Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du (...)

Transcription de la session Rencontre discussion/Questions-réponses du 09/10/2016 à Mirabel et Blacons

samedi 24 décembre 2016, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session Rencontre discussion-Questions/réponses à Mirabel et Blacons (près de Valence – 26 Drôme)

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Yawaeh

Dimanche 9 octobre 2016

 => Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Bienvenue à Toi à cette session Monique , c’est une joie de Te rencontrer, de faire ta connaissance et de partager avec Toi ce cheminement intérieur. Il n’y a pas de hasard, si Tu es là, c’est que Tu as été guidée car de plus en plus d’Êtres maintenant, à cette époque grandiose dans l’ère dans laquelle Nous sommes rentrés depuis fin 2012, il y a une demande de plus en plus grandissante d’Êtres qui veulent maintenant vivre autre chose, comprendre « Qui Ils Sont » et se libérer de tout ce qui Les empêche d’être véritablement Eux-mêmes, de vivre pour Eux.

Donc là, c’est la session Questions/réponses, Je ne vais pas M’étaler comme Je le fais dans les sessions de cheminement, On en parlera en tête à tête après. Donc là pour le moment, Je vais Te demander d’être ici…en ton Cœur, en ton centre….

On prend une profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous sommes ….et Nous expirons très, très lentement……. Présence…….….

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous sommes …..et Nous expirons très, très lentement….. En notre espace, en Nous, Nous Sommes…… Être simplement….. .. Simplement Être………

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en conscience en étant dans la Lumière que Nous sommes ….et Nous expirons très, très lentement….. .. Présence « Je Suis », en notre espace, Je suis ce que « Je Suis »……. Nous Nous détendons…….. Être simplement, dans la joie d’Être………. Conscience…..

…… Pause ……….

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. Alors Moi, Yosuel J’ai à cœur de répondre à vos questions qui, comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez, que ce qui Vous empêche d’être Vous, mes chers Amis. Et il en est ainsi.

-  Yawaeh  : Une question ?...... Je rappelle qu’à chaque question que Yosuel va répondre, Nous faisons Tous la même chose en Nous, parce que cela Nous concerne Tous à différents niveaux, même si les situations et les Personnes sont différentes, cela Nous concerne. Donc on est dans son Cœur, on est dans l’acceptation, sans chercher à comprendre, pas de mental, Vous laissez émerger, Vous ressentez, Vous intégrez et Vous dépassez….

-  Amanayah  : Alors c’est pour relater un événement qui M’est arrivé cette semaine. C’est un soir où J’ai voulu Me coucher tôt, parce que J’ai du sommeil en retard, et donc comme chaque soir avant de M’endormir, Je fais mes respirations, Je Me mets à l’intérieur et puis, au moment d’être près de M’endormir, J’ai dit bon c’est vraiment le moment de M’allonger, et là, Je Me suis mis à avoir des acouphènes pour la première fois de ma vie dans les deux oreilles, très, très aigu. Alors bien sûr, J’ai pris peur, et J’ai dit : ouh, là, là si c’est ça les acouphènes…donc Je l’ai écouté pour voir si J’étais encore capable d’entendre et quand J’ai eu fini de M’affoler, Je suis revenue en Moi et Je Me suis dit que dans l’espace où Je Me suis réveillée en Me disant : Je vais M’endormir et où J’ai entendu ces acouphènes, J’étais, Je crois, c’est sûr, J’étais dans mon mental et il y avait des peurs concernant l’argent. C’est ce que J’ai pu capter. Je Me suis endormie en Me disant : demain matin, il n’y aura rien ! Effectivement le lendemain matin, J’ai retrouvé mon audition normale, sans acouphènes. Voilà… Je voudrai savoir ce que c’est venu Me dire, si J’ai loupé un épisode !

-  Yawaeh  : Nous faisons Tous la même chose en Nous !

-  Yosuel  : Mon Amie, Tu n’as pas loupé d’épisodes !

-  Amanayah  : Merci !

-  Yosuel  : Il faut que Tu acceptes simplement que Tu as des peurs, peur d’entendre une certaine vérité, peur que ce que Nous Te disons ne marche pas, peur d’être contrainte de faire la route pendant encore très longtemps, de ne pas pouvoir trouver ta véritable réalité Te permettant le changement de l’entreprise dans laquelle Tu travailles. Tu ne dois plus donner de crédit à ces pensées. Tu sais maintenant, et Tu œuvres depuis si longtemps en Toi, assidument, Tu viens régulièrement aux sessions, Tu sais que Tu as besoin d’être guidée, car seule Tu ne peux pas y arriver.

C’est ce que Nous disons maintenant à tous les Humains dans cette nouvelle ère dans laquelle Ils sont rentrés. Les humains ont besoin d’être guidés pour retrouver leur Essence, « Qui Ils Sont », et Tu le sais. Alors n’aie plus peur, lâche tes peurs, elles ne sont pas ce que Tu Es et elles ne T’amèneront pas à vivre pleinement ce que Toi Tu as envie de vivre et surtout de créer ta réalité. Tu sais qu’en étant Toi, en Toi, en ton espace en permanence, en Conscience de « Qui Tu Es » maintenant, et Tu as suffisamment cheminé pour le comprendre et le ressentir, Tu n’as plus à Te donner à des pensées qui T’empêchent d’être sereine.

Persévère à être Toi, persévère à impulser avec ta Conscience Divine, en ton espace, ce que Toi Tu veux vivre, vis-le en ton Cœur et n’y met rien d’autre, surtout n’émet plus aucune pensée, car dans la certitude de la Puissance que Tu Es, ce que Tu émets avec ta Conscience, va permettre aux énergies de Te servir, même si cela demande un peu de temps, ne soit pas dans l’impatience, mais vis chaque instant, chaque instant en Conscience de « Qui Tu Es », dans la joie de vivre. Prends des moments pour Te re-trouver et n’aie plus peur de ce qui peut se manifester. Là où Tu en es, rien de grave ne peut T’arriver ! Tu auras de petits inconditionnels physiques encore, il y en a d’autres qui ne sont pas réglés et qui durent depuis un moment, mais rien de grave ne peut T’arriver.

Ces acouphènes Te disent que Tu as peur d’entendre une vérité qui ne correspond pas à ce que Tu envisages de vivre. C’est un rappel pour Te dire : cesse d’écouter ta personnalité humaine, ne Te laisse plus entraîner dans le tourbillon de l’attraction des pensées de la conscience de masse. Et il en est ainsi ma chère Amie. Et Nous T’accompagnons et c’est une véritable joie d’être avec Toi !

-  Amanayah  : C’est une énorme joie pour Moi ! Merci. Moi aussi, Je peux rebondir sur ce que Tu viens de dire. J’en ai discuté hier avec Yawaeh à propos de mon nez, mais J’aurai voulu avoir, de façon à ce que ce soit enregistré, savoir exactement ce que J’avais à faire maintenant par rapport à ce nez, voir par rapport à cette jambe. Est-ce que J’ai un peu cheminé. Cette question, Je sais que Je la pose régulièrement tous les deux ou trois mois… Voilà, savoir là où J’en suis pour pouvoir œuvrer exactement, pour que J’avance sur ces points-là, qui c’est vrai, M’handicapent dans ma vie de tous les jours !

-  Yawaeh  : Je Vous rappelle que Nous faisons la même chose en Nous !

-  Yosuel  : Mon Amie, Je ne peux rien Te dire de plus si ce n’est : accepte de respirer la vie pour Toi……. Accepte de ne plus Te croire dans l’incapacité à pouvoir envisager un devenir qui sera totalement différent de ce que Tu vis, mais laisse-T-en le temps. Ne cherche rien, ne contrôle rien, sois-Toi en ton Cœur.

Demande à tes cellules de se rééquilibrer, demande aux cellules de ton nez de retrouver leur pleine capacité à respirer tout en acceptant en Toi, en ton Cœur que Tu peux Te permettre maintenant de respirer le vie et de la vivre à chaque instant pour Toi, sans ne plus avoir peur qu’il y ait toujours quelque chose qui T’empêche de respirer pleinement la vie. Tu es venue ici pour comprendre tout ce que Tu n’as pas pu comprendre dans tes nombreuses vies, en ressentir dans l’Amour ce que ces expériences T’ont amenées, justement à expérimenter. Une fois que Tu as compris et ressenti toutes ces expériences en étant dans l’Amour de Toi-même, en les intégrant, en les dépassant, parfois en les transmutant ou en les transcendant, Tu as intégré les parties de Toi-même dans différents états d’être. Ne Te pose pas de questions, ne cherche pas à comprendre, sois-Toi. Une fois que Tu as cheminée dans cette direction, il Te suffit d’accepter d’être ce que Tu Es, pas simplement un Humain limité qui a vécu beaucoup d’expériences, mais d’accepter en profondeur que Tu es « la Source-même », que Tu es ce que Nous Sommes, que Tu es la Puissance de créativité, que Tu es la Puissance de la Lumière, alors dans ce véritable contexte de ce que Tu Es, ne permets plus à quoi que ce soit de T’empêcher de respirer la vie. Demande à toutes les cellules de ton corps de vibrer la pleine Lumière que Tu Es et ressens que ton corps est partie intégrante de la Lumière que Tu Es, qui ne connaît pas le déséquilibre. Et il en est ainsi, ma chère Amie, et Je ne peux rien Te dire de plus. Nous y reviendrons le moment venu !

-  Amanayah  : Namasté, merci Yosuel  !

-  Yosuel  : Je T’honore !... Mes Amis, Je sais que bien des choses Vous perturbent, Je sais que la conjoncture actuelle est difficile, mais il y a une chose que Vous pouvez Vous permettre de ressentir, c’est que Vous n’avez plus à vivre de la façon dont ce monde est encore. Il s’achemine lentement vers toute une restructuration et Vous le savez, cela a été dit à maintes et maintes fois, le retour en arrière n’est plus possible. Bien des Êtres vont Nous revenir, car maintenant tout est en concordance avec cet Univers et la Terre elle-même est en transmutation. N’en ayez pas peur, mais prenez la décision de ne plus Vous jouer à Vous-mêmes, de ne plus Vous croire démunis par rapport à tout ce qui se dit, par rapport à tout ce que Vous entendez, par rapport à tout se qui se pratique. Allez au-delà, acceptez enfin qu’il y a en Vous une Puissance que Vous Êtes et qui peut tout transmuter. Vous êtes la Puissance de créativité qui Vous permet d’envisager de créer votre réalité autrement que ce que Vous vivez et Nous y reviendrons encore et encore tout au long des sessions. Et il en est ainsi. Et Je Vous salue et Je Vous aime et Vous accompagne.

-  Navoael  : Namasté !

-  Yawaeh  : une question ?......

-  Navoael  : Je reviens sur un sujet qui a déjà été développé, il y a de la résistance, il y a du frein. L’Emanescence de « la Source », c’est ma culture et si ça été intellectuel, Je pense que c’est récent, au plus profond de Moi, mais Me sentir dire, Je suis un Être Divin Me renvoie à un culturel qui Me bloque et à un tel point que Je l’ai entendu hier, il s’agit pas de se voir Lumière, mais d’accepter que l’on est Lumière et Je pense que ces deux choses qui paraissent peut-être bénignes, pour Moi sont très importantes, parce que Je crois que c’est là où il y a des freins qui M’empêchent de voler vers cette notion de Puissance. Je bafouille avec ça, mais Je crois qu’il y a quelque chose qui n’est pas complètement installé en Moi, en ma profondeur. J’adhère, mais Je ne peux pas dire que Je suis un Être Divin parce que ça Me renvoie à des galéjades, ça Me renvoie à une comédie humaine que J’ai encore vu en assistant à l’inhumation de mon Frère, et Divin Me renvoie à l’église, Me renvoie aux cathos…voilà. Il est temps que Je… Ça fait maintenant un an que Je cours après ça et ça résiste… Je suis navré !...et ça résiste…

-  Yawaeh  : Déjà, Tu n’es pas navré, un Maître n’est pas navré ! Tu es dans une conjoncture où Tu réapprends ce que Tu Es et qui est déjà tout en Toi. Donc Tu es là, en ton centre, Navoael ….. Tu es là, Tu ne cherches pas à comprendre, pas de mental. Déjà, avant de laisser Yosuel s’exprimer, Tu as dit un mot : J’adhère. On n’adhère à rien, c’est notre propre discernement avec ton propre recul, et ton propre ressenti dans ton Cœur. Ca doit vibrer en ton Cœur. Quand le Cœur émet quelque chose, il ne Te trompera jamais, même dans tout ce qui est dit, même par les Êtres de Lumière , par Yosuel ou n’importe qui, les Maîtres Ascensionnés , quoi qu’il se dit, c’est à Toi de ressentir si ça résonne en Toi. C’est Toi qui T’achemine vers ta Maîtrise, vers le Maître, et lorsque Tu ressens cette Puissance en Toi, cette Lumière que Tu Es et que ça résonne vraiment en Toi, alors Tu peux ressentir que plus rien ne peut T’affecter et que Tu peux créer ta réalité dans cette Lumière, sans y mettre d’interprétations, d’images ou de représentations, parce que cela n’est pas possible. C’est un ressenti tellement profond.

Je dirai que Tu Te poses des questions, cela fait un an que Tu chemines assidument tous les mois et à travers les sessions et tous les jours en Toi-même. Je dirai qu’au jour d’aujourd’hui, là où Tu en es, Tu as fait de grands pas en avant par rapport à la première fois où Nous Nous sommes rencontrés. Accepte qu’il faille du temps. Yosuel l’a dit et redit à plusieurs reprises et au début même de la première session, il Vous faut du temps, et le réapprentissage de la Puissance de la Lumière que Nous Sommes doit se faire graduellement.

On doit se permettre d’aller toujours de l’avant, sans se croire arrivé, et en même temps comprendre que chaque graduation Nous amène toujours dans une joie de plus en plus expressive, on dépasse toujours quelque chose et on gradue, graduation après graduation. Donc au jour d’aujourd’hui, Je dirai que Tu T’achemines vraiment vers ce ressenti profond, car aujourd’hui, Tu as ressenti cette Puissance en Toi, cette Puissance que Tu sais que lorsque Tu ne penses plus, lorsque Tu Te laisses aller et notamment la nuit, Tu es dans un tel laisser-aller, dans un rien qui n’en est pas un, Tu es tellement Toi que Tu arrives à percevoir ce qui T’es insufflé pour développer ton projet. Donc Tu sais que cette Puissance, Elle est Toi, Elle est en Toi, donc ne Te pose pas des questions, n’aie pas peur que ce qui se passe en ces moments-là Tu puisses les vivre en permanence, en étant à chaque instant, dans l’instant présent, en étant Toi dans la joie de vivre, dans l’humour, dans la pleine acceptation de la vie, sans ne plus Te référer à tout ce qui se passe et tout ce qui se joue.

C’est ce que Je pourrai Te dire. Maintenant Je vais laisser Yosuel s’exprimer. Laisse-Toi bien aller en Toi, ne cherche pas à comprendre, mais ressens à d’autres niveaux comme Tu sais le ressentir parfois, parce que Tu le sais, Tu as cette capacité-là !

-  Yosuel  : Alors mon Ami, il faut que Je Te dise une chose : Tu Nous amuses, Tu Te poses encore des questions sur quelque chose que Tu n’es déjà plus, mais Tu aimes bien savoir, Tu aimes bien poser des questions et alors ça Te ramène à des problématiques qui font que encore et encore, Tu Te promènes dans la conscience de masse où Tu côtoies tout Ceux qui sont très pris dans l’engrenage de la religion, dans l’engrenage du Dieu qui a souffert, au nom de quoi ? Nous-mêmes de notre côté, on se le demande.

Tu sais que tout a été mis en place pour que les Humains soient des moutons et puissent être une nourriture énergétique permettant à une certaine puissance de se nourrir de Vous. Pourquoi veux-Tu encore chercher des comparaisons, alors que Tu sais très bien que Tu n’as plus à jouer dans ces jeux-là, que cela ne Te concerne plus. Il n’y a pas eu un Être qui se soit sacrifié pour l’Humanité ou pour Qui que ce soit. Le Dieu des Humains n’existe pas, il a été formaté pour que tout soit instruit et amène les Êtres à se sentir petits, redevables aux Autres et être maintenus dans des croyances où Ceux qui dirigent ces Eglises se nourrissent des énergies des Autres. Tu n’as plus à Te conformer à tout ce qui a été dit, mais vraiment et véritablement Te permettre de ressentir ce que Tu Es.

Mon Ami, si Yeshua paraissait devant Toi, que Lui dirais-Tu ? Ouvre les yeux, imagine que Yeshua paraisse devant Toi, que Lui dirais-Tu ?

-  Navoael  : Qu’est-ce que c’est cette histoire ?

-  Yosuel  : Imagine qu’Il est devant Toi là, Tu Le vois…

-  Navoael  : Qu’est-ce que c’est cette histoire ?

-  Yeshua  : Je suis ce que Je Suis Yeshua . Alors en quelque sorte Je suis devant Toi, Je Te salue !

-  Navoael  : Je Te salue aussi, Je Te respecte !

-  Yeshua  : Je ne Te demande pas de Me respecter, saluons-Nous comme deux Êtres égaux et ressens que ce que Je Suis, Tu Es aussi. Je suis venu à une certaine époque pour amener des énergies, dont les graines, et Je le savais, devaient germer à votre époque. Je suis venu ensemencer des Êtres qui, arrivés à cette époque, pourraient ressentir ce que Je Leur ai insufflé et décider de revenir à leur propre Conscience d’Être.

Mon Ami, Je ne suis pas plus que Toi, parce que Je Suis Toi et Tu Es Moi et Nous Sommes UN, Nous sommes « la Source ». A la différence que Tu as choisi de T’incarner pour Te libérer de tout ce que Tu as vécu, de toutes tes expériences et Te sortir de ce miasme qui est ce labyrinthe dans lequel on Vous a propulsé et dans lequel Vous ne pouvez pas trouver la sortie, et comme cela a été dit, Vous avez besoin d’être guidés, non pour appartenir à quoi que ce soit, non pour suivre un Être spécifique, mais pour Vous ramener à votre réalité Divine, « Divin » voulant dire « Source de tout ».

Tu fais partie de la Source de « Tout ce qui Est ». Tu as besoin d’être guidé afin de T’acheminer vers la re-connaissance du Maître que Tu Es et qu’à un moment donné Tu puisses vivre ta propre liberté, ta propre Conscience d’Être, ta propre Puissance à créer ta réalité tout en servant l’Ensemble, et cela fait une grande différence.

Alors ce monde en est aux prémices de comprendre que tout ce qu’il a expérimenté était d’un certain côté pour faire l’expérience de la dualité, et d’un autre côté pour comprendre ce qui peut être expérimenté lorsque l’on est dans la soumission, dans le conditionnement, dans l’incapacité d’être Soi, le déni de Soi, la abnégation de Soi et de se torturer dans les souffrances, d’alimenter des peurs, et donc d’être une belle nourriture énergétique pour Ceux qui ont le cran de mettre en place des choses pour avilir les Autres et s’en servir comme nourriture énergétique.

Tu crois que dans les autres endroits de cet univers cette notion de Dieu existe ? Non ! Elle est caractéristique uniquement à ce monde. Alors cesse de tourner en rond avec l’incompréhension de ce que Tu recherches qui est cette notion de Dieu, qui est cette notion de religion, qui est cette notion d’appartenance à quelque chose.

Prends une profonde respiration …..mon Ami et lâche tout, lâche cela……. Je suis devant Toi et Je Te vois comme Je Suis. Accepte en ton Cœur, en ton espace, Tu puisses Te voir comme Je Suis !.... Et Je Te laisse. Je T’honore de M’avoir permis de M’exprimer à travers Yawaeh ! Et Nous Nous retrouverons quand Tu veux, car Je suis disponible et très proche des Humains d’une autre façon. Et il en est ainsi.

-  Navoael  : Namasté Yeshua  !

-  Yeshua  : Ha Lhy Ah à Toi !

-  Yosuel  : Quant à Moi Yosuel , bon J’ai laissé Yeshua prendre de mon temps de parole, Je Te dirai simplement : allez, sois-Toi, crois en Toi et apprends maintenant à ressentir, ressentir à d’autres niveaux, ressentir en ta profondeur, et Nous T’accompagnons ! Ne Te fais pas de soucis quant au temps, le temps n’a pas d’importance. Ce qui est important, c’est que Tu prennes conscience que Tu peux T’acheminer pas à pas vers une autre réalité qui va T’ouvrir bien des portes, bien d’autres réalités et où Tu feras wouahhhhhh, puis wouahhhhhh, puis encore wouahhhhhh. Et il en est ainsi.

-  Navoael  : Namasté Yosuel , Je Te rends hommage !

-  Yawaeh  : Une autre question ?......

-  Monique  : Beaucoup de choses viennent à la surface pour le moment, alors que bien des choses ont été transcendées. J’ai le sentiment d’avoir encore au fond de Moi comme un piège, quelque chose que Je ne perçois peut-être pas assez clair et qui serait aussi de l’ordre d’une appréhension à ma propre expression, à ma propre animation. Je suis consciente ou J’ai l’impression en tout cas d’avoir toujours été consciente d’avoir gardé de la Lumière depuis ma naissance et d’avoir regardé le monde avec un regard particulier, Me posant souvent la question de savoir : mais qu’est-ce qui Leur est arrivé, de ne pas Me sentir comme chez Moi, de ne pas Me sentir reconnue parmi des Etrangers, que Je ne percevais pas Moi Etrangers, et tout mon cheminement M’a conduit à toute cette ouverture que J’ai reçue, toute cette grâce que J’ai reçue de pouvoir discerner, comprendre, éclairer bien d’Autres, Moi-même d’abord et bien d’Autres sur le chemin.

Beaucoup d’épreuves qui ont été, Je crois bien, accueillies et dépassées aussi, et puis ici, cette solitude depuis quatre ans, Je ne peux plus la supporter. Cette solitude que J’ai surement voulue, qui a été pour Moi un passage, mais où Je prends conscience que J’ai comme renié ma propre expression. J’ai Moi-même permis une forme de déni à ce que Je sais que « Je Suis », et Je Me rends compte que tout mon parcours a toujours été pour protéger les Autres, ne pas Les choquer, ne pas Les blesser et que c’est avec aisance que Je Me suis souvent, souvent retirée, et là J’ai l’impression que Je vais étouffer si Je continue de Me retirer ou à rester là, dans une non-expression de Moi-même haute, ferme, J’ai envie de dire claire, nette, comme si J’avais à M’affranchir de toutes sortes de choses qu’on M’avait taxées.

Alors Je vais évidemment sourire pour l’allusion aux acouphènes, puisque depuis au moins dix ans, Je crois, Je les ai découvertes sans qu’elles ne M’aient quittée une seule seconde et où justement, dans ces temps, ici et depuis deux, trois mois la pression augmente, comme si, et parfois Je dis, il y a un bouchon qui doit sauter ! Et Je sens encore dans cette expression de Moi-même en cet instant beaucoup de tristesse au niveau du Cœur d’avoir comme été enfermée ou ligotée au niveau de cette expression de Moi-même, Moi qui adore la spontanéité, l’émerveillement comme un Enfant, la joie de vivre et de participer et surtout de rassembler. J’ai toujours apprécié le dialogue de Yosuel et de Yawaeh qu’Ils Nous offrent que Je connais depuis de longues années, depuis ma Belgique là-bas, et c’est vraiment la synchronicité, J’étais sur le site, J’ai vu la date, Je Me rendais dans les Alpes, Je Me suis dit : Je fais le crochet, c’est ce que J’ai envie et déjà rien que pouvoir baigner dans cette ambiance avec Vous, sans savoir Qui J’allais rencontrer, et Je crois que d’être dans un cadre qui pourrait Me permettre d’être ce « Je Suis » et de l’exprimer était déjà toute une récompense à ma solitude ou une…probablement une joie, mais qui aurait tendance à se manifester à la fois avec le versant de la tristesse, et des larmes qui ont envie de couler et puis le fait que J’ai envie de dire : mais en fait, il n’y a rien de grave et tout va bien, sauf que dans mon Cœur, ça s’oppresse. J’ai comme un nœud que J’aurai besoin de l’expression de Celle que Je Suis ! Je rends grâce d’être ici avec Moi, rien que pour mettre de le déposer !

-  Yawaeh  : Je Vous rappelle que Nous faisons Tous la même chose en Nous, cela Nous concerne à différents niveaux.

-  Yosuel  : Mon Amie, Je T’attendais, bienvenue ! As-Tu ressenti et compris ce que Yeshua a dit à Navoael  ?

-  Monique  : Oui, bien sûr !

-  Yosuel  : Alors il en va de même pour Toi. Tu es totalement « La Source », Tu es totalement ce que Nous Sommes, Tu es totalement « Tout ce qui Est ». Tu as fait un long parcours et Nous T’avons suivie. Tu le savais, Tu n’as jamais été seule, et comme tous Ceux qui ont choisi l’incarnation et qui en passent par la descente dans les basses fréquences, il y a eu des moments où Vous étiez complètement dans l’oubli. Ensuite, il y a eu un long parcours, plus ou moins long selon les Êtres pour retrouver la Conscience d’Être, la Conscience de ce que Vous Êtes, la Conscience de la pleine Lumière que Vous Êtes.

Tu as vécu bien des vies où Tu T’es permise de T’exprimer, où Tu as été entendue parfois, où Tu as été bafouée d’autres fois, mais jamais dans l’expectative de vivre pleinement pour Toi. Tu as vécu au temps de la Lémurie, Tu as vécu de vivre dans la joie d’Être, sans forcément tout comprendre ce que Tu Es, mais en sachant que Tu n’étais pas simplement ce que Tu étais dans cette incarnation. Ca, Tu le savais. Tu as fait un long parcours pour en arriver à cette époque fabuleuse où Vous êtes rentrés dans l’ère du Retour sur Soi. Cela veut dire : - « Je peux enfin depuis des millénaires, retrouver la Conscience de ce que « Je Suis » en réalité et Me permettre enfin de vivre pour Moi, uniquement pour Moi, en tant que Maître, en tant que Lumière incarnée, avec la joie d’enseigner pour Ceux qui sont prêts. Surtout Je ne vais plus Les chercher, ça c’est fini. Je n’ai plus à monter sur une place pour dire les choses, non ! C’est la période tant attendue pour toutes les Consciences de vivre enfin en conscience de la pleine Lumière qu’Ils Sont en La vivant totalement dans la joie, en créant leur réalité, en créant pour Eux, au-delà de cette densité, au-delà de cette 3D, tout en ayant la passion d’accueillir Ceux qui sont prêts et uniquement Ceux-là maintenant, c’est toute la différence ! En reprenant conscience de ce que « Je Suis », une Emanescence Divine, en reprenant conscience qu’en étant Moi en permanence, en ma Conscience, Je peux avec cette Conscience impulser ce que Je veux vivre pour Moi et le créer, sans ne plus émettre aucune pensée de comment cela va se faire, quand, dans quelles circonstances, est-ce qu’il y aura l’abondance, est-ce que ceci, est-ce que cela. »…

Le Maître sait et impulse avec sa Conscience ce qu’Il veut vivre, Il se voit le vivre en Lui, dans sa Lumière, et c’est déjà sa réalité et n’émettre rien d’autre. C’est la Puissance de tous les Maîtres, et c’est ce que Vous êtes venus en cette époque fabuleuse, vivre pour Vous et uniquement pour Vous en tant que Maître et tout le reste, Vous le balayez ! Toutes les Ecoles de Mystères, tout ce qui a été enseigné, inculqué, dans revers de manche, Vous le balayez ! Vous êtes arrivés à cette période où c’est maintenant le Maître qui se réalise par Lui-même, en incarnation… : - « Dans ma joie « Je Suis »…dans ma joie d’Être « Je Suis »…dans ma joie de vivre « Je Suis »… J’accepte cette incarnation, Je ressens la Vie, J’aime la vie, Je chante la Vie, J’ai de l’humour, J’aime rire et Je ne M’implique plus du tout dans tout ce qui se passe dans ce monde, puisque cette ère doit s’acheminer et quel que soit le temps qu’elle prendra vers son Ascension, mais Moi Je reviens en cette période que J’ai tant et tant attendue pour vivre enfin en tant que Maître dans ma propre Puissance. J’ai œuvré de tout temps au service des Autres parce que c’est ainsi que Je pouvais participer à ce que cette Humanité puisse en arriver à cette période. Pour Moi, c’en est fini ! J’ai fait mon temps, J’ai fait mes expériences, maintenant Je suis ici pour Me réaliser en tant que Maître. »…

Mais comme Yawaeh , Tu vis pleinement ce qu’Elle a envie de vivre dans la joie, l’amusement, l’humour, le rire, Elle a la passion d’enseigner à Ceux qui viennent à Elle, sans ne plus jamais Les chercher, sans ne plus vouloir sauver le monde, mais de vivre pour Elle en tant que Maître. Ca n’a pas été simple, Elle Nous en a fait voir de toutes les couleurs, mais maintenant Nous L’accompagnons. Nous Lui tenons fermement les mains. Elle n’est pas encore arrivée à sa pleine réalisation, mais Elle s’y achemine.

Alors mon cher Être, chère Amie, Nous T’avons accompagnée, Nous T’avons suivie, il est temps maintenant que Tu prennes conscience en Toi de Te libérer de toute la peine et de toute la souffrance de ne pas pouvoir vivre pleinement ce que Tu Es et de lâcher tous les humains… : - « Je prends conscience en Moi que J’ai œuvré depuis si longtemps pour que tous ces Êtres ne puissent jamais s’écarter du chemin. Maintenant J’ai de la compassion pour Eux, comme J’ai de la compassion pour Moi, compassion pour Moi, parce que Je Me vois dans ma pleine Lumière, Je vois l’Humain que Je suis d’une certaine façon qui a œuvré avec tant de difficulté. »…mais en même temps, sans jamais dévier un seul instant que Tu étais autre chose qu’un simple Humain.

Alors Toi, dans ta grandiosité, dans ta Lumière, en étant le Maître que Tu Es, Tu vois l’Être humain que Tu es et Tu ressens au-delà des ressentis humains, que Tu T’es donnée le droit à ce long chemin d’expériences en cette incarnation pour comprendre tout ce que Tu as vécu, pour comprendre comment renouer avec ce que Tu as toujours ressenti en Toi, pour comprendre combien, Tu le sais, cette Humanité est en grande partie des Consciences qui ne savent pas « Qui Elles Sont », mais dont Tu sais qu’Elles font partie de « La Source », et c’est en cela que Tu ressens qu’Elles ne Te sont pas étrangères, parce que dans « La Source », Elles Sont, mais que d’une certaine façon, Elles Te sont totalement étrangères parce qu’Elles vivent des expériences duelles, des expériences de souffrances, de peurs, de pouvoir, de déni de Soi, de dramaturges qui n’est en rien ce que Toi Tu ressens et a toujours ressenti qu’était l’Amour, l’Amour inconditionnel, l’Amour Christique, l’Amour de Christos .

Alors maintenant, cet Être que Tu vois que Tu Es en tant qu’Humain, accueille-Le dans tes bras en tant qu’Être de Lumière, puis Tu l’intègres totalement dans ta Lumière……

Une fois qu’Il est intégré totalement dans ta Lumière, il n’y a plus d’aspects, il n’y a plus de corps, il n’y a plus rien. Tu Es………

Tu es Lumière infinie, illimitée qui ne se définit pas, qui ne se représente pas… : - « Je Suis, J’accepte d’Être, enfin Je Me re-trouve, Je n’ai plus à rejeter Qui que ce soit, Je n’ai plus à vouloir sauver le monde, Je n’ai plus à vouloir sauver les Autres, Je n’ai plus à enseigner comme Je le faisais, Je n’ai plus à Me chercher dans tout ce qui se faisait, Je n’ai plus à vivre aux dépends des Autres d’une certaine façon. »…

C’est très subtil ! Cela concerne l’existence… : - « Je n’ai plus à vouloir amener ce que les Autres ne sont pas à même de comprendre ou de vouloir. J’accepte d’être pleinement en Moi, présente en Moi, en mon espace, qui est l’espace infini « du Tout » où Nous sommes Tous. Je suis Moi et Je suis « La Source ». J’accepte enfin de libérer mes oreilles qui avaient peur d’entendre ce que Je viens d’entendre, qui avaient peur d’entendre une réalité que Je Me cachais, que J’enfouissais. J’accepte enfin de pleinement entendre ma réalité et de M’ouvrir à cette réalité, sans ne plus Me chercher dans tout ce que J’ai vécu, dans tout ce que J’ai mis en place, dans tout ce que J’ai cru qui était ma réalité d’une certaine façon. Je Me libère de tout. En l’instant présent « Je Suis », en l’instant présent Je Me re-trouve, en l’instant présent Je recontacte ce que Je suis venue faire sur cette Terre : Me réaliser pour Moi, ce que Je n’ai pas pu faire depuis de nombreuses vies, tant Je Me devais aux Autres dans l’accompagnement de cette Humanité, afin qu’elle ne se perde pas pour en arriver à cette période grandiose. J’en ai fini et maintenant Je Me reconnecte à ce que « Je Suis » et Je réapprends ma toute Puissance afin de créer pour Moi ma réalité et tout ce que J’ai envie de vivre pleinement, en tant que Maître qui peut asseoir sa Puissance, sans faire ambages de quoi que ce soit, simplement en vivant enfin l’expérience de ce qu’est la Lumière incarnée pour le Maître que Je Suis. »… Et il en est ainsi.

Ma chère Amie, Je ne peux T’en dire plus, Tu es venue l’entendre parce que Tu étais prête. Ne Te retourne plus, sois-Toi dans l’instant présent et accepte enfin maintenant de T’ouvrir à autre chose, à ta réalité, à ce que Tu es venue faire sur cette Terre et tout commence ! Et il en est ainsi.

-  Monique  : Oui, Tu peux dire que c’était ça !

-  Navoael  : J’ai vécu un an de travail... Ouawwww merci Yosuel  !

-  Yawaeh  : C’est pour cela que ça Nous concerne Tous à différents niveaux !

-  Navoael  : Merci Monique  !

-  Monique  : Merci à Toi !

-  Yawaeh  : Et ça va servir à beaucoup, beaucoup qui entendront et liront cette session, et donc Yosuel dit que ça était d’une telle puissance que ce n’est pas la peine d’aller au-delà.

-  Yosuel  : Mes chers Amis, Je vais donc clôturer cette session qui a amené un gros rebondissement en Chacun et en Ceux qui entendront ou liront cette session. Vous êtes individuellement des Maîtres qui Vous retrouvez, et en même temps, chaque fois que Vous Vous réunissez, Vous êtes une Puissance qui permet à cette Humanité de libérer bien des choses et à tout cet Univers d’en ressentir la résonance. Vous Êtes !

Permettez-Vous maintenant de le vivre à chaque instant en Vous-mêmes et ne soyez pas perturbés par des interférences de votre mental ou des pensées, laissez-les aller. Ne croyez pas que cela Vous empêche de vivre ce que Vous Êtes, de Vous réaliser. Le mental s’exprime encore dans ce que Vous lui avez permis d’être, laissez-le être ce qu’il est, ne Vous attachez pas à ce qu’il peut Vous dire, mais acceptez maintenant qu’il soit partie intégrante de ce que Vous Êtes afin qu’il Vous serve dans des pensées d’Amour, de joie et de créativité. Et il en est ainsi.

Je Vous salue, Je Vous bénis, Je Vous accompagne pleinement et en permanence. Recevez mon adombrement, recevez ma Puissance qui est aussi votre Puissance. Et il en est ainsi. A bientôt les Amis !

-  Tous  : Namasté Yosuel  ! Merci !

*************

Transcription : MaAna

Relecture : Elamah

Merci de tout Cœur à Vous MaAna et Elamah pour la transcription et la relecture de cette session Questions/réponses à Mirabel et Blacons du 09 octobre 2016.

Je Vous honore pour votre implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi