Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Transcription de la session Rencontre-discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre-discussion/Questions-réponses du 30/10/2016 à Mirabel et Blacons

jeudi 29 décembre 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre/discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 30/10/2016

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Ma-Ama Amarayah Arayah

 Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma-Ama Amarayah Arayah  : Vous Vous laissez aller…… Détente totale……… Présence en Vous sans penser, sans aucune interférence …..………

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience dans la Lumière que Nous Sommes ............et Nous expirons très, très lentement……. Présence en Soi, sans penser…….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ..........et Nous expirons très, très lentement…….……..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ...........et Nous expirons très, très lentement……. En notre espace, Nous Sommes…….. « Être » simplement…….. Présence « Je Suis », sans aucune interférence…….. « Être » simplement………..

…..Pause………

-  Yosuel  : Alors mes Amis Je Vous salue, Je suis ce que Je Suis Yosuel , et Je Vous accueille….. Pouvez-Vous M’accueillir ?

-  Tous  : Bienvenue.

-  Yosuel  : Laissez-Vous aller………pour être pleinement Vous à ressentir les choses à d’autres niveaux, plus au niveau de votre mental, de votre personnalité humaine………. Apprenez à Vous exprimer en ressentant les choses, même celles qui Vous dérangent, qui Vous empêchent d’être Vous-mêmes. Ressentez à d’autres niveaux……...

Alors mes Amis Je M’apprête à répondre avec plaisir et joie à vos questions qui ne doivent concerner, et Vous le savez, que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Et il en est ainsi !

-  Ma  : Une question ?........

-  Amayah  : Alors, J’ai deux questions, la première : Je prends des cours de danses et puis J’ai mal au pied gauche, donc Je voulais savoir si c’était juste physique ou s’il y avait une autre cause ?

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose en Nous, car quel que soit là où Nous en sommes, cela Nous correspond à différents niveaux, même si le contexte n’est pas du tout le même.

-  Yosuel  : Alors mon Amie, qu’est-ce que Tu penses de la façon dont ces cours sont donnés ? Ne cherche pas, laisse émerger ce qui doit l’être à d’autres niveaux.

……..Pause…..

-  Amayah  : Je ne sais pas bien, c’est nouveau pour Moi….

-  Yosuel  : Est-ce que Tu Te sens à l’aise ? Est-ce qu’il y a quelque chose qui Te dérange dans le processus innovateur de ces cours ?

-  Amayah  : Quelque chose qui Me dérange beaucoup par rapport à un Être…

-  Yosuel  : Qu’est-ce qui Te dérange en Lui ?

-  Amayah  : Je ressens son comportement comme une intrusion dans ma vie…

-  Yosuel  : Est-ce que Tu peux accepter, en le ressentant à d’autres niveaux, que Tu n’as pas à rentrer dans son jeu, d’être Toi, de Te faire plaisir, d’être présente à Toi, et de démontrer que quel que soit l’attitude de l’Autre, Tu ne participes pas à son jeu, Tu es Toi, dans ta joie, dans le plaisir de faire ce que Tu as envie de faire. Si cet Être T’importune de trop, alors ce sera à Toi, de T’exprimer avec tout ton Cœur en Lui disant que Tu es là, pour Toi, pour Te faire plaisir, pour apprendre quelque chose dont Tu as envie de ressentir pleinement ce que Tu as envie de faire. Il Te faudra alors être vraiment Toi, sans aucune peur de réaction quelconque, et sans Te chercher en Lui. Tu es le Maître qui doit s’affirmer, Tu es le Maître qui doit vivre pleinement ce qu’Il a envie de vivre, sans ne plus Te confronter à Qui que ce soit ou à quoi que ce soit. Et il en est ainsi !

-  Ma  : Ta deuxième question ?

-  Amayah  : C’est toujours à propos de la santé. Depuis deux, trois ans pratiquement tout au long de chaque année, sauf pendant les 3 à 4 mois d’été, J’ai les sinus qui sont encombrés. Ca ne déclenche pas spécialement de rhume, ni rien, mais il y a une gêne. On M’a fait une fois une réflexion disant que c’était les pensées que J’avais dans la tête, mais J’ai pas vraiment trouvé l’explication plus précise que ça personnellement.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu n’es pas totalement satisfaite de ce que Tu émets. Il n’y a pas lieu d’aller chercher quelles sont les pensées qui peuvent T’amener ce genre d’inconvénient, mais vraiment d’apprendre à être Toi, en permanence. Et comme Nous Vous l’avons dit, comme Nous Vous le guidons, apprenez à émettre des pensées qu’au niveau de votre Cœur. Toutes pensées suggestives émanant en permanence de ce que Vous Vous posez comme questions, de ce que Vous n’êtes pas satisfaits de ce que Vous vivez, ou de Vous laissez encore Vous promener dans les pensées de la conscience de masse, font que Tu tournes parfois en rond, et rien ne Te satisfait alors dans ce qui est émis et que Tu vis d’une certaine façon. Il Te faut accepter d’être de plus en plus Toi, en Toi, dans ta joie « d’Être », de Te permettre de vivre plus en adéquation avec cette vie, avec ce que Toi Tu as à cœur de vivre. Tu chemines, ne T’inquiète pas outre mesure, mais prends la décision d’être de plus en plus en Toi, sans chercher une attitude ou un état d’être particulier. C’est ce que Nous Vous amenons à ressentir de plus en plus, d’être dans cet état naturel, Vous, en Vous, et de vivre chaque instant dans l’instant présent selon ce que Vous avez à cœur de vivre.

Alors bien sûr, Tu peux Me dire : - « Mais cela fait un moment que cela dure. » Et Je dirai : mais ça fait un moment que Tu joues avec tes pensées ! Nous Vous avons dit que Vous ne pouvez pas vivre votre état d’être naturel, en conscience, d’un seul claquement de doigt. Tant de choses ont été émises, crées, tant de choses à dépasser, mais Vous pouvez dès maintenant décider de vivre vraiment en conscience, et de Vous voir dans chacune de vos façons d’être, en Vous observant et en dépassant ce qui ne Vous correspond pas, tout en Vous permettant d’être Vous, en Vous, en l’instant, dans la joie, sans croire que Vous n’y arriverez pas, car c’est en Vous permettant d’être de plus en plus dans cet l’instant présent, dans cette joie, que Vous Vous apercevrez combien Vous ne viviez pas réellement dans votre état naturel, dans la joie de vivre, dans la joie de créer à chaque instant pour Vous. Et il en est ainsi !

Respire la vie mon Amie, et ne Te fait pas de soucis pour tout ce qui est dit, mais apprends à être Toi, naturelle, dans ta joie à chaque instant, et les choses évolueront dans le bon sens !

-  Amayah  : Merci !

-  Ma  : Une question ?.........

-  Manivéah  : Donc depuis hier Je ressens beaucoup de ressentis au niveau du 1er chakra, donc Je pense qu’il y a de l’encrage qui se fait. Ce que Je voulais dire, c’est qu’il s’est passé quelque chose hier dans la 2ème partie de la session, Je suis rentrée en réaction, Je ne sais pas pourquoi, J’ai assez mal à la tête, J’ai comme une couronne là depuis, et J’ai senti un grand vide, même comme si Je ne voulais même plus faire partie du groupe, et en même temps tout en ressentant plus d’autonomie de ma part, et depuis qu’on a commencé les questions-réponses, J’ai le ressenti que le fait d’avoir changé de Conscience (son ancien nom-chant Divin était Vanyéah )…aujourd’hui, Je M’appelle Manivéah , depuis hier en tout cas, le ressenti que J’ai, c’est peut-être que Je ne n’accepte pas ce changement de Conscience… Voilà, Je ne sais pas, Je ne peux pas savoir, mais en tout cas, il s’est passé quelque chose, et Je ne sens pas que J’ai vrillé, ce n’est pas négatif, mais Je voulais voir avec Yosuel ce qu’Il pouvait Me dire.

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose…. Tu Te laisses totalement aller, Tu es en Toi, Tu ne cherches pas à comprendre, mais dans la Présence, en étant Toi-même, Tu laisses naturellement émerger ce qui doit l’être afin de le ressentir à d’autres niveaux. On est en plein apprentissage pour ressentir à d’autres niveaux…..

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu traverses une grande perturbation, cette perturbation elle Te dit : - « Est-ce que Je ne suis pas en train de comprendre des choses qui vont peut-être M’amener à vivre différemment, et ce différemment n’est peut-être pas ce que J’ai envie de vivre, même si en Moi Je ressens que Je ne pourrai plus revenir en arrière, que Je ne pourrai plus faire n’importe quoi, que Je ne pourrai plus replonger dans la conscience de masse, que Je ne pourrai plus Me confondre avec des Êtres qui vivent totalement dans l’oubli de « Qui Ils Sont », qui jouent des rôles, qui se nourrissent les Uns des Autres, qui sont dans le pouvoir, et bien sûr dans le virus de l’énergie sexuel. Tout cela Je le sais et en même temps, J’ai une grande contrariété : est-ce que finalement, Je n’aurai pas dû rester comme J’étais auparavant et ne pas faire le choix de Me re-trouver, de comprendre « Qui Je Suis », d’aller de l’avant et de vivre autre chose que ce que les Humains vivent. »….

Cette grande contrariété mon Amie, elle Te vient d’une peur que Tu as côtoyée maintes et maintes fois : - « Et si Je n’étais pas réellement une Emanescence Divine, mais simplement un véritable Être Humain dans Lequel Je Me retrouve parfois, dans Lequel Je M’amuse souvent, même si Je côtoie des choses sombres. J’ai la certitude qu’il y a quelque chose, mais ce quelque chose Je n’arrive pas à le cerner totalement, Je n’arrive pas à le comprendre véritablement. »…

Et c’est là que Nous Te disons : tes choix T’appartiennent ! Tu ne peux T’en prendre à Qui que ce soit, aussi bien sur cette Terre que de notre côté. C’est à Toi de Te permettre de ressentir ce qu’il se passe en Toi, de prendre du temps dans le calme, sans bruit, et de Te permettre de ressentir ce que Toi Tu décides, ce que Toi Tu ressens d’une certaine façon, et ce que Toi Tu veux réellement vivre.

Nous Vous l’avons dit, Nous Vous le disons, ce n’est pas pour Vous entraîner dans quelque chose, c’est simplement une réalité. Ce monde est en transmutation. Tous les Humains, quel que soit le temps que cela prendra, s’acheminent vers leur Ascension, vers leur véritable source, et cela ne peut plus en être autrement. Mais Vous êtes pris dans tant d’indécisions, de peurs, de questionnements, d’impondérables, d’incompréhensions, de beaucoup, beaucoup de choses qui se bousculent. C’est comme une grande soupe dans laquelle Vous ne savez même plus où Vous Vous trouvez.

Ce sont des passages mon Amie, des passages que tous les Humains traversent, parce qu’Ils ont décidé de comprendre « Qui Ils Sont ». Tant de choses ont été vécues, tant de peurs Vous ont limités, tant de choses Vous ont maintenus dans l’hypnose. Vous ne pouvez être que confrontés à tout ce que Vous avez traversé et vécu. A Vous de décider de tout transmuter, de tout transcender, d’intégrer tout ce qui doit l’être, et de faire vos choix conscients. Bien sûr il y a régulièrement des périodes difficiles, à Vous de les traverser au mieux, avec le moins de souffrances, et que cela soit transcendé dans l’instant. Quand le Cœur et la Conscience émettent réellement de dépasser ce qui se manifeste et que Vous n’avez plus à vivre, Je Vous garantis que Nous sommes là pour Vous y aider. Mais s’il y a réaction, jeux dans l’Humain, alors Nous Nous écartons, car Vous avez le droit de comprendre ce que Vous Vous permettez de ne pas vouloir dépasser, admettre, intégrer, transcender.

Tu as peur de la voie que Tu as prise, Tu as peur de ne plus Te retrouver, et cela T’appartient. A Toi de faire tes choix, à Toi de comprendre que Tu n’as pas à appartenir à un Groupe, et que votre rassemblement est une puissance qui Te permettra grandement et largement d’avancer pas à pas dans ce monde en transmutation où les énergies s’affrontent d’une telle dureté que cela peut T’empêcher seule de ne pas être aspirée dans ces tourbillons. Je ne peux Te dire qu’une chose : à Toi de Te poser, à Toi d’être Toi, avec Toi, en Toi, face à Toi, et de Te permettre de ressentir, sans rentrer dans le jeu de la réaction que ta personnalité humaine essaie de Te maintenir pour que Tu ne puisses pas l’intégrer totalement et qu’elle puisse perdurer à Te gérer.

Ce sont de grandes découvertes que Vous faites depuis quelques années, Vous le savez maintenant. Les choses ne peuvent plus être dites autrement, et Je T’honore et Te salue ! Et il en est ainsi !

-  Manivéah  : Merci !

- Ma : Une autre question ?............

- Emaliah : Ok, alors J’ai un point sensible très, très douloureux sur le côté gauche et à la base du sein sous les aisselles.

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose… Donc, Tu Te laisses aller et ressens à d’autres niveaux !

-  Yosuel  : Mon Amie, comment Te sens-Tu maintenant face aux Autres ?

-  Emaliah  : De mieux en mieux, bien !

-  Yosuel  : Qu’est-ce qui Te gène, Te dérange encore ?

-  Emaliah  : Je n’ai pas l’impression qu’il y a quelque chose qui Me gène maintenant, parce que Je Me respecte de plus en plus, ce que « Je Suis » et ce qui Me correspond.

-  Yosuel  : Tu as une peur latente : - « Ca y est, Je peux être Moi de plus en plus, ne plus avoir peur de ce que l’Autre ou les Autres émettent. Je Me positionne de plus en plus, mais J’ai peur maintenant que l’on ne Me comprenne plus et que Je ne sois plus amenée à côtoyer les Êtres comme J’aimerai les côtoyer, et surtout, ben ce changement de Moi-même, cette acceptation, ce positionnement, dont Je Me rends compte qu’il Me libère et qu’il M’amène à vivre de plus en plus ce que « Je Suis », est-ce que d’une certaine façon, si J’ai un jour envie de partager avec un autre Être ce que mon Cœur pourrait émettre, ne va t-Il pas avoir peur de ce que « Je Suis », de ce que J’émane, ne va t-Il pas vouloir y mettre des freins, faire marche arrière, ressentir comme une incompatibilité entre Nous, certaines barrières ? »…

Mon Amie, ce sont des jeux, des peurs que Vous côtoyez lorsque Vous êtes de plus en plus en conscience de « Qui Vous Êtes ». Cessez de jouer ces jeux. Si Vous êtes Vous, dans votre joie, et que Vous laissez votre Cœur s’exprimer, pourquoi n’y aurait-il pas un Être qui n’y répondrait pas ? Et Nous en revenons toujours à la même chose : si Vous êtes Vous, naturels, dans la joie de vivre, dans la joie de chaque instant, pourquoi ne pourriez-Vous pas échanger avec un autre Être, ou dans votre quotidien avec d’autres Êtres, en étant aimés, appréciés. Cessez de jouer tous ces jeux, et vivez pleinement ce que Vous avez envie de vivre, mais en conscience Et Nous le redisons : que tout ce que Vous émettez a un impact sur tout, sur tous les Êtres, sur toute cette Humanité et cet Univers… et il en est ainsi ! Sois Toi mon Amie, Aime-Toi, vis la vie comme Tu as envie de la vivre, cesse de Te poser des questions et ne donne plus de crédit à ce qui peut encore émerger. Accueille-le, intègre-le, transcende-le, et retrouve-Toi ! Bonjour à la vie, oui à la vie, respire la vie ! Et il en est ainsi !

-  Emaliah  : Merci Yosuel  !

-  Ma  : Une autre question ?.........

-  Mi-Mi  : Oui, Moi Je voulais dire…et Je voudrai qu’on finalise mon aide, parce que J’ai eu de l’aide par Toi hier au restaurant, y compris par MaA et Ama ce matin, et ma colère s’estompe par rapport au fait que J’ai ce petit bouchon qui reste et que Je n’arrive pas encore à faire exploser par rapport à mon abondance, alors que mes deux Consciences Mi-Mi M’impulsent énormément, et Je voudrai dire quand même que Je Me suis fait une joie d’être partie seule, parce que J’ai vu que J’étais accompagnée, et que Je les vu qu’Ils s’amusaient devant Moi, et que Je Me suis tolérée à hurler en pleine montagne, et que J’ai entendu, et Je l’ai entendu avec mon Cœur : - « Continue ton chemin et persévère. ». Voilà !

-  Ma  : Nous faisons tous la même chose en Nous, cela Nous concerne à différents niveaux..

-  Yosuel  : Alors ma chère Amie, Tu as pris conscience d’une chose : - « Effectivement Je sais que tout est possible, J’en ai eu des ressentis, les choses se sont toujours plus ou moins solutionnées, même si cela n’est pas encore de la façon dont J’aurai voulu que les choses Me soient retournées. »…

Tu prends de plus en plus conscience qu’il y a une Puissance en Toi, qu’il y a quelque chose qui peut T’amener véritablement à vivre autre chose, sans ne plus T’impliquer dans tout ce que Tu as vécu, dans tout ce que ce monde est, dans tout ce que les Êtres sont et vivent dans cet enfermement de pouvoir, d’hypnose, de manipulation. Tu le sais, mais il y a cette partie humaine de Toi qui n’admet pas que les choses ne puissent pas T’être retournées comme Toi Tu l’avais envisagé : - « J’ai une colère et une injustice prépondérante, et il faut bien que cela Me soit rendu, parce que même si Je comprends que tout est expérience, la justice ne peut pas rester non rétablie. »…

Alors mon Amie, il Te faut accepter une chose : plus Tu T’ancres dans ce désir de retour, et moins les choses peuvent s’éclaircir pour Toi. Tu sais que plus Tu cherches à contrôler les choses, et plus Tu joues un jeu de pouvoir, plus Tu lâches, plus Tu Te re-trouves dans l’immensité que Tu Es, dans la Lumière que Tu Es, sans ne plus du tout y mettre d’intention d’aucune sorte quant à trouver une finalité au niveau de cette densité et de tout ce qui s’est joué, mais que maintenant, Tu ressens ce que Tu es dans la pleine Lumière, dans la non-implication de tout ce que Tu as expérimenté, de tout ce qui se joue, de tout ce que l’on veut obtenir de Vous pour Vous presser comme des citrons, plus Tu Te permettras d’être Toi, en conscience, au-delà de tout ce qui se joue au niveau de cette 3D, alors Tu pourras voir les choses se solutionner, mais à bien d’autres niveaux dans tout ce qui Te correspond, car Tu auras dépassé toutes implications, tous jeux, toutes réactions, tous contrôles, et surtout Tu pourras ressentir que tout peut trouver une solution sans ne plus y être impliquée d’une certaine façon.

Il Te fallait dépasser encore cet impondérable qui a émergé après que Tu ais pris conscience de la Puissance de la Lumière que Tu Es, que Tu as pris conscience que Tu vivais déjà bien autrement, et que Tu pouvais vivre autre chose, et que les choses, malgré certaines incartades, pouvaient trouver leur résolution, mais cet impondérable n’avait pas encore montré son bout du nez, et c’est ce qui s’est passé. A Toi de décider, comme Tu l’as fait jusqu’à présent, d’être réellement Toi dans ta Puissance, dans ta Lumière, sans peur des tournures que les choses peuvent prendre, mais dans la certitude, sans aucune intention sur Qui que ce soit ou quoi que ce soit, que Tu peux vivre pleinement ce que Tu Es, dans ce que Tu as envie de vivre, y compris l’abondance, y compris la pleine santé, y compris la radieuse joie de vivre, et d’échanger avec tous les Êtres qui Te correspondent, bien sûr sans rejeter Qui que ce soit.

Tu dois aller au plus profond de Toi-même pour ressentir cet impondérable………sans lui permettre de T’emporter dans la conscience de masse, mais de le ressentir à d’autres niveaux où l’Amour Te montrera combien Tu n’as plus à vivre ce genre de situation, et où dans l’Amour Tu peux trouver ta propre voie à vivre autrement, différemment, pour Toi, dans une immense joie, tout en ressentant que toutes ces expériences, aussi douloureuses et difficiles qu’elles furent, T’ont amenée à dépasser bien, bien des strates dans lesquelles les Humains sont englués, et dans lesquelles Tu peux T’en sortir définitivement, sans ne plus essayer par Toi-même au niveau de l’Humain d’en comprendre les jeux, mais au niveau de l’Amour, dans les pleines joies de ce qu’est l’expression de la Lumière avec Laquelle chaque Conscience peut œuvrer, il y a toutes les solutions Divines à bien des niveaux qui ne sont plus en interaction avec la densité de cette 3ème dimension et avec tous les jeux que comporte la dualité. Et c’est ainsi !

A Toi de tout lâcher, à Toi d’aller au-delà de ce que d’une certaine façon ta personnalité humaine essaie encore de vouloir Te gérer, de vouloir être présente, de vouloir Te dire les choses comme elles Vous sont dites en permanence au niveau de cette densité. A Toi de Te permettre de ressentir, en ta profondeur, ce qu’est l’Amour dans la compréhension subtile de ce qui peut être transcendé. Va au-delà de tout ce qui se joue, permets-Toi d’être dans ta pleine Lumière, dans cette joie « d’Être ». Vois-Toi pleinement vivre ce que Toi Tu as envie de vivre. Et il en est ainsi, pour le moment !

-  Mi-Mi  : Namasté Yosuel  !

-  Ma  : Une autre question ?..........

-  Manivéah  : Je viens de passer quelque chose, suite à la première question. Je Me suis vue comme si Je sortais de mon crâne, comme une soucoupe volante, et en fait, oufff, enfin de sortir de ce vaisseau, et tout était bleu, tout était beau, et Je regarde et Je sors de cet hologramme, enfin Je ne sais quoi, mais il Me reste encore quelque chose de lourd en Moi, comme une chape qui Me brise, c’est le mot qui Me vient, parce que J’ai l’impression de ressentir des particules qui sont là et qui sont lourdes, et Je n’arrive pas à Me sortir complètement de ce que J’ai vu, en fait, c’est ma personnalité qui Me rattrape encore que Je n’arrive pas à lâcher, Je sais.

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose… Tu Te laisses totalement aller ! Pas de mental, pas d’interférence. Tu es vraiment Toi, et Tu laisses émerger ce qui doit l’être…

-  Yosuel  : Tu as pris conscience ma chère Amie qu’il y avait effectivement un gros bouchon dans lequel Tu as joué, dans lequel Tu as ressenti ce qu’il voulait T’amener à Te dire et de rentrer dans son jeu. Tu viens de comprendre ce qu’est en quelque sorte le blocage à l’intérieur de quelque chose qui peut Vous maintenir prisonnier. Tu as permis que cela soit débloqué, mais en même temps Tu as peur des conséquences que cela maintenant va T’amener à prendre en considération toutes choses dans ta vie. Mais Je Te dirai que c’est là la beauté justement, de pouvoir prendre en considération chaque chose dans ta vie, en étant Toi dans ta Lumière, naturelle, en émettant ce que Toi Tu as envie de vivre, sans ne plus subir, sans ne plus être prise à partie avec tout ce qui se joue, et avec des tas de choses que Vous ne voyez pas, et qui pourtant Vous frappent de plein fouet.

A Toi d’accepter que Tu peux être Toi, que Tu peux considérer chaque chose comme Toi Tu as envie qu’elles soient, comme Toi Tu as envie de créer pour Toi, de créer chaque chose sans que cela Te perturbe par rapport à tout ce qui se pratique : - « Je peux enfin Me permettre d’envisager, sans faire de projet, dans l’instant présent, de vivre pleinement comme Moi J’ai envie de vivre, mais sans écarter d’un revers de manche tout ce que sont les Autres, mais de Me mouvoir parmi Eux, en étant Moi, en étant dans la joie, en étant dans la certitude que ce que Je veux vivre d’une certaine façon, se manifeste pour Moi si Je suis en Amour de Moi-même et de « Tout Ce Qui Est », sans rentrer dans un autre jeu de pouvoir sur les Autres. Et c’est ainsi !

-  Manivéah  : Merci Yosuel  !

-  Ma  : Une autre question ?........

-  Emaliah  : Je voudrais avoir une explication du rêve que J’ai eu cette nuit. J’avais des cheveux très, très longs, et J’ai commencé à couper les cheveux, et Je n’ai coupé que le côté droit et ce n’était pas terrible. Du coup, Je suis allée trouver Ama , qui Elle était déjà entrain de couper les cheveux de quelqu’un, et Elle n’avait pas le temps de continuer à Me coiffer parce qu’il fallait qu’on parte, on avait que 10 minutes et on devait emmener le chien chez le vétérinaire. Le chien a fait pipi, et J’ai dit : il n’a pas de problème du côté des reins, il a bien uriné. Et après Je Me suis réveillée !

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose en Nous... Laisse-Toi aller et ressens à d’autres niveaux…

-  Yosuel  : Tu as pris conscience d’une chose : - « Je ne veux plus qu’on s’occupe de Moi dans ce qui ne Me correspond pas. Je ne veux plus que l’on Me prenne en charge, et Je ne veux plus être tributaire de tous les impondérables de ce monde. Les impondérables, J’en ai fait l’expérience, maintenant Je les jette pour Me permettre de vivre comme J’ai envie de vivre, par contre il y a peut-être des impondérables du côté Divin que Je ne maîtrise pas, que Je ne comprends pas, et il faut bien que Je les laisse jusqu’à ce que Je les comprenne et que Je puisse aussi les jeter. »….

Ecoute-Moi mon Amie : il n’y a pas d’impondérables d’un côté ou de l’autre que Tu dois subir, il n’y a pas d’impondérables que Tu dois retenir pour en comprendre le sens, mais vraiment d’être Toi, de ne plus T’affoler pour un oui ou pour un non, pour une heure de rendez-vous, ou pour une précipitation de quelque chose. Lâche tout……. Permets-Toi de prendre du temps, permets-Toi de vivre pour Toi, ne T’affole plus pour des riens et pour tout. Vis dans un grand calme, en vivant chaque instant dans la plénitude de faire chaque chose en étant consciente à chaque instant de ce que Tu fais, tranquillement. Tu n’as plus à Te secouer comme un prunier pour correspondre à tout ce que l’on attend de Toi. Laisse les Autres être, ne T’inquiète pas de ce qu’Ils font, ne T’inquiète pas s’Ils ont du temps à T’accorder ou pas, mais accorde-Toi du temps pour Toi, à vivre chaque instant sans ne plus T’affoler pour quoi que ce soit. Et c’est ainsi !

-  Emaliah  : Merci Yosuel  !

-  Ma  : Une autre question ?..........

-  Linéah  : Moi, Je voudrais juste savoir : cet été au mois d’août, J’ai eu un gros problème de toux, voilà. Et il Me reste un petit peu par moment la gorge irritée, un petit peu douloureuse, des journées où Je parle plus, et Je sens que ce n’est pas tout à fait fini au niveau de la gorge et du larynx. Je Me suis mise à chanter, et J’ai refait les cours d’atelier de chant avec grand plaisir, donc J’ai fait aussi travailler pas mal ma gorge et le larynx, ce que je n’avais plus fait depuis quelques années. Je voudrais savoir si c’est juste un peu physiologique ou est-ce qu’il y a des petits restes de choses qui ont besoin encore d’être évacuées, transmutées.

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons tous la même chose… Permets-Toi de ressentir à d’autres niveaux que le mental.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as vécu une très grande peur qui T’a amené cette toux récurrente, qui n’est en rien ce que l’on a voulu Te faire croire, mais c’était le prétexte pour T’attirer quelque chose qui devait être compris, et c’est ainsi que Tu T’es amené de le comprendre. Cette peur, elle concerne ta prise de conscience de ce que Tu es entrain de devenir, de ce que va être ta vie future, de ce qui va se passer au niveau de ta Famille, de ce qui va se passer au niveau de tes Collègues, de ce que Toi Tu vas devenir par rapport à ce que Tu veux mettre en place, par rapport à ton lieu de vie, par rapport à ce qui concerne ta vie maintenant. Tes poumons ont été très affectés par une multitude de questionnements, de bousculades, d’étouffements, d’incompréhensions, et surtout de choix à prendre. C’est comme s’ils n’arrivaient pas à respirer pleinement dans tout ce qui se présentait, y compris ta voie d’expression qui elle se demandait ce que Tu allais bien pouvoir exprimer puisque tout se confondait et rien ne s’en venait à Toi comme probable devenir.

Alors il Te faut accepter une chose : - « Je Suis, Je n’ai plus à subir Qui que ce soit, Je n’ai plus à Me faire de souci pour mon devenir, mais de prendre la décision d’être pleinement Moi, en Moi, en mon Cœur, en mon espace, de Me re-trouver, d’être dans ma joie de vivre, ma joie « d’Être », de M’affirmer dans ce que « Je Suis », et de commencer à créer ma réalité, sans Me soucier de ce que sera demain, et de ma pleine Lumière Me voir totalement vivre ce que J’ai envie de vivre, ce que J’ai envie de pratiquer, ce que J’ai envie de faire, et ne plus rien émettre d’autre de peurs, de questionnements, de pensées interférentes. Je prends enfin la décision d’être dans ma pleine Lumière, et avec ma propre Conscience J’impulse ce que J’ai envie de vivre, et Je Me permets de le vivre, et Je sais qu’ainsi tout se manifestera pour Moi au fur et à mesure que les choses évolueront sans que J’ai à M’en soucier. Je peux pleinement M’exprimer sans Me croire incomprise, rejetée, mais M’exprimer au niveau de mon Cœur et de laisser faire. J’accepte de reprendre pleinement ma voie et de laisser le flux et le reflux circuler en Moi afin d’être pleinement dans la fluidité, la légèreté, la pleine joie de vivre. Et il en est ainsi !

-  Linéah  : Merci Yosuel  !

-  Ma  : Une autre question ?..........

-  Mi-Mi  : Oui, lorsque Tu M’as envoyé ce long message, et surtout pendant les moments de silence, où Tu as eu des silences, ça M’a permis, Je pense de transmuter, J’ai eu des larmes mais qui n’étaient pas des larmes de chagrin, J’ai reçu des larmes d’Amour, et puis…que J’en ai rien à foutre du passé… J’ai ressenti d’avoir lâché, mais là, J’ai au niveau du 3ème œil, depuis ça impulse, ça impulse, ça impulse, plus Tu parles, plus Tu communiques avec Nous, et plus ça impulse au niveau du 3ème œil. J’ai une douleur au niveau du cou et qui est partie si Tu veux, mais ça impulse énormément.

- Yosuel : Mon Amie, Je Te dirai : accepte d’être simplement Toi : - « Dans ma pleine Lumière « Je Suis », dans ma Joie « Je Suis », et J’accepte enfin de M’ouvrir au niveau de l’épiphyse à pouvoir enfin communiquer et ainsi ne plus Me prendre la tête, puisque tout Me sera impulsé, et que J’accepte enfin d’entendre ce que Je suis à même d’entendre, sans ne plus en avoir peur. Et c’est ainsi !

-  Mi-Mi  : Namasté !

-  Yosuel  : Mes Amis, une dernière question et Je clos cette session !

-  Ma  : Une autre question ?........

-  Alimayah  : J’ai une question par rapport à des dents qui sont douloureuses. J’ai ressenti des choses déjà pendant ces questions-réponses qui M’ont parlé par rapport à ça. J’ai une dent que J’ai fait soigner…en fait dans la bouche il se passe depuis plusieurs années, J’ai beaucoup de choses, Je suis usée des dents, il y a beaucoup de colères, Je les ai mises à rude épreuve, et il y en a une que J’ai fait soigner il y a deux ans à une période où Je vivais des choses où J’étais dans un creux, une vague…c’est comme s’il restait quelque chose dans cette dent qui traîne, et J’ai celle d’à côté qui ne va pas bien non plus, Je les ai fait soigner. Le dentiste Me dit qu’il n’y a rien, mais Je sens qu’il y a quelque chose, et Je pense que Je peux aussi rééquilibrer toute la zone de la bouche, masi Je pense qu’il y a autre chose à comprendre de ça quand même !

-  Ma  : Avant de laisser Yosuel s’exprimer, Je Te dirai que effectivement les dents sont le siège des peurs. Tu peux avoir une dent qui Te fait mal parce qu’elle a une peur qui se manifeste, et elle a été attaquée par une carie, et parfois Tu peux avoir des douleurs dans les dents et qui n’est rien, la dent est saine et il n’y a rien, mais cette peur se manifeste. Donc à ce moment-là, c’est à Toi de Te poser comme cela Nous a été dit et redit, et de laisser émerger cette peur, de l’accepter, de la dépasser et de voir pleinement ta dentition dans la Lumière, et vraiment de dire à tes cellules de se régénérer et d’être fortes, de maintenir bien tes dents et à tes gencives d’être fortes. Parle à tes cellules, parle à tes gencives et à tes dents. Voilà c’est ce que Je voulais dire parce que ça M’arrive de temps en temps aussi et Je n’ai pas de problème à mes dents, mais Nous pouvons avoir des douleurs sans qu’il y ait quelque chose !

-  Alimayah  : Ca M’est arrivé à une ancienne couronne, et J’avais des douleurs pendant 6 mois….

-  Ma  : Donc laisse-Toi aller………..et ressens à d’autres niveaux que le mental !

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as en partie répondu à ce que Tu as émis. Il est temps que Tu acceptes de vivre pour Toi. Il est temps que Tu ne Te laisses plus prendre par toutes ces peurs, et d’avoir une grande confiance en Toi, confiance en ce que Tu Es, confiance en tes créations, confiance en la vie, confiance en ton choix d’incarnation, confiance en ce que Tu peux émettre lorsque Tu l’émets au niveau de ton Cœur, avec ta Conscience, et confiance en tout, en Toi, pour tout.

Tu n’as plus à croire qu’il y aura toujours, toujours quelque chose qui se mettra en travers de ta route. Laisse les Autres être, ne T’implique pas dans ce qu’Ils sont, dans ce qu’Ils vivent, mais apprends réellement à être Toi, en Toi. Ne Te cherche plus en les Autres, vis dans ta joie « d’Être » en permanence. Crée ta réalité en ton espace, avec ta propre Conscience, et sois dans la certitude que c’est déjà ta réalité, et n’émet rien d’autre. N’aie plus peur pour Toi-même, pour ton fils Clément et pour tous Ceux que Tu côtoies. Il y a des peurs que Tu émets par rapport aux Êtres que Tu côtoies : - « Que vont-Ils devenir ? »…ou même de ta Famille. Laisse-les être ! Tes peurs n’arrangeraient rien et les soutiendraient encore moins, mais T’occasionneraient des désagréments physiques. Lâche tout……….. Sois-Toi, permets-Toi d’être enfin pleinement en conscience de ta Puissance, de ce que Tu Es, de ce que Tu peux créer, de ce que Tu peux vivre. Aie de la compassion pour Toi, la compassion pour les Autres. Sois pleinement Toi dans ta Lumière, et il est temps que Tu crées pour Toi sans jamais remettre en question ce que Tu Es. Et il en est ainsi !

Mes Amis, Je vais clôturer cette session. Elle Vous a permis de comprendre bien des choses, de Vous libérer de beaucoup d’énergies, et d’être bien plus en conscience que Vous ne l’étiez. Vous avez même ressenti que tout était axé sur le fait « d’Être », d’être présents à Vous, d’être dans la joie « d’Être », de créer pour Vous, de ne plus Vous retourner, et de vivre ce que Vous avez envie de vivre dans l’instant présent, dans la Lumière que Vous Êtes, dans votre état naturel. Et il en est ainsi !

Ce fut une joie pour Moi de Vous avoir amené à dépasser encore bien des choses, bien des énergies, et de Vous trouver encore dans une conscience plus approfondie qui était l’objet de la session d’hier. Je Vous accompagne, Je Vous aime, et Je Vous suis de très, très, très près !

Soyez-Vous les Amis, dans la joie, dans l’instant présent. Et il en est ainsi !

-  Tous  : Namasté Yosuel  !

* * *

Transcription : MaAna

 Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session Questions-réponses à Mirabel et Blacons.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma-Ama Amarayah Arayah


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi