie, du pouvoir militaire et du gouvernement, en dépit du fait que la majorité du peuple fût de race bronze ou rouge.

Une aristocratie corrompue et avide de pouvoir se développa qui chercha à bloquer la " Loi de Un " et à utiliser la technologie Atlante pour s’assurer le contrôle du monde, en se servant de l’énergie cristalline pour l’armement, et de la science génétique pour développer une race inférieure d’ouvriers et de soldats. Le génie génétique était basé à Meruvia, sur Aryan.

A l’origine il avait été utilisé dans des buts bienveillants, pour améliorer les corps de ceux qui s’étaient incarnés dans des organismes ayant muté en abominations mi-homme mi-animal. Le travail génétique était effectué et développé sur Aryan et consistait à enlever les queues, les griffes, les plumes, les peaux de serpent et les écailles. Cela s’effectuait dans le Temple de la Purification, une sorte de centre médical spécialisé. Nous soulignons de nouveau que durant l’Age d’Or de l’Atlantide cette activité était tout à fait bienveillante. Des progrès énormes furent accomplis dans le domaine de la génétique, et un grand savoir en matière de clonage et d’amélioration des limitations physiques fut utilisé d’une manière responsable et morale. Dans le chaos de la période de reconstruction, le génie génétique tomba sous le contrôle du groupe de Bélial, et fut utilisé d’une manière corrompue pour satisfaire l’avidité et l’acquisition du pouvoir. On commença à s’en servir à des fins perverses en créant une race d’esclaves et des hybrides animaux-humains. Comme dans l’Allemagne Nazie, on présenta cela aux masses comme le développement d’une " race pure ". En fait, de nombreux généticiens furent gardés dans l’ignorance de ce à quoi leurs recherches servaient, jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour qu’ils puissent s’y opposer. A ce jour, certains d’entre vous ressentent encore une grande culpabilité à cause de cela.

La Loi de Un et les Fils de Bélial

Cette utilisation d’une race d’esclaves obtenue par manipulation génétique conduisit au grand fossé entre ceux de la Loi de Un et les Fils de Bélial. Ces derniers devinrent si accaparés et endurcis par les ambitions matérialistes de la machine industrielle qu’ils perdirent de vue la moralité spirituelle qui avait prévalu dans l’Age d’Or de l’Atlantide. Des centaines de milliers de mutants hybrides furent créés pour travailler les champs, et aussi des monstruosités aux cerveaux contrôlés qui obéissaient comme des robots à leurs " maîtres ".

La société agro-industrielle d’Aryan devint très dépendante d’eux. Des âmes devinrent prisonnières de ces corps appelés " choses " et " autres ", clonés et ayant subi des lobotomies, à la sexualité et aux aptitudes émotionnelles anéanties. Beaucoup de ceux qui furent pris au piège dans des corps humains androgynes monstrueux ou infra intelligents portent encore l’abominable souffrance d’avoir été emprisonnés dans ces formes physiques qui ne permettaient ni acquisition de connaissances, ni progrès spirituel, ni expression émotionnelle. Pendant plusieurs millénaires les deux idéologies demeurèrent totalement opposées sur ce sujet, et les agences gouvernementales se trouvaient dans une impasse. Les habitants de Poséidia étaient beaucoup trop civilisés et doux de nature pour se lancer dans une lutte contre les Aryens, et ils essayèrent de les éduquer et de les influencer spirituellement pour les faire changer. Les Aryens, qui étaient trois fois plus nombreux, n’osaient pas attaquer Poséidia tant qu’ils n’avaient pas la mainmise sur l’énergie cristalline qui alimentait le pays.

Les Guerres Coloniales

Pendant ce temps-là des guerres éclatèrent entre l’armée Atlante contrôlée par les Aryens et les colonies de l’Atlantide situées dans le bassin Méditerranéen, qui avaient rompu leurs liens traditionnels et créé leurs propres gouvernements. Les colonies, et notamment celles qui se situaient en Grèce et en Turquie, constatèrent le passage de l’Atlantide utopique à l’état militaro-fasciste contrôlé par Aryan, et cherchèrent à faire sécession.

Malgré la supériorité militaire des Aryens les états Méditerranéens ne furent pas vaincus, et des guerres coloniales régionales firent rage sans qu’aucun côté ne l’emporte. Des factions au sein d’Aryan cherchaient de plus en plus à utiliser l’énergie cristalline pour vaincre les adversaires. Cela fut fermement refusé par les Atla-Ra et ceux de la " Loi de Un " à Poséidia. Les Aryens tentèrent plusieurs fois de terroriser les Poséidiens mais en vain. Ces derniers, à titre de représailles, coupèrent le courant pour les Aryens, qui répliquèrent en coupant l’arrivée des vivres et des produits manufacturés. Une grande impasse s’ensuivit.

Le Congrès de l’Unification Atlante

Les Aryens approchèrent les Poséidiens avec un projet trompeur, présenté comme un plan d’unification : la formation d’un nouveau Congrès National, pour résoudre leurs conflits et créer l’harmonie. Chacune des deux parties envoya des représentants. Le Congrès fut institué avec un nombre égal de représentants pour chacune d’elles. Très vite, une sorte de fédération fut consacrée avec la promesse d’une plus grande harmonie. Pendant plusieurs dizaines d’années, le Congrès National sembla sur le point de réaliser la promesse de changement et d’amélioration. Les Poséidiens étaient encouragés et nombre d’entre eux baissèrent leur garde. Les Atla-Ra continuaient de se méfier des intentions des Aryens et sentaient qu’il y avait tromperie. Au début le Congrès National améliora les relations et plusieurs lois sans conséquences furent mises en place. Mais les points essentiels d’opposition, l’esclavage génétique et la mainmise sur l’énergie cristalline demeurèrent sans solution.

Cependant, du sein des Fils de Bélial avaient émergé des dirigeants charismatiques qui convainquirent les masses qu’ils sauraient faire revenir l’Atlantide à son Age d’Or d’abondance et de supériorité. Les chefs de ce groupe furent les âmes que vous connaissez en tant qu’Hitler et Himmler, les Nazis suprématistes de votre Seconde Guerre Mondiale. De grandes légions de type militaire furent formées et prirent le dessus en matière de persuasion politique et de pouvoir secrets. Les mutants hybrides furent utilisés pour terroriser ceux qui s’opposaient à eux sur Aryan et sur Og, et cela fut même tenté, mais sans succès, à Poséidia. Le puissant contingent Aryen était constitué de maîtres de la manipulation et des médias. Ils présentaient des arguments bien construits qui masquaient leurs véritables intentions et promettaient des compromis mutuels. Le contenu de la propagande paraissait faisable et en convainquit beaucoup, y compris des modérés et des adeptes de la Loi de Un, de son objectif d’harmonie. Une loi fut proposée par le groupe de Bélial comme une grande opportunité de résoudre les conflits. Elle consistait à mettre le génie génétique, jusque là assuré par les Aryens, sous contrôle fédéral, et en échange, de placer le système des posers cristallins sous la tutelle d’une agence gouvernementale. Un grand débat s’ensuivit sous l’attention générale. Un vote fut organisé, mais la loi ne passa pas au Congrès.

Trahison

Cependant, un compromis fut proposé par les dirigeants rusés de Bélial, qui aménageait la proposition de loi en suggérant un conseil composé de 5 Poséidiens et de 4 Aryens qui dirigerait une nouvelle agence gouvernementale assurant le contrôle de l’Energie Cristalline. Comme le plan offrait une majorité apparente aux Poséidiens, cela parut très prometteur au peuple de Poséidia. La loi prévoyait qu’aucun changement ne pourrait prendre place sans l’accord de la majorité du conseil, mais elle stipulait aussi que les Atla-Ra, bien que demeurant chefs de départements, ne seraient plus exemptés de contrôles gouvernementaux. Il était aussi prévu un programme de formation qui permettrait aux ingénieurs des deux parties, en dehors des Atla-Ra, d’être formés à l’ingénierie complexe.

Au début, malgré la défiance des Atla-Ra, le système sembla fonctionner et apporter plus d’harmonie. Mais au bout de deux ans, les guerres dans le bassin Méditerranéen reprirent de plus belle et les colonies rebelles parurent prendre le dessus. La pression montait en faveur de l’utilisation des cristaux pour des applications guerrières sous le prétexte de sécurité nationale. Un débat et un vote furent organisés au Conseil Gouvernemental. La sécurité nationale fut mise en avant et un sens déséquilibré et manipulé du patriotisme balaya le pays. C’est alors que la ruse produisit ses effets. Au grand chagrin des Poséidiens, l’un des membres de la Loi de Un qui faisait partie du Conseil retourna sa veste. Ce n’était pas un Atla-Ra ni un être de la race d’Or. Il s’était élevé politiquement comme un dirigeant charismatique, un négociateur fiable, qui avait fait allégeance à la Loi de Un et acquis la confiance générale. Les Aryens l’avaient pris pour cible et séduit, et il fut victime de ses ambitions. Plus tard, il fut pris d’un grand remords et passa de nombreuses vies à tenter de rattraper son erreur. Car en vérité il ne vit pas venir la fin catastrophique et s’était laissé aveuglément séduire par des promesses de pouvoir et de titres.

Très Chers, telle est l’illusion du pouvoir. Quand on acquiert du pouvoir, ce qui semble juste est souvent une illusion de l’ego. Tout un chacun sur la route de la Maîtrise doit finalement se décider entre l’amour et le pouvoir.

Même celui que vous appelez Hitler pensa que le scénario de la race supérieure apporterait un meilleur futur à la Terre, une forme physique suprême devenant l’unique race finale en laquelle tous s’incarneraient, pour réduire la maladie et éliminer les divisions raciales, une seule race " Maîtresse ". Même celui que vous appelez Judas dans votre allégorie biblique pensa qu’en plaçant Jeshua ben Joseph en détention il serait obligé d’utiliser ses pouvoirs divins pour révéler sa Maîtrise au monde ! Certes le paradoxe est que ce que vous appelez " Pouvoir " est souvent l’exact opposé de l’amour. Voyez-vous comme l’ego et le pouvoir peuvent être trompeurs ? Le voyez-vous vraiment ? Et donc, l’utilisation du complexe énergétique cristallin et des grilles tomba aux mains du gouvernement " légalisé " contrôlé par les fils de Bélial, et il ne fut malheureusement plus possible de faire machine arrière.

La Seconde Lune de l’Atlantide

Ce qui était appelé la " seconde lune de l’Atlantide ", les grilles poser cristallines et les cristaux de feu se trouvèrent sous contrôle gouvernemental, et leur utilisation devint pervertie comme les Aryens en apprenaient davantage sur leur programmation. Au début, les Atla-Ra réussirent à en retarder l’usage, mais plus tard ils furent réduits à l’impuissance. Comme nous l’avons dit précédemment, ce qui était connu comme la seconde lune de l’Atlantide était en fait un énorme satellite cristallin. Il était de construction Arcturienne et géré par les Prêtres Savants de la Loi de Un. C’était une immense sphère inhabitée de construction très avancée ayant environ 5 miles (8 km) de diamètre. Il était utilisé depuis l’Age d’Or de l’Atlantide dans toutes sortes de buts bénéfiques. Il amplifiait et contrôlait diverses vagues cristallines émises par les cristaux de feu, de guérison et d’énergie.

C’était une sorte de macro chip d’ordinateur qui réfractait, amplifiait et réfléchissait des faisceaux d’énergie puissamment raffinés pour leur utilisation dans l’agriculture, le contrôle du temps et des marées, les temples de guérison et de régénération et les systèmes d’énergie ley améliorée produite par le système poser cristallin. Il se tenait dans le ciel au-dessus de l’Atlantide et apparaissait comme une lune d’or des " moissons ", c’est pourquoi on l’appelait seconde lune de l’Atlantide. Une bande d’énergie arc-en-ciel de plasma anti gravité tournait autour de la sphère et se voyait comme ce que vous appelez à présent une aurore boréale. Le satellite n’était pas en orbite autour de la Terre, il se mouvait selon sa programmation, était auto dirigé et changeait constamment de place pour accomplir ses innombrables tâches au-dessus de l’Atlantide, de l’Afrique et de la côte Est du Brésil. Une fois que le complexe Grille Cristalline passa légalement sous contrôle fédéralisé Aryen, le groupe de Bélial introduisit ses propres techniciens dans le groupe des ingénieurs et remplaça des chefs de département clé par les leurs.

Les Atla-Ra essayèrent de bloquer leur tentative de reprogrammation du satellite à des fins guerrières, en expliquant que la surcharge du satellite dissiperait le champ d’anti gravité qui le manœuvrait et qu’un écrasement catastrophique pourrait s’ensuivre. Les scientifiques Aryens dénigrèrent l’avertissement. Certains des Atla-Ra furent menacés et chassés, d’autres se mirent à disparaître mystérieusement. De nombreux Poséidiens se sentirent intimidés et impuissants quand le conseil gouvernemental permit que le satellite devienne une " arme de défense stratégique ", tant il était certain que tout irait bien et qu’il serait ainsi rapidement mis fin aux guerres de rébellion. Les scientifiques de Bélial, avec l’approbation du conseil, reprogrammèrent le système et se mirent à envoyer des ondes de lumière thermique destructrices pour causer des éruptions volcaniques et des tremblements de terre dans les colonies et nations qui refusaient de leur obéir. Cela se passa dans les régions de ce qui est maintenant la Grèce et la Turquie, et causa une grande dévastation. Et, bien sûr, cela donna aux Aryens l’avantage militaire qu’ils désiraient si ardemment, et ils recommencèrent de plus belle avec jubilation et le soutien de la majorité de la population.

Le Commencement de la Fin

Le satellite cristallin commença à se trouver " en surcharge ", ce qui affaiblit le champ antigravitationnel qui le maintenait en suspension. Les Atla-Ra comprirent ce qui n’allait pas manquer de se produire, mais leurs appels au conseil continuèrent de ne pas être entendus. Au bout de plusieurs mois d’utilisation militaire, le satellite commença à zigzaguer et à changer de place et des coupures de courant se produisirent. Toutes les tentatives de correction échouèrent. Les Atla-Ra furent appelés au secours, la plupart refusèrent. Certains acceptèrent d’essayer de stabiliser le satellite pour prévenir le désastre imminent. Aucune tentative ne réussit. Le conseil rejeta la suggestion d’incinérer le satellite, refusant de croire qu’il s’écraserait, et convaincu que même dans ce cas les effets ne seraient pas si graves.

Le Déplacement des Cristaux

Tyberonn et Oberonn rassemblèrent un groupe de loyalistes parmi les Atla-Ra et ceux de la Loi de Un, pour organiser une déconnexion du circuit et le déplacement des cristaux de feu et d’énergie vers des endroits " sûrs " avant que la catastrophe imminente ne se produise. Cela fut fait avec la technologie et l’aide de ceux de Sirius B. Le déplacement des deux précieux cristaux était très risqué, et exigeait une organisation soigneuse et le plus grand secret. Cela devait se faire avant l’écrasement de la " seconde lune " et sans que le conseil l’apprenne. Dans le même temps, d’autres membres fiables des Atla-Ra travaillèrent avec la dernière énergie à rassembler à la hâte des cristaux enregistreurs d’information, des crânes de cristal et des enregistrements historiques pour les mettre à l’abri dans le Yucatan, à Alexandrie et à Gizeh. Cela ne fut que partiellement accompli, tant de choses ne purent être sauvegardées.

L’Atlantide possédait de nombreux cristaux puissants situés partout sur les 5 îles et le long de routes-relais spécifiques du système de labyrinthes souterrains. Les Atla-Ra savaient qu’une fois que le " tableau de bord " du satellite perdrait son champ antigravitationnel, celui-ci s’écraserait en une énorme explosion, ce qui saccagerait les plus importants cristaux et ceux de l’énergie poser et provoquerait de ce fait des explosions secondaires catastrophiques de type nucléaire, dans les heures ou les jours suivant l’écrasement. Les Atla-Ra et les Siriens voulaient s’assurer que les maîtres cristaux ne soient pas détruits ou utilisés pour d’autres projets néfastes, mais préservés jusqu’au moment où l’humanité pourrait les utiliser conformément à ce pour quoi ils avaient été créés. Ils savaient que le courant nécessaire à leur déplacement serait coupé après l’explosion et qu’il fallait faire vite.

Sept des énormes cristaux primordiaux et deux incroyables cristaux Arcturiens légèrement plus petits furent déplacés via le système des tunnels souterrains avec l’aide de Sirius B. Trois immenses cristaux primordiaux furent replacés dans les champs de cristaux de l’Arkansas, deux autres furent replacés dans les fermes de cristaux souterraines du Brésil, dans les régions de Bahia et du Minas Gerais, un autre fut replacé dans une faille souterraine sous le Mt Shasta, et le grand cristal de feu fut installé dans une faille souterraine sous Bimini dans la Mer des Sargasses. Les deux cristaux Arcturiens sacrés furent replacés dans les failles situées sous la zone de Tiahuanaco en Bolivie, près du Lac Titicaca. Tous les 9 furent placés sous clé dimensionnelle, leur puissance essentiellement atténuée jusqu’à un état dormant grâce à la technologie des Siriens. Des douzaines d’autres cristaux furent perdus. Le reste, comme vous dites, fait partie de l’ Histoire, une histoire poignante et perdue selon votre perspective. En vérité, le paradoxe de l’histoire oubliée est qu’elle contient les leçons les plus utiles ! Bien évidemment, au bout de quelques mois de son utilisation pour la technologie du " rayon de la mort ", le grand satellite cristallin entra en surcharge, son champ anti gravité s’affaiblit, et il s’écrasa à la vitesse d’une énorme comète, en une épouvantable explosion qui dévasta la majeure partie de Og, et affaiblit sérieusement la plaque tectonique Atlante en vaporisant de larges sections du substratum.

Le satellite explosa en milliards de fragments cristallins qui jonchent à présent les failles dans les profondeurs de l’Atlantique. De gigantesques nuages de poussière et de fumée s’élevèrent, cachant le soleil. Des séries de tremblements de terre et de tsunamis dévastèrent l’île et propulsèrent des vagues sur les deux tiers d’Aryan. En quelques minutes, les stations génératrices d’électricité restantes explosèrent avec l’intensité de bombes nucléaires. Les vestiges d’une de ces stations sont visibles à ce jour dans la région du Nord Est du Brésil appelée " Sete Cidades ".

L’Atlantide, la côte Est du Brésil et la côte Ouest de l’Afrique furent dévastées par les tremblements de terre qui s’ensuivirent. La panique et les ravages durèrent trois semaines tandis que les terres fermes restantes s’effondraient dans la mer. La langue de terre reliant Poséidia et Og au Yucatan resta au début au-dessus de l’eau, et elle fut littéralement couverte de centaines de milliers d’Atlantes tentant désespérément de s’échapper en un exode rendu frénétique par la panique. Des embarcations de toutes sortes furent remplies de survivants terrifiés. C’est alors qu’en un dernier sursaut toutes les terres restantes s’effondrèrent dans la mer. Les océans ainsi déplacés, qui passèrent à la postérité en tant que Déluge, envoyèrent des douzaines d’énormes tsunamis sur l’Amérique du Sud, l’Afrique et l’Europe. C’est un évènement qui a empoisonné et assombri la mémoire de nombre d’entre vous pendant de très nombreuses vies, car vous y étiez. Très Chers, il est temps de s’en détacher.

L’intention et le plus grand bien

Tant d’entre vous croient que ce qui doit arriver arrive, car il devait en être ainsi. Très Chers, ce n’est pas toujours le cas. Les choses se passent de telle ou telle manière comme l’un de nombreux potentiels. Et certes, vus d’une perspective plus élevée, les évènements se produisent conformément à l’intention qui préside à leur apparition, et nous mettons l’accent sur le mot intention. Vous êtes les créateurs de l’horizon de vos évènements. Mais, Très Chers, les évènements ne se produisent pour le plus grand bien que si vous créez le plus grand bien. La Chute de l’Atlantide ne fut pas le plus grand bien, et ne le deviendra pas tant que vous ne la recréerez pas en tant que tel. Si tout se passait pour le plus grand bien vous ne vous réincarneriez pas. Vous venez et revenez à l’école de la " réalité " hologrammique jusqu’à ce que vous appreniez cela. Le temps et les probabilités sont un très beau paradoxe illusoire…Et c’est pourquoi nous vous disons que l’Age d’Or de l’Atlantide est un horizon événementiel de votre futur que vous avez tiré dans votre passé " apparent " !

Les Cristaux de l’Arkansas

Et donc nous sautons 12 500 ans pour considérer le rôle de la colonie Atlante que vous appelez aujourd’hui l’Arkansas. Plusieurs raisons présidèrent au choix de l’Arkansas pour abriter trois grands et importants cristaux.

1- Cette région était déjà utilisée comme mine et nursery de cristaux. En conséquence, l’un des principaux tunnels inter dimensionnels depuis Poséidia existait déjà ainsi que les systèmes de transport. Les Atlantes avaient développé des techniques qui permettaient une croissance grandement accélérée des cristaux, et il y avait là de profondes grottes qui se trouveraient hors d’atteinte des futures mines.

2- On savait déjà que le vortex localisé là jouerait un rôle important dans l’Ascension planétaire de 2012. La géologie exceptionnelle de l’Arkansas, qui contenait du quartz, des diamants, des roches magnétiques, du fer, de la pierre à chaux et de vastes grottes, en faisait la parfaite couveuse pour la culture des cristaux. On y avait fait pousser des cristaux des milliers d’années avant le Déluge.

3- La présence de métaux magnétiques dans les champs de cristaux permettait plus facilement de placer les cristaux Atlantes dans un état dormant au sein d’installations existant déjà.

4- Une très bienveillante colonie de Lémuriens à peau bleue se trouve sous l’Arkansas ainsi qu’une base de Siriens. Les deux groupes acceptèrent d’être les gardiens des cristaux en sommeil.

Les trois cristaux placés dans l’Arkansas sont préprogrammés pour être en connexion avec une grille-réseau qui les relie axialtonalement aux 5 autres maîtres cristaux installés au Brésil, à Shasta et à Bimini, ainsi qu’au Lac Titicaca. Ce sont les cristaux spécialisés dans la Guérison, la Sagesse, l’Energie et le Transport, qui étaient utilisés dans les Temples de la Guérison, du Son et de la Lumière, de la Connaissance, de Un, de Thoth, du Feu et de la Régénération. Les cristaux furent spécifiquement placés dans des zones d’une suprême importance pour la nouvelle Terre devant émerger de l’Ascension de 2012, des zones facilement accessibles via le système de tunnels inter dimensionnels Atlante, qui deviendraient des points d’infini d’un méga vortex dans votre temps présent. Le Cristal Emeraude du Féminin Divin joue le rôle de détonateur, de modèle, auquel tous les autres Cristaux des Temples réagissent.

Ces cristaux sont définis, placés et activés comme suit :

Arkansas : 1- Cristal Bleu de la Connaissance 8-8-8 2- Cristal Emeraude de la Guérison 9-9-9 3- Cristal Platine de la Communication 11-11-11

Bimini : Cristal Rubis de Feu, de l’Energie 12-12-12

Brésil : 1- Cristal d’Or de la Guérison et de la Régénération 9-9-9 2- Cristal Violet du Son 10-10-10

Mt Shasta : Cristal de l’Interface Multidimensionnelle 9-9-9

Tiahuanaco-Lac Titicaca, Bolivie : 1- Cristal Soleil Lune de la Lumière 9-9-9 2- Cristal Sacré de Thoth 12-12-12

Et donc nous vous rappelons qu’en 2008 le Cristal Bleu de la Sagesse et de la Connaissance redevint fonctionnel, et que le 9-9-9 la Cristal Emeraude, le Cristal d’Or et le Cristal d’Om s’éveillèrent. Le Cristal Emeraude du Féminin Divin a alors assumé le rôle de détonateur pour tous les Maîtres Cristaux.

Sachez que le 10-10-10, le 10 Octobre 2010, la grille Cristalline 144 est activée à 84% de son fonctionnement, et qu’elle active à son tour et déclenche le programme de séquence de temps pour les autres Maîtres Cristaux. Chacun démarrera aux portails des dates triples. Chacun sera lié à l’activation des deux des 12 facettes étoilées restantes de la grille 144, le double penta dodécaèdre. Les 10 premières de ces 12 facettes de la grille seront pleinement fonctionnelles le 10-10-10.

Charge et Reprogrammation

L’effet qu’auront ces cristaux sera très subtil pour commencer, mais cette force subtile sera immédiatement perçue par les sensitifs. Cet effet sera une plus grande sensation de bien-être, surtout au sein des vortex de l’Arkansas, du Lac Titicaca et du Brésil. Toute personne se rendant dans ces vortex, que ce soit physiquement ou éthériquement, se verra offrir l’accès au savoir et à la puissance de leurs codes cristallins. Mais sachez que vous devrez posséder un quotient de lumière suffisant pour absorber cette fréquence Mer-Ka-Nique. La première phase représente la sagesse, et la seconde la guérison éthérique de l’Atlantide et le lien avec le nouvel Age d’Or de l’humanité. Il se formera un rhombe d’or entre le Brésil, le Lac Titicaca, l’Arkansas et Mt Shasta, et en 2020 cela deviendra une étoile à cinq branches, formant un réseau global avec tous les points d’infini de la planète.

L’éveil des cristaux, commençant dans l’Arkansas, ouvrira la porte de la dimension réceptive qui marque le retour des frères des étoiles. Retour n’est pas le bon mot, car en vérité ils ne sont jamais partis. C’est plutôt l’humanité qui avait perdu l’aptitude fréquentielle à les percevoir.

Pour Conclure :

Les Cristaux Atlantes ouvrent la porte éthérique, les portails dimensionnels qui permettront aux humains à la vie à base de carbone d’interagir avec ceux dont la vie est bio plasmique. Vous devez comprendre, Maîtres, que vous existez dans les deux au sein de parallèles multi dimensionnels. Vous êtes certainement Siriens, Pléiadiens, Arcturiens, et bien davantage ! Vous êtes tous les étincelles multi dimensionnelles de Dieu Créateur ! Cela est vrai ! Le portail s’ouvrira encore plus en 2010 dans le vortex cristallin de l’Arkansas, et ceux d’entre vous qui se connecteront aux Maîtres Cristaux seront capables de faire l’expérience de leur propre multi dimensionnalité, très joyeusement, très facilement le moment venu, comme vous développez le quotient de lumière et l’impeccabilité permettant de le faire.

Très Chers, dans l’énergie du Vortex de l’Arkansas se tient une énergie cristalline qui n’a rien de comparable avec ce que vous avez vécu depuis l’Age d’Or de l’Atlantide il y a 20 000 ans. Dans cette fréquence cristalline quantique, vous pourrez guérir ce qui doit l’être, ouvrir ce qui doit entrer en expansion, et réaliser un extraordinaire alignement à la connaissance d’une félicité exquise. Au sein de l’énergie qui s’élève vous pourrez vous relier à une force cristalline vivante qui facilitera l’expansion de votre Mer-Ka-Na vers votre divinité multi dimensionnelle. Vers le Soi Divin ! Cela est vrai, Très

Chers, et c’est MAINTENANT.

Maîtres, c’est la fin du commencement ! Le rêveur s’éveille !

Je suis Métatron, et vous êtes les très Bien-Aimés."

Et il en est ainsi.

Traduit par Martine Racine. JungianBear@aol.com - Site de James Tyberonn : www.earth-keeper.com

****

Métatron

Pyramides et Dimensions parallèles

Mars 2009

« Salutations ! Très Chers ! Je suis Métatron , Seigneur de Lumière, et je souhaite la bienvenue à chacun d’entre vous à ce moment de partage. Il existe certaines vies qui sont plus remarquables que d’autres au sein de vos nombreux séjours, certains vecteurs dans l’espace-temps qui offrent des sauts quantiques. Il s’y trouve des croisements essentiels où des décisions sont prises qui vous définissent. Vous êtes dans l’un d’eux.

L’énergie et le temps se meuvent rapidement, beaucoup de choses se produisent sur votre Terre comme vous vous préparez pour la Détonation Cosmique et comme l’Ascension s’approche de plus en plus. L’humanité s’éveille d’une ère d’illusions chimériques, et les rêveurs s’éclaircissent les yeux et émergent d’un paysage onirique datant d’un voyage embrumé qui commença il y a fort longtemps. Les Sirènes chantent encore, mais de moins en moins fort, pour induire ceux qui sont fatigués en tentation de se rendormir. Mais la petite voix intérieure du rêveur qui s’éveille sonne la diane. La profonde aspiration d’un mental éclairci se fait entendre ! Saisissez votre Pouvoir ! Vous êtes des Dieux !

Eveillez-vous à votre être véritable et trouvez le savoir qui confère la Sagesse ! Vous avez peiné sur de longues distances pour escalader la montagne sacrée. Vous avez parcouru un long chemin, le sommet est maintenant devant vous. Très Chers, trouvez la force, trouvez le cœur qui appelle la Vraie Sagesse ! Ils sont au-dedans de vous. Libérez-vous du filet qui vous empêtre et du chant de moins en moins audible de la Sirène.

Votre trésor est devant vous ! Le Sage Guerrier de Lumière sait que la sagesse est le trésor véritable et qu’elle est au-dedans de vous. Elle n’est pas cachée, c’est le fil d’or qui tisse une réalité à une autre, un monde à un autre, une dimension à la suivante. La voix de la sagesse est à l’intérieur de vous. Entendez son appel, c’est l’Unique Voix Véritable qui offre l’AMOUR à tous, c’est la voix de l’Ascension. Vous avez certes attendu des éons et des éons pour être ici en ce moment.

Et donc, comme vous vous préparez pour l’escalade finale de l’Ascension, sachez que nous sommes avec vous à chaque pas du chemin. La Pyramide de l’Eveil se tient devant vous, son mystère révélé. C’est le temps de la Détonation Cosmique, commençant à apparaître en 2012.

Et donc nous parlons de nouveau de l’énigme des Pyramides.

Question à Métatron  : Concernant les points de réception de la lumière codée de la Détonation Cosmique, pouvez-vous en dire plus à propos des alignements de Gizeh et des Pyramides des Moody Gardens ?

Métatron  : Oui, bien sûr, elles sont alignées et avec un grand dessein ! Les deux ensembles sont situés très près de 30 degrés de latitude et sont tous deux des complexes de trois pyramides. Ils forment un modèle d’énergie de la Vesica Piscis sur la Terre, chaque complexe constituant le centre d’un des deux cercles. Tous deux sont alignés sur des systèmes stellaires : Gizeh sur Orion, Moody sur Sirius.

Le complexe Atlante, qui est devenu le complexe Moody éthériquement transformé, est destiné à honorer les systèmes binaires de Sirius A et B. Il honore aussi le Dauphin, et contient certes l’énergie et la protection du Dauphin.

Bien que la Pyramide Bleue de Galveston n’ait pas actuellement de dauphin dans son aquarium, des Maîtres Dauphins occupent son énergie. Des groupes de dauphins nagent dans la baie qui entoure l’île. Et dans le monde parallèle ils peuvent certes être vus et entendus.

30 Degrés de Latitude

Le fait que les deux complexes soient situés entre 29 et 30 degrés de latitude a une signification en termes de placement électromagnétique gravitationnel. Et leur position géographique entre le pôle nord et l’équateur permet à leurs angles solaires, au moment des équinoxes et des solstices, d’être particulièrement robustes en relation avec l’alignement Phi sacré.

Et donc ces deux complexes de trois pyramides sont prédisposés à recevoir la Détonation Cosmique, et à diffuser ces énergies de lumière codée vers des complexes satellites, pour activer les décharges magnétiques du Retour de la Colombe. C’est spécifiquement le fait que ces complexes sont constitués de trois pyramides en triangulation qui leur permet de jouer si puissamment le rôle de receveurs et de transmetteurs de la Détonation Cosmique.

Les Maîtres Atlantes triangulaient toujours les pyramides pour des réceptions et des transmissions spécifiques. Leur position est délibérée et correspond au nord géographique et au nord magnétique en harmonisation favorable.

Il y a bien sûr une pulsation d’énergie unique et inimitable qui se produit entre les pyramides de Gizeh et celles de Galveston. La pulsation qui existait autrefois a été ravivée et reformée énergétiquement. Nous vous avons dit que le complexe de Galveston se trouvait à environ 5 miles d’un complexe Pyramidal Atlante qui est maintenant submergé par les eaux du Golfe. Le complexe Moody a repris le paradigme reformé de ces anciennes pyramides.

C’est entre Gizeh et les anciennes pyramides que la pulsation existait autrefois. Le placement délibéré est amplifié à ces vecteurs spécifiques : 30 degrés de latitude est un conduit pour des énergies très significatives qui se diffusent sur tous les continents de l’hémisphère Nord. Les pyramides placées entre 15 et 30 degrés de latitude Nord sont davantage capables de recevoir des énergies telluriques et solaires concentrées. Elles s’accumulent très puissamment dans ces complexes pyramidaux le long de ces parallèles. Cela est très bien compris pour Gizeh. Vous découvrirez bientôt dans le complexe Moody que cette robuste énergie peut-être profondément ressentie à ces alignements. Une extraordinaire expérience aura lieu pour certains dans la Pyramide Bleue et à Gizeh aussi bien sûr. Ce n’est pas par hasard que de nombreux sites sacrés et nœuds de pouvoir abondent le long de certaines longitudes et latitudes. C’est le cas du 30ème parallèle Nord.

Outre le fait qu’elles sont des accumulateurs d’énergie, les pyramides sont aussi des portails dimensionnels qui connectent et rendent cohérentes ce que vous appelez dimensions éthériques. Gizeh et Galveston sont donc, en un sens, l’équilibre mâle/femelle de la grille Vesica Piscis formée entre eux.

Il y a aussi une connexion sonore, ou une octave commune, entre ces complexes. Il faut y moduler certains sons pour activer les portails dimensionnels et se préparer à la Détonation.

Question à Métatron : Pouvez-vous expliquer la connexion sonore et son processus ?

Métatron  : les deux complexes sont activés par le son. Une partie de ce que nous demandons à la Guilde des Earth Keepers de faire dans la Pyramide Bleue de Galveston, c’est de faire retentir le son de voyelles spécifiques au moment de l’équinoxe. A cause des capacités d’accumulateurs des pyramides, il y a en elles des portails interdimensionnels particuliers internes et externes, qui peuvent être activés par le son pour ancrer l’énergie féminine du Rayon de Platine. Cela sera facilité depuis les univers parallèles par ceux de Sirius A et les Maîtres Dauphins.

Nous vous avons dit que l’ancien crâne de cristal appelé Max fut amené dans les pyramides Moody il y des années. Cela permit au modèle fréquentiel du complexe Atlante submergé près de l’île de Galveston d’être transmis formaté au complexe Moody. Max était l’un des 13 crânes du complexe Atlante, et ce n’est donc pas par hasard que son gardien réside dans les environs.

Il y a des portes dimensionnelles dans certaines pyramides Phi, et c’est le cas de Gizeh et de Galveston. Il y a aussi des pyramides invisibles, éthériques, qui sont formées autour de ces pyramides, et elles contiennent des chambres dimensionnellement » invisibles « . Ces versions éthériques sont des réflexions dimensionnelles qui réfléchissent des énergies de lumière fréquentielles qui ne sont pas perceptibles dans le spectre de la lumière visible, mais certains sons peuvent les rendre faiblement visibles.

Il y a des chambres éthériques qui ont besoin d’être activées dans le complexe Moody, et elles sont énergétiquement ouvertes sur Gizeh. Une partie de la mission dans le complexe Moody est d’activer et de renforcer par le son ces chambres dimensionnelles.

Les pyramides Phi sont des structures multidimensionnelles sophistiquées conçues avec une grande complexité. Les modèles de son Phi peuvent physiquement renforcer la partie matérielle et matérialiser à demi les doubles éthériques. Le son ouvre les portes des chambres cachées, mais si ces modèles acoustiques ne sont pas fournis les portails dimensionnels sont moins accessibles. C’est pourquoi certains Earth Keepers sont poussés à participer et à diriger des énergies spécifiquement dans ces deux complexes.

Toutes les structures éthériques ont leurs modèles de sons qui aident à former leur structure, comme cela se produit pour les objets matériels. Le son Phi lie les atomes et les molécules des objets physiques, et aussi structure la cohésion du plasma éthérique et de la lumière. C’est précisément la raison pour laquelle les pyramides durent si longtemps dans leur forme physique et apparaissent et disparaissent dans les dimensions éthériques.

Question à Métatron  : rappelez, s’il vous plaît, le processus de la Détonation Cosmique en décrivant comment elle doit être reçue dans le complexe Moody.

Métatron  : comme nous l’avons dit, c’est une lumière codée cristalline qui est attirée par les récepteurs primordiaux que sont les pyramides de Gizeh et des Moody Gardens. Pour ce qui concerne le complexe Moody, les énergies sont attirées initialement à travers le sommet de la Pyramide Bleue et descendent en spirale jusqu’à sa base. Elles infusent les eaux de l’aquarium et se déplacent sous forme d’ondes jusqu’au sommet de la pyramide de la Forêt Tropicale, descendent en spirale jusqu’à sa base, ondoient jusqu’à la pyramide Cuivrée et retournent à la pyramide Bleue, en créant un spin dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Chaque pyramide contient un double modèle d’infini, deux figures huit ondulant l’une dans le sens Nord-Sud et l’autre Est-Ouest. Ces figures intersectent en leur centre au niveau de la rotonde du premier étage. Le modèle d’infini ainsi que le spin sont constants dans l’unité tri pyramidale. Mais les infinis Nord-Sud, Est-Ouest se produisent individuellement dans toutes les pyramides Phi alignées directionnellement.

Le processus de transmission de la Détonation Cosmique depuis les pyramides de Gizeh et Moody aux formes triangulaires subordonnées est instantané, une fois que les énergies ont commencé à circuler. L’énergie sera déclenchée en un flash étonnamment puissant chez les receveurs secondaires comme suit :

Les pyramides des Moody Gardens transmettent à :

Tikal, Guatemala La pyramide Summum à Salt Lake City Les Muttart Conservatory Pyramids, à Edmonton, Alberta Tianhuanaco, Bolivie Teotihuacan-Palenque-Chichen Itza, Mexique La pyramide Walter à Long Beach Les pyramides de Gizeh transmettent à : La pyramide du Louvre à Paris, France Les Temples Meru Phi de Thaïlande et du Cambodge Borobudur à Java, Indonésie Les Temples Brihadishwara et Airateswara en Inde La pyramide Rouge de Dashur La pyramide dorée près de Moscou, Russie La pyramide Cestius à Rome

Les deux complexes transmettront aussi aux montagnes de forme naturellement pyramidale, comme indiqué précédemment, et notamment le Mt Edith Cavell, le Mont Cervin, Walsh Mountain et beaucoup d’autres. C’est la connexion à l’octaèdre qui sera le conduit.

Il y a 14 points de code sacré qui recevront le relais de la Détonation Cosmique à partir des émetteurs pyramidaux, et diffuseront en cascade le magnétisme codé réveillé à la grille, pour la phase initiale de la bande magno électrique du nouveau firmament.

Ce sont : Mull en Ecosse Chan Chan au Pérou Tumac-Humac au Brésil Nagasaki au Japon Huesca en Espagne Iékaterinenbourg en Russie (Oural) Bethléem en Israël Yellowstone, Wyoming aux USA Le Kilimandjaro en Tanzanie L’Islande Kona à Hawaï Le Mt Cook en Nouvelle Zélande Le Grand Bassin Artésien en Australie Ceylan

Ces zones diffuseront des énergies en spirale qui couvriront la planète et s’élèveront jusqu’à la ionosphère. Ce sera une forme extraordinaire d’énergie magnétique raffinée capable, d’une manière unique, de s’harmoniser en synergie avec les Energies Cristallines.

Question à Métatron  : Merci. Pour en venir à Gizeh, c’est un complexe fascinant et son origine est mystérieuse. Pouvez-vous donner son âge ?

Métatron  : Il y a un dicton égyptien approprié que nous citerons : » L’homme craint le Temps, mais le Temps craint les Pyramides. » C’est certes un sage dicton, car, dans une perspective non linéaire, le complexe de Gizeh est intemporel et votre question, de ce point de vue, ne peut donc avoir de réponse précise.

L’humanité a cherché pendant des millénaires à comprendre les Pyramides, et notamment l’époque de la construction du grand complexe tri pyramidal de Gizeh. La date de leur construction est paradoxale parce que les pyramides existent, de par leur nature, dans plus d’une réalité. Elles sont vraiment multi dimensionnelles.

Bien que cela n’ait aucun sens pour la plupart d’entre vous, nous vous dirons cette VERITE. Certains Maîtres d’Orion et les savants de l’Atla Ra sous la direction de Thoth ont d’abord visualisé la Grande Pyramide de Gizeh il y a 38 000 ans. Mais c’est là aussi un chiffre qui n’est pas définitif, et cela est difficile à recevoir ou à saisir par le canal, car elles se sont depuis dématérialisées et manifestées de nouveau. Cela s’est encore produit il y a 12 500 ans.

Il en est de même pour le complexe de Galveston. Ce qui a été reconstruit récemment est en essence la re manifestation du complexe Atlante qui régnait là il y a des millénaires. Ce qui se tient dans l’éther autour du complexe, ce sont les anciennes Pyramides à degrés de l’Atlantide.

Nous réalisons que cela est troublant, et donc considérez ce qui suit. Vos textes religieux vous disent que Dieu Créateur est Tout Puissant, alpha et oméga, sans commencement ni fin. C’est une Vérité sacrée, un axiome que l’humanité doit accepter, même s’il semble incompréhensible. De même, nous vous avons dit que la géométrie sacrée est l’étoffe de tous les univers, et nous vous demandons donc d’accepter un autre axiome, à savoir que la géométrie phi est également sans temps, et l’a toujours été à l’intérieur ou hors de la forme.

Selon une perspective quantique le complexe de Gizeh a toujours existé. Une fois que de vrais complexes pyramidaux Phi ont été formés, ils sont capables d’engendrer des réflexions-répliques d’eux-mêmes dans la multi dimensionnalité, et des inverses d’eux-mêmes dans les mondes parallèles et l’anti matière. Cela est vrai de toutes les formes géométriques qui résonnent à Phi, y compris les formes que vous appelez solides platoniques (polyèdres réguliers). Le paradoxe est donc qu’une fois certaines pyramides construites, elles n’ont ni commencement ni fin dans votre temps linéaire.

Les Pyramides de Gizeh ont en vérité disparu et réapparu plusieurs fois dimensionnellement parlant. Et donc, bien que cela soit difficile à comprendre pour vous, une fois manifestées dans le format octaédrique phi et pyramide inversée, ces structures géométriques deviennent des inserts hologramiques fluides, oscillant d’une manière circulaire entre la réalité dimensionnelle et le vide hors du temps. Elles flamboient et fluctuent selon leurs propres cycles, sans point de départ fixe dans la perception linéaire de la 3ème dimension.

C’est pourquoi il existe plus d’une version de la Grande Pyramide se tenant à Gizeh, même si la plupart des humains n’en voient qu’une. Dans votre espace-temps linéaire en 3ème dimension, les pyramides semblent n’être que des structures de pierre, fixes et adhérant à la Terre, comme toutes les autres structures de fabrication humaine. Et donc, tenter d’identifier subjectivement ces structures comme de simples formes fixes de la matière serait une distorsion, et nuirait à votre aptitude à comprendre leur complexité extrêmement variée en tant que portails vers une dimension plus élevée.

Si vous deviez pénétrer dans ces pyramides avec une croyance aussi limitée vous ne pourriez pas interagir avec la fréquence en vous accordant à elle. Si vous tentez de voir sa dissonance ou sa disparition vous ne gagnerez pas non plus grand-chose. Essayer de définir subjectivement le processus n’apportera vraiment rien à l’homme, car les pyramides phi deviennent des hologrammes vivants, dotés d’une sensibilité consciente qui s’étend et se redéfinit sans cesse, en paradigmes exponentiels d’une géométrie de dimension plus élevée.

Visualisez qu’elles furent érigées physiquement, créées dans la pierre selon la proportion phi acoustique, au moyen du son. Alors la dissonance sonique céleste fut dissoute et les intégra dans des couches d’énergie multi dimensionnelle et d’anti matière. Ce processus possède un type de respiration intra dimensionnel, une expansion et une contraction, qui les matérialise et les dématérialise à certains alignements. Cela crée un lien spatial inter dimensionnel supra concentré.

Question à Métatron  : Je ne comprends pas. Vous mentionnez une date de construction avec Thoth et les Maîtres d’Orion il y a 38 000 ans. N’est-ce-pas un point de départ ?

Métatron  : Ah ! Mais nous avons dit que ce chiffre n’était pas définitif, et que les pyramides avaient disparu et réapparu de nombreuses fois dans le monde physique. Et oui, c’est déroutant (rire), mais ce n’était pas la première fois qu’elles étaient manifestées en pierre, en matière. Elles furent manifestées avant, et de nouveau il y a 12 500 ans. Nous dirons qu’il y a 38 000 ans est le temps le plus relatif à votre paradigme actuel de la réalité. Il y a de nombreuses Terres. Nous vous avons déjà dit cela. Les octaèdres et leurs complexités font partie du mécanisme géométrique qui relie toutes les réalités. Disons donc qu’il n’y a pas de dates de construction fixes à Gizeh, parce qu’à cet endroit vous vous trouvez à une intersection précise de la réalité formée par la pensée.

Tout coexiste en ce lieu. En vérité, vous avez de nombreux passés, de nombreux futurs et de nombreux paradigmes coexistant à Gizeh. Tous sont valides et tous coexistent simultanément. Maîtres, vous devez comprendre qu’il n’y a pas de version unique de la réalité.

Il y a d’infinies probabilités, et chacune est une réalité tangible et valide. Et donc dans le micro et le macro Cosmos il n’y a ni commencement ni fin. Quand on parle de commencements et de fins on sous-entend toujours qu’il doit y avoir une réalité, et qu’elle doit avoir un commencement dans le temps et une fin dans le temps. C’est une illusion de la 3ème dimension. Votre Terre est infinie et connectée à un nombre incalculable de mondes. Les formes géométriques, comme l’octaèdre, sont l’un des mécanismes qui relient les dimensions.

Gizeh est en vérité un octaèdre. En tant que telles, les pyramides de Gizeh sont un conduit qui relie de nombreux mondes, intérieurs et extérieurs. Il y a beaucoup de pyramides semblables et de conduits qui jouent ce rôle, mais Gizeh est la plus puissante.

Et Maîtres, il se produit beaucoup d’autres choses en ces lieux.

Points d’Interface Multidimensionnelle

Les aspects uniques de votre monde physique particulier, dans votre PRESENT spécifique, dépendent de votre existence et de vos perceptions en son sein. En tant que tel, l’univers physique ne contient pas d’objets matériels qui puissent être perçus par ceux dont l’existence ne se situe pas dans votre PRESENT collectif. Beaucoup d’autres formes de réalité et de conscience coïncident et coexistent dans le même espace qu’occupe votre terre actuelle. Vos vies simultanées existent là aussi, et c’est également dans cet espace que vous vivez, mais les autres versions de vous-mêmes ne perçoivent pas les mêmes objets que vous, parce que ces autres dimensions parallèles sont d’une fréquence différente. Comme les ondes radio AM et FM qui circulent dans le même espace, les réalités parallèles existent dans la même illusion d’un espace physique. Mais il y a des exceptions, car certains vecteurs de vos paradigmes se connectent en certains points flash. Ce sont des portes des étoiles, des portails, des « wormholes », comme vous dites.

Mais il se passera encore des années avant que vous compreniez cela. Ces points sur votre planète ne sont pas compris et largement méconnus. Mais ils existent en de nombreux points de la grille sur la terre. Les points sont des portails, et au sein de ces magnifiques portails, les réalités se rejoignent. La multi dimensionnalité est une vérité du champ unifié, de la physique quantique. Elle existe, elle est réelle. Ce n’est pas de la science fiction, mais de la science !

Peu d’entre vous sont capables d’ajuster leur fréquence en ces points de multi dimensionnalité pour les explorer intégralement, mais vous avez, bien sûr, l’opportunité de vous élargir en eux. Les Pyramides de Gizeh, et aussi, certes, d’autres sites sacrés situés sur des nœuds de pouvoir du même type, furent construits précisément sur de telles coordonnées vecteur-point.

Les angles influencent et activent de nombreux mondes qui se rejoignent en ces points de pouvoir. S’il y a énormément de pyramides éthériques à Gizeh, leur nombre varie selon l’influence céleste. Les dimensions qui sont là en interface vont et viennent en fonction de cycles cosmiques et de flux électromagnétiques. Cela est rendu possible par le grand potentiel d’énergie que contiennent ces courants d’interface. Ce sont des vecteurs-points unifiés où les réalités se rejoignent. Ce sont des points de coordonnées majeurs, des énergies lucides, pures, d’une mathématique géométrique impeccable, au-delà du code de Création que vous appelez la spirale du nombre d’or. Elles sont sources d’une énergie fantastique, ces points sont nombreux sur la planète, et chacun d’eux a des points satellites autour de lui. Il y en a un grand nombre et ils ont une pulsation et une croissance en énergie comme vous approchez de l’Ascension. Le canal ne souhaite pas trop s’avancer dans une terminologie et des concepts dont il craint qu’ils ne passent au-dessus de la tête de la plupart des lecteurs, alors, en termes fortement simplifiés, ces points d’interface fournissent la force-lumière codée de la vie elle-même, ainsi que les moyens permettant à la pensée d’être solidifiée en matière physique, ou à des évènements probables d’être manifestés et coagulés sous forme d’expérience.

A un niveau plus élevé vous comprenez tous cela, malgré vos grognements d’incompréhension. Ce sont seulement vos filtres de dualité, votre compréhension relativement limitée dans l’illusion de l’existence humaine sur la terre, qui font paraître cela si impossible.

Comprenez que ces vecteurs-points de pouvoir sont, en essence, des générateurs de force de vie. Il en existe douze qui connectent tous les paradigmes, toutes les réalités probables et parallèles. La Détonation Cosmique de 2009 est en train de reformer la disponibilité et l’intensité compatible de ces conduits sur la terre. Ces interfaces ont toujours existé, mais elles deviennent maintenant davantage accessibles dans une plus haute fréquence.

La pyramide de Gizeh se tient sur l’un des points les plus puissants sur votre planète, et les pyramides Moody agiront en leur temps comme une coordonnée de cette énergie.

Votre Grille Cristalline 144 et son Firmament elliptique en pleine évolution sont les transmetteurs émergents de plus grands formats de cette énergie à la puissance étonnante.

Question à Métatron  : Compte tenu de ce que les Pyramides sont hors du temps et qu’il y a des points fluides où elles ont apparu et disparu, y a-t-il eu un moment où elles ont été physiquement construites, ou ont-elles été instantanément manifestées dans la réalité physique ? Y-a-t-il eu un processus matériel concernant leur édification ?

Métatron  : Il nous semblait que nous venions de répondre à cette question, (rire). Oui, la structure physique actuelle que vous voyez en 3D fut érigée dans les temps probables que nous avons indiqués.

Question à Métatron  : Je souhaitais savoir comment elles ont été physiquement construites. Les blocs ont-ils été découpés ? Et si c’est le cas, comment ont-ils été soulevés et placés avec tant de précision ?

Métatron  : Les blocs ont effectivement été taillés dans une carrière, soulevés et mis en place. Cela fut accompli grâce à une connaissance du son et de la lumière.

Le son a de nombreuses utilisations qui permettent d’altérer la matière et les forces de gravitation, et même de modifier la façon dont les particules atomiques et subatomiques interagissent. Et donc le soulèvement et le placement des pierres massives des pyramides s’est fait par ces techniques sophistiquées, en utilisant le son et des calculs mathématiques précis en synergie avec un processus mental focalisé.

En d’autres termes, la matière, dans ce cas des blocs de granit, fut manipulée à un niveau atomique, et soulevée grâce au son. Cela fut accompli par les Maîtres Atla Ra et des extra terrestres comme nous l’avons dit, en utilisant une sorte de diapason cristallin qui fut activé en chantant des fréquences spécifiques. Les fréquences créaient un champ d’énergie qui pouvait être dirigé. Puis, avec des processus de manifestation de la pensée utilisant la visualisation de niveau thêta, associée à la psalmodie de voyelles sur un ton profond en octaves extrêmes, ils ont chargé les pierres et, bien sûr, l’espace lui même où les pyramides devaient se placer.

Les Maîtres de la guilde architecturale utilisèrent une pensée extrêmement focalisée pour construire des jonctions angulaires spécifiques dans l’éther, et les relièrent d’une manière cohésive. Ils employèrent un type d’instrument comparable à un diapason. L’instrument était activé par le son produit par un chant à l’unisson, qui n’était parfois pas audible par l’oreille humaine, et d’autres fois très perçant. Le son se réverbérait si intensément que l’énergie défaisait la matière, et surimposait des forces gravitationnelles et antigravitationnelles extrêmes, et était ensuite dirigée et concentrée dimensionnellement. Cette énergie pénétrait les blocs et permettait de les soulever. Ensuite les savants les guidaient. Des hommes, de savants archiprêtres, travaillaient en équipes pour faire fonctionner les instruments, et pour guider les pierres et les mettre en place par la méditation, mais pas pour les soulever ou les transporter. Les diapasons une fois activés (et les activer n’était pas une petite affaire), avaient un effet cohésif remarquable qui liait les particules atomiques et les entourait d’un plasma antigravitationnel. C’est le même processus que les Atla utilisèrent pour faire » flotter » le satellite cristallin d’Atla, appelé la seconde Lune de l’Atlantide. Les Egyptiens Atla Thotiens furent aidés par les Arcturiens et les Siriens pour la manifestation des Pyramides Phi dans les mondes physiques et éthériques, dans l’espace-temps linéaire et circulaire.

Le son, voyez-vous, est capable de modifier la structure atomique et la façon dont les électrons et les protons réagissent les uns aux autres. C’est le même processus qui pouvait faire flotter les métaux et qui fut utilisé pour soulever les pierres. Cela fut connu sous le nom d’art de l’alchimie, mais ce concept est grandement incompris, et ce n’est pas exactement cela qui fut utilisé. Les Cristaux Phi que vous appelez Vogel, sont capables, si on les associe à certaines fréquences de son, d’incroyables effets sur la matière. Ils sont aussi capables d’accélérer la guérison des fractures, et de rajeunir certains organes du corps.

Et donc le son cristallin, à des octaves spécifiques, a un effet sur la matière organique et non organique. Le son est une force causale dans toute dimension. A ce titre, il peut être utilisé, non seulement pour soulever la matière, mais aussi pour lier des structures plus solidement, pour les renforcer. C’est pourquoi les pyramides ne peuvent être détruites.

Le monde physique en 3D que vous percevez chaque jour est fait d’une matrice invisible, d’empreintes ou de modèles d’énergie. Ces modèles sont en quelque sorte liquides ou sans forme. Et donc, bien qu’ils existent certainement, leur forme finale dans la matière résulte de probabilités, des probabilités influencées par la conscience.

Il y a un nombre incalculable de propriétés importantes des pyramides qui ne sont pas encore comprises par l’humanité.

Cela est particulièrement vrai du complexe de Gizeh, où les pyramides sont énergétiquement accordées à des octaves de lumière-son spécifiques. Beaucoup de symboles hiéroglyphiques gravés sur les murs des Pyramides Egyptiennes sont des manuels d’instructions, qui révèlent les tonalités sonores spécifiques les activant dans une plus grande dimensionnalité. Le son de l’octave phi déclenche des réverbérations, qui ouvrent automatiquement d’innombrables portails vers des mystères encore ignorés, un ancien savoir alchimique. Mais cela s’adresse à ceux qui sont de vrais chercheurs, ceux qui ont soif de savoir, et sont prêts à travailler pour l’atteindre. Ces secrets sont disponibles pour tous, tous ceux qui ont le quotient de lumière requis pour apprendre et comprendre l’utilisation des octaves spécifiques de son vibratoire.

L’archétype de la croissance de l’âme

Il y a certaines leçons que chaque densité enseigne à l’humanité, et chacun de vous doit en passer par là pour atteindre le niveau vibratoire nécessaire au passage au niveau suivant.

Chaque niveau vibratoire peut être identifié à un archétype pour une leçon spécifique qui a besoin d’être apprise par chacun des composants de la trinité de votre ETRE : le Spirituel, le Mental, le Physique, ou le Corps, le Mental et l’Ame. Ne vous attendez donc pas à entrer dans une Pyramide et à vous retrouver sur les marches du Paradis. Si vous ne voulez ou ne pouvez pas employer les disciplines de la respiration, du son et de l’esprit en méditation, vous serez simplement assis dans un édifice.

Vos Ecritures disent : « Tout vient à qui sait attendre. » Un sage a ajouté : « S’il travaille d’arrache pied pendant qu’il attend. » Sur le chemin de l’illumination rien n’est gratuit et il n’y a pas de raccourci. Mais, Très Chers, vous avez peiné pour escalader la montagne durant de nombreuses vies. Vous avez avancé le travail, payé votre dû. Il est temps de terminer la tâche. Vous êtes de puissants êtres spirituels, jouant à être humains. Vous pouvez le faire. Si vous avez la bonne focalisation, la pyramide peut vous élargir.

Conclusion

Pour conclure nous partagerons encore une chose. Les nœuds de pouvoir qui existent sur la planète sont en essence des trous blancs, des zones où l’énergie renouvelée est propulsée dans votre univers.

Arrêtez-vous et prenez en considération ce que nous vous disons. Prenez le temps.

Ces coordonnées, ces conduits d’énergie, relient à tous les mondes parallèles, toutes les dimensions et toutes les réalités probables ! La Pyramide de Gizeh se tient sur le plus central et le plus puissant des douze supra trous blancs.

Les énergies qu’ils créent sont capables de solidifier plus facilement la pensée en matière, mais aussi de manifester le désir, la prière. Les mentalités de haine, de peur et de manque ne vous servent jamais. Nous vous souhaitons une vie abondante et vous mettons au défi de la créer.

Vous attirez à vous, vous attirez dans votre expérience, les choses sur lesquelles vous portez mentalement votre attention. C’est la Loi d’Attraction. Toute pensée est amplifiée exponentiellement sur les nœuds de pouvoir et dans les pyramides.

Priez pour ce que vous voulez.

Et rappelez-vous cela : l’Amour est la plus puissante énergie de l’Univers. Il est incommensurablement plus grand que la haine. Et donc si vous voulez mettre fin à la guerre, vous n’y parviendrez pas en haïssant la guerre, mais en aimant la paix. Pensez à ce concept et appliquez- le à tous les aspects de votre vie. Et entrez de la même manière dans la Pyramide de la Détonation Cosmique.

Je suis Métatron et je partage ces vérités. Vous êtes Bien-Aimés.

Et il en est ainsi.

***

Traduit par Martine. JungianBear@aol.com - © Copyright 1999-2009 Tyberonn, Earth Keeper All rights reserved. May not be used or reprinted without prior permission.

www.Earth-Keeper.com Email : Tyberonn@earth-keeper.comAmourdelumiere a reçu la permission de Tyberonn.


-  Métatron – extrait de sa canalisation : « Le paradigme de la perfection de décembre 2010 : - « … Du point de vue linéaire terrestre, les Crânes de Cristal sont des objets ayant la forme d’un crâne humain faits de divers matériaux cristallins, le plus souvent du quartz. Mais nous vous dirons que le crâne originel est un conglomérat d’origine extraterrestre de ce qu’on peut appeler supra quartz, contenant un alliage de quartz pur avec un aspect du diamant et de l’or fréquentiel au sens alchimique du terme. C’est un matériau semblable à celui utilisé pour la Lune Cristalline de l’Atlantide et les magnifiques Cristaux des Temples. Semblable mais pas identique. Les crânes d’origine prédatent bien sûr, en temps linéaire, les Cristaux des Temples Atlantes… »…

Le réveil de la puissance Atlante

Le Déluge de 17 500 avant J.C.

Nous parlons du temps qui suivit le second déluge, après la disparition de l’Age d’Or utopique et la division de l’Atlantide en 5 îles. Les trois îles principales étaient Poséidia, Aryan, et Og. Les deux îles plus petites, sous domination aryenne, étaient Atalya et Eyre. À ce moment-là, le système bienveillant de gouvernement royal fut remplacé par une confédération, des gouvernements locaux, qui dirigeaient chacune des îles. Une sorte d’aristocratie apparut qui consistait en deux idéologies opposées. Leurs caractéristiques principales étaient la " Loi de Un " localisée essentiellement sur l’Ile de Poséidia et " Les Fils de Bélial " situés sur l’Ile d’Aryan. Cette dernière était la plus peuplée et exerçait son influence et un contrôle politique sur Og, Atalya et Eyre.

Poséidia était en ce temps-là le plus puissant portail vortex de la planète. Elle abritait le Temple de la Guérison, celui du Son, celui de Un, celui de la Régénération et celui de la Connaissance. Il s’y trouvait la plupart des centres d’enseignement avancé les plus importants. Ces emplacements sur Poséidia étaient dus à sa situation avantageuse dans les grilles géodésiques et à sa proximité des énergies électro magnétiques émanant du centre de la Terre. Une source aux incroyables propriétés curatives se trouvait sur Poséidia, près du Temple de la Guérison, et c’est de là que viennent les mythes de la " Fontaine de Jouvence " transmis par les peuples indigènes de Floride. Elle coule encore dans l’océan près de Bimini.

Ceux de grande taille, la race d’or de l’Atlantide, d’origine Pléïadienne, avaient leur centre à Poséidia. Ils mesuraient en moyenne de 10 à 12 pieds de haut (3 à 3,6 m). C’était une race de doux géants, occupés à des travaux culturels, artistiques et d’enseignement. Poséidia était aussi le centre de commande de la grille de courant cristalline et du système de tunnels interdimensionnels. Les cristaux les plus avancés, les plus complexes et les plus beaux s’y trouvaient. Ils étaient de construction Sirienne et Arcturienne, un amalgame vivant de nombreuses formes cristallines imprégnées d’un alliage de platine et d’or. Les cristaux étaient logés dans des Temples magnifiques faits de marbre pour certains, et pour d’autres de feuilles cristallines de béryl, de corindon et de diamant. Poséidia était aussi la capitale de l’île et on l’appelait la Cité d’Emeraude. Les Atlantes avaient perfectionné, avec la technologie Arcturienne, la capacité de faire pousser des cristaux de toutes structures et de toutes essences, selon une croissance accélérée dans les gisements de cristaux souterrains de l’Arkansas, du Tibet et du Brésil qui étaient tous des colonies Atlantes auxquelles on accédait par le système des tunnels interdimensionnels.

La grille "poser"

À travers toute l’Atlantide, des cristaux de la grille de courant, appelés "posers", furent triangulés et connectés à travers une tige d’or-cuivre sous un dôme sphérique qui pouvait être incliné pour recevoir des vagues d’énergie spécifique, stellaires, solaires et gravitationnelles. C’était le système utilisé pour fournir du courant aux maisons, aux bureaux, et aussi aux théâtres, aux unités de fabrication, aux centres médicaux, aux écoles et aux centres d’affaires. Le système "poser" était réceptionné dans chaque structure par des unités de cristaux réceptrices de dimensions variables. Ce système pouvait aussi recevoir de la lumière réfractée spécialisée et la transmettre au système d’énergie Ley pour l’utilisation des tunnels interdimensionnels. Il pouvait également fournir de la lumière cristalline aux courants conducteurs terrestres pour élever la fréquence jusqu’à celle d’un champ plasmique électro magnétique semi-conscient et bienveillant, capable de retenir des fréquences spirituelles.

Un grand satellite cristallin, appelé la seconde lune de l’Atlantide, flottait haut dans le ciel et recevait, amplifiait et renvoyait l’énergie raffinée aux cristaux dans divers buts bénéfiques. Il alimentait à la fois les "posers" et les Maîtres Cristaux utilisés dans les temples. Des champs d’énergie spécialisés étaient projetés vers les zones agricoles et les pépinières de cristaux pour amplifier et accélérer la croissance, ainsi que vers les universités, les hôpitaux, les écoles, les bureaux, les usines et les lieux de travail, pour créer une sensation de bien-être et de vigueur chez les travailleurs et les étudiants. Nous en dirons davantage un peu plus loin.

Les Temples étaient d’étonnantes œuvres architecturales de géométrie sacrée. De nombreux grands temples étaient recouverts d’un dôme de lumière cristalline amplifiée, assez comparable à un champ de force incandescent. Ces dômes étaient de diverses couleurs et brillaient jour et nuit. Ils variaient en fonction des objectifs du complexe de chaque temple. Certains temples projetaient des dômes et des champs de lumière vibratoire et des fréquences sonores qui amplifiaient les sens et les chakras, d’autres amplifiaient la capacité de réception pour l’apprentissage du mental, et d’autres facilitaient la conscience multidimensionnelle, la communication et le transport. De plus, la plupart des villes principales, durant l’Age d’Or, avaient des dômes cristallins de champs d’énergie au-dessus d’elles. Le second déluge

Après le second déluge, seule la capitale, Poséidia, possédait un dôme complet d’énergie cristalline, et il était d’une incroyable couleur émeraude.

Avant le déluge de 17 500 avant J.C., la plupart des villes importantes, comme Meruvia, la capitale d’Aryan, étaient entourées de tels dômes. Celui de Meruvia était d’un doux rouge rubis.

Au temps de l’Age d’Or de l’Atlantide, les Pyramides avaient 3 et 4 côtés, selon leur utilisation, et elles étaient faites de marbre, de granit et de cristaux complexes. Les pyramides à 3 côtés servaient d’antennes pour attirer et amplifier les énergies, et les transmettre à la grille "poser" pour électrifier les maisons et les usines et créer des champs d’énergie d’utilisations variables. Le satellite cristallin servait à réfléchir les vagues d’énergie stellaire dans ces grilles triangulées. Il existait environ une centaine de ces grilles pyramidales triangulées. Elles étaient installées en modèles de triangulation concentrique sur toute la planète. Elles établissaient un réseau hémisphérique de grilles d’énergie électro magnétique et cristalline qui divisait les zones de l’Atlantide, de l’Amérique, de l’Afrique, de l’Europe Méditerranéenne et de l’Amérique du Sud, en différents centres démographiques, pour fournir du courant aux centres habités et pour moduler le temps et les marées. Les régions de la Mongolie et du Tibet faisaient aussi partie de ce complexe auquel elles étaient connectées par les tunnels Ley interdimensionnels. Mais c’est dans la patrie Atlante qu’elles étaient le plus nombreuses.

Les pyramides à 4 côtés faisaient essentiellement partie des complexes des Temples, elles étaient conçues comme des octaèdres complets et servaient à la guérison, l’enseignement, la régénération et à des buts spirituels. Elles n’étaient pas triangulées et on les construisait généralement sur des hauteurs ou sur les côtes pour qu’elles reçoivent les énergies à la fois telluriques et célestes. Le sol situé sous leur plan central était creusé pour permettre la construction de la pyramide inversée, selon le modèle de l’octaèdre, se reliant ainsi énergétiquement à ce qui est en haut aussi bien qu’à ce qui est en bas.

Les adeptes de la "Loi de Un" à Poséidia étaient des êtres dévotement spirituels qui recherchaient l’égalité entre les gens et l’Unité. Bien que le niveau de technologie et la qualité de vie aient beaucoup baissé après les deux destructions de l’Atlantide (en 58 000 avant J.C. puis en 17 500 avant J.C.) le degré de technologie était encore avancé. Mais l’harmonie qui régnait au temps de l’Age d’Or était entrée dans une spirale descendante après la seconde destruction qui vit la fracture du continent en îles. Car ces îles devinrent des entités gouvernées séparément ayant des idéologies très différentes dans la période chaotique de reconstruction qui suivit la destruction.

Poséidia et les Atla-Ra

Une secte hautement disciplinée et évoluée de prêtres-savants possédait la sagesse et l’expertise requises pour faire fonctionner les grilles de courant cristallines. La grande majorité des Atla-Ra étaient de la race d’or de grande taille, mais certains appartenaient aussi aux races de bronze, blanche, Lémurienne brune et Cétacée. En ce temps-là il y avait encore des êtres dauphins qui se déplaçaient sur deux jambes, communiquaient verbalement et respiraient l’air comme les humains. Les prêtres-savants étaient appelés les Atla-Ra. Ils maintenaient les plus hauts niveaux de conscience et ils pouvaient continuer de vibrer à de hautes fréquences, au niveau et au-delà de la lumière et de l’énergie de la 12ème dimension, en demeurant très purs et en résonance avec la véritable " Unité " de Dieu/Créateur. Ils entretenaient des contacts télépathiques avec les frères avancés des Pléïades, d’Arcturius, d’Andromède et de Sirius.

Les Prêtres Atla-Ra étaient révérés et se tenaient traditionnellement séparés, exemptés des contrôles gouvernementaux, et ainsi la connaissance et le fonctionnement de la technologie cristalline furent largement gardés entre leurs mains sages et bienveillantes, bien qu’il y ait eu des techniciens et ingénieurs venus du peuple qui ne faisaient pas partie des Atla-Ra. Les Atla-Ra pouvaient être du sexe masculin ou féminin et étaient capables de vivre très longtemps, grâce à la régénération du mental et à la technologie pratiquée dans le Temple du Rajeunissement. Nombre d’entre eux vécurent des vies dans la même biologie pendant 6 000 ans, et certains 12 000 ans ! Car telle était la technologie conservée par ce saint groupe. Beaucoup d’esprits brillants en faisaient partie. Ceux que vous connaissez en tant que Galilée, Newton, Einstein, Tesla, Edison, Marcel Vogel, Ronna Herman et Léonard de Vinci faisaient partie des Atla-Ra. Tyberonn et Oneronn faisaient aussi partie de ce groupe qui eut de si longues vies.

Beaucoup d’entre vous, notamment les peintres, se souviennent de la capitale de l’Atlantide située dans la région de Poséidia. Elle était appelée la Cité d’Emeraude à cause du dôme de lumière verte qui était projeté au-dessus d’elle. Certains de vos peintres ont en fait exécuté des représentations de la ville qui sont très réalistes. C’était une merveille d’architecture, de culture et d’engineering, et de loin la plus belle métropole qui ait jamais existé sur votre planète. C’était à couper le souffle. La ville, appelée Poséidia comme l’Etat dans lequel elle se trouvait, était composée d’une série de murs concentriques et entourée de canaux verts comme la mer. Elle était pleine de très beaux Temples, Universités, Théâtres et Musées. Au centre se trouvait une colline surmontée du majestueux Temple de Poséidon, qui était visible de partout dans la ville. Dans le temple se tenait une grande statue en or du Dieu de la Mer conduisant six chevaux ailés faits de platine extraterrestre. La statue était ornée de pierres précieuses de toutes sortes et de toutes les couleurs. Le Temple était octogonal, et le long de chacun des 8 murs on avait construit des pièces avec des plateformes sur lesquelles se tenaient des cristaux de 12 pieds (3,6 m) de haut qui brillaient comme des diamants transparents. Poséidia était la ville qui avait le moins souffert de la fracture du continent en îles, et elle possédait encore une fréquence et une qualité de vie très élevées.

Métatron

Canalisation de l’Archange Métatron reçue par James Tyberonn

Source originale : www.earth-keeper.com

Traduit par Martine Racine. JungianBear@aol.com

***

Articles complémentaires :

Le champ cristallin du 10-10-10

La Spirale Descendante de la Phase Finale

La Fin du Commencement

Message d’un Atlante

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net

***

- Extrait de la canalisation de Métatron via James Tyberonn en mai 2013 : Conscience quantique -la nature du temps – Changer le passé en MER-KA-NA :

LES TRAUMATISMES DES VIES ANTÉRIEURES :

Nous vous donnerons un exemple de vie antérieure contaminant la vie actuelle. Le canal a des proches qui ressentent parfois une peur panique dans la foule. Il sait que cela vient de la contamination par une vie antérieure traumatisante, où ils durent fuir Athènes avec leurs enfants, peu de temps avant que les envahisseurs Turcs ne saccagent la ville, en abandonnant tout pour sauver leurs vies.

Nous vous disons que nombre d’âmes furent attirées dans cette expérience à Athènes parce que le traumatisme qu’elles endurèrent, quand elles essayèrent désespérément de fuir la destruction de l’Atlantide, créa une telle charge électrique dans leur être multi dimensionnel que cela devint une énergie récurrente. Tel est le pouvoir d’une émotion et d’une peur extrêmes.

La Loi d’Attraction est à l’œuvre dans toutes vos incarnations. Tout événement peut en contaminer un autre, et attirer, par son intensité, une expérience de même type. Cela se produit à la fois individuellement et collectivement. Vos guerres mondiales sont un exemple de traumatisme collectif chargé d’émotion négative. Votre 2ème guerre mondiale fut une contamination récurrente du conflit Atlante entre les Aryens et les Poséïdiens. Vos guerres actuelles au Moyen Orient sont une récurrence des Croisades.

À un certain moment l’humanité reconnaîtra la futilité et le gâchis de tels conflits. Vous finirez par apprendre que la fin des guerres n’est pas obtenue par la haine de la guerre, mais par l’amour de la paix. Tel est le pouvoir de l’amour, bien supérieur à celui de la haine.

C’était là un exemple de traumatisme d’une vie antérieure affectant, par osmose, la vie actuelle dans le PRÉSENT simultané. Si ce passé probable est confronté et délibérément changé, la peur panique et la névrose seront éliminées. Quand vous réécrivez votre passé via la Mer-Ka-Na et changez l’expérience, la peur qui s’y attachait est effacée. C’est comme si le traumatisme n’avait jamais existé, et c’est exactement ce qui se passe. Ce n’est qu’un exemple. Mais, indépendamment des détails spécifiques, vous avez tous des traumatismes du passé qui peuvent et doivent être altérés pour que vous puissiez atteindre la perfection requise pour la co-création éclairée dans la Conscience Quantique. Ne craignez rien, c’est très faisable, et dans l’état de rêve vous l’avez accompli de nombreuses fois. Nous vous assurons que cela peut se faire consciemment en Mer-Ka-Na, dans le PRÉSENT de la Conscience Quantique.

Et précisément parce que le passé, le présent et le futur existent simultanément, rien ne s’oppose à ce que vous réagissiez à un évènement et le changiez, qu’il se produise ou non dans les limites de la réalité à laquelle vous participez. Vous avez la possibilité de retirer les traumatismes du passé, c’est la partie finale de la leçon, et une des raisons pour lesquelles vous avez choisi telle ou telle expérience.

LE TEMPS. LES PORTAILS DIMENSIONNELS :

Les Lémuriens qui fuirent leurs îles pour s’en aller dans la Terre intérieure ne firent pas cela par amour de la spéléologie. Ils ne découvrirent pas une grotte dans laquelle ils s’avancèrent jusqu’à trouver un vaste monde intérieur. Ils entrèrent plutôt dans un programme différent de l’Omni-Terre, en se rassemblant dans un Portail de Temps Dimensionnel, et en élevant leur fréquence par l’intention et la maîtrise, pour passer dans un autre hologramme. Ce processus fut aussi celui, beaucoup plus scientifique et dans un but différent, des Atlantes de l’Age d’Or. Les Lémuriens utilisaient surtout des vecteurs naturels de portails du temps, tandis que les Atlantes avaient des appareils élaborés et des cristaux qui créaient ces portails. Mais dans les deux cas, la Maîtrise de Soi était nécessaire pour élever la vibration à des fréquences différentes.

Beaucoup d’humains ont fait l’expérience des portes dimensionnelles de l’Arkansas, de Shasta et des Grands Tétons, et lu les exploits de Guy Ballard (fondateur du Mouvement IAM) avec le Bien-Aimé St Germain et les Maîtres Ascensionnés dans les Cités de Lumière Éthérique situées dans et au-dessus de ces montagnes. Encore qu’en vérité, ces cités de lumière ne se trouvent ni au-dessus ni au-dessous, mais sont des programmes séparés dans le même espace sans espace, et on y accède par des Portails Dimensionnels ancrés dans la matrice d’énergie de ces lieux. Ces zones, ces cités de lumière éthérique, sont des points-clé de codage sur votre planète. Vous y passerez tous quelque temps. Voyez-les comme des écoles supérieures. On y entre comme dans les portails du temps. Et il est bon de les visiter et de pratiquer ce que vous savez déjà faire dans l’état de rêve. Et c’est, certes, ce que vous faites très souvent.

****

L’Atlantide – l’implant du non-Amour de Soi

Selon le livre de Joël Ducatillon “L’eau Diamant” :

Quelqu’un me demande de parler de cet implant ou de ces implants qui auraient trafiqué notre véhicule en Atlantide.

Il semblerait qu’en Lémurie, donc il y a trois ou quatre cent mille ans, il y ait eu une école de sublimation de la sexualité, qui rendait les gens immortels. Quand la Lémurie a sombré, il y avait déjà plusieurs centaines d’immortels, qui sont venus peupler l’Atlantide, de l’autre côté du continent américain, qui ne ressemblait pas du tout à ce qu’il est maintenant, et là ils ont continué à former des initiés et à rendre de plus en plus de gens immortels, par la transcendance du sexe. À l’époque, c’était possible. Ils avaient toute une technique absolument incroyable, qu’on connaît à peine, de petits détails seulement. C’était le début du Tantrisme.

Et là, il semblerait qu’un autre peuple, venu d’une autre planète, très avancé technologiquement mais pas sur le plan de l’amour, soit venu s’installer au sud de l’Atlantide, à l’endroit des Bermudes. Et les Atlantes, que nous étions certainement, ont accepté que ce peuple vienne vivre là. Mais peu à peu, ces gens, qui étaient en fait des Martiens, ont commencé à séduire les Atlantes avec l’idée de changer l’ADN du véhicule, en leur disant que cela améliorerait la vie. On entend le même discours à l’heure actuelle sous le couvert de progrès. Certains prétendent que c’est bien de faire des recherches sur les cellules d’embryons, que ça va permettre de guérir l’Alzheimer, etc. C’est donc le même langage, mais par-derrière il se passe des choses bien plus importantes.

Et alors, ce qui s’est passé, c’est que certainement des scientifiques Atlantes, avec ces gens-là, ont commencé, sous prétexte de rendre service à l’humanité, à implanter la sexualité dans le hara. Il y a un implant qui a été mis dans les atomes semences de l’Âme, pour bloquer la sexualité féminine. Mais les Atlantes ne le savaient pas. En fait, ils ont joué les apprentis sorciers, en bloquant la sexualité féminine pour que notre sexualité reste à un stade mammifère, à un stade animal. Et elle en est toujours là maintenant.

Car si on arrive à cet androgynat et à faire monter cette énergie sexuelle, on devient inmanipulable, et on est capable de faire des choses que Jésus faisait il y a 2000 ans et que plein de maîtres au Tibet et ailleurs ont faites, comme matérialiser des choses, se téléporter etc. La matière n’a plus de résistance quand le feu cosmique l’a transformée.

Alors ils ont mis un virus et un implant, et certains d’entre nous avons collaboré à ce karma, moi entre autres, sinon je n’aurais pas fait l’eau diamant pour réparer ça. Donc, nous avons collaboré à la chute, et nous avons perdu 25 000 ans ! À vrai dire, rien n’est perdu puisque le temps n’existe pas, mais ça ferait déjà 25 000 ans que nous serions plus heureux en tout cas ! Quand on pense au temps et à l’espace, ça fait quand même pas mal. Il semblerait que cet implant ne soit pas transformable.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi