Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Transcription de la session n° 14 à Mirabel et Blacons du 14/01/2017 - Là où (...)

Transcription de la session n° 14 à Mirabel et Blacons du 14/01/2017 - Là où Vous en êtes - Phase Initiation

mardi 8 mai 2018, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session n° 14 à Mirabel et Blacons (Drôme – 26)

« Là où Vous en êtes »

Animée par Yosuel - avec l’intervention de l’Archange Avinarael

canalisés par Yaweh

Samedi 14/01/2017

1ère Partie  :

 => Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, Chacun s’installe confortablement……….

-  Yaweh  : Alors mes chers Amis, Namasté à Vous…

-  Tous  : Namasté !

-  Yaweh  : C’est une joie de se retrouver, cet immense Groupe de trois personnes, mais oh combien puissant au-delà du nombre. Prenez conscience que Nous sommes une Lumière qui émanons déjà sur toute cette Terre, cette Humanité, et c’est toujours une joie d’œuvrer ensemble avec notre Conscience de Groupe Amalanael et individuellement en Nous en tant que Maîtres incarnés.

Vous Vous laissez aller……... Vous êtes Vous, en Vous, sans penser………

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience……en étant dans la Lumière que Nous Sommes …….et Nous expirons très, très lentement……… Présence « Je Suis » dans l’instant présent………

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience…………en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement……… Détente totale, complète, dans un laisser-aller où rien ne Nous interfère……

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience……en étant dans la Lumière que Nous Sommes ….et Nous expirons très, très lentement………. Présence en Soi….. Être simplement…………

Nous accueillons en notre Cœur et en ce lieu la présence de Yosuel, Elayeh, Métatron, Hémah, Oartz, Maître Dragon Sacré qui Nous dit : - « Je suis toujours là ! »…et plusieurs Maîtres qui Nous suivent de tout temps.…

….. Pause …..

-  Yosuel  : Alors mes Amis, comment cela se passe-t-il pour Vous ? Je Vous salue, Je suis ce que Je Suis Yosuel qui a à cœur de Vous enseigner, qui a à cœur d’être présent avec Vous, qui a à cœur de Vous voir dans votre grandiosité. Alors il s’en passe des choses, n’est-ce pas ma chère Linéah ? Tu ne dois plus Te croire démunie par rapport à ce qui se passe : - « Je suis à même de rester Moi, d’aller au-delà de quelque chose que de toute façon Je ne peux pas prendre en charge, cela ne Me concerne pas, cela ne Me correspond pas, et J’accepte qu’il en soit ainsi, et J’ai accepté de recevoir cet Être, et dans la mesure où Je l’ai accepté, Je savais qu’il y aurait des conséquences, et c’était à Moi de rester Moi dans ma Lumière. »…et de laisser « La Source » œuvrer à travers Toi. Tu n’as pas à Te préoccuper outre mesure de ce que cet Être est, mais de moduler toutes les choses pour que tout se passe au mieux : - « Dans ma Lumière « Je Suis », dans ma Lumière Je ne subis plus rien, mais Je fais en sorte d’être Moi, de rester Moi, de Me voir dans ma grandiosité et de moduler avec chaque instant sans M’accabler de ce que Je vois, de ce

que Je ressens, de ce qui est perturbant au niveau des conditions physiques que Je n’aime pas à subir. »…

Tu savais qu’il y aurait des choses qui se passeraient qui ne Te correspondent pas, qui ne sont pas ce que Tu as à cœur à vivre, et en cela Nous Te disons : accepte maintenant que lorsque Tu prends une décision, comme de recevoir cet Être, apprends à être Toi, et sache qu’il y aura de petits inconvénients auxquels Tu devras faire face, mais sans que cela T’afflige. Maintenant accepte d’être Toi, accepte de vivre enfin pour Toi et vois-Toi dans ta Lumière : - « Je n’ai plus à subir ce que Moi J’ai accepté d’une certaine façon d’accueillir, et Je sais que les choses peuvent être vécues différemment si Je ne rentre pas dans le jeu de la déconcertation. Je suis à même d’aller au-delà de tout ce qui se passe et dans ma Lumière, de vivre chaque instant comme étant un instant de toute éternité où tout peut être modulé, sans que Je puisse en être affligée. »…

Accepte maintenant que Tu n’as plus à subir Qui que ce soit….et accepte que Tu puisses vivre pour Toi, sans ne plus prendre en charge Qui que ce soit… : - « Je prends les bonnes décisions pour Moi. »…

……Pause….

Mes Amis, pouvez-Vous ressentir une chose : Vous pouvez vivre parfois des moments difficiles, et Vous pouvez aussi choisir qu’ils ne soient pas difficiles, mais qu’ils trouvent leur résolution dans la Lumière pour que tout soit ressenti à bien d’autres niveaux où Vous-mêmes trouvez la joie, la joie d’Être, la joie de moduler au-delà d’une réalité qui ne Vous correspond pas.

Alors ma chère Amie Linéah , accepte maintenant que Tu puisses vivre selon ce que Toi Tu as envie de vivre en prenant en compte ce qui se passe, sans T’y impliquer dans les énergies de basse fréquence…..

Il y aura des moments pas agréables, mais sachez que c’est en restant Vous, en allant au-delà d’une certaine réalité, que Vous pourrez toujours Vous re-trouver et permettre que les choses soient différentes que ce que Vous en percevez. A Vous de Vous voir autrement, à Vous de Vous accepter dans ce que Vous Êtes, et de ne plus Vous impliquer outre mesure dans ce qui se passe.

Mon Amie, accepte que Tu puisses Te re-trouver…….. Accepte que Tu puisses comprendre que ton corps a réagi à un certain débordement d’une non-acceptation de ce que l’Autre T’inflige……… Tu n’as pas à subir Qui que ce soit, Tu n’as pas à Te sentir dans le débordement, et Tu n’as plus à Te voir dans l’affliction : - « Je lâche tous les impondérables concernant de devoir porter les Autres…….... Je lâche tous les impondérables concernant de devoir subir les Autres……. Et Je lâche enfin tous les impondérables concernant de ne pas pourvoir trouver ma voie afin de ne plus subir ce que Je n’ai plus envie de subir. »……….

A Toi d’être Toi à chaque instant, de ne pas laisser ton mental T’emporter dans des pensées de non-réalisation, dans des pensées d’affliction, dans des pensées de non-solutions à ce qui se présente à Toi. Apprends maintenant à être Toi, à être le Maître, à être l’Humain et le Maître, à être l’Humain-« La Source », à être le Maître-« La Source », afin que Tu puisses Toi vivre pleinement ce que Tu as envie de vivre tout en laissant le Maître T’insuffler ce que Tu es à même de moduler pour aller au-delà de toute affliction au niveau des pensées humaines : - « Je suis dans ma Lumière et mon corps répond à la Lumière que « Je Suis ». Je suis dans ma Lumière et Je Me dégage de tous les impondérables auxquels J’ai été confrontée. »... Et il en est ainsi !

-  Linéah  : Merci, Namasté !

-  Yaweh  : Et Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous, ça Nous concerne Tous à différents niveaux…

-  Yosuel  : Alors mes Amis, ce que Linéah vit Vous ramène à quoi ?..... Ne cherchez pas, ressentez……

……Pause…..

Mon Ami Raoul , qu’est-ce qui émerge ?

-  Raoul  : Alors, quelque chose que Je vois en l’Autre et qui est en Moi et ça Me dérange, et J’ai conscience de ça, mais il y a des petites faiblesses parce que Je n’ai pas la légèreté de l’humour, non pas pour faire une pirouette, mais tout simplement dédramatiser, avoir un sourire aux lèvres…

-  Yosuel  : Mon Ami, qu’est-ce qui T’en empêche ?

-  Raoul  : Oh, c’est parce qu’il y a trop de crispations quand même !

-  Yosuel  : Et pourquoi Tu T’attaches à ces crispations ?

-  Raoul  : Ah voilà la question quelle est bonne !

-  Yosuel  : Pourquoi Tu les accueilles, pourquoi Tu joues avec, pourquoi Tu ne Te permets pas d’être Toi et de tout lâcher ?.... Alors Je vais Te dire, et là il Te faut ressentir, pas de mental, ressentir à d‘autres niveaux : - « Je joue encore à Celui que l’on afflige, parce que c’est un jeu avec lequel J’aime jouer et avec lequel Je Me cherche d’une certaine façon pour ne pas Me montrer dans ce que Je suis en réalité, et J’aime ressentir cette affliction parce qu’elle Me ramène à mon passé et que Je cherche encore dans ce passé ce qui M’a perturbé. »…

Et alors mon Ami, ce jeu Tu peux le jouer longtemps, très longtemps, il ne T’amènera rien, sinon à ressasser encore et encore des choses perturbantes qui ne Te permettent pas d’être pleinement présent, pleinement libre de toute affliction, pleinement libre de Toi-même, pleinement libre dans la joie d’Être, parce que Tu ne peux pas encore admettre que Tu puisses Te montrer sous un autre jour, sous une autre conception de ce que Te es en réalité : - « Il faut que Je cherche absolument où est la faille dans mon comportement. Elle doit bien provenir quelque part d’un passé affaibli, souffrant et non dans l’Amour de Moi-même. »…

Si Tu veux mon Ami, on peut se mettre de côté et Te regarder jouer encore et encore dans ces recherches qui Te tirent en arrière, qui Te tirent dans les limbes, qui Te tirent dans la non-conception de ce que Tu Es en réalité. Tu as peur de Te re-trouver en totalité, et c’est un arrangement de remettre sur l’Autre « ce que Je crois que l’on M’inflige ». Alors mon Ami, il Te faut prendre la décision de vivre enfin dans l’instant présent, de T’accueillir, de T’accueillir au-delà de ce que Tu crois être, de T’accueillir en Amour de Toi-même, de T’accueillir dans ta grandiosité et de ne plus Te chercher au travers d’un passé que Tu peux maintenant considérer comme étant ici dans le présent et en vivant Toi-même en conscience, dans la Lumière que Tu Es, de ressentir que dans ta pleine Lumière, ce passé n’est déjà plus ce qu’il était : - « Je ne suis pas ce que J’ai vécu. Je suis la Puissance-même de créativité qui peut transcender toutes choses et toute situation en étant dans l’instant présent, en M’accueillant et en ne cherchant plus rien dans un passé révolu. J’accepte enfin d’être ici en cet espace, dans l’instant de tous les instants……et de ne plus Me chercher au travers de ce que Je Me suis donné le droit d’expérimenter pour en arriver en l’instant présent à M’accueillir et à concevoir que les choses peuvent être différentes, en acceptant que les choses ne sont pas ce que J’ai vécu et que Je peux Me permettre maintenant de M’accueillir, d’être Moi, de ne plus Me sentir dévalorisé, de ne plus Me sentir que l’on M’accable, car dans toute expression émise par l’Autre ou les Autres, Je peux dans ma Lumière ressentir dans l’Amour que Je Suis qu’il y a une expression que Je ne Me permettais pas de ressentir. »... Et il en est ainsi !

-  Raoul  : Merci Yosuel  !

-  Yosuel  : …- « Je ne Me cherche plus dans l’accablement, Je Me permets maintenant de ressentir dans un échange fructueux, sans laisser le mental prendre le dessus et sans laisser ma personnalité humaine M’entraîner dans des limbes où Je ne Me retrouve pas, mais où Je côtoie bien des choses où les Êtres tourbillonnent dans des énergies non créatrices. »…

Alors mes Amis, il Vous faut prendre conscience d’une chose, Vous pouvez créer votre réalité en l’instant présent selon ce que Vous Vous permettez de Vous voir pleinement dans la Lumière, sans chercher outre mesure la correspondance de ce qui se passe au-delà de votre réalité dans la Lumière que Vous Êtes.

C’est un réapprentissage, Vous le savez, Vous Vous permettez de le ressentir à certains moments, parfois et souvent dans les sessions, mais dès que Vous êtes livrés à Vous-mêmes, Vous Vous laissez rapidement aspirer dans ce qui n’est pas ce que Vous Êtes et Vous Vous retrouver très rapidement pris dans la conscience de masse.

Il Vous faut décider que ce que Vous Vous permettez de ressentir de ce que Vous Êtes dans la Lumière, de Vous permettre de le vivre au quotidien, dès que Vous Vous re-trouvez, Vous, avec Vous, face à une réalité dans laquelle Vous ne devez pas Vous engouffrer comme dans une tornade où Vous êtes aspirés au niveau de cette conscience de masse.

Prenez le temps de Vous poser tous les jours quelques instants, d’être avec Vous sans penser, d’Être, d’être là simplement. C’est important maintenant, parce qu’il y a vos propres confrontations avec Vous-mêmes, avec ce qui émerge, avec ce qui se présente, mais mes Amis, il y a tant d’énergies qui Vous bousculent, qui tournoient autour de cette planète que Vous ne pouvez pas y faire face si Vous ne Vous permettez pas de rester Vous, en Vous, en votre Présence où Nous pouvons alors Vous insuffler l’Amour et la Lumière que Vous Êtes aussi. Permettez à la pleine Lumière d’être ici présente en Vous, en cet instant……..d’être présente ici dans cette réalité où Vous êtes………d’être présente ici dans cette réalité où Vous pouvez Vous mouvoir différemment si Vous ne Vous laissez pas perturber par tout ce qui se déroule au niveau de cette densité de 3ème dimension, et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Laissez-Vous aller…… acceptez enfin d’être Vous, en Vous……

…..Pause…..

-  Yosuel  : …Oui mon Ami Raoul  !

-  Raoul  : Voilà, Je vais paraphraser Elayeh . J’ai parfaitement entendu le discours de Yosuel , Je l’ai entendu, Je ne le vis pas encore, mais ce qui fait achoppement quand on s’aperçoit qu’on va réagir bêtement, c’est parce que quelque part, de s’apercevoir qu’on n’a pas encore dépassé une situation, ça fait mal, on dit : merde, J’en suis encore là !

-  Yosuel  : Mon Ami, Je T’interromps ! Laisse-Toi aller et ressens….. Tu crois être le seul à qui cela arrive ? C’est le passage de tous les Êtres dans le monde qui s’éveillent, traversent. Certains vont le traverser plus rapidement que d’Autres, et d’Autres même ne le traverseront pas dans cette vie. Ne cherche pas, ne Te pose pas de questions. Accepte en le ressentant, et toujours à d’autres niveaux, au-delà du mental, au-delà des ressentis Humains, accepte que dans votre cheminement, Vous pouvez Vous freiner des deux pieds, Vous pouvez Vous chercher encore et encore dans ce que Vous étiez en tant qu’Humains limités et conditionnés…..mais Nous sommes là pour Vous accompagner et pour Vous dire les choses telles que Nous les ressentons et c’est à Vous de décider de les dépasser et d’aller de l’avant, même si cela perdure parfois, c’est votre cheminement. Vous êtes tous concernés, Vous les Êtres éveillés qui décidez de Vous re-trouver, et cela concerne tous les Êtres sur cette planète. Alors à Vous de prendre conscience de ce que Nous Vous disons de ce que Nous ressentons en Vous, et de Vous permettre de transcender chaque situation, chaque façon d’être, si c’est votre choix d’aller de l’avant.

Ne pense pas que Tu n’y arriveras, que Tu en es toujours au même point, parce que même lorsque Vous pédalez dans la choucroute, si Vous avez cette volonté de dépasser ce que Vous maintenez, ce que Vous freinez, et bien mon Ami, Vous avancez. Ne crois pas que Tu recules en permanence. Certes, Tu fais un pas en avant et deux en arrière, mais Tu avances. A Toi d’accepter là où Tu en es, et de Te permettre de Te voir dans ta façon d’être pour en changer la conception, car Tu ressens des choses, et en même temps Tu recules un petit peu par peur d’entrer de plain pied dans ce que Tu ressens, mais Tu avances. Tu as peur de Te voir autrement, parce que cela dérangerait la conception que Tu as qu’il faut vivre en prenant en compte des souffrances vécues, des rejets de Ceux que l’on affectionnait et qui Nous ont rejeté, de prendre en compte tous les débordements vécus dans tous les domaines, dans toutes les expériences, et ce, depuis notre enfance. Cela ne T’amènera à rien ! Tu sais parfaitement que les Humains vivent des choses au niveau de cette conscience de masse où Ils se cherchent les Uns, les Autres, où Ils se nourrissent des Uns des Autres, où Ils s’accablent les Uns, les Autres, et où Ils ne veulent pas se voir dans leur réalité, une réalité qui fait jour maintenant, que Nous Vous révélons, que Nous Vous amenons à ressentir et à décider de vivre.

Alors cesse de Te poser des questions, permets-Toi d’Être ! : - « Quel que soit ce qui M’est dit, Je décide d’être Moi dans l’instant présent et de Me permettre de ressentir ce que « Je Suis » et de le vivre en étant Moi simplement, dans mon état naturel, dans ma joie de vivre, dans l’instant présent. Je cesse de tout amalgamer. Je cesse de comprendre en tout ce qui est dit, et même dans ce que Amanayah pourrait exprimer, tout ce qui correspond à un passé où on M’a affligé de tout temps, quoi que J’ai pu être, quoi que J’ai pu vivre au fil du temps, de mon enfance à ce jour. »…

Cesse de Te chercher au travers de tout ce qui est dit, mais de décider enfin d’être Toi en ton Cœur et de lâcher tous les impondérables, de lâcher tout ce que Je crois que l’on M’afflige : - « Il est temps que Je M’accueille, c’est-à-dire : Je ne suis pas cet Humain affligé, Je suis une Emanescence Divine à qui Je permets d’Être pleinement ici présente en Moi. »…

Alors mes Amis, comment Vous sentez-Vous ?......... ça va Amanayah chérie ?......comme Je T’aime, comme Je Te prends dans mes bras, comme Je Te serre, comme Je T’enveloppe, comme Je T’encense…

-  Raoul  : Waouhhhhh !

- Amanayah : Je T’aime !

-  Yosuel  : Toi mon Ami Navoael , Tu n’as rien à dire !

-  Amanayah  : Na, na na nanère…

-  Yosuel  : Elle ne T’appartient pas et Elle n’est pas ce à quoi Tu dois T’accrocher !

-  Navoael  : Oui, oui, oui !

-  Yosuel  : Vis ce que Tu Es et partage !

-  Navoael  : Je n’ai pas eu l’occasion de remercier Yosuel pour la grande intervention qu’Il a faite pour Moi et Je Le remercie du fond du Cœur !

-  Yosuel  : Mon intervention est aussi ton intervention ! N’oublie pas que c’est Toi-même qui Te parle au niveau de ton Emanescence Divine !

-  Navoael  : J’ai encore du mal à concevoir…

-  Yosuel  : Ne cherche pas, sois-Toi avec Toi !

-  Navoael  : Oui !

-  Yosuel  : Alors ma chère Amanayah , où en es-Tu ?

-  Amanayah  : C’est une très bonne question…et Je Te remercie de Me l’avoir posé ! Où J’en suis ?...il y a des hauts, il y a des bas…

-  Yosuel  : Et quand il y a des hauts, comment Te sens-Tu ?

-  Amanayah  : Ah, Je suis très heureuse !

-  Yosuel  : Qu’est-ce qui fait que Tu n’y restes pas ?

-  Amanayah  : C’est le retour dans l’Humain, Je tombe dans l’Humain, J’oublie « Qui Je Suis » dans ces moments-là…

-  Yosuel  : Cet Humain, Il Te dit quoi ?

-  Yaweh  : Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous, on ressent !

-  Amanayah  : Cet Humain est souvent dans le jugement…enfin bien souvent !

-  Yosuel  : Pourquoi as-Tu besoin de ce jugement, de ce jeu de jugement…qu’est-ce qu’il T’apporte ?

-  Amanayah  : Il M’enquiquine profondément ce jeu-là ! Mais c’est mon corps qui Me dit, qui Me montre que Je viens de Me juger en fait. A ce moment-là, Je Me mets à chauffer, et parce que Je chauffe, Je regarde et Je conscientise que Je viens de Me juger, mais c’est en une fraction de seconde et Je n’en prends pas conscience, et c’est mon corps qui Me le dit en fait !

-  Yosuel  : Pourquoi tombes-Tu dans le jugement de Toi-même ?

-  Amanayah  : Ce sont des conditionnements du passé qui s’expriment auxquels Je donne encore du crédit…

-  Yosuel  : Qu’est-ce qu’il T’amène de plus, si Je puis M’exprimer ainsi, que lorsque Tu es Toi dans ta joie ? Qu’est-ce qu’il T’amène de plus, et encore, Je le dis si Je puis M’exprimer ainsi ?

-  Amanayah  : En tous les cas, ils ne M’amènent pas de joie, ça c’est sûr !...du mécontentement… Je ne sais pas !

-  Yosuel  : Alors mon Amie, Je ne vais pas Te laisser chercher plus longtemps…

-  Amanayah  : Oui, merci !

-  Yosuel  : Tu as un grand besoin d’aller à l’encontre de ce que Tu commences à percevoir dans un ressenti subtil de ce que Tu Es en réalité. C’est comme si : - « Je suis quelque chose de puissant, de beau, de grandiose… Mon Dieu, que va-t-il M’arriver si Je le vis pleinement et en totalité ? Cela ne correspond pas à ce que J’avais l’habitude de vivre en jouant dans les jeux du jugement, de la critique, de la médisance, de la négation de Soi qui sont des jeux avec lesquels on peut tourbillonner avec tous les Êtres en se nourrissant d’Eux au travers de ce qu’Ils sont, de ce qu’Ils émettent, de ce qu’Ils vivent, et si Je M’y impliquais dedans c’était une façon de vivre, d’exister. Et là, ce que Je perçois parfois de si profond, est-ce que cela ne va pas M’extirper de tout un monde dans lequel J’ai vécu, qui ne Me correspond pas mais auquel Je suis habituée. Alors pour ne pas ressentir un peu plus cette Puissance, Je Me mets à jouer le jeu du jugement pour ne pas Me voir dans ma grandiosité et lâcher tous les jeux Humains. »…

C’est là où Tu en es, c’est là où beaucoup d’Êtres freinent des deux pieds, parce que cela fait peur… : - « Parce que cela ne correspond pas à ce que vivent les Êtres dans ce monde et J’ai peur de M’en détacher, J’ai peur de passer à autre chose, J’ai peur de Me connaître dans ma grandiosité. »…et en même temps il y a une partie de Toi qui sait que Tu ne peux plus faire marche arrière et que Tu ne pourras plus vivre de cette façon-là. Alors Tu tergiverses, alors Tu joues encore un peu… : - « Cela M’arrange. »…

-  Raoul  : Je Me retrouve !

-  Yosuel  : Mon Ami, re-trouve-Toi- Toi, en Toi, en ressentant…

-  Raoul  : C’est ce que Je fais… Je n’en suis pas à son niveau, mais c’est ce que Je fais…

-  Yosuel  : Il n’y a pas de niveau de comparaison, Chacun en est là où Il en est, et Je rajouterai que dans ce cheminement, Vous êtes Tous dans des consciences différentes qui correspondent Chacun à ce que Vous êtes venus faire sur cette Terre. Toutes les Consciences œuvrent au niveau de l’Amour et de la Lumière, mais toutes les Consciences ne sont pas dans les mêmes consciences, mais Nous en reparlerons le moment venu.

Mon Amie (à Amanayah ) cesse de vouloir Te freiner des deux pieds, accueille-Toi, accueille-Toi dans ta beauté, dans ta grandiosité et ne cherche pas à travers ce cher Navoael ce que Tu pourrais projeter pour Te garder dans un inconditionnel refus d’aller totalement en Toi dans ta Lumière. Alors n’en fait pas ombrage : - « Je M’accueille, J’accepte là où J’en suis, c’est bien d’en prendre conscience, Je sais que Nous aurons pas mal de trébuchements, mais au fond de Moi J’ai la volonté de toujours Me relever et d’aller de l’avant. »…

Mes Amis, Vous avez compris bien des choses, Vous Vous êtes parfois permis de les ressentir à d’autres niveaux, parfois cela reste mental, mais accordez-Vous de ne pas Vous y arrêter, de cheminer, et chaque fois que Vous serez prêts, Vous serez amenés à ressentir ce que Vous Vous avez de la difficulté à dépasser et dans ces ressentis et uniquement dans ces ressentis, Vous saurez que cela est déjà dépassé, que Vous n’avez plus à y revenir et que Vous n’avez plus à le vivre.

Ce fut une joie pour Moi d’animer cette première partie de session, accueillez-Vous, soyez-Vous dans la joie, soyez-Vous dans l’instant présent, et Je Vous retrouve tout de suite après votre pause goûter. Et il en est ainsi !

-  Tous  : Namasté Yosuel  !

************* Pause Goûter************

2ème Partie  :

-  Yaweh  : Vous Vous laissez aller …… Vous êtes Vous, en Vous, sans penser, sans aucune interférence du mental et de la personnalité humaine……

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes …….et Nous expirons très, très lentement……… Présence à Soi………

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes …..et Nous expirons très, très lentement……… Être Soi, en Soi, en son espace, dans l’instant présent…….....

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes …et Nous expirons très, très lentement……… « Je Suis »…… Conscience d’Être, Être simplement…… Présence en Soi………

…..Pause………

-  Yosuel  : Alors mes Amis, Je Vous retrouve.

-  Tous  : Namasté !

-  Yosuel  : Vous êtes Tous dans une certaine conscience d’Être, il y a encore des choses qui Vous perturbent, il y a encore des choses que Vous n’arrivez pas à vivre en étant pleinement Vous. Alors Je sais que le chemin demande du temps, du temps pour Vous re-trouver, pour lâcher tout ce que Vous avez vécu, pour décider d’être pleinement Vous, et en cela il y a des impondérables, des impondérables par rapport à la vie elle-même, des impondérables par rapport à ce que Vous retenez, des impondérables par rapport à la peur d’Être, des impondérables par rapport à Vous voir autrement, et surtout d’accepter que Vous n’êtes pas ce que Vous avez cru être, et qu’est-ce que Vous avez cru être ? Un Humain qui se devait d’être conforme à ce que ce monde est, à tout ce que l’on Vous a instruit, à une forme de dépendance par rapport à la société, surtout par rapport aux Autres.

Vous avez cru que Vous étiez des Êtres qui deviez cheminer au mieux en venant sur cette Terre, en ayant conscience que Vous naissiez, que Vous grandissiez, que Vous devez Vous impliquer dans ce que l’on attend de Vous pour nourrir cette société, pour nourrir Ceux qui Vous gèrent, pour nourrir les Autres, pour Vous confondre dans les Autres, pour être exactement à ce que l’on attend de Vous, cheminer dans un travail laborieux dans lequel on Vous pompe au maximum, cheminer vers une certaine retraite, un vieillissement assuré et une mort inexorable. Voilà ce que Vous avez cru être !

Et puis maintenant Nous Vous disons les choses autrement. Nous Vous disons, et c’est une vérité : Vous quitterez ce plan, mais pas par une mort inexorable, par une transition d’une vie à une autre, vers d’autres expériences, vers une autre réalité, mais Vous pouvez être amenés à concevoir les choses différemment si c’est votre choix, à concevoir que Vous êtes autre chose qu’un Humain limité, hypnotisé par la conscience de masse. Nous Vous disons que Vous êtes une Emanescence Divine et que Vous pouvez vive cette vie en choisissant de la vivre comme Vous avez envie de la vivre et de créer votre réalité autrement que ce que l’on Vous a préétabli, de la vivre dans la joie, de la vivre en étant Vous, de la vivre dans la conscience d’Être, dans une grande joie intérieure.

Nous Vous réapprenons ce que Vous Êtes de toute éternité afin que Vous conceviez les choses différemment et que Vous ne Vous retourniez plus sur tout ce que Vous avez vécu, y compris cette vie et toutes vos vies passées, mais de les ramener dans l’instant présent afin d’en changer la vibration et de comprendre qu’elles ne sont pas ce que Vous Êtes, mais qu’elles ont été des expériences afin de comprendre ce qu’Est la Lumière au travers de l’ombre qui est aussi partie intégrante de la Lumière.

Nous Nous exprimons de plus en plus pour Vous faire comprendre, et surtout ressentir, que c’est un cheminement intérieur qui Vous amène au retour sur Soi dans la compréhension de ce que Vous Êtes en réalité et qui n’est en rien tout ce que Vous avez vécu, qui n’est en rien tout ce qui est cette 3D, qui n’est en rien les souffrances passées, qui n’est en rien la négation de Soi, qui n’est en rien la recherche de Soi à travers les Autres.

Vous êtes dans une phase d’évolution, celle qui Vous propulse dans la pleine conscience de ce que Vous Êtes, dans la pleine conscience que tout peut être transcendé, et de pouvoir Vous re-trouver dans l’éternité de toute éternité où Vous pouvez moduler chaque instant en vivant pleinement ce que Vous avez envie de vivre. Alors bien sûr, cela demande du temps, parce que Vous avez vécu tant de choses qui Vous rappellent inlassablement dans tous ces contextes de vie, dans tout ce contexte de 3ème dimension, à Vous de décider de ne plus Vous identifier à cet Humain limité, mais de concevoir que Vous êtes bien autre chose qui peut Vous amener à vivre une vie au-delà de toutes conceptions humaines, au-delà de toutes les particularités que l’Humain est amené à vivre dans tous les contextes possibles et inimaginables de ce qu’est cet hologramme de 3ème dimension.

Alors les Amis, pouvez-Vous Vous permettre de ressentir que Vous êtes bien autre chose que ce que Vous avez cru être……et qu’il Vous faut graduer, graduation après graduation, afin de traverser toutes les strates dans lesquelles Vous avez œuvré et qui ne sont pas ce que Vous Êtes. Ne Vous démoralisez pas, ne Vous découragez pas, car à l’instant même où Vous acceptez que Vous êtes bien autre chose que cette Humain limité, même si votre chemin doit durer un certain temps jusqu’à l’intégration totale de tout ce que Vous avez expérimenté, Vous pouvez décider dès maintenant de vivre autre chose et autrement et de ressentir cette Puissance en Vous qui Vous permet de dépasser chaque instant où Vous n’êtes pas Vous-mêmes.

Permettez-le…… Permettez-Vous d’Être…… Permettez-Vous de concevoir les choses différemment….. Permettez-Vous enfin de vivre pour Vous…… Permettez-Vous d’aller au-delà de tout ce qui émerge et qui Vous revient, pas pour que Vous vivez des désagréments ou des souffrances morales et physiques, mais bien pour ressentir et comprendre ce qui Vous a géré, ce qui n’est pas Vous, ce qui ne doit plus Vous empêcher d’être Vous en conscience….. Acceptez que tout ce qui émerge peut être transcendé en l’instant et Vous re-trouver toujours en l’instant en Vous-mêmes, en conscience que Vous êtes autre chose que cet Humain limité……

Il Vous faut le percevoir pour comprendre que Vous n’avez plus rien à subir, et que Vous pouvez dès maintenant vivre autre chose, autrement, mais sans Vous laisser aspirer par ce qui émerge et par toutes les distractions extérieures, par toutes les énergies qui circulent, qui Vous traversent. Ne Vous démoralisez pas, Vous savez que Vous ne pouvez qu’aller vers un mieux toujours de plus en plus mieux, et encore toujours toujours de plus en plus mieux ! Ne Vous attachez plus à ce qui se passe, ne Vous retournez plus sur votre passé, mais soyez pleinement Vous en l’instant. Et il fallait que cela soit redit !

Vous Vous laissez très vite déborder par Ceux que Vous côtoyez et par tout Ceux qui émanent leur façon d’être dans l’Humain limité, leur façon d’être dans les peurs, leur façon d’être dans le conformisme, leur façon d’être dans l’abnégation d’Eux-mêmes. Alors bien sûr, il y a des Êtres qui vivent bien plus en conscience, même s’Ils ne sont pas conscients de « Qui Ils Sont », mais qui ont à cœur de changer leur mode de vie, de changer ce qui est établi, et surtout de comprendre ce qu’il se passe et de participer au changement. Il y a une grande différence entre Ceux qui sont complètement pris dans le tourbillon de la conscience de masse, et Ceux qui aspirent au changement en étant bien plus conscients d’une réalité qui peut être vécue différemment, et il y a Vous, les Êtres éveillés qui aspirez à vivre une autre réalité.

Alors mes Amis, que croyez Vous être véritablement ? Ne cherchez pas, permettez-Vous de ressentir……..

…..Pause…..

Mon Amie Linéah , peux-Tu Nous répondre ?

-  Yaweh  : Et Je Vous rappelle que Vous faites Tous la même chose en Vous…….

-  Linéah  : Qu’est-ce que Je crois Être ?

-  Yosuel  : Exactement ! Ressens-le, ne cherche pas !

-  Linéah  : Un Être lumineux de source Divine qui a ce passage incarné nécessaire pour continuer à transformer, à transformer les vécus plus ou moins difficiles avant de retourner vers un Soi définitif, vers la Source définitivement…

-  Yosuel  : Alors on Amie, Je vais M’exprimer, et ressens-le…… Ne cherche pas des compréhensions à travers des mots, ressens…… Ressens en Toi-même, en ta Profondeur… : - « Je suis une Emanescence Divine. Je ne suis en rien cet Humain, et en même temps Je fais l’expérience de ce que « Je Suis » au travers de cet Humain. Je suis ici dans un corps Humain avec une conscience humaine. J’accepte maintenant de permettre à mon Emanescence Divine d’être présente ici dans ce corps en incarnation. Je sais maintenant qu’en étant Moi, dans l’instant présent, simplement en étant Moi, en ma Présence, dans l’instant présent, en étant Moi naturelle, sans ne plus Me chercher dans quoi que ce soit, sans ne plus Me retourner sur mon passé et mes vies antérieures, en étant pleinement Moi, dans l’instant présent, Je laisse en totalité mon Emanescence Divine qui est partie intégrante de « La Source » et donc tous Ceux de « La Source », pouvoir être présent ici et M’insuffler ce que Je suis à même de vivre en tant qu’Emanescence Divine qui a à cœur de créer une autre réalité que celle que J’ai vécue en tant que conscience humaine limitée. J’accepte que c’est ainsi….que Je vais pouvoir vivre pleinement cette vie en ressentant en Moi, dans la Lumière, ce que J’ai à cœur de vivre à chaque instant en étant dans la joie à chaque instant, tout en laissant ce que « Je Suis » s’exprimer à travers ma conscience humaine. Je vis cette réalité terrestre dans ce que J’ai à cœur d’expérimenter, de vivre pour Moi, mais Je ne Me laisse plus influencer par un mental exigent, contrôlant, qui ne veut pas que mon Emanescence Divine puisse créer ma réalité sans que lui ait son mot à dire. »…

Il Vous faut prendre conscience maintenant que c’est en étant Vous, simplement Être, que Vous pourrez, sans aucune interférence quelle qu’elle soit, permettre que votre réalité puisse être vécue différemment dans l’impulsion-même de ce qui Vous correspond, dans l’impulsion-même de l’expansion de toute « la Création » qui veut amener dans cette réalité une autre façon d’être, une autre façon de vivre, une autre perception de ce que les Humains ont cru qu’était la vie, la créativité, la façon d’être, et surtout la Puissance de la Lumière.

Ne cherchez pas à savoir ce que cela veut dire, car Vous avez la connaissance en Vous, laissez-la s’exprimer, et tout ce qui Vous interfère dépassez-le, ne le laissez pas Vous gérer, ne le laissez pas Vous emmener dans des limbes, ne Vous laissez pas agripper par des énergies qui ne sont pas ce que Vous Êtes, qui ne sont pas ce dans quoi Vous devez Vous impliquer. N’ayez pas peur de ce que Vous Êtes en réalité, et faites le choix conscience de vivre cette vie maintenant comme Vous avez à cœur de la vivre, sans ne plus rien émettre au niveau de votre mental limité, mais de tout lâcher et de laisser « la Source » s’exprimer à travers Vous.

Il fallait que cela soit dit, c’est un bon début, Vous y arrivez petit à petit, ne Vous prenez pas la tête avec ce que Nous Vous disons, mais octroyez-Vous le droit d’être Vous, naturels, en l’instant présent, sans ne plus rentrer dans aucun conditionnement, sans ne plus Vous jouer à Vous-mêmes, sans ne plus Vous chercher dans tout ce que Vous avez vécu, mais d’être conscients d’être Vous en l’instant présent. C’est dans le présent que tout se passe. N’est-ce pas mon cher Ami Navoael  !

Dans le présent… Dans le présent, il n’y a pas d’Enfant affligé… Dans le présent il n’y a pas l’Être rejeté et qui se rejette… Dans le présent, il n’y a pas l’Humain conditionné qui se veut inférieur et qui se croit fustigé à chaque instant… Dans l’instant présent il y a la Source infinie de ce que Tu Es en réalité. Alors lâche tous tes impondérables et ne Te cherche plus dans le passé : - « Je suis Moi, pleinement Moi, dans l’instant présent, sans ne plus souffrir de quoi que ce soit. Je baigne dans la Lumière qui ne comprend pas tout ce qui se joue au niveau de l’Humain de cette 3ème dimension. »…

La Lumière est Amour, Elle est joie permanente, Elle est source de créativité, Elle est source d’expansion, Elle est source de la pleine Conscience de ce qu’est sa propre Puissance. Alors ne Te joue plus à Toi-même et décide d’être ce que Tu Es en T’amusant à chaque instant, sans ne plus Te retourner sur ce que Tu n’es pas et que Tu cherches encore. Et il en est ainsi !

Mes Amis, Je Vous salue, ce fut une joie et un honneur pour Moi d’avoir animé cette session qui Vous a remis les pendules à l’heure, qui Vous a permis de ressentir, chacun à son niveau ce qui est une vérité dans laquelle Vous devez ressentir ce que maintenant Vous êtes à même de Vous permettre de vivre, sans ne plus Vous jouer à Vous-mêmes. Je Vous retrouverai très bientôt, surtout ne rentrez pas dans la déconcertation et acceptez enfin de Vous voir autrement. Acceptez que Vous cheminez Acceptez que les choses se modulent en Vous, et acceptez de vivre enfin pour Vous sans ne plus avoir peur de ce que Vous Êtes. Et il en est ainsi les Amis !

Je Vous aime, Je Vous enveloppe de tout mon Amour et Je Vous dis à une prochaine fois ! Et il en est ainsi !

-  Tous  : Merci - Namasté Yosuel  !

-  Yaweh  : Namasté Yosuel  !

Laissez-Vous aller…… Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience ….. Présence à Soi, détente… Être, Être simplement…..

….. Pause….…

-  Archange Avinarael  : Mes Amis, Je Vous salue, Je suis ce que Je Suis, l’Archange Avinarael , Je Vous salue et c’est une joie pour Moi de Vous dire Oh Be Ahn à Vous !

-  Tous  : Oh Be Ahn !

-  Archange Avinarael  : Vous êtes dans une configuration où Vous êtes confrontés à bien des choses, où Vous êtes dans une demande de réalisation, où Vous êtes dans bien des perturbations, et même temps il y a une volonté de vivre autrement, une volonté de Vous voir dans ce que Vous Êtes, une volonté de percevoir les choses à d’autres niveaux, et une volonté de vivre enfin pour Vous.

Vous êtes accompagnés, Nous sommes très nombreux de notre côté à Vous accompagner. Ne doutez pas de Vous, ne doutez pas à chaque instant lorsqu’il y a une émergence qui Vous affecte d’une certaine façon. Laissez-Vous Être, ne rentrez dans aucune émergence, ne Vous faites pas de soucis pour ce qui se passe, ne Vous faites pas de soucis quant à ce que Vous percevez, mais acceptez d’aller toujours de l’avant, acceptez que Vous pouvez Vous rencontrer à tout moment, sans ne plus Vous quitter, en Vous accueillant, en accueillant ce que Vous Êtes en réalité, en accueillant votre Emanescence Divine, en accueillant la Puissance de la Lumière sans ne plus Vous soucier de tout ce qui se joue, sans ne plus Vous soucier de tout ce qui s’en vient, mais réellement Vous permettre d’Être, réellement de Vous accueillir, réellement d’accepter que Vous pouvez vivre autre chose que tout ce qui se trame, que tout ce qui se joue encore et qui va perdurer un bon certain temps au niveau de cette planète.

N’ayez pas peur de Vous découvrir, n’ayez pas peur d’aller au-delà de tout ce que Vous avez vécu, mais octroyez-Vous le droit d’Être, vivez pleinement votre réalité, mais en en changeant tous les paradigmes, en en changeant toutes les émissions émises lors de votre long parcours au niveau de cette densité et de la dualité vécue dans tous les paramètres possibles et inimaginables que Vous Vous êtes permis d’expérimenter. Vous n’êtes pas ces expériences, Vous êtes une Emulsion de la pleine Lumière, et en cela Vous pouvez Vous permettre de vivre bien autre chose, tout en graduant pour dépasser toutes vos expériences.

J e suis l’Archange de la Conciliation et Je Me présente à Vous pour Vous dire combien Je suis présent, combien Je suis là, combien les choses peuvent trouver leur équilibre si Vous ne Vous attardez pas à tous les conflits, à toutes les situations conflictuelles, à tout ce qui se joue, à tout ce que Vous pouvez être confrontés, mais vraiment de décider : - « Je Suis et Je le vis… Je Suis et Je Me permets d’Être… Je Suis et Je M’accueille… Je Suis et Je vis maintenant ce que Je Suis. »…

Permettez-Vous de le ressentir……….

Permettez-Vous de lâcher tout à l’instant même……….

Permettez-Vous d’être Vous, en Vous, sans penser………..

……..Pause……

Moi l’Archange de la Conciliation , Je Vous insuffle un certain rééquilibrage dans certaines de vos parties si Vous Vous permettez d’Être et d’accueillir… : - « Je Suis et Je l’accepte… Je Suis et Je vais au-delà de tout ce que J’ai vécu… Je Suis et Je M’accueille dans la joie… Je Suis et Je ne Me défie en rien… Je Suis et Je M’accueille… Je Suis et Je vais au-delà de tous mes impondérables… Je Suis et Je vis enfin ma conscience d’Être. »…

En cela mes Amis Je Vous adombre de toute ma Puissance, de la Lumière que Je Suis……….

Je suis Vous, n’en doutez pas ! Je suis Vous le Conciliateur qui s’avance parce que Vous êtes prêts à accepter cette conciliation qui Vous permet d’équilibrer bien des choses qui Vous empêchent de passer à la graduation suivante. Ne cherchez pas, permettez-Vous d’Être… : - « « Je Suis », et Je Me permets maintenant de le vivre. »… Et il en est ainsi mes Amis.

Je Vous dis bonne soirée, ne retombez pas dans le jeu mental, permettez-Vous d’être en l’instant, amusez-Vous, soyez dans la joie, soyez le Vous Divin et le Vous Humain dans une grandiose réalisation dans la pleine Lumière que Vous Êtes. Et c’est ainsi, et Je Vous laisse. Bonne soirée et à une prochaine fois !

-  Tous  : Merci - Namasté !

-  Yaweh  : Namasté Avinarael  !

 => Musique de fin de session : Ghorghes ZAMPHIR - n° 1 – The Best Sound Of Silence (Le meilleur de « L’appel du silence »)

**********

Transcription : MaAna  Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la retranscription de cette session n° 14 à Mirabel et Blacons du 14/01/2017.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yaweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi