Medidetente - Etre soi meme
Accueil du site > A - Partage de ce que Je veux exprimer par Ma Anarayah Yaweh > Partage du 20/12/2013 - Nelson Mandela et notre prise de conscience

Partage du 20/12/2013 - Nelson Mandela et notre prise de conscience

jeudi 26 décembre 2013, par martine

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Partage du 20/12/2013

J’ai à cœur de partager avec Vous ce que J’ai ressenti à la suite du passage dans le shoud 4 de la série « Découverte » du 07/12/2013 où Adamus s’exprime sur ce qu’a vécu Nelson Mandela dans les termes suivants :

- « Qu’en est-il de Nelson Mandela  ? Il y a un grand sens de l’humour. Un bon Leader doit avoir de l’humour… Qu’est-ce qui a créé en lui une telle passion, une telle motivation, une telle clarté et une telle humanité ? C’était l’adversité. L’adversité qui s’est transformée si profondément dans son Cœur et dans son Âme, L’amenant à prendre de tels engagements envers Lui-même : - « Je ne serai plus jamais un marchand d’esclaves Hollandais. Plus jamais un marchand d’esclaves. » En effet Il fut dans le passé, dans une vie antérieure, cruel, brutal, et comme beaucoup d’entre Vous, Il s’est soudain éveillé un jour de ses vies passées, comme Vous de l’adversité dans votre propre vie, et Il s’est dit : - « Qu’ai-Je fais ? A quoi pensais-Je ? » Être capable de dépasser cela… Et Nelson Mandela, même avec toute sa rage, la colère de son incarcération et des tortures qu’Il a subies, n’a-t-Il alors pardonné à Ceux même qui L’ont emprisonné, qui L’avaient retenu, parce qu’Il s’est rendu compte à bien des égards qu’Ils L’avaient servi. Ils servaient sa culpabilité pour ce qu’Il avait fait, Ils servaient son ouverture à une plus grande prise de conscience du « Je Suis » en Lui-même et en Chacun. Et dans le pardon des Autres, Il a vraiment été libéré. Il avait une telle profondeur, une telle compréhension et une telle clarté à ce moment là, qu’Il put alors devenir un Leader. Pas un chef de file qui a essayé d’acquérir le pouvoir, d’imposer de nouvelles règles, de s’imposer aux Autres, mais un Leader qui a dit à tout le monde : - « Vous êtes libres aussi. » Il n’a pas cherché le feu des projecteurs. Il n’était pas intéressé par l’argent, mais que plus que tout, Il avait compris ce qu’était sa propre liberté et l’a transmise aux Autres. »

J’ai ressenti combien d’être Soi dans la pleine Lumière que Je suis, comme l’était en grande partie Nelson, permettait de ressentir que tout ce que l’on se donne comme expériences Nous amène à comprendre ce que Nous-mêmes Nous pouvons ressentir de ce que Nous avons vécu et que Nous ne voulons plus vivre, mais surtout que Nous pouvons aller bien au-delà de toutes les souffrances, et surtout toutes les impartialités sous toutes ses formes.

Durant sa longue détention, Nelson a appris, et surtout Il a ressenti toutes les parties de Lui qu’Il avait ramenées pour en comprendre la subtilité profonde et en accepter la compréhension de ce que Lui-même voulait comprendre de ce qu’est d’être un Être qui avait fait subir aux Autres ce que Lui-même a subi, pour L’amener dans sa propre acceptation, afin que la résolution de ce qui a été vécu soit équilibrée dans le jeu de l’expérience, mais surtout dans la controverse des deux parties qui se sont confrontées, et donc pour L’amener à vouloir maintenant faire le choix de ne plus jamais revivre ces expériences et de guider tous Ceux qui vivent dans le jeu de la victimisation.

Nelson est parvenu a ressentir que tout Être est en droit de trouver en Lui ce que justement Il peut accepter, intégrer et dépasser, et ainsi être libre, libre de tous ressentiments, libre de toutes controverses, libre de ses choix et de sa propre volonté à émettre tout ce que son Cœur Lui impulsait.

J’ai ressenti que Moi-même J’ai vécu beaucoup de controverses parce que Je ne comprenais pas que Je vivais des incompréhensions, comme par exemple pour en citer une : le fait que J’ai vécu de nombreuses vies à enseigner en ayant la Connaissance, et que Je vis à mon tour d’être enseignée dans cette vie en acceptant que Je peux comprendre que lorsqu’on enseigne, bien des Êtres peuvent être révoltés de ce qui se dit, pouvant entrer en réaction et vouloir se détourner de la voie de leur propre Essence, de leur propre Conscience Divine, mais surtout peuvent émettre un rejet de l’Enseignant, ce que Moi-même Je Me suis permise de vivre en rentrant en réaction parfois dans ce que Yosuel Me faisait faire face à Moi-même et que son expression sur ce qu’Il voulait Me dire Me faisait rentrer dans mes gongs, au point d’avoir voulu quitter ce plan terrestre à plusieurs reprises, au point de vouloir rejeter ce que Je n’acceptais pas, mais aussi de Me rejeter Moi-même, et surtout au point d’aller dans une conscience altérée, même si Je gardais au fond de Moi le ressenti de ce que J’étais, de ma Lumière, de l’Amour qui est en grande partie ce que J’avais à cœur de transmettre. Et en réalité Je Me suis toujours vue dans ces parties de Moi que Je ne voulais pas admettre, et c’est ce qui fait que J’ai pu dépasser bien des choses qui se présentaient à Moi, bien des tourments qui M’emmenaient dans l’impossibilité d’être objective. Et c’est parce que Je voulais réellement aller au-delà de toutes ces controverses que J’en ai accepté finalement la compréhension de ce qui devait s’équilibrer et trouver sa résolution.

Il faut comprendre que chaque Être doit vouloir faire des choix qui parfois ne sont pas en résonance avec ce qu’Ils ont ressenti de ce qu’Ils Etaient, mais qu’en même temps, il Leur est difficile d’accepter et de dépasser ce qu’Eux-mêmes ne veulent pas admettre, parce qu’Ils croient que ce qui Leur est dit est quelque chose qui Leur est suggéré, alors que c’est Eux-mêmes qui d’une certaine façon se canalisent par le biais des nos Amis éthériques, parce que c’est ainsi qu’Ils se sont donnés le droit de pouvoir aller au-delà de ce qu’Ils n’ont pas pu comprendre dans la résolution de ce qu’est l’interface d’une expérience.

En vérité, Nous faisons Tous le choix de comprendre ce que Nous avons vécu pour en comprendre l’élément qui permet l’interaction entre la véritable compréhension de ce qui est dans la double interface.

Et c’est en cela que Je voulais que Vous ressentiez ce qui peut être ressenti dans toutes expérimentations permettant d’en comprendre le jeu comme 2 demi jeux qui doivent s’équilibrer et enfin trouver leur résolution dans l’acceptation et la finalité du sens profond de ce qui est justement à comprendre dans le subtil où l’Amour peut enfin exprimer la compréhension de ce qui s’est joué d’un côté comme de l’autre.

Et il en est ainsi.

Avec tout mon Amour,

Ma


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Contactez-moi