Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions phase 1 - Initiation - Guidances (...) > Transcription de la session n° 21 à Mirabel et Blacons du 21/10/2017 (...)

Transcription de la session n° 21 à Mirabel et Blacons du 21/10/2017 -Perception Interdimensionnelle - Phase 1 - Initiation

samedi 15 décembre 2018, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session n° 21 à Mirabel et Blacons (Drôme – 26)

« Perception interdimensionnelle »

Animée par Yosuel

Intervention de Aliaraeth, Pléïadien, Maître Ascensionné

canalisés par Yawaeh

Samedi 21/10/2017

1ère Partie  :

=> Après les présentations, les retrouvailles, les embrassades, Chacun s’installe confortablement……….

-  Yawaeh  : Vous Vous laissez aller……… Vous êtes Vous, en Vous, en votre centre, en votre point de fusion…...

…..Pause …..

Nous prenons une profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes …….et Nous expirons très, très lentement……… Présence….. Présence à Soi en cet instant…..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement……… Présence « Je Suis »….. Je suis ce que « Je Suis »…..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…… Vous êtes Vous, en Vous, instant présent, sans penser, sans aucunes interférences……..

….. Pause…..

Nous commençons cette session par les Effusions de Métatron , ressentez, allez au-delà des mots, simplement être Vous, « Être », Présence……

-  Métatron  : Mes Amis, Je Vous salue, Je suis ce que Je Suis, Métatron , Seigneur de Lumière. J’ai à cœur de M’exprimer en ce jour, en ce lieu, et pour tous Ceux qui écouteront ou liront cette session, Je Me déploie ici et partout, Je Me déploie en cet instant, en vos Cœurs, ressentez……….

Recevez mon adombrement, ressentez……

Je suis et serai à jamais Celui qui a à cœur de Vous accompagner, de Vous ouvrir le chemin si Vous-mêmes acceptez de Vous re-trouver……..acceptez d’être en Conscience………

La Conscience mes Amis, c’est Celle qui Vous permet de créer votre réalité, c’est Celle qui Vous permet de vivre, non seulement ce que Vous avez à cœur de vivre, mais surtout de créer selon vos aspirations, selon la Puissance que Vous Êtes, selon la pleine Lumière que Je déploie en Vous, à travers Vous.

Vous n’êtes pas un simple Humain limité à cette 3D, à cet hologramme, Vous êtes l’expression-même de ce qu’Est l’ Atome Primordial où chaque impulsion au sein-même de cet Atome Primordial peut réellement s’exprimer dans la Puissance que « Je Suis ».

Alors mes Amis, il Vous faut Vous permettre de ressentir ce que Nous Vous insufflons au-delà des mots, Vous permettre de ressentir qu’il y a cette incarnation, il y a ce corps dans lequel Vous Vous exprimez, mais il y a surtout en votre sein une Puissance qui peut tout manifester en changeant à chaque instant une réalité que Vous ne voulez plus vivre et que Vous voulez voir se modifier.

Pour cela, il Vous faut réapprendre à être Vous, J’ai bien dit à être Vous, en ce que l’on appelle pour le moment votre espace ou votre point de fusion, cela Vous le comprendrez un peu mieux, un peu plus subtilement lors de votre élévation de conscience au fil du temps. Ce que Je veux Vous dire, c’est qu’il y a la Puissance de la Conscience qui émet, qui crée, qui transcende tout, qui va au-delà de tout ce que votre 3D est, et qui petit à petit va Vous amener à créer dans la matière et l’antimatière.

Alors mes Amis pour le moment, pour l’instant, réapprenez à être Vous, en votre centre, sans ne plus avoir peur de ce que Vous Êtes, sans ne plus Vous jouer à Vous-mêmes, sans ne plus Vous chercher, mais de Vous permettre de ressentir que tout ce que Vous émettez en Vous, en Conscience, peut amener toutes les fractales à se manifester au niveau de la matière en en changeant leur propre configuration dans ce que Vous, Vous aspirez à vivre et à créer pour Vous dans le nouveau, dans le renouveau.

Ne cherchez pas, c’est ainsi que les Maîtres de tout temps ont ressenti que tout pouvait se mouvoir au niveau de cette même Conscience, et qu’Elle est l’apanage de la Puissance de Créativité, de la Puissance dans la réalisation. Ne Vous étonnez pas si Vous émettez des choses qui Vous reviennent et qui ne Vous correspondent pas. Cela Vous permet de comprendre combien Vous devez être attentifs, sans Vous focaliser ou Vous focaliser outre mesure sur un état d’être, mais de ressentir et de comprendre qu’il est temps maintenant que Vous émettiez réellement ce que Vous avez à cœur de vivre, et surtout ce que Vous avez à cœur de voir se manifester dans votre réalité, tout en sachant que Vous n’êtes pas seuls, que toute « La Source », y compris tous les Maîtres , répondent à ce que Vous émettez si cela est en concordance avec le fait de Vous réaliser, avec le fait de vivre en tant que Créateurs, Créateurs responsables, Créateurs de ce que Vous avez envie de vivre, mais au-delà de toutes les turpitudes dans lesquelles les Humains vivent, Créateurs dans le nouveau, Créateurs dans la liberté, Créateurs dans la joie « d’Être », Créateurs au niveau de toute « la Création » dans sa propre expansion, dans sa propre expression, comme Vous-mêmes Vous Vous exprimez, comme Vous-mêmes Vous voulez le vivre.

Alors, il Vous faut lâcher tout dans l’Humain, toutes vos prérogatives, vos peurs, vos suggestions, vos questionnements, vos demandes, vos attentes, tout ce qui n’est pas Vous. « Je Suis », qui est le chant harmonique de la pleine existence de ce qu’est la Vie, la Vie en Elle-même, la Vie par Elle-même, la Vie qui se crée, qui s’expanse, se module et revient toujours en son centre d’une toute nouvelle façon.

Mes Amis, Vous êtes à l’apogée de la Nouvelle Création, mais Vous en avez peur, Vous avez peur de ce que Nous Vous disons, de ce que Nous Vous révélons, parce que Vous avez vécu tant de choses qui ne correspondent à rien à ce que maintenant Vous êtes à même de vivre, à ce que maintenant Vous pouvez décider de changer le cours des choses, de changer le cours de cette vie, sans faire ambages de quoi que ce soit, sans vouloir changer Qui que ce soit, sans vouloir utiliser le pouvoir, mais dans la joie, la pleine Conscience que maintenant ce que Vous émettez a un impact sur tout.

Alors décidez enfin ce que Vous voulez vivre. Il est temps que Vous Vous le permettiez, il est temps que Vous ressentiez ce qu’est véritablement la Conscience, la Conscience qui émet, la Conscience qui crée au-delà du temps et de l’espace, ici et partout, ici en votre réalité, et en bien d’autres réalités.

Je Suis et serai à jamais Celui qui Vous guide, qui Vous adombre, et qui Vous impulse dans un vecteur d’Amour inconditionnel, dans un vecteur d’Amour multidimensionnel, dans un vecteur d’Amour qui enveloppe tout, tout Être, toutes choses, « Tout Ce Qui Est ». Ne doutez plus jamais de ce que Vous Êtes, de « Qui Vous Êtes », d’où Vous venez, et de votre Puissance de créativité qui va Vous emmener dans une expression de Vous-mêmes, de « La Source », de toute « la Création », dans une infinie de possibilités où Vous pourrez toujours être ce que Vous Êtes, sans ne plus être assujettis à quoi que ce soit qui ne soit pas en concordance avec la pleine Lumière que Vous Êtes. Et il fallait que cela soit dit. Et Je M’exprimerai à nouveau dans ces mêmes Effusions en votre Cœur, en votre temps, en votre espace, et partout où Vous êtes, afin que cela soit ressenti au-delà de votre contraction mentale humaine, restrictive.

Et maintenant mes Amis, soyez ! Que cette session soit porteuse, soit ce que Vous Êtes dans l’expression de votre propre Amour en Vous-mêmes et en « Tout Ce Qui Est ». Je Vous suis de très près, Je suis présent tout au long de cette journée, ici en Vous, et de tout temps d’une certain façon.

Je Vous adombre à l’instant-même de toute ma Puissance, de ma pleine Lumière, de ce que « Je Suis » et que Vous Êtes………….

Ha Lhy Ah à Vous les Amis !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Métatron .

-  Métatron  : Et à bientôt donc.

-  Tous  : A bientôt, et merci.

-  Métatron  : Soyez-Vous, en Vous, en Conscience.

…..Pause …..

-  Yawaeh  : Nous accueillons en ce lieu et en notre cœur la Présence de Yosuel …… des Maîtres Ascensionnés, des Pléïadiens, des Arcturiens, des Maîtres Intra-Terre, des Maîtres Dragons Sacrés , et même de la Famille des Dragons qui Nous suivent, du Maître Dragon Sacré Oartz qui Me dit qu’Il sera toujours là avec Nous….

-  Navoael  : Merci !

-  Yawaeh  : Nous honorons aussi la Présence de notre Conscience de Groupe : Amalanael  !

Alors mes chers, chers, chers Amis, Je Vous dirai que l’on a débuté cette session un petit peu sur les chapeaux de roues, parce qu’on avait pris un peu de retard par rapport à l’heure indiquée 14 h pour les Effusions de Métatron , Je voulais Vous dire Ha Lhy Ah à Vous ! Et c’est une joie que l’on soit ensemble, cette une joie que l’on se retrouve dans cet immense Amour maintenant où Nous dansons tous ensemble, non seulement pour Nous retrouver, échanger, rire, avoir de l’humour et aussi Nous savons qu’au fond de Nous, Nous évoluons Tous ensemble et individuellement, et ces moments de retrouvailles dans les sessions est vraiment un bouquet de joie, comme ce magnifique bouquet dont J’honore Amanayah et Navoael de Nous l’avoir offert.

-  Navoael  : Ce sont nos fleurs de mariage !

-  Yawaeh  : Oui, elles sont celles qui ont marqué ce moment mémorable.

-  Navoael  : On les a trouvées belles pour ça !

-  Yawaeh  : C’est un beau bouquet du moment présent, que J’honore et qui Me fait chaud au Cœur !... Voilà, Vous Vous laissez aller………. Vous êtes Vous, en Vous, Présence…….

…..Pause …..

-  Yosuel  : Mes Amis Je Vous salue.

-  Amanayah  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel  ! Chéri d’Amour, chéri, chéri !

-  Yosuel  : Ha Lhy Ah à Vous ! Yawaeh a interrompu ce que J’étais entrain de Lui insuffler… Elle est un peu dérangée par le bruit d’une grosse scie circulaire !

-  Navoael  : Je n’entends rien !

-  Yawaeh  : Bon, Tu M’entends ?

-  Tous  : C’est le principal !

-  Rézael  : Mais il faudrait que quelqu’un fasse la vaisselle…ça tombe bien !

……Rires et amusement de Tous …..

-  Navoael  : Je suis malade !…c’est pour Me défiler, Tu comprends !

-  Yawaeh  : Je croyais que ce mot ne faisait plus partie de ton vocabulaire ?

-  Navoael  : Euhhh, Je ne sais pas…non ! On a tendance à dire que Je rajeunis, que les gens Me le disent…

-  Yawaeh  : Ca veut dire qu’au fond de Toi, Tu n’as pas ressenti ce que…enfin ressenti en totalité ce que Métatron Nous a insufflé, en Toi pour comprendre cette Puissance qui est au-delà de l’Humain, pour comprendre qu’avec ta Conscience Tu peux tout émettre, afin que tout Te soit servi dans tous les domaines, que ce soit la santé, l’abondance financière, l’abondance dans le relationnel. Si Tu as ressenti ce que Métatron Nous a impulsé, pour Toi le mot maladie ou malade n’existe pas ! S’il y a encore une partie humaine qui le prononce, c’est que Tu as encore à ressentir…alors peut-être ce serait bon pour Toi de réécouter les Effusions de Métatron pour vraiment ressentir ce que Tu Es, au-delà de l’Humain que Tu crois Être.

-  Navoael  : Alors Je peux peut-être apporter une petite précision, parce que Je ressens très bien les changements que J’opère. J’ai traversé une semaine fatigante, faute de sommeil et de choses comme ça et puis, Je suis entrain de mettre un point final à quelque chose qui Me tient à cœur, c’est ma demande de brevet et ça, ça Me fait une pression, mais en dehors de ça, en dehors de ça, tout le monde reconnaît que Je suis dynamique, que Je suis jeune, que J’ai changé, qu’on ne Me re-connaît pas et que Moi-même Je suis capable de citer d’innombrables petits points sur lesquels Je suis d’accord : ma santé va bien !

-  Yawaeh  : Alors, Moi, ce que Je Te dirai, c’est de Te permettre de ressentir de plus en plus en profondeur ce que Tu Es en réalité. Lorsque J’ai été amené à vivre des déséquilibres dans mon corps qui parfois étaient douloureux, fatigants, et Je vais le partager le WE prochain, Je savais que ce qui se passait dans mon corps était une expression de ce que J’avais encore à dépasser et qui n’avait plus lieu d’être. Mais jamais à aucun moment, Je n’ai pensé ni à un mal, ni à une maladie, et pourtant Je souffrais, J’avais mal. Je savais que c’était quelque chose qui se manifestait au niveau de mes cellules pour le dépasser. Mais Je ne suis plus dans cette Conscience de maladie ou de malade, non. Je reconnais que ça a été encore quelque chose que Je Me suis permis de traverser de cette façon-là, alors que maintenant Nous sommes à même de tout traverser sans souffrance. La souffrance n’est pas ce que Nous sommes, mais Nous pouvons encore Nous donner le droit de le vivre.

Donc c’est vraiment le ressenti que Nous pouvons maintenant concevoir que notre corps Nous parle et de faire en sorte de dépasser ce qui n’est plus approprié pour Nous, tout en sachant bien sûr, que Nous pouvons pour Nous rassurer consulter un Médecin.

Et Yosuel Me dit : ma Chérie, Moi Je veux M’exprimer…

-  Navoael  : Je Lui dit : oui, oui, oui !

-  Yosuel  : Maintenant mes Amis, il va être bon que Vous preniez en compte, d’après ce que Yawaeh vient de Vous dire, c’est que Vous êtes à la fois l’Humain qui fait l’expérience dans la matière, dans un corps, mais que Vous ne Vous limitez plus, ni à ce corps, ni à la conscience humaine. La conscience humaine a été prise dans l’engrenage de la conscience de masse, dans la conscience collective. Il est temps maintenant d’accepter que Vous puissiez intégrer en totalité cette conscience humaine, au cœur-même de votre Conscience Divine et que Vous pouvez tout émettre, simplement en étant Vous, simplement en ressentant avec une certaine joie ce que Vous voulez réellement vivre, là où Vous voulez être, ce que Vous avez à cœur d’exprimer, et de le vibrer en Vous, comme étant déjà votre réalité, sans ne plus rien faire d’autre que de Vous permettre de laisser la manifestation s’en venir à Vous.

Alors Vous allez Me dire : - « C’est ce que Je fais ! »… Et Je vous dirai : permettez-Vous de ressentir ce que Nous Vous insufflons afin d’en comprendre dans ce ressenti subtile et profond ce que cela veut dire au-delà des mots, au-delà de toutes compréhensions, au-delà de toutes recherches, que tout peut être créé, sans que Vous n’y mettiez aucunes interférences de peurs quelles qu’elles soient, d’attentes, de questionnements ou même d’injonctions par rapport surtout à Nous-mêmes.

Vous n’arrivez pas totalement à ressentir ce que Nous Vous impulsons en Vous permettant de le vivre, sans rien forcer, sans rien contrôler, sans rien chercher. « Je Suis » est la Puissance-même de tout ce que Vous Êtes, mais sans ne plus Vous référer à l’Humain que Vous avez cru être.

Un exemple mon Ami Navoael … Ressens….. Lâche tes pensées…….. Sois présent à Toi…… Lâche toutes compréhensions, n’émets plus d’images, ni de mots… : - « « Je Suis »… dans la pleine Lumière « Je Suis »… Dans la pleine Lumière infinie, sans même Me voir sous forme humaine, dans la pleine Lumière que « Je Suis », Je ressens que ce que J’ai crée, Me revient dans une immense joie, sans attente. J’exulte de ma création comme un Enfant qui joue avec un jouet, et cela sert l’Ensemble et Je Me réjouis de ce que J’ai créé et qui va au-delà de ce que J’espérai. »… Point final mon Ami, tout le reste c’est du blablatage qui peut interférer, ce que Tu viens de ressentir si Tu T’es permis de le ressentir est ce que Tu peux maintenant Te permettre de le concevoir.

-  Navoael  : Merci Yosuel  !

-  Yosuel  : C’est la Puissance-même de créativité au-delà d’une simple création avec des attentes, au-delà d’une simple création dans ce que l’on veut vivre avec certains besoins. Cela correspond à la Puissance de créativité au-delà de tous besoins, mais dans la Puissance que tout peut être généré simplement en l’exprimant, simplement en le vivant, simplement en l’expansant, simplement en étant en Conscience. Alors chaque chose peut être émise, chaque chose peut être prise en compte, chaque chose peut être vécue au-delà du simple fait d’émettre, et Nous Vous amènerons à le ressentir de plus en plus, et cela va Vous amener à pouvoir percevoir que la création est encore bien au-delà de ce que Vous aviez imaginé.

Alors mes Amis, il Vous faut maintenant prendre en compte, sans avoir peur de ce qui vient d’être dit, sans chercher outre mesure ce que cela veut dire, mais prendre en compte que Vous pouvez créer simplement en émettant en Conscience ce que Vous aspirez à vivre dans le ressenti que dans la pleine Lumière, c’est déjà votre réalité.

-  Mère Divine  : Mes Amis, mes chers Amis, ressentez ce que ce cher Yosuel vient d’exprimer…….. Ressentez qu’en Vous, Vous êtes à la fois Vous, Vous êtes à la fois un Humain en incarnation et Vous êtes à la fois la Puissance de Créativité où Nous-mêmes, tous les Maîtres de notre côté, Nous Vous impulsons et Nous Vous suivons……..

Et mes Amis, Je Vous enveloppe à l’instant-même de tout mon Amour, Je suis ce que « Je Suis » Mère Divine ……

Nous Nous exprimons selon ce que Vous-mêmes émettez avec votre propre Conscience qui n’est nullement séparée de ce que Nous Sommes, mais qui est comme un immense champ où Vous êtes une petite fleur parmi des milliards de fleurs et la petite fleur que Vous Êtes, elle change totalement ce champ en voulant se voir avec des pétales différentes, en voulant se voir avec plus de pétales qu’elle n’en avait, en changeant de couleur à chaque soubresaut de joie, en émettant un peu d’artifice en partance de son Cœur.

C’est une métaphore pour Vous dire que ce que Vous émettez avec votre Conscience, Nous y répondons, mais cela influe sur tout, sur tout le champ où il y a les milliards de fleurs et cela crée un nouveau petit bout de terrain avec de nouvelles fleurs qui fleurissent et qui sont aussi ce que Vous Êtes dans votre propre expansion et dans l’expansion du champ en totalité.

Cela Vous fait penser à quoi mes chers Amis ?…au fait que tout est inter-relié et que tout répond selon ce que Vous émettez…..

……..Perturbation parmi les personnes……

-  Yawaeh  : Qué passa ?

-  MaAva  : Je ne sais pas où J’étais… Je suis revenue un peu brutalement !

-  Mère Divine  : Ma petite Amie, il T’a vraiment plu mon champ ! Non seulement Tu étais cette belle fleur qui se réalise, qui s’expanse, mais Tu étais aussi le papillon qui se posait sur chaque fleur et Tu étais aussi le rayon de Soleil et Tu étais aussi l’arbre sur lequel Tu déposais des milliards de petites étoiles lumineuses…

Alors on dirait un conte de fée, mais c’est juste pour Vous dire que Vous êtes ici, mais que Vous Êtes aussi « La Source », Vous êtes le Créateur de l’expression même de « La Source », Vous êtes le Créateur de votre réalité au cœur-même de « La Source », à la différence que Vous expansez ce que « La Source » Est. Suis-Je claire d’une certaine façon ?……. Que ressentez-Vous mes Amis ?.... Que ressentez-Vous à l’instant-même en Vous ?…… Ma petite MaAva , Tu as fait un saut de notre côté !

-  MaAva  : J’étais bien !

-  Mère Divine  : Et Nous T’avons ramenée en douceur, mais cela a quand même provoqué un petit choc !

Alors mes Amis que ressentez-Vous ?………. Ma petite Sœur chérie, dont une nouvelle Petite Mère s’exprime en Toi Ma Anamayah Erayah , Petite Mère de l’Absolution de toutes contraintes qui impulse maintenant ce qu’Elle Est en Cathy en cette réalité et qui peut faire le choix de l’accepter pour le moment au-delà de ce qu’est Cathy en cette réalité… Peux-Tu Me répondre à ce que Je Vous ai demandé. Que ressens-Tu d’après ce que Je Vous ai amenés à ressentir avec la métaphore du champ de fleurs…….

-  MaAéh-Cathy  : Je ressens de la joie qui passe à travers Moi, une joie sans fin….. Ça vibre, c’est de la joie qui vibre…

-  Mère Divine  : Alors ma Petite Amie, il faut que Je Te dise : Tu as vécu bien des expériences dans le rôle que Tu T’étais donné d’expérimenter afin de le ressentir en Amour de Toi-même et en Amour de tout Être, afin que, arrivée au paroxysme de l’expérience d’être dans les contraintes, Tu puisses enfin en émerger dans le ressenti de l’Amour que tout peut être vécu sans ne plus prendre en charge Qui que ce soit, sans ne plus être dans aucunes contraintes quelles qu’elles soient, mais de vivre enfin pour Soi, en Amour de Soi-même, dans l’accueil de chaque Être, sans rejeter Qui que ce soit, mais en en comprenant dans la profondeur que chaque Emanescence est Elle-même la Source de « Tout ce qui Est », est Elle-même la Source de « La Source Elle-même » et que c’est à chaque Être de faire le choix de revenir à la Source de ce qu’Il Est et de ne plus se nourrir des Autres, de ne plus attendre que les Autres Le porte, de ne plus s’épancher en permanence sur Soi-même et sur les Autres, et surtout Tu devais ressentir combien Tu ne peux plus répondre aux exigences des Autres en lâchant tes propres exigences, en lâchant toutes tes peurs de lâcher les Autres, en lâchant toutes tes peurs de ne plus Les soutenir, en lâchant toutes tes peurs de ne plus Les prendre sous ton aile et de prendre tous leurs fardeaux sur ton dos, comme Tu devais ressentir que Tu n’as plus à T’épancher sur les Autres, à vouloir être portée sur le dos des Autres, et à vouloir qu’on réponde à tous tes besoins.

C’est quelque chose que Tu as ressenti au plus profond de ton Être, c’est quelque chose que Tu as ressenti comme étant une lourdeur qui écrase chaque conscience dans un magma gluant ne Lui permettant pas d’être debout dans la Lumière, dans son expression, dans sa joie, dans sa créativité, dans son indépendance et sa Souveraineté.

Alors il T’a fallu ramper dans ce magma jusqu’à ce que Tu en trouves le goût amer et que Tu veuilles Te laver de tout cet amas gluant et T’élever dans la pleine Lumière que Tu Es sans ne plus vouloir y revenir. Mais il T’a fallu faire des expériences où Tu cherchais Toi-même quel était ton propre chemin au travers de toutes les interférences qu’émettaient les Autres. Cela était difficile, cela était ardu et Tu l’as ressenti.

Alors maintenant mon Amie, sois-Toi, sois dans ta joie, sois dans ta Présence, sois la Lumière que Tu Es, sois la Conscience qui émet ce qu’Elle a à cœur de vivre, d’expérimenter, de créer, sans ne plus Te référer à tout ce que Tu as vécu, à tout ce passé chaotique, mais oh combien gratifiant qui T’a amené à T’élever au-delà de l’inconsidération de ce que Tu Es en réalité.

Lâche tout maintenant………….

Ne Te cherche plus au travers de ce que Tu as vécu, et surtout sois présente en Toi, en ton espace, là où Nous sommes, là où Tu es, sans ne plus Te chercher outre mesure dans tout ce qui se joue, dans tout ce qui se passe, dans tout ce que Tu ressens, dans tout ce qui est établi. Il est temps d’être Toi, ne cherche rien. Être Soi c’est comme baigner à chaque instant dans un bien-être, sans rien chercher, dans la joie, dans la Lumière et vivre chaque instant dans cet état d’être naturel, tout en émettant en Conscience ce que Tu veux vivre, ce que Vous voulez vivre mes Amis.

Je Me suis avancée pour annoncer à cette chère Amie qu’Elle est une partie de Moi-même, de toute « La Source » et qu’en Elle Je Me déploie avec l’Emulsion de cette Petite Mère et ainsi la baigner dans cette révélation de tout mon Amour et de ma Lumière, comme Je Vous bénis, Je Vous enveloppe de tout mon Amour et de ma Lumière.

Continuez cette session dans la joie, en Amour de Vous-mêmes et Je suis très présente.

Accueillez-Moi……. Soyez !...... Accueillez-Vous….. Soyez ! Et il en est ainsi !

A bientôt mes chers Amis ! Ha Lhy Ah à Vous !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Mère Divine  !

-  Yawaeh  : Ha Lhy Ah à Toi Mère Divine  !

……Pause….

-  Yosuel  : Bon, Mes Amis… Vous croyez que Vous n’avez pas assez de temps à votre pause goûter pour papoter et de prendre mon temps pendant la session ? Et en réalité, ce que Vous avez ressenti, était d’une telle Puissance si Vous Vous êtes vraiment permis de le ressentir, cela va Vous propulser et ce n’est pas la peine d’aller plus loin pour l’instant. Je Vous retrouve donc après votre pause goûter ! Et il en est ainsi.

************* Pause goûter *****************

2ème partie  :

-  Yawaeh  : Vous Vous laissez aller…….. Vous Vous détendez dans la joie d’Être, en votre centre….. Conscience…...

Nous prenons une profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ……et Nous expirons très, très lentement…… Présence sans penser……

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ………et Nous expirons très, très lentement……… Présence « Je Suis »……..

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous Sommes ………et Nous expirons très, très lentement…… Conscience en l’instant présent dans l’instant de tous les instants….. Présence « Je Suis », J’existe…..

……Pause….

-  Yosuel  : Mes Amis, comment allez-Vous ?… Ce goûter fut-il frugal ?….

-  Tous  : Oui…

-  Yosuel  : En avez-Vous ressenti la sensualité ?

-  Tous  : Oui…

-  Yosuel  : Ou Vous êtes-Vous simplement gavés ?

-  Tous  : Non… Oh !...

-  Navoael  : On n’est pas des petits cochons !

-  Yosuel  : Oh mon Ami, si Tu savais parfois ce que Nous ressentons !

-  MaAva  : Non, on ne veut pas savoir, épargne-Nous !

-  Yosuel  : Je n’épargne jamais personne quand le moment est venu d’aller mettre le doigt…

-  MaAva  : Là où ça fait mal !

-  Yosuel  : C’est ce que J’allais dire mon Amie !

-  Rézael  : Là où il faut !…pas pour faire mal !

-  Yosuel  : Mais sur le moment, ça ne fait pas du bien, après ça va mieux, après on se sent plus léger, plus dans la fluidité, dans la clarté, dans la Conscience !... Alors justement en parlant de Conscience, qu’est-ce que Vous en avez ressenti d’après ce que Je Vous ai amenés à ressentir d’une réalité sur ce que Vous Êtes ?…………….. Mon Ami Rézael peux-Tu Nous répondre ?

-  Yawaeh  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Rézael  : Et bien, J’ai ressenti que J’étais à la fois rien du tout, que J’étais à la fois Tout dans une grande joie, dans une grande tranquillité et que la plupart du temps ce n’était que des barrières mentales qui M’empêchent d’être « Je Suis » en permanence. Donc « Je Suis » sans barrières mentales, donc Je ressens là une grande paix, une énorme Puissance en même temps, Je n’ai plus besoin de rien, J’ai besoin de tout, envie de créer plein de choses…

-  Yosuel  : Mon Ami, Tu as fait de grands progrès ! Je dirai même, Tu as fait un bond en avant ! Alors, dans ce que Tu as ressenti de ce que Tu Etais, il Te faut maintenant le vivre, le vivre cela ne veut pas dire chercher un état d’être particulier, c’est d’être Soi, comme Tu l’as ressenti, mais sans que plus rien ne Te perturbe, et dans ton quotidien Tu peux être Toi simplement et Te poser régulièrement pour Te permettre de ressentir cette fois-ci, comme Tu l’as ressenti et que Tu viens de l’exprimer. Alors cela Te permettra d’être de plus en plus Toi, sans ne plus Te laisser perturber par toutes les énergies qui fluctuent, qui Vous heurtent, qui Vous traversent et d’être simplement dans cette Conscience, tout en laissant ce qui doit émerger, l’accueillir, l’intégrer, en comprendre dans l’Amour que Tu Es ce que cela signifie dans le dépassement, Nous laisser T’insuffler cette intégration, ce dépassement, cette compréhension dans l’Amour que Tu Es.

Maintenant il Te faut accepter une chose… : - « Est-ce que Je peux être véritablement ce que « Je Suis » et pouvoir le vivre au quotidien, dans tout ce que Je vis, dans mon travail, dans mon interaction avec les Autres, dans tout ce que Je côtoie, dans tout ce qui M’habite pour le moment. »…et c’est là que Je Te dirai : Tu peux être Toi, sans faire ambages de quoi que ce soit, sans vouloir imposer quoi que ce soit à Qui que ce soit, mais réellement être Toi dans ta joie et lâcher tous les Êtres. Tu fais ce que Tu as à faire lorsque Tu es amené à diagnostiquer ce dont souffre les Autres, pour reprendre votre langage médical, tout en Nous laissant œuvrer à travers Toi.

Tu peux aussi dire… : - « Allongez-Vous, Je vais Vous ausculter. »…et en même temps que Tu Les auscultes, Tu mets tes mains là où Nous T’insufflons là où elles doivent être et cela aidera bien des énergies à être libérées, transmutées, et si on Te pose des questions, Tu dis… : - « Je fais ce que J’ai à faire, et en même temps, Je ressens que Je peux Vous soulager de certaines compressions en des endroits spécifiques. »… Ne parle pas d’énergies, ne parle de rien d’autre et cela passera très bien.

Mon Ami, Tu peux être de plus en plus Toi, Tu peux concevoir les choses autrement, Tu peux ressentir que la vie peut être vécue différemment, et surtout vois-Toi pleinement en l’émettant avec ta Conscience, comme Nous venons de Vous l’insuffler, ce que Toi Tu as envie de vivre, ce que Toi Tu as envie de créer, ce que Toi Tu as envie de faire, là où Tu as envie d’être et n’émet rien d’autre. Tu ne contrôles rien, Tu n’es pas dans l’attente, Tu ne tombes pas dans les suggestions intempestives du mental, Tu ne supputes rien. Tu émets avec ta Conscience et dans ta Lumière, Tu ressens ce que Toi Tu as réellement envie de vivre, ce que Toi Tu veux réellement créer, et ressens-le, ressens-le comme étant ta réalité et laisse les choses s’en venir à Toi et rien d’autre.

C’est votre apprentissage de la Conscience de ce que Vous Êtes en réalité, c’est le réapprentissage du Créateur que Vous Êtes, du Créateur responsable qui ne fait pas n’importe quoi et qui ne joue pas avec les énergies, mais qui sait ce qu’Il Est et ce que les énergies peuvent être modulées pour Le servir.

C’est comme quand Tu as vu un parking, Tu sais que Tu es déjà garé, Tu sais que Tu as déjà ta place, Tu ne l’imagines même pas, Tu ne cherches même pas, Tu ne fais aucune simagrée. Tu sais qu’en arrivant dans ce parking ta place est déjà là, elle T’attend, Tu n’as rien à chercher, c’est naturel. C’est ainsi que les choses se passent ! Nous Vous y amenons petit à petit, car c’est la redécouverte de votre Puissance, sans pouvoir sur Qui que ce soit.

C’est la Puissance de créativité dans l’Amour de Soi-même et de « Tout ce qui Est ». C’est la puissance de créativité dans la Force qui maintient les choses en place pour que la Puissance de créativité puisse se faire aisément, avec facilité, dans la fluidité, dans la clarté.

Mon Ami, Tu comprends de plus en plus ce que Nous Vous impulsons. Tu commences à le ressentir à des niveaux qui ne T’étaient pas accessibles auparavant. Tu comprends de plus en plus combien il fallait cheminer pas à pas, et cela peut Te conforter dans un devenir grandiose qui n’aura plus rien à voir avec tout ce que Tu as vécu, mais qui T’amènera à vivre dans l’instant chaque chose que Tu émettras en Conscience, en l’instant. C’est ce que Vous êtes à même de concevoir maintenant, mais il Vous faut tout lâcher dans l’Humain, tout lâcher vos anciennes conceptions, tout lâcher l’ancien. Cela demande une attitude permanente en Conscience, en étant Vous, sans rien faire de particulier et surtout sans ne plus rien chercher… : - « Je Suis », Je suis l’expression-même de « Tout ce Qui Est » et de tout ce qui peut être vécu en l’instant selon ce que Je crée en Conscience et que J’aspire à vivre. »…

Nous ne parlerons plus de champ, ni de plasma, mais de Conscience. Alors bien sûr, Nous allons exprimer encore les choses avec ce champ, ce plasma, mais petit à petit, Nous en arriverons à être Pure Conscience. Maintenant, qu’est-ce que cela T’amène à ressentir ?……….

-  Rézael  : En même temps, là Je ressens une certaine tristesse, parce que Je Me rends compte que quand Je suis en Conscience il y a des trucs qui remontent et que J’émets et qui sont proprement négatives.

-  Yosuel  : Alors mon Ami, as-Tu lu la dernière guidance que Je Vous ai transmis sur les 7 plans astraux ?

-  Rézael  : Non !

-  Yosuel  : Voilà… ce cher Adamus , à un moment donné a parlé que même que lorsque Vous étiez dans votre Cœur c’était la débandade, il y avait des choses émises qui ne Vous correspondent pas, Vous n’étiez pas en paix, c’était toujours une fluctuation de choses, Je ne dirai pas négatives, mais qui ne sont pas ce que Vous Êtes.

-  Rézael  : C’est exactement ça !

-  Yosuel  : Ce que ce cher Adamus a exprimé, Je l’exprime très bien dans l’expression de ces 7 plans astraux. Vous cheminez, Vous êtes confrontés à la conscience de masse où Vous Vous perdez avec toutes les pensées émises par les milliards d’individus et Vous êtes perdus dans des milliards et des milliards et des milliards de pensées. Lorsqu’en cheminant et Yawaeh Vous l’a exprimé la dernière fois à la session « Incarnation de la Lumière », et que Vous Vous sortez de la conscience de masse, Vous n’êtes plus pris dans l’engrenage de ces milliards et milliards et milliards de pensées. Vous êtes simplement dans le plan où Vous ne côtoyez que vos aspects, que ce que Vous avez à intégrer, à ressentir dans l’Amour que cela représente, dans l’expérience que Vous Vous êtes permis de faire au travers de ces aspects, et c’est là qu’en votre Cœur, en votre centre, Vous avez des moments de paix, d’accalmie, mais Vous êtes confrontés à tout ce que Vous n’avez pas encore dépassé qui Vous concerne, qui sont vos propres aspects, vos propres intégrations de vos différentes parties, et c’est là que Je Te dirai : n’en aie pas peur, ne lutte pas, accepte qu’il en soit ainsi, permets-Toi d’aller au-delà de ce qui se présente, laisse-Nous T’insuffler ce que Nous sommes à même de Te faire ressentir, ce qui ne Te correspond pas, et lâche le mental humain.

Petit à petit, cela va se calmer, mais aie le courage de rester en permanence en ta Présence quoi qu’il se passe, quoi que Tu ressentes, quoi que Tu puisses entendre. C’est le passage de ce plan qui va T’amener ensuite à une autre conjoncture où Tu seras plus en phase avec ce que Tu Es, avec ce que Tu es à même de vivre en Conscience maintenant. Alors ne Te décourage pas, Tu peux être Toi en permanence, Tu peux être Toi dans ce que Tu Es, Tu peux être Toi dans le « Je Suis » et vivre quelques instabilités. Cela n’a plus rien à voir avec la conscience de masse, et c’est déjà un grand pas en avant.

Ne crois pas que ce soit quelque chose qui T’interfère extérieurement même si Vous êtes encore assujettis à quelques attaques extérieures, mais là où Vous en êtes mes Amis, Vous êtes de plus en plus en Conscience, de plus en plus Vous, mais ce « Vous » traverse encore des perturbations, et il Vous faut les dépasser, il Vous faut aller au-delà et surtout ne pas Vous y arrêter. C’est surtout ça la problématique, c’est de ne pas Vous y arrêter, et Nous y reviendrons…

Nous Vous accompagnons, Nous ne Vous lâchons plus, mais il Vous faut prendre en considération que dans les moments où Vous êtes perturbés par vos propres aspects, par des choses qui résonnent en déséquilibre dans vos vies parallèles, Vous pouvez ouvrir des voies à des perturbations extérieures qui vont en profiter pour s’infiltrer dans les failles que Vous émettez en rentrant dans ce qui a émergé, et là c’est le bouquet qui Vous aspire dans des tourbillons où Vous côtoyez à nouveau ce qui ne Vous correspond pas, ce qui n’est pas Vous, ce qui ne Vous appartient pas et qui peut Vous déstabiliser, Vous décentrer et Vous ramener en partie dans la conscience de masse. C’est pour cela que Nous Vous disons : soyez-Vous, restez-Vous et lorsque quelque chose émerge, ne rentrez pas dedans ! Suis-Je clair ?

-  Rézael  : Oui !

-  Yosuel  : Voilà, donc courage, persévérance, et lorsque Vous Vous posez pour ressentir ce que Vous Êtes, comme Tu T’es permis de le ressentir, alors cela Te permet d’être plus stable, plus équilibré et d’avancer jusqu’à ce que le nettoyage de ce plan soit fait. Et il en est ainsi.

Mes Amis, les choses sont claires, elles Vous sont révélées de plus en plus. Il fallait que Vous en arriviez à ce niveau de Conscience. Cela n’est pas évident, cela n’est pas facile, mais Vous pouvez choisir le chemin le plus aisé, le moins perturbant, le moins douloureux, si Vous ne rentrez dans rien de ce qui se présente… : - « J’accueille… Je Me permets de ressentir la grandiosité de cette expérience dans l’Amour de Moi-même, dans l’Amour de ce que cette expérience représente. J’intègre, Je transcende, Je dépasse, Je Me re-trouve. Je Me re-trouve dans la pleine Conscience de « Qui Je Suis », de ce que « Je Suis » et J’émets ce que Je veux vivre en ressentant que Je suis le Maître qui se meut dans toute « la Création » avec tous les Maîtres , avec tout ce que « La Source » Est. Je suis « La Source », Elle impulse en Moi, Elle impulse ce que Je suis à même de vivre dans tout ce que J’ai émis avec ma Conscience, en Conscience de ce que Je veux vivre. »… Et il en est ainsi mes Amis.

Soyez-Vous, soyez pleinement Vous. Nous Vous guidons de plus en plus dans ce qui est maintenant votre réalité et qui n’a plus rien à voir avec tout ce que Vous conceviez qu’était votre réalité dans l’Humain. Maintenant bien sûr, il y a des impondérables, ces impondérables représentent des peurs qui toutes sont reliées à la peur de lâcher en totalité l’Humain.

Quel est l’impondérable le plus marquant qui Vous empêche de faire le pas définitif en lâchant totalement l’Humain et en étant Vous en conscience de ce que Vous Êtes, Vous qui ne contrôlez plus rien, Vous qui êtes « la Source » et tous les Maîtres , Vous qui êtes le rien qui n’en est pas un et qui est Tout au-delà « du Tout » ? Laissez émerger ce qui doit l’être, sans rien chercher, simplement Être, et laissez émerger…………. Ma chère, chère Amie MaAéh , peux-Tu Nous répondre ?

-  Yawaeh  : Et Nous faisons tous la même chose en Nous…

-  MaAéh  : Ce qui a été dit dans les stages précédents, il y a encore parfois la…d’être assaillie par d’autres choses qui ne sont pas Soi, qui ne sont pas Moi…...

-  Yosuel  : C’est ce qui T’empêche d’Être et de faire le pas de lâcher l’Humain et vivre la Conscience de ce que Tu Es en réalité ?

-  MaAéh  : Ah non, ça c’est une conséquence… Qu’est-ce qui M’empêche…le désir est profond de faire le pas…

-  Yosuel  : Le désir est profond de faire le pas… : - « Mais que va-t-il se passer ? Est-ce que J’ai les épaules assez larges pour le vivre ? »… Ressens……..et lâche le mental, laisse émerger ce qui doit l’être… : - « Est-ce que Je peux réellement Me considérer comme le Maître qu’on Me dit que Je Suis ? Est-ce qu’il ne va pas y avoir une trop grande différence entre ce que Je Me permettrai de vivre en Conscience et ce que sont les Autres ? »…

Cette différence mes Amis, elle existe déjà ! Vous le percevez, Vous le ressentez. A Vous de rester Vous, d’accepter les Autres comme Ils sont, de Les laisser être ce qu’Ils sont, et d’être simplement Vous, Vous dans la joie, Vous dans l’échange, Vous dans la compréhension de ce qui se passe, Vous en Amour de Vous-mêmes et de tous les Êtres, et tout se modulera selon chaque instant dans une grande joie, une grande plénitude, sans que Vous puissiez Vous croire incompris, non acceptés et même rejetés. Vous jouez avec cela, Vous jouez avec cela pour ne pas tout lâcher dans l’Humain et vivre en Conscience.

Vous avez peur de ce que Vous Êtes, de ce que Nous Sommes. Vous avez peur de ne plus rien contrôler et de ne plus penser avec votre mental humain. Vous avez peur de Vous re-trouver en totalité et de ne plus laisser votre personnalité humaine Vous gérer comme elle le faisait. Vous avez peur de permettre à votre propre Conscience et par là-même « La Source » et tous les Maîtres Vous insuffler ce que Vous êtes à même de ressentir, ce que Vous êtes à même de vivre, parce que Vous avez l’impression que Vous ne pourrez plus rien faire par Vous-mêmes, alors que ce que Vous faites par Vous-mêmes, Vous amène dans des débordements d’inconsidérations, de peurs, de croyances, d’injonctions et surtout de grands déséquilibres.

Lorsque Vous lâchez en totalité l’Humain, lorsque Vous allez au-delà du mental humain, Vous Vous exprimez au niveau de « La Source » dans ce qui est une expression de joie, dans une expression qui est juste, dans une expression d’accueil, dans une expression d’échanges dans l’Amour, l’Amour de Vous-mêmes, de chaque Être, de « Tout ce qui Est », Vous n’êtes plus dans les perturbations et Vous savez combien cela est gratifiant, combien cela est joyeux, combien Vous pouvez utiliser et user votre humour dans cette joie, dans cette expression de légèreté et Vous savez que c’est la voie de la liberté, la voie dans laquelle Vous pouvez Vous exprimer, créer pour Vous, accueillir chaque chose

-  Navoael  : En confiance…

-  Yosuel  : Ressens mon Ami……. Ressens….. Ressens ce qui est insufflé à l’instant même….. Ressens….. Lâche le mental, ne cherche pas la correspondance de ce qui est dit…… Lâche le mental…….. Ressens au-delà des ressentis humains….. Ressens sans penser…….. Ressens dans cet espace au-delà de cet espace, dans le rien qui n’en est pas un……… Ressens……..

Tout peut être alors vécu dans une simplicité, dans une légèreté, dans la découverte de tout ce qui se manifeste et que Vous avez émis. Alors Vous orchestrez de façon à le vivre dans l’instant et Vous passez à autre chose et Vous émettez encore une autre création avec laquelle Vous orchestrez dans l’instant, Vous découvrez la magnificence de chaque manifestation et Vous Vous amusez avec, et votre vie coule ainsi sans que plus rien ne Vous pèse, ne Vous alourdisse, ne Vous maintient dans la non créativité, et Je le dis encore, Nous y reviendrons.

Lâche tout mon Amie…… Sois-Toi, n’aie plus peur de ce que Tu Es, ne Te crois plus dans une certaine prétention, mais accueille-Toi, accueillez-Vous les Amis, accueillez-Vous et lâchez tout… : - « Dans l’immensité de l’instant présent, sans rien chercher, sans penser, sans rien imaginer, « Je Suis », Je suis « le Tout », Je suis « La Source », Je suis « Tout ce qui Est », et dans la pleine Lumière que « Je Suis » Je vis ma réalité. En l’instant présent, tout est là ! En Conscience J’émets, en Conscience Je vis ce que J’émets, en Conscience Je laisse faire, Je laisse venir. Rien d’autre ne doit être émis ! Ni quand, ni comment… Je peux être Moi simplement. »…

Et maintenant que se passe-t-il à l’instant même ?……………….. Amanayah , peux-Tu Nous répondre ?

-  Yawaeh  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Amanayah  : Ce que Je ressens, c’est difficile à dire, c’est de la plénitude, comme si quelque chose s’était ouvert… Je ne sais pas, Je sens plus d’espace, Je crois avoir compris quelque chose et Je n’en suis pas sûr…

-  Yosuel  : Ne cherche pas : Tu Es, dans cette immensité…

-  Amanayah  : C’est le mot : immensité…oui...

-  Yosuel  : Où Tu es Tu peux tout concevoir, mais ne laisse pas une seule pensée s’infiltrer, ne laisse rien Te perturber. Tu viens simplement de toucher ce que Tu avais de la difficulté à percevoir et qui va Te permettre maintenant de concevoir les choses différemment, car dans cette immensité, Tu es dans l’instant présent, Tu ne Te perds pas, Tu Es. Tu es Conscience, et en Conscience Tu peux émettre ce que Tu as à cœur de vivre, de créer pour Toi, sans y mettre Qui que ce soit, et de Te laisser aller dans cette immensité en laissant les choses s’en venir à Toi. C’est un premier pas vers la Conscience de « Qui Tu Es », c’est un premier pas que beaucoup n’ont pas encore perçu et que Tu T’es enfin permis de percevoir, de ressentir.

Alors ne le recherche pas spécifiquement, cela Te permet de comprendre que dans ton quotidien où que Tu sois, quoi que Tu fasses, avec Qui Tu es, Tu peux simplement être, comme dans cet instant présent dans l’immensité, sans le forcer, sans le rechercher, cela Te permet maintenant de concevoir que Tu peux Être, simplement, simplement là, simplement Toi, et sans chercher à Te focaliser sur cet instant présent, sur cette immensité, Tu sais que « c’Est », que c’est simplement et cela change tout. A partir de là, dans un état naturel, Tu peux T’exprimer, faire ce que Tu as à faire, échanger, tout en laissant « La Source » s’exprimer et T’insuffler ce que Tu es à même de vivre, sans ne plus être prise dans quoi que ce soit.

Mes Amis, J’en ai fini pour ma part. Ce fut une joie pour Moi de Vous avoir amenés à être plus en Conscience, à être plus dans la perception de « Qui Vous Êtes », de ce que Vous Êtes. Vous avez intégré un taux de Lumière qui Vous permet d’être justement plus en Conscience. Ce fut puissant, Je Vous honore. Vous éclairez de plus en plus cette Terre et Vous êtes les Maîtres que l’Humanité attendait. Soyez, et comme le dirai mon Ami Elayeh  : SOYEZ...

-  Tous  : SOYEZ... SOYEZ... SOYEZ...

-  Yosuel  : Merci mes Amis, Ha Lhy Ah à Vous !

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Yosuel chéri !

-  Yosuel  : Je Vous suis, Je reste avec Vous, Je ne Vous quitte plus et pour Ceux qui resteront pendant la soirée, si c’est votre choix, Je Me ferai une joie de participer à votre soirée. Et il en est ainsi ! A bientôt donc les Amis !

-  Navoael  : Super !

……Pause….

-  Yawaeh  : Vous Vous laissez aller…… Présence………

……Pause….

-  Aliaraeth , Pléïadien, Maître Ascensionné : Mes Amis, mes chers Amis, cela n’est pas très courant, mais cela va le devenir de plus en plus qu’un Préïadien puisse s’exprimer dans vos sessions. Il y a l es Maîtres Ascensionnés , il y a les Êtres de Lumière , il y a Ceux que Vous connaissez bien, il y a bien sûr les Archanges . Nous les Pléïadiens Nous Nous exprimons très peu dans tout ce qui se pratique au niveau de vos sessions. Cela n’est pas conforme dans le cours de tout ce qui se pratique, mais cela est parfaitement conforme au niveau des sessions suivies par des Êtres éveillés, par des Êtres en Conscience, par des Êtres qui cheminent réellement, véritablement en leur Centre, en Conscience de « Qui Ils Sont ».

Alors tout est possible, toutes les interactions sont possibles, parce qu’il y a alors une mouvance non d’injonctions, non de pouvoirs, mais d’échanges, d’échanges de Maîtres à Maîtres, de Cœur à Cœur de l’Amour de Soi dans l’Amour de « Tout ce qui Est », et cela n’était pas possible auparavant, tant de choses se font, se disent, tant de croyances, tant de perturbations mentales, psychiques, tant d’effets de la part de Ceux qui croient détenir la Connaissance. Ils ont un savoir, certes, mais ne comprennent rien de ce qu’Ils Sont, et Vous Vous le ressentez. Vous savez que Vous ne Vous en remettez pas à Nous, Vous savez que Nous ne Vous donnons pas de directives, Vous pouvez être enfin Ceux avec Lesquels Nous pouvons interagir en égalité, en Amour et pour la grande résonance de ce que Nous émettons de concert pour toute cette Humanité.

Alors mes chers Amis de la Terre, Nous sommes très proches, Nous sommes vos Frères et Sœurs des Pléïades. Nous sommes en quelque sorte vos Aînés, et en quelque sorte Vous êtes dans la même résonance, ce qui veut dire que Vous avez fait de longues et difficiles expériences que Nous-mêmes avons faites. Nous avons traversé tout ce que Vous avez traversé, Nous avons vécu bien des choses que Vous avez vécues et en cela Nous Nous rejoignons, en cela Nous avons à cœur de danser avec Vous et d’échanger avec Vous ce que Nous sommes et Vous ce que Vous vivez, ce que Vous découvrez, et c’est une première.

Il n’y a pas de hiérarchie, il n’y a pas de différence de niveaux, il n’y a que des Maîtres qui vivent des expériences différentes mais complémentaires et Nous pouvons Nous amuser avec Vous et dans vos propres créations, vos créations dans le nouveau, dans le renouveau, Nous pouvons y apporter un module de « nouveau » dans ce que Vous Vous avez à cœur d’expérimenter, et c’est ce que Je voulais Vous dire.

N’ayez plus peur de ce que Vous Êtes, n’ayez plus peur de notre approche, n’ayez plus peur de nos interactions, elles se feront dans la joie, dans l’échange, dans l’Amour de ce que Nous Sommes, de ce que Vous Êtes et de « Tout ce qui Est ». Nous pouvons échanger nos quotidiens différents et Nous pouvons Vous amener des compréhensions que Vous seuls pouvez ressentir et que Vous seuls pouvez décider de vivre selon ce que Vous aspirez à vivre, à Vous expanser, à créer. Et il fallait que cela soit dit.

Vous êtes aimés, Nous Vous suivons et Nous avons vraiment à cœur d’échanger avec Vous. Vous Êtes, Vous êtes une Puissance ici en incarnation, et Vous êtes Ceux qui changez la face de ce monde, et Nous Vous amenons nos expériences dans l’échange et Vous Nous amenez des compréhensions sur ce que Vous vivez, sur ce que Vous comprenez, sur ce que Vous ressentez, sur ce que Nous n’avons pas vécu à certains niveaux, mais Nous restons Nous, Chacun à sa place, Chacun dans ses différences, Chacun là où Il en Est, échanges en Amour dans « Tout ce qui Est ». Et il en est ainsi.

Ressentez……….

Personne ne doit vouloir quoi que ce soit de l’Autre, mes chers Amis Terriens, Chacun dans le respect de Chacun peut échanger en harmonie. Et il fallait que Je l’exprime, Moi Aliaraeth , Pléïadien, Maître Ascensionné ! Et il en est ainsi.

Ha Lhy Ah à Vous les Amis et à bientôt ! Je Vous aime, Je Vous suis et Nous Nous rapprochons parce que Vous Vous élevez et que Vous Vous rapprochez.

-  Tous  : Ha Lhy Ah à Toi Aliaraeth  !

-  Yawaeh  : Ha Lhy Ah à Toi Aliaraeth  !... Je Vous propose de ressentir en Vous la musique, pour Vous…

 => Musique de fin de session : Michel PEPE – Le Cœur des Anges – CD Immensité

* * * * * * * * * * * * *

Transcription : MaAna

 Merci de tout Cœur à Toi MaAna pour la transcription de cette session n° 21 à Mirabel et Blacons du 21/10/2017

Je T’honore.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi