Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la Rencontre/discussion-Questions/réponses à Rontalon du (...)

Retranscription de la Rencontre/discussion-Questions/réponses à Rontalon du 06/11/2016

vendredi 20 janvier 2017, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Rontalon (près de Lyon – 69 Rhône)

Dimanche 06/11/2016

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Ma Nanda Aweh

 Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma Nanda Aweh  : Vous Vous laissez aller…… Vous êtes Vous, en Vous, en votre Cœur, en votre espace, sans pensées, sans rien n’émettre, Présence………..

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience ……..et Nous expirons très très lentement….. Présence en son espace, sans pensées, sans aucune interférence du mental et de la personnalité humaine…….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience …….. et Nous expirons très très lentement…..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience ……..et Nous expirons très très lentement….. « Être » Soi, en Soi…… « Être » simplement……….

-  Yosuel  : Mes Ami(e)s, Je Vous salue. Alors pour Certains Nous Nous retrouvons, pour d’Autres il y aura des prises de consciences à prendre quant à savoir réellement qu’elle guidance peut permettre une réalisation que Vous les Humains qui Vous éveillez avez besoin, et Je n’en dirai pas plus.

Alors mes chers Ami(e)s, c’est une joie pour Moi de répondre à vos questions qui ne doivent concerner, et Vous le savez, que ce que Vous vivez, que ce qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Et il en est ainsi.

-  Ma  : Une question ?…

-  Clotilde  : Alors, Je voudrais faire part déjà de ce qui s’est passé pour Moi hier. Après la session d’hier, J’ai eu l’impression qu’il y a eu un bouchon qui a explosé qui a libéré en Moi une grande partie de mes doutes, mes peurs, mes craintes, tout ce qui se passe pour Moi, et ça M’a renvoyé à des…. J’ai eu l’impression d’être au fond du gouffre, et puis après gentiment Yosuel Tu as dit hier soir que Je M’apitoie sur mon sort, et ça, on va dire ça a été le coup de grâce d’hier après-midi. Donc après il y a plein de pensées évidemment humaines qui sont que Je suis incapable de Me donner de l’Amour, que Je suis nulle, que J’ai des pseudo-capacités, qu’est-ce-que Je fais là…..

-  Ma (interrompant Clotilde ) : Alors Moi Ma , Je Te dirai que quand Il T’a dit ça, pour avoir traversé, mon Dieu ! tant et tant et tant de choses qui M’ont emmené la tête sous l’eau, quand Tu as entendu ça, tout de suite Tu peux T’apercevoir que la conscience de masse elle Te prend, elle T’aspire. Tu aurais dû dire en ton Cœur : - « Je M’honore, il fallait que Je l’entende, et maintenant Je vais décider d’être Moi. Je vais décider d’être le Maître. Je vais décider de ne plus laisser mon mental, ma personnalité humaine et toutes les pensées Me prendre, ça non, non. Je Me positionne, Je décide d’être Moi, et Je ne vais plus M’apitoyer sur mon sort. Je vais vraiment écouter ce que ma propre Conscience Divine peut Me dire pour aller directement dans la voie qui est celle que Je Me suis donnée en venant en incarnation, ici. » Tu vois la différence, elle est là, ça fait énormément de différence dans une balance où on a un pied réellement dans ce que l’on Nous apprend de plus en plus à reprendre conscience de « Qui On Est », et vraiment dans tout ce miasme de pensées qui Nous a toujours, toujours maintenu dans la non-estime de Soi, dans l’abnégation de Soi, dans les peurs, dans la non-réalisation, de vraiment maintenant prendre conscience de comment Nous fonctionnons, et savoir que la moindre, la moindre petite pensée a un impact et sur Nous, sur cette Humanité, ce Cosmos et cet Univers.

La moindre pensée a un impact, c’est là qu’Ils Nous parlent de responsabilité, on est pas responsable des Autres, on est pas le Sauveur du monde, on est responsable de rien, que de Soi-même et de notre façon d’être, car en étant responsable de Soi-même dans vraiment ce que l’on ressent de la Puissance que Nous sommes dans La Lumière, le changement total et radical de la façon dont on a œuvré, dont on a fonctionné, dont on a pensé, notre responsabilité elle est envers Nous, en sachant que cela a un impact sur tout, et donc là aussi, Nous sommes responsables de tout ce qui peut être émis par Nous et qui a un impact. Voilà c’est ce que Je voulais dire pour avoir traversé tant et tant de choses ces 15 dernières années…

-  Clotilde  : Et bien Je Te remercie Ma . Pour finir, il M’a fallu effectivement jusqu’à ce matin…Je n’étais vraiment pas bien jusqu’à ce matin, et encore on en a parlé dans la voiture. Le fait d’en parler et mettre des mots dessus ça remonte, et à un moment dans la matinée il y a une partie de Moi qui disait que J’allais arrêter, Je vais tout arrêter, et puis une autre partie qui dit non, continue, n’arrête pas en si bon chemin. Evidemment cette partie là a pris le dessus, et il y a des moments où quand Je Me connectais et Me disais « Je Suis », et là tac, il y avait autre chose, une autre Energie qui englobait toutes ces énergies là, mais J’ai quand même du mal…. Voilà, de toute façon, Je pense que Yosuel , Il a fait ça avec Moi parce que J’avais besoin de coups de pieds au cul et puis d’avoir la tête dans le seau. Je pense qu’Il l’a fait parce que…

-  Ma  : Il n’y a pas que Toi, cela concerne tous les Êtres éveillés, dans ce monde, tous à la même enseigne.

-  Clotilde  : Il sait aussi que Je peux le traverser, Je pense qu’Il ne le ferait pas si…

-  Ma  : On a créé beaucoup d’aspects, beaucoup de partie de Nous…et la partie de Toi qui dit : - « Je vais tout arrêter. »…c’est une réaction d’intolérance, parce que… : - « Ce n’ai pas ce que Je voulais qu’on Me dise ! » Et à ce moment là, Tu Te poses, Tu es en ton Cœur, et Tu dis : - « Bien oui, Je t’ai créé toi, J’ai un doute, de l’intolérance, Je t’accepte. » Et Tu lui demande à cette partie-là : - « Qu’est-ce que tu me proposes ? »…

-  Clotilde  : Il n’y avait rien, c’était l’ancienne Clotilde .

-  Ma  : A cette partie, Tu lui dis : - « Je comprends que tu t’es manifestée parce qu’il y a encore un doute, un petit combat intérieur, et bien Je comprends pourquoi tu t’es manifesté et Je t’accueille parce que Je t’ai créé, et maintenant Je t’intègre, et tu n’as plus à M’investir, tu n’as plus à M’interférer parce que tu n’es pas ce que « Je Suis », et tu essaies encore de M’entrainer dans la densité de cette 3D. Maintenant, Je n’ai plus à Me laisser prendre dans ce genre d’abnégation de Moi, et donc Je transcende ce qui émerge afin de mieux Me re-trouver, et de mieux être Moi dans ce que Je Suis en réalité. »

Je partage avec Vous ce que J’ai déjà ressenti et qui Vous servir. Je sais qu’au fond de Moi-même Je Me suis déjà réalisée. Je vis déjà pleinement tout ce que J’ai envie de vivre, Je l’ai déjà ressenti. Je sais que c’est ma réalité. Maintenant entre ce que J’ai ressenti, entre ce qui est ma réalité et ma vérité, il y a un pont qui est « Comment J’y suis arrivée ? » Et sur ce pont, il faut que Je déblaie et que J’accepte que les choses peuvent aller plus vite, comme elles peuvent prendre du temps, mais quel que soit ce que Je traverse, quel que soit ce temps, Je sais déjà que Je peux y parvenir, et Je ne Me laisse plus impressionner par tout ce qui émerge, par tout ce qui n’est pas Moi, Je ne suis plus dans la réaction, parce que Je sais que de toute façon, Je suis d’une certaine façon seule en cause, vraiment seule en Moi pour atteindre ma maîtrise par Moi-même en ayant le courage de tout intégrer et dépasser ce que J’ai expérimenté et qui doit être compris, ressenti et dépassé pour vivre pleinement en conscience de « Qui Je Suis ».

Je peux Te dire que J’en ai ressenti au fil du temps, combien il était important d’être Soi, en confiance totale en ce que Nous Sommes et de se permettre de cheminer pour aller au-delà de tout ce qui peut encore Nous interférer, et donc de Nous empêcher de manifester ce que Nous avons à cœur de voir se manifester. Par exemple par rapport à mon lieu de vie, Je sais que J’y suis, c’est peut-être demain ou un peu plus tard, Je sais que J’ai à laisser faire sans Me soucier de quand, mais être dans la certitude que c’est déjà ma réalité. Je ressens que ce que « Je Suis » ne peut que M’amener à vivre la pleine conscience du Maître vraiment incarné où plus rien, plus rien dans l’Humain ne puisse interférer, et donc de M’amener à Me réaliser. Donc qu’elle était ta question :

-  Clotilde  : C’est comme si J’étais dans une mare où Il y a tout, toutes mes peurs, tous mes doutes, tout, tout, tout, tout, tout était là, alors comment Je fais quoi…pour pas…rapidement….

-  Ma  : Tu la vois cette mare, ce miasme, et Tu sais que de toute façon, si Tu donnes du crédit, Tu nages dans un goudron gluant ou Tu ne T’en sorts pas, et c’est là qu’en ton Cœur, en Toi-même, Tu acceptes que ce n’est pas ce que Tu as à vivre, et Tu peux prononcer sincèrement : - « Je M’honore de voir comment Je fonctionne. Je M’honore de voir ce que représente finalement la capacité aux Êtres à pouvoir se réaliser, et comment Je peux Moi aussi prendre la décision de vivre autre chose et autrement. Cette partie de Moi qui s’est manifestée, et bien Je la dépasse en Me re-trouvant Moi dans ce que « Je Suis » en réalité, en mon Cœur, sans Me préoccuper de ce qui vient de se manifester, mais de ressentir que Je n’ai plus à le jouer. » Et cette mare de miasme Tu sais maintenant qu’elle peut être libérée dans La Lumière que Tu Es. Tu impulses ce que Tu veux vivre, et c’est là. Il n’y a pas d’effort, il n’y a pas de combat, c’est juste prendre conscience de la Puissance qui peut tout transcender et où tout peut être vécu différemment.

C’est ce que Adamus a voulu Nous amener à un moment donné à comprendre sur le fait de laisser faire les choses en étant simplement Nous dans la joie « d’être ». Je ne sais pas si Tu as vu ce Shoud où Il disait : - « J’aimais jouer de la flute… » Et en fait c’était une métaphore, pour dire, c’est ma traduction, bien sûr : - « Je suis Moi dans ma Lumière, une Lumière infinie, ce corps est partie intégrante de La Lumière que Je permets d’être ici présente pour La laisser s’exprimer dans toute sa Beauté. » Et quand Il s’est exprimé, J’avais ressenti, bon c’est une métaphore, une belle métaphore : - « Je joue de la flute et tous les sons représentent en quelque sorte la manifestation sans que Je n’ai rien à faire que d’accueillir ce qui s’en vient, comme le fait qu’une proposition de ranch se présente. » C’est la magie, et en fait il n’y a pas de magie puisque c’est notre Puissance, notre Puissance de Créativité, mais Je vais quand même employer ce mot, c’est la magie de comprendre que Nous avons cette Puissance en Nous de manifester notre réalité si Nous sortons complètement et définitivement du concept humain, dans cet hologramme dans lequel Nous avons été enfermé pour entrer dans un autre hologramme où tout est possible.

Alors, il ne faut surtout pas se décourager, vraiment pas laisser un seul instant notre mental prendre le dessus parce que Nous lui avons donné la puissance de Nous gérer. Il faut savoir aussi que dans cette densité il y a des énergies très fortes, puissantes, qui savent qu’elles ont déjà perdu, mais qui vont tout faire pour ne pas perdre de terrain trop rapidement, et donc elles vont Nous impressionner. Elles Nous traversent en permanence ces énergies sombres, elles sont émises par encore une grande majorité de l’Humanité, par d’autres choses que Je ne développerai pas ici, et qui font qu’elles vont faire en sorte de Nous dérouter. Il suffit qu’elles sentent qu’il y a une petite faille, une petite faiblesse en émettant la moindre pensée du genre : - « Je n’y arriverai pas, ect… »…et bien c’est une faiblesse dont elles s’engouffrent, et là elles vont mettre de l’intensité, et c’est ce qui va faire qu’on va ressentir fortement l’abnégation de Soi par des pensées comme : - « Non, Non, Je n’y arriverai pas, ça n’est pas possible. » Et là elles redoublent de force surtout auprès de chaque Être qui s’éveille et qui va vouloir s’imposer, qui va vouloir dire : « Non, Je ne suis pas ça. »…et là elles perdent de la force, mais quand elles sentent qu’un Être éveillé est faible, elles vont essayer de Lui faire quitter le chemin du « Retour sur Soi ».

Il faut aussi en prendre conscience, et en même temps ne pas se prendre la tête avec ça, parce que sinon Nous ne Nous permettons pas d’être Soi, en conscience dans l’instant présent. Accepter là où Nous en sommes, accepter de cheminer pas à pas, accepter d’aller de l’avant quoi que Nous traversions, quoi qu’il se présente, et surtout ne jamais se laisser aller dans des pensées qui Nous tirent en arrière.

Il est bon de prendre conscience que Nous sommes au tout début d’une nouvelle Ere que Métatron a appelé « le retour sur Soi », mais qui en réalité est le commencement du retour à la conscience, à la conscience d’être autre chose qu’un simple Humain, le retour à la possible réalisation en tant que Maître incarné. Alors, ne Te laisse pas désabuser par tes pensées : - « Je crois en Moi, et ‘ai à cœur de Me réaliser et d’aller de l’avant. » En ce tout début du « retour sur Soi », très peu d’Êtres sur cette Terre en prennent conscience, mais Toi Tu peux faire le choix d’y arriver.

Donc, laisse toi aller en ton Cœur, ne cherche rien, pas de mental…et Je vais laisser Yosuel s’exprimer :

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as pris conscience d’une chose, Je ne vais rien rajouter par rapport à ce que Ma vient d’exprimer, Je Te dirai simplement, il y a une tergivergence en Toi : - « Je Suis, mais est-ce que ce « Je Suis » est réel, est-ce que ce « Je Suis » n’est pas un leurre, est-ce-que ce Je Suis » est quelque chose qui ne correspond pas à la réalité de ce monde, à la responsabilité que Nous avons de vivre selon ce que les Humains vivent. » C’est quelque chose qui T’a taraudé depuis longtemps déjà, car il y a longtemps que Tu as toujours ressenti quelque chose en Toi, il y a longtemps que Tu sais qu’il y a autre chose que ce qui est vécu. Ton chemin Te montre simplement tout ce à quoi Tu T’es heurté, tout ce à quoi Tu as donné du crédit, tout ce à quoi Tu T’es cherchée en les Autres, en la façon de procéder, comme ce monde Vous a appris à créer, en sachant qu’il Vous pompe un maximum de ce qui doit normalement Vous revenir en totalité. Tu as longtemps hésité entre Te re-trouver et vivre en fonction de tout ce qui se fait, et pourtant il y a une partie de Toi qui Te dit : - « Dans tout ce qui se fait, il n’y aura jamais une réalisation complète et surtout personnelle. »

C’est en cela qu’il y a beaucoup de choses que se bousculent en Toi. Et c’est à Toi, ma chère Amie, de prendre tes propres décisions, d’être ferme en Toi, et surtout ne Te retourne plus sur ton passé, sur tout ce que Tu as vécu : - « En l’instant « Je Suis ». En l’instant Je décide « d’Être ». En l’instant Je ressens qu’il y a en Moi cette Puissance, et Je décide de ne plus la remettre en question. Je sais que mes attentes, mes réactions, mes questionnements, mes tergivergences ne peuvent pas M’ouvrir le chemin de ma propre voie dans ce que J’aspire à vivre et à créer pour Moi, et uniquement pour Moi dans la passion de ce que J’aime faire. » Ressens, sans y mettre de mental, dans une profondeur ce veut dire « créer pour Soi avec la passion de ce que J’aime faire. »………….

-  Ma  : Je rappelle que nous faisons tous la même chose, en Nous, cela Nous concerne Tous à différents niveaux.

-  Yosuel  : Cela va T’amener à aller au-delà de ce que Tu as cru qu’il Te fallait mettre en place des choses qui peuvent correspondre aux Autres, que les Autres attendent, qu’il Te faille être dans un moule où tout se développe dans des tas d’activités actuellement et auxquelles les Êtres se précipitent sans même comprendre ce qu’Ils vont trouver, sans même comprendre ce qu’Ils sont, sans même en comprendre le résultat. C’est un grand vent actuellement qui souffle sur cette Humanité qui est en recherche. Et Nous, Nous Vous disons : seul ce que Vous, Vous avez à cœur de faire pour Vous avec la passion de le faire, parce que cela correspond à ce que Vous aimez dans votre réalisation, qui fera toute la différence entre tous ces déploiements d’activités où bien des Êtres ne comprennent même pas ce qu’Ils étudient, ce qu’Ils enseignent, ce qu’Ils font.

N’oubliez pas qu’il y a ce monde tel qu’il est, tel qu’il se développe, tel que bien des choses se font, et il y a Vous qui créez dans un autre paradigme ce que ce nouveau monde sera, et cela commence par Vous. Ressentez ce que Nous Vous insufflons, sans chercher à le comprendre, mais en Vous permettant de le ressentir à bien d’autres niveaux pour que Vous compreniez que les choses peuvent être mises en place en dehors de tout ce qui se pratique, de tout ce qui est en train de se mettre en place pour attirer les Êtres dans une autre configuration au sein même de cette hologramme de 3ème dimension………..

Vous êtes à même de créer en tant que Maîtres autre chose pour Vous, avec passion, dans un autre hologramme où la Lumière Vous sert dans la moindre impulsion émise au niveau de votre Conscience Divine. Alors, ma chère amie, ça n’est pas Nous qui faisons les choses à votre place, mais Nous Vous guidons dans ce que Vous, Vous avez décidé, en venant sur Terre en incarnation, de Vous réaliser une fois que Vous aurez dépassé tout ce qui Vous maintient dans cette 3ème dimension, dans cet hologramme de 3ème dimension pour Vous exprimer et Vous expanser à d’autres niveaux, dans une autre réalité. Tu l’as perçu subrepticement, mais surtout Tu ne T’y es pas arrêté car cela Te demandait un virage à 360°….

Tout ça pour dire, pour Te dire ma chère Amie, que Tu as d’immenses possibilités dans une abondance illimitée, mais que Tu Te perds dans bien des choses qui ne Te permettent pas ta réalisation, et dans lesquelles Tu rentres en réaction. Et il fallait que cela soit dit. A Toi de ressentir ce qui vient d’être dit qui n’est pas ce que Nous Vous imposons, qui est une réalité qui a déjà pris corps dans ce nouveau monde, et que Certains maintenant ont ressenti et vivent pleinement. A Toi de décider ce que Tu veux réellement faire pour Toi, avec passion. A ce moment là Tu prendras toutes tes décisions et elles Te serviront, elles T’amèneront là où Tu dois aller, et ce que Tu as toujours aimé faire pour Toi avec joie, passion, dans un autre contexte. Et il fallait que cela soit dit. Et il en est ainsi.

-  Clotilde  : Merci.

-  Ma  : Je pense que ce qui vient d’être dit devra être réécouté à d’autres niveaux, car Il a été exprimé exactement ce que Moi J’ai ressenti pour Moi bien des fois, et qui est une Puissance que Je suis entrain de mettre en place pour Moi, et c’est une grande, grande subtilité. Et Je T’honore, chère Clotilde d’avoir permis que cela soit dit avec des mots pour aller au-delà des mots, mais dans un ressenti profond, et ça va permettre une ouverture à Ceux qui maintenant n’ont plus peur de lâcher l’Humain, ou Ceux qui ont peur de lâcher l’Humain et qui décideront à ce moment là de Le lâcher s’Ils se permettent de ressentir en profondeur, parce que c’est très puisant, très très puissant.

-  Christian  : Je trouve très fort ce qui vient d’être dit.

-  Ma  : Ho oui ! Très, très, très fort.

-  Christian  : Je viens de vivre une semaine où tout ce qui a été dit là a été présent en permanence, c’est-à-dire à la fois, ce n’est pas un jeu de mots, à la fois la foi et donc le lâcher-prise, et à la fois la turbulence. Et ma question elle est toute simple, Yosuel peut-Il M’offrir une prière pour les moments où l’ombre domine, réduire ce temps de l’ombre.

-  Ma  : Alors Je vais Te dire, dans mon site il existe une prière merveilleuse qui vient de Tobias , qu’Il Nous a donnée pour justement être vraiment en conscience de « Qui On Est » et pouvoir par cette prière…mais Je n’aime pas trop le mot « prière », parce que prier c’est s’en remettre à une autre puissance, alors que cette prière elle s’adresse à Nous, pour Nous, c’est Nous que la disons pour Nous. Elle est très puissante, elle est déjà prête. La prière de Tobias, Tu l’as trouveras dans mon site à la rubrique « Médidétentes ».

-  Christian  : D’accord, parce qu’en fait ma question elle est là, comment ne pas se laisser happer par le quotidien qui Nous poursuit. J’ai eu passé une semaine avec des cadeaux tout le temps : des Enfants, des choses merveilleuses qui se sont passées, et en même temps, il y a le mot « pérennité » qui est arrivé, et le mot pérennité c’est terrible pour Moi : école qui commence, qui débute, premiers jours, comment cette joie peut-elle continuer si on a pas d’argent, si on a rien.

-  Ma  : C’est toujours individuellement, Je dirai…avant de laisser Yosuel s’exprimer, mais Je voudrais juste Te dire : c’est toujours être là, présent en Soi, sans chercher à être dans un état spécifique, mais Je suis là ma Lumière, et dans ma Lumière Je Me vois faire ce que Moi J’ai envie de faire avec passion. Donc, et ça ne concerne que Moi : - « Je suis dans l’école que J’ai crée, rien ne manque, et tout est à la perfection, et Je M’éclate avec les Enfants, et J’orchestre ce qui doit être la bonne marche à suivre dans la joie de chaque instant. » C’est tout, le reste, si vraiment Tu es dans cette Puissance de vivre ce que Toi Tu as envie de vivre avec passion, tout le reste est là, tout le reste se manifestera selon se que Tu émettras pour que tout soit conforme à ce que Toi Tu as envie de vivre dans ce contexte particulier. C’est quand on se pose la question de : - « Mais comment Je vais obtenir les fonds, mais comment Je fais ça, et comment, et comment… »

C’est là que les problématiques surgissent, parce que l’on se réfère à tout un système dans lequel Nous avons baigné et qui Nous empêche de créer une autre réalité, en étant confrontés à ce manque d’argent, à l’incompréhension des Parents, à l’administration qui Nous fait des siennes, et à toutes peurs s’y afférentes. Or, dans le nouveau paradigme avec cette Puissance dont la Lumière Est et qui ne connait en rien, mais vraiment rien de tout ce que l’Humain vit, Nous pouvons alors percevoir d’une certaine façon que la Lumière peut Nous amener à vivre des choses dans une totale certitude que tout peut s’en venir à Nous si Nous La laissons s’exprimer à travers Nous, alors Elle se déploie, Elle crée, elle crée dans la magnificence et la grandeur de sa Puissance de Créativité. Si on est vraiment en contact permanent en Soi dans un état d’être où on ne remet pas du tout en question cette Puissance de la Lumière, comme Elle ne connait rien de l’Humain, Elle ne fera que Nous servir dans ce que Nous impulsons avec notre Conscience Divine. Maintenant, Je vais laissez Yosuel s’exprimer. Tu Te laisses aller, et surtout Tu ne cherches pas à comprendre. Permets-Toi de ressentir dans une profondeur allant au-delà de tes ressentis humains….

-  Yosuel  : Mon Ami que veux-Tu que Je Te dise de plus que ce que Ma a dit, si ce n’est : Tu ne peux pas faire les choses pour Toi en fonction des Autres. Cela change complètement la façon de concevoir les choses telles que l’on Vous les a apprises. Tu ne peux pas concevoir d’être pleinement dans ta réalisation, dans ta passion, dans ta joie de vivre, si Tu Te réfères aux Autres, si Tu prends en considération les Autres. Mais si Toi, Tu œuvres en Toi avec ta Conscience, car c’est ta Conscience Divine qui crée, en impulsant ce que Tu as à cœur de vivre avec passion pour Toi, tout le reste suivra, et même Tu seras étonné de ce que les Autres peuvent s’attirer rien qu’en créant pour Toi. Et Je n’en dirai pas plus, car c’est à Toi de ressentir ce que Nous Vous amenons à réapprendre de votre Puissance. Et c’est ainsi.

-  Ma  : Et ça Nous demande de lâcher bien des choses comme la peur des Autres, la peur de ce système, la peur que ce ne soit pas une réalité, la peur de ce que les Autres vont penser, la peur que Je crois que Je suis laxiste, indifférent, irresponsable. Il y a tant de peurs qui sont liées à tout ce qui à fait de Nous un Humain qui était pris dans une sorte de conditionnement où il fallait s’impliquer vis-à-vis des Autres en permanence. Voilà, c’est ce que Je pourrais rajouter par rapport à ce qui T’a été dit.

-  Jean-Louis  : Ca rejoint un peu cette question, mais J’ai un bug, parce que ok, toute cette Puissance, ça marche, Je le comprends, Je le conçois, sauf que Je ne sais pas dans quel sens La libérer, c’est-à-dire que d’un point de vue, par exemple, Je vais prendre un truc très terre à terre qui Me concerne, Je passerais mon temps à sculpter et à Me faire plaisir, et d’un Autre, Je Me dis : - « Mais Tu es Thérapeute, et les Autres ? Donc au service de Qui on met cette Puissance, si c’est que Nous-mêmes, on va tourner en rond dans notre petit monde. Christian , Il a mis sa Puissance, c’est son truc d’accord, mais son truc il est au service de la Communauté, et en quoi sculpter par exemple va être au service de la Communauté. Est-ce que donc il ne faut pas que Je reste Thérapeute, alors des fois J’en ai plein le cul d’être Thérapeute.

-  Ma  : Avant de laisser Yosuel répondre, Je Te dirai que Tu es dans la non-compréhension profonde de ce que Tu Es, et que Tu Te réfères encore au devoir. On est pas les Sauveurs du monde et on ne se doit pas à Qui que ce soit. Si Toi c’est ta passion d’enseigner et d’être Thérapeute et que Tu le fais pour Toi avec joie, alors Tu le feras avec plaisir, les Gens viendront à Toi, et Tu sauras que Tu sers l’ensemble, parce que c’est ce que Tu as à cœur de faire. Mais si Tu le fais parce que Tu as un savoir, une pratique, et que Tu Te dois aux Autres, il y aura toujours une forme de non-réalisation, il y aura toujours des anicroches, il y aura toujours des choses qui se mettront en travers de ta route. C’est à Nous de ressentir réellement ce qu’on aime faire avec passion.

J’aime enseigner avec passion pour Moi, en sachant que Je sers l’ensemble. J’ai passé une très, très grande période où J’aidais beaucoup d’Êtres, et J’ai passé du temps et des heures, jours et nuit au téléphone avec beaucoup d’Êtres qui ensuite M’ont tourné le dos et M’ont tapé du sucre sur le dos, et maintenant J’ai dépassé cela. J’ai à cœur d’aider Ceux qui ont vraiment envie d’aller au-delà de ces limitations humaines, avec joie et Amour de Moi-même, et Je n’ai plus du tout envie maintenant de M’impliquer avec des Êtres qui veulent simplement dépasser un truc qui Les turbine, en exprimant par exemple : - « Voilà, J’ai un problème… » Non, c’est fini pour Moi, c’est terminé. J’ai la passion d’enseigner, et J’ai aussi la joie de faire bien des choses en dehors de mes sessions, pour Moi. J’ai envie de rencontrer les Amis du peuple de la Nature, d’apprendre plein de choses, de rencontrer d’autres Êtres, de créer dans un nouveau paradigme. Il y a plein, plein de choses que maintenant que Je fais avec passion. Je le fais, mais sans Me fourvoyer dans bien des domaines, c’est terminé pour Moi.

Et si Tu as à cœur de faire des sculptures, Tu vas les faire avec passion, avec joie, pour Toi, sans chercher à vouloir absolument qu’on les accepte, mais simplement de les faire avec joie et Amour de Toi-même, alors elles reflèteront ta Lumière et ton expression dans l’Amour, et en ce sens elles ne reflèteront pas tes énergies de souffrance, de dualité, de pouvoir ou des tas de choses qui ne sont pas dans l’Amour, elles transpireront tous les petits atomes de joie et de Lumière, et à ce moment là Tu attireras tous les d’Êtres qui auront à cœur de les acquérir, et il y aura une expansion, il y aura une joie, il y aura un échange, il y aura quelque chose de grandiose.

C’est à Toi de ressentir en Toi, mais sans mental, sans Te poser de questions, parce que là il y a toujours des problématiques liées à cette conscience de masse, liées à ce paradigme de 3ème dimension qui font que les : et si, et si, et si… Non ! Apprends à être Toi, en Amour de Toi-même en étant dans le « Je Suis », et apprends à Te re-trouver, et surtout à être toujours en Amour de Toi-même dans tout ce que Tu fais, dans tout ce que Tu exprimes, dans tout ce qu’est la vie, et bien au-delà de cette vie : - « Je Suis, et Je Me permets « d’Être », Je Me permets de M’autoriser à vivre enfin cette vie comme j’aspire à la vivre, sans ne plus Me jouer à Moi-même, et Je Me permets de laisser ma propre Conscience Divine M’insuffler ce qu’Elle est à même de M’insuffler dans ce que Je suis venu faire sur cette Terre pour Moi, en étant en conscience de ma Puissance de Créativité, sans que J’interfère d’aucune façon, afin qu’Elle puisse s’exprimer à travers Moi dans ce que Je suis à même de vivre et de créer au-delà de toutes les conventions, au-delà de toutes les limitations, et au-delà de tout ce que J’ai qu’il Me fallait être pour vivre réellement ce que J’ai à cœur de vivre, en sachant que tout ce que Je vivrai en conscience servira l’ensemble. Et maintenant Je vais laisser Yosuel s’exprimer. Tu Te laisses aller sans chercher pas à comprendre, Tu es Toi dans cet espace où le mental n’a pas accès, le mental humain limité, et Tu Te permets de ressentir à d’autres niveaux…

-  Yosuel  : Mon Ami, Tu cherches encore à comprendre les choses au niveau de l’Humain qui se pose des questions par rapport à tout ce qui se joue, par rapport à tout ce qui se pratique, par rapport aux demandes que l’on Te fait. A Toi d’aller en Toi, et maintenant d’aller ressentir ce que Toi Tu as à cœur de faire sans ne plus Te devoir à une forme de demande qui n’est qu’un pompage d’énergies, c’est un vampirisme dans lequel Tu T’es fourvoyé en partie, et dans lequel Tu as de la difficulté à en sortir. A Toi de Te permettre de passer du temps tous les jours en Toi, sans penser, Te permettre de ressentir ce qui peut être impulsé pour que Tu ailles au-delà de toutes tes limitations, tes croyances, et surtout de Te devoir aux Autres. Alors Tu prendras tes décisions pour Toi sans rien précipiter, sans rien envoyer tout balader, mais de mettre en place les choses selon ce que Toi Tu aspires à vivre pour vraiment réapprendre ce que Tu es à même de faire en ressentant à bien d’autres niveaux, que Tu peux faire tout ce que Tu as envie de faire sans rien perdre, en Te maintenant dans une abondance qui va se développer exponentiellement. Ressens ce que Je viens de T’insuffler qui T’appartient, qui est ce que le Maître est à même de ressentir pour vivre autrement, autre chose, sans se retrouver sur la paille, mais de pouvoir moduler ce qu’Il est à même de ressentir afin de créer sa réalité sans jamais se sentir démuni de quoi que ce soit. Et c’est ainsi.

-  Ma  : Ce que veut dire Yosuel , puisque Moi Je l’ai vécu, c’est que Nous cheminons petit à petit, graduation après graduation pour Nous re-trouver et comprendre et ressentir ce qu’est réellement la Puissance de Créativité et ce qu’est l’état « d’Être », et que d’Autres n’ont pas compris. Il y a des Êtres qui ont dit : - « Ha ! J’ai cette Puissance en Moi, Je lâche mon travail. »…par exemple. Ils n’ont pas compris que tant qu’Ils sont encore et encore dans la conscience de masse, Ils ne peuvent pas manifester ce qu’Ils sont en droit de vivre, parce qu’Ils sont trop pris dans la non-conscience « d’Être » qui demande de tout lâcher dans l’Humain et de s’acheminer vers une autre réalité, bien au-delà de cette réalité. Ils n’ont pas compris le niveau qu’Ils devaient atteindre, Ils n’ont pas compris qu’il fallait du temps, et bien des Êtres se sont retrouvés sans travail, démunis de tout, dans des dettes pas possibles, parce qu’Ils se sont fourvoyés dans des croyances qu’Ils en comprenaient pas Eux-mêmes. Tu vois ce que Je veux dire ?

Le Maître qui s’achemine vers sa Puissance n’a rien à perdre, et n’a pas à se retrouver à faire la manche sur le trottoir. Un Maître, il vit dans l’abondance, mais c’est simplement se donner le temps de réapprendre ce qu’est la Puissance en Nous qui Nous permet de créer au-delà de ce que les Humains créent par tout ce qu’on Nous a appris. Cela demande du temps. On ne peut pas multiplier les petits pains simplement comme ça, il faut avoir vraiment la conscience puissante de ce qu’est la Lumière qui peut changer la matière pour créer une autre réalité au-delà de cette densité limitée. Alors ne tombez pas non plus dans le piège du mental, parce que le mental va tout décortiquer, mais permettez-Vous d’être Vous, en Vous, et de ressentir ce qui vient d’être dit, sans rien contrôler, et surtout sans chercher les solutions qui émergeront si Vous Vous laissez aller sans rien faire d’autre « qu’Être ». Ne crois pas Clotilde que ta ferme Tu l’auras dans 20 ans parce qu’il Te faudra atteindre un niveau Christique qui demandera une longue, très longue période de cheminement, Non, les choses peuvent s’en venir dans des synchronicités très rapidement si Tu ne Te laisses pas prendre par des tas de pensées qui interfèrent la manifestation de la Puissance de Créativité dans la Lumière. Peut-être qu’il Te faudra 20 ans, 50 ans ou 10 vies pour manifester un énorme gâteau là ici tout de suite rien qu’en le pensant, Tu vois c’est possible, mais Tu peux T’attirer tout ce que Tu as envie de vivre bien plus rapidement si Tu ne mets pas d’entraves par tes pensées interférentes, c’est une grande différence.

-  Clotilde  : Ces pensées interférentes, après si on en prend conscience, et puis pouf on….

- Ma : Tu les laisses aller, Tu ne leur donnes pas de crédit, Tu ne rentres pas dedans, Tu les laisses aller, ce n’est pas ce que « Je Suis ». Il n’y a pas d’effort dans l’état « d’Être », il n’y a pas de combat, parce que si Tu combats les pensées interférentes, Tu leur donnes du pouvoir et elles ressurgissent dès que Tu penses. Tu ne Te laisses pas impressionner par ce qu’elles émettent et Tu restes Toi. Tu en es consciente mais Tu ne leur donnes pas de pouvoir, et même Tu les dépasses.

-  Jean-Louis  : Puis-Je poser une autre question ? Quelqu’un veut poser d’abord une question ?

-  Ma  : Je pense que cela va être la dernière question.

-  Jean-Louis  : Ha bon !

-  Ma  : Car il est temps, et Yosuel Me dit que ça a été d’une très grande puissance, et que ce n’est pas la peine d’aller au-delà sinon on risque de tourner en rond, il y a beaucoup de choses qui ont été libérées et comprises.

-  Jean-Louis  : Hier, Tu M’as dit que si Je voyais Yosue l, Je serai très surpris, alors même s’Il ressemble à un crapaud avec 4 yeux, des pustules partout…

…..Rires….

-  Ma  : Ça c’est ton humour mon cher Ami, parce qu’en réalité, Je dirai que si Yosuel T’apparaissait en Être de Lumière, Tu verrais dans une profondeur qui n’est même pas concevable par l’Humain ce que Tu Es, et là, il y aurait 2 choses qui se passeraient, soit Tu décides de rester pour vraiment Te réaliser en tant que Maître et participer à ce nouveau Monde, soit à l’instant même Tu décides de partir tant ce qu’Il émanerait serait trop fort, et ton corps ne résisterait pas.

-  Jean-Louis  : La question c’était ça, Je voudrais Le voir…

-  Ma  : Chemine en Toi, Je sais qu’à une session de maîtrise auprès de Certains qui ont cheminé depuis des années en suivant mes sessions, Yosuel , certains Archanges , certains Maîtres Ascensionnés ont été très clairs : - « Viendra un temps où Nous prendrons le thé avec Vous ».

…..Rires…

-  Jean-Louis  : Je fais chauffer l’eau…

…….Rires…..

-  Jean-Louis  : Oui, Je fais chauffer l’eau….

…….Rires…..

-  Ma  : C’est ainsi dans le livre « La vie des Maîtres », Je sens que dans mon lieu il va se passer bien des choses.

-  Jean-Louis  : On va aller boire le thé…

…..Rires…..

-  Ma  : Mais bon, il faut cheminer en Soi pour vraiment vivre cette conscience « d’Être » et se permettre de pouvoir accueillir des Êtres qui ne sont pas dans les mêmes vibrations que Nous.

-  Yosuel  : Mes Amis, Je vais donc clôturer cette session, ne tournez pas en boucle dans votre mental, permettez-Vous « d’Être », gardez en Vous ce ressenti que Vous Vous êtes permis de ressentir, car c’est la clé de votre réalisation. Restez-Vous, ne cherchez pas quelque chose de particulier, mais restez-Vous dans ce ressenti, tout en vivant dans l’instant vos joies, vos échanges, mais gardez en Vous cette Puissance, et Nous Vous accompagnons. Et il en est ainsi.

Je Vous aime, et Je Vous dis à une prochaine fois.

-  Tout le monde  : Namasté, namasté Yosuel .

****

Transcription Marie que J’honore. Toute ma gratitude. Ma


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi