Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 09/08/2015 à Saint Léonard des Bois

mercredi 2 septembre 2015, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses

à Saint Léonard des Bois (72 – Sarthe près d’Alençon)

Animée par Yosuel

canalisé par Yawaeh

Dimanche 9 août 2015

 => Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Vous Vous laissez aller dans le Cœur de votre Être, Vous êtes en Vous, avec Vous, sans penser, sans aucunes interférences de votre mental et de votre personnalité humaine….. Présence…..instants de tous les instants……..

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience .........et Nous expirons très, très lentement……. Présence……..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience .........et Nous expirons très, très lentement……. Vous Vous laissez aller totalement, complètement…………

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience .........et Nous expirons très, très lentement…….

…….pause……..

-  Yosuel  : Mes Amis Je Vous retrouve. Alors Vous savez Qui je Suis Yosuel , le plus grandiose de tous les Elohim, et quoi qu’en dise mon Ami Arizel qui entendra ce message, J’ose le dire, Je suis le plus grandiose de tous les Elohim, cela ne veut pas dire que l’on se prévaut de quelque chose, cela veut dire que l’on se reconnaît et avec amusement, parce que croyez-Moi, cela s’amuse. C’est une façon de Vous dire : ne Vous dévalorisez jamais, ressentez-Vous dans votre propre grandeur et ne doutez jamais de ce que Vous Êtes.

Je Te salue, Arizel  !

Et maintenant mes Amis, Je M’apprête à répondre à vos questions qui ne doivent concerner et Vous le savez, que ce que Vous vivez, que ce qui se passe en Vous et que Vous n’arrivez pas à dépasser et ce sera une joie pour Moi de Vous aider à ressentir dans la subtilité ce qui Vous empêche encore d’Être Vous et d’aller encore au-delà de la conscience de là où Vous en êtes et c’est ainsi !

-  Yawaeh  : Une question ?

-  Gérard  : Voilà, Je ne sais pas trop comment expliquer ça. Il y a quelque temps J’étais à un rendez-vous chez un cardiologue qui Me suit pour un anévrisme à l’aorte et où jusqu’à présent il n’y avait aucun problème, il n’y a toujours pas de problème de ce côté-là, seulement comme Je fais soi-disant un peu de tachycardie et un peu d’extrasystole et jusqu’à présent Il ne M’avait pas donné de médicaments et Je n’y tiens pas non plus et au dernier rendez-vous, Il M’a dit de prendre un comprimé, 1/4 le matin, 1/4 le soir dont Je ne sais plus le nom. Je Lui ai posé la question si c’était momentané ou si c’était à vie. Il M’a dit que ce sera à vie. Donc J’ai acheté ces comprimés, mais Je ne les ai toujours pas pris. Ça va faire 15 jours, 3 semaines… J’ai bien lu la posologie et tout, il y a des effets contradictoires et Je ne suis pas sensible à ces effets-là, mais Je n’ai pas osé prendre le médicament. Est-ce que J’ai bien agi ou pas ?

-  Yawaeh  : Alors Je Vous rappelle que à chaque question, Nous faisons toujours Tous la même chose en Nous, car cela Nous concerne à différents niveaux.

-  Yosuel  : mon Ami, je ne suis pas ton médecin. Je ne suis pas Celui qui Te dira : prends ou ne prends pas tel médicament. Moi Je M’appelle Yosuel , Je ne M’appelle pas Adamus  !

Maintenant, il y a une chose que Tu dois comprendre et c’est là que Nous intervenons. C’est que Nous sommes là pour Vous montrer les parties de Vous qui amènent ce genre de situations, qui dérèglent votre biologie. Si Vous êtes à même de les ressentir dans votre profondeur, dans une subtilité allant au-delà de la compréhension intellect de votre mental, imprégnée de votre personnalité humaine, si Vous faites vraiment et véritablement ce travail intérieur, alors votre biologie se régulera, vos cellules se libéreront de ce que Vous les avez empreint de bien de ce que mon Ami Nézariel appelle « des enzymes » et qui Vous empêchent d’être Vous et qui contrarient votre biologie. Alors certains Êtres y parviendront et d’autres ne le comprendront pas au niveau de la subtilité auquel Ils doivent accéder dans la compréhension, et en cela mon Ami, cela T’appartient.

Ce que ton Cœur Te dit, et c’est à Toi de le ressentir, pas de chercher à comprendre, mais de le ressentir dans ta Profondeur, au niveau de ta Conscience divine : c’est que Tu ne vis pas pleinement ce que Tu as envie de vivre, Tu n’es pas totalement dans la joie de vivre. Ton Cœur Te dit : - « Tu ne T’aimes pas et en cela Je ne peux pas fonctionner pleinement dans mes capacités. Je suis celui qui impulse à tout ton corps, tout ce que Tu ressens, tout ce que Tu penses, tout ce que Tu dis, tout ce que Tu vis. Alors si J’impulse des contrariétés, des souffrances, des mal-être, un mal de vive, une non-joie d’être, Je M’atrophie et le corps lui-même y répond. »…

Accepte d’apprendre à Te connaître, accepte d’apprendre à T’aimer, à aimer la vie, à vivre pleinement ce que Tu as envie de vivre sans T’en remettre à Qui que ce soit, sans croire que la Vie ne sera jamais ce que Tu peux vivre si Tu n’es pas dans une certaine conformité, si Tu n’es pas dans un certain attachement, si Tu devais revoir la conception de ce que Tu penses être la vie, si Tu n’arrives pas à Te prendre en main, Toi-même pour Toi-même et d’envisager de vivre réellement ce que Tu as envie de vivre, dans d’autres contextes, d’une autre façon, sans aucun attachement, mais vraiment en aimant la vie, en la dansant, en la chantant, alors Tu pourrais T’attirer bien des choses que Tu n’aurais pas imaginées, Tu pourrais même T’attirer une Compagne qui Te comprenne et avec Qui Tu puisses échanger tout ce que Tu as toujours voulu échanger, mais là mon Ami, il Te faut revoir en totalité tout ce que Tu as construit de ce que Tu penses être une normalité dans la vie que l’on T’a inculqué, que l’on T’a instruit. Voilà ce que ton Cœur Te dit !

Ça, Je suis à même de Te le dire, puisque c’est ce que Je ressens en Toi, c’est ce que tes cellules Te disent, c’est ce que ton Cœur Te dit. Alors à Toi de faire cette démarche et si Tu y parviens en totalité, mais il Te faudra du temps, alors ton Cœur se rééquilibrera et Nous T’accompagnerons et Tu apprendras comment tout ton corps, ton Cœur, tes cellules peuvent parfaitement répondre à ce que Tu émets en Amour de Toi-même, en Amour de la Vie, en Amour de ce que Tu veux vivre pour Toi, mais en sortant d’une certaine conformité et de tout ce que l’on T’a appris et il en est ainsi !

-  Gérard  : Merci !

-  Yosuel  : Sois-Toi mon Ami et décide pour Toi, ce que Tu as réellement envie de vivre, sans chercher à comprendre ce qui a été dit, mais de Te permettre réellement de ressentir en Toi-même, ce que Toi-même Tu envisages de faire et c’est ce que Je peux Te dire pour l’instant.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Maria  : Je voudrai savoir pourquoi J’entends mon sang circuler, mon Cœur battre et de temps en temps, c’est comme du morse dans les oreilles, long, très aigu ?

-  Yosuel  : Mon Amie, c’est simple, ressens-le dans ton Cœur à un autre niveau. Ne cherche pas à comprendre, cela se passe toujours au niveau subtil de ta propre Conscience divine en Toi.

Tu entends battre ton Cœur, parce que Tu es à l’écoute de Toi-même, ceci est naturel. Chaque Être qui entend battre son Cœur et qui écoute avec Amour, pourra comprendre ce qu’il Lui dit. Ce que ton sang Te dit c’est : laisse couler la vie, sans ne plus T’acharner à essayer de joindre les bouts de Ceux qui sont perturbés et surtout de tes proches et Tu sais de Qui Je veux parler. Tu ne dois plus T’immiscer dans ce que cet Être et d’autres Êtres vivent, mais avoir de la Compassion, de l’Amour, expanser ta Lumière et Nous laisser œuvrer à travers Toi. Laisse-les faire leurs expériences, c’est à Eux de comprendre ce qu’Ils vivent et de vouloir le dépasser. Ce n’est pas à Toi de rabibocher ce qui se passe dans leur vie.

Ton sang Te dit : - « Vis pour Toi, vis la Vie telle que Tu as envie de la vivre. Écoute le flot de la Vie s’écouler dans la joie pour Toi, dans l’Amour de Toi-même et ne Te fais plus de souci pour tous Ceux qui galèrent. »…

Ils doivent Eux aussi prendre la décision de s’écouter, d’écouter ce qui ne va pas en Eux et de prendre les bonnes décisions pour Eux, mais cela est une autre histoire. Tu dois aimer la vie pour Toi, Tu dois rayonner, sans faire ambages de quoi que ce soit, être Toi vraie, naturelle et en humilité, mais dans un rayonnement qui permet à tous Ceux que Tu côtoies de comprendre qu’il y a un autre moyen de vivre, de prendre la Vie dans un autre sens et Tu le sais au fond de Toi-même.

Tu cherches quelque chose que Tu n’as pas à chercher. Tu sais que Tu peux être Toi, Tu sais que Tu peux vivre autrement, mais il y a toujours quelque chose qui t’arrête, parce que Tu n’arrives pas à Te détacher complètement de la problématique des Autres et surtout de celui qui T’est proche. Laisse-le Être, montre que Toi Tu as décidé de vivre autrement, montre-Lui que Tu as enfin compris qu’il y a en Toi une Source puissante, il y a une source de Lumière qui est Puissance et c’est ainsi que Tu pourras l’aider d’une toute autre façon.

Ce que tes oreilles Te disent : - « Et si Tu T’entendais maintenant, et si Tu T’écoutais, et si Tu prenais la décision de ne plus entendre ce que Tu entends en en étant affectée, et si Tu acceptais d’entendre le son de ton cœur qui émet la joie de vivre et si Tu Te permettais enfin de le vivre… »…. Et c’est ainsi.

-  Maria  : Merci !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Anne Marie  : C’est trois points qui sont peut-être reliés entre eux, Je ne sais pas ! Donc une chose qui s’est passée dans la semaine, J’ai un petit bassin dans mon jardin avec de l’eau, tout de suite qui Me paraît stagnante, donc elle est verte, donc J’ai voulu nettoyer un peu, J’ai arraché des herbes fanées et après ce nettoyage-là, Je Me suis sentie pas bien du tout, les jambes qui tremblaient. Donc il y a ça qui Me dérange et ça dure encore un petit peu…

-  Yosuel  : Je vais T’arrêter là mon Amie, puisque Tu as trois choses à exprimer. On va les prendre une à une.

La première chose que Je Te dirai par rapport à ce que Tu as vécu, c’est que Tu n’es plus en accord de vivre une certaine stagnation, Tu n’es plus en accord de sentir les relents des Autres et de ce monde, Tu n’es plus en accord de faire le nettoyage pour tous ceux qui vivent des problématiques et qui s’en remettent à Toi-même. Tu as envie de quelque chose de plus fleuri, de changeant, de beauté, de joie et aussi de renouveau. C’est ce que ta Conscience T’a insufflé et que Tu as ressenti. Alors cela a déstabilisé ta biologie qui est en permanence en controverse. N’aie pas peur quand Tu ressens ce genre de choses, mais pose-Toi, respire profondément, recentre-Toi en ton Cœur et laisse-Nous T’aider à comprendre ce qui se passe, afin d’en ressentir la subtilité et Te permettre de le dépasser.

Vous Tous ici présents, serez toujours amenés à vivre des malaises, sans que Vous Vous en inquiétiez outre mesure, sauf si bien sûr Vous n’acceptez pas en totalité ce que Vous Êtes, sauf si bien sûr Vous êtes dans l’incapacité d’émettre à des niveaux plus élevés ce que Vous êtes à même de rééquilibrer. Cela concerne uniquement les Êtres qui sont en Conscience de Qui Ils sont et qui sont capables, avec notre aide, de rééquilibrer ce qui se passe dans l’instant et cela devait être dit.

Tu dois maintenant prendre la décision de ce que Toi Tu veux vivre pour Toi et ne plus Te faire de soucis pour les Autres, mais d’être pleinement dans ta Joie, dans ton rayonnement et Nous laisser œuvrer à travers Toi. Alors tous Ceux que Tu côtoies et côtoieras bénéficieront de ce que Nous impulsons en Toi et à travers Toi. Cela devait être dit de cette façon et Je M’exprimerai maintenant d’une autre façon, afin qu’il n’y ait plus d’ambiguïté.

Alors mon Amie, il Te faut ressentir en Toi que Tu ne peux plus te jouer à Toi-même et que Tu dois prendre les bonnes décisions pour Toi, sans Te sentir dans des obligations, mais en ressentant ce que ton Cœur émet, dans la perspective de vivre ce que Toi, Tu as envie de le vivre et de le vivre pour Toi.

Tu sais qu’il y a en Toi des choses que Tu aimerais faire, que Tu aimerais vivre et dépasser, mais ne Te laisse pas surprendre par ce que ton mental et ta personnalité humaine pourraient Te dire ou ce que les Autres pourraient T’influencer. Apprends à T’écouter et à être en parfaite corrélation avec Toi-même et c’est ainsi !

-  Anne Marie  : Alors le deuxième point et je pense qu’il y a un lien, J’ai toujours mal aux dents. Je suis en soins dentaires avec rééquilibrage au niveau des mes mâchoires par mon dentiste, mais J’ai toujours mal à une prémolaire du côté droit et le dentiste ne comprend pas pourquoi. Mais Je pense que cette dent dit quelque chose et est-ce que Yosuel pourrait Me guider un peu sur le pourquoi de ce mal de dent ?

-  Yosuel  : Alors les dents sont le porte-parole de vos peurs. Tant que Vous vivez des peurs, vos dents Vous parleront. Cette dent, elle Te dit : est-ce que Je suis vraiment dans la voie que J’ai choisie ? Est-ce que cela ne va pas Me bousculer au point de ne plus Me retrouver. Nous Te l’avons déjà dit, mais il y a une partie de Toi qui a très peur du changement. A Toi de décider ce que Tu veux réellement vivre. Veux-Tu vraiment vivre en conscience de ce que Tu Es et alors dépasser tout ce que dans l’Humain Tu as été et tout ce que les Humains vivent.

C’est un changement qui Vous amène à percevoir les choses différemment, mais encore une fois, il y a une incompréhension qui est due à une incohérence entre ce que Vous percevez que les Humains vivent, les souffrances dans lesquelles Ils sont, l’enfermement dans lequel Ils vivent et surtout l’hypnose dans laquelle Ils se sont laissés aspirer et le fait de vivre autrement, de vivre dans la joie, de vivre ce que Tu as envie de vivre, de voir les choses se manifester pour Toi, de voir qu’il y a d’autres perceptions, mais cela demande un changement radical par rapport à une façon d’Être qui Vous a toujours maintenu au niveau de cette hypnose, au niveau des contraintes, au niveau des obligations, au niveau du devoir aux Autres, au niveau de certaines valeurs et principes que l’ont Vous a inculqués et qui ne correspondent pas à une prise de conscience libre, authentique, respectueuse, car ce que l’on Vous a inculqué ce sont des valeurs et des principes Vous demandant d’être au service des Autres, de Vous plier aux Autres et de ne pas être Vous, alors que le fait d’être Vous Vous amènera toujours à être dans l’Amour, la compassion et le respect pour les Autres. Il y a une grande différence, une grande différence que beaucoup d’entre Vous avez de la difficulté à percevoir à d’autres niveaux subtils.

Alors ta dent, elle Te dit : - « Qu’est-ce que Je dois faire ? Est-ce qu’il n’y a pas un juste milieu entre les deux. »…et Nous Te dirons : non ! C’est, ou Tu décides d’Être en Conscience de ce que Tu Es et il Te faudra lâcher beaucoup de choses, ou Tu fais le choix de perdurer dans l’expérience humaine telle que vécue dans cette hypnose. Demande à ta dent de régénérer ses propres cellules et que ce que ton Cœur émettra, sera juste si Tu sais vraiment T’écouter et ressentir à d’autres niveaux. Je n’en peux T’en dire autrement, car cela T’appartient de faire le choix du chemin que Tu veux prendre, mais il n’y aura pas de tergivergence possible et Nous y reviendrons. Nous Te suivons, Nous T’aimons et Nous Te guiderons dans tes choix, si ceux-ci correspondent réellement à ce que Tu veux vivre. Et c’est ainsi.

-  Maria  : On parlait des dents…les dents qui poussent alors, pas les premières ou les deuxièmes, mais les deuxièmes dents qui poussent tout le temps, jusqu’à ce qu’elles tombent presque, ça veut dire quoi ?

-  Yosuel  : il y a très peu d’Êtres à qui cela arrive, mais cela est une continuité pour dire aux Êtres à qui cela arrive : cesse de vouloir Être et puis d’abandonner ! Ces Êtres sont dans une telle incertitude qu’Ils ne savent même plus s’Ils doivent mordre la Vie ou baisser les bras, mordre la vie à pleine dents dans l’existence, dans la joie, ou baisser les bras et c’est un autre problème qui va encore bien plus loin subtilement et s’il y a un cas qui se présente, J’aurai à cœur de M’exprimer plus longuement.

-  Maria  : Merci, c’était mon cas, Je les ai toutes perdues comme ça !

-  Yosuel  : Et elles ne repoussent plus mon Amie !

-  Maria  : Malheureusement ! Elles ont poussé, poussé, jusqu’à…et elles sont parties.

-  Yosuel  : Alors Je Te dirai à Toi que Tu es passée à autre chose. A un moment donné, il y a eu un déclic et ce déclic a fait que ce processus s’est arrêté. Maintenant Tu es dans un autre contexte et Tu Te permets de comprendre les choses petit à petit pour les dépasser et Nous T’honorons.

-  Yawaeh  : Merci Maria pour ton intervention.

-  Anne Marie  : Je peux répondre à Yosuel sur ce deuxième point. Simplement dire que J’ai conscience que J’ai peur de lâcher le contrôle, parce que dans ma famille, il y a beaucoup de « folies » et que J’ai fait psychiatrie pour essayer de comprendre ce qui se passait et que J’ai un peu peur de lâcher, parce que ça Me faire peur tout ça ! Est-ce qu’Il a quelque chose à dire par rapport à ça ? Ça Me fait remonter des émotions…

-  Yawaeh  : Laisse-les remonter…….ne les combats-pas.

-  Yosuel  : De quel contrôle parles-Tu ?

-  Anne Marie  : J’ai du mal à lâcher prise sur des choses, parce que…

-  Yosuel  : Quelles choses ?… Exprime-les…

-  Anne Marie  : Peut-être être Moi-même, correspondre à ce que l’on attend de Moi. J’ai du mal à lâcher…

-  Yosuel  : Alors là Tu viens de dire une controverse. Être Toi-même et lâcher de ne pas correspondre aux Autres. C’est incompatible ! Lorsque Tu es Toi-même, Tu es responsable de Toi-même, de ta vie, de tes créations, de ce que Tu veux vivre, de ce que Tu Es. Et lorsque Tu es Toi-même, Tu ressens alors que Tu ne Te dois plus aux Autres et que Tu ne dois plus correspondre à ce que les Autres attendent de Toi. Tu es Toi !

Les Humains se nourrissent les Uns des Autres, les Humains vivent aux dépens les Uns des Autres, alors que si Tu décides d’être Toi, Tu vas tout lâcher, tout ce qui était formaté dans l’Humain et qui ne Te correspondait pas, qui n’est pas Toi. Tu as de la difficulté à ressentir ce qui est réellement l’état d’Être en Soi, en Amour de Soi-même et le fait d’être dans l’Humain qui se doit aux Autres, qui doit correspondre aux Autres, qui doit répondre à ce que l’on attend de Lui. Tu ne peux pas être Toi et vivre dans les attentes des Autres. Tu ne peux pas être Toi et Te plier aux Autres. Si Tu ressens en Toi ce que Tu Es, si Tu Te permets d’être dans ton Cœur, sans penser, sans aucunes interférences quelles qu’elles soient de ton mental et de ta personnalité humaine, alors Tu vas Te permettre de ressentir quelque chose, de puissant, de fort, de beau.

-  Anne Marie  : Je prends conscience que J’ai peur de mon mental !

-  Yosuel  : Laisse-le être pour ce qu’il est, ne rentre pas dans son jeu. Ton mental a été conditionné pour répondre aux besoins de tout ce qui a été mis en place, Tu n’as pas à en avoir peur, parce que ce que Vous ne comprenez pas, c’est que Vous réagissez dans la peur à tout ce que Vous avez été, à tout votre formatage, votre conditionnement, alors que le Maître, c’est Vous et ce que J’étais entrain de Te dire, c’est que lorsque Tu Te permets d’être Toi en ton Cœur, sans aucunes interférences de ton mental et de ta personnalité humaine, lorsque Tu te permets de ressentir, dans cette même profondeur, ce que Tu Es, alors ce que Tu ressentiras et que Tu ne T’es jamais vraiment permis de ressentir est tellement puissant, tellement fort, tellement beau, que Tu comprendras alors que rien n’est au-dessus et que rien ne peut affecter ce que Tu ressens que Tu Es.

Octroie-Toi des moments à être Toi en Toi, sans penser. Accepte enfin de T’ouvrir à ce que Tu Es et permet-Toi de ressentir ce que Tu Es en réalité, alors il y aura un éclaircissement exponentiel de ce que Tu Es et que Tu avais peur de ressentir. Tout se joue dans un conditionnement, tout se joue au niveau de ce conditionnement, tout se joue dans cette hypnose et tout cela pour Vous mettre face à ce que Vous avez joué et expérimenté depuis si longtemps et le lâcher Vous demande le courage de ne plus y répondre, mais de le dépasser en totalité.

Ce qui se passe au niveau de ta famille biologique, Tu peux décider à l’instant, si c’est ton choix, mais en l’exprimant fermement, sans peur, que cela ne Te correspond pas, que ce n’est pas ce que Tu Es et que Tu Te libères de cette filiation à ce que Tu crois être tes ancêtres et qui ne sont en réalité qu’un renouvellement d’une biologie avec une autre dans la continuité d’une biologie avec une autre.

Je M’exprime d’une manière un peu simpliste, mais Nous y reviendrons petit à petit. Tu n’es pas ta famille, Tu n’es pas tes ancêtres, Tu n’es pas ta lignée, c’est ce que l’on Vous a fait croire pour que Vous puissiez toujours revivre interminablement des expériences reliées à un continuum de la Matrice différentielle. Cela, il va Vous falloir Tous, au fil du temps, et pour Ceux qui sont prêts et Nous le ressentons, cela peut se faire dans l’instant : Vous libérer totalement et définitivement de ce que vous avez cru être votre famille biologique et ancestrale. A Toi de le décider, mais attention, sans compromis, sans tergivergences, sans intentions particulières… : - « Je le décide et c’est maintenant. Je ne retiens rien et Je l’affirme. Je suis Moi et Je ne suis pas tout ce que ces Êtres vivent et se transmettent. Je n’ai rien à prendre d’Eux et Je libère à l’instant même la mémoire de mes cellules, comme quoi Je peux Moi aussi être affectée par ce qui les affecte, par ce qu’Ils se sont transmis. Plus rien ne peux M’être transmis, plus rien ne peut M’être affecté et il en sera ainsi pour Moi de toute éternité et de tous Ceux qui Me succéderont, aussi longtemps que cela se fera. Cela veut dire et je le ressens et Je l’accepte que Je libère à l’instant même de tous ces liens, de toutes ces transmissions à mes enfants, mes petits enfants, les enfants de mes petits enfants etc.…. Alors chaque Être à venir vivra ce qu’Il Est, pour Lui-même, sans ne plus être affecté par ce qui s’est renouvelé depuis si longtemps. »…

Et cela devait être dit et Je T’honore de M’avoir permis de M’exprimer en ce sens. N’aie pas peur de tomber dans la folie, sauf si Tu Te donnes le droit d’en faire l’expérience, alors cela T’appartient ! Et c’est ainsi.

-  Anne Marie  : Le troisième point, ce matin Je Me suis levée et Je Me sentais bien et après Je sentais mon cerveau embrumé et Je ne comprenais pas trop. Est-ce que c’est lié au coup de fil de ma belle-mère, est-ce que c’est lié parce que c’est ma biologie, est-ce que c’est lié à une réaction aux séances…

-  Yosuel  : Je dirai que c’est un peu tout cela. Il va falloir que Tu comprennes que chaque fois que Tu es bien et que quelque chose se manifeste, pose-Toi en l’instant, respire profondément : - « J’accepte ce qui se manifeste, Je l’intègre en mon Cœur Divin et Je le transmute en Me disant à Moi-même… « Je Suis » et Je n’ai pas à être affectée par Quoi que ce soit, mais J’écoute mon Cœur pour comprendre ce qui se passe et le dépasser. »…

Prends quelques instants pour être Toi, sans aucunes interférences, sans penser, laisse-Nous œuvrer à travers Toi et Tu Te sentiras beaucoup mieux, puis si quelque chose émerge à la suite de cela, surtout pas de mental, ne rentre pas dedans, n’en sois pas affectée, mais ressens à un autre niveau ce que cela veut dire et permets-Toi de l’intégrer dans l’Amour que Tu Es, dans la compréhension que Tu libères quelque chose que Tu es à même maintenant de dépasser et de ne plus revivre et c’est ainsi !

-  Anne Marie  : Merci pour tout !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Isabelle  : Moi, J’aimerai l’aide de Celui qui voudra bien M’aider à dépasser tout ce que Je retiens encore en ce moment, surtout par rapport à la situation avec mon ex mari, avec toute cette emprise que Je laisse, rester présente...

-  Yosuel  : Alors mon Amie, accepte enfin en ton Cœur, en le ressentant : - « Je peux vivre pour Moi, Je ne M’attache plus à un confort que M’apportait ma relation avec mon mari, avec cette maison, avec tout ce que Nous avions établi, mais Je Me permet enfin d’aller au-delà pour vivre enfin pour Moi, pour Me sentir libre, pour ne plus Me sentir dans l’obligation de répondre à ces obligations, de ne plus Me sentir dans l’obligation de répondre à ce qu’Il attend de Moi, comme si Je devais, sans vivre avec Lui, être conforme à ce qu’un mari attend de sa femme. »…

Tu as de la difficulté à lâcher ce lien et à Te sentir totalement autonome. Tu ne dois pas avoir peur de ta condition de vie, Tu ne dois pas avoir peur de vivre pour Toi librement, comme si Tu Te disais : - « Mais si Je vis pour Moi librement, et que Je Me détache de tous liens, de toutes conditions, de toutes obligations, est-ce que Je ne vais pas Me retrouver d’une certaine façon dans de grandes difficultés financières, dans de grandes difficultés de vie en général. »…

Et c’est ce dans quoi Tu Te maintiens d’une certaine façon, car lorsque Tu comprendras que dans ta propre Lumière, Tu peux créer ce que Tu as envie de vivre, sans peur, alors des choses se manifesteront pour Toi, auxquelles Tu ne T’attends pas et que Tu n’imagines même pas. Tout peut se manifester à tout Être qui comprend et ressens qu’Il est une Puissance et qu’en vivant en son Cœur, en conscience de ce qu’Il est en réalité, tout peut bouger et se manifester d’une toute autre façon que cela était dans la conformité, dans l’hypnose, dans de soi-disant règles de vie qui peut amener des Êtres à se retrouver démunis s’Ils ne maintiennent pas une certaine conformité, une certaine façon de vivre selon ce qui Vous a été inculqué.

Alors Je sais que ce n’est pas facile pour Vous de passer d’une conscience à une autre, mais accepte au moins de décider de passer du temps en Toi, de ressentir ce que Tu Es, de T’affirmer de plus en plus dans ce que Tu Es, de ne pas laisser les peurs Te submerger, d’avoir une confiance totale en Toi-même et en ce que Tu Es en ton Cœur sans ne plus laisser des pensées Te submerger et T’emprisonner dans un conditionnement dans lequel Tu ressasses des choses qui Te maintiennent dans une forme de perturbation, de peurs, de non-confiance, de dépendance. Tu es en chemin, persévère, fais un pas de plus chaque jour et si Tu ne déroge pas un seul instant, Tu verras alors les choses bouger pour Toi, Tu comprendras de plus en plus ce qu’est cette Puissance dont Nous Vous parlons et Tu ressentiras petit à petit ce qu’est la manifestation à d’autres niveaux que celui dont on Vous a instruits d’une certaine façon. Et c’est ainsi.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Emaliah  : Alors, qu’est-ce que Je dois dépasser qui est relié à ces brûlures, essentiellement sous le pied gauche qui se manifestent quand Je marche avec de grosses chaussures ?

-  Yosuel  : Alors mon Amie, Je Te dirai : Tu as cette volonté d’Être, Tu as cette volonté de dépasser tout ce que Tu as été dans l’Humain, Tu as fait un beau parcours, mais il y a encore des retenues et ces retenues, c’est la peur de lâcher les résiduels auxquels Tu tiens, auxquels Tu te laisses encore prendre, parce qu’ils Te permettent, et c’est ce que Tu crois, une certaine reliance avec le monde humain tel que Toi Tu l’imagines par rapport au monde divin, dont Tu as déjà créé, d’être en conscience appartenait à un monde qui n’est plus en relation avec le monde humain tel qu’il est. Tu as créé des conditions auxquelles Tu T’attaches, et en même temps Tu en as peur. Alors lâche toutes tes créations de la compréhension de ce qu’est le Divin, de ce qu’est l’Humain, de ce qu’est le soi-disant monde en conscience élevée et de ce que Tu crois être le monde non éveillé des Humains dans une totale dualité, comme Tu l’as vécu.

Lâche ce conditionnement, parce que c’est un conditionnement que Tu T’es créé en voulant comprendre les choses, mais sans Te permettre de les ressentir au niveau de ta propre Conscience, mais de les ressentir au niveau de ton intellect qui a imaginé les choses dans lesquelles Tu as cru qu’il correspondait à une certaine vérité. Il va Te falloir éliminer en totalité toutes ces croyances et ne plus Te faire de cinéma entre une conscience élevée et une conscience non éveillée. Cesse de chercher des réponses que ton mental Te suggère d’une certaine façon, que Tu brodes et dont Tu finis par faire un film dans lequel, d’une certaine façon, Tu t’enfermes. Alors Tu crées d’autres peurs, d’autres tergivergences qui n’existaient pas auparavant et ton corps Te le dit.

Ton pied Te dit : - « Comment avancer dans le Divin et ne plus être ans l’Humain ? Alors lâche tout mon Amie, à l’instant même. Je ne suis pas tout ce que J’ai imaginé, tout ce que J’ai cru comprendre. Je démolis tout, Je prends mon éponge cosmique et J’efface tout ! »…

Tu prends une grande respiration profonde …..et Tu lâches tout……. : - « Je suis une Conscience divine dans un corps humain. Je peux être ce que Je Suis, Je peux vivre pour Moi, être dans la Joie, créer en mon Cœur et être parfaitement ici, côtoyer Qui Je veux, Me mouvoir dans ce monde, mais Je ne suis simplement plus aux prises avec toutes les énergies sombres et tout ce que les Humains vivent en étant aux prises d’une matrice qui correspond à leurs propres créations mentales, mais Je sais que Je suis dans une autre Conscience et que Je peux vivre pleinement ce que Je Suis, dans la joie de vivre, dans la joie de créer pour Moi. »… Et c’est ainsi.

-  Emaliah  : Merci Yosuel  !

-  Yosuel  : Alors tes pieds n’auront plus peur d’avancer en étant ce que Tu Es ici et en étant en conscience de ce que Tu Es, c’est là toute la différence.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Yosuel  : Alors mes Amis, pour clôturer cette session questions/réponses, Je vais rapidement faire un tour de table.

Ma chère Maria , comment Te sens-Tu présentement ?

-  Yawaeh  : Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose à chaque fois, cela Nous concerne à différents niveaux.

-  Maria  : Soulagée !

-  Yosuel  : A tes souhaits ! Alors sois-Toi mon Amie, sache que Nous sommes très présents à Toi et que Nous T’accompagnons et décide maintenant fermement de vivre pour Toi. Chante la vie et vis-la comme Tu as envie de la vivre. Et c’est ainsi.

Mon Ami Gérard où Te situes-Tu ?

-  Gérard  : Je suis dans le calme…

-  Yosuel  : Tu Te situes donc dans le calme !

-  Gérard  : Oui.

-  Yosuel  : c’est une façon de voir les choses. Laisse-Toi aller en ton Cœur… : - « Je décide d’être Moi, je décide de M’écouter, Je décide de prendre chaque jour du temps et d’être à l’écoute de ce qui se passe en Moi, à l’écoute de ma propre Conscience, sans penser, sans aucunes interférences. Je réapprends à M’aimer, Je réapprends à être Moi, à Me respecter et à faire chaque chose en conscience, en mon Cœur, plutôt que de faire les choses sans conscience, sans réflexion, mais de ressentir réellement ce que Je peux vivre, ce que Je peux faire, ce que Je peux dire à un autre niveau. »… Accepte d’être Toi et vis-le !

Mon Amie MaA , que chante ton Cœur ?

-  MaA  : La joie ! J’ai été surprise par une vive lumière qui émergeait de moi, c’était très bien, très agréable. J’ai envie de la vivre pleinement, quotidiennement !

-  Yosuel  : Alors accepte définitivement ce que Tu Es. Laisse ta propre Conscience s’exprimer et laisse-Toi guider dans ce que Tu Es en réalité et dans tout ce que Tu vas découvrir de ce que Tu Es, encore bien au-delà de ce que Tu peux imaginer. Tu es sur le chemin de ta réalisation et Nous Te suivons, Nous Te guidons, Nous T’accompagnons et Nous T’insufflons ce que Tu es venue faire sur cette Terre, tout en T’initiant dans la Puissance que Tu Es, dans la Lumière du Maître incarné. Et c’est ce que Je peux Te dire pour l’instant. Et c’est ainsi.

Mon Amie Isabelle comment Te sens-Tu ?

-  Isabelle  : Apaisée ! Sur la bonne voie…

-  Yosuel  : Alors ne déroge pas un seul instant à être ce que Tu Es, et pas à pas, dépasse toutes les petites turpitudes qui se présentent, mais en restant Toi dans la joie, en restant Toi fermement, sans rentrer dans aucuns jeux de ce qui peut émerger et Tu le sais maintenant, tout ce qui émerge, n’est pas pour que Tu le revives, ni pas pour que Tu en souffres, mais pour que Tu le ressentes au niveau de l’Amour dans l’expérience que Tu T’es donné le droit de vivre, de le transcender et de le dépasser et ainsi Tu fais un pas, puis un autre. Ne Te laisse pas intimider par tout ce que l’on te dit et par ce que sont les Autres. Tu sais que Tu peux maintenant être Toi, être dans ta joie, en Amour avec Toi-même, rayonner, tout en Te mouvant au milieu des Autres. Sois-Toi mon Amie maintenant.

Chère Christine , où en es-Tu présentement ?

-  Christine  : Les réponses ont résonné un peu en Moi, ce qui fait que J’ai la tête comme un étau et J’essaie d’évacuer tout ça !

-  Yosuel  : Alors mon Amie, respire profondément …….. Tu n’as rien à évacuer, Tu as juste à accepter et à intégrer tout ce que Tu ne veux plus vivre, tout ce qui ne Te correspond plus, tous les aspects de Toi-même qui se présentent et à les dépasser en les transmutant et en décidant de vivre autre chose en conscience. Accepte enfin de T’octroyer du temps pour Toi, libère-Toi de certaines obligations qui te contraint à ne pas pouvoir passer du temps avec Toi-même et de prendre la décision parfois de vivre et de faire ce que Tu as envie de vivre et de faire. Il est temps que quelles que soient les conditions de vie dans lesquelles Tu es, que Tu prennes enfin la décision de penser à Toi, de lâcher toutes tes retenues et de vivre enfin un renouveau que Tu ne T’es jamais permise de vivre, tant Tu Te sentais prise dans une certaine conformité, dans des obligations pour être respectée, pour être conforme à ce que l’on attendait de Toi, à cette société, à tout ce qui est mis en place. Décide maintenant de lâcher toues tes retenues et surtout de lâcher tout ce que Tu as cumulé dans ton corps pour Te protéger. Tu n’as plus à Te protéger de quoi que ce soit, si Tu décides enfin d’être Toi en toi, sans ne plus être dans les obligations et le devoir aux Autres et Nous y reviendrons si c’est ton choix de persévérer à œuvrer en Toi en permanence et de venir aux sessions pour T’aider et être guidée dans tout ce que Tu as à dépasser.

Ma chère Amélah , que Nous danses-Tu actuellement ?

-  Amélah  : Sérénité made in Normandie !

-  MaA  : Non, Pays de Loire, SVP, ici !

-  Yawaeh  : Pays de Loire !

-  Amélah  : Autant pour Moi !

-  Yosuel  : comme Nous Te comprenons ! Comme Nous Te ressentons ! Comme Nous T’aimons comme Tu Es ! Alors plus sérieusement, es-Tu prête à lâcher dans l’instant, à l’instant même ce que Tu ne voulais pas lâcher et que Nous Te faisons ressentir depuis un certain temps déjà... : - « Je peux être Moi, Je peux rester dans ma joie, Je peux vivre dans l’humour et en même temps, manifester ce qui Me correspond, en lâchant mes retenues dans tout ce que J’ai mis en place et dans lequel Je Me conforte… »…

-  Amélah  : Je lâche tout !

-  Yosuel  : Même si Tu devais tout lâcher là où Tu es ?

-  Amélah  : Oui !

-  Yosuel  : Alors qu’il en soit ainsi, et Je Te suis de très prêt, et Nous y reviendrons !

Mon Amie Anne Marie , comment Te sens-Tu ?

-  Anne Marie  : Eh bien pendant tout cet échange, à un moment donné, J’ai eu comme un sentiment de révélation et ça n’en est pas une, parce que c’était quelque chose que J’ai entendu à maintes reprises, mais bon, Je l’ai vécu d’une façon heureuse. J’ai décidé que J’allais M’accorder du temps tous les jours, et que ce sera bon pour Moi. J’ai aussi entendu le mot obligation, donc à Moi d’être vigilante pour l’avenir.

-  Yosuel  : Alors ce que Tu as surtout ressenti, ce n’est pas une révélation, c’est quelque chose que Tu savais, mais que Tu ne voulais pas admettre et cela a surgi de ta Profondeur et enfin, Tu l’as accepté et admis. Alors Tu vas pouvoir passer à autre chose, dans une autre compréhension plus subtile et Nous T’accompagnons sur ton cheminement. Et c’est ainsi.

-  Anne Marie  : Merci !

-  Yosuel  : Mon Amie Emaliah , comment Te sens-Tu ?

-  Emaliah  : Une chose qui Me gène au niveau du front… Je pense que c’est encore le mental !

-  Yosuel  : Nenni, nenni mon Amie !

-  Emaliah  : Pourtant J’ai pas mal respiré !

-  Yosuel  : laisse-Toi aller…… C’est parce que Tu as enfin lâché quelque chose…...

-  Emaliah  : Pas pour rattraper autre chose, quand même !

-  Yosuel  : Là mon Amie, c’est ton mental qui parle !… Laisse-Toi aller….. Ressens dans ta profondeur…. Laisse ta propre Conscience s’exprimer, et maintenant merci, Je peux continuer !

Donc Je disais : Tu as compris quelque chose que Tu as lâché et maintenant Nous rééquilibrons ce qui devait l’être. Ce que Tu ressens, n’est pas quelque chose que Tu dois libérer, c’est notre promenade en Toi-même, c’est un recalibrage d’énergies résiduelles qui n’ont plus lieu d’être. Tu vois, quand Tu cherches à comprendre, Tu pars dans quelque chose qui n’est absolument pas la réalité et c’est ainsi que beaucoup de choses ce sont créées dans une compréhension faussée en T’amusant à broder. Lâche cette façon d’être et apprends à être Toi en ton Cœur et vraiment laisser émerger de ta profondeur et de ta propre Conscience les compréhensions qui seront à même de T’être révélées, sans ton intervention mentale.

Et cela Vous concerne Tous mes Amis. Et c’est ainsi !

Donc, Je clos cette session de questions/réponses, comme Vous l’appelez. Je peux Vous dire que Vous avez émis beaucoup d’énergies qui ont été transmutées, des choses se sont ouvertes, des compréhensions plus claires ont émergé. Persévérez sur votre propre chemin, soyez pleinement Vous.

Je Vous honore, Je Vous aime et Nous Vous accompagnons. Et il en est ainsi. Et Je Vous dis à une prochaine fois !

-  Tous  : Merci Yosuel  !

* * * * * * * * * * * * *

Transcription et relecture : MaAna et Elémah .

 Merci de tout Cœur à Vous MaAna et Elamah pour la transcription et la relecture de cette session questions-réponses à Saint Léonard des Bois du 09 août 2015.

Je Vous honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi