Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > A - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et Arzael, les (...) > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 28/05/2017 à Mirabel et Blacons

mardi 25 juillet 2017, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 28/05/2017

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Ma Anarayah Yaweh

 => Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma Anarayah Yaweh  : On se laisse aller………. Détente totale…………… Présence à Soi, dans la joie…………

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience, en étant dans la Lumière que Nous Sommes ..........et Nous expirons très, très lentement…….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience, en étant dans la Lumière que Nous sommes ...........et Nous expirons très, très lentement…….… Présence "Je Suis"…….. Je suis ici……

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience, en étant dans la Lumière que Nous sommes ...........et Nous expirons très, très lentement……. Être Soi, en Soi……… « Être » simplement……

…..Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis Je Vous salue. Nous Nous retrouvons, c’est une grande joie, c’est la fête ! Bon, peut-être pas au moment où Vous allez libérer des choses, mais en général, c’est la fête ! C’est la fête parce que Vous Vous permettez d’être Vous, Vous Vous permettez de Vous lâcher de plus en plus. Vous Vous permettez de Vous adonner à l’humour sans arrière pensées. Vous Vous permettez d’être de plus en plus Vous, et Vous Vous permettez de ressentir de plus en plus ce que Vous Êtes, ce que Nous Sommes, et alors Nous pouvons Vous impulser, et Vous pouvez ressentir que cette joie est bien au-delà de la joie émise par les Humains qui s’octroient des moments de joie relative. Vous ressentez de plus en plus cette joie vraie, cette joie innocente, cette joie où on se lâche, et où plus rien n’a d’importance. Et il en est ainsi mes Amis !

Alors Je Me fais une joie de répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Et c’est ainsi !

-  Ma  : Une question ?.........

-  Joëlle  : J’ai deux soucis. Depuis à peu près un mois, J’ai plein de boutons qui Me sortent dans le dos…des boutons, alors que Je n’avais rien du tout…

-  Yosuel  : C’est la malice mon Amie !

……..Rires de Tous ……..

-  Joëlle  : Ca M’agace quoi d’avoir plein de boutons partout, alors que Je n’ai rien changé…

-  Ma  : Donc Tu Te laisses aller, Tu es Toi, en ta Présence, Tu ne cherches pas à comprendre, pas de mental, Tu laisses émerger de ta Profondeur ce que Tu es à même de ressentir afin de l’intégrer, le transcender, le dépasser.

-  Yosuel  : Mon Amie, Je n’ai pas à portée de main votre petit objet, Vous savez, il y a un long manche avec une petite main en bois au bout !

……..Rires de Tous ……..

-  Joëlle  : Non mais ils ne grattent pas par contre !

-  Yosuel  : Je Te dirai simplement : ressens !

-  Ma  : Et Vous faites Tous la même chose en Vous !

-  Yosuel  : Tu as une inconditionnelle injonction qui ressort de cette façon, parce que Tu ne T’accordes pas pleinement de vivre pour Toi et Tu ressens souvent que Tu en a plein le dos ! Ne cherche pas à comprendre, accepte avec la sincérité de ton Cœur que Tu puisses vivre pour Toi et cela va bien au-delà de ce que ces mots veulent dire : vivre pour Toi………… C’est un état « d’Être », si subtil, si puissant où Tu Te permets de ressentir que tout peut être vécu sans ne plus être pris dans l’engrenage de tout ce qui se passe, de toues les pensées issues de la conscience de masse, de tout ce que Tu ressasses, de tout ce que Tu ne T’accordes pas de vivre. C’est un état « d’Être » comme Nous Vous l’avons fait ressentir hier où dans la Lumière, tout peut être vécu en l’instant dans la joie et dans la transcendance, où tout peut être amené et ressenti au-delà de la réalité présente.

Il va Te falloir lâcher bien des choses et ne plus Te croire prise dans un engrenage où Tu ne peux pas Te défaire de tout ce que Tu crois être des impondérables de la vie tels que les Humains vivent. Il est temps que Tu acceptes de ne plus Te charger, et de ne plus croire que Tu en as plein le dos. Tu es en chemin, accorde-Toi des moments pour être pleinement Toi, sans rien faire d’autre, sans penser, sans rien chercher, sans rien contrôler, simplement « Être », et Te permettre de ressentir dans la paix intérieure, que Tu peux être Toi, pleinement Toi, légère, et que tout peut être vécu différemment si Tu n’émets rien d’autre que d’être Toi dans ta Puissance, dans la Lumière où Tu peux tout concevoir et envisager autrement que ce que Tu vis.

Chemine mon Amie, accepte « d’Être »…….. Accepte d’aller au-delà de tous tes impondérables……. Accepte que Tu puisses Te rééquilibrer et que tes cellules peuvent répondre à la vibration de l’Amour que Tu émets pour Toi…….. Et il en est ainsi !

-  Joëlle  : Merci… Ma deuxième question, c’est par rapport à mes jambes. Depuis que J’ai arrêté mes médicaments, que Je suis en sevrage, J’ai très mal aux jambes et elles ont énormément enflé…

-  Ma  : Donc pareil, Tu Te laisses aller, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu es vraiment dans ta Présence et Tu accueilles ce qui émerge pour le dépasser.

-  Yosuel  : Mon Amie, comme Je viens de Te le dire, Tu es dans un passage où Tu as de la difficulté à croire que Tu puisses vivre pour Toi, cheminer sur ton propre chemin d’une façon légère dans la Lumière. Tu es encore assujettie à plein de lourdeurs dans cette densité qui fait que Tu as de la difficulté à pouvoir concevoir que Tu puisses marcher avec légèreté. Il va Te falloir revoir en totalité ta façon d’être, de concevoir les choses, de penser, et surtout de cesser de T’inquiéter pour tout et rien, de fabuler dans des peurs pour tout ce qui peut T’être amené comme difficultés.

Les difficultés sont la résultante de ce que Vous avez vécu, maintenant elles sont des inconditionnels dans lesquelles les Humains se cherchent, se fourvoient et se perdent en quelque sorte. A Toi d’accepter que chaque difficulté, Tu puisses la traverser en étant pleinement Toi dans la Lumière et de Te voir déjà au-delà, car tout a une solution Divine, tout peut être transmuté, transcendé, tout peut être rééquilibré, mais Tu as encore pour le moment de la difficulté à ressentir et percevoir cette Puissance en Toi, et en même temps Tu as cette volonté d’aller de l’avant et si Tu es ici, c’est que Tu as à cœur de traverser tous les paramètres dans lesquels Tu vas pouvoir Te re-trouver et émerger à un autre niveau de conscience.

Ne Te décourage pas, accepte de ne plus jouer les jeux de la déconcertation, les jeux de re-sassages, les jeux d’inconditionnelles pensées où Tu cherches des solutions à toutes tes problématiques, sans concevoir que dans la pleine Lumière, en Te voyant déjà au-delà, tout peu être transmuté. C’est un apprentissage graduel, progressif, et Tu peux y arriver. Demande à ton corps de se rééquilibrer, vois-Toi dans la pleine Lumière, insuffle à ton Cœur que tes cellules peuvent vibrer dans l’harmonie du rééquilibrage……….…

Il en est ainsi pour le moment mon Amie et Nous T’accompagnons !

-  Joëlle  : Merci !

-  Ma  : Une question ?.........

-  Avalayah  : Voilà, J’ai…

-  Rézael  : 18 questions… (Rires).....

-  Avalayah  : Voilà, sur 18, Je vais en choisir une ou deux ! La première est quand même assez importante. Bon, elles sont toutes importantes, mais celle-là, Je l’ai déjà depuis un certain temps, par rapport à mon cheminement intérieur, qui revient pas mal, c’est l’Amour de Soi, c’est l’ouverture du Cœur. Pour Moi les deux sont liés, et ça veut dire la même chose, mais en fait, Je Me demande, J’ai la pression, J’ai du mal à ressentir cet Amour de Soi. J’ai l’impression que des fois J’y suis, des fois Je n’y suis pas, mais pour Moi, il y a quelque chose… Je Me bloque, ça c’est clair… Je comprends, mais J’ai du mal à le ressentir, à le vivre pleinement…. Ou Je le vis, mais Je ne sais pas ! Je ne sais pas si Je suis cohérente, ça c’est clair !

-  Ma  : Donc Tu Te laisses aller, ne cherche pas à comprendre, Sois-Toi, pleinement Toi en ta Présence. Permets-Toi de ressentir à d’autres niveaux, et Nous faisons tous la même chose…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu touches une problématique qui Vous concerne Tous, qui concerne tous les Êtres en éveil, et il faut que Je Te dise : bien des fois Tu es en Amour de Toi-même. Cet Amour de Soi-même, c’est vraiment la Présence sans aucune interférence, c’est un état naturel, c’est une joie intérieure, c’est une impression où il ne peut pas y avoir de peurs, de déni de Soi, d’impondérables. C’est un état « d’Être » d’une grande simplicité, sans chercher quelque chose de particulier, mais c’est un état « d’Être » où on ressent que quoi qu’il se passe, il y a toujours la solution Divine, car dans la Lumière Nous émettons une autre réalité que celle vécue, qui est tellement évidente que les choses ne peuvent que se manifester pour Nous.

L’Amour de Soi, c’est un Amour où il n’y a pas la place pour les pensées interférentes, les pensées de peurs, de déni de Soi, d’incapacité à « Être », d’incapacité à changer les choses. C’est vraiment ressentir, sans chercher quelque chose de particulier, que l’On Est. On Est simplement, on embrasse la Vie, on vit la vie, on ne survit, on ne la subit plus, on est présent, toujours dans l’expectative de créer pour Soi, et de vivre pleinement la vie comme on a envie de la vivre.

Cet Amour de Soi va bien au-delà de toutes les conceptions humaines, de la conception même de ce que les Humains croient qu’est le bonheur. L’Amour de Soi c’est un état « d’Être » simple, où rien n’interfère et où tout peut être conçu, créé dans l’immense joie « d’Être ».

Alors Je Te dirai simplement : Tu chemines, ne cherche pas, cesse de Te poser des questions. Chaque fois que Tu Te poses des questions, Tu n’es plus Toi, Tu n’es plus en Amour de Toi-même, Tu es décentrée et Tu cherches des réponses dans une conscience de masse où Tu ne trouveras jamais les réponses. Accepte là où Tu en es………….. Accepte de persévérer à être Toi………….. Persévère tous les jours à prendre des moments de pause pour être en Toi, sans rien faire d’autre « qu’Être », être là, ressentir, sans rien chercher, sans rien contrôler.

Lâche tous tes questionnements, car ton mental essaie de comprendre ce qu’il n’est pas à même de comprendre, et cela est perturbant, c’est le passage, il Te faut l’accepter, et sans y travailler dur comme le dit mon Ami Adamus , Te permettre de tout lâcher et simplement « d’Être », et Tu verras que petit à petit, cela deviendra de plus en plus un état naturel dans lequel Tu Te re-trouveras, dans lequel sans rien faire d’autre « qu’Être », sans rien faire quoi que ce soit de spécifique, Tu Te sentiras Toi, Tu Te sentiras autrement que tout ce que Tu ressentais que Tu étais. Ne cherches plus, permets-Toi « d’Être », et Nous T’accompagnons.

Tu as déjà parcouru un bon bout de chemin, ne lâche pas. Tu as déjà ressenti maintes et maintes fois ce qu’est la Puissance de la Lumière, ce qu’est « d’Être », ce qu’est la joie de vivre. Il Te faut maintenant réapprendre à le vivre en permanence, et cela en passe par des traversées de paramètres qui sont comme des injonctions auxquelles Tu T’accordes encore le droit de Te confondre dans ce que Tu veux comprendre que sont certaines injonctions. Ne Te décourage pas, persévère à être dans l’instant présent, et lorsque Tu traverses quelque chose qui Te dérange, pose-Toi, accepte-le, dépasse-le et laisse-Nous T’aider dans ce dépassement,

-  Avalayah  : Merci ! Une deuxième petite question : J’ai la vue qui baisse de plus en plus et J’ai été obligée d’acheter des lunettes-loupes pour lire, depuis un mois.

-  Ma  : Pareil, Tu Te laisses aller, et Nous faisons Tous la même chose.

-  Yosuel  : Là mon Amie, il y aurait tant de choses à dire. Tout ce que Je peux Te dire en l’instant, comme Je viens de Te le dire, persévère dans ton cheminement. Tes yeux traversent une certaine transformation, comme beaucoup d’entre Vous ici. Vous vivez une transmutation où vos yeux sont en quelque sorte dans un déséquilibre qui ne perdurera pas, mais qui Vous amène, à la fois à changer votre perception visuelle telle que vos yeux Vous le permettent, et à la fois une transmutation où Vous allez voir de plus en plus des choses que les Humains ne voient pas. C’est un peu difficile à expliquer, ne croyez pas que votre vue faiblit, acceptez cette transmutation, permettez à vos yeux de voir ce que Vous avez envie de voir ici dans cette réalité, et également de permuter dans une autre vision qui Vous demande un temps dans cette permutation.

Ne crois pas que cela va s’aggraver, vois-Toi en permanence dans une vue adaptée aussi bien dans cette réalité que dans une autre, n’émet aucune pensée de dégénérescence, permet cette transmutation et laisse-Nous œuvrer à travers Toi.

Regardez-Vous toujours avec les yeux de l’Amour, regardez toutes choses avec une perception dans l’Amour, sans ne plus dénigrer Qui que ce soit ou quoi que ce soit dans cette réalité et sans ne pas avoir peur de voir autre chose que cette réalité. C’est en quelque sorte ce que cette transmutation va équilibrer, mais cela dépend aussi de Vous dans votre façon d’être, de penser, et surtout de Vous accorder le droit au changement. Et il fallait que cela soit dit. Merci de M’avoir permis de M’exprimer en ce sens. Et il en est ainsi !

-  Avalayah  : Merci !

-  Ma  : Une question ?.........

-  Amayah  : Depuis quelques temps, J’ai une dent qui est sensible quand Je mange, c’est une dent avec une couronne. Je voulais savoir parce que le dentiste ne sait pas si J’ai besoin d’un soin ou pas au niveau de la racine…

-  Ma  : J’ai la même chose ! Donc pareil, Tu Te laisses aller, Tu ressens à d’autres niveaux, pas de mental, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu laisses émerger et Tu ressens à d’autres niveaux, et Nous faisons Tous la même chose…

-  Yosuel  : Alors mon Amie, comme Je l’ai dit à Ma qui a exactement la même problématique, c’est simplement que Vous devez dépasser la peur de ne pas pouvoir être pleinement Vous et voir les choses bouger, changer pour Vous, telles que Vous les émettez. Ne Te fais pas de soucis, accepte que Tu es en transmutation, que le corps y répond, que Vous n’êtes plus dans une forme de dégradation, mais que cette transmutation demande des dépassements, des réajustements, et que Vous n’allez pas être confortables avec ce corps durant une certaine période. Cela peut se manifester à n’importe quel endroit du corps, restez-Vous, respirez profondément………. voyez-Vous dans la pleine Lumière, parlez à vos cellules.

Acceptez que votre corps puisse vibrer la pleine Lumière que Vous Êtes………

Acceptez cette transmutation……….

Acceptez que cela va se faire sur un certain laps de temps, mais que cela ne va pas perdurer……….

Je parle uniquement pour Ceux qui en sont arrivés à un certain niveau de conscience, comme c’est le cas pour Toi mon Amie. Et il en est ainsi !

Rien d’autre ne peut T’être dit. Vois tes dents dans la pleine Lumière, ressens que tout peut être dépassé et ne T’en fait pas pour ce qui s’en vient ! Sois toujours dans la certitude que la Conscience de ce que Tu Es ne peut T’amener qu’à vivre ce que Toi Tu aspires à vivre et à voir se manifester.

Nous Vous accompagnons dans ce cheminement, ne tombez pas dans le jeu que rien ne peut bouger pour Vous. C’est ce que Ma a ressenti, et Elle est dans le fait de tout lâcher. Lâchez tout mes Amis, peu importe ce que Vous vivez encore, Vous ne pouvez qu’aller vers votre réalisation, et n’émettez rien d’autre que d’être dans la joie, d’être présents à Vous, en Amour de Vous-mêmes et dans la pleine Lumière. Impulsez ce que Vous voulez voir se manifester et vivre, et lâchez tout ! Vous y arrivez, n’en doutez pas. Et c’est ainsi !

-  Amayah  : Merci !

-  Ma  : Une question ?.........

-  Emaliah  : La première question, Je voudrai parler d’un rêve que J’ai fait juste avant de venir à la session. Alors J’ai des petites pistes de compréhensions, mais Je voudrai vraiment Me libérer de cette problématique, c’est-à-dire que J’étais avec Elise , Elise a disparu, Je L’ai cherchée, et c’est une espèce de bête qui ressemble à un renard, mais ce n’est pas forcément un renard qui L’avait choppée et qui l’a dévoré. Donc Moi, avec un bâton, J’ai essayé de taper la bête, Je luttais contre la bête et pour Elise c’était trop tard, et Je Me suis réveillée en cauchemar.

-  Ma  : Donc ressens à d’autres niveaux, et Nous faisons Tous la même chose, cela Nous concerne à d’autres niveaux…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu n’as plus envie de Te battre pour la survie d’ Elise . Tu n’as plus envie de faire ces déplacements réguliers. Tu n’as plus envie de la voir telle qu’Elle est, Tu n’as plus envie de trouver des solutions dans l’amélioration de ce qu’Elle vit, car un coup cela marche, un coup cela ne marche plus, un coup Tu La vois bien, un coup Tu La vois en phase descendante. Accepte que Tu puisses faire tes choix pour Toi sans culpabiliser, sans Te sentir dans des contraintes, sans Te devoir à cet Être. Aie de la compassion et pour Toi et pour Elle. Accompagne-La dans l’Amour et la Lumière que Tu Es, sois pleinement Toi, laisse-La faire ses choix de vie, sois dans ta joie « d’Être », dans ta joie de vivre, et ne culpabilise pas par rapport à ce qu’Elle représente vis-à-vis de Ceux que Tu affectionnes. Tu n’as à prendre aucun fardeau sur Toi, et lorsque Tu décides d’aller La voir, sois-Toi, légère, en Amour de Toi-même ou ne le fais pas !

Ne tombe plus dans les contraintes, ne culpabilise pas par rapport à ce que les Autres pourraient penser, car Eux-mêmes n’auraient pas le courage de s’écouter et de vivre pour Eux. Il y a une très grande culpabilité qui est comme une injonction, un implant, où les Êtres qui ne sont pas en permanence aux petits soins pour des membres de leur Famille peuvent être considérés comme inconscients, comme vils, comme étant dans l’indifférence et ne sont pas des Êtres côtoyables.

Il est temps que Vous Vous libériez de tout devoir à Quiconque, de tout attachement, de toute culpabilité, de Vous considérer comme des Êtres qui sont rejetables, parce qu’Ils ne prennent pas en charge les Autres. Il est temps que Vous Vous re-trouviez enfin, au-delà des conventions, au-delà de ce qui se fait ou ne se fait pas, au-delà de tout ce que l’on Vous a inculqué et mis sous le poids de responsabilités qui n’en sont pas. Il est temps de Vous décharger de tout, il est temps de Vous alléger et de concevoir que dans l’Amour que Vous Êtes, dans la Lumière que Vous Êtes, tout les Êtres peuvent recevoir bien plus que si Vous Vous obligiez à Les prendre en charge, car Vous obliger à prendre en charge un Être, Vous ne percevez pas que Vous émettez des énergies qui affectent l’Être et ne Lui permet pas d’être pleinement face à Lui dans ce qu’Il est.

Alors Nous touchons un point sensible :

• qu’est-ce qui est bien, qu’est-ce qui est mal ?

• qu’est-ce qui est concevable et qu’est-ce qui ne l’est pas ?

• qu’est-ce qui est jugeable et qu’est-ce qui ne l’est pas ?

Peut-on être vraiment Soi, en Amour de Soi-même, et de décider de s’écouter, alors qu’on n’a pas envie d’être dans les contraintes.

Alors mon Amie, il Te faut accepter que cet Être a fait un choix de vie qui ne doit pas T’incomber. Tu Lui as permis de venir ici en incarnation, mais Elle devait apprendre et ressentir en Elle pourquoi Elle a rejeté la vie d’une certaine façon pour ne pas se permettre de la vivre pleinement.

Quant à Toi, Tu devais accepter qu’Elle puisse avoir fait ses choix, sans que Tu en sois tributaire, sans que Tu portes sur ton dos ses choix. Elle Nous reviendra quand Elle sera prête, et Tu n’as pas à T’en faire du quand et du comment. Ecoute-Toi, libère-Toi de toutes injonctions à Te devoir à Elle, à La prendre en charge. Elle n’est pas laissée à l’abandon, il y a suffisamment d’Êtres pour s’occuper d’Elle, et Tu peux faire le choix de Lui rendre visite quand Tu le ressens, et fais-le avec légèreté, avec joie, en Amour de Toi-même.

Lâche toute culpabilité……….et ne crois plus qu’on puisse Te juger. Laisse les Autres Être ! Ressens qu’Ils sont pris dans des conventions attachés à cette densité, attachés à toutes les croyances qu’un Être se doit à un Autre en s’oubliant, en ne vivant pas pleinement ce qu’Il Est et ce qu’Il s’est donné le droit de venir en cette incarnation pour vivre au-delà de tout ce qu’Il a vécu, de toutes ses expériences, et de vivre enfin pour Lui en Conscience et dans sa maîtrise.

C’est un gros morceau qui concerne tous les Humains, et Nous rentrons dans une compréhension subtile allant bien au-delà de tout ce que les Humains ont créé pour se devoir aux Autres et prendre les Autres en charge. Et Nous y reviendrons, car il y a d’autres profondeurs, mais une chose à la fois.

Accepte enfin de vivre pleinement la vie pour Toi………..de ne plus tomber dans aucun jeu d’injonction, aucun jeu de Te devoir aux Autres………et lâche les Autres dans la peur d’être jugée………lâche toute culpabilité………et ressens enfin l’Amour que Tu Es, l’Amour que Tu peux enfin vivre pour Toi, sans tomber dans aucune injonction……...

Et il fallait que cela soit précisé, et il fallait que cela soit ressenti. Et il en est ainsi !

Mon Amie Emaliah accepte que Tu puisses vivre pour Toi sans ne plus Te sentir acculée par le jugement des Autres, par les conventions, par les devoirs envers les Autres…………

Il est temps que Tu lâches tout, que Tu libères en Toi, comme le lotus qui s’ouvre, toutes les injonctions afin de T’ouvrir à la joie de vivre, à la légèreté, à l’Enfant qui se permet toutes les incartades, les danses, les jeux. Amuse-Toi, vis pour Toi. Ne reste plus dans un certain enfermement de la non-joie « d’Être » parce que Tu dois porter sur Toi certaines charges : - - «  Je respire profondément…………… et Je lâche toutes les charges. Je lâche tout ce qu’on M’a inculqué, toutes les conventions. Je vais au-delà de tout ce que l’Humain a été, et Je danse enfin la vie, Je M’amuse pour Moi et Je laisse les Autres être. Je ressens que Je suis une telle Puissance dans la Lumière que chaque fois que J’impulse et J’expanse l’Amour et la Lumière, cela est bénéfique à l’ensemble et à chaque Être en particulier. »...

Et c’est ce qui libère bien des énergies, et c’est ce qui permet à cette Humanité de s’extirper petit à petit, de la densité de l’involution.

Réjouis-Toi mon Amie, accueille ce qui a émergé, et enfin accueille-Toi en Amour de Toi-même et dans la légèreté en ton point de fusion……. Vis dans la Lumière et toutes les extravagances que Tu as envie de vivre, sans ne plus culpabiliser, sans ne plus rentrer dans le jeu du jugement des Autres. Et il en est ainsi !

Respirez profondément mes Amis………. et lâchez tout……… Et cessez de vouloir jouer le jeu des conventions, dont le devoir aux Autres en fait parti. Lâchez le fait de devoir faire bonne figure devant les Autres, devant la société, dans ce qui doit se faire selon certaines valeurs, des valeurs qui Vous étouffent, des valeurs qui Vous empêchent d’être Vous, des valeurs qui Vous empêchent de ressentir la Puissance que Vous Êtes et qui peut accompagner toute cette Humanité et chaque Être en particulier bien au-delà de vos souffrances à Vous devoir aux Autres. Et il en est ainsi.

Soyez Vous mes Amis, soyez pleinement Vous, accordez-Vous de jouer, de rire, d’être dans l’instant présent et dans votre Lumière. Et il en est ainsi !

-  Ma  : Une autre question ?.........

-  Rézael  : C’est mineur par rapport à la question précédente, Je comprends bien que c’est lié un peu à la même chose, mais peu importe…

-  Ma  : L’as-Tu ressenti ?

-  Rézael  : Oui, oui, une réponse magique…ça n’enlève pas la souffrance que l’on peut ressentir à la souffrance des Autres…

-  Ma  : Parce que Tu n’as pas dépassé quelque chose encore, mais cela viendra…

-  Rézael  : Alors la question mineure c’est quand J’étais jeune J’avais l’impression d’avoir beaucoup plus de contacts avec l’au-delà et beaucoup moins de niveau de conscience qu’aujourd’hui. Aujourd’hui, J’ai l’impression d’avoir beaucoup plus de conscience, mises à part les canalisations que Tu Nous fait et qui sont magnifiques, J’ai l’impression de ne plus avoir de contact avec l’au-delà ou un niveau de conscience supérieur. C’est le paradoxe !

-  Ma  : C’est le paradoxe, mais c’est le chemin. C’est le chemin pour y arriver, c’est le chemin, c’est comme si Tu T’étais permis de ressentir quelque chose à un moment donné et que Tu avais tout un pont à traverser pour le vivre en permanence, et que dans ce pont, c’était pour Te dire, ça existe, c’est réel, Tu es autre chose qu’un Humain, Tu peux être Toi ici et avoir des connexions, mais pour le vivre en permanence, il y a plein de choses que Tu n’as pas dépassé, il y a plein d’injonctions, pleins de paramètres. Il fallait que Tu traverses le pont et que Tu dépasses tout, Tu comprennes tout, Tu ressentes tout pour dire : - « Ca y est, « Je Suis », Je comprends. »…

Voilà, donc Je vais laisser Yosuel s’exprimer, et Nous faisons Tous la même chose. Ressens en Toi, sans mental, sans chercher à comprendre.

-  Yosuel  : Mon Ami, Tu as toujours su en Toi qu’il y avait autre chose, mais le monde tel qu’il est, le monde dans lequel Tu as grandi, la façon dont on T’a éduqué, le manque d’Amour que Tu as vécu, tout ce que ce monde T’a reflété, a fait que Tu n’as pas voulu croire en quelque sorte que s’il y a un immense Amour de l’autre côté, pourquoi n’enveloppe t-Il pas toute cette Humanité afin que les choses changent. Il y a eu beaucoup de révoltes en Toi, d’incompréhensions, de colères.

Il Te faut maintenant cheminer en Toi pour pouvoir ressentir tout ce que Tu n’as pas accepté, tout ce qui fait qu’il y a encore en Toi des lourdeurs, des injonctions, et de Te permettre d’en ressentir l’Amour qu’il y a derrière toutes ces expressions, et d’en amener ici en Toi la Sagesse. Ne Te crois pas incapable de ressentir ce que Tu Es, ce que Nous Sommes et de communiquer avec Nous.

Tu es en chemin, accepte-le……… Accepte là où Tu en es………. Ne Te pose plus de questions. La facilité est dans le lâcher prise, le laisser-aller, être présent en Soi, en l’instant présent. Octroie-Toi tous les jours des moments à Te poser dans le calme intérieur à Te permettre de ressentir. Ne sois pas dans les attentes, ne force rien, ne cherche rien, chemine en Toi, tout en étant dans la joie « d’Être », tout en vivant ton quotidien, mais en faisant en sorte d’être de plus en plus présent à Toi en l’instant présent, et à Nous laisser T’insuffler ce que Tu es à même de ressentir, et surtout de comprendre de plus en plus ce que Tu Es, graduellement.

Je ne peux rien Te dire de plus en l’instant. Et il en est ainsi !

-  Rézael  : Merci !

-  Ma  : Une autre question ?.........

-  Marie  : J’ai souvent le sentiment que Je ne dis pas ce que J’ai à dire, mais que Je ne sais pas ce que J’ai à dire…

-  Ma  : Donc laisse-Toi aller, ne cherche pas, permets-Toi de ressentir, et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Yosuel  : C’est une grande preuve d’humilité ! En même temps, Je Te dirai : parfois Tu ressens des choses profondes que Tu aimerais exprimer, et en même temps Tu as la peur que cela ne soit pas compris ou même interprété dans un tout autre sens que ce que Tu veux émettre.

C’est le lot de vos façons de Vous exprimer, de vos expressions, cela Vous concerne Tous. Vous ressentez des choses, Vous les exprimez et cela n’est pas perçu dans la réalité profonde où Vous l’avez ressenti. Cela peut être interprété d’une toute autre façon et pas du tout dans le contexte où Vous vouliez l’exprimer.

Alors il Te faut lâcher la peur de T’exprimer, il Te faut être de plus en plus Toi, en Amour de Toi-même, et si Tu as réellement à cœur d’exprimer quelque chose que Tu ressens comme juste, dans l’Amour, sans vouloir imposer quoi que ce soit, juste un échange, alors exprime-le et n’aie pas peur de ce que l’Autre peut penser, interpréter ou ne pas comprendre, cela ne Te concerne pas. Laisse l’Autre, les Autres être, exprime-Toi simplement au niveau de ta Présence, au niveau de ta Conscience, au niveau de «  la Source  », et cela ne sera jamais pris comme quelque chose qui est imposé, quelque chose qui peut nuire, quelque chose qui n’est pas en adéquation avec l’expression du moment. Cela sera ressenti à bien d’autres niveaux, et si l’Autre n’est pas en accord Il ne le ressentira pas comme quelque chose qui Lui est imposé ou quelque chose qui Le contrarie, mais comme quelque chose qui ne correspond pas à ses propres idées. C’est tout ! Les énergies à ce moment-là ne se heurteront pas.

A Toi d’aller au-delà de toutes tes peurs et accepte de T’exprimer non plus avec des peurs, mais dans ta Lumière, en Amour de Toi-même, avec tout ton Cœur………..

Accepte ta peur d’être rejetée………..

Accepte ta peur d’être bafouée………..

Accepte ta peur d’être incomprise………….

Accepte ta peur que l’on ne T’aime pas comme Tu voudrais que l’on T’aime…………

Accepte ta peur que l’on Te fustige en permanence…………

Et permets-Toi enfin « d’Être », d’être l’Être Divin que Tu Es, l’Être de joie, l’Être d’Amour, l’Être qui accepte enfin de vivre, de vivre pour Lui…………

Accepte enfin de vivre pleinement pour Toi………………et ressens ce que cela veut dire au-delà des mots : - « J’accepte de vivre pour Moi, car Je suis au-delà de tout ce qui se joue dans cette 3D, Je suis au-delà de tout ce que les Humains sont. Je suis la danse joyeuse de la Lumière où tout peut être vécu dans la légèreté, la joie et l’Amour. Je Me permets enfin de le vivre, en le ressentant à d’autres niveaux que ce que J’en comprenais au niveau de la conscience humaine…. "Je Suis" et Je Me permets de le ressentir. "Je Suis" et J’accepte de le vivre pour Moi. "Je Suis" et Je vais au-delà de tout ce que J’ai cru être et dans lequel Je Me cherchais encore. "Je Suis" et dans l’instant présent, Je M’accueille….. Je M’accueille en Me permettant enfin de ressentir ce que Je suis en réalité. Et il en est ainsi ! »….

Mes Amis, Je vais clôturer cette session....

-  Emaliah  : Est-ce que Je peux encore en pose une ?

-  Ma  : Je respire profondément ……. J’exprime au niveau de mon Cœur en accueillant ce qui émerge. Ce qui émerge, Je vais Me permettre de le dépasser, ce n’est pas ce que "Je Suis". Je respire profondément…. Je laisse mon Cœur s’exprimer…..

-  Emaliah  : Il y a un autre chagrin qui est entrain de remonter…et Je ne sais pas quoi !

-  Ma  : Laisse-Toi aller….. J’accueille…. Je prends une bonne respiration…….. J’accueille, J’intègre, ce n’est pas ce que "Je Suis"…….. Je laisse les Êtres de Lumière œuvrer à travers Moi…..

-  Yosuel  : …- « Je n’ai plus à souffrir de tout ce que J’ai cru qu’il Me fallait être pour être en bonne conscience par rapport à Me devoir aux Autres, à prendre les Autres en charge, à être conventionnelle, car il faut bien d’une certaine façon diminuer la souffrance des Autres et Nous sommes là pour ça, prendre en charge une partie de la souffrance des Autres et Les alléger. »…

C’est un enfermement dans lequel Tu as été pendant de nombreuses vies, et dans cette vie-ci Tu T’es permis de choisir un métier pour alléger les souffrances des Autres. Depuis Tu as cheminé, et maintenant Tu sais que chaque Être vit selon ses expériences, selon ses choix, et que Tu n’as plus rien à prendre en charge, ni à chercher à alléger quoi que ce soit au niveau de l’Humain.

Encore une fois, chaque fois que Tu es Toi, que Tu vis pleinement ta réalité, que Tu vis pleinement cette vie, que Tu crées ta réalité pour Toi, tout en ayant de la compassion pour les Autres, en expansant ton Amour et ta Lumière, Tu allèges bien des souffrances et bien des énergies, sans rien faire d’autre « qu’Être ». Cette peine qui est remontée, elle était latente depuis longtemps et elle est le reflet de ce que Tu T’es permis de vivre ici sur cette Terre, croyant alléger les souffrances des Autres.

Maintenant Tu vas au-delà, Tu en ressens l’Amour derrière cette expérience qui Te dit : - « En Amour de Moi-même Je peux apporter bien plus que si Je M’impliquais, car alors Je ne serais pas dans l’Amour de Moi-même et de tous les Êtres, mais bien plus dans l’affliction, dans la dévotion, dans les contraintes, dans le devoir aux Autres, et ce sont des énergies de basses fréquences qui amènent les Êtres à se fourvoyer les Uns dans les Autres et à ne pas vivre pleinement ce qu’Ils Sont en réalité. Je permets d’en amener la Sagesse ici dans ce corps en conscience, et de libérer ainsi l’Âme d’une grande quantité d’afflictions qui va servir l’Ensemble. La Sagesse du Maître que J’en ressens, c’est d’être pleinement Moi dans la joie, de rayonner, de vivre pleinement pour Moi sans honte, sans peur de faire mes propres choix, sans peur que l’on Me fustige, que l’on Me critique, que l’on Me rejette, que l’on Me montre du doigt, que l’on Me prenne pour un Être inconscient, irresponsable…. La Sagesse y afférente Me permet de ressentir qu’en Moi, en conscience, en M’extirpant de cette densité, de tous les jeux dans les basses fréquences, Je peux amener bien plus à toute cette Humanité, et Je peux aider des Êtres à se re-connaître et à élever leur conscience, s’Ils sont en demande, et là Je serai bien plus utile que de prendre en charge sur mon dos les souffrances des Autres et de vouloir les alléger en M’incombant de leurs souffrances. Je sais maintenant que cela n’est pas possible, que cela était quelque chose que l’on Nous a inculqué pour Nous affaiblir, pour Nous nourrir des énergies des Autres et pour que les Autres se nourrissent de nos énergies. Je comprends maintenant combien l’Amour de Soi, de rayonner la Lumière que Nous Sommes, en notre propre Cristal , Christ , Christos , est bien plus bénéfique à l’Ensemble. Et il en est ainsi ! »…

-  Emaliah  : Merci Yosuel  !

-  Yosuel  : Mes Amis, Je vais clôturer cette session. Elle Vous a amené à libérer bien plus d’énergies que Vous ne pourriez le concevoir. Elle Vous a élevé dans la Conscience « d’Être » un peu plus profondément dans la prise de conscience de ce qu’Est véritablement l’Amour et la Lumière.

Je Vous salue, Vous repartez plus légers, soyez-Vous, Nous Vous accompagnons, Nous Vous tenons la main. Comme Nous Vous l’avons dit : Nous ne Vous lâcherons plus. Soyez-Vous en l’instant dans la joie d’être, en Conscience, dans votre Lumière. Impulsez ce que Vous voulez vivre, et dans la Lumière tout est possible. Et il en est ainsi. A bientôt donc les Amis !

-  Ma  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna

 Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session Questions-réponses à Mirabel et Blacons du 28 Mai 2017.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Anarayah Yaweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi