Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions animées par les Elohim Yosuel et (...) > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 29/04/2018 à Mirabel et Blacons

jeudi 31 mai 2018, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Dimanche 29/04/2018

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Yaweh


— > Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yaweh  : Ha Lhy Ah à Vous les Amis !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yaweh  !

-  Yaweh  : Quelle joie de se retrouver pour cette session questions/réponses. Vous êtes prêts à aller au-delà de ce qui Vous empêche encore d’être Vous ?

Vous Vous détendez, Vous êtes Vous, en Vous, présence, sans penser, sans mental……….

……....Pause………

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ….et Nous expirons très, très lentement……. Présence à Soi………...

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ..…et Nous expirons très, très lentement…….… Présence ici, en Soi, en son espace………

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ..…et Nous expirons très, très lentement……. Présence dans la Joie……

…….Intermède avec une araignée……..

Détente totale………

……....Pause………

-  Yosuel  : Mes Amis, Vous avez fini ? Je peux enfin M’exprimer ? Laissez donc ces petites bêtes qui piquent, qui mordent, Vous ne Vous les attirerez que si Vous avez quelque chose à comprendre et à dépasser… Alors mes chers Amis, Je suis ce que « Je Suis » votre Ami Yosuel , Yosuel qui Vous aime…

-  Elimayah  : Ha Lhy Ah à Toi !

-  Yosuel  : Je T’honore mon Amie ! …votre Ami qui a à cœur de Vous emmener là où Vous voulez aller, et encore c’est une façon de dire les choses, parce qu’en réalité Vous avez toujours été là où Vous voulez aller. C’est une sacrée subtilité, mais elle comporte bien d’autres subtilités quant à la réalisation du Maître que Vous Êtes, mais Nous Vous le ferons découvrir petit à petit, mais ne Vous en faites pas pour ce que Vous êtes en l’instant. Le plus important est que Vous cheminiez pour ne plus être pris à partie par des tas de conjonctures qui Vous tirent dans l’attraction terrestre. C’est ça le plus important, le reste, laissez aller. Ne Vous focalisez pas sur le fait de vouloir absolument être le Maître que Vous aimeriez Être. Vous êtes tous des Maîtres et aucun Être n’est supérieur à un Autre. Il faut que cela soit ressenti, afin que Chacun, Chacune, enfin accepte de cheminer en Lui, sans se chercher outre mesure. Et il fallait que cela soit redit.

La découverte de Soi-même est quelque chose de grandiose, mais qui demande un courage à aller au-delà de toutes retenues, de tous paramètres, de toutes conjonctions qui n’est pas en phase avec ce que Vous Êtes. Vous ne pouvez pas aller plus vite que ce que Vous êtes à même de ressentir ce que Vous Êtes à différents niveaux. Cela Vous amènerait plus dans la déconcertation et les frustrations.

Soyez-Vous dans la joie, soyez-Vous en l’instant présent, soyez-Vous en Vous dans votre découverte, dans l’harmonie, dans la paix intérieure, soyez-Vous dans ce que Vous Vous permettez de ressentir de ce qu’est l’Amour de Soi-même, de la joie de vivre à chaque instant, et de Vous permettre de ressentir ce que Nous Vous insufflons. Lâchez tout le reste, cela va Vous amener à des contraintes, à des recherches et Vous mettrez beaucoup plus de temps dans votre réalisation, que si Vous lâchez tout……. Vous êtes dans la joie et l’euphorie de l’instant présent, dans la découverte de ce que Vous Vous permettez de ressentir que Nous Vous insufflons. Et il fallait que cela soit redit. Et il en est ainsi !

Donc, Je M’apprête à répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Et il en est ainsi !

-  Yaweh  : Une question ?

-  Elimayah  : Je suis très touchée par ce qui vient d’être dit, ça a généré une grosse émotion, car c’est en plein dans le mille de la question que J’ai à poser. C’est une question un peu mélangée… J’avance pas mal à l’instinct, à l’intuition aussi, et depuis hier Je Me sens vraiment…Je pensais que ça allait être moins fluide que ça. J’étais vraiment fatiguée hier et J’ai bien entendu Elayeh … Je Me sens en connexion dans ce qu’Il M’a transmis, et d’ailleurs J’ai ressenti une belle vibration dans mon corps qui vibrait au début de la session, et voilà, du coup, J’ai des pensées qui viennent un peu se confondre dans le fait que Je ne suis pas quelqu’un qui lit énormément, que Je M’endors en lisant ou réécoutant les sessions, et du coup, Je pense que l’émotion qui est venue, c’est comme un reste d’être une mauvaise élève, parce que J’étais dans la lune…Voilà, c’est juste ça que J’ai ressenti, et en même temps Je Me célèbre parce que Je suis plutôt une poète, et voilà. Donc même dans l’organisation de mon voyage, il y a mon mental qui vient Me dire : mais oui, mais il faut que Tu rennes des billets. Et Je lui dis : mais attend, ce n’est pas encore prêt, c’est Ok pour Moi, ça va. Voilà, donc J’étais un peu dans ces sentiments mélangés. Donc voilà, Je ne sais pas si J’ai posé une question…

-  Yaweh  : Donc laisse-Toi aller, ressens, lâche le mental, ne cherche pas à comprendre, mais ressens dans ta profondeur……...et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Elimayah  : Merci !

-  Yosuel  : mon Amie, Tu as ressenti bien des choses en Toi, Tu as été bousculée. Il y a eu l’apprentissage : - « Qu’est-ce que Je suis, où est ma voie, qu’est-ce que Je peux faire ? »…et Tu n’as pas à culpabiliser ou à Te sentir une mauvaise élève si Tu n’arrives pas à suivre ce que Nous émettons. Je Te dirai simplement : il arrive un moment, et c’est valable pour Vous Tous, où il y a une telle incompréhension, un tel besoin d’Être que cela Vous confond dans des délibérations intérieures mentales, et cela Vous amène, et Je le dis, à une très grande fatigue, à un épuisement. Cela est un passage, n’en prenez pas ombrage, ne culpabilisez pas, ne croyez pas que Vous n’y arriverez pas, que votre corps ne suis pas. Il faut parfois lâcher bien des choses dont Vous n’êtes pas conscients, dont Vous ne voyez pas ce qui se passe. Cela Vous bouscule, et en même temps c’est ainsi que Vous Vous découvrez, c’est ainsi que Vous dépassez bien des choses, et surtout que Vous pouvez ressentir là où Vous en êtes, ce qu’il se passe, pourquoi ça se passe ainsi, et qu’est-ce que vous comptez faire.

Alors mon Amie, prends une profonde respiration ….. Lâche tout ce que Tu as imaginé…… Lâche tout ce que Tu as conçu……… Lâche toutes tes recherches……….. Lâche tout ce que Tu as cru Être…….. Lâche tout ce que Tu crois être ta voie……… Lâche tout, tout, tout……… Tu es Toi, en Toi, Présence…….. Tu es Toi, avec Toi… Tu es Toi dans cet espace où Tu peux décider maintenant et Je le dis : de Te re-trouver, non plus dans tout ce que Tu as cru, mais dans une autre forme qui va bien au-delà de tout ton cheminement qui était nécessaire.

Tu lâches tout……… Tu es dans une espèce de point……..Tu ne cherches rien de particulier, Tu as tout lâché……….et où maintenant Tu peux redémarrer à Te re-trouver dans ce que Tu Es en réalité………. Tout ce que Tu as fait jusqu’à présent T’a servi, maintenant Tu déblaies ton chemin, Tu Te re-trouves dans ce que Tu Es, sans peur cette fois-ci de contacter réellement ce que Tu Es………….. Et là mon Amie, que se passe-t-il en Toi ?………et c’est valable pour Vous Tous qui êtes ici ou qui liront ou entendront cette session………….. C’est le redémarrage à autre chose, en lâchant tout ce que Nous Vous avons appris pour Vous ouvrir maintenant à ce que Vous Êtes en réalité……... Mon Amie, que se passe-t-il en Toi ?

-  Elimayah  : C’est comme si J’étais dans ce point où Tu M’as invité et c’est comme si c’était l’intérieur d’une structure, comme une fleur…

-  Yosuel  : Lâche ça aussi…….. Tu y arrives, ne cherche rien, détente totale……..

-  Elimayah  : Je suis dans rien…

-  Yosuel  : …- « Je suis en Moi. »……. Laisse-Toi aller dans ce rien………….. Maintenant dans ce rien, permets-Toi d’Être…………. Dans ce rien, accueille-Toi……… : - « Dans ce rien, Je Me vois dans ma propre expansion….. Dans ce rien, Je M’accueille à nouveau……. Dans ce rien, Je ne cherche surtout rien….. Dans ce rien, « Je Suis » simplement. »……….. Maintenant que ressens-Tu ?

-  Elimayah  : Je ressens comme une barre dans mon front du côté gauche, et Je ne sais pas si c’est une résistance...

-  Yosuel  : Alors accepte une chose, descends en Toi…….ne cherche pas à aller dans un endroit spécifique, Tu descends dans ta Profondeur, sans rien chercher……. : - « Je suis de plus en plus en Moi et J’accepte que Je Me suis perdue d’une certaine façon, au point de Me barrer la voie à la fluidité du flux et du reflux de la pleine Puissance que « Je Suis ». Je dissous à l’instant même cette barre….elle était comme un frein à pouvoir réellement ressentir ce qui M’était insufflé au niveau de ma propre connexion à ce que « Je Suis » en réalité, « la Source » et les Maîtres . Je n’ai plus peur de cette connexion. »…qui en réalité est la pleine Mouvance de ce que Tu Es et qui n’arrivait pas à pouvoir s’exprimer pleinement dans ce flux et ce reflux où Elle pouvait avoir accès à ta conscience humaine : - « J’accepte cette pleine Mouvance que « Je Suis », et Je ne Me cherche plus au travers de ce que ma conscience humain veut M’imposer par le biais de certains ressentis qui ne sont pas ce que « Je Suis » en réalité. Je n’ai plus à Me fourvoyer dans des recherches, dans des chemins différents, dans des chemins furtifs, dans des chemins où Je Me crois en phase, parce qu’une partie de Moi n’a jamais accepté que Je puisse être réellement contactée, sollicitée pour développer toutes mes capacités dans ce que J’ai à cœur de faire, de vivre, d’exprimer et de mettre en place. »…

Tu as eu tellement peur de ne pas avoir ta place parmi les Humains qui pourraient Te solliciter et Te permettre de développer quelque chose de nouveau dont Ils n’attendent que tes capacités, que ta Puissance dans l’Amour et la Lumière que Tu Es. Tu ne l’as pas cru, Tu ne l’as pas accepté. Tu as cru qu’il Te fallait Te chercher à droite à gauche dans Ceux qui prônent un certain renouveau. Bien sûr Ils participent au changement de la Terre, mais ta réalité est toute autre.

Maintenant que Tu Te permets de T’ouvrir à ce que Tu Es en réalité, permets-Toi réellement de ressentir, non plus dans des fabulations émises par ta conscience humaine où Tu as cru ressentir des choses qui étaient ta voie. Permets-Toi maintenant, clairement, dans la grande clarté, dans la fluidité de ressentir ce qui Te correspond. Mets des choses en place pour Toi, non pas pour créer des choses spécifiques, mais pour T’établir, afin de Te permettre de ressentir ce qui T’est insufflé et de Te permettre d’ouvrir cette voie maintenant à Ceux qui auront à cœur que Tu Leur montres un grand développement dans le nouveau. Et il fallait que cela soit dit. Et il en est ainsi mon Amie !

Sois-Toi, accueille-Toi, sois en joie, ne culpabilise pas, ne laisse pas ton mental et ta personnalité humaine rentrer dans des jeux, mais glorifie-Toi : - « Je suis le Maître, Je suis Lumière, Je suis la Force et la Puissance de Créativité. Je M’honore pour toutes mes expériences, Je M’honore pour tout ce que Je Me suis amenée à ressentir et à comprendre ce que J’ai à dépasser. Je M’embrasse, Je M’accueille, Je M’ouvre et Je ne Me ferme plus maintenant à ce qui est réellement ma voie, ma Puissance en Moi, sans ne plus occulter d’aucune façons tout ce que J’ai eu peur de ressentir dans la pleine Puissance, sans permettre aux différentiels de ne pas Me permettre de ressentir ce qu’était réellement ma connexion. »…

Et il en est ainsi ma chère Amie ! Et Nous y reviendrons, et Je Te dis à très bientôt.

-  Elimayah  : Merci !

-  Yaweh  : Une autre question ?

-  Emaliah  : Ca fait deux, trois jours que Je Me suis frottée l’œil parce que J’avais l’impression d’avoir un petit gravier et Je Me suis abîmée tout l’œil, ça a fait une plaie et ça a même saigné, mais ce phénomène est déjà arrivé juste après la dernière session en début du mois, c’est arrivé dans la semaine. C’est l’œil gauche, et Je voudrai savoir ce qui se passe avec mon œil ?

-  Yaweh  : Donc laisse-Toi aller, ressens…..et Nous faisons Toutes la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu ressens de plus en plus une réalité qui Te contrarie, non pas que Tu ne veuilles pas Te réaliser, mais qui Te contrarie dans le sens où cela T’amène à voir les choses différemment. Cela T’amène à accepter que tout puisse être vécu autrement que ce que Tu as envisagé Toi que pouvait être vécues les choses selon la croyance de ce que Tu Es, selon la croyance de ce que Tu crois Être, et cela M’amène à Te dire, comme à Vous Tous : lâchez tout maintenant……permettez-Vous d’Être, comme Nous venons de Vous le faire ressentir. Permettez-Vous de Vous ouvrir à ce que Vous aviez en partie fermé pour ne pas aller de plain pied dans ce que Vous Êtes en réalité.

N’ayez pas peur de voir les changements, n’ayez pas peur que bien des choses vont être bousculées, n’ayez pas peur de remettre en question tout ce que Vous avez cru et mis en place, car si Vous Vous le permettez, si Vous êtes Vous en Vous, dans la joie, en Amour de Vous-mêmes, dans la pleine conception de ce que Nous Vous insufflons, alors Vous pourrez ressentir que tous les changements Vous sont bénéfiques, que tous les changements Vous amèneront une plus grande paix en Vous, à une plus grande modulance de tout ce que Vous pourrez vivre, et cela sera toujours dans la joie, l’émerveillement, la découverte, et surtout le ressenti profond de ce que Vous Êtes en réalité, et de comment Vous pouvez moduler toutes choses qui se présentent à Vous, sans ne plus rien contrôler, mais dans l’immense joie d’orchestrer tout ce qui se présente à Vous, tout en dansant avec Nous.

Accepte mon Amie, que Tu n’as plus à mettre un frein à ce que Tu ressens de plus en plus et qui va T’amener à voir les choses différemment. N’en aie pas peur, le monde ne va pas s’écrouler sous tes pieds, mais Tu vas pouvoir Te découvrir un peu plus dans ta grandiosité. Tu vas pouvoir orchestrer les choses avec joie, avec Amour, sans ne plus penser aux Autres, mais pour Toi. Le pourquoi « uniquement » Te dérange. Laisse ton Compagnon être ce qu’Il est, laisse ta Fille dans son cheminement, ouvre-Toi pleinement comme Nous venons de Vous le faire ressentir à cette connexion, à ce que Tu Es.

Permets-Toi de Te découvrir à bien d’autres niveaux et de concevoir que la vie peut être vécue différemment, tout en côtoyant tous Ceux que Vous affectionnez, mais sans ne plus faire de compromis en rapport à ces Êtres, sans ne plus agir en fonction d’Eux, mais uniquement en fonction du Maître que Vous Êtes. N’aie plus peur de voir les choses bouger pour Toi, n’aie plus peur de Te voir dans ta réalité, n’aie plus peur de ressentir ce que Nous T’insufflons, n’aie plus peur d’aller de l’avant, n’aie plus peur de voir comment les choses se modulent dans une toute autre configuration.

Cela était un passage des plus difficiles pour Vous Tous. Certains vont le passer et d’Autres ne le passeront jamais, car cette remise en question qui va Vous amener à vivre des choses absolument grandioses et merveilleuses, beaucoup ne sont pas prêts et en ont peur. Ne crois pas que ce soit un mode de vie ici sur cette Terre, eut égard à tout ce qui se passe et ce système. Et il fallait que cela soit précisé. Et il en est ainsi !

Permets-Toi de Te voir maintenant dans ce que Tu Es, permets-Toi de T’ouvrir à ce que Nous Sommes, et quand Je dis Nous, c’est Toi et Nous, tous les Maîtres , « La Source ». Et il en est ainsi mon Amie !

-  Emaliah  : Merci Yosuel  ! Je voudrai Te demander aussi… J’ai un autre symptôme qui est apparu il y a deux, trois jours où J’ai des sensations à l’intérieur de ma tête. C’est la pression sanguine, Je n’ai pas mal, mais Je sens que ça bouscule. Est-ce que c’est en relation aussi avec ce qui vient d’être dit ?

-  Yosuel  : C’est exactement la même chose mon Amie !

-  Emaliah  : Ok ! Merci.

-  Yosuel  : Lâche tout, vois-Toi dans la pleine Lumière et prends tes décisions, alors tout se rééquilibrera et Nous serons là pour T’amener ce rééquilibrage.

-  Yaweh  : Une autre question ?

-  Ohaweh  : C’est une question qui concerne les peurs, J’ai le sentiment que J’en ai encore pas mal. C’est par rapport à ce que J’ai vécu ce matin dans les bois, que Je Vous ai raconté à table où il y a eu ce Gardien de lieux sacrés avec sa lance qui est présent à Moi déjà depuis un certain temps et qui s’est dédoublé. Ils étaient une cinquantaine, une centaine autour de Moi et Ils ont Tous lancé les lances, Tous en même temps et les lancent sont arrivées et se sont plantées autour de Moi, J’étais encerclée et à ce moment-là, J’ai ressenti une peur et le message était : - « le Maître que Tu Es ne doit pas avoir peur, notamment par rapport à ce que Tu auras à faire après. » En tous les cas, c’est le message que J’ai entendu !

-  Yaweh  : Permets-Toi de ressentir, et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, ma chérie Grand Maître Ohaweh  ! Tu n’as même pas de peurs, mais Tu n’arrives pas à ressentir ce que Tu Es dans la pleine Puissance de la Lumière que Tu Es ! Alors cela T’amène à croire des choses que ta conscience humaine Te sert. Si Tu Te permettais de ressentir ce que Tu Es, sans ne plus y mettre de freins, mais vraiment de ressentir la pleine Puissance que Tu Es, aucune peur de pourrait interférer.

Ces peurs sont simplement des modulations émises au niveau de l’Humain, alors que Tu peux simplement être Toi dans ce que Nous venons de Vous faire ressentir de ce que Vous Êtes et de comment Être, sans rien forcer, sans rien chercher, sans rien contrôler, c’est un état naturel. Alors Tu Te serais permis de ressentir que ces Êtres sont des Esprits de la Nature et qu’Ils étaient là pour Te donner une protection. Tu aurais ressenti combien Ils étaient Amour et qu’Ils T’attendaient et que leur geste n’était pas un geste intentionné de nuire, mais un geste que peu d’Humains, et Tu fais partie des rares Humains sur cette Planète qui peuvent bénéficier d’une protection qui maintenant est avérée et Te suivra partout. Honore-Les…honore-Toi….ressens la grande Mouvance entre Vous………tout en étant Chacun là où Il est, dans sa forme, dans le respect, sans qu’Aucun ne veuille interférer sur l’Un ou sur l’Autre. Échange dans le respect, échange dans une grande modulance, où Tu vas pouvoir maintenant œuvrer là où Tu iras à Hawaï, non pas avec le Groupe, mais là où Tu iras seule avec Elimahel , et rien ne pourra Vous arriver dans ce que Tu seras guidée à faire.

Cesse de Te poser des questions, car toutes les réponses sont en Toi. Ce que Je viens de Te dire, il Te suffisait simplement de Te permettre de ressentir que Nous puissions Te l’insuffler, mais c’est comme si Tu cherchais à savoir par l’extérieur quelque chose que Tu ne T’accordes pas encore pleinement à ressentir dans une communication pure et fluide. Et il en est ainsi mon Amie, il n’y a rien à rajouter !

-  Ohaweh  : Merci !

-  Yaweh  : Donc voilà, c’était une belle préparation de Gloire, d’Amour pour votre voyage à tous les deux !

-  Ohaweh  : Ca M’a un peu séchée pour les autres questions !… Je passe mon tour…

-  Yaweh  : Une autre question ?

-  Elimahel  : Alors voilà, les questions précédentes ont en partie répondu à des questions que Je voulais poser, mais J’ai remarqué qu’il y a beaucoup de choses qui changent et qui remuent ces derniers temps et en même temps c’est super, J’ai une conscience plus intense d’Être. Simplement J’ai aussi remarqué deux ou trois fois, cette putain de mélancolie noire qui revient, comme Tu disais, par rapport à ce monde et les choses qui se passent, et c’est un état d’être que Je ne veux plus vivre et pourtant ça M’a repris à vouloir presque remonter là-haut…

-  Yaweh  : Pour revenir et le dépasser !

-  Elimahel  : Ha zut ! Mais pourquoi ça revient ?

-  Yaweh  : Je vais laisser Yosuel s’exprimer. Je Te dirai que tant que Tu n’acquières pas cet état naturel, comme on vient de Nous le faire ressentir, il y a des choses qui se présentent à Nous subrepticement. C’est à Toi de ne pas rentrer dedans et de dire : - « Ce n’est pas ce que Je Suis, Je ne rentre plus dedans, Je ne M’y implique plus et Je le transcende en l’instant, dans la pure Lumière ! »… Fais appel au Maître de la Transcendance Yaweh , ou aux Archanges , ou à Métatron , mais transcende en l’instant. Ce n’est pas ce que Tu Es ! Et va au-delà, et à ce moment-là Tu prends une grande respiration .....Tu Te re-trouves Toi dans ce que Tu Es, et hop Tu fais une petite activité qui Te plaît qui Te change les idées. Donc, maintenant Je vais laisser Yosuel s’exprimer, ressens en Toi, sans mental, et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Ami, pour rajouter à ce que vient de dire Yaweh , ressens……… Tu as à cœur d’Être, Tu as à cœur de vivre ce que Tu Es, Tu as à cœur de ne plus T’impliquer dans tout ce qui se passe et de ne plus prendre en charge Qui que ce soit, mais il y a une très grosse culpabilité, c’est pour cela que Tu renoues avec cette mélancolie qui n’est plus ce que Tu Es, qui n’est plus ce que Tu dois contacter, ni donner d’importance : - « J’accepte enfin de tout lâcher, de lâcher tous les Êtres. Une fois de plus, Je ne suis pas le Sauveur du monde, Je n’ai pas de baguette magique pour transformer tous les Êtres et Leur apporter santé, richesse, bonheur, bien-être, abondance. »… Cela n’est pas possible ! Chaque Être doit décider de se re-trouver et de cheminer comme Vous l’avez fait, alors cette planète changera au fil du temps.

Tu ne dois plus culpabiliser d’aucunes façons pour toutes les misères, les horreurs, les souffrances des Autres. Plus Tu seras Toi, et cela Vous a déjà été dit, plus Tu seras en conscience de la Puissance que Tu Es, plus Tu œuvreras en Toi, pour Toi, plus Tu seras le Maître avéré, plus Tu rayonneras, et plus cette Terre changera. Bien des choses vont se passer, bien des remous vont encore s’effectuer, bien des souffrances vont être vécues, et bien des retours en masse vont avoir lieu. Il Vous faut rester Vous, dans la compassion, dans la Lumière, sans peurs, en conscience, dans la joie, en Amour de Vous-mêmes et de « Tout Ce Qui Est », d’être dans l’accompagnement, de rayonner, de Nous laisser œuvrer à travers Vous, de Nous laisser Vous insuffler ce que Vous êtes à même de ressentir pour expanser, exprimer votre Amour et votre Lumière, pour Nous permettre d’exprimer à travers Vous toutes modulances permettant d’alléger bien des énergies.

Vous l’avez compris maintenant, c’est à travers Vous que Nous pouvons œuvrer, et non directement comme Vous le croyez ! Je M’expliquerai en ce sens le moment venu, car beaucoup ressentent ce que cela veut dire, mais beaucoup ne le comprennent pas. Ce n’est pas le moment, lorsque Vous serez prêts, Je M’exprimerai en ce sens, alors les choses pourront être ressenties à bien d’autres niveaux, que le ressenti mental et il en est ainsi.

Sois-Toi, permets-Toi maintenant d’être le Maître que Tu Es, de vivre pour Toi, expanse ton Amour et ta Lumière à tous les Êtres, et laisse-Les être, et Nous œuvrons à travers Toi. Et il en est ainsi !

-  Yaweh  : Une autre question ?

-  Amalanayah  : Je sens ces derniers temps que J’ai beaucoup travaillé…en tous les cas, de dépasser le fait…les questionnements concernant ce que J’appellerai mon espace vital, mon besoin de liberté par rapport à la présence des Autres autour de Moi. Je pense que J’ai quand même pas mal progressé par rapport à ça, mais J’ai encore un gros problème par rapport à ce point précis avec mon Fils, et ça Me ramène là depuis ce week-end à… ( Amalanayah est émue)……..

-  Yaweh  : Exprime-le… exprime-le… Laisse émerger et exprime-le afin de Te permettre de le dépasser en Amour de Toi-même……...

-  Amalanayah  : Ca Me paraît débile à la fois de penser à des trucs pareils… Ca Me ramène ce problème avec mon Fils à penser que J’ai à partager mon espace vital… Je ne peux pas…

-  Yaweh  : Permets-Toi de l’exprimer, permets-Toi…ne l’exprime pas au niveau du mental, permets-Toi de l’exprimer en étant dans le Cœur, dans la Lumière.

-  Amalanayah  : D’être avec ma Jumelle pendant la grossesse, et c’est vrai que quand Nous sommes nées, Elle était pratiquement étouffée, et Je Me dis : - « Est-ce que J’ai besoin… Je suis prête à tout pour garder cet espace vital. »… Ca Me traverse ce Week-end, et c’est débile…

-  Yaweh  : Non, non, non, ne pense pas que ce soit débile, c’est quelque chose qui est latent, c’est quelque chose qui T’empêche d’être Toi et d’être dans une très grande liberté, fluidité, donc il vaut mieux que ça sorte et que ce soit bien ressenti. Donc permets-Toi de ressentir, surtout pas de mental… Tu es Toi, en Toi, dans ta Lumière… Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

-  Yosuel  : Mon Amie, c’est quelque chose qui T’a taraudé toute ta vie. Tu n’as plus à culpabiliser de quoi que ce soit…

-  Yaweh  : Juste avant qu’Il continu de s’exprimer, pour ressentir ce qu’Il Me transmet, c’est que quand Vous êtes nées, Vous étiez deux, et il y en a-t-il Une qui est décédée ?

-  Amalanayah  : Non, Elle n’était pas décédée, mais presque étouffée.

-  Yaweh  : Donc Elle est toujours vivante !

-  Amalanayah  : Depuis, Elle est morte, mais Elle est née vivante…

-  Yaweh  : Elle était vivante et a vécu sa vie !

-  Amalanayah  : Oui, oui…mais à la naissance Elle était oubliée et Elle est sortie et était étouffée…

-  Yaweh  : D’accord…permets-Toi de ressentir...

-  Yosuel  : …Ce que Je veux Te dire, c’est que Tu n’as plus à culpabiliser sur quelque chose qui T’a empêché d’être Toi durant toute ta vie et c’est le moment, c’est le moment de T’en libérer définitivement. Tu n’as plus à avoir peur de prendre ta place, de ne plus avoir peur que si Tu T’exprimes, si Tu es pleinement Toi, si Tu rayonnes, si Tu prends ta place, si Tu T’exprimes Tu vas étouffer les Autres, cela est une croyance, une peur, une culpabilité.

Cet Être n’a pas accepté de prendre pleinement sa place, et surtout Elle avait peur de venir en incarnation dans ce monde. Elle ne voulait pas que Tu La retiennes et Elle ne voulait pas que Tu La lâches. Ce qui s’est passé pour Elle, c’est que contrairement à la vie des Jumelles et des Jumeaux, Elle a ressenti que Vous ne vivriez pas en totale osmose, et que Toi Tu avais à cœur de cheminer pour Toi et de Te réaliser. Alors il est temps que Tu La laisses être……. Il est temps que Tu Te pardonnes d’avoir été en partie responsable de ce qui Lui est arrivé……car ce n’est pas la réalité.

Accepte maintenant que Vous êtes venues Ensemble, pour que Chacune comprenne ce que Vous n’aviez pas dépassé et ce que l’Autre Lui permettait de comprendre ce qui devait être dépassé. Tu n’avais pas à croire que Tu ne puisses pas prendre ta place et Te sentir toujours coupable de tout, de tout ce que les Autres vivent, de tout ce que les Autres émettent, de tout ce qui Leurs arrivent. Tu avais à T’accepter Toi, Tu avais à exprimer pour Toi ton Amour et laisser l’Autre, les Autres être ce qu’Ils sont. Tu avais à accepter que Tu puisses vivre pour Toi et ne plus culpabiliser de rien par rapport aux souffrances de l’Autre, des Autres, par rapport à leur façon de s’accrocher à Toi et Toi à Eux. Tu es venue pour régler en quelque sorte ta plus grande problématique : - « Je lâche tous les Êtres, et maintenant Je vis pour Moi, Je vis dans la découverte de toute la Puissance de la Lumière que « Je Suis » et qui Me permet de créer et de manifester tout ce que J’ai envie de vivre ici en incarnation et de Me propulser en tant que Maître. »…

Cela T’a demandé de nombreuses vies, et maintenant Tu y es ! Alors lâche tous les Êtres, et laisse cet Être continuer son chemin. Avec tout ton Cœur, Tu peux Lui dire : - « Je T’aime et Je Te libère de tout ce qui Nous a interféré, de tout ce qui n’est pas dans l’Amour. Puisses-Tu continuer ton chemin dans l’Amour et la Lumière. Je Te laisse aller et Je poursuis mon propre chemin. »…

Vois-Toi en Amour de Toi-même dans la pleine Lumière, compassion pour Toi. Dans l’Amour que Tu Es, Tu ressens que c’était une expérience qui Te permet maintenant de T’envoler et de ne plus T’accrocher à Qui que ce soit et de ne plus permettre que Qui que ce soit s’accroche à Toi. Ressens l’Amour dans cette expérience qui est comme la compréhension de l’Amour de Soi, un immense Amour de Soi, parce que ce qui est ressenti au plus profond de Soi, c’est que l’on peut vivre sa liberté totale, on peut vivre ce que l’on Est, sans ne plus permettre à Qui que ce soit de s’accrocher à Nous, de se nourrir de Nous, et Nous de ne plus Nous accrocher à Qui que ce soit et de Nous nourrir de Qui que ce soit.

Alors dans cette immense joie de ressentir ce que cette expérience représente dans l’Amour, Tu peux en ramener ici-même la Sagesse du Maître. - « Je peux être ce que « Je Suis », avoir de la compassion pour chaque Être, Les laisser être et Me réaliser pleinement Moi, dans la Lumière que « Je Suis », dans la danse harmonique de toutes les gammes qui peuvent se jouer dans la joie du Maître qui ressent sa Grandeur, sa Grandiosité, sa pleine Puissance. »…

Quant à ton Fils biologique, Tu le libères à l’instant même de toute culpabilité à ne pas être une Mère qui s’attache à son fils………… Laisse-Le être, laisse-Le s’envoler, laisse-Le faire ses expériences, expanse ton Amour et ta Lumière dans l’accompagnement de l’Amour que Tu Es……… Et il en est ainsi mon Amie.

Permets-Toi d’être de plus en plus Toi dans ta pleine Lumière, et réalise-Toi. N’aie plus peur de ce que Tu Es, permets-Toi de ressentir ce que Nous T’insufflons dans le véritable ressenti de ce que Tu es à même de faire et de vivre pour Toi. Et il en est ainsi !

-  Amalanayah  : Merci !

-  Yosuel  : Paùtaka (gratitude – merci) mon Amie !...

Mes Amis, dans cette Puissance que Nous Vous insufflons et que Vous ressentez, dans cette Puissance que Nous partageons ensemble, expansez votre Amour et votre Lumière à chaque Être de cette Terre……………..à toute la Planète……………..à tous les pays du Moyen-Orient………. À tous Ceux que Nous affectionnons……………et à tout cet Univers

Mes Amis, Je vais clôturer cette session...

-  Yaweh  : Ama Luna Tu avais une question ? Permets-Toi !

-  Ama Luna  : Ouais, en fait, c’est en interaction avec ce qu’a exprimé Amalanayah et avant même qu’Elle s’exprime sur sa Jumelle, Je l’avais ressenti et ça M’a provoqué physiquement quelque chose au niveau de l’estomac qui se maintient en fait, et après ça a commencé à pulser au niveau de la poitrine, et Je voudrai savoir pourquoi ?

-  Yaweh  : Ressens………et Nous faisons Tous la même chose……..

-  Yosuel  : Mon Amie Tu as pris conscience que Toi-même Tu avais souvent peur de prendre ta place, d’être Toi. Il T’arrive parfois d’être en réaction, parce que Tu ne sais pas si Tu peux Te permettre de T’exprimer, de ne pas être comprise, de ne pas avoir ta place, et en quelque sorte d’être rejetée. Encore une fois, c’est simplement la partie humaine, ta conscience humaine qui Te dit ce genre de choses en rapport avec ce que Tu ne Te permets pas d’être totalement Toi.

Plus Tu seras en conscience, plus Tu seras en ta Présence, plus Tu T’ouvriras à cette connexion, comme Nous venons de Vous le faire ressentir à cette session, plus Tu seras à même de ressentir ce que Nous T’impulsons, et plus Tu seras Toi dans ta joie, en exprimant ce qui T’est impulsé, sans ne plus avoir peur de Qui que ce soit, sans ne plus croire que Tu n’as pas ta place, sans ne plus croire en la réaction des Autres dans la non-compréhension de ce que Tu émets. Lâche tout mon Amie…..ne retiens rien dans une forme de contrôle de la façon dont Tu dois être, de la façon dont Tu dois T’exprimer, de la façon dont Tu dois vivre.

Ouvre-Toi maintenant à ce que Tu Es, permets-Toi de ressentir ce qui T’est impulsé, sans peur de lâcher tout dans l’Humain. Et il en est ainsi !

Je Vous salue les Amis, ce qui a été impulsé à cette session a été d’une puissance suffisante pour que Vous acquériez un taux de Lumière Vous permettant d’être de plus en plus en conscience de ce que Vous Êtes, de plus en plus vibrants, de plus en plus expressifs dans votre propre expansion. Restez-Vous, soyez ! Restez-Vous, vivez-le ! Restez-Vous et dansez la vie, et Je Vous retrouve très bientôt. Et il en est ainsi !

Yosuel votre Ami qui Vous aime et Vous suis de très près et ne Vous lâche plus. Et il en est ainsi. Ha Lhy Ah à Vous.

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

****

Transcription : MaAna

- Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la transcription de cette session Questions-réponses à Mirabel et Blacons du 29/04/2018.

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yaweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi