Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > Ma-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > transcription de la session n° 31 du 17/06/2017 - Être plus en conscience - (...)

transcription de la session n° 31 du 17/06/2017 - Être plus en conscience - Maîtrise du Maître

dimanche 1er octobre 2017, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session n° 3/31 à Créon (Gironde – 33)

« Être plus en conscience »

Animée par les Elohim Yosuel et Arzael

canalisés par Ma Anarayah Yaweh

Samedi 17/06/2017

1ère partie  :

 Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma  : Ha Lhy Ah à Vous !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi et à Vous !

-  Ma  : C’est une joie de se retrouver, c’est une joie d’être parmi Vous, ce grand Groupe, un très beau Groupe pour cheminer ensemble et individuellement, cheminer pour se re-trouver dans cette nouvelle ère qui Nous permet de pouvoir recontacter la Puissance de la Lumière que Nous Sommes et ainsi changer le cours de notre vie.

Nous avons Joselyne et MaA qui Vous saluent Tous et Nous ont envoyé un petit message pour Nous dire qu’Elles seraient par le Cœur avec Nous.

Donc, Vous Vous laissez aller…………..

Vous êtes Vous, en Vous, sans mental, sans penser………

Présence à Vous, Présence dans la joie…………

Ressentez la joie en Vous, en cet instant, cet instant de pleine connexion avec Vous-mêmes………

Vous Vous détendez totalement, Vous ne pensez pas……..

…..Pause………

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience, en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…… Présence sans penser……..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience, en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…..… En l’instant présent, Présence "Je Suis"……

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience, en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…..…. "Je Suis", Je suis ce que "Je Suis" ici…… Conscience « d’Être », Être simplement………….

…..Pause………

En notre Cœur et en ce lieu Nous accueillons la présence de Yosuel , Arzael , la présence de notre Conscience du Groupe France Amalanael , les Pleïadiens , les Arcturiens , les Intra-Terres , les Maîtres Ascensionnés , les Maîtres Dragons Sacrés dont notre abonné habituel Oartz , également Gérioth , et bien des Maîtres qui Nous suivent………

Présence à Vous……… Présence de l’Humain que Vous êtes et du «  Maître-la Source  » que Vous Êtes……

…..Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. Je suis ce que Je Suis Yosuel à votre service, individuellement en Chacun de Vous, si Vous M’ouvrez la porte de votre Cœur. N’en ayez pas peur, Je ne fais pas de mal, Je ne vais pas Vous manger tout cru.

……. Amélah fait le bruit d’une porte qui grince…..

-  Yosuel  : Merci mon Amie Amélah d’avoir ouvert ta porte…. Mets de l’huile, elle grince un petit peu !

…….Rires de Tous ……….

-  Yosuel  : Je T’aime et Tu T’ouvres de plus en plus, prends-en conscience, permets-Toi de le ressentir…..

Alors les Amis, Moi Yosuel , J’ai à cœur de Vous guider, J’ai à cœur de Vous amener là où Vous devez aller, là où Vous avez choisi d’aller sur votre chemin du retour, dans votre réalisation, dans la reprise consciente du Maître que Vous Êtes. Lâchez tout mes Amis….

Prenez une profonde respiration …………….et lâchez tout……

Présence, Présence en Vous avec Vous…..lâchez tout…….

Vous avez encore bien des retenues et Vous n’êtes pas ces retenues. Vous avez encore bien des peurs et Vous n’êtes pas ces peurs. La présence en cet instant de tous les Maîtres qui Vous enveloppent de leur Amour, de leur Puissance, de leur Lumière, Vous permet de concevoir que Vous n’êtes pas cet Humain limité et conditionné.

Relâchez-Vous mes Amis……….soyez simplement Vous, en pensez à rien, permettez-Vous de bénéficier de cette Puissance qui se meut à travers Vous et autour de Vous…….. Lâchez tout………

Respirez profondément ………….et lâchez tout…….. : - « Je Me permets d’être ici le «  Maître-la Source  » que "Je Suis" »…et qui n’est en rien l’Humain limité et conditionné dans lequel Vous Vous permettez encore de Vous chercher, et Vous savez qu’il ne Vous amènera pas les réponses que Vous Vous posez.

Lâchez tout mes Amis…….. : – «  Je respire profondément ………..et Je lâche tout, Je suis ici…….. Je Me permets d’être l’Humain et le «  Maître-la Source  » en même temps. »…

L’Humain émet les choses, le Maître répond s’il n’y a aucune interférence, si Vous êtes simplement Vous, dans le lâcher-prise, dans la conscience « d’Être », dans la magnificence que Vous Êtes : - Je ne Me préoccupe pas des détails, Je ne Me préoccupe pas de tout ce qui se passe autour, "Je Suis", dans ma joie d’Être "Je Suis", dans ma joie d’accueillir la Vie "Je Suis", dans ma pleine conscience d’Être "Je Suis". "Je Suis" et Je n’en doute plus. "Je Suis" et Je décide enfin de vivre pour Moi. "Je Suis" et Je vis enfin ce que J’ai envie de vivre. »…

Pouvez-Vous Vous permettre de tout lâcher, de ne pas Vous poser de question, d’être simplement là ?......... : - « Je suis là et Je M’ouvrir à ce que "Je Suis". Je suis là et Je lâche mes peurs. Je suis là et Je vis enfin en conscience que tout peut M’être révélé, que tout peut s’en venir à Moi, si Je n’émets plus rien d’autre qu’être Moi. »…

Que ressentez-Vous à l’instant même ?....... : - « "Je Suis" et Je M’accepte. "Je Suis" et Je M’accueille. "Je Suis" et Je ne Me cherche plus au travers des Autres. "Je Suis" et J’accepte d’aller au-delà de tout ce que J’ai été, de tout ce que J’ai cru être, de tout ce qui a fait de Moi un Humain limité et conditionné. Je lâche à l’instant-même toutes mes peurs…………. Je lâche à l’instant-même ma condition humaine dans le fourvoiement de la conscience de masse………… Je comprends et J’accepte que ce n’est pas ce que "Je Suis". Je lâche à l’instant-même toutes mes peurs……….. Je Me re-trouve enfin. "Je Suis" et Je M’accepte dans ce que "Je Suis". "Je Suis" et Je lâche tout………….. "Je Suis" et J’accepte de rentrer de plain-pied dans ce que « Je Suis » définitivement. »…

Mes Amis, relâchez-Vous……………… Soyez simplement….. Soyez-Vous simplement, les Energies ici sont puissantes, permettez-Vous de Vous y relaxer……….. Permettez-Vous de Vous y détendre………. Ne pensez pas, Présence à Soi….. : – « Je Me permets de Me baigner dans ces Energies comme si J’étais dans une immense piscine infinie où Je fais la planche et où Je Me laisse aller. »……

……..Pause……..

Acceptez de ne plus Vous confondre à quoi que ce soit en l’instant-même, précise le Club des Maîtres Ascensionnés  !

………Pause……..

Alors mes Amis, Vous Vous laissez aller……… Nous allons entamer notre première rubrique : Etat de conscience .

-  Ma  : Vous ne cherchez pas à comprendre, Vous allez au-delà des mots, permettez-Vous simplement, dans ce laisser-aller, de ressentir à bien d’autres niveaux, ressentir simplement, sans mot, sans chercher à comprendre, sans rien contrôler. Vous êtes toujours dans votre immense piscine illimitée où Vous Vous laissez aller et Vous ressentez………

………Pause……..

-  Yosuel  : Pouvez-Vous accepter d’être simplement Vous, sans rien chercher de particulier, « Être » simplement, Vous permettre de ressentir ce que Vous êtes à même de ressentir en votre Présence. En cela Vous ressentirez que Vous pouvez vivre et « Être » sans Vous préoccuper de quoi que ce soit, sans chercher à être autre chose que « d’Être ». Et c’est ainsi.

Prenez une profonde et lente respiration ....en acceptant de ne plus chercher quoi que ce soit que le simple fait « d’Être ».

……Pause……

 Acceptez que Vous Vous limitez par toutes vos interrogations et suggestions émises par le mental, mais surtout votre personnalité humaine.........

Acceptez que Vous Vous cherchez perpétuellement sans Vous donner le droit « d’Être » simplement. Et c’est ainsi.......

Lâchez toutes limitations……………

Lâchez toutes recherches…………..et acceptez enfin d’être Vous…………

Acceptez de Vous permettre « d’Être », en l’instant, et de laisser le «  Vous, Maître, la Source  » Vous insuffler ce que Vous Êtes à même de ressentir pour vivre pleinement ce que Vous êtes en droit de vivre maintenant………..

Prenez une profonde et lente respiration …….en Vous permettant « d’Être », sans ne plus Vous poser de questions, sans ne plus alimenter en permanence votre mental par des pensées et suggestions qui Vous emmènent toujours dans la perspective de trouver des réponses que Vous n’obtiendrez jamais de cette façon là. Et c’est ainsi.

…..Pause…….

 Pouvez-Vous comprendre qu’en réalité Vous avez déjà émis ce que Vous vouliez réaliser dans cette vie avant votre incarnation, mais Vous deviez en passer par ne plus être pris dans cette 3D, et surtout de ne plus Vous laisser prendre par toutes vos pensées, et arriver à croire en Vous, à avoir confiance en ce que Vous Êtes, et surtout prendre les décisions que seul votre Cœur est à même d’émettre.

Prenez une profonde respiration …..en acceptant de ressentir à d’autres niveaux……

…..Pause……..

 Pouvez-Vous accepter que Vous avez atteint un niveau où Vous-mêmes ressentez que Vous êtes bien au-delà de tout ce qui se joue, de tout ce que les Êtres se permettent encore de vivre, mais il Vous faut aussi rester Vous-mêmes en permanence, sans ne plus croire que Vous serez toujours pris à partie par tout ce qui se joue………

Acceptez enfin d’être Vous, sans ne plus chercher à comprendre tout ce que Vous ressentez, mais bien d’être Vous, en Vous, en étant naturels……..

Et c’est ainsi que Vous Vous acheminerez petit à petit vers des ressentis de plus en plus subtils et de plus en plus cohérents avec ce que Vous Êtes, avec ce que Vous voulez vivre, avec ce que Vous voulez engendrer dans la joie « d’Être », dans le renouveau, dans la joie de vivre enfin pour Vous. Et c’est ainsi.

Prenez une profonde et lente respiration …..en acceptant enfin de ne plus Vous laisser influencer par tout ce que Vous ressentez, mais d’être bien Vous, en Vous, simplement.

…..Pause…..

 Pouvez-Vous accepter de ne plus Vous laisser interférer par toutes les énergies que les Autres émettent et de ne plus rentrer dans le jeu de la peur par rapport à une prise de conscience de tous les Êtres sur ce qui est en train d’être transformé, parce qu’Ils ont peur du changement, parce qu’Ils ne savent pas ce que sera demain, et comment ce monde va évoluer………

Il est important pour Vous d’être objectifs et de ne plus Vous faire de soucis pour tout ce qui se joue, pour tout ce qui se trame, et ne jouez plus le jeu de tous Ceux qui sont alarmistes, mais soyez Vous, dans votre Puissance si Vous ne voulez pas Vous faire aspirer par toutes les énergies qui circulent, et surtout qui essaient d’entrainer la majorité des Êtres dans le besoin de se substituer à la peur du manque, à la peur de ne plus pouvoir vivre dans la conformité, et surtout dans la soumission, parce qu’Ils y ont trouvé une forme de sécurité qui n’en est pas une, mais qui Les confortent dans le besoin de faire partie d’un tout qu’Ils jugent approprié.

Acceptez d’être Vous, de croire en Vous et de créer votre propre réalité quoi qu’il se passe, parce que Vous êtes Ceux qui permettez que le monde bouge et évolue vers une autre réalité dans laquelle Vous pouvez œuvrer si Vous ne Vous laisser pas influencer par tout le drame dans lequel les Êtres cherchent absolument la solution, dont Ils ne trouveront pas de réponse….… Et c’est ainsi.

Prenez une profonde et lente respiration ……en ressentant que ce que Vous Êtes peut Vous amener à rester Vous, quel que soit ce qu’il se passe et quoi qu’il se joue, et n’ayez pas peur d’être Vous le Maître, même avec vos petites peurs, comme Ma , quand Elle voit une petite bête ! Permettez-Vous le, même quand Vous êtes en face d’une grosse bête comme Ama , amusez-Vous !.....

-  Ma  : Ama , Tu aurais pu réagir !

-  Ama en rigolant : Je M’amuse…

-  Yosuel  : Détendez-Vous……..joie intérieure, dans la Joie d’Être "Je Suis". Soyez-Vous, pleinement Vous en Vous…..

 Lorsque Vous êtes pleinement Vous, pouvez-Vous penser que Vous Vous attirez ce qui pourrait être perçu comme des potentiels, qui en réalité ne sont que la manifestation de ce que Vous-mêmes pensez en votre Cœur et qui correspond en réalité à un flux énergétique puissant, qui trouve son chemin à travers la puissante implication au niveau des atomes, dont a parlé Nézariel et qui peuvent se moduler selon ce que Vous envisagez pour Vous, dans la mesure où cela correspond à votre propre émission venant du Cœur et qui émet par là une radiation fulgurante, si Vous n’émettez pas d’interférences.

Prenez une profonde et lente respiration ………en admettant que tout peut se créer si Vous n’émettez aucune interférence.

…….Pause…..

 Lorsque Vous atteignez une conscience au Cœur même de votre Être qui Vous amène à être pleinement dans la Conscience « du Tout », Vous serez amenés à ne plus ressentir les choses de la même façon, ce qui Vous amènera à atteindre une parfaite intégrité, au point de ne plus être affectés par Qui que ce soit ou quoi que ce soit. Et c’est ainsi…

Maintenant, beaucoup arriveront à une Puissance Leur permettant de manifester ce qu’Ils veulent vivre et seront les Maîtres avancés sur le chemin de l’Ascension, mais Chacun peut vivre autrement et voir des choses se manifester et leur vie grandement changer, n’en doutez pas mes Amis.

Prenez une profonde et lente respiration ………et acceptez que Vous pouvez déjà vivre une vie plus grandiose que celle que Vous vivez…….

……Pause……

 Vous avez besoin de ressentir ce que Vous Êtes, et ce que Vous Êtes est la Présence, ici dans ce corps, sur cette Terre de votre propre Conscience. Pouvez-Vous accepter qu’en Vous, Vous Êtes, en Vous, Vous pouvez être Vous, l’Humain et Vous le Maître, c’est la Conscience « d’Être », et que cette Conscience est ce que Vous Êtes en réalité, mais c’est aussi la Conscience « du Tout », sans que Vous ayez à Vous en préoccuper, mais bien d’être Vous, ici, en conscience.

Lâchez tout mes Amis et permettez-Vous de le ressentir…….pas au niveau de l’Humain, de le ressentir à d’autres niveaux sans que Vous n’interveniez, sans que Vous le cherchiez………. Présence simplement……

Être présents, c’est être en conscience de votre Présence, de votre Conscience, mais surtout c’est être bien conscients et en même temps de votre Conscience et en même temps de votre état dans l’instant, sans Vous fourvoyer ailleurs par le biais de votre mental ou de votre personnalité humaine : - « Je suis là, Je ressens, sans forcer, sans chercher à ressentir. »…

Le ressenti peut être subtil, il peut être simplement un bien-être sans rien faire d’autre « qu’Être ». Ne cherchez rien mes Amis, Vous Êtes….. Ne croyez pas que quelque chose de sensationnel va se manifester, non, c’est cette forme de bien-être où rien n’interfère, où le mental n’intervient pas. C’est un ressenti subtil qui va peut-être Vous déconcerter, parce que Vous Vous attendez à quelque chose qui Vous transporte comme dans une extase dans laquelle Vous croyez que c’est ainsi qu’est le Divin. Lâchez tout………..

Cessez de croire en des choses que Vous pensez qu’est la manifestation Divine. Vous Êtes simplement, et c’est ainsi !

Prenez une profonde et lente respiration ……….en Vous permettant d’être ici, présents, en conscience.

…..Pause…..

 Vous avez besoin de comprendre, mais surtout de ressentir que votre propre mental est quelque chose que Vous alimentez et qui Vous restitue tout ce que Vous lui donnez comme suggestions. Et il important de ressentir que si Vous êtes Vous, sans Vous laisser aller dans toutes ces pensées et que Vous êtes à même de pouvoir être Vous, sans peur de ce que Vous Êtes, alors Vous pourrez être dans votre quotidien pleinement Vous, dans la joie « d’Être » et de Vous accorder de vivre chaque instant ce que Vous avez envie de vivre, sans ne plus penser comme Vous le faisiez. Et c’est ainsi que Vous serez plus clairs, plus intuitifs et plus en corrélation avec votre réalité du moment. Et c’est ainsi.

Prenez une profonde et lente respiration …….et acceptez d’être Vous, sans ne plus alimenter votre mental de pensées qui Vous reviendront de toute façon et qui Vous empêcheront d’être Vous. Alors permettez-Vous de le comprendre et de décider de ne plus penser intempestivement……

…….Pause……….

 Lorsque Vous êtes en pleine conscience de ce que Vous Êtes, Vous pouvez concevoir que Vous n’êtes pas de l’Energie, mais une Emergence de ce qu’Est «  La Source  ». Cela veut dire qu’en réalité « Vous Êtes » et que Vous avez la possibilité, par la pensée au niveau du Cœur, de pouvoir créer selon ce que Vous émettez, selon ce que Vous pensez qui correspond à ce que Vous voulez vivre, et c’est ainsi que Vous utilisez l’Energie et que Vous pouvez engendrer ce qui peut l’être, car l’Energie est en réalité l’expression même de vos pensées à un niveau subtil qui permet aux fractales de revenir dans une autre configuration, une autre manifestation. Et c’est en cela que tout est Energie, puisque Vous avez tout créé, et que tout peut être transmuté et que tout peut être transcendé. Alors ne Vous jouez plus à Vous-mêmes, regardez-Vous en Vous, ressentez ce que Vous Êtes en réalité, et n’émettez que ce que Vous voulez vivre. Et Nous y reviendrons encore et encore. Et c’est ainsi.

Prenez une profonde en lente respiration ……..en Vous accordant « d’Être » et en acceptant que Vous pouvez tout créer, tout transcender et tout transmuter.

….Pause…..

 Lorsque Vous ressentez qu’en Vous il y a un manque de joie, un manque d’Amour, un manque de solidarité, d’Unité et de motivation, pouvez-Vous concevoir que cela est dû en grande partie à un manque d’Amour de Soi, de la joie de vivre, d’une forme de déni de Soi. Alors, il est bon de prendre conscience que Vous-mêmes ne Vous respectez pas, ne Vous aimez pas, et surtout Vous baignez encore et toujours dans l’incertitude de ce que Vous Êtes, de ce que Vous voulez réellement pour Vous, mais aussi ce que Vous voulez vraiment pour Vous, sans rien retenir, sans avoir peur de « Qui Vous Êtes », sans peur de ce que Vous devenez, sans peur de toutes les conséquences de votre changement. Et c’est ainsi que Vous Vous acheminez vers l’Amour de Soi, vers l’Amour de tout Être et de toutes choses, sans ne plus jouer le jeu du dénigrement de Qui que ce soit ou de quoi que ce soit, mais surtout d’être en parfaite osmose avec « Tout Ce Qui Est » et tout ce que Vous Êtes, et n’en doutez plus.

Prenez une profonde et lente respiration ………en acceptant de Vous aimer, d’être en Amour de Vous-mêmes et de ne plus jouer le jeu de l’abnégation de Soi.

..….Pause……

 Il y a une chose que Vous devez accepter, c’est que Vous ne pouvez plus faire abstraction à ce qui se passe, parce que Vous le ressentez. Vous ressentez qu’il y a une différence entre ce que Vous Êtes, ce que sont les Autres, et surtout ce qu’il se passe encore dans ce monde tel qu’il est. Maintenant, il Vous faut accepter le changement et ne plus Vous laisser impressionner par tout ce que Vous ressentez, par tout ce que les Autres sont, mais aussi par tout ce qui se dit, parce que si Vous Vous laissez impressionner, Vous serez ramenés dans l’inconscient collectif, mais surtout Vous serez désorientés, et cela Vous perturbera au point de ne plus savoir où Vous en êtes et au point de ne plus comprendre une réalité que Vous ne pouvez plus vivre et que Vous ne pouvez plus comprendre, parce que Vous êtes arrivés à ressentir ce que Vous Êtes et cela n’est plus en concordance avec ce qui se joue, avec ce qui se dit, mais surtout avec ce que Vous Êtes en réalité et dont Vous avez déjà acceptés comme étant votre propre Conscience, votre propre état d’être dans « le Tout ». Ne Vous jouez plus à Vous-mêmes, lâchez tout, retrouvez-Vous, ne pensez plus. Dans l’instant présent, dans la joie « d’Être », permettez-Vous enfin de vivre pour Vous. Et c’est ainsi.

Prenez une profonde et lente respiration ……..et comprenez qu’il ne Vous faut plus Vous laisser impressionner par tout ce qui pourrait Vous dérouter et Vous éloigner de votre propre Conscience « d’Être ».

..…Pause……

 Vous avez toujours fonctionnés en Vous croyant dans l’obligation d’avoir des buts. Pouvez-Vous imaginer un seul instant que cela Vous maintenait dans l’impossibilité de croire en Vous, de croire que Vous pouvez créer à tout moment votre propre réalité, simplement en étant Vous, simplement en créant ce que Vous voulez voir se manifester, parce que les buts correspondent à ce que Vous voulez mettre en place, sans savoir si ce que Vous allez faire va Vous correspondre, ou mieux, si cela sera une réalité accomplie.

Ce que Vous devez concevoir maintenant, c’est que Vous ne pouvez plus croire qu’il Vous faille travailler dur pour arriver, ne serait-ce qu’à engendrer quelque chose, dont Vous ne savez même pas si cela Vous amènera à la satisfaction d’une réussite, parce que Vous avez été conditionnés pour répondre à ce que l’on attend de Vous, mais surtout à ce que l’on veut que Vous soyez pour être conformes et répondre aux exigences d’un monde qui se nourrit de Vous, sans Vous permettre de vivre pleinement ce que Vous avez envie de vivre, alors que si Vous êtes en conscience que tout peut se créer par la pensée au niveau du Cœur, alors Vous engendrerez ce que Vous avez réellement envie de vivre pour Vous, et comme l’a dit Adamus , là où il y a la Conscience, tout se crée.

Lorsque Vous émettez en Conscience et que Vous n’émettez aucune interférence et que Vous ressentez cette joie intérieure, cette joie de vivre, cette joie « d’Être » que c’est déjà votre réalité, alors la Conscience fait mouvoir toutes les énergies qui vont répondre à ce que Vous avez émis. C’est ainsi que tout se crée réellement, et cela Vous bouscule, cela est nouveau, même si c’est une connaissance que Vous avez toujours eue, mais c’est nouveau pour l’Humain qui n’était pas en conscience de « Qui Il Est » et de sa Puissance de Créativité. Ne cherchez rien mes Amis, acceptez qu’avec votre propre Conscience, Vous pouvez à chaque instant émettre ce que Vous avez envie de vivre, de créer dans la pleine Lumière que Vous Êtes, et Nous Vous y amenons petit à petit tout au long de vos sessions……..

Prenez une profonde et lente respiration ……….en acceptant que c’est en Vous, et uniquement en Vous que Vous pourrez créer votre réalité selon ce que Vous envisagez de vivre et de faire pour Vous. Sachez que si Vous persévérez, si Vous n’abandonnez pas, si Vous allez au-delà de tout ce que Vous traversez, alors Vous en arriverez à créer des choses grandioses, et c’est une vérité.

……Pause……

-  Ma  : Laissez-Vous aller, en Vous, en votre Cœur, en votre espace, toujours en étant en conscience, toujours en étant Vous……… Soyez-Vous en Vous, dans la joie de l’instant présent…..............

…..Pause…….

 Nous allons aborder maintenant une autre « Conscience », celle du Cœur en incarnation, celle de votre Puissance dans le ressenti de votre impact avec la Puissance émanant du Cœur dans la zone ombilic .

Laissez-Vous « Être », sans penser, sans rien chercher, sans même vouloir comprendre ce qui se dit, sans même intellectualiser ce qui est dit………… Laissez-Vous aller totalement……… Laissez votre Cœur largement ouvert………..

-  Yosuel  : Maintenant lâchez tout ce que Vous pourriez comprendre de ce qui va être dit………….

Ressentez ce qu’il se passe en Vous………………………………………………………….

Descendez plus profondément en Vous………………………………………………………

Ne cherchez rien, ne pensez pas, Vous Êtes……………………..

Permettez maintenant de Vous voir, sans chercher une représentation quelconque………….

….Pause….

Vous allez ressentir au niveau de votre chakra du Cœur une pression qui pourrait s’apparenter à l’infini, sans que Vous ne cherchiez à le comprendre………………………..

Laissez-Vous aller……… Rien ne peut être vécu et ressenti si votre mental interfère……… Vous Êtes…….

Tout en restant dans ce ressenti sans aucune interférence, Vous lâchez toutes impressions suggestives….….

Puis Vous prenez une lente et profonde respiration …………………

Vous descendez encore plus profondément en Vous…………………

Et Vous acceptez que Vous pouvez Vous retrouver en phase avec le fait de Vous ressentir comme une petite partie « du Tout », qui en réalité est une toute petite Particule dans le microcosme, mais qui est une Puissance pouvant tout générer. Et cette toute petite Particule se manifeste ici sur Terre et change toute la structure de votre Univers.

…..Pause…..

Maintenant, lâchez toute identification à quoi que ce soit…..… Ne cherchez aucune représentation…… Vous Êtes…en votre Cœur…avec le ressenti profond qu’il y a une interaction au cœur même de votre ventre, tout en Vous adressant à votre Cœur : - « Je suis la Puissance même de ce que "Je Suis" et Je peux émettre tout ce que J’ai envie de vivre et de changer dans ma vie, car la Conscience que « Je Suis » peut créer toutes choses, peut modifier la matière, la transcender, et Je peux ainsi vivre une autre réalité, sans ne plus jamais Me croire démuni par rapport à ce que J’ai pu être et qui n’est pas ce que "Je Suis" »……

Et il en est ainsi mes Amis ! Laissez-Vous aller, détendez-Vous………

Prenez une profonde et lente respiration …………et soyez-Vous simplement.

……Pause…..

-  Ma  : Nous allons maintenant aborder notre rubrique : Qu’est-ce qui Nous maintient encore en partie dans le fait de ne pas pouvoir être pleinement Soi, en Amour de Soi, et dans la compréhension de toutes choses ?

6 éléments ont été sélectionnés par Yosuel que Nous allons ressentir et vouloir dépasser :

Vous êtes Vous, en Vous, Vous allez au-delà des mots, Vous Vous permettez de ressentir, d’accueillir et de dépasser………


- > 1er élément  : – Limitations dans l’abondance  : Nous prenons un 3ème exemple… Vous Vous laissez encore très prendre par le mental qui Vous suggère des pensées de restriction, un besoin de Vous identifier à cette restriction en affectionnant ce que Vous appelez très souvent « pas cher », -les soldes d’ Adamus - (Merci Ama ) cela Vous maintient dans l’impossibilité d’entrevoir la grandiosité de tout ce que Vous pouvez Vous attirer, de tout ce que Vous pouvez générer dans ce qu’il y a de plus beau, sans aucune limite, allant même parfois Vous attirer un élément que Vous qualifiez de « très cher », comme une maison, un diamant ou encore une voiture magnifique.

Cessez de Vous croire « petits »…….. Cessez de Vous rabaisser………. Cessez de Vous voir limiter…….. Et acceptez que dans la pleine Lumière que Vous Êtes, tout peut être engendré dans ce que Vous émettez dans votre propre Conscience que Vous voulez voir Vous attirer……... Et Adamus de rajouter : - « Je Suis" et rien n’est trop beau pour Moi ! Dans ma Lumière, Je baigne dans l’abondance et Je joue avec cette abondance et dans cette abondance, Je Me vautre dedans ! »… (C’est du Adamus  !)

Prenez une profonde et lente respiration ……..en lâchant toutes vos restrictions…….et en Vous permettant de ressentir que Vous êtes bien au-delà de l’Humain limité que Vous avez vécu jusqu’à présent.

…..Pause……..


- > 2ème élément  : – Ne pas accepter de passer le pas pour être pleinement Soi : Vous ne voulez pas voir en Vous ce qui peut Vous amener à aller au-delà d’une certaine forme de maintient, parce que Vous ne voulez pas lâcher ce que Vous croyez encore être une manière de vivre en corrélation avec ce que Vous êtes dans la configuration de ce que ce monde est. Et c’est là que Vous Vous fourvoyez, parce que ce monde tel qu’il est, est en mutation, et qu’il Vous appartient de vivre dans une certaine continuité dans laquelle Vous ne trouverez jamais la voie de votre propre réalité, à votre propre vérité. Et c’est là qu’il Vous faut aller bien plus en profondeur en Vous, pour ressentir ce que cela signifie au niveau de votre Conscience, mais surtout au niveau de votre propre révélation sur ce que Vous Êtes. Et c’est ainsi….

Prenez une profonde et lente respiration ……….en comprenant ce que Vous-mêmes voulez réellement vivre pour Vous.

……Pause……..


- > 3ème élément  : – Pourquoi la peur « d’Être », Vous empêche-t-elle de vivre enfin pour Vous ?  : Vous savez que Vous ne pouvez plus vivre en jouant continuellement le jeu de vos pensées, en voulant toujours comprendre les choses au niveau de ces mêmes pensées, et surtout en voulant toujours comprendre ce que les Autres Vous renvoient. Et c’est ainsi que Vous avez peur « d’Être », parce que cela Vous demande de ne plus Vous impliquer dans tout ce qui se dit, dans tout ce que les Autres sont, dans tout ce que les Autres reflètent. Et c’est ainsi que Vous n’acceptez pas « d’Être », d’être Vous, simplement en Vous, de vivre pour Vous, sans ne plus Vous impliquer dans quoi que ce soit, parce que cela Vous empêche de concevoir que Vous pouvez vivre en étant Vous, sans ne plus Vous conformer encore et encore dans ce que Vous pensez qu’est la vie, et surtout de ne pas vouloir faire le pas en votre Présence, de vivre en conscience en étant bien au-delà de tout ce qui se vit au niveau de cette 3D. Et là, il Vous faut prendre la décision de ne plus Vous impliquer, de ne plus répondre à tout, dans tout le jeu des Autres, et surtout de ne plus Vous croire d’être dans l’obligation de Leur correspondre.

Que voulez-Vous réellement pour Vous ? A Vous de répondre sincèrement en Vous, mais en sachant qu’il Vous faut être Vous, sans Vous sentir dans aucune obligation par rapport à ce que Nous Vous disons…..

……Pause…….

Maintenant, qu’est-ce qui Vous retient réellement « d’Être » ?... Ressentez sincèrement, ne rejetez rien, accueillez, soyez sincères avec Vous-mêmes………. Laissez aller ce qui émerge………et décidez pour Vous si Vous voulez réellement « Être ». Vous seuls pouvez répondre, cela Vous appartient………

………Pause……….

Que comptez-Vous faire maintenant pour Vous ?... Aucune suggestion mentale… Ressentis en votre Cœur…ressentis au-delà des ressentis Humains…ressentis dans votre profondeur…ressentis sans rien chercher… Vous répondez réellement en étant Vous, sans aucune interférence……..

…….Pause…….

Prenez une profonde et lente respiration ………et envisagez pour Vous ce que Vous voulez réellement vivre, faire et créer pour Vous...

……Pause…….


- > 4ème élément  : – La critique gratuite par manque d’Amour de Soi  : Pouvez-Vous comprendre que Vous Vous adonnez régulièrement au jeu de la critique, parce que cela Vous empêche de voir que Vous ne Vous aimez pas, que Vous voulez remettre sur l’Autre ce que Vous-mêmes n’acceptez pas de Vous. Et en cela Vous aimez jouer le jeu de la critique, parce que Vous ne comprenez pas qu’en Vous aimant, en étant en Amour avec Vous-mêmes, Vous pourrez ressentir toutes choses au-delà de cette réalité, au-delà de tout ce qui se joue, au-delà de tout ce qui se dit, mais surtout Vous ressentirez que Vous-mêmes Vous ne Vous êtes jamais permis de vivre pleinement pour Vous, au point de Vous amuser de tout ce qui se joue à tous les niveaux et surtout dans tous les aspects et dans ce même Amour de Vous-mêmes, Vous ressentirez si ce qui est dit est dit à d’autres niveaux où Vous pourrez en percevoir l’Amour et l’échange dans ce même Amour.

Prenez une profonde et lente respiration ……..en décidant d’aller plus en profondeur en Vous, et surtout en ressentant l’Amour lorsque Vous êtes simplement. Accueillez-Vous mes Amis. Jouez dans le jeu avec humour, avec Amour que tout peut être perçu en englobant tout dans la Lumière et dans l’Amour que Vous Êtes de « Tout Ce Qui Est »….


- > 5ème élément  : – Qu’est-ce qui Vous amène à jouer le jeu de la contradiction avec les Autres ?  : Lorsque l’on Vous adresse une réponse à quelque chose, qu’est-ce qui Vous empêche d’être Vous, d’accueillir au niveau de votre Cœur, de ressentir et d’émettre votre point de vue en respectant le point de vue de l’Autre ? C’est votre façon de vouloir encore dominer et de jouer le jeu du pouvoir et de l’égo, mais aussi de ne pas admettre que l’Autre peut émettre des choses, soient qui sont une vérité qui contrarie ce que Vous pensiez ou soit que l’Autre n’est pas dans une conscience Lui permettant de comprendre les choses à d’autres niveaux. Et c’est là qu’il Vous faut être objectifs et de ne pas jouer le jeu de votre personnalité humaine, mais bien d’être Vous dans l’Amour que Vous Êtes.

Prenez une profonde et lente respiration ……..dans la perspective de Vous écouter, d’être à l’écoute et de ne plus jouer le jeu de la domination, du pouvoir et donc de l’ombre. Vous pouvez tout dépasser, en étant en Amour de Vous-mêmes, de tous les Êtres et de « Tout Ce Qui Est ».

Accueillez en l’instant même en Vous, l’Amour de Christ qui est aussi ce que Vous Êtes. Ne Le voyez pas comme quelque chose d’extérieur, mais comme étant ce que Vous Êtes aussi !....

…..Pause….


- > 6ème élément  : – Qu’est-ce qui Vous empêche de voir les Autres dans leur Grandeur ?  : Pourquoi croyez-Vous que Vous êtes en demande de Vous re-connaître ? Parce que Vous avez toujours vécu dans l’abnégation de Soi, mais surtout Vous avez toujours voulu Vous comprendre au travers des Autres. Et c’est ainsi que Vous avez élaboré le fait que les Autres sont des Êtres qui ne sont pas des Êtres Divins, mais des Êtres nuisibles. Et en cela Vous Vous considérez aussi comme nuisibles.

Pouvez-Vous ressentir que lorsque Vous êtes Vous et que Vous ressentez La Lumière que Vous Êtes, il en est de même pour tous les Êtres, mais que Ceux-ci n’en sont pas là où Vous en êtes, mais qu’un jour, que ce soit dans cette vie-ci ou dans une autre vie, Ils parviendront aussi à accepter qu’Ils sont des Êtres Divins, et Ils parviendront à s’aimer comme Vous. Vous avez à cœur de réapprendre à Vous aimer, alors ne considérez plus un autre Être comme nuisible, mais acceptez qu’Il en est là où Il en est, et ne Vous fourvoyez plus dans aucun jeu. Vous n’avez rien à subir, mais dans votre Puissance, dans votre Lumière, Vous pouvez être Vous et ne plus vivre en subissant quoi que ce soit de Qui que ce soit, et Nous y reviendrons encore et encore.

Soyez-Vous les Amis, soyez pleinement Vous en Amour de Vous-mêmes. Et il en est ainsi ! Nous Vous accompagnons, Nous Vous tenons la main.

…..Pause….

-  Ma  : Détendez-Vous…….. Soyez-Vous, relaxez-Vous……… Joie « d’Être »…….et Vous prenez votre petit miroir….. Vous tenez le miroir devant Vous et Vous Vous regardez……….

-  Amélah  : Qui es-Tu ? (en se regardant et en s’amusant)

-  Yosuel  : J’aimerai bien le savoir !

-  Amélah  : Qui est là ?

-  Yosuel  : Moi, Je le sais, mais Toi, le sais-Tu ?

-  Ma  : Vous Vous regardez………. Que pensez-Vous de Vous ?........ Que pensez-Vous de ce que Vous voyez dans le miroir ?........ Qui a répondu avec la personnalité humaine ?.... Levez la main !....... Qui a répondu avec le Cœur, la Conscience ?.......

-  Amélah  : C’est rigolo parce que dans le téléphone, Je n’arrive pas à Me regarder, J’ai toujours le regard ailleurs….

-  Ma  : Continuez à Vous regarder……… Ne lâchez pas le regard de Vous-mêmes dans la glace…..

-  Yosuel  : Ma chère Amie Christine , qu’a dit ta personnalité humaine ?.......

-  Christine  : C’est vraiment pas beau.

-  Yosuel  : Comment voudrais-Tu être ?........ Laisse ton Cœur parler…. Là, Tu lâches la personnalité humaine……….

-  Christine  : J’ai du mal à aller dans mon Cœur !

-  Yosuel  : Lâche tout……….. Prends une bonne et profonde respiration ….. : - « Je lâche tout !.......

-  Ma  : Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous…..

-  Yosuel  : …- « J’accepte enfin que Je n’ai jamais réellement été en Amour de Moi-même, que Je n’ai jamais voulu Me voir telle que Je suis, et ce qui se reflète dans le miroir est ce que Je pense de Moi. Je peux changer cette perception en ressentant en mon Cœur que Je peux apprendre à M’aimer, et lorsque Je ressentirai cet Amour, cette joie « d’Être », lorsque J’accepterai cette incarnation et que Je serai en phase avec Moi-même, ici dans ce corps, alors Je pourrai passer le cap de ne plus Me dénigrer, de ne plus Me rejeter, de ne plus Me voir comme un boulet, comme une affreuse chose, en Me critiquant en permanence dans tous les coins et recoins de ma biologie, parce que Je ne suis pas conforme à une certaine éthique que ce monde divulgue, et lorsque Je serai en acceptation de Moi-même, de l’Amour que Je Suis, Je pourrai alors envisager de vivre pour Moi, dans la joie de chaque instant, et de ressentir en Me regardant dans le miroir, en mon Cœur, la beauté intérieure de la Lumière que "Je Suis" !

J’accepte de Me voir différemment, J’accepte enfin de M’accepter. Je comprends que ce que Je vois dans le miroir ne correspond pas exactement à ce que J’aimerai y voir, mais Je sais maintenant qu’en acceptant de M’aimer, de Me permettre de ressentir en Moi, en mon Cœur, cet Amour pour Moi, de ressentir la Puissance de la Lumière que "Je Suis", de ne plus Me rejeter, de ne plus Me critiquer, Je vais pouvoir concevoir de pouvoir M’enlacer, de M’aimer, de Me faire plaisir. Je vais pouvoir envisager la transformation, certes, Je sais que cela ne se fera pas en un claquement des doigts, mais dans ma joie intérieure, en Amour de Moi-même, Je peux envisager la transformation. Et il en est ainsi ! »…

……Pause….

-  Mère Divine  : Mes Amis, mes chers Amis, Moi Mère Divine , Je rajouterai : regardez-Vous, regardez une autre Beauté qui peut Vous amener enfin à entrer en Amour de Vous-mêmes, qui peut Vous amener à concevoir que votre rayonnement peut être perçu et que Vous pouvez être aimés tels que Vous êtes. Commencez à Vous voir différemment, commencez à Vous aimer, et ne permettez plus aucunes pensées suggestives de rejet, quelles qu’elles soient… : - « Je M’accepte, et dans ma grande Beauté intérieure Je peux Me ressentir différemment que ce que Je vois dans le miroir. Dans ma grande Beauté intérieure Je peux Me voir différemment que ce que Je vois dans le miroir…et dans ce miroir, J’incorpore l’Humain et le «  Moi-Maître-la Source  ». Je ne Me rejette plus. Je sais qu’au fil du temps, les choses peuvent se moduler, car dans l’Amour, tout peut se transformer. Je M’aime, Je ne Me joue plus à Moi-même, Je M’accepte enfin, et J’accepte le changement pour aller de l’avant et non pour Me maintenir dans l’abnégation de Moi-même, auquel cas, le corps y répond ! »…

Je Vous laisse mes Amis, recevez mon adombrement……….. Recevez ma Beauté intérieure qui est aussi la vôtre……… Et il en est ainsi !

-  Christine  : Merci !

-  Yosuel  : Mes Amis, Vous avez été merveilleux, Vous avez ressenti bien des choses, Vous êtes bien plus en acceptation de ce que Vous Êtes. Restez Vous dans ce ressenti, restez Vous dans cette joie intérieure, et partagez et échangez entre Vous maintenant au niveau de votre Conscience « d’Être », en votre espace, en votre Cœur durant votre pause goûter. Et il en est ainsi.

Je Vous salue, ce fut une joie pour Moi d’avoir animé cette première partie de session. Je suis présent à Vous, Je Vous accompagne, Je Vous aime. Ressentez………. Ressentez ma Présence…… Ressentez mon Amour……… Soyez……. Ne dérogez pas à ce que Vous avez pu ressentir de grandiose en Vous tout au long de cette première partie. Vous n’êtes pas seuls, mais c’est Vous les Maîtres qui devez Vous positionner pour vivre en l’instant ce que Vous Êtes. Et il en est ainsi !

Je suis toujours présent, et à travers Ma Je peux M’exprimer, si c’est votre choix. Bon goûter donc les Amis !

-  Tous  : Merci Yosuel  ! Namasté.

-  Ma  : Namasté Yosuel Chéri.

************* Pause goûter *****************

2ème partie  :

-  Ma  : Vous Vous laissez aller……….. Vous êtes Vous, en Vous, Vous Vous détendez complètement……… Présence, Présence à Vous, sans mental, sans aucune interférence, Vous êtes là, en votre Présence, en votre Cœur………

…..Pause…..

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement……… Présence "Je Suis", Je suis ici……….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ………et Nous expirons très, très lentement……… Présence en Soi, sans penser……….

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ………et Nous expirons très, très lentement………. "Je Suis", en mon espace "Je Suis"……….. « Être » simplement………….

…..Pause…..

-  Arzael  : Mes Amis, Je Vous salue. Je suis ce que "Je Suis" Arzael , le deuxième Elohim à Vous enseigner dans ces sessions où Vous allez de plus en plus comprendre et ressentir ce que Vous Êtes, mais surtout ce que Vous ne voulez plus être.

Alors il y a eu beaucoup de bavardages durant votre goûter, bien des compréhensions se manifestent encore, et comme l’a dit Ma, lâchez vos questionnements, lâchez vos pensées, lâchez votre mental, il Vous emmène tout droit dans la conscience de masse où Vous n’aurez jamais vos réponses. Apprenez à être Vous, à ressentir, ne Vous inquiétez pas pour votre devenir. Ne Vous inquiétez pas pour ce que Vous vivez, mais acceptez d’être Vous en l’instant, Vous dans votre joie « d’Être ». Permettez-Vous d’être avec Vous le plus souvent possible. Comme cela Vous a été dit et redit, prenez des moments de pause, tous les jours, plusieurs fois par jour, pour être là en Vous, en votre espace, sans penser, et Vous permettre de ressentir de plus en plus, Vous permettre d’être dans le non-temps, dans un espace où Nous pouvons Vous insuffler ce que Vous êtes à même de ressentir, selon vos capacités à ressentir.

Nous Vous accompagnons, Vous n’êtes pas seuls, mais Vous devez comprendre que Vous Vous acheminez pas à pas dans une réalité qui va totalement bouleverser ce que Vous avez cru être, la façon dont Vous étiez, votre façon de concevoir les choses, la façon d’émettre des pensées au niveau de votre Cœur, de votre pleine Conscience. Cela change tout, et ce changement, beaucoup ne l’ont pas permis, beaucoup ont freiné des deux pieds, et beaucoup Nous sont revenus. Car lorsque, et Je vais le redire et cela sera redit, lorsque Vous décidez de reprendre conscience de « Qui Vous Êtes » en réalité, Vous ne pouvez que Vous acheminer vers la reprise de vos facultés, mais rien ne doit Vous y interférer, et lorsque malgré tout ce qui se présente à Vous, tout ce que Vous ressentez, tous les mal-être que Vous traversez, Vous avez la volonté d’aller au-delà, Vous avez la volonté de comprendre et de ressentir ce qui se passe, non pas pour le revivre, mais pour en comprendre subtilement ce qui Vous a empêché d’être Vous, en Amour de Vous-mêmes et d’en ramener la Sagesse, alors les choses évoluent, votre Conscience s’élargit, votre joie est plus présente, mais si Vous décidez de ne pas vivre pleinement ce que Vous Êtes et d’y mettre des freins au point de ne jamais Vous permettre de vivre au-delà de ce que Vous étiez, de ce que Vous avez vécu, alors mes Amis, Vous Nous revenez. C’est très clair, ce n’est pas un ultimatum, c’est votre propre Conscience qui le décide, car les choses ne peuvent pas être vécues en voulant être en grande partie en Conscience de la Puissance Divine que Vous Êtes et de refuser de le vivre. Et il fallait que cela soit redit !

Bien des Shaumbras Nous sont revenus et Nous Les honorons, Ils savent ce qu’Ils ont vécu. Ils savent ce qu’Ils n’ont pas voulu dépasser. Ils savent là où Ils se sont arrêtés, et leurs expériences Vous permet d’en tirer les conclusions que Vous seuls êtes à même de ressentir et de décider pour Vous. Il n’y a pas d’alternatives à une Conscience qui a à cœur de se réaliser dans ce qu’Elle est en réalité et un Être qui veut perdurer, malgré qu’Il sait qu’Il n’est pas un simple Humain, à ne pas vouloir dépasser ce qui Le traumatise, ce qui L’empêche « d’Être », ce qui L’amène encore et encore dans des tourbillons infernaux où Il souffre, où Il vit des contrariétés et de véritables frustrations.

Cessez de Vous leurrer quant à ce que Vous n’arrivez pas à vivre, mais décidez fermement que Vous pouvez y arriver si c’est votre choix, et que tout peut s’ouvrir à Vous si Vous ne Vous arrêtez pas en cours de route sur des prérogatives dans lesquelles Vous Vous cherchez et dans lesquelles Vous ne voulez plus avancer.

Mes Amis, Vous êtes aimés, Vous êtes adombrés, Vous êtes suivis, Vous êtes accompagnés, mais Vous seuls prenez la décision d’aller de l’avant et de décider pour Vous ce que Vous avez réellement envie de vivre, maintenant que tout Vous est révélé, quelle que soit la façon dont cela est révélé, car tout est dit selon là où Vous en êtes, selon ce que Vous êtes à même de comprendre et de ressentir pour après passer à autre chose, pour passer après à d’autres subtilités, d’autres compréhensions, d’autres profondeurs. Cela est le chemin pour Vous extirper, pour Vous tirer de quelque chose dans lequel Vous avez été enfermés et prisonniers dans des croyances tellement ancrées qu’il faut dénouer, une à une, chacune de ces croyances par une subtilité d’enseignement Vous emmenant dans une autre perception qui ouvrira enfin la porte à la compréhension définitive et subtile de ce qu’est véritablement la réalité.

Alors cessez de rentrer dans tout ce que l’on Vous dit. Libérez un à un tout ce qui doit l’être, ressentez ce que Vous avez à dépasser, ne rentrez dans aucun jeu, ne rentrez dans aucune suggestion, et avancez, mais avancez dans l’instant présent, avancez en votre Cœur, avancez dans la joie, avancez dans l’acceptation de cette incarnation, avancez dans votre liberté, dans l’Amour de Vous-mêmes, de « Tout Ce Qui Est », de chaque Être, et ne Vous jouez plus à Vous-mêmes. Lâchez toutes prérogatives, lâchez toutes répercussions quelles qu’elles soient, lâchez tous les jeux, et cessez de Vous chercher continuellement à travers ceci ou cela.

La meilleure façon « d’Être » est de tout lâcher, d’être Vous en l’instant, alors Nous Vous aiderons à démêler ce qui doit l’être et à Vous insuffler la compréhension subtile de ce que Vous avez émis, de ce qui n’est plus Vous, de ce qui n’est pas Vous, de ce qui doit être intégré, dépassé et en ressentir l’Amour, l’Amour de chaque chose, de chaque expérience dans l’Amour de « Tout Ce Qui Est » et d’en ramener ici la Sagesse correspondant à chaque passage.

Lâchez tout en l’instant, mes Amis !.................

Lâchez tout…………..

Cessez de Vous poser des questions, cessez de vouloir comprendre les choses, là où Vous n’êtes pas à même de les comprendre……..

Lâchez tout les Amis……….

Lâchez tout……………

Vous Êtes, point !.......

En l’instant Vous Êtes, point !.......

Vous êtes là, ici, en incarnation, en Vous, point !..............

Vous êtes ici, l’Humain et le Maître, point !........

Vous êtes Vous en Amour de Vous-mêmes, Vous Vous accueillez… : - « Je ne joue plus le jeu de déni de Moi-même. Je ne joue plus le jeu du rejet de Moi-même. Je ne joue plus l’injonction de M’en remettre à Qui que ce soit ou à Nous-mêmes. Je suis le Maître incarné, Je suis la joie, Je suis la Vie, la vie qui peut être vécue sans ne plus se fourvoyer dans tout ce qui se passe, dans tout ce qui se dit, la Vie qui engendre la vie à chaque impulsion émise en votre Cœur, à chaque impulsion émise en conscience dans l’Amour. »…

Lâchez tout les Amis !........

Lâchez tout ce que Vous retenez !..........

Lâchez tout vos questionnements !............

Lâchez tout en respirant profondément  !......

Lâchez toutes vos prérogatives !..........

Cessez de Vous chercher, soyez-Vous ! Cessez de Vous leurrer sur quoi que ce soit, soyez-Vous ! Cessez de croire que Nous allons tout Vous apporter sur un plateau d’argent ou d’or, comme Vous voulez !

Lâchez tout !..........

Amusez-Vous, riez, ayez de l’humour, dansez la Vie, dansez-la de mille façons, dansez-la dans l’instant présent.

Lâchez toutes vos attentes………..

Lâchez tous vos préjugés, vos valeurs, vos préceptes………..

Lâchez tout !... – « Je Suis »….

« Je Suis » veut dire «  la Source  ». Est-ce que «  la Source  » connaît les souffrances ? Qu’est-ce que Vous en répondez en Vous ?........ Alors pourquoi Vous adonnez-Vous à des souffrances si Vous acceptez que Vous Êtes «  la Source  » incarnée ?

-  Amélah  : Mais ça, c’était avant !

-  Arzael  : Je T’attends mon Amie ! Je Te suis de très près et Je vais voir, ressentir en Toi si vraiment ce que Tu dis, Tu le mets en application ! Nous y reviendrons, Je T’attends la prochaine fois !

-  Amélah  : Ok !

-  Arzael  : Tu Me feras ton compte-rendu !

-  Amélah  : Ok !

-  Arzael  : ….- « "Je Suis" et Je Me permets de le ressentir. "Je Suis" et Je ne Me joue plus à Moi-même. « Je Suis » et Je lâche tout. "Je Suis" et Je vais de l’avant. "Je Suis" et Je lâche le fait d’attendre que quelqu’un manifeste quelque chose pour croire enfin en Moi. »…

Cela ne marche pas ainsi ! Ceux qui Vous instruisent manifestent bien des choses et sont en chemin pour de futures manifestations grandioses. Cessez de Vous en remettre à ce qu’Ils pourraient Vous démontrer. Vous êtes Vous-mêmes le Maître en chemin, ne jouez pas les conditions de manifestations extérieures, cela va Vous contrarier et cela va Vous dévier dans des perceptions altérées où Vous Vous perdrez d’une certaine façon. Certains y sont arrivés et Nous œuvrons pour Les ramener, car alors le processus est plus difficile, et c’est en cela que Je Me permets de Vous le dire, afin que Vous-mêmes ne Vous laissiez aspirer dans des alternatives où il Vous sera difficile de revenir à la pleine Conscience.

Mes Amis, permettez-Vous « d’Être », n’ayez plus peur de quoi que ce soit, quel que soit ce que Vous vivez, quel que soit ce que Vous cheminez, il Vous suffit de persévérer pour rester sur votre chemin, pour aller à la rencontre de Vous-mêmes, pour aller à la rencontre de ce que Vous Êtes, et Vous Nous trouverez.

N’ayez pas peur de ce qui est dit, ne rentrez dans aucun jeu mental. Vous pouvez à tout moment Vous re-trouvez lorsque Vous traversez quelque chose de difficile, quelque chose qui Vous interpelle, quelque chose dans lequel Vous rentrez dedans, Vous pouvez revenir à Vous-mêmes très facilement si Vous ne Vous laissez pas aspirer dans des tourbillons Vous éloignant de plus en plus de votre Conscience « d’Être ». Vous pouvez être pris dans quelque chose et très rapidement revenir à la Conscience « d’Être » si Vous ne Vous laissez pas aspirer comme rentrant dans une spirale, un ballon qui s’éloigne de plus en plus de votre centre.

Le fait de ressentir quelque chose qui n’est pas Vous, une souffrance, une croyance, même si elle Vous aspire momentanément, cela n’est pas grave, cela n’a pas d’importance, Vous pouvez revenir à Vous-mêmes.

Ressentez la différence…….. Ressentez ce que Nous Vous insufflons, ce que Nous Vous disons……..

Et décidez par Vous-même et pour Vous-mêmes que cela n’aura jamais lieu, que quoi que Vous traversez, Vous savez que Vous êtes une Puissance et que Vous pouvez revenir à Vous-mêmes. Il fallait que cela soit amené dans le ressenti subtil, car beaucoup n’ont pas compris ce qu’est une émergence qui doit être accueillie, intégrée, transcendée, dépassée, et une émergence dans laquelle on se fourvoie, on rentre dedans, on se laisse aspirer et dans laquelle on va jouer au point que ce tourbillon peut Vous entraîner dans quelque chose d’altérée, même si Vous croyez que Vous êtes encore en Conscience, même si Vous ressentez des choses subtilement, même si Vous pensez que «  la Source  » Vous insuffle, le tourbillon Vous a entraînés dans quelque chose d’altérée où il Vous sera beaucoup plus difficile de revenir à la pleine Conscience.

Acceptez fermement, si c’est votre choix, de ne plus Vous laisser prendre à ce piège……….

Et il fallait que cela soit dit, et c’est Moi Arzael qui en prend la décision. Et maintenant mes Amis, qu’est-ce que cela Vous amène à ressentir ? Pas de mental, on apprend à ressentir à d’autres niveaux……..

……. Annie tousse……

Mon Amie Annie lâche tes peurs, prends une bonne et profonde respiration … : - « Je lâche mes peurs, Je lâche de croire que Je suis prise dans des tourbillons qui M’amènent loin de ma Conscience « d’Être », de mon centre. Je cesse de jouer le jeu de mon mental, de mes pensées, Je peux respirer la vie, Je peux vivre pour Moi. Quelque soit ce que Je traverse, Je M’honore. »…

Est-ce bien compris ?

-  Annie  : Oui !

-  Arzael  : Alors permets-Toi-le et vis-le, et Nous T’accompagnons car Tu as beaucoup de courage, et comme l’a dit Ma , Tu as bien avancé en si peu de temps. Ne Te crois pas démunie par rapport à ce que Tu vis encore, persévère, persévère, persévère.

Donc mes Amis, qu’est-ce que cela Vous a amené à ressentir dans ce que Je Vous ai impulsé ? Pas de mental, ne cherchez rien, dans le calme intérieur, Présence, Pen Vous, qu’est-ce qui émerge ?...........

…..Pause…..

Mon Amie, ma chère Amie Emaliah , peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous, ça Nous concerne Tous………..

-  Emaliah  : Le ressenti que J’ai eu, qui est venu, c’est que c’est surtout un ressenti de liberté, accompagné de beaucoup de joie.

-  Arzael  : Alors mon Amie, Tu sais maintenant et définitivement que Tu ne seras jamais aspirée dans un tourbillon T’éloignant de ce que Tu Es, et Nous T’accompagnons. Tu es un Maître en formation de sa réalisation, et Nous T’honorons ! Ne retombe plus jamais dans aucune incertitude quelle qu’elle soit : - « "Je Suis", et quelque soit ce qui peut encore Me traverser ou émerger, cela n’a pas d’importance ! "Je Suis", Je M’affirme, J’en suis persuadée, J’en suis dans la certitude, c’est Moi, c’est le Maître, c’est la Lumière, point ! »…

Merci mon Amie et Je T’honore !

-  Emaliah  : Merci Arzael  !

-  Arzael  : Alors pour tous les Autres, permettez-Vous « d’Être », ne doutez jamais de Vous, de votre Puissance, de ce que Vous Êtes, ne le permettez pas ! Permettez-Vous « d’Être », et quel que soit ce que Vous traversez, honorez-Vous, honorez-Vous pour aller au-delà, pour grandir en Vous, pour être de plus en plus en Conscience. Et il en est ainsi !

Alors mon Confrère et cher Ami Yosuel s’est bien exprimé dans cette première partie et dans toutes les sessions, toujours pour Vous amener à faire la différence entre « Être » ou se rechercher.

« Être » est la conscience que "Je Suis" et Je le vis. Je Me permets de le vivre à chaque instant, quoi qu’il se passe, quel que soit ce qui Me heurte, quel que soit ce qui Me traverse, quel que soit ce que Je ressens, "Je Suis", Je suis la Lumière, Je M’exprime en mon centre, en Amour de Moi-même, dans l’Amour de « Tout Ce Qui Est ». Permettez-Vous de le ressentir………

……Pause…….

Et se rechercher, c’est se décentrer, c’est être décentrés, c’est chercher les réponses à travers ce que « Je Suis », c’est chercher à travers les Autres ce que « Je Suis », c’est chercher tout azimut dans des tas de configurations, dans des tas de choses qui se font, dans des tas de présomptions, dans des tas de pré-jugements, dans des tas d’interprétations, dans des tas de choses qui se disent et se redisent, sans même que Ceux qui les émettent comprennent ce qu’Ils émettent, ce qu’Ils disent. Se rechercher, c’est vraiment ne pas comprendre que tout est là, que tout est en Vous, que tout peut Vous être insufflé, révélé.

Alors où en êtes-Vous mes Amis ? Où en êtes-Vous ? Pensez-Vous que Vous Êtes, ou pensez-Vous que Vous Vous recherchez ? Emettez-le en votre Cœur sincèrement………

……Pause…. Et quel que soit votre réponse, décidez ce que Vous Vous décidez pour Vous, sans peur, honnêtement, Vous avec Vous, en Vous………..

……Pause…..

Si la réponse est "Je Suis" sans aucun doute, alors persévérez à le vivre en Amour de Vous-mêmes, en Amour de tous les Êtres, en Amour de « Tout Ce Qui Est », de tout ce qui vit, quels que soient les petits retords que Vous serez amenés à vivre, cela n’a pas d’importance, puisque Vous Êtes ! Vous ne pouvez qu’aller de l’avant, Vous ne pouvez que vivre de plus en plus la Conscience de ce que Vous Êtes, peu importe les petits travers, peu importe vos manies, peu importe vos incartades, vos maladresses, cela n’a pas d’importance. Vous Êtes, Vous rayonnez, et Vous Vous découvrez de plus en plus dans la Lumière que Vous Êtes, et Nous Vous accompagnons.

Si Vous avez ressenti que Vous Vous recherchez, alors que décidez-Vous pour Vous. Décidez-Vous de tout lâcher et enfin de décider d’être Vous, en Vous, Présence…et de ne plus Vous en remettre à Qui que ce soit ou quoi que ce soit, et de ne plus Vous éparpiller tous azimuts dans des tas de choses qui ne Vous apporteront pas réellement, et même pas du tout, l’état « d’Être » : être Vous simplement, Conscience, Puissance de la Lumière, Amour de Soi-même, de « Tout Ce Qui Est », de tout ce qui vit, de tous les Êtres. Est-ce clair mes Amis ?

…….. Pas de réponse……….

Je n’ai pas bien entendu !

-  Le Groupe  : Oui, oui, c’était très clair… Oui, oui….

-  Danielle  : Merci de Nous l’avoir bien fait comprendre !

-  Arzael  : Alors Ha Lhy Ah à Vous !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Arzael  !

-  Ma  : Pour Ceux qui ne savent pas ce que veut dire Ha Lhy Ah qui vient de Christ, cela Nous a été insufflé par Christ . C’est un salut intergalactique, dans l’Amour de chaque Être, c’est un son d’Amour que les Pléïadiens aiment bien dire !

-  Amélah  : Et lequel c’est… »Nous marchons… »…

-  Ma  : C’est Ha Thy Ah qui vient d’Elayeh-Saint-Germain , c’est un salut hébreu qui veut dire : - « Nous marchons ensemble sur le même chemin, Toi devant Toi et Moi devant Moi. »

-  Une Participante  : Redis-Moi l’autre ?

-  Ma  : Ha Lhy Ah qui est un salut intergalactique, dans l’Amour de chaque Être. Quand Tu le prononces, Tu es vraiment en Amour de chaque Être. Tu ne peux pas le prononcer si Tu as une aversion envers Qui que ce soit. C’est vraiment le prononcer en Amour de chaque Être, et c’est un son d’Amour et les Pléïadiens aiment bien le dire, et cela a été insufflé par Christ  !

-  Anaviarel  : Est-ce que Je peux poser une question à Arzael  ? Alors Arzael Je vais Te faire travailler un petit peu !

-  Arzael  : Crois-Tu que l’on puisse Me faire travailler ?

-  Anaviarel  : Non !

-  Arzael  : Mais J’aime ton humour !

-  Anaviarel  : C’était pour plaisanter ! Dans ce que J’ai partagé avec Ma , J’étais sûr d’être dans la compassion vis-à-vis de ces Êtres, que Je pensais compatir pour Eux, et en fait, inconsciemment, Je veux Les échanger, et est-ce qu’il n’y aurait pas un truc : on ne peut pas s’empêcher de vouloir changer les Autres, quelque chose d’ancré quelque part en Nous, qu’on ne peut pas s’empêcher de vouloir changer le monde, et là, dans la compassion, est-ce qu’il n’y aurait pas un truc qu’on ne peux pas s’empêcher de changer les Autres…il n’y a pas un truc, Tu as compris….

-  Ma  : Nous faisons Tous la même chose en Nous. Soyez- Vous en Vous, pas de mental ! Ne cherchez pas de réponse ou de répondre. En Vous, Vous Êtes……..

-  Arzael  : Mon Ami, J’adore ton humour, Tu Nous amuses, on se tape nos mains sur les cuisses !!!

Ressens…….. Ce que Tu n’arrives pas à comprendre, c’est que lorsque l’on Te dit que Tu as un aspect de Toi qui est encore présent, pourtant, Tu le sais, puisque là où Tu en est arrivé aujourd’hui, c’est que Tu T’es permis de ressentir à chaque fois ce qui ne Te correspondait pas, ce que Tu avais à dépasser. Alors, ce que Yosuel T’a dit, en l’instant, Tu Te permettais de le ressentir, de l’intégrer dans une profonde respiration , en Amour de Toi-même, d’en ressentir l’Amour… : - « …dans la subtilité de ce que Je voulais encore perdurer à vouloir changer les Êtres, et d’en ressentir dans cet Amour, que Je ne peux pas changer Qui que ce soit, mais que Je peux être l’expression même de l’Amour qui irradie sa pleine Puissance à tous les Êtres en étant simplement dans la Conscience que "Je Suis", dans la Conscience de «  la Source  » que "Je Suis" , dans la Conscience de la Puissance du Maître que "Je Suis". »…point barre ! C’est clair, n’est-ce pas mon Ami !

-  Anaviarel  : Hum…c’est intégré aussi…

-  Arzael  : Alors lâche tout, sois Toi, et maintenant ressens que Tu amènes ici en ce corps, en cette incarnation, la Sagesse s’y référant, où le Maître perçoit que dans sa Puissance, sans rien faire d’autre « qu’Être », Il peut accueillir tous les Êtres là où Ils en sont et quel que soit le temps qu’Ils mettront, que ce soit quelques mois, quelques vies, quelques milliers de vies pour en arriver à accepter qu’Ils sont Eux-mêmes des Emanescences Divines, des Maîtres en incarnation : - « Dans cette Sagesse, Je ressens que tout est possible et que tout appartient à Chacun, sans que Je M’en fasse d’aucune sorte pour Qui que ce soit, sans que Je prenne en charge Qui que ce soit. »…

Ressens mon Ami, ressens………

-  Anaviarel  : C’est l’éléphant que Je vois depuis un petit moment…

-  Arzael  : Dis-lui à cet éléphant, ce gros pataud, qu’il n’a plus à être là !

-  Anaviarel  : C’est mignon un éléphant !

-  Arzael  : C’est une façon d’accepter ta lourdeur !......(Rires d’ Anaviarel …….).... Lâche-là !.... : – « Dans ma Sagesse intérieure, Je ressens que Je peux être Moi, pleinement Moi, en Amour de Moi-même et de tous les Êtres. Je Les laisse être, et Je ne M’implique plus dans ce qu’Ils vivent, dans ce qu’Ils traversent, dans ce qu’Ils souffrent, dans tout ce qu’Ils ont à traverser. "Je Suis" et Je lâche toutes prises en charge quelles qu’elles soient. Et il en est ainsi. »…

Sois-Toi mon Ami dans ta Sagesse intérieure. Sois ce que Tu Es, et laisse-Nous œuvrer à travers Toi. Nous T’accompagnons. D’autres subtilités Te seront amenées, ne cherche rien, cesse de Te poser des questions, car Tu as la faculté de ressentir quand Tu n’interfères pas avec ton mental. Et il en est ainsi !

-  Anaviarel  : Merci Arzael  !

-  Arzael  : Il en est ainsi mon Ami !... Alors mes Amis, en l’instant présent, Vous êtes Vous……… En l’instant présent il y a des choses qui Vous perturbent, qu’est-ce qui Vous retient ?.......... Ne cherchez pas, Vous êtes Vous, en Vous, qu’est-ce qui Vous retient ?..........

…..Pause…..

Enyéah mon Amie peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous………..

-  Enyéah  : Il y a des peurs. Ça fait la deuxième fois que Je ressens comme un genre de panique, comme si mes petites cellules s’affolaient. Il y a cette partie où Je sais que Je Me rapproche de plus en plus de ce que "Je Suis", et il y en a une autre qui panique complètement.

-  Arzael  : Peux-Tu la laisser totalement émerger ?

-  Enyéah  : Oui, elle est bien là !

-  Arzael  : Maintenant, qu’est-ce qu’elle Te dit en réalité ?

-  Enyéah  : C’est un leurre…..

-  Arzael  : C’est un leurre ! : - « Ca n’est pas la réalité humaine, ce n’est pas ce que Nous parviendrons à vivre, c’est une gageure. On Nous mène comme la carotte devant l’âne, on ne Nous dit pas tout, et si on allait droit dans quelque chose où on va avoir des retombées tellement dramatiques, qu’on ne sera même plus à même de vivre comme les Autres vivent. »…

Accueille cette peur……. Tu l’a ressens….. Sincèrement avec tout ton Cœur, que lui dirais-Tu ? Ne cherche pas, il faut que ça vienne réellement et vraiment de ton Cœur, de ta propre Conscience…….

-  Enyéah  : Elle n’a pas à être là !

- Arzael : Pourquoi elle n’a pas à être là ?

-  Enyéah  : Je ne sais pas comment l’expliquer……… C’est juste comme un membre, il y a quelque chose qui aimerait M’empêcher d’avancer, alors que ce n’est pas ce qui va se passer.

-  Arzael  : Alors dis-lui sincèrement : - « Je sais que c’est quelque chose qui M’a prise le jour où J’ai compris qu’il n’y avait pas 36 alternatives et qu’il fallait vraiment que Je décide, soit de vivre réellement en Conscience, ou soit de perdurer dans l’Humain. Cette peur, Je l’ai émise par rapport à tout ce que J’ai entendu, par rapport à tout ce qui s’est dit. »….

-  Enyéah  : Qui s’est dit, là pendant la session ou à l’extérieur ?

- Arzael : Non, non pas pendant la session, oui à l’extérieur, surtout parfois au sein du Groupe, mais beaucoup à l’extérieur, par ton éducation, par les peurs qu’on Vous a inculqué par rapport aux sectes, par des tas de peurs de ne pas pouvoir Te re-trouver, par les peurs du changement, du nouveau, et là Mon Amie, ressens sans rien chercher, par la peur que Tu as ramenée d’une vie passée où on T’a inculqué, comme si on T’enfonçait un clou dans la tête : - « Tous Ceux qui veulent se prendre pour le Christ , finissent sur la croix ! »…

Peux-Tu Te voir descendre de la croix ?

-  Enyéah  : Tout de suite !

-  Arzael  : Peux-Tu y mettre le feu ?

-  Enyéah  : Oh oui !

-  Arzael  : Et peux-Tu prononcer sincèrement : - « Personne ne M’inculquera quoi que ce soit. Je suis à même seule, de prendre mes décisions pour Moi. Elles ne concernent que Moi, elles concernent ma vérité et Je n’en dérogerais pas ! Je Me libère de toutes mes peurs afférentes concernant ce que l’on a voulu M’inculquer, Me faire croire, M’embrigader, M’impressionner, Me manipuler. Personne, même dans cette vie, ne peut M’imposer quoi que ce soit. Je décide, Moi seule, de prendre ma décision sur ce que Je veux Être, sur ce que Je veux vivre, sur ce que Je décide de comprendre « Qui Je Suis » en réalité, de Me permettre de le ressentir, et de le vivre pleinement si Je ressens qu’en Moi, il y a véritablement une Puissance qui peut M’amener à vivre autrement que tout ce que J’ai vécu. Je vais au-delà de toutes mes peurs, Je les transcende en l’instant même, en la joie « d’Être », la joie de vivre, et de décider par Moi-même ce que J’ai réellement envie de vivre. Et Il en est ainsi ! »….

Sois-Toi mon Amie, ouvre-Toi pleinement à ce que Tu Es, parle à ton Cœur, Il impulsera à tout ton corps ce que Tu as à cœur de vivre, et ainsi de permettre à toutes tes cellules de se régénérer et de vibrer dans l’Amour et la Lumière et de se reconnecter à la toute Puissance qui amène tes cellules à se reconnaître au cœur même de l’ADN Primordial en vibrant dans la toute Puissance qu’est la Lumière Métatronique que "Je Suis"…. : - « Je Suis YHWH . Je suis le Maître du temps, Je suis la Puissance de la Lumière, Je suis Christ , Je suis Christos , Je suis le Verbe , Je suis le son AUM (et Nous le répétons A U M), Je suis « Tout », Je ne suis séparée de rien, et en même temps Je suis Emanescence Divine en incarnation avec mes particularités, et J’aime mes particularités, même si parfois elles peuvent déranger les Autres, Je M’en fou, Je M’aime comme Je suis, et vive la Vie ! »…

Moi, Arzael Je Me suis exprimé d’une toute nouvelle façon, J’en trémousse, cela est nouveau, et Ceux qui ne sont pas en accord ou qui ne le comprennent pas, Je les attends à leur retour, et Je les accompagnerai dans leur prochaine vie ! Et il en est ainsi !

-  Danielle  : Je peux poser une question qui peut peut-être sembler bizarre ?

-  Ma  : Oui Danielle  !

-  Danielle  : La question, c’est le fait que lorsque par rapport à la question d’ Anaviarel , où on s’expanse dans notre bonheur, dans notre joie de vouloir que le monde soit beau, parce que c’est un peu ça qu’Il a voulu exprimer Je pense aussi...

-  Anaviarel  : Non, c’était vis-à-vis de la compassion…

-  Danielle  : Oui, voilà, et on s’entend dire après qu’il ne faut pas non plus s’expanser devant… (Elle n’arrive pas à exprimer ce qu’Elle veut dire)… Il peut M’aider, parce qu’Il sait ce que Je veux dire !

………Eclats de rires de Tous  !........

-  Ma  : Alors, Nous faisons Tous la même chose en Nous. Laisse-Toi aller, Tu es Toi en ton Cœur. Ne cherche pas à comprendre avec ton mental, permets-Toi de ressentir en profondeur…

-  Arzael  : Mon Amie, Tu confonds tout ! Ceci est approprié. Demande à Anaviarel si à un moment donné, Il n’a pas tout confondu ! Il était même embourbé dans des choses, mais bon, Il les a dépassées ! Tu dois ressentir qu’en étant Toi, en Amour de Toi-même, dans la pleine Lumière que Tu Es, si Tu es en Conscience, si Tu émets pleinement ce que Toi Tu as envie de vivre, et que Tu le vis, que Tu rayonnes, que Tu es dans la joie « d’Être » à chaque instant, alors Tu participes au renouveau, Tu participes au changement de ce monde.

Si lorsqu’un Être réalise quelque chose et que Tu T’en réjouis, grand bien Te fasse, c’est une joie que Tu peux émettre en Amour de Toi et de tous les Êtres, mais Tu ne peux pas vouloir changer Qui que ce soit, Tu ne peux pas vouloir qu’un Être soit comme Tu aimerais qu’Il soit, alors qu’Il vit des souffrances, alors qu’Il vit des incartades, alors qu’Il ne vit pas ce que Toi Tu crois qu’Il devrait vivre. C’est son choix, c’est son chemin, ce sont ses expériences. Tu ne peux être que dans la compassion, expansez ton Amour et ta Lumière et être Toi.

Lorsque Tu veux changer un Être, c’est comme si Tu ne Lui permettais pas de comprendre « Qui Il Est », pourquoi Il vit ces expériences, pourquoi Il vit tant de souffrances, pourquoi Il persévère à être dans la conscience de masse, et si Tu essaies de Le changer, alors Tu uses du pouvoir…

- Danielle : C’est ressenti…

-  Arzael  : …et le pouvoir amène plus de pouvoir, et le pouvoir n’amène pas un Être à être en conscience du Maître qu’Il Est….. Oui mon Amie, que voulais-Tu dire ?

-  Danielle  : Je voulais dire que c’est intérieur, Je n’expanse pas à la personne : - « Bravo, continue. » Non, non, non. Il fait ce qu’Il veut, c’est son problème…c’est à l’intérieur, Je suis comblée de joie. Peut-être quand les choses arrivent aux Personnes qui sont près de Moi, Je suis heureuse pour Elles, mais Je ne Leur dis pas. C’est à l’intérieur que ça se passe.

-  Arzael  : Mon Amie, ce n’est pas ce qui a été exprimé…

-  Danielle  : Ok !

-  Arzael  : …à travers ce cher Anaviarel  ! Cela n’a rien à voir. Lorsque Tu es heureuse….

-  Danielle  : C’est un vrai bonheur en plus…

-  Arzael  : …qu’un Être parvienne à réaliser quelque chose, Tu peux même l’exprimer, Tu peux même montrer ta joie. Cela est différent ! Mais Je voulais Te faire ressentir ce qu’est un Être qui peut exprimer une joie, et un Être qui cherche à changer un autre Être, pour Te montrer que lorsque les choses sont impulsées, Tu ne Te permets pas totalement de le ressentir, mais d’en chercher à comprendre mentalement ce qui est dit. Accepte de lâcher ton mental…….. Accepte de lâcher toutes compréhensions au niveau du mental………… Et permets-Toi de ressentir, sans mots, sans mental, ce qui peut être exprimé afin que Tu T’ouvres de plus en plus à des ressentis subtils allant au-delà des ressentis humains. Suis-Je clair mon Amie ?

-  Danielle  : Oui, oui ! C’est compris ! Je dis : touché et point marqué !

-  Arzael  : Alors permets-Toi de ressentir de plus en plus !

-  Danielle  : Je Te remercie infiniment, des coups de pieds aux fesses ça fait du bien !

-  Arzael  : - « Je permets le ressenti subtil en mon Cœur, en ma Présence. Et il en est ainsi ! »…

Mes Amis, Je vais clôturer cette session, Vous l’avez compris, Vous l’avez ressenti, elle fut puissante, elle Vous a amenés à un autre niveau, une autre graduation. A Vous de Vous permettre de le vivre. Vous êtes déjà bien plus rayonnants que Vous ne l’étiez quand Vous êtes arrivés à cette session.

Je Vous honore, Je Vous aime, soyez-Vous en permanence, soyez ce que Vous Êtes, ne déviez pas dans des pensées suggestives qui ne sont pas ce que Vous Êtes.

Je Vous honore, recevez à l’instant même mon adombrement……..ma toute Puissance…….. Soyez ! Vous êtes aimés, Vous n’êtes pas seuls. A Vous maintenant, la balle est dans votre camp ! Et il en est ainsi. A bientôt donc !

-  Tous  : Merci Arzael  !

-  Ma  : Ha Lhy Ah à Toi Arzael  !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Arzael  !

-  Ma  : Permettez-Vous de ressentir en votre Cœur cette musique, sans penser, dans une Joie intérieure… Présence……..

 ==> Musique de fin de session… Phillip PHILLIPS  : Home (Maison – votre Source)

* * * * * * * * * * *

Transcription par MaAna  Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la transcription de cette session n° 31 à Créon du 17/06/2017.

Je T’honore pour ton implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Anarayah Yaweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi