Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 26/11/2017 à Mirabel et Blacons

mardi 23 janvier 2018, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 26/11/2017

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Maalaweh


- > Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe…….….

-  Maalaweh  : Vous Vous laissez aller…… Détente totale en Soi, en son espace……… Joie « d’Être »…… Présence……..

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ......et Nous expirons très, très lentement…….…… Présence en Soi, en l’instant présent, sans penser, sans aucune interférence……..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ......et Nous expirons très, très lentement…….… Présence "Je Suis"……… Je suis ce que « Je Suis » ici……..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ......…et Nous expirons très, très lentement……. Conscience de ce que Vous Êtes en réalité……..

…..Pause………

-  Les Pléïadiens  : Nous les Pléïadiens , Nous Vous saluons, Ha Lhy Ah à Vous !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Vous !

-  Les Pléïadiens  : Soyez pleinement Vous les Amis, Nous Vous accompagnons, Nous Vous suivons, Nous sommes très présents et notre présence va s’intensifier, non pour Vous donner des directives, mais pour Vous accompagner dans votre maîtrise, dans ce que Vous Êtes, comme Nous l’avons passé en notre temps. Nous sommes vos Accompagnateurs, vos Amis, et Nous avons à cœur de Nous rapprocher de plus en plus, d’avoir une interaction avec Vous dans l’échange, dans l’Amour, dans ce que Nous sommes à même de Vous apporter pour votre enrichissement, votre passage, comme cela a déjà commencé.

Soyez-Vous, et c’est ainsi que les choses vont pouvoir se passer graduellement. C’est ce que Nous pouvons Vous dire en l’instant. Nous y reviendrons avec plus d’insufflations pour que Vous le ressentiez à bien d’autres niveaux. Et il en est ainsi les Amis, bonne session à Vous !

- Tous : Merci !

…....Pause………

-  Yosuel  : Alors mes Amis Je Vous retrouve, Je suis ce que Je Suis Yosuel , votre Ami de toujours, de tout temps ! Je suis présent de plus en plus également à Vous, présence à d’autres niveaux, là où Vous Vous permettez de Vous élever, de Nous rejoindre en quelque sorte, tout en Vous modulant ici. C’est un renouveau qui va Vous déstabiliser quelque peu, mais cela ne durera pas, ayez confiance, restez-Vous dans la joie, en Amour de Vous-mêmes, et tout se passera bien. Et c’est ainsi !

Et maintenant Je M’apprête à répondre à vos questions, qui ne doivent concerner, et Vous le savez, que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Et c’est ainsi, à Vous les Amis !

-  Ma  : Une question ?

-  Pariel  : Pariel c’est la contraction de Paul et de Pierre

-  Ma  : Pense plutôt Pariel la Conscience Divine que Tu Es.

-  Pariel  : Il est vrai que J’ai un peu de mal encore avec toutes ces dénominations…

-  Ma  : Cela n’a pas importance !

-  Pariel  : Et pour le moment, Je Te l’ai déjà exprimé, J’aime mon prénom Paul et voilà ! J’ai besoin de M’exprimer, ça ne va pas être facile, car J’ai besoin de lâcher quelque chose et de poser une question. Je suis content d’être à côté de Toi. Déjà merci, une grande gratitude pour tout ce qui a été vécu hier, pour Toi Ma tout ce que Tu Nous transmets des Êtres de Lumière, et pour Vous Tous, Je Me sens vraiment à ma place ici et maintenant dans ma famille d’Âmes, en fraternité et en sororité. C’était très fort ce qui s’est passé hier, J’étais très attentif à tout ce qu’on a reçu, et ça M’a travaillé toute la nuit.

Alors, ce matin Je Me suis réveillé, Je Me suis couché très tard puisque Je n’avais pas envie de dormir, J’ai un peu dormi, et en Me réveillant Je Me suis trouvé en plein milieu dans un rêve où on Me volait tout, on Me spoliait tout, et il ne Me restait plus rien. Bon, d’accord, J’ai compris !

Alors hier, il y a eu des moments très forts à propos des Chakras. J’ai tellement reçu et il n’y a pas que ces moments-là, mais d’autres moments, où J’ai vraiment reçu ça comme un…ça fait tellement longtemps que J’avais envie d’entendre tout ce qui a été enseigné, comme si J’étais une vieille Âme qui avait besoin d’entendre cette énergie-la, cette conscience-la, que c’est ça dont J’ai soif depuis tellement longtemps.

Il y a eu cette initiation sur une nouvelle conception des Chakras, et pour mettre un peu d’humour, J’ai l’impression de vivre un ramonage de toute la colonne des Chakras cra-cras, et vraiment d’une ouverture, comme si Je savais déjà ça, mais ça Me reconnectait avec tellement de choses, des connaissances depuis des éons qui Me donnaient la véritable signification des Chakras.

Et puis, il y a eu un moment donné, Je ne sais plus avec quel Maître, à propos des couleurs, parce que c’est mon domaine, et à propos de notre vision limitée à la luminescence de l’arc-en-ciel et voir même des Êtres, enfin bref, et qu’on n’était limité par notre perception….

….Tout le monde est soudain en admiration par les reflets que le cristal de Pariel émet dans la salle et sur les murs par le passage du Soleil à travers lui…..

c’est génial, Vous avez vu comment c’est beau… Le Soleil passe par le cristal et se décompose, c’est magnifique !

-  Ma  : Là au-dessus du mur aussi...

-  Pariel  : C’est au dernier moment, Je Me suis dit : il faut absolument que Je l’amène, il va y avoir un rayon de Soleil ! Je l’ai depuis 25 ans ce cristal, il est très très beau. Alors, arrêtez-Moi si Je suis trop bavard, mais J’ai besoin de laisser quelque chose et…

-  Yosuel  : Exprime-Toi mon Ami.

-  Pariel  : Merci… Et il y avait cet enseignement que notre vision actuelle d’Être Humain était très limitée, on voyait que d’une couleur de l’arc-en-ciel voir un peu plus, et Moi Je perçois des couleurs déjà un peu plus subtiles dans l’arc-en-ciel, mais il y en a tellement d’autres à l’infini semble-t-il, et avec résonance aussi des sons, qui dans toutes les harmoniques allaient bien plus loin de ce que l’oreille… Voilà...

Je vais Vous raconter un petit bout de ma vie. Quand J’étais jeune, J’ai eu la chance que mon Père M’ait mis dans une école chrétienne qui s’appelait la « Maîtrise de la Cathédrale de Reims » où on chantait le Grégorien tous les dimanches et les grands jours de fêtes on chantait, il y avait des Adultes de chorale en plus, il y avait les grandes orgues, les Musiciens, on chantait les grandes messes de Pâques etc. Moi, J’avais 10, 11, 12 ans et J’avais souvent des moments de soif de spiritualité et d’émotions comme ça ! Moi, Je ne parlais à personne de…et J’avais envie de Me faire moine contemplatif.

Et puis, mon incarnation a voulu que ce soit autrement, et J’ai compris plus tard que J’avais déjà dû être un Moine contemplatif et que dans cette vie-ci J’avais probablement autre chose à expérimenter. Ça n’a pas manqué. A la fois J’ai toujours été chercheur de vérités, soit de la connaissance du Divin et en même temps, J’ai été poussé dans la vie à vivre dans les plus sombres et les plus glauques, les plus marécageux de Moi-même. C’est une vie assez intéressante à vivre que J’ai expérimentée, et aujourd’hui Je peux sentir que c’est comme si Je n’avais plus de jugements par rapport à tout ça, que tout a été juste, tous ces aspects-là pour en être aujourd’hui, là où J’en suis, ici et maintenant…et voilà !

Il y a quelques jours, Tu as envoyé aussi un texte à propos de la Cathédrale de Chartres que J’ai lu avec beaucoup d’attention, et à propos des vitraux de Chartres, du labyrinthe de Chartres et Je suis allé plusieurs fois…et J’ai eu de la chance de vivre toute mon enfance et mon adolescence à la Cathédrale de Reims. J’ai fait l’École des Beaux Arts qui était juste à côté de la Cathédrale de Reims, et puis il M’a fallu un certain temps pour retourner dans cette Cathédrale parce que J’essayais de Me libérer de toute l’éducation catho et tout, parce qu’elle ne Me convenait plus, et chaque fois que Je rentrais dans cette Cathédrale de Reims, et surtout quand J’étais à la Cathédrale de Chartres, au 21 juin c’est bien connu on enlève les chaises et on peut voir que le centre de la rosace se met sur le centre du labyrinthe de la Cathédrale de Chartres. Alors, il reste un labyrinthe à la Cathédrale d’Amiens que J’ai aussi visité, et puis à Reims il y avait aussi un labyrinthe, mais il a été effacé, comme à d’autres endroits aussi.

Alors, Je ne sais pas encore « Qui Je Suis », qui est mon Être….

….grande émotion de Pariel …intervention de MaA pour L’aider énergétiquement…..

….et ce n’est pas par hasard que Je sois arrivé dans ma vie à être dans cette Cathédrale de Reims, une Cathédrale royale qui a dans cette histoire depuis quelque temps, Elle était le sacre de tous les Rois de France, et un jour de bienfaits pour Moi où J’étais dans une belle énergie…c’est surtout très long à raconter pour M’amener à traverser toute la ville de Reims où J’ai vécu une grande partie de ma vie.

Mon Être M’a baladé dans toutes les rues de Reims, partout où il y avait quelque chose de sombre pour Moi, pour apporté de la Lumière et de l’Amour, comme un immense pardon par rapport à cette ville que Je n’aimais pas vraiment, partout où J’avais reçu des choses, et J’en ai tellement reçues des choses remarquables tout au long de ma vie, d’être dans la gratitude et de le remercier de tout ce que J’avais reçu.

Tout d’un coup, toute cette ville de Reims, c’est toute la vision que J’avais de cette ville de Reims s’est complètement transformée, c’est devenu comme une ville de Lumière, et puis mon Être M’a poussé à prendre toute l’avenue qui est en face de la Cathédrale, il était très tôt le matin, le jour venait à peine de se lever, il y avait l’École des Beaux Arts, J’arrive devant la Cathédrale, les portes venaient de s’ouvrir, Je rentre dans cette Cathédrale, et dans le chœur au fond de la Cathédrale, au soleil levant, il y a les vitraux de Chagall, et quand J’étais adolescent, J’ai eu la chance de fréquenter l’atelier des Maîtres verriers d’une famille de verriers depuis trois générations qui refaisaient les vitraux de la Cathédrale de Reims depuis sa destruction de 1914-18 et qui avaient invité dans les années 1960 un Chagall à faire les vitraux dans le chœur qui sont absolument magnifiques de couleurs qui sont toute une symbolique de la Genèse, de la Bible etc…

Je rentre dans cette Cathédrale à 6 h du matin, un rayon de soleil sur les vitraux de cette Cathédrale, ces vitraux de Chagall, et Je Me suis senti comme un Roi qui rentrait dans cette Cathédrale pour rencontrer sa partie Divine. Bien sûr, Je pleurais, bien sûr, ça Me dépassait complètement, bien sûr, quand Je suis rentré chez Moi ça M’a habité pendant quelques temps, quelques jours et quelques semaines, et puis ça s’est très vite évanoui, parce que la vie a repris le dessus sur tout ça, et alors, quand dans les messages que J’ai reçu de Toi l’autre jour sur la Cathédrale de Chartres et Yosuel qui donne son explication, mon nom de famille, c’est Verrier  ! Probablement J’aurai aimé être Maître verrier, parce que chaque que Je vois des vitraux que ce soient de Chartres ou de Reims, c’est tellement extraordinaire et Ils font passer la lumière du Soleil pour qu’elle devienne arc-en-ciel on peut dire, au sol, à l’intérieur de ces monuments.

Alors J’ai fait les Beaux Arts, Je suis plutôt dessinateur, mais aujourd’hui quelque part, J’ai peut-être raté ma vocation de Maître verrier ! Ça M’a travaillé toute cette nuit et depuis ce matin pour avoir envie de Vous faire ce partage et puis ma question.

Je suis sûr que dans mon passé J’ai été Maître verrier dans ces époques-là ou même Architecte de toutes ces Cathédrales, ou églises dans le Nombre d’Or et dans les Nombre de Pi, et c’est un temps du passé, de nombreuses vies probablement, et aujourd’hui et ici maintenant, de prendre que c’est un signe, puis-Je devenir, être, ce Maître verrier, de couleurs Lumière, installé non plus dans les Temples extérieurs bâtis, c’est l’ancien monde, comme il a été évoqué hier à un moment donné, pour former des vitraux dans ce nouveau Temple intérieur que Je Suis aujourd’hui…. Puis-Je devenir cet Être, ce Maître d’architecture sacré dans les Nombres d’Or et de Pi et d’autres que Je ne connais pas encore pour construire le plus beau Temple… ( Pariel s’exprime dans une grande émotion)…. Temple nouveau….. Puis-Je devenir ce Musicien, ce Chanteur pour vibrer d’un son de dévotion dans ce Temple intérieur, des plus belles vibrations, des plus belles résonances et harmonies qu’à l’infini pour l’incarner dans ces Temples nouveaux…. Puis-Je trouver l’énergie, la force, l’Amour dans mon Cœur pour construire ce Nouveau Temple intérieur et qu’il rayonne de toute sa Lumière, de toute sa vibration, de tous ses sons à partir de « Qui Je Suis », sur toute l’Humanité entière ?

Merci à Toi hier (à Rézael ), Tu sais l’histoire de demander la paix pour enlever toute la moisissure et la vermité pour la mettre au fumier, dans le ramonage vertical de tous nos chakras cra-cras…et puis merci aussi à Navoael qui parlait de « Nom de dieu...de toute sa merdité, etc. »…ça M’a tellement interpellé… Ouhh…..

-  Yosuel  : Mon Ami laisse-Toi aller……… Nous T’accompagnons, et ici tout le monde T’accompagne. Laisse-Toi aller……… Surtout, Je vais Te demander de ne pas chercher à comprendre, pas de mental….

-  Pariel  : Ca, Je voudrai bien……….

-  Yosuel  : …Tu Te laisses aller……. Tu es dans ton centre, en ton Cœur, en ton espace. Il n’y a rien, et dans ce rien, il y a tout, il y a ce que Tu Es. Tu lâches tout……. Tu prends une profonde et lente respiration ……… Tu es en Toi, Tu permets la connexion à ce que Tu Es, à ta propre Conscience et à Nous-mêmes, à « la Source », à tous les Maîtres, car Tu es aussi un Maître. Tu ne cherches pas à comprendre, pas de mental, pas de personnalité humaine, Tu restes bien centré. Permets-Toi cette ouverture en ton centre……… Tu Te laisses aller……….. Tu Te détends, détente totale……...

Comme dit Ma de temps en temps, Tu Te laisses aller dans un bain de jouvence dans la Lumière, c’est comme si Tu baignais dans une immense piscine de Lumière où Tu ne penses pas, Tu es dans une détente totale……… Tu laisses totalement et complètement ce que Nous sommes à même de T’insuffler, de Te permettre de le ressentir, le ressentir sans mental humain, le ressentir dans une vibration, le ressentir dans la connexion. Tu dois être à même de ressentir bien des choses en ta Profondeur, en ta propre Conscience, en T’accueillant, dans l’Amour que Tu Es, dans l’Amour de « Tout Ce Qui Est », dans l’Amour de toute « la Source »…reçois……………. Ne cherche rien, Tu Te laisses aller totalement, Tu reçois……. Tu reçois les vibrations, les insufflations telles que Tu es à même de les percevoir au-delà de l’Humain, en ton centre……….

Tout ce que Tu as vécu mon Ami dans cette vie est le pur reflet de ce que Tu as cherché durant de nombreuses vies. Ne cherche pas à comprendre, laisse-Toi aller………… Tu viens de laisser éclater l’abcès, la purulence en est sortie, Tu es à même maintenant de cicatriser cet abcès purulent que Tu traînes depuis de nombreuses vies.

Ne cherche pas à comprendre, ne va pas dans tout ce que Tu as exprimé, prends une profonde respiration ……….et lâche tout…………. Lâche tout ce que Tu as émis……..car dans cette vie, Tu as cherché en vain la compréhension de ce que Tu as vécu durant de nombreuses vies, et qui n’est pas ce que Tu crois.

Lâche tout………….. Prends une profonde respiration……… Tu es en grande libération de nombreuses vies, de tourments, de recherches, d’incompréhensions, de fustigations de Soi-même, de rejets de Toi-même, de culpabilités, et surtout d’une immense, immense, immense, immense incompréhension…….

Respire profondément ……..et lâche tout…………

Lâche tout ce que Tu as émis…………..

Lâche ta peine………….

Lâche ton immense désarroi, cela T’a hanté depuis si longtemps……….. Tu es à même de T’en libérer maintenant, c’est le moment, ce moment est venu…………

Mon Ami, Tu as été un Atlante , au temps de l’Atlantide quand les Maîtres étaient tous présents, quand les Maîtres ont instruit les plus talentueux Atlantes………

Lâche tout mon Ami………. Respire profondément……………ne cherche pas à comprendre. Tu baignes dans ta Lumière et Nous sommes là…...

Tu étais un de ces talentueux Atlantes . Tu as fait partie de Ceux qui en leur Cœur, avec la Conscience dénuée de toute impureté, dénuée de toute dualité, dénuée de tout ce qu’un Humain a acquis et accumulé au fil des temps, Tu faisais partie de Ceux qui avaient un Cœur pur, une Conscience non affectée, et selon la guidance des Maîtres, Vous avez impulsé avec votre Conscience pure et par des sons très spécifiques l’information des plus grands Cristaux de l’Atlantide, et notamment Celui qui était au-dessus de Poséidia , comme un immense Cristal en cercle qui allait diffuser une telle puissance qu’il permettait à tous les Atlantes de subvenir à tous leurs besoins énergétiques. Cela était un moment inoubliable, puissant, et seul un groupe d’Humains pouvait participer à la mise en place de ce puissant Cristal. Ensuite il y a eu d’autres mises en place de Cristaux puissants qui à un moment donné deviendront des Maîtres Cristaux, comme cela l’a été à notre époque avec le réveil dans les dates triples.

Ce qui s’est passé mon cher Ami, c’est que Tu as participé, non seulement avec les Maîtres, à cette mise en place de ce puissant Cristal, mais ce que Tu n’as pas supporté, c’est qu’au fil du temps, l’Atlantide, Je vais faire très court et très bref, a vécu de grands changements, et les Atlantes se sont fourvoyés au point que, lorsque ce grand et puissant Cristal a explosé, cela a été une déchirure comme si ton propre Cœur explosait. Tu n’étais pas présent, mais Tu y as participé, Tu l’as ressenti, Tu as ressenti la détresse des Atlantes, et lorsque Toi-même Tu as été pris dans l’engrenage de ce que les Humains ont appelé « le karma », Tu as cherché de vie en vie à vouloir comprendre pourquoi cette merveille à laquelle Tu as participé, en sons et en conscience, a été l’objet d’une destruction comme si on ne pouvait pas détruire un joyau qui amenait la paix, la joie, l’harmonie et tout ce que les Êtres avaient besoin technologiquement. Cela n’est pas supportable à une conscience ! Et de vie en vie, Tu as cherché pourquoi cela s’était passé, est-ce qu’il y avait une possibilité de renouer avec cette Puissance. Tu as cherché, non pas dans ces Cathédrales par le fait même qu’elles soient des Cathédrales, non pas par le fait qu’elles soient, comme Vous les appelez, des « Maisons de Dieu », au-delà de leur architecture, au-delà de ce qu’Elles représentent, Elles sont des points d’intersection dans la Géométrie Sacrée. C’est cela que Tu ressentais.

Alors c’est un peu complexe, mais ce que Tu ressentais c’était cette Puissance de la Géométrie Sacrée, de la Puissance de l’Atlantide, de la Puissance des Maîtres, de la Puissance des Cristaux, sans savoir à quoi tout cela correspondait.

Aujourd’hui, Tu perces un énorme abcès qui représente un Être qui débarque d’une planète lumineuse, faste, rayonnante et qui atterrit dans une planète sombre, glauque…que faire ? Comment retrouver le chemin de la planète lumineuse ? Tout dans cette planète glauque, le moindre petit indice, la moindre petite lueur, la moindre petite vibration est peut-être la porte de sortie.

Alors mon Ami, il Te faut maintenant avoir le courage de tout lâcher………..de T’honorer pour toutes les expériences que Tu as vécues, de Te permettre de Te re-trouver en Toi, de T’ouvrir pleinement à ce que Tu Es, de laisser le flux et le reflux circuler en Toi, de re-trouver ta pleine Conscience et ta pleine Lumière, et de savoir que le retour à cette planète lumineuse, elle est en Toi, c’est le chemin du Retour, comme Nous l’enseignons depuis un certain nombre d’années à ce Groupe, et à tous les Maîtres, à tous les Êtres éveillés sur cette planète. Le retour est maintenant en Toi, et comme l’a dit, aussi bien Adamus, Kryeon ou Métatron , Vous ne retournerez plus jamais à la Maison telle que Vous l’avez connue. Vous retournez à la Maison dans ce que Vous, Vous La façonnez d’une autre façon dans le Nouveau. C’est en Vous que cela se passe et c’est maintenant que cela se passe.

A Toi d’avoir le courage de Te re-trouver en Toi, de ne plus avoir peur de Te reconnecter en totalité à ce que Tu Es, comme si : - « En Me re-trouvant, en retrouvant la planète lumineuse, J’allais à nouveau être propulsé dans la planète glauque. »…

Libère cette peur…………ne croit plus maintenant que cela se reproduira. La nouvelle Atlantide est maintenant, et beaucoup d’Êtres sur cette Terre y participent, beaucoup d’Êtres vont renouer avec les Maîtres Cristaux, avec de nouvelles technologies, avec de nouvelles Cités, mais Tu le comprends mon Ami, il va falloir encore du temps de votre temps linéaire, mais ne reste plus dans l’accablement, ne reste plus l’Être qui erre et cherche. Tu ne retrouveras plus jamais ce que Tu as vécu, mais Tu peux participer au nouveau pour que ce qui a été vécu soit à nouveau créé dans quelque chose de plus grandiose, de plus beau, de plus magnifique, sans que cela ne soit plus jamais détruit.

C’est comme si quelque chose de grandiose était vécu, et qu’ensuite il s’est passé une longue période où les Êtres ont cheminé dans leurs parties ombres pour la comprendre et la connaître en totalité dans ses moindres recoins et de revenir à la période grandiose, enrichis de tout ce qu’il est possible et inimaginable de vivre dans la dualité, la recherche en l’Autre, la cruauté, afin d’intégrer tout cela, d’en tirer la sagesse et de pouvoir à nouveau créer la grandiosité sans que plus jamais rien ne vienne le détruire, puisque l’expérience a été vécue.

Alors mon Ami, il Te faut avoir le courage de tout lâcher, de ne plus Te chercher, mais en ton Cœur, en ton espace, de T’ouvrir à ce que Tu Es, de permettre à ta propre Emanescence Divine et Nous « la Source », tous les Maîtres, d’être présents en Toi et de réapprendre maintenant avec ta conscience humaine, en unité avec « ton Emanescence Divine, « la Source », tous les Maîtres », Tu émets ce que Tu veux vivre, et c’est en Toi, Tu le sais, c’est en ta Profondeur, et ne rien faire d’autre que laisser ta propre Conscience Divine, les Maîtres, « la Source », T’amener ce qui Te correspond selon ce que Tu auras émis avec passion et avec tout ton Cœur de ce que Tu as envie de vivre maintenant, pour Toi, ici, sans ne plus souffrir de tout ce que Tu as vécu comme un Être qui a erré, erré, et encore erré à la recherche de quelque chose que Tu n’as plus à chercher.

Tu es ici en incarnation, à Toi de vivre maintenant en conscience de ce que Tu Es, à Toi de créer ta réalité en étant le Maître que Tu Es…. et Nous y reviendrons lors de ton cheminement, si c’est ton choix, car maintenant il T’appartient en totalité de ressentir ce qui a été dit à bien d’autres niveaux en ne laissant surtout pas ta personnalité humaine et le mental interférer, mais de ressentir en profondeur une réalité maintenant qui fait jour et que Tu es à même de percevoir, et de décider ce que Tu as à cœur de créer en vivant autrement et autre chose que ce que Tu vis, tout en participant de ce renouveau comme Chacun ici présent.

Je ne peux T’en dire plus, tout est dit, l’abcès est percé, à Toi de ne plus chercher dans les parties de cet abcès ce que Tu veux encore comprendre en T’y engouffrant ! Soit Tu le cicatrises maintenant définitivement et Tu passes à autre chose, la voie est ouverte, le retour à Toi-même est entamé, à Toi de passer du temps en Toi, sans ne plus laisser ta personnalité humaine prendre le dessus, afin de laisser émerger, par l’insufflation de ta propre conscience de ce que Tu Es, ce que Tu es à même de vivre pour Toi maintenant. Et il en est ainsi !

-  Ma  : Une autre question ?

-  Linéah  : Je chante là depuis un petit moment dans des cours de chant aussi, et J’ai du mal à laisser monter ma voix au niveau des aigus, et la Prof Me dit que souvent ça arrive et c’est des peurs qui empêchent la voix… En fait on peut la travailler, c’est vrai aussi, mais en même temps, à un moment donné, on pourrait monter plus haut, mais qu’on pense ne pas y arriver. Donc J’aimerai avoir un peu quelques précisions là-dessus parce que…

-  Ma  : Donc Tu Te laisses aller, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu ressens…pas de mental : - « Je ne cherche pas à trouver une explication autre, dans une certaine logique. Je lâche tout et Je ressens. »... Et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu as de la difficulté à lâcher en totalité ton expression comme si Tu ne pouvais pas pleinement exprimer tout ce que Tu Es, toute cette grandiosité en Toi au niveau de tout ton Être. C’est comme si Tu retenais que Tu ne puisses pas émettre pleinement le son qui est l’infinie vibration qui peut émerger, pas seulement de tes cordes vocales, mais de ton ventre, parce que Tu retiens une certaine puissance par peur de la laisser s’exprimer en totalité, de la vibrer en totalité, tant Tu as peur de déranger, et que tous Ceux que Tu côtoies reçoivent énergétiquement ce qui peut sortir de Toi-même dans une impulsion naturelle directe, puissante : - « Je Me retiens parce que cela peut éclabousser les Autres. Je Me retiens parce que l’on sera indigné d’une telle expression et que l’on sera aussi accablé par tant de vibrations, par tant d’expressions, par tant de sincérité dans une certaine intégrité. »…

C’est comme si Tu Te permets de chanter et de T’exprimer tout en restant au niveau de Ceux qui s’expriment d’une certaine façon, c’est comme si, imagine une espèce de tube baromètre…il y a le fond et au-dessus du fond il y a Ceux qui s’expriment, mais Ils s’expriment là où Ils s’expriment. Toi dans le milieu, Tu peux être un soleil qui inonde tout, et qui s’exprime dans une tonalité grandissante, merveilleuse, mais Tu crois que Ceux qui émettent au-delà du dernier palier, qui sont au-delà, cela va Les interférer, cela va Les interpeller, et c’est là que Je Te dirai : Tu n’as pas à Te devoir à Qui que ce soit, Tu n’as pas à Te préoccuper de Qui que ce soit, Tu n’as pas à vouloir rester dans les tons tonals dans lesquels les Autres sont. A Toi de faire éclater ta voix, tes vibrations, ce que Tu Es, et cela se fait en Toi, en ton ventre, en ressentant cette vibration. Laisse-la éclater, laisse-la émerger et ne Te préoccupe pas de Qui que ce soit, ne Te sens pas redevable de quoi que ce soit, n’aie pas honte, ne sois pas gênée et ne T’en remets pas forcément à ce qui T’es enseigné.

Ressens en Toi………et lâche toutes tes retenues………. Lâche toutes tes peurs…….. Lâche tous les Autres……. Accepte de T’écouter….accepte de vibrer en Toi…….accepte de T’accueillir…….accepte de lâcher tous les sons…….et accepte de ne plus avoir peur de T’exprimer, mais ne le fait plus au niveau de la personnalité humaine, mais vraiment de laisser ta Conscience Divine, Toi « le Maître-la Source », s’exprimer. Et c’est ainsi !

-  Ma  : Il y a trois, quatre années Je crois, il y avait un Shoud d’ Adamus , il y a eu même deux Shouds où Il avait invité un Ténor, un Monsieur genre « Barracuda » ( Ma l’émet avec Amour et humour), typé, chauve et tous les Shaumbras qui étaient là, Il Leur faisait faire des sons pendant un sacré moment. C’était le Shoud de la sortie de la voix, et c’est à partir de là que sous la douche Je chante, et le son va au-delà des cordes… Je le sens là au niveau du ventre, et sentez, sentez, et Tu ne cherches pas un son, Tu ne cherches pas quelque chose, Tu vibres au-delà des cordes vocales, parce que les cordes vocales vont répondre, c’est autre chose. Tu lâches….. Et dans une douche, Tu as une vibration de résonance….

Kryeon disait dernièrement (en gros) : quand Vous chantez dans votre douche, il y a l’effet caisse de résonance, alors que Moi Je croyais que c’était Eux qui impulsaient à travers Moi, alors J’y allais encore plus fort, bon J’ai été un peu déçue, mais Je continue…. Faits-le et Tu verras que ça sort tout seul, et lâche tout ! C’est vraiment de ressentir en Soi que l’on peut sortir les sons en lâchant toutes ses frustrations, en lâchant toutes ses retenues, en lâchant les Autres, en lâchant tout, tout… on se permet d’exprimer…

Pendant quelques sessions, après que J’ai eu fait mon stage en Bretagne, plus d’une fois dehors avec Ceux qui participaient aux sessions, on faisait une ronde en se donnant la main et on lâchait des sons comme on l’a fait dans la Pyramide, dans la Chambre du Roi. C’était une certaine résonance des Maîtres, des sons vibrants, et à un moment donné, on émet n’importe quel son, n’importe quelle voyelle et à un moment donné quand Tu ne cherches rien et que Tu l’émets au niveau de ton Être, en Toi, on sent une résonance, et il n’y a plus qu’un son, et c’est très, très puissant, c’est très, très fort. Donc on pourra aussi refaire l’expérience dehors, Tous ensemble, et Tu verras c’est très fort, très, très puissant !

-  Ma  : Une autre question ?

-  MaAva  : J’en ai plusieurs…

-  Ma  : La première, vas-y !

-  MaAva  : Ma question est la suivante au niveau de mes ressentis. J’ai pas mal de ressentis corporels, aussi bien des énergies positives que négatives. Mon souci J’allais dire, c’est que quand Je ressens, ça peut être des personnes, des lieux qui ont des choses lourdes sur Elles, c’est qu’en fait, J’ai vraiment du mal à rester dans ma Lumière, en fait ça Me saute dessus à quelque part, alors que J’ai l’impression d’être…en fait ça vient, Je le ressens dans le corps, Je le ressens partout et Je n’arrive plus après à M’éloigner, à Me dégager de ça, à ne pas prendre ça. J’arrive dans n’importe quel lieu souvent, et Je Me chope tout ce qui traîne quoi ! Donc même quand J’arrive, J’ai l’impression que Je suis dans ma Lumière, où bien, Je ne sais plus trop comment faire…..

-  Ma  : Je vais laisser Yosuel s’exprimer, mais Je dirai que c’est un cheminement qui permet de ressentir la Puissance en Nous où rien ne peut Nous affecter. Et dans ce cheminement depuis bientôt dix huit ans, il est vrai que cela M’arrive encore, mais très, très peu, de ressentir, avec Amour, effectivement ce que les Autres trimballent comme énergies sombres, ainsi que les énergies sombres de lieux, les énergies qui se promènent partout aussi, qui Nous traversent, et c’est là que Je dirai qu’arrive un moment donné où Tu apprends à être Toi, Toi dans « la Force » en conscience de la Lumière que Tu Es, comme on Nous le fait ressentir à chaque session, comme cela était ressenti hier, et à un moment donné, Tu n’es plus à même d’être sujet aux interférence, mais cela demande vraiment de rester pleinement Soi et de laisser véritablement le Maître-La Source que Tu Es tout en ressentant que Tu es dans cette « Force », T’insuffler ce que Tu es à même de rayonner et d’éclairer toutes zones d’ombre.

Je peux rentrer dans des lieux très glauques, beaucoup vont ressentir que c’est chargé et en être perturbées, et Moi, Je ne ressens plus cette intensité, même si parfois Je ressens que c’est dérangeant, Je laisse impulser en Moi, à travers Moi afin que soit ramené à un certain équilibre ce qui doit l’être. Ça ne M’affecte plus, et c’est ce qui fait que lorsque Je suis en contact avec le côté obscur, comme ça M’est arrivé chaque fois que Je Vous l’ai raconté, et bien ça surprend sur le moment, et là Je Me positionne et Je suis ferme dans mes propos : - « Tu T’exprimes et Tu Te montres comme Tu veux, Tu ne M’impressionnes pas. L’aspect que Tu choisis pour Te montrer, ne M’impressionne pas ! Sors de là où Tu es, et disparaît à jamais. »…

Donc c’est un cheminement à être vraiment en conscience de la Puissance que Nous Sommes en notre point de fusion, c’est un apprentissage de chaque instant, et c’est pour cela que J’ai beaucoup œuvré avec les ressentis, et qu’à un moment donné, on ne le travaille plus, on se permet de ressentir, et c’est pour ça que Je Me fais des petites fiches, c’est de ressentir, et encore maintenant J’ai de moins en moins besoin de ces fiches, parce que Tu atteins un niveau où Tu Es, Tu es au-delà de l’Humain, Tu es en conscience de ce que Tu Es, Tu es la Lumière.

Alors c’est vrai qu’on croit être en conscience, même Moi, et en fait, on ne l’est pas à 100 %, on le devient de plus en plus au fur et à mesure, on le sera totalement quand on n’aura plus une seule pensée au niveau de l’Humain, quand on sera totalement en conscience de notre réalité intrinsèque. Là on pourra dire : - « Je suis en conscience de ce que Je Suis en réalité »... Tant qu’on n’a pas atteint ce niveau, c’est une approche. Donc c’est un cheminement, il faut persévérer parce qu’à chaque fois que l’on gradue, chaque fois qu’on est de plus en plus en conscience, on ressent que c’est tellement quelque chose de fort et de puissant que pour rien au monde on voudrait revenir en arrière, c’est toujours aller toujours dans sa profondeur, toujours, toujours en conscience, et il ne faut pas se décourager, ça ne se fait pas comme ça… : - « Oui, Je suis en conscience, Je ne comprends pas que… »… Mais en réalité Tu n’es pas totalement en conscience de ce que Tu Es, de la pleine Puissance qui amène tout Être à vivre au-delà de tout ce qui se joue, c’est le cheminement. Accepte-le, persévère, à un moment donné quand Tu en arriveras à faire : - « Wouahhhhh, il n’y a plus rien qui M’affecte, c’est grandiose ! » Alors Tu seras à même de comprendre et surtout de ressentir à bien d’autres niveaux ce qui était dit à un moment donné, donc une fois de plus, c’est le cheminement et il faut l’accepter.

Et maintenant le vais laisser Yosuel s’exprimer, et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, Je rajouterai simplement : ne Te déconcerte pas ! Tu as des facultés bien plus développées que la majorité des Êtres éveillés, mais il Te faut tout lâcher et ne pas Te laisser être une éponge. Cette faculté à ressentir ce qui accable les Autres, ce qui accable les lieux, cette faculté à ressentir les énergies fluctuantes ne doit pas T’amener à en être affligée, ne doit pas T’amener à rentrer dedans. Dès que Tu ressens, surtout chez un Être, une énergie sombre, instantanément plutôt que de chercher à quoi cela correspond, instantanément reste-Toi en ton point de fusion dans la Lumière que Tu Es, laisse-Nous œuvrer à travers Toi. Respire profondément… .sois pleinement Toi et lâche tout. Ce n’est que dans le plénitude intérieure que Tu pourras alors Nous permettre de T’insuffler ce que Tu es à même de ressentir, et ainsi d’expanser ton Amour et ta Lumière pour que ce qui doit être dégagé le soit, et si c’est quelqu’un qui vient à Toi dans ce que Vous appelez « soins », de pouvoir T’exprimer pleinement, sans être affectée aucunement, de pouvoir T’exprimer dans ce que cet Être a à comprendre, intégrer et dépasser.

Il en va de même pour les lieux, ne cherchez pas à contacter quoi que ce soit, ne cherchez pas à comprendre quoi que ce soit, soyez-Vous en votre point de fusion, dans votre Lumière, dans l’Amour que Vous Êtes, et impulsez, expansez votre Amour et votre Lumière, et c’est Nous « La Source », les Maîtres, votre Emanescence qui impulsent là où Vous Vous trouvez. Si une directive doit être insufflée, Vous le ressentirez, sans que Vous Vous impliquiez dans quoi que ce soit ou recherchiez quoi que ce soit :- « Dans la pleine Lumière Je Suis. En conscience Je Suis. Je suis ce que « Je Suis », « la Source ».…et le reste se fait tout seul.

Mon Amie, lâche tout………permets-Toi d’Être, accepte tes facultés, ne T’implique dans rien, et réapprends à être en permanence en ton point de fusion sans rien n’émettre d’autre que d’être dans la Lumière. Lâche toutes tes croyances comme quoi tes ressentis T’amènent à être toujours affligée…….et accepte que Tu puisses pleinement ressentir en Te permettant « d’Être », et surtout en Nous laissant œuvrer à travers Toi. Rien d’autre ne peut être dit en l’instant. Et il en est ainsi !

-  MaAva  : Merci !

-  Ma  : Ton autre question ?

-  MaAva  : J’ai régulièrement les bronches qui sont prises, et ça fait un peu comme de l’asthme. J’ai du mal à respirer, ça M’arrive parfois le matin quand Je Me réveille. Ça M’a réveillé hier après la dernière libération, ça M’est arrivé quand on s’est promené dans les bois à un moment donné.

-  Ma  : Donc ressens sans mental, et Nous faisons Tous la même chose……...

-  Yosuel  : Tu as des accès d’interruption à accepter la vie et à la respirer. Ceci est dû à tes innombrables interrogations qui perdent de leur intensité où Tu es de plus en plus dans le laisser-aller, mais il y a tant de choses que Tu voudrais comprendre et ressentir, des choses qui T’interpellent, des choses que Tu ne comprends pas encore, et c’est comme si Tu interceptais par moment le fait de respirer pleinement la Vie. Il Te faut accepter encore une fois de tout lâcher. Tu n’obtiendras jamais aucune réponse de cette façon-là, et ne cherche pas à tout savoir. Plus Tu chemines en Toi, plus Tu prends des moments pour être avec Toi, seule, et ces moments vont Vous être de plus en plus nécessaires, plus comme avant cinq petites minutes, cela va être de longs moments passés en Vous.

C’est là que Vous serez insufflés dans tout ce que Vous êtes à même de ressentir dans toutes les compréhensions qui Vous sont nécessaires. C’est là que Vous ressentirez de plus en plus les choses à bien d’autres niveaux. Accepte de respirer pleinement la Vie, persévère à cheminer, parle tous les jours à ton corps et à tes cellules, sois pleinement Toi, sois dans la Joie permanente en ta Présence, Joie permanente en ta Présence. Cela permet de ne pas tomber dans l’affliction, cela permet d’être bien plus en paix, bien plus présent, bien plus en conscience, et lâche toutes tes peurs de ton devenir, lâche toutes tes peurs que rien ne se manifeste pour Toi, lâche tes inconditionnelles peurs du lendemain : - « Je Suis, Je suis Moi en Moi, en unité conscience humaine/conscience Divine, en unité totale. J’émets au niveau de ma conscience humaine et Je laisse ma Conscience Divine « Moi, le Maître, « la Source » et tous les Maîtres » manifester ce que J’ai émis avec ma conscience humaine. J’accepte enfin cette unité qui Me demande de ne plus penser comme Je le faisais, de ne plus penser au niveau de l’Humain. Et c’est ainsi ! »…

-  MaAva  : Merci !

-  Ma  : Et l’autre petite question ?

-  MaAva  : Non, c’est bon !

-  Emaliah  : Et bien, J’ai bien dormi cette nuit, mais J’ai eu un rêve très agité, un peu perturbant, il y avait des va-et-vient, il y avait encore Élise , mais Enfant. Alors ce qui Me perturbe c’est que Je voudrais comprendre ce que c’est cette agitation, cette perturbation.

-  Ma  : Donc Tu Te laisses aller, Tu ne cherches pas à comprendre, permets-Toi de ressentir au niveau de ta profondeur, en ton point de fusion, et Nous faisons Tous la même chose.

-  Yosuel  : Mon Amie, cette agitation, ce sont bien des choses qui se présentent, qui émergent pour que Tu puisses les dépasser et Te montrer en quelque sorte ce qui T’agite encore dans ton quotidien plutôt que de Te permettre de vivre en permanence en Toi, dans la plénitude et la paix intérieure : - « Chaque instant de mon quotidien Je le vis en douceur, Je le vis sans Me focaliser sur quelque chose de précis en le faisant avec excitation, mais avec joie, lenteur, douceur. »…

Lâche toutes tes turpitudes, tes excitations à faire les choses en Te focalisant dessus : - « Il faut que ce soit comme-ci, il faut que ce soit comme-ça, sfitt, sfutt, swiff, plouf… »...

Lâche toutes tes turpitudes ! Tu n’es déjà plus, et il est loin le Zébulon , mais il y a encore des parties de Toi qui T’amènent à prendre les choses, plus au niveau du Zébulon , mais avec une certaine encore agitation. Il Te faut Te re-trouver et réapprendre à être dans une grande plénitude, la paix intérieure, et d’avoir du recul sur tout, et Te permettre de vivre beaucoup plus dans le laisser-aller. Et c’est ainsi mon Amie !

-  Emaliah  : J’essaye de M’asseoir, de ne rien faire, de penser, mais ça dure que quelques secondes… Je suis obligée…c’est comme quelque chose qui Me poussait à Me faire repartir, et finalement Je ne Me suis pas intériorisée…

-  Ma  : Prends une grande respiration au moment où Tu es dans cette agitation : - « Ben non, Je Me rassois. »… Tu Te poses, Tu respires …Tu Te permets de rester Toi, en Toi. Au bout d’un moment, il y aura le ressort qui sera moins éjectable.

-  Nathalie  : J’ai une question qui est un peu dans la continuité de la tienne…du coup c’est sur la question du temps, où effectivement…souvent le matin en sortant, où dans l’après-midi, mais à un moment, Je ne Me souviens plus, J’ai la pression qui monte parce que J’ai des choses à faire et où Je Me mets dans le mode où il faut que Je sois efficace, et du coup J’ai du mal à aller d’un mode à l’autre, en fait !

-  Ma  : Ressens en Toi, ne cherche pas à comprendre, ressens et accueille…

-  Yosuel  : Tu ne Te permets pas d’être pleinement dans la joie de vivre, en Amour de Toi-même. Tu peux avoir une multitude de choses à faire, si Tu es dans l’accueil de Toi-même, en Amour de Toi-même, alors Tu peux concevoir que ce que Tu as à faire est déjà réalisé.

Et c’est là que chacun comprendra à un moment donné qu’avec la conscience, tout se crée, tout se manifeste, tout se transcende, et que parfois des choses se font sans que Vous ayez même vu comment elles se faisaient.

A Toi mon Amie d’être bien plus en Amour de Toi-même, de ne pas T’accabler, de prendre du temps pour être de plus en plus dans le ressenti de ce que Tu Es, de T’accepter comme Tu Es, et de ne plus croire que l’on Te jugera d’être inefficace. Accepte que Tu puisses faire les choses à ton rythme, avec Amour de Toi-même et passion et joie d’Être.

Tout ce qui est fait dans le stress, non seulement a une incidence sur votre aura, comme l’a dit notre cher Ami, Seigneur Métatron , mais cela a une influence sur votre vie, sur votre biologie. Apprenez à être posés, à être dans la joie, dans la plénitude intérieure. Accueillez-Vous, soyez en Amour de Vous-mêmes. Et c’est ainsi !

Mes Amis, Je vais clôturer cette session. Vous l’avez ressenti, elle a été très puissante, il était nécessaire que tout ce qui a été dit le soit, et ressenti à bien d’autres niveaux, afin que Chacun comprenne, et surtout ressente, tout ce qu’Il n’a plus à vivre, à s’accueillir, à lâcher en totalité le passé, à aller au-delà de toutes les expériences que Vous avez ramenées dans cette vie, afin de Vous ouvrir à ce que Vous Êtes, afin de Vous ouvrir au nouveau et renouveau, afin de créer maintenant d’une toute nouvelle façon, en Vous. Et Nous y reviendrons encore et encore.

Jusqu’à la prochaine session mes Amis, faites en sorte d’être Vous, dans la joie, instant présent, conscients : - « Je n’émets que ce que Je veux voir se manifester, et Je n’émets rien d’autre. Je laisse mon « Moi-La Source-le Maître que Je Suis- tous les Maîtres » M’impulser ce que J’ai à être guidé, sans ne plus interférer avec ma personnalité humaine, mon mental humain et ma conscience humaine, impactés en quelque sorte encore de certains éléments de la conscience de masse. »…

Voilà, Je Me suis exprimé, c’est ainsi. Ce sont vos devoirs jusqu’à la prochaine session. Je Vous suis, Nous sommes très nombreux à Vous suivre, Vous n’êtes plus seuls, Nous ne Vous lâchons pas. Et il en est ainsi !

Ha Lhy Ah à Vous les Amis !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna  Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la transcription de cette session Questions-réponses à Mirabel et Blacons du 26/11/2017.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Maalaweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi