Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > A - Retranscriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et Arzael, (...) > Transcription de la session n° 7-56 à Mirabel et Blacons le 25/02/2017 - Vous (...)

Transcription de la session n° 7-56 à Mirabel et Blacons le 25/02/2017 - Vous cheminez et graduez

jeudi 6 avril 2017, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session n° 07-56 à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Animée par les Elohims Yosuel et Arzael, Les Maîtres Ascensionnés Elabel et Elayeh, l’Archange Métatron

canalisés par Ma

« Vous cheminez et graduez »

Samedi 25/02/2017


- > Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma  : Namasté à Vous Tous  !

-  Tous  : Namasté Ma  !

-  Ma  : Ha Lhy Ah ! Ha Thy Ah !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi !

-  Ma  : Espavo !

-  Tous  : Espavo !

-  Ma  : Amayeh ! c’est un salut interdimensionnel d’Amis venant de planètes inconnues et qui veut dire : Je Suis et Tu Es aussi ! Mahé Wiah, salutations du Consortium intergalactique qui comprend les 24 Maitres intergalactiques et qui veut dire : paix en ton Cœur, comme Nous Nous sommes en paix ! Oh Ah Lhy Oh Eh ! Ho Yaweh Be Ahn ! Vélianarey ! Quelle joie de se retrouver, quelle joie d’être ensemble… C’est la joie du Cœur, c’est la joie de la Lumière que Nous devons vivre en permanence.

-  Jean-Louis  : Ca doit être éteint chez Moi !

…..Rires de Tous……

-  Ma  : MaAna (notre Transcriptrice) Nous T’honorons, Nous T’aimons, c’est Jean-Louis qui soulevé sa veste d’un côté et puis de l’autre pour chercher Je ne sais quoi sous les aisselles…

…..Rires de Tous ……

Voilà, donc ce bon Groupe avec notre Conscience maintenant permanente présente Amalanael . Nous cheminons individuellement et Tous ensemble, et Je pense que d’après les messages que Vous avez lus, relus et qui Nous sont donnés en permanence, aussi bien dans les sessions que dans les diffusions de Métatron , Nous allons vraiment, vraiment faire autre chose. N’est-ce pas Maître Navoael  ?

-  Navoael  : Yes, it is.

-  Ma  : Voilà, donc c’est vraiment une joie de se retrouver, d’être cette Puissance de Lumière individuelle et de Groupe, et c’est toujours une joie d’être ensemble et de partager.

Vous Vous laissez aller……… Vous êtes Vous, en Vous, en votre Cœur……..et Je rajouterai aussi que J’honore la Présence pour la 1ère fois de Joëlle .

….. Pause………

Nous prenons une première profonde et lente respiration en conscience ……..en étant dans la Lumière que Nous Sommes……et Nous expirons très, très lentement……… Présence……… Présence en Soi, dans l’instant présent…………..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience …….en étant dans la Lumière que Nous Sommes…..et Nous expirons très, très lentement……… En mon centre, dans le point de fusion « Je Suis », sans aucune interférence du mental et de la personnalité humaine…………

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience ……en étant dans la Lumière que Nous Sommes……et Nous expirons très, très lentement………..… Sans penser, « Je Suis », présent à Moi dans l’instant présent, en conscience, Conscience « d’Être »…..

…..Pause………

Alors, ce que Je voulais Vous annoncer avant de laisser Yosuel s’exprimer, c’est qu’à partir du mois d’avril, à la session n° 58, Nous aurons des prolongations en 2ème partie, définitivement, par l’intervention d’une 6ème Intervenante. En votre Cœur, Ceux qui ne le savent pas, ressentez….. Qui va être cette 6ème Intervenante qui va Nous enseigner dorénavant, à partir du mois d’avril et définitivement ?....... Maître Jean-Louis , que ressens-Tu ?

-  Jean-Louis  : Moi J’allais dire Marie  !

-  Ma  : Non ! Chère Clotilde  ?........ Elle Vous impulse en ce moment ! Tu penserais à Qui, intuitivement, sans mental ?

-  Clotilde  : Tu dis Elle ?

-  Ma  : Ressens…en Toi…….

-  Clotilde  : Je ressens…

-  Ma  : Emanayah , Tu as ressenti ?

-  Emanayah  : Amalanael  !

-  Ma  : Non !

-  Une Participante  : Isis  !

-  Ma  : Oui ! Voilà, donc Isis Nous enseignera à partir du mois d’avril en plus des autres Maîtres… Vous êtes Vous, en Vous………et Nous accueillons en notre Cœur et en ce lieu la présence de Yosuel , Arzael , Elabel , Elayeh , Métatron . Toujours présent à nos sessions le Maître Dragon sacré Oartz , plusieurs autres Maîtres Dragons sacrés , certains Maîtres Ascensionnés , nos Amis les Pléiadiens , les Arcturiens , Certains d’autres constellations , Ceux qui Nous suivent autour de la Terre , les Intra-terre , nos Amis du Peuple de la Nature dont Ayad Me dit : - « Je suis là, Je suis là ! » Et Nous honorons la multitude de Consciences que les Humains appellent Anges et qui sont nécessaires pour faire, Je dirai, le pont parce que c’est très difficile de mettre en mots ce que Nous sommes ici et de l’autre côté du voile, cela demande beaucoup de Présences et une quantité énorme, énorme d’énergies... Et Nous honorons MaAna notre transcriptrice des sessions.

…..Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis Je Vous salue, Je suis ce que Je Suis Yosuel à votre service, votre Ami dévoué, Celui qui Vous aime, Celui qui Vous suit, Celui qui Vous instruit, même si parfois Je ne Vous ménage pas, mais en même temps, Vous savez que c’est Vous-mêmes aussi qui Vous canalisez. Vous savez que si Vous n’êtes pas bousculés Vous risquez de rester dans un certain confort dans lequel Vous allez être délogés illico presto ! Le confort dans lequel Vous Vous attachez encore dans l’Humain ne Vous est plus utile, il Vous ancre dans une certaine routine, et surtout Vous empêche de faire le pas décisif pour aller au-delà de tout ce que Vous avez vécu, de tout ce qui Vous attire encore dans l’Humain, de tout ce qui Vous contraint encore de croire que tout ce qui est formaté, proposé, ne peut pas être changé.

Nous allons Vous bousculer de plus en plus pour comprendre que Vous êtes une Puissance, et quel que soit ce que l’on Vous impose, quel que soit ce qui est établi, quel que soit ce que l’on Vous dit, que les choses soient ainsi, que c’est ainsi que les choses fonctionnent et pas autrement. Vous allez ressentir de plus en plus que votre Puissance peut tout changer, quel que soit ce qui est scellé dans le formatage : - « Je n’ai plus à Me conformer à quoi que ce soit, et lorsque dans ma Lumière J’impulse ce que Je veux changer, même dans ce que l’on Me propose qui est établi, qui ne peut pas changer, ma Puissance transmute tout, et M’amène les grands changements auxquels Je n’aurai même pas pensé avec ma conscience humaine, mon mental et surtout ma personnalité humaine. »….

Cela Vous déroute parce que Vous êtes face à des choses où l’on Vous dit : c’est ainsi que les choses Vous sont proposées et elles ne peuvent pas être autrement, et Nous, Nous Vous disons : le Maître ne se plie jamais à ce qui Lui est proposé. Le Maître impulse ce que Lui veut vivre, et tout change. Toutes les Energies se modulent différemment, quel que soit ce que Vous croyez qui ne peut pas être changé dans toutes les organisations quelles qu’elles soient. Et lorsque Vous Vous laissez surprendre par le fait qu’effectivement Vous ne pouvez pas aller à l’encontre de ce que l’on Vous impose, de ce qui est organisé, de ce qui Vous est dit, de ce qui Vous est proposé, alors Vous perdurez en grande partie dans l’attraction des pensées de la conscience de masse et dans tout ce qui se pratique au niveau de cette 3D.

Nous allons Vous amener à ressentir de plus en plus ce que le Maître que Vous Êtes peut réellement, sans aucune intention sur Qui que ce soit ou quoi que ce soit, se voir réellement vivre ce que Lui Il a envie de vivre qui au-delà de cette 3D, tout en Vous mouvant dans cette 3D. Et lorsque Vous ne Vous laissez pas surprendre un seul instant par toutes vos pensées d’adhérence à ce que l’on Vous impose, à ce que l’on attend de Vous, alors " le Maître-Vous-La Source  » y répond, et cela change tout, complètement tout, tout ce que Vous vivez, tout ce que Vous avez été, tout ce que Vous n’imaginez même pas. Et il va Vous falloir lâcher bien des injonctions dans lesquelles Vous Vous maintenez pour ne pas croire que la Puissance que Vous Êtes peut vraiment tout changer, tout transmuter. Et il en est ainsi mes chers Amis !

Et il fallait que cela soit redit, et Nous allons appuyer de plus en plus en ce sens, afin de Vous déloger de vos croyances et de vos injonctions dans lesquelles Vous Vous maintenez pour ne pas croire que les choses peuvent changer, quel que soit ce qui Vous est imposé.

Et maintenant Nous allons aborder notre rubrique : « Compréhensions de ce que Nous Vous guidons », en corrélation avec ma chère Ma  !

-  Ma  : Laissez-Vous aller, ne cherchez pas à comprendre…….. Vous êtes Vous, en Vous, et Vous ressentez à d’autres niveaux…….

…..Pause………

-  Yosuel  : Vous êtes dans des passages où Vous graduez une graduation après l’autre, et en même temps Vous persévérez et Vous continuez à cheminer, même si les choses ne bougent pas toujours comme Vous le voudriez. Alors, mes Amis, Je Vous dirai que c’est ce que Vous avez accepté en venant ici en incarnation, parce que Vous saviez que c’était pour Vous le moment de votre réalisation, et pour Certains, de vivre vraiment et réellement le Maître incarné. Et pour cela, il Vous faut accepter de ressentir tout ce qui a fait que Vous avez expérimenté tant de choses, tant de strates, tant d’états d’être, pour que tout soit intégré, et que seul l’Amour subsiste dans toute sa grande complexité à tous les niveaux.

Alors bien sûr, cela demande du temps, et surtout de ne pas céder un seul instant au découragement, à la déconcertation, mais de savoir que Vous ne pouvez pas atteindre le niveau Christique, le niveau de l’Amour de Chrystos et surtout la configuration totale de ce qu’est un Maître qui est conscient de ce qu’Il Est, de ce qu’Il veut vivre et expérimenter au niveau de la matière qu’Il est à même de transmuter, en étant encore, d’une certaine façon, dans tout ce qui Vous aspire encore dans cette 3D.

Vous Vous imaginez toujours que le fait de ressentir parfois la Puissance, en partie, de ce que Vous Êtes, suffit pour Vous réaliser. Et c’est là que Nous Vous amenons de plus en plus à aller au-delà de tous concepts, de toutes prédications, jusqu’au moment où Vous ressentirez qu’il n’y a plus rien en Vous de l’Humain qui peut Vous interférer. Et en ce sens, il Vous faut comprendre que là où Vous en êtes, Vous pouvez manifester des choses pour Vous, Vous pouvez amener une grande compréhension, mais la véritable réalisation du Maître est encore bien au-delà, et c’est en cela que Nous Vous guidons, que Nous Vous suivons, et graduation après graduation Vous en viendrez à aller au-delà de cette réalité, au-delà de cette conjoncture, au-delà de cet hologramme, mais toujours en évolution, toujours de graduation en graduation. Rien n’est achevé, et rien ne peut être compris et ressenti à un certain niveau, car tout se module à l’infini, et tout s’expérimente dans divers paramètres.

Mais en ce qui Vous concerne, Vous êtes ici pour vivre ce qu’est d’être dans la matière et de la transcender pour créer une réalité allant au-delà de cette réalité. Alors, acceptez que Vous ne pouvez pas exiger quelque chose, qui de toute façon ne sera jamais ce que Vous envisagez, mais que ce sera toujours une expérience que Vous pourrez acquérir et passer à autre chose. Vous Vous imaginez toujours que ce que Nous Vous disons est une certaine finalité, mais il n’en est rien, c’est le dépassement de l’état d’être dans l’Humain conditionné vers la Puissance de créativité qui Vous amènera au fil du temps dans d’autres réalités. Et il en est ainsi les Amis !

Vivez dans l’instant présent sans Vous préoccuper de ce que sera demain, tout en Vous permettant d’être Vous, et de faire vos choix selon ce que Vous aspirez à vivre, et pour l’instant c’est une grande expérience.

…….Pause……

Prenez une profonde respiration ………et acceptez que Vous pouvez vivre ce que Vous avez envie de vivre simplement en étant Vous, en impulsant ce que Vous avez à cœur de voir se manifester pour Vous, tout en laissant votre propre Puissance de créativité exprimer ce que Vous avez envie de vivre en conscience.

…….Pause……

 Mes Amis, Vous êtes en attente, Vous êtes toujours dans la perspective que quelque chose s’en vienne à Vous d’une certaine façon, et c’est là qu’il Vous faut être Vous, sans rien chercher, sans savoir ce qui va s’en venir, et surtout sans forcer, et en même temps lâchez tout ce que Vous avez conceptualisé, et soyez pleinement Vous sans ne plus croire que ce ne soit pas ainsi que Vous pourrez amener la manifestation de ce que Vous avez à cœur de vivre.

…..Pause…….

Prenez une profonde et lente respiration en conscience …….et maintenant Nous Vous le disons : Vous pouvez être Vous, en conscience, et ne plus rien faire d’autre « qu’Être ».

…..Pause…….

 Lorsque Vous êtes Vous, Vous savez que Vous éclairez tout autour de Vous, Vous savez que tout est affecté par votre rayonnement, et cela amène parfois des confusions auprès de Ceux qui Vous approchent, et cela amène une introversion qui correspond à la fois à la Lumière et à l’ombre qui interagissent et peuvent ainsi bousculer, non seulement les Êtres autour de Vous, parce qu’Ils perçoivent quelque chose, mais ce qu’Ils vivent Les amènent à aller à l’encontre de ce qu’Ils aimeraient en réalité vivre au-delà de leurs perturbations, mais aussi de Vous-mêmes.

Alors sachez que Vous ne pouvez qu’être Vous, et ne pas rentrer dans cette contre-singularité, et faire en sorte de rester pleinement en conscience, sans Vous impliquer dans quoi que ce soit. En réalité, Vous allez surtout ressentir que ce que Vous émanez peut amener aussi des différentiels, même dans vos appareils et dans tout ce que Vous approchez. A Vous d’être dans la conscience que Vous pouvez tout réajuster en étant pleinement Vous dans la Lumière que Vous Êtes, sans même chercher à manipuler ce qui est déréglé, mais en sachant que Vous êtes la Puissance même qui peut tout répondre à ce que Vous voulez qu’ils Vous répondent. Et c’est ainsi……

…..Pause……..

Prenez une profonde et lente respiration en conscience ……….et apprenez à être Vous dans votre Lumière, dans la Puissance même qui répond à votre Conscience.

…..Pause……..

 Lorsque Vous en arrivez à vouloir comprendre ce que Vous Êtes, Vous Vous retrouvez dans une espèce d’intermédiaire où Vous ne savez même plus si cela est votre réalité, parce Vous avez en Vous une peur qu’il Vous faut ressentir, laisser émerger, et la voir comme quelque chose qui Vous a été très implantée, et décider de la transmuter et de la dépasser. Cette peur c’est, ressentez-la… : - « Est-ce que Je vais pouvoir vivre sans être pris à partie par des choses que Je ne veux pas voir, comme le noir, l’obscurité, les ténèbres, et surtout des Entités malveillantes qui pourraient M’attirer dans ce que Je ne veux pas voir et vivre. »…

Cette peur, elle est enracinée, parce que Vous n’avez jamais cru réellement que Vous puissiez être la pleine Lumière, et bien sûr ne plus concevoir tout ce que l’on Vous a inculqué.

Alors mes chers Amis, ne jouez plus à ces jeux, permettez-Vous réellement de dire : - « Oui, Je suis réellement une Emanescence Divine qui a la Puissance de tout transcender, et surtout de tout concevoir autrement. »…

Restez un instant pour laisser émerger cette peur, et ensuite de décider que Vous n’avez plus à croire en ce genres de choses qui ne sont pas du tout ce que Vous Êtes……………….

…..Pause……..

Prenez une profonde et lente respiration en conscience ……...et octroyez-Vous le droit « d’Être », sans ne plus Vous remettre en question.

…..Pause……..

 Vous êtes toujours à la recherche de ce que Vous Êtes, et en même temps, Vous savez que Vous avez à Vous réaliser en étant Vous, en étant simplement ce que Vous Êtes. Il y a une croyance qui veut que Vous reveniez à une certaine unité, mais qu’est-ce l’unité ? En réalité, Vous ne pouvez pas revenir à quelque chose que Vous avez expérimenté et qui a fait de Vous un Être d’exception. Vous êtes multiple, et Vous savez que Vous êtes à bien des endroits, et cela Vous permet de ressentir que Vous pouvez être ici et ailleurs, que Vous pouvez aussi être ici et bénéficier de ce que Vous êtes ailleurs, à la différence que Vous ne pouvez pas vouloir être toutes vos parties ici. Vous êtes Vous, dans vos particularités dans cette incarnation, qui fait de Vous un Être unique, un Être d’exception, un Être avec ses drôles de façon d’être, et c’est ce qui fait de Vous un Être merveilleux, le Maître réalisé avec ses façons d’être. Et Vous êtes aussi l’Être qui se réalise pleinement dans ce qu’Il Est, sans chercher une unité qui ne se fera jamais.

Alors, mes Amis, il Vous faut aussi prendre conscience que lorsque Nous parlons du « Un », il ne s’agit pas de Vous chercher dans une unité, mais de Vous dire que Vous êtes une partie « du Tout », et que dans « ce Tout » Vous êtes Vous, Vous êtes tout ce que Vous Êtes, et Vous avez à Vous réaliser dans vos particularités, dans votre Souveraineté, en étant le Maître que Vous Êtes, sans ne plus Vous chercher dans tout ce qui fut de tout temps un procédé d’unification ne permettant pas à Chacun d’être parfaitement Lui, en corrélation avec « le Tout », avec «  La Source  ».

Ressentez……………. Ressentez le Maître que Vous Êtes…………….. Ressentez que Vous êtes le Maître ici en réalisation pour Vous-mêmes, et que Vous êtes aussi «  La Source  » qui Vous permet cette réalisation, et cela change tout……………

Pouvez-Vous Vous permettre de le ressentir à d’autres niveaux, sans chercher, sans y mettre une certaine conception : - « Je Suis, et ce que « Je Suis » Me permet d’être ici, et en même temps, Je suis « Tout », Je suis «  La Source  », et en même temps Je Me réalise Moi, le Maître, ici dans la matière pour créer bien des choses, au-delà de toutes conceptions humaines. »….. Et il en est ainsi !

Maintenant, ce que Je Vous dirai, c’est que Vous Vous réalisez en étant Vous, mais aussi en étant «  La Source  » qui œuvre à travers Vous. Et c’est là qu’il y a un amalgame : - « Je Suis, mais qu’est-ce que cela veut dire ? » Et c’est là qu’il est bon de réajuster les choses, et de comprendre que Vous êtes une Emanescence qui évolue selon ce qu’Elle a envie d’expérimenter, selon ce qu’Elle a envie de vivre, selon ce qu’Elle veut comprendre de ce qu’Elle est dans « le Tout » et en même temps, toutes les Consciences œuvrent en Elle pour L’amener dans sa réalisation, lorsqu’Elle est Elle-même en parfaite conscience de ce qu’Elle peut émettre et vivre pour Elle en laissant la Puissance de toutes les Consciences Lui amener ce qu’Elle est en droit de pouvoir manifester, si Elle-même ne se joue pas à Elle-même dans des considérations qui ne L’amèneront jamais à vivre ce qu’Elle est en droit de manifester dans la conscience du Maître qu’Elle Est.

Alors, Vous allez Me dire : - « Et si ces Consciences ne Nous permettent pas de manifester ce que Nous voulons vivre ? » Et Je Vous répondrai : tout dans « La Création » Vous répond, c’est à Vous de lâcher tout ce que Vous avez créé de limitations, et d’être conscients de votre Puissance qui ne connaît pas de limites, qui ne connaît pas ce que Vous maintenez dans vos peurs, qui ne connaît pas votre résistance au niveau de ce qui se pratique dans cette 3D.

Alors, Vous comprendrez qu’il Vous faut être pleinement Vous, en conscience, et ne plus Vous jouer à Vous-mêmes de quelques manières que ce soient. Et c’est ainsi….

…..Pause……..

Prenez une profonde et lente respiration ………….et ne Vous cherchez plus dans tout ce que Vous avez été ici en incarnation, mais prenez-Vous en mains pour Vous réaliser, et tout Vous répondra.

…..Pause……

 Vous avez parfois un besoin de Vous impliquer dans ce que les Autres vivent, font et pensent, et cela Vous amène dans des implications où Vous ne contrôlez plus rien et où Vous jouez Vous-mêmes le jeu du pouvoir, même si votre intention est bonne.

Lorsque Vous ne laissez pas votre propre Conscience s’exprimer et donc « La Source », Vous jouez en quelque sorte le jeu du pouvoir. Alors, il Vous faut accepter que plus Vous serez Vous-mêmes, plus Vous laisserez votre propre Conscience s’exprimer et donc «  La Source  », et plus Vous serez à même de transmettre ce qui doit l’être, sans ne plus être pris à partie dans des énergies qui ne Vous correspondent pas. Et c’est ainsi…

…..Pause……

Prenez une profonde et lente respiration …………et sachez que Vous seuls pouvez Vous voir dans ce que Vous jouez.

…..Pause……

- Moi, Ma , Je rajouterai un extrait du Shoud n° 9 de la série Kharisma du 02/05/2015 où Adamus Nous dit : - « …Le pouvoir est une illusion. Il n’y a pas de pouvoir dans les dimensions pures. Il n’y aucun besoin de pouvoir. Je parle du pouvoir psychologique, du pouvoir mental, et du fait qu’il va continuer à grandir, et à grandir. Les Humains sont accros au pouvoir, plus qu’à toute autre chose, de façons différentes et variées, et parfois même insidieuses. Le pouvoir c’est affirmer que Vous croyez qu’il y a des choses dont Vous avez besoin qui sont à l’extérieur de Vous-mêmes et ce n’est pas le cas… »….

…..Pause……

Prenez une profonde et lente respiration …………et voyez-Vous toujours dans votre façon « d’être ».

…..Pause…..

 Vous avez toujours cru que Vous étiez soit un Homme, soit une Femme, et en cela Vous avez œuvré pour correspondre à cette image. En réalité, Vous êtes les 2, mais le temps a fait que cela s’est voulu être séparé.

Alors, Nous Vous disons que le seul fait de Vous croire Homme ou Femme, Vous amène à ne pas Vous voir dans votre réalité, et en même temps Vous pouvez être en accord de vivre une relation basée sur le fait de vouloir vivre extérieurement une relation qui n’est pas perçue par votre entièreté, et en même temps le ressentir. Alors, cela va Vous demander d’être Vous, en Vous, et de ne pas chercher en l’Autre votre autre partie, mais d’accepter d’être aussi ce que l’Autre est. Maintenant, il y a une chose que Vous devez ressentir, c’est que Vous êtes aussi tout ce que l’Autre est, à la différence que Vous ne pouvez pas L’obliger à être ce que Vous Êtes. Et en cela, il Vous faut aussi accepter que Vous êtes « Un » et que Vous êtes Vous. Ce « Un » n’est pas L’unité dans « le Tout », c’est la conscience d’être Vous, sans Vous dissocier de ce que vous appelez le Féminin et le Masculin. Maintenant, Vous avez aussi à ressentir que Vous ne pouvez pas vivre simplement en Vous accordant avec l’Autre, mais de Vous réaliser Vous, en étant Vous…

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ………et accordez-Vous de ressentir ce que Vous Êtes à d’autres niveaux, sans ne plus Vous croire être ce que l’on a voulu que Vous soyez.

…..Pause…..

 Lorsque Vous êtes en pleine conscience, Vous savez que Vous avez simplement à « Être », et en même temps Vous jouez souvent à vouloir que les choses Vous correspondent, et c’est là que Nous Vous avons dit à maintes reprises : votre propre Conscience ne fait pas de compromis avec l’Humain, Elle ne joue pas dans ce que l’Humain est. C’est donc à Vous « d’Être » simplement, de vivre pleinement ce que Vous avez envie de vivre, d’être présents à Vous, dans la joie, de Vous voir pleinement dans la Lumière et de laisser les Energies Vous servir. Et Vous savez ce que Nous voulons dire, pour Ceux qui œuvrent en continu dans le ressenti de ce que Nous Vous transmettons.

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ………et acceptez de lâcher tout ce que Vous essayez encore de vouloir contrôler dans des compromis qui ne Vous amèneront qu’à des controverses.….

…..Pause…..
- Moi, Ma , Je rajouterai un extrait du même shoud d’ Adamus , et qui complète ce que vient de Nous dire Yosuel , et où Il Nous dit : - « …Cette illumination ne fait pas de compromis. Elle ne fera ni compromis, ni négociation avec l’Humain, en aucun cas. Pas besoin. Elle ne joue pas aux jeux de pouvoir ou aux jeux du mental. Elle est tellement impérieuse qu’Elle sait ce qui va se passer. Cette réalisation ne doit en rien être structurée ou organisée. Elle a juste besoin d’être reçue. Ce n’est pas un objectif pour le « Je Suis ». Elle est si impérieuse qu’Elle est déjà là. Elle veut juste partager cela avec l’Humain. Elle est déjà réalisée, accomplie… »…..

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ……….et lâchez toutes demandes quelles qu’elles soient.

…..Pause…..

 Lorsque Vous êtes simplement Vous, pouvez-Vous imaginer que Vous êtes dans une autre conjoncture qui ne correspond plus du tout à tout ce qui se passe au niveau des cette 3D. Vous êtes alors dans une phase où Vous pouvez, non seulement concevoir que ce que Vous Êtes est en interrelation avec la concordance de ce qui est déjà là, mais sans que Vous le perceviez, sans que Vous puissiez le voir, sans que Vous puissiez même l’imaginer au niveau du mental humain limité, mais Vous pouvez le ressentir à des niveaux où Vous-mêmes en arrivez à voir, d’une certaine façon, ce que cela signifie. Alors, bien sûr, cela Vous amène dans une espèce de configuration qui n’est en rien avec tout ce que Vous avez pu imaginer jusqu’alors, au point que Vous Vous demandez si cela n’est pas de l’irréalité, et si cela ne va pas aller jusqu’à une conception erronée où rien ne peut être conçu de la façon dont Vous croyez que les choses doivent être conçues.

Alors, sachez qu’il y a cette convergence entre « Je Suis », « Je suis là », « tout est là », et cette réalité où tout peut être amené, mais pas comme Vous le concevez, pas comme Vous le cherchez. Et c’est d’une grande simplicité, mais en même temps, comme le dit ce cher Adamus , c’est difficile parce que la conception ne Vous parvient pas comme Vous Vous y attendiez, et encore moins comme Vous la conceptualisiez.

Alors, il Vous faut, non seulement accepter que Vous pouvez être Vous, être ici, et admettre qu’en étant en conscience, tout ce que Vous émettez va amener dans votre réalité ce qui est déjà là, ce qui est déjà prêt, ce qui a toujours été là et que Vous avez toujours cherché. C’est comme une grande expression dans laquelle Vous savez qu’elle existe et qu’elle Vous répond, à la différence qu’elle ne peut pas s’exprimer si Vous émettez une quelconque interférence ne lui correspondant pas. Et c’est ainsi….

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ………et acceptez que Vous allez de plus en plus vers une réalité que Vous ne Vous accordiez pas d’accéder, tant cela ne correspondait en rien à ce que Vous en attendiez.

…..Pause…..

- Moi, Ma , J’ai à cœur, pour faire suite à ce que vient de Nous dire Yosuel , de rajouter un extrait du Shoud n° 10 d’ Adamus de la série Kharisma du 04/07/2015 où Il Nous dit : - « … Il y a de la gravité dans vos émotions. C’est un phénomène exprimant votre passion, votre désir aussi. Il attire ou repousse les choses. Alors Vous le mettez en conjonction avec le magnétisme et l’électronique, les impulsions électriques, de sorte que Vous avez ce faisceau de Lumière, un peu comme le flux de conscience qui vient capter toutes ces énergies, chargées négativement et positivement sous la forme électrique, magnétique et plunk* ; tout à coup, Vous avez la réalité. Soudain, Vous avez la manifestation. Il s’agit juste de le réaliser pour Vous-mêmes, alors c’est là. C’est l’un des plus grands inhibiteurs** de la liberté sur cette planète. Une fois que cela devient une expérience, une expérience libératrice, libérante, Vous commencerez à comprendre comment tout cela fonctionne. La manière dont ces choses se produisent n’est pas un mystère. Tout à coup Vous commencez à réaliser comment Vous affectez tout, comment Vous créez tout… »….

- plunk *c’est comme l’expression tirée d’un flux, mais au-delà du flux de la Lumière. C’est la manifestation sans intervention.
- inhibiteurs **Ralentisseurs ou arrêteurs.

Prenez une profonde et lente respiration ………et ne cherchez plus « ce qui Est », et permettez que cela soit votre réalité, simplement.

…..Pause…..

 Lorsque Vous êtes vraiment en conscience et que Vous savez maintenant que tout peut Vous parvenir, simplement en émettant en Vous ce que Vous voulez voir se manifester, et que Vous n’intervenez plus d’aucune sorte sur un contrôle quel qu’il soit, Vous alchimisez alors ce que vos Scientifiques n’ont pas voulu admettre, c’est que la Science et le Divin interagissent d’une façon à ce que les particules s’expriment et en cela, il Leur est difficile d’admettre, mais cela s’en vient, que les particules réagissent à la Conscience, et que ce que Vous appelez « le Divin » n’est autre que la Conscience Globale dans l’Unité de ce qu’est l’Atome Primordial «  Métatron-Mère Divine  ». Et cela a un effet rétroactif sur tout ce qui se meut, comme les fractales et ce que Vous appelez « la Fleur de Vie ». Et c’est ainsi….

Prenez une profonde et lente respiration ………et ne cherchez pas à comprendre, mais réapprenez à ressentir à bien d’autres niveaux.

…..Pause…..

 Lorsque Vous comprenez que Vous êtes une Puissance et que Vous pouvez créer votre propre réalité, sans même Vous devoir penser à tous les détails, Vous entrez alors dans une conjoncture où Vous pouvez Vous voir pleinement dans la joie d’exister, dans la joie de comprendre qu’en réalité tout est une question « d’Être », tout est une question de lâcher le mental, tout est une question d’Amour de Soi et de « Tout Ce Qui Est ».

Maintenant, cela ne se fait pas simplement en étant, mais aussi en ressentant que Vous êtes « le Tout » et que tout se coordonne, dans la mesure où Vous n’extrapolez pas un devenir basé uniquement sur vos besoins et désirs, mais d’être conscients que tout se manifeste pour Vous et pour l’ensemble, à savoir que si Vous avez l’aspiration de vivre dans une communauté, cela ne pourra être effectif que si Vous-mêmes acceptez de ne rien diriger, de ne rien prendre en charge, et surtout de ne plus Vous impliquer dans quoi que ce soit, mais d’être Vous, dans ce que Vous voulez vivre et faire, en Amour de Vous-mêmes et de tous les Êtres, en sachant que Chacun devra aussi se responsabiliser de vivre en harmonie sans ne plus se devoir à Qui que ce soit.

Alors, pourquoi Je Vous donne cet exemple ? Parce que beaucoup veulent vivre ensemble, sans même savoir si Lui-même est capable d’accepter l’Autre sans aucune intention, sans aucune façon d’être quelle qu’elle soit, et surtout sans y mettre une once de pouvoir.

Savez-Vous que beaucoup commencent à entrevoir une vie communautaire, mais basée sur le contrôle des Uns et des Autres, et cela ne marchera tout simplement pas, jusqu’au jour où Ils comprendront que tout peut être vécu dans l’Amour, le respect, l’harmonie et tout un ensemble d’interactions de partages et d’échanges, sans que les Uns se sentent contraints de quoi que ce soit envers les Autres. Et il fallait que cela soit précisé. Et c’est ainsi…

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ……et ne cherchez plus dans les Autres votre raison de vivre, mais sachez que tout est inter-relié et que tout se meut dans l’Amour et l’équitabilité….

…..Pause…..

- Moi, Ma , pour faire suite à ce que vient de Nous dire Yosuel , Je rajouterai un extrait de la canalisation de «  Le Groupe  » par Steve Rother de Septembre 2016 où Ils Nous disent : - « … Osez vivre et exprimer votre Divinité intérieure qui a toute l’Energie de ce que Vous appelez Dieu. Amusez-Vous comme un Enfant, et accordez-Vous du bon temps. Chacun de Vous peut utiliser ces facultés innées et créer son propre monde - dans son environnement. Lorsque Vous atteignez le niveau où Vous avez créé tout ce qui Vous est nécessaire, Vous pouvez devenir très utile à l’Univers, si tel est votre choix. Ces opportunités sont là, en ce moment… »….

Bien évidemment, lorsqu’Ils disent : - « …qui a toute l’Energie de ce que Vous appelez Dieu … » Nous savons qu’il s’agit, non pas d’un Dieu créé par l’Homme, mais de la Puissance de créativité de l’Atome Primordial Métatron/Mère Divine et que leur expression est pour une compréhension plus appropriée pour tous Ceux à qui Ils s’adressent en général.

Prenez une profonde et lente respiration ………et soyez-Vous, en Vous, et créez votre réalité selon ce que Vous aspirez à vivre, tout en étant conscients que Vous créez aussi l’expansion de « Tout Ce Qui Est ».

…..Pause…..

Prenez une profonde respiration ………… Détendez-Vous……et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……

Nous allons maintenant aborder la rubrique : « Le circuit 13-20-33 » par Yosuel et Métatron .

Vous avez eu la feuille sur le circuit 13-20-33 extraite de la canalisation de Métatron « Alchimie et nécessité du circuit 13-20-33 » de Mars 2010 via James Tyberonn .

Nous allons la lire en Vous demandant de la ressentir au-delà du mental, vraiment au-delà de toute demande de compréhension. Apprenez à ressentir au niveau de votre Conscience «  Vous le Maître-La Source  ».

Le Circuit 13-20-33 :

Le 13-20-33 est une émulsion énergétique qui combine la connectivité entre l’antimatière, la matière et l’éthérique en un amalgame cristallo-électrique créant le son énergétique de AUM. -(qui n’a rien à voir avec le son chanté OM)-

En tant que tel, le circuit 13-20-33 n’est pas seulement le flux fréquentiel optimal nécessaire au fonctionnement idéal de l’aura et à son amélioration, -(et quand on parle de l’aura, ce n’est pas juste le tour autour de l’Être. C’est vraiment toute l’expression de la Conscience Divine dans la Lumière, bien au-delà de tout ce qu’on pourrait imaginer, bien au-delà de la grille Cristalline)- c’est aussi la seule fréquence qui puisse réaliser cela. C’est la clé, et elle est complexe, qui sert de " prise " pour la pleine puissance. C’est alors seulement qu’elle peut véhiculer une immense énergie. Elle démêle et combine différentes formes d’énergie homogènes et hétérogènes en une matrice unifiée compatible qui est capable d’assurer le flux jusqu’au point zéro, le Champ Cristallin de la Mer-Ki-Va. Ce circuit met en œuvre et gère les liens obligatoires entre les 33 composants du champ intégral. C’est en fait le collecteur essentiel qui régule la résonance du réseau et le système de vague en treillis à l’intérieur et à l’extérieur.

Il se définit comme suit :

- 13 représente les 12 couches du Champ Aurique dans la matière éthérique, harmonisées et synchronisées en Unité. Ainsi le12 devient le Un en créant la fréquence de 12+1=13. Cela ne se produit qu’après suffisamment de séjours dans la dualité pour permettre à la conscience de chaque entité d’activer toutes les 12 couches, et de relier et d’activer les 12 chakras primaires de l’aura, et bien sûr l’ADN à 12 brins.

- 20 représente l’activation des couches d’interface de l’aura humaine dans la multi dimensionnalité au sein des domaines de l’Antimatière. Ces couches n’étaient pas facilement accessibles avant que se produise l’ajustement de la grille magnétique.

- La synchronisation du 13 et du 20 met en œuvre le circuit 33. Cela active le circuit qui permet à l’humanité l’expansion totale vers les niveaux de conscience Cristallins non polarisés. C’est là, en vérité, le véhicule qui vous ramène, l’orbite complétée, le circuit parcouru, à la maison. -(c’est-à-dire à la pleine créativité dans ce que Vous Êtes…pas revenir de là où Vous venez, car Vous n’y reviendrez jamais, mais d’être Vous le Maître, la Puissance qui crée dans le nouveau et dans l’expansion de toute La Création)-

La Mécanique de l’Entretien :

Le flux correct du circuit 13-20-33 dépend de certaines activités d’entretien comme nous l’avons dit. Nous décrirons ce qui fait le plus fréquemment obstacle à l’obtention et au maintien du circuit optimal.

Ce qui peut affecter l’intégrité de l’Aura :

• des champs d’énergie opposés • le stress émotionnel • les conflits • l’expansion de l’énergie planétaire • l’attachement de formes-pensées • les voyages aériens. La fatigue physique • les médicaments, l’abus d’alcool, les toxines • les attitudes inappropriées, les problèmes de contrôle, le déséquilibre de l’Ego.

J’ai relevé dans une autre canalisation de Métatron de mai 2016 « La nature et le domaine des Anges » un extrait qui va avec ce qu’Il Nous a dit dans sa canalisation « Alchimie et nécessité du circuit 13-20-33 ». Métatron Nous dit : « …Mais dans le changement ionique du plan terrestre dû à la radiation solaire, les humains sensitifs avancés deviennent beaucoup plus capables d’interaction avec les êtres non physiques. Cela se produit plus facilement dans les énergies de la nouvelle Terre combinées à l’activation des 33 chakras de la Mer-Ka-Na, le Corps de Lumière Cristallin. La Mer-Ka-Na est capable d’absorber plus de lumière et vous permet donc d’avoir une plus grande énergie, comme il devient possible pour vous d’interagir en meilleure synergie avec les dimensions cristallines et le Domaine des Anges. »

Laissez-Vous aller…………. Vous êtes Vous, en Vous, sans penser, sans mental et ressentez ce que Yosuel exprime sur ce circuit 13-20-33 :

-  Yosuel  : Mes Amis, si J’ai à cœur de Vous exprimer ce que notre cher Métatron Vous a exprimé il y a quelques temps de cela et que Vous n’avez pas tenu compte d’une certaine façon, parce que cela était beaucoup trop complexe et en même temps, cela Vous a ouvert une voie vers votre réalisation.

Alors, Je Vous laisserai l’étudier tranquillement en le ressentant, mais surtout en comprenant qu’il s’agit effectivement d’un processus Vous permettant d’aller toujours plus en vibration, lorsque Vous-mêmes aurez atteint la conscience qu’il y a des paramètres à tenir compte quand Vous êtes à même de ressentir ce que Vous Êtes à bien des niveaux.

Ce que Vous avez à comprendre, c’est que lorsque Vous êtes Vous et que Vous acceptez de vivre en conscience, il se passe une émulsion qui irradie tous vos Chakras jusqu’à la Conscience Globale. Et cela Vous confère alors d’entrer en résonance avec le champ vibratoire que Métaton a appelé « AUM », mais qui n’est en rien avec les « OM » que Vous psalmodiez, c’est une résonance que Vous n’entendez pas, mais qui Vous fait vibrer lorsque Nous Vous impulsons. Et cette résonance a un impact sur les 12 Chakras correspondant aux 12 dimensions reliées à la Terre, mais aussi aux 12 brins d’ADN et aux 12 Crânes de Cristal qui alors Vous impulsent une partie de leurs connaissances, selon là où Vous en êtes, et surtout selon votre capacité à intégrer un taux de Lumière Vous permettant d’assimiler ce que Nous appelons « le champ magnéto-électro-spiral » qui Vous amène alors, sans que Vous Vous en rendiez compte, à interagir avec toutes les fractales, toutes les résonances des Maîtres où qu’Ils soient et quoi qu’Ils fassent, mais aussi de pouvoir assimiler toutes les fréquences émises par tous Ceux qui Vous suivent et qui peuvent alors interagir avec Vous à différents niveaux. Et cela Vous demande de cheminer, de vraiment de décider de vivre en conscience, sans rien bousculer.

Ce que Vous avez aussi à ressentir, c’est que Vous progressez vers une réalité qui n’est plus en phase avec cette réalité terrestre, qui Vous demande de lâcher tout dans l’Humain, au point de ne plus Vous rattacher à tout ce qui se pratique, tout en étant là et en côtoyant les Humains. Et c’est en cela que lorsque Vous êtes à même de le comprendre et de décider de le vivre, alors il y a une possibilité pour Vous d’activation des couches qui entrent en émulsion avec la multi-dimensionnalité, Vous conférant de pouvoir transmuter toutes choses au niveau de la matière et de l’antimatière, au point que tout peut être alchimisé, mais encore une fois, lorsque Vous acceptez de ne plus Vous identifier à tout ce que l’Humain est d’une certaine façon dans cette 3D.

Ressentez………..

Alors, il y a une chose que Vous devez accepter, c’est que lorsque Vous êtes à même de pouvoir être en pleine conscience, et que Vous le vivez pleinement, sans ne plus Vous identifier à l’Humain, et que Vous Vous permettez de le vivre, Vous êtes la Lumière incarnée qui permet à toute l’Humanité d’élever sa conscience, mais Vous-mêmes. Vous êtes alors une Emanescence qui avez pleinement activé votre conscience « d’Être », et que Vous pouvez alors interagir avec toute «  La Source  », et Vous acheminer dans ce que Vous Êtes, dans toutes les concordances, dans toutes les inter-dimensions, mais surtout être pleinement ce que Vous Êtes, sans ne plus être assujettis à toutes les attractions quelles qu’elles soient. Et c’est ainsi…

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ………… Détendez-Vous…… et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……

Nous allons maintenant aborder la rubrique : « Le passage de l’Humain Divin »

- > Ma fait un croquis explicatif métaphorique..........

Avant de laisser Yosuel s’exprimer, J’avais à cœur de reprendre certains éléments que l’on a vus dans les sessions précédentes.

Dans ce passage de l’Humain/Divin, rappelez-Vous que l’on avait fait le dessin du tube. Dans ce tube on va prendre conscience que l’on est autre chose qu’un Humain et l’on va commencer à intégrer tous nos aspects, nos parties, à unifier nos parties qui doivent l’être.

Donc, dans ce tube, Je rappelle que tout cela est une métaphore pour amener quelques explications complémentaires sur notre cheminement. Alors, au départ dans ce tube, Nous sommes dans la non-Conscience, et à un moment donné Nous prenons conscience qu’il y a peut-être autre chose et que l’on veut comprendre « Qui On Est ». Donc à ce moment-là, dans le tube, commence le cheminement, il n’y a pas de délais, il n’y a pas de dates, Certains vont le traverser en 6, 7, 10, 20, 30 ans ou dans d’autres vies.

Donc, à partir du moment où il y a une prise de conscience, Nous allons dans ce cheminement ressentir de plus en plus ce que Nous Sommes, et donc Nous allons avancer pour aller au-delà de tout ce que l’on a vécu dans l’humain, jusqu’au moment où Nous en arrivons, d’une certaine façon, à une plus grande conscience de « Qui Nous Sommes », et à ce moment-là Nous sommes amenés à faire des choix, qui parfois sont si difficiles que J’ai créé, pour plus de facilité à comprendre les peurs de lâcher en totalité l’Humain pour vivre totalement en conscience « d’Être », une dune –c’est Moi qui l’ai appelé comme ça- l’histoire du tube c’est Adamus et Je l’ai bien repris, et Moi J’ai créé une dune. Cette dune, c’est comme un passage dans lequel on va être confronté à ce fameux passage de lâcher en totalité l’Humain.

Ce passage, selon certains Êtres va mettre peut-être 4, 5, 10, 30, 50 ans ou plusieurs vies pour être en totale conscience de ce que Nous Sommes en réalité, et de pouvoir vivre pleinement la Lumière incarnée, en sachant que cela demande non seulement de tout lâcher dans l’Humain, mais surtout de ne plus se référer à tout ce que l’on a cru être, à tout ce qui se joue dans cette 3D. C’est une Conscience où tout peut être vécu dans l’Amour de Soi, dans l’Amour Christique, dans l’Amour de Christos , mais encore faut-il que Nous acceptions de vivre dans le plein Amour de Soi, dans la pleine conscience de la Lumière que Nous Sommes où tout peut être crée dans la pleine conscience de la Puissance de créativité qui Nous sert et sert l’ensemble, et ce, rien que par le fait de l’exprimer comme cela Nous est révélé. Et c’est ainsi que Métatron a décidé de Nous enseigner ce qu’est véritablement l’Amour, car comme Il l’a exprimé : l’Amour est une science complexe qui peut être ressentie à différents niveaux dans tous les domaines de La Création, dans l’expression de la plus pure expression de ce qu’est la Vie.

Quand on est en conscience de la pleine Lumière dans Laquelle Nous baignons, on en arrive petit à petit à maîtriser toute la complexité de cette science, et Nous ne sommes plus assujettis du tout dans ce que l’Humain est tout en étant ici et tout en étant sur un autre plan, dans une autre réalité, et en cela, Nous sommes capables par exemple de Nous promener dans les rues sans que personne ne sache « Qui Nous Sommes ». On est capable de faire les boutiques, comme on est capable d’être partout, et en même temps, Nous Nous mouvons dans d’autres états de conscience. Et cela Nous amène à vivre une réalité dépassant tout ce que L’humain est incapable de vivre, parce que Nous pouvons par exemple côtoyer nos Amis Arcturiens , mais aussi être en parfaite adéquation avec les Êtres de la Nature et bien des Êtres ou des Consciences non accessibles aux Humains non-conscients. Et c’est ainsi que Nous vivons une autre réalité qui devient alors notre réalité en tant que Maître incarné. Donc on devient en totalité la Puissance d’un Maître qui crée dans une nouvelle configuration dans l’expansion de « La Création ».

Cette dune c’est un très grand passage, parce que dans cette dune, on va créer de nouvelles peurs que Nous n’avions pas, et on va se donner pleins d’excuses et se mettre des barrières pour ne pas passer, parce que cela fait peur, parce que l’on sait que Nous allons vivre totalement différemment. La plus grande peur, c’est de lâcher l’Humain, complètement, totalement, et c’est pour cela qu’il était important que Vous preniez conscience du circuit 13.20.33. Je l’ai ressenti et lu, pas tous les soirs, mais de temps en temps, pour en acquérir toujours une plus grande compréhension et pour Moi, et pour Vous amener à le ressentir pleinement dans cette session. Il est toujours sur ma table de nuit, et il M’arrive de Me dire : tiens, Je vais Me faire un coup de ressenti du circuit 13.20.33. C’est ce qui M’a amenée beaucoup d’autres compréhensions à bien, bien des niveaux.

Ce que Je voulais M’amuser à Vous dire, parce que ce que Nous Sommes n’est pas représentable, ce n’est pas possible, mais J’ai demandé à Clotilde qu’Elle Nous fasse une copie de cette photo que J’ai trouvée magnifique (photo prise dans une revue scientifique d’une mouvance d’une molécule si diffuse, transparente, très expansive, que J’ai eu à cœur de la prendre comme modèle métaphorique pour exprimer en quelque sorte ce que Nous Sommes bien au-delà de la forme humaine). Il ne faut pas s’y arrêter, bien sûr, mais pour Vous montrer que Vous êtes un petit peu comme ça, mais pas du tout. Ca peut donner un peu un ressenti au-delà de l’Humain. L’Humain Lui, Il veut tout contrôler, Il veut tout savoir, Il veut tout analyser, tout démontrer, et surtout tout amener dans l’humanisation.

-  Jean-Louis  : Les yeux sont où ?

…….Rires de Tous …….

-  Ma  : Comme Je T’aime !..... C’est comme si Nous Sommes, Nous ne bougeons pas, mais notre expression, elle, s’expansion, mais en réalité c’est l’espace-temps qui bouge à travers Nous et qui Nous donne l’impression que Nous Nous mouvons, c’est quelque chose d’intelligent, c’est quelque chose de puissant, et c’est quelque chose qui est au-delà de votre corps et de cette réalité. C’est comme si Vous Vous imaginiez que dans toute La Création Vous étiez à la fois quelque chose de microscopique, et à la fois une Conscience capable d’être partout, et en même temps, cela Vous confère d’être la Puissance qui, lorsque Vous lâchez tout dans l’Humain, peut engendrer toutes choses selon ce que Vous, Vous voulez créer pour vivre tout ce que Vous avez envie de vivre, simplement en l’impulsant dans l’instant, et en le ressentant comme une vérité où Vous permettez, sans rien faite d’autre « qu’Être », que cela Vous réponde !

Ca amène les fractales dans cette réalité en permettant au Maître que Vous Êtes de laisser s’en venir les choses lorsque Vous les exprimez en votre Cœur. C’est très, très limité en mots, en expressions, mais déjà ça Vous amène une certaine approche, et avec ce cheminement, cette Conscience « d’Être », en allant au-delà de l’Humain, Vous êtes à même d’aller au-delà de cette réalité 3D, Vous êtes au-delà ! Ce que Vous Êtes est la Puissance infinie qui, si Vous La vivez, va Vous amener à comprendre ce qu’est le circuit 13.20.33 et faire le choix de vivre pleinement en conscience de ce que Vous Êtes en réalité.

Et J’avais trouvé une image sympathique pour comprendre ce qu’est en fait la programmation de la conscience de masse (photo d’un visage avec en superposition sur le visage un quadrillage de programmes informatiques). J’avais trouvé qu’elle était très parlante métaphoriquement de ce que l’Humain est, ici, avec la conscience de masse, avec tous les programmes, avec tous les implants qu’on Lui a imposé. Et lorsque Vous Vous permettez de ressentir que Vous êtes au-delà de l’Humain dans la véritable conscience « d’Être », dans la Puissance de la Conscience « du Tout », alors Vous allez permettre à votre « Vous-Le Maître-La Source » de s’exprimer à travers Vous, l’Humain, et de pouvoir vivre autre chose tout en accédant à ce circuit 13.20.33.

Et en réalité, Vous permettez à l’une de vos expressions de Vous impulser ce que Vous êtes en droit de ressentir au niveau de « La Source » et de laisser interagir votre chant Divin qui Vous donné et que Vous ressentez comme étant Vous et à la fois l’impulsion que Vous êtes aussi le Maître ici en incarnation. Ce chant Divin que Vous recevez comme par exemple : Emaliah , MaA , Linéah , etc, etc… est en quelque sorte votre propre Emanescence, mais en même temps, Vous êtes Vous, ici en incarnation, et Vous n’êtes pas qu’une Conscience, Vous êtes aussi « La Source », Vous êtes multiples. En même temps, toutes vos expressions peuvent s’exprimer en Vous en Vous insufflant ce qu’Elles sont à même de Vous permettre de Vous guider, en sachant que c’est toujours « Vous-Le Maître » ici en incarnation qui aspirez à vivre et ç créer votre réalité en tant que Maître incarné, en sachant que Vous pouvez alors réapprendre à tout transcender, et surtout la matière, et vraiment générer bien des choses et vivre en totalité une autre réalité.

Lorsque Vous atteignez un niveau de conscience en Vous, un niveau puissant de ce que Vous Êtes, c’est là que prend toute l’importance de ce que Adamus , où même dans nos sessions, il Nous est dit : Vous êtes un Être unique, Vous devez Vous réaliser, Vous êtes le Maître ici. Lorsqu’à un moment donné, Tous n’y arriveront pas, mais Vous y arriverez au fil des vies, à un moment donné, lorsque Vous comprenez que Vous êtes une Puissance, que Vous êtes la Lumière, que Vous êtes issus de «  La Source  », que Vous êtes multiples, et qu’en réalité Vous ressentez qu’en Vous il y a la résonance de la pleine Lumière, sans ne plus être affectés par tout ce qui est l’Humain, alors il se passe une chose rarissime, mais qui va prendre de l’ampleur au fil du temps, c’est que Vous devenez Vous-mêmes, l’Humain, au niveau de votre conscience humaine un nouveau Maître dans une toute nouvelle Puissance, et c’est ce qui fait que peut y arriverons, parce qu’il faut avoir eu le courage de dépasser tout ce qui se joue en le ressentant au-delà de toutes les injonctions, et surtout au-delà de tous les jeux quels qu’ils soient. Alors, à un moment Vous savez que Vous Vous acheminez vers l’état Christique dans la pleine Puissance de Christos , et alors Vous recevez un nouveau nom qui est un nouveau chant dans toute « La Création ». C’est là que prend toute la Puissance dans la Profondeur de ce qu’est le Maître ici.

Voilà vraiment ce que Je tenais à Vous préciser. C’est vrai que J’avais pris plein d’images, parce qu’on pourrait dire aussi : c’est « la Création » infinie, mais il ne faut pas s’arrêter à des images. D’ailleurs, tout ce que Je Vous montre, tout ce que Je Vous dis, n’y pensez plus ! C’est pour Vous aider, mais ne Vous y arrêtez pas, ne le conscientisez pas, parce que Vous allez encore enfermer ça dans des petites cases, et le mental et l’Humain aiment bien tout formater. C’est quelque chose qui Vous permet de ressentir quelque chose qu’on va Vous enseigner de plus en plus en profondeur et subtilement, mais il ne faut pas s’y arrêter, simplement : - « Je ressens, Je comprends un peu mieux, un peu plus en profondeur, et Je Me permets « d’Être ». Je Me permets d’être là. Je Me permets d’impulser, Je ne pense plus, Je ne donne plus de crédit à toutes mes pensées limitantes et interférentes. Je laisse mon «  Moi-La Source  » s’exprimer à travers Moi. »….

Et à chaque fois il y aura toujours un ressenti plus profond en Vous. Donc, Je prends des métaphores, Je prends des exemples, Je prends des dessins, mais c’est pour Vous aider à ressentir, mais ne Vous y arrêtez pas, ne commencez pas à construire des nouvelles cases. C’est infini ! C’est ressentir, c’est Vous ! C’est la connaissance intérieure.

J’avais aussi beaucoup aimé cette autre image comme métaphore dont l’expression indique une expression infinie d’expansion dans ce que Vous émettez avec Amour, avec le Cœur, en Amour de Vous-mêmes, et elle représente comme dans laquelle «  La Source  » répond dans la multiplicité d’émulsions vibratoires amenant les fractales à se mouvoir au-delà de son champ plasmique. J’avais beaucoup aimé cette couleur bleue, parce que dans toutes les vibrations qui sont émises, et c’est encore une métaphore pour Vous dire que lorsqu’il n’y a pas d’interférence, comme une plaque noire par exemple, ou quelque chose de sombre, et bien c’est fluide, ça ne va pas que linéairement, ça va aussi dans tous les sens. On pourrait représenter cette image dans tous les sens, partout, et tout est fluide et tout répond dans une formidable, comme l’a dit Métatron dans les Effusions, symphonie harmonique ! Tout est symphonie harmonique !

C’était important, Je voulais Vous le dire. Quand Nous arrivons à cheminer dans ce tube, à ressentir tous les aspects de Nous, toutes les croyances, toutes les peurs, et que Nous ressentons de plus en plus ce que Nous Sommes, Nous commençons à pénétrer dans la dune, et dans la dune Nous avons des petites attractions du tube. On est dans la dune, mais on a des petites attractions, on n’est pas totalement dans la dune, et ces petites attractions, Nous permettent de Nous maintenir, tout en étant en conscience, encore dans l’Humain, parce qu’on ne veut pas lâcher des choses dans l’Humain, à cause encore de bien des peurs, et puis, petit à petit, on va lâcher certaines peurs, et on arrive au sommet de la dune, on commence à être de l’autre côté de la dune et à un moment donné on va lâcher cette peur de passer de l’Humain au Divin, et là, on va se retrouver à la sortie de la dune près à faire le pas définitif dans La Lumière –ce sont des métaphores- mais on va avoir des attractions dans la dune, pour ne pas être complètement dans la Lumière, et il y a des petites injonctions, des peurs, des choses que l’on va recontacter ou même créer, jusqu’au jour où on va tout lâcher et se re-trouver dans la Lumière.

Dans cette Lumière, alors contrairement, par rapport à ce que J’ai ressenti et vécu, donc, contrairement à ce que l’on Nous dit : - « Vous êtes un petit Enfant, puis après un Ado, et Vous Vous acheminez vers l’Adulte qui est le Maître. »…

Et bien Moi, Je dirai le contraire. Je dirai que lorsque l’on passe le pas dans la Lumière, en sachant que l’évolution ne s’arrête jamais, mais quand on en arrive à cet état d’Humain au Divin, Je dirai qu’ici, dans la conscience « d’Être », on est comme le petit Enfant. Je ne dis pas que ça va Nous amener à l’état d’Adulte, au contraire, on est le petit Enfant qui va découvrir ce qu’est la Puissance de la Lumière, comment Il va créer sa réalité, créer dans d’autres mondes, créer bien des choses, et au fur et à mesure qu’Il va découvrir cette Puissance de la Lumière, Il va devenir au sein de cette Lumière, au sein de cette Conscience de la Lumière, l’Adolescent qui a pris de plus en plus de connaissance intérieure au sein dans la Lumière incarnée, et puis après l’Adulte, qui est le Maître réalisé qui va vivre pleinement ce qu’Il Est et se réaliser en totalité, tout étant comme un Enfant qui s’amuse, parce que quand Vous êtes vraiment conscients de la Lumière incarnée que Vous Êtes, que Vous créez votre propre réalité, que Vous interagissez avec tous les mondes, avec tout ce qui existe et dans toutes les dimensions, et bien Vous avez toujours cet enfant en Vous qui s’amuse, qui découvre, qui s’amuse, qui rit, qui découvre en permanence, et c’est ce que J’ai ressenti de très fort et de très puissant.

Donc quand on arrive de plain pieds dans la Conscience « d’Être », c’est comme si on débute la re-connaissance, qui est en Nous pourtant, de ce que Nous Sommes dans la Lumière, et de ce que Nous allons interagir avec cette Lumière, cette Puissance et cette force de créativité. Il est donc important de comprendre et de ressentir en Soi que lorsque que Vous comprenez, que Vous ressentez que Vous êtes la pleine Lumière, que Vous êtes une Conscience « du Tout », que Vous êtes une Emanescence Divine qui est bien au-delà de ce corps humain, dans cette Puissance, votre corps est partie intégrante de la Lumière. La Lumière ne connaît pas tout ce qui se joue au niveau de cette 3D, Elle ne connaît pas le déséquilibre. Lorsque Vous ressentez que Vous êtes partie intégrante de cette Lumière, pouvez-Vous ressentir alors que vos cellules y répondent, et qu’en cela Vous pouvez être en parfaite corrélation avec le fait que tout interagit dans la résonance de tout ce qui vibre au niveau de cette Lumière.

Il y a aussi une chose que Je tenais à réajuster, car entre la session dernière et celle-ci, il M’est arrivé d’avoir des entretiens avec certains Êtres de notre Groupe, et il s’est avéré qu’il y a eu des choses qui n’ont pas été comprises, parce que lorsqu’on Vous dit : l’Humain ne crée pas, et bien certains Êtres M’ont dit : - « Mais on Est, et on laisse faire « La Source », on ne fait plus rien ! »…

J’ai dit : mais il y a quelque chose qui n’a pas été bien compris et ressenti. En Vous, avec votre conscience humaine Vous impulsez ce que Vous voulez vivre et voir se manifester et «  Vous-Le Maître-La Source  » y répond. C’est Vous le Maître ici en incarnation qui a le désir de créer dans le nouveau, sur la nouvelle Terre, et à bien des niveaux, c’est Vous ici. Votre «  Vous-Le Maître-La Source  » ne va pas, par exemple, Vous dire : - « Tu vas vivre dans un immense yacht au milieu de l’Atlantique tout seul ! » C’est comme si Vous disiez à votre «  Maître-La Source  » : Tu crées tout ce que Tu as envie de créer à ma place. Non, c’est Vous le Maître ici ! C’est Vous qui voulez vivre ce que Vous avez envie de vivre. Ca, il faut le réajuster, parce que J’ai l’impression que ça été très mal compris. Vous êtes avec votre conscience humaine le Maître qui impulse ce que Vous voulez vivre, et votre «  Vous-Le Maître-La Source  » va y répondre si Vous n’émettez aucune interférence. Vous accueillez ce qui s’en vient. Vous le façonnez à votre façon, l’agrandissez, le magnifiiez, et ainsi Vous créez une nouvelle réalité, et Vous impulsez autre chose que Vous voulez vivre et voir se manifester pour Vous, etc., etc., et Vous êtes à ce moment-là le Maître qui créez.

Voilà, Je tenais à ce que ce soit réajusté, mais c’est bien qu’on ait parfois certains petits échanges pour réajuster ce qui doit l’être.

-  Ama Luna  : Sauf si ce n’est pas en accord !

-  Ma  : Là où Tu en es, ça ne peut être qu’en accord, de toute façon ! Et puis, par exemple, Tu peux impulser Toi ce que Tu veux voir se manifester, et d’une certaine façon, il va peut-être y avoir quelque chose qui va s’en venir à Toi qui va peut-être être différent et la Tu diras : - « Wouaw, mais c’est ça ! »…

-  Ama Luna  : C’est vraiment ça !

-  Ma  : C’est vraiment ça ! Moi, Je l’imaginais comme ça parce que, voilà, c’est ma conscience qui l’a impulsé selon mon inspiration sur ce que J’ai à cœur de vivre et de voir s’en venir à Moi, mais là ce qui M’en vient, c’est différent, mais c’est vraiment ce qui Me correspond, et donc qu’il en soit ainsi pour tout !

-  Amanayah  : La manifestation n’est pas forcément ce que Nous en attendions, mais cela Nous correspond toujours.

-  Ma  : Voilà, mais qui Nous correspondra toujours !

-  Clotilde  : J’ai une petite question sur la conscience…sur mon mental !

-  Ma  : Oui.

-  Clotilde  : Donc notre mental ça devient notre allié à un moment donné ?

-  Ma  : Le mental, on en a besoin, on ne peut pas l’éradiquer, c’est une partie de Nous !

-  Clotilde  : Donc quand on crée, on crée à partir de son mental…

-  Ma  : De la conscience, car Tu es consciente de ce que Tu veux vivre et voir se manifester, et à ce moment-là, Tu impulses une réalité que Tu ressens, et c’est ce qui fait que les choses vont bouger à bien des niveaux. Donc, avec ta conscience, Tu vas imaginer ce que Tu veux vivre et voir se manifester, les mots étant limités, on va dire imaginer, mais dans le concept humain, imaginer c’est un peu rêver, alors qu’au niveau de la création, quand on dit imaginer, on le ressent et on le vit en Nous comme une réalité qui n’est plus du domaine de l’imagination ou du rêve, mais qui est notre réalité, et comme on le vibre, on le ressent, c’est fort, c’est notre réalité, c’est une vérité, à ce moment-là, comme il n’y a aucune interférence, «  La Source  » répond, toutes les choses se mettent en place pour Nous, c’est l’alchimie !

-  Clotilde  : C’est un mélange d’Humain et de…

-  Ma  : Je dirai que c’est Toi l’Humain qui impulse ce que Tu veux vivre et le «  Toi-Maître La Source  » dont Tu permets que sa pleine Puissance interagit en Toi, alors les particules son en mouvance pour répondre puisque Tu Es aussi «  La Source  »….

-  Linéah  : Tu le ressens et Tu le vibres.

-  Ma  : Souvent les Êtres de Lumière l’appelle le mental Divin !......... Donc, ressentez…….. Yosuel va s’exprimer sur ce passage de l’Humain au Divin, d’après ce que J’ai voulu exprimer.

-  Yosuel  : Alors mes Amis, ce passage est quelque peu difficile, et très peu le passeront dans cette vie, mais beaucoup se détacheront de bien des choses dans l’Humain. Alors pourquoi ce passage est-il si difficile ? Parce qu’il faut accepter, et ce n’est pas des moindres, de ne plus Vous identifier à l’Humain quel qu’Il soit, cela veut dire : - « Je suis capable « d’Être » et de ressentir en permanence ce « Être », sans ne plus être affecté par quoi que ce soit, et surtout sans ne plus jouer aucun jeu. »….

Et c’est là que beaucoup ont de la difficulté à ne pas jouer, c’est tellement éloquent de jouer sur tout ce que l’Autre peut faire, dire et émettre. C’est tellement éloquent de laisser son mental émettre des choses en rapport à ce que l’Autre peut être et qui Nous dérange, et c’est tellement éloquent de faire des choses que l’Autre ne fait plus. Cela Vous étonne ? Et pourtant bon nombre d’entre Vous qui se disent être en conscience font, parce qu’Ils n’arrivent pas à lâcher totalement l’Humain et cela Les amènent à jouer.

Alors, Je dirai : Vous êtes dans une conjoncture où Vous ne pouvez plus Vous référer à ce que Vous étiez, et en même temps, Vous Vous cherchez. Vous ne savez pas exactement ce qu’est « Être », Vous en avez un aperçu, Vous ressentez bien des choses, et même pour Certains, Vous Nous entendez, mais Vous n’êtes pas totalement dans le « Être », et c’est ce que Ma a accepté et qu’Elle a dépassé chaque fois que Nous Lui avons dit : - « Tu crois « Être », mais Tu n’es pas totalement dans le « Être ». » Et c’est là qu’Elle s’est permise d’aller toujours plus en profondeur, et même lorsqu’Elle croyait être dans le « Être », jusqu’à ce qu’Elle se permette de ressentir ce que ce « Être » est.

Alors, il ne faut pas Vous démoraliser, n’acceptez pas de Vous démoraliser, mais acceptez que Vous êtes en chemin et que ce « Être » est dépourvu de toute identification quelle qu’elle soit. Vous ne pouvez pas vouloir Vous targuer « d’Être » et de jouer encore à des jeux sur ce que l’Autre est ou émet. Vous ne pouvez pas vouloir « Être » et ne pas lâcher certaines choses dans l’Humain. Vous ne pouvez pas vouloir « Être » et fuir d’une certaine façon ce « Être », mais Vous êtes des Êtres merveilleux, Vous êtes en chemin, Vous cheminez, Vous avez la volonté d’aller dans la conscience de ce « Être ». Déjà Vous n’êtes plus les Humains que Vous étiez, déjà Vous rayonnez une Lumière qui est maintenant perçue, et Vous êtes des Êtres que Nous affectionnons. Et c’est ainsi…..

…..Pause……

Prenez une profonde et lente respiration ……….et sachez que Vous seuls pouvez ressentir en Vous ce que ce « Être » est, et nul ne peut Vous y amener.

…..Pause……

Prenez une profonde et lente respiration………… Détendez-Vous……..et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……

Nous allons maintenant aborder la rubrique « Le dépassement de l’injonction à être ce que Nous croyons de ce que l’on attend de Nous ! »

-  Ma  : Permettez-Vous de ressentir, pas de mental, ne cherchez pas à comprendre…. Permettez-Vous de ressentir et de dépasser cette injonction…..

Moi, Ma , J’ai à cœur de partager avec Vous ce que Saint-Germain M’a aidé à dépasser le 17/04/2015 sur ce que Je n’arrivais pas à ressentir de ma tenace croyance à attendre d’Eux quelque chose que Je devais en réalité lâcher, pour comprendre et ressentir ce qu’est en réalité le Maître que « Je Suis ». Alors que Je Me trouvais dans une totale incompréhension dans ce que Je vivais, Saint-Ge rmain s’est adressé à Moi en ces termes, ce qui M’a permis enfin de ressentir ce que J’avais bien de la difficulté à ressentir : - « Tu as vécu le paroxysme de ce que Nous T’avons amené dans un plan, à aller chercher au-delà de ta détermination à être ce que Tu Es, en T’amenant à vivre ce paroxysme de la confrontation avec ta propre détermination à ne plus être assujettie à notre prédominance, pour être ferme dans ce que Tu Es et pour être ferme dans ta propre Lumière. Et c’est ainsi. »…..

Et c’est là que J’ai lâché de M’en remettre à Eux et de M’affirmer Moi en tant que Maître incarné qui crée ma réalité, qui vit pleinement ce que « Je Suis », tout en étant avec Eux dans une conscience d’échanges, d’Amour, de joie, d’humour tout en acceptant qu’Ils puissent Me guider sans que cela ne M’empêche d’être pleinement Moi, et de vouloir vivre tout ce que J’ai à cœur de vivre dans cette expérience de l’Humain Divin, et tout en étant ce que « Je Suis » dans la pleine conscience de ce que cela veut réellement dire dans l’instant de la permanence, parce que tout est en interaction, tout est relié, mais rien ne doit être imposé, et Nous n’avons pas à vouloir Nous en remettre à Qui que ce soit, mais de vivre en Conscience, de Vous affirmer, et surtout dans la pleine conscience que Nous sommes une Puissance qui peut créer notre réalité, sans ne plus être dans l’injonction de Nous en remettre totalement à Eux ou à Qui que ce soit.

…..Pause……

-  Yosuel  : Alors, mes Amis, à la suite du témoignage de Ma , Je Vous dirai que beaucoup ne vivent pas pleinement ce qu’Ils Sont, parce qu’Ils croient qu’Ils doivent s’en remettre en totalité à ce que Nous Sommes, comme si Nous attendions d’Eux une totale implication dans ce que Nous voulons qu’Ils soient et qu’Ils fassent, parce que beaucoup croient encore que leur réalité ne peut être que ce que Nous attendons qu’Ils fassent dans cette réalité.

Alors, il Vous faut accepter que Vous pouvez être pleinement Vous, et faire les choix que votre Cœur émet si ceux-là sont en concordance avec ce que Vous aspirez à vivre, et uniquement ce que Vous aspirez à vivre, mais en sachant que Vous devez être aussi en conscience que tout a un impact sur tout, et que Vous œuvrez aussi, et pour Vous, et pour l’expansion de la nouvelle Terre.

Vous ne pouvez être Vous et vouloir vivre des frasques qui Vous amèneraient dans des injonctions contre nature. Vous seuls pouvez être pleinement en conscience de ce que Vous Êtes et de ce que Vous avez à cœur de vivre pour Vous, en intégrité et dans votre Souveraineté. Et cela devait être redit. Et il en est ainsi…

…..Pause……

Prenez une profonde et lente respiration ……….et ne Vous cherchez plus à travers Nous, mais soyez-Vous, en conscience, et écoutez-Vous dans la pleine conscience de ce que Vous Êtes.

…..Pause……

-  Ma  : Prenez une profonde et lente respiration ………… Détendez-Vous…… et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……

-  Yosuel  : Alors mes Amis, on Vous a un peu bousculés. Vous avez ressenti bien des choses, et Je peux Vous dire que Nous Tous ici présents, où qu’Ils soient, de quel qu’horizon Ils viennent, Nous avons chanté votre gloire parce que Vous avez ressenti des choses qu’il Nous était difficile de Vous amener à ressentir et que Vous Vous êtes permis de ressentir. Il y a eu une explosion de joie, Vous avez libéré beaucoup de choses. Vous n’êtes pas encore un sous neuf, mais presque ! Vous êtes de plus en plus en conscience, et cela Vous a éclairé un peu plus subtilement, encore un peu plus profondément sur ce que Vous Êtes.

Je Vous aime, et Je Vous suis de très près, et ce fut une joie pour Moi d’être présent pour cette grande partie où Vous Vous êtes ouverts encore bien plus à ce que Vous Êtes.

-  Ma  : Nous allons maintenant aborder notre rubrique habituelle « Libérations » : Qu’est-ce qui Nous maintient encore en partie dans le fait de ne pas pouvoir être pleinement Soi, en Amour de Soi, et dans la compréhension de toutes choses ? - 3 éléments ont été sélectionnés par Yosuel que Nous allons ressentir et vouloir dépasser :

-  Yosuel  : Permettez-Vous d’être, de ressentir, sans chercher à comprendre…..


- > 1er élément  : Qu’est-ce qui Vous amène encore à ne pas vouloir lâcher vos pensées non-créatrices ? :

……Pause….

Vous avez peur qu’en Vous octroyant « d’Être » sans penser, Vous allez perdre la faculté de tout analyser. Et c’est là que Vous Vous perdez en conjonctures de toutes sortes, parce qu’en réalité, accepter que le mental peut simplement être, sans Vous chercher dans toutes les pensées qu’il Vous suggère, est quelque chose que Vous ne Vous octroyez pas par peur de ne plus être dans votre façon d’être humaine que Vous affectionnez d’une certaine façon. Vérifiez chaque fois que Vous pensez, si cela vient de votre propre Conscience ou de votre façon d’être dans l’Humain. Et c’est ainsi..…

……Pause….

Prenez une profonde et lente respiration ………et sachez que Vous seuls pouvez décider de ne plus donner forme à vos pensées lorsque celles-ci ne sont pas dans l’Amour que Vous Êtes.

……Pause….


- > 2ème élément  : Vous êtes partiellement en conscience, et en même temps, Vous jouez encore à l’Humain, pourquoi ?

……Pause….

Pouvez-Vous accepter que cela Vous arrange, parce que Vous avez encore besoin de Vous identifier à quelque chose que Vous ne voulez pas totalement lâcher. Et c’est là que Vous Vous fourvoyez à vouloir perdurer dans quelque chose qui ne Vous amène pas à ressentir à d’autres niveaux ce que Vous êtes à même « d’Être » et de vivre pour Vous, parce que cela est quelque chose que Vous avez peur de vivre, tant cela n’est plus en corrélation avec tous les Êtres que Vous côtoyez. Et c’est maintenant à Vous de faire vos choix, sans ne plus croire que cela Vous empêchera de vivre ici en incarnation ce que Vous avez envie de vivre, mais d’être dans une conscience où plus rien n’est ce que Vous avez été, et en même temps, cela Vous confère d’être Vous et de ne plus rien subir. A Vous de décider maintenant ce que Vous voulez réellement vivre et faire pour Vous réaliser autrement que ce que Vous avez été. Et c’est ainsi…

……Pause….

Prenez une profonde et lente respiration ………et regardez comment Vous Vous comportez dans votre quotidien, et faites en sorte de Vous voir tels que Vous êtes et tels que Vous aimeriez être.

……Pause….


- > 3ème élément  : Vous accédez de plus en plus à une conscience plus élargie, et en même temps, Vous Vous retenez dans la peur du changement, pourquoi ?

……Pause….

Je Me suis déjà exprimé en ce sens, et en même temps J’aspire à Vous démontrer encore et toujours que Vous n’êtes pas objectifs, parce que Vous aimez encore et toujours jouer à l’identification humaine. Vous aimeriez vivre en conscience, mais cela Vous demande tellement « d’Être », qui n’a plus rien à voir avec le concept Humain que cela Vous dérange au point de ne pas Vous permettre de lâcher le mental et de le laisser croire encore qu’il est une conscience qui peut gérer votre quotidien. Nous avons partiellement fait la prise de conscience que le mental avait acquis la croyance qu’il était devenu une conscience qui pouvait s’exprimer comme il le voulait, mais peu l’on réellement comprit, et peu se sont accordés le droit de refaire cette prise de conscience pour vraiment intégrer le mental dans la pleine conscience « d’Être ». Et c’est là que Nous voyons combien il y a Ceux qui veulent réellement le changement, et Ceux qui ne s’accordent pas ce droit, par peur de ne plus être à même de tout diriger, de tout analyser, de tout contrôler par le biais du mental conscient.

……Pause….

Prenez une profonde et lente respiration ………et décidez pour Vous ce que Vous décidez maintenant pour vivre ce que Vous aspirez à vivre.

……Pause….

-  Ma  : Prenez une profonde respiration ………… Détendez-Vous……et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……

-  Yosuel  : Alors mes Amis, Vous avez encore compris combien il y avait des limitations, des freins, des objections, mais surtout des peurs à être complètement en conscience « d’Être ». Ne Vous en faites pas, Vous cheminez, Vous avez cette volonté, Nous Vous tenons la main, Nous ne Vous lâchons pas si Vous perdurez à aller toujours de plus en plus en profondeur pour Vous permettre « d’Être ».

Je Vous aime, Je Vous suis de très, très près. Détendez-Vous…. Ce que Vous avez ressenti et acquis dans cette première partie de session, permettez-Vous de le vivre sans ne plus le lâcher et cela commence par le temps de votre pause goûter !

Je Vous retrouverai bientôt ou même en soirée si cela est votre choix. Je suis présent à Vous, Je ne Vous lâche plus, Je Vous aime ! Oh Be Ahn à Vous les Amis !

-  Tous  : Oh Be Ahn à Toi Yosuel .

-  Navoael  : Namasté.

-  Yosuel  : Namasté mon Ami.

************* Pause goûter *****************

2ème partie  :

-  Ma  : Vous Vous laissez aller…….. Vous êtes Vous, en Vous, en votre espace, Présence………

……Pause………

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience, en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement……… Présence à Soi, sans mental, sans aucune interférence……….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience, en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement………

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience, en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement……. Présence « Je Suis »……… Je suis ce que « Je Suis », Je suis ici……….. Conscience « d’Être » dans l’instant présent………

……Pause…………

-  Ma  : Je vais maintenant laisser Arzael s’exprimer. Il va Vous amener à ressentir ce qu’est la Puissance du Maître et ce que Vous ne voulez pas encore dépasser.

-  Arzael  : Mes Amis, Je Vous salue. Je suis ce que Je Suis, Arzael l’un des Elohim les plus influents, les plus remarquables, et dans ma joie « d’Être » de Vous enseigner. J’ai à cœur de Vous amener à ressentir la peur d’accepter ce que Vous Êtes.

Alors mes Amis, Je vais Vous demander, sans que Vous y réfléchissiez, sans que Vous ne contrôliez rien, quoi que ce soit : qu’est-ce qui Vous empêche d’accepter d’être ce que Vous Êtes ?...... Permettez-Vous d’être dans l’instant, d’être Vous, en Vous, avec Vous, ne cherchez rien… : - « Je Suis et Je Me permets de l’être. »….…..et à l’instant même Vous laissez émerger ce qui peut contrarier votre affirmation………..

……Pause…………

MaA , peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous, ça Nous concerne Tous !

-  MaA  : Il n’y a rien qui Me contrarie, alors J’avoue que Je ne vois pas ce qui M’empêche d’être vraiment totalement ce que « Je Suis ».

-  Arzael  : Laisse-Toi aller………… Ne T’affirme plus dans les anciens modèles, Tu lâches tout…… : - « Je ne veux même plus Me maintenir dans ce que J’ai cru qu’était la condition « d’Être ». Je lâche tout. C’est comme si Je mettais les pendules à zéro. Je ne cherche rien, Je Me ressens en ma Profondeur, et là Je laisse émerger ce qui peut-être n’était pas accessible. »….

-  MaA  : C’est peut-être la peur de ne pas découvrir « Qui Je Suis » vraiment, et de ne pas y arriver.

-  Arzael  : Qu’est-ce que Tu en penses ?

-  MaA  : Ce que Je ressens, c’est plutôt ça, c’est…J’ai peur de ne pas totalement réaliser « Qui Je Suis ».

-  Arzael  : Qu’est-ce que Tu en penses ?

-  MaA  : Ce que J’en pense ? C’est que c’est nul ! C’est idiot !.... (Rires)…….

-  Arzael  : Alors accepte cette partie ! Elle était très prenante, comme une injonction pour ne pas Te permettre justement « d’Être » : - « Je n’ai plus à Me retenir dans des croyances et des suggestions dans lesquelles Je Me suis focalisée et qui M’empêchaient d’accéder à une profondeur que Je ressentais, mais c’était un ressenti superficiel, non profond, non dans la conscience véritable de ce que c’est que « d’Être »….. . Ne cherche rien, ne cherche pas à comprendre ce qui est dit : - « Je Suis, et Je Me permets de le ressentir….. « Je Suis », et Je n’y mets plus d’obstacles….. « Je Suis », et Je lâche tout ce que J’ai cru qu’était l’état « d’Être », la Conscience du Divin, car Je Me suis freinée dans certaines perceptions que J’avais acquises comme une vérité non interchangeable….. Je ne Me retourne plus sur tout ce que J’ai compris pour y accéder….. Je ne Me retourne plus sur ce que J’ai cru être une vérité…… Je Me positionne à l’instant même dans ce que « Je Suis », sans ne plus y mettre de conditions, sans ne plus Me chercher outre mesure, sans ne plus Me voir d’une certaine façon, sans ne plus Me comparer à l’ancien, à tout ce qui a été dit, à tout ce que l’on Nous a enseigné. Je suis Moi, Je suis la Lumière incarnée, Je suis ce que « Je Suis », et en mon point de fusion, Je Me permets enfin de ressentir ce que J’ai réellement eu peur de ressentir, et qui va bien au-delà de tout ce que Je Me suis permise de ressentir jusqu’à présent…… Je ne Me cherche plus au travers de quelque chose que J’avais pris pour acquis. Je lâche tout………. Tout est à nouveau fluide, et tout Me parvient dans le nouveau. Je n’ai plus à Me référer à quoi que ce soit. Je n’ai plus à chercher à comprendre « Qui Je Suis » au travers de bien des choses, Je peux simplement M’instruire dans ce que Je Me permets « d’Être » maintenant, en sachant que cela M’apportera une compréhension plus exponentielle où n’interfèrera nullement cette conscience « d’Être » que Je Me permets d’être maintenant…… Je n’ai plus à Me chercher outre mesure dans bien des choses, et Je ne Me réfère plus à tout ce que les Autres vivent. Je ne Les prends plus en charge, Je ne M’implique plus, Je les laisse être. Quelles que soient mes relations les plus chères, les plus intimes, les plus amicales, Je ne M’implique plus dans ce qu’Ils se donnent le droit d’expérimenter, mais J’accepte d’être Moi, le Maître ici, et de vivre en conscience que Je suis le Maître, et que Je n’ai plus à Me chercher au travers de tous Ceux qui se donnent le droit de faire des expériences qui ne Leur correspondent pas, mais qui sont pour Eux une façon de comprendre ce qu’Ils ont eu peur de dépasser, d’accéder. Cela ne Me concerne plus, cela n’a plus à M’empêcher d’être pleinement Moi, et Je comprends combien toutes mes implications M’ont maintenue d’une certaine façon dans la retenue à être Moi-même en conscience « d’Être », le Maître incarné. »….. Et il en est ainsi ma chère Amie !

Et pour Vous Tous, acceptez de ne plus jouer aux jeux de retenues pour justifier de ne pas être pleinement Vous, en Conscience, et de vivre en tant que Maître qui peut changer sa réalité, qui peut aller de l’avant, qui peut s’ouvrir à autre chose… : - « Je n’ai plus à M’amuser avec Moi-même dans des jeux où Je sais qu’ils ne Me mèneront à rien, mais où J’ai eu encore envie de jouer pour ne pas lâcher totalement l’Humain, car J’ai peur de totalement lâcher l’Humain qui est ma référence, qui est quand même ce que Nous sommes ici en incarnation, qui est quand même ce que Nous sommes ici sur cette Terre, et Je ne peux pas lâcher cet Humain. »…..

Alors c’est une partie de Vous qui a peur d’être totalement Vous, totalement dans le ressenti de la Puissance que Vous Êtes, parce que cette Puissance, Elle fait peur. Elle fait peur dans le sens où Vous pouvez tout transcender, tout alchimiser, mais Vous apprendrez petit à petit au fil de temps que Vous pouvez être le Maître qui transcendez toutes choses sans ne plus être dans le pouvoir, l’abus et manipuler Autrui, mais de ressentir que cette Puissance peut Vous amener à jouer avec la matière dans la joie « d’Être », dans le service auprès de cette Humanité, sans ne plus être pris à partie par tout ce qui se joue, par tout ce qui se fait encore au niveau de cette université de dualité, et comme l’a dit mon Confrère et Ami Yosuel , Vous rentrez de plain pied dans « l’université de la Réalisation » en tant que Maître incarné. Et il en est ainsi !

C’était mon intervention. Je Vous salue, Je Vous dis à la prochaine fois, et c’est vraiment une joie pour Moi de Vous enseigner, de Vous aider à aller toujours de plus en plus en profondeur en Vous-mêmes, de Vous mettre face à ce qui Vous empêche d’être Vous, et d’accéder à une plus grande vue de ce que Vous Êtes et de votre Puissance.

Bonne soirée à Vous, Je Vous aime, Je Vous adombre de tout mon Amour. Recevez………. Et il en est ainsi les Amis ! A bientôt donc !

- Tous : Namasté Arzael  !

……..Pause……

-  Ma  : Prenez une profonde et lente respiration ………… Détendez-Vous, et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……

-  Elabel  : Mes Amis, Je Vous salue, Je suis ce que Je Suis, Elabel , en service pour cette Humanité. Alors ce fut une joie pour Moi de venir à votre rencontre, de Vous ressentir, de ressentir les futurs Maîtres. Quand Je dis des futurs Maîtres, cela ne veut pas dire que Vous n’êtes pas des Maîtres, mais Vous ne le vivez pas encore totalement en conscience, et c’est pour cela que J’ai décidé de venir Vous enseigner. Je ne dis pas que ce fut un choix facile, parce que Nous ne pouvons pas prédire l’avenir, Nous pouvons simplement ressentir ce qui éventuellement peut s’expanser ou être d’’une certaine façon intercepté par tant de peurs que le Maître peut préférer perdurer à expérimenter dans l’Humain, à se jouer à Lui-même, et revenir dans une autre ou d’autres vies pour dépasser ce qu’Il n’a pas accepté de dépasser, ou ce qu’Il ne veut pas accepter de comprendre et de ressentir au-delà de la conscience de masse.

Alors quand J’ai ressenti qu’il y avait une possibilité que ce Groupe aille au-delà de toutes les injonctions, de la majorité des peurs, de toutes les facéties que le mental peut amener chaque Être à ne pas vouloir Lui permettre de concevoir de vivre en tant que Maître. Alors quand J’ai ressenti qu’en réalité, il y avait la possibilité d’amener ce groupe de Maîtres à être vraiment en conscience, alors Je Me suis précipité. Il fallait que ce soit Moi et pas un Autre. Il fallait que ce soit Moi pour que Je puisse M’exprimer en profondeur dans ce que J’ai à cœur de Vous dire, bien que les mots soient limités, tout ce qu’il y a de plus tangible dans le fait de vivre en conscience, dans le fait d’amener la Puissance Christique, dans le fait d’amener la Puissance Métatronique, et dans le fait de combiner toutes les concordances possibles et inimaginables pour qu’une Conscience puisse émerger définitivement de l’épaisseur de l’involution.

Cette phase de l’évolution qui est en marche, elle demande d’émerger de l’involution en en passant par toutes les conditions les plus difficiles qu’elles soient, de ce qui a amené un Être à aller au point de fusion le plus dense de l’involution, afin d’émerger pas à pas, graduation par graduation, jusqu’au point de fusion le plus sublime, le plus profond, le plus lumineux de l’évolution. Alors il fallait que Je l’exprime, il fallait que Je le dise, parce que Vous avez dépassé tant de strates, tant de points de focalisation dans la matrice de l’involution, que Vous en êtes arrivés à pouvoir maintenant cheminer avec plus de joie, plus de conscience, plus de fluidité.

Alors maintenant que Je Me suis exprimé dans ce que J’avais à cœur de Vous dire, et bien Nous continuons. Et il y a une chose que Vous devez ressentir à l’instant même et Vous le savez, sans le chercher, sans le contrôler, simplement en étant Vous dans votre ressenti : qu’est-ce que Vous ne voulez pas encore admettre ?..... Qu’est-ce que Vous ne voulez pas encore admettre pour dépasser certaines injonctions que Vous ne voulez plus vivre ?..... Mes chers Amis, où est le bas blesse de votre incapacité à « Être », dans ce que Vous ne voulez pas admettre pour être un peu plus Vous-mêmes ?....... Certains d’entre Vous vont le ressentir très facilement, les Autres, ne cherchez pas, laissez-Vous aller, soyez simplement Vous, Présence………et laissez venir……………

…….Pause………

Clotilde , ma très très chère Amie, peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous !

-  Clotilde  : Quelle est la question ?

-  Elabel  : Qu’est-ce que Tu ne veux pas admettre et qui T’empêche « d’Être » d’une certaine façon, qui T’empêche d’aller au-delà de ce que Tu as peur pour être un peu plus Toi-même ?

-  Clotilde  : C’est une bonne question !

-  Elabel  : Je ne Te le fais pas dire ! Ne cherche pas, lâche tout…. : - « Je Suis… et Je Me permets de ressentir sans rien contrôler…… Je laisse émerger cette partie pour l’accueillir. »…..……. N’aie pas peur de laisser émerger, mon Amie !........

-  Clotilde  : Je ne sais pas quoi répondre… Ce que Je ressens, c’est une émotion, une forte chaleur au niveau du plexus, quelque chose qui est entrain de se…comme un tourbillon…quelque chose qui sort ou qui essaie de sortir du moins… Je ne sais pas quoi répondre…

-  Elabel  : Qu’est-ce que cette émotion T’amène à ressentir ?

-  Clotilde  : Il y a des peurs derrière tout ça…

-  Elabel  : Ressens mon Amie…. Ne cherche rien… : - « Je ne peux pas admettre que Je puisse être une Divinité incarnée. Cela n’est pas concevable pour un Humain qui a tant souffert, qui a tant marné, qui a vécu tant de choses, qui a été bafoué, qui a été perverti, qui a été dans le plus sombre qui soit. Cela ne peut pas être l’expérience d’un Être Divin. Comment le pourrait-Il, puisque le Divin est Amour, Lumière. Il est la Puissance Divine, et Il ne peut être en aucun cas le jeu de toute cette noirceur. Cela est incompatible ! »…..

Accepte qu’il y a une partie de Toi qui Te joue à Toi-même pour ne pas que Tu puisses ressentir que tout est Divin, et que de tout temps les Maîtres sont venus, comme Moi-même, et ont vécu des choses très difficiles, car lorsqu’on s’immerge dans la densité, dans les basses fréquences, dans la noirceur de l’involution, on est vite happé par tout ce qui Nous interfère, par toutes les nourritures énergétiques, par toutes les injonctions, par toutes les couvertures les plus sombres qui Nous empêchent de vivre en Conscience, sans oublier que Nous en passons, une fois la naissance vécue, par l’oubli de « Qui Nous Sommes ».

Alors cesse de croire qu’un Être Divin, qu’un Maître ne peut pas venir en incarnation dans la densité et vivre tout ce que Tu as vécu. Car lorsqu’un Maître va au-delà de tout ce qu’Il a vécu, va au-delà de toute cette densité, va au-delà de tout ce qui est préconisé au niveau de cette 3ème dimension pour asservir les Êtres, pour maintenir les Êtres sous le joug de Ceux qui croient avoir le pouvoir sur cette planète, de Ceux qui ont mis en place tout un système que vos sociétés contrôlent, alors Je peux Te dire que le Maître grandi et acquiert une compréhension de tout ce qui est l’ombre, et alors Il peut se glorifier de pouvoir ressentir dans l’Amour tout ce que cela veut dire, et tout ce qu’Il est à même de transcender, et d’émerger définitivement de la noirceur de cette densité.

Il fallait que cela soit redit. Ne crois pas que les expériences de la matière concernent que des Êtres sans importance, sans être en conscience, mais que tous les Êtres sont des Emanescences Divines de « La Source », et qu’il Leur faudra un jour accepter de reprendre le chemin du retour sur Soi, du retour à la conscience « d’Être », du retour à la source de « Qui Ils sont ».

Alors accepte de ne plus Te jouer à Toi-même dans ce genre de croyances pour justement ne pas faire le pas d’aller au-delà de cette densité et de Te voir sous un jour nouveau, de Te voir dans ta Lumière, et d’accepter enfin que Tu puisses créer ta réalité, au-delà de tout ce que Tu as vécu, au-delà de ce qui existe, au-delà de ce qui se joue, de ce qui se pratique… : - « Je Suis et Je l’accepte enfin…. « Je Suis », et Je vais au-delà de tout ce que J’ai vécu…. « Je Suis », et Je ne Me joue plus à Moi-même, et dans ma Présence, dans ma Lumière, en conscience, J’impulse ce que J’ai à cœur de vivre et de voir se manifester. Je ne Me joue plus à Moi-même, dans le style : cela ne marche pas, cela n’est pas une réalité, cela ne concerne pas les Humains, cela ne concerne pas cette réalité humaine, et cela n’est pas ce que « Je Suis »….. J’intègre à l’instant même ces injonctions…………et J’accepte enfin de pouvoir être en confiance totale en ce que « Je Suis », afin d’aller même au-delà de cette confiance, et de ressentir que le Maître que « Je Suis » Est, et sera de toute éternité, et que dans ce qu’Il Est, Il sait et ressent que tout est là ! »…….

Sois courageuse mon Amie, ne Te laisse pas déborder par des inconditionnels retours de l’Âme dans tout ce que Tu as vécu, dans tout ce que les Autres Te balancent, dans tout ce que les Autres veulent Te détourner de ta voie. Affirme-Toi, sois-Toi et Nous T’accompagnons. Et Je voulais personnellement Te le dire, car Je suis très proche de Toi, et Nous y reviendrons.

-  Clotilde  : Merci !

-  Elabel  : Je Te salue et Je Te dis à bientôt ! Surtout, surtout, ne déroge jamais de ce que Tu Es en réalité, et qui est bien loin de ce que Tu as cru être. Laisse les Autres être, ne Te préoccupe pas de tout ce qu’Ils peuvent dire, ne Te laisse pas influencer un seul instant, et dès que Tu Te laisses aspirer dans un travers, respire, recentre-Toi… : - « Je Suis et Je dépasse. Je vais au-delà. »……

Demande notre aide, car à ce moment-là, ce n’est pas que Tu T’en remets à Nous, mais c’est que Tu as le désir de Te re-trouver Toi en tant que Maître, conscience « d’Être ». Et il en est ainsi, et il fallait que cela soit précisé !

Mes Amis Vous avez ressenti ces injonctions, ces peurs, ces croyances, ne tombez plus dans ces pièges, Vous n’avez plus à les subir. Octroyez-Vous le droit de Vous poser, d’être avec Vous, dans le calme, Vous avec Vous, pour pouvoir toujours plus vivre en Conscience, sans Vous laisser totalement déborder. Vous ne pouvez pas cheminer sans Vous octroyer des moments, tous les jours, et même la nuit, à être en Vous, avec Vous dans le calme intérieur, sans rien faire, sans rien rechercher, « Être », être là simplement. Cela Vous permettra toujours de ressentir ce que Vous Êtes et de Vous aider à Vous re-trouver dans les moments les plus difficiles. Et il en est ainsi mes Amis !

Recevez mon adombrement……… Recevez ma toute Puissance……… Recevez à l’instant même la compréhension de ce qu’est un Maître qui peut être ici, en ce corps, et vivre au-delà de tout ce qui se joue dans cette 3D……… Acceptez-le…….. Permettez-Vous de le vivre………. Permettez-Vous de dépasser tout ce qui Vous freine et qui Vous fait peur pour être pleinement en Conscience. Et il en est ainsi mes Amis !

Regardez toujours en Vous ce que Vous Êtes. Regardez avec vos yeux Divins, sans rien chercher, sans y mettre aucune interprétation, mais regardez-Vous dans l’Amour que Vous Êtes. Regardez-Vous dans toutes les facettes de la Lumière qui comprend tout, et qui se reflète en Elle-même dans toutes ses facettes, pour se voir dans sa Grandiosité qui comprend « Tout Ce Qui Est », toutes les expériences, qui comprend tout ce que Vous Êtes et que Nous Sommes. Et il en est ainsi les Amis chéris ! Je Vous retrouverai la prochaine fois.

Vous avez compris une chose que Je tenais à cœur de Vous dire et de Vous faire ressentir, et Je M’en glorifie, glorifiez-Vous de cette compréhension subtile ! Ayez de la compassion pour Vous-mêmes, et n’émettez plus rien qui puisse interférer votre choix de vivre en Conscience. Et il en est ainsi ! A bientôt donc les Amis !

-  Tous  : Merci, Namasté Elabel  !

-  Ma  : Namasté Elabel , à bientôt !... Prenez une profonde respiration ………… Détendez-Vous, et restez simplement un instant en étant Vous……………..

……..Pause……

-  Elayeh  : Mes Amis, mes Amis, mes Amis…

-  Tous  : Elayeh , Elayeh , Elayeh ...

…..Rires de Tous ……

-  Navoael  : Reconnu !

-  Elayeh  : Bon cela s’améliore ! Alors Je ne M’annonce pas, « Je Suis »… Je suis ce que « Je Suis », le Maître de tout temps, le Maître de toutes époques, le Maître qui enseigne sous le nom très connu de Adamus-Saint-Germain  ! Mais à ce Groupe puissant, à ce groupe France, mon nom-chant, onde de trésor et d’Amour…..

-  Jean-Louis  : Je peux venir cirer tes pompes !

-  Elayeh  : Toi mon Ami, Je ne Te dirai rien !

-  Jean-Louis  : Eh bien Je ne Te cirerai pas les pompes, voilà !

-  Elayeh  : Si encore J’en avais ! Comment Tu dis déjà Ma  ? Ah oui, Ils sont rigolos !... Alors mes Amis, ce petit intermède amusant fait bouger les énergies. Riez, riez, amusez-Vous, c’est ce que Vous devez vivre en permanence. On n’aime pas les Groupes qui sont lourds, tristes, affligés…..

-  Navoael  : Ca existe ?

-  Elayeh  : …avec la tête dans les genoux !

………Rires de Tous ……….

Vous devez être Vous dans votre joie. Bon bien sûr, il y a des choses qui sont moins amusantes, mais qui sont nécessaires pour que Vous alliez au-delà de ce que Vous ne Vous permettez pas « d’Être », de ce que Vous retenez, de ce que Vous ne voulez pas comprendre, admettre… Ah oui, mon Ami Navoael Je suis d’accord ! ( Navoael soufflait)

-  Navoael  : J’aurai un mot à dire !

-  Elayeh  : Ah, et quel est-il donc ?

-  Navoael  : Alors….

-  Elayeh  : Sois bref mon Ami !

-  Ama Luna  : On a dit un mot !

-  Navoael  : Alors, si J’ai quelques secondes, Je Me tais, Je Me garde pour une autre fois… Si on Me donne un peu plus de temps, Je vais pouvoir exprimer quelque chose que Je crois tenir la route ! Nous sommes dans des Groupes, il y a des Personnes qui sont là depuis des années, et Toi ( Ma ) Tu connais le chemin de longues dates, on est toujours renvoyé à nos peurs : pourquoi Vous avez peur, pourquoi Vous ne dépassez pas vos peurs ?... Je crois que la première chose qu’il serait peut-être bon, c’est de Nous apprendre peut-être le chemin pour qu’on puisse avoir un peu plus d’Amour pour Soi, quand on vient d’une vie où on a pris des coups de pieds dans le cul ! Rien que ça, rien que ça, parce qu’il y a pire que ça, donc s’apprendre à s’aimer déjà, c’est déjà un énorme…comment dire, il faut déjà dépasser ça, et puis en plus, et enfin, en même temps, apprendre à pouvoir entrer en confiance en Soi, car dans le Groupe, si Elayeh Me parle, si Yosuel Me parle…Je dis ok, ok, ok, c’est bon Je lâche tout, et quand Je Me retrouve tout seul, ah, comment Je Me démerde là ? Comment Je fais ? Il faut que pour avancer que J’utilise des recettes, pas des combines, mais il y a des procédures à suivre, tout ça, et là la grande créativité, la grande légèreté, c’est comme un soufflet, ça redescend.

Alors voilà, Elayeh J’ai beaucoup d’Amour pour Toi, dans les Shouds Je rigole et Je pleurs en même temps, ou Je pleure en riant ou Je ris en pleurant, voilà, mais pour Moi, ce qui coince, c’est sans aucun doute de ne pas être sur un chemin où on puisse peut-être Me donner quelques recettes pour retrouver le chemin que l’on peut se porter à Soi-même, car ça été honteux : comment s’aimer à Soi-même, on devient orgueilleux, on fait, on fait, bon, alors on retombe dans la culpabilité. Ce n’est donc pas ce chemin-là… Il y a ça, et puis comment faire émerger la confiance en Soi quand on a été bafoué, trompé, spolié de partout, voilà…et pas forcément que dans une seule vie, hein. Moi, J’ai eu mon lot, mais tout le monde a son lot, et puis Je n’ai pas le talent d’un Shakespeare, le talent d’un Merlin….

Alors, J’ai été long, mais ça faisait longtemps que Je voulais quand même soulever cette question, parce qu’il y a comme une sorte de terrorisme intellectuel : - « Toi, Tu n’es pas capable encore de Te faire confiance. Qu’est-ce que c’est que ce bordel. » Voilà…. ( Navoael s’exprime théâtralement)….

-  Ama Luna  : Tu devrais faire du théâtre.

……Rires de Tous ….

-  Navoael  : Je fais une petite…Je théâtralise un peu, mais J’avais besoin de le faire. Merci de M’avoir permis, et J’étais trop long, Je M’en excuse…voilà !

-  Ma  : Un Maître ne s’excuse pas ! Laisse-Toi aller………. Sois-Toi avec Toi, ici, en ton Cœur…

-  Ama Luna  : Ça a été une tirade !

-  Ma  : Laisse-Toi aller….… Prends une profonde respiration ……

-  Elayeh  : Alors mon Ami, Je Te tire ma révérence ! Ah, il fallait qu’elle sorte cette colère !

-  Navoael  : Ce n’est pas la mienne ! Ce n’est pas que la mienne !

-  Ma  : Cela T’appartient de tout droit. Moi, Je ne Me sens pas concernée, ce n’est pas la mienne !

…..Rires de Tous ……

-  Navoael  : Je suis abandonné, Je suis tout seul !

….. Le Groupe réagit en s’amusant……

-  Ama Luna  : Tu fais ton Caliméro, ça suffit oui (en riant) !

-  Elayeh  : Merci ma chérie Ama Luna , Je n’ai pas osé dire qu’Il jouait son Caliméro, mais Tu l’as dit !.....

Mon Ami, ressens…….. Tu avais besoin d’exprimer ce que Toi Tu n’arrives pas à ressentir encore en Toi, mais Tu as cette volonté. Si Tu ne lâches pas le morceau, Tu y arriveras ! Que crois-Tu que Tous Ceux qui sont présents ici et qui ont cheminé depuis quelques années, crois-Tu qu’Ils y sont arrivés par un claquement de doigts ? Mais Ils ont persévéré, Ils ont cru en Eux, et mon Ami, il n’y a pas de recette ! Le Divin est ce que Tu dois Te permettre d’accepter en Toi. Il y a beaucoup d’interférences qui se manifestent par le biais du mental, et bien sûr de la conscience de masse. Il y a un certain enfermement dans lequel toutes les Consciences ont été prises. Si Nous décidions comme ça de Vous y extirper, que ferais-Tu ? Tu ne le comprends pas, Tu ne le ressens pas. Tu serais alors dans des alléluias, une vie chanteresse, et qu’est-ce que Tu ferais quand Tu Nous reviendrais ? Et bien, de Toi-même, Tu déciderais de revenir immédiatement pour comprendre ce que Tu Es, en dépassant toutes tes injonctions, tes peurs, tes croyances, tes souffrances et J’en passe et des meilleures.

Et en plus de l’autre côté, quand Tu reviendrais, Tu Nous engueulerais en Nous disant : mais qu’est-ce que Vous avez fait ? Je n’ai rien compris Moi de ce que « Je Suis », et maintenant il faut que J’y retourne ! Il Te faut accepter mon Ami, d’aller Toi-même à la rencontre de Toi-même en ton Cœur, en ton espace, de vivre dans la joie « d’Être » en l’instant, d’aimer cette vie, de l’accepter, de regarder tout autour de Toi la beauté de chaque chose, de faire ce que Tu as envie de faire, de T’octroyer le droit de sourire à la vie, d’aimer cette vie, et de vivre enfin pour Toi, Toi à chaque instant, Toi en Amour de Toi-même, en Amour de Soi-même.

Cela ne veut pas dire un concept que Tu cherches, cela veut dire : - « Je suis bien, Je suis Moi, Je suis dans l’instant présent, et Je ne Me permets plus de Me dévaloriser. Je ne Me permets plus de Me retourner sur passé. Je ne Me permets plus de croire que Je suis un moins que rien. Je n’émets plus aucune pensée de dévalorisation, de sous-estimation, de petitesse, ou de quoi que ce soit qui ne soit pas la Grandeur de ce que « Je Suis »….

Chaque fois que Tu es en joie, chaque fois que Tu ris, chaque fois que Tu as de l’humour, chaque fois que Tu es Toi, Tu es en Amour de Toi-même. Ne cherche pas quelque chose de spécifique, accepte de vivre enfin pour Toi. Il n’y a pas de recettes précises, il y a le fait de ne plus retomber dans toutes les injonctions et les peurs dans la soumission de Qui que ce soit… : - Je suis Moi, Je Me re-connais en tant que tel, et J’accepte de vivre enfin ce que « Je Suis » pour dépasser tout ce que Je ne Me suis pas permis de vivre, et d’accepter d’aller au-delà de tout ce que J’ai vécu, et de Me prendre en main, sans peur de ce que ce monde est. »….

Et le paradoxe, sans peur de ce que Tu Es de notre côté… : - « J’ai peur de ce qu’est ce monde, et J’ai peur de ce que « Je Suis » de l’autre côté. Où Je Me situe ? »….

Accepte enfin d’être Toi…… Accepte de passer de petits moments en Toi…… Et cesse ton bavardage intérieur. Tu verras qu’à un moment donné, Tu Te sentiras bien mieux, et que Tu pourras envisager les choses autrement. Tu as de la colère parce qu’il y a une partie de Toi qui a vécu tant de choses, et Tu Te dis maintenant : - « J’ai envie de vivre autre chose. J’ai envie de vivre en confiance de Moi. J’ai envie de vivre dans le ressenti qu’il y a d’autres possibilités. »….

Mais mon Ami, c’est à Toi de décider d’aller à la rencontre de Toi-même, de passer tous les jours des moments en paix. Décide d’aller marcher dans la nature, sans penser, sans mental, regarde l’émerveillement autour de Toi, comme Tu ressens l’émerveillement en Toi. Et lorsque dans les moments où Tu ne penses pas, où Tu ris, où Tu blagues, arrête-Toi, et là Tu dis : - « Mais c’est ça l’état d’être dans la joie, c’est ça être Soi, en Amour de Soi-même. Ah, Je Me vois tel que Je suis dans cet instant, et bien Je vais décider de le vivre. »…….

Accepte enfin de vivre ce que Tu Es…….. Accepte enfin de vivre pour Toi…….. Accepte de ne plus Te poser de questions, et vois la vie autrement………. Ne Te réfère plus à ton passé ; et Tu veux que Je Te dise mon Ami : il fallait bien que Tu la sortes ta colère. La prochaine fois, Tu peux aller aussi au sommet d’une montagne et puis hurler, Tu verras, ça fait du bien !

-  Navoael  : Oui, merci Elayeh  !

-  Elayeh  : Je T’aime et Je suis présent à Toi !

-  Navoael  : Je T’aime, et Je lèverai mon verre de vin rouge à ta santé avec Ama Luna et autres Amateurs de vin rouge ! Plein d’Amour à Toi.

-  Ama Lun a : Tout à fait !

-  Navoael  : Et plein de gratitude aussi, merci !

-  Elayeh  : Ce sera une joie pour Moi de trinquer ! J’ai toujours aimé le bon vin, et Je le revendique !

-  Jean-Louis  : Comment Il va faire ? Il n’a pas d’yeux, Il n’a pas de pieds, et Il boit du vin !

……….Eclats de rires de Tous …………

-  Ma (avec amusement) : Parce qu’Il rentre en Toi, et Il vit ce que Tu Es, donc au moment où Tu bois ton verre, Il le boit aussi !

-  Elayeh  : Toi, Tu Nous amuseras toujours cher Maître Jean-Louis  !... Alors mes Amis, Je vais faire une petite prose : « Je Suis »… Je M’aime… « Je Suis » et Je M’aime… « Je Suis » et Je ne Me retourne plus… « Je Suis » et je Me permets de vivre ce que « Je Suis »…et là tout d’un coup, il y a un os. Quel est-il ? Quel est cet os qui émerge après ces belles affirmations ?................. Et bien justement mon Ami Jean-Louis  !

-  Jean-Louis  : Et bien Je dirai : J’ai peur, c’est trop beau pour Moi !

-  Elayeh  : Je l’avais ressenti, et il fallait que Tu l’exprimes !

-  Ma  : Et Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous !

-  Elayeh  : Tu as peur de comprendre, et surtout de ressentir, que Tu n’es plus du tout ce que Tu as cru être, et que tout ce que Tu avais envisagé de vivre sur cette Terre d’une certaine façon, que tout ce que Tu croyais qu’il fallait s’imposer dans une société où Tu devais prendre ta place, où Tu devais Te montrer dans ce que Tu voulais apporter aux Autres, tout ce que Tu as cru qu’étaient les sciences, le monde moderne, tout ce que Tu as étudié, tout ce que Tu as cru qu’il fallait s’impliquer pour changer un peu les choses, pour améliorer le quotidien, pour aider les Autres, ou pour comprendre ce qu’est cette vie, qu’est-ce qu’est cette vie dans bien des aspects, ou même parfois dans tous ses aspects. Tu sais maintenant que Tu n’y trouveras pas les réponses à ton existence, que Tu ne trouveras jamais ta réalisation, et qu’il Te faut maintenant accepter le changement total et radical dans lequel Nous Vous préparons, dans lequel Nous Vous guidons, et dans lequel mon Ami, Tu as peur maintenant de T’investir et de prendre ce virage à 190°, Tu peux aussi dire 360°, peu importe !

-  Jean-Louis (avec humour) : Moi, Je ne veux pas Me retrouver Muezzin en Afghanistan quand même !

-  Elayeh  : C’est Qui qui parle ?....

……Rires de Tous ….

-  Ama Luna  : Se retrouver quoi ?

-  Jean-Louis  : Muezzin, c’est le Type qui crie dans les Minarets.

-  Ama Luna  : Ha !

-  Ma  : Comment T’as dit ?

-  Jean-Louis  : Muezzin.

-  Ma  : Ha ! Je ne connaissais pas.

-  Elayeh  : Alors si Je comprends bien, Nous Vous enseignons Tous les Amis, pour qu’à un moment donné Vous partiez dans tous les sens à être Muezzin !

……Eclats de rires de Tous  !........

-  Ama Luna et Jean-Louis  : En Afghanistan….

-  Ama Luna  : Il y a mieux, ça c’est sûr !

-  Jean-Louis (en riant) : Et c’est pour ça qu’on a peur !

-  Elayeh  : Décidemment, Je Me demande comment Vous ressentez ce que Nous Vous enseignons ? J’ai beau chercher, J’ai beau ressentir, Je ne vois pas qu’est-ce que J’ai pu dire comme conneries pour que Vous croyez que Nos enseignements Vous amènent….

………Eclats de rires de Tous ...et commentaires humoristes sur le sujet….

-  Ama Luna  : Ca appartient à Jean-Louis , Je n’ai jamais dit ça, ça ne M’est jamais venu à l’esprit !

-  Elayeh  : Alors mon Ami !

-  Jean-Louis  : Oui, restons sérieux !

-  Elayeh  : Jamais !

………Eclats de rires de Tous …….

-  Elayeh  : Après ce moment de divertissement, Je Te dirai : va au-delà de toutes tes peurs ! Permets-Toi de ressentir que Tu puisses vivre autrement, différemment, sans ne plus T’impliquer comme Tu l’as cru que Tu devais l’être auparavant dans un monde qui est en transmutation et qui au fil des siècles à venir, va devoir totalement changer de cap. Alors n’attends pas tout ce temps, décide-le maintenant pour Toi. Décide pour Toi que dans cette vie, même si Tu y arrives au bout d’un certain temps, décide que dans cette vie Tu puisses connaître la Puissance de la Lumière que Tu Es, que Tu puisses vivre autre chose, mais ne T’attache plus à rien, n’envoie pas non plus tout bouler, chemine pas à pas en Toi. Permets-Toi de Te poser tous les jours sans penser, simplement être là, ressentir, ressentir ce que Tu Es, cela T’apparient maintenant.

Tu as vécu bien des vies où Tu T’es cherché. Tu as vécu bien des vies avec des hauts et des bas, maintenant dans cette vie-ci, affirme-Toi dans ce que Tu Es, et surtout ouvre la porte grande ouverte en ton espace, en Toi-même. Ne Te mets plus de barrières, n’érige plus de murs pour ne pas Te voir réellement dans ce que Tu Es. Balance-Moi tous tes interdits, tes limitations, et surtout toutes les injonctions par rapport à tout ce qui se pratique dans ce monde, et de tout ce que l’on attend de Toi. Alors ne joue pas non plus les révolutionnaires, cela ne Te servirait pas, et Tu serais même montré du doigt. Reste-Toi, en Toi, dans ta Lumière, laisse-Nous œuvrer à travers Toi. Sois dans ta joie, ne T’implique pas dans ce que sont les Autres, dans ce que vivent les Autres, dans les misères des Autres, dans les souffrances des Autres. Fais ce que Tu as à faire, fais-le en Amour de Toi-même et de tous les Êtres, mais reste-Toi, reste dans ta pleine Lumière, ressens ce que Tu Es, décide ce que Tu as envie de vivre, de créer, et laisse «  le Maître-La Source  » s’exprimer en Toi.

Nous allons Tous reprendre les mêmes termes, avec bien sûr nos petites caractéristiques à Chacun, mais maintenant le mot d’ordre est lancé. Vous devez accepter de Vous re-trouver, d’aller en Vous, et de décider ce que maintenant Vous avez envie de vivre au-delà de tout ce que Vous avez vécu. Les choses Vous sont simplifiées. Ma n’a pas vécu cette simplification. Pour Vous il y a des conjonctures qui sont prêtes si Vous décidez vraiment et réellement de vivre en conscience de ce que Vous Êtes. Ces conjonctures, elles se peaufinent, elles se précisent, elles sont toujours de plus en plus améliorées pour Vous faciliter les choses, sans les faire à votre place, on est bien d’accord ! Mais si vraiment Vous Vous affirmez en Vous, si vraiment Vous décidez de vivre en Conscience, de vivre le Maître que Vous Êtes, alors Vous bénéficierez de ces conjonctures, et il fallait que Je le précise, que Je le dise, même si Yosuel l’a déjà dit auparavant, Je Me targue de Vous le redire.

Alors mon Ami, comment Te sens-Tu ?

-  Jean-Louis  : Depuis la colère de Raoul , beaucoup mieux ! Merci Raoul …et après ces paroles aussi.

-  Ma  : Oui, puisque cela fait, à différents niveaux, bouger beaucoup, beaucoup de choses en Chacun, et ça permet des libérations, des compréhensions, des intégrations…

-  Elayeh  : Et bien mon Ami, Je T’attends !

-  Jean-Louis  : En Afghanistan ?

………Eclats de rires de Tous …….

-  Elayeh  : En Toi-même !...De Maître à Maître…

-  Jean-Louis  : Ah bon !

-  Elayeh  : Et même Je Te dirai : de temps en temps Tu peux Te poser, tout seul, Tu es en Toi, J’arrive, Tu mets deux verres !

-  Jean-Louis  : Yes !

-  Elayeh  : Jamais de piquette, attention mon Ami ! J’ai connu les plus grands vins de cette Terre !

-  Jean-Louis  : Le doliprane !

-  Ama Luna  : Au secours…dur, dur… Champagne !

……..Rires de Tous …..

-  Elayeh  : Ah, Il Me rappelle Moi d’une certaine façon dans ma dernière vie !

-  Jean-Louis  : Comment être crucifié !

………Eclats de rires de Tous …….

-  Elayeh  : Alors mon Ami, cela Je les ai tous évités, Ils n’étaient pas sur mon chemin !

-  Navoael  : Alors 2 verres !

-  Une Participante  : Et c’était laquelle sa dernière vie ?

-  Ma  : En tant que Saint-Germain en incarnation…

-  Jean-Louis  : Un vrai boulevard.

-  Ma  : …parce que des emprunts de corps, Il en a fait depuis, et Il en fait toujours…

-  Elayeh  : Oh, si ce n’était qu’un boulevard…

-  Ama Luna  : Il vaut mieux ça qu’une impasse !

-  Amanayah  : Ou une ruelle…

-  Elayeh  : Une petite impasse, mais il y a une partie de Moi qui l’a vécue pendant 100.000 ans !

-  Ama Luna  : Oui, oui…ce ne serait pas un truc…

-  Elayeh  : J’y reviendrai auprès de Vous mes Amis, Ma l’a très bien compris, Toi aussi ma chère MaA … Bon, pour Toi (à Ama Luna ), Je vois que Tu es passé un petit peu à côté des ressentis, J’y reviendrai…

-  Ama L una : Hein ? J’ai même jamais connu cette histoire, autant Te dire que Je ne peux même pas la ressentir !

-  Ma  : Ah bon !

-  Ama Luna  : Mais oui ! Il faudrait vraiment qu’on M’explique, il faudrait déjà qu’on Me raconte…

-  Elayeh  : J’y reviendrai !

-  Ama Luna  : Ok, super !

-  Elayeh  : Et bien mes Amis, tout est bien qui fini bien, et comme le dit mon autre partie, tout est…

-  Ama Luna  : Tout est parfait dans toute la création !

-  Elayeh  : Tout est bien dans toute la création !

-  Jean-Louis  : J’ai trouvé : parce que Moi Je vais finir alcoolique, parce que Je serai obligé de mettre deux verres : un pour Moi et l’autre pour Saint-Germain ……..

………Eclats de rires de Tous …….

-  Elayeh  : Mon Ami, comme Tu M’amuses ! Tu devrais toujours être là dans les sessions « Incarnation de la Lumière » ! Il va falloir que Je négocie le tarif avec Ma  !

-  Jean-Louis  : Ah merci Maître !

-  Elayeh  : Alors mes Amis, Je M’en vais, Je Vous laisse. Je M’en vais de M’exprimer de cette session, mais Je suis…..

-  Jean-Louis  : Tu vas au restaurant de toute façon.

-  Elayeh  : Tout à fait !

-  Elémah  : Il va falloir surveiller le niveau de nos verres !

-  Elayeh  : Je vais surveiller vos choix, et selon ce que Vous choisirez, Je choisirai ensuite le corps dans lequel Je…

-  Jean-Louis  : Dom Pérignon 1956 !

-  Elayeh  : …dans lequel Je M’investirai pour aller goûter ce bon vin !... Mes Amis, Je Vous honore, et Vous voulez que Je Vous dise : Vous avez intégré et dépassé quelque chose tout en Vous amusant. Si tous les Groupes étaient ainsi, la Terre chanterait un peu plus dans l’allégresse !

Je Vous bénis, Je Vous accompagne, Je Vous suis, Je Vous aime, et c’est une joie pour Moi de Vous enseigner. Vive la France. Et il en est ainsi !

………….Eclats de rires de Tous ……. Applaudissements…..et amusements dans divers échanges…..

-  Tous  : Namasté Elayeh  !

-  Ma  : Namasté Elayeh  !..... Nous Prenons une profonde et lente respiration ………… Nous Nous détendons, et restons un instant simplement en étant Nous……………..

…..Pause……

Je vais permettre à Métatron de s’exprimer pour Nous amener un peu plus loin dans le 2ème des 12 aspects sacrés qui est : « l’Amour ». Ce 2ème aspect « l’Amour » est : l’Amour de Soi-même, l’Amour inconditionnel, l’Amour de tout ce Qui est, sans exclure Qui que ce soit ou quoi que ce soit, aussi bien dans tous les règnes, tout ce qui vit et tout ce que l’Ombre est.

-  Métatron  : Mes Amis, Je suis ce que Je Suis, Métatron , Seigneur de Lumière. Alors, après ce moment divertissant avec ce cher Elayeh , qu’est-ce que Vous pensez de Vous dans ces moments, dans ces moments de partages de joie, dans ces moments d’euphorie, que pensez-Vous de Vous ? Je Vous écoute !

-  MaA  : C’est ce que « Je Suis » ! Grande légèreté !

-  Navoael  : Ce fut un divertissement, et en même temps quelque chose qu’on a partagé parce qu’on se retrouve dans une difficulté, voilà, et c’est une chaîne, on se tient la main pour avancer ! Un avertissement et un progrès.

-  Amanayah  : J’aime être légère, rigoler.

-  Emaliah  : Je dirai du bien-être ! Liberté !

- Jean-Louis : Joie de partager !

-  Avalayah  : La joie d’être ! Amour de Soi !

-  Joëlle  : J’ai arrêté de pleurer !

…….Rires de Tous ………

- Navoael : On peut peut-être ajouter que ça libère…un peu plus de liberté et de légèreté !

-  Amanayah  : C’est communicatif !

-  Navoael  : Parce que ça dédramatise ces peurs qu’on ne sait pas nommer…

-  Métatron  : Alors mon Ami que Je salue, Je Te dirai comme Je Vous dis à Vous Tous : ces moments-là, ce sont des moments où Vous êtes en Amour de Vous-mêmes, parce que rien ne Vous interfère, parce que Vous n’êtes même plus dans le mental, parce que Vous êtes dans l’instant présent, parce qu’il ne Vous viendrait même pas à l’esprit d’avoir une pensée de sous-estimation de Vous. Vous êtes dans l’instant, dans la joie, dans le rire, dans l’humour. Ne cherchez rien d’autre. C’est un des aspects de l’Amour, de l’Amour de Soi-même. C’est lorsque rien ne Vous interfère, lorsque Vous êtes dans l’instant présent, lorsque Vous avez envie de Vous amuser. Vous n’êtes même plus conscients de ce qui se passe dans le monde à ce moment-là, Vous n’êtes même plus en conscience des misères de Qui que ce soit. Vous êtes Vous. L’aspect le plus beau de l’Amour…

-  Une Participante  : C’est la joie !

-  Métatron  : …ça en fait partie mon Amie, c’est d’être Soi dans l’instant présent et de pouvoir ressentir qu’il n’y a rien qui Vous interfère, qu’il n’y a rien qui Vous empêche « d’Être », il n’y a rien qui Vous entraîne dans des pensées qui ne soient pas dans la créativité, la joie « d’Être », il n’y a rien que Vous puissiez faire d’autre que d’être dans l’instant présent. Pouvez-Vous Vous permettre de ressentir que c’est ainsi, d’une certaine façon, qu’est l’Amour de Soi-même…………

Alors les Amis, Vous cherchez des tas de combinaisons pour être en Amour de Vous-mêmes, et pourtant Vous venez de Vous permettre de le vivre. N’est-ce pas une belle recette en soi, mon Ami ? Même si Je dirai que globalement il n’y a pas de recette, mais c’est une façon que Vous Vous êtes montrés sous ce qu’était, en quelque sorte, un des aspects de l’Amour de Soi-même, ce qu’était en quelque sorte d’être Soi dans l’instant présent, ce qu’était en quelque sorte le détachement de toute l’attraction de cette densité. Et il fallait que cela soit ressenti, il fallait que cela soit dit, il fallait que cela soit précisé. Ce fut une belle expérience, à Vous de Vous permettre de le ressentir pour Vous permettre de le vivre. Alors bien sûr, Je ne Vous dis pas que 24/24h, Vous Vous esclaffer parce que….

…….. Tous s’esclaffent….

-  Métatron  : On ne comprendrait pas très bien ce qui Vous arrive…mais acceptez que ce soit l’un des aspects que Vous pouvez Vous permettre de vivre régulièrement et le plus souvent possible. Alors Moi, Métatron , Je Vous dirai : regardez en Vous, regardez en votre espace ce que Vous Êtes en réalité… ( Métatron s’adresse à Navoael ) regarde en Toi… tourne-Toi vers Toi, regarde en Toi……. et là, pouvez-Vous affirmer : - « Je Suis…… « Je Suis » en l’instant, sans penser……… « Je Suis », et là en l’instant Je suis en Amour de Moi-même, rien ne M’interfère….. Dans la Lumière que Je ressens que « Je Suis », Je suis Amour de Moi-même, et dans l’Amour de Moi-même, Je ne peux être que dans l’Amour de « Tout Ce Qui Est »….… « Je Suis », et Je Me glorifie……. « Je Suis », et en Amour de Moi-même Je ne peux vivre que ce que « Je Suis », sans ne plus Me retourner. »…

Ressentez ma Présence qui est aussi ce que Vous Êtes………

Ressentez l’Amour que Je Vous impulse, qui est aussi l’Amour que Vous Vous impulsez………

L’Amour de Soi est avant tout la Conscience « d’Être »………. : - « Je Suis, et en Amour de Moi-même, Je M’accueille……………. En Amour de Moi-même, Je vis ce que Je décide de vivre………… Je vis dans la joie d’être………. Je vis en Conscience « d’Être »………. En Amour de Moi-même, Je Me laisse « Être ». »………..

…….Pause………

Mes Amis, soyez-Vous, permettez-Vous de prendre tous les jours des moments de pause pour être en Amour de Vous-mêmes, sans penser, et cela Vous aidera grandement dans votre quotidien, et Nous Vous accompagnons.

Bonne soirée à Vous, Nous sommes très présents, amusez-Vous, vivez dans l’instant ce que Vous avez envie de vivre dans la joie « d’Être », en Amour de Vous-mêmes. Et Je Vous retrouve très bientôt.

-  Navoael  : Namasté Métatron .

-  Tous  : Namasté Métatron  !

-  Ma  : Namasté Métatron  !

……..Pause……

-  Ma  : Laissez-Vous aller……….. en votre Présence Vous Êtes….. En Amour de Vous-mêmes Vous Êtes…. Dans votre Lumière Vous Êtes………. . Nous expansons cet Amour dans la Lumière que Nous sommes à tous les pays du Moyen-Orient………aux Etats-Unis….....à la Chine…………à tous les Enfants de cette Terre………à tous les Êtres de la Terre……….à tous Ceux que Nous affectionnons : Conjoints, Conjointes, Enfants, Parents………à tous Ceux qui souffrent dans la guerre sous toutes formes qu’elles soient…..…….et à Nous-mêmes………..à tous Ceux du Groupe……….

Permettez-Vous maintenant de ressentir la musique dans l’instant, dans la joie, dans la vibration intérieure………

 ==> Musique de fin de session : Frédéric Delarue – Flying over the Canyons (Vols sur les Canyons) - n° 3 du CD Symphony Of Light

* * *

Transcription : MaAna  Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session n° 56 à Mirabel et Blacons.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Anarayah Yaweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi