Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > MA-YAWEH - Transcriptions des Sessions + Rencontre discussion-Questions/réponses > Retranscription de la session à Avignon du 12/10/2013

Retranscription de la session à Avignon du 12/10/2013

vendredi 6 décembre 2013, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Session d’Avignon (Vaucluse – 84)

Animée par Yosuel canalisé par Ma Nanda Aweh

Interventions de l’Archange Alibel et de l’Archange Gabriel

Samedi 12/10/2013

1ère Partie  :

Après les présentations, les embrassades, tout le monde s’installe le plus confortablement possible….

Ma Nanda Aweh  : Vous vous laissez aller dans le Cœur de votre Être……… Pour Moi c’est une joie d’être à nouveau ici, avec un bon petit groupe…. Cà va Nicole  ?... Ouais !

…Rires de Tous…

C’est une joie de se retrouver et de partager ensemble cette magnifique aventure de se re-découvrir, puisque, comme le dit notre cher ami Adamus, Nous n’avons rien à apprendre, Nous n’avons pas de leçons à avoir, puisque tout est en Nous, Nous avons simplement oublié, et Nous avons donc à Nous découvrir dans ce que Nous Sommes en réalité en Nous. Donc J’honore aujourd’hui la venue de Patricia , c’est une joie pour Moi de faire ta connaissance, et Nous ne parlerons pas d’appartenir à un groupe, on n’est pas un groupe, contrairement à peut être d’autres choses qui se font, on n’a pas à suivre Qui que ce soit, on n’a pas à appartenir à un groupe, mais Nous avons besoin d’être guidés pour Nous découvrir en Nous, découvrir ce que l’On Est. Nous ne sommes pas simplement des Humains, Nous sommes des Consciences Divines qui faisons l’expérience dans un corps humain en incarnation, c’est notre choix. Nous avons choisi d’être ici, Nous avons passé des éons et des éons dans les expériences de la dualité à Nous rechercher dans les Autres, à comprendre Qui Nous étions. Au jour d’aujourd’hui, depuis le 22 décembre 2012, Nous avons commencé un nouveau cycle, le cycle du Verseau qui est un cycle très très important que Nous avons attendu depuis des éons et des éons, c’est le cycle du « Retour sur Soi ».

Donc tout est en Nous, tout se passe au niveau du Coeur… Réapprendre à ouvrir son Coeur, réapprendre à être en contact avec notre Conscience Divine… Acceptez cette vie, acceptez d’être pleinement ici en incarnation, acceptez de permettre à votre Conscience Divine que ses Energies soient pleinement ici présentes dans ce corps, sur cette Terre, en Nous. En ouvrant notre Cœur, en ouvrant notre connexion à ce que Nous Sommes en réalité, et bien Nous permettons aussi d’être en connexion avec toute « La Source ». Bien souvent J’oeuvre avec toute la Source, mais principalement avec Yosuel . Je ne sais pas si Tu es allée dans mon site ?...

Patricia  : Oui… Je n’ai pas trop eu le temps, mais c’est peut-être bien comme çà.

Ma Nanda Aweh  : Oui, d’ailleurs çà Me fait penser à Te donner une de mes cartes… Si Tu es là Patricia , c’est que quelque part il n’y a pas de hasard ! On est guidé ! Et accepte avec tout ton Cœur d’être là ( Ma montre le Cœur), n’aies pas peur d’être là, accepte de réapprendre ce que Tu Es. Alors comme Je le disais, on n’appartient pas à Qui que ce soit, personne n’est plus que quelqu’un d’autre. Nous sommes tous des Maîtres, et on n’a même pas à se croire inférieurs aux Maîtres de l’autre côté, aux Maîtres Ascensionnés, aux Êtres de Lumière, aux Archanges, aux Anges, parce qu’on est tous issus de la même Source.

Les Êtres de Lumière, les Maîtres Ascensionnés, les Anges, les Archanges, Nous accompagnent. Il y a énormément de monde à notre service pour Nous guider, pour Nous accompagner. Mais Ils ne sont pas là pour Nous dire ce qui va Nous arriver, ce que Nous devons faire, parce que les Maîtres c’est Nous ici qui devons prendre nos responsabilités, et c’est par notre façon d’être, notre façon de penser, d’agir, de parler, que Nous allons atteindre cette maîtrise, cette maîtrise de Nous re-trouver en totalité dans ce que Nous Sommes, et c’est un chemin qui n’est pas facile. Pourquoi ? Parce que, au jour d’aujourd’hui, tout a été mis en œuvre pour que Nous puissions enfin Nous re-trouver, Nous redécouvrir…ce que Nous Sommes en réalité. Mais Nous avons vécu tant de vies, tant de éons dans la dualité, dans l’abnégation de Soi, dans le déni de Soi, dans la recherche de Nous-mêmes au travers des Autres, qu’il Nous est très difficile de lâcher, de lâcher tout ce que l’on a mis en place, toute notre façon d’être, et de réapprendre qu’en réalité Nous sommes une Puissance, une Puissance qui peut émettre par la pensée au niveau du Cœur, en y mettant le sentiment que Nous pouvons changer radicalement le cours de notre vie, et que Nous pouvons Nous attirer ce dont on a besoin, ce que Nous voulons vivre, ce que Nous voulons créer, parce que c’est ainsi que Nous allons comprendre comment l’Energie se meut et comment Elle peut Nous servir.

Alors ceci ne se fait pas du jour au lendemain, il faut du temps, et c’est pour cela, et J’en reviens toujours au groupe...on est des Consciences qui avons à cœur d’être ensemble et de cheminer ensemble, parce qu’il y a une résonance entre Nous, parce qu’on peut s’exprimer librement, et tous les lieux où Je vais enseigner en France, eh bien finalement, il y a des Êtres qui aiment se retrouver. Aujourd’hui à Avignon sont venus des personnes du midi, bien souvent dans les autres sessions il y a des Êtres qui viennent de Strasbourg, de Bordeaux, de la Normandie, de Grenoble ou autre. Ils font Tous le chemin des 4 coins de la France, pas par appartenance à un groupe, mais par des affinités, par la résonance du Cœur, par les retrouvailles à cheminer ensemble, et à aller encore plus loin dans la compréhension de ce qu’Ils Sont, et puis à passer des bons moments ensemble. Et çà c’est important, ok !

Si c’est ton choix de vouloir comprendre « Qui Tu Es », ce qu’il se passe en Toi, eh bien il va Te falloir accepter d’intégrer des parties de Toi. Alors intégrer, çà ne veut pas dire faire rentrer dans son corps des spectres ou des énergies sombres, c’est intégrer dans le Cœur de son Être des parties qui se promènent en Nous ou autour de Nous, et elles intègrent ta Conscience Divine. Donc elles font partie de l’Amour que Tu Es et ne seront plus des obstacles, parce que ces parties là, tant qu’elles sont présentes en Nous ou autour de Nous, elles Nous empêchent d’être Nous-mêmes, on ressent des malaises, des choses qui Nous empêchent d’être pleinement Nous. Et puis il y a aussi toutes ces énergies qui sont à intégrer, à libérer, à transmuter, à transcender, à dépasser, toutes ces énergies que l’on a créées par notre personnalité humaine, notre personnalité humaine que l’on a forgée par tout ce que Nous ont appris nos Parents, Nous devons Les aimer et Les respecter, mais Ils Nous ont appris, en croyant bien faire, à Nous oublier, à Nous devoir aux Autres, à être conformes aux Autres, à être comme si, à être comme çà, dans les valeurs, les principes, les préceptes. Tout çà Nous a empêchés d’être Nous-mêmes.

Donc, réapprendre à être libres, à Nous lâcher, à rire, à faire ce qu’on aurait voulu faire, cesser de dire : - « Je M’excuse…pardon...merci... » Non ! Être Soi en étant dans le respect, une certaine politesse, dans l’Amour de Soi et des Autres, dans l’expression de notre « Je Suis », J’existe et J’émets au niveau du Cœur. Plus Tu vas penser à Toi, vouloir vivre pour Toi, imaginer en ton Cœur tout ce que Tu as envie de faire pour Toi, sans penser à Qui que ce soit, plus Tu vas créer pour Toi, plus Tu vas Te libérer de tout ce qui T’empêche d’être Toi-même, plus Tu vas rayonner, plus Tu vas être dans la joie, sans rien faire d’autre que réapprendre à être Toi, et plus Tu serviras l’ensemble ! Ok. Alors qu’on a marché dans le sens contraire : se devoir aux Autres, s’oublier…et à ce moment là qu’est-ce qu’on fait ? On tourbillonne dans les énergies du mal-être, du devoir, de s’oublier, de pas exister, de pas se réaliser.

Au jour d’aujourd’hui Nous sommes dans l’ère du « Retour sur Soi. A nouveau on va penser à Soi, on va créer pour Soi. On est pas les sauveurs du monde, On n’a pas à prendre en charge Qui que ce soit. Et Tous Ceux qui sont dans l’aide aux Autres n’ont plus à s’impliquer dans ce que vivent les Autres. Cela ne Nous appartient pas. On va apprendre que lorsque on veut aider les Autres, eh bien On est dans son Coeur et on laisse les Êtres de Lumière oeuvrer à travers Nous, ce n’est pas Nous qui faisons, c’est Eux ! Ok. Cà c’est important !

Les 2 petites bases pour se re-découvrir, pour découvrir « Qui Nous Sommes »…parce que finalement c’est en Nous, et Nous savons d’une certaine façon « Qui Nous Sommes », Nous n’avons pas de leçons à apprendre, On a simplement à découvrir ce que l’On Est, parce qu’On l’a oublié…eh bien Je dirai qu’il y a 2 bases : la 1ère c’est apprendre à être dans son Cœur en permanence, notre Conscience Elle est toujours là. Le mental Nous gère par le biais de notre personnalité humaine, et ce mental Nous lui avons donné beaucoup de pouvoir, il ne faut pas le combattre, il n’y a rien à combattre, chaque fois que l’on combat quelque chose, On lui donne de la force. Il est bon de comprendre que c’est dans l’acceptation que Nous pourrons alors aller de l’avant et Nous libérer de tout ce que ce mental Nous suggère.

Accepte ton mental comme il est, mais apprends à ne plus l’écouter dans ce qu’il peut Te dire. Tu peux même créer au départ des contre-pensées, comme : - « Je suis nulle. » Tu laisses aller cette pensée, et Tu émets : - « Je suis merveilleuse, Je suis Divine, J’ai confiance en Moi, Je crois en Moi, Je crée pour Moi, Je pense à Moi, J’existe. » Tu crées autre chose que ce que ton mental Te dit, Tu ne le combats pas, Tu laisses aller les pensées, ok.

Donc ta conscience humaine, descends- la au niveau du Cœur, ici ( Ma montre son Cœur), et apprends à y rester, cela va demander du temps, parce qu’On va faire le yoyo…T’es là, et tout d’un coup, quand Tu n’es pas focalisée sur le fait d’être là, Tu vas Te retrouver à nouveau dans le mental, redescends dans ton Cœur… Ouvre ton Cœur… Écoute… D’accord !

Quelque soit le temps que Tu mets, il ne faut pas que çà devienne une obsession. Fais-le naturellement. Accepte là où Tu en est, et Tu verras qu’à un moment donné, dans ton cheminement, eh bien cela deviendra un état naturel. Il n’y a pas 36 alternatives, il n’y en a que 2 : soit Nous sommes dans notre Cœur, et à ce moment là Nous allons ressentir cette ouverture et cette connexion à ce que Nous Sommes, et Nous allons ressentir qu’il se passe quelque chose en Nous, et à ce moment là, Nous allons apprendre à harmoniser notre conscience humaine avec notre Conscience Divine… Il est bon aussi que Nous comprenions que Nous avons à ressentir que Nous sommes « Un » avec notre conscience humaine, notre mental, notre corps, notre Âme, notre Esprit, notre Conscience Divine…Un… On ne peut rien rejeter, On ne peut rien mettre de côté, On a à être.

Le mental petit à petit va se calmer, parce que le mental est un outil qui Nous est nécessaire pour penser, et Nous allons pouvoir penser qu’au niveau du Cœur. Il est bon aussi de ne plus parler pour parler, en tac au tac, parce que Nous avons des conversations tout le temps, tout le temps...mais apprendre à être dans le silence intérieur, à ne plus penser. Et lorsque l’On doit émettre une conversation, une réponse, prendre le temps de laisser notre Conscience Divine émettre les réponses au niveau du Cœur. Donc réapprendre à être en Soi, dans notre Cœur, en ouverture de Cœur, à être en connexion avec notre Conscience Divine et « La Source ».

Et la 2ème alternative c’est d’être dans le mental, en dehors du Cœur, et à ce moment là On est dans la conscience masse. Donc c’est : conscience de masse ou Cœur !

Dans cette conscience de masse Nous côtoyons toutes les pensées de dualité, de peurs, de frustrations, de manque, de dénigrement de Soi, d’abnégation de Soi, de critiques, de haine, et tout ce qui fait que dans cette densité de la 3D se côtoient tous les égrégores émis par Humains dans ce qu’Ils sont. Avec tous les Êtres qui s’éveillent dans le monde, elle est en train de changer, mais elle est encore très virulente.

Alors souvent, On parle d’élever sa conscience, mais en fait, On élève jamais sa conscience, parce que lorsque Nous sommes dans notre Cœur, en contact avec notre Conscience Divine, Elle ne s’élève pas, Elle est ! Elle est pure, Elle a toujours été, et Elle sera à jamais. Donc, en fait, quand On parle d’élévation de conscience c’est passer d’un niveau à un autre en son Cœur chaque fois que Nous libérons quelque chose, que Nous dépassons quelque chose qui Nous empêche d’être Nous-mêmes.

Et puis, la 2ème base c’est la respiration. Respirez profondément le plus souvent possible. La respiration, On peut la faire au réveil, 2 ou 3 profondes respirations en conscience, et puis chaque qu’il y a quelque chose qui ne va pas en Nous. Respirons profondément dans ces moments là……. Mais aussi lorsque l’On est en présence d’énergies que l’On ressent et qui Nous perturbent. Respirez profondément un petit moment dans vos moment de détente, de méditation, parce que le fait d’être dans son Cœur, de respirer en conscience, fera que l’On se reconnecte à ce que Nous Sommes, à La Source, et cela permet de calmer le jeu du mental.

Nous sommes des Ëtres Divins, Nous sommes la Lumière, et lorsque Nous sommes pleinement Nous, en Nous, Nous pouvons être en conscience que rien ne Nous perturbe si Nous sommes conscients que la Puissance que Nous Sommes peut Nous amener à ne plus subir toutes les énergies qui circulent. Par contre, lorsque Nous sommes dans la conscience de masse, On va ressentir beaucoup d’énergies qui tourbillonnent sur la Terre et autour de la Terre, et on peut se laisser happer très facilement.

Alors Yosuel , l’Être avec lequel J’œuvre en permanence, 24 h sur 24, Nous dit : - « La respiration consciente permet à ce que Vous soyez Vous en parfaite corrélation, en conscience. La respiration consciente Vous permet de lâcher tout ce que Vous vivez de tensions et surtout d’émotions. La respiration consciente amène chaque Être à ressentir en Lui sa Présence, et surtout sa capacité à être dans le laisser-aller. La respiration consciente c’est le mouvement, c’est l’interaction entre la conscience de l’Être et « La Source ». La respiration consciente est bénéfique à chaque Être qui se permet d’être Lui sans aucune interférence, et surtout sans pensées. Et c’est ainsi. »

Donc respirez profondément en étant dans votre Cœur…….. Vous Vous laissez aller………

-  Vous prenez une profonde respiration par le nez …l’air que Vous respirez oxygène tout votre corps et permet une amplitude qui va bien au­delà de votre corps…Vous ressentez que cet air descend jusque dans votre ventre qui se gonfle comme un gros ballon…… Puis Vous expirez lentement…….votre ventre se dégonfle en rentrant à l’intérieur…l’air ressort par le nez…jusqu’à l’expiration complète…………..

Cà va ?..... Prenons une respiration profonde ……… Soyez Vous en Vous, en votre Cœur, en conscience d’être……..laissez-Vous aller...sans pensées...sans rien contrôler…Vous avec Vous…………

Nous acceptons la présence des Êtres de Lumière en notre Cœur et en ce lieu…………

.....Pause.....

Quand Je dis les Êtres de Lumière, cela implique les Maîtres Ascensionnés. Maintenant, Je vais laisser Yosuel s’exprimer…

…..Pause……

Yosuel  : Alors mes Amis, Je Vous salue. Nous Nous retrouvons, et c’est toujours une Joie d’être parmi Vous, de ressentir ce que Vous êtes, ce qui se passe en Vous. Vous cheminez, et en même temps Vous avez des peurs résiduelles. Vous Vous demandez toujours : - « Est-ce que Je suis capable d’être vraiment Moi ? Est-ce que Je suis capable de vivre pour Moi ? Est-ce que Je suis capable d’aller au-delà de ce qui se manifeste ? Est­ce que vraiment ma vie va changer ? Est-ce que vraiment Je vais M’attirer ce dont J’ai besoin ? Et où est­ce que Je vais ? Que va t­il M’arriver ? Qu’est­ce qu’il se passe réellement en Moi ? Et pourquoi ne suis­Je pas encore là où Je devrais être ? »

Alors mes Amis, Je vais Vous dire une chose : Vous êtes en conscience que Vous êtes bien autre chose qu’un simple Humain, mais Vous Vous laissez toujours déborder par des tas de questionnements, par des peurs résiduelles, Vous êtes toujours à Vous demander : - « Pourquoi en suis-Je encore là ? Et pourquoi Je n’avance pas plus vite ? » Il n’y a pas de règles absolues. Lorsque Vous comprendrez, mais surtout lorsque Vous ressentirez, que Vous n’avez plus de questions à Vous poser, que Vous n’avez plus rien à chercher, que Vous n’avez plus à Vous demander « Qui Vous Êtes » et pourquoi Vous n’en êtes encore que là ? Alors Vous permettrez à votre propre Conscience d’être pleinement ce qu’Elle Est. C’est à travers Elle que Vous allez comprendre bien des choses, que Vous allez pouvoir réellement Vous re-trouver. Et quand Je dis « Vous re-trouver », cela ne veut pas dire chercher, mais découvrir quelque chose que Vous connaissez. Vous savez au fond de Vous-mêmes « Qui Vous Êtes ». Vous savez d’où Vous venez. Vous savez tout ce que Vous avez vécu. Vous savez toutes vos capacités, et Vous avez peur de reprendre connaissance de votre réalité Divine. Et c’est en cela que Je Vous dis : lâchez toutes vos prérogatives à vouloir comprendre par le biais de votre personnalité humaine, ce que Vous savez déjà, parce qu’alors Vous ne Vous permettez pas de ressentir votre profondeur au niveau de l’intérieur même de votre Cœur ce que Vous êtes à même de ressentir sur vos capacités Divines, sur votre Puissance, sur les aptitudes de votre Conscience. Cela Vous amène toujours en arrière que de vouloir comprendre les choses, de Vous poser des questions. Cela Vous ramène toujours dans cette conscience de masse où Vous ressassez imperturbablement les mêmes choses, et, comme le dit mon Ami Adamus, chaque jour Vous revivez la même chose, les mêmes gestes, les mêmes façons d’être. Acceptez enfin d’être Vous…... Acceptez de ressentir ce que Vous Êtes……... Acceptez de dépasser là où Vous en êtes……. Vous ne pouvez pas vouloir être et chercher à l’extérieur tout ce qui est en Vous. Vous ne pouvez pas Vous régénérer, Vous rééquilibrer, être en parfaite osmose avec Vous-mêmes lorsque Vous jouez des tas de jeux que l’On Vous propose, lorsqu’On Vous manipule en permanence par des méthodes où les Êtres ne savent même pas ce à quoi Ils jouent, ce à quoi Ils touchent, ce à quoi Ils manipulent. Mais c’est un jeu que Vous affectionnez, parce qu’il est encore inconcevable pour Vous que tout peut se manifester sans rien faire d’autre qu’être Vous, en votre Cœur, en conscience d’être, en Nous laissant œuvrer à travers Vous.

Mes Amis regardez-Vous un instant……… Qu’est-ce qui Vous empêche d’aller au-delà de là où Vous en êtes ?......... Mariette peux-Tu Nous répondre ?...

Ma Nanda Aweh  : Et Nous faisons Tous la même chose en notre Cœur, parce que cela Nous concerne Tous… Mariette , Tu as entendu ? ….

Mariette  : Je M’endormais...

Ma Nanda Aweh  : Ah ! Yosuel T’a demandé qu’est­ce qui T’empêche d’aller au-delà de là où Tu en est ?

Mariette  : Je sais pas, Je Me pose la question...

Ma Nanda Aweh riant : Je rigole parce que Je ne sais pas si Tu as vu les derniers Shouds d’ Adamus ... Tu n’as pas lu ?...

Mariette  : Non.

Ma Nanda Aweh  : Alors Je ne sais plus si c’est l’avant dernier, Il apprend aux Shaumbras à ne plus jamais dire : - « Je ne sais pas. » Et Il dit, chaque fois qu’Il y en a Un qui dit : - « Je ne sais pas. »… - « Vous allez aux toilettes enfermés, parce que Vous savez au fond de Vous. »

...Rires….

Ma Nanda Aweh  : Donc quand Tu as dit : - « Je ne sais pas. », J’ai dit : oh !...

Yosuel  : Écoute-Moi mon Amie...

Ma Nanda Aweh  : Nous faisons Tous la même chose en notre Cœur.

Yosuel  : Tu vis une vie qui Te semble satisfaisante, et en même temps, Tu cherches à comprendre les choses au-delà de ce que Tu vis. Je veux simplement Te dire : reste consciente de « Qui Tu Es », ne Te pose plus de questions, respire la vie, et surtout sois ce que Tu Es. Ne cherche plus en l’Autre ce que Tu peux être Toi en ton Cœur. Ne cherche plus en l’Autre ta façon d’être, mais accepte enfin de prendre tes décisions pour Toi, de vivre pour pour Toi. Accepte d’être en permanence Toi, sans ne plus Te croire dans l’obligation de T’en référer à l’Autre. Il ne faut pas mélanger le fait de toujours se devoir à l’Autre et s’en référer à l’Autre…et échanger avec l’Autre au niveau du Cœur. Echanger au niveau du Cœur avec l’Autre, c’est pouvoir être ce que l’On Est, et dire : - « J’existe. » Puis d’exprimer à l’Autre : - « J’ai telle idée, telle conception de telle chose ou telle autre chose, et J’ai à cœur de le partager avec Toi, J’ai à cœur d’entendre ce que Toi Tu en penses. »…et de faire les choses ensemble si cela Vous correspond, mais ne pas T’oublier, ne pas être en repli si l’Autre n’est pas en accord. Accepte que Tu puisses faire des choses que pour Toi. Sois en paix, sois ce que Tu Es. Apprends à T’écouter. Apprends à ressentir les choses au niveau du Cœur, et ne Te sens plus redevable. Tu dois laisser émerger tout ce qui ne Te correspond pas et T’en libérer sans ne plus avoir peur de ce qui se présente, mais regarde-le, ressens-le, puis accepte-le sans vouloir aller au-delà de ce que Tu en comprends, parce qu’alors ton mental T’entrainera toujours dans la conscience de masse. Et il en est ainsi.

Savez-Vous que Vous Tous, Vous avez tendance à croire que Vous ne pouvez pas agir sans Vous devoir à l’Autre, et aux Autres en général. Il va être important pour Vous de réapprendre à s’écouter, à laisser émerger de la profondeur de votre Être ce que Vous voulez réellement vivre pour Vous, ce que Vous voulez réellement voir se manifester dans votre vie.

Prenez une profonde respiration …………..et laissez-Vous aller en conscience d’être.............

….Pause…….

Où Vous situez-Vous chers Amis ?........ Arlette peux-Tu Nous réponse…

Ma Nanda Aweh  : Et nous faisons Tous la même chose…

Arlette  : Je Me situe dans mon Cœur.

Yosuel  : Qu’est­ce que Tu y vois ?

Arlette  : Une tranquillité…

Yosuel  : Cà c’est un état d’être ! Qu’est-­ce que Tu y vois ?... Surtout ne cherche pas.

Arlette  : Je vois rien.

Yosuel  : C’est ainsi !....Comment est ce « rien » ?...

Arlette  : Un vide tranquille...

Yosuel  : Ce n’est pas un vide…c’est !

Arlette  : Cà se meut...

Ma Nanda Aweh  : Cà quoi ?...

Arlette  : Cà se meut ?...

Ma Nanda Aweh  : Ah ! ( rires )... Je suis mal placée, cette oreille n’entend pas bien…c’est pas statique ?....

Arlette  : Non, çà vibre, çà bouge…

Yosuel  : Alors mon Amie, Je vais Te dire, comme Je le dis à Vous Tous : Ceux qui sont dans la même perception, Vous êtes en conscience de ce que Vous Êtes et qui ne correspond à rien de ce que Vous avez pu imaginer être. Ce « rien » n’en n’est pas un, c’est un aperçu, seulement un aperçu, de ce que Vous Êtes. Cela Vous étonne ? Beaucoup s’attendent à croire qu’Ils sont un Être qui ressemble à un Humain lorsque Vous Nous revenez, cela n’a jamais été la réalité. Vous êtes en expérience dans un corps humain, mais ce que Vous Êtes, ma chère Arlette, « est » ce que Tu vois. Et c’est en cela que ce que Vous Êtes ne peut pas se définir. Et cela, pour beaucoup, bouscule des croyances. Et cela, pour Certains, peut amener des Êtres à avoir peur de se voir réellement tels qu’Ils Sont. Mais la réalité ne peut plus Vous être cachée. La réalité est que Vous Êtes, Nous Sommes ! Alors ne Vous posez plus de questions par rapport à ce que Vous Êtes, mais permettez dans vos moments de détente, comme cela est le cas maintenant, de Vous laisser aller, sans penser, sans rien chercher, sans rien analyser…de Vous laisser simplement être dans votre Cœur. Vous ne pourrez jamais comprendre en totalité, ni Vous voir en totalité tels que Vous Êtes que lorsque Vous Nous reviendrez. Et ce que Vous êtes à même de voir, sans voir, est une approche, une grande approche, et il Vous faut l’accepter. Et dans cette perception, Vous allez comprendre que Vous pouvez être et Vous mouvoir dans une réalité qui va Vous permettre de ressentir qu’en étant Vous, simplement Vous, sans rien faire d’autre qu’être Vous, Vous allez pouvoir, ma chère Arlette, dans ce que Tu vois, sans voir, dans ce que Tu Es simplement, dans ce « rien » qui n’en est pas un….peux-Tu Te voir maintenant dans ta propre Conscience, en étant l’Humain que Tu es, mais qui fait partie de ta Conscience que Tu vois, qui ne se définit pas…….. Peux-Tu Te voir faire ce que Tu as envie de faire ?.......... Peux­Tu Te voir créer tout ce que Tu as envie de créer ?…….. Peux­Tu Te voir là où Tu voudrais être ?............ Peux­Tu Te voir danser avec toutes tes créations ?……… Peux-Tu Te voir emplie de joie ?…………Peux-Tu ressentir que Tu Es simplement ? …………

Et là, mes Amis, Je Vous dis : il n’y a rien d’autre à faire. Et lorsque Vous Vous maintenez dans cette conscience, cet état d’être, alors tout peut se manifester. Alors tout peut rentrer en mouvement sans que Vous n’ayez rien d’autre faire que de Vous voir pleinement Vous, dans une réalité différente. Et tout en Vous voyant dans ce corps humain, qui n’est pas ce que Vous Êtes, mais qui est l’expérience que Vous faites ici sur cette Terre dans la matière, pouvez-Vous Vous voir dans votre propre Conscience œuvrer pour Vous dans tout ce que Vous avez envie d’œuvrer pour Vous.

Kryystl  : Puis­-Je poser une question ?

Yosuel  : Je T’en prie mon Amie.

Kryystl : Si on a aucune idée de ce qu’On a envie de faire, comment On peut avoir envie de créer quoi que ce soit avec sa Conscience ?

Yosuel  : Alors Je vais Te répondre simplement mon Amie : Tu as déjà créé toute ta réalité avant de venir sur cette Terre, tout ce que Tu veux vivre, tout ce que Tu es venue faire en incarnation. Ce que Tu veux développer pour Toi, EST EN TOI. A Toi de ne pas Te fermer à ce qui peut émerger de ta profondeur par peur que cela Te corresponde pas, par peur que cela Te détourne de tous les Êtres avec lesquels Tu as tendance à œuvrer et côtoyer, de peur de ne plus être conforme à ce que les Autres attendent de Toi, et à ne plus être en parfaite corrélation avec tout ce qui se joue sur cette Terre. A Toi mon Amie de faire les choix conscients qui T’appartiennent pour dire : - « Oui, Je veux réapprendre à Me connaître. Je veux vraiment Me découvrir. Je veux dépasser tout ce que Je retiens pour ne pas être pleinement Moi, pour ne pas être pleinement en conscience d’être, pour ne pas vivre uniquement que pour Moi, parce que Je ne suis pas en accord de vivre uniquement pour Moi. » Mais il y a une subtilité qui déjoue la réalité, c’est lorsque Vous vivez en conscience que Vous pouvez vivre pour Vous, que Vous pouvez créer pour Vous, Vous n’avez pas la conscience élargie de voir, de ressentir encore pour le moment, pas pour Tous, mais pour la majorité, de voir qu’en réalité Vous allez Vous attirer tous les Êtres qui Vous correspondent avec lesquels Vous allez œuvrer dans la joie, dans l’harmonie, Vous allez Vous sentir en osmose, Vous allez pouvoir échanger et vivre autre chose autrement que ce que Vous vivez. Mais l’appel du quotidien tel que Vous l’avez toujours vécu, l’appel des Êtres qui sont dans une fausse joie, dans des faux plaisirs et qui correspondent à ce que Vous avez eu l’habitude de vivre et de côtoyer est parfois plus fort que d’accepter le changement radical. A Toi mon Amie d’aller en introspection en Toi, sans rien chercher, sans rien contrôler, sans rien forcer, mais de Te dire : – « Oui J’accepte enfin d’être Moi. Oui J’accepte de Me voir telle que Je Suis. » Telle que notre chère Amie Arlette a pu dire telle qu’Elle se voyait. Et dans cet espace, qui n’en est pas un, dans cette vision, qui n’en est pas vraiment une, mais qui pour le moment correspond à ce que Vous êtes à même de voir, de ressentir, et c’est déjà une grande approche, de prendre la décision de se dire : - « C’est ainsi que Je suis. Je M’accepte. Et c’est à partir de cette mouvance, c’est à partir de ce que Je ressens de ce que « Je Suis », que Je décide de créer ma réalité qui est toute autre que ce que J’ai vécu jusqu’à présent. Je décide enfin d’être Moi, pour Moi, en sachant que Je vais découvrir des choses grandioses dépassant l’entendement humain, dépassant mes espérances humaines, dépassant tout ce que J’aurais pu imaginer, qui ne correspondra pas forcément à ce que J’aurais voulu développer en restant dans la condition humaine, et en restant avec des Êtres dont Je crois qu’Ils Me correspondent, mais qui en réalité ne sont encore que le reflet de ce que Moi-même Je ne veux pas voir en Moi, et de ce que Je ne veux pas admettre en Moi, et de ce que Je ne veux plus vivre. » C’est un grand paradoxe, mais un paradoxe qu’il Vous faut ne pas avoir peur de ressentir et de regarder en face : – « Qu’est-ce que Je veux réellement pour Moi ? Je sais maintenant que ce monde est en transmutation, qu’il n’y a plus de retour en arrière possible, et c’est ce que Je dois maintenant comprendre et accepter sans ne plus avoir peur de ce qui s’en vient, de ce qui va se manifester, mais de rester Moi, dans ma conscience d’être. Quel est le courant que Je veux vivre ? Est-ce que Je veux encore perdurer dans l’Humain limité, dans l’Humain des peurs, des limitations, des obstacles ? Ou bien est-ce que J’accepte enfin le changement, mais un changement radical, pas un changement où Je Me dis : ben oui, J’accepte enfin ce que Je suis, mais Je vais garder telles ou telles façons d’être dans l’Humain que J’étais, dans telles ou telles perceptions que J’aspire encore à garder, encore à expérimenter. »

Vous ne pouvez plus tergiverser, c’est un choix que Vous devez prendre, un choix conscient qui Vous appartient, où Vous ne serez pas jugés, personne ne Vous juge, il n’y a que Vous qui pouvez Vous juger. On Vous aime tant, quels que soient vos choix. Et Nous sommes là, et Nous Vous accompagnons.

Mon Amie, soit Tu choisis d’être vraiment en conscience d’être, ou soit de perdurer dans l’expérience de l’Humain telle que Tu l’as vécue. Nous ne pouvons Te dire les choses autrement. Nous T’aimons et Nous T’honorons pour ce que Tu es, et Tu sais qu’en Toi Tu as des capacités et des possibilités, à Toi d’en faire le choix, mais sans rien retenir, sans rien ressasser, sans Te retourner sur ton passé, sans vouloir croire Ceux qui Te disent : - « Fais attention, si Tu perds conscience d’une certaine réalité humaine, Tu ne seras pas à même de Te réaliser, et même Tu seras irresponsable. »

Il y a des jeux en ce moment qui se jouent, pas seulement ici, mais sur toute la planète, tout autour des Êtres éveillés, et Je tenais à Vous le dire. Vos choix Vous appartiennent, Vous êtes aimés tels que Vous êtes, et Vous avez toujours été accompagnés. Et il en est ainsi !

Alors mes Amis, il y a une chose qui Me tient à coeur, c’est que dans mon expression, et Je vais réellement Vous le dire, c’est que c’est Vous-mêmes qui Vous parlez ! C’est Vous-mêmes qui Vous exprimez à Vous-mêmes ! Mais Vous avez besoin de l’écouter, de l’entendre de l’extérieur. Nous sommes « Un » d’une certaine façon. Bien sûr J’ai mon expression, bien sûr J’ai à cœur de Vous enseigner, de Vous guider, mais dans mon expression, Je Vous dis exactement ce que Vous Vous dîtes, mais à un niveau plus élevé, à un niveau plus profond que Vous n’êtes pas à même d’entendre en Vous, pour Vous. C’est comme si Vous étiez là, assis là où Vous êtes, et en même temps, Vous voulez entendre ce qui se passe en Vous. Vous voulez comprendre vos blocages. Vous voulez entendre votre propre Conscience Vous dire tout ce qui Vous empêche d’être Vous-mêmes, tout ce qui Vous limite. Et alors Nous sommes là pour Vous dire ce que Nous ressentons en Vous, pour Vous dire de vive voix ce que Vous Vous dites à Vous-mêmes dans votre profondeur. Et c’est ainsi !

Alors mes Amis, permettez-Moi de Vous dire une chose, c’est que Vous avez beaucoup de courage, Vous avez beaucoup de mérite, parce que, comme le dit mon Ami Adamus, ce n’est pas facile pour un Humain de passer d’une conscience d’être un Humain limité, à une Conscience de grande pureté, à une conscience que Vous êtes Lumière, et qu’il Vous faut revoir en totalité vos conceptions des choses, de la vie, de ce que Vous Êtes. Cela Vous demande de dépasser bien des choses, d’accepter parfois ce que Vous avez peur d’accepter, d’aller à la rencontre de Vous-mêmes comme jamais Vous ne l’avez fait, de lâcher des choses que parfois Vous retenez pour ne pas perdre en totalité tout ce que Vous avez été d’une certaine façon, et dont Vous savez que cela ne Vous correspond pas, que cela n’est plus ce que Vous voulez vivre. Et Vous voulez les solutions. Vous voulez qu’On Vous dise les choses différemment. Vous voulez qu’On Vous dise : - « Continue à jouer dans l’Humain, continue à faire ce que Tu faisais avant, et Nous On est là pour T’aider et manifester les choses pour Toi. » Cela ne marche pas ainsi, et cela ne marchera jamais ainsi. Vous êtes sur le retour de Vous-mêmes en Vous-mêmes, et cela il faut en prendre conscience, et prendre conscience qu’il Vous faut accepter de lâcher tout ce que Vous avez été, et sans croire que cela Vous empêchera de vivre pleinement ce que Vous avez envie de vivre, au contraire, c’est dans ce que Vous avez vécu en tant qu’Humains limités et conditionnés que Vous ne vivez pas ce que Vous avez envie de vivre. Il y a des Êtres sur cette Terre qui ont déjà dépassé toute la condition humaine, et qui vivent une vie bien au­delà de ce que Vous pourriez imaginer. Mais Ils sont encore trop peu nombreux, et c’est dans ce sens que Nous Vous enseignons, mais Nous ne pouvons pas Vous dire les choses autrement que ce que Vous êtes à même de ressentir en Vous, pour Vous, par Vous-mêmes.

On ne peut pas Vous changer, On ne peut pas faire les choses à votre place, mais lorsque Vous atteignez un certain niveau de conscience de ce que Vous Êtes, lorsque Vous avez vraiment cette volonté à vivre enfin pour Vous, à croire en Vous, à avoir une confiance totale en Vous, à ne plus vouloir rien retenir, même si parfois il Vous arrive encore d’avoir des interférences, cela n’a pas d’importance, Vous pouvez avoir des interférences mais si Vous êtes sincères, si c’est votre Coeur qui s’exprime, alors Vous pouvez être Vous et voir les choses bouger, et surtout Vous pouvez alors comprendre qu’il ne suffit pas simplement de vouloir comprendre ce que Vous Êtes, mais d’être Vous, et d’émettre toutes choses au niveau de votre Cœur, et c’est là que Vous pourrez alors ressentir qu’en réalité tout peut être vécu lorsque l’On est pleinement Soi sans ne plus jouer avec les pensées, sans ne plus jouer avec ce que les Autres sont et veulent que Vous soyez. Alors Vous pouvez ressentir qu’en réalité, être Soi veut dire vivre pour Soi, croire en Soi et aller de l’avant, sans ne plus avoir peur de ce que Vous Êtes, sans ne plus avoir peur de ce que la vie est, et de ce qu’elle a à Vous offrir, mais vraiment d’être Vous, dans l’Amour et la Lumière que Vous Êtes. Et c’est ainsi.

Et il y a une différence entre : « Je ressens d’une certaine façon ce que Je Suis, Je crois en Moi, Je suis intègre, mais J’ai encore des loupés, J’ai encore des interférences, J’ai encore des croyances, mais au fond de Moi, Je sais que ce que Je Suis, plus rien ne M’empêchera d’y croire. » Alors là, le Cœur émet des choses, et c’est au niveau de ces émissions de Cœur que Vous pouvez créer, même si Vous avez encore des choses à libérer, même si Vous avez encore des interférences, comme dit mon Ami Adamus , cela n’a pas d’importance, parce que l’intégrité que Vous ressentez est inébranlable. Mais si Vous êtes dans une conscience à demi­mesure, en disant : - « Je veux bien être ce que Je Suis. Je veux bien croire ce que Je Suis, mais avant tout Je suis un Humain, et Moi Je ne crois pas en totalité en tout ce que l’On Me dit. » En sachant, Je le répète, que ce que Nous Vous disons, c’est ce que Vous Vous dîtes à Vous-mêmes.

Lorsqu’il y a vraiment une tergivergence… Mon Amie, comme Nous Tous ici de notre côté, Nous refaisons votre dictionnaire ! Lorsqu’il y a cette différence notable, il ne peut pas y avoir co­création. Et c’est ce que Je voulais Vous dire, car Nous ne jouons pas les jeux de l’Humain. Et il en est ainsi !

Mes Amis, Je ressens que beaucoup d’entre Vous, Vous Tous ici, avez accepté de dépasser certaines de vos limitations. Vous avez accepté d’être encore plus Vous-mêmes, en Vous. Vous avez dépassé pour Certains le niveau de conscience où Vous en étiez, et Je Vous honore, et pour cela... Vous avez besoin d’une petite pause !

……..FIN de la 1ère partie….. Pause goûter…………

2ème Partie  :

Ma Nanda Aweh  : Vous Vous laissez aller dans le Coeur de votre Être…………

Vous êtes en Vous, avec Vous, Vous ne pensez plus, Vous Vous laissez aller, Vous Êtes……………..

Prenons une profonde respiration …………..en Nous laissant aller……………….

.......Pause.....

Yosuel  : Mes Amis, comment Vous sentez­Vous ?... J’ai ressenti des interrogations, J’ai ressenti des incompréhensions, et en même temps, J’ai ressenti une volonté à dépasser là où Vous en êtes. Il Vous faut faire ce choix pour Vous. Alors que ressentez-Vous à l’instant même ?... Patricia , chère Amie, peux-Tu Nous répondre ?

Ma Nanda Aweh  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

Patricia  : J’essaye de maintenir ma conscience au niveau du Cœur physique.

Yosuel  : Comment Te sens­Tu à l’instant même ? C’est ce que Je T’ai demandé mon Amie.

Patricia  : Je ne peux pas répondre, Je ne sais pas.

Yosuel  : Laisse-Toi aller, ne cherche rien, ressens………

Patricia  : Je ressens une activité énergétique au niveau du Cœur.

Yosuel  : Alors Je vais Te dire, Tu as besoin de réapprendre à être Toi, Tu as besoin de réapprendre ce que Tu Es. Tu n’as plus à avoir peur d’aller à la rencontre de Toi-même. Tu n’as plus à croire que Tu n’es pas l’Être grandiose que Nous Te disons être. Il Te faut partir à la rencontre de Toi-même pour le ressentir, l’accepter et Te permettre de le vivre, sans ne plus T’attacher à tout ce que Tu as été, mais surtout de décider enfin pour Toi de dire : - « Oui Je veux être réellement ce que Je Suis. Je veux réellement comprendre ce que Je Suis, et surtout ressentir dans ma profondeur : mais qu’est-ce que Je suis venue faire sur cette Terre ? »……… Alors Nous T’aiderons dans cette compréhension si Toi-même en fait le choix, et si Toi-même Tu décides de persévérer à réapprendre à être Toi, en Toi, pour Toi. Tu vas devoir lâcher tous tes conditionnements, tes peurs, mais surtout une certaine fatalité que Tu as déjà ancrée en Toi. Peux-Tu Te laisser aller………….. Ne cherche rien, sois simplement Toi………et dans ce laisser-aller total, peux-Tu laisser émerger cette fatalité……………….…… Ressens-la……………….. Laisse-la être……………….. Ne la rejette pas…………. Regarde-la en face……..……….. Que lui dirais-Tu ?.....................................

Patricia  : Pour Moi « fatalité » est synonyme de tristesse…

Yosuel  : Tu la regardes en face…………………….…. Que lui dirais-Tu maintenant ?.... Adresse-Toi à elle : - « Oui, Je te laisse aller en paix………. Je t’accepte…….… Je t’accepte, Je t’ai créée……..… Je t’ai créée et Je n’ai plus besoin de Toi……… Et Je n’ai plus besoin de toi, Je ne crois plus en la fatalité d’un devenir sans lendemain…………….. Je ne crois plus en la fatalité d’un devenir sans lendemain, Je ne crois plus en la fatalité d’une vie morose……………. Je ne crois plus en la fatalité d’une vie morose, Je ne crois plus en la fatalité d’une vie de peurs…………..… Je ne crois plus en la fatalité de peurs, Je ne crois plus en la fatalité que les Autres M’empêcheront toujours de M’exprimer, de Me réaliser, de vivre pour Moi.................

Patricia à haute voix : Je ne crois plus en la fatalité de vivre aux dépens des Autres. Je ne crois plus en la fatalité de M’oublier et d’être dans le déni de Moi, d’être dans l’abnégation de Moi. Je ne crois plus en la fatalité d’une vie sans lendemain, sans joie, sans vivre pour Moi !

Yosuel  : Et il en est ainsi. Et maintenant sans rien faire d’autre que d’être Toi, accepte cette création d’intégrer, au cœur même de ton Être, ta Conscience Divine……….. Tu ne fais rien, Tu la laisses intégrer ta Conscience…………….. Que ressens­Tu ?

Patricia  : Je Me concentre sur mon Cœur.

Yosuel  : Laisse-Toi aller, ne cherche rien............... Que ressens­Tu ?

Patricia  : Je ressens mon Cœur qui bat.

Yosuel  : Es­Tu en accord avec Toi­même ?

Patricia  : Je sais pas...

Yosuel  : Tu as une peur, fais-la émerger…………. Ne la combat pas, ne la réfrène pas, laisse-la émerger…………. Elle se présente à Toi………. Cette peur c’est : - « Maintenant que va-t-il M’arriver ? » Ne la laisse pas se développer, accepte-la avec tout ton Cœur…………. Intègre-la de la même façon …........ Et laisse-Nous T’aider dans cette intégration……………………… Où en es-Tu à l’instant même ?

Patricia  : J’ai envie de croire que c’est possible de guérir de mes peurs.

Yosuel  : Tu n’as pas à croire de guérir de tes peurs, Tu as à ressentir que Tu es un Être Divin, une Puissance qui n’a plus à subir les peurs, que Tu n’as plus à vivre au détriment des Autres. Tu n’as plus à avoir peur des Autres, de tout ce qu’Ils disent, de tout ce qu’Ils sont, de tout ce qu’Ils font, de tout ce qu’Ils émanent……… Accepte enfin d’être Toi………de Te prendre en mains………et de faire le choix conscient de dire : - « Oui, Je veux vivre pour Moi… Je vais vivre pour Moi… Je veux Me connaître, et ne plus être la proie de tous Ceux qui se nourrissent de mes énergies. Et Je fais le choix conscient de ne plus Me nourrir des énergies des Autres… J’accepte de Me regarder… J’accepte de Me voir telle que Je suis… J’accepte de vivre enfin autrement…et surtout de ne plus chercher dans les Autres ce que Je suis à même de découvrir en Moi ce que « Je Suis », et de laisser émerger de ma profondeur les réponses, qui sont déjà présentes, qui sont déjà ce que Je suis à même d’entendre, et surtout de ressentir. »…………….. Peux-Tu Nous dire comment Tu Te sens ?

Patricia  : J’accepte.

Yosuel  : Comment Tu Te sens ?

Patricia  : Je Me sens en acceptation.

Yosuel  : Cà veut dire quoi pour Toi ?

Patricia  : D’être sur une page blanche.

Yosuel  : Cette page blanche, elle représente quoi pour Toi ?

Patricia  : Je n’ai pas de réponse...

Yosuel  : Alors Je vais Te dire, c’est une métaphore, Tu as réellement envie de réécrire ta réalité. Tu as envie de réécrire ce que Tu ne T’es jamais permis d’être, de vivre, de concevoir, et d’aller au-delà de tout ce que Tu as vécu. Il est temps pour Toi de Te prendre en mains, de Te dire : - « Oui tout est possible, Je ne Me retourne plus sur mon passé, sur tout ce que J’ai vécu, et J’accepte enfin d’être Moi, de prendre le temps nécessaire pour Me découvrir, de ne plus Me laisser prendre au piège de tous Ceux qui veulent que Je sois comme Ils veulent que Je sois, d’apprendre à M’écouter, à écouter ce que mon Cœur a à Me dire, à vivre enfin autrement, surtout dans un autre contexte que celui que Je vis. J’accepte d’aller au-delà de tout ce que l’On M’a inculqué, de tout ce que l’On a voulu Me faire croire, de tout ce que l’On M’a imposé. Et Je sais que pour Moi c’était des expériences pour Me montrer combien Je dois être à l’écoute de Moi-même, combien Je dois croire en Moi, avoir une confiance totale en ce que Je suis à même maintenant de découvrir de ce que « Je Suis ». J’ai fais l’expérience du déni de Soi, de l’abnégation de Soi. Maintenant J’accepte de retourner en Moi, de croire en Moi et de décider fermement que tout ce qui ne Me correspond pas Je n’ai plus à le jouer, Je n’ai plus à répondre aux Autres dans ce qu’Ils veulent faire de Moi, dans ce qu’Ils Me demandent et que Je n’ai pas envie de faire, de répondre, de Me soumettre. Je veux enfin M’acheminer vers ma liberté, mon autonomie, ma Souveraineté. Et Je sais qu’il est temps que Je prenne conscience que c’est en mon Cœur que tout se passe, et que c’est en mon Cœur que Je trouverai toutes les réponses, et que c’est en mon Cœur que J’apprendrai à Me connaître et à ressentir ce que « Je Suis » en réalité. Et il en est ainsi ! »

Prends du temps pour Toi mon Amie. Accepte enfin d’aller à la rencontre de Toi-même, et vis une autre réalité que ce que Tu T’es permis de vivre jusqu’à présent. Et Nous T’accompagnons. Tu est chère en nos Cœurs, car ton Coeur a toujours été la grande pureté que Tu Es. Et il en est ainsi !

Maintenant mes Amis, il Vous faut accepter que ce qui vient d’être dit, Vous avez toujours attendu de Vous le dire, de le ressentir pour Vous, parce que Vous êtes dans une vraie demande à vouloir passer à autre chose. Il est important pour Vous de ne pas Vous laisser Vous dérouter de votre voie, de ce que Vous avez décidé pour Vous, et uniquement pour Vous. Vous êtes toujours confrontés à des tas de choses extérieures, et en même temps, Vous avez de la difficulté à Vous voir tels que Vous Êtes, sans Vous voir, Je M’entends. Mais le passage de notre Amie Arlette Vous a permis de comprendre et de ressentir ce que Nous voulions Vous dire quand Nous Vous disons : acceptez de Vous voir enfin tels que Vous Êtes. Alors il va être important maintenant pour Vous d’accepter de Vous voir autrement que ce que Vous avez cru être, sans ne plus avoir peur de cette représentation, qui n’en est pas une, de condition éthérique qui est votre substitut, qui est votre réalité absolue, qui est votre véritable nature intrinsèque.

Mes Amis, il Vous faut réapprendre à Vous ressentir et, dans ce ressenti, vivre votre pleine Joie d’être. Cela veut dire : - « Je ne cherche plus à comprendre les choses. Je ne M’accable plus avec tout ce que J’ai vécu Je ne Me retourne plus sur mon passé, Je suis Moi, en Moi, et ce que Je ressens de ce que « Je Suis », Je l’accepte et Je le vis pleinement dans la Joie d’être. J’ai à cœur d’être. J’ai à cœur de grandir en Moi et de reprendre connaissance en totalité de toute la connaissance de ce que « Je Suis ». » Pouvez-Vous l’accepter avec sincérité ?......... En sachant que c’est de Vous dont il s’agit, et non ce que Nous Vous imposons. C’est Vous-mêmes qui Vous adressez à Vous-mêmes. Ne cherchez surtout pas à être comme Vous croyez que Nous voulons que Vous soyez, car alors Vous Vous fourvoierez dans une non réalisation consciente en ce que Vous Êtes. Pouvez-Vous le ressentir simplement ?.................... Pouvez-Vous l’accepter en Vous, pour Vous ?.................. Pouvez­Vous enfin décider de réapprendre à Vous aimer ?............ De ressentir cet Amour que Vous Vous donnez, et de le vivre pleinement pour Vous………… . Maintenant laissez-Vous aller en totalité………. Ne faîtes rien d’autre qu’être Vous-mêmes……………. Qu’est­ce qui Vous dérange dans tout ce qui vient d’être dit ?... Chantal , mon Amie, peux-Tu Nous répondre ?

Ma Nanda Aweh  : Et Nous faisons Tous la même chose en Nous.

Chantal  : Ce qui Me dérange, c’est que J’aimerais y être, et que Je n’y suis pas.

Yosuel  : Qu’est-­ce qui T’empêche d’y être ?

Chantal  : Voilà la question.

Yosuel  : Peux­Tu lâcher en totalité la peur d’être totalement Toi en ton Cœur, et d’être en connexion avec ta propre Conscience Divine et ce que Nous Sommes… C’est une peur… Accepte-la………. Lâche-la……. elle représente la peur d’être enfin Toi, d’être pleinement en connexion avec ta toute Puissance, parce que cela voudrait dire : - « Je n’ai plus besoin des Autres. Je n’ai plus besoin de comprendre tout ce qui se passe puisque dans ma toute Puissance toutes les réponses sont là, et tout peut être vécu différemment. » Cela changerait toute ta conception des choses et de ce que Tu attends des Autres, de leur façon d’être, de Te porter et de Te guérir. Cela est un jeu, un jeu que Tu affectionnes, mais un jeu qui ne T’amènera jamais à pouvoir ressentir cette Puissance qui est réellement ce que Tu as. Accepte enfin d’être Toi……. Accepte enfin de T’ouvrir en totalité à ce que Tu Es en vérité, sans ne plus jamais fermer ton Cœur à ta propre vérité, à ta propre Conscience d’être, à ce que Tu es à même de faire en Toi, sans ne plus T’en remettre aux Autres…….. Cela est un défi. C’est un défi que Tu as longtemps écarté par peur de Te soustraire à tous Ceux que Tu côtoies, à tout ce qui se pratique, à tout ce que l’On veut T’imposer, dans tout ce que l’On veut T’entraîner, dans tout ce que l’On veut Te démontrer. Parce que c’est ainsi que les Êtres opèrent et oeuvrent au niveau de cette 3ème dimension, dans la croyance qu’Ils peuvent tout dénouer, qu’Ils peuvent tout régenter, et qu’Ils ont le savoir qui permet aux Êtres de pouvoir se libérer de bien des énergies qui tournoient dans cette 3ème dimension. Ceci est une réalité et Nous ne le contestons pas, mais c’est une réalité qui Vous fait toujours jouer le même jeu dans la même marmite, dans les mêmes conditions, dans la même densité. A Toi de faire tes choix. A Toi de comprendre que rien de l’extérieur ne T’amènera à ta Puissance et à ta propre Conscience d’être.

Nous sommes là maintenant pour dire des vérités qui bousculent bien des Êtres, qui bousculent tout ce qui est, qui bousculent bien des conceptions, qui bousculent tout ce qui se pratique, mais cela est nécessaire, parce que Vous réapprenez ce que Vous Êtes. Vous réapprenez à être en pleine conscience de votre Puissance. Vous réapprenez à aller au­delà de cette matérialité, de cette densité, et de dépasser cette 3ème dimension. Ensuite il y a des choix à faire, et ces choix Vous appartiennent, et Vous êtes respectés et aimés dans tous vos choix. Mais Vous êtes en demande de comprendre et Nous répondons, et Nous ne pouvons plus Vous cacher les choses, et Nous ne pouvons plus Vous dire les choses comme Vous voudriez que Nous Vous les disions. Cela n’est pas de notre ressort. Nous sommes là pour Vous accompagner et pour Vous dire que maintenant ce que Vous avez attendu depuis si longtemps est une réalité qu’il Vous est permis de vivre et de dépasser tout ce que Vous avez vécu, de cesser vos expériences, et de pouvoir vivre en Conscience d’être.

Alors mon Amie, Nous Te bénissons, Nous T’accompagnons, mais il T’appartient maintenant de faire le choix conscient d’être à la rencontre de Toi-même, de croire en Toi, d’ouvrir en totalité ton Cœur et ta connexion à ta Conscience Divine, et à ce que Nous Sommes. Tu as la possibilité de dépasser tout ce que Tu as vécu, mais il Te faut en faire le choix, le choix conscient en Toi, pour Toi. Et c’est ainsi !

Alors mes Amis, il y a des choses qui Vous bousculent actuellement. Il y a des concepts qui ne Vous correspondent plus. Il y a des choses qui Vous dépassent. Il y a même des pressions, mais ceci est ce que Vous avez demandé, et tout ce qui se passe est de votre création. C’est le changement tant attendu, c’est le changement de votre état d’être, de votre condition d’être, et de tout ce que Vous avez vécu.

Prenons une profonde respiration dans l’acceptation de ce changement………………………..

Mes Amis ouvrez à l’instant même votre Cœur………….. Ne cherchez rien d’autre qu’à être Vous………… Et dans cette ouverture de Cœur, sans rien faire d’autre, comment Vous sentez-Vous ?..... Valérie peux-Tu Nous répondre ?

Ma Nanda Aweh  : Et Nous faisons Tous la même chose en conscience en notre Cœur.

Valérie  : Je sens une grande ouverture dans mon Coeur et Je sens de la chaleur, çà bouge beaucoup dans mon Coeur, çà vibre beaucoup en ce moment.

Yosuel  : Maintenant accepte d’être Toi, ici, pleinement sur cette Terre.

Valérie  : J’accepte.

Yosuel  : Accepte de vivre enfin pour Toi……….. Accepte de ne plus Te sentir incapable d’être pleinement responsable ici en incarnation…………….. Peux-Tu maintenant Te prendre en mains ?

Valérie  : Oui.

Yosuel  : Et de dire : - « Oui, Je veux être enfin Moi, comprendre ce que Je suis venue faire sur cette Terre, et le vivre pleinement sans ne plus rien retenir, sans ne plus avoir peur de quoi que ce soit, mais de M’affirmer en Moi. » Tu as largement dépassé la partie de Toi qui avait décidé de ne pas vivre cette incarnation. Tu l’as dépassée parce que Tu as compris que cela ne T’amènerait à rien d’autre que de vivre dans l’oubli de ce que Tu es venue faire sur cette Terre, et qu’il Te faudrait revenir pour en refaire l’expérience, et cela, au plus profond de Toi Tu ne le veux pas. Tu veux maintenant dépasser ta peur de l’expérience de ce qu’est un Être qui n’accepte pas de vivre dans un monde dont Tu as cru qu’il ne Te correspondait pas, alors que c’est Toi qui a fait le choix de venir en incarnation. Tu as compris que cette expérience, il Te fallait la dépasser, la comprendre, la ressentir et l’intégrer.

Mon Amie, c’est ce que Tu fais. Alors ta réalisation est pleinement ouverte. A Toi maintenant de Te l’accorder. A Toi de T’accorder maintenant de vivre ce que Tu es venue faire sur cette Terre, au-delà de cette expérience. Et Tu as déjà tout conçu avant ton incarnation. Alors ne cherche rien, sois simplement en ouverture de ton Cœur, et laisse ta profondeur s’exprimer dans l’émergence de ce que Tu es à même de découvrir, de ce que Tu as à coeur de vivre maintenant dans ta pleine Conscience d’être, dans ta réalisation profonde, dans ta réalisation intérieure, que Tu refléteras à l’extérieur. Et il est ainsi !

Maintenant mes Amis, Chacun d’entre Vous a œuvré dans les différentes compréhensions, dans les différentes acceptations, dans les différentes subtilités de ce qu’il se passe en Vous, de ce que Vous deviez libérer, et surtout Vous avez ressenti ce que Nous voulions Vous transmettre pour que Vous puissiez aller au-delà de ce que Vous Vous donnez encore le droit de vivre et qui n’est pas ce que Vous êtes.

Alors mes Amis, mes chers Amis, pour ma part, J’en ai terminé avec ce que Je voulais Vous faire ressentir, avec ce que Je voulais Vous faire libérer, avec ce que Je voulais Vous faire intégrer de ce qui subsistait encore qui Vous empêchait d’être Vous-mêmes. Je Vous laisse, en sachant que Je suis pleinement avec Vous et que Je pourrais M’amuser avec Vous lors de votre soirée, si c’est votre choix. Et il en est ainsi !

Prenez une profonde respiration ………….et laissez-Vous aller. Soyez simplement Vous dans la plénitude intérieure.

………..Pause………….

Chers Êtres de la Terre, Je suis ce que Je Suis, l’Archange Alibel . Vous ne Me connaissez pas et pourtant Je Vous accompagne depuis toujours, de tout temps. Ma présence a toujours été aimante, enveloppante, mais Vous ne Me ressentiez pas comme J’aurais tant voulu que Vous Me ressentiez.

Nous les Archanges, Nous avons un rôle précis, un rôle d’Amour, d’accompagnement, mais aussi un rôle de bousculade, parce que, comme Vous l’avez compris, il n’est plus temps pour Vous de continuer à jouer des jeux qui ne Vous correspondent pas, qui ne Vous correspondent plus, qui ne sont plus ce que Vous Êtes. Ces jeux Vous ne les avez pas toujours choisis, mais ils sont ceux avec lesquels Vous avez joué, parce que c’est ainsi que l’On Vous l’a imposé. Et c’est ainsi que Vous avez en quelque sorte survécu. Tous ces jeux, Vous le comprenez maintenant, ce sont des expériences dans cette densité, dans cette 3ème dimension, dans un certain enfermement. Mais surtout ils correspondaient à tout un processus qui a déferlé d’Humanité en Humanité, jusqu’à la redécouverte de Vous-mêmes, et Vous y êtes !

Alors Moi, l’Archange Alibel , J’ai surtout le rôle de Vous montrer ce que Vous ne voulez plus vivre, et si Vous Vous y attachez, Je Vous le montre avec plus de force. Ne croyez pas que Je sois un Archange dur, mais c’est Vous qui le demandez. Lorsque Vous êtes de notre côté, Vous Me connaissez, et combien de fois Vous M’avez dit : - « Cher Alibel , Je veux comprendre ce qui ne va pas en Moi, et si Je suis têtu, si Je M’acharne, surtout bouscule-Moi, montre-le Moi avec plus d’autorité et de force afin que J’arrive enfin à M’en libérer, à comprendre pourquoi Je M’y attache. Surtout Alibel ne M’abandonne pas, Je ne T’en voudrai pas si Tu Me bouscules, car Je sais que c’est pour mon bien être, Je sais que c’est pour ma libération, et que cela correspond à mon « retour sur Soi ».

Alors voilà ce que Je voulais Vous dire. Parfois Vous ne comprenez pas lorsque Vous voulez vraiment dépasser quelque chose et que Vous le retenez. Il se passe des évènements pas très agréables, mais où Vous prenez enfin conscience de ce que Vous ne voulez plus vivre, de ce que Vous voulez dépasser, et surtout de ce que Vous ne voulez plus jamais subir.

Je Vous aime dans toute la force de ma Puissance, de ma Lumière, et Je Vous accompagne comme Je le peux, avec tout mon Cœur, et Je sais que parfois Vous pestez après Moi, sans même savoir « Qui Je Suis », mais ce n’est pas une ingérence de ma part, c’est ce que Vous M’avez demandé.

Je Vous enveloppe de tout mon Amour. Je Vous aime comme Vous êtes, et il Me devait de M’exprimer, de Vous dire quel était mon rôle, quel est mon rôle, et ce que Vous avez attendu de Moi.

Je Vous honore, Je Vous aime et Je Vous laisse, même si Je suis en permanence avec Vous. Et c’est ainsi !

…….Pause……….

Ma Nanda Aweh  : Prenez une profonde respiration en Vous laissant totalement aller…………………….

…….Pause………

Mes tendres Amis, Je suis ce que Je Suis, Gabriel , Archange. Mon intervention de ce jour se veut être réconfortante. Je sais que ce que Alibel vient de Vous dire Vous a un peu bousculés. Mais maintenant toutes les révélations sur le rôle des Archanges, sur ce que Moi-même J’ai décidé de faire auprès de Vous, Vous sera toujours révélé. Vous Nous croyez des Anges tendres, et Nous le sommes, mais en même temps, Nous savons répondre à vos demandes, Nous savons ce qui est nécessaire, et Nous savons aussi qu’il n’est plus temps pour Vous de perdurer dans ce qui n’est plus approprié pour Vous de continuer à jouer, de continuer à subir, de continuer à tergiverser. Pourquoi ? Parce que le temps s’accélère, parce que les choses se manifestent de telle façon, que, si Vous n’êtes pas alignés, si Vous n’êtes pas pleinement Vous, si Vous jouez encore, si Vous Vous laissez encore happer au niveau de cette 3ème dimension, au niveau de certaines interfaces dans la non réalisation, Vous ne serez pas alors à même de pouvoir accepter pleinement tous les bouleversements à venir, qui soient éthériques ou terrestres. Cela veut dire qu’il Vous faut maintenant faire le choix d’être pleinement Vous en votre Cœur, de Nous laisser Vous accompagner, de Nous laisser Vous insuffler notre Amour, notre Puissance, notre Lumière, afin que Vous soyez Vous-mêmes dans l’Amour que Vous Êtes, dans votre pleine Puissance et dans votre Lumière. Alors Vous pourrez traverser tous les bouleversements à venir, et Vous pourrez faire partie de Ceux qui créent déjà ce que ce monde nouveau est en grande transmutation.

Vous avez décidé en venant ici sur cette Terre en incarnation, que Vous seriez les Pionniers de ce « nouveau monde », de ce « retour sur Soi », et de toute la redécouverte de l’Être Divin que Vous Êtes, et d’aider l’Humanité s’acheminer vers son Ascension.

Vous avez eu beaucoup de difficultés à en arriver là où Vous êtes, alors surtout n’abandonnez pas, ne Vous découragez pas, ne jouez plus les jeux qui Vous tirent en arrière, ne jouez plus les jeux que les Autres veulent que Vous jouiez, ne jouez plus le jeu de Ceux qui ne veulent pas que ce monde change, parce que ce monde, tel qu’il a été jusqu’à présent, était une nourriture pour Eux. Il est temps que Vous le compreniez, que Vous le ressentiez, et que Vous fassiez le choix conscient de Vous affirmer, de Vous positionner, de Nous laisser Vous guider, et d’être enfin ce que Vous Êtes.

N’ayez plus peur des transformations, n’ayez plus peur du changement, parce que le « retour sur Soi » est l’ouverture de la pleine Conscience, la pleine Conscience d’être, l’ouverture de votre réalisation, de votre maîtrise de Maître, et surtout de votre pleine intégrité dans la Lumière absolue, dans la Joie d’être, et dans la conscience que tout peut changer, tout peut être transmuté, transcendé, afin de ne plus subir tout ce que Vous avez vécu, tout ce que Vous avez expérimenté, et c’est enfin le « retour de votre Gloire ».

Ne croyez plus qu’il Vous faille vivre encore beaucoup de difficultés, car si votre Cœur est sincère, si Vous êtes dans la pleine conscience que Vous voulez réellement vivre ce que Vous Êtes, et que Vous Vous maintenez dans votre Cœur, alors il n’y a aucune raison pour que Vous ne Vous acheminiez pas vers votre réalité Divine qui est déjà ce que Vous Êtes, et qui est déjà ce que Vous avez attendu depuis si longtemps. Ne pleurez pas sur les Autres, mais ayez de la compassion. La compassion et l’acceptation de ce qu’Ils vivent en conscience qu’Ils ne sont pas conscients de ce qu’Ils Sont. Alors Vous Les aiderez bien mieux en étant en Vous-mêmes dans la compassion, que si Vous Vous larmoieriez sur leurs conditions, leur condition d’être et leurs choix d’expérimentation encore dans la condition humaine.

Soyez Vous, soyez pleinement Vous, soyez Ceux qui êtes les Porteurs de Lumière qui éclairent toutes zones d’ombre et qui éclairent l’Humanité en totalité.

Ne soyez plus dans la tristesse, mais la Joie d’être. Ne soyez plus dans le désoeuvrement, mais la pleine conscience de votre réalisation. Ne soyez plus dans la pitié, mais dans la compassion, et ne soyez plus en pleurs, mais dans l’accompagnement. Et il en est ainsi !

Moi l’Archange Gabriel , ce fut une Joie pour Moi de M’exprimer, de Vous adombrer, de Vous envelopper de tout mon Amour, et surtout de Vous dire combien Vous avez eu beaucoup de courage, de mérite, pour en être arrivés là où Vous en êtes actuellement. Surtout ne Vous retournez plus, et ne Vous laissez plus désabuser par tous Ceux qui médisent sur Vous-mêmes, sur Ceux qui Vous accompagnent dans l’Eveil, parce qu’Eux-mêmes n’ont pas le courage de dépasser ce que Vous décidez de dépasser, Eux-mêmes n’ont pas le courage de libérer, d’accepter, de transcender les parties d’Eux que Vous-mêmes avaient décidé d’accepter, de dépasser et de transcender. Et il en est ainsi !

Je Vous bénis chers Êtres chers à mon Cœur, chers à ce que Je Suis.

Et il en est ainsi !

…….Pause…….

Et dans le silence de notre Cœur, Nous écoutons la musique : Michaël HOPPE – The Majestic Land……..

 Fin de la Session.

***

Retranscription par Arlette

 Merci de tout Cœur à Toi Arlette pour la retranscription de cette session à Avignon, Je T’honore. Avec tout mon Amour et mon indéfectible gratitude.

Ma Nanda Aweh


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi