Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWAEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la Rencontre/discussion à Chaumontel le 25/11/2012

Retranscription de la Rencontre/discussion à Chaumontel le 25/11/2012

vendredi 3 mai 2013, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Rencontre/discussion

à Chaumontel

Dimanche 25/11/2012

YOSUEL Canalisé par Ma Nanda Aweh

Ma Nanda Aweh  : Allez on prend une grande respiration……... On se détend…. On se laisse aller…... On est dans le Cœur de son Être sans penser…………

……Pause………

Yosuel  : Alors mes Amis comment allez-Vous ? Je ne vais pas Me présenter puisque Vous Me connaissez, mais quand même, Je suis ce que Je suis, Yosuel , le plus intéressant de tous les Êtres ici présents avec Moi et ce n’est pas peu dire…….

Ma Nanda Aweh  : Alors Alexis .

Alexis  : de quoi ?

Ma Nanda Aweh  : Bon ! T’as pas réagi. ( ils se mettent à rire tous les deux de bon cœur)… . Hummm ! J’aime bien quand Tu réagis. ( encore des rires)……..

Yosuel  : Maintenant Je vais Vous dire une chose. Vous avez tous ressenti ce que Nous Vous avons insufflé et Vous avez ressenti combien il est important maintenant de faire très attention à ne plus penser pour Vous attirer des choses qui ne sont pas en adéquation avec ce que Vous Êtes. Il va même être très important pour Vous maintenant d’être très attentifs à ce que Vous émettez. Surtout ne cherchez pas à comprendre les choses parce que Vous avez la faculté de pouvoir ressentir ce qui est à même de Vous être donné de comprendre dans une autre expression bien plus grandiose et subtile que ce que Vous seriez à même de comprendre avec votre mental humain. Maintenant acceptez d’être Vous….. Acceptez d’aller au-delà de tout ce que Vous avez vécu…….. Acceptez d’être Vous-mêmes……... Acceptez de voir les choses différemment en ne Vous laissant plus impressionner par ce que votre mental Vous dit, par ce que les Autres émettent, par ce qu’Ils pensent, mais surtout par ce que ce monde est…….. Soyez Ceux qui créez maintenant les choses autrement que ce qu’elles ont été créées jusqu’à présent. Acceptez d’aller au-delà de toutes vos limitations et commencez à envisager une vie différente, mais une vie dans l’Amour, dans la Joie, dans la Créativité, dans la Créativité par vous-mêmes et pour Vous-mêmes. Et c’est ce que Je voulais Vous dire.

Maintenant Je M’apprête à répondre à vos questions qui ne doivent concerner que ce que Vous vivez, ce que Vous êtes, ce qu’il se passe en Vous, ce que Vous ne comprenez pas, ce que Vous voulez libérer. Et il en est ainsi.

Alexis  : J’aurais une question

Yosuel  : Oui ?

Alexis  : En fait vendredi, J’ai été à ma formation et le matin on a eu une activité avec les ballons qui a été annulée. En fait on s’est retrouvé en salle pour travailler sur notre projet professionnel et là J’ai pas pu travailler en fait, J’ai commencé à avoir mal à la tête et puis, Je sais pas, c’était lourd et c’est…J’ai essayé de bosser mais J’ai raté parce que ça servait à rien. C’était pour savoir ce qui s’était passé.

Ma Nanda Aweh  : Vous faites Tous la même chose en Vous parce que cela Vous concerne à différents niveaux.

Yosuel  : Ce que Tu as ressenti, c’est ton incapacité pour T’adapter à quelque chose qui ne Te correspond pas. Ne cherche pas à comprendre les choses. Accepte que Tu Te devais de faire pour le moment ce que l’on attendait de Toi. Ne Te laisse pas imprégner par les énergies qui ne sont pas appropriées. Ne Te laisse pas impressionner par ce que Tu ressens. Apprends à être Toi, à Nous laisser œuvrer à travers Toi, et surtout à comprendre que Tu es dans un processus qui Te demande d’aller jusqu’au bout afin de pouvoir T’envoler le moment venu. Ne cherche pas à comprendre les choses. Apprends à Te laisser aller, à être Toi et surtout laisse-Nous œuvrer à travers Toi. Et c’est ce que Je peux Te dire pour le moment. Et il en est ainsi.

Alexis  : Merci. J’ai une autre question ; par moments…c’est juste…en fait avec ma cheville, Je sens un petit peu ma cheville, c’est juste pour savoir s’il y a quelque chose qui (hilarité générale). C’est vrai que des fois elle va bien et c’est vrai que des fois Je la sens. C’est pour savoir s’il y a quelque chose derrière ça.

Ma Nanda Aweh  : C’est la cheville…

Alexis  : La droite.

Ma Nanda Aweh  : Vous faites Tous la même chose en Vous.

Yosuel  : Alors là mon Ami, il faut que Je Te dise : Tu as encore des réminiscences par rapport à certaines inquiétudes concernant ce que Tu vas réellement faire et comment Tu vas le faire. Je sais Tu vas Me dire : - « Je commence à avoir des aperçus, à savoir comment Je vais œuvrer. »…mais au fond de Toi, il y a encore une partie de Toi qui est dans l’incertitude de comment les choses vont se tourner, vont se mettre en place. Et c’est là que Je Te dis : Cesse de Te poser des questions, aie une confiance totale en ce que Tu Es, en ce que Tu veux faire, et surtout laisse émerger toute réponse de la profondeur de ton Être, laisse ta propre Conscience Divine s’exprimer et Tu sauras le moment venu comment œuvrer et comment mettre les choses en place. Laisse-Nous Te guider. Sois simplement Toi. Ne Te laisse pas impressionner par ce que ton mental Te dit, mais surtout vis dans une confiance totale en ce que Tu Es. Tu as encore des petites réminiscences d’inquiétude. Laisse-les aller, va au-delà, et sois dans la certitude que ce que Tu veux vivre pour Toi, Tu vas pouvoir le faire facilement dans la Joie et la Conscience d’être. Et c’est ainsi…

Ma Nanda Aweh  : Pascal  ?

Pascal  : J’ai une question. Ce matin, Je Me sentais un peu déconnecté et J’ai de la peine à Me retrouver Moi-même. ( Rires d’Odile qui apparemment était au courant du fait et Martine qui rajoute : un petit peu et qui rit de plus belle…….) J’étais un peu déconnecté et parfois, le matin quand Je Me lève, Je Me sens déconnecté. Est-ce que Je peux avoir un conseil pour Me réintégrer comme il faut parce que ….

Ma Nanda Aweh  : Vous faites Tous la même chose en Vous.

Yosuel  : Alors là mon Ami, il faut que Je Te dise une chose : Tu as des perceptions de plus en plus aiguisées, de plus en plus affinées, cela Te demande de bien rester Toi-même et surtout de ne pas chercher à T’envoler dans un état d’être qui ne Te permet pas d’être pleinement Toi ici en conscience que Tu es dans un corps humain et que Tu dois Te réaliser pleinement en étant Toi, ici, tout en étant en Conscience d’être. C’est un passage qu’il Te faut ressentir et accepter sans chercher à T’élever sans ne plus être en connexion avec ta réalité ici sur cette Terre. Ce que Tu vas comprendre c’est que Tu ressens de plus en plus ta réalité Divine, mais cette réalité Divine, elle doit pouvoir T’amener à développer tes facultés Divines tout en étant pleinement Toi ici sur cette Terre pour Te réaliser dans ce que Tu es venu faire, sans chercher à T’envoler en dehors de cette réalité terrestre.

Tu as besoin d’apprendre à être Toi et de naviguer dans cette Joie intérieure de ce que Tu ressens déjà de ce que Tu Es. Tu vas apprendre à laisser ta Conscience Divine s’exprimer, mais sans oublier que Tu es avant tout en incarnation et que c’est ici que cela se passe, tout en étant dans une conscience d’être qui va Te permettre de Te réaliser ici sur Terre, mais sans ne plus subir ce que Tu as subi dans tes expériences, sans ne plus subir ce que ce monde est, sans ne plus subir ce que les Autres sont, là où Ils en sont, tout en Les acceptant dans l’Amour sans ne rien rejeter. Tu dois être conscient que Tu passes d’un état d’être humain qui se fourvoyait, à un état de conscience plus élevé, mais qui doit Te permettre d’être pleinement Toi dans cette réalisation terrestre sans chercher à T’en dérober. Tu vas devoir accepter que Tu puisses être Toi tout en fonctionnant ici sur cette Terre dans ce que Tu as envie de faire sans ne plus chercher à aller dans des niveaux où pour le moment Tu n’es pas à même d’aller.

Lorsque Tu auras atteint un certain niveau de conscience, lorsque Tu seras pleinement Toi, lorsque Tu comprendras qu’il est important pour Toi de Te réaliser dans ce que Tu es venu faire sur cette Terre, en acceptant d’être Toi ici, alors Tu seras à même d’être pleinement ancré tout en Nous permettant, si c’est ton choix, de Te faire connaître d’autres niveaux. Mais pour le moment ce n’est pas ta résolution. Pour le moment Tu dois être Toi, pleinement en Conscience d’être et pleinement ancré sur cette Terre. Ne cherche pas à aller ailleurs. Apprends à ressentir ce que Tu Es, à vivre dans l’Amour et La Lumière que Tu Es au Cœur même de ton Être en Nous laissant œuvrer à travers Toi mais en commençant à envisager ce que Toi Tu veux faire pour Toi ici, en laissant la profondeur de ton Être s’exprimer afin que Tu ailles dans le sens qui Te correspond. Et c’est ce que Nous voulions Te dire. Et il en est ainsi.

Pascal  : Merci Yosuel . Juste une petite question par rapport à ce…

Yosuel  : Oui.

Pascal  : Tu as dit que Je Me fourvoyais, et c’est par rapport à quoi que Tu disais que Je Me fourvoyais ?

Yosuel  : Tous les êtres en passent par le fourvoiement. C’est ainsi que Vous apprenez à ne pas chercher à Vous attirer nos faveurs sans être pleinement Vous, responsables de votre réalité terrestre, de votre réalité en incarnation. Tout Être qui chemine passe par un moment à vouloir se fourvoyer envers Nous afin d’obtenir nos faveurs, afin d’obtenir des réponses, afin d’obtenir qu’On Les emmène là où ils voudraient qu’On Les emmène, et ce n’est pas la réalité. La réalité c’est que Nous Vous accompagnons, Nous sommes présents en Vous et autour de Vous, vos consciences s’harmonisent, mais Vous devez prendre vos responsabilités. Vous êtes le Maître de votre vie. Vous devez apprendre à être Vous, à créer par Vous-mêmes et pour Vous-mêmes sans ne plus chercher aucunement à Vous délecter dans ce que Nous pourrions Vous amener à vivre.

Ce Nous voulons Te dire mon Ami, c’est que Tu es dans une certaine euphorie, dans un certain ressenti qui T’allège de bien des choses dans lesquelles Tu ne comprenais plus ta raison d’être, et en même temps, Tu cherches à ce que Nous Te portions et à ce que Nous Te donnions toutes solutions à ce que Tu vis. Nous sommes là pour Te montrer ce que Nous ressentons en Toi que Tu dois libérer, réintégrer pour que Tu sois plus Toi-même, mais Tu dois apprendre à être Toi, à ressentir que dans l’Amour que Tu Es, Tu peux vivre autre chose et autrement que ce que Tu as vécu mais en étant bien responsable de tes créations ici sur cette Terre. Tu dois laisser ton Cœur parler, car au fond de Toi, de Toi à Toi, il y a déjà une émergence de ce que Tu aimerais faire, créer, mettre en place pour Toi avec passion, avec joie, mais Tu dois apprendre à T’écouter, à laisser émerger cette partie de Toi, à Te prendre en mains, à faire les choses pour Toi. Et lorsque Tu es dans cette certitude d’être pleinement Toi, de ressentir ce que Tu veux faire pour Toi, de ressentir cette Joie, de ressentir que Tu crois en Toi et en tes capacités de créer pour Toi, alors Nous co-créerons avec Toi. Mais c’est Toi qui ouvres le pas de ta réalité, de ta vérité, de ce que Tu es venu faire sur cette Terre. Nous ne Nous substituons nullement à ce que Vous êtes ici en incarnation, mais Nous sommes pleinement avec Vous, Nous Vous accompagnons, et surtout Nous Vous aidons à comprendre tout ce qui Vous empêche d’être Vous pour que Vous soyez pleinement en Conscience d’être, et pour que Vous puissiez réellement Vous réaliser sans ne plus en permanence butter contre des écueils, mais pour que Vous puissiez être droits, debouts, les yeux grands ouverts sur une autre réalité qui Vous permet d’être Vous, qui Vous permet de créer pour Vous, et qui Vous permet de ne plus subir tout ce que Vous avez subi jusqu’à présent. Et il en est ainsi mon Ami.

Pascal  : Merci. Il y a encore une question.

Yosuel  : Hm hm !

Pascal  : Ces derniers temps, il M’est arrivé, peut-être par le fait que J’ai voulu aller trop loin, trop vite, d’avoir une peur, et aujourd’hui lorsque Je Me suis levé ce matin, Je Me sentais un peu déconnecté et J’avais cette peur quelque part, cette peur du Divin. Peut-être parce que J’ai voulu aller trop vite, trop loin, est-ce que Tu peux Me dire quelque chose parce que…

Yosuel  : Laisse-Toi aller dans le Cœur de ton Être……….descends dans ta profondeur………… Cette peur mon Ami, est-ce que Tu peux la ressentir ? Là, maintenant ?

Pascal  : Je la ressens.

Yosuel  : Alors accepte-la de tout ton Cœur…… Ne cherche pas à la comprendre. Elle correspond à : - « qu’est-ce que Je vais devenir si Je suis pleinement en connexion avec ce que Je Suis et que l’on ne Me reconnaît plus en étant ce que Je suis : Pascal en tant qu’humain. »…. Et c’est là que Nous Te disons : accepte cette peur avec tout ton Cœur sans rien faire d’autre qu’être Toi…… laisse-la réintégrer le Cœur de ton Être…….. Ne cherche pas à la contrôler, ne cherche pas si elle se réintègre ou pas…… Laisse-Toi aller……. Abandonne-Toi……..et laisse-la réintégrer le Cœur de ton Être………. Maintenant accepte avec tout ton Cœur que Tu puisses être Toi…..que Tu puisses laisser ta Conscience Divine s’exprimer………que Tu puisses aller au-delà de tout ce que Tu as vécu…….. que Tu puisses enfin vivre pour Toi……. Et si Tu es simplement Toi, Toi-même dans la joie, dans ta Présence, dans cet espace Divin et sacré sans chercher rien d’autre qu’à être, alors on T’appréciera et on T’aimera comme Tu Es. Tu n’auras pas besoin de Te mettre en avant. Tu n’auras pas besoin de savoir si on T’accepte comme Tu es, là où Tu seras….. Sois simplement Toi.

Le fait d’être en simplicité, en humilité, dans la joie d’être sans ne plus chercher à comprendre les choses mais en Nous laissant œuvrer à travers Toi, et en laissant s’exprimer en Toi ta propre Conscience Divine, Tu pourras œuvrer pour Toi, Tu pourras créer pour Toi, Tu pourras être avec tous les Êtres simplement Toi, naturel, dans un échange de Cœur à Cœur sans rien faire d’autre qu’à être Toi. Tu n’as plus à avoir peur de ce que Tu Es. Tu n’as plus à chercher à savoir ce qu’il va se passer, mais à être simplement Toi dans la certitude que ce que Tu Es T’amènera toujours à vivre ce que Tu as envie de vivre et d’être aimé pour ce que Tu es, et non plus au travers de ce que Tu as cherché dans les Autres. Sois simplement Toi mon Ami. Chemine en ton Cœur, mais sois bien présent à Toi, ici, sur cette Terre. Et il en est ainsi.

Pascal (chuchottant)  : Merci Yosuel.

Ma Nanda Aweh  : Une autre question ?

Odile  : Oui ! Je voudrais savoir pourquoi Je ne supporte pas du tout l’alcool, que J’ai vite fait des réactions dans mon corps. (Rires)

Ma Nanda Aweh  : Je Vous rappelle qu’à chaque fois Vous faitesT la même chose, parce que cela Vous concerne à différents niveaux.

Yosuel  : Alors là mon Amie, Je trinque à ta santé.

Odile  : Merci (Hilarité générale)

Yosuel  : Ce que Tu as à comprendre, c’est que Tu as eu beaucoup de rejet par rapport à ce que Tu as vécu avec certains Êtres, pas seulement dans cette vie mais aussi dans tes vies précédentes. Tu as vécu beaucoup de désagréments……

Ma Nanda Aweh  : Il M’a dit un mot mais Je l’ai zapé. C’est comme un rejet par rapport…il y a un mot qui dit bien ça par rapport aux réactions que peuvent avoir Ceux qui sont saouls, qui sont plus en conscience, qui agissent d’une certaine façon.

Yosuel (continuant à répondre à Odile ) : …Tu as eu une perception d’une abnégation de Soi quant à ce que vivaient ces Êtres. Et que cela-même T’amenait à rejeter en totalité tout ce qui en était la cause. Tu as ressenti que Tu n’accepterais jamais ces Êtres dans cet état d’être…

Odile  : D’ébriété.

Ma Nanda Aweh  : Yes !

Yosuel  : Et notamment cette boisson, toute boisson alcoolisée…. Accepte maintenant avec tout ton Cœur que cette boisson peut être un agrément quand elle est consommée modérément, avec plaisir, sans ne plus Te soucier de Ceux qui en abusent, parce que pour Eux c’est une forme de fuite de la vie, de leurs soucis, de leurs problèmes, de leurs souffrances……… Ne T’investis plus dans ce que les Autres vivent mais accepte que c’est leur choix par rapport à un très grand désœuvrement………. Accepte-Les comme Ils sont, en ayant de la compassion, en expansant ton Amour et ta Lumière, en Nous laissant œuvrer à travers Toi afin que tous les Êtres que Tu côtoieras et qui vivront ce genre d’état d’être, puissent recevoir cet Amour et cette Lumière, et puissent être guidés un jour s’Ils en font le choix……… Tu n’as plus à prendre sur Toi ce que vivent les Autres et ne plus T’empêcher Toi de pouvoir Te faire plaisir et même de pouvoir trinquer avec Ceux qui auront plaisir de partager des petits moments avec ce genre de boisson, avec ce genre de délice humain, car n’oubliez pas que la Terre est amenée à Vous apporter beaucoup de choses que Vous pouvez vivre, sans bien sûr tomber dans les excès. N’aie pas peur de trinquer avec tes Amis, en toute modération (Yosuel s’amuse) mais avec plaisir. Surtout ne rejette plus rien. Apprends à être Toi.

Et maintenant accepte avec tout ton Cœur que Tu as vécu des grands moments où Tu n’as pas été en phase avec ce que vivaient certains Êtres qui, à travers ces abus, ont vécu non seulement de la violence, du rejet d’Eux-mêmes, du rejet des Autres, du rejet de la vie, et surtout une grande abnégation d’Eux-mêmes……… Accepte ce que Tu n’as pas accepté d’Eux………. Accepte que ce n’est pas ce que Tu as à vivre…….. Ne rentre dans aucun jugement. Sois simplement Toi. Soi ce que Tu Es. Sois ce que Tu as envie de vivre pour Toi, et élève toujours ta conscience au-delà d’une certaine réalité, pour que Tu puisses vivre pleinement pour Toi dans l’expansion de l’Amour et de La Lumière que Tu Es, sans ne plus être dans le rejet de Qui que ce soit ou de quoi que ce soit. Accepte avec tout ton Cœur que Tu as vécu un grand rejet des Autres dans ce qu’Ils vivaient dans ce désœuvrement………. Accepte de réintégrer cette partie de Toi sans chercher à la contrôler, sans chercher à la comprendre………..Tu es dans l’abandon de Toi-même et Tu laisses réintégrer cette partie de Toi sans rien faire d’autre qu’être…………. Accepte avec tout ton Cœur que Tu as vécu un déséquilibre par rapport à ce que ces Êtres vivaient…………... Accepte ce déséquilibre qui se manifeste encore aujourd’hui en Toi……... Accepte de réintégrer ce déséquilibre………… Et maintenant sois simplement Toi. Ne cherche plus à revenir pour comprendre ce que Tu viens de réintégrer. Sois simplement Toi sans ne plus y pense, et n’aie plus peur de trinquer avec tes Amis. Ne cherche pas à savoir si ton corps va réagir. Sois simplement Toi en acceptant que chaque cellule de ton corps peut rentrer en rénnance avec l’Amour et La Lumière que Tu Es, que chaque atome et chaque particule qui constituent ton corps peuvent vibrer ta Conscience d’être sans être affecté par quoi que ce soit. Vois-Toi bien au-delà de ce corps qui est partie intégrante de ta Conscience d’être. Et il en est ainsi.

Odile  : Merci Yosuel

Ma Nanda Aweh  : Une autre question ?

Martine  : Plusieurs. La première, d’abord quand Je respire en Mon Cœur J’ai mal, J’ai un point ; déjà c’est la première chose.

Yosuel  : Alors Nous allons Nous arrêter là.

Ma Nanda Aweh  : Et Vous faites Tous la même chose.

Yosuel  : Laisse-Toi aller…laisse-Toi aller……..ne cherche pas à contrôler ce que Tu es à même de ressentir…….. Laisse-Toi aller en totalité……... Et maintenant accepte avec tout ton Cœur que Tu peux être Toi………...que Tu n’as plus à avoir peur d’être avec Toi-même……….que Tu peux ouvrir en totalité ton Cœur……..….que Celui-ci peut rayonner au-delà même de cette réalité, à l’infini………. Permets-Toi de T’accueillir…………. Permets-Toi de T’ouvrir en totalité……..…. Permets-Toi d’être ce que Tu Es en réalité………. Permets-Toi d’aller au-delà de tout ce que Tu as vécu………… Permets- Toi de respirer pleinement, en conscience que le Souffle est la Vie…que le Souffle est Liberté…que le Souffle est Présence…que le Souffle est immensité…que le Souffle est réajustement…que le Souffle est équilibrage…que le Souffle est réajustement…que le Souffle est perception d’être……... Nous respirons avec Vous……. Nous respirons l’immensité de « Tout Ce Qui Est »…... Nous respirons la Joie d’être ensemble…….. Maintenant permets-Toi de respirer profondément sans rien contrôler, en étant simplement Toi, en Te permettant d’Être…………….. Comment Te sens-Tu ?

Martine  : Pas mal du tout.

Yosuel  : Pas mal du tout ?

Martine  : Oui !

Yosuel  : Je dirais : Bien, tout-à-fait !

Martine ( riant)  : Si Tu veux. (tout le monde rit) J’ai plein de…J’ai plein de…

Yosuel  : C’est une autre façon de tourner les choses dans une autre énergie.

Martine  : Oui. Si on veut.

Yosuel (appuyant)  : Je Te le dis, mon Amie.

Martine  : D’accord !

Yosuel  : Je T’écoute.

Martine  : Je disais que Je voyais du violet et du jaune partout.

Yosuel  : Ca ce sont es Amis qui s’expriment.

Martine  : Ah d’accord ! Tu Les remercieras alors. Bon, ma deuxième question c’était : hier au soir en partant d’ici, J’étais très confiante, bien gonflée, J’ai pris ma voiture, Je me suis perdue… Je Me suis dit : - « Tiens ! Oh le bel exercice pour Me remettre en… »…et catastrophe (riant nerveusement) J’ai mis une heure pour intégrer la maison qui est à Noisy, au même endroit que deux d’entre Vous, c’est-à-dire à trois kilomètres d’ici quoi, allez quatre. Donc J’ai considéré que c’était pas tout à fait réussi…pour employer une énergie plus positive.

Yosuel  : Et si Tu acceptais enfin que Toi-même Tu T’égares dans des pensées, des considérations qui font que Tu cherches à comprendre les choses, Tu cherches à contrôler les choses, Tu cherches à savoir où cela va T’amener, si c’est une vérité, si cela Te correspond, Si Tu es à même de vivre dans cette Conscience d’être, si Tu ne vas pas Te jouer de Toi-même, si Tu n’es pas en train de jouer un jeu, si Nous-mêmes ne sommes pas en train de jouer un jeu avec Toi, si Tu n’es pas aux prises avec quelque chose qui Te dépasse et que Tu ne pourras pas contrôler. Mon Amie Tu T’égares dans bien des considérations qui font que Toi-même, Tu T’égares sur le chemin T’amenant directement chez Toi, parce que toutes ces considérations T’égarent par rapport à T’amener directement en ton Cœur. Tout ce qui se manifeste à l’extérieur est ce que Vous vivez à l’intérieur. Accepte alors de ne plus Te perdre dans des considérations mais d’apprendre à être Toi, de T’écouter, d’apprendre à écouter ce que ta propre Conscience est à même de Te dire, et va chercher ta propre vérité. Va chercher tes propres ressentis au-delà de tes ressentis humains. Va à la rencontre de Toi-même. Ne laisse plus ton mental Te dire des choses qui T’emmènent dans la conscience de masse, mais apprends à être dans ta Présence, être avec Toi. Alors Tu ressentiras les choses, et Tu sauras ce qui est juste, ce qui Te correspond, ce qui est vrai pour Toi. Et il en est ainsi.

Martine  : C’est redoutable.

Yosuel  : Et quant à revenir à ces lumières mauves et jaunes que Tu as vues, Je tenais à préciser qu’il y aussi une partie de Toi qui cherche la correspondance de ce que Tu pourrais ressentir, et comment cela pourrait se manifester. Et là Je Te dis : ne cherche plus aucune correspondance, ne cherche rien, sois Toi, simplement Toi. Et Tu verras qu’à un moment donné, au Cœur même de ton Être, Tu ne verras rien de spécifique mais dans ce que Tu verras, qui n’est rien de spécifique, Tu ressentiras que c’est ce que Tu Es et que Tu n’as rien d’autre à chercher. Et c’est ce que Je voulais préciser. Et il en est ainsi.

Ma Nanda Aweh  : Une autre question ?

Martine  : Dans la même série que celle d’ Odile , heu…Moi J’aime tous les animaux sauf les rats, les souris ; Je déteste les rats, Je les déteste à un point que ce n’est pas normal. Vous pouvez M’éclairer ? Une véritable répulsion.

Yosuel  : Tu rejoins un peu Ma Ananda Moli avec certains insectes, bien qu’Elle n’en ait pas la répulsion….

( Rires et Odile d’ajouter « la bébête », fait rire Chacun connaissant les bonds que Ma Nanda Aweh fait quand un petit insecte vient à se poser sur Elle et qu’Elle Nous dit d’un drôle de petit air : - « Ah bah Moi Je M’exprime ! » Mais encore c’est rien de le dire, faut voir le phénomène )…

Martine  : Oh ben ça, ça ne me gêne pas, même les serpents, rien du tout. Les souris et les rats beurk.

Yosuel  : Cette répulsion elle Te vient de ce que Tu as vécu dans de nombreuses vies, à savoir d’être confrontée avec ces animaux qui effectivement n’ont pas leur raison d’être et Nous le disons, mais ils sont la correspondance de ce que les Humains vivent dans le dégoût d’Eux-mêmes et des Autres. Lorsque tout Être sur cette Terre ressentira l’Amour qu’Il Est, ne rejettera plus rien, ni aucun Être et qu’Il sera à même d’accueillir chaque chose dans son Cœur, alors ces animaux disparaîtront en totalité comme beaucoup de parasites, comme beaucoup d’animaux non appropriés dans une vie éclairée.

Tu as vécu dans bien des vies d’être confrontée à ces animaux soit parce qu’Ils envahissaient le lieu où Tu Te trouvais, soit parce qu’Ils se délectaient de Ceux, et Tu en as été témoin, qui avaient fait la transition en étant délaissés, abandonnés, aussi bien dans les rues que dans vos geôles de l’époque, mais aussi dans des habitations insalubres. Tu as vécu de voir des choses que Vous qualifierez de non acceptable, d’insoutenable. Tu as vécu aussi dans certaines vies que ces animaux ont voulu T’attaquer. Il Te faut maintenant accepter tout ce que Tu as vécu dans ces vies…ne cherche pas à comprendre…sois simplement dans l’acceptation absolue au niveau du Cœur……….. Accepte maintenant avec tout ton Cœur que ce n’est pas ce que Tu as encore à vivre dans cette vie-ci, et que si Tu élèves ta conscience, si Tu chemines pas à pas en conscience de l’Amour et de La Lumière que Tu Es, si Tu ne rejettes plus rien ni personne, si Tu comprends à un niveau plus subtil que tout est expérience et que tout Être vit ce qu’Il n’a pas compris de ce qu’il a vécu dans sa vie précédente, dans ces vies antérieures, dans ce qu’Il Est, si Tu comprends que tout a sa raison d’être, et qu’enfin Tu puisses être Toi dans l’Amour que Tu Es, dans la Compassion pour Toi et les Autres, dans l’immense Amour inconditionnel, en acceptant tout ce qui se vit, tout ce qui est , même dans ce que Tu es confrontée, et Nous T’honorons dans ton quotidien, lorsque Tu as choisi d’expérimenter dans ce que Tu appelles « travail de Magistrat », lorsque Tu auras atteint un niveau de conscience où ton Cœur vibrera l’Amour en résonance avec ta propre Mer-ka-bah, avec ta propre Conscience d’être, alors Tu n’auras plus jamais à subir ce genre d’animaux, et même Tu n’en ressentiras plus de répulsion, mais Tu sauras que Tu n’auras plus à les subir. Et il en est ainsi.

Martine  : Qu’est-ce que veut dire Mer-ka-bah ?

Yosuel  : La Mer-ka-bah c’est… Mer-k-abah ensuite il y la Mer-ka-nah. La Mer-ka-bah est ta propre Lumière qui atteint un niveau de résonance dans l’expression même de ce que Tu Es et de ce que Nous Sommes à un niveau exponentiel, pour simplifier, parce que c’est beaucoup plus subtil, de premier échelon. Ensuite, il Te faudra encore aller au-delà dans ta propre expansion pour entrer en résnnance avec ta Mer-ka-nah qui à ce moment-là T’amène à ressentir l’Energie Cristalline. Et c’est ce que Je peux Te dire pour le moment. Et il en est ainsi.

Pascal  : On se connecte comment à la Mer-ka-bah ou à la Mer-ka-nah ?

Yosuel  : En étant Toi. Il n’y a pas de ressenti spécifique mais….

Pascal  : C’est notre véhicule de Lumière, c’est ça ? C’est notre corps de Lumière ?

Yosuel  : Nous dirons que c’est l’expression-même de ce que Tu exprimes quant ta Conscience d’être arrive à un niveau où Tu peux exprimer ta Lumière bien au-delà de ce que Tu crois être, et bien au-delà de cette densité terrestre. C’est ce qui fait que dans l’Univers, on peut ressentir votre Chant dans une Symphonie de sons et de couleurs, alors que tant que Vous êtes dans la densité Vous n’êtes pas reconnus. C’est comme si Vous étiez dans le noir. Et c’est ce que Je peux Vous dire pour le moment. Cheminez en Vous. Cheminez à être Vous dans l’Amour que Vous Êtes. Et c’est ainsi.

Alexis  : J’aurais encore une question.

Féollah  : J’en ai une aussi.

Yosuel  : Oui ?

Alexis  : J’avais déjà discuté avec Yosuel d’un ressenti que J’avais eu avec une Être qui s’appelle Julie. Je communique toujours avec et il y a d’autres…Je sais pas…il y a d’autres ressentis qui se mettent en place et les réponses qu’avait données Yosuel, J’ai l’impression, il y aurait une suite à sa réponse qui pourrait se faire. C’est pour savoir ce qu’il pourrait M’en dire….

( Hilarité générale et Féollah de rajouter : - « courrier du coeur ! C’est mimi »... Encore des rires)

Ma Nanda Aweh  : Je Vous rappelle que Vous faites Tous la même chose.

Yosuel  : Alors là mon Ami, que voudrais-Tu que Je Te réponde parce dans ta question Tu as quasiment émis la réponse. Cet Être à une résonance avec Toi, et cet Être a aussi besoin de comprendre « Qui Elle Est », de cheminer en son Cœur et de comprendre ce que Toi-même Tu émets. Il Vous faut un peu de temps, ne cherche pas à comprendre, mais ressens dans les ressentis émanant de ta Conscience Divine…. Tu vas pouvoir comprendre petit à petit ce que vos propres Consciences cherchent à entrer en résonance et pourquoi Vous cherchez à entrer en résonance. C’est ainsi pour le moment. Je ne peux M’exprimer….

Alexis  : Affaire à suivre….

Yosuel  : J’allais Te le dire mon Ami, (Beaucoup de rires)…… J’allais Te le dire.

Ma Nanda Aweh  : Féollah  ?

Féollah  : Oui ! Eh bien, Je voulais juste poser la question pour avoir une précision quant à ce qui se passe au niveau de mon visage côté gauche….tout ce fourmillement… Si Je peux avoir, bien que ce soit un recalibrage, J’en ai tout à fait conscience, si Tu peux M’apporter d’autres éléments, s’il y a autre chose que Je puisse comprendre avec mon Cœur bien sûr. C’est quelque chose…ce fourmillement est là depuis de nombreuses années hein…ça fait un petit peu un sentiment de…même une sensation, plutôt qu’un sentiment, limite paralysie par moments et là, il y a donc une très, très, grande activité…et si J’ai quelque chose à comprendre par rapport à ça. Merci.

Yosuel  : Ecoute-Moi mon Amie. Ce que Je T’ai dit est une vérité, mais il faut maintenant aller plus en profondeur. Tu as subi depuis très longtemps la peur d’être Toi, la peur d’aller à la rencontre de Toi-même, la peur de Te connaître, la peur de prendre Tes décisions, la peur d’aller au-delà de ce que Tu vis, la peur de T’exprimer par rapport aux Êtres que Tu côtoies et avec lesquels Tu vis, que Tu as vécu. Tu as cherché à comprendre ce que Tu étais, ce que Tu vivais. Tu as toujours eu peur des conséquences. Tu as toujours eu peur de comprendre les choses à des niveaux où Tu serais face à une réalité qu’il Te faudrait accepter et changer en totalité.

Cela T’a amenée, tout au long de toutes ces années, à Te poser d’infinies questions, à rentrer dans un jeu où il Te fallait tout le temps T’exprimer en permanence dans de grands égarements afin de Te maintenir dans ce que Tu considérais comme une possible solution à ce que Tu vivais. Nous T’avons aidé à comprendre ce dans quoi Tu T’étais acheminée pour vivre une certaine inconscience et ne pas voir la réalité en face. Tu l’as accepté, Tu l’as ressenti, mais il y a encore des choses qui subsistent. Ce qui subsiste est : es-Tu capable maintenant d’accepter en totalité ce changement sans peur de ce que cela implique, de ce qui pourrait s’en venir, de ce que Tu serais amenée à vivre, des choix à faire, et d’un total revirement de tout ce que Tu as vécu comme si Tu étais prête d’aller au-delà de tout ce que Tu as expérimenté sans ne plus tenir compte du tout de cette réalité dans laquelle Tu vis, mais d’aller dans un changement radical T’amenant enfin à vivre pour Toi sans ne plus rien subir, quel que soit ce que Tu serais amenée à prendre comme décision. Tu l’as déjà ressenti au fond de Toi.

Féollah  : Oui.

Yosuel  : Tu sais que cela Te concerne, concerne Ta créativité, concerne ta Conscience d’être, et que Tu ne dois plus T’attacher à la peur de la réaction des Autres, de ce qu’Ils pourraient penser, de la peur d’être rejetée, non comprise, mais d’accepter que tout peut se créer la Joie, dans l’Amour…

Féollah  : Et en douceur.

Yosuel  :…sans que Tu n’aies plus rien à subir et sans que Tu n’aies plus aucune peur T’empêchant enfin de vivre autrement et autre chose que ce que Tu vis et dont Tu sais que cela ne Te correspond pas. Nous n’interférons pas dans ta vie lorsque Nous Te disons ce que Nous ressentons en Toi. C’est ce que Tu as toujours voulu vivre pour Toi.

Féollah  : Hm ! Et il est temps que ça se fasse. Je le sais.

Yosuel  : C’est ce que Tu ressens en Toi.

Féollah  : Ouais !

Yosuel  : Et c’est ce que Tu as à cœur de vivre.

Féollah  : Oui !

Yosuel  : Ce qui se manifeste encore…ce sont ces résurgences parce qu’il y a encore des petits freins, de petites inquiétudes, des questionnements, des incompréhensions….la peur de ne pas pouvoir Te débrouiller seule, la peur de Te voir projetée quelque part dans un certain désœuvrement. Et c’est que nous Te disons : accepte cette peur………. Accepte ces croyances…….. Accepte ces retenues…sans chercher à les comprendre…sans chercher à les contrôler…accepte-les dans l’abandon total…en Toi-même…dans l’abandon de ta propre Lumière…comme si dans cette Lumière Tu Te voyais naviguer avec une grande facilité sans rien émettre d’autre que ta réalité telle que Tu l’imagines pour Toi, et telle qu’elle puisse se manifester dans ta propre vérité…avec facilité, avec joie, en croyant en Toi, en ayant une confiance totale en ce que Tu Es, et en ressentant que l’Être Divin que Tu Es ne peut s’attirer que ce qui Lui correspond dans la Liberté, l’autonomie, la Joie et dans ta Souveraineté. Ne cherche plus à comprendre les choses, accepte que tout ce que Tu veux vivre pour Toi, tout ce que Tu imagines dans ton Cœur, et que Tu le vis dans ton Cœur comme une réalité déjà accomplie est ta réalité…. Ta réalité que rien ne peut détourner. Et il en est ainsi.

Féollah  : Et il en est ainsi. Oui, merci.

Odile  : Je peux encore poser une question ?

Yosuel (acquiesçant)  : hm hm.

Odile  : J’ai toujours des sécrétions nasales…

Ma Ananda Moli  : des quoi ?

Odile  : Des sécrétions nasales qui passent dans l’arrière bouche, et J’ai des sensations de nez bouché. Je ne peux même pas Me moucher, rien ne sort, mais c’est bloqué à l’arrière et ça revient assez régulièrement.

Yosuel  : Là mon Amie, cela rejoint bien des réponses qui ont été données en cette session que Vous appelez… (alors là Odile rit et dit : questions pour un champion….)…. (encore des rires) …. Rencontre/discussion….

Ma Nanda Aweh  : Non ! « Questions pour un champion » c’est Anthériah ……. (encore des rires )…..

Yosuel  : Ce qu’il se passe, c’est que Tu as encore de la difficulté à accepter que Tu puisses respirer pleinement cette vie sans subir certains inconvénients, et surtout ce que certains Êtres émettent, et encore cette peur que des Êtres ne puissent T’accepter comme Tu es et même Te rejeter. Il Te faut lâcher en totalité toutes réminiscences de ces peurs afin que Tu n’en sois plus l’objet et que Tu puisses être pleinement Toi, en tous temps, en tous lieux, avec tout Être. Il est temps que Tu Te positionnes comme étant une Conscience Divine qui n’a rien à craindre, qui accepte tout Être comme Il est, en expansant ton Amour et ta Lumière, en étant dans ta Joie d’être, en vivant ce que Tu as envie de vivre, et en étant avec tout Être, Toi…dans cette certitude que rien ne peut T’atteindre. Laisse aller les Êtres qui ne Te correspondent pas. Laisse aller les Êtres qui peuvent émettre des choses dans la dualité ou même qui peuvent Te critiquer. Laisse-Les être. Eux aussi ont à comprendre ce qu’Ils Sont, ce qu’Ils vivent, ce qu’Ils ont à libérer pour dépasser le cap de cette densité. Accepte enfin d’être Toi et Tu n’auras plus à ressentir ce genre de désagrément puisque Tu seras Toi-même dans l’Amour et que dans cet Amour rien ne T’affectera…….. Respire la Vie mon Amie…... Respire pleinement ce que Tu Es…….. Respire la Joie d’être……..

(et c’est à ce moment que Martine éclate de rire car depuis un moment, Pascal qui est juste à côté d’Elle, et à qui Elle jetait un petit regard de temps en temps, s’était assoupi -ce qui arrive par moments lorsque Les Êtres de Lumière Nous aident sur d’autres plans- émettant de petits ronflements qui prenaient de l’ampleur, et de l’ampleur chaque fois que Yosuel disait : respire….)

Yosuel (continuant)  : …Respire ta créativité….

(et comme Il continuait, Martine ne s’en remet pas)….

Yosuel  : ….et respire d’être pleinement Toi …(et là , Ma Ananda Moli commence sérieusement à ne pas pouvoir garder son sérieux)… avec tous les Êtres. Et il en est ainsi… (dit-Il au travers de Ma Ananda Moli qui riait de bon cœur, et il était temps, tant Martine avait un fou rire et que du coup tout le monde s’est joint à elle et ça a duré…duré…duré. Et bien entendu, pour en rajouter un petit peu, Pascal émergeant au milieu de tout ça, ne comprenait rien à ce qui se passait.))

Féollah  : C’est super.

Martine (qui reprend en pouffant de rire)  : Respirer la Vie.

Odile  : Oui. (et c’est reparti pour un tour)….

Ma Nanda Aweh  : Ne Me fais pas rire quand Je bois sinon c’est Odile qui va être un peu perlée… (Hilarité générale à nouveau). Je peux boire…

Martine  : Vas-y bois…. (rires )……

Ma Nanda Aweh  : …sans qu’ Odile ne craigne rien ? ( Riant de plus belle) … Bon à la tienne.

Odile  : C’est fort.

Féollah  : C’est génial. Ouais, c’est excellent.

Yosuel  : Bien mes Amis, cette session se finit dans la joie et c’est approprié. Cela a permis de faire bouger plein d’énergies. Vous avez libéré beaucoup de choses, Vous avez réintégré des parties de Vous, Vous avez élevé votre conscience, et Nous vous Honorons. Soyez pleinement Vous. Soyez ce que vous êtes. Et Nous Vous accompagnons. Et il en est ainsi.

***

Transcription faite par Féollah.

Merci de tout Cœur à Toi Féollah (*) pour la retranscription de cette Rencontre/discussion à Chaumontel, Je T’honore. Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh

(*) Blog de Féollah  : http://quatorze.blog4ever.com