Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Transcription de la session n° 17 à Saint Léonard des Bois le 09/05/2015 - (...)

Transcription de la session n° 17 à Saint Léonard des Bois le 09/05/2015 - Vivez votre vérité - Initiation

mercredi 20 mai 2015, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session n° 17 – « Vivez votre vérité »

à Saint-Léonard-des-Bois (Sarthe – 72)

Animée par Yosuel

Interventions de l’Archange Hélaraphael et de Kuthumi

canalisés par Ma Anarayah Yaweh

Samedi 09/05/2015

1ère Partie  :

 Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, Chacun s’installe confortablement……….

- Introduction de Ma Anarayah Yaweh  : Voilà ! C’est encore une joie de se retrouver dans ce petit groupe avec ce beau soleil et un joli petit oiseau qu’on ne sait pas le nom.

C’est une joie et un plaisir d’échanger entre Nous, de cheminer ensemble et individuellement afin de toujours comprendre en profondeur ce que l’On Est pour le vivre pleinement ici sur cette Terre en incarnation.

Nous Nous laissons aller……….. Nous sommes Nous, en Nous……….

Nous prenons une profonde et lente respiration …….et Nous expirons lentement…… Présence à Soi, sans interférence du mental ni de la personnalité humaine……..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration …….et Nous expirons lentement……..

Nous respirons profondément lentement, très lentement ……... « Être »….. Présence….. Permanence…..

Nous respirons profondément ………. et Nous expirons lentement en lâchant tout…….. Plus rien ne nous interfère…….. Présence…… On ressent ce qui se passe en Nous, sans rien chercher…….« Être »……...

Permettez-Vous « d’Être » sans que rien ne vienne Vous perturber……… C’est ainsi que petit à petit Vous allez acquérir le fait d’être en Amour avec Vous-mêmes… Et cet Amour de Vous-mêmes Vous amènera à vivre dans la joie « d’Être » dans l’instant, dans l’instant de tous les instants……..

Maintenant, pouvez-Vous ressentir en Vous : - « J’accepte ce que « Je Suis » et Je Me permets de le vivre ici, en incarnation. »…

Nous accueillons la présence des Êtres de Lumière en notre Cœur et en ce lieu…………….

……Pause……..

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. Je suis et serai à jamais l’extraordinaire Yosuel , le plus beau de tous les Elohim, et Ceux qui M’entendront doivent comprendre que Je suis sérieux, sans l’être bien sûr.

Alors mes Amis, il se passe une chose : Je Vous adombre de tout mon Amour………. Je Vous enveloppe de ma présence, et surtout Je Vous insuffle l’Amour de «  La Source  »………..

…….Pause……

Alors cet Amour de «  La Source  », cela peut Vous sembler encore un peu vague, et c’est là que Je Vous dis : Que ressentez-Vous ?.........

…….Pause……

L’Amour de «  La Source  » est comme une onde qui descend et qui en votre Cœur résonne comme la Source-même de ce que Vous Êtes.

Alors, il Vous faut à l’instant lâcher tout ce que Vous avez interprété de ce que Vous êtes, et d’accepter simplement d’être Vous, en Vous, sans ne plus chercher à savoir ce que cela veut dire, sans ne plus y mettre d’image, mais de comprendre qu’en réalité Vous êtes, Vous aussi, «  La Source  ». Vous êtes, Vous aussi « Le Tout ». Vous êtes, Vous aussi « Tout Ce Qui Est »…..

Maintenant bien sûr, par rapport à ce que Vous vivez, par rapport à votre quotidien, par rapport à ce que Vous endurez, par rapport encore à certaines expériences, par rapport encore à certaines interférences que Vous subissez, il n’est pas toujours aisé pour Vous de ressentir que Vous êtes «  La Source  », de ressentir ce qu’est en Vous «  La Source  », mais viendra un temps ou cela Vous sera plus accessible, et en même temps, Vous devrez Vous maintenir bien ancrés sur cette Terre, dans vos baskets, tout en étant en conscience de ce que Vous Êtes en réalité.

Alors, mes Amis, Nous œuvrons sur plusieurs tableaux : celui de Vous aider à aller au-delà de tout ce qui Vous empêche encore d’être Vous-mêmes, de toutes vos interférences intempestives, de votre caractère parfois impétueux. Encore que là, le Maître a encore le droit de s’exprimer. Mais entre ce que le Maître exprime et ce que la personnalité humaine prend le dessus au niveau de l’Humain qui joue encore dans la conscience de masse, et le Maitre qui s’affirme et qui veut dire encore les choses telles qu’Il les ressent tout en étant en Amour, en Lui-même, en Amour de « Tout Ce Qui Est », il y a une petite marge que Nous apprendrons à ressentir et à se permettre de vivre, d’exprimer. Je ne dirai pas tout à fait les choses comme le dit Adamus , Je M’en rapprocherai au mieux.

Vous avez le droit d’exprimer parfois ce qui Vous contrarie lorsque votre Cœur n’est pas en phase avec ce qui se passe, et Nous y reviendrons.

Alors mes Amis, Je vais Vous dire une chose : qu’est-ce que Vous attendez exactement de la vie, pour Vous, en sachant tout ce qui se passe, en sachant tout ce qui se vit, en sachant que tous Ceux que Vous côtoyez ne Vous suivent pas ? Qu’est-ce que Vous attendez de la vie ?.......

……..Pause……….

MaA peux-Tu Nous répondre ?.......

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons Toutes la même chose, parce que cela Nous concerne à différents niveaux, et lorsque Nous sommes dans le ressenti, dans l’acceptation, et même dans les intégrations, respirez profondément…

-  MaA  : Ce que J’attends de la vie, ce que J’aimerai faire de ma vie, c’est vivre pleinement dans ma voie et la liberté et co-créer et de Me réaliser.

-  Yosuel  : Alors, c’est bien joli tout ça. Qu’es-Tu prête à faire pour y arriver, en sachant que pour vivre pleinement en conscience, il ne faut plus jouer aucun jeu, ni se laisser interférer par quoi que ce soit qui ne soit pas la pleine Lumière que Tu Es. Alors, Te Te demande encore une fois : qu’es-Tu prête à faire pour cela ?

-  MaA  : J’aimerai bien arriver à lâcher tout ce que Je n’arrive pas encore à lâcher.

-  Yosuel  : Et si Tu lâchais d’abord la peur de Te découvrir telle que Tu Es, parce que Tu crois savoir ce que Tu Es, mais en réalité, tout ce que Tu penses savoir « Être » n’est qu’une infime partie de ce que Tu Es en réalité. Et il y a une injonction que Tu as mise en place parce que être réellement ce que Tu Es, va Te demander de lâcher encore des choses dont Tu ne perçois pas la subtilité insidieuse pour ne pas passer, comme l’a dit Kryeon , « la porte » qui T’amènerait dans la totale compréhension de ce qu’est la Lumière incarnée et que Tu Es.

Alors, pour cela, il faut d’abord commencer par lâcher ta peur de ne plus être ce que Tu étais………….. Peux-Tu regarder en ton Cœur ce qui se passe ?................... Qu’est-ce que Tu perçois ?...............

-  MaA  : Rien.

-  Yosuel  : Alors qu’est-ce Tu attends pour décider de dire : - « Je Suis, et ce que Je vois en mon Cœur est ce que « Je Suis », et Je décide de le vivre. Je décide de ne plus M’attacher à ce qui Me retient pour justement ne pas être pleinement, totalement, définitivement ce que Je vois en mon Cœur et que « Je Suis », sans que rien n’interfère, sans ne plus Me chercher, sans ne plus y mettre d’interprétation, sans ne plus Me référer à tout ce que J’ai été, sans ne plus Me référer à tout ce que J’ai cru qu’était une certaine réalité pour vivre au-delà de ce qui se passe, mais toujours en y étant en interaction avec le monde tel qu’il est vécu, tel que J’aime bien M’immiscer, tel que J’aime bien encore M’y imprégner »…

Alors, bien sûr, il ne faut pas croire que Vous devez Vous couper de tout, parce que Vous faites un amalgame. C’est pour cela aussi que Vous Vous accrochez, d’une certaine façon, à tout ce qui se passe dans ce monde, à une partie de ce Vous avez été, à ce que les Autres sont, parce que Vous ne comprenez pas encore dans la subtilité, que Vous pouvez totalement être ce que Vous Êtes, naviguer dans ce monde, le côtoyer, échanger, vivre en interaction avec lui, avec les Autres, mais sans ne plus Vous laisser aspirer par quoi que ce soit, ni Vous immiscer au point d’en rentrer dans les jeux.

Il va Vous falloir ressentir à d’autres niveaux ce que Vous Êtes afin de pouvoir en comprendre la subtilité qui va Vous permettre d’être Vous, d’être pleinement ici, et d’être ce que Vous Êtes, sans ne plus en subir tous les affres et de Vous positionnez, d’être Vous, d’échanger au niveau de ce que Vous Êtes, sans chercher à changer Qui que ce soit, sans chercher à imposer quoi que ce soit, mais en Vous exprimant, sans ne plus avoir peur de Vous exprimer, sans ne plus jouer « les fausses » qui comprend les Autres, se laisse aller dans leur niveau. Ceux qui jouent encore à être comme les Autres sont Ceux qui ont peur de ne pas pouvoir se permettre d’être ce qu’Ils Sont pour ne pas monter une différence, pour ne pas se sentir incompris, pour avoir leurs faveurs, surtout pour entrer dans leurs jeux sans qu’on Vous prenne pour des Êtres « à part ».

Vous n’avez rien d’autre à faire « qu’Être ». Cessez de Vous jouer à Vous-mêmes. Cessez de rentrer dans un certain jeu. Vous n’avez plus à Vous cacher, mais sans faire ambages de quoi que ce soit, Vous avez à être « Vous », sincères, vrais, authentiques. Et rien d’autre ne doit être dit ou fait que ce que votre Cœur émet dans l’instant et qui correspond à ce qui doit être émis dans l’instant. Ne Vous jouez plus à Vous-mêmes. Ne cherchez plus la raison de ce que les Autres vivent pour Vous immiscer, et ensuite, en partie, Vous laisser aspirer. Cela Vous le comprenez, Vous amène à vivre des désagréments, et surtout des non-compréhensions sur ce que Vous-mêmes n’arrivez plus à être à un moment donné.

Alors mon Amie, il Te faut faire le choix de décider d’être « Toi », et de ne plus Te croire dans l’obligation de rentrer dans tout ce qui se joue, de rentrer dans ce que les Autres sont pour pouvoir être à leur niveau, pour pouvoir perdurer en quelque sorte dans ce que Tu étais et que Tu démontrais d’une certaine façon, parce que c’est une façon de Te dire : - « Je sais que « Je Suis », mais en même temps Je dois être dans certains jeux qui Me permettent de rentrer dans ce que Je ressens que les Autres sont, vivent. Rentrant dans ces jeux, Je peux M’exprimer dans ce que Je crois « Être » ce que Je suis à même d’amener, et même parfois d’y mettre un petit grain de sel qui parfois peut amener certaines compréhensions. »…

Mais aussi certaines incompréhensions par rapport à Ceux avec qui Tu joues. Il est temps de faire maintenant un choix pour Toi : - « Je Suis », Je le ressens, Je le vis. « Je Suis », et J’écoute mon Cœur. « Je Suis », et Je vis dans ce que Je vis. « Je Suis », et Je laisse «  La Source  » Me guider. « Je Suis », et Je vis dans la joie « d’Être ». « Je Suis », et Je M’occupe enfin de Moi »…

Ce qui veut dire : - « Je Me permets enfin « d’Être » sans ne plus Me laisser aspirer dans un mental qui veut encore que Je sois comme J’ai été d’une certaine façon dans ce J’ai été, et qui veut Me persuader que ce que Je croyais être juste, que ce que Je crois que Je joue avec les Autres est ce que Je dois perdurer à jouer pour Me faire entendre, et surtout Me faire reconnaitre. »…

Tu as instauré une façon d’être que ton mental ne veut pas lâcher, que ta personnalité humaine Te ressert et qui est bien ancrée à certain niveau. Alors, décide maintenant de lâcher tout ce que Tu as ancré à certains niveaux, et dans ta propre Lumière, dans l’expression même de l’Amour que Tu Es, sans rien faire d’autre, Tu le dissous dans la Lumière que Tu Es……….

Qu’est-ce qui se passe en Toi ?..........

-  MaA  : Ça bouillonne…un peu partout.

-  Yosuel  : Laisse faire…….. Ne combats rien…… Sois dans ta Lumière, consciente……..

N’accepte plus ce que ton mental Te dit……..

N’accepte plus que ta personnalité humaine s’immisce dans ta vie………… Sois-Toi, Tu verras le changement, et Tu verras combien Tu peux être Toi dans la joie et T’amuser à créer pour Toi sans ne plus avoir peur de ce qui se passe, sans ne plus être impressionnée par ce que les Autres sont, sans ne plus rentrer dans le jeu de tout ce qui se passe dans ce monde encore actuellement et qui va perdurer pendant quelques temps, mais en même temps un grand changement se fait, sans ne plus Te croire dans l’obligation de répondre aux Autres dans ce qu’Ils attendent de Toi mais au niveau de ce que Tu as été et au niveau de cette 3 D.

Accepte enfin de lâcher tous ces principes………..

Accepte de lâcher ce que Tu croyais qu’il fallait que Tu retiennes pour être dans une certaine éthique……... Lâche tout ce que Tu as cru qui était « bien ou mal »………..

Lâche tout ce que Tu as cru qui était important et qui devait être précisé à la face du monde……….

Ne cherche plus à savoir ce qui doit être détourné pour que ce monde aille un peu mieux, ce n’est pas de ton ressort, plus là où Tu en es, plus dans le choix que Tu as fait de Te re-trouver, c’est le choix de Ceux qui perdurent à vivre dans ce monde tel qu’il est et qui se battent pour qu’il change, pour changer les choses, pour changer les injustices, les écarts de rangs dans la société, et tout ce qui doit être dénoncé, et tout ce qui doit évoluer.

Mais Toi, Tu en es à un autre niveau, au niveau où, dans toute cette bataille de 3D, Tu expanses ta Lumière, ton Amour ; et Tu as la compassion, et cela change bien des choses, et cela permet un immense changement, que peut-être Tu n’es pas consciente, mais qu’il va Te falloir maintenant ressentir afin de cesser de jouer dans tout ce que Tu Te joues encore par nécessité de participer à quelque chose dont Tu crois qu’on ne peut pas lâcher et abandonner. C’est un des principes majeurs qui appartient à l’Humain qui a vraiment vécu dans les réactions possibles et inimaginables pour se débattre, pour crier, pour taper du poing, pour donner des coups de pied. Cela est le jeu de la rétorque au sein même de la bulle de la dualité.

A Toi de décider de sortir de cette bulle de la dualité. A Toi de décider enfin d’œuvrer en étant la Lumière incarnée que Tu Es. Mais cela va Te demander d’aller encore au-delà de bien des choses dont Nous reparlerons mais qui n’ont pas à T’empêcher « d’Être », mais de vivre enfin ta propre création. Et c’est ce que Je voulais Te dire. Et il en est ainsi.

Soyez-Vous mes Amis. Soyez-Vous en votre Cœur, et sachez que la vision du Cœur est bien au-delà de ce que Vous croyez qu’elle était.

-  Ma  : Prenons une profonde respiration …………….et lâchons tout….. Instant présent…... Présence.………

-  Yosuel  : Alors, mes Amis. Qu’est-ce qui s’est passé en Vous ?..............

…….Pause………

Anne-Marie , mon Amie, peux-Tu Nous répondre ?

-  Anne-Marie  : Je sais que…enfin Je recherche à être en harmonie avec Moi-même, à être dans la joie, et tout au cours de ce qui s’est dit, Je Me suis dit que tout ce que J’entendais, J’allais le réentendre parce que cela allait Me servir, et à la fin des propos J’ai ressenti une très grande fatigue, une très grande tristesse.

-  Ma  : Laisse émerger………. Ne combats pas, laisse émerger……….

…….Pause………

-  Yosuel  : Alors mon Amie, ce que Tu viens de dire correspond à une partie de Toi dont Tu as pris conscience qu’elle était une lacune T’empêchant « d’Être », T’empêchant de vivre pour Toi, d’être dans cette joie de vivre. Ce que Tu ressens, laisse-le émerger…………….. Accueille-le………. Ne cherche pas à l’éviter, cela représente ta peur de ne pas pouvoir laisser libre cours à être Toi, à T’exprimer par peur de l’Autre, par peur du regard des Autres, par peur de ce que l’on peut Te dire, Te reprocher ou même T’évincer, et surtout Te rejeter.

Alors, accueille cette partie………… Accepte-la………… Permets-lui d’être…………. Et maintenant intègre-la dans le Cœur de ton Être, ne cherche rien, ne contrôle rien, Tu laisses l’intégration se faire simplement, et Nous T’y aidons………………

…….Pause……….

Accepte maintenant sincèrement avec tout ton Cœur de vivre pour Toi………de ne plus avoir peur de l’Autre, des Autres………de ne plus avoir peur du regard de l’Autre, des Autres……..de ne plus avoir peur de tout ce qui pourrait être dit, et de rester Toi-même, en ton Cœur, sans Te justifier, sans chercher à rentrer dans l’Autre, sans chercher à Te faire prévaloir de quoi que ce soit, mais de rester Toi, dans ta joie, naturelle, authentique, et laisse ton Cœur s’exprimer.

N’aie plus peur de tout ce qui est extérieur. N’aie plus peur de dire les choses comme Tu as envie de les dire si elles ne sont pas dans le jeu de la dualité, si c’est vraiment ce que ton Cœur veut émettre.

Accepte d’être Toi………..

Accepte les Autres comme Ils sont, mais ne rentre plus dans ce que Tu ressens qu’Ils sont……..

Reste bien Toi-même. Reste en conscience de « Qui Tu Es », et ne Te cherche plus au travers de tout ce qui se joue, de tout ce qui se dit, au travers des Autres, dans ce que Tu ressens.

Accepte enfin d’être Toi, et montre-Toi comme Tu es en réalité, sans ne plus avoir peur de Te montrer telle que Tu Es…………

Accepte enfin d’aller au-delà de tout ce que Tu as cru qu’il Te fallait être pour correspondre à ce que ce monde est, à ce que les Autres attendent de Toi, à tout ce que l’on T’a inculqué, à des valeurs auxquelles Tu as cru, alors qu’en réalité ce sont des jeux, des jeux de bienséance envers les Autres qui ont été créés par Ceux qui voulaient que Vous soyez toujours en bonne figure devant les Autres…………..

Accepte d’être « Toi », et ton authenticité fera le reste, et l’on T’appréciera comme Tu es, et on T’aimera comme Tu es……………

-  Ma  : Prenons une profonde respiration ……en Nous laissant aller, en lâchant tout……….. Présence…….

……..Pause………….

-  Yosuel  : Mes Amies, regardez-Vous en votre Cœur…….. Sachez que Vous n’êtes pas seuls, Vous êtes «  La Source  », et ce que Vous avez de la difficulté à comprendre et à ressentir, c’est que Vous êtes tout ce que «  La Source  » Est, et n’est pas ce que Vous vivez dans cet hologramme, dans cette illusion. Pouvez-Vous décider qu’en étant «  La Source  » Vous puissiez vivre donc pleinement ce que Vous avez à vivre, en étant réellement ce que Vous Êtes….

……..Pause………….

Mes Amies, il s’est passé une chose importante, c’est que Vous avez déjà compris d’une façon subtile ce que Vous ne vouliez plus vivre. Vous avez élevé votre conscience en Vous-mêmes. Vous avez une perception plus aiguisée de ce que Vous Êtes.

Acceptez maintenant d’être Vous……..

Acceptez d’être pleinement Vous à chaque instant de tous les instants, dans l’instant de votre quotidien, dans l’instant de tous les instants de ce que Vous Êtes……….

Maintenant mes Amies, Je vais Vous laisser faire votre pause car cela fut intense, et un petit relâchement est nécessaire, mais attention, restez bien en Vous, en conscience, et Nous Vous suivons, Nous Vous accompagnons. Et c’est ainsi.

************* Pause goûter************

2ème Partie :

-  Ma  : Nous prenons une profonde et lente respiration …….. Présence à Soi……….. Conscience consciente………...

Nous respirons profondément …….. Nous sommes pleinement ce que Nous Sommes, sans aucune interférence du mental et de la personnalité humaine……

Nous allons faire un petit exercice pour ressentir d’une certaine façon ce que Nous Sommes.

Je vais Vous demander de Vous voir devant Vous, tels que Vous êtes avec votre façon d’être au quotidien.

Vous Vous voyez comme Vous Vous laissez encore être :

- Cet humain qui ne se permet pas encore d’être totalement ce qu’Il Est.

- Cet humain qui joue encore les jeux de la dualité.

- Cet humain qui a encore des peurs, des croyances, des doutes, de la suspicion, des principes………..

Voyez-Vous encore tels que Vous Vous jouez à Vous-mêmes……….

…….Pause…..

Maintenant, en votre Cœur, regardez ce que Vous êtes sans y mettre d’image, d’interprétation………

Vous êtes la pleine Lumière incarnée…….

Vous êtes pleinement « le Tout », «  La Source  »……...

…….Pause…..

Qu’est-ce que Vous attendez pour changer en totalité ?......... L’autre Vous qui est devant Vous, l’autre Vous qui n’est pas Vous, l’autre Vous qui est dans l’expérience de l’hologramme de l’illusion de cette 3D, qu’est-ce que Vous êtes prêts à en faire ?............

…….Pause…..

Est-ce que Vous êtes prêts pour le changement, pour l’intégration totale de toute cette partie de Vous que Vous voyez devant Vous ?..........

Etes-Vous prêts à l’intégrer en totalité en votre Cœur, lorsque Vous ressentez en votre Cœur, dans ce que Vous voyez d’une certaine façon que Vous êtes la Lumière infinie, illimitée, « Le Tout », «  La Source  » ?

Vous êtes tout ce que la Puissance de la Lumière Est, mais aussi la faculté « d’Être » dans votre Puissance avec la force à vivre pleinement autre chose, à vivre dans la redécouverte de tout ce qui est possible sans aucune limitation, dans l’Amour de Vous-mêmes, dans l’Amour inconditionnel.

Alors, si vraiment Vous êtes prêts, si vraiment Vous le décidez, et bien le Vous extérieur, Vous lui permettez d’entrer en votre Cœur dans ce que Vous Êtes en réalité, dans une intégration totale, sans rien faire d’autre que de permettre cette intégration.

Pouvez-Vous accepter sincèrement avec tout votre Cœur cette intégration est votre unité, mais sans chercher à contrôler quoi que ce soit, sans ne rien chercher d’autre que dans cette unité Vous puissiez « Être », et que Vous décidiez enfin d’être pleinement la Lumière incarnée, sans ne plus souffrir de quoi que ce soit, sans ne plus Vous retourner, sans ne plus chercher dans ce que Vous étiez votre raison d’être, mais que dans cette Unité : - « Je Suis ». Je suis ce que « Je Suis », et ce que « Je Suis » ne remet pas en question ce que « Je Suis »…

C’est en quelque sorte la possibilité « d’Être » et de le vivre. Vivre en conscience. Vivre la conscience consciente, la Présence qui unit le passé et le futur dans un présent de tous les possibles, dans un présent sans controverses, dans un présent de « Tout Ce Qui Est » : - « Je Suis, et Je l’accepte. « Je Suis », et Je Me permets de le vivre. « Je Suis », et Je peux impulser tout ce que Je veux voir se manifester sans rien contrôler, sans y mettre d’intention, dans la conscience que « Tout Est », que tout est là, que tout est déjà réalisé selon ce que le Cœur émet, selon ce que J’impulse et qui est déjà ma réalité. Alors, Je sais que tout se co-crée, que rien n’est laissé au hasard, et que tout est ce que Je suis venu faire sur cette Terre en étant simplement ce que « Je Suis ». Et cela ne correspond à rien à que Je faisais auparavant pour essayer de créer quoi que ce soit, de M’attirer quoi que ce soit, parce que « Je Suis » est ma Force de Créativité, et que cette Force est exactement ce que « Je Suis », et que mes impulsions sont la Puissance des Energies qui Me répondent et la Puissance de l’Energie Cristalline qui sait ce qui Me correspond et qui engendre toutes choses selon ce que Moi Je veux vivre, selon ce que Moi Je veux créer en adéquation avec « le Tout », avec la multitude de toutes choses, avec la multitude de ce qui se crée à l’infini et qui correspond aussi à la multiplicité de tout ce qui s’expanse dans la propre conscience « d’Être ». Et c’est ainsi. »…

…….Pause……..

Prenez une profonde et lente respiration ………dans l’acceptation « d’Être » et de le vivre.

Mes Amies, qu’avez-Vous ressenti ?........ Qu’avez-Vous décidé ?......... Qu’avez-Vous choisi pour Vous ?...... Ama , peux-Tu l’exprimer ?

-  Ama  : Au départ, J’ai ressenti de réintégrer, d’être dans l’acceptation au niveau de l’Amour. Cela fait partie de Moi, dans ce que J’ai pu manifester ici et maintenant, dans l’extension que « Je Suis » ici et maintenant, et vraiment accepter dans l’Amour toutes les parties et de réintégrer dans « Je Suis », d’être vraiment pleinement Moi, et énergétiquement J’ai ressenti une grosse impulsion ou manifestation, je ne sais pas, au niveau du Cœur, physiquement parlant.

-  Ma  : Et Nous faisons toutes la même chose. Vous savez qu’à chaque fois, Nous œuvrons en Nous, pour Nous.

-  Yosuel  : Je vais Te dire, Tu as une perception déjà plus subtile de ce qui peut se manifester en Toi. Il Te suffit maintenant de ne plus Te laisser égarer dans ce que ton mental est à même de réagir à la moindre pensée émise à l’extérieur, à la moindre façon d’être extérieure de ce que un Être peut être et émettre, de ne plus Te chercher au travers de tout ce que les Autres disent, de ne plus Te chercher au travers de tout ce qui est extérieur, mais de décider fermement d’être Toi, en Toi, et de ne plus avoir recours à ton mental ou à ta personnalité humaine pour chercher une réponse, pour chercher ce que l’Autre vit, pour savoir si ce que l’Autre émet, quel que soit l’Autre, peu importe, dans tous les Êtres que Tu côtoies, que Tu auras à côtoyer, ce que Tu dois en comprendre et en chercher la réponse ou chercher ce qui Te correspond, ou chercher à dire et à faire ce qui pourrait être en corrélation avec ce que tous ces Êtres disent.

Il est temps de lâcher tout cela. Il est temps d’être simplement Toi. Il est temps que Tu sois simplement ce que Tu Es en ton Cœur, en ta Présence, en ressentant que ce que Tu Es n’a plus à s’immiscer dans quoi que ce soit, et de ne même pas chercher une réponse à ce qui est dit, mais dans ta pleine Lumière tout est déjà réalisé, tout est déjà conforme à ce que Tu veux que les choses soient en Amour avec Toi-même, en Amour avec tous les Êtres.

Tu as encore une perception erronée de ce que Tu dois « Être » parce que Tu as longtemps cherché justement ce que c’était « qu’Être » et que Tu as laissé infiltrer bien des choses dans lesquelles Tu Te cherches, dans lesquelles Tu ne comprends pas encore dans le ressenti subtil ce qu’est vraiment d’être Soi-même sans ne plus rentrer dans aucune chose extérieure quelle qu’elle soit : émission de pensées, émission d’énergies qui Vous traversent, émission d’énergies que les Autres émettent, émission de l’ombre qui joue avec Vous, émission du côté obscur qui cherche à Vous déstabiliser, émission que bien des Êtres d’ici ou d’ailleurs émettent pour se chercher à travers Vous, pour se nourrir de Vous ou tout simplement pour s’amuser.

Cela est la compréhension subtile que seule la Présence et le Cœur ne peuvent que Vous amener enfin à vivre ce que Vous Êtes sans ne plus répondre à quoi que ce soit. Et il fallait que ce soit dit. Et c’est ainsi.

Alors mes Amies, Vous comprenez combien Vous pouvez être sollicitées, et combien il est facile de se laisser glisser dans la moindre énergie émise par Qui que ce soit, ou quoi que ce soit extérieur à Vous-mêmes. Cela est une situation d’autant plus difficile que lorsque Vous faites vos échanges soit entre Vous, soit avec des Êtres extérieurs autres, Vous Vous laissez glisser soit jeu, soit inconsciemment dans ce que l’Autre Vous aspire, même si ses intentions sont bonnes.

La réalité est que Vous allez apprendre ce que Vous êtes déjà : - « Je Suis » et Je reste Moi, en Moi en permanence. Rien de l’extérieur ne peut M’atteindre, et Je ne Me laisse plus glisser dans l’appel de l’énergie de l’Autre, quel qu’Il soit. »…

Et c’est ce qui fait que Vous avez traversé, un temps, une certaine réaction qui n’aurait même pas dû avoir lieu et qui en a déstabilisé plus d’un, parce que Vous aviez à comprendre combien le jeu d’aspiration est très facile, très subtil et surtout très vampirique. C’est aussi le jeu du virus de l’énergie sexuelle. Et ça, mon Amie, il fallait que Tu le ressentes, il fallait que Tu le vives, il fallait que Tu le comprennes pour en ressentir la profondeur qui pouvait T’amener même à rejeter un Être que Tu affectionnes, qui Te correspond.

Ce jeu maintenant Tu l’as dépassé, mais Tu n’en as pas compris la puissante subtilité qu’il y a derrière l’Amour que Tu Es, cela veut dire et laisse-Toi aller……ne cherche rien, mais ressens……..que Tu es un Être d’un très grand Amour qui peut très bien se départager pour ne pas se voir totalement dans ce qu’Il Est, par peur justement d’être totalement ce qu’Il Est……….

Alors, l’Amour qui se déploie dans tout cela, c’est l’Amour de Toi-même que Tu n’acceptais pas en totalité. Lorsque Tu acceptes enfin de T’aimer, de le ressentir, Tu ne peux plus être sujet à une rétroaction émise par Qui que ce soit ou quoi que ce soit parce qu’alors Tu sais que ce que Tu Es, est la toute Puissance de la Lumière et la Force qui acceptent tous les jeux d’ombre, tous les jeux de l’ombre, tous les jeux du côté obscur dans l’immense Amour que Tu Es sans que cela ne T’atteigne, mais en sachant que tout est partie intégrante de la toute Puissance de « Tout Ce Qui Est », et qu’en réalité tout ce qui se joue ne sont que des jeux dans l’inconscience justement de la toute Puissance de la Lumière.

Et tous Ceux qui entendront cette session, si c’est leur choix, seront à même de ressentir et de comprendre que la moindre abnégation de Soi amène à rejeter Qui que ce soit. C’est un manque d’Amour de Soi-même, d’objectivité de ce que Vous Êtes.

La Lumière ne rejette pas, la Lumière comprend l’expérience puis l’intègre et s’amuse avec ce qu’Elle Est. A partir de là tout est possible et tout peut se faire, même parfois avec une réaction, mais c’est une réaction dans le jeu de l’Amour et non dans le rejet. Il y a une grande subtilité et un immense Amour dans cette compréhension. Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Soyez-Vous, et réapprenez à Vous aimer, mais pas dans un concept, pas dans une idée, mais dans le ressenti profond de ce que cela veut dire, et de Vous permettre de le vivre, de Vous permettre de l’expérimenter ici en incarnation, et alors Vous ressentirez votre Puissance et Vous ressentirez ce que c’est que de « s’aimer », et qu’en s’aimant on ne peut plus se jouer à Soi-même mais de se permettre de faire des expériences en conscience. Et cela fait toute la différence.

-  Ma  : Prenons une profonde respiration …….. Conscience…..

Prenons une profonde respiration …….. Présence…………

-  Yosuel  : Maintenant mes Amis, Vous entrez dans une subtilité encore plus profonde, et ce à chaque fois, petit à petit. Et cela Vous permet d’acquérir une Conscience toujours plus aiguisée, toujours plus profonde. Et cela Vous amène à concevoir combien ce que Vous Êtes était encore loin de ce que Vous croyez être.

Il y a beaucoup de jeux avec cette conception de dire : - « « Je Suis », Je sais ce que « Je Suis », Je crois en ce que « Je Suis ». »…

Et puis les jeux qui continuent. Est-ce que Vous pensez que c’est réellement la Conscience « d’Être » ? Vous savez aujourd’hui que la réponse bien sûr est « non », ce n’en est qu’un petit aperçu qui Vous permettait d’aller encore plus de l’avant. Maintenant, les choses sont différentes, parce que Vous percevez de plus en plus qu’être en Conscience c’est vraiment lâcher tout ce qu’il y a dans l’Humain. On ne peut pas dire « Je Suis » et dire à un autre Être : - « Je ne Te crois pas tout à fait dans ce que Tu Es »…

Et beaucoup l’ont fait, beaucoup le font et beaucoup le feront encore. C’est simplement la croyance en la non-croyance en Eux, en ce qu’Ils Sont. C’est une forme de reflet qui n’a pas été acceptée par bien des Êtres depuis tant d’années, qui rejettent l’Autre, quelle que soit l’excuse, quelle que soit la manipulation, quelle que soit l’intention, quelle que soit ce qui se dit : c’est toujours Vous qui êtes en cause et Non l’Autre. Cela a été difficile de percevoir, et maintenant, Vous le pouvez. C’est difficile de le concevoir, mais maintenant Vous le faites.

Alors Mes Amis, il est temps maintenant, pour Vous, de ressentir que ce que Vous Êtes, Vous Vous permettez enfin de le vivre. Et cela va bien au-delà de toute votre conception jusqu’à présent de ce que Vous Etiez. Et cela prend une ampleur que Vous ne perceviez pas, et qui maintenant Vous permet vraiment d’avoir les deux pieds bien ancrés sur le chemin de votre maitrise pour être le Maitre Incarné que Vous Êtes.

Il Vous fallait dépasser tant bien que mal, selon vos choix indirects ou tortueux, plus ou moins souffrants, ou avec beaucoup de souffrance, pour décider de traverser toutes ces limbes, toutes ces interfaces, mais surtout toutes ces incompréhensions quelle que soit leur ordre de grandeur, quel que soit leur indéfectible méli-mélo.

Vous ne pouviez pas imaginer un seul instant tout ce que Vous auriez à démêler pour en arriver à la compréhension subtile de tout ce qui se joue au niveau de l’inconscient collectif, au niveau de la grille planétaire, au niveau de la densité, au niveau de l’indémêlable filet de tout ce qui a composé les milliards de pensées conçues dans la dualité. Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Et pour ma part J’en ai fini. Je Vous salue. Je Vous enveloppe de tout mon Amour, de ma Puissance, et au combien Je Vous aime, et au combien c’est une joie pour Moi de Vous initier maintenant, réellement et vraiment dans ce que Vous Êtes.

Et il en est ainsi.

-  Ma  : Prenons une profonde respiration ………….et vraiment laissons-Nous aller…………

…….Pause……..

-  Ma  : Mes Amis, Je Vous salue. Pour Certaines, Vous Me connaissez, Je Me suis déjà présenté, Je suis ce que Je Suis l’Archange ELYAH RAPHAEL (*)….

(*)- « Je suis la Puissance-même qui rallie tous les impondérables pour les amener à être ressentis, et pour Ceux qui sont prêts, à les transmuter pour aller au-delà de tout ce qu’une Conscience peut vivre et se réaliser, le moment venu, en tant que Maître. Voilà mon rôle. »

Alors, c’est un plaisir pour Moi de revenir à nouveau M’exprimer, parce que Nous les Archanges , Vous le savez maintenant, Nous sommes une partie de Vous. Nous n’avons jamais été des Consciences extérieures, même si maintenant les Archanges s’émancipent. Mais les Archanges sont votre création, votre création pour Vous accompagner dans ce long voyage à expérimenter tout ce qui peut se vivre dans l’expansion de «  la Source  » mais dans des confins ou «  la Source  » Vous laisse libre choix dans vos expériences.

Vous avez tout préparé pour que ce long voyage puisse Vous amener à un moment donné à revenir en Conscience de ce que Vous Êtes. A revenir en conscience de votre propre Puissance, de la Lumière que Vous Êtes, de votre Force, surtout de votre Force de Créativité. La Créativité est ce que Vous êtes à même d’engendrer maintenant. Et il Vous fallait mettre tout en œuvre, pour que le moment venu, Vous puissiez récupérer toutes les parties de Vous qui Vous amèneraient à votre Unité. Et Nous, les Archanges , Nous en faisons partie.

Alors, Vous savez que Nous sommes une grande Puissance, et si Nous sommes une partie de Vous, qu’attendez-Vous pour accepter ces parties de Vous et Vous permettre de les utiliser ? Mais, Vous Vous dites : - « Oui, mais les Archanges se sont exprimés, et même parfois, Ils Nous ont amené à Nous retrancher, à aller dans des endroits sombres et à ne pas pouvoir Nous permettre d’être ce que l’On Est »…

Mais c’est ce que Vous avez également mis en place pour que cette Puissance que Nous Sommes et que Vous Êtes, puisse Vous montrer tout ce qui Vous empêcherait de revenir à Vous-mêmes, jusqu’à ce que Vous en souffriez tant et que Vous hurliez au point de dire : - « C’est assez, Ça suffit, Je suis prêt. Je veux revenir à ce que « Je Suis ». »…

Alors, pouvez-Vous comprendre, et surtout ressentir, que chaque fois que Vous Nous avez insultés ou que Vous êtes entrés en réaction, c’est contre Vous-mêmes que Vous le faisiez, à la différence que lorsque Vous sortez la tête de la glue noire dans laquelle Vous Vous étiez enfoncés, Vous pouvez alors accepter les parties de Vous qui sont ce que Nous Sommes, et Vous pouvez réellement œuvrer avec dans votre Gloire. Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Je Vous salue, Je Vous aime, Je suis ce que Vous Êtes, et ensemble, maintenant, Nous prenons le chemin le plus lumineux qui soit et qui est votre réalité. Et il en est ainsi.

-  Ma  : Prenons une profonde respiration ……..dans le ressenti de cette grande subtilité de ce que Nous Sommes en le permettant…..

……Pause…..

-  Kuthumi  : Mes Amies, chères Amies, très chères Amies, ho ! combien mes Amies de toujours, de tout temps, Je suis le vénérable KUTHUMI . Je sais, il y a longtemps que Je ne M’étais pas exprimé, mais cela était approprié, et J’avais bien d’autres choses à faire ailleurs et Vous étiez en bonnes mains.

Alors Moi, Kuthumi , J’ai eu un très grand appel de Cœur à vouloir venir M’exprimer en cette session. Vous êtes celles qui œuvraient réellement et véritablement maintenant comme la Lumière incarnée. Cela a été très difficile, n’est-ce pas ? Vous en avez mordu de la poussière. Vous en avez mordu de la m…., Je n’irai pas jusqu’à dire les choses comme mon pote Adamus , mais Je n’en pense pas moins.

Et Je Vous dirai que dans cette m…e, J’en ai rajouté un peu plus. Vous le savez maintenant, Vous le savez lorsque Vous Vous jouez à Vous-mêmes, lorsque Vous n’êtes pas clairs avec Vous-mêmes, lorsque Vous n’êtes pas en Amour avec Vous-mêmes, et bien Nous arrivons avec nos grosses brouettes, nos grandes bottes, parce que Nous Nous ne Nous salissons pas, Nous avons même de grands gants lumineux, et Nous Vous mettons la tête dedans !

Alors bien-sûr, cela a engendré bien des souffrances, mais des souffrances que Vous-mêmes avez décidé de vivre. Nous étions en accord pour Vous aider à aller ressentir ce qu’elles représentaient, afin que par Vous-mêmes, en votre Cœur, dans les cris que votre Cœur émettait, Vous puissiez décider définitivement d’émerger de ce miasme.

Alors Moi, Kuthumi , Je Vous ai joué des tours, mais combien Je Vous aime, combien Je Vous ai aimées dans ces moments là, et combien J’ai participé à ce que Vous ressentiez à ce que cette expérience voulait dire, et nos Cœurs ont chanté ensemble pour que Vous décidiez enfin de revenir à la Conscience de ce que Vous Êtes, à la Conscience de l’Amour de Vous-mêmes.

Alors, bien-sûr, il Vous reste un sacré chemin à faire, mais Je Vous le dit : le gros dans la m…e est terminé. Ensuite, ce sera à Vous de ne pas Vous laisser détourner, un tant soit peu, par Ceux qui croiront bien faire en Vous disant des choses qui peuvent Vous atteindre dans votre sensibilité, car Vous êtes très sensibles. Alors, jouez avec cette sensibilité pour Vous, mais non pour Vous laisser déstabiliser, attendrir par Ceux qui savent comment s’y prendre pour Vous attirer dans leurs filets.

Acceptez de ne plus Vous jouer à Vous-mêmes et d’être vraiment les Maitres incarnés que Vous êtes. Nous, les Maitres Ascensionnés, Nous œuvrons maintenant avec Vous de très près. Nous Vous guidons, Nous Vous aidons, mais Nous apprenons aussi de Vous, car comme cela Vous a été dit, les Maitres Ascensionnés n’ont pratiquement pas vécu le fait d’être en Conscience et de perdurer dans le monde de la densité.

Vous, Vous vivez une expérience encore plus grandiose en étant en conscience de ce que Vous Êtes et en étant ici dans ce Monde, mais attention, il y a bien des pièges, et ces pièges ne sont pas forcément ceux qui sont bien visibles, mais ce sont ceux qui sont sournois, subtils, insidieux, et dans lesquels parfois on peut se laisser évincer, parce qu’il y a des méthodes qui vont être utilisées pour vous faire réagir dans les énergies de ce que ce Monde vit, et qui sont des énergies de perversité qui seront utilisées dans la mise de face à Vous-mêmes par rapport à la souffrance. Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Ne tombez pas dans ces pièges, car quelle que soit la souffrance que Vous côtoierez, que Vous verrez, Vous êtes la Lumière et l’Amour qui pourront toujours faire bouger les choses si Vous restez Vous-mêmes, en Conscience, et si Vous Nous permettez d’être en Unité avec Vous-mêmes. Et c’est ainsi les Amies.

Je Vous salue, Je Vous dis à très bientôt parce que Je reviendrai. J’aurai à cœur à nouveau de M’exprimer, de M’exprimer dans ce que Je ressens, dans ce qui peut être des pièges, des filets dans lesquels Vous ne devrez pas Vous laisser prendre. Et c’est ainsi.

Soyez pleinement Vous, passez une bonne soirée, et maintenant décidez « d’Être » et de ne plus en déroger.

Et Je M’éloigne, et Je Vous aime et Je Vous accompagne.

-  Ma  : Prenons une profonde respiration ……….en restant bien Nous-mêmes en Conscience, tout en prenant conscience de ces vérités, sans rentrer dedans, mais en prenant en compte d’une réalité avec laquelle Nous devrons œuvrer mais en Amour de Nous-mêmes dans notre Puissance, dans notre Force et la Lumière que Nous Sommes.

 ===>Musique de fin de session… : Michel PEPE – Sur le Toit du Monde

****************

 Merci de tout Cœur à notre Transcriptrice pour la transcription de cette session n° 17 à Saint Léonard des Bois.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Anarayah Yaweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi