Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > A - Partage de ce que Je veux exprimer par Ma > Partage du 27/10/2011 - Changer l’énergie

Partage du 27/10/2011 - Changer l’énergie

vendredi 28 octobre 2011, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Mon partage de ce jour concerne l’expérience que J’ai faite il y a plusieurs années de cela lorsque que Je commençais à prendre conscience que J’étais un Être Divin, mais J’étais encore beaucoup emprunte de ma personnalité humaine.

J’ai travaillé pendant une année dans une entreprise d’envois de colis dans un hangar avec des ouvertures de chaque côté pour permettre aux camions de charger les colis, et l’hiver il faisait à l’intérieur la même température qu’à l’extérieure. Les conditions de travail étaient très difficiles, les chauffeurs très nerveux de par leur responsabilité dans le matériel, le temps de livraison imparti et bien sûr leur propre état d’être dans tout ce qu’un humain peut vivre et qu’Il n’a pas libéré.

Je faisais un travail de scannage des colis qui défilaient sur une chaîne, en fait, Nous étions 2, Chacune sur une chaîne. Parfois, grâce à mes connaissances de secrétariat On Me confiait un travail dans les bureaux. L’ambiance n’y étant pas meilleure pour diverses raisons toujours liées à l’état d’être des humains qui vivent dans tout ce qu’Ils n’ont pas libéré. Quand à la jeune personne qui scannait les colis avec Moi, Elle était disgracieuse et acerbe.

L’ambiance en générale était presque toujours très tendue. Je faisais de mon mieux pour rester indifférente à toutes ces énergies duelles et de souffrances, à rester dans mon Cœur, mais Je n’y parvenais pas toujours. J’étais souvent tendue, parfois retranchée et même J’entrais dans le jeu de la critique, du dénigrement ou du ressentiment. Cela a durée un certain temps. Lorsque Je rentrais chez Moi, Je respirais profondément, Je Me détendais tout en Me demandant comment J’allais tenir dans des conditions si difficiles et de plus pour un salaire ridicule. Puis J’ai commencé à comprendre dans mon Cœur que J’avais à accepter ces Êtres comme Ils sont, à ne pas M’impliquer dans ce que Je ressentais qu’Ils étaient, dans leurs souffrances, et surtout dans leur dualité (car çà pétait fort parfois), et que ce qu’Ils vivaient ne Me concernait pas.

Je compris que Je n’avais pas à juger, mais de comprendre qu’Ils sont aussi des Êtres Divins qui ne le savent pas, que Je devais être avec Eux comme Je devais être avec Moi-même. Je Leur rends grâce de ce qu’Ils M’ont reflété pour que Je comprenne les parties de Moi que J’avais à accepter et à libérer. Et J’ai changé mon attitude, ma façon d’être. Quand les chauffeurs arrivaient, quel que soit leur état d’être, Je Les saluais toujours avec un petit mot de réconfort, parfois Je demandais comment çà allait le plus chaleureusement possible, restant dans mon Cœur sans M’impliquer dans ce qu’Ils vivaient, sans rien dire d’autre. Je faisais de même avec le personnel des bureaux et ma collège de scannage. Être simplement Moi sans aucune autre implication, en laissant les Êtres de Lumière œuvrer à travers Moi.

En peu de temps, petit à petit les chauffeurs s’arrêtaient pour Me dire quelques mots comme pour trouver un moment de réconfort. Dans les bureaux les personnes devenaient un petit peu plus ouvertes, plus souriantes, et ma collège de scannage à commencer à M’inviter à boire le café avec Elle pendant la pause. Et un jour, sans que Je ne Lui demande rien, Elle s’est confiée à Moi. Elle s’accrochait à ce travail pénible parce qu’Elle croyait ne pas savoir faire autre chose et qu’Elle avait peur de ne pas pouvoir envisager un autre devenir. Petit à petit au fil des mois Elle a accepté que Je Lui parle de mon cheminement pour comprendre ce qu’il se passait en Moi et Me libérer de tout ce qui a fait de Moi un humain qui vivait des souffrances, des croyances, des peurs, des limitations, etc… et aussi pouvoir un jour M’installer et œuvrer dans l’aide aux Autres. Et un jour, peu de temps avant que Je ne parte, Elle M’a annoncé qu’Elle avait décidé de prendre des cours par correspondance pour être commerciale, qu’Elle reprenait goût à la vie et à l’espoir d’un devenir bien meilleur.

J’ai quitté cette entreprise après mon contrat d’un an, en sachant que quelque chose était semé là et que ce qui était passé à travers Moi avait œuvré d’une certaine façon en Chacun. Je parti avec la certitude que l’On ne doit jamais juger les Autres, mais que notre présence, sans rien faire d’autre qu’être Soi-même dans l’Amour, apporte beaucoup à Ceux que Nous côtoyons, et surtout apporte un enrichissement à Soi-même et aux Autres lorsque l’On rayonne dans l’Amour sans s’impliquer dans ce que vivent et ressentent les Autres, tout en laissant les Êtres de Lumière œuvrer à travers Soi, ce qui permet d’alléger toutes ces énergies de souffrances et de dualité.

Et c’est ainsi que J’ai pu grandir et élever ma conscience d’une certaine façon, et que Je peux exprimer cette expérience à tous Ceux qui traversent des difficultés sur leurs lieux de travail.

Maintenant, il est bon aussi que Je précise que cela M’a permis de comprendre combien il est important de ne plus chercher à comprendre ce que vivent les Autres, mais d’être simplement Soi dans le Cœur de son Être, et de toujours ouvrir son Cœur comme une porte qu’On laisse ouverte pour tous Ceux qui ont besoin d’exprimer ce qu’Ils n’osent pas exprimer, parce que le simple fait d’être Soi dans l’Amour et d’être simplement à l’écoute permet aux Êtres de ressentir que Nous ne Les jugeons pas et que Nous sommes prêts à Les accueillir si c’est leur choix de comprendre ce que Nous reflétons, et de pouvoir exprimer une aide éventuelle.

Avec Amour,

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi