Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcription des sessions d’échanges interactifs pour tous les (...) > Transcription de la session d’échanges interactifs pour tous les dépassements (...)

Transcription de la session d’échanges interactifs pour tous les dépassements du 12/02/2017 à Rontalon

mardi 25 avril 2017, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session d’échanges interactifs pour tous les dépassements à Rontalon (Rhône – 69)

Animée par l’Elohim Yosuel

canalisé par Yawaeh

Dimanche 12 février 2017

 => Après les accolades, les présentations, les retrouvailles, tout le monde s’installe….

-  Yawaeh  : Vous Vous laissez aller..… Vous êtes Vous, en Vous….. Présence sans penser, sans aucune interférence du mental ou de la personnalité humaine…… Présence en Soi…….. Vous Vous détendez complètement……...

Nous prenons une profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous sommes …..et Nous expirons très, très lentement……… Présence à Soi, sans penser……..

Nous prenons une deuxième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous sommes …..et Nous expirons très, très lentement….... Être Soi, en Soi, dans l’instant présent…….

Nous prenons une troisième profonde et lente respiration en Conscience en étant dans la Lumière que Nous sommes …..et Nous expirons très, très lentement….... Conscience « Je Suis »………. Je suis ce que « Je Suis », J’existe, Je suis ici, Conscience d’Être, Être simplement……….

….Pause…….

-  Yosuel  : Mes Amis, Je Vous salue. Alors Nous Nous retrouvons pour la plupart et Je vais Me faire un plaisir, oh oui, un grand plaisir et Je sens qu’il y en a bien besoin, ça va remuer de répondre à vos questions, qui comme Vous le savez, ne doivent concerner que ce que Vous vivez, que ce qui Vous empêche d’être Vous-mêmes, et Nous y allons mes Amis !

-  Yawaeh  : Une question ?

-  Clotilde  : J’en ai plein, mais Je vais commencer par une…

-  Yawaeh  : C’est marrant, parce que la dernière fois Tu avais pleins de questions et au bout de la première, ça a répondu à toutes les questions !

-  Clotilde  : Oui, la réponse était top… Ma question concerne ce qui se passe actuellement avec mon Ex, cette histoire de Détective privé... Au fond de Moi, il y a vraiment une partie de Moi où ça touche ma notion de liberté, cette liberté qui est vraiment importante pour Moi, il y a une partie au fond, en-dessous de ça qui est de l’ordre de la peur, c’est une grande peur qui vient toucher vraiment quelque chose qui pour Moi est une grande peur, la peur du lendemain, la peur matérielle on va dire finalement. A la fois J’ai cette envie de liberté, mais au fond de Moi, il y a vraiment une peur qui est très tenace et très présente et qui vient toucher cette peur matérielle, qui touche la peur de confiance en Soi aussi, forcément et qui rejoint la peur de « Qui Je Suis » !

-  Yawaeh  : Donc Tu Te laisses aller……. Nous faisons Tous la même chose, ça Nous concerne Tous à différents niveaux. Tu ne cherches pas à comprendre, vraiment pas de mental, pas d’interférences de ta personnalité humaine. Tu es vraiment en Conscience et Tu laisses émerger ce qui doit l’être, dans le ressenti profond, au-delà des ressentis humains.

-  Yosuel  : Mon Amie, effectivement, il y a plusieurs paramètres. Déjà, crois-Tu que ce soit le fruit du hasard que Tu Te sois attiré cet Être ? Vous Vous attirez Tous les Uns les Autres sur cette Terre, sur cette planète pour Vous amener à comprendre ce que Vous avez peur de dépasser qui Vous empêche d’être Vous-mêmes, qui Vous empêche d’aller pleinement à la rencontre de Vous-mêmes et de vivre maintenant en Conscience, conscience que Vous Êtes autre chose qu’un Humain.

Alors Je ne vais pas faire dans la dentelle, à Toi de ressentir, sans réaction, au niveau de ta propre Conscience et d’accueillir. Tu T’es attiré cet Être parce qu’à un moment donné il allait Te mettre face à la plus grande peur qui soit : la liberté, la vraie Liberté, pas ce que les Humains en pensent ou en conçoivent. La vraie Liberté, c’est d’être Soi, en conscience que Tu es autre chose qu’un Humain, en conscience que Tu Es une Puissance que rien ne peut affecter, que Tu puisses créer ta propre réalité au-delà de tout ce qui se pratique, au-delà de toutes les injonctions, au-delà de tout ce pouvoir mis en place, au-delà de tout ce que les Humains ont vécu, au-delà de tout ce que les Êtres jouent entre Eux, et le scénario que Vous avez mis en place, dont Il n’est pas conscient, était parfait pour Toi.

C’est ainsi que tous les Humains sont, en quelque sorte, sur une grande scène de théâtre et jouent les Uns au travers des Autres pour comprendre ce qui se passe, pour comprendre « Qui Ils Sont », pour comprendre leurs expériences, pour comprendre ce que l’Autre Leur reflète, pour comprendre et surtout ne plus vivre ce qu’Ils ne veulent plus jouer.

Il est là pour Te dire : que penses-Tu de Toi ? Es-Tu prête pour la Liberté, la vraie Liberté, Celle qui ne dépend de Qui que ce soit ou de quoi que ce soit, Celle où Tu Te permets d’être Toi, sans ne plus avoir d’injonctions, sans ne plus avoir peur des Autres, sans ne plus avoir peur de tout ce qui se joue.

Il est là aussi pour Te dire que Tu peux vivre pour Toi, sans ne plus T’attacher à Qui que ce soit, sans ne plus T’en remettre à Qui que ce soit, mais vraiment prendre ton envol : - « Je Me libère de tout ce que J’ai vécu et Je ne veux plus vivre tout ce qui M’a empêché d’être Moi-même, de vivre pour Moi, de prendre mes décisions, de vivre en fonction de ce que J’ai à cœur de vivre et surtout de M’écouter, de ne plus jouer aucun jeu de peurs et de Me permettre de Me re-trouver dans ce que Je Suis en réalité. »…

Tu savais que cette époque était propice, Tu savais que les graines qui ont été semées à une certaine époque germeraient maintenant et qu’elles T’amèneraient à Te libérer de tous karmas et ne plus revenir dans les mêmes conditions. Tu as été de Celles qui ont dit : - « C’est le moment, Je ne veux pas attendre, Je veux revenir dans cette vie car les énergies seront profitables pour tout dépasser, et enfin Me libérer. »…

A Toi mon Amie d’être présente à Toi, de passer tous les jours un peu plus de temps en Toi afin que dans ton quotidien, cela devienne ton état naturel. A Toi de décider de ne plus subir aucune injonction, de ne plus T’attacher à tout ce que Tu croyais qu’il fallait que Tu sois et de répondre aux Autres dans ce qu’Ils attendent de Toi.

Tu es dans cette conjoncture où Tu ne peux plus fermer les yeux, Tu ne peux plus faire l’autruche, Tu dois Te regarder en face, en Toi, et Je Te le redis, d’aller en introspection, qui ne veut pas dire aller chercher tout ce qui ne va pas en Toi, mais d’Être en Toi… : - « Je suis en Moi, Je Me recentre, Je sais « Qui Je Suis », Je Me permets de le ressentir, Je Me permets dans ce magnifique ressenti d’impulser ce que Je veux voir se manifester pour Moi, Je le perçois comme ma réalité, Je le vis en Moi d’une certaine façon et Je laisse le Maître que « Je Suis » et « La Source » s’exprimer à travers Moi, car c’est ainsi que Je crée ma réalité si Je n’y mets plus aucune pensée interférente, mais vraiment plus aucune pensée interférente, et Je laisse faire. »…

Mon Amie, à Toi de T’accueillir, à Toi d’être pleinement Toi, ne Te cherche plus au travers de tout ce qui se passe à l’extérieur, mais sois présente à Toi dans l’instant présent. Sois ce que Tu Es, accepte que ta conscience humaine ne crée pas ta réalité, mais qu’en Toi, avec ta Conscience Tu impulses ce que Tu veux créer pour Toi et Tu laisses ton « Toi Maître, « La Source » » s’exprimer à travers Toi.

Nous Vous y amènerons petit à petit, Nous Vous le redirons encore et encore, autant de temps qu’il le faudra pour Vous et tous Ceux qui viendront… Et il en est ainsi, Je ne peux T’en dire plus !

-  Clotilde  : Merci !

-  Yosuel  : Sois-Toi, Tu le ressens de plus en plus, Tu touches de plus en plus ce que Nous Vous insufflons.

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Marie  : J’ai fait un cauchemar cette nuit, un rêve absolument extraordinaire, les deux pendant le même rêve, mais Je ne pense pas que ce soit dans le même rêve… En fait J’étais sur le bord d’un vieux mur, il y avait une personne à côté de Moi, un Homme, et donc J’étais sur le même mur à côté et à un moment J’ai senti que Je basculais dans le vide et donc J’ai dû Me réveiller, parce que J’ai pas senti le reste… Je ne sais pas si J’ai crié… Je sentais qu’il y avait une panique énorme et dans la seconde partie, J’ai vu un ciel noir étoilé, avec des étoiles partout, mais pas des étoiles comme on voit ici, des étoiles comme des flocons de neige qui avaient plein de petites parties qui faisaient comme une rosace et dans tout le ciel…

-  Yawaeh  : Donc Tu Te laisses aller……. Tu ne cherches pas à comprendre, vraiment être là dans son espace en ouverture pour permettre ce qui Nous est insufflé de le ressentir à d’autres niveaux. Et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Alors ce rêve en deux parties, il est très significatif. Dans la première, et cela est relié à ton problème de derrière…Tu sais ce dont Je parle…

-  Marie  : Oui !

-  Yosuel  : Tu n’acceptes plus de ne pas pouvoir vivre pleinement ce que Tu Es, et en même temps Tu en as peur… : - « Qu’est-ce qui Me retient et qui M’empêche de vivre totalement pour Moi sans ne plus rien prendre sur Moi ? Qu’est-ce qui M’empêche de vivre pleinement en ressentant dans la profondeur tout ce que J’ai à cœur de faire sans Me croire arrêtée par Qui que ce soit ? Qu’est-ce qui M’empêche d’aller toujours plus en profondeur pour ressentir toujours à d’autres niveaux ce que « Je Suis » et donc de pouvoir atteindre un niveau de conscience où plus rien ne M’interférera et où Je ne serai plus prise dans aucune attraction de cette densité et surtout de la conscience de masse ? Mon derrière Me dit : Je n’arrive pas à évacuer tout ce que Je retiens et pourtant cela M’empêche d’Être, d’être pleinement Moi, de Me ressentir dans ma joie profonde, et de ne plus avoir aucune peur de ce que « Je Suis ». »…

Arrête de Te jouer à Toi-même, arrête de Te chercher et décide simplement d’être Toi. Prends des petits moments tous les jours pour Te poser, être en Toi, ressentir sans rien chercher, sans rien forcer, sans rien imaginer… : - « Je suis là, Je ressens… Je suis en ouverture de ce que Je suis en réalité et Je Me permets de le ressentir. J’ai à cœur de Me réaliser sans ne plus vivre aux dépends de Qui que ce soit, sans ne plus prendre en charge Qui que ce soit et sans ne plus croire qu’il faille que Je Me montre comme les Autres veulent que Je Me montre, mais de M’affirmer dans ce que « Je Suis », sans faire ambages de quoi que ce soit, sans vouloir imposer quoi que ce soit, mais de Me montrer telle que Je suis dans mon rayonnement, dans ma joie, dans mon état d’Être, sans aucune peur que l’on ne Me comprenne pas, que l’on Me rejette ou qu’on ne veuille plus de Moi dans tout ce que J’ai à cœur de faire. »…

C’est une croyance qui remonte à bien des vies où Tu T’es laissée alpaguer par les Autres et où Tu as fait tout leurs bons vouloirs. Tu n’as plus à vivre de cette façon-là, Tu n’as plus à Te sentir carpette devant les Autres. Il est temps que Tu Te prennes en mains, il est temps que Tu Te voies telle que Tu Es, il est temps que Tu papillonnes.

Merci ma chère Clotilde pour représenter le papillon du Groupe !

-  Clotilde  : Je T’en prie, c’est un honneur !

-  Yosuel  : Nous dansons tous les deux ma chère Amie !

-  Clotilde  : Quel bon choix !

-  Jean-Louis  : Comment ça !

-  Yosuel  : Toi Maître Jean-Louis , ressens plutôt que de dire des conneries, car Tu ressentirais et Tu verrais que cette danse, elle est bien au-delà de ce que Tu pourrais imaginer !

Alors ma chère Amie, pour revenir à ce que J’étais en train de Te dire, vis la Vie, autorise-Toi à la vivre, ne Te pose plus de questions, sois-Toi, pleinement Toi dans l’instant présent, ne Te retourne plus sur ton passé, sur tout ce que Tu as vécu, mais accueille-Toi, accueille-Toi à chaque instant dans l’instant présent, accueille-Toi dans la joie de vivre, accueille-Toi en ce corps, et perçois-le dans la Lumière comme partie intégrante de ton corps de Lumière, alors ton corps vibrera au diapason de la Lumière que Tu Es. Et il en est ainsi.

Maintenant mes Amis, Je Vous dirai à Tous : Vous comprenez de plus en plus qu’il s’agit vraiment d’une question d’Être, être Soi, en Soi, Présence à Soi dans l’instant présent, de ne plus se faire de soucis pour tout ce que Vous avez vécu, simplement être Vous dans la joie, dans l’instant présent et d’accueillir, en Vous posant, ce qui émerge dans l’instant présent pour le dépasser en Nous laissant œuvrer à travers Vous et vivre pleinement chaque instant pour Vous. Impulsez en votre Cœur avec votre Conscience ce que Vous voulez vivre et voir se manifester. Ressentez-le comme étant votre réalité, vivez-le en partie en Vous et n’émettez plus rien. Vous laissez le Maître, Vous dans « La Source » et donc « La Source » s’exprimer en Vous dans ce que Vous avez à cœur de voir se manifester pour Vous. Toute interférence ne permet pas la manifestation, l’énergie doit rester pure et libre, ce qui ne Vous empêchera pas de voir à chaque instant des manifestations différentes dans le sens où Vous voulez aller, et il fallait que Je le précise.

Maintenant J’ai à cœur d’aller vers mon Amie Céline . Ah ces cervicales, qu’est-ce qu’elles Te disent ?

-  Céline  : C’est la question que J’allais poser, donc ça tombe bien !

-  Yosuel  : Oui, mais Je T’ai devancé pour une fois, J’aime bien devancer, même si Je ressens toutes vos questions !

-  Yawaeh  : Donc Céline Tu Te laisses aller……. Tu ne cherches pas à comprendre, Tu es vraiment dans ta Présence, en ton Cœur, sans mental. Tu permets qu’émerge ce qui doit l’être pour l’accueillir, l’intégrer, le dépasser à bien d’autres niveaux, et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Alors mon Amie, comment Te sens-Tu dans ce monde par rapport à ce que Tu vis ? Ne cherche pas, laisse émerger ce qui doit l’être……….

-  Céline  : En décalage…

-  Yosuel  : Ce décalage, il T’amène à ressentir quoi ?

-  Céline  : De la tristesse…

-  Yosuel  : Cette tristesse, elle est profonde… Pourquoi es-Tu triste si profondément ? Mon Amie, ressens……. Laisse émerger, accueille…… Accueille pour T’en libérer… : - « J’ai peur que ce que J’ai envie de vivre, de faire, de faire avec passion, ne soit pas accueilli, ne soit pas compris, parce qu’il y a tant à faire, il y a tant à démontrer, il y a tant à enseigner, mais Je suis triste parce que ce monde est terne, ce monde est dans le chaos, ce monde est dans une forme de guerre psychologique, ce monde ne comprend pas toute la beauté qu’il peut découvrir dans ce que Moi-même Je peux Leur apporter. Je ne suis pas la seule, Nous sommes maintenant très, très nombreux sur cette Terre. Nous pouvons faire des choses magnifiques, mais il y a tant de souffrances, tant de misère et ce que Je veux faire, J’ai l’impression que ce ne sera pas du tout compris, ni accepté et encore moins perçu parce qu’Ils sont Tous englués. »…

Alors mon Amie, accueille-Toi, accueille-Toi enfin dans ta beauté, dans ta grandiosité, dans ta Lumière, ne donne plus de crédit à ce que la personnalité humaine essaie de Te maintenir dans la non-réalisation, parce que c’est ainsi qu’elle peut encore Te gérer. Regarde-Toi en Toi, en ta Lumière… permets à ta personnalité humaine d’être intégrée dans ton corps de Lumière… : - « Je n’ai plus à croire tout ce que cette personnalité humaine a essayé de M’imposer par rapport à des ressentis, par rapport à des injonctions, par rapport à des implants, par rapport à tout ce que Je ressens extérieurement, par rapport à tout ce qui se dit et se fait. Je n’ai plus à suivre des schémas, des modèles, des injonctions. Je décide maintenant de M’affirmer Moi, en Moi.

Ce monde est peut-être tel qu’il est actuellement, mais il vit un renouveau, quel que soit la façon dont il le vit, le changement est en route, alors Je participe à ce changement et avec ma joie d’Être, avec ma confiance totale, avec ce que « Je Suis », en ce que Je veux transmettre, Je vais Me permettre de créer ma réalité, de danser la joie de transmettre, d’enseigner ce que J’aime faire pour Moi avec passion, et Je sais que dans tout ce changement, ce chaos, bien des Êtres aspirent à vivre autrement. Et dans ma propre Lumière Je rayonne, et tous Ceux qui auront à cœur de vivre selon ce que Je serai à même de Les guider, viendront à Moi. C’est une joie que Je ressens en Moi et Je n’en doute pas, Je ne mets aucune intention sur Qui que ce soit, mais dans ma propre joie, dans ma propre passion, pour Moi, à faire pour Moi ce que J’ai envie de faire, tous les Êtres qui auront besoin de ce que Je sais faire viendront à Moi et peut-être même qu’à un moment donné Je serai trop bousculée.

Je ne M’adonne plus à tous les ressentis émotionnels et Je libère ainsi mon corps émotionnel de tout ce qui n’est pas ce que « Je Suis ». Je suis l’Essence-même de la Vie, de la joie, de la créativité. Je Me permets de le ressentir et de le vivre enfin. »… Et il en est ainsi ma chère Amie.

Permets à ton corps de se rééquilibrer……Vois-Toi pleinement tourner la tête à droite, à gauche, en avant, en arrière. Je ne Te dis pas de la faire tourner comme notre chère Amie la Chouette, mais Tu n’as plus à rester coincée par des énergies qui se sont focalisées à cet endroit, tellement cette peur et cette peine se sont manifestées… : - « Je Me permets enfin de vivre pour Moi, ce que J’ai envie de vivre pour Moi. »… Et il en est ainsi.

-  Céline  : Merci !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Nathalie  : Ça c’est beaucoup accéléré pour Moi ce dernier mois et Je vois que J’ai vraiment du mal avec la gestion du temps. Il y a des moments où Je n’avance pas beaucoup, et quand ça s’accélère, J’ai vraiment du stress intérieurement avec la sensation de mes poumons qui n’arrivent pas à respirer, qui se rétrécissent aussi. Je sens ce truc-là, en tous les cas, actuellement.

-  Yawaeh  : Donc permets-Toi de Te laisser aller……ne cherche pas à comprendre, pas d’interférences de ton mental. Tu es Toi, en Toi en ouverture, ressens à bien d’autres niveaux….. Et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Alors mon Amie, oui le temps s’accélère et il va s’accélérer de plus en plus, ce qui affecte toute cette Humanité. A Vous de Vous poser, à Vous d’être Vous, en Vous, et de respirer profondément …..de respirer la vie à chaque instant, en Conscience, afin que votre biologie s’adapte à un mouvement électromagnétique plus conséquent. La Terre s’expanse, Vous n’êtes plus dans les mêmes conjonctures qu’avant, il Vous faut en prendre conscience, conscience maintenant d’être Vous, de ne plus Vous en faire pour tout, réapprendre à faire les choses posément, calmement, comme si Vous Vous aligniez à la vibration de la Terre qui Vous amène dans une autre conception de ce que Vous Êtes ici.

Plus Vous stresserez pour faire les choses avec le temps qui Vous est imparti et qui, en terme de temps terrestre diminue, plus Vous serez pris dans un certain étau. C’est ce que Tu as ressenti au niveau de tes poumons, et plus d’ailleurs, cher Maître Jean-Louis, Docteur, prendre conscience qu’il va y avoir de plus en plus d’Êtres à problèmes respiratoire, cardiaque, psychologique, psychosomatique, et qu’il va Te falloir Toi-même T’aligner afin de Les accueillir et de Les guider, pour Ceux bien sûr qui accepteront cette guidance.

Quant à Toi mon Amie, réapprends à être Toi, réapprends à Te poser, réapprends à Te ressentir dans ce que Tu Es, cesse de croire que toutes les réponses sont dans l’Humain, sont dans ce qui se pratique sur cette Terre, sont dans tout ce qu’on Vous propose comme un leurre à Vous trouver des solutions, car en réalité, Ceux qui enseignent ces pratiques ne trouvent même pas leurs propres solutions, mais c’est une façon pour Eux de ne pas se voir en Eux-mêmes.

Accepte que Tu as peur de Te tourner complètement, totalement et définitivement en Toi. Tu as peur d’être face à une réalité qui quelque part en Toi Te parle, mais Tu la fuis, Tu la fuis parce que cela remettra en question bien des choses dans ta vie, et surtout cela T’amènera à être face à des choses dont Tu as justement peur d’être en face, et cela de toute façon sera toujours un inconditionnel frein à ta réalisation, à pouvoir Te réaliser pleinement, à pouvoir vivre dans la joie, à pouvoir Te voir différemment, à pouvoir ressentir ce qu’est la Puissance de créativité qui permet à tout Être de changer le cours de sa vie et de voir des choses grandioses se manifester pour Lui.

Alors cette peur, elle est commune à tous les Êtres qui prennent conscience qu’il y a autre chose, sans savoir quoi, alors Ils cherchent, Ils cherchent indéfiniment, Ils tournent en rond, font des tas d’activités, suivent des tas d’Êtres, des tas de coachs, Je ne parle pas de Toi mon Amie Céline , car Tu sauras guider les Êtres à d’autres niveaux et d’une toute autre façon. Il existe beaucoup de méthodes qui fleurissent de plus en plus, qui prennent place de plus en plus dans ce monde, mais elles n’amènent pas les Êtres à prendre conscience de « Qui Ils Sont » et à aller de plus en plus en leur profondeur, dans leur véritable Conscience d’Être, dans leur véritable Essence Divine qui est bien loin de tout ce que ces Êtres peuvent imaginer. Il y a une conception, mais elle est très mentale et intellectuelle, alors bien sûr cela amène aussi bien des Êtres à se sortir un peu de leur quotidien et à ne pas sombrer, et Nous les honorons Tous.

Mais dans le cas d’un Être, Je ne parle que dans le cas d’un Être qui vient à notre rencontre et dont Nous pouvons Nous exprimer à travers Yawaeh , Il ne peut pas se voiler la face, Il ne peut pas se chercher à l’extérieur dans autre chose que ce que Nous sommes à même de L’amener à reprendre véritablement conscience de « Qui Il Est ».

Alors mon Amie, à Toi de prendre la décision pour Toi : que décides-Tu ? En sachant que le chemin demande du temps, demande d’avancer pas à pas, petit à petit, graduation après graduation selon son rythme.

Mais si l’Être est sincère, si l’Être œuvre en permanence, alors il verra les choses bouger dans sa vie, alors sa biologie, petit à petit va vibrer à un taux toujours vibratoirement plus élevé, c’est ainsi que quoi qu’il arrive, la biologie se rééquilibrera. Tu ne peux pas vouloir être en demande occasionnellement, c’est comme si Tu cherchais à obtenir une nourriture énergétique pour Te permettre de Te stabiliser au mieux dans les basses fréquences, dans lesquelles Tu vis au quotidien.

Il Te faut prendre la décision pour Toi… : - « Je veux perdurer dans l’Humain et Me chercher à travers Eux dans tout ce qu’Ils proposent et rester au niveau de tout ce qui se vit…ou Je décide de Me re-connaître, Je décide d’aller à la rencontre de Moi-même et ce n’est pas anodin. »… C’est vraiment une prise de conscience qui doit être faite au niveau du Cœur, en Conscience, car le chemin n’est pas facile, il faut tout déblayer, tout intégrer, tout transcender, et en même temps c’est ce qui Vous amène dans votre propre Grandeur et surtout dans des ressentis toujours de plus en plus profonds de ce qu’est votre Puissance, Puissance dans tous les domaines où Vous pourrez manifester ce qu’un Humain n’est pas à même de manifester dans la pleine Conscience d’Être. Il fallait que Je Te le dise.

Tu vis des moments de grande instabilité et en même temps ton Cœur est généreux, ton Cœur est plein d’Amour, Tu es un Être merveilleux, mais Tu as peur, peur de T’engager vis-à-vis de Toi-même, de prendre l’engagement ferme et définitif en Toi, pour Toi, pas envers Quiconque, uniquement en Toi, pour Toi. C’est un engagement que Tu as peur de prendre, et en même temps il y a une partie de Toi qui le veut.

Alors prends des moments pour Te re-trouver, pour être avec Toi-même, sans penser, n’admets pas que le mental ou la personnalité humaine n’interfère, réellement, sincèrement, en ton Cœur ressens et prends la décision pour Toi, pas pour Ceux qui T’entourent, pas pour Ceux que Tu côtoies, par pour Yawaeh, pas pour Nous, pour Toi. Il n’y a que ton Cœur qui peut l’exprimer, et Je T’aime et Tu es aimée. Et il en est ainsi.

-  Nathalie  : Merci !

-  Yawaeh  : Une autre question ?

-  Christian  : Depuis une petite année, Je suis très fréquemment rappelé à la conscience du passage qui se prépare pour Moi, et en même temps Je Me dis qu’il faudrait peut-être que Je fasse ceci, que Je médite plus, que Je sois plus dans la spiritualité, comme Je l’ai été à 18 ans en fait ! Et en même temps la vie Me propose tout à fait autre chose, elle Me propose d’être dans l’ici et maintenant en permanence. Donc il y a une sorte de paradoxe, Je ne dis pas que Je le vis mal, Je Me dis que parfois Je suis perturbé, Je Me dis : est-ce que Tu es bien à ta place ? Voilà…

-  Yawaeh  : Alors, Tu es là en Toi……. Tu ne cherches pas à comprendre, Tu es vraiment en ouverture, Tu ressens au-delà des ressentis humains, vraiment ressens au niveau de ta Conscience Divine et « La Source »…..et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Ami, il n’y a pas de paradoxe, permets-Toi de ressentir…….. Tu sais qu’un jour Tu feras la transition, car il est temps que Tu Te libères définitivement de la croyance de la mort. La mort n’existe pas, c’est quelque chose que l’on Vous a implanté, inculqué pour Vous faire croire que la mort peut être souffrante si Vous n’avez pas été une bonne personne, un bon Chrétien, si Vous n’avez pas obtenu les faveurs d’un Dieu, ceci toujours pour Vous maintenir sous la coupe de certains Dirigeants que Je ne nommerai pas. Mais dont Tu as cherché à une certaine époque à être dans leur institution.

Tu dois Te libérer définitivement de la peur de la mort parce qu’elle remonte à plusieurs vies où Tu es mort plusieurs fois, et Je vais utiliser mon humour cosmique, d’une façon pas très catholique. Tu es mort dans des grandes peurs et ensuite Tu es revenu, donc finalement le passage de ce que Vous appelez mort, Tu l’as vécu plein de fois !

Alors au fond de Toi-même, Tu sais ce qu’est ce passage, n’en aie plus peur, c’est une transition dans une autre forme de vie, c’est une transition des plus joyeuses, c’est une transition de libération, c’est une transition d’une vie dans une autre vie. Ce que Tu ressens, c’est que Tu ne peux plus Te préparer à cette transition qui aura lieu quand Tu le décideras, demain, dans dix ans, dans cent ans, peu importe, mais Tu es prêt à Te libérer de la croyance de la peur de la mort.

Ressens en Toi………

Ressens en ton Cœur : - « La mort n’existe pas, c’est un passage dans la Vie éternelle et Je suis éternel, Je Suis la Vie, la Vie en tous lieux, en tous temps, de toute éternité. Je suis la Vie et Je peux maintenant Me permettre de concevoir que ce que Je vis ici est juste un passage subreptice, comme un souffle dans cet hologramme de 3D, dans cet hologramme d’expériences sur cette Terre, mais que Je peux vivre bien autre chose au-delà de cet hologramme. Je peux vivre éternellement bien d’autres expériences, sous bien d’autres formes, en bien d’autres endroits, à la différence que le passage que J’effectue ici sur cette Terre Me permet de Me libérer, non seulement de tous les karmas qui M’empêchaient d’évoluer, qui M’empêchaient de faire mes choix de vie dans la Lumière, Me permet maintenant de concevoir bien autre chose et de pouvoir M’ouvrir à bien autre chose, sans ne plus être coincé ici. »…

Voilà ce que Tu ressens mon Ami. Alors vis cette vie pleinement pour Toi, comme Tu as envie de la vivre et ne crois plus que la mort est un passage douloureux, de souffrances, de jugement dernier… Elle est bien bonne celle-là !...mais qu’est-ce qu’elle en prend comme peurs sur toute cette Humanité, qu’est-ce qu’elle en prend comme énergies de peurs pour quelque chose qui n’existe pas.

Accepte maintenant d’être Toi dans ta joie intérieure……….et persévère à passer des petits moments tous les jours en Toi à ressentir, ressentir ce que Tu Es, toujours un peu plus en profondeur, afin de T’écouter, de prendre tes bonnes décisions pour Toi, de vivre ce que Toi, Tu as envie de vivre, sans ne plus Te sentir redevable envers Qui que ce soit. Et il en est ainsi.

-  Christian  : Merci !

-  Yawaeh  : Je ne sais pas si Tu avais reçu la session de janvier de « L’incarnation de la Lumière » où Yosuel a fait travailler longuement sur la libération de la croyance de la mort. Il y venait de temps en temps, mais là, Il a pris un moment pour faire ce travail, il s’agit de la session n° 55 du 28/01/2017 à Mirabel et Blacons « Vous Êtes et Vous le percevez » à la rubrique « Allez au-delà de la peur de la mort ».

Donc quand Vous écoutez ces sessions qui sont très puissantes de « L’incarnation de la Lumière », prenez un moment pour les écouter et les vivre comme si Vous y étiez et ressentir ce qu’on Nous impulse à ce moment-là. C’était très, très puissant !

Une autre question ?

-  Jean-Louis  : J’en ai au moins quatre, mais une à la fois… J’ai du mal actuellement avec le comportement des Filles de Clotilde , surtout la petite où Je Me sens facilement agressé et Je n’ai pas l’habitude d’être traité comme ça par les Enfants. Je ne suis pas leur Père, mais si J’étais leur Père, ça valserait, mais Je ne suis pas leur Père…mais c’est compliqué, parce que Je ne comprends pas pourquoi Elles sont comme ça, Je ne Leur ai rien fait, et en même temps c’est difficile de prendre du recul, et Je vois bien qu’Elles souffrent, et plus le temps passe et plus Je vois leurs souffrances et ça a tout de même tendance à M’agresser par moment. C’est nouveau ça, Je ne connaissais pas ce genre de comportement et Je ne sais pas trop comment M’y prendre…et en même temps, Je vois bien que pour Clotilde c’est une souffrance aussi parce qu’Elle est coupée en deux entre ses Filles et Moi et ça peut être délicat, c’est complexe…

-  Yawaeh  : Donc laisse-Toi aller…….ne cherche pas à comprendre, on va toujours, toujours au-delà de ce que la personnalité humaine voudrait essayer de comprendre. Tu lâches tout…….. Tu Te permets de ressentir à d’autres niveaux, Tu Te permets de laisser émerger ce qui doit l’être afin de l’accueillir, l’intégrer, le transcender. Laisse « La Source » œuvrer à travers Toi, et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Ami, ton cas n’est pas unique, c’est un cas général qui affecte beaucoup de foyers, beaucoup d’Êtres, beaucoup de familles reconstituées, beaucoup d’Adultes dans vos cas, beaucoup d’Enfants de tous âges. Alors il faut comprendre une chose, c’est que comme Vous n’êtes pas totalement en Conscience de « Qui Vous Êtes », il y a tous les jeux qui Vous affectent, et ces jeux sont exactement ce qui Vous permet de ressentir tout ce qui se passe au niveau de cette densité, tout ce qui se passe au niveau des Humains, tout ce qui se passe au niveau de tous les Êtres qui se sont incarnés ramenant toutes leurs vies passées dans tout ce qu’Ils ont souffert, dans tout ce qu’Ils n’ont pas compris, dans toutes leurs expériences.

Alors ce que Tu dois comprendre et surtout ressentir, c’est qu’Elles Te mettent face à une partie de Toi que Tu n’as pas encore ressentie, intégrée et dépassée… : - « Je ne suis pas à même d’endurer ce que les Autres émanent. Je n’ai plus à M’impliquer dans ce qu’Ils vivent, mais en étant en conscience pleinement du Maître que Je Suis, Je peux alors accueillir, Je peux rester Moi-même, Je peux émaner ma Lumière, rayonner et amener ces Êtres à comprendre qu’Ils peuvent être compris, écoutés, aimés, guidés s’Ils acceptent que Je ne jouerai pas leurs jeux, »…si Ils acceptent qu’Ils n’ont plus à se chercher au travers de ce que Tu émanes, qui est une forme de rejet de ta part, d’incompréhensions et de mauvaises instructions. Lorsqu’Elles ressentiront qu’Elles ne peuvent plus se nourrir de Toi, de tes énergies, que Tu ne répondras pas à ce qu’Elles émanent, mais que Tu pourras Te positionner devant Elles en Leur disant que Tu es à même de Les comprendre, de Les écouter et de Les guider si Elles en font leur choix, alors les énergies changeront.

Tu n’as pas à prendre Qui que ce soit sur tes épaules, Tu n’as pas à prendre en charge Qui que ce soit, mais Tu n’as pas non plus à rentrer dans un certain jeu où Tu émets des énergies qui sont ressenties et qui Te reviennent, et c’est ce que Tu ressens parfois. A Toi d’accepter que Tu puisses être Toi, que Tu puisses prendre ta place, sinon Je ne vois pas ce que Tu fais là ! Si Tu en as fait le choix, c’est que Tu dois Te sentir à ta place, mais sans ne plus jouer le jeu de… : - « Ce ne sont pas mes Enfants, Je suis pris entre deux feux, Je ne sais pas si J’ai réellement ma place. »… A Toi de le ressentir en Toi… Que veux-Tu vivre ? Pourquoi l’as-Tu accepté ? Qu’est-ce que Tu en attends ? Qu’est-ce que Tu veux vivre ? Qu’est-ce que Tu veux créer ? Qu’est-ce que Tu veux échanger ? Alors Tu Te retrouveras de plus en plus et Tu sauras comment être.

Tu n’as pas à T’inquiéter pour ce cher Être Clotilde , car toute inquiétude envers Qui que ce soit ne Te permets pas d’Être, ne Te permets pas de ressentir le Maître que Tu Es qui dans sa propre Lumière crée sa réalité, sans ne plus être affecté par quoi que ce soit. Tu ne peux pas être en Amour de Toi-même si Tu Te cherches au travers de l’Autre et si Tu prends sur Toi des choses qui ne T’appartiennent pas. A Toi d’être en Conscience, à Toi de Te positionner, à Toi d’être le Maître que Tu Es, à Toi de ressentir à d’autres niveaux, alors la vie s’articulera différemment et Tu comprendras de plus en plus subtilement ce qui se passe et comment Tu dois Être. Et il en est ainsi.

-  Jean-Louis  : Merci… La deuxième question rejoint un peu la première, mais J’ai été élevé par un Père, on ne va pas dire brutal, mais franchement J’allais dire tyrannique, ça se rejoint. Donc l’Adulte que Je suis aujourd’hui a des fois du mal, et à ne pas copier son comportement et à oser être ce que Je Suis, sans avoir peur des réactions, parce que quand J’étais gamin, Je Me suis bien fait casser et fracasser, et comme J’étais assez vivant, Ils M’ont mis dans un espèce de moule. Maintenant Je sors du moule, mais il y a de vieux réflexes qui reviennent facilement quand même…

-  Yawaeh  : Donc laisse-Toi aller…… Permets-Toi de ressentir, toujours sans chercher à comprendre au niveau du mental, et Nous faisons Tous la même chose en Nous…

-  Yosuel  : Mon Ami, là Je vais aborder un autre aspect qui Vous concerne Tous d’ailleurs ! Ressentez……

Tu T’es attiré ce Père parce que Toi-même a vécu bien des violences dans beaucoup de vies et Tu as été violent Toi-même. Tu ne voulais plus vivre ces violences, qu’elles Te soient données ou que ce soit Toi qui les donnes. Tu T’es attiré un Père qui était tellement souffrant, qui a vécu dans son enfance des choses pas très jolies et d’ailleurs dans beaucoup de ses vies aussi, qu’Il était incapable d’émettre le moindre Amour pour Lui-même et donc encore moins pour ses Enfants biologiques.

Au fond de Lui-même, il y a une part d’Amour. Tu crois qu’Il ne T’aime pas, Il serait prêt à trucider n’importe Qui qui Te toucherait, mais ça, Il ne peut pas le montrer, Il se met des barrières, un masque, une armure pour ne pas se permettre ce qu’Il aurait voulu démontrer à ses Enfants, qu’Il était aussi un Père aimant.

Alors il Te faut accepter et surtout ressentir qu’Il T’a démontré que lorsque l’on souffre, lorsqu’on n’est pas en Amour de Soi-même, on ne peut pas aimer Qui que ce soit, on ne peut pas démontrer la moindre affection, la moindre tendresse, le moindre geste d’Amour ou la moindre parole porteuse d’Amour. Tu ne peux pas en vouloir à cet Être, car Il est dans sa propre expérience, dans sa propre recherche, dans le propre rejet de Lui-même. Tu ne peux avoir que de la compassion et L’honorer de T’avoir permis de venir ici en incarnation pour que Toi, Tu puisses avoir la possibilité de Te réaliser.

Accepte que Tu ne peux plus souffrir de ce qu’Il a émis, de la façon dont Il T’a élevé, mais de Te détacher maintenant de cet Être en ressentant que Tu comprends ce qu’Il Est, ce qu’Il vit, qui est le lot de la majorité des Êtres en incarnation. Tu ne peux plus prendre sur Toi tout ce qu’Il a reflété, mais de ressentir qu’en Toi, Tu es Amour, Amour inconditionnel, Amour de Toi-même et de tous les Êtres et de « Tout ce qui Est », et cela comprend cet Être, sans jugement, sans critique, sans aversion… : - « J’accepte ce Père biologique tel qu’Il est. Je Lui demande pardon pour tous mes jugements, mes attentes, mes aversions, mes critiques, mes ressentiments parce que Je comprends maintenant qu’Il est un Être qui a vécu de nombreuses vies dans la souffrance, qu’Il n’a pas su comprendre « Qui Il Est », en réalité et en mon Cœur Je Me permets de le prendre dans mes bras, de Lui dire combien Je L’aime, combien Je Me détache de tout état émotionnel, que Je Lui expanse mon Amour et ma Lumière, et que Je Le laisse être. Je Me re-trouve en Moi dans ce que « Je Suis », et Je chemine en mon propre chemin, sans ne plus Le rejeter, mais sans ne plus prendre sur Moi ce qui ne M’appartient pas.

J’accepte maintenant que Je puisse vivre pour Moi ce que Moi J’ai à cœur de vivre, de Me re-découvrir et de comprendre que Je ne suis pas cet Humain qui a souffert, subi, que Je suis une Emanescence Divine qui regarde cette vie comme Je l’ai vécue, qui regarde toutes mes vies avec compassion. Je les englobe de la Lumière que « Je Suis », elles ne sont pas ce que « Je Suis ». Je M’honore pour toutes ces expériences, et en l’instant présent Je change mon passé, en M’acceptant dans ma grandeur, dans ma Divinité, dans ce que « Je Suis » en réalité.

Je n’ai plus à Me retourner sur mon passé où tout ce que J’ai vécu, et de prendre la décision de vivre en l’instant présent ce que « Je Suis » et cela change bien des énergies ainsi que le cours de ma vie. »… Et Il en est ainsi.

-  Jean-Louis  : Merci.

-  Yawaeh  : Il n’y avait que deux questions ?

-  Jean-Louis  : Il y en avait une troisième, mais Je la pose quand même… C’est par rapport au voyage en Afrique. J’ai la rage et la trouille de l’Afrique et Je pense que ça vient d’une vie d’avant et J’ai toujours dit que Je n’irai jamais en Afrique, et là, Tu Me proposes un voyage en Afrique… Ah, ah, ah, zut !

-  Yawaeh  : Alors pareil, Tu ressens à bien d’autres nivaux que tout ce qui est mental et humain…

-  Yosuel  : Ah mon Ami, l’Afrique, l’Afrique et ce qu’Elle représente, l‘Afrique et ce que Maître Jean-Louis Est. Il y a effectivement une corrélation. L’Afrique est ce que Tu T’es donné à cœur et à sang pour Elle. L’Afrique est un continent grandiose, l’Afrique est une partie de Toi-même, l’Afrique est ta gloire et ta déchéance.

Alors il Te faut accepter une chose… : - « Je n’ai plus à avoir peur de ce que J’y ai vécu. Je n’ai plus à avoir peur de tout ce qui s’est passé. Je n’ai plus à Me retourner sur mon passé qui comprend toutes mes vies, mais d’accepter que Je puisse Me re-trouver Moi en tant qu’Émanescence Divine présente ici en ce corps, ici sur cette Terre, et tout ce que J’ai expérimenté sur cette terre, n’est pas ce que « Je Suis », Emanescence Divine. Je n’ai donc pas à M’en faire pour quelque chose que ma propre Conscience a expérimenté pour comprendre ce que Je suis dans ma Lumière et donc de M’extirper du fin fond de la limbe où Je Me suis coincé en partie pour ne pas revivre en incarnation, et donc dans cette vie, ce que J’ai expérimenté et qui M’a exécré.

Je Me laisse aller……… Je ne cherche pas à comprendre, Je ne cherche rien, « Je Suis »….. J’accepte que cette partie soit libérée du fin fond de cette limbe………. Elle représente une guerre fratricide dans laquelle J’ai participé et dans laquelle J’ai Moi-même été tué. Je n’ai plus à en avoir peur, Je l’accueille avec Amour et Je ressens combien J’avais à comprendre qu’on ne peut pas diriger des Êtres et Leur imposer un pouvoir si Eux-mêmes ne veulent pas le vivre. J’ai à comprendre que chaque Être peut être respecté, respecté dans ses coutumes, dans sa façon d’être, dans sa façon de vivre et que tout peut être échangé dans l’Amour, sans vouloir imposer quoi que ce soit. J’accepte que l’on puisse vivre Tous en harmonie, dans le rire, l’échange, l’humour et l’Amour de Soi-même et de tous les Êtres, dans l’Amour de Soi-même et de « Tout ce qui Est », et Je M’accepte enfin comme Je suis, sans ne plus vouloir trucider Qui que ce soit, pour quoi qu’Il émette, quoi qu’Il fasse, quoi qu’Il dise. J’accepte enfin de Me re-trouver en Moi et en Amour de Moi-même et d’embrasser toute vie, à tous les niveaux de la vie, à tous les niveaux de toutes les Consciences. »…

Mon Ami, Tu viens de Te libérer d’une énorme partie de Toi qui T’empêchait d’être Toi-même et les choses vont bien changer pour Toi maintenant. Reste en conscience de « Qui Tu Es » en permanence, sans efforts, sans chercher, être Toi à l’instant-même, naturel, Toi dans ce que Tu Es.

Alors mes Amis, Je vais clôturer cette session, Je Vous avais dit dès le départ qu’elle serait oh la la ! Vous avez Tous élevé vos Consciences, Vous êtes Tous passé à un niveau de Conscience supérieur en Vous-mêmes, pour Vous-mêmes.

Je Vous honore, Vous êtes aimés, Vous êtes suivis, accompagnés. Soyez-Vous, Vous êtes les Lumières qui éclairez ce monde, n’en doutez pas, poursuivez votre chemin, et Nous sommes là. Et il en est ainsi.

-  Yawaeh  : Namasté Yosuel  !

-  Tous  : Namasté Yosuel  !

*************

Transcription : MaAna

Relecture : Elamah

Merci de tout Cœur à Vous, MaAna et Elamah pour la transcription et la relecture de cette session Rencontre discussion-Questions/réponses à Rontalon du 12/02/2017.

Je Vous honore pour votre implication.

Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Yawaeh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi