Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 31/07/2016 à Saint Léonard des Bois

samedi 17 décembre 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses

à Saint Léonard des Bois (72 – Sarthe près d’Alençon)

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Yawaeh

Dimanche 31 juillet 2016

 => Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Vous Vous laissez aller, Vous êtes Vous, en Vous, en votre Présence….. Vous Vous détendez totalement, sans penser, sans aucune interférence…. Présence en Vous………….

Nous prenons une profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ........et Nous expirons très, très lentement…… Être simplement……

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes .........et Nous expirons très, très lentement……. Être Soi, en Soi dans l’instant présent……….

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes .........et Nous expirons très, très lentement……. Présence « Je Suis » en notre espace, en l’instant présent, sans penser.…..

-  Yosuel  : Mes Amies, Je Vous salue. Alors Vous Me connaissez bien, Moi Yosuel le plus grandiose. Je Vous aime et en cela, Je M’apprête à répondre à vos questions, qui comme Vous le savez ne doivent concerner que ce que Vous vivez, et qui Vous empêche d’être Vous-mêmes. Et il en est ainsi, et c’est un plaisir pour Moi, et Je le redis. Et c’est ainsi.

……….Rires de Toutes……….

-  Elémah  : Justement, ça tombe bien, J’ai une question Yosuel  !

-  Yosuel  : Douce et drôle Elémah  !

-  Elémah  : J’ai une Maman que J’aime beaucoup. Je trouve qu’Elle a un côté très lumineux. J’étais très touchée hier par la…enfin, J’étais très touchée par la résonance hier quand il y a eu la question à Josiane autour du détachement et Je Me posais la question par rapport à mon regard vis-à-vis d’Elle, si J’avais des choses à faire de particulières ou si J’avais juste à être Celle que Je Suis, comme là… Donc voilà !

-  Yawaeh  : Je Vous rappelle qu’à chaque question, Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne à différents niveaux.

-  Yosuel  : Alors mon Amie, comment Te sens-Tu en Toi ?

-  Elémah  : Comment Je Me sens en Moi ? Je Me sens joyeuse… J’ai peut-être un petit quelque chose dans la gorge… Voilà, Je sens qu’il y a un petit conduit, un petit passage qui n’est pas tout à fait fini…

-  Yosuel  : Alors Je vais Te dire : Tu sais être Toi, Tu sais vivre pour Toi, Tu sais être dans l’instant, alors ne change rien, car en même temps, Tu es en Conscience. Ce que les Autres n’arrivent pas à comprendre d’être simplement sans rien chercher, être en Conscience dans l’instant et être Soi. Tu sais parfaitement l’être. C’est ce que Nous essayons de dire et qui n’est pas compris, tant les Êtres cherchent des explications, cherche autre chose, ça peut pas être plus simplement ainsi et pourtant… Alors Je Te dirai qu’il y a une partie de Toi que Tu viens de ressentir et qui Te dit : - « Je ne peux pas être ainsi en permanence, parce que Je ne corresponds pas à la majorité de ce que sont les Autres, on va Me prendre pour une loufoque, Je ne vais pas être prise au sérieux dans tout ce que Je veux créer, dans tout ce que Je veux faire. »…et c’est là que Nous Te dirons : ne change pas, Tu es Toi, Tu seras toujours appréciée comme Tu Es.

Quant à ta Mère biologique, ne cherche rien, reste Toi. Au fond d’Elle-même, Elle ne comprend pas ce que Tu Es, mais Elle sait une chose, c’est que Tu es son Enfant et qu’Elle T’aime comme Tu Es. Alors ne cherche pas à être d’une façon particulière auprès d’Elle, montre-Toi comme Tu Es, simplement. Ne joue pas à un jeu, sois-Toi naturelle. Il n’y a rien d’autre que Je puisse Te dire. Et c’est ainsi.

-  Elémah  : Merci !

-  Yawaeh  : Une autre question ?...

-  Emaliah  : On va se risquer… Quand Je suis…

-  Yosuel  : Pourquoi se risquer ? Je Te pose la question ?

-  Emaliah  : Quand Je suis…

-  Yosuel  : Tu ne M’as pas répondu mon Amie !

- Emaliah : Parce que finalement c’est quelque chose que Je…depuis très, très longtemps et que Je n’avais encore jamais osé poser la question, donc…et là aujourd’hui, Je suis décidée !

-  Yosuel  : Je T’accorde Ta réponse !

-  Emaliah  : Quand Je suis très fatiguée physiquement, Je parle vraiment physiquement, J’ai une manifestation, un gros bouton qui apparaît, qui gratte, qui fait mal, qui est même à la limite de la nécrose, et puis après Je Me repose et puis finalement il repart, mais il revient… C’est assez résiduel et il se situe là, sous le nombril ! Je pense que ça doit être une espèce de virus qui se met en sourdine et puis qui réapparaît. Ca c’est mon explication d’infirmière, donc Je voudrai tout de même savoir pourquoi, car là il est réapparu juste après que J’ai fait mon trajet de route jeudi, donc dans la nuit du jeudi soir à vendredi !

-  Yosuel  : Tu as une drôle de manière d’exprimer tes contrariétés !

-  Emaliah  : Ah !

-  Yosuel  : Mais c’est aussi un bouton d’alerte !

-  Emaliah  : Oui !

-  Yosuel  : Permets-Toi de ressentir… : - « Quand Je suis Moi, le bouton n’est pas là, quand Je ne suis pas Moi, que Je suis contrariée, mais que Je n’arrive pas à Me re-trouver, à dire « Je lâche, Je suis ce que Je Suis, en mon espace, le Maître que Je suis accepte ce qui se passe et le dépasse. » »…. Alors là le bouton apparaît et commence à clignoter rouge.

A Toi de décider de ne plus jouer le jeu… : - « Je peux être, mais Je Me donne le droit d’être contrariée, Je Me donne le droit de jouer dans la cour des Humains, Je Me donne le droit de ne pas être Moi-même, Je Me donne le droit de vivre de temps en temps des pensées non créatrices, Je Me donne tout simplement le droit de ne pas être en Conscience »…

Alors ça ne veut pas dire que le Maître ne peut pas exprimer parfois une petite colère, ce que Vous appelez gros mots, ou de ne pas être content, mais le Maître sait toujours ce qu’Il Est, Il sait toujours être Lui-même, et en étant Lui-même, Il peut parfois s’adonner à ce qu’Il a envie d’exprimer quand quelque chose ne Lui plait pas. Ressent la subtilité de la différence. Lorsque Tu es contrariée, ne Te laisse pas happer dans cette contradiction. Permets-Toi de l’exprimer tout en étant Toi en Conscience : - « Oh ben merde, encore un voyage à distance, avant Je les faisais aisément, maintenant ça Me pèse un peu »… Et puis, tout en restant en conscience, tout en étant Toi, décide de le vivre autrement, puisque Tu es amenée à le faire. Ressens ce que Nous Te disons, afin de ne plus vivre de déséquilibre au niveau de ton corps.

Chaque fois mes Amies que quelque chose Vous contrarie, Nous ne disons pas de ne pas Vous permettre de le vivre, mais de l’exprimer en restant en conscience de « Qui Vous Êtes ». Cela n’influera pas sur votre corps, cela Vous permettra d’être à la fois l’Humain qui s’exprime et le Maître qui reste dans sa maîtrise, qui reste Lui-même. Alors aucune énergie qui n’est pas créatrice, ou même qui pourrait alimenter la conscience de masse, n’est émise. Il Vous faut en prendre conscience pour que Vous ressentiez ce que notre Ami Adamus a voulu dire en disant : - « Ne jouez pas au médiateur avec Vous-mêmes ! »… C’est exactement un bel exemple et Je T’honore mon Amie de M’avoir permis de M’exprimer ! Et c’est ainsi.

-  Emaliah  : Merci !

-  Yawaeh  : Une autre question ?....

-  Célayah  : Cette nuit, à un moment où Je ne dormais pas, Je ne sais pas pourquoi, M’est venu à l’idée ce que M’avait dit une bio énergéticienne il y a très, très longtemps, J’avais 30 et quelques années et c’est quelque chose qui Me dérange, parce que J’avance aussi en âge et Elle M’avait dit : - « Là ça va, mais Vous aurez des problèmes de santé à partir de 70 ans ! »… Et J’ai beau Me dire…oh la, la, ça approche… Elle M’a dit ça, Elle M’a dit ça, Elle M’a dit ça et ça crée le doute en Moi et ça ne Me plait pas, donc J’aimerai avoir des conseils, Me débarrasser de ça, quoi !

-  Yawaeh  : Donc Tu Te laisses aller, Tu es Toi en ton espace, Tu ne penses pas, Tu ne cherches pas à comprendre, mais Tu ressens…… Commence à ressentir à d’autres niveaux que les ressentis humains et ne laisse pas ta personnalité humaine interférer, parce que ce que Je dirai Moi Yawaeh , c’est que dans tout ce que l’on Vous dit dans les sessions, c’est de lâcher l’Humain, c’est de ne plus rentrer dans le jeu des pensées, dans le jeu de la personnalité humaine qui Vous fait rentrer dans l’attraction des pensées de la conscience de masse.

On Vous dit et on Vous redit, en votre Cœur, Vous n’êtes pas l’Humain que Vous croyez être, Vous êtes une Emanescence Divine, Vous êtes la Lumière incarnée, et la Lumière incarnée ne connaît en rien tout ce que l’Humain vit. Dans la Lumière que Tu Es, Tu acceptes ce corps qui Te permet d’être ici en incarnation, mais Tu n’es pas ce corps, et ce corps il peut vibrer maintenant la Lumière incarnée que Tu Es, que Tu permets d’être ici et donc dans cette Lumière, eh bien Tu peux concevoir qu’il n’y a pas de dégénérescence, qu’il n’y a pas de déséquilibre. Sans avoir de contrôle sur Toi-même ou sur quoi que ce soit, simplement être dans ta Lumière et décider de vivre ce que Toi Tu as envie de vivre, jusqu’au jour où Tu décideras Toi de partir. Voilà, c’est ce que Je peux dire par rapport à ce qui Nous est guidé depuis si longtemps.

Donc Tu Te laisses aller, Tu ne cherches pas à comprendre, Tu ressens que Tu es pleinement en Conscience dans la Lumière que Tu Es en ton espace.

-  Yosuel  : Mon Amie, pour faire suite à ce que vient d’exprimer Yawaeh , Je dirai : Tu peux vivre tout ce que Tu crois, tout ce qui T’interpelle, tout ce dont Tu as peur, tout ce qui T’impressionne, et c’est ton choix, c’est le libre arbitre. Maintenant Tu peux aussi décider d’être pleinement Toi en Toi et de décider de vivre autrement, de ne plus accorder de crédit à aucune croyance, à tout ce qui se dit… : - « En Moi Je Me re-trouve, en Moi Je décide d’Être, Je suis Moi avec Moi et J’honore ce corps, J’honore ce que Je Suis et avec ma Conscience J’impulse ce que Je veux vivre, y compris le fait d’être pleinement dans ce corps en parfaite résonance avec la Lumière que « Je Suis » et de concevoir que Je peux vivre pleinement en Amour de Moi-même, et lorsque Je suis pleinement en Amour de Moi-même, il ne peut pas y avoir de déséquilibre, il ne peut y avoir que de la joie, que de la création pour vivre pleinement ce que J’ai envie de vivre. »…et lorsqu’on est dans la joie, la joie de vivre, la joie d’aimer la vie, la joie de créer pour Soi, qu’est-ce qui peut altérer ce corps, puisque les cellules répondent parfaitement à ce que Tu émets ? Cela va être à Toi de T’accorder de le ressentir et de Te permettre de le vivre. Et il en est ainsi.

-  Célayah  : Merci Yosuel  !

-  Yosuel  : Je T’honore !

-  Yawaeh  : Une autre question ?....

-  Elémah  : J’ai ressenti aujourd’hui comme hier des moments de lassitude à écouter le blabla…alors Je décroche, Je Me raccroche, et là J’ai comme la sensation comme hier que Je fais des rêves, J’entendais mais J’étais partie, Je n’étais plus là et J’ai juste envie de savoir si J’étais une bonne élève !

………Rires de Tous……….

-  Elémah  : C’est normal docteur ?

-  Yosuel  : Docteur ! Je ne savais pas que Je pouvais être Docteur !

-  Elémah  : Docteur céleste !...votre assistante Célayah  !

-  Yosuel  : Docteur céleste ! Je ne sais pas si ça Me correspond vraiment... Je ne sais pas si J’aimerais faire l’expérience d’être un Docteur céleste. Aussi lointain que Je peux émettre ma Conscience, Je crois que ça n’existe pas de notre côté ! Tout le monde se cache, personne n’en veut. C’est très suggestif un Docteur et c’est très significatif dans votre monde et ce monde en a encore besoin, c’est celui qui va répondre à tous les désagréments physiques que peuvent vivre les Humains. Alors si Tu M’appelles Docteur, Je Me détourne de Toi !

………Rires de Tous……….

-  Elémah  : On ne peut pas se fâcher, c’est juste clair… Très bien Yosuel , Je T’accueille comme Tu Es !

-  Yosuel  : Là, Je T’accueille mon Amie, parce qu’en réalité pourquoi aurais-Tu besoin d’un Docteur céleste puisque Tu es un Maître par Toi-même ? Mais Nous avons bien rigolé tous les deux, Nous avons un humour qui se concorde et Je T’honore pour ce moment délectable passé ensemble !

-  Elémah  : C’est tout ! Il n’a pas dit : c’est ainsi !... Ah oui, est-ce que Tu Te manifestes sous une certaine couleur ?

-  Yosuel  : Je Suis toutes les couleurs, mais Je peux Me manifester…

-  Elémah  : Parce que l’autre jour, J’avais un point violet !

-  Yosuel  : Ce n’est pas Moi, c’est mon collègue !

- Elémah : Arzael ?

-  Yawaeh  : Non, violet c’est Saint-Germain–Elayeh  !

-  Yosuel  : Alors pour continuer, Je ne dirai pas qu’il s’agit de lassitude, parce que même dans tout ce que Nous disons et redisons, sachez et Yawaeh en sait quelque chose, c’est qu’il y a toujours un petit quelque chose qui fait que Vous touchez encore, Je ne dirai pas un aspect, mais encore quelque chose qui Vous dérange ou qui Vous empêche d’être vraiment Vous-mêmes et qui Vous permet de le dépasser. Ce qui se passe, c’est que lorsque Tu ressens que quelque chose est déjà dépassé en Toi, Tu as besoin d’aller chercher ailleurs ce que Tu n’as pas encore dépassé. C’est très simple !

Maintenant si Tu Te permettais d’être simplement Toi en Conscience, non seulement, et là Je M’adresse aussi à une chère Amie qui n’est pas présente mais qui peut-être se permettra d’entendre cette session. C’est que comme Yawaeh , Vous pouvez tout entendre en étant Vous-mêmes en Conscience dans l’instant présent et ce qui ne Vous concerne pas Vous permet d’apprendre à être Vous dans l’instant, ce que Vous avez de la difficulté à vivre en permanence dans votre quotidien, parce que les énergies sont là, elles sont présentes, c’est un moment de pure Conscience pour Vous et si quelque chose, tout en étant dans cette pleine Conscience, Vous interpelle, que ce soient d’autres niveaux, même un niveau faible, Vous permettra toujours de le dépasser.

……….(L’enregistrement se termine d’une manière impromptue… Le temps de remettre l’enregistreur en route, mais avec une certaine fébrilité de la part d’ Emaliah )………

-  Yawaeh  : Chaque chose, Tu les fais dans l’instant en Conscience, sans courir, calmement.

-  Yosuel s’adressant à Emaliah  : Bien l’interlude est terminé mais nécessaire chère Amie. Il était nécessaire que Tu prennes conscience que Vous n’avez pas, comment Vous dites dans votre langage…à spider, mais à prendre chaque instant pour Vous dans les gestes justes, dans la joie, dans la paix, sans croire que Vous dérangez, sans croire que Vous gênez, sans croire que les choses doivent être toujours faites rapidement, parce qu’alors Vous ne vivez pas l’instant présent, et cela en concerne plus d’Une et plus d’Un !

Alors ma chère Amie ( Elémah ), où en étions-Nous ?

-  Elémah  : Ben que quand on pouvait être sur un plan de Conscience, mais quand quelque chose revenait Nous interpeller dans ce qui était dit, hop, on revenait naturellement !

-  Yosuel  : J’en avais fini. Et il en est ainsi.

-  Elémah  : Et Je voulais Te dire que c’était naturellement ce qui se met en place, mais que c’était au niveau physique, comme le corps qui n’est pas bien assis, et que ci, et que là…

-  Yosuel : Accorde-Toi d’être pleinement Toi et de dire : - « C’est un moment que Je M’accorde d’être en Conscience. »…

-  Yawaeh  : Et en plus Je dirai, mais…Il voulait le dire, mais Je vais le dire, c’est que lorsque Vous ressentez que quelque chose pour Vous est déjà dépassé, le fait d’être pleinement Vous en Conscience, ressentez que Vous Êtes bien et en plus Vous êtes bien plus en Conscience en Vous, avec Vous, et que tout ce que Vous émettez aide Ceux qui ont des choses à dépasser, et bien au-delà.

-  Elémah  : Eh bien merci, parce que c’est ce que Je vivais déjà, mais que Je ne pouvais affirmer totalement, donc là, Je vais pouvoir le vivre totalement. Merci, merci, merci !

-  Yosuel  : Eh bien mes Amies, il y en a des violons qui se jouent !

-  Yawaeh  : Une autre question ?....

-  Emaliah  : J’ai encore des problèmes de dyslexie, Je mélange les lettres, donc les mots ne sortent pas ? Ca M’est arrivé dernièrement plusieurs fois, ça se bouscule au portillon, et Je n’arrive pas à dire le mot…

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu n’es pas la seule ! Yawaeh gagatte de plus en plus ! Je vais Te dire et Vous ne devez pas en avoir peur : c’est que Vous avez un décalage entre votre fonctionnement humain rattaché uniquement au cerveau et votre pleine conscience d’Être où Vous allez de plus en plus Vous exprimer au niveau de votre Conscience Divine, de « la Source », et où le cerveau n’aura plus rien à y faire. Alors ce décalage, n’en ai pas peur, maintenant Yawaeh s’en amuse, Elle sait qu’il n’y a pas une dégénérescence quelconque, qu’il n’y a pas de gâtisme, mais une adaptation de plus en plus à être insufflé dans ce que Vous avez à exprimer. Bien sûr Vous garderez toujours une certaine expression de l’Humain que Vous êtes. Tu sens une rose et ce n’est pas Nous qui allons Te dire : hum qu’est-ce qu’elle sent bon cette rose ! C’est ta partie humaine qui ressent et qui va dire : elle sent bon cette rose. C’est un exemple très simple, mais pour Vous dire que Vous aurez toujours des expressions humaines par Vous-mêmes en tant qu’Humain, mais que de plus en plus Vous allez Vous exprimer au niveau de ce que votre propre Conscience que la Source Vous insufflera lorsque Vous devrez Vous exprimer et ainsi les choses seront toujours justes et appropriées, comprises et ressenties. Alors lorsque cela T’arrive mon Amie, prends une bonne respiration …..laisse-Toi aller, ne pense pas et ce que Tu voulais exprimer va émerger tout seul. Ne force plus à le chercher au niveau de ton intellect.

-  Emaliah  : Merci Yosuel  !

-  Yawaeh  : Une autre question ?....

-  Alamayah  : Hier pendant la session, la première partie J’ai eu l’image d’une silhouette au-dessus de ma tête, ce qui serait un Homme, assis en tailleur, tout doré avec un cône dans les mains ou au niveau de son visage et Je voulais poser la question s’il y avait quelque chose à savoir de plus sur cette image.

-  Yosuel  : Alors mon Amie, ne cherche pas à renouer avec cette image. Apprends à être Toi, en Toi, en ton espace, en Conscience de ce que Tu Es, en Nous laissant T’insuffler ce que Tu es à même de ressentir pour aller de l’avant. Ce que Tu as vu, c’est une expression de ce que Toi Tu recherches d’une certaine façon sur ce qu’est l’Humain en conscience du Divin qu’Il est. Ce n’est pas une représentation négative, mais c’est ce que la majorité des Êtres recherchent dans ce qu’Ils appellent spiritualité, et Ils font des tas de choses, et Ils inventent des tas de choses, et Ils mettent des caricatures et des représentations, parce que le Divin, ça doit être ça, il faut qu’il y est une représentation, et c’est là, que Nous Te disons, que Nous Vous disons à Tous : lâchez toute demande d’une représentation quelconque, le Divin ne se représente pas ! Il ne peut pas être défini et tout ce qui se joue dans ce que Vous appelez « New Age » et dans la grande majorité de ce que Vous appelez « spiritualité », sont des recherches qui ne mèneront jamais les Êtres à ressentir ce qu’Ils Sont et à comprendre ce qu’est en réalité la Conscience pure au Cœur « du Tout ». Cela ne pourra jamais être représenté, toute figure est une recherche, cela est en Vous, sans interprétation, sans figuration possible.

Je vais Te demander ma chère Amie : laisses Toi aller…. Tu es Toi, en Toi…….. Que Vois-Tu ?

-  Alamayah  : Rien !

-  Yosuel  : Eh bien mon Amie, c’est ce que Tu Es, c’est ce que Nous Sommes, cela peut-il être défini et représenté ?

-  Alamayah  : Ni en images, ni en mots !

-  Yosuel  : Exactement ! Et là, Tu Es, et dans cet espace qui ne peut pas être défini ni représenté, Tu peux être simplement Toi et tout créer !

-  Alamayah  : C’est la vacuité ?

-  Yosuel  : Je ne parlerai pas de vacuité, aucun mot ne peut définir ce que c’est !...c’EST ! Et en étant simplement, Tu sais que Tu es en Conscience, alors avec ta Conscience Tu impulses ce que Toi Tu veux voir se manifester pour Toi, ce que Toi Tu veux vivre, et Tu laisses faire. Et il en est ainsi.

-  Alamayah  : Merci !

-  Yosuel  : Surtout n’émet aucune autre pensée interférente qui ne permettrait pas à ta création de se réaliser. Et c’est ainsi.

-  Yawaeh  : Oui Elémah  !

-  Elémah  : C’est juste que J’ai envie de partager que lorsqu’on dit qu’il y a « rien » à l’intérieur de Nous…

-  Yawaeh  : Qui n’en ai pas un…

-  Elémah  : …qui n’en ai pas un…par rapport à : dans la Lumière que Nous Sommes…ce n’est pas la Lumière que l’on peu voir physiquement…

-  Yawaeh  : C’est quelque chose que Tu ressens, mais Tu peux Te voir aussi dans une Lumière, Toi, mais en sachant… Kryeon a beaucoup dit : - « Voyez-Vous dans une belle Lumière, mais en sachant qu’Elle n’est pas limitée, qu’Elle est infinie. »…c’est comme quelque chose de…un bien-être !

-  Elémah  : On l’appelle pas la Lumière, Elle se manifeste…

-  Yawaeh  : C’est comme un bien-être qui est infini et dans lequel Tu es en joie, Tu Es…et là tout est possible ! Et Tu peux vivre le à chaque instant, simplement là, en Toi… Là, en mon centre, Je suis dans ma Lumière et Je ne visualise pas quelque chose de particulier, mais c’est un bien-être, c’est illimité, c’est pas conditionné dans ce corps, mais Je peux boire un coup, Je peux rigoler, Je peux Me promener, c’Est ! Voilà.

-  Elémah  : D’accord ! Merci.

-  Yawaeh  : Et Je peux Te dire que ça Nous paraît simple, mais pour en arriver là, il faut parfois des années à des Êtres pour parvenir à ça ! C’est pour cela qu’on ne peut rien imposer à Qui que ce soit, déjà parce qu’on serait dans le pouvoir, mais c’est comme si Tu parlais chinois. Chacun doit faire un chemin intérieur pour en arriver à cet état d’être-là.

-  Elémah  : Et chacun le vit avec sa vibration personnelle…

-  Yawaeh  : Oui…à sa façon, mais c’est toujours quand même « la même chose » !...mais c’est très difficile à concevoir pour un Être qui est très mental et dans la conscience de masse.

-  Alamayah  : Pour en revenir à la représentation à lâcher, J’ai le sentiment en fait que ces représentations, elles peuvent paraître à Moi quand finalement J’exprime le besoin d’être aidée par quelque chose de différent de Moi, par quelqu’un d’autre ou par une autre notion, et dans ces cas-là, comment Je peux faire appel à cette aide sans Me fourvoyer dans une représentation qui n’est pas ?

-  Yosuel  : Alors laisse-Toi aller… Tu viens de poser une question et d’y répondre, parce que lorsque Tu es Toi, en Toi, sans représentation, dans la joie, en Conscience, Tu sais que Tu es la Puissance de la Lumière que Nous Sommes, que Tu Es, que « la Source » Est, donc Tu n’as pas besoin d’aide puisque Tu Es cette Puissance, Tu n’as pas besoin de représentation puisque Tu Es. La seule chose que Je dirai, c’est que lorsque Tu es vraiment en détresse ou que Tu T’es décentrée, Tu n’es plus en Conscience, Tu peux demander à ta propre Conscience, à Nous-mêmes et à « la Source », puisque Nous Sommes Un, Nous Sommes « le Tout », de T’aider à dépasser ce que Tu traverses et de T’aider à Te recentrer et à nouveau être en Conscience. Mais n’oublie jamais que Tu es le Maître et que Tu es cette Puissance que rien ne peut atteindre. Accepte d’être Toi. Ne Te pose pas de questions, ne cherche pas à comprendre les choses, tout est en Toi, tout est là, lorsque l’on sait Être simplement. Et c’est ainsi.

-  Alamayah  : Merci !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

…….Silence…..

-  Yosuel  : Alors mes Amies, vu qu’il n’y a plus bousculade au portillon des questions, Vous savez ce que Je vais faire…

-  Elémah  : Alamayah ne le sait peut-être pas encore !

-  Yosuel  : Je vais donc faire un tour de table…

-  Yawaeh  : Et Nous faisons tous la même chose en Nous à chaque fois…cela Nous concerne tous à différents niveaux !

-  Yosuel  : Tiens, Je vais commencer par Emaliah , Elle aime ça.

-  Emaliah  : Avec plaisir Yosuel  !

-  Yosuel  : Donc Vous Vous laissez aller en votre Cœur, en votre espace Vous Êtes, Vous ne cherchez pas à comprendre, Vous laissez votre propre Conscience Vous insuffler ce que Vous êtes à même de dépasser à chaque fois.

Mon Amie, Tu prends de plus en plus conscience de ce que Tu Es, de comment Être, et Tu T’aperçois de plus en plus que d’être Soi, en Soi dans la joie, T’amène à vivre de plus en plus dans une certaine joie de vivre, et c’est là que Tu comprends de mieux en mieux que finalement, tout ce qui T’a perturbé, étouffé, entravé, c’était vraiment de l’incohérence par rapport à ce que Tu peux ressentir maintenant.

Alors ce que Je Te dirai, c’est qu’il y a encore des petites parties de Toi qui résistent… : - « Est-ce que Je ne devrais pas garder des petits bouts dans l’Humain pour ne pas être complètement et totalement dans le détachement de ce que J’étais auparavant. »… Et ça, mon Amie, cela Te causera toujours des perturbations. Tu sais maintenant que Tu peux Être, Te faire plaisir, être dans la joie, Te lâcher. Alors pourquoi veux-Tu retenir des toutes petites parties dans l’Humain, non seulement qui ne Te servent pas, mais qui interfèreront dans ta joie d’Être, dans ta joie de vivre, d’être pleinement Toi et de créer à chaque instant pour Toi ? Ces petites parties, parfois Tu les ressens, elles surgissent subrepticement, à n’importe quel moment. Peux-Tu Te permettre de les ressentir quand elles surgissent subrepticement et Te dire : - « Ah, ça c’est une partie de Moi qui Me rattache encore à l’Humain. »…et à ce moment-là donne-Toi le droit de la transmuter puisque Tu le ressens et puisque Tu es à même de le dépasser. Et c’est ainsi.

-  Emaliah  : Merci Yosuel  !

-  Yawaeh  : Je Vous conseille toujours, quand Il Vous fait dépasser quelque chose, comprendre quelque chose, respirez dedans pour le lâcher, pour aller au-delà. Pensez toujours à des respirations profondes dans ces cas-là.

-  Yosuel  : Alors ma chère Alamayah , Tu as compris que Tu as parcouru un long chemin qui ne T’a pas amené à comprendre « Qui Tu Es » et ce que Tu Es, mais qui T’a permis d’être là, qui T’a permis de dépasser bien des choses, qui T’a permis d’avoir du recul sur bien d’autres choses, qui T’a permis de dire : bon maintenant… (Gros éternuement)… Oui oui, ça Te concerne aussi ma chère Amie Elémah  !…c’est comme si Tu disais : c’est vrai, c’est vrai !

Alors ma chère Alamayah , cela T’a permis de ressentir qu’il était peut-être temps pour Toi de prendre un virage à 190° et de décider enfin ce que Tu veux vivre en Conscience, sans ne plus vivre ce que Tu veux vivre, sans être en Conscience. Alors Je Te dirai : il y a encore bien des choses que Tu dois dépasser, il y a encore bien des choses que Tu dois libérer, il y a encore bien des choses que Tu dois transcender, intégrer, mais en l’instant, Tu peux changer le cours de ta vie et décider d’être pleinement Toi, en Toi, sans ne plus Te référer à tout ce que Tu as vécu, à tous les Êtres que Tu as côtoyé et T’ont dit les choses comme Ils voulaient que Tu les fasses, mais de décider que tout est en Toi, que Tu peux avoir la réponse en toutes choses en Toi-même et que Tu n’as plus à Te fourvoyer en Qui que ce soit ou à travers quoi que ce soi

Tu peux décider de faire ce que Toi Tu as envie de faire, mais de ne plus le faire selon ce que les Autres attendent de Toi, mais de le faire en Conscience, à d’autres niveaux, en Nous laissant œuvrer à travers Toi, car tout jeu dans l’Humain, quel qu’il soit, dans n’importe quelle pratique ne Vous amènera pas à ressentir la Puissance que Vous Êtes.

Alors pour le moment, Je Te dirai simplement : cesse de croire que toutes les entraves que Tu as vécues vont perdurer. Décide que maintenant Tu peux être Toi, en Toi, ne plus émettre de pensées restrictives, limitatives, de peurs, de croyances, d’insécurité, et surtout d’être conforme à ce que l’on attend de Toi. Tu peux décider de créer pour Toi, vivre pour Toi, tout en faisant ce que Tu as à cœur de faire, mais fait-le pour Toi sans attente, sans attendre aucun résultat, de le faire pour Toi en Nous laissant œuvrer à travers Toi. Alors les choses se feront plus facilement et Tu seras étonnée de ce qui se passe, et c’est ainsi pour le moment ! Nous Te laissons prendre tes décisions, Nous Te laissons le choix de ce que Tu décides, et à partir de ce moment-là Nous T’accompagnerons, Nous Te tiendrons la main et Nous Te guiderons. Et c’est ainsi.

-  Alamayah  : Merci !

-  Yawaeh  : Si Je peux Me permettre, si ça peut aider bien des Êtres, si Tu Me le permets Alamayah , parce que Je l’ai ressenti dans ce que Yosuel a voulu Te dire, quand Tu disais tout à l’heure que Tu faisais du Reiki, Je dirai qu’à l’heure actuelle le Reiki est une méthode extérieure. A partir du moment où Tu es en Toi et que Tu sais que Tu es une Puissance, Tu n’as plus besoin de Reiki, mais par contre Tu peux recevoir une Personne, La toucher, Tu sais que Tu Es la Puissance de « la Source » et qu’Ils œuvrent Tous à travers Toi, et alors là, la Puissance de la Lumière passe, et wouah, Elle va faire des choses grandioses, alors que le Reiki amène une énergie que Tu Es, qui est à l’intérieure de Toi, qui est aussi à l’extérieur, et c’est comme si Tu cherchais à l’extérieur quelque chose qui est « le Tout » et que Tu Es.

Voilà, c’est la différence que Je voulais Te dire, c’est de ne pas faire une méthode comme inculquée, mais c’est maintenant de la faire d’une manière différemment, et là c’est autre chose, c’est complètement autre chose dans le même contexte, on va dire ! C’est comme quand Tu fais des massages, tous Ceux qui pratiquent des massages maintenant et qui suivent les sessions le savent. Quand Ils font des massages, Ils n’attendent pas de résultats, Ils ne prennent pas les énergies de Ceux qu’Ils massent, et Eux-mêmes s’Ils ont encore des peurs ou autres, Ils ne vont pas communiquer ce qu’Ils vivent à la Personne qu’Ils massent, Ils sont neutres, Ils sont en Eux, en Conscience et Ils laissent l’énergie passer à travers Eux. C’est ainsi que Ceux qui massent disent : - « On masse, ça passe, c’est absolument grandiose. »…et souvent Ils sont amenés à aller plus à un endroit où l’énergie est bloquée. C’est phénoménal et ça n’a plus rien à voir. C’est-à-dire que Tu deviens Toi le Maître de ta pratique, totalement, mais en Conscience. Voilà, c’est ce que Je voulais Te partager.

-  Alamayah  : Merci beaucoup, Je l’entends vraiment très fort !

-  Yawaeh  : Et ça fera toute la différence et Tu Te départiras des Autres, mais Tu n’as pas à Te justifier, ni à expliquer quelque chose que Chacun doit aller ressentir en Lui en décidant de se re-trouver dans ce qu’Il Est de toute éternité. Tu ne peux pas expliquer quelque chose à quelqu’un qui ne comprendrait pas ! Voilà, et de plus en plus, quelle que soit l’activité pratiquée, à partir du moment où il y a vraiment l’ouverture, la connexion, la Conscience d’Être, toutes les pratiques vont se faire différemment et chaque Être le fera individuellement en Conscience et sera Maître de sa pratique.

-  Yosuel  : Alors mon Amie MaA , il y en a des choses qui se passent en Toi, Je le ressens. Il y a des découvertes, il y a des ressentis puissants, il y a de plus en plus une Conscience profonde qui s’exprime à bien des niveaux, mais il y a encore des parties dans l’Humain que Tu laisses Te diriger. Ces parties, elles sont souvent reliées à quelque chose que Tu n’as pas encore dépassée, et c’est là le paradoxe, c’est qu’elle Te joue des tours à certains moments, et à d’autres, elles n’ont aucun pouvoir sur Toi parce que Tu comprends les choses à des niveaux très subtils, mais c’est comme si ce que Tu ressentais à des niveaux très subtils Tu ne Te permettais pas encore de le vivre en permanence.

Alors il va Te falloir accepter de ne plus jouer au jeu : - « Est-ce que Je dois être pleinement Moi sans aucune interférence, dans la joie, dans la joie d’Être, dans la joie de vivre, de permettre à mes propres consciences qui ne sont pas toutes unifiées, mais qui commencent à l’être, ou est-ce que Je veux jouer encore certains jeux pour ne pas Me dévoiler totalement, pour ne pas échanger totalement, parce qu’il y a des choses qui M’échappent que Je ne comprends pas, et en cela, eh bien Je Me joue à Moi-même pour ne pas Me dévoiler totalement »….

A Toi de ressentir ce que Nous Te disons, à Toi de comprendre la subtilité et de faire tes choix, tes choix d’être en Conscience, tes choix d’être Toi, tes choix de partager dans la joie, dans la simplicité et de ne plus jouer aucun jeu. Tu as le droit d’être Toi, d’avoir des particularités, mais ne confond pas tout. Ne confond pas tes particularités, ta façon d’être et certains jeux… Je Te retrouverai quand Tu le voudras mon Amie, et Je ne suis pas le seul ! Il y en a bien d’Autres qui T’accompagnent et Mère Divine et très présente à Toi pour Te guider dans ce que Tu as à cœur d’Être et de dépasser. Et c’est ainsi !

-  MaA  : Merci !

-  Yosuel  : Alors, Elémah , Elémah , chère Elémah ……

……. Elémah fredonne une note….

-  Yosuel  : J’ai donné le LA et Tu as continué la gamme.

-  Elémah  : Retrouvons-Nous sur les nuages…

-  Yosuel  : Alors Moi Yosuel , les nuages ce n’est pas trop mon domaine… Quand Tu seras prête, Je T’amènerai dans mon domaine, mais c’est bien autre chose que ce que Tu peux imaginer !

-  Elémah  : Je ne peux même pas l’imaginer d’ailleurs !... Avec grand plaisir ! Je suis presque prête en fin de compte !

..........Eclats de rires de tout le monde……..

-  Elémah  : « Quand Tu seras prête…. Tu auras un bonbon. »…. Je suis prête en fin de compte ! Arrête de Me faire marcher comme ça…

-  Yosuel  : Qu’est-ce que Je L’aime quand Elle est comme ça ! Alors par rapport à ce que Je T’ai dit en l’instant, Je ne dirai pas tout à l’heure parce que tout est dans l’instant, Je rajouterai simplement, ma chère Amie, il y a tant de désirs en Toi, il y a tant de joie en Toi, il y a tant de facultés que Tu peux développer…

Ne T’arrête pas à ce que Tu côtoies, ne T’arrête pas à ce que Tu perçois, ne T’arrête pas à ce qui se joue autour de Toi, mais en ton Cœur, en ton espace, au niveau de ta propre Conscience, crée ta propre réalité en dansant avec « Tout ce qui Est », mais sans Te laisser aspirer par Qui que ce soit ou quoi que ce soit. Décide d’être le Maître que rien ne peut affecter, tout en côtoyant plein d’Êtres en T’amusant, en faisant ce que Tu as envie de faire et de vivre, mais ne Te laisse pas impressionner par Qui que ce soit ou par quelqu’énergie que ce soit. Et il fallait que Je Te le précise. C’est important pour Toi, car Tu es en mesure de vivre ce que Tu Es et de manifester ce que Toi Tu as envie de vivre et de voir se manifester, et Nous T’accompagnons et Je Te retrouve une prochaine fois. Et c’est ainsi.

-  Elémah  : Merci Yosuel  !

-  Yosuel  : Alors ma chère Amie Célayah , il y a une chose que Je Te dirai en l’instant et que Je ressens en Toi, n’aie pas peur de tout ce que Tu entends, ne cherche pas à aller plus vite que ce que Tu es à même Toi, d’intégrer. Chemine à ton rythme, mais ne Te laisse pas impressionner par des pensées qui ne cessent de surgir et où Tu Te demandes où cela va T’amener. Tu sais que les choses ont déjà bougé pour Toi.

Ne Te fais pas de soucis pour Ceux qui sont proches, reste-Toi, Toi en ton Cœur, Toi naturelle, Toi dans ta joie de vivre. Ne Te laisse pas impressionner par ce qui peut être dit, par certaines pressions, mais accepte qu’il y a une solution à toute situation, et que c’est en restant Toi, en ton Cœur, en ta Lumière et en impulsant ce que Tu veux voir se transformer dans telle situation, sans impliquer Qui que ce soit bien sûr, que les choses pourront prendre une autre tournure. Persévère à être Toi, passe tous les jours des moments à être dans ta présence, sans penser, et ne permet plus à toutes les pensées qui surgissent, qui Te traversent, d’avoir du pouvoir sur Toi. C’est ce que Je peux Te dire dans l’instant, et Nous Nous retrouverons si c’est ton choix.

-  Célayah  : Merci !

-  Yosuel  : Mes Amis, Je vais clôturer cette session que Vous appelez « Questions/réponses », car une fois de plus Vous avez intégré bien des choses, Vous avez ressenti bien des choses à des niveaux subtils, Vous Vous êtes permis d’être Vous et donc de comprendre ce que c’est que d’Être. A Vous de le vivre en permanence !

Je Vous laisse, Je Vous aime tels que Vous êtes. Et il en est ainsi.

-  Tous  : Namasté Yosuel  !

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna

Relecture : Elamah

 Merci de tout Cœur à Vous MaAna et Elamah pour la transcription et la relecture de cette session Questions-réponses à Saint Léonard des Bois du 31 juillet 2019.

Je Vous honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi