Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la Rencontre/discussion à Chaumontel (95) le (...)

Retranscription de la Rencontre/discussion à Chaumontel (95) le 12/08/2012

lundi 15 octobre 2012, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Rencontre/discussion

Chaumontel (95 – Val d’Oise)

Dimanche 12/08/2012

YOSUEL avec l’intervention de Marie, de Métatron et de Mikaël

Canalisée par Ma Nanda Aweh

Petite explication  : Suite à certaines circonstances, Nous avons été amenés à faire cette rencontre non pas dans la salle du Campanile de Chaumontel, mais en pleine Nature, par une magnifique journée ensoleillée, à Noisy sur Oise (95270), au bord de l’Oise.

Ma Nanda Aweh  : Vous Vous laissez aller dans le Cœur de votre Être sans penser……

Yosuel  : Alors mes Amis Vous êtes bien ? Je Vous salue. Je suis ce que Je Suis, Yosuel , le plus merveilleux de tout l’Univers. (Petits rires de Christine)…….. Ne Vous étonnez pas de mes propos, ils sont ce que Je Suis dans la Joie d’être, dans l’Amour et La Lumière qui rayonne en mon Cœur. Vous êtes ici dans un élément naturel. Vous êtes à même de percevoir ce que Nous Sommes si Vous ne Vous laissez pas interférer par votre mental……. Mes Amis que s’est-il passé en Vous depuis la Session ? Françoise  ?

Ma Nanda Aweh  : Vous faites Tous la même chose.

Françoise  : Une libération dans ce qui Me freinait, plus de conscience de ce frein. J’y avais pensé mais pas à ce point.

Yosuel  : De quel frein parles-Tu ?

Françoise  : De ma famille, de mon entourage.

Yosuel  : Ce frein, Tu le perçois comment maintenant ?

Françoise  : Avec une grande distance.

Yosuel  : Cette distance, elle T’annonce quoi ?

Françoise  : Du nouveau, une grande liberté.

Yosuel  : Il Te faut maintenant accepter que Tu puisses être pleinement Toi sans ne plus dépendre de Qui que ce soit, et surtout sans ne laisser plus personne T’empêcher de créer par Toi-même et pour Toi-même. Il est important maintenant que Tu comprennes que Tu es un Être qui peut aller de l’avant, qui ne doit plus se référer à tout ce que Tu as vécu, à ton passé, mais d’être bien présente à Toi pour que Tu puisses ressentir ce que Nous sommes à même de T’insuffler et de Te guider. Tu ne dois plus chercher de comparaison dans l’humain, mais être dans un laisser-aller au Cœur même de ton Être pour que Tu puisses toujours être Toi-même et ressentir cette Joie d’être.

Il y a encore des parties de Toi qui T’empêchent d’être pleinement dans cette Joie d’être. Ne crois plus que Tu puisses encore vivre des désagréments, certes Tu as des choses à libérer, mais ces choses à libérer quand elles se présentent ne rentre pas dedans, ne joue pas leur jeu, pose-Toi tout de suite, respire profondément, accepte-les, puis laisse-Toi aller afin que Nous T’aidions à le réintégrer et à le transmuter. Ne recrées plus rien d’autre qui T’amènerait à faire d’autres libérations. Maintiens-Toi dans tes Energies, et surtout n’accepte plus ce que ton mental Te dit, et surtout ta personnalité humaine. Apprends à être Toi. Apprends à Te laisser aller. Accepte la vie. Accepte de pouvoir changer le cours de ta vie, et accepte d’aller de l’avant pour vivre pleinement ce que Tu as envie de vivre, dans ce que Tu imagines dans ton Cœur que Tu veux créer par Toi-même et pour Toi-même.

Alors mes Amis, il Vous faut maintenant accepter que si Vous ne Vous laissez plus perturber par votre mental, Vous pouvez stopper définitivement la création d’énergies non appropriées et de Vous acheminer dans votre réalité Divine tout en libérant tout ce qui subsiste de vos créations. Ce qui ne Vous empêche pas de pouvoir Vous attirer ce qui Vous correspond si aucune interférence justement n’interfère la manifestation de ce que Vous êtes à même de vivre pour Vous. Et il en est ainsi.

Maintenant, Je Me fais un plaisir de répondre à vos questions qui ne doivent concerner que Vous-mêmes. Et c’est ainsi.

Ma nanda Aweh  : Oui ?…

Christine  : Moi, Je voudrais bien savoir pourquoi depuis quelques temps J’ai comme des coups d’électricité dans l’épaule droite quand Je fais certains mouvements

Yosuel  : Alors mon amie...

Ma Nanda Aweh  : Vous faites Tous la même chose, cela Vous concerne Tous à certains niveaux.

Yosuel  : Alors mon Amie, Je le répète, qu’est-ce que Tu as vécu tous ces temps qui T’a perturbée et qui T’a amenée à créer des incertitudes quand à ton choix de vie, quant à ton choix d’activité. Tu sais ce que Je veux dire…

Il est important quel que ce soit ce que Vous vivez de ne plus tomber dans le jeu du doute, de l’incertitude et des peurs, mais de Vous positionner fermement dans ce que Vous Êtes en réalité, et surtout de ne plus avoir peur de traverser les strates où l’ombre se joue de vos propres créations. Ayez la certitude, et surtout ressentez que dans cette certitude Vous êtes une Puissance qui peut Vous amener, à un moment donné, dans votre pleine réalisation sans que plus rien ne Vous interfère. Vous savez maintenant combien vos créations ont été importantes et combien il y a des parties de Vous insidieuses qui peuvent Vous amener à ne pas manifester ce que Vous avez créé pour Vous, parce que toute partie insidieuse qui se joue de Vous et dans lesquelles Vous rentrez, interfère toute manifestation dans l’Energie Divine. Ne croyez pas que cela puisse perdurer, mais pour Certains cela peut prendre du temps, et si Vous ne dérogez pas un seul instant de votre conscience d’être, de la conscience d’être un Être Divin qui peut créer par Lui-même et pour Lui-même, alors Vous Vous acheminerez vers votre gloire jusqu’au moment où plus rien ne pourra Vous interférer et où Vous passerez alors dans une conscience où Vous apprendrez à manifester les choses dans toutes vos capacités Divines. Ne Vous reniez jamais quand Vous traversez une difficulté où quand quelque chose de difficile se présente. Ayez le courage de Vous affirmer dans ce que Vous Êtes, de l’accepter et de pouvoir aller au-delà. C’est ainsi que le moment venu, Vous pourrez enfin vivre pleinement ce que Vous avez envie de vivre et Nous co-créerons avec Vous pour que ce que Vous êtes venus faire sur Terre puisse être dans votre gloire et dans la Grâce de ce que Vous Êtes.

Il est important mes Amis de ne jamais Vous détourner de votre voie Divine parce qu’alors Vous retomberiez dans des énergies plus denses qui Vous perturberaient bien plus que ce que Vous étiez dans l’humain. Progressez toujours dans la certitude que ce que Vous Êtes finit par être votre réalité ici sur cette Terre et dans les Cieux ( Yosuel veut dire dans la Conscience Globale) et dans tous les Univers sans que jamais Vous n’en doutiez un seul instant. Le doute remet toujours en question votre intégrité. Or, c’est dans votre intégrité que tout peut se manifester et que Vous pouvez aller de l’avant et que Vous pouvez progresser dans les différentes transitions qui Vous amèneront à jamais dans la pleine conscience d’être. Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Prenez une profonde respiration en Vous positionnant dans ce que Vous êtes……… Maintenant acceptez l’Être Divin que Vous Êtes……... Ne cherchez plus à comprendre les choses mais acceptez que tout peut Vous être révélé si Vous êtes Vous-mêmes dans le laisse-aller intégral au Cœur même de votre Être. Et il en est ainsi.

Ma Nanda Aweh  : Une autre question…

Féollah  : C’est au sujet de mes yeux, mon œil gauche, plus mon œil gauche, Me fait mal par moments, mal au matin. Je n’arrive pas à soulever ma paupière et à toucher mon œil tant ça Me fait mal. Donc ça met un certain temps déjà à ouvrir la paupière et puis à se calmer. Là actuellement J’ai une petite gêne, ce n’est pas aussi fort, mais J’ai encore une petite gêne. J’aimerais, oui, savoir à quoi cela correspond.

Yosuel  : Alors mon Amie, il va être important pour Toi, non pas de comprendre avec ton mental, mais de ressentir dans la profondeur de ton Être ce que Je vais Te dire. Ne cherche pas à comprendre. N’analyse pas. Laisse ton mental de côté, ne permet pas à ta personnalité humaine d’interférer. Laisse-Toi aller en totalité dans la profondeur de ton Être………….. Tu as eu beaucoup de difficultés à accepter de voir ta propre vérité en face. Tu cherches toujours des explications à la moindre situation, à la moindre parole qui soit dite, à la moindre pensée émise par un Être, et cela T’empêche de voir une autre vérité, une autre réalité que ton Cœur est à même de Te dire, de Te révéler, parce que Tu ne veux pas voir les choses au niveau de ta Conscience Divine, mais de vouloir les concevoir au niveau de ta conscience humaine. Tu sais que Nous en avons parlé longuement où Tu cherchais toujours à épiloguer très longuement sur tout, à tout moment, pour toutes choses, et maintenant Tu dois apprendre à ne plus chercher à comprendre les choses mais à laisser…

Ma Nanda Aweh  : Ah, Il a dit un mot au lieu de « remonter » et Je Me suis laisser troubler... Comment Il dit d’habitude ?

Féollah  : A émerger…

Ma Nanda Aweh  : Voilà. Merci…

Yosuel  : …(continuant) mais à laisser émerger de ta propre Conscience Divine toute réponse qui sera nécessaire d’être dite. Tu dois apprendre à Te laisser aller dans le Cœur de ton Être. Tu dois apprendre à faire le silence mental. Tu dois apprendre à ne plus laisser en permanence ta conscience humaine interférer tout le temps, pour tout. Tu dois apprendre à lâcher en totalité cet état d’être que Tu as bâti afin d’avoir toujours, toujours quelque chose à penser, quelque chose à dire, quelque chose à épiloguer. C’est comme si cela Te maintenait dans une réalité où Tu puisses Te reconnaître, mais en réalité ça T’empêche de ressentir toute réponse émergeant de ta propre Conscience Divine et de ce que Nous sommes à même de T’insuffler. Alors mon Amie, il Te faut accepter que Tu as encore de la difficulté à voir que c’est dans le silence intérieur, sans penser, que Tu pourras avoir toutes les réponses sans ne plus épiloguer à l’infini sur tout, sur toutes choses, sur toutes situations, et surtout ce que peuvent émettre les Autres. Apprends à être Toi. Apprends à laisser ta Conscience Divine s’exprimer et à ressentir ce qu’Elle est à même de Te dire. Et c’est ce que Nous voulions Te dire.

Féollah  : Merci.

Yosuel  : Maintenant demande à ton corps de se rééquilibrer, et demande à tes yeux de voir la perfection en tout Être, en toute chose, en toute situation, et de Te permettre de voir au niveau des yeux de ton Cœur et non plus avec tes yeux humains dans des épilogues interminables. Et c’est ainsi.

Féollah  : Et c’est ainsi. Merci.

Ma Nanda Aweh  : Une autre question. Oui…

Zahia  : Moi J’ai un décalage entre l’intérieur et l’extérieur. Pourquoi mon intérieur….J’ai l’impression qu’il y a beaucoup de choses qui ont changées, que Je peux rester dans le silence, dans le rien, que Je ne ressens pas comme avant. C’est comme si J’étais décalée. En fait c’est…Je…par moments Je Me rends compte qu’il n’y pas l’équilibre des deux, ça ne Me fait pas peur, mais J’ai pas l’impression d’être dans la vie avec les Autres.

Yosuel  : Mon Amie accepte ce que Je vais Te dire. Tu vis une grande transition. Cette transition, elle T’amène à ressentir en partie ce que Tu Es, qui ne correspond plus à ce que Tu perçois de l’extérieur. Je ne dirai pas que c’est un décalage, Je dirai qu’il y a un recalibrage qui est en train de se faire. Ne T’en inquiète pas, n’aie pas peur, laisse-Toi simplement aller dans le Cœur de ton Être. Laisse-Nous œuvrer à travers Toi pour que ce recalibrage se fasse en douceur sans que Tu n’en sois pas plus perturbée que ce que Tu vis. Sois en toute confiance en ce que Tu Es et à ce que Nous pouvons T’amener à vivre pour que Tu puisses enfin trouver l’équilibre entre ce que Tu Es que Tu perçois à l’intérieur, et la réalité qui T’entoure…. Prends une grande respiration………et accepte ce recalibrage sans T’inquiéter, sans Te poser de questions, sans chercher à comprendre les choses, mais dans un laisser-aller total, une confiance totale en ce que Tu Es et en ce que Nous Sommes, pour que Tu puisses T’acheminer au-delà de cette transition…….

Ma Nanda Aweh  : Une autre question ?

Odile  : Je veux bien. L’autre fois J’ai fait deux belles crises d’asthme, le matin après avoir bu mon thé parce que J’ai mis de la menthe poivrée avec, qui vient de chez Alexis …heu… Donc J’étais très très prise…et avec la moisson…là tout de suite, la très très belle allergie. Je ne comprends pas pourquoi Je fais encore ce genre de crise d’asthme.

Yosuel  : Alors mon Amie, honore le thé d’ Alexis qui est excellent.

Odile  : Oui (rires)…….

Yosuel  : Et ne pense pas que cela soit la conséquence de ce que Tu vis.

Odile  : Bon.

Yosuel  : Mais c’est là pour Te dire une partie de Toi qui est à comprendre, à réintégrer et à libérer. Tu ne Te donnes pas la liberté totale de vivre pour Toi. Tu as encore certaines croyances qui T’empêchent de pouvoir être pleinement Toi, de Te libérer en totalité pour vivre comme Tu as envie de vivre. Tu Te crois encore redevable aux Autres. Tu as peur de ne pas être conforme à ce que les Autres attendent de Toi. Tu Te demandes toujours si Tu fais bien les choses. Tu Te demandes si on T’apprécie comme Tu es. Tu Te demandes encore si Tu vas pouvoir vivre pleinement parmi tous les Gens que Tu côtoies, et surtout parmi tous Ceux que Tu seras amenée à côtoyer, soit dans une simple relation ou soit dans une demande d’aide. Il Te faut Te libérer en totalité de toutes tes croyances, de tous tes principes et valeurs concernant ce que Tu dois être par rapport à ce que ce monde est. Il est important maintenant pour Toi que Tu ailles au-delà de tes créations pour être conforme à ce que les Autres attendent de Toi, à ce que cette société veut que Tu sois, à ce que Tu veux être acceptée pour pouvoir vivre pleinement parmi les humains. Il est temps pour Toi, mon Amie, d’élever ta conscience, de ne plus jouer le jeu de l’humain, de ne plus chercher dans les Autres ce que Tu Es, de vivre enfin pour Toi totalement. Imagine dans ton Cœur ce que Tu veux vivre, faire et créer par Toi-même et pour Toi-même sans ne plus Te référer à Qui que ce soit ou à quoi que ce soit, mais de danser dans ton Cœur dans la Joie d’être en vivant pleinement dans ton Cœur ce que Tu veux vivre pour Toi dans une grande sérénité sans ne plus Te référer aux Autres. Apprends à être Toi. Lâche-Toi. Libère-Toi de tous tes principes et des valeurs humaines qui sont plus enfermantes que libérantes. Prends du temps pour être avec Toi. Prends du temps pour Te regarder, pour voir comment Tu fonctionnes. Pour voir ce qui chante en Toi, ce que Tu as envie de bousculer pour vivre enfin autrement et être pleinement Toi dans ton intégrité. Et c’est ainsi mon Amie.

Odile  : Merci.

Yosuel  : Alors plus rien ne pourra T’affecter et Tu pourras consommer ce que Tu veux sans ne plus avoir peur que cela Te trouble dans ta biologie, mais il Te faut aller au-delà de toutes ces croyances, de toutes ces attentes par rapport aux Autres qui est un non respect de Toi-même, qui est la non conscience de la pleine Joie d’être comme l’Enfant qui vit sans se préoccuper de ce que les Autres sont. Et c’est ce que Te voulais Te dire…

…Et là beaucoup de rires car Ma Nanda Aweh est aux prises avec une araignée en faisant des gestes un peu désordonnés et en finissant ce que Yosuel dit sur un ton crescendo...

Ma Nanda Aweh  : Il Me dit : - « Ma Chérie Je ne Me suis pas exprimé comme cela vers la fin. » (Hilarité générale )…………. Oh ben oui, Moi Je L’écoute et Je vois une araignée, et c’est un fait exprès, parce que J’ai ouvert les yeux à ce moment-là. Bon c’est comme si, Tu voies (à Odile ), Il Me dictait et puis Il Me disait : - « Y a une bébête, y a une bébête (Hilarité générale)….. C’est trop drôle quand même.

Féollah  : Il avait envie de T’embêter.

Ma Nanda Aweh  : Oui c’est vrai que l’intonation….(Rires)………

Odile  : Oui. Mais J’avais compris. (Rires)…….

Yosuel  : Donc maintenant, prenez une grande respiration profond………. en acceptant Tous que Vous pouvez vivre pour Vous sans ne plus Vous devoir à Qui que ce soit, sans ne plus être conformes à ce que ce monde est, et surtout de Vous écouter, et de voir comment Vous fonctionnez pour le réajuster………..

Prenez une profonde respiration ………en Vous positionnant dans ce que Vous Êtes sans ne plus Vous sentir obligés de quoi que ce soit envers Qui que ce soit, mais d’être Vous dans l’Amour, la joie, de rayonner, d’être pleinement Vous et de chanter enfin le chant de l’Amour et de La Lumière que Vous Êtes, de chanter enfin le chant des louanges de « Tout Ce Qui Est. » Et c’est ainsi que Nous pourrons chanter avec Vous………….

Féollah  : Et ce sera, et c’est un grand plaisir.

Yosuel  : Et de vivre en osmose avec Vous comme Nous le faisons parfois dans vos papotages. N’est-ce pas mon Amie Christine  ?

Christine  : Oui.

Yosuel  : N’est-ce pas Erélah Chérie ?

Christine  : Oui. Ah !

Yosuel  : Et c’est ainsi.

Ma Nanda Aweh  : Une autre question ?

Latifa  : Moi Je voulais poser une question par rapport à un mal de gorge que J’ai eu et pourtant Je n’ai rien changé dans mes habitudes et avec ça j’ai des soucis d’oreille, notamment l’oreille droite qui Me fait mal et qui fait une otite et que, Je sais pas, mon système orl est un peu fragile.

Yosuel  : Huum humm... Laisse-Toi aller en totalité sans penser, sans chercher à comprendre ce que Nous Te disons, sans rien analyser….

Ma Nanda Aweh  : Tu Te laisses aller dans ton Cœur comme dans un bain de jouvence, sans aucune interférence…

Yosuel  : Va au-delà des mots, mais ressens dans la profondeur de ton Être….. Tu as très peur d’émettre vraiment ce que Tu as envie d’exprimer ce qui fait que cela se manifeste dans ta biologie par ce mal de gorge. Il est temps pour Toi, mon Amie d’accepter que Tu puisses T’exprimer sans préjuger de ce que les Autres vont dire, sans préjuger de ce que ce monde est, et sans avoir peur de parler avec ton Cœur. Il est important pour Toi maintenant que Tu laisses ton Cœur s’exprimer, et surtout que Tu ne rentres plus dans le jeu des humains qui cherchent à T’entraîner dans des considérations non appropriées pour que Tu puisses jouer le jeu de la médisance, de la critique, afin de retourner les énergies contre un Être en particulier.

Cela est valable pour Vous Tous, car il est très facile de tomber dans le jeu où Vous Vous laissez dire qu’Untel est comme çi ou comme ça, qu’Untel n’est pas conforme, qu’Untel il faut Le mépriser, qu’Untel n’est pas côtoyable, parce qu’alors Vous jouez un jeu dans la dualité dont l’ombre se nourrit. Il Vous faut maintenant avoir du recul, par rapport à tout ce qui se dit et laisser votre Cœur s’exprimer en n’émettant plus aucune énergie dans le jeu de l’Autre. Acceptez tout Être comme Il est, en sachant que tout Être est un Être Divin, est une partie de Vous, et que tout Être fait l’expérience de ce qu’est la densité, de ce qu’est la dualité exacerbée. Ne rentrez plus dans aucun jeu d’humain, mais apprenez à être Vous, à ressentir l’Amour que Vous Êtes et à L’expanser en chaque Être quel qu’Il soit.

Mon Amie, Tu as besoin d’écouter ton Cœur et de ne plus rentrer dans aucun jeu de médisance quel qu’il soit. Si un Être veut T’entraîner dans un jeu de cette médisance, laisse-Toi aller dans ton Cœur, laisse ta Conscience Divine s’exprimer, laisse-Nous œuvrer à travers Toi pour que Tu puisses dire qu’en réalité Tu comprends les choses, mais Tu les vois d’une façon différente. Ne T’étale pas dans de longs discours. Juste un mot, une courte phrase, émis avec ton Cœur en Nous laissant impulser en Toi l’Amour que les Autres ont tant besoin, et cela suffira pour que l’Autre soit face à Lui-même et à ses considérations dans la dualité. Alors Tu pourras comprendre petit à petit combien le jeu de l’humain T’entraînait dans d’interminables tourbillons d’énergies où l’ombre se fait une joie de se nourrir de ces énergies et où elle Te maintient en quelque sorte dans ce jeu de dualité. Autrement dit, reconsidère ta façon d’être. Apprends à te laisser aller dans ton Cœur pour écouter ce qu’Il a à Te dire sans ne plus rentrer dans un jeu de dialogue où Vous jouez le jeu de l’ombre.

Maintenant, il Te faut accepter que, parfois, Tu as besoin de T’épancher pour chercher un Auteur à tes propres incompréhensions dans ce que Tu vis, pour chercher quelqu’un sur Qui remettre tes souffrances et surtout tes croyances. Il Te faut apprendre maintenant à être Toi et à ne plus remettre sur Qui que ce soit ce que Toi-même Tu as à comprendre de ce que Tu vis pour aller au-delà, pour T’en libérer et pour réintégrer toutes les parties de Toi qui justement se manifestent et T’amènent à vivre dans ces incompréhensions, ces souffrances, ces croyances, ces peurs et surtout le déni de Soi. C’est un apprentissage, mon Amie. Persévère tous les jours à apprendre à être Toi dans le Cœur de ton Être et à ne plus jouer le jeu de l’humain. C’est ainsi que le moment venu, Tu auras libéré en grande partie ce qui T’amène encore à vivre dans tous ces tourbillons dans lesquels les humains aiment jouer pour pouvoir donner une raison à ce qu’Ils vivent. Va au-delà. Ne Te permets plus de jouer ces jeux de médisance, et surtout de remettre sur les Autres ce que Tu T’es donné le droit d’expérimenter et de vivre pour comprendre ce que Tu dois accepter et dépasser. Et cela T’amènera à vivre autrement et autre chose si Tu persévères et si Tu as volonté d’aller au-delà de ce que Tu vis.

Quant à tes oreilles cela revient à la même chose. Tu as de la difficulté à entendre que tout ce que Tu vis ne sont que des expériences que Tu Te donnes le droit de vivre et d’expérimenter. Tu as de la difficulté à entendre que rien n’est de la faute de Quiconque. Et c’est ce que Tu vas devoir accepter pour ne plus remettre sur Quiconque tout ce que Tu as expérimenté et que Tu vis. Car n’oubliez pas mes Amis que Vous vivez ici sur cette Terre des expériences dans une certaine densité où chaque Être joue un jeu au travers de l’Autre. Lorsque Vous acceptez enfin de ne plus Vous confondre dans l’Autre, de ne plus être dans l’attachement, de ne plus chercher en l’Autre ce que Vous Âtes, mais de Vous affirmer dans le Cœur de votre Être, d’accepter de libérer toutes vos créations, de réintégrer toutes les parties qui doivent être réintégrées, d’apprendre à ressentir cet Amour et La Lumière que Vous Êtes, alors Vous élèverez votre conscience et Vous pourrez enfin comprendre ce qu’est le jeu de l’humain dans la dualité exacerbée. Et il en est ainsi.

Accepte avec tout ton Cœur que ce que Nous venons de Te dire T’amènera à ressentir les choses d’une autre façon et dans une subtilité dont Tu n’avais pas conscience jusqu’à présent. Cela va Te demander du temps pour passer d’une conscience à une autre, pour traverser les strates de toutes créations dans cette dualité exacerbée, et de passer d’une transition à une autre jusqu’à ce que Tu puisses atteindre une conscience qui Te permettra enfin de ressentir les choses bien au-delà de ce que Tu les ressens actuellement. Et il en est ainsi. Demande à ton corps de se rééquilibrer. Demande à tes oreilles d’entendre enfin la voie de ton Cœur sans ne plus rentrer dans aucun jeu de ressentiment envers Qui que ce soit, mais que Tu acceptes enfin que tout est expérience et que Vous êtes tous liés dans ces expériences pour en comprendre la finalité. Et c’est ainsi…….

Accepte enfin d’être Toi, mon Amie. Accepte de ne plus Te référer à ton passé. Accepte enfin de Te prendre en mains et de dire : - « Oui, Je veux vivre autrement. Oui Je veux apprendre à Me connaître et à ressentir ce que Je suis pour ne rien recréer dans la dualité exacerbée et de M’acheminer petit à petit jusqu’à ce que Je puisse vivre entièrement pour Moi sans ne plus souffrir de ce que ce monde est et de ce que les humains vivent dans cette densité de 3ème dimension. Et c’est ainsi…………

Ma Nanda Aweh  : Une autre question ?

Alexis  : Je peux avoir une question. Alors par moments Je….J’ai les bronches qui s’encombrent, c’est vrai que ça va, ça vient, alors que Je fais du sport depuis un petit bout de temps, J’évacue tout ça et puis plus rien. Pour savoir s’il y a une connotation.

Yosuel  : Mon Ami comme Tu nNus amusesn parce que Tu es largement à même de ressentir, de comprendre tout ce que Tu traverses, mais T’aimes bien qu’on Te les dise. Alors Je vais M’exprimer. Les bronches, et Ma Nanda Aweh prends-en de la graine, (rires)…….. sont reliées à l’acceptation de respirer pleinement cette vie sans ne plus subir quoi que ce soit. Peux-Tu comprendre mon Ami que chaque fois que quelque chose Te dérange, ta biologie, par l’intermédiaire de tes bronches, réagit immédiatement. Puis chaque fois que Tu Te laisses aller, que Tu acceptes, que Tu vas au-delà, cela se rééquilibre. Et c’est ainsi.

Alexis  : Merci.

Yosuel  : Je ne peux rien te dire de plus puisque tu as un cheminement merveilleux malgré les quelques petites anicroches….

Alexis  : Je suis en accord.

Yosuel  :….. tout au long de ce cheminement….

Ma Nanda Aweh  : Pardon ?

Alexis  : Ce serait moins amusant. (Hilarité générale)………

Ma Nanda Aweh  : Oui.

Alexis  : Faut cheminer, comme on dit.

Ma Nanda Aweh  : Ouais Ouais

Yosuel  : Prenez une grande respiration profonde , en acceptant…en acceptant….. (Ma Nanda Aweh éclate de rire car Odile n’arrête pas de tousser)…….

Ma Nanda Aweh  : Je suis pareille.

Odile  : Oui (Rires)…….

Yosuel  :…(continuant) cette vie sans ne plus rien subir qui Vous empêche de respirer pleinement cette vie comme Vous avez envie de la vivre. Il vous faut le ressentir dans la profondeur de votre Être…………….

Ma Nanda Aweh  : Une autre question ?

Féollah  : Moi Je veux bien. C’est au sujet de ma cuisse droite et au niveau de la hanche, le col du fémur, heu… la cuisse il y a beaucoup de choses qui ont été libérées, ça s’est amélioré mais par moments ça me fait mal, et du coup au niveau de la hanche ça le fait aussi ,donc ça va pratiquement….ça irradie pratiquement jusqu’au genou, et donc ça fait longtemps, heu…bon on en a parlé, enfin, Je Me suis demandé à un moment donné, mais peut-être est-ce mental, heu…si c’était cette biologie héréditaire, parce que mon Père biologique avait un souci au niveau de la jambe…

Yosuel  : Mon Amie, Je Te coupe tout de suite…

Féollah : Euh, oui. Pardon. Merci.

Yosuel : Il n’y a rien qui soit héréditaire si ce n’est la croyance…..

Féollah  : D’accord.

Yosuel  :…et cette croyance amène ici sur cette Terre beaucoup, beaucoup, beaucoup d’Êtres à vivre des maladies, des déformations, beaucoup de choses d’une façon héréditaire tellement cela a été implanté.

Féollah  : D’accord.

Yosuel  : Accepte que Tu n’as plus à croire en ce genre de choses. Laisse-Toi aller un instant, sans penser, afin que Nous T’aidions, et Vous Tous, à dissoudre en totalité cet implant.

Féollah  : Merci (de soulagement)…

……… Moment de silence…………

Yosuel  : Et maintenant mon Amie, il faut que Nous Te disions : tout ce que nous T’avons dit est également relié à cette partie de ta biologie. Tu as de la difficulté à avancer dans la vie pour Toi tant Tu laisses ta conscience humaine épiloguer en permanence sur tout, ce qui T’empêche de ressentir pleinement ce que Tu es à même de vivre pour Toi, de créer par Toi-même mais pour Toi-même. Ta cuisse et ta hanche Te disent : - « Pourquoi Je ne veux pas courir pleinement dans la légèreté dans le sens que J’ai envie d’aller pour Moi. Pourquoi Je n’allège pas mon corps de tout ce que J’ai accumulé de protection, de sécurité pour ne pas croire en Moi, pour ne pas croire pleinement en ce que Je suis à même de créer sans avoir peur du devenir, sans avoir peur de ce que J’ai forgé avec l’Être avec lequel Je partage ma vie, sans ne plus avoir peur de Me retrouver sans rien si un jour Je devais faire le choix de vivre pour Moi dans ma liberté totale. » Tu es en mesure maintenant de lâcher tout ce que Tu as accumulé, tout ce qui ne Te correspond plus, de ne plus épiloguer en permanence avec ta conscience humaine sur tout, sur tout ce que Tu entends, sur tout ce qui se dit, et sur tout échange avec tout Être, et surtout avec cet Être là en particulier. Accepte maintenant que Tu puisses aller de l’avant. Accepte que Tu puisses T’alléger de tout ce qui a fait de Toi un Être limité dans les peurs du devenir, dans les peurs de créer par Toi-même et pour Toi-même sans aucune sécurité, puisque l’Être Divin n’a pas besoin d’une sécurité puisqu’Il est Lui-même la sécurité. Tu vas avoir besoin de lâcher en totalité tout ce que Tu as voulu Te conforter dans un système basé sur un retranchement si les choses ne se passaient pas comme Tu aimerais qu’elles se passent, comme Tu aimerais les vivre.

Féollah  : Est-ce que Tu peux clarifier un petit peu ?

Yosuel  : Cherche pas à comprendre…

Féollah  : D’accord. J’accueille.

Yosuel  :…Laisse-Toi aller…

Ma Nanda Aweh  : Comme si Tu Te trouvais dans le fond de ton Être….dans ton ventre tout en étant dans ton Cœur…sans penser…….

Yosuel  : Va au-delà des mots. Ouvre ce ressenti, car tout questionnement T’amène à comprendre combien ce ressenti n’est pas complètement ouvert. Tu as toujours eu peur que si Tu voulais vivre pleinement pour Toi, pouvoir prendre ton envolée, pouvoir dire – « Maintenant cela suffit, Je vais aller vivre là où J’ai envie de vivre et de vivre pour Moi. » Cela a été une de tes créations qui est toujours effective dans certains plans, mais il y a une grande partie de Toi qui a créé un potentiel dans lequel Tu Te vois perdurer à vivre ce que Tu vis avec cet Être et dans ce lieu, au point de ne pas pouvoir envisager une reconversion totale de ce que Tu serais à même de créer pour Toi, parce que la peur du devenir, la peur de Te retrouver seule, sans ressources et sans rien, a été plus forte que ta Conscience Divine, de ta Puissance à créer pour Toi et par Toi-même ce que Tu veux réellement vivre pour Toi à des fins de Te réaliser dans ce que Tu aspires à vivre et dans ce que Tu aspires à créer pour Toi au-delà de ce que Tu vis.

Alors mon Amie, il Te faut faire un choix. Nous ne Te disons pas : fais tes valises et va-T-en, Nous Te disons persévère dans ton Cœur à imaginer ce que Tu veux vivre, créer et faire par Toi-même et pour Toi-même, vis-le en Toi comme une réalité déjà accomplie dans laquelle Tu Te vois Te mouvoir dans ta réalité, sans émettre aucune attente, ni quand, ni comment, sans aucune interférence quelconque de ton mental ou de ta personnalité humaine, et chemine…chemine…en acceptant de ne plus rien créer par rapport à ton devenir, mais de rester dans cette certitude que ce que Tu veux réellement vivre pour Toi est déjà accompli. C’est une certitude, et Tu dois ressentir cette certitude. Tu dois ressentir ta Puissance de créativité, et Tu dois ressentir que c’est ce que Tu veux vivre pour Toi. Alors petit à petit, les choses vont pouvoir s’ouvrir pour Toi, et si c’est vraiment ton choix de ne plus rester en ce lieu et avec cet Être, alors Tu auras manifesté ce qui Te permettra ce choix. Et si ce choix est de rester en ce lieu et avec cet Être, alors le fait de croire en Toi, en ta Puissance, fera que Tu pourras Te positionner en toute liberté sans ne plus rien subir de Qui que ce soit, ce que Tu voudras vivre pour Toi dans une liberté totale, mais cela Te demandera alors de faire des choix conscients par rapport à ce que Tu veux mettre en place sans que cet Être ne puisse T’en empêcher. Mais pour le moment chemine sans ne plus rien créer d’autre qui T’empêche d’aller de l’avant, de croire en Toi et de pouvoir créer ta réalité autrement que ce que Tu vis. Et il en est ainsi.

Féollah  : Merci.

Ma Nanda Aweh  : Une autre question ? Je vous rappelle que Vous faites Tous la même chose. C’est important parce que Vous avez Tous à libérer des énergies à différents niveaux.

.......Silence......

Yosuel  : Alors mes Amis s’il n’y a plus de questions, Je vais simplement Vous dire : Vous avez encore compris les choses dans une plus grande profondeur, avec une subtilité plus grandiose, Vous avez permis que Nous Vous aidions à libérer beaucoup d’énergies et à passer à un niveau supérieur. Ne cherchez plus à être, Soyez. Ne cherchez plus à comprendre les choses mais laissez toute compréhension émerger de la profondeur de votre Être. Développez votre ressenti au niveau de votre Cœur. N’acceptez plus que l’on Vous empêche d’être Vous-mêmes. N’acceptez plus de vivre aux dépends des Autres, mais ressentez que la Puissance que Vous êtes peut créer votre réalité sans ne plus avoir peur de votre devenir, sans ne plus Vous référer à votre passé, sans ne plus laisser quiconque Vous empêcher d’être Vous-mêmes, d’aller de l’avant, de créer par Vous-mêmes et pour Vous-mêmes.

Mes Amis, il en est ainsi, et Je Vous laisse quoique Je sois toujours avec Vous et que Je peux participer à tout moment à vos papotages. Et c’est ainsi……

……..Tous les Êtres présents remercient en douceur….

******

Intervention de Marie  :

Mes Amis, mes chers Amis. Je vais juste Vous donner mon petit message, Je suis ce que Je Suis Marie .

Pour vous conforter à aller de l’avant, à croire en Vous, et surtout à ne pas Vous laisser prendre au piège dans le désœuvrement, le découragement, ou même la peur, Vous pouvez dès maintenant accéder à une élévation de conscience si Vous ressentez que ce que Vous Êtes ne pourra jamais plus Vous emmener dans les turpitudes de la densité de cette 3ème dimension.

Levez-Vous mes Amis. Acceptez enfin d’être Vous. Ressentez mon Energie, ma Puissance et ma Grâce. Positionnez-Vous dans ce que Vous Êtes, et surtout ne dérogez plus à votre conscience d’être. Vous êtes des Êtres merveilleux et Vous êtes Ceux qui changeront le monde de demain qui est déjà ce qu’il est, qui est déjà ce que Nous percevons dans sa transmutation. Et c’est ainsi.

Je Vous bénis. Je Vous dis : soyez Vous-mêmes, accordez-Vous tous les jours des moments pour être avec Vous dans la plénitude de votre Cœur, dans la paix intérieure, dans le calme intérieur afin d’être avec Vous, afin de ressentir ce que Vous Êtes et de Nous laisser Vous insuffler ce que Nous Sommes à des fins de Vous aider à maintenir vos Energies et à aller de l’avant. Soyez pleinement Vous. Surtout ne cédez pas aux énergies environnantes, aux énergies de chaos, aux énergies de trouble, tout ce que Vous ressentez qui n’est pas Vous, laissez-le aller, ne rentrez pas dedans, respirez profondément, et laissez-Nous œuvrer à travers Vous. Nous sommes pleinement avec Vous et Nous Vous accompagnons, mais il Vous faut avoir le courage de bien rester Vous-mêmes, et surtout de croire en Vous, d’être pleinement Vous à tout moment, à chaque instant dans votre Présence, dans l’Amour et La Lumière que Vous Êtes. Je Vous bénis. Et il en est ainsi.

******

Intervention de Métatron  :

Mes Amis, une courte intervention pour simplement Vous dire : Vous pouvez être Vous et ne pas céder à aucune énergie si Vous ressentez que ce qui vient d’être dit est une réalité qui Vous permettra de traverser tout ce qu’il se passe actuellement, et surtout de ne pas céder à ces énergies de l’ombre qui cherchent leur résolution auprès de tous les Êtres qui comme Vous s’éveillent et dont la fragilité peut Les amener à Vous attirer en arrière, parce que les Êtres qui cèdent à l’ombre permet à l’ombre de regagner du terrain, alors que si Vous restez Vous-mêmes, si Vous persévérez à ressentir cet Amour et cette Lumière que Vous Êtes et à Nous laisser œuvrer à travers Vous, alors Vous ne craignez rien et l’ombre régressera.

C’était mon intervention du moment. Je suis ce que Je Suis, Métatron , Seigneur de Lumière. Et il en est ainsi.

******

Intervention impromptue de l’Archange Michaël (message pris en cours, bien après les Questions/Réponses) :

L’Archange Michaël s’est présenté et a commencé à Nous parler se mêlant à nos conversations…..

Je M’adresse à Vous et en tant que Tel Je suis en mesure de Vous dire qu’il est important pour Vous de ne plus céder à la déconcertation, mais bien d’être Vous en conscience de ce que Vous Êtes sans ne plus croire qu’il Vous faille vivre encore des choses qui ne Vous amèneront jamais à voir les choses bouger pour Vous… Et surtout Toi ma petite Amie Zahia , Tu es chère à mon Cœur, de ne plus Te sous-estimer. Crois en Toi, ressens tes capacités maintenant à vivre pour Toi, et à T’attirer ce qui Te correspond. N’émets plus du tout aucune pensée de restriction et de peur quant à T’exprimer, quant à ce que Tu veux créer, quant à ce que Tu veux émettre pour Toi dans la…

Ma Nanda Aweh  : …Il M’a dit le mot et Je l’ai mangé…dans la... Yosuel le dit souvent…

Zahia  : Certitude.

Ma Nanda Aweh  : Merci.

Mikaël  : (reprenant) Ah bah Tu vois Tu le ressens bien…dans la certitude que ce que Tu veux émettre au niveau du Cœur sera entendu, sans préjuger de ce que l’Autre attend de Toi, ce qu’Il peut penser de Toi, ce qu’Il peut émettre au niveau de ce qui se fait dans ce milieu là. Va au-delà. Ressens en Toi maintenant que Tu peux Te positionner sans ne plus émettre aucun doute ni préjugés quant à ce que l’Autre peut penser…….. Ressens cette certitude…… Ressens que Tu peux Te positionner dans l’Amour et la Lumière, sans aucune intention sur Qui que ce soit, mais d’être simplement Toi. Alors Tu ouvriras les portes que Tu as eu tant de difficulté à ouvrir, tant Tu Te maintenais dans un questionnement parfois insidieux sur ce que l’Autre peut penser de Toi et sur ce que l’Autre peut vouloir de Toi. Va au-delà. Vis dans ton Cœur ce que Tu veux réellement faire et n’émets plus aucune, aucune pensée qui empêchent la manifestation de ce qui est déjà pour Toi une réalité. Et c’est ce que Je voulais Te dire.

Je Te salue, Je Vous salue Tous, ce fut un honneur pour Moi de m’exprimer et d’intervenir dans votre petite réunion. Je Vous bénis. Soyez Vous, soyez Vous-mêmes et laissez-Nous œuvrer à travers Vous. Et il en est ainsi.

*************

Et pour clore cette puissante et enrichissante Rencontre/Discussion, Nous Nous sommes levés, formant ainsi un cercle majestueux en Nous donnant Tous la main et en entonnant de tout notre Cœur différents sons, d’abord le Ah, puis le Oh, le Houm, et plusieurs fois le « Om ». Dans cet instant, instant de tous les instants, la Présence manifeste de nos chers Amis s’est faite sentir dans l’accompagnement de ce Chant merveilleux où Nous avons Tous vibré en Unité.

Transcription faite par Féollah *

Merci à Féollah pour la retranscription de « Rencontre/discussion », Je T’honore pour ton implication et ta persévérance. Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh

*Blog de Féollah : http://quatorze.blog4ever.com


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi