Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > A - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et Arzael, les (...) > Transcription de la session n° 62 à Mirabel et Blacons du Samedi 23/09/2017 - (...)

Transcription de la session n° 62 à Mirabel et Blacons du Samedi 23/09/2017 - « Compréhension "d’Être" »

samedi 2 décembre 2017, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session n° 13-62à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Animée par les ElohimYosuel et Arzael, Les Maîtres Ascensionnés Elabel, Elayeh et Hélahaweh, l’Archange Métatron

canalisés par Maalaweh

« Compréhension « d’Être » »

Samedi 23/09/2017

— > Ouverture de la session par les Effusions mensuelles de Métatron

1ère partie  :

 => Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Ma  : Nous commençons cette puissante session par les Effusions mensuelles de Métatron  !

Vous Vous laissez aller………….. Vous êtes Vous, en Vous, en votre Centre, en votre point de fusion, dans la joie, la joie d’Être………. Ressentez cette joie en Vous……….. Ressentez cette joie en Vous…

……….Gros éclats de rires du Groupe .......

-  Ma  : Oh, joie d’être là…. Aujourd’hui Nous sommes dans les Energies Puissantes de l’équinoxe d’automne…. Vous êtes Vous, en Vous, sans penser, sans aucune interférence…….. Dans la Lumière « Je Suis », dans ma Lumière « Je Suis »…. Je suis « Moi-le Maître-la Source »…….

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes …….et Nous expirons très très lentement….. Présence, Présence dans la joie « d’Être »……..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très très lentement….. Présence…. Conscience…..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très très lentement….. Dans cet inspire et cet expire, Nous lâchons tout……… « Je Suis » et Je le proclame… « Je Suis » et Je le vis…..

-  Métatron  : Mes Amis Je Vous salue, Je suis ce que Je Suis, Métatron , Seigneur de Lumière à votre service et au service de cette Humanité. Alors les énergies fluctuent, surtout en ce moment en plein équinoxe d’Automne. Ne Vous en faites pas, Vous avez encore bien des choses qui émergent, qui ne sont plus ce que Vous avez à vivre, que Vous devez dépasser. Vous avez encore des paramètres à traverser, mais mes Amis, là où Vous en êtes, Vous n’êtes déjà plus sujets à toutes les fluctuations des énergies sombres qui redoublent d’intensité, surtout actuellement. Soyez-Vous… Acceptez enfin de vivre pour Vous… Acceptez enfin de vivre autre chose que tout ce que Vous avez vécu…

Et Nous allons en parler à cette session, et Nous y reviendrons encore et encore afin que les Maîtres que Vous Êtes puissent de plus en plus ressentir ce qu’Ils Sont en réalité et se permettre de le vivre.

C’est ce que Je voulais Vous dire à Vous ce Groupe, ce Groupe puissant, ce Groupe qui s’expanse, ce Groupe qui s’exprime maintenant à bien d’autres niveaux. Vous le ressentez, Vous le savez. La seule chose que Je Vous dirai encore : ne tombez pas dans la déconcertation chaque fois que quelque chose se manifeste, émerge, Vous avez simplement à l’accueillir, à le dépasser. Je ne dirai comme ce cher Adamus , le traverser, Je dirai d’aller au-delà dans le ressenti de l’Amour que Vous Êtes, cet Amour que Vous devez de plus en plus ressentir pour Vous, en Vous. Cet Amour qui est la clé de la compréhension de tout ce qui n’est pas possible aux Humains de vivre tant Ils sont pris dans le tourbillon de tous les jeux de la conscience de masse.

Mes Amis, soyez-Vous, c’est ainsi que Je peux M’adresser en ce moment à Vous-mêmes, en Chacun. Recevez ma toute Puissance, ne cherchez rien, permettez-Vous simplement « d’Être » et de recevoir……

….Pause….

A tous les Autres qui écouteront ou liront cette session, Je Leur dirai : cessez tous vos jeux humains et acceptez de Vous regarder, acceptez de Vous voir dans vos jeux, acceptez de Vous voir dans tout ce qui ne va pas en Vous, et lâchez les Autres. Cessez de croire que les Autres sont la cause de ce que Vous vivez. Acceptez d’aller en Vous, de passer du temps avec Vous, sans rien chercher, simplement être là, simplement de Vous permettre à Vous ouvrir, simplement Vous permettre de ressentir ce que Vous Êtes, ce que Nous Vous insufflons, cela est d’autant plus difficile qu’il y a la peur, la peur d’aller à rencontrer de Soi-même, la peur se ressentir ce qui peut être impulsé, et c’est à la fois nouveau, et pourtant c’est quelque chose que Vous connaissez, ce n’est pas nouveau au niveau de votre Emanescence, c’est nouveau dans l’enfermement dans lequel Vous êtes, dans toute cette programmation que l’on Vous a implantée et qui ne correspond pas à la norme que Vous devez suivre.

Alors mes chers Amis, à Vous de décider ce que Vous voulez réellement vivre et ce que Vous dévidez pour Vous. Et il en est ainsi.

Je suis ce que Je Suis, Métatron , Seigneur de Lumière qui a à cœur de Vous dire des vérités qui sont les vôtres, qu’elles soient dans un sens ou dans un autre. Et il en est ainsi.

A Vous ici, Je Vous retrouver à la fin de cette session comme Vous le savez pour accentuer un peu plus sur ce qu’est l’Amour de Soi. Et c’est ainsi. Ah Lhy Ha à Vous.

-  Rézael  : Ah Lhy Ha à Toi Yosuel .

…….Rires de Tous ……

-  Tous  : Ah Lhy Ha à Toi Métatron .

-  Métatron  : Mon cher Ami, Il est ce que Je Suis, mais Je préfère être ce que Je Suis ! (Humour Cosmique)....

-  Rézael  : C’est pas grave Je suis quand même ce qu’Il est (avec amusement).

….. Pause…..

-  Ma : Vous Vous laissez aller…….. Vous êtes Vous, pleinement Vous……et Nous accueillons en notre Cœur et en ce lieu Yosuel, Arzael, Elabel, Elayeh, Hélahaweh, Métatron, les Intra-Terre, les Maîtres Intergalactiques, les Maîtres Dragons Sacrés , dont Oartz toujours présent ainsi que Gérioth, les Pléïadiens, les Arcturiens, Ceux qui Nous suivent des vaisseaux. Nous honorons toutes les Émulsions qui Nous permettent d’être en connexion entre ce que Nous sommes ici et « la Source », et Nous honorons de tout cœur les Élémentaux et les Élémentaires . Notre chère Amie MaAna que Nous saluons : Ha Lhy Ah à Toi MaAna  !

-  Tous  : Coucou à Toi MaAna  ! Ha Lhy Ah à Toi MaAna  !

-  Ma  : Elle a envoyé un mail pour Nous dire : - « C’est de tout cœur que Je Vous souhaite une belle et puissante session. Bien sûr, Je serai à vos côtés pour goûter toutes vos belles énergies de Lumière remplies de trésors. Je vais M’envoler pour le Québec pour passer un mois avec tous les Amis de l’autre côté de l’Atlantique, et c’est également avec joie que Je saluerai Monsieur Été qui Nous a gâté de tous ses bienfaits et Je fêterai la venue de Monsieur Automne, et je serai également présente pour une autre fête, mais chut, c’est la surprise ! De tout cœur avec Vous. MaAna . »…

Bisous également aussi de tout cœur de Dounia-Amana . Également de Amayah qui a laissé un message également et de Amélah et Em ayah !

Donc les chéris d’Amour ici présents, Ha Lhy Ah à Vous !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi !

Voilà, c’est une joie, une immense joie de se retrouver ce Groupe d’Amis où Nous cheminons ensemble et avec, et Nous l’honorons et Nous accueillons notre Conscience de Groupe : Amalanael , et individuellement vers la voie du Maître que Nous sommes, réalisé.

……….pause…….

-  Yosuel  : Alors mes Amis, mes chers Amis, Ha Lhy Ah à Vous !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel chéri, chéri d’Amour !

-  Yosuel  : Alors, Je Vous aime, Je Vous ressens Chacun, Chacune en votre Cœur, et Je vois des choses merveilleuses. Bon, chère Emaliah , J’ai du mal à respirer !...

…….Rires de Tous ……

…mais bon, Je prends mes poumons interdimensionnels et J’y arrive !.... Mon Amie, accepte enfin de vivre pour Toi ! Lâche tous les Autres ! C’est comme si Tu disais : - « Je comprends, Je le veux, mais il faut quand même que Je retienne des petites ficelles, parce qu’Ils ont besoin de Moi ! »… Non, Ils n’ont pas besoin de Toi, enfin pas de la façon dont Tu le conçois. Ils bénéficient de ta Lumière, de ton Amour, de ta compassion, mais lâche-Les dans ce que Tu aimerais encore pouvoir Leur dire ou Les changer.

Prends une profonde respiration …….et décide enfin de les lâcher……….. Ils ne sont pas Toi et Tu n’es pas en Eux pour ressentir réellement ce qu’Ils se donnent le droit de vivre pour ne pas entendre ce qu’Ils ne veulent pas entendre, pour ne pas faire ce que Toi, Tu voudrais qu’Ils fassent. Il faut que maintenant Tu Te permettes de le ressentir et que Tu acceptes de Les lâcher en Amour de Toi-même, définitivement. Alors Tu Te sentiras mieux, plus légère et Tu Te permettras enfin de respirer la vie pour Toi, de respirer ce que Tu Es, de respirer la symphonie harmonique que Tu joues en étant le Maître que Tu Es. Et il fallait que cela soit précisé !

-  Emaliah  : Merci Yosuel .

-  Yosuel  : Et c’est ainsi ! Mes Amis, Je Vous laisse un moment et Je reviens à Vous tout de suite après.

-  Ma  : Je vais partager avec Vous ce que J’ai ressenti, aussi bien dans ce que J’entends, que dans ce que Je lis. Alors ce sont des partages avec tout mon Amour, ma Joie, de Maître à Maître. Ressentez-le comme quelque chose qui puisse Vous faire avancer, jamais dans le jugement, dans la joie et le partage qui Vous font grandir.

Alors, J’ai fait plein de petites notations...

1 - Dans le Shoud 1 « les Ailes » d’ Adamus , Il relate d’une certaine façon ce qu’Il se permet de recontacter (les Maîtres ont tous réintégré leurs parties) ses parties intégrées Shakespeare, Platon et Mark Twain , simplement pour Nous faire ressentir ce que Nous maintenons d’une certaine façon de ce que Nous avons été, entraînant notre façon d’être dans le déni de Soi, plutôt que de ressentir les parties les plus belles et valorisantes, mais surtout pour Nous démontrer que Nous pouvons Nous aussi être des Êtres qui pouvons Nous permettre d’être unique dans nos plus fabuleuses créations. Nous pouvons être un Shakespeare, un Platon ou un Mark Twain , mais avec nos propres créations grandioses, dans nos propres particularités, sans Nous dévaloriser en ne retenant de Nous que les aspects que Nous avons expérimentés, et qui ne sont pas Nous…

Lâchez tout ce qui est de vos créations dans toutes les expériences duelles, et soyez enfin le Maître, le Créateur que Vous Êtes………….

….Pause….

2 - Alors là, ce que J’ai ressenti qui ne concerne pas Ceux qui sont ici, mais qui peuvent Vous aider dans vos situations dans d’autres expériences, avec d’autres Êtres, dans d’autres situations et qu’il est bon que d’Autres l’entendent et même les futurs qui s’éveilleront.

On ne peut pas vouloir que Je sois à même d’offrir gratuitement les sessions en pensant que, parce que Je suis dans ma réalisation et dans l’abondance, On peut se permettre de ne rien donner, comme si c’était quelque chose qui était dû d’une certaine façon, car alors On se fourvoie dans l’incapacité de pouvoir ressentir que l’On est à même de cheminer vers sa propre maîtrise, et surtout de concevoir que l’On est à même de pouvoir être le Maître qui est à même de manifester toutes choses dans sa propre Puissance, car alors On s’en remet à la dépendance d’Autrui sans ressentir en Soi sa Puissance « d’Être » dans la Lumière en son point de fusion, c’est un frein à l’abondance, c’est une belle restriction dans une demande de prise en charge et un abus de pouvoir.

Acceptez de pouvoir bénéficier des sessions sans que l’on se sente démuni par rapport à une situation difficile, et de participer selon ce que Vous êtes à même de donner, tout en ressentant en Vous la Puissance de la Lumière que Vous Êtes, sans ne plus y mettre de condition d’aucune sorte…

3 - Alors J’honore aussi ce que J’ai entendu avec un certain amusement, et J’honore les Personnes concernées avec tout mon Cœur, parce que ça permet dans un échange de prendre conscience d’une certaine façon d’être.

Vous ne Vous permettez pas encore de Vous exprimer au niveau du Maître que Vous Êtes en ayant tendance dans vos échanges à ne voir que ce qui est dommageable, plutôt que d’exprimer la Puissance de ce qui peut-être transcendé et manifesté à bien d’autres niveaux, et Nous allons au fil des sessions réapprendre ce qu’est la matière et comment la moduler au-delà de son apparence.

Par exemple, lorsqu’il y a eu un échange sur un bel Être qui voulait acquérir une maison, et tout de suite les échanges dans l’Humain sont allés bon train : - « Oui, elle Me plaît, Je M’y verrai bien, mais il y a ça qui ne va pas... Ils ont fait ça comme ça, et puis, il y a encore ça qui ne va pas, Ils ont fait un peu les choses à la va-vite, etc. »… Et l’autre Personne avec qui Elle échangeait, renchérissait… La Personne qui a exprimé qu’Elle aimerait cette maison et qui a ressenti son coup de Cœur, aurait dû en n ressentant ce coup de Cœur dans la Lumière qu’Elle Est, se voir déjà installée, et tout est comme Elle veut le vivre, sans y mettre aucune intention sur Qui que ce soit, et l’Être avec qui Elle échangeait, aurait dû Lui dire : - « Oui ! Expansons notre Lumière, tout peut être transcendé dans la matière. » Et si réellement cette maison convenait à cette Personne, Elle se L’attirera peut-être même avec des surprises auxquelles Elle ne s’y attendait pas, et tout se mouvra pour que les choses se fassent comme Elle a envie qu’elles soient pour vivre comme un Maître doit vivre ! Et si cette maison n’est pas celle qu’Elle doit acquérir, alors Elle s’en attirera une autre qui Lui correspondra.

Il est important de toujours laisser votre « Moi, le Maître, la Source » et toute « la Source » Vous impulser ce que Vous êtes à même d’exprimer. C’est ce vers quoi Nous allons de plus en plus, donc honorez-Vous d’être là où en êtes. Ce sont de petits exemples qui peuvent Nous montrer comment on agit encore avec la conscience humaine. C’est un ré-apprentissage… Soyez dans la joie de ressentir maintenant cette faculté et de dire : - « Maintenant Je Me donne le droit de M’y acheminer. »…quel que soit le temps que Vous prendrez, cela n’a pas d’importance, mais Vous le savez maintenant.

4 - Il y a aussi une chose que Je tenais aussi à partager avec Vous :

Adamus Nous répète souvent : - « Vous n’avez plus rien à travailler. »…et cela n’est pas toujours compris dans le contexte de notre cheminement vers notre réalisation, et Je Vous rappelle qu’Il s’adresse à des Êtres qui ont cheminé depuis 17 ans, d’abord avec Tobias, puis avec Lui et toute « la Source », ce qui n’est pas le cas de quelqu’un qui commence et Je le dis, à un gros travail de cheminement à faire. Quand Adamus dit : - « Vous n’avez plus rien à travailler. »…cela veut dire :

- ne plus travailler, comme se chercher en permanence.

- se dire : - « Oh là, Je n’ai pas été comme il faut… Oh là, Je suis dans ma personnalité humaine, mais qu’est-ce qui ne va pas en Moi… Et là, Je dois être comme ça… Et là, il faut que Je rectifie ça… et là, il faut… »… Non !

Mais par contre, dans ce que J’ai à cœur de partager avec Vous, c’est d’œuvrer à chaque instant en se donnant le droit de ressentir dans tout ce que l’on Nous enseigne pour aller toujours de plus en plus en profondeur et vivre en conscience dans notre état d’être naturel.

Alors voilà comment Je procède, cela M’appartient uniquement, à Vous de ressentir ce qui Vous correspond, parce que Je ne dis pas que c’est la solution, mais c’est ainsi que J’en suis arrivée là où J’en suis. C’est à dire qu’à chaque instant, Je Me permets en quelque sorte d’être dans mon point de fusion, Je suis Moi, et en quelque sorte de ressentir ma joie d’Être. Cette joie qui est ce que Nous sommes, et quand Je dis « Être » en quelque sorte, c’est pour Vous aider, parce que quand Vous ressentirez la joie, Vous n’avez pas à être dans la joie, elle est ce que Vous Êtes.

Je ne travaille plus ma Conscience, comme Je le faisais auparavant. Je Vous ai mis des petits passages que J’ai pris dans chaque session pour Vous montrer que Je prends un passage qui Me semble important et Je l’imprime à part. Ensuite, que ce soit dans mon lit ou dans la journée, Je le lis en ressentant. Ça n’est plus : - « Il faut que Je sois comme ça… Qu’est-ce que Je fais qui n’est pas correcte, etc. »… Non c’est : Je ressens ! Il y a des passages dans les Shouds que J’imprime également ou dans les canalisations de Kryeon ou de Métatron , et Je les ressens, Je les ressens dans la joie, Je les ressens dans ma Conscience, afin de Me permettre de le vivre en permanence et ce, tout au long de la journée et la nuit, puisque Je vis aussi en grande partie la nuit. Ça n’est plus un travail, c’est de Me permettre de ressentir ce que « Je Suis » pour le vivre, sans ne plus tomber dans le jeu de : - « Qu’est-ce que Je fais de mal… Il faut que Je sois comme ça… Il faut que Je respire comme ça… Il faut que Je Me pose. »… Non, non, non, c’est dans ce sens-là qu’ Adamus dit : cesser de travailler.

Ce que J’ai choisi de faire depuis déjà ces dernières années, c’est de ressentir, et Je M’aide par des petits outils que Je pioche à droite, à gauche, soit dans les sessions, soit dans les enseignements qui Nous sont dits, et Je ressens. Je ressens l’Amour de Moi-même, Je ressens par Moi-même, pour Moi-même, afin d’être de plus en plus en Conscience et de le vivre, et c’est une grande différence. Et ce partage, Je tenais à le faire avec Vous.

Également :

5- Ce qui se passe actuellement au niveau de toutes les énergies qui fluctuent, qu’elles proviennent de ce qui se passe actuellement sur Terre, qu’elles proviennent de tout le Cosmos, des vents solaires, des vagues énergétiques qui Nous bousculent, cela amène, lorsque l’on ne reste pas Soi, en Soi, une énergie puissante de peurs, de lassitude et de doutes, et de réactions Nous décentrant et en Nous amenant à vivre de la déconcertation et donc du rejet de Soi-même. C’est l’Amour de Soi qui va Nous permettre de traverser tout ce qui se présente, c’est l’Amour de Soi dans la joie « d’Être » qui va Nous permettre de vouloir traverser tout ce qui Nous interpelle, comme si en Nous, Nous ressentions la Puissance-même qui fait que rien ne Nous détournera à jamais de ce que Nous Sommes en réalité.

Permettez à l’instant-même de Vous positionner….. Quelque soit ce qui se présente, Vous savez qu’il y a autre chose, Vous savez que Vous êtes autre chose, et Vous Vous permettez d’aller au-delà.

Remémorez-Vous des moments merveilleux que Vous avez vécus, des anecdotes qui Vous ont fait rire de bon cœur, cela aide beaucoup dans ces passages.

6 - J’ai à cœur de Vous dire que ce qui M’a été révélé le 25 février 2017, sur ma propre création du Maître que Je suis devenu. Alors le nom que J’ai reçu à ce moment là, Ma Anarayah Yaweh , était une autre partie de Moi en tant que «  Petite Mère  » pour que Je puisse, le moment venu, aller au-delà de mon rôle en tant que «  Petite Mère  », et Me réaliser en tant que Maître incarné que Je suis devenu, et cela en toute humilité.

C’est qu’à ce moment-là, Je l’avais ressenti sans Me permettre d’en comprendre à d’autres niveaux ce que cela signifiait en réalité, bien que Je l’ai entendu. Ce qui s’est passé sur les lieux énergétiquement puissants où Nous sommes allés en Afrique M’ont permis, quand J’en suis revenue, d’avoir la compréhension subtile qu’en réalité Je M’étais détachée de toutes mes parties intégrées qui sont maintenant de pures Consciences en Elles-mêmes et que Je n’ai donc plus à en être rattachée. Ce qui fait qu’en réalité, J’œuvre maintenant avec Mère Div ine, mais sans ne plus être une «  Petite Mère  », mais un Maître à part entière et c’est ce que Je voulais Vous dire en simplicité et en humilité, ce qui M’amène à Vous dire que Je Suis simplement et dans la joie de partager avec Vous ce que Je Suis, sans que Vous croyiez que Je sois plus que Vous. Non, Vous êtes aussi des Maîtres, Vous avez simplement à cheminer pour comprendre comment Vous y êtes arrivés. Et c’est ainsi, avec tout mon Amour. Ma

7 - Et pour finir, J’ai eu un échange de mails avec notre chère Martine qui Nous traduit Métatron . Martine M’écrivait par mail : - « Le Maître Kuthumi a dit que la destruction de l’Atlantide avait produit un cri qui s’était fait entendre dans tout l’Univers, et qu’elle était due à une inflation du yang (qui comme Tu le sais ne désigne pas seulement le masculin). »…

Alors J’ai demandé au Maître Kuthumi s’Il voulait un petit peu s’exprimer, et effectivement cette nuit du 23/09/2017, par rapport à ce Martine Me révélait qu’Elle avait dit, Kuthumi s’est alors adressé à Moi pour Me dire : - « Cela a eu un impact dans toute la résonance vibratoire comme quelque chose qu’il ne faut surtout pas vivre, et cela a donné lieu à la croyance que si Tu dois mourir, surtout que ce ne soit pas dans le fait de sombrer, et c’est en cela que bien des Êtres se sentent très angoissés lors de l’annonce d’un ouragan, et c’est en cela que tous les Êtres qui prennent conscience de cette programmation peuvent s’en libérer. »… Permettez-Vous-le maintenant……….. : - « Non seulement pour ne plus en souffrir, mais aussi de permettre à ces ouragans de pouvoir jouer leur rôle, sans que plus aucune peur ne les attirent sur Eux. »…

Et Yosuel de rajouter : - « Il est bon de prendre conscience que cette programmation Vous empêche de vivre plus sereinement l’annonce d’un ouragan, et plutôt que de tomber dans la peur de l’annonce d’un ouragan, émettre en son Cœur qu’il ne peut pas Vous nuire. »…

Concernant les ouragans, Nous avons œuvré et œuvrons encore dans la compassion, et J’expanse ma Lumière et mon Amour, Moi Ma , avec tous les Êtres concernés. Et Je pense que tous Ceux qui font la même chose contribuent à ce qu’il n’y ait pas un nombre important de Victimes. Les ouragans ont leur rôle et Métatron à travers James s’était exprimé.

Voilà un extrait de la canalisation de Métatron à travers James Tyberonn « La super tempête et le réchauffement global » : - « ...Les ouragans et les tremblements de terre sont conçus pour élever les vibrations de la planète, de même que les évènements terrestres qui sont si souvent mal compris. Nous Vous demandons donc de reconnaître que l’accroissement des tremblements de terre, tsunamis, super-ouragans et du réchauffement global ne doit être ni craint ni arrêté. Il n’en est rien. Ces évènements sont très nécessaires à l’évolution que vous appelez Ascension Planétaire et qui ne peut tout simplement pas se manifester dans les « vieilles » fréquences. Et nous comprenons certainement que renoncer à la « peur » n’est pas facile, car c’est une réaction naturelle faisant partie intégrante de vos instincts de survie... »....

-  Ma  : Il faut donc bien rester Soi, car cela n’est pas fini, et bien des choses encore vont se passer. Rester Soi, en son espace, en Conscience, dans l’Amour de Soi-même et de « Tout Ce Qui Est », ne pas céder à la peur, accueillir et expanser sa Lumière, et cheminer dans notre réalisation. C’est ainsi que Nous participons au changement planétaire et que Nous pouvons aider les Humains à traverser tout ce qui doit l’être.

Et Kryeon a aussi dit dans une de ses canalisations que c’est la peur des ouragans qui les attirent vers les terres plutôt que de remplir leur rôle dans les océans et de ne pas s’expanser au-delà de leur point effectif.

Et pour terminer, rappelez-Vous la dernière fois, Je Vous avais parlé des millions d’aspects avec des millions de paramètres et le petit dessin avec l’involution et la densité et Nous allons vers l’évolution. Donc J’ai ressenti encore quelque chose par rapport à cela : lorsque Je Vous ai dit qu’il y avait des millions d’aspects, la personnalité humaine peut dire : - « Mais Nous n’en sortirons pas ! » Et effectivement, Vous ne pouvez pas en sortir, car en réalité ces millions d’aspects -ressentez-le- représentent les milliards et les milliards et plus, de toutes les pensées émises par les milliards d’Humains dans la conscience de masse. Et lorsque Vous Vous re-trouvez et que Vous ne jouez plus dans la conscience de masse, Vous pouvez alors petit à petit intégrer et dépasser seulement vos propres aspects, graduation après graduation, et cela n’est alors plus conséquent, et même Vous pouvez Vous acheminer vers une joie et une paix intérieures, et commencer réellement à vivre pour Vous, à créer pour Vous, mais il Vous faut alors ne plus penser comme Vous le faites, et donc ne plus Vous laisser aspirer dans la conscience de masse. Et c’est ainsi. Donc c’est déjà plus réjouissant, et Je tenais à le préciser, dans ce que J’avais ressenti !

Voilà mes Amis chéris, mes partages du Maître que Je Suis aux Maîtres que Vous Êtes !

-  Tous  : Namasté ! Merci Ma  ! Oh Be Ahn à Toi !

-  Ma  : Et n’hésitez pas, et c’est ce que Je voulais rajouter, c’est que lorsque Vous ressentez quelque chose à d’autres niveaux, parce que Vous allez de plus en plus ressentir, comme Moi Je les ressens à des nivaux subtils, Vous allez de plus en plus ressentir à des niveaux subtils, des choses qui vont Vous faire : - « Ohhhh - waouhhhhh – ah ben dit donc, qu’est-ce qu’on a joué dans ça dans l’Humain ! » Notez-le et puis on pourra faire des partages de votre part, comme Moi Je le fais ! Parce que cela sert l’Ensemble, et cela Nous fait Tous grandir.

Laissez-Vous aller……….

-  Yosuel  : Alors mes Amis chéris, je ne vais pas M’étendre plus. Bien des choses Vous ont été dites et qui se sont superposées à ce que Nous allons exprimer tout au long de cette session. Donc Je décide que Nous commencions tout de suite notre rubrique : Compréhensions de ce que Nous Vous guidons .

Permettez-Vous d’Être et de ressentir à d’autres niveaux, sans mental, sans chercher à comprendre, et permettez-Vous, si cela correspond à quelque chose que Vous devez dépasser, permettez-Vous de l’intégrer, de le dépasser, d’en tirer la Sagesse en Vous, ici en ce corps.


- > Mes Amis, Vous savez que Vous cheminez, Vous savez que Vous n’êtes déjà plus l’Humain que Vous étiez, mais Vous avez peur de ce qui va advenir, et en cela Vous Vous astreignez à bien des choses dont Vous savez qu’elles ne Vous correspondent pas, Vous savez que Vous avez à être Vous, sans peurs, sans Vous chercher, sans ne rien émettre d’autre qu’être Vous.

Alors, il y a des impondérables que Vous Vous ré-attirez pour ne pas être totalement ce que Vous Êtes, et cela se manifeste dans votre corps et psychologiquement, et cela Vous affecte, mais en même temps, Vous savez que cela n’est plus ce que Vous avez à vivre, et cela Vous amène dans des controverses où Vous ne savez même plus quelle est votre réalité et comment Vous en sortir.

Alors, Je Vous dirai : et si Vous acceptiez enfin de tout lâcher……. Et si Vous acceptiez de faire véritablement le choix de Vous re-trouver, sans ne plus Vous chercher dans tout ce qui est dit et dans ce que les Autres Vous interpellent. Lâchez tout…………..et soyez enfin en conscience, soyez enfin Vous, soyez- Vous simplement. C’est ainsi que Vous pourrez Vous permettre de ressentir une réalité qui n’est en vérité qu’une question « d’Être ». Et cela, Vous avez de la difficulté à simplement l’admettre et le permettre.

Vous savez que c’est en étant en Amour de Vous-mêmes que tout pourra trouver sa résolution, si un tant soit peu Vous Vous l’accordez. Et c’est ainsi…

…….Pause……

Prenez une profonde et lente respiration ………et sachez que Vous seuls devez faire le choix « d’Être », et c’est en cela que Nous Vous guidons, jusqu’à ce que Vous acceptiez enfin de ne plus Vous jouer à Vous-mêmes.

…….Pause……


- > Ce que Vous avez à comprendre, c’est que Vous devez Vous libérer de tout ce que Vous avez cru qu’était votre Lignée Ancestrale, et même Je dirai de ne plus Vous attacher à ce que Vous avez été au sein d’une Famille qui n’est pas la vôtre, qui est le choix que Vous avez fait de venir ici en incarnation et de descendre dans un corps qui à les traits des Parents biologiques, mais ce que Vous Êtes est bien autre chose.

Vous l’avez entendu, Vous l’avez compris, mais Vous ne Vous êtes pas totalement libérés, parce que Vous tenez à ce que vos Enfants soient considérés comme étant Vous d’une certaine façon, et c’est en cela que Vous gardez une partie humaine qui Vous amène à jouer encore et encore.

Alors, ce que Je Vous dirai, c’est qu’il Vous faut prendre conscience que tout ce que Vous Êtes n’est pas ce que Vous croyez être. Et Nous Vous le disons et Nous Vous le redirons.

Maintenant, il y a aussi le fait que ce que Vous appelez « vos Proches », Vous Les affectionnez, au point d’être touchés émotionnellement lorsque quelque chose Les affecte, et c’est en cela que Vous n’arrivez pas à aller au-delà d’une perception que tout ce qu’Ils vivent ou s’attirent d’une certaine façon est ce que Eux-mêmes ont à comprendre de ce qu’il se passe en Eux et votre rôle est plus d’être dans la compassion, l’Amour inconditionnel et d’expanser votre Lumière en Nous laissant œuvrer à travers Vous.

Vous ne devez plus prendre sur Vous ce qui Leur appartient, et ça c’est quelque chose, pour l’instant, que Vous n’acceptez pas et qui Vous joue des tours dans votre état d’être, mais aussi dans votre réalisation, parce que Vous ne pouvez pas « Être » et être affligés par ce qui Leur arrive. Et en cela Nous Vous disons que beaucoup ne comprennent pas pourquoi Ils perdurent encore dans des choses qui ne sont pas Eux, qui ne Leur appartiennent pas et qui Les affectent au point d’être tirés encore et encore dans cette densité, sans même comprendre ce qui se passe.

Alors, les Amis, il Vous faut être Vous, prendre conscience de ce que Vous vivez, de ce qui Vous affecte, et surtout de ce que Vous ne voulez pas admettre par rapport à votre Famille. Il n’est pas dit d’être indifférent, mais de comprendre maintenant que Vous êtes Tous des Émanescences de « La Source » et que Vous êtes Tous des Maîtres qui faites l’expérience de se connaître au travers des Autres pour aller au-delà de tout un processus mis en place par le biais de la naissance que deux Êtres Vous permettent de faire, et ensuite de Vous prendre en mains pour Vous re-trouver et aller au-delà de toutes les injonctions, de tous attachements et bien sûr de toute appartenance à une Lignée quelle qu’elle soit. Et c’est ainsi….

Prenez une profonde et lente respiration en conscience …….et accordez-Vous des moments pour être Vous, et accepter ce qui Vous empêche encore de lâcher en totalité votre Famille terrestre et toute votre Lignée Ancestrale, et Nous y reviendrons…

…..Pause…….


- > Ce que Vous avez de la difficulté à accepter, c’est que Vous pouvez être en conscience, que la Conscience que Vous Êtes est la Puissance même qui peut tout concevoir au cœur-même de ce que Vous Êtes, au cœur-même de toutes choses, au cœur-même de « La Création » et qu’en cela Vous n’êtes plus assujettis au temps et à l’espace, mais que Vous pouvez Vous concevoir comme le Puissance même qui peut être simplement, et percevoir que tout se crée rien qu’en étant, rien qu’en percevant ce qui peut être envisagé comme une réalité dans laquelle Vous Vous mouvez et dans laquelle Vous concevez ce que Vous Êtes et que Vous Vous permettez « d’Être ».

Et en cela tout s’articule et tout répond, à la différence que Vous ne pouvez pas vouloir diriger ce que Vous Êtes, mais d’accepter que le Maître vit toujours ce qu’Il a à cœur de vivre, sans même concevoir que cela n’est pas possible, et Nous y reviendrons….

Ne cherchez pas, permettez-Vous de ressentir, et petit à petit Vous le percevrez toujours à d’autres niveaux plus subtils si Vous ne tombez pas dans le jeu de l’excès d’agacements et surtout dans le jeu du pouvoir sur Nous, car bien des Êtres se sont fourvoyés en croyant que Nous ne Leur disions pas la réalité qui peut amener les manifestations, les réajustements, les rééquilibrages, par le simple fait de notre intervention, et cela n’est pas ainsi que Vous pouvez comprendre et ressentir ce que le Maître est à même de vivre en tant que Maître. Et il en est ainsi….

Prenez une profonde et lente respiration en conscience ……….et sachez que Vous Vous acheminez vers quelque chose de grandiose qui ne peut être acquis que par Vous-mêmes.

…..Pause……..


- > Lorsque Vous comprenez que Vous êtes la Puissance qui peut à tout moment rayonner sa Lumière, alors Vous savez que Vous pouvez expanser votre Lumière là où Elle doit éclairer l’ombre, en sachant que tout sera perçu le moment venu et que tout trouvera sa résolution lorsque les Êtres seront prêts à accepter que ce qu’Ils vivent n’est pas ce qu’Ils ont à vivre.

Et c’est là que Vous êtes à même de comprendre qu’il ne sert à rien de vouloir que la paix soit, il ne sert à rien de vouloir changer les choses, les Êtres, il ne sert à rien de vouloir que les choses soient comme Vous voudriez qu’elles soient, parce que Vous savez maintenant que le simple fait d’être Vous, le Maître qui rayonne, qui émane ce qu’Il Est, permettra que les choses soient ressenties le moment venu. Et c’est ainsi….

Pour que la paix soit dans ce monde, ressentez Vous-mêmes, en Vous, votre propre Paix. Lorsque Vous êtes réellement et véritablement en paix, en Vous, avec Vous, alors Vous pouvez expanser votre propre paix et cela atteindra bien des niveaux sur toute la planète, et c’est ainsi que petit à petit, la Paix s’installera.

…..Pause……..

Prenez une profonde et lente respiration en conscience ………et ne Vous cherchez plus dans tout ce qui se passe, mais acceptez que Vous puissiez être Vous, créer votre réalité et être pleinement Celui et Celle qui apporte bien des Energies de renouveau, sans que Vous ayez à Vous préoccuper de quoi que ce soit.

…..Pause……..

-  Ma  : J’ai relevé à ce sujet un passage du Shoud n° 10 de la série « La vie sans pouvoir » du 04/06/2016 où Adamus Nous dit : - « …Les Gens parlent de paix, d’Amour et de joie. C’est un cliché, parce qu’en réalité, Ils ne comprennent pas ce que sont ces choses. Ils en parlent presque d’un point de vue hypnotique. Vos cinq sens humains et votre mental créent la perspective de votre réalité, Vous donnent la perspective de la réalité, mais ce n’est pas la totalité de ce qui est… »

-  Yosuel  : Et Je le redis, la meilleure façon d’émettre la paix dans le Monde, c’est de ressentir en Vous votre propre paix.

Ressentez la paix en Vous, pour Vous………………

En votre espace, Vous êtes en paix, rien ne Vous interfère…………….

Vous êtes Vous, et dans le ressenti de cette paix que Vous Vous permettez de ressentir, Vous expansez votre propre paix à toute la planète……..

…….Pause……….

Et lorsque Adamus dit : - « Les gens parlent de paix, d’Amour et de Joie, c’est un cliché… »…parce qu’on parle de paix, mais Ils ne sont pas en paix en Eux. Il parle de Joie, mais Ils ne la vivent pas en Eux, pour Eux. Ils parlent d’Amour, alors qu’Ils ne sont pas en Amour d’Eux-mêmes, et lorsqu’on est en Amour de Soi-même, on peut être en Amour de tous les Êtres, de « Tout Ce Qui Est » et de tout ce qui vit. Voilà pourquoi Adamus dit que c’est un cliché !

…..Pause……..

Prenez une profonde et lente respiration en conscience ……et sachez que tout ce qui est vécu en Chacun, Chacune, a un impact sur tout.

…..Pause……..


- > Il y a des choses que Vous ne comprenez pas, et en même temps Vous savez qu’il y a des ressentis au-delà de vos ressentis humains, et c’est en cela que Vous Vous demandez s’il n’y a pas quelque chose qui Vous contrarie et dans lequel Vous Vous focalisez, à la différence que Vous cheminez et que Chacun doit en arriver à rester pleinement Lui, sans chercher quoi que ce soit, parce qu’en réalité Vous traversez beaucoup d’énergies qui parfois Vous tirent dans l’attraction de la densité où tout se joue actuellement dans un combat vers la non-discrimination, et cela Vous ramène parfois à des choses que Vous avez dépassées mais qui reviennent parce que Vous ne savez pas rester Vous-mêmes.

Alors, surtout ne désespérez pas, mais sachez que si Vous comprenez que Vous pouvez à tout moment Vous re-trouver, Vous affirmer dans ce que Vous Êtes, alors Nous Vous amenons à être à nouveau Vous, en conscience et à aller encore au-delà de ce que Vous traversiez.

Ne Vous croyez jamais démunis par rapport à ce que Vous ressentez, le simple fait de Vous affirmer dans ce que Vous Êtes, Vous permettra toujours de Vous re-trouver et de ressentir qu’en réalité, ce que Vous avez encore vécu n’est pas ce que Vous Êtes, et cela Vous confortera à être un peu plus Vous-mêmes, jusqu’à ce que Vous atteignez la conscience « d’Être » et de ne plus être affectés par tout ce qui se passe, par tout ce qui se joue, par toutes les énergies qui fluctuent et Vous traversent. Et c’est ainsi….

Prenez une profonde et lente respiration en conscience ……et sachez que Vous ne pouvez plus être amenés dans la profondeur de la densité et que Vous seuls pouvez à tout moment Vous re-trouver et être à nouveau Vous, en Conscience et dans votre créativité.

…..Pause……

-  Ma  : Et en cela, J’ai relevé un extrait où Adamus Nous a dit dans le Shoud n° 10 de la série « La Vie sans pouvoir » du 04/06/2016 : - « …Vous êtes un Humain « et » que Vous êtes un Maître. Votre vie est en évolution, parfois ça va mieux, parfois un petit peu plus difficile… »…

Il Nous fallait comprendre que Nous Nous acheminons véritablement vers notre réalisation, mais que Nous avons à Nous maintenir en conscience pour ne pas être déstabilisés par toutes les fluctuations des énergies chaotiques que Nous sommes encore amenés à être confrontés, tout en cheminant pour aller au-delà de l’Humain, pour aller toujours plus en profondeur dans la conscience « d’Être » et ce, jusqu’à ce que Nous soyons à même « d’Être » en permanence, sans que plus rien ne Nous affecte et ainsi pouvoir Nous mouvoir aisément entre Théos et l’ancienne Terre.

…..Pause……

Prenez une profonde et lente respiration en conscience ……et soyez-Vous sans Vous décourager, sans Vous laisser aspirer par ce que Vous n’avez plus à vivre.

…..Pause……


- > Ce que Vous avez de la difficulté à ressentir, c’est que Vous êtes une source infinie où tout peut couler pour Vous, où tout peut s’en venir sans même que Vous n’ayez rien d’autre à faire « qu’Être ». Et cela Vous amène parfois à vouloir que les choses soient comme Vous le voudriez, ou alors Vous perdurez dans la peur que les choses ne s’en viennent pas et surtout qu’elles Vous amènent à vivre dans le manque, la maladie ou l’isolement.

Vous ne comprenez pas encore que si Vous lâchez tout dans l’Humain, que Vous Vous permettez « d’Être », sans ne plus Vous poser de questions, sans ne plus rien chercher, sans ne plus rien attendre, mais vraiment être Vous, dans votre Lumière et de laisser faire, si Vous Vous permettez d’être Vous et de ressentir que Vous Êtes, simplement, alors Vous savez que tout est là, que tout Vous parvient et que Vous n’avez plus à Vous faire de soucis, quoi que Vous émettez, cela s’en vient, quoi que Vous voulez vivre, Vous pouvez le vivre, que ce soit l’abondance, la santé, les Relations, tout est là !

Mais pour cela, il Vous faut vraiment tout lâcher dans l’Humain et ne plus avoir peur de ce que Vous Êtes, ne plus avoir peur d’être différents, ne plus avoir peur d’émettre des choses grandioses au-delà de désirs de satisfaction, mais bien du Maître qui a à cœur de vivre ce que Lui a envie de vivre. Et Nous y reviendrons. Et il en est ainsi….

Prenez une profonde et lente respiration ……et ne Vous limitez plus à des désirs humains ou à vos limitations, mais soyez le Maître qui a à cœur de vivre une vie pleine et enrichissante.

-  Ma  : Pour faire suite à ce que Yosuel vient de Nous faire ressentir, J’ai relevé un passage du même Shoud où Adamus Nous dit : - « …La Nouvelle Énergie, Elle ne charrie pas les vieux attributs de dualité ou de pouvoir. Il y a de la richesse en Elle et Elle ne va pas venir et s’en aller. Vous n’avez pas à craindre de La perdre. Vous n’avez pas à La faire venir de force dans votre corps pour le guérir ou pour régler les questions d’abondance. Elle est une richesse en Elle-même, sans pouvoir et riche en Energies, et Elle n’est pas dure. Vous n’avez pas à lutter avec Elle. C’était pour réaliser l’Illumination du Maître « et » être encore l’Humain « et » bien plus encore... »…

Permettez-Vous de ressentir ce que peut-être Vous n’avez pas ressenti lorsque Vous avez lu ce Shoud….

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ………et réapprenez à « Être » et à laisser l’Énergie Vous servir.

…..Pause…..

-  Ma  : Un tout petit peu plus loin dans ce même Shoud, et Je ne sais pas si Vous l’avez compris, Adamus Nous dit : - « …Maintenant, l’Humain unique, l’Humain linéaire est à présent le « et », le grand nombre... »…

Qu’est-ce que cela veut dire « le grand nombre », et J’ai demandé à Yosuel de s’exprimer en M’amenant à le ressentir dans ma profondeur, à Vous de le ressentir, et Je Vous transmets ce que Yosuel en a dit, exprimé aussi avec mes ressentis.

Le grand nombre  : C’est l’infini de la Puissance de tous les paramètres qui peuvent s’exprimer dans une infinie possibilité ou Chacun puisera dans tout ce qu’Il émet, la correspondance de tout un panel que Lui-même désirera développer. C’est comme une multitude de possibilités qui peuvent être insufflées dans tout ce qu’il est possible de pouvoir vivre, en corrélation avec ce que les Consciences de « La Source » peuvent ressentir dans l’infini « du Tout » et qui peut-être réalisé au niveau de ce même plan, ici sur cette Terre. C’est comme si, il y a le plasma, il y a les fractales et en même temps sur ce plan, ici, il y a encore des possibilités ressenties par les Maîtres et qui en quelque sorte sont possibles.

…..Pause…..


-  Ma  : J’ai relevé un passage du Shoud 11 de la série « La vie sans pouvoir » du 02/07/2016 où Adamus Nous dit : - « …« Je Suis Ici » annonce que Vous êtes ici, que Vous êtes présents, que Vous êtes conscients. « Je Suis Ici » signifie : - « Je Te donne toute mon attention. Je suis dans ma Présence. Je suis avec Toi. Je Suis Ici... »

Ce qui veut dire que Vous êtes l’Humain et « Le Maître-Vous-La Source » exprime à l’Humain que Vous êtes : - « Je suis ici, parce que Tu le permets, Je Te donne mon attention, si Toi-même conçois que Tu peux être l’Humain qui impulse ce que Tu a à cœur de vivre et Moi « Le Maître-La Source » J’ai à cœur de Me réaliser dans ma Puissance qui est aussi ce que Tu Es et en unité Nous Nous réalisons en tant Maître incarné. »

Ressentez ce que cela veut dire dans votre Profondeur, à d’autres niveaux, car cela est maintenant ce que le Maître que Vous Êtes va s’acheminer vers sa réalisation totale, complète…….

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ………et acceptez d’être Vous et permettez-Vous de ressentir que ce qui vient d’être dit est maintenant votre réalité si Vous ne le contrecarrez pas d’aucune façon.

…..Pause…..


- > Vous êtes des Êtres qui Vous acheminez vers une autre réalité que celle que l’on Vous a fait croire et en cela Vous Vous demandez encore et encore ce que cela signifie et comment y parvenir. Sachez que Vous ne pouvez pas le concevoir, Vous ne pouvez pas le conscientiser, mais Vous permettre « d’Être » et de percevoir de plus en plus en Vous ce que cela signifie. Il n’y a pas de conception préétablit, il ne s’agit que le ressenti en Vous, et c’est individuellement que cela se passe.

Alors bien sûr, beaucoup n’y arriveront pas, parce que cela demande du temps, de la persévérance et de vouloir se poser et se permettre de ressentir toujours de plus en plus en profondeur ce qui se passe, ce que Vous Êtes, ce que Nous Vous impulsons. Et cela bien des Êtres n’y croient pas, parce qu’Ils cherchent des solutions et des manifestations à l’extérieur et cela parce qu’Ils ont peur d’être face à Eux-mêmes et de concevoir que cela va Les amener à se voir dans ce qu’Ils ne veulent pas voir, accepter et admettre.

Alors mes Amis, Vous le savez, Nous Vous l’enseignons, Nous Vous le disons, c’est en Vous que cela se passe et nulle part ailleurs, et tout ce que Vous émettez a une incidence sur tout, sur votre vie, sur cette Humanité et dans tout cet Univers. Et c’est ainsi.

Prenez une profonde et lente respiration ………. et ne Vous croyez plus sujet à l’Humain que Vous étiez, mais que maintenant les choses vont être différentes pour tous Ceux qui veulent comprendre ce qu’Ils Sont en réalité et ainsi concevoir les choses autrement.

…..Pause…..

-  Ma  : J’ai relevé un autre passage du même Shoud 11 qui fait suite à ce que vient de Nous dire Yosuel Adamus Nous dit : - « …En fait, la conscience de masse, la gravité de la conscience de masse, retient cette évolution naturelle de l’Être Humain. Cette succion créée essentiellement par les pensées qui sont à présent dans le nuage entourant l’énergie de la planète, ces pensées empêchent les Humains d’aller dans les autres Royaumes dans leur état de rêve, il y a un profond désir d’aller au-delà de tout cela, d’évoluer, mais comment ?... »…

Et Yosuel de Nous dire : comme Nous venons de Vous le faire ressentir !

Prenez une profonde et lente respiration ……….et comprenez, comme cela vient d’être dit, que c’est en Vous que Vous Vous découvrirez, que Vous ressentirez réellement ce que Vous Êtes, et comment, dans votre propre Lumière, tout peut être créé et vécu différemment.

…..Pause…..


- > Mes Amis, Vous Vous acheminez vers une réalité où Vous allez passer de l’Humain à une transmutation qui va Vous amener dans une configuration où Vous allez amener votre corps dans une vibration plus élevée, mais aussi dans une transformation où Vous pourrez ressentir qu’en réalité Vous êtes la Puissance de la Lumière qui peut Vous amener, non seulement à Vous régénérer, mais aussi à aller dans d’autres configurations.

Et c’est en cela que Vous pourrez vivre une autre réalité, mais cela sera en fonction de Chacun, et surtout cela sera en fonction de votre aptitude à aller au-delà de bien des considérations dans lesquelles Vous serez amenés à vouloir dépasser ou simplement à être là où Vous en êtes.

Et cela sera toujours en fonction de ce que Vous êtes prêts à aller encore plus loin, sans rien émettre d’autre qu’être Vous en Amour de Vous-mêmes et dans la perspective de Vous découvrir toujours un peu plus dans la Lumière. Et c’est ainsi….

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ……….et ne cherchez pas dans ce que Nous Vous disons ce que Vous êtes à même de vivre, mais soyez-Vous, simplement, en conscience, en Amour de Vous-mêmes et persévérez dans ce que Vous Êtes.

…..Pause…..

-  Ma  : Et en cela, J’ai relevé un passage du même Shoud 11 où Adamus Nous dit : - « … Plus profondément, transhumain signifie la transition du Soi humain. Au lieu de se concentrer sur l’immortalité, dans notre transhumanité Nous allons aller au-delà de la mort elle-même. En réalité il n’y a pas de mort, c’est une illusion aussi grande que le pouvoir. Il y a une transition de l’état d’être humain biologique et intellectuel. C’est une transition. Vous pouvez faire la transition par choix, pas par maladie. Vous pouvez rallonger votre séjour humain, ou Vous pouvez choisir de revenir très consciemment, et non pas dans l’ancien processus de naissance. Nous faisons évoluer naturellement le corps humain et le mental. Nous le ferons, essentiellement, en permettant, en créant notre propre réalité… »…

Prenez une profonde et lente respiration ……….et sachez que Vous êtes déjà au-delà de ce que Vous étiez, et Vous Vous dirigez vers autre chose qui sera en fonction de ce que Vous êtes à même de pouvoir aller encore plus loin dans la conscience de l’Être Divin que Vous Êtes. Et c’est ainsi…..

…..Pause…..


- > Vous Vous êtes souvent demandés ce qui clochait entre vos impulsions et le fait que rien ne se manifeste, et c’est là que Je Vous dirai : et si Vous étiez dans une certaine exigence, et si Vous étiez dans la peur de voir justement les choses s’en venir à Vous d’une façon tellement inattendue, tellement réelle, sans que Vous n’ayez rien d’autre à faire « qu’Être ». Et si Vous n’acceptiez pas qu’en réalité tout puisse s’en venir à Vous au-delà de ce que Vous aviez l’habitude de voir se manifester les choses par tous vos efforts, vos mises en place, le conformisme dans lequel Vous devez Vous plier pour créer. Et si Vous aviez peur qu’en réalité ce que Vous allez créer en étant simplement Vous ne Vous corresponde pas. Et si Vous aviez peur de dépendre de Nous. Et si Vous aviez peur de ne plus être Vous et d’être sujets à cet « Au-delà » que Vous ne comprenez pas réellement. Et si Vous aviez peur que Nous Nous jouions à Vous au point de ne pas répondre à vos impulsions….

Prenez une profonde et lente respiration ……….et lâchez tout………… Vous ne pouvez pas « Être » et ne pas voir ce que Vous impulsez se manifester si Vous êtes en parfaite adéquation avec la source-même de ce que Vous Êtes. Vous ne pouvez pas être Vous en conscience du Maître, de la Puissance que Vous Êtes, si Vous y mettez des conditions, des peurs, des croyances, des attentes. Le Maître sait, Il ressent, Il est la Puissance de Créativité et rien ne peut l’interférer. A Vous de le ressentir, à Vous d’être Vous-Le Maître en votre point de fusion. Et c’est ainsi.….

…..Pause…..

-  Ma  : Et en ce sens, J’ai relevé un extrait du Shoud n° 11 de la série « La vie sans pouvoir » du 02/07/2016, où Adamus Nous dit : - « …Vous n’avez pas d’autre choix que de faire confiance à « l’Au-delà » à moins que Vous ne mettiez votre pouvoir, qui est une illusion, dans quelque chose d’autre comme Dieu ou les Anges ou les Maîtres Ascensionnées ou quoi que ce soit. Lorsqu’il s’agit juste de Vous et que Vous allez au-delà, parce que Vous êtes le seul qui peut le faire, Vous n’avez pas d’autre choix que de croire en Vous-même. » Vous réalisez soudain qu’Ils ne peuvent pas le faire pour Vous : - « Je ne peux avoir confiance qu’en Moi-même pour aller au-delà. » C’est ça, permettre. Vous n’avez pas le choix, et c’est ce qui est beau là-dedans. Permettre la Souveraineté. Il se peut que ce ne soit pas ce à quoi Vous Vous attendiez, mais ce sera beaucoup plus grandiose. Les Humains ont des attentes par rapport à la façon dont les choses devraient être. Et très souvent, les choses ne se passent pas de cette manière, mais Ils oublient d’ouvrir les yeux et de dire : - « Mais en fait, c’est encore mieux que ce à quoi Je M’attendais. Beaucoup mieux. »… »…

Prenez une profonde et lente respiration………et octroyez-Vous le droit « d’Être », de tout lâcher et surtout de ne plus Vous poser de questions, mais de laisser faire, simplement en étant en Amour de Vous-mêmes. Et c’est ainsi…..

…..Pause……

J’ai aussi relevé des petits passages de même Shoud où Adamus Nous dit : - « …Les Humains ont l’habitude de se rabaisser et de se diminuer. Ce n’est pas cela un Maître. Ce n’est pas « Je suis Ici, Je suis un Maître. » Vraiment, parlez en bien de Vous-mêmes. Faites-le avec le sourire, et non en attendant énergétiquement que quelqu’un essaie de le prouver. Parlez vraiment en bien de Vous-mêmes. Faites-le en premier pour Vous. Faites-le en premier avec Vous… »…

Pendant longtemps, même si Je savais et ressentais que Je pouvais « Être » et le vivre simplement, il y avait toujours la croyance, et cela Nous concerne Tous, que l’on Nous croit pompeux, supérieurs et toujours à se montrer dans ce que les Autres ne sont pas encore, au point de chercher à être à leur niveau et en quelque sorte à se dévaloriser. Et c’est là qu’il Nous faut comprendre de laisser les Autres être ce qu’Ils sont et là où Ils en sont, et s’Ils médisent sur Vous-mêmes, c’est qu’Eux-mêmes se sous-estiment.

Et c’est en cela qu’il Vous faut Vous permettre « d’Être », d’être dans votre joie, d’exprimer ce que Vous ressentez, d’échanger sur ce que Vous vivez, en étant simplement Vous, en Amour de Vous-mêmes et de tous les Êtres, et si cela est pris de haut ou même qu’il y ait des médisances, cela ne Vous appartient pas, cela n’est pas le Maître que Vous Êtes, et amusez-Vous en, laissez les Autres ressentir ce qui Les dérangent en Vous pour qu’Eux-mêmes puissent être face à leurs propres parties qui font qu’Ils ne s’acceptent pas, ne s’estiment pas, qu’Ils ne se considèrent pas encore en tant que Maîtres s’il s’agit d’Êtres éveillés, qu’Ils ne se considèrent pas comme étant des Êtres Divins pour tous les Autres.

Prenez une profonde et lente respiration ……….et sachez que Vous ne pouvez pas être comme les Autres veulent que Vous soyez. Alors cessez de Vous jouer à Vous-mêmes en essayant d’être comme Vous ressentez qu’Ils cherchent dans ce que Vous rayonnez et qu’Ils n’acceptent pas, tant Ils ne s’acceptent pas. Soyez-Vous, vivez pleinement ce que Vous Êtes, soyez la joie, rayonnez, créez, et laissez les Autres être dans ce qu’Ils sont encore. Et c’est ainsi….

…..Pause……


- > Lorsque Vous êtes en conscience et que Vous avez peur de ne pas « Être », de ne pas être comme Vous le croyez, conformes à votre « Je Suis », qu’est-ce que Vous faites ?...de la médiation et Adamus en a parlé, mais Vous ne l’avez pas bien compris. Pouvez-Vous imaginer là, en ce moment, Vous voir en train de Vous plaindre sur tout : sur votre devenir, sur votre travail ou votre activité, sur votre santé et votre abondance. Vous faites de la médiation. Ressentez………..

…..Pause……

Maintenant, pouvez-Vous accepter que Vous n’avez plus à Vous jouer à Vous-mêmes et de permettre enfin que votre « Moi-La Source » puisse Vous insuffler tout ce qui Vous correspond dans ce que Vous avez à cœur de vivre.

…..Pause……

Maintenant, que ressentez-Vous ?…. Ne cherchez pas, soyez……..

…..Pause……

Acceptez que Vous puissiez « Être » et ne plus Vous jouer à Vous-mêmes, quel que soit ce qui se passe. Et c’est ainsi…

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ……….et sachez que Vous avez toujours eu à cœur « d’Être », mais sans Vous permettre de le vivre, tant Vous avez peur que votre « Moi-La Source » ne Vous permette pas d’être Vous, dans le sens où Vous le comprenez encore et qui n’est déjà plus Vous.

…..Pause…..

-  Ma  : En ce sens, Adamus Nous dit, toujours dans le même Shoud : - « …Vous faites beaucoup de médiation. Savez-Vous ce qu’est faire de la médiation ? C’est quand Vous essayez d’arbitrer, de maintenir la paix dans la famille, et Vous le faites à des niveaux énormes. Vous, le « Vous-Je Suis Ici », faites de la médiation avec le « Vous Humain ». Vous entendez les demandes et les plaintes de l’Humain. Vous Vous consacrez à temps plein à cela, vos énergies, tout le reste – Vous êtes un Étudiant à temps plein en ce moment et Vous faites de la médiation avec cet Humain qui est inquiet à propos du lendemain. Vous faites de la médiation pour ce Soi Humain. Cet Humain ne va pas arrêter ses gémissements et ses inquiétudes, Il est programmé pour s’inquiéter à propos de demain, pour ne pas vivre aujourd’hui, mais s’inquiéter. Je ne dis pas d’ignorer l’Humain, Il a ses façons de faire, laissons-Le avoir ses façons de faire, arrêtez de faire de la médiation avec ses façons de faire. Il y a ce Maître, Il ne s’inquiète jamais de rien, tout vient au Maître. Le Maître profite simplement de la nature sensuelle de la vie. Et Vous avez le Jumeau identique, l’Humain inquiet, obsédé, paranoïaque, schizophrène, et tout le reste, médicamenté, frappant sa tête contre le mur, s’embourbant toujours dans les problèmes. Donc Vous faites de la médiation avec l’Humain. Voulez-Vous bien arrêter ? Ça ne Vous fait aucun bien.… »…

Je Me positionne…. « Je Suis »…. Yes…..

-  Tous avec joie et amusement : Je Me positionne…. « Je Suis »…. Yes…..

-  Yosuel  : Prenez une profonde et lente resp iration……et comprenez que Vous pouvez enfin faire le choix de vivre et de ne plus rien chercher dans tout ce que Vous Vous inquiétez, mais de laisser le « Moi-La Source » Vous insuffler ce que Vous êtes à même de ressentir pour vivre et ne plus Vous inquiéter.

…..Pause……


-  Ma  : J’ai relevé des petits passages du Shoud n° 11 de « La Vie sans pouvoir » du 02/07/2016 qui M’ont beaucoup parlé et que J’ai mis en pratique à chaque instant, car pour Moi c’est très important de ressentir ce qui Nous est dit et de le mettre en pratique, en étant Soi, en étant en Conscience, et Je ne parle pas d’y travailler, de le contrôler, mais de prendre conscience que cela Nous aide à « Être ».

Et donc, dans ces passages, permettez-Vous de les ressentir, Adamus Nous dit : - « …Regardez-Vous en ce moment, il y a nombre de vos aspects, votre biologie, et aussi votre cerveau, il y a aussi votre Famille, votre lieu de travail, et ils sont tous là, et Vous avez essayé de faire de la médiation, de garder tout en équilibre. Vous avez essayé de maintenir tout cela ensemble, et maintenant que Vous ordonniez à tous ces aspects, à tous ces Êtres, à toutes ces parties avec lesquelles Vous avez fait de la médiation, de ficher le camp. C’est votre espace, c’est votre endroit. Vous en avez assez de Vous occuper d’Eux tous. Cet espace est à Vous maintenant. Dans cet espace tout est à Vous. C’est pour Vous, pas pour toutes ces choses que Vous avez négociées. Ceci est votre endroit et Vous pouvez en faire ce que Vous désirez. Vous pouvez y faire les changements que Vous voulez, c’est votre réalité au niveau zéro. Maintenant cela dépend de Vous, ils reviennent intégrés, et non désintégrés. Ils reviennent vers « le Tout ». Ils reviennent au « Je Suis ». Vous devez parler en bien de Vous-mêmes. Vous avez travaillé dur sur tout cela, au lieu de juste le permettre… »…

Ressentez-Vous dans votre espace…..…

Ressentez-Vous en votre point de fusion, sans penser………….

Ressentez-Vous dans votre « Je suis ici », Je suis « Le Maître-La Source »………

Et Je suis là…………

Et Je sais que tout ce que Je veux vivre se manifeste, parce que Je suis l’Humain qui émet et Je suis « Le Maître-La Source » et donc tous les Maîtres qui manifestent la Puissance en Moi, à travers Moi, et ainsi l’Humain que Je suis et « Le Maître-La Source » que Je suis sont en Co-création……..…

Je sais que ce que J’impulse est déjà ma réalité, que c’est immuable…..… Dans mon espace, Je suis dans la joie permanente…….… Je suis Moi, et Je ne Me laisse plus interférer par quoi que ce soit ou Qui que ce soit……….. « Je Suis » et Je ne pense plus comme Je le faisais, Je suis là, et tout est là !.........…

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ……….et sachez que c’est ainsi que Vous parviendrez à la conscience « d’Être ». Et c’est ainsi.….

…..Pause…..


- > Vous Vous êtes cherchés, et en cela Vous avez émis bien des choses, parfois contradictoires, parfois incohérentes, parfois empreintes de vos croyances, de vos rêves, de vos suppositions et même de votre interprétation selon certaines intuitions.

Maintenant, Vous savez qu’en réalité ce que Vous Êtes va Vous amener à vivre ce que Vous êtes venus faire sur cette Terre, et en cela Vous êtes quelque peu désorientés, parce que Vous Vous demandez :
- « Qu’est-ce qui va arriver ? » Et c’est là que Je Vous dirai : après tout ce que Vous avez traversé, Vous en êtes arrivés à lâcher de plus en plus l’Humain et à Vous laisser « Être », ce n’est pas encore totalement effectif, mais Vous y parvenez selon ce que Chacun se permet « d’Être ». Et en cela, Vous en arrivez, pour Certains, pas pour Tous, mais cela s’en viendra le moment venu, donc pour Ceux qui en sont arrivés à lâcher, soit en totalité, soit en grande partie l’Humain, à ce que Vous soyez maintenant insufflés dans une guidance qui Vous correspond, et c’est ce qu’a appelé ce cher Adamus « la Directive de Réalisation ».

Alors, Certains l’on perçu, et d’Autres se sont demandés de quoi il s’agissait ? Et c’est là que Nous Vous disons : Vous ne pouvez pas concevoir de vivre ce que Vous Êtes et faire n’importe quoi ! C’est pour cette raison qu’il Vous fallait du temps, qu’il Vous fallait traverser bien des impondérables, bien des croyances, des peurs, des retenues, et surtout des injonctions multiples Vous ramenant inlassablement à des rejets de ce que Vous Êtes, au point d’en remettre la réalité tronquée sur Nous ou sur Ma .

Alors mes chers Amis, il Vous faut maintenant décider ce que Vous comptez réellement faire en étant en conscience que Vous n’êtes pas cet Humain qui s’est cherché, qui a demandé encore et encore ce qu’Il Est et comment le vivre. Vous devez prendre la décision maintenant de tout lâcher et de permettre à cette Directive de Réalisation Vous amener à vivre maintenant ce que Vous Êtes, sans y mettre de conditions et surtout de peurs, parce qu’alors Vous ne pourrez pas Vous permettre de ressentir ce que Nous Vous impulsons et ainsi de permettre au « Maître-La Source » que Vous Êtes de se réaliser dans ce qu’Il a à cœur de vivre et de manifester.

Vous savez qu’il en est ainsi, mais quelque chose en Vous, Vous dit que cela va tellement changer votre vie, votre façon de concevoir les choses, votre façon de tout diriger et de comprendre tout avec votre cerveau, que Vous Vous retenez. Et en cela beaucoup n’y accéderont pas, même s’Ils se disent être en conscience, car cela va encore bien au-delà de ce que Vous pourriez imaginer, et cela va amener Certains d’entre Vous à ne plus vouloir aller au-delà de là où Ils en sont, et c’est honorable, car il faut vraiment, en tant qu’Être incarné, vouloir aller au-delà de ce que l’Humain est, et par là-même ne plus se laisser prendre dans l’attraction de la densité, d’où l’expression d’ Adamus et que Ma Vous a relatée : - « J’ai la gueule de bois », pour signifier que l’attraction est telle, qu’elle peut vouloir attirer aussi bien un Maître qui s’avance trop près de cette densité, qu’un Être incarné qui veut s’en extraire.

Alors chers Amis, Nous sommes là pour Vous guider, Nous sommes là pour Vous amener la Puissance de la Lumière qui peut Vous élever au-delà de cette densité, si réellement Vous en faites le choix, mais attention, votre intention doit être pure, sincère, et être en parfaite adéquation avec l’Amour en Vous-mêmes, envers tous les Êtres, toutes choses et « Tout Ce Qui Est ».

Alors, Je ne vais pas M’étendre plus, Je Vous dirai que tout un processus est mis en place pour Vous aider, pour Vous guider, mais votre propre Tonalité Harmonique doit correspondre à la vibration harmonique de AUM dans les sphères les plus élevées, sans que Vous n’interfériez plus au niveau du mental de la conscience de masse. Et c’est ainsi…..

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ………et sachez que Vous cheminez un Être à la fois, graduation après graduation et que tout est possible à chaque instant pour Tous.

…..Pause…..

-  Ma  : Et en ce sens, J’ai relevé des petits passages du Shoud n° 11 de la série « La vie sans pouvoir » du 02/07/2016 où Adamus Nous dit : - « …Maintenant que se passe-t-il dans la Directive de Réalisation ? Le mot « directive », car c’est comme dire que c’est un genre de loi universelle, mais c’est comme si Vous l’inventiez pour la première fois, c’est une directive, cela va arriver. Directive signifie aussi direction, mouvement de quelque chose. C’est du genre « ceci va arriver ». Vous pouvez planer. Il y a eu tellement d’inertie, de mouvement, de travail, de force, soudain il y a une gravitation –gravité pas juste comme la gravité Terrestre- mais un mouvement, une aspiration d’énergie. Donc la Directive de Réalisation signifie qu’il y a une force gravitationnelle, une force d’énergie qui entre en jeu – indéniable, absolument en mouvement – qui Vous emmène vers l’accomplissement. Toutes les forces se rassemblent tout ensemble en un accomplissement, une réalisation. Vous n’avez plus à y travailler. Vous Vous regardez entrer dans votre maîtrise, votre Illumination, Vous n’avez rien à faire, permettez. Vous n’avez pas à y faire de la médiation. Vous n’avez plus besoin d’essayer. Vous n’avez pas à essayer d’être une meilleure Personne, plus spirituelle, plus intelligente, rien de tout cela. Vous avez un laissez-passer à ce stade. Vous n’avez pas à contrôler vos pensées, ni à surveiller si vos émotions sont bonnes. Vous n’avez pas à équilibrer et vérifier vos énergies ou rien de cela. L’inertie le fait et suivez le courant, rien à faire à part se relaxer.… »…

Prenez une profonde et lente respiration ………et octroyez-Vous « d’Être », si c’est votre choix de vivre pleinement ce que Vous Êtes.

…..Pause……


- > Vous savez qu’en lâchant le mental humain limité et conditionné dans la conscience de masse, Vous pouvez tout manifester et voir les choses s’en venir à Vous, si Vous lâchez toutes vos pensées suggestives, tous contrôles, toutes appréciations sur Qui que ce soit ou quoi que ce soit.

Alors mes Amis, lorsque Vous ressentez que Vous êtes à même de pouvoir être Vous et de laisser « la Force de Vie » en Vous s’exprimer et Vous amener toutes les réponses, toutes les manifestations, pouvez-Vous concevoir que Vous êtes à même d’apprécier une façon d’être que Vous ne connaissiez pas et surtout que Vous fuyiez, parce que cela ne correspondait pas à votre façon de vivre et bien sûr à votre façon de concevoir les choses, sans même Vous rendre compte qu’elles Vous limitaient.

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ………et ne cherchez plus à savoir si ce que Vous Êtes va réellement Vous amener à vivre autrement. C’est à Vous d’en faire l’expérience et de Vous rendre compte combien la vie peut être facile à vivre au-delà de tous les concepts de la vie humaine telle que vécue dans toute votre réalité linéaire. Et c’est ainsi.….

…..Pause…..

-  Ma  : Et en ce sens, Adamus Nous dit, toujours dans le même Shoud : - « …Vous sortez tout juste de l’Humanité pour entrer dans le transhumanisme. Mais Vous avez encore tous ces rappels et ces expériences toutes fraîches. La Directive de Réalisation , décrétée officiellement, pas quelque chose qui vient seulement du mental, mais ceci est réel, ça va avoir lieu, alors permettez tout simplement et appréciez… »…

Alors, ce que J’ai ressenti à maintes reprises et que Je partage avec Vous et Je vais prendre un exemple, le fait de devoir subvenir au paiement du loyer de la maison de retraite de ma Maman biologique, et bien ce que J’ai ressenti, c’est que J’ai lâché de compter ou de savoir si cela sera définitif ou s’il y a une possibilité de prise en charge subséquente, car l’Humain cherche des réponses et comment les choses vont s’articuler. Et donc, ce que J’ai ressenti à d’autres niveaux, c’est vraiment de laisser ma propre « Force de Vie » manifester ce qui doit l’être pour Moi, dans la joie du partage, en sachant que tout est fait pour que Je ne puisse pas M’inquiéter, et surtout, comme Je l’ai émis en mon Cœur en Amour avec ma Conscience, de ne pas devoir justifier quoi que ce soit auprès d’organismes susceptibles de pouvoir participer à une certaine prise en charge, parce que Je suis libre, dans mon abondance, sans que J’ai à justifier quoi que ce soit auprès de Qui que ce soit.

Pouvez-Vous ressentir que lorsque Vous n’interférez plus dans ce qui doit se passer et que Vous laissez « Le Maître-Vous-La Force de Vie » Vous permettre de vivre largement ce que Vous avez à cœur de vivre, Vous appréciez, Vous vivez enfin une réalité au-delà de la réalité préconisée dans un état d’être géré par la conscience de masse.

…..Pause……

Prenez une profonde et lente respiration ………et accordez-Vous de ressentir ce que Nous Vous révélons, sans rien chercher, mais simplement permettre.

…..Pause……


- > Vous avez compris une chose, c’est que Vous êtes bien autre chose qu’un Humain, mais voilà, il y a quelque chose en Vous qui a peur : - « Et si Je ne Me réalisais pas dans ce que Moi Je veux vivre ? ». Et c’est là que Vous avez peur d’être totalement Vous, de laisser votre propre « Force de Vie » s’exprimer. Alors mes Amis, qu’attendez-Vous pour tout lâcher et d’en faire l’expérience. Il n’y a que Vous qui pouvez vivre votre réalité et voir ce qui se passe lorsque Vous émettez quelque chose, et si Vous n’interférez pas, voir ce qui se manifeste. Et c’est ainsi…..

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ………et ne cherchez plus du tout si tout va se faire comme Vous le voulez, mais acceptez enfin de faire l’expérience de ce que Vous Êtes.

…..Pause…..

-  Ma  : En en ce sens, J’ai relevé des petits passages du même Shoud où Adamus Nous dit : - « …Mais le lieu pour commencer à donner naissance à vos propres réalités, c’est en étant là, le « Je Suis Ici. » Vous pouvez être à de multiples endroits, bien sûr. Vous pouvez être « Je Suis Ici, » Vous pouvez avoir une conversation avec un autre Maître et en même temps donner naissance à une nouvelle réalité pour Vous-mêmes. Ça va Vous libérer de comprendre que Vous n’êtes pas coincés ici. Ça va Vous rendre libres, le fait de réaliser la beauté qu’il y a à mettre la conscience dans ce qui n’est rien maintenant, et à donner naissance à quelque chose, et ensuite de le regarder évoluer. Pas en termes humains, pas selon les anciens critères humains, mais de le regarder évoluer d’une façon qui n’est pas rattachée, ni installée dans cette réalité. A partir de cette expérience, Vous comprendrez vraiment comment Vous êtes arrivés ici, et combien il est facile d’aller au-delà. La réalité, qu’est-ce que c’est ? C’est votre Présence, c’est votre « Je Suis Ici », c’est une façon de percevoir, de ressentir… »…

Et le « Je Suis Ici » dans le ressenti de votre Conscience, c’est être ici sur cette Terre, J’existe. Je suis ici sur Théos , J’existe. Je suis aussi dans un autre endroit, une autre planète. « Je Suis Ici », J’existe. Partout Vous Vous expansez, partout Vous Êtes, « Je Suis Ici », J’existe.

Prenez une profonde et lente respiration ………et sachez que tout est en Vous, à Vous d’en faire l’expérience.

…..Pause…..


- > Vous êtes en grande partie conscients d’une réalité où Vous Vous définissez maintenant comme autre chose qu’un Humain et en même temps, il Vous est encore difficile d’admettre que Vous puissiez créer le nouveau au niveau du « rien ». Alors, qu’est-ce que cela veut dire ? Simplement, lorsque Vous êtes Vous et que Vous n’interférez nullement dans ce que Vous avez à cœur de vivre, que Vous laissez votre propre « Force de Vie », le Maître maintenant que Vous Êtes, exprimer une réalité que Vous ne soupçonnez pas encore, mais que Vous Êtes, simplement, Vous permettez alors que les Energies-mêmes de ce que Vous avez à cœur de vivre en corrélation avec ce que Vous êtes venus faire sur cette Terre, s’expriment, comme si Vous étiez le Magicien qui, d’un coup de baguette magique, manifestait ce qu’Il était en train de penser, qu’Il voulait voir se manifester, parce que ce qu’Il émet, la conscience met en mouvement une multitude d’éléments dont le plasma et la manifestation est la corrélation entre votre Conscience et le « rien », quel que soit ce que Vous émettez, quel que soit là où Vous en êtes. Et ce « rien » est en quelque sorte une extension « du Tout », même si des éléments existent déjà (exemple des Êtres de la Nature ), mais Eux-mêmes répondent dans l’expression émise dans l’expansion de ce « rien », tout en étant Eux-mêmes en expansion dans la joie de créer avec Vous une autre réalité. Et c’est ainsi…..

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ……et ne cherchez rien. Ressentez et permettez simplement…..

…..Pause…..

-  Ma  : J’ai tenu à Vous faire ressentir ce qu’ Adamus a fait ressentir aux Shaumbras dans un de ses Shouds concernant « Kaiko », où Il Nous dit : - « … Kaiko c’est la passion. Kaiko est profond et a un sens très fort. Kaiko est presque explosif. Kaiko est cette passion qui est en Vous…. (Ressentez…….) Kaiko est la passion qui n’aura de cesse que d’obtenir sa propre réalisation. Kaiko ou Kaiho signifie un profond désir — une profonde nostalgie intime — un désir si profond et si puissant. C’est le désir de la passion. C’est de vouloir cette liberté, ou bien ne pas vouloir vivre du tout. La liberté devrait être plus importante que toutes ces règles, que ces usages, que toutes ces complaisances, que cette cogitation continue, et que ces : - « Oui, mais, si… ». Kaiko : où est ce brasier rugissant de l’intérieur qui fait que rien d’autre ne compte ? Et c’est seulement quand Vous en arrivez à cela, que Vous pouvez comprendre l’Illumination et la liberté. C’est ce qui sera quand Vous commencerez à devenir vrai avec Vous-mêmes. Avec la véritable Kaiko, Vous danseriez, Vous resplendiriez, c’est la liberté ! La concentration est l’un des sens Angélique… »…

Lorsque Vous êtes en votre point de fusion, en Amour avec Vous-mêmes, dans cette joie d’Être, et que rien de l’extérieur ne Vous interfère, alors Vous ressentez cette passion, cette passion de vivre ce que Vous Êtes, sans Vous soucier de quoi que ce soit. Vous ressentez que ce que Vous émettez en l’instant est votre réalité, et ce, à chaque instant de votre vie, à chaque instant !

Mes Amis, Moi Yosuel Je Vous dirai : Vous ne pouvez pas Vous réaliser si Vous n’êtes pas Vous-mêmes en corrélation avec votre propre sens Divin qui est la joie, la passion, l’enthousiasme, la clarté en Vous, la sincérité et surtout l’Amour de Vous-mêmes.

Alors, cette expression qu’ Adamus affectionne pour une forte raison, c’est qu’Il veut Vous dire et Vous pouvez Vous permettre de le ressentir : - « Je Suis, et en cela Je Me permets « d’Être », et en cela Je le vis, et en cela Je ne peux « qu’Être », et en cela Je M’accueille, et en cela Je Me tourne en permanence en Moi sans jamais plus Me détourner de ma conscience « d’Être » qui M’amène dans le ressenti de la joie « d’Être », de vivre, vivre réellement la vie, vivre sans ne plus Me laisser influencer par quoi que ce soit, par Qui que ce soit, de ne plus M’identifier à l’Humain que J’étais, de ne plus Me chercher dans tout ce qui se passe, dans ce que les Autres vivent, dans tous les tourbillons énergétiques que Je côtoie, et surtout dans tout ce qui n’est pas ma pleine Conscience « d’Être », ma pleine conscience de l’Amour qui alchimise tout, de l’Amour de Moi-même et de tout ce qui vit. J’accepte de Me voir autrement. J’accepte d’aller toujours plus en profondeur pour ressentir en quelque sorte ce que « Je Suis », et bien sûr, de Me permettre « d’Être » à chaque instant, à chaque souffle qui est la pleine conscience de la Vie, la vie que Je respire, la vie qui se célèbre, la vie dont les octaves peuvent être perçues à chaque souffle, à chaque instant dans la pure Lumière que « Je Suis », dans la pure résonance de mon propre Cristal intérieur qui est aussi Christ , Christos dans toute sa résonance intérieure, dans toutes les gammes qu’émet Métatron , dans toutes les gammes que Moi Yosuel émet, dans toutes les gammes dont la résonance est en lien dans l’Amour à tous les niveaux, dans l’Amour alchimique où tout peut être transcendé, sans même que J’ai à Me soucier de quoi que ce soit si Je reste Moi, pleinement Moi en conscience, sans ne plus rien émettre d’autre que la joie et la passion « d’Être ». Et il en est ainsi. »...

…..Pause…..

Prenez une profonde et lente respiration ………et sachez que Vous seuls pouvez décider ce que Vous voulez réellement vivre.

Prenez une profonde respiration ………… Détendez-Vous, et restez un instant, simplement en étant Vous……………..

…..Pause……

Nous allons maintenant aborder la Conscience : « Être » par Soi-même  :

-  Ma  : Le 22/01/2016, Nébayhel , Elohim, s’est adressé à Moi après que J’ai eu passé une période où, encore une fois, Je Me recherchais et où Je Me demandais pourquoi Je ne ressentais rien malgré que Je sois dans la certitude d’être ce que « Je Suis ». Permettez-Vous de ressentir au-delà des mots pour en comprendre la subtilité qui va Vous amener à ressentir que Vous pouvez être Vous, en Vous, en conscience, même si Vous ne ressentez rien de spécifique.

Et donc à ce moment-là Nébayhel M’a dit : - « Tu as compris que lorsque Tu Es, sans rien faire, sans penser, Tu ne ressens rien : c’est l’état « d’Être » mais qui Te permet d’aller alors dans le continuum « du Tout ». Et lorsque Tu arriveras à ne plus avoir d’interférences, Tu pourras ressentir ce qu’il se passe au niveau de la perception de tes propres impulsions. Mais pour le moment, sois ! Et accepte que Tu Es, et que tout s’en vient à Toi, sans rien faire d’autre. Sois, et c’est ainsi. »…

…..Pause……..

-  Yosuel  : Mes Amis, Moi Yosuel , Je Vous dirai : Vous ne pouvez pas vouloir « Être » sans faire l’expérience de ce qu’est d’être Soi, par Soi-même, sans ressentir nos insufflations, sans ressentir la Puissance que Vous Êtes et que Nous pourrions Vous faire ressentir, parce que Vous avez émis de Vous réaliser en étant pleinement Vous, en conscience « d’Être », et de Vous positionner sans rien faire de spécifique, sans rien contrôler, être Vous, dans la certitude que le Maître que Vous Êtes peut vivre au-delà de tout ce qui se passe, au-delà de tout ce qui se présente, en vivant maintenant dans l’Amour de Soi et de « Tout ce Qui Est ». Et c’est ainsi.…..

Lorsque Vous Vous acheminez en Vous, que Vous prenez tous les jours régulièrement des petits moments à être Vous sans penser, Vous allez pouvoir ressentir un certain bien-être, Vous Êtes, et sans rien chercher de spécifique, Vous permettre de le vivre en permanence, jusqu’à ce qu’à un moment donné, il y ait un ressenti un peu plus prononcé, mais sans que Vous cherchiez quelque chose d’extraordinaire, toujours en Vous affirmant, en Vous positionnant, toujours en étant dans la certitude que ce que Vous Êtes est bien au-delà de l’Humain que Vous avez cru Être. Vous ne pouvez pas être et chercher quelque chose de spécifique sans Vous permettre d’être Vous simplement. C’est en étant Vous, en étant et conscience, simplement, que Vous pouvez tout dépasser, que Vous pouvez ressentir d’une certaine façon ce que Vous Êtes et ce qui se passe en Vous.

Vous ne pouvez pas Être et vouloir que tout Vous soit amené. Vous ne pouvez pas Être et attendre qu’une manifestation énergétique Vous amène à ressentir ce qui pourrait se comparer à une extase permanente. Dans ces conditions Vous ne vivriez pas.

Acceptez d’être Vous…………..

Acceptez de ressentir le changement en Vous, dans votre vie……….

Acceptez de voir combien, lorsque Vous ne Vous jouez plus à Vous-mêmes, lorsque Vous n’émettez plus rien qui ne soit pas en Amour de Vous-mêmes, Vous êtes alors dans une conscience qui s’apparente à la Conscience Divine et Vous êtes de plus en plus en Amour de Vous-mêmes………

Permettez-Vous de le vivre de plus en plus, à chaque instant, pour Vous acheminer vers la Puissance que Vous Êtes et que Vous ressentirez à un moment donné à bien d’autres niveaux. C’est là que Vous en êtes pour le moment. Accordez-Vous d’Être, et ce que Vous ressentez, même si Vous pensiez que c’était quelque chose de plus intense, de plus spectaculaire, est votre état d’Être. Ne cherchez rien de spécifique, et c’est ce qui Nous amène, au fur et à mesure de vos graduations, à Vous faire ressentir de plus en plus ce que Vous Êtes, car plus Vous graduez, plus Vous lâchez tout dans l’Humain et plus Vous êtes à même de ressentir que ce que Vous Êtes peut changer radicalement votre façon de vivre, et enfin de créer pour Vous une autre réalité que celle que Vous viviez. Et il en est ainsi mes Amis. Et il fallait que cela soit ressenti encore à un autre niveau.

…..Pause……..

Prenez une profonde et lente respiration …………et ne cherchez plus à savoir si Vous Êtes si Vous ne ressentez rien de particulier : - « Je Suis », Je n’émets rien d’autre qu’Être. Je crée ma réalité, Je vais au-delà de tout ce qui se manifeste, et Je chemine en tant que Maître et en tant qu’Humain. »…

…..Pause……

Prenez une profonde et lente respiration ……… Détendez-Vous, et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……
-  Ma  : Nous allons maintenant aborder la Conscience : Le grand nombre .

Nous en avons parlé tout à l’heure, et Nous allons l’exprimer à nouveau un peu plus en profondeur. Dans le Shoud n° 10 de la série « La vie sans pouvoir » du 04/06/2016, Adamus Nous dit : - …« …Maintenant, l’Humain unique, l’Humain linéaire est à présent le « et », le grand nombre… »…

Qu’en avez-Vous compris ? Cela n’a pas été développé par Adamus , certainement pour de bonnes raisons. Comme Adamus Nous dit, depuis déjà un certain temps, qu’il y a à présent le « et », le grand nombre, J’en ai déduit, à ce moment là en juin 2016, qu’Il voulait parler de l’infini des possibles, et J’en suis restée là. Dernièrement, en reprenant la lecture de ce Shoud, J’ai eu le désir que cela soit approfondi, et ce sont Yosuel et Métatron qui se sont exprimés pour que Je puisse le partager avec Vous à cette session.

Permettez-Vous de ressentir au-delà des mots…

-  Yosuel  : Mes Amis, ce qu’ Adamus a voulu exprimer, et Vous l’avez en grande partie compris, c’est que son expression concernant ce fameux « et » est une façon de Vous dire qu’en réalité tout se multiplie et s’expanse à l’infini sans que Vous n’ayez rien d’autre à faire qu’exprimer Vous-mêmes, avec votre Conscience ce que Vous voulez créer, en sachant que tout se crée dans l’infini de la multitude, et encore au-delà.

Ce « et » est exactement la concordance entre la Puissance qu’une Conscience qui émet, non seulement ce qu’Elle désire créer et tous les possibles que cela peut engendrer, dans le simple fait de ce que « la Force de Vie » que Vous Êtes peut vouloir expérimenter, sans même parfois savoir ce qui va être engendré, mais toujours en corrélation avec ce que cette « Force de Vie » est à même de vivre pour Elle, et dans votre cas, ce que Vous avez à cœur d’expérimenter ici en incarnation, en sachant que Vous atteignez un niveau où Vous allez devoir faire des choix, non plus uniquement dans un désir de vivre une vie merveilleuse, mais bien de réaliser que Nous Vous amenons de plus en plus à être conscients que tout ce que Vous voulez vivre est aussi en corrélation avec toute une panoplie de « Forces de Vie » avec Lesquelles Vous allez œuvrer et expanser votre propre réalité selon un continuum infini, dont Vous aurez à tenir compte, mais aussi à être en parfaite adéquation avec toute « La Création ».

Alors mes chers Amis, il fallait que cela soit dit, mais surtout ne Vous posez pas de questions et persévérez à cheminer, un pas après l’autre et Nous Vous guidons pour que Vous puissiez ressentir de plus en plus une vérité allant toujours plus au-delà de ce que Vous êtes à même de comprendre en l’instant.

Le mot est lancé, Nous Vous y avons préparé d’une certaine façon, et maintenant Nous allons Vous y amener très très progressivement pour Ceux qui en feront le choix. Ceci dit, cela ne Vous empêche pas de manifester ce que Vous émettez si Vous êtes sincères et si Vous laissez votre propre « Force de Vie » Vous insuffler avec toute « La Source » ce que Vous êtes à même de ressentir pour vivre ce que Vous Êtes sans que Vous y mettiez d’interférences. Et il en est ainsi…

…..Pause……

-  Ma  : Détendez-Vous………et sans penser, permettez-Vous de ressentir au-delà des mots ce que Métatron va Vous insuffler dans son expression…..

…..Pause……

-  Métatron  : Mes Amis, Moi, Métatron , Seigneur de Lumière, Je Vous dirai : ce grand nombre, comme le dit Adamus , est la possibilité pour Vous de Vous moduler dans des milliers de paramètres, et encore bien au-delà, sans que Vous ne Vous préoccupiez de quoi que ce soit, mais que Vous preniez conscience d’une réalité qui n’est pas du tout ce que Vous conceviez, qui n’est plus du tout ce que Vous avez imaginé avec vos perceptions en rapport avec tout ce que Nous Vous avons dit jusqu’à présent.

Alors, ce grand nombre est l’infini possibilité de créativité, selon ce que Vous désirez créer, selon ce que Vous aspirez à vivre, mais en sachant que cela est aussi ce que Moi, Métatron , Je Vous exprime, pour que Vous soyez à même de Vous réaliser dans la continuité de ce que Vous Êtes, de ce que Vous avez toujours été, dans la continuité de votre pure réalisation au cœur même de toutes choses, au cœur même de toute « la Source », au cœur même de tous les possibles, au cœur même de votre propre Cristal qui est aussi le Cube Métatronique de toutes expressions.

Et Je ne Vous en dirai pas plus, car cela va Vous demander de tout lâcher dans toutes vos perceptions, mais surtout de Vous découvrir lentement et de décider si Vous voulez persévérer dans cette voie ou simplement Vous réaliser en tant que Maîtres conscients, et cela n’a pas d’importance, car cela se fera de toute façon à un moment ou à un autre dans le continuum « du Tout ». Et il en est ainsi.

Je suis ce que Je Suis, Métatron , au service de cette Humanité et en Amour avec Vous-mêmes.

…..Pause……

-  Ma  : Prenez une profonde et lente respiration ……… Détendez-Vous, et restez un instant simplement en étant Vous………

…..Pause……

-  Yosuel  : Bon mes Amis, Nous y allons un peu fort, mais il le faut. On ne Vous cache plus les choses, on Vous les dit…

-  Navoael  : Donc pas comprendre !

-  Yosuel  : …oh si, mon Ami, ressens………..parce que c’est en Toi et toute la connaissance est en Toi, mais il Vous faut prendre conscience des choses, et petit à petit, un pas après l’autre, Vous allez ressentir ce que cela signifie, et là Nous danserons avec Vous dans un jeu de modulations, dans une immense mouvance où tout va Vous être révélé, mais plus en mots. Donc c’est ainsi pour le moment, et bien des Êtres devront cheminer comme Vous l’avez fait, car pour un Être qui n’est pas éveillé, le fait de simplement lire ce qui vient d’être dit, Je le conçois, sera un véritable charabia !

Mais Vous, même si cela Vous paraît d’une très grande complexité, et bien mes Amis, sachez que Vous en avez ressenti à d’autres niveaux et en votre profondeur, déjà une approche. C’est ce que ce Groupe est à même maintenant de pouvoir ressentir, petit à petit, tout ce que Nous Lui amenons à ressentir et qui est de la physique quantique de pointe. Et il en est ainsi !

-  Navoael  : Voilà pourquoi Je suis malade !

-  Yosuel  : Toi mon Ami, mon cher Ami, plutôt que de dire des conneries, Tu devrais laisser ton propre « Moi-la Source-Le Maître Navoae l » s’exprimer, T’insuffler ce que Tu es à même d’exprimer !

Maintenant Je conçois que l’Humain peut jouer en s’amusant à dire : - « Ben voilà pourquoi Je suis malade tellement on M’a entraîné dans un t o u r n i q u e t…mais Je M’amuse ! »…

Bien mes Amis, Nous allons maintenant aborder la rubrique des « Libérations » : Qu’est-ce qui Nous maintient encore en partie dans le fait de ne pas pouvoir être pleinement Soi, en Amour de Soi, et dans la compréhension de toutes choses ?

-  Ma  : 3 éléments ont été sélectionnés par Yosuel que Nous allons ressentir et vouloir dépasser :

-  Rézael  : Dans le film de Luc Besson il y avait 5 éléments quand même, ceci dit …

……Rires de Tous …..

-  Ma  : Oui, mais là, il y en a 3 !

 => 1er élément  : – Vous Vous re-trouvez, mais qu’en comprenez-Vous ?

……Pause….

Vous Vous cherchez continuellement, et en même temps Vous avez à cœur de vivre autrement, à la différence que Vous retenez bien des choses pour ne pas Vous sentir complètement hors de cette société.

Alors mes Amis, il Vous faut comprendre que Vous croyez « qu’Être » cela demande simplement d’être Vous d’une certaine façon, et en cela Nous Vous disons « qu’Être » va bien au-delà de vos conceptions « d’Être », parce que Vous savez maintenant qu’il Vous faut aussi aller au-delà de tout ce qui se passe, de toutes vos retenues, et de ne plus Vous identifier d’une façon ou d’une autre à l’Humain que Vous étiez, parce que Vous allez de plus en plus ressentir que ce monde ne Vous correspond plus, mais surtout qu’il n’est plus adapté à ce que Vous aspirez à vivre, et en cela Vous devez lâcher en totalité tout ce que Vous voulez encore perdurer à être pour correspondre en quelque sorte à votre société, parce que cela ne Vous amènera pas à Vous voir dans ce que Vous Êtes en réalité, et surtout cela ne Vous amènera jamais à ressentir votre propre Puissance que Nous allons Vous amener à ressentir de plus en plus.

Vous acceptez d’aller au-delà de cette 3D et c’est en cela que Nous Vous amenons de plus en plus à Vous voir autrement et surtout à accepter que Vous puissiez être pleinement Vous, sans Vous identifier à quoi que ce soit, mais d’être toujours en partenariat avec Nous dans l’Amour et la Lumière, sans Vous croire démunis par rapport à ce que Nous Vous disons et à ce que Nous Sommes.

Maintenant, il va sans dire que Vous avez à accepter que d’être Vous en conscience, ne Vous amènera pas à vivre en totalité ce que Vous Êtes si Vous-mêmes Vous recherchez une perspective de réalisation basée uniquement sur la manifestation, mais de percevoir que Vous pouvez être Vous en tant que « Force de Vie » qui vit au quotidien sa pleine conscience d’être « la Vie » dans toute sa splendeur. Et c’est ainsi….

Prenez une profonde et lente respiration ……et acceptez que tout est une question « d’Être » et pas seulement un désir de réalisation dans la manifestation, mais de comprendre que le Maître ne peut pas « Être » s’Il veut seulement combler des désirs, mais que Vous êtes aussi une Puissance qui peut vivre chaque instant dans la conscience de ce qu’Il Est, de ce qu’Il génère pour Tous, pour tout et pour l’Ensemble. Et il en est ainsi…..

……Pause….

 => 2ème élément  : – Pourquoi avez-Vous peur de lâcher la partie de Vous que Vous retenez pour ne pas vivre en totalité votre conscience « d’Être » ?

……Pause….

Vous Vous demandez si Vous pouvez être pleinement Vous et faire des choix que Vous affectionnez et que si Vous laissez en totalité votre Conscience s’exprimer, peut-être ne Vous permettrait-Elle pas de Vous suivre dans vos choix de vie.

Et c’est là que Vous Vous fourvoyez dans ce que votre personnalité humaine veut Vous maintenir en partie dans l’Humain, parce que Vous ressentez que vivre en conscience, demande de ne plus Vous référer à toute votre façon d’entrevoir les choses, de penser et d’imaginer les choses comme Vous les imaginez au niveau de la conscience de masse.

Maintenant, il est vrai que Vous êtes courageux, parce que Vous savez très bien que de lâcher en totalité l’Humain est quelque chose qui se fait progressivement et Nous Vous y aidons, et en même temps Nous Vous mettons face à toutes les controverses que Vous vivez, et en ce sens Nous Vous aidons pas à pas, en sachant, et Nous Vous le répétons, que si Vous restez Vous-mêmes en conscience, Vous pouvez voir des choses se manifester pour Vous, quelques soient ces choses. Et il en est ainsi…

……Pause….

Prenez une profonde et lente respiration ……et persévérez sur votre chemin du retour à Soi, Vous n’êtes pas seuls et Nous Vous guidons…..

……Pause….

 => 3ème élément  : – Vous avez toujours besoin de Vous référer à ce que l’Autre ou les Autres sont et vivent, pourquoi ?

……Pause….

Parce que Vous avez peur « d’Être » simplement, et Vous avez besoin de Vous voir en l’Autre ou les Autres, au point de ne même pas Vous accorder de ressentir pour Vous votre réalité, vos capacités à être pleinement Vous dans la Lumière, à ressentir pour Vous tout ce qui Vous correspond, sans ne plus Vous en remettre à Qui que ce soit.

Alors, sachez que cela est dû à un manque d’Amour de Vous-mêmes et surtout à un manque d’objectivité quant à ce que Vous Êtes en réalité. Accordez-Vous des moments pour Vous, lâchez les Autres, quel que soit ce qu’Ils vivent, quel que soit ce qu’Ils font, ne Vous attachez plus à leur réalité, mais vivez pour Vous et réapprenez à ressentir pour Vous, à émettre pour Vous ce que Vous voulez vivre et ne Vous en faites plus pour les Autres. Votre compassion, votre Amour, votre Lumière seront bien plus bénéfiques que toutes implications. Et il en est ainsi….

……Pause….

Prenez une profonde et lente respiration ……et cessez de Vous chercher en les Autres.

……Pause….

-  Ma  : Prenez une profonde respiration ………… Détendez-Vous, et restez un instant simplement en étant Vous……………..

…..Pause……

-  Yosuel  : Mes Amis, mes chers Amis, alors il est temps de Vous détendre, de Vous relaxer autour d’un bon goûter, un petit café, une petite tisane, un petit thé…
-  Ama Luna  : Un p’ti, un p’ti, pourquoi…petit…

-  Yosuel  : Mon Amie, Je dis ce que Je veux ! Moi, on ne Me dicte pas ce que J’ai à dire !

……Rires de Tous …..

-  Ama Luna  : Ho, la, la, c’est qu’Il a un sale caractère, des fois…

……Rires de Tous …..

-  Yosuel  : « Je Suis » et Nous Sommes…

-  Ama Luna  : Tu Es, Je Suis, et Nous Sommes….

-  Yosuel  : Et Toi, Tu n’es jamais contrariée mon Amie ?

-  Ama Luna  : Mais si, Tu sais très bien !

-  Yosuel  : Comment ?

-  Ama Luna  : Comment ? Comment ? Comment ? Comme ci, comme ça….

-  Yosuel  : Tu peux être contrariée et envoyer balader les Autres tout en étant en Amour de Toi-même et de tous les Êtres !

-  Ama Luna  : J’ai bien compris la leçon mon chéri d’Amour !

-  Yosuel  : Quand Je M’exprime, il y a Toi et les Autres ? Toi et toute cette Humanité et Toi et tout cet Univers ? Faut-il refaire cette session ?

-  Ama Luna  : Non, non, ça va, J’ai capté !

-  Yosuel  : Je T’aime mon Amie !

-  Ama Luna  : Je T’aime !

-  Yosuel  : Bon, il n’y a pas une blagounette en vue ?

-  Rézael  : Rézael médite…

-  Linéah  : Alors on était dans tous les possibles possibles, donc pour le goûter….

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous aime, Je Vous laisse, Je Vous retrouve à tout instant si c’est votre choix. Soyez Vous dans la joie de chaque instant, amusez-Vous, profitez de la Vie, soyez en Conscience, dans la Joie, et Je Vous dis à bientôt ! Ha Lhy Ah à Vous !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel chéri ! Namasté !

********* PAUSE GOÛTER**********

2ème partie  :

-  Ma  : Vous Vous laissez aller…….. Vous êtes Vous, en Vous…… Présence…..

……Pause………

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…… Présence "Je Suis"……...….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…… Nous sommes en notre point de fusion, sans penser….…

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…….

……Pause…………

-  Arzael  : Mes Amis Je Vous salue. Je suis ce que Je Suis Arzael l’un des plus beaux Élohim, Je dirai même le plus beau. Je danse dans tout cet Univers, Je danse en vos Cœurs, en ce lieu. Présence à Vous les Amis !..... Présence en ce que Vous Êtes……. Présence en Conscience….

Alors Présence en Conscience, ça Vous amène à quoi ?…………. Mon Amie MaA , peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  MaA  : La Présence en Moi, présence ce que « Je Suis » et ce qui m’est venu dans l’instant, c’est Présence à ce que « Tu Es », dans ma pleine Conscience, dans la Joie, la Lumière, la vibration « du Tout ». Je ne peux rien dire de plus !

-  Arzael  : Alors ce que « Je Suis », peux-Tu le ressentir ?

-  MaA  : Hum !

-  Arzael  : Je Suis la Puissance de la Lumière, et en Toi Je Suis, et Tu Es ce que Je Suis, il n’y a pas de différence ! Celui ou Celle qui Nous voit autre que ce qu’Il Est, n’est pas en Conscience.

Dans l’instant, en ton espace, ressenti de l’immensité « du Tout »…….ressenti de la Puissance de la Lumière…..c’est ce que Je Suis, c’est ce que Nous Sommes Tous, les Maîtres, et c’est ce que Vous Êtes aussi……..

En votre espace, Vous Êtes…….. Conscience élargie, Conscience exponentielle, multidimensionnelle…….

Vous Êtes, et Vous êtes aussi tout ce que Nous sommes. Donc si Vous Vous permettez de ressentir en votre espace ce que Vous Êtes, sans rien faire, sans rien chercher, sans rien imaginer, sans mental, Vous ressentez que c’est aussi ce que Nous Sommes…..donc le Maître que Vous Êtes est aussi tout ce que les Maîtres Sont….et Nous sommes là en votre espace, Vous et Nous………. Dans cette Conscience d’Être, Vous et Nous, Vous pouvez donc ressentir que Vous êtes tout à la fois, que Vous êtes ici, et ici partout !.... Que Vous êtes ici et que ce que votre Conscience émet donne vie à ce que Vous émettez…….. Vous et Nous interagissons pour que ce que Vous avez émis soit votre réalité. Ce qui veut dire que Vous êtes l’Humain qui va prendre en charge, en partenariat avec le Maître que Vous Êtes et Nous Tous, ce qui se manifeste, si Vous restez Vous, sans aucune pensée interférente, car alors Vous ne permettez pas à la Puissance de la Lumière de s’exprimer dans ce qu’Elle a de plus beau dans sa créativité, ici dans la matière et bien au-delà : - « Je peux être Moi qui va vivre pleinement ce que J’ai envie de vivre, en articulant avec toutes les manifestations, et Je laisse le Maître que « Je Suis » et que Nous Sommes, manifester toutes choses dans la Puissance de la Lumière, dans la Puissance de créativité, dans la Puissance de « Tout Ce Qui Est. »…

C’est ça l’état d’Être, au-delà de toute Conscience d’être, au-delà de l’espace et du temps, au-delà de toutes conceptions quelles qu’elles soient. C’est une très grande conception de ce que Vous Êtes et que peu d’Êtres sont à même de percevoir. Alors bien sûr vos mots sont tellement limités que Nous utilisons le mot « conception », alors qu’il n’y a pas de conception ! Nous utilisons le mot « concevoir », alors qu’il n’y a rien à concevoir, mais cela est une aide, jusqu’à ce que pour Vous, ce que Nous Vous amenons à ressentir de plus en plus soit un état naturel, au-delà même du mot « état ».

Alors mon Amie, dans ce que Tu Te permets d’Être, et Tu le sais maintenant c’est au-delà du « Être », que se passe-t-il ?…….. As-Tu émis ce que Tu voulais vivre et voir se manifester pour Toi, que se passe-t-il donc en l’instant ?

-  MaA  : Une puissante vibration de tout mon Être, c’était très puissant dans tout mon Être J’ai eu mon Cœur qui battait à une vitesse extraordinaire, et tout ce que disait Arzael , Je le vivais dans l’instant, avec une joie immense, une vibration…

-  Arzael  : As-Tu imaginé pour Toi ce que Tu voulais vivre et là où Tu voulais le vivre ?

-  MaA  : Absolument !

-  Arzael  : Que s’est-il passé ?

-  MaA  : C’était là !

-  Arzael  : C’était là ! Oui, c’est une réalité, mais c’était là où ?…ne laisse pas ton mental interférer, ni quoi que ce soit d’autre…

-  MaA  : Ce n’était pas dans ma tête, ça c’est sûr ! C’était dans mon Cœur, c’était tellement puissant que c’est difficile à exprimer...

-  Arzael  : Ce n’est ni dans ta tête, ni dans ton Cœur, c’est un espace au-delà de toute conception humaine.

-  MaA  : C’était une puissance d’Amour aussi !

-  Arzael  : Qu’as-Tu ressenti où se trouvait ce lieu ?

-  MaA  : Où il se trouvait précisément ? …. Sur cette Terre Je ne sais pas, mais sur Théos, oui…

-  Arzael  : Alors Je vais Te dire…. Lâche toutes perceptions et ressentis que Tu as eus, car il y a des lieux où Tu T’es parfaitement ressentie en adéquation avec Toi-même, parce que Tu n’étais pas sujet à aucune interférence, préoccupations quelconques et Nous étions là, « La Source », les Maîtres ont interagi avec Toi. Cela ne veut pas dire que ce soit le lieu propice, cela veut surtout dire que Tu étais en phase avec Toi-même, que Tu étais bien et que Tu avais besoin de ces temps de pause, que beaucoup ne s’accordent pas, de longs temps à être en Soi. C’est ce qui T’a amené dans tous les moments que Tu as passés, sans ne plus être pris à partie par le quotidien, par des tas de choses à faire, par se devoir à faire ci ou à faire ça, passer de longs moments comme Tu l’as fait, sans rien faire, simplement être avec Toi, c’est ce qui T’a propulsée, c’est ce qui T’as amenée à ressentir bien des jeux que Tu jouais, c’est ce qui T’a amenée à lâcher bien des choses dans l’Humain, c’est ce qui T’a amenée à ressentir ce que Tu étais dans une Profondeur que Tu n’arrivais pas à atteindre, c’est ce qui T’a amenée à cette Joie, Joie d’Être, et surtout l’Amour de Soi-même. Tu avais besoin de ces longs moments, cela T’a révélée.

Maintenant lâche toutes applications……….. Permets-Toi maintenant de Te voir dans ce que Toi Tu aimerais vivre, dans ce que Toi Tu aimerais les choses pour Toi, dans ce que Tu aimerais faire, dans ce que Tu aimerais créer, dans ce que Tu conçois qu’est ta réalité.

Alors s’il n’y a pas d’interférences de ta personnalité humaine, Tu seras à même de ressentir, au niveau du Maître que Tu Es et que Nous Sommes, ce qui Te correspond et comment interagir pour que les choses s’en viennent à Toi, sans que Tu ne Te préoccupes pas de comment elles vont arriver.

Lâche l’Humain……….

Lâche-Le en totalité……………

Lâche l’Humain et ne cherche plus rien………..

Lâche l’humain et permet-Toi d’être insufflée en ouvrant toutes les perceptions, au-delà de ton ressenti tel que Tu le concevais…. : - « Je lâche à l’instant même tout ce que J’ai cru Être, toute ma façon d’Être, tout ce que J’ai mis en place pour Être. Je lâche toutes formes de ressentis tels que Je Me permettais de ressentir. Je suis là, et Je n’émets plus rien. Je suis là, et Je laisse enfin ma propre Conscience dans « la Source » et les Maîtres M’impulser ce que Je suis à même de ressentir d’une façon bien plus subtile que ce que J’étais à même de ressentir jusqu’à présent. »…

Surtout ne cherche pas, pas de mental, cela fausserait ta propre capacité maintenant, non seulement à ressentir à bien d’autres niveaux, à ressentir au niveau de « La Source », à ressentir tout ce qui peut être insufflé maintenant. Et il en est ainsi mon Amie !

-  MaA  : Merci !

-  Arzael  : Alors mes Amis, c’est une petite approche de comprendre, surtout de ressentir, ce que « Être » est au-delà de ce que Vous avez cru qu’était « Être ». C’est bien plus subtil, c’est bien plus profond, et cela n’est en rien avec ce que Vous avez cru qu’était « Être ». Mais Vous en avez dans l’ensemble une bonne approche, et c’est cela qui va Vous amener de plus en plus à ressentir votre véritable Conscience de ce que Vous Êtes.

-  Navoael  : Ho !

- Arzael  : Laisse-Toi aller mon Ami, laisse-Toi aller, ressens…...

Mes Amis, lorsque Vous Vous dites « Je Suis », Vous faites en sorte d’Être et Vous Vous dites : - « Il faut que Je Sois, Je vais être bien en Moi, Je vais être présent et Je vais faire en sorte de ne pas laisser mes pensées M’emmener là où Je ne dois pas aller. »…

Prenez une profonde respiration et lâchez tout ça !………. : - « Je ne pense plus ce qu’est « Être ». »… Adamus Vous l’a déjà dit. Penser « Être », ne peut pas être pensé, ne peut pas se concevoir, ne peut pas être conscientisé. C’est la différence entre véritablement « Être », un semblant « d’Être », une conception « d’Être », et tout simplement ne pas « Être ».

Lâchez tout à l’instant même……… : - « Je suis là, simplement, il n’y a rien d’autre que ce que Je crois être là. »… Je dis bien : il n’y a rien d’autre ! Et maintenant, qu’est-ce que Vous croyez-Vous « Être » ?…………..

…….Pause…..

Ama Luna , ma Chérie, peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Ama Luna  : He bien, là comme ça…euhhh... Pulsation…

-  Arzael  : - « Je suis une pulsation... »

-  Ama Luna  : Ca impulse, c’est tout ce que Je peux Te dire...

-  Arzael  : Dans ce ressenti de pulsation, Tu n’interagis pas, il n’y a pas de pensées, il n’y a pas de mental, il n’y a rien…….

-  Ama Luna  : Il y a des pensées fugaces, mais Je les laisse passer, mais Je reviens à…Je ne sais pas vraiment où…

-  Arzael  : C’est déjà une très bonne approche : - « Je ne M’arrête pas aux pensées fugaces. Je suis là, rien de plus. »…

-  Ama Luna  : C’est ça ! Présence…

-  Arzael  : Alors cela Te demande d’être posée…

-  Ama Luna  : Oui...

-  Arzael  : Ce Te demande d’être en Conscience dans l’instant…. Est-ce que Tu peux imaginer que dans la joie d’Être cela peut être vécu comme un état naturel en permanence ?

-  Ama Luna  : Là, quand Je le ressens…dans mon quotidien, Je ne le conçois pas...

-  Arzael  : Et voilà mon Amie, Nous y voilà !

-  Ama Luna  : J’ai la Joie d’Être, beaucoup, énormément, après dans l’état où Je suis là…

-  Arzael  : Alors mon Amie, peux-Tu Te voir devant Toi, dans ton quotidien, c’est comme si Tu Te voyais dans un film. Tu es nimbée de Lumière et l’état dans lequel Tu Te trouves actuellement, Tu le vis en déambulant dans ton bureau, dans les couloirs, en déambulant dans la rue, peux-Tu Te voir comme Tu es là maintenant, sans forcément être assise dans une pause, mais que ce soit ce que Tu peux être dans le quotidien ?.........

-  Ama Luna  : Ben, J’y suis déjà à certains moments, après comme Je le vis déjà à certains moments, très certainement Je peux aussi le faire tout le temps.

-  Arzael  : Alors mon Amie, Je voulais que Tu en prennes conscience. Tu peux l’être en permanence, et cela va Te propulser, cela va T’amener dans une autre compréhension de ce qu’est la Vie, de ce qu’est cette vie, de ce que sont les Autres, de ce qu’est cet hologramme, et Tu pourras alors mieux articuler dans tout ce que Toi Tu as envie de vivre, tout en commençant à réapprendre ce que Tu sais, ce que Tu Es, la transcendance de la matière amenant à changer toutes choses, toutes situations sans le pouvoir sur Autrui ou sur quoi que ce soit, mais juste dans la modulance de ce qui peut être perçu à d’autres niveaux, de ce qu’il peut être vécu dans ce que le Maître aspire à vivre et à expérimenter dans sa toute Puissance. Seuls les Maîtres suffisamment en Conscience de ce qu’Ils Sont, en Amour d’Eux-mêmes, vont pouvoir commencer à transcender la matière, sans que plus jamais une once de pouvoir ne s’y insinue.

Et c’était mon intervention du jour en cette session !

-  Ama Luna  : Peux-Tu préciser : ce qui transcende la matière….

-  Arzael  : Transcender la matière, c’est changer une réalité existante. Imagine un exemple tout bête. Tu es assise à la terrasse d’un café, sur la carte, Tu désires, pour reprendre les petits plaisirs de nos Amis, Tu désires un café liégeois. En même temps que Tu lis la carte, Tu entends d’à côté quelqu’un qui commande un café liégeois et le Serveur Lui dit : - « Il n’y en a plus ! » Tu n’émets aucun pouvoir sur le Serveur, sur les Patrons, sur ce lieu, mais en ton Cœur, Tu Te vois déjà Te régaler d’un café liégeois ! Tu ressens la joie, c’est ta réalité, et là Tu entends le Serveur dire : - « Mais Je vais quand même Me renseigner. » Et Il revient en disant : - « Ah si, il y en avait encore ! » Tu as transcendé la matière. C’est un petit exemple très simple, parce qu’après ça va devenir beaucoup plus complexe. C’est changer une réalité pour une autre, dans la joie de vivre et de créer sans pouvoir sur Autrui !… Suis-Je clair ?

-  Ama Luna  : Hum, merci !

-  Arzael  : Mes Amis, c’est une toute petite approche de ce qui s’en vient au fil des sessions, comme cela Vous a été amené en première partie de session et qui Vous a paru un peu complexe, très compliqué, mais Nous annonçons les choses pour Vous préparer petit à petit, pour Ceux qui sont prêts, pour Ceux qui en feront le choix, de vivre totalement et complètement au-delà de l’Humain. Et il en est ainsi.

Je Vous salue. Ce fut une joie pour Moi de Vous avoir amenés dans certaines compréhensions subtiles au-delà de là où Vous en étiez, au-delà de là où Vous stagniez. Je Vous aime, recevez à l’instant même ma toute Puissance………et comme Ma Vous l’a suggéré, cela Vous appartient, réécoutez la session, notez ce qui peut Vous amener à être dans le ressenti de ce que Vous Êtes en le pratiquant et en le vivant, sans chercher à faire une travail particulier, mais en Vous autorisant à ressentir de plus en plus ce que Vous Êtes, et octroyez-Vous tous les jours des moments où Vous Vous posez en Vous, sans rien faire, sans rien chercher, sans penser, et Nous serons là et Vous serez là avec votre propre « Conscience, le Maître, Vous la Source et Nous ». Et il en est ainsi !

Bonne soirée à Vous et à la prochaine fois ! Ha Lhy Ah à Vous les Amis.

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Arzael  !

…..Pause……

-  Ma  : Prenez une profonde et lente respiration …… Détendez-Vous et restez un instant simplement en étant Vous……….

…..Pause……

-  Elabel  : Mes Amis, Je Vous salue. Alors Je suis ce que Je Suis Elabel , le Maître Ascensionné le plus chanceux, pourquoi ? Parce que Vous êtes un Groupe puissant, parce que Vous êtes un Groupe qui en voulez, parce que Vous êtes un Groupe qui ne lâchez pas, et malgré vos difficultés, vos souffrances physiques, vos insomnies, vos incompréhensions, vos réactions et J’en passe et des meilleurs, Vous y allez ! De toute façon, il ne peut pas en être autrement, c’est où Vous y allez ou Vous Nous revenez !

…….Rires de Tous ………

-  Amanayah  : Il n’y a pas d’autres choix ?

-  Elabel  : Parce que là où Vous en êtes, ce que Vous ressentez que Vous Êtes, pourriez-Vous revenir dans l’Humain que Vous étiez ?

-  Tous  : Non, on ne peut pas faire marche arrière !

-  Elabel  : Ce serait même beaucoup plus difficile à vivre qu’avant votre réveil, cela deviendrait infernal, incompatible avec cette vie, et Vous seriez facilement aspirés dans les tourbillons de la conscience de masse, et surtout de l’attraction terrestre, comme cela a déjà été exprimé. Vous deviendriez influençables par des énergies qui deviendraient insupportables…

-  Navoael  : Oh non, ça va !

-  Elabel  : Mon Ami, ressens ce que Je dis !

-  Navoael  : Oui !

-  Elabel  : Ressens en ton espace...

-  Navoael  : C’est ma façon à Moi de réagir pour dire : stop ! Parce qu’il n’y a pas de retour pour Moi, pour Nous.

-  Elabel  : J’étais entrain d’exprimer ce qu’un Être qui ne voudrait pas continuer serait amené à vivre, et comme ce n’est pas ton cas, Tu n’as même pas à y penser ! Donc Je dis bien ce que Je dis : ressens……..et Tu M’amuses !

Alors tout ça pour Vous dire : Nous Vous amenons à ressentir de plus en plus ce que Vous « Êtes », mais Vous l’accordez-Vous, ou Vous mettez-Vous des freins, ou faites-Vous un pas en avant et deux, parfois même trois, pas en arrière ? Permettez-Vous de le ressentir…….. Ne cherchez pas, pas de mental, permettez-Vous de le ressentir………... Qu’est-ce qui fait que Vous ne Vous accordez pas d’ « Être » ?............. Amanayah , ma chère, chère Amie peux-Tu Nous répondre ?

-  Ma  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

- Amanayah : Parce qu’il y a encore des freins… J’ai encore des freins…

-  Elabel  : Les as-Tu laissé émerger ?… peux-Tu les identifier ?…….

-  Amanayah  : A un certain moment, Je peux douter...

-  Elabel  : Pourquoi douterais-Tu de ce que Tu Es, alors que depuis que Tu chemines, il s’est passé tant de choses, il s’est passé de merveilleuses choses, mais Tu T’arrêtes à ce qui n’est pas encore effectif, à ce qui ne se manifeste pas encore, plutôt que de ressentir le chemin parcouru, plutôt que de ressentir les moments les plus merveilleux de tout ce que Tu as vécu et que Tu n’aurais jamais pensé que cela puisse arriver….

-  Amanayah  : C’est vrai…

-  Elabel  : Pourquoi toujours s’attacher à ce que l’on n’a pas, au manque, à ce que l’on attend, plutôt que d’être dans la joie, en l’instant présent, et d’avoir toujours ce ressentir du chemin parcouru et des bons moments passés et des belles surprises manifestées...

- Amanayah : C’est le mental…

-  Elabel  : La personnalité humaine ! La peur de passer totalement à autre chose : - « Oh oui, J’ai vécu des choses extraordinaires, des choses que Je ne Me serais jamais sentie capable, mais tout lâcher dans l’Humain, ça c’est encore une autre paire de manches. »...

-  Amanayah  : Pourtant J’ai le sentiment de…du moins qu’il y a des parts de Moi qui le veulent ardemment...

-  Elabel  : Il n’y a jamais des parts de Soi qui le veulent ardemment : - « Je Suis, et le Maître que Je Suis aspire à vivre ce qu’Il Est et l’Humain Le laisse s’exprimer en Lui permettant d’être là, présent. »…

L’humain ne peut pas vivre l’Illumination, l’Humain ne peut pas vouloir ardemment le vivre, l’Humain permet que le Maître qu’Il Est soit présent ici, l’Humain s’ouvre à ce qu’Il est en réalité pour être en partenariat, en totale osmose avec l’Emanescence Divine qu’Il Est. L’Humain ne décide pas, L’Humain ne conceptualise pas l’Emanescence Divine, l’Humain ne cherche pas, l’Humain ne crée pas, l’Humain comprend et ressent qu’Il doit tout lâcher dans l’Humain pour permettre à ce qu’Il Est en réalité, au Maître qu’Il Est d’exprimer la toute Puissance de la Lumière dans ce que l’Humain aspire à vivre et à expérimenter, au-delà des désirs humains, au-delà de tous les concepts humains : - « Je suis la Lumière, Je suis la Puissance de la Lumière, mais le « Je Suis » n’est pas l’Humain. »…

Alors c’est un peu difficile à concevoir, mais Vous y arrivez petit à petit. Il y a déjà une ouverture ! Lâche tes doutes, ne permet pas aux doutes de prendre le dessus, car au fond de Toi-même, Tu sais que Tu peux changer une réalité que Tu n’as plus envie de vivre, une réalité allant bien au-delà de tout ce qui est vécu, non seulement dans cette 3D, mais dans tout ce complexe enfermement d’un monde où tout doit être conforme à Ceux qui dirigent ce monde. Vous êtes des nourritures énergétiques, et tout ce qui se passe dans la densité est, comme pour reprendre les termes de ce cher Adamus , une bonne grosse histoire. Ce n’est pas la vôtre, c’était un film monté, mais qui Vous a permis de comprendre et d’expérimenter bien des choses, et maintenant Vous reprenez les rênes de votre propre pouvoir, de votre propre Souveraineté, de votre propre Puissance de créativité. Alors ne permets plus au doute de T’empêcher d’Être, de Te réaliser et de T’amener les choses comme Tu aimerais les vivre. Et il en est ainsi !

-  Amanayah  : Merci !

-  Elabel  : Lâche tout dans l’Humain, ne Te cherche plus, ne Te pose plus de questions, et ressens ce que Toi Tu as à cœur de créer pour Toi, et laisse le Maître que Tu Es amener la pleine Puissance de la Lumière créer ta réalité, comme une immense onde où toutes les fractales qui Te correspondent vont amener la manifestation de ce que Tu auras émis. Tu auras juste à l’accueillir et à l’enrichir de ce que Tu en feras en orchestrant ce que Tu as à cœur de vivre dans ta propre conception.

Alors mes Amis, Je sais que Nous Vous en avons déjà parlé, mais Je sais que Nous avons émis les choses de différentes façons depuis un certain temps déjà, mais Vous savez maintenant, là où Vous en êtes, que les choses ne pouvaient pas être en totalité comme Vous le voulez dans la manifestation, car Vous savez au jour d’aujourd’hui qu’il y a bien des paramètres qui Vous en empêchaient. Il y a bien des aspects de Vous que Vous jouiez. Vous savez maintenant que le Maître, pour qu’Il puisse manifester ce qu’Il veut vivre, doit être clair en Lui, doit être exempt de tous doutes, de toutes peurs, de toutes limitations, de toutes suggestions des pensées non créatrices. Vous le savez, Vous savez maintenant pour créer votre réalité, Vous devez être en Amour de Vous-mêmes, dans la pleine Conscience de ce que Vous Êtes, et de ne plus rien émettre d’autre qui ne soit pas ce que Vous Êtes. Et il fallait que Je l’exprime. Et il en est ainsi mes Amis !

Ce fut une joie pour Moi de Vous amener à ces ressentis. Permettez-Vous d’être de plus en plus en Conscience, en Amour de Vous-mêmes, dans la pleine Lumière que Vous Êtes, ne travaillez rien, mais encore une fois, Nous allons Tous Vous le dire : permettez-Vous d’expérimenter, et donc de vivre ce que Vous Êtes en Vous octroyant des temps pour être avec Vous, en Vous, Vous permettre de ressentir à bien d’autres niveaux ce qui est votre propre réalité, et permettez-Vous d’expérimenter à chaque instant ce que Vous Êtes, mais faites-le dans la joie, l’amusement, et surtout pas la réaction ou la culpabilité.

Mes Amis, Je Vous laisse, Je Vous dis à la toute prochaine fois. Soyez-Vous, soyez encore Vous, et soyez encore, encore Vous ! Permettez-Vous de mettre en pratique le ressenti de ce que Vous Êtes, sans y travailler, mais en Vous permettant de le ressentir à chaque instant. Et il en est ainsi !

Oh Be Ahn à Vous les Amis !

-  Tous  : Oh Be Ahn à Toi Elabel  !

…..Pause……

-  Ma  : Prenez une profonde et lente respiration …… Détendez-Vous et restez un instant simplement en étant Vous……….

…..Pause……

-  Elayeh  : Mes Amis, Je M’avance… « Je Suis »… « Je Suis »…

-  Tous  : Elayeh  ! « Je Suis » Elayeh  !… « Je Suis » Elayeh !

-  MaA  : Le plus grand de tous les Maîtres !…

-  Elayeh  : Et Je suis le Roi Elayeh !

……..Rires de Tous …………

-  Elayeh  : Si Vous saviez mes Amis de quoi est fait mon royaume, Je ne Vous dis pas !

-  Tous  : Si, ben si…

-  Ama Luna  : Tu Nous invites quand ?

-  Elayeh  : Mon royaume est l’Atome Primordial dans Lequel Je Me prévaux parmi tous mes Sujets dont une minuscule poignée est ici !

-  Tous  : Ahhhh !....... Rires……

-  Ama Luna  : Je ne suis pas d’accord, Je ne suis pas ton Sujet très Cher !

-  Rézael  : Moi non plus ! Exactement !

-  Elayeh  : Bravo ! Bravo ! Ah, il y en a deux qui suivent tout ce qui s’est passé dans la session, bravo !

-  Rézael  : Des Rois et des Reines aussi !

-  Ama  : « Je Suis », Elayeh  !

-  Elayeh  : Toi, mon Amie Ama, T’as pécloté !

-  Ama  : Comment J’ai pécloté ?

-  Elayeh  : Non, non, il n’y en a que deux qui ont parfaitement réagi !

-  Ama  : Pfuttt…..

-  Elayeh  : Oui, oui, Tu peux souffler… Donc Je vais faire la session à mes deux Chéris, Rézael et Ama Luna , parce que les Autres Ils étaient…Je vais Me la jouer Adamus …100 % Maîtres et tout d’un coup plouf Ils sont redescendus 5 % Maîtres, et les Autres se sont maintenus 100 % Maîtres !

-  Linéah  : Moi, Je Me sens un grand Sujet avec « Je Suis », « Je Suis » !

-  Elayeh  : Mon Amie, Tu as encore tout faux ! On est jamais Sujet, le Maître n’est pas Sujet de Quiconque ou de quoi que ce soit !

-  Linéah  : Pas de Quiconque, de Moi !

-  Elayeh  : C’est par des distractions de ce genre que Vous pouvez ressentir là où Vous en êtes après une session puissante, c’est-à-dire : rester en Conscience, et avant d’émettre quoi que ce soit, laisser votre « Vous, le Maître, la Source » s’exprimer. Ce fut une grande distraction pour Moi pour Vous montrer comment, et ce fut le sujet dans votre…ce que Ma a appelé « l’infos-lettre » qui était que J’allais Vous faire ressentir : pourquoi Vous perdurez à ne pas vouloir tout lâcher ? Eh bien voilà, J’ai fait mon entrée exactement pour Vous amener à ressentir pourquoi Vous perdurez à ne pas tout lâcher.

Alors mes Amis, quelle est la plus grande difficulté en Vous à ne plus penser, comme le dit Ma , du tac au tac quand Vous devez Vous exprimer. Qu’est-ce qui fait que Vous avez un besoin de répondre immédiatement avec votre personnalité humaine ?

-  Navoael  : Ah ! On n’est pas tous les jours ici avec Toi.

-  Elayeh  : Justement mon Ami, ce sont dans ces sessions puissantes que Vous pouvez être amenés à ressentir de plus en plus comment être dans votre quotidien. C’est exactement aussi une réponse du tac au tac, comme le dit Ma , avec la personnalité humaine.

Mes Amis, Vous avez bien du courage ! Nous Vous montrons les choses d’une certaine façon, ou directement ou par des distractions, mais Nous Vous aimons, Nous Vous suivons, Nous Vous accompagnons, car en réalité, arriver à lâcher toutes façons d’être dans l’ Humain en ne pensant plus à la façon dont Vous pensiez, est quelque chose que Je Vous amène à prendre conscience, et en même temps cela Vous demande de persévérer, de cheminer, ce n’est pas facile, mais plus Vous en prendrez conscience, plus on Vous montrera une façon d’être qui Vous dessert, une façon d’être qui Vous aspire encore au niveau de l’inconscient collectif, au niveau de l’attraction terrestre, et plus Vous allez tout lâcher et décider par Vous-mêmes ce que maintenant Vous voulez vivre.

Alors ne croyez pas que Nous Vous réprimandons. C’est avec une immense joie que Nous Vous accompagnons et que Nous Vous montrons de plus en plus ce qui ne Vous permet pas d’être pleinement Vous, de lâcher l’Humain, de laisser votre propre « Vous, le Maître, la Source » s’exprimer.

Alors bien sûr il y a des impondérables, il y a des paramètres à traverser, il y a des peurs. Mais qu’est-ce qui pourrait faire que Vous puissiez repartir après cette session dans le ressenti puissant que Vous pouvez maintenant mettre en pratique véritablement de ne plus penser à 100 % avec votre personnalité humaine, de décider de mettre en pratique, quel que soit le temps que cela mettra, cela n’a pas d’importance, mais au moins que Vous décidiez, au moins juste cette prise de conscience de le mettre en pratique, même s’il s’avère que Vous y arrivez qu’un petit peu par jour, mais au moins c’est décidé. Parce que Je peux Vous le dire, on Vous ressent : pratique de ne pas penser au niveau de ma personnalité humaine = pour la majorité hein : - « Euhhhh... Euhhhh… » Zéro ! Pouvez-Vous maintenant, et Je Vous accompagne, Je Vous aime et Je Vous enveloppe : décidez qu’en quittant cette session, Vous allez le mettre en pratique pour arriver à la session prochaine au moins, Je dis bien au moins pour l’ensemble : 0,5 !

-  Ama Luna  : J’étais quand même à 10 !

-  Elayeh  : Je ne parle pas de Toi mon Amie. Tu n’es pas à 10, Tu es à 45 % !

-  Ama Luna  : Wouaouw……bientôt la majorité…

-  Elayeh  : Pour tous les Autres 0,5 % est déjà énorme, et ça libérera une grande partie de la conscience de masse, et cela Vous libérera et sera un ressenti comme quoi Vous pourrez faire de grands bonds par la suite. Ressentez mes Amis………. Permettez-Vous de réécouter cette session, et si c’est votre choix de noter les points importants, non pour les travailler, mais pour les ressentir afin que ce soit votre état naturel.

Et voilà, Moi Elayeh , Je Me suis exprimé, si Vous Vous êtes permis de ressentir, cela fut bref mais puissant, et Je Vous rejoints pour trinquer uniquement avec Ceux qui choisissent un bon vin rouge français comme Je les aime ! Ha Lhy Ah à Vous les Amis !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Elayeh  !

-  Navoael  : On T’aime très fort, Tous !

-  Elayeh  : Mon Ami…

-  Ama Luna  : Il l’a exprimé pour Nous Tous !

-  Elayeh  : Mon Ami Navoael , est-ce que l’Amour que Tu ressens pour Moi est égal à l’Amour que Tu ressens pour Toi ?……. Je Te laisse avec ça, Je ne Te demande pas de répondre, Je Te laisse avec ça, et Tu as de quoi ressentir cela tous les jours jusqu’à la session prochaine. Ce sera ton devoir mon cher Ami !

……Rires de Tous …..

-  Navoael  : Oui, mais il est bien, promis, il est important !

-  Elayeh  : Très important ! C’est l’une des clés de la réalisation.

-  Navoael  : Merci pour le challenge !

-  Elayeh  : Il n’y a pas de quoi !

- Navoael : Je dis merci !

-  Elayeh  : Mon Ami, J’ai très bien compris, Je ne suis pas sourd !

……Rires de Tous ……

-  Elayeh  : Ah, comme Je Vous aime mes chers Amis ! Comme Je Vous aime… Ha Lhy Ah à Vous !

- Tous : Ha Lhy Ahà Toi Elayeh  !

-  Elayeh  : Essafaïté !

-  Tous  : Efaité – Essafaité… Efaité – Essafaité… Efaité – Essafaité(*)

(*) Ce qui signifie : - « L’Amour de toutes les Consciences pour toutes les Consciences, en Amour de Soi-même et de « Tout Ce Qui Est ».

…..Pause……

-  Ma  : Prenez une profonde et lente respiration …… Détendez-Vous et restez un instant simplement en étant Vous……….

…..Pause……

-  Hélahaweh  : Mes Amis chéris, ressentez-Moi……… Ressentez ma douceur………. Ressentez mon implication………. Ressentez ma Présence………. Ressentez l’Amour que « Je Suis »…….. Je suis ce que « Je Suis » Hélahaweh , dans l’Amour de Vous-mêmes, dans l’Amour de toute cette Humanité. J’ai rêvé de ces instants, Je les ai créés, Je les vis, Je les réalise, car croyez-Vous qu’il n’y a que Vous qui créez et réalisez. Chaque Conscience où qu’Elle se trouve émet et crée.

J’ai émis et J’ai créé d’enseigner ce Groupe, l’un des plus puissants sur cette Terre, et Je le dis, n’en déplaise à Adamus  ! Je le dis parce que Vous œuvrez différemment. Vous œuvrez d’une toute nouvelle façon. Les guidances qui Vous sont données sont puissantes. Il y aura de plus en plus d’Êtres qui en prendront conscience, pas forcément qui viendront dans votre Groupe, mais qui prendront tous vos enseignements pour créer d’autres Groupes un peu partout dans le monde. Vous êtes les Pionniers des enseignements puissants qui permettent à toutes les Consciences en incarnation de pouvoir ressentir, de comprendre et de revenir à la connaissance intérieure pour, comme Je le disais, comprendre et ressentir ce qu’est une Émanescence Divine, ce qu’est la Source même de « Tout Ce Qui Est », et pouvoir Vous acheminer vers votre réalisation, la réalisation du Maître incarné réalisé !

Alors mes chers Amis, Je Vous disais donc que J’ai émis d’enseigner ce Groupe puissant et Je l’ai créé, comme Adamus a émis et a créé d’enseigner les Shaumbras . Alors ma joie est de ressentir qu’en chacun d’entre Vous, Vous Vous ouvriez à l’Amour de Vous-mêmes afin de ne plus dépendre de Qui que ce soit et surtout de ne plus jamais remettre votre Puissance et votre Pouvoir en Qui que ce soit.

Pouvez-Vous ressentir en Vous, sans rien chercher, qu’est-ce qui Vous empêche d’être totalement en Amour de Vous-mêmes, au point de Vous chercher encore en l’Autre, au point de ne pas Vous faire confiance en totalité et de comprendre ce que l’Autre est pour Vous comprendre Vous, pour savoir ce que l’Autre vit et chercher en Vous si c’est quelque chose que Vous avez aussi à vivre. Permettez-Vous de le ressentir……..

Mes Amis, acceptez enfin de lâcher l’Autre, de lâcher tous les Autres…….. Acceptez de ressentir en Vous que Vous Êtes la Puissance même qui n’a pas besoin de se reposer sur Qui que ce soit………..

Vous n’avez pas besoin de l’Autre, Vous êtes votre propre Puissance, Vous êtes l’Amour-même que Vous pouvez exprimer pour Vous, vivre pour Vous, et si Vous Vous permettez d’être en Amour de Vous-mêmes et de le vivre, alors Vous ne pourrez plus Vous chercher en l’Autre, Vous ne pourrez plus vouloir ce que l’Autre a, Vous ne pourrez plus Vous chercher en l’Autre, Vous ne pourrez plus attendre quoi que ce soit de l’Autre, mais dans l’immense joie de l’Amour de Vous-mêmes, Vous aurez à cœur d’échanger, de danser la vie, d’être en harmonie avec toutes vos relations quelles qu’elles soient, et Ceux qui ne Vous correspondent pas s’écarteront automatiquement de Vous, et c’est très bien ainsi !

Mes Amis, lâchez la peur de Vous re-trouver en Vous, face à Vous en totalité………..

Le plus drôle, si Je puis M’exprimer ainsi, c’est que Vous n’êtes pas seuls, Vous ne l’avez jamais été et ne le serez jamais, mais les choses ont fait que Vous êtes devenus esclaves de l’Autre. Quand Je dis l’Autre, ce sont tous les Autres en général, et maintenant il Vous faut réapprendre à être Vous, en Vous, à vivre pour Vous, à penser par Vous-mêmes, à ressentir par Vous-mêmes, à prendre vos propres décisions, uniquement pour Vous, créez pour Vous, impulsez pour Vous, Vous et uniquement Vous en Amour de Vous-mêmes, en sachant que Vous n’êtes pas seuls, Vous ne l’avez jamais été et ne le serez jamais. Qu’est-ce que cela Vous amène à ressentir ?……..

Que Vous n’avez plus à dépendre de Qui que ce soit, que Vous êtes la Puissance de la Lumière qui peut créer sa réalité, sans ne plus être dépendant de Qui que ce soit ou de quoi que ce soit. Vous reprenez en totalité la couronne de votre Souveraineté, et en étant dans la ferme décision de vivre votre Souveraineté, sans ne plus jamais dépendre de Qui que ce soit, alors Vous pourrez tout créer et tout Vous servira, et Vous pourrez Vous amuser et échanger, et là Vous ressentir une autre conception grandiose qui n’a plus rien à voir avec tout ce que Vous avez vécu, et Je Vous laisse mes Amis chéris.

Ce fut un ressenti puissant, permettez-Vous de le garder, et Je Vous dis à la toute prochaine fois ! Passez une bonne soirée, Je trinquerai avec Vous ! Et il en est ainsi.

Je Vous aime, recevez à l’instant même mon adombrement…….mon Amour…….dans cet Amour que Nous sommes Chacun et que Nous partageons, sans Nous fourvoyer les Uns dans les Autres, mais dans un immense partage de joie, d’Amour et de Lumière. Et il en est ainsi ! Oh Be Ahn à Vous mes Amis chéris !

-  Tous  : Oh Be Ahn à Toi Hélahaweh  !

…..Pause……

-  Ma  : Prenez une profonde et lente respiration …… Détendez-Vous et restez un instant simplement en étant Vous……….

…..Pause……

Je vais laisser Métatron s’exprimer, Il va Vous faire ressentir l’Amour de Vous-mêmes que Vous avez encore de la difficulté à accepter et à vivre pour Vous.

Je Vous rappelle que l’Amour est le 2ème aspect des 12 aspects sacrés : l’Amour de Soi-même, l’Amour inconditionnel, l’Amour de « Tout Ce Qui Est », sans exclure Qui que ce soit ou quoi que ce soit, aussi bien tous les Règnes, tout ce qui vit et tout ce que l’ombre est.

…..Pause……

-  Métatron  : Mes Amis, Je reviens à Vous, Moi Métatron , Seigneur de Lumière. Permettez-Vous de ressentir……….

Je sais que cette session a été longue et intense, mais que de dépassements, que de joie ressentie de notre côté, que de paramètres traversés, dépassés, et c’est une vérité. Là où Vous en êtes, Vous ressentez de plus en plus ce qu’Est la Présence et surtout l’Amour de Soi. L’Amour de Soi, Vous le savez maintenant, ne permet pas de se dévaloriser, de se critiquer et surtout de se rabaisser à toutes les injonctions, que ce soit de se devoir aux Autres, de se plier aux Autres, de ne pas s’écouter, de ne pas savoir dire non, de ne pas s’octroyer le droit de se faire plaisir, mais surtout de vivre dans le manque de toutes sortes.

Mes Amis, Vous ressentez de plus en plus ce que sont toutes les objections que Vous Vous faites par tous les moyens pour ne pas concevoir que Vous êtes un Être puissant qui peut vivre totalement autre chose que tout ce que Vous avez vécu.

L’Amour de Soi-même ne peut plus exclure Qui que ce soit, en commençant par Vous. Vous ne pouvez pas être en Amour de Vous-mêmes et rejeter Qui que ce soit et donc Vous rejeter. Si Vous Vous adonnez à critiquer quelqu’Un, c’est que quelque part Vous Vous critiquez. Si Vous Vous adonnez à rentrer en réaction envers Qui que ce soit, c’est qu’il y a une partie de Vous que Vous n’acceptez pas et Vous êtes en réaction contre Vous-mêmes.

Pouvez-Vous à l’instant même être Vous, en Vous, sans rien chercher, Présence……..

Présence « Je Suis » qui est la Lumière dans toute sa grandiosité : - « Dans la Lumière « Je Suis », Je suis la Lumière… Dans la Lumière « Je Suis », Je ne suis plus dans la projection de ce qu’est ce monde en 3D… Je suis la Puissance de la Lumière et Je ne suis pas tout ce qui se joue ici sur cette Terre, et en même temps d’une certaine façon, Je suis ici sur cette Terre… J’expérimente la matière en sachant que la Puissance de la Lumière que Je Suis peut M’amener à transcender la matière, à changer toutes choses et à vivre pleinement ce que J’aspire à vivre dans l’expérience de l’incarnation, dans l’expérience de la conscience « du Tout », dans la Conscience de l’expérience que Je suis Tout et Rien, Rien étant aussi Tout. C’est une grande nouveauté pour Moi. »…

-  Ma  : Navoael , si Tu Te permets d’être là en ton espace, en ton Cœur et de ressentir, ce que Métatron est entrain de Nous faire ressentir, en Te laissant aller, alors Tu ressentiras au niveau de ton Cœur et non au niveau du ressenti par la compréhension mentale au niveau de ton cerveau, de ton intellect. Ressens comme une mouvance ce qu’Il est entrain de Nous faire ressentir….

-  Métatron  : …« …Lorsque Je prends conscience de cette Puissance de la Lumière que Je Suis, alors il y a en Moi une résonance harmonique, non plus au niveau de la simple biologie, mais au niveau de mon propre « Cristal » qui entre alors en résonance avec tout ce qui est « Cristal » d’une certaine façon. »…

Je vais M’exprimer ainsi pour le moment afin que Vous ne soyez pas perturbés par une conception mentale, mais juste un ressenti, un ressenti sans rien chercher, un ressenti d’être au-delà du « Être » où tout est dans une telle mouvance que Vous ne pouvez plus du tout, d’aucune façon, Vous rejeter, mais qu’être en Amour de Vous-mêmes. Alors la Puissance de Christ est là, et Vous Êtes Christ, alors le «  Cristal Christ  » est aussi votre propre « Cristal », et Vous ne pouvez plus concevoir de rejeter Qui que ce soit tant Vous êtes en Amour de Vous-mêmes. Et il en est ainsi mes Amis !

Je Vous salue, Je Vous dis à la prochaine fois. Je suis ce que « Je Suis », Métatron , Seigneur de Lumière, dans l’immense Joie de mon chant harmonique à Vous amener à ressentir ce que Vous Êtes et que Je « Suis », et qui est votre pure vérité……… Ha Lhy Ah à Vous mes Amis !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Métatron  !

…..Pause……

-  Ma  : L’Ode à la Joie de Beethoven a été créé avec des codes de création. Les sons sont une guérison sonore Cristalline. Beethoven a crée les sons que Lui a insufflé « la Source » pour les Humains. Alors Métatron Nous dit :

« ...Nous Vous disons que les Humains qui écoutent régulièrement les formes parfaites de la musique, qui peut être qualifiée comme Micro-Cristalline, restera réellement saine et dynamique aussi longtemps que les Humains qui ne le font pas mentalement. Ces rythmes musicaux sont en fait des codes de création qui revitalisent les cellules-mêmes du corps humain, et embellissent la réponse cognitive dans le cerveau humain. Comme le corps humain vieillit, et les sons Cristallins de cette symphonie ré-harmonisent via le cerveau les cellules qui alors peuvent se régénérer dans la totale transcendance de toutes mémoires visuo-spatiales qui ont été émises dans l’interprétation erronée de ce qu’est la Vie.

Certaines formes de musique vont préserver les fonctions cognitives du cerveau, diminuer la neuro-dégénérescence des conditions physiques de la biologique au cours de ce voyage en incarnation...

Un exemple extraordinaire « classique » de la musique Jude parfait est représenté dans la 9ème Symphonie de Beethoven. ...

L’ « Ode à la joie » est magique, non seulement dans le flux harmonique des notes de musique de l’orchestre, mais en combinaison avec les sons de la voix humaine, le chœur extraordinaire...

Au sein de l’Ode à la joie est contenu l’éventail complet des codes de création de la vie. Si l’on devait « voir » la musique dans les dimensions physiques, la 9ème de Beethoven semblerait matériellement de bout en bout, affichant la dynamique complexe. On pénétrerait dans le matériel avec la vision de la Lumière et non de l’ombre. »…

-  Ma  : Beethoven était sourd, tout simplement parce que c’était le choix qu’Il avait fait pour pouvoir en Lui-même, recevoir la Puissance de la Lumière dans l’encodage Cristallin de la régénération qui ne pouvait se faire que dans un ressenti non visible s’Il av ait été entendant.


— -> Musique de fin de session : Beethoven – Symphonie n° 9 – Ode à la Joie

* * * * * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna  Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session n° 62 à Mirabel et Blacons du 23 septembre 2017.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Maalaweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi